Je termine la série, car il est intéressant de voir ce que la presse arrive à faire à partir de… rien.

Notez qu’ils passent enfin au conditionnel.

Notez que Trump a déclaré : « J’étais en Russie il y a plusieurs années pour le concours de Miss Univers (…) et j’ai dit à tout le monde : “Soyez prudents si vous ne voulez pas vous retrouver à la télévision. Il y a des caméras partout dans les chambres d’hôtel. Il y a des caméras dans les endroits les plus insoupçonnés. Vous ne les verrez jamais.” »

Et on parle donc du pays qui a créé la NSA qui espionne la Planète entière, en ayant donc des dossiers compromettant sur plein de monde…

Source : Le Nouvel Obs, Natacha Tatu, 14-01-2017

Donald Trump à Las Vegas, en juin 2013. (John Gurzinski/AFP)

Donald Trump à Las Vegas, en juin 2013. (John Gurzinski/AFP)

Derrière ce néologisme, tout droit sorti de la novlangue soviétique, se cache une manie des services secrets russes, dont le futur président américain semblerait avoir fait les frais : le dossier compromettant.

Dmitri Orechkine l’a échappé belle. Au printemps 2010, ce politologue indépendant, qui n’a jamais ménagé ses critiques contre Vladimir Poutine, a bien failli lui aussi être victime d’un “kompromat”, le mot russe qui désigne des affaires de moeurs montées de toutes pièces. Le piège était à la fois diabolique et terriblement banal : une rencontre fortuite avec une sympathique jeune femme aux mensurations de mannequin, qui insiste pour le revoir et l’invite un soir à la rejoindre chez elle. “Ça ne me disait rien, j’ai refusé”, raconte-t-il, désabusé. D’autres ont été moins prudents. Il reconnaîtra la jeune femme quelques jours plus tard dans une vidéo diffusée sur le net, via une chaîne télé se présentant comme “un canal de promotion de la morale, de la loi et du contrat social”.

On y voit successivement plusieurs hommes, tous opposants au Kremlin, défiler dans un appartement moscovite, pour des ébats avec la jeune femme surnommée “Moomoo”. Elle se fait des lignes de coke avec un célèbre journaliste (marié), nu, s’envoie en l’air avec un écrivain, ou encore avec le comédien Viktor Shenderovitch, auteur de la version russe des “Guignols”, et ennemi de longue date de Poutine, qui la remercie de trouver un homme de son âge encore séduisant… La vidéo a été balancée en ligne deux jours avant le mariage de la fille de Shenderovitch. D’autres figures de l’opposition, paniquées, ont également avoué par anticipation être tombé dans le piège, et avoir eu “une aventure” avec la fameuse “Moomoo”.

[…]

On ne change pas les bonnes habitudes !

Ces pratiques auraient pu tomber en désuétude après la chute du Mur et l’effondrement de l’Union soviétique. Mais on ne change pas si facilement les bonnes habitudes ! A Moscou, les chambres sinistres des hôtels Intourist sont devenues des suites luxueuses, les “community managers” habillées en Prada ont remplacé les revêches dames d’étage… En province, il n’est pas rare que l’étranger se retrouve aujourd’hui encore suivi par des agents en manteau de cuir à la dégaine de tontons flingueurs, pas toujours très discrets ni très finauds, qui compilent tout ce qu’ils peuvent trouver, et rédigent des rapports… Au cas où. Des micros restent ouverts, des photos sont prises. Et s’il n’y avait que les affaires de mœurs… Incitations à la corruption, chantage, les pièges sont nombreux et variés, et l’imagination du FSB en la matière, sans limite.

 

[…]

Trump, “Américain dépravé”

Que Donald Trump ait pu tomber dans une telle machination, à Moscou, personne n’en doute. Cette sextape compromettante existe-t-elle vraiment ? Personne n’en sait rien. Mais la manière dont l’affaire a été montée, elle, obéit à toutes les règles du jeu. Dmitri Orechkine souligne :

“A l’époque, ils ne pensaient peut-être même pas le faire chanter, juste accumuler une nouvelle preuve de la décadence de l’Occident en montant un dossier contre un Américain dépravé.”

[…]

Natacha Tatu

Source : Le Nouvel Obs, Natacha Tatu, 14-01-2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

39 réponses à [3e couche de l’Obs] Sextape présumée de Trump : “les kompromats” russes en ont fait tomber plus d’un, par Natacha Tatu

Commentaires recommandés

Ovuef2r Le 18 janvier 2017 à 06h16

La dérive de Arte fut fort bien dénoncée par Fanny Ardant il y a peu, parlant de son dernier film sur la maîtresse de Staline quand le plateau affichait Poutine et les chiens de garde aboyaient son nom.
Vous n’aurez pas droit à la vidéo, peut être Arte a t il fait jouer ses droits pour la faire retirer de You Tube. Reste le résumé https://francais.rt.com/france/32164-diatribe-fanny-ardant-contre-pensee-unique-antirusse-medias-reagir-twitter
Heir il y a eu quelques minutes savoureuses sur le Nobel de la paix qui a envoyé tant de drones tuer tant de gens, coupables ou non, sans jugement, ni fanfares ni tambours. Lui, un éminent avocat constitutionnaliste a fait tuer sans procès plus de gens de cette manière que ne le fit le honni GW qui le précédait… commençant le soir même de sa prestation de serment d’ailleurs…

  1. Pierre Davoust Le 18 janvier 2017 à 00h26
    Afficher/Masquer

    Attendez vous à savoir, comme disait Mme Geneviève Tabouis que Chrurchill faisait la même chose avec De Gaulle et Mme…à Londres.
    C’est ce que l’on appelle défèque niouz !


    • Dillmann Le 18 janvier 2017 à 09h14
      Afficher/Masquer

      Défèque niouz : trop trop bon, d’abord les merdias et maintenant cette définition !!
      Il y a un site en allemagne qui tape vraiment sur ARD et ZDF (les 2 chaines TV mainstream publiques) mais qui me semble orienté lecture d’extrème D ou G, suis pas sûr. Il tape sur leur présentation des infos sur Syrie, Trump….etc. Info à prendre avec précautions, mais pas du genre à raconter des fake. C’est https://propagandaschau.wordpress.com. -schau c’est le mot allemand pour show
      avis aux germanophones


      • Caramba! Le 18 janvier 2017 à 17h02
        Afficher/Masquer

        ” qui me semble orienté lecture d’extrème D ou G, suis pas sûr.”

        Vous avez raison de n’être pas sûr. Ni d’extrême gauche, ni d’extrême droite, mais d’extrême vérité en dénonçant tous les mensonges et la propagande des chaînes de télévision allemandes.


  2. Olivier77 Le 18 janvier 2017 à 00h42
    Afficher/Masquer

    Encore une couche ce soir, sur la thema d’arte, entre le document sur Trump et le reportage fort intéressant “Tous les gouvernements mentent”. Je n’ai plus les termes exacts en tête mais le présentateur tenait pour acquis les vidéos russes sur Trump. Son invité a fait dans le plus pur style propagandiste.


    • Ovuef2r Le 18 janvier 2017 à 06h16
      Afficher/Masquer

      La dérive de Arte fut fort bien dénoncée par Fanny Ardant il y a peu, parlant de son dernier film sur la maîtresse de Staline quand le plateau affichait Poutine et les chiens de garde aboyaient son nom.
      Vous n’aurez pas droit à la vidéo, peut être Arte a t il fait jouer ses droits pour la faire retirer de You Tube. Reste le résumé https://francais.rt.com/france/32164-diatribe-fanny-ardant-contre-pensee-unique-antirusse-medias-reagir-twitter
      Heir il y a eu quelques minutes savoureuses sur le Nobel de la paix qui a envoyé tant de drones tuer tant de gens, coupables ou non, sans jugement, ni fanfares ni tambours. Lui, un éminent avocat constitutionnaliste a fait tuer sans procès plus de gens de cette manière que ne le fit le honni GW qui le précédait… commençant le soir même de sa prestation de serment d’ailleurs…


      • LBSSO Le 18 janvier 2017 à 08h15
        Afficher/Masquer
        • jim Le 18 janvier 2017 à 13h24
          Afficher/Masquer

          Intéressant.

          Ce qui est dommage, c’est que Ardant ait laissé le cuistre non journaliste développer et asséner au public ces 2 contre vérités :

          1. comme il y a eu impérialisme américain il y aurait à présent impérialisme russe avec poutine ; cet impérialisme russo poutinien qui serait un équivallent de l’américain n’existe tout simplement pas.

          2. le rapprochement de fin avec le parallèle OuiAPicasso/NonAFranco – Poutine, Poutine ayant alors les traits de Franco, ce qui est faux et est un ad hitlerum grossier. Ardant acquiesce par son “ecco”…

          En outre, elle laisse ce cuistre se poser comme quelqu’un connaissant le dossier Poutine-Russie alors qu’elle se rabaisse et donc le grandit en disant clairement n’y rien connaitre.

          N’est ce pas que c’est dommage?


        • jim Le 18 janvier 2017 à 13h28
          Afficher/Masquer

          Intéressante la petite rébellion de Ardant.

          Ce qui est dommage, c’est que Ardant ait laissé le cuistre non journaliste développer et asséner au public ces 2 contre vérités :

          1. comme il y a eu impérialisme américain il y aurait à présent impérialisme russe avec poutine ; cet impérialisme russo poutinien qui serait un équivallent de l’américain n’existe tout simplement pas.

          2. le rapprochement de fin avec le parallèle OuiAPicasso/NonAFranco – Poutine, Poutine ayant alors les traits de Franco, ce qui est faux et est un ad hitlerum grossier. Elle acquiesce même clairement avec son “ecco” final.

          En outre, elle laisse ce cuistre se poser comme quelqu’un connaissant le dossier Poutine-Russie alors qu’elle se rabaisse et donc le grandit en disant clairement n’y rien connaitre.

          N’est ce pas que c’est dommage?


      • Thomas75 Le 18 janvier 2017 à 12h45
        Afficher/Masquer

        Elle se trouve encore en replay sur le site d’Arte http://sites.arte.tv/28minutes/fr/fanny-ardant-laccueil-des-refugies-encourage-t-il-larrivee-de-nouveaux-migrants-28minuten
        Beaucoup de bon sens mais elle ne dit rien de transcendant non plus.


        • Papagateau Le 18 janvier 2017 à 16h11
          Afficher/Masquer

          Son mérite n’est pas d’avoir fait des réponses transcendantes, mais de les avoir faites à la télé, qui plus est, en faisant un hors sujet par rapport à la question qui lui était posé.

          Réécoutez la PREMIERE question qu’on lui pose, c’est une question d’une putasserie totale car on l’incite à faire un discours sur le thème : On peut aimer les pauvres citoyens russes opprimés tout en haïssant ses dirigeants, l’état russe, qui est vraiment horrible comme du temps de Staline.

          Et vous constaterez que sa réponse est un hors sujet, hors du cadre souhaité, car elle répond par “puissance unipolaire”, “Poutine Bashing” et corruption des médias grands public. Et plus on la recadre, et plus elle persévère.
          Vas dire ça à la télé quand tu travaille dans la culture …


    • LBSSO Le 18 janvier 2017 à 07h49
      Afficher/Masquer

      D’accord avec vous
      A noter qu’ il y a eu ensuite un documentaire intéressant en hommage à “Izzy” Stone

      “Isador Feinstein Stone, alias “I. F.” ou “Izzy” Stone (1907-1989) est l’une des figures les plus glorieuses du journalisme américain : farouchement indépendant et engagé à gauche, il a battu en brèche durant des décennies la propagande gouvernementale, dénonçant les abus du maccarthysme comme la ségrégation raciale, la guerre du Viêtnam comme la collusion entre l’industrie et le pouvoir. Au nom de sa devise, “Tous les gouvernements mentent”, il défend âprement la liberté et la démocratie promises par la Constitution dans un bulletin hebdomadaire austère et dépourvu de toute publicité. Placé sous son autorité tutélaire, ce documentaire part à la rencontre de ses héritiers dans l’Amérique d’aujourd’hui “.

      (production:Oliver Stone, Jeff Cohen avec témoignages C Hedges,The Intercept,Chomsky…,)
      http://www.arte.tv/guide/fr/072807-000-A/tous-les-gouvernements-mentent.


    • Dizalch Le 18 janvier 2017 à 07h49
      Afficher/Masquer

      Vous ne croyez pas si bien dire, nous sommes en pleine “propagande pure et dure”, car cette Mme natacha Tatu, née à Moscou (1), fille de Michel Tatu (2), lui-même journaliste au Monde et “obsédé” par la Russie, après avoir même créé une banque de donnée sur les élites soviétiques: SOVT (cf. 2), noté qu’au passage il passe alors un an à l’Institute on Communist Affairs de l’université Columbia à New York… Tout comme Natacha Tatu qui a été correspondante aux US pour l’obs (3) et qui voyait en 2013 une HRC la mieux placée pour la victoire en 2016… et la plus aimée des américains…
      Bref, comme elle dit à la fin de son article “on ne change pas les bonnes habitudes”…
      cdt

      (1) https://www.facebook.com/natacha.tatu (ville d’origine dans son profil FB: Moscou)
      (2) http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2012/11/22/mort-de-michel-tatu-journaliste-au-monde_1793751_3382.html
      (3) http://americanmidwest.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/02/01/la-metamorphose-d-hillary.html (lisez les quatre derniers paragraphe… quelle lucidité…)
      Bonus: ses deniers tweets: https://twitter.com/natachatatu (obsédée par trump?…)


  3. bluetonga Le 18 janvier 2017 à 01h11
    Afficher/Masquer

    Gérard de Villiers, sors de ce corps!

    Vu l’évolution récente des articles du nouvel obs, on peut s’attendre à trouver bientôt en première page des filles dénudées brandissant des gros flingues.

    Sauf que la père de SAS, nonobstant sa monomanie atlantiste et son penchant pour l’érotisme pompier, avait la réputation d’être remarquablement au fait de la géopolitique mondiale et pertinent dans la contextualisation de ses récits.

    Expertise que l’on ne peut malheureusement concéder les yeux fermés au nouvel observateur ni à madame Natacha Tatu.

    Natacha? Mais c’est bien sûr! Une espionne russe de Poutine, chargée directement par le dictateur pervers de plomber l’honorable nouvel obs de fake news et de lui maintenir la tête dans le caniveau pour le discréditer auprès de ses lecteurs.

    Bon et bien mission accomplie Natacha, хорошая работа comme on dit chez toi.


  4. Feubeuh Le 18 janvier 2017 à 01h14
    Afficher/Masquer

    Les services de renseignements américains préviennent les Israéliens de NE PAS partager leur secrets avec Trump. Ils pourraient atterrir dans les mains Iranienne via la Russie.

    A noter que cette réunion a eu lieu avant la sortie dans la presse de l’epais dossier et qu’ils ont mentionné le fait que Trump puisse etre compromis ( The American officials further added that they believed Russia President Vladimir Putin had “leverages of pressure” over Trump ).

    http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4906642,00.html

    Les services secrets Anglais veulent obtenir l’assurance de Washington que ses espions en Russie ne seront pas inquiétés par le futur nouveau président, en attendant ils se reservent le droit de ne plus communiquer d’informations.

    https://www.theguardian.com/us-news/2017/jan/15/donald-trump-to-hold-summit-with-vladimir-putin-within-weeks

    Probablement des guignols sous informés.


    • bluetonga Le 18 janvier 2017 à 06h48
      Afficher/Masquer

      Rien de nouveau sous le soleil. Dans le premier article, des agents de renseignement américains chouinent sur la catastrophe qui leur échoit et préviennent leurs collègues israéliens que tous les petits secrets sous le tapis depuis des décennies passeront illico de Trump aux Russes aux Iraniens (comme si les renseignements israéliens n’y avaient pas pensé eux-mêmes…) et l’article du Guardian est fidèle à lui-même avec un Trump irresponsable assoiffé de gloriole et un Poutine machiavélique assoiffé de prestige. Le tout fuité par des “sources” qu’on ne peut nommer pour motifs de sécurité.

      Bref same old same old (BS). Bien sûr que les communautés de renseignement occidentales flippent pour leurs opérations échafaudées en commun depuis des décennies, se demandant comment exécuter le looping et à quel prix, pour quelle perte de moyens et de pouvoir.

      Pas besoin de lire des articles vagues et anonymement sourcés pour s’en rendre compte.

      “Probablement des guignols sous informés.” Les journalistes? Oui. Ou plutôt, instrumentalisés.


      • Subotai Le 19 janvier 2017 à 07h05
        Afficher/Masquer

        Ce qui est quand même marrant, c’est que personne ne relève réellement l’absurdité de ce qui se passe en Américanistan.
        Que le dixième de ce bordel ce passe dans un Bougnoulistan et tout le monde en serait à hurler “Vade retro Satanas!” Pensez, les Services Secrets à couteaux-tirés entre eux et contre le Gouvernement élu du pays; des appels au meurtre du Président élus par des autorités de l’Etat…
        L’Américanistan sombre dans un chaos politique ET social démentiel et tout le monde de trouver ça presque normal!


    • Alfred Le 18 janvier 2017 à 07h14
      Afficher/Masquer

      Ouais ouais. Les services de renseignement qui se permettent de conduire la politique de la nation à la place de l’exécutif voire qui se permettent de menacer celui qui incarne le choix des citoyens, c’est cela qui devrait vous etrangler. Et “ça” defend la démocratie je suppose….


    • gnafron Le 18 janvier 2017 à 09h29
      Afficher/Masquer

      Il est bien possible que les Russes soient coupables de tout ce l’on en dit.

      Mais il est absolument certain que les deux articles cités par Feubeuh ne prouvent absolument rien et n’apportent absolument rien de neuf.

      La phrase sur les pressions possibles sur Trump, lue en entier, est :

      « Les Américains ont de plus ajouté qu’ils croyaient [et pas “qu’ils avaient la preuve définitive”] que le président russe Vladimit Poutine disposait de “moyens de pression” sur Trump — mais ils n’ont pas donné de détails [Même pour leurs amis israéliens ? cachottiers, va]. Ils faisaient apparemment allusion à ce qui a été publié mercredi sur d’embarrassantes informations réunies par les services de renseignement russes pour tenter de faire chanter le président élu »

      Donc rien de nouveau.

      The American officials further added that they believed Russia President Vladimir Putin had “leverages of pressure” over Trump – but did not elaborate. They were apparently referring to what was published Wednesday about embarrassing information collected by the Russian intelligence in a bid to blackmail the president-elect.

      L’article du Guardian n’est pas mieux, on y apprend que les services de renseignement anglais (selon une source non précisée interne au Renseignement britannique) se méfient de Trump, on veut bien prendre note, mais aucun fait nouveau et établi n’est mentionné.


  5. PatrickLuder Le 18 janvier 2017 à 02h44
    Afficher/Masquer

    Une affaire de couverture médiatique, parfaite pour masquer toute autre affaire sérieuse.
    OK, bon, alors … donc on continue à parler d’affaires de couverture
    ou peut-on enfin parler des affaires sérieuses ?


  6. Sébastien Le 18 janvier 2017 à 02h45
    Afficher/Masquer

    Selon les milieux autorisés, il paraîtrait qu’au Nouvel Obs(édé), ils regardent en boucle “Bon Baisers de Russie”.


  7. Louis Robert Le 18 janvier 2017 à 02h49
    Afficher/Masquer

    “… il n’est pas rare que l’étranger se retrouve aujourd’hui encore suivi par des agents en manteau de cuir à la dégaine de tontons flingueurs, pas toujours très discrets ni très finauds, qui compilent tout ce qu’ils peuvent trouver… affaires de mœurs… Incitations à la corruption, chantage….” ?

    Ma femme, ma fille et moi avons vécu librement et avec bonheur comme “étrangers” en URSS et en Chine. Malgré qu’y régnait (et règne encore en Russie), très discrète, une sécurité de fer, nous n’avons pas eu droit aux “tontons flingueurs en manteau de cuir”.

    Mais en URSS, nous avons vu nos touristes occupés, encore et encore, à acheter impunément des roubles au marché noir… et entendu les guides chinois annoncer que le départ de certains autobus de tourisme était retardé parce que dans les chambres n1, n2, n3, n4 et n5, des objets avaient disparu… “Les touristes qui les occupaient sont priés de rendre ces objets à la réception immédiatement.”

    J’allais oublier. Un soir, sans aviser quiconque, seul, je m’aventurai à visiter les bars de Yalta. Le lendemain, notre guide francophone m’aborda: “Mais vous parlez le russe?!” — Comment ne pas lui sourire?… Mais enfin, d’où le savait-elle?


  8. STOP Le 18 janvier 2017 à 05h32
    Afficher/Masquer

    Bonjours à toutes et à tous,

    Il est plus qu’évident que cette histoire révèle un malaise bien plus profond.

    FBI, NSA, CIA,…, l’arrivée de Trump n’explique pas tout ce rififi dans les couloirs. La puissance des réseaux commence à produire leurs effets. La fuite des outils de la NSA, cet été, n’est peut-être pas étrangère a cette agitation et alors que d’autres révélations sont déjà programmées, nous apprenons qu’Obama vient de signer une revision de la condamnation de Chelsea Manning, comme le souhaitaient Assange et Snowden.… (enfin ?)

    Il y a urgence d’ouvrir un vrai débat dans nos sociétés et de revoir nos constitutions au vu des révélations avérés. Le terrorisme n’est plus l’excuse des méthodes utilisées, dans les faits c’est un choix imposé dans nos société. La sex-tape a bon dos… mais pas d’épaules.

    La suite au prochain numéro, le téléphone sonne,déjà, Matrix, quand tu nous tiens!


  9. Tchoo Le 18 janvier 2017 à 06h15
    Afficher/Masquer

    Et Julien Assange il a été victime de quoi ? Et par qui ?


  10. GLEB Le 18 janvier 2017 à 06h32
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui ne le savent pas, MooMoo c’est surtout une grande chaine de restaurants à Moscou (du genre cuisine traditionnelle mais servie sur plateau). Le symbole de MooMoo à l’entrée de chaque restaurant est une “grosse vache” à échelle 1.( Oui, la vache en Russie fait “Moo” et pas “Meuh”).
    Autrement dit … quand vous serez en Russie … méfiez-vous des grosses vaches .. surtout vous les zoophiles pervers qui les voient comme une “sympathique jeune femme aux mensurations de mannequin”.


  11. Jean-Charles Delespaux Le 18 janvier 2017 à 06h38
    Afficher/Masquer
  12. Louis Joseph Le 18 janvier 2017 à 08h48
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Voici un autre exemple du “traitement” des faits par Natacha Tatu:

    http://vivreenrussie.1fr1.net/t5099-ukraine-ces-bikers-russes-qui-roulent-pour-poutine-par-natacha-tatu?


  13. Duracuir Le 18 janvier 2017 à 09h06
    Afficher/Masquer

    comment ces gens là peuvent-ils être si stupides pour saborder aussi gaillardement leur propre gagne-pain?


  14. Albert Le 18 janvier 2017 à 09h51
    Afficher/Masquer

    Natacha Tatu n’est-elle pas la fille ou la petite fille de Michel Tatu, l’inamovible et inoubliable spécialiste des affaires soviétiques du journal le Monde au temps où c’était encore un journal ? Comme quoi la rigueur ce n’est pas génétique.


  15. Raoul Le 18 janvier 2017 à 10h08
    Afficher/Masquer

    Il est amusant de voir ces journaux qui n’hésitent pas à fustiger ceux qui voient des complots, et qui ont parfois des arguments très convaincants, verser dans le complotisme de plus bas étage, celui qui ne s’appuie sur rien, si ce n’est, comme ici, la prétendue mauvaise habitude des russes de piéger les gens de cette manière.

    Non que des opérations de ce type ne soient pas mises en œuvre par les services secrets de tous pays. Mais, soit les journaux ont des preuves et ils les produisent, soit, comme ici, ils se déconsidèrent totalement, le conditionnel n’excusant pas tout.

    Il faut dire qu’au point où ils en sont arrivés avec le traitement des événements d’Ukraine et de Syrie, ils n’ont effectivement plus rien à perdre et surtout pas leur crédibilité puisque c’est déjà fait. Mais ce qui se passe est néanmoins très malsain et laisse dans l’air une odeur de pourriture. Il va falloir qu’ils se calment, ces journaux, car l’atmosphère devient irrespirable.


  16. christian gedeon Le 18 janvier 2017 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Un grand moment de rigolage quand même,cet article…on en veut encore plus,toujours plus.Encore un effort,et si d’aventure Poutine se présentait aux élections présidentielles françaises,il serait élu haut la main. Merci Obs pour cette belle propagande pro Poutine. Et un petit conseil,arrêtez donc de prendre les gens pour des cons,ce que vus faites remarquablement.


  17. V_Parlier Le 18 janvier 2017 à 10h44
    Afficher/Masquer

    Je cite l’Obs: “Elle se fait des lignes de coke avec un célèbre journaliste (marié), nu, s’envoie en l’air avec un écrivain, ou encore avec le comédien Viktor Shenderovitch, auteur de la version russe des “Guignols”, et ennemi de longue date de Poutine”

    Et bien donc, ces “libéraux”(*) n’assument pas la philosophie qu’ils promeuvent? Il faut leur envoyer Hollande qui leur donnera des cours de décomplexisation. Après cela ils diffuseront leurs frasques eux-mêmes avec fierté!

    (*) “Libéral”: En Russie ça signifie: Libertaire néolibéral et adorateur de l’UE, de Soros etc…


  18. Phil-A Le 18 janvier 2017 à 16h11
    Afficher/Masquer

    Il faut absolument faire une version francaise du film de John Pilger “The coming war with China” ,c’est un doc essentiel pour réajuster notre compréhension du monde depuis la 2nde guerre mondiale …


  19. Michel Le 18 janvier 2017 à 18h12
    Afficher/Masquer

    Sur une autre affaire en Russie, L’Obs a fait tranquillement fait le parallèle avec Trump mais pas au conditionnel ! Mais ils n’en n’ont rien à faire, ça restera comme ça et ça apparaitra dans les résultats de Google sans ne jamais être corrigé:

    “Comme Donald Trump, dans l’affaire du Ritz Carlton de Moscou, comme d’autres étrangers, comme des centaines de Russes, Yoann Barbereau a-t-il été victime d’un “Kompromat”, cette vieille pratique qui date de l’URSS, consistant à monter des dossiers compromettants pour faire pression sur les victimes ?”
    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20170114.OBS3833/accuse-de-pedophilie-un-francais-victime-d-un-kompromat-en-russie.html


  20. Fritz Le 18 janvier 2017 à 18h30
    Afficher/Masquer

    Et si on parlait des Kompromats qui permettent aux Américains de tenir en laisse Merkel et compagnie ?


  21. Etienne2 Le 18 janvier 2017 à 20h58
    Afficher/Masquer

    Plus besoin d’agents spéciaux pour dénaturer l’information du type “mockingbird”;
    le venin a contaminé les esprits mauvais de propagande soumis aux élites par consentement et… pour leurs carrières par défaut de conscience morale: les récepteurs ricanent bêtement comme des pré-ados; société qui produit des lavettes endurcies.
    Il y a deux choses que je reçois:
    – il faut se méfier de la Russie au même titre que des Usa.
    – ce sujet par sa présence, occulte la véritable information:hors de question de faire allégeance à une telle manipulation.
    Quand il n’y a pas grand chose de consistant,la tendance est d’appuyer sur le bouton;


    • Chris Le 19 janvier 2017 à 01h53
      Afficher/Masquer

      Par souci d’équité ! Néanmoins, les Russes sont plus francs du collier et l’ont prouvé bien des fois, alors que les anglo-saxons sont des prédateurs dans l’âme.


  22. Catalina Le 18 janvier 2017 à 22h07
    Afficher/Masquer

    A force de regarder les manipulations diverses et variées et avoir entendu tous les mensonges, je me dis qu’en effet, l’Amérique profonde sombre. Elle se vend elle-même s’en même s’en rendre compte, elle nous montre ses outils de pression, et oui, en reprochant aux autres ce qu’elle est capable de penser, elle dévoile ses propres stratégies. On la voit donc faire pression sur des personnes de pouvoir en utilisant leur sexualité, les dossiers de parties fines doivent être nombreux et bien planqués. Pour ce qui est d’espionner, rien à dire de plus, si les gouvernements unioneuropéens avaient ce qu’il faut là où il faut, ils auraient réagit à la nouvelle qu’ils étaient écoutés par les usa, mais bon…RIEN ;
    Là encore, cette pauvre amérique des usa d’en haut reproche aux autres ce qu’elle fait depuis toujours. Du coup, je suis curieuse de voir la suite car j’en apprendrais bcp sur les pratiques étasuniennes d’arnaque de masse et sur leur perversité.


    • Olivier77 Le 18 janvier 2017 à 22h50
      Afficher/Masquer

      Constituer des dossiers est une priorité dans les hautes administrations plus que le développement de ses compétences. Ainsi marche ce monde d’en haut, celui des paranoïaques.
      On a encore du boulot pour la coopération, la bienveillance et le partage. Égalité fraternité j’ai oublié le 3ème tant ces démocraties sont galvaudées


Charte de modérations des commentaires