Les Crises Les Crises
13.novembre.201813.11.2018 // Les Crises

Fake news : Débat avec François-Bernard Huyghe, directeur de recherches à l’IRIS

Merci 48
J'envoie

Source :Le Glob, François-Bernard Huyghe, 26-10-2018

Impossible de leur échapper, elles sont partout ! Dans les médias, sur les réseaux sociaux où nous en avons très probablement relayé au moins une, au Parlement où elles reviennent cet automne dans un projet de loi. Qui ? Les fake news bien sûr, ces cousines des infox, fausses nouvelles et autres rumeurs. Mais qu’est-ce qu’une fake news au juste ?

Les médiathèques d’Antony ont choisi de leur consacrer un « Monde en question », le premier de la saison 2018-2019, avec comme invité pour nous éclairer François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l’IRIS et auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont deux tout récents sur la désinformation.

En 2h d’intense réflexion, nous avons parcouru grâce à lui tout l’éventail des mots à la mode – et en anglais – pour désigner les avatars d’une désinformation aussi vieille que l’humanité. Nous nous sommes ensuite penchés sur les moyens de les repérer avant de nous demander : « Pourquoi ça marche si bien ? ». Le tout exemples à l’appui, du plus incroyable et grotesque au plus subtil.

Retrouvez la conférence et le débat animés par Rencontres et Débats autrement en vidéo :

Source :Le Glob, François-Bernard Huyghe, 26-10-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

christiangedeon // 13.11.2018 à 11h08

Franchement,le sujet commence à être sérieusement éculé. Le fake news,les hoax,et tous ces anglicismes épouvantables existent depuis la nuit des temps…Internet a simplement rendu plus rapide leur propagation. extraordinaire arrogance de l'”homme moderne ” le porte à croire qu’il a tout inventé,et c’est fatigant à la fin. Un peu d’humilité et de mesure feraient le plus grand bien.

19 réactions et commentaires

  • Philvar // 13.11.2018 à 10h52

    En français : Bobard !

      +15

    Alerter
    • Consolo // 14.11.2018 à 12h57

      Merci ! Je l’avais oublié ce mot ! Je vais le ressortir, c’est sûr ! En plus rien que sa sonorité fait rire !

        +2

      Alerter
  • christiangedeon // 13.11.2018 à 11h08

    Franchement,le sujet commence à être sérieusement éculé. Le fake news,les hoax,et tous ces anglicismes épouvantables existent depuis la nuit des temps…Internet a simplement rendu plus rapide leur propagation. extraordinaire arrogance de l'”homme moderne ” le porte à croire qu’il a tout inventé,et c’est fatigant à la fin. Un peu d’humilité et de mesure feraient le plus grand bien.

      +29

    Alerter
    • Danielle GOUSSOT // 14.11.2018 à 02h18

      La question n’est pas les fake news mais celle du droit à la liberté d’opinion et d'”expression qui risquent d’être bien écornées par la prochaine loi. Au prétexte de lutter contre la désinformation et la manipulation nous nous apprêtons à sortir un texte de loi liberticide.

        +8

      Alerter
      • christiangedeon // 14.11.2018 à 11h49

        Chère Danielle,vous avez raison…ceci étant dit,les canaux d’information sont tellement nombreux et incontrolables que celui qui veut peut chercher sa vérité. Evidemment celui qui ne veut pas…je veux dire par là que liberté et vérité ne tombent pas tous cuits dans le bec de celui qui les cherche…il faut faire des efforts.

          +1

        Alerter
  • bRuno // 13.11.2018 à 11h24

    Le diable est dans les détails:ce monsieur prétend que certaines personnes prétendent “que les tours jumelles ne sont pas tombées”.Ou a-t-il vu cela ?
    Le problème est que ce monsieur ne parle pas des problèmes qu’on peut légitimement se poser concernant les attentats du 11 septembre et tous les conflits qui ont suivi (sans tomber dans des délires les plus vaseux) fomentés (semble-t-il d’après tous les médias mainstream)) par une majorité de ressortissant d’un pays “ami” ou + exactement allié des EU.
    A un moment donné il affirme que,dans un pays, quand des lois sont votés pour empêcher des gens,à priori informés (historiens scientifiques…) de discuter du passé ,ça pose problème.Mais il se garde bien d’aller plus loin ! Encore un petit effort camarade ! A quelle(s) loi(s) pensez vous ?

      +25

    Alerter
    • Dominique65 // 15.11.2018 à 12h01

      « ce monsieur prétend que certaines personnes prétendent “que les tours jumelles ne sont pas tombées” »
      A quel moment ? Moi j’ai entendu qu’il parlait de l’avion sur le Pentagone.
      Il parle en effet de la chute en indiquant que les “complotistes” la trouvent trop rapide. Ils ne dit pas qu’ils la nient.
      Par contre il est malhonnête (puisqu’il prétend bien connaitre le sujet) lorsqu’il pose la question « mais alors si c’est impossible, comment ça s’est produit ». Les “complotistes” ou “sceptiques” argumentent que la chute des tours et la même que s’il n’y avait pas eu de structures sous la partie haute qui tombe pour la ralentir, (ce qui est admis par les autorités étasuniennes pour le début de la chute) et que ça ne peut s’expliquer que par une démolition contrôlée. Il connait donc la réponse à sa (fausse) question. Introduire un bobard dans une conférence sur les fake news, c’est pas bien.

        +0

      Alerter
  • Pierre Kiroul // 13.11.2018 à 12h46

    D’après Monsieur Huyghe, remettre en cause le fait que la Deuxième Guerre mondiale a été déclenchée par le Kaiser est une simple contrevérité qui ne mérite pas d’être discutée. Il faut être fou pour le faire. C’est un axiome de base, on ne cherche pas à contredire des vérités avérées. Très bien. (Cependant si la science n’avait cessé de remettre en cause en permanence les vérités avérées, elle n’aurait pas beaucoup avancé).
    Descendez quelques lignes au-dessous de cet article vous trouverez la vidéo de Monsieur Henri Guillemin qui explique qu’en réalité, à son avis, c’est la France qui a été à l’origine du conflit 1914-1918 pour la question de la mise en place de l’impôt sur le revenu. J’en conclus que Monsieur Guillemin est donc un malade à soigner et n’a pas le droit d’avoir un avis dans “Les Crises”.
    Le reste du discours est à l’avenant. Il est très assuré dans son monologue jalonné d’affirmations péremptoires qui ne laissent pas trop de place à des études plus approfondies et plus fines des “vérités” qui nous sont imposées au titre des vérités officielles, par exemple les vérités incontestables du journal “Le Monde”, pas celles de la populace.

      +17

    Alerter
  • gracques // 13.11.2018 à 13h59

    Autant l’exposé est intéressant , autant le débat est décevant les réponses de l’intrvenant n’étant pas à la hauteur de certaines questions.

      +2

    Alerter
  • zx8118 // 13.11.2018 à 14h46

    “Fausses nouvelles : c’est le récit ou la représentation de quelque chose dont on sait qu’il n’a pas eu lieu déjà ca ne peut toucher que le passé par définition”. FBH
    Sauf que la définition est fausse. “La terre est plate” est une fake news or la platitude de la terre ne relève pas de la temporalité, l’affirmation concerne aussi bien le passé que le présent et le futur.
    Une meilleure définition serait : une fausse nouvelle est un déni de réalité.
    Ce déni de réalité peut-être sincère (manque d’information, erreur de raisonnement) ou délibéré (manipulation idéologique), il peut se faire activemenent (par la production de document) ou passivement (en refusant de voir ou de transmettre un fait ou un document le relatant).
    C’est pourquoi le seul moyen de mettre fin à une fausse nouvelle est de montrer ou de démontrer la réalité niée.

    “Hillary Clinton a livré des armes à Daesh ou il y a un traffic pédophile dans une chaine de pizza qui soutient le parti démocrate, même un enfant de 8 ans ne pourrait pas croire ça”. FBH
    Sauf que des armes américaines sont bien parvenues dans des mains terroristes :
    “Proche conseiller d’Obama, Ben Rhodes reconnait que les Etats-Unis ont armé les jihadistes en Syrie”
    https://www.investigaction.net/fr/proche-conseiller-dobama-ben-rhodes-reconnait-que-les-etats-unis-ont-arme-les-jihadistes-en-syrie
    Et que de nombreux éléments de l’affaire pizzagate méritaient une investigation :
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=2&v=PMCyRCxO8Lg
    “la grande question est : pourquoi aucune enquête n’a-t-elle été commissionnée ?” CBS, Reality Check with Ben Swann.
    «Cheese pizza» : une petite annonce permet l’arrestation d’un pédophile aux Etats-Unis, 22 oct. 2017
    https://francais.rt.com/international/44862-cheese-pizza-homme-arrete-pour-possession-photos-pedopornographiques-etats-unis

    Dire d’une chose qu’elle est délirante ou pas croyable pour un enfant de huit ans n’est pas un argument (pour lui, et même pour des adultes, l’intrication quantique ou la pédopornographie, par exemple, ne sont pas croyable, ce sont pourtant des vérités scientifique ou factuelle).
    En matière de fake-news il faut aussi penser contre soi-même, contre ses préjugés idéologiques et ses limites de confort en matière de croyance.

      +22

    Alerter
    • jdautz // 13.11.2018 à 19h09

      D’autant qu’il y a tous les document qu’il faut pour démontrer que cette sociopathe corrompue et pourrie d’Hillary, en dehors de transférer les documents d’état sur son ordi personnel pour accuser les Russes de piratage ensuite, était à la manœuvre pour organiser le coup d’état du Honduras remplacer un président élu par un dictateur et on connaît la suite de l’histoire qui diffère quelque peu de celle de l’Argentine… on connaît aussi ses opinions concernant l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie… les riches et généreux Émirats… tout ce qui peut remplir sa tirelire…

      Bref, cette immensément vertueuse candidate a la Présidentielle US ne ferait jamais de mal a une mouche, il faudrait demander au Pape de faire les démarches pour la canoniser. Comment est-il possible de la soupçonner cette amie fidèle des Bisounours et Petit Poney d’être capable de faire d’ignobles coups tordus ? C’est ridicule de penser autrement….

      Pour moi, elle est encore pire que Trump, l’agitation en moins, la perversité froide en plus.

        +13

      Alerter
  • Loxosceles // 13.11.2018 à 14h55

    Quand on n’arrive pas à mener une réflexion à son terme, que ce soit par courte pensée ou par manque de courage intellectuel, ça donne ce genre de conférence.

    De toute façon, les gens sont trop bêtes puisqu’ils croient que les sorcières volent et à des stupidités sur les extra-terrestres. On jalonne le terrain de vérités stables et bien “fact-checkées” à propos de Marignan ou je-ne-sais-quoi tout en se plaignant de l’anglicisation, on glose un peu sur le complotisme, on ridiculise la masse des gens qui ne savent pas bien-penser, et on nage dans le confusionnisme qu’on déplore. Un peu de “CIA” par ci, de “tours jumelles” par là, rajoutez quelques insinuations sur les soucoupistes, ça vous meuble un discours finalement très conventionnel et assez proche de ce que personnellement j’entends au bistrot. L’essentiel est que ce soit dit par l’une des sommités reconnues du moment. Tout ça pour nous dire qu’il faut penser comme il faut, c’est à dire comme on nous incite à penser, c’est à dire… on ne sait pas trop comment, mais l’important est que ça aboutisse à croire les mêmes choses que la majorité des gens. Apparemment, et bien que l’effet premier de la propagande soit d’amener la majorité à des croyances communes, la majorité ne semble pas pouvoir se tromper et il faut la suivre bien moutonnièrement. Qu’une idée reçue soit suffisamment répandue, et il suffit de suivre la voie de la moindre résistance et du moindre effort : adopter cette idée. Franchement, le maître de cérémonie ne fournit pas un seul argument valable à cette démarche. Il ne fait que citer des anecdotes, les moquer et enrobe tout cela avec beaucoup de digressions qui passent à côté du débat. J’ai entendu peu de doctes discours qui avaient autant l’apparence d’une inconséquente jacasserie.

      +24

    Alerter
    • Dominique65 // 15.11.2018 à 19h33

      « rajoutez quelques insinuations sur les soucoupistes »
      Et la Terre qui ne serait plate. Je ne connais personne qui soutient cette thèse. J’en appelle ici à tous les lecteurs des crises. Qui a déjà rencontré ce type de profil, en dehors ben sûr d’internet où n’importe qui peut affirmer n’importe quoi derrière son anonymat.

        +0

      Alerter
  • Altau // 13.11.2018 à 15h04

    Ça commence plutôt bien mais ça se termine en eau de boudin ; ça ne casse pas 3 pattes à un canard finalement.
    On aurait aimé qu’il rappelle que les plus grands pourvoyeurs de “fake news” sont quand même les grands médias, et depuis longtemps ; c’est pas dur à prouver et c’est l’essentiel. Ne pas le souligner c’est quasiment parler pour ne rien dire.

      +16

    Alerter
  • tepavac // 13.11.2018 à 15h09

    Très bonne intervention de François-Bernard Huyghe sur une nouvelle profession de foi, “l’idée de ce que devrait être notre façon de penser dans un monde où une guerre informationnelle, anarchique et pléthorique fait rage”

    C’est de bonne augure de tenter de rationaliser une pandémie qui déchire le tissu sociale dans les pays dits modernes. L’intervenant commence par nous révéler le langage par lequel est véhiculé cette nouvelle profession de foi, L’anglais, fake cheking, fake news, troll….et dont l’origine remonte aux médias et aux personnages politiques Américains depuis le 11 sept 2001.
    Cela ne veut pas dire que cette ambiance marécageuse n’existait pas avant, bien des billets démontrent ici, que la guerre informationnelle à toujours existé, mais que les années 2000 ont vu une nouvelle technologie inonder la planète, Internet.
    L’information devient non seulement planétaire à la vitesse de la lumière, mais de surcroit cette technologie permet à chacun d’y véhiculer ce dont il a envie.
    Force est de constater, suite à ces nouvelles professions de foi, qu’une suspicion généralisée s’est propagé jusque dans les moindres chaumières de nos pays.

    Je note cependant deux défaut majeur dans l’approche du problème qu’il évoque, celui de la fausse information en général.

    1- le choix des exemples: une femme à trois têtes n’est pas plus extravagant qu’une opération de chirurgie pour séparer deux siamoise. Dire de la tragédie du 11 09 que tous ceux qui contestent la version officielle sont des complotistes et que le dossier est clos est inconvenant, la curiosité et le doute ne peuvent être balayés par la censure ou la décrédibilisation du porteur de message, étant entendu que la fausse information doit être expressément démontrée par des arguments aisément compréhensibles. La censure n’est pas pédagogique, elle en est même l’ennemie.

    2- Le libéralisme selon la nature du sujet :
    – le libéralisme du médecin c’est de voir la médecine partout sur terre. Celui du marchand est de pouvoir circuler librement sur toute la terre. Celui de l’économiste est que tout le monde puisse jouer avec “sa” calculette. et entre autres, celui du militaire dont le libéralisme repose sur un contrôle total de ce petit monde.
    Petit monde où le libéralisme des Libéraux est de contredire tous les précédents…

    Enfin il y a nous, simples spectateurs d’un monde étrange où dans le brouillard dense de l’information pléthorique, se cache et se développe la forme la plus extrême de l’anarchie, celle de la nucléarisation des communautés politiques en une myriade de groupuscules antagonistes. Ceci se réalise pleinement, par le non respect des conventions entre les États, celles de l’ONU. Ou dans notre pays même, lorsque nos lois les plus fondamentales sont méprisées, celles La Déclaration de 1789.

      +6

    Alerter
  • tepavac // 13.11.2018 à 16h21

    Hahahaha! qu’elle pied de nez, le plus grand véhicule de fausses nouvelles, nouvelles tronquées et autres manip de l’opinion publique, n’échange plus les informations entre ses membres par voie électronique mais par le ….Facteur.

    Ouais, c’est tellement tordu, qu’ils n’ont même pas confiance en leur propre création….

    https://fr.sputniknews.com/international/201811131038881993-facebook-abandon-courriels-poste-elections/

      +4

    Alerter
  • martin // 13.11.2018 à 20h55

    Franchement, je n’ai pas appris grand chose. Je trouve l’exposé assez plat. En outre, la logique paraît bien confuse et les définitions ne sont pas très convaincantes. Enfin, l’approche des notions de complotisme et de fake news m’a paru plutôt tandancieuses (cf.ZX 8118). Peu intéressant selon moi. A classer dans la catégorie académique rasoir.

      +8

    Alerter
  • koui // 14.11.2018 à 15h50

    A propos de fake news, Le Monde du jour signale que les sanctions sur l’Erythree ont été levées.
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/11/14/l-onu-vote-une-levee-des-sanctions-contre-l-erythree_5383361_3212.html
    Or “La levée des sanctions était un « serpent de mer ». Le groupe d’experts, mis en place pour enquêter sur le soutien supposé de l’Erythrée à des groupes armés somaliens – dont les terroristes d’Al-Shabab –, n’a en effet « rien trouvé » selon un diplomate et cela pour la cinquième année d’affilée.”

    Alors, ce soutien supposé de l’Erythrée à des groupes armés somaliens, est ce une fake news?
    Ceux qui l’ont diffusé, sont ils “fake journalistes”?
    Ceux qui écrivent “« rien trouvé »”, sont ils “complotistes”?
    Ceux qui ont imposé un blocus contre un pays pauvre pour un motif non prouvé depuis des années, sont ils “fake gentils défenseurs des droits de l’homme”?
    Les réfugiés politiques érythréens sont ils réfugiés d’un blocus onusien?

      +1

    Alerter
  • zigomar // 14.11.2018 à 17h04

    à propos du complotisme, associé à ceux qui répandent, selon les prescripteurs de news officielles, des fake-news ou bobards (du français bober = tromper) citons les travaux de Richard Hofstaetter, dont la traduction de l’article-phare dans HARPERS BAZAR en novembre 1964 se trouve ici : https://anticons.wordpress.com/tag/hofstadter/

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications