Les Crises Les Crises
5.avril.20205.4.2020 // Les Crises

Êtes-vous prêt à comprendre le prof. Raoult ? Par Mr. Sam

Merci 895
J'envoie

Episode 1 – Chloroquine : Prof. Raoult – La Désillusion

Source : Mr. Sam – Point d’interrogation, Youtube

Le professeur Didier Raoult prétend détenir la preuve qu’un mélange d’hydroxychloroquine et d’azithromycine permet de guérir du covid19 en 6 jours. Seulement voilà, la lecture de sa publication nous raconte une toute autre histoire.

Source : Mr. Sam – Point d’interrogation, Youtube

 


 

Episode 2 : Professeur Didier Raoult – L’énigme

Source : Mr. Sam – Point d’interrogation, Youtube, 04-04-2020

Lorsqu’un problème me dépasse, je me tourne vers les meilleurs experts et, même si je ne suis pas d’accord a priori avec ce qu’ils disent, je m’en remet à eux.

Source : Mr. Sam – Point d’interrogation, Youtube, 04-04-2020


« Gardons notre calme » par le psychiatre Jean-Baptiste Alexanian

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Ricquet // 05.04.2020 à 12h12

C’est exactement ce que vous disent vos potes les Décodeurs du Monde …

« Nous sommes des experts , même si vous n’êtes pas d’accord a priori avec ce que nous disons vous devez vous en remettre à nous !! »

La haine est une prison , Monsieur Berruyer.
Votre détestation de ce gars vous a poussé dans cette prison …

Triste.

247 réactions et commentaires

  • lit75 // 05.04.2020 à 11h54

    Je me demande si le Profersseur Raoult n’est pas victime d’un effet « Donald Crohurst » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Donald_Crowhurst). Il a publié une première video dans laquelle il a présenté son histoire de chloroquine sans avoir beaucoup de certitudes. Malheureusement, cette video est devenue « viralle »notamment parce qu’elle permettait de donner de l’espoir à ceux qui la regardaient. Ensuite, il est très difficile d’admetttre publiquement qu’on a peut-être parlé un peu trop vite surtout quand on est responsables d’un grand nombre de gens.

      +24

    Alerter
    • CM75 // 05.04.2020 à 13h11

      Pour ce qui est de la méthodologie de « l’étude » de Raoult, je vous conseille la lecture de « Hydroxychloroquine : le bal des ignares… » un article de Jean-Dominique Michel. Je pense qu’une fois de plus les choses sont plus compliquées que certains voudraient nous faire croire, ou font semblant de ne pas voir.
      Un espoir déçu ne veut pas dire que le suivant le sera également ou qu’inversement il ne le sera pas. Donc c’est un argument qui n’a pas beaucoup de poids.
      Je m’étonne toujours qu’un aussi grand nombres de personnes plus ou moins compétentes ( souvent pas du tout) se soient données la liberté de critiquer les conclusions d’un médecin-chercheur de qualité reconnue mondialement ( même si ça ne suffit à tout faire parfaitement) sans plus de précaution et de nuance que cela. Et ça continue encore. On a bien sûr le droit de s’exprimer ou de relayer des infos mais là on a assisté à une forme pour moi d’inconséquence collective, avec pour seul argument : on a affaire à une personne malhonnête. Les western les plus idiots sont moins caricaturaux que ce à quoi on assiste. Notre presse manque cruellement de journalistes scientifiques compétents et indépendants.

        +74

      Alerter
      • LibEgaFra // 05.04.2020 à 15h11

        Ce Michel n’est pas médecin, c’est un dangereux charlatan qui a commencé par minimiser l’épidémie et qui ne fait que se pousser du col dans la foulée de l’autre et qui n’accepte aucune critique.

          +9

        Alerter
        • julien // 05.04.2020 à 16h08

          Je pense que vous avez raison, mais par contre je n’ai pas trouvé d’articles argumentés traitant spécifiquement des posts de Jean-Dominique Michel. Pourriez vous en pointer ?
          Merci

            +3

          Alerter
      • Armiansk // 05.04.2020 à 15h33

        J’ai lu l’article que vous indiquez à la recherche d’arguments. Ça ne m’a pas sauté aux yeux. Florilège :

        «soit un remède est efficace, soit il ne l’est pas» L’auteur oublie-t-il que des remèdes proposés peuvent s’avérer délétères, ou qu’un remède inefficace peut faire perdre du temps et des chances ?

        «soit un remède est efficace, soit il ne l’est pas. S’il l’est ne serait-ce que sur trois premiers malades, alors il le sera (avec sans doute quelques exceptions statistiquement infimes) sur trente malades comme sur trois mille malades»
        Avec un taux de décès (très) inférieur à 10%, vous avez trois chances sur quatre que ‹truc› souscrive à cette définition. ‹truc› pouvant être n’importe quelle proposition de remède qui ne dégrade pas trop la santé du patient : de l’eau, par exemple.

        «un doctorant de l’EPFZ (avec probablement encore du lait derrière les oreilles) vient pondre une piètre réponse» Si c’est un tel «freluquet» sans aucune expérience» ni «aucune base de réflexion», l’auteur doit facilement démontrer ses faiblesses. Il ne le fait pas.

        J’ai pu manquer le paragraphe où l’auteur apportait un argument de poids. Voulez-vous me l’indiquer ?

          +4

        Alerter
        • Vargileus // 05.04.2020 à 15h44

          Vous êtes passé à côté de l’essentiel de l’article. L’auteur voulais surtout démontrer que l’EBM (Evidence Based Medecine) a des limites et qu’il ne s’applique pas à tous les cas de figures.

          Nous sommes peut-être justement dans ce cas. En effet, il y a un problème éthique à proposer des placebos à des personnes en danger de mort.

          Attention à l’idée que l’EBM est une méthode magique et indépassable, à utiliser dans tous les cas de figures.

          Intéressez-vous aussi aux références citées de l’article

            +11

          Alerter
          • Armiansk // 05.04.2020 à 15h58

            Merci. J’avais vu la charge contre la médecine sur preuves, mais là aussi on peut trouver à discuter. J’ai au moins deux questions :
            1) si cette méthode ne marche pas, quelle autre approche fonctionne mieux ? Sûrement pas le test sur les «trois premiers malades», malgré (ou à cause de) ce qu’en dit l’auteur

            2) s’il y a un problème éthique à proposer un placébo (d’accord) en plus du traitement standard, y en a-t-il un à proposer un médicament insuffisamment testé, et dont on sait qu’il peut faire empirer d’autres maladies ?

            Merci en tout cas de votre réponse calme et pertinente.

              +5

            Alerter
          • Bissecan // 05.04.2020 à 17h00

            Il aurait peut être été judicieux d’attendre 6 mois pour vérifier l’efficacité du confinement sur la mortalité, d’autant que le remède a des effets secondaires bien connus. Et puisqu’on remet au goût du jour des remèdes médiévaux, j’attends les résultats d’un essai randomisé sur l’efficacité de la saignée chirurgicale pour les malades du Covid. Les patients mourant le plus souvent d’une réaction auto-immune (choc cytokinique) cela pourrait bien être efficace d’affaiblir l’organisme…

              +6

            Alerter
      • Pegaz // 05.04.2020 à 17h05

        Un essai contrôlé randomisé n’est éthiquement acceptable que si les meilleures connaissances actuelles ne permettent pas de dire avec suffisamment de certitude quelle stratégie thérapeutique est à priori la meilleure (on parle alors « d’équipoise clinique »)

        Le document examine de manière critique une stratégie particulière pour résoudre le dilemme éthique central associé aux essais cliniques randomisés (ECR) – la stratégie de « l’équilibre communautaire » (EC). Le dilemme est que les ECR semblent violer le devoir du médecin de choisir la thérapie dont il a le plus de raisons de croire qu’elle est dans le meilleur intérêt du patient, en randomisant les patients même lorsque les preuves commencent à favoriser un traitement.
        https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1467-8519.1995.tb00306.x

          +10

        Alerter
        • Armiansk // 05.04.2020 à 17h45

          Merci, ça donne du grain à moudre. Et c’est vrai qu’avec les annonces prématurées sur la chloroquine, les autres thérapies possibles sont largement passées sous silence, au moins auprès du grand public, et que l’on arrive à des cas de pressions des patients envers les praticiens et à des pétitions.

            +5

          Alerter
      • Ovuef2r // 06.04.2020 à 06h59

        Personnellement je trouve la réponse de l’intéressé des plus … intéressante
        https://youtu.be/_FFeaM2hNhI
        Mais Gina l’avait déjà mise hier. Désolé du doublon.

          +3

        Alerter
    • gina // 05.04.2020 à 15h10
      • d’Aubrac // 05.04.2020 à 16h36

        Merci pour cette Interview de 20 minutes de Didier Raoult à écouter dans ses moindres détails pour comprendre qu’une fois de plus la querelle concernant l’usage de l’Hydroxychloroquine est une stérile querelle franco-française, qui oppose un groupe de chercheurs, en général proches du pouvoir, et souvent liés aux industries Pharma qui les financent, à des médecins et des médécins-chercheurs de terrain pour qui compte avant tout l’efficacité opérationnelle… surtout lorsque les risques sont mortels !

          +34

        Alerter
        • lacedemone // 05.04.2020 à 17h56

          C’est aussi le fait de la débilité du parc animalier Français qui n’a pas besoin de grand chose pour partir en une croisade (souvent complotiste) sur le moindre sujet d’actualité.

          La réaction des autorités sanitaires face à la première étude de Raoult a été exemplaire: pousser pour intégrer la molécule dans les projets de recherche, tout en freinant les conséquences désastreuses des vidéos virales du Pr Raoult qui ont convaincu des hordes d’arriérés d’aller acheter de la chloroquine en pharmacie pour s’auto-médicamenter.

          S’il y a une querelle ou une controverse sur l’hydroxychloroquine, c’est du fait du troupeau ignare Français, pas à cause des autorités.
          La crise est dure, certes, il y a des morts, certes, mais elle ne justifiait pour autant pas que l’on déroge à la méthodologie scientifique avant de balancer en masse une molécule à une population.

          On en saura plus après les premiers résultats des études sérieuses à la méthodologie rigoureuse. En fait, on commencera à en savoir quelque chose, tout simplement, puisque c’est pas avec les affirmations dogmatiques de Raoult qu’on avait le moindre début de piste.

            +6

          Alerter
          • Fritz // 05.04.2020 à 18h37

            « Troupeau ignare français » …
            Quel amour de l’humanité, quel respect de ses compatriotes…

              +26

            Alerter
          • Fritz // 05.04.2020 à 19h07

            « débilité du parc animalier français » : 65 millions d’animaux vous remercient pour votre bienveillance.

              +23

            Alerter
          • ilicitano // 05.04.2020 à 20h00

            Lacédémone

            Les autorités sanitaires américaine (FDA) ont données l’autorisation du traitement par une EUA.
            L’autorisation du traitement en France , s’il est accepté , sera fait par l’ANSM anciennement l’Afsaaps.

            Pensez-vous que la FDA fait n’importe quoi ?
            Pour info la FDA avait supprimé le Médiator ( Groupe Servier) aux US 12 années avant que l’Afssaps ne le fasse sous la pression d’une pneumologue de Brest.
            Lisez le livre Santé , Mensonges et Propagande des journalistes d’investigation Thierry Soucard et Isabelle Robard sur notre système de validation et de surveillance des dispositifs médicaux

              +27

            Alerter
          • Catalina // 05.04.2020 à 23h42

             » qui ont convaincu des hordes d’arriérés d’aller acheter de la chloroquine en pharmacie pour s’auto-médicamenter. »,

            ben vu qu’elle est sous ordonnance, je vois pas bien comment ils font
            Des idées ?

              +8

            Alerter
          • eric // 06.04.2020 à 11h05

            « les conséquences désastreuses des vidéos virales du Pr Raoult qui ont convaincu des hordes d’arriérés d’aller acheter de la chloroquine en pharmacie pour s’auto-médicamenter. »

            Tu traites tous les français d’arriérés, de crétins, de troupeau ignare, mais toi tu fais dans le sophisme et tu es aussi un beau crétin puisque l’hydroxychloroquine a été retirée de la vente le 13 janvier 2020, donc exactement ZERO français n’a pu acheter ce médicament en vente libre depuis 40 ans à partir du 13/01/2020.

            Et les explications fumeuses comme quoi à cause de Raoult on ne peut plus rien savoir, ils font comment les autres pays qui eux aussi utilisent dorénavant en masse le plaquenil et font des études? A croire que si la France ne fait pas un test hyper carré, les autres pays ne peuvent pas le faire. Si nous on n’y arrive pas, tout s’écroule. A mourir de rire.

            Les gars anti-Raoult sur ce site et ailleurs n’hésitent plus à inventer des ragots et des fausses accusations à tout bout de champ.

              +6

            Alerter
          • Bill // 06.04.2020 à 12h30

            surtout que ce n’est en vente que sur ordonance et qu’on peut supposer encore plus surveillé que d’habitude

              +1

            Alerter
        • tepavac // 05.04.2020 à 18h10

          C’est vrais qu’il est hard.
          On comprend mieux pourquoi il agace.
          En toute franchise, indépendamment du sujet, il faut regarder cette vidéo pour comprendre comment il peut se mettre tout le monde à dos.

          C’est sa nature, et nul ne devrait s’offusquer de son manque de tact. Peut-être que certain devraient comprendre que c’est un chercheur, tout le monde le sait, les vrais chercheurs sont tous un peu loufoque par rapport aux normes institutionnelles et sociales.
          Merci Gina

            +13

          Alerter
      • Neverness // 06.04.2020 à 02h31

        Merci, excellent lien…
        *precaution: je ne suis ni medecin, ni chercheur.
        Le Pr Raoult est un chercheur reconnu, mais aussi un clinicien de terrain à l’épreuve de la réalité, à lui s’opposent des « idéologues « , des éditorialistes , et des opinions,
        écoutons le bien !
        -il (et son équipe) teste et traite des milliers de personnes à l’IHU
        -l’hydroxychloroquine est efficace en début de symptomes, il peut y avoir des effets secondaires bien connus, des centaines de millions de personnes ont utilisé cette molécule depuis des décennies.
        Il ne se met pas au niveau des opinions mais des faits.
        Il se peut qu’il ait son propre agenda (comme a pu le montrer l’enquête de « les Crises » ) et alors ? Des vies sont sauvées !

          +11

        Alerter
    • ilicitano // 05.04.2020 à 17h36

      Bonjour à tous

      Je pose la question à l’ensemble des spécialistes intervenant sur ce site.
      Pourriez-vous m’expliquer pourquoi la FDA ( Food and Drug Administration ) , organisme américain de validation d’utilisation des dispositifs médicaux , équivalent de l’ARS en France, a donné l’autorisation de ce traitement par une EUA ( Emergency Use Authorization ) ?
      Pour avoir travaillé et été audité par eux dans un domaine complètement différent ( implantologie rachidienne) ,je peux vous assurer qu’ils sont très professionnels et ne sont pas des rigolos .
      Donc je pense qu’ils n’ont pas décidé à la légère et ont pris en compte l’urgence de la pandémie et la non disposition de solution alternative.
      De nombreux pays ont engagé cette solution et réquisitionné les stocks disponibles.
      Sanofi fait tourner ses usines au maximum pour fournir les USA et autres pays utilisateurs

        +30

      Alerter
      • ilicitano // 05.04.2020 à 18h23

        Rectificatif:
        en France c’est l’ANSM : Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé qui fait l’évaluation scientifique des médicaments.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_nationale_de_sécurité_du_médicament_et_des_produits_de_santé#Missions

        Auparavant cet organisme s’appelait Afssaps qui a été très critiqué

          +8

        Alerter
      • ilicitano // 05.04.2020 à 20h47

        Avis aux experts

        Le fait que personne ne répond montre que nos experts ne connaissent pas cette procédure
        La FDA , organisme américain dépendant du gouvernement, à la possibilité d’émettre une EUA .
        Qu’est-ce qu’une EUA
        l’EUA permet a la FDA d’aider à renforcer les protections de santé des US en cas de menace grave.
        article 564 de la FDA:
        le commissaire de la FDA peut autoriser l’utilisation de produits médicaux pour de nouvelles indications pour les médicaments précédemment APPROUVES lors d’une situation d’urgence déclarée.

        Procédure utilisée lors de la pandémie H1N1 de 2009

          +9

        Alerter
      • Wiloubi // 06.04.2020 à 09h21

        Donc l’ont devraient pouvoir observer très rapidement une forte baisse du nombres de décés aux USA puisqu’ils sont en avance pour utiliser l’hydroxicloroquine…

          +3

        Alerter
        • zingiberofficinale // 07.04.2020 à 20h19

          sauf qu’avec le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté (plus de 23 pour cent des enfants) et qui n’ont pas accès aux soins ça sera de toutes façon un carnage

            +1

          Alerter
    • Kan // 05.04.2020 à 23h23

      Patrick :  » Ce qui est étonnant et sans cesse rappelé par ses confrères » Quels confrères, ceux qui font de la recherche, ceux qui bossent en sous-main pour les labos ?
      Les médecins qui soignent qu’on retrouve dans les commentaires du Quotidien du médecin ou du blog de Gérard Maudrux en autres soutiennent majoritairement D Raoult.

      Lutte contre le Chikungunya : Fabre 28-3-20
      J étais médecin généraliste à La Réunion pendant l épidémie de Chikungunya 2005-2006. Sur l avis des infectieux de La Pitié…., j avais avec quelques collègues essayé l hydroxychloroquine dans les douleurs articulaires rebelles. Hors AMM, va sans dire et sans protocoles de nos chers mandarins….

        +8

      Alerter
      • Kan // 05.04.2020 à 23h24

        La Santé n avait rien trouver à redire, en France tout le monde s en foutait. on était dans l urgence avec 270 000 cas, transmissions materno-foetales avec malformations néo-natales sévères mais là on avait pas le droit de communiquer (!!),, plus de 250 morts. L armée nous bombardait la nuit d insecticides tellement puissants que plus un insecte ne survivaient et que les oiseaux avaient arrêtés de chanter. Par contre l épidémie continuait belle et bien. L hydroxychloroquine n a pas marché dans cette indication mais bon on était pas dans le même contexte épidémiologique. Par contre, ca n a gêné personne au Ministère qu’ on se débrouille sans traitement, AVEC de l hydroxychloroquine totalement hors AMM et du paracetamol comme seules options !!! Chercher l erreur …..

          +8

        Alerter
    • Gabriel // 07.04.2020 à 07h03

      Donald Crohurst s’est suicidé!
      Il est très présomptueux et mechant de formuler l’hypothèse que le professeur Raoult en fasse autant! Et puis Crohurst voulait sauver son entreprise!
      Utiliser le gaslighting contre le professeur Raoult est une technique de manipulation bien simpliste!

        +3

      Alerter
  • spearit // 05.04.2020 à 12h00

    Vous mettez en avant des vidéos d’une personne faisant partie de la secte des zététiciens (spécialiste de la rhétorique pour retomber sur ses pieds, aucune intuition, aucune intelligence dans cette démarche)

    Cette crise vous fait perdre les pédales, vous vous faites prendre à votre propre en croyant « sauver » les autres de l’égoisme de certains alors que vous prendrez la tête de file du mouvement.
    A quand un article sur ‘Macron avait raison dans sa gestion de crise »

    Vous êtes pitoyable et l’on se souviendra de vous…

      +93

    Alerter
    • Armiansk // 05.04.2020 à 12h07

      Votre commentaire est intéressant.
      Vous pouvez développer ? Qu’est-ce que vous estimez mauvais chez les zététiciens ? Si vous êtes d’accord, on peut se restreindre à la vidéo ici, et sur le fond plus que sur la forme.
      À vous lire.

        +11

      Alerter
      • ilicitano // 05.04.2020 à 18h36

        Bonjour Armiansk

        Que pensez-vous de la décision de la FDA autorisant le traitement par une EUA ?

          +6

        Alerter
        • Subotai // 05.04.2020 à 21h47

          Médecine d’urgence non certifiée.
          En cas de besoin on fait flèche de tout bois.
          La situation catastrophique US justifie ce genre de recours.
          L’autorisation officielle n’a que UN but: dédouaner ceux qui tueraient leur patient avec cette médication.
          Elle n’est en aucun cas le garant des résultats.

            +5

          Alerter
          • Schmurtz // 06.04.2020 à 01h04

            Oui, c’est celà, attendons donc plusieurs milliers de morts normaux, la certitude a un prix. Quant à tuer des patients avec un médicament utilisé depuis 70 ans et dont on connaît parfaitement les limites d’utilisation, qu’on sait en plus prévenir avec un ecg… pour les sujets à risque, la balance risques/bénéfices est vite vue.

              +19

            Alerter
            • Zakfz // 07.04.2020 à 10h56

              Bonjour

              Les effets de la chloroquine sont connus.
              Les effets des anti-inflammatoires tout autant.
              Il ne faut pas utiliser d’anti-inflammatoires, il semble qu’ils aient un effet dangereux si on est atteint du covid19.
              Quid de la chloroquine ? Mieux vaut se méfier des miracles.

              La zététique apparaît rapidement aux yeux des non scientifiques comme une science sans humanité. Rien ne prouve que les OGM soient dangereux, ni les ondes,… Pas de preuves scientifiques,.pas de réalité. Inaudible en cas de crise.

              Raoult a parlé trop et trop vite. Perso, je pense que si c’était un remède miracle, nous aurions des retours. Le site des crises en fait cependant un peu trop, cela ressemble a de l’acharnement et c’est contre productif.
              Le message est passé pour ceux qui sont en capacité d’écouter.

              Ce site est un média précieux. Ne pas le couper de son lectorat pour une croisade a mon sens inutile me semble plus stratégique.

              Cordialement

                +2

              Alerter
    • Patrick // 05.04.2020 à 12h24

      « Vous êtes pitoyable et l’on se souviendra de vous… »

      On ne se souviendra pas de vous « spearit » parce qu’on ne sait pas qui se cache derrière ce pseudo et ces menaces déguisées.

      Vous n’avez visiblement pas compris qu’un forum n’est pas un lieu pour se défouler mais pour échanger, des avis, des informations, des humeurs. Dans « la vraie vie » vous ne viendriez certainement pas menacer les gens qui ne sont pas d’accord avec vous car vous auriez immédiatement dû assumer les conséquences (une baffe, un coup de pied au c… voire un procès).

      Qui perd les pédales ici si ce n’est vous-même, cher anonyme ? Si vous n’êtes pas d’accord, exprimez votre désaccord en exposant votre argumentaire de façon logique. Toute autre façon de faire est à minima juste ridicule, et même si paraît-il, il faut de tout pour faire un monde, il nous serait bien aise que vous alliez confirmer l’adage … ailleurs.

        +43

      Alerter
      • eric // 06.04.2020 à 11h18

        On parle ici de gens qui vont mourir et que l’auteur de ce blog, olivier berruyer fait tout, absolument TOUT pour dézinguer. Tout ça pour un traitement banal, azythromycine est un antibio de la vie de tous les jours et la chloroquine un milliard de personne en a bouffé au moins dans le monde, hydroxychloroquine était en vente libre depuis 40 ans. Donc jusqu’au 12 janvier au soir, n’importe quoi pouvait en acheter et en bouffer, à partir du 13 janvier 2020, ça devient un très dangereux médicament avec des effets secondaires atroces qui peut se finir par la mort. Et pour justifier la mort par chloroquine, on nous parle de deux cons aux USA qui ont avalé uen cuillère à soupe d’un produit pour les aquariums de poissons qui contenait de la chloroquine. Mais de qui se moque t-on?

        On a des tonnes de médecins qui réclament ce traitement. Des gens meurent, olivier berruyer était en colère dans son interview sur RT France, car il disait que tout un tas de gens allaient mourir et là qu’on a un traitement qui fonctionne pour les gens qui sont au tout début de la maladie, on leur dit mais non non non, ne prenez pas cela voyons, Raoult est un enfoiré de menteur, ça ne marche pas son truc et pire ça va vous faire mourir. Donc retournez chez vous, toussez, attendez de ne plus pouvoir respirer et à la rigueur au stade ultime, avant la mort, on vous en donnera. Ah oui c’est vrai Roulet lui même le dit, une fois à ce stade, ça ne marche plus sont traitement. Mince.

        Aucune menace ici, juste se souvenir d’OB pour son refus à ce qu’on donne ce traitement avec des gens qui meurent.

          +12

        Alerter
      • Patrick // 06.04.2020 à 16h40

        Eric

        Vous ne voulez pas comprendre ou alors …

        Ce ne sont pas les effets secondaires qui sont vraiment un problème, ce serait bien d’écouter ce que disent les médecins. C’est le fait de ne pas avoir fait les tests appropriés : aujourd’hui on ne sait toujours pas si le protocole de soins du Pr Raoult est efficace. 80% des malades guérissent sans ce traitement, il est donc très difficile de se prononcer et des études sont en cours.

        Par ailleurs si vous suivez bien la question, le protocole est administré à l’hôpital :
        ○ depuis une dizaine de jours déjà
        ○ mais vu que les études n’ont pas fait la preuve de l’efficacité du traitement il est administré aux cas graves (= désespérés ?)
        ○ … ce qui est contraire aux recommandations du Pr Raoult lui-même

        Vous voyez le problème ? Vous comprenez pourquoi les médecins sont très remontés contre le manque de sérieux des tests du Pr Raoult ?

        Cela fait plusieurs jours que ce site essaie de vous expliquer la situation, il faut lire sans à-priori si vous voulez comprendre.

          +2

        Alerter
        • Narm // 06.04.2020 à 19h16

          tout le monde a bien compris je crois, vous prêchez dans le vide.

          tous les médocs ont des effets secondaires
          vous n’avez encore pas compris que vous êtes désespérant et contre productif. Vous n’apportez AUCUNE verité, que des avis
          seul l’avenir apportera une vérité

            +5

          Alerter
        • Patrick // 06.04.2020 à 22h33

          Narm

          Les personnes qui affirment que le protocole du Pr Raoult n’est pas appliqué en raison des effets secondaires redoutés font une double erreur :

          • non seulement le protocole de soin est autorisé à l’hôpital
          • mais en plus ils ne comprennent pas bien tout ce barnum qui est lié au fait qu’on ne sait toujours pas si ce protocole de soin fonctionne et si oui, à quelles conditions / à quels stades de la maladie

          C’est ce que ne cessent de dénoncer les médecins : trop de lacunes dans les études proposées par le Pr Raoult interdisent d’avoir des certitudes. En ne se conformant pas aux standards et « se contentant » d’additionner les guérisons dans son service, il ne rend pas du tout service à ses confrères.

          C’est à dire aux soignants et in fine à la population. Et ce indépendamment des ses compétences et de sa bonne volontés, toutes deux incontestables.

          Je n’ai aucun avis sur la personnalité du Pr Raoult (cela n’a aucun intérêt) ni sur l’efficacité du traitement (aucune compétence sur le sujet me concernant). Tout cela n’est pas la formulation d’avis mais le résumé de quelques lectures faites ici et là. C’est du partage d’information 🙂

          Une des sources en question : https://www.youtube.com/watch?v=PBHjgbJfyNI

            +1

          Alerter
    • CM75 // 05.04.2020 à 12h27

      Je me joins à spearit quand à la pertinence du blogueur ci-dessus. Pour analyser une situation (si on veut faire de l’analyse honnête , c’est-à-dire ne pas juste donner son opinion ou faire de la propagande ou même de la désinformation) , avoir une méthode pour douter de tout ne suffit pas si on n’est pas capable d’appliquer ce doute à soi-même. Une analyse demande de la culture, du travail, pour aboutir à une connaissance globale du monde et de la question traitée, afin d’avoir une vision large de tout l’écosystème de cette question et être capable d’intuition. Là c’est redondant avec l’article à charge d’Olivier Berruyer. Je vous conseille d’aller voir l’article d’Ella Roche sur le site du blog de médiapart pour vous faire une idée plus nancée et plus proche de la réalité de la question. Ce sera plus long et difficile que le petit quart d’heure de gloire auquel ce livre cet « influenceur » ( quels bénéfices tire-t-il de ses vidéos ? Saura-t-il faire une vidéo pour expliquer l’ampleur de ses errements quand il s’en rendra compte, si il se trompe de bonne foi, ce qui arrive à tout le monde ). En gros messieurs, chercher la petite bête n’est pas la solution, il faut au contraire prendre de la hauteur. Par exemple, on ne peut pas parler de question de santé sans parler de son acteur le plus puissant : les industries pharmaceutiques.

        +2

      Alerter
      • Armiansk // 05.04.2020 à 14h28

        «Saura-t-il faire une vidéo pour expliquer l’ampleur de ses errements quand il s’en rendra compte, si il se trompe de bonne foi, ce qui arrive à tout le monde»
        Pour le coup, vous êtes tombé fort mal. Il s’est sérieusement trompé au moins deux fois, il a remis les vidéos accompagnées de remise en contexte. Vous voulez les références ou je vous laisse chercher par vous-même ?
        Et vous ? Pourquoi vous estimez-vous capable d’appliquer le doute à vous-même ?

          +0

        Alerter
  • Ricquet // 05.04.2020 à 12h12

    C’est exactement ce que vous disent vos potes les Décodeurs du Monde …

    « Nous sommes des experts , même si vous n’êtes pas d’accord a priori avec ce que nous disons vous devez vous en remettre à nous !! »

    La haine est une prison , Monsieur Berruyer.
    Votre détestation de ce gars vous a poussé dans cette prison …

    Triste.

      +197

    Alerter
    • Armiansk // 05.04.2020 à 12h44

      Vous considérez que ce Monsieur Sam se pose en expert qui assène sa vérité ?
      À quel moment de ses vidéos entendez-vous cela ?

        +11

      Alerter
      • Dominique Gagnot // 05.04.2020 à 12h53

        Il ne se pose pas en expert, il cite les « experts »…

        Le scrupuleux zététicien « oublie » qu’un expert puisse être corrompu, ce qui ruine son laborieux discours.
        Perso je fais confiance à mon médecin… qui ne peut exercer librement à cause d’ « experts » potentiellement corrompus.

          +60

        Alerter
        • Armiansk // 05.04.2020 à 13h36

          Merci (sincèrement), parce que c’est, effectivement, un problème possiblement laissé de côté.
          J’ajoute cependant qu’il y a aussi un certain nombre de cas où un expert (et pas des moindres) s’est fourvoyé sans qu’on puisse lui reprocher de conflit d’intérêt. Mais ça n’en infirme pas votre remarque.

          Comment vous assurez-vous qu’un expert est, ou non, corrompu ?

            +9

          Alerter
          • Anfer // 05.04.2020 à 14h04

            Le consensus scientifique (qui peut lui aussi se tromper).

            Pour ça il faut comprendre que la science n’est jamais figé.
            Le consensus évolue au fur et à mesure que de nouveaux faits arrivent, que les protocoles évoluent, que les expériences donnent des résultats différents de ce qui est attendu, etc…

            Le consensus scientifique n’est jamais définitif.

              +11

            Alerter
          • tepavac // 05.04.2020 à 18h24

            « Comment vous assurez-vous qu’un expert est, ou non, corrompu ? »

            C’est simple, lorsqu’il ne tente pas de vous fourguer son opinion par la force, l’intimidation et autres stratagèmes de communicants.

            En général, un bon produit n’a pas besoin d’être vanté au delà du raisonnable, dans le cas contraire, vous pouvez supposer soit, une malveillance, soit, une imbécilité.

              +13

            Alerter
    • François78 // 05.04.2020 à 21h57

      Mon message est trop long, je le divise en deux

      Première partie – Commentaire NeverMore

      Belle entreprise de démolition de la part d’un type qui donne la recette pour se comporter comme un surdoué surtout quand on est loin du compte. La querelle d’expert, après avoir sélectionné les « bons experts » se révèle d’une subjectivité « monumentale ».

      Le tests « in vitro » chinois ont été menés sur deux lots de 31 patients (62 au total je précise pour les surdoués….). Sûrement que les patients devaient pisser dans des éprouvettes pour mériter le qualificatif in vitro.Merci de l’avoir signalé

      Les problèmes pour les gens qui s’automédiquent. C’est sûr que c’est la faute de la chloroquine et la pub faite par Raoult. D’ailleurs l’automédication est une caractéristique de la chloroquine et d’aucun autre médicament (paracétamol, psychotropes, et des dizaines d’autres ….). Merci de l’avoir signalé.

      C’est sûr que le test Discovery concernant la chloroquine est parfaitement honnête même si elle est totalement contraire aux recommandation de l’ihu de Marseille (réservée aux cas graves dans l’essai Discovery, a administré au plus tôt à Marseille). Merci de l’avoir signalé.

        +24

      Alerter
      • François78 // 05.04.2020 à 22h03

        Seconde partie – commentaire NeverMore

        Epistémologie et tests en double aveugle. Les tests en double aveugle est une méthodologie qui est très discutée par de nombreux experts que vous ne connaissez évidemment pas. Des essais qui pourraient condamner une partie des patients n’apparaît pas toujours éthique. Merci de l’avoir signalé.

        Tout çà pour démolir Raoult presque à chaque phrase, sous le couvert sournois d’une étude …( je ne trouve pas le qualificatif adéquat).

        J’arrête là; ma fourche est trop petite pour remuer les restes de cette …( je ne dirai pas le nom adéquat).

          +28

        Alerter
    • François78 // 05.04.2020 à 23h38

      Interview du Professeur Didier Raoult par Guillaume Durand il y a quelques jours.Tout a fait édifiant.

      https://www.youtube.com/watch?v=_FFeaM2hNhI

      A écouter absolument avant de censurer, çà coupe cours à tous les discours, quelle que soit leur orientation.

        +16

      Alerter
    • rolland // 06.04.2020 à 08h34

      J’avoue à regret que, si la pression du récit collectif exercée sur le tout un chacun donne des conséquences diverses, nous en voyons à mes yeux ici un exemple parlant.
      Pour l’exercice d’honnêteté intellectuelle il fut préférable plutôt que de se focaliser sur les travaux de Mr Raoult, soit de n’en rien centraliser son analyse, soit de la faire apparaitre pour la comparer avec se qui se fait en parallèle notamment dans les travaux menés par la science apparentée au pouvoir étatique.
      Heureusement que Les Crises nous précise au préalable toute sa neutralité dans son regard porté sur Mr Raoult et ses travaux, sans quoi pour ne prendre qu’un exemple, j’aurai pu avoir une mauvaise pensée porté à son endroit quant à la photo utilisée pour illustrer cet article.
      Mais bref, comme dirait l’autre, « La vérité ( quoi qu’on en pense ) est ailleurs »..

        +11

      Alerter
    • emmanueL // 06.04.2020 à 08h47

      Coco, on vous laisse dire ce qui vous chante dans les commentaires, mais il va falloir calmer un peu votre délire. On ne peut pas haïr une personne qu’on n’a pas rencontré, si cela peut atteindre votre capacite de compréhension… Nous pouvons juger sur des faits accomplis (dévoilant parfois des raisons éloignées du sujet), ce qui est le cas ici, comme devraient le faire des journalistes qui ne le font plus que rarement, et nous laissons aux scientifiques le soins de juger la science, ce qui prend plus de temps, sans préjuger des resultats. Bien à vous.
      emmanueL (de la revue de presse)

        +1

      Alerter
      • rolland // 06.04.2020 à 10h32

        En exerçant une critique libre et honnête de Mr Raoult et ses travaux tout en ne faisant pas de même, avec pareille intensité, des travaux scientifiques conformes au récit collectif médiatico-étatique, vous comprendrez que s’exerce de notre côté une certaine perplexité même si le mot « haine » étant quant à lui bien mal choisi.
        B à v, cordialement.

          +0

        Alerter
        • emmanueL // 06.04.2020 à 11h41

          D’une part, on ne peut pas tout faire ne même temps. D’autre part, je n’ai pas entendu parler d’autre chercheur tentant de s’affranchir de la méthode scientifique appropriée. La position de la partie « médiatique », qui ne vaut pas grand chose et dont d’autres s’occupent déjà de dénoncer la vacuité et le parti-pris, n’est pas prise en considération par les-crises dans ses analyses.
          Notre indépendance habituelle devrait au contraire nous être créditée dans cette approche.
          Sans préjuger encore une fois de l’efficacité du traitement puisque les preuves scientifiques manquent encore, d’autres raisons que le seul bien des patients semblent pouvoir motiver le Pr Raoult (comme par exemple de sauver la direction de l’IHU à l’approche d’un besoin de subventions). Il faut soulever le voile pour éviter le piège de l’homme providentiel et le possible cul de sac final. Nous n’avons rien à gagner, mais menons les choses avec rigueur.

            +1

          Alerter
          • Bill // 06.04.2020 à 12h40

            vous dites : « Sans préjuger encore une fois de l’efficacité du traitement »

            sous la deuxième vidéo, vous écrivez : « Lorsqu’un problème me dépasse, je me tourne vers les meilleurs experts et, même si je ne suis pas d’accord a priori avec ce qu’ils disent, je m’en remet à eux. »

            Raoult et son équipe sont donc de totals charlatants si vous ne vous en remettez pas à eux ?

              +1

            Alerter
            • emmanueL // 07.04.2020 à 08h21

              C’est seulement une « équipe » parmi d’autres. Scientifiquement parlant, il faut élargir le panel.

                +0

              Alerter
          • rolland // 06.04.2020 à 18h18

            Je vais dans votre sens si ce n’est qu’au vu du contexte général il semble que le fait qu’aucun chercheur ne tente de s’affranchir de la méthode scientifique appropriée ne présage rien de très encourageant.
            Je profite ici de vous remettre cette vidéo ( troublante ) d’un médecin new-yorkais s’exprimant sur la nature des symptômes qu’il a pu constater : https://www.youtube.com/watch?v=k9GYTc53r2o
            Il y décrit des patients qui ne souffrent pas d’une diminution « musculaire » du système respiratoire mais plutôt d’une déficience des poumons ne parvenant pas à exploiter la quantité d’air qu’ils respirent; rendant de ce fait les respirateurs artificiels plus nuisibles que bénéfiques.

              +1

            Alerter
            • emmanueL // 07.04.2020 à 08h26

              Rien n’empêche de chercher dans différentes directions, tout en respectant la méthode.
              J’ai cru comprendre par ailleurs que c’était l’emballement du système immunitaire qui causait finalement lui-même la « destruction » des poumons. Mais je ne suis pas médecin, ni chercheur, etc.

                +0

              Alerter
    • marc // 06.04.2020 à 09h21

      écoute il a déjà fait l’effort de ne plus censurer les messages, tu pourrais au moins être cordial

        +1

      Alerter
    • nico2829 // 07.04.2020 à 15h27

      Je crois pas qu’Olivier B. déteste ou ait une haine particulière, et je pense que sa démarche est sincère. C’est un cartésien et l’étude de Raoult est à chier. S’il y a bien un consensus c’est celui-là.

      Ce que moi je reproche à Olivier c’est de ne tenir compte que de la dimension scientifique, et c’est l’erreur que tous ses détracteurs font également.

      C’est une erreur fondamentale, profonde, que de croire qu’un scientifique n’est pas versé dans la politique, ou de penser qu’un type comme Raoult ne sait pas faire une étude correcte.

      Pour moi c’est évident : son étude est volontairement merdique, car il veut placer les gens, à commencer par le gouvernement qui l’a méprisé et snobé, face à leurs responsabilités.

      Ce que dit Raoult, c’est : « moi je sais que ça marche, je le vois dans mes mesures, je traite mes patients. Vous me faites pas confiance et me snobez ? Vous me traitez de fou-furieux ? Ok, je griffonne un torchon sur un coin de nappe, demerdez-vous pour faire mieux pendant que je soigne mes patients ».

      Depuis, chacun campe sur ses positions, et c’est sûrement pas à lui de céder : il se définit comme un médecin, pas comme un chercheur.

        +1

      Alerter
  • Fritz // 05.04.2020 à 12h22

    Je signe rarement des pétitions, mais hier j’ai signé celle qui est appuyée par le docteur Douste-Blazy pour autoriser un usage efficace et rationnel de la chloroquine.

      +104

    Alerter
    • LwS. // 05.04.2020 à 12h47

      +1, je n’ai signé aucune des nombreuses pétitions qui circulent, à l’exception de celle-ci

      @les-crises : quel dommage cette série d’articles à charge. Lecteur assidu depuis des années comme tant d’autres, j’avais senti ‘un truc qui clochait’ dès le début de vos prises de position sur le covid, comme un petit signal faible lancinant. ‘Truc qui cloche’ mis en lumière dans votre série d’articles systématiquement et méthodiquement à charge, tellement à charge qu’à la limite de l’argumentation purement sophistique, aveuglément hors-sol, et finalement décrédibilisée. Impossible de tout reprendre ici, trooop long, d’autant que votre religion semble faite et assumée.

      Ok pour un débat contradictoire comme vous le prétendez, mais encore eût il fallu :
      – être moins systématiquement chicanniers sur les questions qui ne sont pas claires (et clairement reconnues comme telles),
      – être plus systématiquement ‘à décharge’, y compris sur les questions qui ne sont pas claires.

      L’histoire dira peut être pour qui vous roulez, tout n’est pas encore clair. C’est la seule raison pour laquelle je participe encore à vos stats de fréquentation, par curiosité sur ce point précis, et je le regrette.

      Merci pour ces années, bonne continuation.

        +105

      Alerter
    • bm607 // 05.04.2020 à 13h43

      Pareil pour moi ça doit être la seconde fois que je signe une pétition depuis qu’interne existe.
      Liste des appelants et texte, quelques pointures quand même, pas des « Sam » :
      http://www.leparisien.fr/societe/sante/chloroquine-ne-perdons-plus-de-temps-l-appel-de-personnalites-medicales-03-04-2020-8293677.php

      Le preprint de l’étude chinoise du 22 mars (dont j’ai discuté avec un ami médecin cardiologue car un soucis potentiel important c’est le cœur) m’a fait changer ma position :
      https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.22.20040758v2
      repris sur :
      https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Covid-19-c-est-avoir-tort-que-d-avoir-raison-trop-tot-Malheureusement-1680591

      Et puis à l’international, des milliers de médecins appuient :
      https://www.dailymail.co.uk/news/article-8184259/Malaria-drug-hydroxychloroquine-effective-coronavirus-treatment-currently-available.html?fbclid=IwAR0ROxo_wIUeAyWJYKLQgCN5mwrf2HjPolc7pCPrcm-O6FxCRdhphTONVWM

      Bref peu de risques importants pour un médicament ultra-connu et ultra-utilisé dans le passé si le cœur (QT) et la kaliémie sont vérifiés, par contre possible que ça aide (en phase initiale uniquement, pas comme l’étude Discovery), pourquoi hésiter ? Parce que le Pr Raoult a donné des arguments pour se faire battre dans ses premières présentations un peu décousues et qu’il n’est pas vraiment lisse ce qui en a fait bondir certains ? Parce que le mari de Mme Buzyn n’aime pas ce professeur et le torpille ?

        +62

      Alerter
      • Patrick // 05.04.2020 à 14h18

        La question des effets secondaires n’est pas ce qui fait hésiter les autorités sanitaires et les médecins. Il y a des précautions à prendre et elles sont parfaitement connues depuis des décennies.

        Alors … « pourquoi hésiter ? »

        Euh… peut-être tout simplement parce que comme pour le chikungunya … cette molécule ne fonctionne qu’en laboratoire et pas sur les humains ? Sans véritable étude scientifique il est impossible de dire si le patient guérit grâce à cette molécule ou si – comme dans 80% des cas – il se remet tout seul en moins de 15 jours.

          +5

        Alerter
        • bm607 // 05.04.2020 à 14h24

          Et alors bis repetita. Si elle ne fonctionne peut-être pas (mais peut-être oui) mais qu’elle ne nuit pas, pour quoi ne pas en prendre ?

          C’est pile je ne perds pas, face je gagne (gros) peut-être ou au pire je ne perds pas.
          Et en plus pour quelques euros de mises (pas un traitement valant des milliers d’€ : quelques pièces de menue monnaie), je vais me priver d’un cinéma pour me le payer.
          Sachant qu’il y a quand même quelques chances que ça fonctionne, CF l’étude chinoise ou l’avis de centaines de médecins.

          Comme ça, moi qui ne suis pas joueur je parie immédiatement.

          Je n’aurais pas du tout le même raisonnement pour un NOUVEAU médoc dont on ne connait pas les effets indésirables.
          Un truc que les labos nous préparent et qui vont leur faire faire de gros bénéfices après de grosses études randomisées (et dans quelques mois).

            +43

          Alerter
          • Armiansk // 05.04.2020 à 14h38

            Vous partez du principe qu’un traitement est soit bénéfique, soit anodin.
            Un autre article rappelle que l’on peut perdre à cause d’un traitement insuffisamment étudié : https://www.les-crises.fr/science-3-etudes-montrent-que-la-chloroquine-aggraverait-le-sida-le-chikungunya-et-la-grippe/

              +8

            Alerter
            • Bats0 // 06.04.2020 à 02h00

              Et en plus peut priver des millions de personne pour qui ce traitement est indispensable (et là on ne parlera plus de millier de décès par jour, mais de centaine de millier, pour une déclaration soit disant anodine et un médoc qu’il faut essayer à tous prix). Pas possible ? Voir ce qui se passe avec les masques en ce moment… Mais bon, l’expert nous avait dit que ça fonctionnait, que ce fût « fin de partie » pour le Covid-19 avec cette molécule.
              Et puis je rassure tous les adeptes de ce traitement, selon le rapport réalisé avec la collaboration de 6200 médecins dans 30 pays différents, il en ressort que ce sont les pays où le taux de mortalité est le plus important, que cette molécule est la plus prescrite : en premier l’Espagne (75 %) et ensuite l’Italie (53%). Effectivement ce doit être un médicament formidable, mais ce sont les soignants de ces pays qui ne savent pas l’utiliser… 🙁

                +2

              Alerter
        • Patrick // 05.04.2020 à 14h56

          @bm607

          Avec votre logique, on risque vite d’arriver à des patients « usine chimique » car les médecins seront invités à tout tester sous prétexte « ça peut pas faire de mal ».

          Comprenez que cela pose un problème. Les médecins sont là pour soigner : ils doivent savoir à qui donner tel traitement ? à quel stade de la maladie ?

          Les médecins (à l’hôpital) peuvent déjà administrer le « protocole Raoult ». Sans savoir réellement si c’est efficace. Et c’est là tout le problème : pourquoi aura-t-il fallu attendre fin avril pour le savoir alors que le protocole est annoncé depuis fin janvier ? Qui a merdé dans cette histoire ?

          Par ailleurs, si malheureusement ce traitement s’avère sans intérêt, est-ce qu’il n’aura pas contribué à retarder d’autres recherches et donc réellement sauver des vies ? Qui devra assumer la connerie de ne pas avoir blindé son protocole ?

          Votre propos est de dire : prenons le risque de donner ce traitement puisque le risque est minimal pour la santé du patient.

          Il semble que le risque a déjà été pris :
          • le traitement est actuellement autorisé à l’hôpital
          • l’équipe de Dr Raoult a pris un risque monumental en ne faisant pas les études initiales appropriées : il est possible qu’actuellement on administre un traitement à des personnes qui guérissent toutes seules tandis qu’on ne soigne absolument pas des personnes qui en auraient réellement besoin. Le tout avec le même protocole de soins.

            +7

          Alerter
          • Tepavac // 06.04.2020 à 06h01

            Je penses après une semaine d’échanges intensifs et parfois houleux, nous avons tous entendue les différentes approches sur le sujet.
            Nous ne pouvons pas nier que les précautions s’imposent, et d’un autre côté l’urgence nous presse d’agir pour sauver des vies.

            Les arguments des uns sont autant pertinent que ceux des autres.
            Comment dans ces circonstances concilier ces deux obligations alors que des milliers de personnes meurt partout dans le monde?

            Par ailleurs, au delà des questions debattues ici, les multiples informations que les adhérents ont fourni, révèlent que de multiples protocoles sont tentés sur tous les continents, celui du pr Raoult n’étant qu’un parmis tant d’autres.
            Nous pouvons déplorer que face a une telle situation nous soyons a la seule merci d’un procédé purement empirique. Mais C’est la seule solution, nous n’en possédons aucune autre.

            Bien cordialement a tous.

              +2

            Alerter
        • LibEgaFra // 05.04.2020 à 16h53

           » il se remet tout seul en moins de 15 jours. »

          Ou seulement grâce à l’antibiotique comme je l’indique plus bas.

            +2

          Alerter
        • zingiberofficinale // 07.04.2020 à 20h14

          il y a plusieurs études chinoises in vivo et l’une va exactement dans le sens de Raoult, il se trouve qu’elle a plus d’envergure que celle qu’on nous cite de longue

            +0

          Alerter
  • Dominique65 // 05.04.2020 à 12h43

    « Episode 2 : Professeur Didier Raoult – L’énigme »

    Oui ou :

    « Episode enième : Professeur Didier Raoult »

      +4

    Alerter
  • bluetonga // 05.04.2020 à 12h48

    Les crises sont en train de se saborder en se livrant aux mêmes détestables biais que ceux auquels ils prétendaient s’opposer. C’est le droit du (des) responsable(s) de ce site. Mais il est regrettable qu’un blog qui avait su attirer un lectorat informé, militant et enthousiaste persiste et signe dans cette voie.

    Qu’on le veuille ou non, l’heure est grave, la crise est loin d’être jugulée. Elle est le révélateur de bien des fragilités et inustices de notre modèle de société, qu’il est urgent de traiter en priorité. Les éventuels errements privés ou publics du professeur Raoult ne justifient en rien la campagne menée sur ce site, laquelle ne fait qu’ajouter à la confusion. Raout a proposé un traitement pour freiner la pandémie et agit en prenant ses responsabilités, à l’encontre de l’avis des autorités. Il n’est pas seul dans son camp.

    Les arguties méthodologiques déployées ici sont pitoyables, l’appel incantatoire à l’étude placebo en double aveugle hors de propos. Je renvoie ceux et celles que ça intéresse réellement au blog suisse de Jean-Dominique Michel, Anthropo-logiques. Nous ne somme pas dans une guerre de religions, il est indispensable de garder la tête froide, criminel de jeter de l’huile sur le feu.

    Et quand on en aura fini avec l’épidémie du covid-19, il sera temps de se pencher sur cette résurgence de la rage.

      +129

    Alerter
    • jean-marie // 05.04.2020 à 13h00

      ce qui est sûr est que le lectorat de ce blog va être drastiquement modifié

      Sans doute est-ce le but recherché, j’ose espérer.

      Cela ne regarde que moi mais je voulais en faire part à Olivier : Je vais espacer mes visites

      Je regrette maintenant d’avoir commis un article pour ce blog.

        +70

      Alerter
      • Fritz // 05.04.2020 à 13h03

        Et moi, je commence à regretter d’avoir défendu O. B. sur Wikipédia.
        Mais bon, n’insultons pas l’avenir : le virus, c’est l’ennemi !

          +49

        Alerter
        • Sara // 05.04.2020 à 14h18

          Ou plutôt, l’ennemi, c’est le virus, non?

            +3

          Alerter
      • Philippe13 // 05.04.2020 à 15h51

        Et c’est dommage. Je fréquentais, quotidiennement, les crises.
        Pour moi, la qualité des commentaires y est remarquable, cela sera-t-il toujours le cas dans le futur ? Y compris des commentaires « contre » qui permettent de prolonger et d’enrichir la discussion par un dialogue.
        Certains commentaires complètent vraiment l’article (éclairent mieux que l’article lui même, quelquefois).
        Bref, je lis tous les commentaires, ils sont indissociables de l’article.
        Requiem In Pace.

        Salutations.

          +37

        Alerter
    • Alligator427 // 05.04.2020 à 13h17

      Le seul reproche que vous ayez à formuler contre M. Berruyer est d’être « contre le Pr Raoult ». Ce qui est faux. Vous ne trouverez pas une seule opinion personnelle condamnant la personne du Pr Raoult.

      Il y a en revanche des critiques contre le traitement médiatique / l’emballement de certains. Et la recherche – salutaire de mon point de vue – d’une distance critique. Bref, rien de neuf pour Les Crises qui continue à faire le travail :
      • fournir du contenu
      • faire discuter / échanger des liens dans les commentaires

      « Raout a proposé un traitement pour freiner la pandémie et agit en prenant ses responsabilités, à l’encontre de l’avis des autorités. »
      ›› êtes-vous certain d’avoir la distance critique suffisante ?
      ›› et le fond du problème ne reste-t-il pas : « Est-ce que son protocole de soin fonctionne ? »
      ›› et pour le savoir pourquoi, depuis janvier, ne pas avoir menés les tests dans les règles de l’art ? Voyez la situation que cela provoque : ce protocole est autorisé par le Ministre pour les cas graves alors qu’il est prévu pour soigner précocement les malades ! Bref tout faux.

      C’est soit dit en passant cette question du non respect des standards scientifique qui devra être résolue, et ce, indépendamment de l’efficacité du traitement.

        +19

      Alerter
      • Manuuk // 05.04.2020 à 13h34

        Quand OB a fait sa série sur les attentats du 11 septembre 2001,il a essuyé des critiques, mais ses arguments étaient construits.
        Quand, il a avancé des billets sur unr analyse sur le rechauffement climatique, même chose. Même cela reste des objets d’étude.

        Quand il s’est défendu contre reichstadt ou Samuel Laurent, la défense est belle, elle est honorable.

        Mais ici Raoult, on peut le critiquer, certains de ces arguments sont moisis, mais là les billets d’OB sont nourris par la haine, sans aucune raison apparente.

        OB manque de vertu sur ce coup là. Dommage

          +78

        Alerter
      • bluetonga // 05.04.2020 à 13h43

        Bonjour Alligator 247.

        Puisque vous citez une phrase de mon intervention, je suppose que vous vous adressez à moi. Votre déclaration selon laquelle « Vous ne trouverez pas une seule opinion personnelle condamnant la personne du Pr Raoult » prête à sourire sinon à s’esclaffer bruyamment. « Le professeur Raoult : rebelle anti-système ou mégalomane sans éthique? » (traduit en anglais, une première!) est déjà un poème en soi. Et c’est curieux, je ne trouve plus celui qui mentionnait « fin de partie », sans doute un peu prématurément. Sinon, j’ai appris ici qu’il s’agit d’un mégalomane sexiste climatosceptique, et je remercie le blog d’avoir arrêté là ses révélations pénibles mais éclairantes pour la suite des événements.

        Ai-je le recul nécessaire? C’est à dire, en mètre, kilomètres, jours, mois, semaines? Je ne suis pas expert en virologie, ne prétend pas l’être. J’ai une formation scientifique, ai participé à des études médicales. Je ne vais pas m’exciter là-dessus, je renvoie de nouveau aux post magistraux de JD Michel sur son blog. Lisez-le ou pas, c’est votre responsabilité, pas la mienne. Une étude placebo est rigolote dans le contexte. Soit le traitement est plus, aussi, moins efficace que le placebo. Réfléchissez, tout ce que ça aura démontré au bout du compte, c’est qu’il y a éventuellement un effet placebo. Bon à savoir, mais très secondaire. Le double aveugle accompagne nécessairement le placebo. Si vous dites à un patient que vous lui administrez une pilule de farine, l’effet placebo s’effondre.

          +36

        Alerter
        • bluetonga // 05.04.2020 à 13h51

          Pour faire une longue conversation courte, je ne veux pas polémiquer ici, c’est vain et contre-productif, et donc j’arrête. Qui veut s’informer sérieusement trouvera facilement à le faire.

          Première chose que je ferai demain matin en arrivant au boulot sera d’enfiler un masque pour atteindre mon bureau puis ensuite d’enfiler une tenue blanche de circonstance. Ensuite je jetterai un coup d’oeil sur l’ordi à l’état des salles de réa qui me sont attribuées, combien de nouveaux patients, combien de covid. Vous avez raison, je n’ai peut-être pas le recul nécessaire.

          Par ailleurs, regretter une campagne ad hominem dans un contexte de crise ne revient pas à donner sa foi et son allégeance à un camp ou une personne. Ce n’est pas une guerre de religion. Bis repetita.

            +35

          Alerter
        • Séraphim // 05.04.2020 à 14h00

          Discuter ici de ce qu’est la Science réelle, c’est, désormais, perdre son temps. La « méthodologie » du double aveugle randomisé N’est PAS de la science. C’est une méthode inventée par les pharmaciens (au sens large, fabricants de médocs) pour, la plupart du temps, valider des médicaments sans intérêt et dont on ignore le mode d’action. Ce n’est une méthode pratiquée dans aucune science digne de ce nom. Comme les appels d’offre en commerce sont le lieu et l’occasion de la fraude, le double aveugle randomisé est un truc cher et tortueux où se glissent tous les fraudeurs. AUCUN médicament mis sur le marché de la sorte n’a apporté son bénéfice authentique (voir le Vioxx). Cette méthode n’est pas de la science, c’est encore moins de la médecine. C’est un fake mathématique, une usurpation de la scène par les stats et les big data. Il faut n’avoir jamais mis les pieds dans un laboratoire de recherche pour adhérer aveuglément à cette « méthode » qui est une moquerie de ce qu’est la science authentique. Il faut aussi ignorer totalement ce qu’est l’histoire des sciences. Ca fait pitié. Et bien sûr qu’on s’en souviendra. Je propose pour l’analyse du MH17, une expérience en double aveugle randomisée…

            +36

          Alerter
          • Patapon // 05.04.2020 à 14h27

            Si je m’aide de mon seul cerveau, de mes modestes connaissances, de mes performances logiques et cognitives, votre affirmation concernant l’invalidité complète et radicale du double-aveugle randomisé me semble juste … une affirmation. Tandis que les arguments qui défendent le point de vue inverse me viennent assez naturellement à l’esprit. Aidez-nous s’il vous plaît à comprendre, au besoin avec des articles bien sourcés. Les majuscules, les guillemets et la pitié on les voit bien, merci, mais ça ne sert à rien.

              +11

            Alerter
          • xelab // 05.04.2020 à 15h00

            « La « méthodologie » du double aveugle randomisé N’est PAS de la science. C’est une méthode inventée par les pharmaciens (au sens large, fabricants de médocs) pour, la plupart du temps, valider des médicaments sans intérêt et dont on ignore le mode d’action.  »
            [modéré]
            Je vous laisse lire ce texte : https://www.afis.org/La-naissance-de-la-medecine-scientifique-1 en espérant que vous y appreniez 2 ou 3 choses…

              +10

            Alerter
      • Alligator427 // 05.04.2020 à 13h58

        « Sinon, j’ai appris ici qu’il s’agit d’un mégalomane sexiste climatosceptique, et je remercie le blog d’avoir arrêté là ses révélations pénibles mais éclairantes pour la suite des événements. »

        Je crois que vous faites un glissement (involontaire ?) entre :
        • ce qui est proposé à la lecture par le site Les Crises
        • et l’opinion (rarement exposée) de l’auteur de ce site

        Ce n’est pas la même chose, il y a une distance entre « ligne éditoriale » et « opinion personnelle ». Selon moi le site Les Crises continue à faire ce qu’il a toujours fait : transmettre des informations qu’on ne voit pas nécessairement ailleurs.

        Vous pouvez critiquer la ligne éditoriale (= le choix opéré de ce qui est diffusé) mais mettre en cause l’intelligence ou l’honnêteté intellectuelle de M. Berruyer, … cela me paraît totalement déplacé. Les personnes qui l’attaquent avec virulence devraient réfléchir au pourquoi de cette virulence de mari cocufié ?

        Il y a certainement pleins de motifs différents, mais aussi certains qui se recoupent.

          +9

        Alerter
        • Séraphim // 05.04.2020 à 16h39

          « transmettre des informations qu’on ne voit pas nécessairement ailleurs », ben voyons! De plus en plus de copies du Monde, de Libé, de Marianne, voire de BFMTV(!), d’Acrimed dans le meilleur des cas…

            +19

          Alerter
        • tepavac // 05.04.2020 à 20h32

          « informations qu’on ne voit pas nécessairement ailleurs »

          Il y a au moins une dizaine de site qui répercutent ce type de dénigrement, je ne vais pas les citer par propreté, mais ce sont les mêmes qui ont dénigré les Crises lors de l’affaire de l’Ukraine.
          On ne parlera même pas des déconeurs qui se sont encore une fois illustrés par leur suffisance. et encore moins de la presse.

            +8

          Alerter
      • MBO-CH // 05.04.2020 à 16h09

        « Vous ne trouverez pas une seule opinion personnelle condamnant la personne du Pr Raoult. »

        Olivier Berruyer l’accuse juste de mensonges, d’affabulations, de mégalomanie et d’arrivisme. Excusez du peu.

        Le terme de charlatan n’est pas utilisé mais amplement sous-entendu. A tel point d’ailleurs qu’un contrôle stricte de l’énergumène serait absolument nécessaire pour le salut publique.

        Tout cela, évidemment, sans jamais vouloir polémiquer.

        La démonstration de ce « Sam », non dénué d’une certaine éloquence il faut l’admettre, ne peut être valablement retenue tant il se concentre sur les éléments à charges. Le fait qu’il n’admette pas que la Chloroquine soit un médicament connu et maîtrisé depuis des années par le corps médical le disqualifie.

        Aussi le fait qu’il se concentre à alerter uniquement sur la Chloroquine sans s’inquiéter des 4 autres traitements à l’étude pose question.

        Je suis lecteur assidu de ce blog depuis 10 ans. Quand bien même la personnalité de ce Docteur Raoult est critiquable, la priorité du moment n’est pas d’en faire le procès. Il y a bien d’autres combats à mener.

        Tout cela est très décevant.

          +54

        Alerter
        • Alligator427 // 05.04.2020 à 17h18

          Vous non plus ne semblez pas savoir faire la différence entre opinion personnelle et ligne éditoriale.

          Ce n’est pas parce qu’un article est relayé sur ce site que l’auteur (voire toute l’équipe) est nécessairement d’accord avec son contenu. Si cela se trouve l’auteur n’a pas d’avis du tout …

          … et pour certains c’est peut-être là le plus inconfortable. Douter, n’être sûr de rien sinon qu’on ne sait rien, réfléchir contre soi … toutes ces genres de choses qui fait qu’en général on se réveille moins bête que la veille.

            +4

          Alerter
      • tepavac // 05.04.2020 à 20h17

        « C’est soit dit en passant cette question du non respect des standards scientifique »

        Ce ne sont pas des standards scientifiques, mais des réglementations exigées par les grands groupes pour décourager les concurrences et faire de leur activité une chasse-gardée..

        Ce type de procédé est mis en application dans beaucoup de domaine, industrie automobiles, électriques où les normes changent un an sur deux, médicales évidemment et sur tout un tas de produit, textile, ameublement etc…
        De toute façon, le procédé du double aveugle dans les cas de finalité mortelle est un procédé barbare et immoral. C’est un crime.

          +9

        Alerter
        • Patrick // 05.04.2020 à 23h31

          « Ce ne sont pas des standards scientifiques, mais des réglementations exigées par les grands groupes pour décourager les concurrences et faire de leur activité une chasse-gardée.. »

          Vous confondez les études scientifiques et leurs protocoles avec les contraintes réglementaires qui s’appliquent aux médicaments et dispositifs médicaux avant leur mise sur le marché. Ce sont deux choses totalement différentes.

            +3

          Alerter
          • Narm // 06.04.2020 à 00h09

            euh, et d’après vous, qui sont souvent à l’origine de ces « contraintes règlementaires » ?

            les même qui gravitent autour de bruxelles et qui oeuvrent ouvertement par des petites « aides »

              +8

            Alerter
          • Patrick // 06.04.2020 à 01h25

            Les contraintes réglementaires (Phases I à III) sont prises en charge par les laboratoires privées qui doivent faire la démonstration de l’efficacité du médicament avant leur mise sur le marché. Cela prend des années et coûte très cher.

            C’est à distinguer des études scientifiques / essais cliniques menés actuellement en urgence. Voir ici la définition des termes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Essai_clinique#Phases

            Je pense qu’il faut arrêter de voir la main-mise des labos partout : ils essaient de s’affranchir des règles pour maximiser les profits mais il n’empêche que ces règles existent et tiennent encore. C’est certainement insuffisant mais c’est un autre débat je crois.

              +1

            Alerter
            • Narm // 06.04.2020 à 02h18

              heureusement que le ridicule ne tue pas, vous en auriez des morts sur la conscience

              heureusement aussi que depuis deux jours, réglementairement les masques servent officiellement à se protéger.
              on va pouvoir les mettre, mais seulement quand le décret paraîtra au journal officiel

              (et il paraîtrait même que les foulards cousus main pourrait faire un effet similaire… à suivre)

                +7

              Alerter
            • Patrick // 06.04.2020 à 16h46

              C’est parce que je ne dis pas que les labos sont des gros-méchants qui nous manipulent et nous empoisonnent à l’insu de notre plein gré que vous trouvez ma réponse ridicule ?

              Je prends note des pré-requis pour vous faire une réponse valide la prochaine fois : complotisme et démagogie 🙂

                +1

              Alerter
            • Narm // 06.04.2020 à 21h41

              Non, je reste lucide
              crier au loup ne changera rien puisque ce sont des médecins qui prennent leur responsabilité

              avez vous regardé comment le décret a été modifié ?
              https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5945695/decret-modifie-hchloro.html

              Après SAM, je vous propose Marcel
              et dans marcel il y a aussi des réflexions pertinentes
              https://youtu.be/9NVEEJCMLAc

                +3

              Alerter
  • Berrio // 05.04.2020 à 12h58

    Petit à petit les hôpitaux se mettent d’eux-mêmes à ce traitement, des centres de dépistage s’organisent. Laissons OB mener son combat d’arrière-garde. Continuons à exiger par ailleurs en pétitionnant, puisque l’état d’urgence ne nous permet pas de faire plus, que la proposition du Dr Raoult Soit officiliasée.

      +53

    Alerter
    • Alligator427 // 05.04.2020 à 13h19

      « Petit à petit les hôpitaux se mettent d’eux-mêmes à ce traitement,  »

      • Vos sources ?
      • Est-ce appliqué pour les cas graves (comme autorisés par décret du gouvernement) ou pour les personnes ne présentant que des symptômes bénins (comme préconisé par le Pr Raoult) ?

      Merci d’avance.

        +9

      Alerter
      • tepavac // 05.04.2020 à 20h45

        Bas c’est comme pour la grippe, la prévention comme son nom le précise, c’est avant, après c’est trop tard.

        Ne pas comprendre un principe aussi simple est plus que curieux.
        Par ailleurs, reprendre des écrits portant atteinte à l’honneur et à la dignité des personnes est sans commentaire.

          +6

        Alerter
        • Surya // 06.04.2020 à 00h40

          la préventions se base sur des preuves scientifiques d’efficacité, genre des essais cliniques contrôlés randomisés.

            +1

          Alerter
  • obermeyer // 05.04.2020 à 13h22

    Et pourquoi , au lieu de se jeter des anathèmes à la figure n’attendons nous pas quelques semaines , simplement pour vérifier si le protocole Raoult fonctionne ou pas ?

      +20

    Alerter
    • LibEgaFra // 05.04.2020 à 16h06

      Il semble que personne ne meure directement du virus, mais de ses conséquences: pneumonie bactérienne (= antibiotiques) ou inflammation massive des poumons (= corticoïdes). En quoi la chloroquine agit-elle?

        +0

      Alerter
      • Toine // 05.04.2020 à 22h20

        Baisse de la charge virale, évitant ou limitant le passage vers l’inflammation, d’après les équipes de l’IHU de Marseille et quelques autres ailleurs. C’est ce que j’ai compris en tout cas.

          +7

        Alerter
    • Emile // 05.04.2020 à 16h10

      Pour cela il faudrait qu’une équipe reprenne son protocole dans le cadre d’un essai fait dans des conditions irréprochables. Or, pour le moment ce n’est pas le cas.

      – Il y a des médecins qui appliquent son protocole face à l’urgence mais sans groupe témoin. Quels que soient les résultats, ils seront rejetés en bloc par la communauté scientifique, même si ça marche.

      – Il y a l’essai Discovery qui teste la chloroquine seule, sous dosée, et sur des patients à un stade avancé. Personne n’a jamais prétendu que ça apporterait quelque chose dans ce cas.

      – Il y a l’essai du CHU d’Anger qui teste aussi la chloroquine seule (il y a eu des articles contradictoires mais visiblement pas d’azythromicine). On verra bien mais pas sûr que ça fonctionne.

      C’est un peu ce qui agace les pro-Raoult: Pourquoi s’obstiner à répondre à côté de la question ? On a une personne qui prétend que A+B = C et d’autres qui répondent:
      « Ah, mais non A n’est pas égal à C » (??)
      « Ben moi j’ai testé D et ça fait pas C non plus » (???)

        +19

      Alerter
      • Karim Wilmotte // 05.04.2020 à 18h15

        Et Raoult, il compte faire une étude sérieuse, ou toujours pas? Qu’est-ce qui l’empêche de le faire?
        Le financement de Sanofi, producteur du Plaquetil?

          +5

        Alerter
        • tepavac // 05.04.2020 à 20h53

          Il à déjà répondu à la question, il ne « joue » pas avec la vie des personnes du moitié perdant.
          Pour lui, le confinement et le double aveugle sont des procédés barbares.
          Il agit selon le serment d’Hippocrate, comme tous médecin non sponsorisé par les labos.

          Une question, vous accepteriez d’être le cobaye d’une règlementation d’un producteur de médicament?
          Je dis ça car ils en cherchent pour leur expériences.

          https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&rurl=translate.google.com&sl=bs&sp=nmt4&u=https://www.rt.com/sport/484867-drogba-eto-africa-coronavirus-testing-ground/&usg=ALkJrhiKnvK5KJf3cdQT7u8rXl4ga3WiiQ

            +11

          Alerter
          • Karim Wilmotte // 05.04.2020 à 22h54

            « Une question, vous accepteriez d’être le cobaye d’une règlementation d’un producteur de médicament? »
            C’est EXACTEMENT ce que fait Raoult, mais avec une méthode qui ne permet de rien démontrer.

            Aussi =>
            Une question, vous accepteriez d’être le cobaye d’une règlementation d’un producteur de médicament?
            Je dis ça car ils en cherchent pour leur expériences.

              +2

            Alerter
            • Tepavac // 06.04.2020 à 06h17

              Vous ne l’avez pas remarqué ?
              Ils font cela sur tous les continents, chacun y va de son cocktails, c’est dans toutes les publications.
              Alors pourquoi s’acharner sur une plutôt que les centaines d’autres ?

                +4

              Alerter
  • Pegaz // 05.04.2020 à 13h29

    Les chinois ont également adoptés la stratégie du « repositionnement » et je ne pense pas qu’ils aient attendu les résultats d’essais cliniques pour agir. C’est clair que cela nous serait utile, par contre eux auraient de 3 à 6 semaines (chiffres articulés pr résultats essai clinique) de retard sur l’évolution de l’épidémie. Certainement des cas et morts supplémentaires et peut-être pas encore hors épidémie. Le Dr Zhong Nanshan s’est exprimé sur le sujet « Il a souligné que le COVID-19 est mortel et que l’on ne peut donc pas utiliser de méthodes de recherche contrôlées randomisées strictes et administrer un placebo aux patients du groupe témoin comme dans les essais ordinaires. Cela serait contraire à l’éthique médicale. ». Par contre ils nous ont fournis des pistes.
    Comment garder raison face à ce protocole incluant un groupe placebo, quand les critères d’hospitalisation tendent à se resserrer afin d’éviter ou de retarder l’engorgement des services hospitaliers ? Je n’ose m’imaginer être hospitalisé et mon traitement tiré au sort !

      +20

    Alerter
    • Karim Wilmotte // 05.04.2020 à 18h17

      Et les Chinois n’ont pas réussi à avoir les résultats que prétend avoir Raoult dans ces derniers chiffres.
      Par ailleurs, dans la situation actuelle, il ne s’agit pas de donner un placebo au groupe témoin, mais le traitement standard.

      « Je n’ose m’imaginer être hospitalisé et mon traitement tiré au sort ! »
      En dehors de certitude d’ordre personnel, pour l’instant, cela revient strictement au même.

        +2

      Alerter
      • Pegaz // 05.04.2020 à 20h03

        Les chinois ont été les 1er au front, ils ont fait avec les médicaments à disposition et ceux proposés par les pharmas. Ils ont et on leur à fait tester une multitude de molécules et ils ont communiqués pêle-mêle leurs résultats. Comment croyez-vous qu’ils aient eu à disposition le Remdésivir ? Médicament non répertorié, antiviral expérimental, développé pour la lutte contre Ebola, en situation d’urgence son parcours protocolaire a bénéficié de passe droit. Aux USA ils ont une dérogation nommée « usage compassionnel » permettant d’avoir accès à un produit médical de recherche.
        https://www.fda.gov/news-events/public-health-focus/expanded-access

        https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04323761?intr=GS-5734&draw=2&rank=3

          +2

        Alerter
      • Sybillin // 06.04.2020 à 09h51

        Connaissez vous le traitement standard du Covid? A ma connaissance il n’y en a pas !!!
        un essai contre Placebo ne serait pas éthique dans une situation d’urgence. D’ailleurs aucun des produits en expérimentation n’a fait l’objet d’une étude contre Placebo!
        80% des patients atteints de Covid guérissent spontanément c’est vrai, mais si la chloroquine peut guérir seulement 15% de ceux qui ne guérissent pas spontanément pourquoi s’en passer à condition que le traitement soit encadré médicalement.
        Quand à tous ces articles à charge contre le Pr Raoult , cela devient fatiguant. Personnellement je me méfie beaucoup des procès uniquement à charge sans débat contradictoire. Ici ce sont les lecteurs qui defendent D.Raoult d’une façon très bien argumentée. Bravo.
        Quand aux Crises il fait le buzz en tentant de démolir quelqu’un qui a sans doute rendu beaucoup plus de services à l’humanité que nous tous.
        Dommage

          +5

        Alerter
        • xelab // 06.04.2020 à 17h58

          Ce n’est pas 80% des malades qui guérissent spontanément mais environ 98%. Les 2 « études » de Raoult ont d’ailleurs le même taux de « réussite » (ou d’échec, selon le point de vue).

            +1

          Alerter
        • Jeh // 07.04.2020 à 16h10

          Parce qu’on a pas le recul des effets potentiels du produit utilisé avec le Covid. On sait qu’il n’est soit pas efficace soit fait plus de mal que de bien pour d’autres virus, pouvons-nous nous permettre de prendre ce risque sur des personnes qui seraient peut être soignée seulement avec leur système immunitaire ?

            +0

          Alerter
  • Armiansk // 05.04.2020 à 13h29

    Après l’écoute de la vidéo de Jean-Baptiste Alexanian, je reste perplexe.
    Non que j’aie écumé toute la production sceptique sur les annonces du Pr Raoult, lu tous les forums, vu tous les échanges…
    Dans mon échantillon habituel, je n’ai pas noté de commentaires comme quoi «les docteurs qui [prescrivaient de la chloroquine] devaient être jugés» ou autres acharnements. J’ai vu à l’inverse un certain nombre de réactions violentes à l’encontre des personnes qui apportaient des arguments contre un “emballement”. Ce que certains commentaires ci-dessus ↑ expriment bien.
    Biais de lecture ? Bulle de filtre ? Je pose ça là.

      +9

    Alerter
  • Patapon // 05.04.2020 à 13h37

    Bienvenue MrSam? dans Les-crises ! J’ai apprécié cette vidéo. À 27:00 il touche pile : « lorsqu’on est compétent en philosophie des sciences, il y a une chose qu’on sait, c’est qu’il est plus important de produire de la science qui met tous les experts d’accord le plus rapidement possible si on veut effectivement sauver le plus grand nombre de vies. […] en produisant des études sans groupe contrôle, il ne se rend pas compte qu’il empêche des guérisons qui pourraient avoir lieu s’il produisait des études robustes et fiables […] en pensant bien faire Didier raoult a effectivement fait perdre du temps à la communauté scientifique, il a lancé une vague d’hystérie populaire sur l’hydroxy-chloroquine qui a provoqué la mort de dizaines personnes, il véhicule une vision anti-scientifique de la médecine, populiste et intuitive, et il embarque l’opinion publique dans son mépris personnel de la philosophie des sciences »
    Ite missa est

      +16

    Alerter
    • Nux // 05.04.2020 à 14h31

      Je suis en désaccord avec vous. Sur cette phrase précise: « il est plus important de produire de la science qui met tous les experts d’accord le plus rapidement possible si on veut effectivement sauver le plus grand nombre de vies ».
      Premièrement qui sont ces « experts »? Pour quoi emploie-t-il ce mot plutôt que « collègues » ou « scientifiques »? Si ces « experts  » sont identifiés et reconnus (par qui?), n’ont-il pas des conflits d’intérêts (avec des labos, l’iNSERM, les hauts fonctionnaires du ministère de la santé en l’occurrence)?
      Deuxièmement, en supposant que tout le monde soit de bonne foi, les mettre tous d’accord quand on parle de science, c’est impossible. Il y aura toujours des interprétations divergentes des données et des faits.
      Troisièmement, nous sommes dans une période de crise, et donc l’information est incomplète. Attendre qu’elle le soit, c’est attendre la fin de la crise . En l’occurrence, attendre 5 ou 6 semaines supplémentaires, afin de pouvoir produire une étude présentant toutes les garanties scientifiques coûterait combien de morts? Donc la pire des décisions en cette période de crise c’est de ne rien faire.
      Quatrièmement, l’hydroxychloroquine est une molécule utilisée depuis 1955, et dont les effets secondaires et la toxicité éventuelle sont bien connus.
      Pour terminer, le fait de dénoncer « une vision anti-scientifique de la médecine, populiste et intuitive » est facile (Raoult donnant lui-même le flanc par son attitude) mais en attendant que proposent les zététiciens pour soigner es malades?

        +30

      Alerter
      • Patapon // 05.04.2020 à 15h13

        Premièrement qui sont les experts ? Est-ce le mot qui vous déplaît ? Comment appeler, dans une société, ceux sur lesquels cette société peut le mieux se tourner pour connaître l’état le meilleur possible des connaissances dans un domaine, ceux dont c’est le métier, la vocation, les études, la passion ou l’intérêt ?
        Deuxièmement faut-il mettre tous les experts d’accord ? C’est impossible, vous faites bien de le dire. Le consensus scientifique reste quand-même la solution la plus raisonnable, hors période de crise.
        Troisièmement doit-on piétiner le consensus scientifique en période de crise ? Si on le fait, c’est un pari à court terme, et des dégâts collatéraux à plus long terme. Le Grand Raoult avait-il besoin de mettre en péril la confiance dans l’institution médicale, n’y avait-il pas d’autres moyens, quand on est conseiller spécial de l’Élysée, quand on est reconnu internationalement, quand on a un IHU, quand on peut faire une bonne étude plutôt qu’une contestable, n’aurait-il pas pu gagner plus de temps et de vies en misant sur la communauté scientifique plutôt que cavalier seul, en s’abstenant d’ouvrir un front anti-institution qui n’accélère pas, voire ralentit la solution de la crise ?
        Pour terminer que proposent les zététiciens pour soigner les malades ? Pourquoi vous attaquer aux zététiciens, ce sont vos ennemis maintenant ? Ils ne soignent pas les malades, ils se passionnent pour la pensée l’édifice scientifique et sont convaincus que c’est un trésor à chérir surtout lorsque tout barre en couille, et que ça, ça sauve aussi des vies.

          +9

        Alerter
        • Nux // 05.04.2020 à 21h45

          Les zététiciens ne sont pas mes ennemis loin de là. Il se trouve que M. Sam, dont les vidéos alimentent le fil, se revendique comme tel. Et je trouve que d’une part il est aussi victime des biais qu’il dénonce (comme tout un chacun) et que d’autre part, si nous sommes « en guerre », le temps joue contre tout le monde. Donc, j’ai plutôt tendance à écouter ceux qui agissent, même si c’est en dehors du cadre habituel.
          Comme vous le dites, le consensus scientifique reste bien entendu à privilégier en temps de paix, tout en gardant à l’esprit que le consensus évolue au fil du temps et des découvertes, et peut aussi se tromper.
          Enfin, oui l’action en temps de guerre/crise est forcément un pari. L’information ne sera complète qu’à la fin de la crise. Or aujourd’hui il faut parier sur des vies humaines avec une info parcellaire. Je le répète, le temps joue contre tout le monde. Peut-être que cette démarche ralentit le processus de recherche institutionnel, mais peut-être que ce traitement sauve des vies? Je précise également que je ne soutiens personne dans cette affaire. Je souhaite juste que tout le monde puisse s’exprimer, présenter ses travaux, même incomplets, et trouver des solutions le plus vite possible.
          Pour finir, la décision de classer la molécule comme vénéneuse par Buzyn, et la détestation proverbiale de son mari (ex directeur de l’INSERM) pour Raoult, couplées à la com assez désastreuse de celui-ci, ont été de très mauvais éléments pour avoir un débat apaisé…

            +8

          Alerter
          • Patapon // 06.04.2020 à 00h17

            Pour être honnête, MrSam insiste copieusement sur sa propre faillibilité, sur ses propres biais, et ne cesse d’inviter son auditoire à renforcer son crible critique. Il n’invite pas à se fier à ses connaissances, mais à améliorer la méthode avec laquelle nous construisons notre vision de la réalité. Voilà son propos, principalement.
            Dans cette affaire, qu’est-ce qui est remis en question ? Ce n’est pas la science médicale à proprement parler. C’est la nécessité d’une méthode de validation reconnue. Mais qu’est-ce qu’une science sans méthode reconnue de validation ? C’est de la recherche, de la spéculation, de la tentative, de l’exploration. Ok, ce n’est pas rien, mais la santé publique, soyons sérieux, est une affaire qui se gère autrement qu’avec des martingales magiques. Ce qui est énervant c’est qu’il ne manquait pas grand-chose, un peu de patience, un bon protocole, un peu moins d’Ego.
            Un bon scénario était-il inaccessible, avec les atouts que l’équipe de Marseille avait en main ? Le scénario actuel est un des pires qu’on puisse imaginer, non ? Il se passe la même chose au niveau des études sur la chloroquine comme d’autres traitements alternatifs, ceux qui en ont la possibilité sont bêta-testeurs sauvages, et tant que les études encadrées ne sont pas conclues la santé publique reste désarmée.
            Démolir la méthodo de santé publique n’est pas une bonne affaire. Elle n’est pas si mauvaise que ça, c’est un patient travail, et on n’en a pas de rechange. Il n’est pas encore temps de l’éjecter.

              +6

            Alerter
      • Karim Wilmotte // 05.04.2020 à 18h25

        Entre le consensus des experts (qui n’a jamais signifié d’avoir 100% contre 0) sur des éléments objectivés et le consensus populaires peu éclairés (Raoult l’a dit, il essaye lui au moins, blablabla -il est le seul dans l’univers connu à essayer de trouver une solution, singulièrement dans le monde médical et de la recherche), le choix est très vite fait.

        Et pour l’instant, le consensus MONDIAL, c’est qu’on ne SAIT PAS. Qu’il y a des doutes sur la molécule, qui a souvent été présentée comme efficace… jusqu’aux tests où l’on a pu montré jusqu’à l’effet inverse. Et donc, qu’il faudrait au moins UNE étude sérieuse un peu rigoureuse.

        Personne (en dehors de Raoult) ne demande une étude en double aveugle publiée dans 6 mois. PERSONNE.
        Alors, qui ment?

          +3

        Alerter
        • Narm // 06.04.2020 à 00h23

          qu’est ce qu’on en a à faire de l’étude aujourd’hui ?

          on en est à piquer les vieux dans les ehpads !

          c’est la solution finale.

          pourquoi alors ne pas tenter ce traitement dès le début des symptomes (sous contrôle médical) plutôt que d’attendre béatement et applique le traitement « Venon / Philippe » pour abreger les souffrances ?
          Vous comprenez ça ou pas ?
          aujourd’hui la mère d’une amie est partie à l’hôpital et vous savez quoi ?
          Pour la première fois de sa vie, elle se demande si sa mère va être soignée !
          vous voyez où on en arrive ?

            +5

          Alerter
    • F Tonneau // 05.04.2020 à 14h36

      D’accord globalement sur la « vague d’hystérie populaire » mais sur le reste… les discours de MrSam sur la « philosophie des sciences » sont tellement ahurissants de simplisme et d’ignorance qu’on se demande s’il faut en rire ou en pleurer. Par ailleurs, et quoiqu’on pense de Didier Raoult, une de ses vidéos disponibles sur l’internet, où justement il discute philosophie des sciences, montre (a) qu’il n’a aucun « mépris personnel de la philosophie des sciences », bien au contraire, et (b) qu’il en connait sur ce rayon beaucoup plus que la majorité des auto-proclamés « zététiciens ».

        +25

      Alerter
      • Patapon // 05.04.2020 à 15h25

        Vous en connaissez un rayon sur la philosophie des sciences, soit, mais de là à afficher un tel mépris pour les efforts de MrSam, je ne vous suis pas. En termes de mesure du résultat de l’expérience, que le Grand Raoult méprise ou pas la philosophie des sciences, il a agi exactement comme s’il avait sa philosophie des sciences à lui, s’asseyant sur la valeur du consensus scientifique, et donc finalement sacrifiant une partie de la crédibilité de son institution. Ce n’est pas Galilée, quand-même !

          +7

        Alerter
        • F Tonneau // 06.04.2020 à 13h02

          Certes, je n’ai pas été très gentil avec ce MrSam, mais j’avoue que ces « zététiciens » ont en général le don de m’irriter. Le peu de bien qu’ils font pourrait être formulé en 30 segondes (« non, les anecdotes e témoignages ne sont pas une preuve »), alors pourquoi en tartiner pendant des minutes, et en plus en se mettant de leur propre chef sur des terrains minés auxquels ils ne comprennent rien et n’essaient même pas d’y comprendre quelque chose? C’est le dernier point qui est irritant. Que madame Michu raconte des âneries sur la science, ma foi c’est bien normal — pourquoi la critiquer? Mais qqun qui se proclame « zététicien » devrait au moins se cultiver un minimum sur le sujet, vous ne trouvez pas?

          Maintenant sur la « valeur » du « consensus » scientifique etc: ici on n’est pas en train de discuter de faits ou de faits supposés, on est en train de discuter des *méthodes* employées. Et justement, sur le choix de ces méthodes il y a beaucoup de controverses très compliquées (mais dont les « zététiciens » ne vous informeront jamais). Si vous en avez le temps et l’envie, je vous recommende le lien proposé par Gina » et où Raoult explique un peu son parcours et comment « la » méthode de « la » « Science » a évolué. Entre temps, merci pour le commentaire et vos interventions.

            +3

          Alerter
          • Patapon // 06.04.2020 à 14h03

            Dans cette vidéo dont vous parlez Penser Librement – Dernière interview de Didier Raoult (révélation choc) Avril 2020 dont vous apprécierez comme moi le titre, on comprend bien que D.Raoult a adopté sa posture, à part ça il n’y a pas de révélation. Ce qui me vient à l’esprit, c’est qu’on pose sans doute mal la question. On s’acharne sur des comparaisons de méthode, de compétence, de nations, sur l’urgence, etc. Cependant, on est dans un contexte d’urgence et de drame, mais toujours de santé publique nationale. Vous serez d’accord, je pense, pour dire que la santé publique a absolument besoin de cadres et de procédures, le plus longtemps et dans le plus de situations possibles, qui ont pour but de garantir (ou d’essayer au moins) l’objectivité et d’éviter les erreurs. L’empoignade actuelle en est la preuve a contrario. Ces procédures sont fatalement imparfaites, sont le fruit d’une soigneuse élaboration, sont connues et suivies a priori par le milieu scientifique national, s’améliorent bon an mal an, et tant qu’on les suit, ça marche. Tout cadre scientifique connaît la musique. Vous voyez que lorsqu’on casse la procédure, on ouvre une boîte de Pandore, surtout lorsqu’on la casse en public et dans les circonstances actuelles. On peut trouver que la procédure de santé publique française pour la généralisation d’un traitement est trop pusillanime, mais on l’a trouvée dans cet état. Raoult aurait sûrement été plus productif en suivant mieux cette procédure même s’il la méprise, tout en agissant avec ses alliés pour la faire progresser. À moins de contester le principe même d’une procédure cadre, ce qui serait, pour le coup, irresponsable. La santé publique se partage entre la science médicale, l’éthique du risque collectif, l’administration de systèmes complexes. Raoult n’invite pas ses suiveurs à tenir compte de cela. Sur ce plan, c’est un con, pour le dire crûment.

              +0

            Alerter
            • Patapon // 06.04.2020 à 14h42

              Je complète : Raoult se pose en technicien expert et médecin qui s’occupe de soigner les gens et esquive explicitement, à tort, la discussion sur la gestion de santé publique et sur le consensus national, en des termes limite méprisants, mais sans oublier de tacler en comparant à tel ou tel pays. Je vois bien le profil, tendance libéral, lourdeur de l’État, patati patata. C’est là qu’il a tort, vu sa position. Il affirme benoîtement que le jugement du terrain est souverain. Sur le principe, au final, oui c’est souhaitable, mais pour que ce jugement du terrain remonte et soit indiscutable à ce niveau, il ne peut pas feindre de croire que ça se passe comme ça avec des affirmations de camps d’experts. Il en a la démonstration sous les yeux.

                +0

              Alerter
            • Patapon // 06.04.2020 à 15h12

              Et je recomplète : il y a trois niveaux de débat. À mon sens le débat épistémologique sur lequel OB nous invitait avec MrSam vise trop haut, le débat technique sur lequel nous ramènent sans cesse les supporters de Raoult vise trop bas, ne parlons pas du débat moral qui est un immonde procès d’intention stérile et perpétuel, la critique doit d’abord porter sur cette question de cadre de santé publique, sa nécessité, sa portée, ses limites et ses exceptions. Si on fait consensus sur l’exception légitime, ce qui est possible, ça débloque pas mal de choses. Le point final est de s’entendre sur la garantie minimum, avec des esprits apaisés, autant que les circonstances le permettent.

                +0

              Alerter
      • Séraphim // 06.04.2020 à 07h11

        Je crois qu’il vaut mieux en rire, un « zététicien » déjà, rien que ça! Quelle formation scientifique, quelle expérience professionnelle, quelles contributions scientifiques ? On ne saura pas.
        Mieux vaut donc relire Umberto Eco:« Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne parlaient qu’au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu’aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel. C’est l’invasion des imbéciles. »

          +4

        Alerter
        • Patapon // 06.04.2020 à 14h58

          Qu’apportez dans vos posts ? Je n’ai rien lu dans ce fil qui montre une démarche de réflexion respectueuse et de contribution. Que du tranchant et du méprisant.

            +0

          Alerter
          • Séraphim // 07.04.2020 à 09h27

            Et vous? « Et ron et ron petit…? » Voilà un symbole éclairant. J’ai vu que vous étiez fan de l’EBM et de surcroît de ce qui « vient naturellement à l’esprit ». Vous admirerez, ne serait-ce qu’après coup, ce beau « en même temps » ! Quant à contribuer, faudrait-il éviter la censure…Par bonté d’âme, je retente, ça pourra toujours servir de test supplémentaire (les grands chiffres faisant la vérité): Cherchez sur Internet les présentations et articles de Ben Goldacre, expert en « Bad Pharma » et professeur au dpt d’EBM de l’université d’Oxford, une référence, et voyez ce qu’il démontre du côté factice des fameuse publications de recherches randomisées. Vous n’avez sans doute jamais répondu à des appels d’offres internationaux d’envergure. Ceux-ci sont faits soi-disant pour « objectiver » les offres et les choix, et empêcher les fraudes et malversations directes; or, ces procédures sont précisément les moyens par lesquels la fraude se protège et se garantit (souvenez-vous des scandales des normes dans l’automobile). Certes il n’y a plus de petits fraudeurs, il ne reste que les très gros. Les tests médicaux randomisés en double aveugle font, en pharmacie, ni plus ni moins la même chose

              +1

            Alerter
            • Patapon // 08.04.2020 à 16h13

              Si vous avez « vu » que j’étais fan d’EBM, vous faites erreur. Ma position est qu’une politique de santé publique est nécessairement, j’insiste sur nécessairement, fondée sur des critères qui font consensus dans un cadre donné à l’avance, ce n’est peut-être ni souple ni toujours exact, mais c’est la vie. En santé publique, on n’a pas le droit, ni les moyens, de réinventer le cadre un beau matin, on ne peut que le faire évoluer par consensus, encore une fois. Lorsque le cadre se résout à relativiser l’EBM vous avez peut-être gagné, mais ça se fait avec des choix, pas avec de l’empoignade de camps d’experts sous la pression de béotiens.
              Pour cette raison, je reproche à l’équipe de Raoult d’avoir agi sur une question brûlante de santé publique en violant d’emblée le cadre, ce qui n’est ni possible ni souhaitable, et certainement contre-productif.

                +0

              Alerter
  • NiFuNiFa // 05.04.2020 à 13h40

    Ce n’est pas un commentaire concernant la vidéo en elle même mais concernant le traitement plus général qui est réservé au Pr.
    C’est ironique mais pour un blog étant habitué à publier des gens « sortant du cadre » visiblement il semblerait que ce professeur en sorte trop, soit…
    Raoult avec JPP font partie des chercheurs qui auront réellement trouvés quelque chose de nouveau au cours de leur carrière, et ils ne l’ont pas fait en restant gentiment dans les clous mais au contraire en sortant du cadre même s’ils doivent toujours rester cohérent avec leur propre fil conducteur.
    Il n’y a donc absolument aucune énigme au Pr Raoult quand on prend soin de regarder son parcours et ses vidéos.
    Mais comme il le dit lui même il agit actuellement en tant que médecin (ce qui est effectivement fait au sein de l’IHU) et non en tant que chercheur ce qui n’empêche pas ses études d’étre très discutable d’un point de vue méthodologiques, il est dommage que cette question de fond n’est pas discutée, surtout que c’est une question d’éthique à double tranchant, traiter ou ne pas traiter, telle est la question… Il semble aussi que la science soit sanctifiée en oubliant que celle ci reste tout de même faite par des humains, avec donc leur lot d’irrationalite, de conflits, de haine et de rivalités allant avec. Demandez à JPP ce qu’il en a été… Ou comme déjà exposé dans la presse avec la rivalité Raoult/Levy.
    Je ne suis pas des plus surpris par votre ligne au sujet du Pr, quand on voit comment est traité ici le sujet du « dérèglement climatique ».
    C’est dommage, la science est censée dépasser l’église, elle n’était pas censée remettre en place l’inquisition, il faut sans doute trouver un juste milieu entre trop de rigorisme et une nécessaire ouverture qui fait naître les découvertes.

      +25

    Alerter
    • Narm // 05.04.2020 à 15h05

      NiFuNiFa parfaitement dit
      « Je ne suis pas des plus surpris par votre ligne au sujet du Pr, quand on voit comment est traité ici le sujet du « dérèglement climatique ».
      C’est dommage, la science est censée dépasser l’église, elle n’était pas censée remettre en place l’inquisition, il faut sans doute trouver un juste milieu entre trop de rigorisme et une nécessaire ouverture qui fait naître les découvertes. »

        +6

      Alerter
  • Gihem // 05.04.2020 à 13h52

    Désolé de contredire tous nos « experts » médicaux autoproclamés, mais en période normale, on peut demander des études standards randomisées pour confirmer l’utilite D’une Nouvelle molécule. Et c’est même la moindre des prudences.
    En période de pandémie, je connais DÉJÀ une molécule qui marche sur des trucs similaires, je l’essaie sur 24 contaminés et o miracle, 18 guérissent en 6 jours. Quel besoin de randomiser quoi que ce soit ? Surtout que continuant sur ma lancée, je guéris dans la foulée 80 patients atteints…
    Mettez vous votre randomisation ou vous voulez, moi, je généralise cette médication.
    Le nombre de morts sera à mettre au crédit de votre frilosité randomisée.

      +33

    Alerter
    • Anfer // 05.04.2020 à 14h28

      Justement, la chloroquine (et ses variantes), ne marche pas sur des trucs similaires.

      Prometteuse in vitro, sans effets positifs, voir nocive in vivo.

      De quoi rester prudent.

        +2

      Alerter
      • Pegaz // 05.04.2020 à 23h12

        En lisant ceci, désolé d’avoir un avis contraire

        Les résultats de plus de 100 patients ont démontré que le phosphate de chloroquine est supérieur au traitement de contrôle pour inhiber l’exacerbation de la pneumonie, améliorer les résultats de l’imagerie pulmonaire, promouvoir une conversion virus-négatif et raccourcir l’évolution de la maladie selon le point de presse.

        Rapport clinique (100 patients) – Reçu 18 février – Publié 29 février
        https://www.jstage.jst.go.jp/article/bst/14/1/14_2020.01047/_pdf/-char/en

          +3

        Alerter
        • Surya // 06.04.2020 à 00h42

          il n’y a aucune donnée dans votre publication

            +0

          Alerter
          • Pegaz // 06.04.2020 à 02h08

            Donc leur avis peut être remis en cause ! Les évènements observés ne comptent pour rien !
            Et regardez la date, 18 février… que se passait-il chez eux ?

              +0

            Alerter
    • Nicolas // 05.04.2020 à 14h30

      Face à une maladie qui a un taux de guérison de 98% par un traitement au jus de betterave bio, on a un médoc, qui, en prenant des malades pas trop malades, arrive au même résultat, et on crie au miracle. Et si on se calmait et laissait les scientifiques faire de la science ? V
      Et pourquoi ça ne dérange personne, que Raoult mente constamment ? Contrairement à ce qu’il prétend, les Chinois n’ont PAS utilisé sa recette et s’en sont complètement sorti. Ils ont beaucoup plus utilisé la soupe de patchouli que l’HCQ, pour traiter leurs malades. Ils ont moins de morts, poyr une population 10 fois supérieure. Zetes sûrs que la recette de Raoult est si cruciale ??? C’est de la foi sectaire, à ce niveau.

        +14

      Alerter
      • catherine // 05.04.2020 à 16h02

        « Contrairement à ce qu’il prétend, les Chinois n’ont PAS utilisé sa recette et s’en sont complètement sorti. Ils ont beaucoup plus utilisé la soupe de patchouli que l’HCQ, pour traiter leurs malades. Ils ont moins de morts, poyr une population 10 fois supérieure. »

        vos sources ?

          +2

        Alerter
        • Nicolas // 05.04.2020 à 16h22

          La recette de Raoult de figure pas dans les documents officiels chinois, qui précisent (7e édition) que l’on PEUT utiliser des antiviraux. L’HCQ figure en 4e position dans la liste des antiviraux possibles, mais pas avec la recette de Raoult (pas le même dosage, pas aux plus de 65 ans qui sont ceux qu’on veut sauver, et pas dans la combinaison de Raoult), qui est un menteur.
          La presse officielle chinoise mentionne 92% d’utilisation des remèdes traditionnels. 6 remèdes traditionnels (ce que je résume par « soupe de patchouli ») figurent en bonne place dans les recommandations officielles chinoises, que vous trouverez facilement dans leur version anglaise (chercher « Chinese coronavirus guidelines »)

            +6

          Alerter
          • tepavac // 05.04.2020 à 21h32

            Oui, on se demande même pourquoi tout ce raffuts , le confinement de la moitié de la planète, une économie au point mort et tout ça pour 2%.

              +1

            Alerter
            • xelab // 06.04.2020 à 08h17

              2% de la population mondiale ça fait quand même plus de 130 millions de morts (2 x la population française donc), sans parler de la surcharge des systèmes de santé, problèmes économiques et sociaux induits (même sans confinement une maladie pareille perturbe votre économie) qui peuvent faire augmenter ce taux de mortalité.

                +0

              Alerter
    • Séraphim // 05.04.2020 à 16h48

      D’autant que le fameux groupe contrôle existe déjà, il es parfaitement connu et accessible, et constitué d’au moins 40000 contaminés n’ayant rien reçu. Mais pour les Ayatollahs de la randomisation il faudrait en rajouter 150 et bien sûr les rassembler en un seul lieu, sur la même ligne de départ…Et seuls ceux-là voudrait dire quelque chose, et seulement 3 semaines plus tard…

        +5

      Alerter
      • Karim Wilmotte // 05.04.2020 à 18h28

        « D’autant que le fameux groupe contrôle existe déjà, il es parfaitement connu et accessible, et constitué d’au moins 40000 contaminés  »
        C’est un poil plus compliqué. Juste un poil.

          +3

        Alerter
      • Séraphim // 07.04.2020 à 10h17

        Cest ça, et un poil de quoi s’il vous plait? Un poil de marmotte oublié dans le papier chocolat? Non ça n’est pas « plus compliqué » que ça. Ou alors faut rajouter l’astrologie, des fois que des signes différents auraient des réponses différentes. La complexité, cette tarte à la crème qui consiste d’abord à prendre les gens pour des buses

          +0

        Alerter
  • Lanterne // 05.04.2020 à 13h58

    Il serait bon Mr Beruyer d arreter d avoir un avis sur tout et d imposer votre vision déformante sur une question sur laquelle vous n avez aucune légitimité.
    Je suis médecin et peut sûrement avoir un peu plus de légitimité sur la question… sauf si vous continuez à penser que vous avez raison plus que vos contradicteurs.
    Une étude chinoise randomisee confirme les confirmations précoces et imparfaites du Dr Raoult et un médecin US a de très bons résultats sur ses patients… je pourrais détailler les miens mais pas envie là !
    Face à cette épidémie, il existe un traitement possible, pas cher , connu depuis des décennies donc sans danger car on connaît les éventuels effets secondaires, ce qui n est pas le cas des autres antiviraux de l étude disovery…
    Donc laissez les médecins assumer leur rôle et aider leurs patients en conscience… et dites vous que la vérité peut exister en dehors de votre cerveau… et allez vous aérer un peu le cerveau car le confinement semble ne pas vous convenir

      +62

    Alerter
    • Alligator427 // 05.04.2020 à 14h07

      Bonjour Doc’

      La question des effets indésirables du protocole du Pr Raoult ne me semble pas être très intéressante (aux doses qu’il prescrit), je n’ai pas entendu pour ma part de médecins réellement tirer l’alarme sur ce point des effets secondaires. En revanche c’est la question de l’efficacité réelle qui ne cesse d’être posée.

      • Ne pouvant se baser sur la science (études non fiables pour l’instant), l’efficacité est-elle prouvée par l’expérience ? Sachant que 80% des malades guérissent d’eux-mêmes (si j’ai bien lu), comment savoir ?
      • Pourquoi depuis janvier le Pr Raoult et son équipe n’ont-il pas « blindés » leur protocole en se conformant aux standards scientifiques ?
      • Comment comprenez-vous que le Ministre de la santé autorise le protocole « Raoult » pour les cas graves alors que le Pr indique qu’il n’est pas prévu pour ces cas.

      Merci pour vos réponses.

        +4

      Alerter
      • Narm // 05.04.2020 à 14h55

        rappelez vous que dans l’étude randomisé il est recommandé de donner un placebo aux 50%
        donc comme l’a dit je ne sais plus qui, vous faites sauter de l’avion 50% avec parachute et 50% sans parachute…..
        vous trouvez cette methode sensée en comptant les scratchés ?

        sinon, en haut des vidéos de Sam, il fait comme raoult : « Tout ce que je dis est sujet à modification, correction et/ou précision. »
        Sam philosophe des sciences …. et la citations des abrutis qui boivent du nettoyant d’aquarium. La 2ème vidéo est dramatique. Raoult empêcherait des guérisons ? ahurissant. chaque medecin gère ses patients
        la vidéo est bien une attaque de personne
        edit : j’avais pas vu la fin. Quel melon. et n’oubliez pas le surf sur la vague et sa cagnotte tepee

          +10

        Alerter
        • Armiansk // 05.04.2020 à 18h05

          Laissez-moi reformuler la parabole des parachutes.
          Déjà, on ne fait pas «sauter de l’avion» : on a dépassé le stade de chercher des volontaires pour s’innoculer le virus.
          Ensuite, on ne sait pas à l’heure actuelle dans quels sacs se trouvent les parachutes fonctionnels : les études ont permis d’exclure certains sacs, et de renforcer notre confiance dans d’autres.
          Maintenant, un bon protocole est de contrôler que les sacs des personnes précédentes se sont bien ouverts, et que leurs parachutes ont fonctionné ; ainsi, on peut sauver les suivants si l’on n’avait pas choisi les bons sacs.
          Et on ne truande pas les contrôles ! On ne fait pas passer le cas de celui qui a sauté avec un sac vide et ne s’est pas tué pour une généralité. Des Vesna Vulović, ça existe aussi.

            +1

          Alerter
          • Narm // 06.04.2020 à 00h47

            mais cette histoire de test est insupportable (en tous cas pour moi)
            Aujourd’hui, avec un placebo, vous assassinez directement des gens, par rapport à un pseudo soin
            Dans tous les cas, je tenterai le pseudo soin
            Le serment d’hippocrate, (pas d’hypocrite, hein)
            ce serment des médecins, il dit bien qu’ils vont soigner, pas tenter des coups sans aucun parachute !
            si le parachute ne marche pas, c’est autre chose (on règlera ça plus ntard) . Mais faire sauter sans parachute ?
            https://www.conseil-national.medecin.fr/medecin/devoirs-droits/serment-dhippocrate
            « Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.
            Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. »
            Pas vraiment le cas en ce moment pour Venon & buzin

              +4

            Alerter
            • Armiansk // 06.04.2020 à 07h32

              Merci, ça me fait prendre conscience d’un élément important dans la perception de la controverse, et à quel point la parabole du parachute.
              On parle de «soins», «traitements», «thérapies», «méthodes», alors que ce ne sont que des propositions insuffisamment étayées et peu ou pas testées. On ne sait pas dire à l’heure actuelle, sauf sur la base d’avis d’experts (ce qui est un niveau faible de certitude), si ça va aider.
              L’écrasante majorité des malades survivent, et une grande part sans même nécessiter de prise en charge. Ce n’est pas comme avec un saut d’avion, où presque tous meurent sans parachute.
              Il y a bien le cas des patients en soins intensifs, où là l’administration de soins non testés se défend clairement. Mais c’est justement là où le Pr Raoult admet que sa méthode ne sert pas.

                +0

              Alerter
            • Narm // 06.04.2020 à 09h13

              je comprends précisément ce que vous dites.

              nous sommes dans le noir complet

              vous ne traitez pas, 98 s’en sortent mais 2 ne s’en sortiront pas
              vous traitez sous contrôle médical et on vous dit (je dis bien on vous dit) que 98 s’en sortent et peut être les 2 aussi

              moi je choisi la 2ème solution, c’est ce qu’on fait certains politique, parce que eux, ont les test, ont les choix

                +3

              Alerter
            • Armiansk // 06.04.2020 à 18h01

              «vous ne traitez pas, 98 s’en sortent mais 2 ne s’en sortiront pas
              vous traitez sous contrôle médical et on vous dit (je dis bien on vous dit) que 98 s’en sortent et peut être les 2 aussi»

              ou peut-être moins de 98 survivant et plus de 2 morts. Le cas n’est pas théorique, mais documenté (avec la chloroquine, justement, et d’autres maladies ; voyez sur ce site). Je suis intrigué par le nombre de commentaires «pro-chloroquine» qui ne semblent pas prendre en compte cette éventualité. Puisque nous sommes en dialogue, voudriez-vous m’expliquer cela ?

                +0

              Alerter
          • Narm // 06.04.2020 à 21h59

            rien : 98 et 2 morts

            un virologue vous propose quelque chose sous contrôle médical
            98 et, on va dire « peut être 2 survivants »

            vous restez sur « rien » ?

            (je ne suis pas « pro » chloroquine)
            reste les contre-indications bien sûr, sous la responsabilité du médecin.

              +1

            Alerter
            • Armiansk // 07.04.2020 à 10h29

              Pourquoi évacuez-vous d’emblée l’hypothèse : «plus de morts avec le traitement proposé qu’avec les soins classiques seuls» ?

                +0

              Alerter
            • Narm // 07.04.2020 à 13h18

              je n’écarte rien du tout

              le choix du traitement est médical et vous/moi/OB/ x ou Y n’en savont rien
              si des médecins pensent que le risque est plus faible en traitant

                +0

              Alerter
            • Armiansk // 07.04.2020 à 15h46

              Mes excuses, j’avais bien cru que vous écartiez l’un des trois résultats possibles (bénéfique, neutre, délétère) par exemple dans les citations suivantes. Mais maintenant je suis rassuré.

              « Dans tous les cas, je tenterai le pseudo soin»
              «vous ne traitez pas, 98 s’en sortent mais 2 ne s’en sortiront pas
              vous traitez sous contrôle médical et on vous dit (je dis bien on vous dit) que 98 s’en sortent et peut être les 2 aussi»
              «un virologue vous propose quelque chose sous contrôle médical
              98 et, on va dire « peut être 2 survivants »»

                +0

              Alerter
    • Mimipaille // 05.04.2020 à 15h35

      Les retours de chercheur au CNRS que j’ai de Marseille sont plutôt positif envers Raoult.
      Ce n’est pas scientifique ? Pas dans le cadre protocolaire d’affirmation scientifique ?
      Oui mais les malades sont satisfait et nous verrons les résultats des centaines de personnes soignées par le traitement du professeur.
      À ce jour le calcul bénéfice /risque est favorable au bénéfice.

        +16

      Alerter
      • Armiansk // 05.04.2020 à 18h06

        «les malades sont satisfaits»
        On imagine bien que les décédés ne viennent pas se plaindre ! )
        «À ce jour le calcul bénéfice /risque est favorable au bénéfice»
        Vous avez une source ?

          +0

        Alerter
    • Dany // 05.04.2020 à 20h50

      Pour s’informer, il me semble logique de voir les sites de pros comme le Quotidien du médecin ou le site du Dr G Maudrux entre autres où répondent de nombreux médecins de terrain. Et vous verrez ce qu’ils pensent du Pr Raoult !

        +1

      Alerter
  • tchoo // 05.04.2020 à 14h00

    Plus je lis les Crises sur Raoult moins je comprends la démarche.
    Pourtant plus je lis Raoult ou l’écoute plus je reste sceptique et interrogateurs mais en l’obligeant à essayé d’être critique parce que là lecture des Crise aurait tendance à me le rendre « trop » sympathique

      +15

    Alerter
  • Pegaz // 05.04.2020 à 14h14

    L’étude angevine, baptisée Hycovid et menée avec 32 autres centres hospitaliers en France, «permettra de répondre de manière définitive à ces questions et de clore une fois pour toute le débat sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine»
    La moitié des patients recevra un placebo, l’autre moitié de la chloroquine.
    Il s’agira de patients âgés de 75 ans ou plus ou de patients ayant besoin d’oxygène sans être en détresse respiratoire aiguë.
    «Une des forces de cette étude, c’est qu’elle va inclure des patients atteints d’une forme de la maladie non grave mais à risque élevé d’évolution défavorable comme certaines personnes âgées.
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-une-vaste-etude-pour-clore-le-debat-sur-la-chloroquine-20200331

      +4

    Alerter
    • Narm // 05.04.2020 à 15h23

      donc 650 personnes auront du placébo ?
      et on comptera les morts ?

        +6

      Alerter
      • Delespaux // 05.04.2020 à 16h27

        non, dans ce genre d’études, les soignants sont « aveugles », mais un ordinateur sait qui a pris le traitement et qui a pris le placebo. Dès qu’il détecte une divergence significative, il alerte, et on casse le double aveugle.

          +2

        Alerter
      • Nicolas // 05.04.2020 à 16h37

        Vous vous souvenez que 97% voire 98% des patients guérissent spontanément ? Que les Chinois s’en sont sortis sans le protocole de Raoult ? C’est à dire qu’il existe plusieurs traitements, que l’on peut comparer à la recette de Raoult. Qui n’a aucune valeur scientifique sans test randomisé (si je prends des patients faiblement symptômatiques de moins de 65 ans sans grosses maladies chroniques, je les traite au jus de betterave bio, j’aurai 100% de guérison). Les fans de Raoult en sont quand même arrivés à dire que tout ce que font tous les autres, c’est de la m… : Chine, Japon, Corée, ce sont justement les pays qui s’en sont sortis, quand même. Aucun protocole de Raoult chez eux. On arrête le délire de la vénération du gourou, 2 minutes ?

          +10

        Alerter
        • Pegaz // 05.04.2020 à 18h31

          Dire : « aucune valeur scientifique sans test randomisé »

          Des études observationnelles (EC) bien menées peuvent donner des résultats similaires à des études cliniques randomisés (ECR), en étant plus faciles à mener et moins chères.

          C’est ce que fait l’IHU de Marseille, il communique ses rapports. De fait, les hôpitaux ne faisant pas partie du dispositif Discovery et ceux en faisant partie forment un groupe contrôle multiple.

          Le dilemme est que les ECR semblent violer le devoir du médecin de choisir la thérapie dont il a le plus de raisons de croire qu’elle est dans le meilleur intérêt du patient, en randomisant les patients même lorsque les preuves commencent à favoriser un traitement.
          https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1467-8519.1995.tb00306.x

            +3

          Alerter
  • Patapon // 05.04.2020 à 14h16

    Si le thème de ce blog est de traiter de crises, je trouve que, en toute généralité, la crise de confiance mérite une place particulière. La communauté de ce blog elle-même montre in-vivo ses limites de rationalité et de confiance dans les bases scientifiques admises, c’est à dire suffisamment consensuelles et validées. Ce n’est même plus un enjeu de pouvoir, ni un enjeu politique, ni principalement un enjeu de santé en l’occurrence, mais il est question de savoir comment on produit de la science, une fondation qui résiste aux émotions et aux mouvements de foule. Voilà qui mérite que les-crises persiste.

      +14

    Alerter
    • Patapouf // 05.04.2020 à 15h41

      Pensez-vous que les seules avancées médicales l’ont été par des recherches randomisées en double aveugle ? La médecine empirique a fait ses preuves, la démarche historique n’est pas à mettre au rebut parce que nous avons découvert l’effet placebo ou nocebo. La rationalité ne consiste pas à parler de la science avec un grand S, cette science n’existe pas, désolé de vous l’apprendre. Intéressez-vous à l’histoire des sciences et à l’épistémologie avant de jouer les défenseurs de LA Science.

        +8

      Alerter
      • Patapon // 05.04.2020 à 16h37

        Non, je ne le pense pas, je n’ai pas de préférence technique, et ce n’est pas mon propos dans ce post. Je n’ai aucune compétence pour mettre la démarche historique au rebut ou pour exiger l’essai randomisé en double-aveugle. Ce que je voulais dire en fait, c’est que nous sommes en train de casser la confiance dans toutes nous institutions, les unes après les autres. Et pourtant, s’il en est une qui pouvait revendiquer une certaine robustesse, soumise à l’arbitrage incessant de la matière, c’est la parole scientifique. Hélas, elle est contaminée par les passions et son effet de consensus, bénéfique lorsqu’il fonctionne, arrive à disparaître.
        L’enjeu n’est pas d’avoir raison, l’enjeu est de trouver pourquoi nos institutions se cassent la gueule et comment on les répare, ou comment on les remplace. LA science, comme c’est vous qui me le faites dire, mérite, en tant qu’institution, un petit peu de sollicitude.

          +8

        Alerter
        • Lau // 09.04.2020 à 05h38

          Oui, la confiance dans toutes nos institutions s’évapore et pour ce qui est du pourquoi, on connait bien le problème :

          Conflits d’intérêts qui gangrènent un petit peu quand même la fameuse parole scientifique, lutte pour les positions de pouvoir dans ces fameuses institutions avec les mêmes travers que la politique et encore la moulinette de la presse qui rajoute du brouillard idéologique sur les faits qu’elle est censée décrire.
          Internet vient terminer le boulot en déconstruisant le monopôle de la parole institutionnelle.

          Ben faut pas s’ étonner si tout ça aboutit à la défiance, la suspicion ou le rejet.
          Comme pour beaucoup de chose, Il y a du pour et du contre.
          Finalement, qu’on le déplore ou pas c’est un moment historique comme un autre.

          Pour ce qui est du comment on améliore, je passe mon tour, à l’école on ne m’a pas vraiment appris à inventer du neuf, juste à avaler du vieux.

            +0

          Alerter
    • LibEgaFra // 05.04.2020 à 16h21

      Ils faut comprendre les gens. Quand ils paniquent ils sont prêts à se raccrocher au moindre petit espoir d’un gourou autoproclamé. Une connaissance atteinte par le virus a été admise à l’hôpital en détresse respiratoire, mise sous antibiotique son état continuait à se dégrader, il était envisagé de l’intuber quand ils ont changé l’antibiotique. En 24 heures sont état s’est amélioré et elle est sortie d’affaire. Son conjoint: aucun symptôme malgré la vie commune avant l’hôpital. Amen.

      Et traitement sans chloroquine. Elle agit comment la chloroquine? Tant qu’il n’est pas répondu à cette question, c’est de la poudre de perlimpinpin.

        +5

      Alerter
      • LibEgaFra // 05.04.2020 à 16h37

        En conclusion il est possible que la chloroquine ne serve à rien et que c’est le choix de l’antibiotique qui est important, capital.

          +2

        Alerter
        • Téji // 05.04.2020 à 18h41

          ou encore que la chloroquine soit une sorte de catalyseur…

            +0

          Alerter
  • Toto // 05.04.2020 à 15h09

    Ce qui est intéressant c’est de voir la carte du journal le monde Sur la surmortalité des derniers mois. Le seul département en blanc, c’est à dire que les stats sont en dehors des barèmes, c’est le département de Marseille. Et c’est les décodeurs du monde qui l’affirment. Étonnant non?

      +7

    Alerter
    • Nicolas // 05.04.2020 à 16h40

      Vous n’avez pas lu, ou vous mentez ? C’est simplement le seul département pour lequel il n’y a pas de stats.

        +3

      Alerter
  • gina // 05.04.2020 à 15h11
    • Frederic // 06.04.2020 à 09h09

      Bonjour Gina
      Merci pour ce lien. La mise en perspective operee par D Raoult est eclairante -pour les profanes qui se tiennent à distance des préjugés-.

      Certaines méthodes « journalistiques » (traitement photographique appliqué à D Raoult, titres d’articles tapageurs) ne font pas honneur à ceux qui les emploient.

        +1

      Alerter
  • catherine // 05.04.2020 à 15h23

    -Docteur, je vais mourir ?

    -« Oui… »

    -Assurément?

    -« oui… »

    -Vous pouvez pas essayer la chloroquine dont a parlé le Dr Raoult ?

    -« non »

    Pourquoi ?

    « ……….. »

    -POURQUOI ???!!!!!

    -« C’est compliqué… avant de vous l’administrer il faut vérifier que cela ne risque pas de vous tuer. »

    -Mais vous m’avez dit que j’allais mourir !

    -« Oui mais c’est comme ça. »

    -« On veut savoir aussi s,i en vous faisant croire qu’on vous administre de la chloroquine, mais sans vous en donner, vous ne pourriez pas guérir quand même par effet du psychisme  »

    -Mais puisque je dois mourir !!?

    -« C’est comme ça. On veut savoir aussi si les gens meurent quand on ne leur donne pas de chloroquine.

    -Vous les laisseriez mourir ?

    -« C’est comme ça. »

    -Docteur ?

    -« Oui ? »

    -vous êtes médecin ?

      +23

    Alerter
    • Karim Wilmotte // 05.04.2020 à 22h59

      On a bien compris que c’est comme cela que vous voyez la situation. Qui n’est pas du tout celle-là.

        +4

      Alerter
    • Armiansk // 06.04.2020 à 08h27

      -Docteur, je vais mourir ?

      -« Oui… »

      -Assurément?

      -« oui… »

      -Vous pouvez pas essayer la chloroquine dont a parlé le Dr Raoult ?

      -« non »

      Pourquoi ?

      « ……….. »

      -POURQUOI ???!!!!!

      -« Votre cas est extrêmement grave, sinon je vous aurais répondu que vous avez bien plus de chance de vous en sortir que de décéder, avec les soins dont nous disposons actuellement. Certes, je suis autorisé à l’administrer à des cas où l’état du patient l’exige. Mais le Pr Raoult dit que sa méthode marche sur les cas bénins. Ah, s’il avait participé à l’effort de recherche, on saurait peut-être maintenant quel traitement a le plus de chance de vous sauver. »

        +2

      Alerter
  • Xav // 05.04.2020 à 15h38

    Il me semble qu’un raisonnement intellectuel objectif s’articule thèse/antithèse/synthèse. La thèse est très bien faite, Raoult n’est pas seulement un escroc, il « tue des gens » par son attitude. Par contre, j’ai bien cherché, pas moyen de mettre la main sur l’antithèse, pourriez vous me dire ou vous l’avez rangé ? Je veux dire, perso je dois bien en être a une centaine de vidéos de médecins de terrain vantant le « protocole Raoult », mais sur Les Crises, pas une trace.
    Le conseil scientifique, sa composition, ses conflits d’intérêt, pas intéressant ? Dix minutes de recherche et j’en ai déjà trouvé deux
    https://www.lejdd.fr/Societe/Sante/Grippe-A-Le-lobbying-des-labos-146053-3281714
    https://www.marianne.net/societe/118000-euros-de-msd-116000-euros-de-roche-faut-il-s-inquieter-des-liens-entre-labos-et
    Karine Lacombe que l’on voit partout qui devrait commencer toute ses interventions en disant qu’elle est sous contrat avec Gilead ?
    [modéré]

      +28

    Alerter
  • ellwyng // 05.04.2020 à 15h53

    on peut rappeler que beaucoup de ces experts avaient salué…. le médiator. Le professeur Raoult est une sommité mondiale…. pas le journalope Cohen ou le taré cohn bendit, sans parler de tous ces mandarins aux ordres des labos, il n’y a qu’en France où l’on voit cette polémique ailleurs… on s’en sert. Pour le reste Berruyer se met au niveau d’un cohen ou d’un hanouna. Dommage.

      +32

    Alerter
    • LibEgaFra // 05.04.2020 à 16h25

      Par cet amalgame, c’est vous seulement que vous déshonorez.

      « une sommité mondiale »

      Seulement? Pourquoi pas interplanétaire tant qu’on y est.

        +2

      Alerter
      • Emmanuel // 06.04.2020 à 03h15

        Didier Raoult, Grand Prix INSERM 2010 pour l’ensemble de sa carrière à 58 ans donc oui, sommité mondiale.

          +6

        Alerter
  • Fabrice // 05.04.2020 à 16h04

    Bonjour,

    personnellement je n’ai pas d’avis sauf que les excès sont des deux côtés si ce médicament est recommandé sous suivi médical, cet article effectivement est intéressant mais de l’autre côté j’ai écouté ceci :

    https://youtu.be/iI4cneaYKOo

    les arguments des deux côtés sont pertinents et me laisse penser que décidément le manichéisme réduit un débat à un combat d’égo qui nuis à la vérité.

      +3

    Alerter
  • Renard // 05.04.2020 à 16h38

    Un poète qui s’est beaucoup intéressé aux miens a également écrit ceci :

    « Le médecin Tant-Pis allait voir un Malade
    Que visitait aussi son Confrère Tant-Mieux.
    Ce dernier espérait, quoique son Camarade
    Soutînt que le Gisant irait voir ses aïeux.
    Tous deux s’étant trouvés différents pour la cure,
    Leur Malade paya le tribut à Nature,
    Après qu’en ses conseils Tant-Pis eut été cru.
    Ils triomphaient encor sur cette maladie.
    L’un disait : Il est mort, je l’avais bien prévu.
    S’il m’eût cru, disait l’autre, il serait plein de vie. »

    Nihil novi sub sole.

      +4

    Alerter
  • Julien // 05.04.2020 à 16h39

    Merci aux différents commentateurs de dire ce que je penses du traitement de cette affaire ici. je n’en demandait pas tant. Je remets ça la parcequ’il fait bien rigoler aussi : https://youtu.be/E4THwlHxo5o

    À la vôtre et bonne fin de dimanche ensoleillé. Ou pas.

      +5

    Alerter
  • tchoo // 05.04.2020 à 17h52

    Mr Sam, après l’écoute de l’épisode I, vous êtes convaincant quand vous critiquez la methode des 20 patients de Raoult, pour tout le reste votre façon d’asséner vos vérités comme étant la seule vérité est juste insupportable et rend ce qui pouvait être crédible maintenant suspect
    Place à l’épisode II.
    L’essai Discovery ne porte pas sur la méthodologie mise en place par Raoult donc les résultats ne pourront pas amener de conclusion fiable.
    La critique sur le nombre de publications n’enlève rien à son expertise, dites vous, mais le dire écorne sa crédibilité pour vous, n’est il pas?
    A oui, le climat, Darwin … et tout ça
    Comme dans le premier sans l’accuser de falsification, c’est du moins ce que vous dites, en fait vous le faites.
    Finalement vous n’êtes pas plus convaincant qu’il ne l’ai lui.
    Vous seriez contenter de la critique de sa démonstration à partir des ses 20 patient, cela aurait bien suffit
    J’ ai un peu perdu du temps, mais c’est pas le plus important aujourd’hui
    Ciao!

      +6

    Alerter
  • jammrek // 05.04.2020 à 17h59

    Bravo à Olivier Berruyer, au site Les Crises et aux commentateurs qui continuent à maintenir bien haut le drapeau de la Science en ces temps d’épidémie.
    Aux autres, je ne saurait que conseiller la lecture d’un livre de mathématiques niveau seconde, chapitre « échantillonnage ». S’ils sont un minimum de bonne foi il comprendront, à l’aide de calculs élémentaires, pourquoi, avec ses échantillons de taille ridicule, le Pr Raoult a obtenu des résultats sans aucune signification, ni dans un sens ni dans l’autre.

      +6

    Alerter
    • Marc // 05.04.2020 à 18h46

      Parlant de sciences :
      « Hydroxychloroquine is the most effective coronavirus treatment currently available, finds international poll of 6,000 doctors »

      https://www.dailymail.co.uk/news/article-8184259/Malaria-drug-hydroxychloroquine-effective-coronavirus-treatment-currently-available.html

        +7

      Alerter
    • ilicitano // 05.04.2020 à 21h51

      Jammerk

      Parler de statistiques et d’échantillonnage me fait sourire en ces périodes où le temps s’accélère face à un ennemi invisible.
      Savez vous ce qu’est l’intime conviction ?
      c’est une certitude qui n’est pas complètement confirmée par des faits et qui peut être remise en cause par d’autres.

      La FDA n’a pas attendue d’avoir les résultats d’une étude clinique approfondie pour émettre une EUA sur le traitement décrié.

      Après nous sommes en France avec une ANSM dont on pourrait beaucoup débattre.

        +8

      Alerter
    • Lanterne // 05.04.2020 à 22h11

      C est bien cela jammrek !
      Faites de la lecture et de la science et des commentaires scientifiques… et laissez d autres comme moi faire de la médecine … comme Pr Raoult qui essaie de soigner ses patients comme il peut !
      Entre rien faire et proposer un traitement qui peut fonctionner, le choix est vite fait …
      Vous compterez les échantillons, jouerez au scientifique pur et dur loin des patients… pendant que d autres auront la conscience tranquille en tant que médecin… en proposant un traitement qui peut et semble fonctionner.
      Là où certains prônent le principe de précaution, moi je vois l éthique et le devoir moral d utiliser tous les outils possibles : il y en a déjà un outil que ne refusera pas le cartésien malade du covid en franchissant les portes de l Hôpital

        +5

      Alerter
      • Patrick // 05.04.2020 à 23h39

        @Lanterne

        Le protocole de soins du Pr Raoult est autorisé à l’hôpital, que souhaitez-vous de plus ? Administrer cette molécule dans votre cabinet de ville ? Que les malades s’auto-administrent des cachets ? …

        Et pourquoi balayer d’un revers de manche les problèmes les critiques adressées au Pr Raoult par ses collègues ? Ils affabulent lorsqu’ils affirment que le Pr Raoult, en ne se conformant pas aux canons des études scientifiques, a fait perdre du temps à tout le monde.

        Cela ne vous interpelle pas qu’on ne sache toujours pas au bout de trois mois avec certitude que ce protocole de soin est efficace ? Cela ne vous choque pas que ce protocole de soin soit délivré à l’hôpital pour les cas graves alors que le Pr Raoult indique qu’il est à administrer des les premiers symptômes ?

          +2

        Alerter
        • ilicitano // 06.04.2020 à 08h07

          Patrick

          Comment peut-on être de si mauvaise foi ?

          Traitement utilisé en réa alors qu’il n’a plus d’efficacité, et non au début des symptômes.

          Bien sur qu’il faut administrer ce traitement en médecine de ville ,comme pour la pathologie du lupus , sous surveillance médicale . Cela éviterait d’engorger les hôpitaux avec la situation actuelle de surcharge en réa.

          Les malades ne peuvent pas s’autoadministrer l’hydroxychloroquine qui n’est délivré que sous prescription médicale.
          Savez vous ce qu’est une étude clinique en double aveugle ?, Cela prend des mois .
          Et les patients sous placebo , quelle issue pour eux ?

          Laissez les médecins faire leur travail .

            +3

          Alerter
  • joueurdecafe // 05.04.2020 à 18h40

    je pensais que les crises allait tenter d’ analyser ce qui nous attend à la suite de cette arrêt quasi total de production. Des milliers d’ artisans et commerçants français et dans le monde vont disparaître, les crédits non remboursés vont sans doute faire vaciller les banques. La planche à billet tourne à pleine balle, c’est inquiétant peut-être plus inquiétant que ce satané virus. Les analyses économiques du site pourraient être très, très intéressantes. Ce sont ses analyses « éco » qui m’ont fait connaitre OB, pas la médecine et j’avoue que j’espérais en trouver ici un minimum.
    Le virus, le virus encore le virus. C’est bon nous avons compris , nous respectons les règles sanitaires conseillées, un peu d’infos sur les actualités du sujet c’est très bien mais trop c’est trop.
    Nous allons, je pense, subir, après l’épidémie, une catastrophe financière, liberticide et humaine qui pourrait être pire que la pandémie et les analyses, sur le sujet manque à l’appel. Une occasion ratée ou ce n’est que partie remise ?

      +16

    Alerter
  • JT // 05.04.2020 à 18h53

    Bonjour,

    Les analyses fournies par Olivier me semblent salutaires. S’interroger et ne pas prendre pour une évidence tout ce qui est dit est la base de tout système de pensée cohérent. J’ai lu les publications de Raoult, j’ai également lu plusieurs études chinoises et j’ai un avis sur la question qui n’est pas le même que celui défendu par les crises.fr, mais je remarque toutefois encore la qualité du travail effectué ici ! J’écrirai un article à ce propos pour faire avancer le débat, et non pour s’opposer ou acquiescer stérilement.

      +3

    Alerter
  • tepavac // 05.04.2020 à 18h55

    ok, ok
    Que celui qui n’a point fauté me jette la pierre….

    En ce qui me concerne, c’est mon opinion, ce que Monsieur O. Berruyer à créer en donnant toute son énergie à une plate-forme d’échange d’information est un exemple et mérite autant de considération que ceux qui se battent actuellement contre ce fléau qui peut nous toucher tous sans exception.

    On ne peut pas toujours être d’accord sur tout, chacun conçois selon ses perceptions et ses expériences. Il arrive même que la fatigue, la maladie ou le moral nous fasse perdre le fil des pensées intelligentes.
    Doit-on pour autant être renié ?
    Est-ce que d’un coup on doit être jeté à la casse comme un vulgaire tas de ferraille ?

    Nous sommes censé être l’espèce la plus évoluée, tentons au moins, de l’essayer à défaut d’y parvenir.

    Nous ne sommes pas d’accord, nous l’exprimons, mais sans anathème, sans violence, sans censure que celle d’être remis à sa place par les participants publiquement et sans railleries méprisantes ou avilissantes.
    Moi même je suis mécontent de la tournure des choses, je trouve inapproprié une série de billet. Je l’ai dit, je l’ai redit et je n’ai pas été censuré, parce que je ne suis en rien offensant.(enfin si parfois par excès des messages verbaux) .

    Reprenez-vous mon ami, l’époque n’est pas amène, et l’avenir demande davantage d’attention et moins d’emportement.
    Bien cordialement

      +3

    Alerter
  • Morne Butor // 05.04.2020 à 19h00

    Le Dr Alexanian a raison. L’émotionnel prend le dessus sur le rationnel chez de nombreuses personnes. Je pense peu probable que les vidéos présentées ici fassent changer d’avis les lecteurs des Crises qui refusent toute critique sur le Pr. Raoult et ceux qui vont même jusqu’à clouer M. Berruyer au pilori parce que son site exprime une opinion qui les dérange. Mais il serait intéressant que ceux qui ont changé d’avis l’expriment dans les commentaires. Avis aux bonnes volontés.

    Quant à moi ma position est simple : je souhaite que le Pr. Raoult ait raison, mais pour l’instant rien ne le démontre.

      +4

    Alerter
    • Bientôt 78 ans // 05.04.2020 à 19h32

      Et pourtant il guérit!…

      « E pur si muove! »

        +8

      Alerter
      • Karim Wilmotte // 05.04.2020 à 20h00

        On en sait rien, et c’est ça le problème.

          +4

        Alerter
        • catherine // 06.04.2020 à 00h02

          Quand on veut savoir on sait :

          https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/

            +2

          Alerter
          • Karim Wilmotte // 06.04.2020 à 00h15

            C’est une bonne stratégie de communication vers le grand public, afin de lui faire croire qu’il y a une démonstration.

            Par contre, cela ne fait que conforter les autres dans le fait que l’efficacité du traitement proposé (ou son innocuité) n’est pas du tout démontrée. Il y a des indices positifs, d’autres moins. Donc, il faut faire une étude conséquente et rigoureuse pour conclure. Et vite (il y a une épidémie en cours, pour rappel).

              +2

            Alerter
            • catherine // 06.04.2020 à 00h36

              Il y a des résultats à Marseille pour rappel et « vite », on a pas fait mieux.

              Ce n’est pas leur job de faire des études, mais plutôt de soigner, en tant que médecins qu’ils sont.

                +3

              Alerter
    • Téji // 05.04.2020 à 20h25

      Changé d’avis ? mais pourquoi faudrait-il avoir un avis, quand on est ignare en épidémiologie ?
      C’est bien là que le bas blesse ! À l’heure de l’individualisme à tout crin, à l’heure où chacun se donne non seulement le droit d’avoir un avis sur tout (éclairé, cela va sans dire), mais encore de le claironner sur tous les toits, attendre une réaction sociale (de groupe, comme l’immunité !) raisonnée est un rêve d’idéaliste. Et là-dessus, votre « expert » (un de plus) ne s’étend pas…
      La grippe saisonnière, c’est 5 millions de cas grave dans le monde chaque année, et 300 à 600.000 décès. En France, il y a 600.000 morts par an, toutes raisons confondues, soit 12.000 par semaine. Et ça je suis capable de le comprendre, et de me souvenir que Didier Raoult l’avait évoqué dans l’une des premières vidéos…
      Et du coup, de mettre en face la réalité du Covid-19 : 59.000 à ce jour dans le monde.
      Depuis Einstein, on sait que tout est relatif…
      Et par contre-coup de m’interroger sur le battage qui a été fait volontairement (les me.r.dias mainstream vous ont-ils habitué à autre chose ?) et l’ensemble des vrais-faux mensonges successifs de notre « élite », qui cachent de moins en moins bien la forêt de leurs turpitudes et double-jeux.
      Cela me semble bien plus valoir les colonnes des Crises que cette discutaille sur Raoult !

        +11

      Alerter
  • Xav // 05.04.2020 à 19h02

    Je crois qu’il faut vraiment être aveuglé pour nous proposer une vidéo d’un contenu aussi inutile. Est ce que vous recevez tellement de commentaires pro Raoul qui soie sans la moindre intelligence ou nuance pour nous proposer ça ?
    A moins d’être d’en une secte raellienne on apprendra rien en écoutant cette vidéo.
    Mais ce ton condescendant, justificateur, moralisateur, se disant impartial alors qu’il caricature et généralise toute opposition comme débilité profonde.
    Votre avis c’est qu’il faut des tests en double aveugles. Très bien.
    Nous pensons que le patient et le docteur peuvent décider d’utiliser la chloroquine même si il n’y a pas encore de preuve de son efficacité. Et voilà tout.
    Faites un vrai débat, et pas le monologue de celui qui se croit tellement plus intelligent mais qui n’apporte strictement rien comme argument qu’on aie pas entendu 100X, qui passe son temps a justifier sa position et sa fausse impartialité face au pire troll d’école gardienne.
    Ou plutôt que d’être toujours en mode jugement faites calculs et statistiques qui puissent être intéressant.
    Non franchement j’essaie de faire des efforts avec ces zététiciens et j’arrive a en apprécier. Mais cette tendance à ne réfléchir que sous un certain prisme et à ne s’occuper que de l’opposition qui est facile a contredire en évitant tout autre type de réflexion. Cette scène de théâtre ou on ridiculise une homme de paille devant public acclamateur sans le moindre esprit critique ou objéctif. Qui se croira tellement supérieur et se permettra ensuite moult commentaires de bas niveau. Idiocratie rationaliste..

      +8

    Alerter
  • PaleFace // 05.04.2020 à 20h15

    Olivier,

    Je vous suis depuis le début (personne ne m’y a obligé).
    Je vous ai fait des dons, notamment pour vous aider dans vos différents procès (je ne regrette pas).
    Je vais faire court : Je ne comprends pas une telle masse de travail à charge contre un spécialiste de réputation mondiale, si ce n’est y perdre en crédit, et vous venez de perdre un lecteur assidu (c’est ma liberté, de même que la votre est de mettre le contenu que vous souhaitez dans votre blog).

    Bonne continuation.

      +28

    Alerter
    • Lau // 09.04.2020 à 06h09

      Oui Olivier,
      des articles moins clivant, classés dans une certaine rubrique économique, ce serait bien.

      Parce que le covid 2019 c’est l’étincelle mais faudrait passer à l’explosion qui va suivre, non ?!

      Le père raoult, c’est bon, on a compris mais c’est un détail dans l’histoire qui va suivre.

        +0

      Alerter
  • GGO56 // 05.04.2020 à 21h16

      +5

    Alerter
  • Otâneries // 05.04.2020 à 21h20

    Pour ceux qui fréquentent ce blog depuis un certain temps, certains commentaires annonçant sa fin prochaine me rappellent les mêmes postés à l’époque de l’affaire Zemmour.
    Vu que certains citent divers anthropologues, une analyse sociologique pourrait être intéressante (ce n’est qu’une esquisse) : OB semble avoir une sensibilité de gauche assez classique qui est constante et cohérente, qu’on soit d’accord ou non avec lui : rationalisme classique, laïcisme, progressisme, critique du capitalisme.

    Mais il aborde des sujets qui sont traités différemment sur internet par certains, qu’on entend souvent classer comme « conspirationniste », terme fourre tout (comme celui de « gauchiste »), qui contient des individus influencés par des idées plus conservatrices (mais pas que) telles que la remise en cause des lumières et de la révolution industrielle comme conséquence. Mais aussi des idées plus générales comme l’opposition à la parole gouvernementale, aux grandes forces capitalistes, où qu’elles soient soupçonnées ou réelles (« big pharma », les clans opposés à Raoult, etc).

    Ce blog est la rencontre inédite de ces deux univers qui ne se rencontrent pas souvent (je me souviens d’un excellent article sur les « bulles de filtre » à ce sujet ici). C’est ce qui fait son succès et la diversité de sa section commentaire et aussi son charme : OB ne flatte pas son public et dit ce qu’il pense vraiment.
    J’ai toujours aimé ce site, que je sois d’accord avec OB (critique du capitalisme, rationalisme, critique de Raoult) ou pas (Zemmour, nucléaire) et j’espère qu’il continuera tel quel.

      +5

    Alerter
    • kasper // 06.04.2020 à 00h56

      C’est ce que je me suis dit a l’époque du dossier « 11 septembre 2001 » : si OB se souciait de conserver son lectorat en le brossant dans le sens du poil, il n’aurait jamais fait et publie cette enquête. Force a lui. Et bon débarras pour ceux qui ne peuvent pas supporter qu’on les froisse: leur ouverture d’esprit n’a rien a envier a celle des lecteurs du Monde.

        +2

      Alerter
  • Jacques D. // 05.04.2020 à 21h36

    Juste, déjà envoyé à l’équipe : https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=Q6uzMqbS6Vc&feature=emb_logo
    Intéressant car Raoult y aborde la question de la méthodologie justement.

      +3

    Alerter
  • Marc // 05.04.2020 à 23h16

    Si l’on prend les chiffres du Ministère de la santé pour le 2 Avril :

    Patients hospitalisés ( dont réa) , retour à domicile , décès:
    Paris : 2838 ( 782) , 954 , 455
    Bouches du Rhône : 946 (216) , 606 , 65

    En gros pour Paris : 1 malade sur 4 va en réa, 1 malade sur 3 rentre chez-lui, 1 malade sur 6 décède…

    Pour les B du R : 1 malade sur 4 va en réa, 2 malades sur 3 rentrent chez-eux, 1 malade sur 14 décède…

    Troublant !

      +2

    Alerter
    • catherine // 06.04.2020 à 00h37

      Certains vous diront que c’est de la communication …

        +3

      Alerter
  • Emmanuel // 06.04.2020 à 03h10

    Pendant que tout le monde déblatère, que OB publie des articles et videos systématiquement à charge contre le Pr Raoult (affligeant et dérangeant tellement il crie avec les loups qu’il combattait jadis), l’IHU de Marseille travaille et affirme que leur traitement fonctionne. Pourquoi ne pas croire ces spécialistes des maladies infectieuses (qui eux savent lire entre les lignes des publications chinoises parce qu’ils le font tous les jours) ?
    Peu importe leur impopularité à Paris, ils voient jour après jour les effets de leur traitement sur les presque 2000 malades qu’ils ont admis et les chiffres de l’INSEE confirment que la mortalité à Marseille est largement inférieure à la moyenne nationale.
    On ne trouve pas non plus de témoignage de personnel de l’IHU disant que des gens meurent là-bas et qu’on les cache.
    Pas un seul lanceur d’alerte parmis les 800 personnes qui travaillent dans cet IHU ? (heureusement que nous avons OB pour appeler à l’assaut de la forteresse !)

    A moins qu’ils ne soient tous en train de sauver vraiment des vies avec passion et à raison.

    (je suis réellement déçu de ce déchainement à charge du blog LES CRISES sans aller chercher les évidents conflits d’interêts des détracteurs)

      +13

    Alerter
    • Armiansk // 06.04.2020 à 13h37

      «chiffres de l’INSEE confirment»
      source ? On lit sur le site de l’INSEE : «Les données concernant les Bouches-du-Rhône ne sont pas disponibles au-delà du 11 mars en raison de problèmes informatiques affectant la commune de Marseille qui lui empêchent de transmettre à l’Insee des bulletins de décès. ».

      Certes, on ne peut pas exiger de tous les commentateurs qu’ils aient lu tous les commentaires avant de s’exprimer.
      Mais qu’ils vérifient leurs prétentions avant d’écrire.

        +2

      Alerter
    • Jean-Michel // 07.04.2020 à 09h30

      J’abonde totalement dans votre sens Emmanuel. J’ai été très surpris de voir ce site participer à la curée effrénée contre le professeur Raoult, avec des articles pitoyables, qui présentent ce dernier comme un « professeur Maboule », un menteur, un escroc, un charlatan, et j’en passe. Le site est tombé là dans les travers de l’establishment médiatique, de la presse autoproclamée « de qualité », qui souvent déforme et caricature. Les crises devrait plutôt se pencher sur les résultats obtenus par Didier Raoult à Marseille (Coronavirus : les chiffres de l’espoir de l’IHU de Marseille, https://www.laprovence.com/article/papier/5951340/25-des-marseillais-depistes-cest-mieux-quen-coree.html), c’est beaucoup plus intéressant. Et sur « La grande pétition nationale » (https://www.petition-crise-sanitaire.fr/,) lancée vendredi par le Dr Eric Ménat, et soutenue dès le départ par plus de 600 médecins de terrain (et il doit y en avoir beaucoup d’autres parmi les plus de 295000 personnes qui ont déjà signé), ainsi que par ll’ancien Ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy et le Professeur Christian Perronne. Le soutien apporté par tous ces professionnels de la santé devrait interpeller Olivier Berruyer ! Cela m’étonnerait beaucoup qu’ils soient tous des ignorants irresponsables.

        +0

      Alerter
  • Manu // 06.04.2020 à 09h04

    Je suis stupéfait de voir votre champ d’investigation aller dans une direction que vous ne maîtrisez pas.
    La démonstration verbale pèse-telle face à la méthode Raoult?
    Non bien sur.
    Autant je vous lisais avec plaisir autant là je pense que vous atteignez votre seuil de compétence selon le principe de Peter.
    Jamais je n’aurais cru vous dire que vous perdez définitivement ma confiance.
    Votre démonstration est un fiasco.

      +7

    Alerter
    • Kasper // 06.04.2020 à 11h19

      Des arguments, sinon ? Si c’est pour juste dire que c’est un fiasco sans étayer derrière, autant se taire.

        +0

      Alerter
  • Sybillin // 06.04.2020 à 10h15

    Tout à fait d’accord avec Manu. Quelqu’un peut il nous éclairer sur les raisons d’un tel acharnement? Notamment par des auteurs qui ne sont manifestement pas des spécialistes!
    Je veux bien croire que ces articles suscitent la réflexion, mais de grâce n’en jetez plus cela frise la propagande et la désinformation .

      +5

    Alerter
  • Sharivan // 06.04.2020 à 15h35

    Je lis vos commentaires et je ne reconnais plus le public de ce site… Qu’est il arrivé pour que tant de lecteurs avertis en viennent à renverser la charge des preuves au profit d’une croyance (toute chose non prouvé relève de la croyance)
    Est ce qu’une pétition de Douste Blazy suffit a convaincre vos esprits habituellement si critiques ?
    Saint Raoult vous aurait-il promis, avec sa chloroquine, la vie éternelle ?
    Par pitié cessez de regardez le doigt et concentrez vous sur la lune et commencez par reconnaître que ce Grand Professeur à, au mieux, dit des énormités, au pire, à menti.

      +0

    Alerter
    • Jean-Michel // 07.04.2020 à 09h35

      c’est la presse autoproclamée « de qualité », qui oublie parfois de vérifier ses infos, qui attribue cette pétition à Philippe Douste Blazy. « La grande pétition nationale » (https://www.petition-crise-sanitaire.fr/,) a été lancée vendredi par le Dr Eric Ménat, et soutenue dès le départ par plus de 600 médecins de terrain (et il doit y en avoir beaucoup d’autres parmi les plus de 295000 personnes qui ont déjà signé), ainsi que par l’ancien Ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy et le Professeur Christian Perronne. Le soutien apporté par tous ces professionnels de la santé devrait interpeller Olivier Berruyer ! Cela m’étonnerait beaucoup qu’ils soient tous des ignorants irresponsables.

        +0

      Alerter
      • Sharivan // 07.04.2020 à 10h17

        Olivier n’écarte pas l’efficacité du traitement mais il met en garde contre l’homme. Et nombres de messages ici n’essaient même pas de défendre le traitement mais s’insurge sur les révélations FACTUELLES qui mettent en cause le Pr. Raoult.
        Si son traitement sauve des millions de vie (ce que tout le monde souhaite mais qui reste à prouver) ça n’enlèvera rien au fait qu’il ai mentit. Mais si son traitement ne marche pas (ce que beaucoup redoutent) nous auront des milliers de personnes mis en danger par l’égocentrisme du « plus grand infectiologue » de la planète (comme il aime à le rappeler)

          +0

        Alerter
        • Jean-Michel // 07.04.2020 à 11h03

          Je réagissais à vos propos sur Mr Douste Blazy ! Cela vous paraissait commode d’imaginer qu’il avait lancé une pétition tout seul et que cela n’avait donc pas de poids. C’est ce que vous suggériez. Et puis cette manière de présenter le professeur Raoult comme un incompétent, un escroc même, est tellement incompréhensible, ridicule et dérisoire face à l’expertise mondialement reconnue de cet homme qui travaille depuis 35 ans sur les virus (et 15 sur les coronavirus). Vous ironisez en l’appelant « Saint Raoult », mais moi, je vois quelqu’un de très sérieux dans toutes les vidéos où il apparaît. Penchez-vous plutôt sur les résultats obtenus par Didier Raoult à Marseille (Coronavirus : les chiffres de l’espoir de l’IHU de Marseille, https://www.laprovence.com/article/papier/5951340/25-des-marseillais-depistes-cest-mieux-quen-coree.html), c’est beaucoup plus intéressant.. Et quel serait donc son intérêt à pousser un traitement qui ne coûte rien ? Cela embête sans doute pas mal de laboratoires qui essayent d’en trouver un qui coûtera une fortune. D’autres scientifiques – les professeurs Kim Woo-joo (Corée), Zhong Nanshan (Chine), Marc Van Ranst (Belgique), tous experts incontestés, sont arrivés, au travers de leurs études, aux mêmes conclusions que le professeur Raoult sur la chloroquine. Quant aux « révélations factuelles » c’est une notion très relative qui peut laisser la porte ouverte à n’importe quoi.

            +0

          Alerter
        • lau // 09.04.2020 à 06h51

          Si l’homme est atteint, son traitement est condamné sans autre forme de procès sans savoir si ça marche ou pas puisqu’il est son porte étendard. Et là maintenant, il semblerait que la bataille fait rage, alors on verra au débriefing s’il faut le dézinguer ou le décorer.

          C’est surtout le ton « mordant » appliqué et la redondance des nombreux articles sur le sujet Raoult qui choque et qui entraine des commentaires « viscéraux ».

          Il ne se prépare rien d’autre qui mériterait notre attention soutenue ? Une belle crise …financière, non ?!

            +0

          Alerter
  • Narm // 06.04.2020 à 19h30

    vous avez raison, polémiques et propagandes
    qu’est ce qu’on en a à faire finalement ? les médecins font leur travail et s’occuperont en leur âme et conscience des patients

    ce qui serait bien c’est de sortir de cette espèce de guerre, voulue par certains et de développer toutes les choses qui se passent en ce moment et qui passent inaperçues

    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/etats-unis-le-president-venezuelien-maduro-inculpe-pour-narco-terrorisme_2122110.html
    « Le ministre américain de la justice a annoncé que le président vénézuélien Nicolas Maduro avait été condamné aux Etats-Unis pour «narco-terrorisme». Washington propose une récompense de 15 millions de dollars pour l’arrêter. On se croirait dans un mauvais western. »

    nos téléphone pistés, pour la bonne cause

    l’escroquerie des masques par sibeth macron veran…

    https://francais.rt.com/france/73715-24-millions-masques-stockes-par-la-poste-syndicat-affirme-avoir-reponse-direction

    https://www.lci.fr/international/coronavirus-en-espagne-vers-l-instauration-d-un-revenu-universel-face-a-la-crise-2150202.html

    la honte du siècle
    https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200405.OBS27107/600-postes-supprimes-a-l-hopital-de-nancy-olivier-veran-temporise.html

    j’entend en direct les infos régionales où une infirmière annonce que le matériel n’est toujours pas arrivé ! blouse, masque ! vous imaginez

    et leuthanasie dans les ehpad ?

      +3

    Alerter
  • Narm // 06.04.2020 à 23h35

    ah….
    merci d’avoir supprimer le lien « Marcel »

    sinon : « Êtes-vous prêt à comprendre le prof. Raoult ?  » mais par Idriss Aberkane

    https://www.youtube.com/watch?v=iI4cneaYKOo&feature=youtu.be&t=512

    je vous garantie que vous en aurez pour votre temps

      +1

    Alerter
  • Phil // 07.04.2020 à 07h08

    Vivement que les résultats des tests. Les crises.fr c’était le site du bon sens, du factuel. Je viens de survoler les commentaires, c’est du niveau agoravox TV.
    Les croyants et les complotistes ont réussi à plomber agoravox, il s’attaquent maintenant au site les crises.
    Ca fait 4 ans que je suis le Professeur Raoult, j’aime bien sa façon de penser.
    En bon bayésien mon indice de confiance envers lui étais de 95% en janvier, suite à ses différentes interventions il est maintenant à 37%.
    Une annonce pour donner de l’espoir sans preuve valable, ce n’est pas le boulot d’un médecin. Contrairement à pas mal de personnes, j’ai lu les papiers de Raoult, il n’est pas nécessaire d’être médecin pour voir que c’est rempli de biais méthodologiques.
    Il signe ou plutôt il co-signe 200 parutions par ans. Ce n’est pas lui qui les rédige mais sont nom revient 200 fois par an donc il se retrouve au top dans le classement dans sa spécialité en France. Chacun jugera de l’honnêteté de la chose.
    Ses études sont irrecevables mais j’espère que la chloroquine ou autre médicament fasse ses preuves. Si la chloroquine fonctionne c’est par hazard que Raoult aura raison, ses études ne prouvent rien. Pas de bol pour O.B. le hazard foutra en l’air son raisonnement factuel. Avoir raison et avoir le hazard contre vous c’est vraiment pas de bol.
    Olivier si tu me lis, passe à des sujets ou l’émotionnel n’y est pas présent, les irrationnels retourneront sur agotavox.

      +0

    Alerter
  • gilbert18 // 07.04.2020 à 08h08

    J’ai été étonné par l’empressement médiatique et de certains ministres et technocrates à dénigrer Raoult dont je n’avais jamais entendu parler auparavant, Aussi, quand j’ai entendu que cet homme bardé de titres était traité de diffuseur de fake news par le Décodex et un ministère, j’ai été encore plus étonné et mes soupçons ont commencé. Pour moi, la démonstration de la tricherie politicienne a été d’inclure la chloroquine dans l’étude Discovery mais pour les cas de détresse respiratoire (on sait qu’elle n’est plus efficace en pareil cas), alors que le traitement de Raoult associe à Chloroquine+Azytromicine pour traiter au début des symptômes. Tous vos lecteurs, et moi même, serions intéressés à connaître l’état des patients de Marseille soignés par monsieur Raoult. À ma connaissance, les médias n’en disent rien; quelqu’un a-t-il enquêté ? Ce serait pourtant un moyen de vérité, non ?

      +2

    Alerter
    • Emmanuel // 07.04.2020 à 10h26

      L’état des données de Marseille sont vérifiables sur le site de l’IHU :
      https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/
      On y voit à ce jour que sur 2179 patients symptomatiques modérés à modérément sévères (on pourra chipoter sur cette définition je l’accorde) 9 sont mortes.
      l’IHU de Marseille propose a toute personne qui s’y présente de la tester, puis selon qu’elle est positive ou non au COVID-19 et présente des symptômes, se voit proposer le choix d’être traitée ou non.
      Ils ont réalisé 59466 tests en tout, dont 37723 sur des patients APHM (hôpitaux de Marseille); et sur les 5527 positifs au total, 42 sont mortes.
      Ces chiffres ne peuvent pourtant pas être interprétés car des données manquent (age, sexe, stade de la maladie…).
      On a quand même une indication importante : plus on dépiste, plus on peut soigner en connaissance de cause.

        +1

      Alerter
  • Jean-Michel // 07.04.2020 à 09h18

    Mr Berruyer, que vous arrive-t-il ? En venant ici, j’étais sûr de trouver chaque jour des articles d’une certaine hauteur. Mais le choix est de moins en moins attrayant. Et depuis que vous participez à la curée effrénée contre le professeur Raoult, avec des articles pitoyables présentant ce dernier comme un « professeur Maboule », un menteur, un escroc, un charlatan, etc., cela devient n’importe quoi. Vous tombez dans les travers de l’establishment médiatique, de la presse dite « de qualité », qui souvent déforme et caricature. Regardez plutôt les résultats obtenus par Didier Raoult à Marseille (Coronavirus : les chiffres de l’espoir de l’IHU de Marseille, https://www.laprovence.com/article/papier/5951340/25-des-marseillais-depistes-cest-mieux-quen-coree.html), c’est beaucoup plus intéressant. Et vous n’êtes pas sans savoir qu’une pétition, « La grande pétition nationale » (https://www.petition-crise-sanitaire.fr/,) a été lancée vendredi par le Dr Eric Ménat, et qu’elle était soutenue dès le départ par plus de 600 médecins de terrain (et il doit y en avoir beaucoup d’autres parmi les plus de 295.OOO personnes qui ont signé). Et la pétition est soutenue par l’ancien Ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy et le Professeur Christian Perronne. Le fait que le professeur Raoult soit suivi par tous ces professionnels de la santé ne vous interpelle pas ? Ou les considérez-vous comme des ignorants irresponsables ?

      +2

    Alerter
  • Dionys // 07.04.2020 à 10h06

    Bonjour à tous,
    Combien d’entre vous qui intervenez et commentez les différents post ont lu l’article du Pr Raoult publié dans Int J of antimicrobial agent ? vous pouvez le trouver ici en accès libre : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7102549/pdf/main.pdf
    Je suis moi même biologiste de formation et ai enseigné il y a près de 20 ans la méthodologie des essais cliniques en faculté de médecine… Sur cette base, je puis vous dire ceci : aucune des études réalisées par le Pr Raoult ne permet de conclure à une quelconque efficacité de l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine dans la prévention et/ou le traitement des pathologies liées à l’infection par le covid 19… Ceci n’est pas un avis ni une opinion…c’est un fait…Plutôt que de commenter les commentaires, et de vous (et nous) saouler de mots, analysez la publication…
    Cdlt,

      +1

    Alerter
    • xelab // 07.04.2020 à 10h47

      Il est évident que les 2 « études » de Raoult ne valent pas un kopeck, il n’y a même pas besoin d’avoir une formation pour le comprendre, juste un peu de logique : en comparant ses résultats « miraculeux » avec les stats disponibles sur cette maladie, on se rend compte qu’il ne fait pas mieux que l’existant (a priori pas pire non plus, c’est déjà ça). Impossible de faire comprendre ça à ceux qui ont décidé de croire qu’on tenait là le traitement miracle et que Raoult était brimé dans son propre pays (ce qui est complètement faux, il a plein de relais partout, politiquement surtout à droite mais même Mélenchon l’a soutenu), cela tient à la fois à la communication savamment orchestrée par Raoult et des mécanismes psychologiques de type dissonance cognitive : les faits sont évidents mais on ne veut pas y croire une fois qu’on a été convaincu initialement par « l’expert numéro 1 », toujours difficile d’avouer qu’on s’est planté. Le problème dans tout ça, c’est que même si les études suivantes apportent la preuve de l’inefficacité de la chloroquine tous ces gens continueront d’y croire dur comme fer et crieront au complot. Si au contraire la molécule s’avère efficace (ce dont je doute de plus en plus fortement au fil du temps), cela donnera un très mauvais exemple à d’autres médecins qui pourraient se prévaloir de cette aventure pour prescrire n’importe quoi.

        +0

      Alerter
  • Zakfz // 07.04.2020 à 10h57

    Bonjour

    Les effets de la chloroquine sont connus.
    Les effets des anti-inflammatoires tout autant.
    Il ne faut pas utiliser d’anti-inflammatoires, il semble qu’ils aient un effet dangereux si on est atteint du covid19.
    Quid de la chloroquine ?

    La zététique apparaît rapidement aux yeux des non scientifiques comme une science sans humanité. Rien ne prouve que les OGM soient dangereux, ni les ondes,… Pas de preuves scientifiques,.pas de réalité. Inaudible en cas de crise.

    Raoult a parlé trop et trop vite. Perso, je pense que si c’était un remède miracle, nous aurions des retours. Le site des crises en fait cependant un peu trop, cela ressemble a de l’acharnement et c’est contre productif.
    Le message est passé pour ceux qui sont en capacité d’écouter.

    Ce site est un média précieux. Ne pas le couper de son lectorat pour une croisade a mon sens inutile me semble plus stratégique.

    Cordialement

      +3

    Alerter
  • François78 // 07.04.2020 à 20h45

    A Sam,

    De nombreux experts ont démontré que le vol du plus lourd que l’air était impossible.
    Je suis quasiment sûr que vous auriez choisi ces experts.

    Je vous invite à lire l’histoire édifiante de Ignace Philippe Semmelweis, peut être un Raoult avant l’heure :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ignace_Philippe_Semmelweis.

    Grâce à vous, au gros morceau que vous avez servi, j’ai pu conforter mon expérience en sophistique. Dans le même sens, je me propose de vous dire merci.

      +0

    Alerter
    • Armiansk // 09.04.2020 à 14h52

      Vous invitez à lire l’histoire du travail de statistiques et de recherche de preuves de Semmelweiss, qui permit de sauver des vies malgré l’expérience médicale de son chef de clinique Klein. Laquelle de ces deux approches vous paraît la plus proche de celle du Pr Raoult ?

        +0

      Alerter
  • François78 // 07.04.2020 à 21h01

    A l’IHU
    Ils ont réalisé 59466 tests en tout, dont 37723 sur des patients APHM (hôpitaux de Marseille); et sur les 5527 positifs au total, 42 personnes sont mortes.

    En France, on en est a 78174 cas détectés, et 7091 personnes décédées (tout hors Ehpad je crois).

    J’aimerais bien un avis d’expert (un vrai).

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications