Le scandale du mois – et même pas vu dans nos médias !

Normal, vu qu’il montre le tabou de la collusion Journalistes / Pouvoir… 🙂

À diffuser largement svp…

P.S. ENTRAIDE : sur cette thématique de la légion d’honneur, j’aimerais trouver quelqu’un ayant un peu de temps et capables de faire quelques recherches simples sur Internet (sur des décorés) pour m’aider – merci de me contacter

I. La légion de déshonneur [l’article du Daily Mail]

Légion de Dés-Honneur : le rédacteur en chef du Financial Times reçoit la plus haute distinction française… pour avoir dénigré la Grande-Bretagne

  • Lionel Barber, fait « Chevalier » dans l’« Ordre national de la Légion d’Honneur »
  • Une note de l’ambassade de France fait explicitement l’éloge du rôle « positif » du Financial Times dans le débat européen

Par Jack Doyle du Daily Mail

Publié le 8 août 2016

legion-journaliste-uk-3

Le rédacteur en chef du Financial Times est en lice pour obtenir la plus haute distinction française – en reconnaissance de son inlassable couverture pro-UE dans le journal.

legion-journaliste-uk-3

Lionel Barber

Lionel Barber a révélé hier qu’il recevrait la Légion d’Honneur via un tweet montrant une copie de la lettre provenant de l’ambassade de France, lui notifiant la date de sa remise.

legion-journaliste-uk-3

Le tweet, apparemment envoyé à un ami mais posté publiquement par erreur, a été supprimé peu de temps après.

La lettre énonce que le rang de Chevalier est offert à M. Barber, la plus basse des cinq classes que composent la Légion d’Honneur, en reconnaissance de son « rôle positif dans le débat européen. »

La reine devra donner son autorisation à M. Barber pour qu’il puisse recevoir cet honneur accordé par le président socialiste français François Hollande.

La proposition d’honorer M. Barber a été demandée par le ministre français des Affaires Etrangères Jean-Marc Ayrault. Le nom du journaliste aurait été mis en avant par l’ambassadeur français à Londres.

La nuit dernière, des députés britanniques eurosceptiques ont suggéré que cette récompense était accordée en remerciement de la couverture médiatique du Financial Times durant la période précédant le référendum historique de juin ; couverture en faveur d’analyses pessimistes sur l’avenir britannique à partir du moment où une majorité d’électeurs soutenait le Brexit.

Le député conservateur Jacob Rees-Mogg a dit que M. Barber devrait refuser une distinction « promouvant les intérêts d’un gouvernement étranger. »

Il a également mis en évidence le fait que la Reine devrait apprécier la récompense de M. Barber en fonction des lois établies durant le règne de la Reine Elizabeth Ier – laquelle aurait déclaré : « Mes chiens ne devraient pas porter le collier des autres. »

Rees-Mogg rapporta au Mail : « Je serais surpris que la Reine donne son accord pour qu’il l’accepte, et encore moins pour qu’il la porte. »

« Il ne me semble pas que les conditions normales soient remplies pour accepter une distinction d’une puissance étrangère, comme pour un service militaire par exemple. »

« Il semblerait qu’elle soit donnée en faveur d’une aide à une puissance étrangère pour atteindre ses objectifs de politique étrangère. »

Le député conservateur Philip Davies a comparé la situation à celle des distinctions discréditées de David Cameron par les partisans du « Remain ». [Référence à cet article, NdT]

« C’est une bonne chose de voir d’autres pays décerner des distinctions pour avoir perdu un référendum, » a-t-il dit.

 

 

« Si on lui donne la Légion d’Honneur pour avoir perdu le référendum, alors on peut imaginer qu’on l’aurait fait Président si le « Remain » l’avait emporté. »

Le député UKIP Douglas Carswell a accusé M. Barber d’être le fer de lance de la campagne de la « Continuité du Remain » [visant à ce que le Royaume-Uni reste finalement dans l’UE, NdT].

« Quoi que vous pensiez du Financial Times, ils n’ont pas vraiment été objectifs dans leur couverture médiatique. C’est extraordinaire de voir le nombre de commentateurs qui ont non seulement flatté les puissants mais qui ont aussi accepté leur baratin, » dit-il.

« C’est comme si cette récompense pour M. Barber était non seulement due à ses articles très favorables au projet européen peu avant le référendum, mais aussi à son rôle de fer de lance pour la campagne de « Continuité du Remain » par la suite.

« On peut dire que le Financial Times – qui a soutenu la politique des prix et des salaires des années 70, l’entrée de la Grande Bretagne dans le Mécanisme de Taux de Change dans les années 80, puis l’Euro dans les années 90 – a été constamment dans l’erreur. »

legion-journaliste-uk-3

Barber a, semble-t-il, voulu envoyer un message privé à un ami via Twitter.

Dans son tweet, il a ajouté « Bonjour LW, je voulais te faire partager ceci – confidentiellement car ce ne serait pas une bonne publicité pour le Royaume-Uni en ce moment. »

La lettre, visible dans son tweet, semble avoir été écrite par Sylvie Bermann, ambassadrice de France à Londres.

La lettre dit : « Cher Lionel, je suis heureuse de vous informer qu’à la demande du Ministère des Affaires Etrangères et de l’ambassade, le Président français vous nomme au rang de Chevalier de l’Ordre National de La Légion d’Honneur, par décret du 6 Juillet 2016. »

« À travers cette récompense, la France souhaite reconnaître votre remarquable carrière, votre contribution à un journalisme de haute qualité et au rôle positif joué par le Financial Times dans le débat européen. »

« Si vous l’acceptez, j’aurai le plaisir de vous remettre l’insigne de Chevalier au cours d’une cérémonie à la Résidence Française à Londres à la date qui vous conviendra. »

Le Financial Times est vu comme la voix de la City à Londres mais il s’est attiré les foudres pour avoir soutenu la campagne du Remain [Rester dans l’UE, NdT] et, après que le pays a voté le Leave [Sortir de l’UE, NdT], les critiques l’ont accusé de dénigrer l’économie britannique.

Le jour du référendum, le journal a averti que quitter l’Union Européenne aurait des conséquences néfastes « aussi bien pour le Royaume-Uni que pour l’Occident. »

Après le vote du Brexit, le journal a soutenu que la Grande-Bretagne s’était « elle-même mise à l’écart, » « nonchalamment aventurée dans un nouveau monde empli de risques » et qu’elle allait voir « sa place dans le monde amoindrie. »

Le Financial Times a été racheté par la société japonaise Nikkei l’année dernière pour 844 millions de livres.

La vente de la version papier du journal est en baisse de 6% sur un an. Sur les 198 396 exemplaires vendus dans un jour normal du mois de mai, seuls 60 928 sont vendus au Royaume-Uni, selon les derniers chiffres du « Audit Bureau of Circulations ».

Seulement 29 789 exemplaires ont été achetés au tarif plein par des consommateurs britanniques (prix de vente : 2,70£), le reste des ventes provenant d’abonnements (lecteurs et entreprises), ainsi que de ventes en gros, par exemple à des compagnies aériennes et à des hôtels.

=======================================================

Un arriviste de compétition et expert du name-dropping [Donner des noms de gens connus, NdT]

Un des héros de Lionel Barber est feu Sir David Frost, un intervieweur qui est devenu aussi connu que les sujets qu’il traitait.

Titan du journalisme télévisuel, il était très fier, selon Barber, que son nom apparaisse en premier dans le titre du film basé sur ses interviews de l’ancien président des États-Unis, Frost/Nixon.

Le rédacteur en chef du Financial Times, âgé de 61 ans, se voit peut-être lui aussi comme l’égal des personnalités influentes qui honorent les pages rose saumon du journal.

Il a régalé ses lecteurs l’an dernier en racontant sa rencontre, sous les flashs des photographes, du premier ministre chinois, Li Keqiang, qui l’avait accueilli « comme un vieil ami », dans le palais de l’Assemblée du Peuple à Pékin, une rencontre qui a été diffusée dans un programme « regardé par 135 millions de personnes ». Ce n’est effectivement pas tous les jours qu’un chef d’État a la chance de rencontrer Lionel Barber.

Un tel « frisson d’impatience » avant de rencontrer une « figure historique » était dans l’air quand l’ancien Président de l’Iran, Rafsanjani s’assit avec le haut responsable du Financial Times en 2013.

Lors d’un évènement avec l’ancien entraîneur de Manchester United, Sir Alex Ferguson, Barber – un fan des Spurs – dit aux lecteurs qu’ils étaient liés par leur amour mutuel des plus grands crus et des biographies de présidents américains, « particulièrement l’hommage en 4 tomes de Lyndon Johnson par Robert Caro ».

Inspirant le respect pour son esprit aiguisé plutôt que pour sa grande compassion au quartier général du Financial Times à Southwark Bridge, l’érudit Barber est célèbre pour être toujours parfaitement vêtu. Avec sa silhouette mince, qui fait plus jeune que ses 61 ans, on le voit invariablement dans des costumes sur mesure coûteux et parfaitement taillés.

Un jour, il fit une critique d’une paire de sneakers Globe Trotter à 175£, des chaussures en cuir souple pour l’intérieur ainsi qu’une paire en plastique à porter à l’extérieur, comme des galoches.

« C’est un arriviste de compétition, » déclara une connaissance. « Il a réellement un intellect aiguisé mais il est également très vaniteux. »

Les initiés disent que son souhait d’entretenir ses amis influents l’a amené à faire des erreurs, dont une était d’avoir décerné le prix de la Personnalité de l’année 2009 du Financial Times à Lloyd Blankfein, le directeur général de Goldman Sachs. Cette récompense, venant au moment où la crise financière était à son apogée et quand Goldman Sachs était critiqué pour sa participation à la débâcle, a donné lieu à des critiques accusant le journal de vivre dans un « monde parallèle ».

Barber commença sa carrière au Scotsman en 1978 et joignit le Financial Times en 1986.

Pressenti pour être rédacteur en chef en 2001, il n’obtint pas le poste et passa quatre ans aux États-Unis avant un retour triomphant à Londres.

Barber vit avec sa femme Victoria, une avocate, dans une maison à 1,9 million de livres à Dulwich [ville du Grand Londres, NdT]. Le couple a deux enfants.

Après plus d’une décennie à la tête du Financial Times – maintenant détenu par Nikkei au Japon – il est l’objectif d’un important buzz de spéculations sur le rôle important qu’il pourrait occuper prochainement.

En accordant un hommage aussi extraordinaire pour le soutien sans limites de son journal à l’UE, ce sont en fait les Français qui se sont distingués…

Source : Daily Mail, le 08/08/2016

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

 

II. Le Financial Times durant le Brexit

Exemples choisis :

legion-journaliste-uk-3

Une du Financial Times, 24 juin 2016, jour du Brexit

legion-journaliste-uk-3

Une du Financial Times, 27 juin 2016

legion-journaliste-uk-3

Sélection de titres du Financial Times, durant la campagne du Brexit

 

III. Précisions

En fait, la lettre a bien été signée par Sylvie Bermann, notre ambassadrice à Londres, comme on le voit sur une autre lettre de 2015 pour un soldat de la 2e guerre mondiale :

legion-journaliste-uk-3

Paul Salvaire est bien son chef de cabinet :

legion-journaliste-uk-3

IV. La couverture médias

 

L’affaire Lionel Barber est bien présente dans la presse anglaise (voir le Guardian par exemple) dès le 8 aout :

legion-journaliste-uk-3

legion-journaliste-uk-3

legion-journaliste-uk-3

Mais, si on trouve des articles dans Google Actualités Monde… :

legion-journaliste-uk-3

… on note que le 10 aout à 01h00, AUCUN journal français n’en parle :

legion-journaliste-uk-3

Ce qui est ballot, car cela a même intéressé les journaux polonais

legion-journaliste-uk-3

V. Lettre ouverte à notre ambassadrice à Londres

Du coup, je me suis permis d’écrire à notre Ambassadrice à Londres :

Olivier Berruyer

www.les-crises.fr

Le 9 août 2016

À Mme L’Ambassadeur

sylvie.bermann@diplomatie.gouv.fr

copie : paul.salvaire@diplomatie.gouv.fr

Votre Très Haute Excellence,

Je viens de lire avec affliction les articles de la presse anglaise consacrés à la supposée remise de la Légion d’honneur à Monsieur Lionel Barber, rédacteur en chef du Financial Times depuis 2005.

Je pense en particulier à l’article du Daily Mail d’hier, sur une double page titrée « La légion de déshonneur » :

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3729545/You-know-LOST-FT-editor-Lionel-Barber-tries-secretly-French-gong-anti-Brexit-campaign-reveal-TWITTER.html

https://pbs.twimg.com/media/CpaA5CSWAAAwY7-.jpg

Le journal présente une copie d’une lettre apparemment signée par vous, commençant par « Dear Lionel » et indiquant que cette remise serait « en reconnaissance de sa remarquable carrière, de sa contribution au journalisme de haute-qualité (sic.), et du rôle positif du Financial Times dans le débat européen » :

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2016/08/08/14/3700661A00000578-0-image-a-42_1470662506911.jpg

Je m’étonne donc, en tant que blogueur (700 000 visites / mois), de cette situation consternante, qui nuit, une fois de plus, gravement à l’image de la France.

Les Légions d’honneur attribuées aux étrangers non-résidents n’étant apparemment pas publiées au JO, je souhaiterais donc savoir si la lettre est bien authentique.

En effet, je compte écrire un billet sur ce sujet – le « journalisme de haute-qualité » français n’ayant toujours pas pris la peine à cette heure d’informer le public.

Je me demandais également si vous pourriez m’indiquer :

  • En quoi M. Barber répond aux conditions de l’article 1 du Code de la Légion d’honneur : « La Légion d’honneur est la plus élevée des distinctions nationales. Elle est la récompense de mérites éminents acquis au service de la nation soit à titre civil, soit sous les armes. » Je conçois mal en effet que ce journaliste étranger ait « servi notre nation » – déjà que ce n’était pas clair pour le ministre saoudien…
  • Si d’autres journalistes anglais ont été honorés cette année ?
  • Si des journalistes anglais pro-Brexit ont été honorés cette année ?
  • Si décorer des journalistes étrangers est une pratique fréquente ?
  • Si des journalistes anglais ont déjà refusé la Légion d’honneur ? On se rappellera le licenciement du journaliste Pierre Slize du Canard enchainé au motif que, décoré de la légion, « il n’aurait pas dû la mériter ».
  • Si vous affichez cette proximité (« Dear Lionel ») avec beaucoup de journalistes ? Et si cela ne vous pose aucun problème déontologique ?
  • Si vous ne pensez pas que, avant toute action, devraient être utilisés par le Ministère ces questionnements de bon sens figurant dans le Code de bonne conduite du personnel du FMI : « Que penserait de cette décision une personne raisonnable ? » ou « Serais-je embarrassé si d’autres personnes savaient que je prends cette décision ? »
  • Si vous n’estimez pas que ce genre de comportement puisse être de nature à alimenter la vague actuelle de « populisme » et faire le « jeu des extrêmes ». En effet, le journalisme se doit de jouer un rôle de contre-pouvoir (et non pas de laquais du pouvoir), indispensable dans une Démocratie de plein exercice où les citoyens doivent être honnêtement informés. Et cette défense de la Démocratie devrait être au coeur des préoccupations de votre Ambassade… (Il est dommage que l’Ambassade, surtout à Londres, ne semble pas avoir retenu les leçons de l’entre-deux-guerres…)
  • Si le gouvernement français estime que le Financial Times, organe de propagande outrancier de la Finance internationale (et dont la campagne haineuse lors du Brexit restera un modèle de propagande malhonnête, comme pointé d’ailleurs par le photomontage du Daily Mail), joue un rôle à ce point « globalement positif » ?
  • et bien entendu si vous en avez bien informé le Président de la République – vu qu’il est justement censé combattre la finance, et qu’il ne lui reste que 257 jours pour commencer le combat…

Dans l’attente d’une réponse, je vous prie d’agréer, votre Très Haute Excellence, l’assurance de mes salutations distinguées de citoyen-contribuable.

Olivier Berruyer

P.S. Je me permets de rendre publique cette lettre vu l’affront public fait au pays.

VI. Action !

Pour ceux qui le veulent, je vous incite donc à donner respectueusement (vous risquez des poursuites sinon pour rappel) votre opinion :

À vous de jouer ! 🙂

61 réponses à [Hallucinant] Hollande donne la légion d’honneur au Financial Times pour sa propagande européiste !

Commentaires recommandés

Alban Le 10 août 2016 à 03h00

Est-il normal que des journalistes acceptent des médailles de la part des autorités ? N’est-ce pas contraire au principe du travail journalistique ? Ne devrait-il pas y avoir une règle éthique qui interdit ça ?
D’ailleurs, ne devraient-ils pas être récompensés par leur lectorat ?

  1. Alban Le 10 août 2016 à 03h00
    Afficher/Masquer

    Est-il normal que des journalistes acceptent des médailles de la part des autorités ? N’est-ce pas contraire au principe du travail journalistique ? Ne devrait-il pas y avoir une règle éthique qui interdit ça ?
    D’ailleurs, ne devraient-ils pas être récompensés par leur lectorat ?


    • xc Le 10 août 2016 à 08h14
      Afficher/Masquer

      Les magistrats, eux aussi, devraient refuser les décorations.


    • Deres Le 10 août 2016 à 10h35
      Afficher/Masquer

      Vu que les politiques vont en masse aux pots de départ à la retraite des journalistes politiques, cela ne fait que traduire une proximité qui ne se cache plus. J’ajoute que de toute façon, d’un point de vue privé et familiale, les passerelles sont très nombreuses, surtout que le métier de journaliste est beaucoup plus féminisé que celui de politique …


  2. Ailleret Le 10 août 2016 à 03h52
    Afficher/Masquer

    L’honneur selon nos dirigeants : remercier les copains et les coquins. Pour l’ennemi autoproclamé de la finance : remercier le journal de la finance.
    Qu’il s’agisse du Brexit ou de la révélation de ce scandale, remercions quant à nous les Anglais… Et Olivier. Faisons connaître ce scandale.

    Et rappelons qu’en 1887, un président de la République, Jules Grévy, avait dû démissionner suite au trafic de décorations organisé par son gendre.


  3. PatrickLuder Le 10 août 2016 à 05h52
    Afficher/Masquer

    i n c o m p r e h e n s i b l e . . .

    Pourquoi mettre publiquement de l’huile sur le feu, à moins de vouloir être reconnu publiquement comme un pompier-pyromane.

    Le bourrage de crâne de nos politiques est-il si efficace qu’ils n’arrivent plus a avoir de vision autre que par le faisceau millimétrique de leur œillère médiatique ?


    • Alain Le 10 août 2016 à 09h58
      Afficher/Masquer

      Ben justement ce n’était pas destiné à être public (mais cela pouvait-il rester confidentiel du chef de la rein?)


  4. poltrong Le 10 août 2016 à 07h29
    Afficher/Masquer

    Notons au passage aussi, que c’est la légion d’honneur accordée à l’échec ( du remain ).

    Après la médaille aux victimes du terrorisme EI, la légion d’honneur aux victimes de l’UE …


    • UltraLucide Le 11 août 2016 à 19h10
      Afficher/Masquer

      Bientôt la Légion d’Horreur, sachant que de nos jours en France, les déshonneurs sont légions!


  5. Gier 13 Le 10 août 2016 à 07h53
    Afficher/Masquer

    Existe-t-il une classe politique plus débile que la nôtre de par le vaste monde ?
    Après la médaille à ceux qui ont perdu la vie à cause du terrorisme, la médaille à ceux qui perdent un référendum, bientôt une médaille pour le perdant aux élections présidentielles ???


    • Ailleret Le 10 août 2016 à 08h04
      Afficher/Masquer

      Ça y est ! J’ai compris ! Notre ambassade remettra la légion d’honneur à M. Barber car c’est une victime (exemplaire) du terrorisme de l’UKIP. Qui sait, si on l’avait décernée à Jo Cox juste après son mort, les Anglais auraient peut-être voté comme il faut le 23 juin…

      http://lahorde.samizdat.net/2016/06/24/angleterre-la-deputee-travailliste-jo-cox-victime-du-terrorisme-dextreme-droite/

      Pour s’assurer que les Américains voteront comme il faut le 8 novembre, décernons cette décoration prestigieuse à sainte Hillary, de son vivant, sans attendre son assassinat par les sbires de Trump-la-gâchette (voyez, j’ai bien écouté France Inter ce matin).


  6. sergeat Le 10 août 2016 à 08h27
    Afficher/Masquer

    Sommes nous le premier avril?,je pense qu’avec ce gouvernement on aura tout vu,après les princes d’Arabie Saoudite quand la légion d’honneur à “el nostra” qui fait du si “bon boulot”?


    • UltraLucide Le 12 août 2016 à 18h14
      Afficher/Masquer

      Pour Hollande & Fabius, les djihadistes anti-Assad, c’est Causa Nostra.


  7. St3ph4n3 L. Le 10 août 2016 à 08h42
    Afficher/Masquer

    Bien vu, la diplomatie : si, suite au brexit, la finance actuellement installée à Londres veut s’exiler, c’est sûr que d’avoir décoré M. Barber, ça va donner à l’ennemi d’hier l’envie de s’installer à Paris.
    La rosette, c’est un bon hameçon !


  8. sassy2 Le 10 août 2016 à 09h06
    Afficher/Masquer

    C’est ignoble vis à vis de la presse française, eu égard aux sacrifices réalisés par les journalistes de la voix du nord ou des echos.
    Les echos eux se mouillent bien plus:
    président de Soros Fund Management Le 25/07 à 06:00

    http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211138892475-crise-migratoire-leurope-ne-peut-plus-fermer-les-yeux-2016505.php


    • Lisbeth Levy Le 10 août 2016 à 12h05
      Afficher/Masquer

      Rôh ce cher Georges Soros, il finance d’abord les “conflits proxy” (printemps arabes, syriens lybiens, Maidan) et ensuite il finance “en partie” les dégâts collatéraux (réfugiés de guerre) en demandant honteusement à l’UE de payer le prix fort.

      Ce type est une horreur même les africains victimes de ces agissements avec ces Open Society le savent et débunkent ces “relations avec les pires dictateurs et les multinationales prédatrices : http://contrepoids-infos.blogspot.fr/2014/10/ces-ong-criminelles-qui-vampirisent.html


  9. TuYolPol Le 10 août 2016 à 09h08
    Afficher/Masquer

    Vu sous l’angle de la collusion du journalisme d’influence, des institutions républicaines et des intérêts des puissants, c’est top. Sauf que quand-même, la presse française s’abstient de s’en féliciter (elle en aurait sûrement rêvé), comme si elle avait flairé le gaz. Pour ce qui est de le dénoncer, chiche la presse française, au boulot !
    Heureusement qu’il y a internet, et ce blog. Ahhhh


  10. Toff de Aix Le 10 août 2016 à 09h16
    Afficher/Masquer

    Ces gens-là ne sont pas plus journalistes que ceux qui nous gouvernent sont au service des français. Il s’agit du même quarteron de nuisibles qui n’a de cesse de manipuler, profiter, et mépriser la grande majorité des gens. Seuls leurs avantages les intéressent, et ils sont prêts à toutes les bassesses pour les conserver. Bravo olivier pour ce courrier..


  11. Alain Le 10 août 2016 à 09h57
    Afficher/Masquer

    La lettre est d’un intérêt marginal, l’important est que le récipiendaire soit convaincu que l’information est vraie et se rende compte que c’est contraire aux intérêts de son pays puisqu’il veut le garder confidentiel. Je doute quand même qu’il n’ait pas contrôlé q’on ne lui tende pas un piège avec une fausse nouvelle, quoique les journalistes aient perdu l’habitude de vérifier les infos qu’ils reçoivent …


    • fanfan Le 10 août 2016 à 10h37
      Afficher/Masquer

      Ca ne traîne pas chez wikipedia
      https://en.wikipedia.org/wiki/Lionel_Barber
      Awards and recognition :
      … In 2016, he was made a Chevalier (knight) in the French Ordre National de la Légion d’Honneur for his “contribution to high-quality journalism, and the Financial Times’ positive role in the European debate”.[4]
      4. Sweney, Mark (8 August 2016). “FT editor to be honoured by France for ‘positive role’ in EU debate”. The Guardian. Retrieved 9 August 2016.


  12. pythos Le 10 août 2016 à 10h27
    Afficher/Masquer

    Excellente lettre !
    Tout cela est consternant mais peu étonnant.
    La Présidence de Hollande est totalement soumise la logique européiste qui souhaite gommer toute notion de Nation.
    Petit rappel : un État est un territoire protégée (avec une armée non soumise à l’Europe ni à l’Otan) et une Nation Souveraine … Ouhh là là, écrire cela devient blasphématoire !
    Nous n’avons plus de contenu et nous n’avons même plus les symboles : par exemple toutes les entreprises françaises changent de dénomination pour supprimer le mot “France” : France Telecom devient Orange etc…
    Nous sommes couchés, écrasés jusqu’à décorer son maître. Mais là encore, avec beaucoup de lâcheté.
    Ce spectacle est minable.


  13. Lisbeth Levy Le 10 août 2016 à 10h28
    Afficher/Masquer

    Tiens encore un article qui me met de bonne humeur, et oui la fameuse médaille n’a plus aucune valeur si on l’a donne à n’importe qui..Quel bonheur de voir que nous avons le dirigeant, même si c’est un valet de l’empire état-unien le plus bête, il ne nous fait plus rire tant nous en souffrons de ces idioties. Voilà pourquoi nous trouvons certains dirigeants d’autres pays “intelligents” ou “géniaux” (Poutine par exemple) quand on voit le degré de flagornerie, de lâchitude et de niaiserie de nos dirigeants.
    Bref n’oublions pas qu’il a les moyens de mettre quiconque ici bas dans ces geôles surpeuplées ! Même les restaurateurs peuvent payer cher si ils ne respectent pas “la Loi” : http://www.lepoint.fr/societe/toulon-187-000-euros-d-amende-pour-avoir-ferme-un-14-juillet-10-08-2016-2060217_23.php
    Toi tu paies et tu n’aura pas de médaille !


    • K Le 10 août 2016 à 13h04
      Afficher/Masquer

      Quand, d’un côté, on voit toutes les fripouilles qui ont reçu la légion d’honneur, et de l’autre côté, tous les gens estimables qui l’ont refusé, alors on se dit qu’il y a plus d’honneur à refuser la légion d’honneur qu’à l’accepter.


    • Homère d'Allore Le 10 août 2016 à 13h17
      Afficher/Masquer

      Attention Lisbeth ! Ce n’est pas “la Loi” mais un règlement intérieur à un centre commercial qui a impliqué cette amende loufoque.

      Et ça m’étonnerait que ça tienne devant un tribunal.


  14. fanfan Le 10 août 2016 à 10h52
    Afficher/Masquer

    Merci Olivier.
    Il eu été plus digne de décorer Christopher Black, juriste pénaliste international basé à Toronto et membre du Barreau du Haut-Canada,
    – pour son analyse du communiqué de l’OTAN publié à l’occasion du congrès de Varsovie du 9 juillet dernier http://journal-neo.org/2016/07/18/nato-s-warsaw-communique-planning-the-crime-of-aggression/ (traduit ici https://blogs.mediapart.fr/segesta3756/blog/310716/communique-du-sommet-de-l-otan-varsovie-preparer-le-crime-d-agression)
    – ses révélations fracassantes sur le tribunal d”Arusha http://www.ingeta.com/revelations-fracassantes-de-christopher-black-sur-le-tribunal-darusha/ (traduit par Kodakombu Missinga Migulu)


  15. nico Le 10 août 2016 à 10h52
    Afficher/Masquer

    Le scandale du mois … mouais bof …

    C’est étonnant d’encore halluciner alors que ceci n’est pas étonnant.

    A défaut de scandale du mois j’aurais titré l’employé du mois comme chez McDonalds.

    Des scandales hallucinants on en a à la pelle :

    – Le Luxeleaks

    – La fondation Clinton

    – Le programme d’élection de Hollande qu’il n’a jamais appliqué

    – Les guerres de l’OTAN

    – Juncker président de l’Union Européenne

    – Barroso chez Goldamn Sachs

    – Les deux mandats d’Obama qu’il a passé à rien foutre à part faire du basket et du twitter

    – Valls monsieur 6% nommé premier ministre

    – Le pauvre type mort sur ordre de Valls à Sivens

    – L’état d’urgence d’opérette qui ne stoppe pas les attentats

    – Le fait que Cazeneuve soit encore ministre de l’intérieur alors qu’il s’est fait grillé à plusieurs reprises en flagrant délit d’inaction voire de truquage de rapports

    – La soit disant reprise économique mondiale alimentée par la planche à billet

    – La fausse baisse du chômage partout dans le monde

    Etc etc …

    Censure moi encore tu as raison , évitons de parler cash et franchement …

    Voilà voilà


  16. berthet Le 10 août 2016 à 11h41
    Afficher/Masquer

    Il faut pointer nominativement les responsables qui utilisent le bien public MP pour leur petite vanité. Beaucoup de fonctionnaires oublient qu’ils sont au service d’un pays, d’une patrie et non d’une politique….il faut montrer aux petits apparatchiks qu’ils sont observés et que leur nom peut être mis sous les projecteurs… ça ils n’aiment pas et cela peut en dissuader certains de poursuivre dans la voie du jemenfoutisme irresponsable


  17. Spectre Le 10 août 2016 à 11h52
    Afficher/Masquer

    À quand la Légion d’honneur décernée à Barroso pour services rendus à la nation Goldman Sachs ?


  18. anomail Le 10 août 2016 à 12h00
    Afficher/Masquer

    Ah, le hochet signe de l’entre-soi, Brassens en avait fait une jolie chanson.

    A la place de tous ces coquins, je me méfierai avant de l’accepter cette marque car si le vent tourne elle pourrait se retourner contre eux, d’autant que la liste est facilement trouvable sur le net.


  19. anomail Le 10 août 2016 à 12h10
    Afficher/Masquer

    Sophia Aram voilée se moque de la légion d’honneur devant Jean-marc Ayrault sur F-inter 07/03

    https://www.youtube.com/watch?v=gnKxVJocQHE


  20. Louis Robert Le 10 août 2016 à 12h11
    Afficher/Masquer

    Ne croyez-vous pas qu’est tout simplement venu le temps que la classe de toutes ces “Votre Très Haute Excellence” très respectueusement dégage, cela étant manifestement ce qu’elle peut faire de mieux?

    Après tout ce qu’elle a fait, il est renversant que quelqu’un en attende encore quelque chose qui vaille!


    • Kiwixar Le 10 août 2016 à 22h36
      Afficher/Masquer

      “Votre Très Haute Excellence”

      C’était bien évidemment une utilisation très ironique, d’autant plus délicieuse que les intéressés y croient. Il y a “le dîner de cons” et aussi “votre très haute excellence” ou “votre majestueuse sublimité”…. En sortant de l’Ena, les pieds ne touchent plus terre.


  21. Arcousan09 Le 10 août 2016 à 12h18
    Afficher/Masquer

    Bof !!!
    Où donc est le problème ????
    Il a bien donné la légion d’honneur aux démocrates pacifistes d’Arabie qui coupe tous les jours têtes et mains alors pourquoi pas à un journal financier ….

    Il n’est pas nécessaire d’avoir fait Polytechnique ou ENA pour se rendre compte de la collusion entre le pouvoir politique et les systèmes financiers et leur presse ….

    Qui est le donneur d’ordre auquel il a obéit cette fois ci parce que lui ne décide de rien il obéit servilement aux ordres reçus …. peu importe qui est ce donneur d’ordres.


  22. At Dahman Le 10 août 2016 à 12h42
    Afficher/Masquer

    La Légion d’honneur est un “hochet” créée par Napoléon Bonaparte pour s’attacher les services d’une “élite” d’empire, à la manière des colliers des chiens d’Elisabeth II.


  23. Krokodilo Le 10 août 2016 à 13h04
    Afficher/Masquer

    En outre, le français étant encore (pour combien de temps ?) une des trois langues de travail de l’UE, il appartient à l’ambassade de défendre son usage, le plus simple étant de l’utiliser… si ce n’est pas trop demander à nos “élites”


  24. Erich Mühsam Le 10 août 2016 à 13h27
    Afficher/Masquer

    C’est Quatremer et consors qui vont râler. Et à juste titre.

    S’il n’ont pas eus la légion d’honneur de la servilité, ce n’est pas pour leurs ecrits qui, comme nous l’avons vu ici, n’étaient pas des moins partisans. Non, je dirais qu’ils étaient disqualifiés d’emblée parce que les journaux pour lesquels ils commettent n’ont pas l’aura du FT.

    Je vais quand même suggérer Quatremer à Sylvie, probablement qu’elle ne le connaissait pas.


    • Ailleret Le 10 août 2016 à 14h36
      Afficher/Masquer

      Faites un canular, écrivez à Sylvie pour lui recommander John Fourseas (ou Foursea), journaliste de qualité odieusement vilipendé par les sites complotistes.
      Ça devrait marcher.


    • Homère d'Allore Le 10 août 2016 à 22h54
      Afficher/Masquer

      Laissons à Quatremer cette circonstance atténuante. Il a refusé d’être décoré (des Arts et Lettres) car il a pensé à juste titre que cela était contraire à la déontologie du journalisme.

      http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2013/03/11/decore-a-linsu-de-mon-plein-gre/

      Cela n’excuse en rien ses prises de position scandaleuses.


      • Ailleret Le 11 août 2016 à 02h00
        Afficher/Masquer

        Dont acte. Reconnaissons ce mérite à Jean Quatremer.


      • Erich Mühsam Le 13 août 2016 à 20h55
        Afficher/Masquer

        Merci pour votre commentaire qui m’a donné du fil à retordre. Laissons Jean, que je ne veux pas fâcher.

        Prenons Fourseas, dont on a vu les prises de positions scandaleuses, c.-à-d: mensongères, manifestations du mépris de la démocratie et des citoyens. Fourseas en a fait une carrière. Nous ne dirions pas de lui qu’il a de la déontologie.

        Si Fourseas en venait rejeter un collier, comme disait l’autre et irait se vanter de ce fait d’arme dans une tribune, qui serait retweeté par ses consorts au nom de la déontologie journalistique, diront-ils tous, penserions nous, qu’alors qu’on ne lui supposais aucune déontologie jusque-là, que son rejet face au choix qui montre qu’il est nominé pour son petit collier il devient quelqu’un de déontologique?
        Non, on se dirait que Fourseas ne manque pas de culot.


  25. Eric83 Le 10 août 2016 à 13h38
    Afficher/Masquer

    Merci OB de nous faire partager votre lettre finement explicite. J’espère que vous recevrez une réponse et que vous nous la ferez partager.

    De prime abord, en lisant l’article et la lettre de l’ambassadrice, j’ai pensé à la réplique ” Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.”

    Cependant, au vu des déclarations et des actions des gouvernants – et pas uniquement des nôtres – il ne s’agit pas de connerie mais de cynisme et de mépris pour les citoyens et les peuples.

    Ce qui était auparavant très voilé, voire dissimulé, se dévoile maintenant au grand jour… avec des justifications qui sont des insultes à la morale, à l’éthique, au bon sens, au discernement…


  26. Téhèf Le 10 août 2016 à 15h22
    Afficher/Masquer

    Voici quelques journalistes étrangers ayant reçu la légion d’honneur, avec la justification officielle dans les cas où j’ai pu la trouver :

    Amos Oz, Israelien en 1997

    Reza Deghati, Iranien, en 2005, pour l’ensemble de sa carrière de photographe-reporter, pour saluer son engagement et ses combats en faveur de l’éducation des enfants et de l’émancipation des femmes dans le monde.

    Carmen Aristegui, 2012, en reconnaissance de sa contribution dans la lutte pour la liberté d’expression et de son travail infatigable pour la démocratie au Mexique.

    Geert Mark, pour honorer son engagement européen et sa pédagogie fondée sur la connaissance historique de l’Europe.

    Teodoro Benigno, Philippin, en reconnaissance de sa contribution dans la lute contre le réchauffement climatique et la promotion de la culture.

    Max Soliven, philippin

    Arnaud de Borchgrave, américain, héro de la Seconde Guerre mondiale envers lequel la France sera éternellement reconnaissante, un des journalistes les plus remarquables de notre temps, qui est un grand ami de la France et un individu exceptionnel.

    Arturo Uslar Pietri, Vénézuelien, Grand-croix de la Légion d’honneur en 1990.

    Sofia Imber, Vénézuelienne


    • fanfan Le 10 août 2016 à 21h12
      Afficher/Masquer

      Je suggère la pianiste d’origine ukrainienne Valentina Lisitsa


  27. PaleFace Le 10 août 2016 à 15h28
    Afficher/Masquer

    Et pourtant, cette première ligne de défense des idées ploutocratiques pondues par nos élites arrivent avec excellence à tordre la réalité en justifiant l’improbable alliance entre des gentils rebelles syriens modérés et des terroristes qui sèment la terreur dans notre beau pays.

    http://plus.lesoir.be/node/53330

    Le tout étant pour la bonne cause, car il s’agit de freiner l’avancée d’une armée illégitime obéissant aux ordres d’un dictateur (le fameux régime d’Assad qui agresse et affame Alep).
    Moi qui croyais naïvement qu’il s’agissait des forces régulières d’un pays souverain qui tentait de libérer une ville aux mains de terroristes coupeurs de têtes (le sot que je suis).

    Et s’il n’y avait que cet exemple.

    Ces gens brillent par une excellence sémantique qui confine à la schizophrénie, et être capable de ce type de contorsionnismes éditoriaux, tout en gardant sa santé mentale (et en sapant soigneusement celle des autres au passage…), c’est au moins valoir une ou deux jolies médailles.

    Je plaisante, bien évidemment, avec un cynisme équivalant à l’action de nos représentants.

    Excellente initiative de votre part, Olivier, et un grand bravo pour avoir su garder ce brin d’humour qui vous caractérise.


  28. Didier Le 10 août 2016 à 15h37
    Afficher/Masquer

    « Mes chiens ne devraient pas porter le collier des autres. », Elisabeth the First.

    C’est un détail, mais il est toujours intéressant de voir en quelle haute estime nous sommes tenus par nos chefs, majestés et autres zélites.


  29. Vltava Le 10 août 2016 à 17h18
    Afficher/Masquer

    Bonjour!
    RT a titré sur ce sujet.
    https://francais.rt.com/economie/24920-legion-honneur-financial-times-ue
    La France aurait proposé la Légion d’honneur au Financial Times pour sa couverture de l’UE
    10 août 2016, 11:23
    ************
    Extrait du discours de François Hollande au Bourget :..””Mais avant d’évoquer mon projet, je vais vous confier une chose. Dans cette bataille qui s’engage, je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc pas élu, et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance. Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l’économie, de la société et même de nos vies. Désormais, il est possible en une fraction de seconde de déplacer des sommes d’argent vertigineuses, de menacer des États.”


  30. Dominique Le 10 août 2016 à 18h50
    Afficher/Masquer

    Merci de nous tenir informés, nous les français et d’autres francophones de par le monde.

    Sans des gens comme vous, ici et là, qui nous écrivent des articles afin de faire connaître au plus grand nombre ce qu’il se trame, nous resterions dans l’obscurité la plus totale, au regard de nos journalistes qui ne nous informent de rien mais pour ce qui est de nous faire des reportages sur la température de l’eau à Cannes ou la visite des gorges du Verdon, ça ils savent.

    La France, une fois de plus, se ridiculise aux yeux du monde. Un peuple choisit de quitter l’Euro, on vient décorer de la Légion d’Honneur, rien que ça, un journaliste pouilleux, qui n’a sans cesse tirer à boulet rouge sur le Brexit et tout ceux qui voulaient quitter l’Union Européenne. C’est lamentable. Le titre du journal “Légion Dis’honneur” est excellentissime!!

    A quand un référendum en France pour sortir de cet enfer? Ah oui, sur ce même site notre cher Olivier Berruyer il y a quelques temps nous avait écrit un article sur Ségolène Royal qui, lors d’une interview en Angleterre ou du moins par un journaliste anglais, disait que non non, jamais nous (nous = le gouvernement) ne ferions l’erreur de proposer un référendum aux français.


  31. theuric Le 10 août 2016 à 19h21
    Afficher/Masquer

    Cette affaire désolante, qui ne fait que suivre d’autres toutes aussi déplorables, n’a pour moi qu’un intérêt, celui de nous montrer que notre gouvernement part en vrille.
    Sensément, une action politique de cette sorte se devrait de se précéder d’une réflexion préalable de son utilité et de sa dangerosité potentielle.
    A l’heure où la frustration populaire est intense en raison du vote définitif de la loi dite du travail, ceci accompagné d’un petit texto de Monsieur Valls vantant le dialogue social du gouvernent, cette médaille est plus qu’une folie, sans compter que de nombreuses officines gouvernementales où amis et ennemis se confondent, doivent avoir une écoute attentive des petits secrets de nos ministres et employés de la haute administration.
    D’autant plus que nous pouvons pas, en ce moment, nous permettre une instabilité sociale.
    Cette inconséquence aura des répercutions dans le futur mais personne ne peut dire quels en seront les effets, ni en quoi.


    • Kiwixar Le 11 août 2016 à 00h44
      Afficher/Masquer

      “notre gouvernement part en vrille”

      Ca c’est sûr. Les dirigeants en faveur d’un gouvernement européen (type fédéral) ont toujours intérêt (pour leur projet européiste) à être les plus médiocres possibles afin de motiver leurs populations à laisser tomber les gouvernements et parlements nationaux en faveur de super-organisations technocratiques supra-nationales type l’Organisation de Bruxelles. Certains dirigeants-poires n’ont pas trop à se forcer pour être les plus médiocres possibles, il leur suffit juste de s’entourer de bras-cassés de même acabit, voire pire (s’ils en trouvent).

      Mais de manière plus large, le pays entier part en vrille, et vu d’ici (NZ), la France (et l’Europe) marchent complètement sur la tête. Ce qui est très triste, c’est de comparer la qualité de la France des années 70 dont on a hérité, et la Calamité qu’on va léguer à nos enfants.


  32. bosons Le 10 août 2016 à 19h29
    Afficher/Masquer

    Les ordures se congratulent et se décorent entre eux.


    • theuric Le 10 août 2016 à 20h04
      Afficher/Masquer

      C’est bien ce que je disais et ne faites que me le confirmer, en ce moment nous ne pouvons pas nous permettre une quelconque instabilité sociale.
      Je pose ici un regard purement politique sur cette affaire, en prenant en compte les déséquilibres économiques grandissants d’échelle mondiale et les errements nombreux de tout ce qui constitue l’Union-Européenne montrant que, elle aussi, part à vau-l’eau.
      En effet, nous devons relier tous les problèmes auxquels nous devons nous confronter pour comprendre la dynamique dans lequel notre pays se trouve et se trouvera tantôt.
      Ainsi, nous ne pouvons que nous demander comment réagira notre gouvernement si, par exemple, une crise pire que 2008, survenait, et celle-ci semble nous pendre au nez comme un sifflet de quatre sous.
      Et surtout, si nous pourrions avoir confiance dans ses choix.
      Sans compter que la population pourrait fort bien, à cet instant, réagir violemment sans que quiconque puisse dire où cela nous mènera.


  33. Django Le 10 août 2016 à 20h37
    Afficher/Masquer

    Moi je n’en peux plus de Arte qui va 1000x plus loin que Fr2 et TF1. Encore maintenant en direct, leur émission n’est que pure propagande. Ils insultent Trump en permanence, et ne disent absolument rien sur Clinton. Vraiment, c’est à se demander si ces gens (invités ET journalistes) ont reçus des consignes de paroles, ou bien si ils suivent leur “camp” (celui des médias possédants et dominants) pour faire bonne impression à des gens plus riches et importants qu’eux.
    Heureusement, l’élection n’est que dans longtemps, et cela va encore s’amplifier à un point où plus personne de normalement constitué ne pourra écouter cela sans se dire “tiens, il y a quelque chose qui cloche”…


  34. Feelgood Le 10 août 2016 à 21h21
    Afficher/Masquer

    Dmitry Orlov dit : oubliez les hommes politiques, ne les écoutez pas, n’ayez pas peur d’eux, ils n’ont aucun intérêt, ils disparaitront tout seul.


  35. RGT Le 10 août 2016 à 22h03
    Afficher/Masquer

    Lionel Barber ira rejoindre Patrice de Maistre et le prince “Momo” dans la longue liste des récipiendaires de cette “haute distinction” qui semble de plus en plus frappée du sceau de l’infâmie

    J’invite ceux qui l’ont reçue de manière tout à fait honorable, en ayant réellement fait une action utile au peuple français, à l’emballer dans une boîte de carton (de récupération) en compagnie de quelques déjections canines et de renvoyer le tout à la présidence de la ripoux-blique.

    Et je conseille à tous les lecteurs de ce blog de faire comme moi :
    Quand je vois une personne (même vraiment honorable) arborer cette distinction je me bouche ostensiblement le nez.
    Quand le porteur m’interroge sur la cause de mon indisposition, je me contente de lui signifier que depuis l’affaire De Maistre je trouve ce colifichet très malodorant

    Effet garanti, surtout en public car le porteur se retrouve assailli de regards suspicieux.


  36. Antonio Le 11 août 2016 à 01h03
    Afficher/Masquer

    Complètement d’accord avec K: on n’y est pas en bonne compagnie dans cette “noble” institution!

    Jugez-en!

    Quelques exemples seulement:
    Benito Mussolini (Grand-Croix de la Légion d’Honneur)
    Nicolae Ceaușescu (Décoré par De Gaulle)
    Maurice Papon (Décoré par De Gaulle)
    Paul Aussaresses
    Ben Ali (Grand-Croix de la Légion d’Honneur décoré par Mitterrand)
    Ali Bongo (décoré par Sarkozy)
    Jacques Servier (Grand-Croix de la Légion d’Honneur décoré par Sarkozy)

    … et quelques autres -dont des présidents de la République- dont on a pu admirer le sens de l’honneur!


  37. triari Le 11 août 2016 à 14h14
    Afficher/Masquer

    (Je m’étonne donc, en tant que blogueur (700 000 visites / mois), de cette situation consternante, qui nuit, une fois de plus, gravement à l’image de la France.)

    Pourquoi consternant ? Cette stupidité est plutôt utile. Désormais, outre-Manche, les eurosceptiques auront bien plus d’arguments pour qualifier les pro-remain de traîtres en puissance à l’Angleterre. Quant à l’image de la France, cette légion d’honneur donnée à un journaliste incompétent est moins pire que les ignobles bombardements français sur les positions du gouvernement souverain de la Libye en 2011.
    Ce crime contre l’humanité nous retombera dessus d’une façon ou d’une autre.


  38. Papagateau Le 11 août 2016 à 18h42
    Afficher/Masquer

    Il y a eu le prix Nobel “de la paix” à Barak Obama, puis à l’union européenne, alors pourquoi pas la légion d’honneur à un journal britannique libre échangiste ?
    Comme ça le Financial Times sera en compagnie des émirs du golfe et des saoudiens.
    Bonne compagnie !

    Ah oui, je croyais que la légion d’honneur c’était a-politique, et bien non.

    La légion d’honneur ne vaut plus rien, Hollande l’a tué.
    C’est devenue une médaille d’infamie.
    Le prix Nobel de la paix ne vaut plus rien, le conseil du Nobel l’a tué.
    C’est devenu un prix d’infamie.


  39. samirsvet Le 11 août 2016 à 19h36
    Afficher/Masquer

    Les néo-cons , sont déboussolés , leur empire est en train de s’effondrer , ils agissent , gesticulent et essayent de montrer aux gens , qu’ils sont toujours les maitres , mais la réalité est autre , ils sont entrain d’accélérer son auto-destruction


  40. Vivouille Le 18 août 2016 à 17h47
    Afficher/Masquer

    Pierre Scize (et non SLIZE) de son vrai nom Michel-Joseph Piot.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Scize


Charte de modérations des commentaires