Le fourbe, il sort des arguments…

Source : France Info, AFP, 09/09/2017

Le président français Emmanuel Macron avait appelé les Nations Unies à “réagir rapidement” aux actions de Pyongyang et sommé l’UE d’y apporter une réponse “claire et unie”.

Alors que les Etats-Unis demandent formellement à l’ONU de voter lundi prochain un projet de résolution prévoyant de nouvelles sanctions sévères contre la Corée du Nord, un haut responsable nord-coréen a critiqué la France, samedi 9 septembre, pour avoir estimé que les ambitions nucléaires de Pyongyang pouvaient être une menace pour l’Europe, affirmant que Paris devait d’abord abandonner son propre programme nucléaire.

“Récemment, de hauts dirigeants politiques français ont alarmé les gens en affirmant des faits absurdes concernant l’explosion réussie d’une bombe H pour missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) de la DPRK (Corée du Nord)”, a déclaré Ri Tok-Son, directeur adjoint du département européen du ministère des Affaire étrangères nord-coréen, à Pyongyang.

Ils se sont occupés (..) à formuler des remarques absurdes comme ‘le missile de la Cordée du Nord peut frapper l’Europe

Ri Tok-Son

AFP

Le président français Emmanuel Macron avait appelé dimanche les Nations Unies à “réagir rapidement” aux actions de Pyongyang et sommé l’UE d’y apporter une réponse “claire et unie”. Son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait précisé que la Corée du Nord pouvait avoir la capacité de mener une frappe sur les Etats-Unis et même sur l’Europe, “en quelques mois”.

“Il est ridicule de dire que les armes nucléaires de la DPRK, la force dissuasive contre le chantage et la menace nucléaire américaine, puissent viser l’Europe”, a t-il ajouté. “Si les armes nucléaires sont si mauvaises, la France devrait alors d’abord abandonner ses armes nucléaires puisqu’elle n’est sous la menace nucléaire de personne”, a-t-il encore dit.

Source : France Info, AFP, 09/09/2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

68 réponses à La Corée du Nord appelle la France à abandonner son programme nucléaire

Commentaires recommandés

isidor ducasse Le 12 septembre 2017 à 07h06

C’est une très sage décision quant on voit la dégénérescence de nos dirigeants dont l’incompétence n’a d’égale que la servitude à une dictature européenne, et dont les propos à l’égard de la France et des Français sont insultants.

  1. isidor ducasse Le 12 septembre 2017 à 07h06
    Afficher/Masquer

    C’est une très sage décision quant on voit la dégénérescence de nos dirigeants dont l’incompétence n’a d’égale que la servitude à une dictature européenne, et dont les propos à l’égard de la France et des Français sont insultants.


  2. Alfred Le 12 septembre 2017 à 07h35
    Afficher/Masquer

    Merci.
    Depuis quelques années des dirigeants étrangers bombardent notre pays à coup de bombes nucléaires: des déclarations claires, logiques et difficilement contestables concernant notre pays. En conséquence les arguments imbéciles et les déclarations puériles de nos dirigeants nous donnent l’image d’un paysage dévasté. La cerise sur le gâteau c’est que les auteurs de ces remarques dévastatrices ne sont pas vraiment tous des grands démocrates. Kadhafi sur l’immigration. Assad sur le terrorisme. Poutine sur “qui dirige et avec qui discuter”. MiniKim sur la dissuasion nucléaire. En face le concours des comiques.
    Nous sommes un peu tous des adolescents honteux de parents ivrognes.
    La raison en est que ces dirigeants cités dirigent pour de bon et ont du pouvoir. Les nôtres ne font que prétendre le.faire. Ils ne sont pas plus bêtes (quoique) mais accules au mensonge perpétuel. Il faut casser cette malédiction.


  3. Kazhim Le 12 septembre 2017 à 07h38
    Afficher/Masquer

    J’ai envoyé le lien à méluch, puisque pour lui il faut être contre le nucléaire, mais la france doit garder son arsenal.

    C’est marrant, mais contre qui on utiliserait cet arme? Sérieusement?

    Si un jour on est envahit, je crois qu’on devrait faire une guerre conventionnel comme font beaucoup d’autre pays, nucléarisé le camps d’en face ne serait guère utile.

    Aucun pays au monde ne présente de vrai menace, bon à part les USA, alors pourquoi garder cette arme de fou?


    • Alfred Le 12 septembre 2017 à 08h41
      Afficher/Masquer

      Sur ce point je rejoins Mélenchon. Je ne.pense pas qu’il soit sage de renoncer à cet arsenal (c’est même naïf). Au mieux il est stupide d’y renoncer cet “gratuitement”. Un renoncement progressif pour tout le monde pourquoi pas. Au pire bien sur qu’il faut garder cet élément de dissuasion. Contre qui? C’est l’évidence meme: les USA à moyen terme (folie de fin de règne, mise au pas d’une nation qui s’émanciperait etc..) et la Russie et la Chine ou autre à long terme. On ne connait pas le futur et gouverner c’est prévoir.
      En revanche notre arsenal nous interdit de faire la leçon à la Corée du Nord sans cesse menacée. C’est tout.


      • Kazhim Le 12 septembre 2017 à 09h26
        Afficher/Masquer

        Personnellement, même si on imagine une guerre contre chine et russie, vous croyez qu’il est nécessaire d’utiliser cet arme.

        Mahmoud Amadinejad disait quelque chose d’assez pertinent. Est ce que la bombe atomique règle les conflit? Non. Regardez l’irak, l’afghanistan, est ce que la bombe permet de gagner ces guerres? La Bombe est donc inutile.

        Je ne sais pas si c’est de la naiveté, mais personnellement j’ai quand même assez confiance dans la nature humaine. L’usage d’une telle arme est tout bonnement impensable, et ne devrait pas servir d’argument pour faire poids dans les relations internationale.

        Mais il est claire que tous le monde devrait démanteler en même temps


        • Kiwixar Le 12 septembre 2017 à 10h05
          Afficher/Masquer

          « L’usage d’une telle arme est tout bonnement impensable »

          Hiroshima? Nagasaki?


          • Kazhim Le 12 septembre 2017 à 23h23
            Afficher/Masquer

            J’évoque de nos jours, mais enfin même à l’époque c’est impensable de faire usage de ces armes puisque le japon allait être vaincu vu que les russe envoyaient plus d’un millions de soldat mettre un termes aux revendication de l’empire.


            • Alfred Le 13 septembre 2017 à 14h13
              Afficher/Masquer

              Vous n’y êtes pas du tout. Les ricains ont tapé sur les nippons en regardant bien les soviétiques droit dans les yeux. Le but était bien de vaincre les japonnais plus vite pour surtout éviter que les soviétiques “mangent” du territoire japonnais et se taillent une zone d’influence. Le différent frontalier Russo japonais qui résulte de la fin de la guerre n’est d’ailleurs toujours pas réglé.


            • Kazhim Le 13 septembre 2017 à 21h28
              Afficher/Masquer

              Bah peut être, mais cela ne légitime pas l’usage des bombes, puisque que l’argument qui était avancé était de dire que le japon ne peut être vaincu de façon conventionnel


        • UnKnown Le 12 septembre 2017 à 10h11
          Afficher/Masquer

          La Bombe n’est pas un outil offensif mais un bouclier. Elle sanctuarise un territoire. C’est tout le principe Français de la menace du plus faible au plus fort (que d’ailleurs la Corée du Nord vient d’adopter avec l’aboutissement de son programme, ce qui ne manque pas de sel quand on voit les déclarations de nos dirigeants et ceux de ce responsable Nord Coréen)
          C’est paradoxalement un facteur… de paix.


          • Haricophile Le 12 septembre 2017 à 10h57
            Afficher/Masquer

            Par contre, a côté de la question : “faut-il en avoir ?” on peut se poser la question de : “Combien faut-il en avoir”, je pense bien évidemment aux USA qui en détiennent un nombre totalement dément qui ne rime a rien en terme de dissuasion, sauf si la “dissuasion” consiste à mettre un suicider son pays en mettant un terme à l’Humanité, dans la lignée des bombes humaines de Al Qaida. On pourrait aussi parler des conséquences sur l’environnement causées par cet arsenal, mais c’est pas trop un truc de militaire, d’industriel de la guerre ou de ploutocrate. Après moi, le déluge…


          • Kiwixar Le 12 septembre 2017 à 12h00
            Afficher/Masquer

            « La Bombe n’est pas un outil offensif mais un bouclier. »

            A HIroshima et Nagasaki, les bombes A ont été des outils offensifs. Si l’URSS n’avait pas eu aussi la Bombe, les US auraient peut-être continué à l’utiliser en outil offensif.


            • Linder Le 12 septembre 2017 à 13h37
              Afficher/Masquer

              Hiroshima et Nagasaki ne peuvent servir d’exemple concernant un emploi futur de bombes A ou H.
              Les bombes A ont été utilisées alors qu’elles venaient d’êtres mises au point mais sans qu’il y ait de réflexions sur la façon de les utiliser.
              Depuis la réflexion s’est développée.
              Quand Mac Arthur a voulu utilisé la Bombe en Corée, il a été rapatrié d’urgence. Et oui, la première fois que la bombe aurait pu être utilisée depuis la fin de la seconde guerre mondiale, c’était déjà en Corée. Mais elle ne l’a pas été. Les réflexions avaient abouties …
              Les américains conservant leurs réflexions théoriques (et celles de leurs adversaires), il ne faut pas craindre qu’ils vont changer d’avis.


            • UnKnown Le 12 septembre 2017 à 15h44
              Afficher/Masquer

              Ces bombes n’ont été ni offensives, ni défensives: c’était “juste” deux essais grandeur nature, avec deux modèles de conception différents… Le premier essai atomique Russe n’a eu lieu qu’en 1949, soit 5 longues années après Hiroshima. Les USA auraient largement eut le temps de raser les grandes villes Russes. Seulement, après Hiroshima et Nagasaki, les Etats Majors US se sont immédiatement rendu compte que cette bombe ne rentrait dans aucune doctrine militaire conventionnelle. (impossible d’exploiter réellement ses effets, toute la zone se retrouve irradiée, leurs propres G.I’s subiraient les effets à rebours de ces radiations. Avec les conséquences politiques que cela entraine sur les opérations (le soutien de la société civile se serait effondré immédiatement)


            • RGT Le 12 septembre 2017 à 19h18
              Afficher/Masquer

              @UnKnown : ” Les USA auraient largement eut le temps de raser les grandes villes Russes”…

              Non : Les USA n’avaient pas assez de “bombinettes” pour porter un grand préjudice à l’URSS.

              De plus, quand on constate la capacité de résistance des russes et leur pugnacité dans la vengeance si on les attaque sournoisement ça n’aurait sûrement pas été une bonne idée. Demandez aux allemands, ils s’en souviennent encore. De plus, l’URSS avait bien modernisé son matériel militaire à la fin de la guerre et Staline savait qu’il ne fallait pas espérer quoi que ce soit si on était pas surarmé.

              De plus, à cette époque, le stock d’armes atomiques des USA était faible car ils avaient déjà raclé les fonds de tiroirs pour Hiroshima et Nagasaki.
              Ce n’est que plus tard qu’ils ont ou produire suffisamment de métaux fissiles en quantité “industrielle”.

              Une ou deux bombinettes contre la Corée, peut-être, mais ça risquait de mettre le feu aux poudres avec l’URSS qui avait déjà ce type d’armement et qui en aurait immédiatement fait profiter tous ses “satellites”.

              Hiroshima et Nagasaki, c’était juste pour tester leu “nouveau jouet” histoire de voir les dégâts en vraie grandeur.


        • larmec Le 12 septembre 2017 à 17h09
          Afficher/Masquer

          Prenons les choses autrement, l’Inde, le Pakistan, la Chine et la Russie, possèdent l’arme nucléaire, ils ne risquent pas de subir le sort de beaucoup de pays envahis par les USA.
          Si une personne vous menace avec un bâton et que vous avez en main une arme à feu il va vous laisser en paix ou il est fou. On appelle ça le principe de dissuasion.
          Oui c’est moche, mais bon c’est le monde ou nous vivons.


      • geedorah Le 12 septembre 2017 à 10h09
        Afficher/Masquer

        si on doit garder notre arsenal dissuasif, alors aucunes raisons d’empêcher les autres de l’avoir … iran, république populaire de corée etc…

        ce serait bien de montrer le bon exemple, peut être que les ricains suivraient; nan j’déconne ^^


    • Fred Le 14 septembre 2017 à 12h59
      Afficher/Masquer

      Dans le lien qui suit je n’ai pas le sentiment qu’il veuille supprimer complètement l’arsenal nucléaire: https://www.youtube.com/watch?v=ABs6GAxgUgs
      Et je partage son point de vue sur la nécessité de conserver un armement dissuasif, notamment contre, potentiellement, les Etats-Unis, qui utilisent une majorité de leur PIB pour leur armée, bras armé de leur politique impérialiste et dominatrice.
      N’oublions pas que les Etats Unis sont le pays le plus endetté au monde. Que si certains états “voyous” d’après eux, parce qu’ils veulent revenir sur la domination du Dollar (Euro contre pétrole pour Saddam Hussein, Or contre pétrole pour Khadafi, tentative de sortie du système Swift avec la création d’un système alternatif pour la Chine et la Russie…) les USA sont ruinés. Ils utilisent donc leur armée pour persister dans ce système de domination du Dollar. Par ailleurs Eisenhower avait bien prévenu lors de son discours de fin de mandat de se méfier du Lobby Militaro-industriel…


  4. lon Le 12 septembre 2017 à 07h46
    Afficher/Masquer

    Macron ……comment dire ?

    Le dernier président français a avoir fait preuve d’un peu de virilité , c’est Chirac en 2003 .

    Auparavant lors des négociations européennes avec Thatcher, notre bon Jacques s’était demandé si ” cette ménagère ne voulait pas qu’il lui apporte ses c….. sur un plateau” .

    Depuis, Sarkozy, Hollande , et maintenant l’inénarrable Macron , n’ont eu de cesse de démontrer qu’eux aussi , ils en avaient …..


  5. Albert Le 12 septembre 2017 à 08h05
    Afficher/Masquer

    L’argument des bureaucrates staliniens de la Corée du Nord relève de la logique infantile (puisque tu l’as fait avant moi, je vais le faire maintenant) ou de celle des violeurs tout simplement (d’autres le font, alors moi aussi j’ai le droit de le faire). En plus, cette logique ne fera que renforcer la militarisation des pays occidentaux. Pendant ce temps là, le prolétaire nord-coréen ne pensera pas à son niveau de vie, à sa liberté, à ses revendications syndicales, etc…..On a là, les mêmes arguments guerriers et les mêmes gesticulations que développaient les dirigeants pseudo-communistes de l’URSS ou de la Chine maoïste quand ils écrasaient ou affamaient leurs populations….


    • Alfred Le 12 septembre 2017 à 08h11
      Afficher/Masquer

      On rêve…. Mais non.
      Joli ethnocentrisme. Tous vos arguments peuvent vous être directement retournés mais bon…
      “Ça ne fera que renforcer la militarisation des pays occidentaux…” C’est une perle. Ou bien de l’humour 5eme degré. Si c’est le cas. Joli!


    • Tatave Le 12 septembre 2017 à 08h19
      Afficher/Masquer

      Les bureaucrates staliniens de la Corée du Nord voient aussi ce qui est arrivé à l’Irak et à la Syrie, pays qui ont tous deux accepté le démantèlement contrôlé par l’ONU de leur arsenal.

      En outre, proposer à la France de renoncer à l’arme nucléaire parce qu’elle n’est menacée par personne n’est pas si infantile !


    • basile Le 12 septembre 2017 à 08h51
      Afficher/Masquer

      cher Alfred, avez-vous donc une confiance si grande envers l’occident ? « On » a la bombe, mais nous, Français, ricain, on est grand, sérieux, adultes. On l’a pour ne pas s’en servir.

      Donc, autres pays, ayez confiance, vous n’avez pas besoin de la bombe, on vous protège, nous sommes les gendarmes du monde. 🙂

      Rires , « gendarmes » qui agressent, pillent, tuent, asservissent :

      – France en Indochine, au Maghreb
      – USA au Vietnam, Irak, Lybie

      – Pays sous la coupe et menaces des USA, comme des commerçants par des mafieux (Allemagne, Japon, Corée du Sud),
      – pays punis, sanctionnés, boycottés, toujours comme par des mafieux par les USA (France, affaire BNP …)

      Drôles de protecteurs !


      • Alfred Le 12 septembre 2017 à 09h07
        Afficher/Masquer

        Je ne comprends pas vos remarques. Vous êtes certain d’avoir bien lu? Nous ne sommes pas les gendarmes du monde. Nous ne sommes exactement pas pires ni meilleurs que les Nords (ou sud) Coréens. Et nos dirigeants sont des s… et des o… (comme ceux des autres pays). Et alors ? Il me parait tout à fait évident qu’il n’y pas davantage de risque que les dirigeants Nords coréens fasse péter la bombe que les dirigeants américains ou français mais que l’arme nucléaire est un risque pour tous. Il y a six moins encore un bombardier américain a traversé les US avec plusieurs armes nucléaires armées “par erreur”. Je ne vois pas en quoi: cela nous imposerait de désarmer unilatéralement sans essayer de faire en sorte que tout le monde désarme. Je ne vois pas en quoi le fait de NE PAS etre les gendarmes du monde nous obligerait à faire des pressions déplacées sur un pays souverain.


        • basile Le 12 septembre 2017 à 09h20
          Afficher/Masquer

          faire en sorte que tout le monde désarme. Encore faudrait-il être à armes égales. Si la Corée n’a plus ses bombes (sa seule dissuasion) a t-elle à la place des portes avions en masse, des bombardiers stratégiques en masse, des tomawak en Q illimitée, des Mistrals, pour se faire respecter ?

          Pour la Corée, la bombe est sa seule sécurité. Et les Coréens du Sud en on la trouille, et font pression sur les USA pour qu’ils se calment. C’est tout.

          Les occidentaux ont l’art (presse aidant) à dire quelles armes sont autorisées, propres, et lesquels non. C’est ainsi qu’on reproche à Bachar d’avoir des armes chimiques (qui vont tuer 100 personnes). mais que dire de missiles de croisière balancé d’un sous-marin depuis 1.000 m de fond (donc hors de porté de riposte) balancés par centaines et qui vont faire 1.000 morts , ce n’est pas de la destruction massive ? Sauf que la première est l’arme du pauvre (on la lui refuse) mais on trouve propre celle du riche


          • Alfred Le 12 septembre 2017 à 11h37
            Afficher/Masquer

            Je pense que nous sommes d’accord sur le fond.
            On peut remarquer au passage que l’arme nucléaire nord coréenne est un instrument de dissuasion exclusivement trourné vers la menace étasunienne qui seule la justifie. En effet la corée du nord est tout à fait capable de dissuader la corée du sud de l’attaquer par des moyens conventionnel: Il est un fait communément accepté par tous que l’artillerie nord coréenne (une dizaine de milliers de pièces…) pourrait détruire Séoul toute proche de la “frontière” en quelques heures et faire rapidement un nombre insupportable de victimes. Sans les américains pas de bombe nord coréenne.


            • basile Le 12 septembre 2017 à 12h28
              Afficher/Masquer

              « Sans les américains pas de bombe nord coréenne ».

              Et même plus : pas de dictateurs dans le monde, qui affament leurs populations pour produire leur armement. Pas de peuple nord-coréen affamé, pas de Russie qui végète plus ou moins pour consacrer x % de son PIB à l’armement (qui en $, reste toujours 10 fois plus faible que celui des USA).

              Argument des Américains : on protège le monde.
              Argument des Russes, Coréens etc : ils veulent renverser les régimes qu’ils n’aiment pas.

              Car je suis convaincu que les dictatures ne naissent pas par hasard. C’est bien pour résister, avec de petits moyens, à des manœuvres étrangères plus ou moins camouflées, des révolutions colorées plus ou moins téléguidées, plus ou moins au nom des droits de l’Homme, au nom des fameuses « valeurs» dont nos dirigeants se gargarisent

              La révolution russe n’a pas été applaudie par ses voisins. Des corps expéditionnaires sont allés la combattre, notre De Gaulle en tête.


            • Fred Le 14 septembre 2017 à 14h58
              Afficher/Masquer

              Une hypothèse assez surprenante dans nos pays occidentaux, mais certainement non dénuée de fondement, lorsqu’on connait l’analyse de Brzezinski sur le continent eurasiatique, qui doit être contrôlé mais ne peut pas être militairement occupé:
              http://www.regischamagne.fr/se-passent-evenements-coree/
              Et qui confirme bien ce que vous dites à savoir: Sans les Etat-Unis, pas de bombe nord coréenne, mais pour un tout autre but au final…


        • larmec Le 12 septembre 2017 à 17h23
          Afficher/Masquer

          La Chine à proposé cette année une interdiction des armes nucléaire, la Russie elle a mis au point des armes à énergie cinétique.
          https://fr.sputniknews.com/presse/201610241028355148-rs-28-sarmat-image/
          Le même résultat mais sans radiations.


      • Haricophile Le 12 septembre 2017 à 11h17
        Afficher/Masquer

        « Donc, autres pays, ayez confiance, vous n’avez pas besoin de la bombe, on vous protège, nous sommes les gendarmes du monde. »

        On vous protège, c’est aussi le discours de la mafia quand il rackettent un magasin, le parallèle me parait d’ailleurs extrêmement pertinent quand on voit comment les USA “protègent” le Honduras par exemple, ou comment de notre temps on a “protégé” le moyen-orient en apportant “la civilisation” à ces métèques en leur envoyant le maréchacal de Saint Arnaud.


      • Chris Le 12 septembre 2017 à 17h40
        Afficher/Masquer

        “Drôles de protecteurs !”
        Dans la vie civile, on les appelle “souteneurs”, vous savez ces proxénètes qui cassent la g…le à leur outil de travail pour accroitre leurs revenus.


    • Clauzip Le 12 septembre 2017 à 23h38
      Afficher/Masquer

      La militarision occidentale et plus est un facteur de développement capitaliste,
      C’est pourquoi,Le Driant et autres nervis de l’ultralibéralisme mettent la pression et angoissent les populations pour leur faire justifier ,implicitement,tous les investissements lourds d’armements.
      J’ai appris,il y a longtemps,qu’une arme telle que l’arme atomique est crédible que si,après une attaque de sa part,le pays a pris toutes dispositions pour une réplique identique ou supérieure.
      Or,à ma connaissance,aucune disposition n’est prise pour la protection de la population.Ce la n’exclu pas une protection destinée à des élites bien selectionnees.
      Dans notre époque où l’ultra.liberalisme règne,vous imaginez qu’elles sont ces elites!


  6. fanfan Le 12 septembre 2017 à 08h39
    Afficher/Masquer

    Les coréens renvoient les occidentaux a leurs propres limites… Ils n’ont pas envies de finir comme l’Irak ou la Libye ou la Serbie…
    Et c’est bien les américains qui ont commencé à “taquiner” les coréens.

    La Russie et la Chine étant limitrophes, ils s’autorisent de remettre à leur place les “atlantistes” et notamment la France.


  7. Homère d'Allore Le 12 septembre 2017 à 08h46
    Afficher/Masquer

    Ça peut choquer quand ça vient du méchant Kim mais ce sera présenté comme un progrès “pour la paix” lorsque Juncker et Merkel obtiendront de Macron la mise en place d’une armée européenne où la dissuasion nucléaire sera transférée à Bruxelles, ainsi que le siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU….


    • Kiwixar Le 12 septembre 2017 à 10h15
      Afficher/Masquer

      Et quand les Allemands auront la Bombe, il faudra leur refiler l’Alsace-Lorraine en paiement de dette (réparations) liés à leur coût de démantèlement de l’euro.

      Les élites françaises ont un tel enthousiasme dans la haute trahison que tout est possible, y compris une reprise en main militaire et un pendouillage sous des lampadaires.


      • Alfred Le 12 septembre 2017 à 12h25
        Afficher/Masquer

        Si seulement. Mais depuis que j’ai vu un comandant de SNA (amené à devenir commandant de SNLE) dans la liste des “young leaders” je suis un peu plus circonspect… J’ai bien peur que l’otanite aigue ait fait des ravages au sein de la grande muette. En même temps (oh pardon!) le fait que les lignes de fractures soient les mêmes qu’au sein de la population est rassurant.


        • larmec Le 12 septembre 2017 à 17h28
          Afficher/Masquer

          Vous avez des sources, un nom?? C’est grave ça.


          • Alfred Le 12 septembre 2017 à 19h01
            Afficher/Masquer

            La liste des yoyo est officielle. Si vous la trouvez pas.sur la version française vous la trouverez sur la VO.
            Mais comme je suis gentil:
            capitaine de frégate Philippe Naudet, “promotion” 2013.
            Ça m’avait fait sortir de les gonds à l’époque mais je n’ai pas regardé s’il y en avait d’autres depuis. Faudrait regarder aussi du côté des industries sensibles..


      • Fritz Le 12 septembre 2017 à 15h11
        Afficher/Masquer

        Toutes les élites françaises inclinent à la trahison : politiques, économiques, intellectuelles et militaires. Mais si elles osent aliéner notre force de dissuasion nucléaire, il ne restera plus qu’à ressortir les piques, pour promener les têtes pensantes qui nous trahissent.


  8. Fritz Le 12 septembre 2017 à 08h47
    Afficher/Masquer

    La réponse du berger à la bergère.

    Mais Kim oublie que nous on est les gentils, alors que lui il est vilain. Voilà pourquoi nos bombes elles sont gentilles. Tel est le niveau “intellectuel” de nos dirigeants et médiacrates.

    Ils ignorent le principe de réciprocité, fondement de la dissuasion.


    • Vincent Le 12 septembre 2017 à 09h00
      Afficher/Masquer

      A la différence qu’on ne menace pas nos pays voisins de destruction régulièrement et qu’on ne s’amuse pas a essayer nos missiles au dessus de l’Allemagne ou de l’Italie…
      On peut allègrement critiquer les USA ou la France, pour autant, ceux qui nous critiquent nos sont pas nécessairement des braves gens…
      Pour info, si on a la bombe atomique, c’est pour éviter une nouvelle occupation du pays, et que certains des nôtres finissent dans des trains.
      Y renoncer, ce n’est pas naïf, mais criminel.


      • Fox 23 Le 12 septembre 2017 à 09h13
        Afficher/Masquer

        Mon pauvre Vincent ! Si nos voisins belliqueux décidaient de nous attaquer encore une fois militairement, vous enverriez une ou plusieurs ogives nucléaires sur les Ardennes ?
        Un peu de sérieux ne saurait nuire, actuellement, hormis les pays cités dans mon message précédent, aucun objectif mondial n’est envisageable dans un conflit traditionnel.
        Ne pas le savoir est criminel .


        • Vincent Le 12 septembre 2017 à 11h44
          Afficher/Masquer

          Non, nos voisins ne l’envisageraient meme pas parce que si, par exemple, les allemands avaient l’idée de traverser la frontiere, ca commencerai par un tir d’ASMP sur deux bases militaire.
          S’ils continuent, on annihile berlin, munich et stuttgart.

          Quand a abandonner le nucleaire militaire, ca reviendrai a laisser la main a autrui au conseil de securité de l’ONU. meme si certains l’envisagent deja…


        • Kiwixar Le 12 septembre 2017 à 12h04
          Afficher/Masquer

          En cas d’invasion par des forces terrestres superieures, la question de l’utilisation des bombes nucléaires tactiques (sur le champ de bataille ou la logistique juste derrière) se pose immédiatement.


      • Haricophile Le 12 septembre 2017 à 12h06
        Afficher/Masquer

        On ne les menace pas de destruction nucléaire… a quoi servent nos bombes alors ? Justement à ça il me semble, pour qu’ils ne viennent pas nous chercher des noises ! Pareillement, les coréens du Nord ont développé la bombe nucléaire pour que les Neocons Étatsuniens emportés dans leur haine pathologique du communisme ne viennent pas rééditer leur “exploit” des années 50 pour ceusses qui auraient la mémoire courte.

        Il suffit pourtant de lire un peu la prose de la gauche américaine pour comprendre que c’était bien leur intention.

        Que les coréens soient un peu “parano” c’est possible, mais peut-on appeler ça de la parano quand on lit leur histoire récente (ce que je vous invite vivement à faire !). Je ne vois pas comment en dehors de la bombe nucléaire ils pourraient se sortir cette fois des attaques programmées des états-unis. C’est une question de survie pour eux, destruction du pays et millions de morts à la clé, et non pas de contorsion diplomatiques ou de morale à 2 balles, et encore moins de “dictateur fou qui voudrait mettre le feu à la planète” comme notre lamentable presse essaye de nous le faire croire sur le principe que plus c’est gros et plus ça passe.


      • Kami74 Le 12 septembre 2017 à 12h13
        Afficher/Masquer

        “A la différence qu’on ne menace pas nos pays voisins de destruction régulièrement et qu’on ne s’amuse pas a essayer nos missiles au dessus de l’Allemagne ou de l’Italie.”

        Le bombardement de la Serbie, la destruction de la Libye, les attaques contre la Syrie (directement ou indirectement par l’intermédiaire de terroristes que nous soutenons), les manœuvres militaires aux portes de la Russie, vous ne trouvez pas cela menaçant vous ?


      • Linder Le 12 septembre 2017 à 13h44
        Afficher/Masquer

        Vous écrivez “on ne menace pas nos pays voisins de destruction régulièrement et qu’on ne s’amuse pas a essayer nos missiles au dessus de l’Allemagne ou de l’Italie…”

        La Serbie, la Syrie, la Libye ont été menacées et détruites … Et l’Irak … Et la Côte d’Ivoire (pas détruite, cette dernière, mais son président élu (Laurent Bakbo) renversé.

        Vous devriez vous intéresser à l’actualité, cela vous permettrait de ne pas dire le contraire des faits.


      • Fritz Le 12 septembre 2017 à 15h24
        Afficher/Masquer

        @Vincent
        Pour info : je suis à fond pour la force française de dissuasion nucléaire.
        Je connais la doctrine de dissuasion du faible au fort, etc.

        La Corée du Nord tient effectivement des discours menaçants, mais reconnaissez qu’elle est elle-même menacée. Elle a même été détruite par le pays qui menace aujourd’hui de la rayer de la carte : c’était entre 1950 et 1953.

        Quant à la France, elle ne menace plus ses voisins immédiats, et c’est heureux. Mais depuis qu’elle est rentrée dans le bloc occidental, la liste des pays que notre armée contribue à détruire s’allonge régulièrement :

        Irak (1991), Serbie (1999), Afghanistan (2001), Libye (2011), Syrie (2011) …
        Ou comment passer de la Défense nationale à l’Agression supranationale.


      • larmec Le 12 septembre 2017 à 17h30
        Afficher/Masquer

        Nous sommes en paix avec nos voisins, la Corée du nord elle est encore en guerre avec la Corée du sud et ses alliés.


        • Alfred Le 12 septembre 2017 à 19h57
          Afficher/Masquer

          C’est un peu à courte vue. La paix n’est pas éternelle.


  9. Fox 23 Le 12 septembre 2017 à 09h09
    Afficher/Masquer

    La réponse de la Corée du nord est totalement justifiée.
    Notre dissuasion date de Charles de Gaulle et sa politique de non alignement à un bloc. Elle nous apportait la sécurité face à tout agresseur, défense tous azimuts.
    Les temps ont changé, notre seul objectif maintenant, pouvoir participer à la vitrification éventuelle de la Russie, de la Chine ou de tout autre pays ne voulant se plier à la loi du fric occidental en général et de celui des USA en particulier.


  10. Ribouldingue Le 12 septembre 2017 à 11h15
    Afficher/Masquer

    La dissuasion nucléaire française fut faite pour affirmer une indépendance vis à vis des deux grandes puissances de l’époque. Cette indépendance n’existant plus il est assez raisonnable de se poser la question de l’intérêt de continuer à mettre de l’argent dans une arme qui ne nous sert strictement à rien vu que notre dissuasion est L’OTAN comme les autres pays de l’U.E non nucléaires. Bien sur cela demanderait un minimum de cohérence politique à nos dirigeants qui semblent ne gouverner qu’avec le dernier sondage de la semaine.
    Mélanchon ayant lui une autre vision de l’indépendance de la France en sortant de l’OTAN en particulier c’est tout à fait cohérent qu’il veuille garder cet arsenal.
    Bref l’arsenal nucléaire est un outil pour une politique, c’est cohérent pour la Corée du nord de l’avoir vu les menaces qui pèse sur elle, ce n’est plus cohérent pour la France vu sa politique étrangère depuis une douzaine d’année.


    • Kiwixar Le 12 septembre 2017 à 12h08
      Afficher/Masquer

      « La dissuasion nucléaire française fut faite pour affirmer une indépendance vis à vis des deux grandes puissances de l’époque »

      Ah bon? Pas contre les Allemands à qui l’on doit la défaite de 1870, la boucherie de la 1ere GM et la raclée de la 2e GM?


  11. Louis Robert Le 12 septembre 2017 à 11h36
    Afficher/Masquer

    Derrière l’ironie, il faut voir ici la leçon de sagesse: la lettre et l’esprit du Traité de non-prolifération en font un de dénucléarisation obligée pour tous les signataires, ce sur quoi nos “penseurs” sont parfaitement muets… comme la plupart d’entre nous du reste. Mais qui aujourd’hui parle de paix?


    • Narm Le 12 septembre 2017 à 14h02
      Afficher/Masquer

      La Paix n’a je crois jamais existé ….

      une accalmie de durée variable entre les conflits

      période parfois appelée guerre froide …. comme quoi, jamais elle ne s’est arrêtée

      Arme nucléaire, arme génocidaire par excellence puisqu’elle n’a été utilisée que contre des civiles, pour faire plier des états.

      Pour moi, il n’y a pas d’irone. La réponse de ce dirigeant Nord Coréen est juste.

      D’ailleurs, une arme atomique n’est-elle pas une arme de destruction massive ?


  12. Arcousan09 Le 12 septembre 2017 à 12h09
    Afficher/Masquer

    Réécoutez l’intervention de Robert Charvin à la Sorbonne …


  13. Amora Le 12 septembre 2017 à 16h04
    Afficher/Masquer

    Question qui va fâcher les français: Pourquoi la France a des bombes nucléaires? Pourquoi la Corée qui est menacée depuis 1950 par les bombes nucléaires US ne l’auraient pas alors qu’elle a reçu un tapis de bombes? Pourquoi la Suisse n’a pas besoin de bombes nucléaires et se porte mieux que la France qui guerroie partout? Encore un commentaire qui sera censuré. Cocorico!! 😉


  14. bili Le 12 septembre 2017 à 16h24
    Afficher/Masquer

    Ya une question que je me pose naïvement:
    Pourquoi les russes et chinois ne mettent pas leur veto à chaque resolution que les USA font contre la Corée de Nord ?
    J en deduis que quelque part il acceptent que les USA soit le mal alpha , le gorille au dos argenté et essaye juste de le modérer quand sa domination devient trop grande ou utlise leur veto seulement quand leur intérêt direct sont en jeux comme en Syrie.


    • DUGUESCLIN Le 13 septembre 2017 à 04h59
      Afficher/Masquer

      La Russie a signé les accords STARTUP I ET II. Il n’est donc pas possible que la Russie accepte le développement de l’arme nucléaire en Corée. Ce serait contradictoire. Ceci montre que la Russie est respectueuse de ses engagements et fait remarquer qu’il n’y a pas de réciprocité.
      Par contre elle dénonce les sanctions inutiles qui ne font qu’aggraver l’escalade.
      Elle dénonce aussi les manœuvres militaires et la présence de lance-missile en Corée du Sud et au Japon, qui sont une menace pour la Corée du Nord qui est poussée à se défendre, en cas d’attaque, par une riposte possible en se dotant de l’arme nucléaire.
      La diplomatie russe propose l’abandon des menaces et la fin des essais nucléaires en Corée conjointement, puisque l’une engendre l’autre.
      La Corée du nord tient compte de l’expérience de la destruction des pays du Golfe et de la Serbie qui n’aurait peut-être pas eu lieu si une riposte avait été possible.


  15. RGT Le 12 septembre 2017 à 20h01
    Afficher/Masquer

    Les armes nucléaires existent, et même si on est personnellement opposé à leur existence il faut bien les supporter.

    À partir du moment ou ces armes existent, et qu’elles font partie de l’armement de certaines nations il est totalement débile de vouloir interdire que d’autres nations n’en possèdent pas, particulièrement s’il s’agit de petites nations totalement assiégées sous la menace permanente d’un “voisin envahissant”.

    La SEULE solution pour résoudre ce problème consisterait à faire seulement deux choses :
    – Que ceux qui possèdent ces armes soient contraints de les démanteler.
    – Et surtout que l’ONU (totalement indépendante, laissez-moi rire) sanctionne fortement tout pays qui va mettre son nez dans les affaires des autres, que ce soit par la guerre militaire, par la “rébellion par proxy” ou par des “révolutions de couleur”.


    • RGT Le 12 septembre 2017 à 20h03
      Afficher/Masquer

      Il ne faut pas rêver, l’appât du gain est si fort que les ploutocrates tenteront TOUJOURS d’aller piller les voisins pour “arrondir leurs fins de mois”, ou lancer des opérations militaires coûteuses qui feront tourner leurs usines d’armement à plein régime.

      Tant que la population de “sans dents” n’aura pas compris ça et n’aura pas embastillé tous ceux qui souhaitent faire des profits rapides nous ne serons pas sortis de l’auberge.

      La guerre, c’est juste pour le fric, le pognon, le flouze ou tout autre mot équivalent qui vous vient à l’esprit.
      Et malheureusement ce sont toujours les “gueux” du pays agresseur qui payent le plus lourd tribut.

      Imaginez seulement ce qui aurait pu être fait pour le peuple US si tout le fric gaspillé dans les “opérations humanitaires justes” avait servi à améliorer le niveau de vie de la population.

      Et il en est de même pour toutes les nations.


    • Catalina Le 12 septembre 2017 à 20h13
      Afficher/Masquer

      On a juste un petit problème : l’onu n’existe plus malgré que fort heureusement certains aient le droit d’y imposer un véto ! et pourquoi existe t-il encore à ce niveau et rien qu’à ce niveau ? ? pourquoi les vétos russe et chinois arrivent encore à se faire entendre ? parce que sinon le véto des usa sur toutes les condamnations d’Israël sauterait.


  16. Karim Wilmotte Le 12 septembre 2017 à 23h50
    Afficher/Masquer

    Le traité de non prolifération prévoit, me semble-t-il, la non dissémination des armes atomiques. La technologie civile doit être transférée par les pays dépositaires de l’arme.
    Et la destruction (collective) progressive des arsenaux nucléaires.

    La Corée du Nord ne doit pas avoir d’arme atomique.
    Les pays dépositaires doivent s’en séparer progressivement.
    L’accès civil doit être libre à tout les pays, et avec le soutien des pays dépositaires.


    • Alain Le 14 septembre 2017 à 02h59
      Afficher/Masquer

      Un traité ne s’applique qu’à ceux qui l’ont signé et ne l’ont pas dénoncé. Ce traité s’applique donc à l’Iran mais pas à Israël (pour rappel, Hollande, président d’une puissance nucléaire, prétend qu’Israël ne la possède pas; ou bien il n’est pas informé, ou bien il ment et c’est grave dans les deux cas) et à la Corée du Nord.

      Les pays de l’OTAN dont les forces peuvent utiliser l’arme nucléaire sous le contrôle des Etats-Unis (Belgique, Italie, ..), sont très limite par rapport au respect de ce traité qu’ils ont signé


  17. clauzip12 Le 15 septembre 2017 à 19h40
    Afficher/Masquer

    les bombes nucléaires ont été utilisées alors que le Japon se rendait.
    les 60 plus grandes villes japonaises avaient été détruites par des actions type tempête de feux.
    ce fut un bombardement expérimentallcar aucune action nucléaire sur des populations civiles n’avait eu lieu
    par ailleurs il ne restait plus rien à détruire
    quand à la corée du nOrd,il faut rappeler que lors d’à la guerre de 1950,1/5 de sa population a été tue et bombardé terriblement laissant un territoire dévasté et polie d’une hauteur telle qu qu’ils n’ont pas encore effacé ce passé
    quel que soit les errements de son dirigent la population a des raisons très objectives de ne pas porter dans son cœur les USA


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires