Les Crises Les Crises
10.avril.202010.4.2020 // Les Crises

Entretien avec Eric Caumes, chef du service des maladies Infectieuses à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Merci 132
J'envoie

Source : RMC, Youtube

Apolline de Malherbe reçoit Eric Caumes, chef du service des maladies Infectieuses et tropicales à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans « Bourdin Direct » sur BFMTV et RMC, jeudi 2 avril 2020.

Source : RMC, Youtube

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Someone // 10.04.2020 à 08h38

Bla bla bla…

En attendant le protocole du professeur Raoult est encore ignoré et des gens qui auraient pu être sauvés meurent !

Chefs de service, les familles des personnes décédées se souviendront de votre lâcheté dans ce suivisme protocolaire face au seul traitement sans danger et qui démontre des résultats positifs ( 5 fois moins de mortalité ).

Quand viendra le moment de rendre des comptes, je n’aimerai pas être à votre place…

103 réactions et commentaires

  • Océan de sagesse // 10.04.2020 à 08h33

    Un complot de plus des reptiliens vous croyez Watson ?

      +0

    Alerter
  • Someone // 10.04.2020 à 08h38

    Bla bla bla…

    En attendant le protocole du professeur Raoult est encore ignoré et des gens qui auraient pu être sauvés meurent !

    Chefs de service, les familles des personnes décédées se souviendront de votre lâcheté dans ce suivisme protocolaire face au seul traitement sans danger et qui démontre des résultats positifs ( 5 fois moins de mortalité ).

    Quand viendra le moment de rendre des comptes, je n’aimerai pas être à votre place…

      +87

    Alerter
    • Gaston // 10.04.2020 à 09h25

      Hum… ci dessous lien vers une critique sérieuse, bien argumentée, des résultats de la démarche expérimentée par le Pfr Raoult
      Il en ressort des biais qui interdisent de se prononcer sur l’efficacité de cette approche dont on attend beaucoup, sans doute trop parcequ’on n’a pour le moment rien d’autre a se mettre sous la main
      https://www.intermed-publishing.com/single-post/2020/04/06/Coronavirus-et-Chloroquine-O%C3%B9-en-sommes-nous-
      A lire attentivement avant de s’énerver..
      Lles résultats de Raoult bénéficient de son traitement sur un grand nombre de cas puisqu’il hospitalise tous les cas positifs (sauf les + graves !)

      Faute de soins efficaces, bien identifiés, à court terme il s’agit de réduire le nombre de malades
      la pénurie de masques a conduit le gouvernement a décréter leur peu d’utilité (!) puis à confiner au prix d’une récession dont vont tirer parti les mieux nantis, comdab
      à mon sens il faut privilégier une sorie de confinement sous condition striicte le port du masque pour tous, et par tous moyens (même un simple foulard devant bouche et nez)
      la méthode a fait ses preuvces dans plusieurs pays

        +17

      Alerter
      • Someone // 10.04.2020 à 09h46

        Argument fallacieux !

        Le professeur Raoult est dans une démarche de prévention…
        …il ne perd pas son temps sur les cas pour lesquels l’Hydroxychloroquine ne sert plus à rien !

        Et donc ?

          +35

        Alerter
        • Bats0 // 10.04.2020 à 10h07

          Oui, mais dans le cas où il est dans une démarche de prévention, pourquoi n’annonce-t-il pas qu’il trie une sélection de malade qui peuvent correspondre à son traitement ? L’étude est biaisée, s’il y a un tri sélectif important (pas de stade avancé de l’infection, pas de personne âgée de plus de 60 ans…). Le seul tri qu’il puisse opéré, est celui sur les patients ayant des problèmes ou antécédents cardiaques, ou bien susceptibles d’avoir des contre-indications avec les molécules utilisées pour ce traitement.

            +8

          Alerter
          • Xirius69 // 10.04.2020 à 10h30

            Oui, Raoult sélectionne les personnes porteuses du virus mais sans complications pulmonaires. C’est pour cela que le terme ‘étude’ est impropre et qu’on devrait utiliser celui de ‘compte-rendu clinique’ pour estimer le traitement. Raoult ne fonctionne pas comme un chercheur en pharmacologie, mais comme un médecin. Son but est de libérer le malade de sa charge virale afin de le rendre non-contagieux et de lui éviter l’hospitalisation. Ce but n’est pas atteint pour 4% des malades traités selon son dernier ‘compte-rendu’. Une des raisons serait une trop forte charge virale à la détection (cas trop avancé avec probable atteinte pulmonaire).

              +21

            Alerter
          • françois marquet // 10.04.2020 à 13h03

            Pas de plus de 60 ans? il me semble que les 5 décès dans son étude ont entre 74 et 95 ans!
            https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/04/Abstract_Raoult_EarlyTrtCovid19_09042020_vD1v.pdf

              +5

            Alerter
            • fanfan // 10.04.2020 à 14h28

              Le lien vers l’étude: https://pgibertie.files.wordpress.com/2020/03/covid-ihu-2-1.pdf

              43 patients présentaient des troubles respiratoires légers, 33 des troubles respiratoires importants et 4 étaient asymptomatiques. Sur les 65 malades ayant bénéficiés d’un scanner thoraciques, 43 avaient une image pulmonaires présentant une pneumonie.
              57,5% souffraient d’une comorbidité aggravant le Covid 19.
              Elles montrent l’efficacité du traitement avec une amélioration chez 79 malades en 6 jours. Un malade traité pendant 5 jours avant son hospitalisation par des corticostéroïdes, présentant plusieurs comorbidités et âgé de 86 ans est malheureusement décédé.
              Un malade de 74 ans reste encore hospitalisé en unité de soins intensifs.
              65 patients sont sorties du département de haute contagiosité.
              7 malades ont eu des effets secondaires légers, nausée, diarrhées et une fois la vue trouble.
              La grande majorité des patients présentaient un test Covid 19 négativé au bout de 5 jours, donc n’étaient plus contagieux.

                +7

              Alerter
        • gaston // 10.04.2020 à 23h43

          et donc, conlusion : on ne peut comparer statistiquement ses résultats avec ceux des hopitaux publics qui acceptent des cas refusés par lui ; la comparaison serait plutot a faire avec l’allemagne qui pratique un dépistage bcp + important qu’en France ;
          c’est le mérite de Raoult de dépister systématiqt et de grace ne confondez pas une observation sur la méthode statistique en critique ad hominem : c’est obscurcir un peu + le débat..

            +1

          Alerter
      • Bats0 // 10.04.2020 à 10h00

        Je ne sais pas pourquoi, mais je me doutais qu’il devait opérer à un tri, puisqu’il ne donnait, dans ses interviews, aucune indication concernant de l’état réel d’infection (quel stade de la maladie) des patients qu’il prenait dans son traitement. Mais lequel (tri) et comment il opérait, je n’en savais rien.
        Ce qui est intéressant, est qu’il ait pu pratiquer à un dépistage massif (comme quoi, lorsqu’on a les bons produits de base pour fabriquer ces tests…); par contre, nous n’avons pas les données concernant l’âge des patients retenus (une fois encore, si le tri est fait en fonction de ce critère, les résultats sont à nouveau faussés).

          +3

        Alerter
        • Someone // 10.04.2020 à 10h12

          Spéculations & dénigrement !

          Vous supposez donc que ce professeur est un charlatan. Croyez-vous qu’il risquerait sa carrière avec des procédés qui lui feraient assurément perdre toute crédibilité ?

          Evidemment non. Par contre, vous ne risquez rien à raconter n’importe quoi….

            +29

          Alerter
          • Coolbabycool // 10.04.2020 à 10h30

            Je ne pense absolument pas que cela soit un charlatan. Ce n’est PAS un charlatan, mais un grand savant, reconnu de ses pairs (la plupart en tout cas). Maintenant les études qu’il a publiées sur les effets de ses traitement ne sont pas -à ce jour- sérieuses, çà c’est avéré, et elles dérogent aux protocoles de la science. Mon message ne l’attaque pas lui (je ne suis pas compétent), mais le rapport religieux (au sens de superstitieux) que nombre de personnes ont avec lui ou son traitement. Quand on est apeuré et désemparé, on est prêt à croire n’importe quoi. Si on a un enfant malade, on est disposé à tout essayé. Pourquoi n’est-on pas disposé à croire ceux qui contestent ses résultats ? Parce qu’ils n’enchantent pas. On en saura plus bientôt, de toute façon.

              +6

            Alerter
            • Bigtof // 10.04.2020 à 10h58

              Médecine et protocoles de la science ne vont pas forcément de pair…
              Comme je l’ai déjà souligné, si son protocole ne donnait qu’un effet placébo, ce serait déjà un effet réel !
              Et dès lors que les cas de complications sont maîtrisés (et c’est clairement le cas das la dernière étude sur plus de 1000 personnes), refuser de traiter est non seulement incompréhensible, mais peut-être en effet, criminelle…

                +13

              Alerter
            • Armiansk // 10.04.2020 à 19h33

              «si son protocole ne donnait qu’un effet placébo, ce serait déjà un effet réel !»
              Si son protocole ne donnait qu’un effet placébo, on pourrait donner un placébo, on économiserait ainsi les risques d’effets délétères de son protocole.

                +1

              Alerter
          • pong // 10.04.2020 à 14h05

            >Vous supposez donc que ce professeur est un charlatan. Croyez-vous qu’il risquerait sa carrière avec des procédés qui lui feraient assurément perdre toute crédibilité ?

            Tout à fait possible. Ce ne serait pas le premier (cf. Benveniste). Les scientifiques aussi ont des égos. Quelque fois démesurés. De ce côté-là, Raoult à l’air bien pourvu.

              +6

            Alerter
            • Pegaz // 10.04.2020 à 19h14

              D’autres en revanche ont des intérêts. Allez lire le chapitre justement « Declaration of interests » de cette publication. J’en ai associé les noms aux initiales.
              FM, France Mentre – J-CL, Jean-Christophe Lucet – DD, Diane Descamps – DM, Denis Malvy –
              J-FT, Jean-François Timsit – BL, Bruno Lina – Sd-v-W, Sylvie van-der-Werf.
              https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(20)30200-0/fulltext

              Mis à part ceci, c’est non seulement la date a laquelle se passe cette étude du 16/01 au 17/02 qui interpelle. l’OMS ne déclarant l’urgence de santé publique le 30/01. Le choix du Remdesivir, antiviral expérimental, dont on ne sait rien ni des effets secondaires ni des interactions médicamenteuses.

                +3

              Alerter
        • Bats0 // 10.04.2020 à 11h33

          Et pour enfoncer le clou :
          Sanofi prudent sur l’efficacité de la chloroquine.
          PARIS, 10 avril (Reuters) – Le groupe pharmaceutique Sanofi
          SASY.PA déclare vendredi qu’il n’est pas encore possible à ce stade de « tirer une quelconque conclusion » sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19.
          Le laboratoire ajoute dans un communiqué https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/bae9335b-a0bb-456e-8464-51431d15995f qu’il s’est engagé à donner 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à près de 50 pays dans le monde et lance un appel à la coordination de l’ensemble des acteurs de la chaîne pour permettre la continuité de l’approvisionnement de ce médicament « dans l’éventualité où il serait bien toléré et efficace dans le traitement du Covid-19 ».
          « Les preuves cliniques actuelles sont insuffisantes pour tirer une quelconque conclusion sur l’efficacité clinique ou la sécurité d’emploi de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de l’infection Covid-19 », précise Sanofi, qui rappelle que plusieurs études cliniques internationales sont en cours pour évaluer son profil « bénéfice-risque ».

            +5

          Alerter
          • Catalina // 10.04.2020 à 12h44

             » Le groupe pharmaceutique Sanofi
            SASY.PA déclare vendredi qu’il n’est pas encore possible à ce stade de « tirer une quelconque conclusion » sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19. »
            il fait comme le gouvernement, il vend son produit ailleurs et il y en a plus pour la France ! donc, forcément et malgré la réalité de l’efficacité de la prévention, quand ils en auront pour nous, on l’aura, un jour…c’est pourquoi l’élément de langage ‘il s’engage à donner…’ est mis là, alors qu’il disait que rien ne prouvait l’efficacité…
            Y a t-il un pilote dans l’avion ? je demande ?

              +5

            Alerter
            • Arno // 10.04.2020 à 17h29

              Raoult vous dirait lui-même en face que la chloroquine c’était une blague, vous l’accuseriez de complotisme contre lui-même. C’est quand même ahurissant le déni dans lequel vous nagez derrière le nouveau joueur de flûte de Hamelin.
              Le monde entier, y compris Sanofi le fabricant de la potion magique, répète qu’on n’a pas encore de traitement éprouvé, mais ça n’a pas le moindre impact sur votre certitude !
              Quant à l’innocuité de la chloroquine, si souvent ânonnée en dépit des évidences, certains hôpitaux en sont revenus, voir en Suède et même en France.

                +3

              Alerter
      • Pegaz // 10.04.2020 à 17h58

        Après lecture de cet article, l’ampleur de la polémique « affaire Raoult » et les arguments, dangerosité et essai clinique randomisé érigé en leitmotiv, m’a montré a quel point tout ceci est dogmatique. Il restera a en découvrir les raisons et de toutes évidences elles ne sont pas médicales.

        https://www.researchgate.net/publication/311551733_Des_essais_randomises_controles_aux_etudes_observationnelles_Apports_limites_et_lecons_Reflexions_a_propos_de_l'etude_ODYSSEE

          +12

        Alerter
    • Max // 10.04.2020 à 09h52

      Moi je n’aimerais pas être à la place de Raoult : comme les études ne prouvent rien aujourd’hui, il est possible que la chloroquine aggrave l’infection (comme c’est le cas pour le chikungunya par exemple), dans ce cas il va payer cher sa désinformation et son mépris de la méthodologie. La méthodologie n’est pas une simple affaire de forme ou de respect des règles, dans ce cas elle invalide complètement ses conclusions sur l’efficacité de son protocole. Mais lui n’étant pas épistémologue ne s’en rend pas compte (ou alors le fait délibérément), et met potentiellement en danger la vie de milliers de personnes en se pensant supérieur à la méthodologie alors qu’il ne comprend même pas à quoi elle sert.
      Même si la chloroquine est bénigne, il pourra quand-même se faire attaquer car il a provoqué des pénuries pour les gens qui en ont vraiment besoin, et empêché nombre de soignants de bien faire leur boulot car les patients veulent absolument « le traitement miracle » de Saint-Raoult.

        +1

      Alerter
      • Xirius69 // 10.04.2020 à 10h12

        Raoult est un épistémologue très au fait de l’histoire de la médecine selon ses propres déclarations.Ce sont ses détracteurs qui qualifient pour le délégitimer ses soins de ‘traitement miraculeux’.Raoult explique qu’il est médecin, que la médecine est un art, pas une science, que le médecindoit tout faire pour soigner et qu’il doit être pragmatique dans une situation où il n’existe pas detraitement attesté pour combattre le virus. Les études standards avec prise de placebo mettenten danger les malades qui appartiennent à ce groupe non-traité et qui ne le savent pas. Elles sont adéquates pour les maladies chroniques, notamment dégénératives, où le pronostic létal à court terme, voire une évolution fulgurantes, est exclu. L’infectiologie ne se situe pas dans ce champs.

          +24

        Alerter
        • Arno // 10.04.2020 à 17h30

          « selon ses propres déclarations » : Voilà tout est dit …

            +1

          Alerter
      • Someone // 10.04.2020 à 10h27

        Bah si, les études prouvent de bons résultats aujourd’hui !

        Et moi, je préfère être à la place du professeur Raoult qu’à la vôtre qui dites n’importe quoi avec la soit-disant mise en danger.

        Donc du haut de votre ignorance avérée, en plus d’être un charlatan, le professeur Raoult est un assassin…
        …tout est dit, quel néant d’objectivité !

          +16

        Alerter
        • pong // 10.04.2020 à 14h13

          @Someone
          Donc si on résume :
          – Le labo fabriquant la chloroquine et qui pourrait se faire des c… en or dans des proportions sidérale si ça marche dit qu’il ne peut rien dire de son efficacité à ce stade.
          – Raoult et vous, vous affirmez que ça marche.

          Vous ne voyez vraiment aucun problème ?

            +1

          Alerter
          • Someone // 10.04.2020 à 14h33

            Des c… en or avec un produit a deux balles VS nouveaux produits chers ?

            Vous voyez le problème ?

              +12

            Alerter
            • pong // 10.04.2020 à 15h11

              Ils y gagneraient au moins en image mais ok, admettons. Sanofi propose d’autres candidats ?

                +0

              Alerter
            • Arno // 10.04.2020 à 17h32

              Bah vendre 7 milliards de boites de potion magique à 5 euros … non vous ne voyez toujours pas ? lol

                +0

              Alerter
            • Someone // 11.04.2020 à 10h44

              Bah vendre 7 milliards de boites d’une autre potion magique à 50 euros … vous voyez le problème ou toujours lol ?

                +3

              Alerter
      • Frexit // 10.04.2020 à 11h33

        Max,
        J’ai un autre point de vue : je n’aimerais pas être à la place
        1/ des membres de nos gouvernements successifs (Sarkozy, Hollande, Macron) qui, par pure idéologie, par adhésion et soumission aux injonctions de l’UE (GOPE : réduction des dépenses publiques, privatisation rampante de la SS) ont pris des décisions aux conséquences catastrophiques (non-renouvellement du stock de masques, suppression de lits dans les hôpitaux, décisions qui provoquent des défaillances dansle système de tests, fermeture et délocalisations d’usines fabriquant des masques, des bouteilles d’oxygène, des médicaments)
        2/ des membres du gouvernement actuel (Macron compris) : non prise en compte de la déclaration de l’OMS qui a décrété que le COVID-19 était une USPPI (Urgence de Santé Publique de Portée Internationale). Cette déclaration a été faite le 30 janvier. J’accuse le gouvernement d’être, par son inactivité responsable de la mort de plus de 12 000 personnes (à ce jour), ce nombre étant largement sous-estimé
        L’exemple de la Corée du Sud montre qu’il était possible d’enrayer la maladie (208 morts à ce jour).
        J’espère que les Erinyes, comme dans les anciens mythes grecs, les poursuivront jusqu’au plus profond d’eux-mêmes.
        Ou s’ils n’éprouvent aucun remords, je ne veux plus les voir ni les entendre

          +30

        Alerter
      • kiva // 10.04.2020 à 11h40

        C’est quand même assez hallucinant de voir ces arguments fallacieux persister encore et encore alors que maintenant on a le recul sur le suivi de milliers de patients pour les évacuer.
        On a des milliers de patients suivis qui attestent que les effets secondaires potentiels sont parfaitement maîtrisés et alors le coup de l’aggravation c’est pareil, on aurait observé celle-ci depuis longtemps sur ces mêmes patients avec normalement une hausse des patients en réa ou morts. Ce n’est pourtant pas le cas.

          +12

        Alerter
        • Armiansk // 10.04.2020 à 13h37

          Je ne sais pas d’où vous avez connaissance de suivis de plusieurs milliers de patients atteints de covid et traités à ces produits (l’étude pas encore parue porte sur 1 061 patients), mais la pharmacovigilance commence à s’interroger :
          Depuis le 27 mars, 4 morts, 3 sauvés par décharge électrique, et si l’article ne se mélange pas, des dizaines d’effets indésirables sur «des patients hospitalisés»
          https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/04/09/covid-19-les-effets-indesirables-graves-s-accumulent-sur-l-hydroxychloroquine_6036139_3244.html

            +2

          Alerter
          • kiva // 10.04.2020 à 14h05

            Vous vous rendez compte que se raccrocher aux branches comme cela..se voit.
            Vous nous sortez une article du monde qui nous parle de 54 dossiers sur TOUTE la France dont 36 sont issus du suivi normal (rien d’exceptionnel c’est prévu pour cela ces protocoles de suivi). Et une corrélation de 4 morts inexpliqués qui doit être statistiquement (et de loin) dans les clous de toutes les erreurs de diagnostics (cardiopathies ou autres maladies non détectées.) et autre mortalité externe qui n’ont rien à voir.
            Beaucoup font une fixette sur la méthodologie mais apparemment c’est seulement quand ça les arrange.

              +8

            Alerter
            • pong // 10.04.2020 à 14h21

              « Alors que l’essentiel des structures hospitalières suédoises avait adopté ce traitement contre le Covid-19, des doutes sur son efficacité et des craintes sur les effets secondaires ont conduit à son quasi-abandon hors essais cliniques. »

              https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/04/09/en-suede-le-desamour-pour-l-hydroxychloroquine_6036144_3244.html

                +2

              Alerter
            • kiva // 10.04.2020 à 14h33

              @Pong
              « Nous avons d’abord décidé de ne plus donner de chloroquine aux patients souffrant d’insuffisance rénale, puis de ne plus le donner du tout, [même si nous n’avons pas constaté d’effets secondaires chez nous]. Des collègues, en Suède et à l’étranger, nous ont fait part de cas suspicieux, même s’il est difficile de savoir si la chloroquine était à l’origine des effets observés ou si c’était une conséquence de la maladie. « 

                +6

              Alerter
            • Armiansk // 10.04.2020 à 19h24

              J’ai du mal à comprendre la raison de votre animosité.
              Vous me dites :
              1/ «on a le recul sur le suivi de milliers de patients pour les évacuer. (sic)»
              &
              2/ «le coup de l’aggravation c’est pareil, on aurait observé celle-ci depuis longtemps»

              Comme vous n’avez pas sourcé /1/ et /2/, j’ai signalé n’avoir pas connaissance de /1/, et que des signes étaient rapportés tendant à faire penser que /2/ est faux.

              Par contre, on ne peut pas évacuer des statistiques 7 morts et presque-morts en lien avec (je n’ai pas dit “à cause”) un traitement. Ou alors on renonce à savoir si le traitement a un effet, et ma me paraît une mauvaise manière de soigner.

                +0

              Alerter
      • Catalina // 10.04.2020 à 12h50

        : « comme les études ne prouvent rien aujourd’hui », apparemment la réalité dépasse les études, je dis ça. Je ne suis pas idolâtre du tout de personne, on est tous humains avec nos biais et tout « savant’ reste un homme.
        Depuis avant-hier, il y a un article publié dans les colonnes des crises.fr qui montre l’efficacité EN PREVENTION de l’hydroxi, elle diminue la charge virale et affaiblit la contagiosité.
        Il vous faut chercher un peu, l’article est dans les colonnes pas dans l’accueil.
        CDLT

          +8

        Alerter
      • fanfan // 10.04.2020 à 15h30
        • Armiansk // 10.04.2020 à 22h06

          Je croyais que les thuriféraires du Pr Raoult rejetaient tout ce qui n’était pas 1) hydroxychloroquine 2) + azithromycine 3) en prévention.

          Et belle illustration de la démarche, quand «New York teste» devient sur la carte «les États-unis recommandent».

            +0

          Alerter
    • Chris // 10.04.2020 à 13h50

      Il y a 3 semaines, j’ai trouvé un commentaire d’un soignant qui écrivait :
      « Voici le protocole utilisé en traitement curatif à la Pitié Salpétrière : hydroxychloroquine 600mg en continu en association avec l’Azythromicine.
      1er jour hydroxychloroquine 600mg en continu+Azythromicine 500mg
      2eme 3ème et 4ème jour hydroxychloroquine 600mg et Azythromicine 250mg.
      Attention aux contre indications. Consultez un médecin en sachant que nos urgences en réanimation seront inopérantes très bientôt et qu’il faudra songer à l’automédication… »

      Toute cette histoire est de l’hyper politique néolibérale et n’a plus rien à voir avec la médecine.

        +3

      Alerter
    • Pierrot // 11.04.2020 à 09h13

      On peut déjà commencer à compter.

      L’engouement démesuré pour le protocole du professeur Raoult fait des victimes, parmi ceux qui auraient pu bénéficier de meilleurs traitements dont le développement a été criminellement retardé par les pressions exercées par ses aficionados et brouillé par les résultats peu exploitables ses études, et parmi ceux qui auraient pu connaître un meilleur sort (et pour certaines survivre) si l’on n’avait pas tenté de les traiter par ce moyen (c.f. l’alerte de l’ANSM concernant le traitement du covid-19 à l’hydroxychloroquine — 79 cas graves dont 4 décès en moins de deux semaines).

      Vous semblez avoir saisi que le professeur soignait des cas particuliers présélectionnés (ce qui reste une bonne chose en soi), mais vous n’avez pas encore compris que contribuer aux études de développement d’un traitement pérenne relevait d’une démarche différente.

      En s’entêtant à chercher une couverture médiatique pour ses travaux et ses idées et en faisant passer de bons résultats peu représentatifs pour des conclusions exploitables, le professeur n’a fait que gêner l’émergence rapide de solutions beaucoup plus aptes à sauver des vies… comme éventuellement celles à l’azithromycine auquel il semble maintenant donner sa préférence. Son éthique et sa méthodologie contestables lui permettent probablement de tirer d’affaire plus de malades, mais en situation d’urgence elles contribuent in fine à en condamner d’autres en plus grand nombre.

      Alors quand viendra le moment de rendre des comptes, on verra qui n’aimera pas être à sa place…

        +2

      Alerter
    • BayBee // 11.04.2020 à 09h15

      Someone, pauvre fou, Someone you are anybody …

        +0

      Alerter
    • Billy // 15.04.2020 à 09h49

      Personne ne sait aujourd’hui si te traitement du Pr Raoult a un effet bénéfique, neutre ou délétères sur les patients Covid 19. Donc ne racontez pas n’importe quoi et gardez votre calme SVP

        +0

      Alerter
  • Bellot // 10.04.2020 à 08h39

    Le virus, le virus, les études, le Dr Raoult,…Ok
    A quand aussi des articles sur le confinement, ses effets, l’après (hormis la prise de position de Gael Giraud rien vu… alors que des points de vue très originaux autant que pertinent s’expriment). ?? Merci là toute l’équipe pour le travail que vous faites.

      +7

    Alerter
  • Nizir Gortops // 10.04.2020 à 08h52

    Vous vous enlisez…
    Ecoutez plutôt ce que dit Raoult: https://www.youtube.com/watch?v=_FFeaM2hNhI
    Et pourquoi ne lui donneriez-vous pas la parole dans vos colonnes. La méthodologie scientifique que vous prétendez appliquer, c’est cela aussi. Soyez zététicien!

      +22

    Alerter
    • fanfan // 10.04.2020 à 16h43

      VIDEOS INTERESSANTES – REFLECHIR ET PRENDRE DU RECUL :

      – Contre la Méthode
      https://youtu.be/7TI3Re57X2Y

      – Le processus de l’innovation peut-il respecter la règle ?
      https://www.youtube.com/watch?v=thaxON18uJs

        +0

      Alerter
      • françois marquet // 10.04.2020 à 17h03

        « Le processus de l’innovation peut-il respecter la règle ? » est une perle! Ce que je trouve intéressant avec Raoult, c’est qu’il est chercheur et médecin. Tantôt le chercheur prend le pas (dans cette vidéo par exemple), tantôt c’est le médecin (comme aujourd’hui), parcequ’il y a urgence.

          +4

        Alerter
    • lairderien // 10.04.2020 à 21h28

      Laissez donc la secte des zététiciens hors de la discussion 😉
      Un paquet de bons causeurs qui ne visent que de soulager votre portefeuille à l’image de l’autre Sam à casquette qui vous propose sous chaque vidéo pleins de liens pour se faire financer par les gogos qui le suivent.

        +1

      Alerter
  • François Lacoste // 10.04.2020 à 08h56

    Il va falloir sortir les rames maintenant parce que l’étude du professeur Raoult vient de sortir (sur 1061 cas! ce qui devrait parler à O. Berruyer!). Toutes choses égales par ailleurs…

      +37

    Alerter
    • kiva // 10.04.2020 à 11h44

      Mais non ils vont dire que ce n’est pas une étude randomisée…Et surtout ils vont juste omettre de dire que 1061 cas suivis permet de voir qu’il n’y a pas d’effets secondaires non maitrisés, ni de supposées aggravations du virus en interaction avec le traitement proposé (sinon on aurait observé une hausse des admissions en rea et morts). Je n’ai malheureusement aucun doute sur ces futures omissions volontaires.

        +7

      Alerter
    • fanfan // 10.04.2020 à 15h23

      Le professeur Éric Chabrière fait un point sur la situation le jeudi 9 avril 2020.
      https://www.youtube.com/watch?v=j2qwxBAdsWo

        +1

      Alerter
  • ilicitano // 10.04.2020 à 09h08

    Bonjour

    Interview et témoignage très intéressant du Chef de Service Eric Caumes sur la situation à Paris.
    Lorsqu’il indique qu’il n’a pas de résultat probant avec l’hydroxychloroquine , il est dommage qu’il n’indique pas à quel moment il a été prescrit .
    S’il a pris en compte le protocole d’utilisation thérapeutique préconisé par l’ANSM :
    Selon les termes du décret n°2020-337 du 26 mars 2020, « les prescriptions interviennent, après décision collégiale, dans le respect des recommandations du Haut conseil de la santé publique et, en particulier, de l’indication pour les patients atteints de pneumonie oxygéno-réquérante ou d’une défaillance d’organe ».
    on peut comprendre que les résultats ne sont pas bons avec une utilisation en réanimation et non au début des symptômes.
    Paris est devenu le premier département en terme de décès malgré une population en nette diminution avec le départ en confinement de nombreux parisiens dans leurs résidences secondaires et le transfert de patients franciliens en réanimation dans les hôpitaux de province.
    le 09/04 chiffres Ministère de la Santé
    Paris
    1824 retour à domicile pour 770 décès soit 2,4 rad pour 1 décès
    Bouches du Rhône
    1108 retour à domicile pour 154 décès soit 7,2 rad pour 1 décès

      +30

    Alerter
    • ilicitano // 10.04.2020 à 19h30

      ENFIN

      Les informations chiffrées du site internet du Ministère de la Santé remontent aujourd’hui sur les plateaux télé.
      La comparaison du taux de létalité entre les Bouches du Rhône et l’Ile de France et en particulier Paris , met très mal à l’aise certains médecins spécialistes.
      Il est dit clairement que le traitement HCQ à l’IHU et aux CHU du 13 pris au démarrage des symptômes a un effet majeur pour une diminution des entrées en réa et des décès.
      Sans avoir à faire une étude clinique en double aveugle , nous avons en temps réel les résultats comparatifs entre des hôpitaux utilisant le traitement HCQ au démarrage des symptômes et ceux ne l’utilisant pas.

        +6

      Alerter
  • Pegaz // 10.04.2020 à 09h17

    13:54 – « […] après au niveau traitement on est assez démuni, on a pas mal utilisé l’hydroxychloroquine dans mon service parce que c’était un des espoirs et qu’il n’y avait aucune raison de ne pas en faire profiter les malades [..] » mais plutôt sceptique sur ces effets

      +1

    Alerter
    • Berrio // 10.04.2020 à 09h43

      Quand on est admis à l’hôpital, c’est qu’on est à un stade avancé de l’infection. Raoult a toujours dit que le traitement qu’il préconise est efficace au début pour stopper l’infection Pour cela il faut tester. . Ce professeur le sait très bien , mais… ? Carrière oblige ?

        +20

      Alerter
  • Cordialement // 10.04.2020 à 09h28

    Incroyable , vingt minutes de dialogues entre deux éminents qui répètent à l’envie des banalités et qui arrivent à ne pas prononcer une fois le mot MASQUE!
    S’autoconfiner pour rompre la chaîne de contamination passe par le port de quelque tissus dense et même PQ devant la bouche, c’est la base la base la base la base,
    N’importe quel dieu vengeur vous enverrait au bûcher des vanités pour meurtre prémédité de ne pas vous confiner le visage.

      +18

    Alerter
  • Cguillem // 10.04.2020 à 09h28

    A quoi sert cet article qui n’apporte rien sinon a encore radoter inutilement.
    On en trouve autant avec des médecins qui disent le contraire.
    Franchement cette obsession commence à devenir malsaine.

      +27

    Alerter
    • Arcousan09 // 10.04.2020 à 11h13

      Par expérience je peux vous affirmer que dans le milieu des mandarins et grands patrons de la médecine le comportement est exactement le même que dans le milieu des politiques ….
      Ce n’est pas flatteur.
      Voir: le lien donné par vagabond des mers du sud sur Fox News (plus bas)

        +4

      Alerter
  • Séraphim // 10.04.2020 à 09h36

    L’hôpital de la Pitié Salpêtrière! Le dernier hôpital de France et de Navarre où j’accepterais d’être hospitalisé (on n’ose plus dire « soigné »). A part François Salachas qui a « interpellé le Président de la République » lequel n’a pas perdu de temps pour rappeler que celui-ci était neurologue et « n’avait rien à voir avec le Coronavirus ». Des méthodes désastreuses, un résultat en décès/admis qui doit être le pire de France. Toutes les tares de la centralisation et de la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf! Hôpital de sinistre mémoire ayant vendu les gilets jaunes voulant s’y abriter, les décrivant comme ‘ayant attaqué violemment l’hôpital’ selon Anne-Marie Ruder, la directrice. « Merci à la police » twittera plus tard Martin Hirsch. Toute cette caste….Même Le Monde ira dénoncer les excès Buzyn/Hirsch/Ruder. Ils voulaient empêcher les gazés de Castaner de se réfugier pour « respirer », et il faudrait croire qu’ils veulent maintenant les aider à respirer?
    Eloge de Singapour et…pas un mot sur l’utilité du port universel des masques! Faut oser. Il évoque le ‘tracing’ qui devrait « nous servir de modèle » avec « la volonté politique » (kézako?) mais rien sur les masques!!!

      +42

    Alerter
  • Jeanne L // 10.04.2020 à 09h44

    Une politique de gribouilles.
    Des mensonges sur tout.
    Des débats secondaires devenus des points centraux comme ceux de l’hydrochloroquine …
    Mais aucune politique permettant que le confinement soit réellement efficace.
    Des supputations sur l’incapacité du peuple à mettre enlever, laver, évacuer des masques!… ils sont si bêtes comme dit Sibeth.
    Des masques qui empêchent que vous, VOUS! postillonniez sur les voisins, mais si votre voisin (à un mètre) est muni de ce masque il postillonnera moins sur vous.
    On balade les Parisiens jusqu’à Bayonne, ou Pau mais on ne réouvre pas l’Hôtel Dieu malgré les demandes des urgentistes, on MENT comme M.Hirsch car les circuits, le scanner sont fonctionnels: les personnels ont testé: voir le communiqué de la CGT : https://img.over-blog-kiwi.com/1/44/95/69/20200408/ob_013937_cgt-hotel-dieu-6avril2020.jpg#width=777&height=960
    On met en danger les travailleurs d’usine qui ne servent à rien dans la lutte contre le virus sinon à multiplier ce virus pour fabriquer des puces: https://www.facebook.com/Cgt-Stmicro-Crolles-1632069983729892/
    Cette politique de gribouille après des mois de liquidation de tous les droits, après une politique de classe de totale destruction de la société,après la révolte des « périphériques » (sic) gilets jaunes et dorénavant des « débats » sans queue ni tête.
    Oui des gribouilles criminels qui se révèlent à tout-va.

      +28

    Alerter
    • Séraphim // 10.04.2020 à 10h43

      A défaut d’utiliser l’Hotel-Dieu en tant qu’hôpital comme refuse de le faire le menteur invétéré Hirsch, z’auraient au moins pu le proposer comme morgue. Ah, non z’ont préféré Rungis! Encore un symbole du « patients ou bétail même combat »!

        +17

      Alerter
  • François Marquet // 10.04.2020 à 09h46
    • Arcousan09 // 10.04.2020 à 11h17

      Si Sanofi se montre aussi coopératif pour un médicament baptisé « d’inefficace » c’est que je n’ai rien compris au capitalisme

        +2

      Alerter
      • françois marquet // 10.04.2020 à 11h27

        Sanofi a intérêt a sauver ses meilleurs clients (ceux qui consomment le plus de médicaments), c’est à dire les personnes âgées!

          +4

        Alerter
  • Sybillin // 10.04.2020 à 09h46

    Et on en remet une couche !!!…
    Votre argumentation n’a aucun intérêt car elle est uniquement à charge. Aucun article contradictoire .
    Cela m’a rappelé un débat sur France Culture qui a duré une heure avec de Grands Journalistes et qui était destiné (avant l’élection) à comparer les mérites de H.Clinton et de Trump. Mais il n’y avait sur le plateau que des fans de Clinton …
    Du grand journalisme très objectif …ou je ne m’y connais pas.
    On a l’impression qu’on nous prend souvent pour des cretins ! Heureusement les commentaires des lecteurs montrent que ceux ci sont capables de réfléchir. C’est rassurant.

      +28

    Alerter
  • Arcousan09 // 10.04.2020 à 10h29

    commentaire édulcoré
    Si j’ai bien tout compris tant que ma sérologie est négative je reste confiné à vie car dans ma campagne le virus ne sévit pas … Une condamnation à perpétuité qui ne dit pas son nom.
    Pour être enfin libre je vais tout faire pour devenir séro-positif …
    Ecoutez la chronique de François Morel sur France Inter de ce matin

      +8

    Alerter
  • Arcousan09 // 10.04.2020 à 10h35

    Et le type de Nancy qui a annoncé fermetures de lits et compression de personnel … en application de directives gouvernementales … a été limogé …. parce qu’il fait ce que les politiques lui ont dit de faire … en remerciements pour services rendus …

      +8

    Alerter
    • red2 // 10.04.2020 à 11h02

      Il a été limogé car, peut être sans le faire exprès, il a donné l’alerte sur les vraies intentions du gouvernement…

        +17

      Alerter
    • serge // 10.04.2020 à 16h09

      Bon, il est quand même retourné dans son corps d’origine. Pas trop dur la vie, d’autant qu’il;a maintenu, en aparté, ce qu’il avait annoncé et que son limogeage était « politique ». Encore un qui a bien des oeillères…

        +4

      Alerter
  • Vagabond des mers du sud // 10.04.2020 à 10h46

    L’affaire de l’hydroxychloroquine est close. Aux USA le grand ponte de la virologie, le Dr Stephen Smith a dit dans une vidéo que la protocole avec la chloroquine inventé par Raoult était super efficace. Les derniers mots de l’interview, en parlant du coronavirus, sont :  » it’s the biggining of the end of the pandemic ». Game over : Macron et consorts vont tous s’écraser. Voici le lien sur fox news :
    https://www.foxnews.com/media/dr-stephen-smith-on-effectiveness-of-hydroxychloroquine-with-coronavirus-symptoms-beginning-of-the-end-of-the-pandemic

      +19

    Alerter
    • red2 // 10.04.2020 à 11h20

      Si ca marche j’espère que certains vont revoir leur point de vue sur l’homéopathie. Sur des patients choisis parceque convaincus de son efficacité et sans test en aveugle de l’effet placebo, ca marche aussi bien sur très bien pour de nombreuses pathologies. Ce n’est pas cher et donc les lobbys des labos sont contre! Ecouter le professeur Raoult sur le placebo, le fait que c’est sans danger, pas cher et très efficace, c’est extrêmement interessant et censé. Et quand on voit la conviction quasi religieuse des fans de Raoult pas etonnant que le traitement, ou au moins sont effet placebo, fonctionne ;-).

        +2

      Alerter
      • ilicitano // 10.04.2020 à 17h13

        Bonjour

        Dans quelques semaines, il suffira de regarder le seul indicateur valable :
        le nombre de morts par million d’habitants:
        Aujourd’hui le top 5
        Espagne: 335
        Italie :337
        Belgique : 260
        France : 187
        Pays Bas : 147

        les US qui utilisent le protocole Raoult généralisé au pays depuis le 31/03 sont à 52.
        La cause est entendue..
        Ils déconfineront avant la France et leur économie repartira rapidement

          +5

        Alerter
        • red2 // 10.04.2020 à 17h47

          Les US ont un systeme de santé particulier! Et difficilement comparable aux systèmes européens donc la comparaison sera difficile. Sinon je n’ai pas dis que le protocole de Raoult ne marchait pas (je n’en sais rien…), j’ai dit que j’étais pour le placebo et que c’est peut être ça qui fonctionne dans le protocole de Raoult (et donc pour l’homéopathie aussi!).

            +0

          Alerter
        • Floyer // 12.04.2020 à 17h57

          Il ne faut pas considérer le le nombre de mort par million d’habitants. Il suffit qu’un pays soit en avance ou en retard de quelques jours pour que cela change grandement les choses. Ce taux ne sera intéressant qu’une fois l’épidémie passée. Ce taux agrégera l’ensemble des mesures (date du confinement, soins, etc).

          Je préfère le nombre de morts sur le nombre de cas positifs pour l’instant. Et il apparaît que les US s’en sortent bien. (Cf https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries ) Mais il reste un biais : un pays avec une politique de dépistage de masse comptera beaucoup de positifs asymptotiques qui n’auraient pas été compté autrement.

            +0

          Alerter
          • amadablan // 16.04.2020 à 13h31

            Considérer un nombre un jour donné n’a pas grand sens. Il vaut mieux raisonner sur des moyennes glissantes par exemple sur 7 jours ce qui laisse les erreurs de reporting et montre mieux les tendances.

              +0

            Alerter
      • Françoise // 11.04.2020 à 09h31

        Curieuse votre réflexion : l’homéopathie, c’est sure qu’elle va marcher sur les personnes qui auraient guéris toutes seules. Mais sur les pluri-pathologiques permettez-moi d’en douter. Donc vous laisseriez le virus se répandre, donc muter, et tuer 1 à 5/100 des habitants faute de décongestion des hôpitaux ? Et l’année suivante, qui sait, ce sera peut-être vous le pluri-pathologique à passer à la casserole… pour une nouvelle vague de 1 à 5/100 (à moins que vous ayez la croyance que vous serez en bonne santé toute votre vie et la croyance que les pensées crées votre réalité…)

          +0

        Alerter
    • Séraphim // 10.04.2020 à 11h48

      D’autant qu’il évacue la question de la statistique par une autre, beaucoup plus intéressante, celle de la probabilité. Très malin! La probabilité pour que j’ai sur mes patients zéro personnes en réanimation est de 0,000..quelque chose, se moquant à juste titre de ce quelque chose…Il ne l’a même pas calculée lui-même tellement ça lui parait évident, mais demandé à ses fils de le faire. Bravo!

        +2

      Alerter
    • Christian // 10.04.2020 à 14h14

      @Vagabond des mers du sud,

      merci pour la vidéo. Maintenant ça va être la guerre pour constituer les stocks de HCQ + AZM. Qu’est ce qu’on parie que là aussi, comme pour les masques, il va y avoir un retard à l’allumage à la tête de l’Etat?

        +5

      Alerter
    • Floyer // 12.04.2020 à 17h40

      C’est peut-être probant, mais rien ne vaut une publication telle que https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/Hydroxychloroquine_final_DOI_IJAA.pdf (la première étude du Dr Raoult), pour pouvoir analyser et se constituer un avis.

        +0

      Alerter
  • Paco De La Vega // 10.04.2020 à 11h33

    Un peu de débat contradictoire?
    https://www.youtube.com/watch?v=QAYJgUsBOF8

      +1

    Alerter
  • TAMARAIV // 10.04.2020 à 11h57

    D’où la nécessité de favoriser le soin à domicile…il faut en finir avec les structures mammouths !
    Pour les infirmières…attention…arrêtez de multiplier les vacations !!!
    Perso, je m’en tiens à un temps plein…avant d’être contaminée…je reprendrai bientôt mais pas d’heures de façon inconsidérées.
    Les 6 x 12 h / semaine…pas pour moi !
    Et oui…les autres patients sont là…dramatique organisation poly pourrie !

      +1

    Alerter
  • Dbon // 10.04.2020 à 12h19

    Le nombre de morts en France augmente tous les jours.
    Macron à visité Raoult car il est perdu. Il ne peut pas se permettre de dépasser l’Italie ou l’Espagne.
    Il n’ya aucune solution pour un deconfinement.
    Pas de test pas de masques.
    Il va laisser tomber les labos et les lobbys qui cherchent mais qui ne trouvent pas, en tout cas pas des délais raisonnables .
    Il va prôner Lundi le protocole de Raoult
    Car après il pourra dire que j’ai tous essayé.
    Si on applique strictement le protocole, on a un espoir z court terme.
    Les investisseurs de Gilead et autres labos pharmaceutiques, seront très déçus

      +1

    Alerter
  • lon // 10.04.2020 à 13h26

    Si Macron est allé voir Raoult, cela ne peut signifier qu’une chose : le coût économique du confinement va devenir astronomique et les conséquences sociales catastrophiques , et donc on cherche une porte de sortie sans trop de casse .
    Mon pronostique : généralisation du protocole Raoult dès le niveau de diagnostique chez le médecin généraliste, suite à un test systématique si le patient montre des symptomes relativement légers du Covid 19 , pour soulager la pression sur le système hospitalier avant d’y envoyer les cas plus aigus, relance de l’activité économique normale avec port de masques obligatoire et maintien de la distanciation sociale. Ceci pour les premiers mois en attendant une évolution favorable des autres traitements en expérimentation . ce qui signifie un effort au niveau de la disponibilité des tests et de la fourniture de masques . Je mets un masque pour faire mes courses , pas que je pense que le masque va me protéger du virus mais ainsi je peux essayer de ne pas contaminer mon prochain . Que tout le monde fasse pareil et le risque sera bien réduit . Je ne prends pas Raoult pour un gourou ni Dieu le père , tout ce que je sais c’est que début février j’ai liquidé en 4 jours une vilaine toux qui m’épuisait depuis un mois avec un traitement à l’azithromycine .

      +8

    Alerter
    • lon // 10.04.2020 à 16h48

      Ne m’en parlez pas, je travaille en libéral et je serai le premier exposé . J’ai tout intérêt à ce que la machine redémarre donc j’espère que Macron et les autres ropéens vont réagir en chefs d’Etat . Les grosses têtes contributrices de Le Monde pourront toujours pérorer sur le changement de paradigme . Sinon je crains par dessus tout l’inflation , quant aux doux rêveurs qui pensent que les salaires et retraites seront indexés ils peuvent se brosser .

        +1

      Alerter
      • Christian // 10.04.2020 à 22h08

        @ramanujan,

        merci pour cet article, qui a le mérite d’être très clair. C’est pour cette raison que je viens sur ce blog, discuter des scénarios possibles avec d’autres personnes de bonnes intentions.

        @Olivier Berruyer,

        pourquoi ne pas le publier sur votre blog, cela contrebalancerait celui d’Ambrose au disque rayé ou de Frédéric Lordon (que je n’arrive jamais à comprendre tellement sa prose est alambiquée).

         » Je crains surtout une dérive autoritaire voire faciste, »

        moi aussi, et cela a déjà commencé (voir ce qui se passe en Hongrie).

          +0

        Alerter
        • Philippe13 // 11.04.2020 à 10h22

          Pourquoi aller en Hongrie ?
          Voir ce qui se passe en France ne suffit pas ?
          A certes il n’y a pas les bottes, les baudriers.

          Salutation

            +0

          Alerter
  • Arcousan09 // 10.04.2020 à 13h32

    Ai-je encore l’autorisation de coucher avec mon épouse puisque nous ne pouvons plus sortir à 2 ni être en voiture à 2
    Franz Kafka n’est pas mort !!!!!

      +4

    Alerter
  • Someone // 10.04.2020 à 15h16

    En résumé :

    Plutôt que guérir de façon hasardeuse avec le traitement du professeur Raoult il est préférable de mourir sans prendre de risque !

      +15

    Alerter
    • red2 // 10.04.2020 à 17h52

      L’Ultra majorité des malades ne meurt pas… Gardez votre sang froid SVP! Merci à Olivier pour son travail.

        +2

      Alerter
      • Someone // 11.04.2020 à 02h08

        Mais je garde mon sang froid, la preuve je sais même être drôle !

          +2

        Alerter
  • Someone // 10.04.2020 à 15h30

    Un protocole n’est qu’un méthode, une habitude de vérification admise, une commodité.

    Hors d’un protocole la vérité scientifique peut évidemment exister !

    Au passage si les protocoles étaient si impérieux, pourquoi avons nous eu droit au Méditator, au Tamiflu, etc

    A lire la presse, Gilead Services ou Monsanto sont maintenant devenus des philanthropes…

      +10

    Alerter
    • Séraphim // 10.04.2020 à 16h51

      C’est précisément ce terrorisme de la pensée qu’il convient de dénoncer et batailler. Ce n’est pas seulement une question médicale. Des buses et des besogneux sont en train de prendre le pouvoir, étant sans même le savoir les idiots utiles des labos pharmaceutiques. Accrochés à leur « méthodologie », n’en démordant pas comme étant l’alpha et l’oméga de la Vérité en personne. Aucun n’a lu Thomas Khun bien sûr, aucun ne serait capable de raconter l’histoire des sciences comme une relation entre subjectivité et objectivité. D’ailleurs aucun n’est vraisemblablement capable de raconter l’histoire des sciences d’aucune façon…Ils ont juste absorbé 3 clichés sur le « double aveugle », sans même comprendre qu’il s’agit d’éliminer un biais psychologique, lequel n’a aucun intérêt dans le cas des maladies infectieuses. Ils rabâchent leur missel comme s’ils étaient à la messe ou sur le palier avec les Témoins de Jéhovah, en beuglant « la science, la science ». Voir une telle prédominance de la déchéance intellectuelle fait pitié, salpétrière ou pas!

        +5

      Alerter
      • Castellion // 10.04.2020 à 19h18

        Ce qui importe n’est pas la « Science », mais la méthode scientifique, cad un processus qui est peut-être le plus efficace (mais pas dans tous les domaines) pour créer des descriptions de notre monde, qui « tiennent la route ». Théories et modèles qui permettent de prédire de nouvelles observations. Le critère de validation n’est pas la vérité, mais un consensus qui reconnait que « ça marche ». Rien à voir avec la « réfutation » de Karl Popper

          +0

        Alerter
        • Séraphim // 11.04.2020 à 05h30

          Popper était un enfonceur de portes ouvertes n’ayant même pas de solide formation scientifique. Je ne faisais nullement allusion à la médiocrité de ses définitions

            +0

          Alerter
    • Pegaz // 10.04.2020 à 23h36

      Cela été tellement bien articulé et répété à l’envie qu’il n’y aurait qu’une manière de procéder que cela en est devenu un dogme.

      https://www.researchgate.net/publication/311551733_Des_essais_randomises_controles_aux_etudes_observationnelles_Apports_limites_et_lecons_Reflexions_a_propos_de_l'etude_ODYSSEE

        +0

      Alerter
  • Castellion // 10.04.2020 à 18h59

    Bref, d’une part l’autorité intellectuelle, en l’occurrence, la rigueur scientifique d’une étude clinique qui, nécessairement, prend du temps et du recul pour évaluer. D’autre part, l’autorité de la décision concrète, ici et maintenant qui est confrontée à la nécessité pour le décideur d’agir avec ce dont il dispose, notamment son expérience, son intuition. La science médicale, ou la pratique clinique. Ce sont deux mondes distincts L’erreur est d’appliquer les règles de l’un pour tenter de résoudre les problèmes de l’autre. Le scientifique de haut niveau n’a pas à dicter l’action sur le terrain. Il doit être conscient de ses limites « La reconnoissance de l’ignorance est l’un des plus beaux et plus seurs tesmoignages de jugement que je trouve » (M de M , 1580) Ce sont les gens du terrain qui décident, agissent et assument les conséquences de leurs actes : ils sont responsables. Il est aussi tout à fait indispensable qu’ils utilisent les informations et connaissances des scientifiques…et qu’ils en évaluent la pertinence
    Ma seule question =quelle est l’efficacité de l’hydroxy chloroquine. Dès lors, de mon point de vue, votre article est inutile. Une débauche d’énergie pour un objectif futile, à savoir la tête de Raoul de Massalia qui ne respecte pas les textes ( « protocoles ») sacrés. Les Crises = tribunal de l’Inquisition ou congrégation de l’Index librorum prohibitorum?
    Par ailleurs, merci de nous avoir décrit la complexité de ce qu’est une « étude clinique » correcte.
    Question qui me semble plus importante = Comment allons-nous vivre en compagnie de ce virus qui ne nous lâchera pas avant deux ou trois ans, cad pas avant que nous soyons immunisés à 80% et/ou que nous disposions de médicaments efficaces – on peut rêver….

      +1

    Alerter
  • Narm // 10.04.2020 à 20h13

    pas écouté cet Apolline de Malherbe
    je crois que je n’écouterai plus jamais bfm

    un procès pour cet sale op ératrice du sytème qui a avoué avoir menti « pour la bonne cause » comme Sibet ndiaye en disant au français les yeux dans les yeux que les masques ne servent à rien ?

    en prison

      +5

    Alerter
  • TAMARAIV // 10.04.2020 à 21h23

    Votre si éminent Raoult, roi de la com’, n’aurait pas dû hésiter à se servir de ses nombreux appuis politiques pour alerter sur l’urgence de la situation de façon à ce que mes collègues et moi puissions être équipés en conséquence….quelles ont été ses alertes depuis janvier où il parlait de  » grippette  » ?
    Qu’à-t-il entrepris pour que le matériel et équipements ad hoc soient mis à disposition ?
    Quelles mesures prophylactiques a-t-il préconisé ?
    Sa chloroquine qui est en fait un protocole chinois pour masquer son incompétence et son inconscience à prévenir cette pandémie…Son travail aussi que d’informer, prévenir, alerter…il sait très bien utiliser les médias pour sa propre com’ même si il n’a rien inventé. En revanche…silence radio sur ce que Merkel a très intelligemment fait…les chiffres parlent d’eux mêmes !

      +3

    Alerter
  • Boubanka // 10.04.2020 à 23h17

    Début Mars, si j’ai bonne mémoire, le docteur Cymes a demandé à Eric Caumes s’il déconseillait aux téléspectateurs d’aller en Italie, Cet éminent médecin a répondu qu’il ne savait pas si il fallait conseiller aux Français de ne pas y alller, mais qu’à titre personnel, il pensait qu’il y aurait de bonnes affaires à saisir en voyageant en Italie . Ce monsieur n’est pas sérieux, ou c’est un courtisan qui dit ce que souhaite le prince. Il se peut aussi qu’il soit le symbole d’une medecine française trop centrée sur elle même.

      +3

    Alerter
  • Pegaz // 10.04.2020 à 23h20

    Pour la comptine de l’histoire de la grippette. Voyez ce qu’il pense des Coronavirus au 14/01
    https://www.youtube.com/watch?v=ngUqeOufKvk&t=123s

    Chaque semaine, les alarmes émises par les différents systèmes de surveillance de l’IHU sont analysées en présence de cliniciens, de chercheurs et d’internes en médecine et en pharmacie. Les alarmes « validées » en tant que vrais évènements épidémiologiques sont par la suite consignées dans un BEH contenant également le résultat de la veille épidémiologique de l’IHU pour le mois en cours. Une fois envoyés aux principaux acteurs de la veille et de la surveillance épidémiologique de l’IHU, ces bulletins sont mis à disposition du grand public et téléchargeables en cliquant sur les liens listés ci-après.
    https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/02/BEH-10-02-2020v.pdf

    Ou ici 3 bulletins spécifiques au covid 19
    https://www.mediterranee-infection.com/veille-epidemiologique/lihu-et-la-surveillance-internationale-des-voyageurs/

      +0

    Alerter
  • Françoise // 11.04.2020 à 08h48

    Ce Dr Caumes est très intéressant et très subversif, si on veut bien l’écouter (sans être focalisé sur l’hydroclho, )
    Je re retiens : immunité de groupe = beaucoup de mort ➡️ Confinement
    Confinement = éradication complète du virus sinon retour case départ (donc solution d’attente)
    Immunité = nbx cas = mutation certaine du virus = encore beaucoup plus de mort ( chloroquine ou pas)
    Vaccin = mutation du virus tous les ans = beaucoup de morts encore
    Seul solution : le testing et le traking (et les masques évidemment) (on ne va pas rester confiné des années !)
    Accompagnée d’une re-localisation (et d’un contrôle des frontières)
    Il va falloir passer de la 1ère à la 5 ème vitesse cher gouvernement (sauf à avoir des arrières pensées opportunistes et à nous achever pour brader la nation à des grands groupes internationaux dans le cadre de votre idéologie…).
    (Les idéologues sont toujours durs d’oreille mais nous y viendrons.)
    Il est bien ce Dr Caumes, l’air de rien !

      +1

    Alerter
  • Bachelerie // 12.04.2020 à 10h12

    il me semble que lorsqu’il y a urgence, on cherche à sauver les vies, faut il rappeler que la Nivaquine était obligatoire et fortrement lorsque vous allez dans un pays tropical pour eviter de contracter le paludisme.

    Comme beaucoup j’en ai pris et je ne m’en porte pas plus mal.

    Le traitement du Professeur Raoult sauve des vies, utilisons le tant que nous n’avons pas mieux.

    Lorsque que quelqu’un est entrain de se noyer, le sauveteur se demande t il quels effets secondaires auront sur lui l’eau dans laquelle il va plonger?

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications