Les Crises Les Crises
25.mai.201625.5.2016 // Les Crises

La popularité des grands dirigeants mondiaux

Recommander 0
J'envoie

En décembre 2015, Gallup a réalisé son étude annuelle mondiale phare, posant les mêmes questions à 1 000 personnes dans 68 pays.

Cette année, il y avait une question sur la popularité mondiale des grands dirigeants mondiaux.

Voici le résultat pour la popularité des dirigeants dans LEUR propre pays :

popularite dirigeants

(on a ici la différence entre les opinions favorables et les défavorablesµ. On n’a pas le détail, mais on doit par exemple avoir Poutine à 85 % de favorables et et 13 % de défavorables)

Vainqueur : Vladimir Poutine, suivi des dirigeants indiens et iraniens…

On appréciera les résultats dans l’Occident “éclairé”, et dans la France éteinte…

Sans aucune Poutinophilie de ma part (que je n’ai pas – je n’ai confiance dans aucun dirigeant. Après, il y a un classement de dangerosité entre eux, c’est certain…), que nos médias traitent ainsi le Président peut-être le plus populaire du monde dans son pays, quand on a le moins populaire chez nous, est assez interpellant…

Plus amusant, on peut croiser dès lors avec la popularité moyenne mondiale, tous pays confondus. Le classement, change évidemment :

popularite dirigeants

La “nation indispensable” est donc en tête et les “méchants” de nos médias en queue de peloton.

Plus intéressant est le détail par pays, que je mets en conclusion – c’est une bonne mesure de l’orientation des opinions publiques.

Obama :

popularite dirigeants

Poutine :

popularite dirigeants

Chine (non testé chez lui, faut pas pousser…) :

popularite dirigeants

Merkel (amusants les pays de scores négatifs… Gros succès chez les trafiquants d’organes en revanche) :

popularite dirigeants

Hollande :

popularite dirigeants

Cameron :

popularite dirigeants

Iran :

popularite dirigeants

Le coupeur de têtes :

popularite dirigeants

Inde :

popularite dirigeants18


Allez, pour finir en chanson : une jeune femme chante “Je veux quelqu’un comme Poutine” dans la rue en Russie (3 millions de vues sur Youtube…).

Notez que ça ne vient pas à la tête de beaucoup de personnes de chanter ça de Hollande.

Le seul intérêt de passer ça est cependant de voir la réaction du public qui passait juste dans la rue, à la toute fin :

On sent bien la dictatuuuuuuuuuure… 🙂

Commentaire recommandé

Harry Stokrat // 25.05.2016 à 02h11

La chanson russe et les réactions du public font chaud au coeur : ils aiment leur chef et ils en sont fiers.

Ca fait tellement de bien que j’en ai oublié que j’étais en France. Quand je m’en suis rendu compte, ça a été un choc : on est devenus si chroniquement déprimés qu’on ne le sait même plus ?

Une chanson populaire dans la rue, ça en dit beaucoup plus qu’une poignée d’experts qui débattent à la télé : la même différence qu’entre vivre, ou parler de ceux qui vivent.

Ceux qui dansent, et ceux qui dénigrent en faisant tapisserie au bord de la piste.

Sans parler de l’impact sur la motivation du dirigeant, sur la durée. Demandez aux footballeurs la différence entre jouer entouré de fans, ou dans un stade hostile…

62 réactions et commentaires

  • Morksvard // 25.05.2016 à 01h33

    Bonjour,

    Excusez ma question surement un peu bête de non technicien des chiffres, mais c’est quoi l’intérêt de faire opinions favorables moins les défavorables dans les graphiques?

     2

    Alerter
    • Nerouiev // 25.05.2016 à 05h38

      C’est pour éliminer les sans opinions et ramener l’équilibre à zéro. Ce n’est pas pareil 10% favorables avec 0% défavorables (bilan + 10%), ou au contraire avec 90% défavorables (bilan – 80%).
      J’en profite pour dire que le poids à l’étranger reflète le rendement de la propagande médiatique par les diffuseurs d’opinion.

       56

      Alerter
  • Harry Stokrat // 25.05.2016 à 02h11

    La chanson russe et les réactions du public font chaud au coeur : ils aiment leur chef et ils en sont fiers.

    Ca fait tellement de bien que j’en ai oublié que j’étais en France. Quand je m’en suis rendu compte, ça a été un choc : on est devenus si chroniquement déprimés qu’on ne le sait même plus ?

    Une chanson populaire dans la rue, ça en dit beaucoup plus qu’une poignée d’experts qui débattent à la télé : la même différence qu’entre vivre, ou parler de ceux qui vivent.

    Ceux qui dansent, et ceux qui dénigrent en faisant tapisserie au bord de la piste.

    Sans parler de l’impact sur la motivation du dirigeant, sur la durée. Demandez aux footballeurs la différence entre jouer entouré de fans, ou dans un stade hostile…

     75

    Alerter
  • triari // 25.05.2016 à 05h07

    Ça alooooors ! Merkel est à -72 % en Grèce !!! On se demande pourquoi ? Rohani est à -89% en israël, ça, à la limite, on pourrait comprendre … mais Obama, lui, y est impopulaire à -22%? Alors qu’il n’a jamais cessé de dire que les USA allaient protéger israël, que la sécurité d’israël comptait presque plus que celle de l’amérque … sont jamais contents ces israéliens !

     37

    Alerter
  • Macarel // 25.05.2016 à 07h45

    Hollande par son alignement inconditionnel sur la politique ordo-libérale de l’UE, provoque une guerre civile a gauche. C’est cet alignement sans faille , qui fait exploser la gauche.
    Mais à sa décharge, l’UE ordo-libérale fait exploser toutes les gauches en Europe, et fait monter les populismes de type néo-fascistes à droite.
    L’on est mal barré, au sens propre, comme au sens figuré.

     45

    Alerter
    • LS // 25.05.2016 à 11h45

      Je dirais que la radicalisation de l’UE ordo-libérale fait monté le populisme (appelons le comme ça pour reprendre votre vocabulaire).
      Je voie bien une montée de ce “populisme” de droite en France, au nord et à l’est de l’Europe, mais au sud, je voie plutôt une montée du “populisme” de gauche.

       2

      Alerter
    • triari // 25.05.2016 à 11h57

      Le terme populiste est une invention de journalistes pour humilier ceux qui s’éloignent de la “ligne du parti” ultralibéral (un peu comme on traite de (néo-)Munichois ceux qui s’opposent à la guerre en Syrie, ou comme on traite de complotistes celles et ceux qui font preuve d’esprit critique devant les “preuves irréfutables” des exactions de l’armée arabe syrienne ou de la présence militaire russe en Ukraine).
      Il faudrait cesser d’employer les mots des ultralibéraux et de leurs laquais médiatiques.
      Déjà, on ne cesse de clamer que l’on est en “démocratie” (Demos : peuple, Kratos : pouvoir) dans ce cas, tout le monde devrait être populiste, par définition.
      Ensuite, si on est populiste, c’est que, eux, par définition, seraient “élitistes”, partisans des pouvoirs de l’argent, en opposition au peuple.
      En fait, on devrait parler plus simplement d’hommes et de femmes anti-ultralibéralistes (de droite, de gauche, d’extrême…si ces notions ont encore une valeur).

       45

      Alerter
  • PatrickLuder // 25.05.2016 à 08h01

    On voit bien toute la puissance de la communication moderne,
    qui change la perception du monde,
    mais qui ne change rien à sa réalité ;o)

     27

    Alerter
  • Philippe30 // 25.05.2016 à 08h01

    Faut dire que vous l’avez pas aidé avec sa photo notre François villipendeur de la finance ….

    Les chiffres parlent d’eux même sans aucun trucage comme cela peux exister dans certains sondages nationaux.

    A quand une prise de conscience que ce système néo coloniale est révolu , que le monde a changé , que les vieilles méthodes de captation de richesses par l’occident sont révolues.

    Poutine gagne facilement car il a discours et des actes honnête , il ne transige pas et ne retourne pas sa veste , il dirige son pays pour le bien de son peuple , là est la différence !

    Philippe

     40

    Alerter
  • ras-poutine // 25.05.2016 à 08h19

    OB : une jeune femme chante “Je veux quelqu’un comme Poutine, etc.

    C’est bien la peine d’être le chantre de l’anti-propagande.

    Cette chanson est apparue en 2002, diffusée par le groupe « chanter ensemble » (Поющие вместе).

    D’après Wikipedia russe (= https://ru.wikipedia.org/wiki/%D0%9F%D0%BE%D1%8E%D1%89%D0%B8%D0%B5_%D0%B2%D0%BC%D0%B5%D1%81%D1%82%D0%B5#cite_note-2 =) son premier producteur, Nikolaï Gastello (Николай Гастелло) l’a défini comme un groupe de propagande (агитбригаду, vous pouvez lire en français : agit-brigadou).

    Ce Nikolai Gastello était le chef du service de presse des tribunaux de la fédération de Russie.

    Ici un reportage (en anglais) sur toute cette histoire
    = https://www.youtube.com/watch?v=zF-f6aAZ-XM =

     13

    Alerter
    • vincent // 25.05.2016 à 10h38

      L’ump a fait pareil en son temps,je vois pas en quoi c’est plus condamnable chez les russes que chez nous.

       14

      Alerter
    • Olivier Berruyer // 25.05.2016 à 11h25

      le seul intérêt est la réaction des gens dans la rue…

      et oui oui, il y a une propagande pro gouvernementale en Russie – comme dans 100% des pays… 🙂

       65

      Alerter
    • Heirani // 25.05.2016 à 14h24

      Obtenir l’adhésion et le consentement de la population au moyen de la propagande est le propre des régimes dits “démocratiques”. Tout cela a très bien été théorisé par Bernays. Et les exemples des différentes techniques employées sont légions.
      Par contre pour que l’image vendue reste pendant 15ans, c’est qu’il y a un petit fond de vérité.
      D’ailleurs les médias qui le critiquent chez nous ne réfutent pas l’image de l’homme viril et attaché à la tradition qu’il véhicule. Mais au contraire jugent ces valeurs comme négatives car considérées comme: fasciste, misogyne, homophobe, j’en passe et des meilleurs.

      Et méfiez-vous de PBS, à la fin du reportage un intervenant sous-entend à demi-mot que Poutine serait lié à l’organisation des attentats de Moscou. Et ça c’est du conspirationnisme. Et le conspirationnisme comme dirait l’un de nos plus éminent journaliste, Laurent Joffrin, c’est “l’ennemi de la démocratie”.

       12

      Alerter
    • a // 25.05.2016 à 16h07

      Réécoutez bien les paroles de la chansonnette, ce n’est pas du pur virilisme gratuit: elle dit bien “je veux un homme qui comme Poutine ne boit pas, a de la force (intérieure aussi…), qui ne s’enfuit pas..”. C’est de l’anti-Yeltsine. vous en connaissez beaucoup qui voudrait avoir des dirigeants (et les femmes des maris…) qui sont alcooliques, se barrent à la première difficulté et se laissent porter par leurs femmes? Les femmes russes ont bien dégusté pendant les années “lumières” de Yeltsine, elles ont porté le pays sur leur dos! Elles savent donc de quoi cette chanson parle-t-elle – de dirigeants (et de maris…) responsables!

       19

      Alerter
      • sg // 25.05.2016 à 19h45

        Oui c’est vrai, l’une des mesures phares de Poutine quand il est arrivé au pouvoir est d’avoir limité les débits d’alcool afin de limiter l’alcoolisme chronique dans la population. Cela avait fait grand bruit à l’époque en Russie, beaucoup avaient jasés mais finalement cela a énormément aidé le pays à se redresser. Je n’ai malheureusement pas de chiffres pour étayer ce sentiment, mais ce sentiment est partagé par beaucoup de russes (même déjà à l’époque).

         11

        Alerter
      • Spiridon // 26.05.2016 à 02h22

        Exact. Ca n’est pas une chanson qui glorifie Poutine, ou qui en estime les mérites, mais qui s’amuse d’une comparaison avec Poutine pour louer les avantages d’un mari ne buvant pas, ne trompant pas, ne quittant pas le foyer etc..Aucune allusion politique.

         5

        Alerter
  • BA // 25.05.2016 à 08h27

    La période 1974-2016 avait été une période de construction européenne ininterrompue.

    Bilan : ces 42 ans de construction européenne aboutissent à un échec total.

    Conséquence : maintenant, les peuples européens vont voter de plus en plus CONTRE la construction européenne.

    Maintenant, les peuples européens vont voter de plus en plus pour les partis extrémistes.

    Dernier exemple en date : dimanche 22 mai 2016, au second tour de l’élection présidentielle en Autriche, le candidat de l’extrême-droite a obtenu 49,65 %.

    En Europe, nous entrons dans une nouvelle période politique.

    Nous allons vivre la montée aux extrêmes.

    L’échec total de la construction européenne va avoir des conséquences politiques dévastatrices.

     44

    Alerter
  • anatole27 // 25.05.2016 à 08h46

    Nos amis canadiens ont gardé une archive ou notre leader était acclamé comme poutine

    https://www.youtube.com/watch?v=cOQqteHYgrE

    Etant trahis et de défaites en défaites
    un armistice par les boches étant conclu
    la France était envahie par tous ces reitres
    et nous savons comme ils traitent les vaincus
    ne voulant pas courber la tête
    en angleterre nous sommes venus
    un vrai chef est à notre tête
    il nous menera à notre but
    reconquérir paname
    chasser les ennemis
    des alpes jusqu’au Rhin
    libérer le pays

     5

    Alerter
  • sissa // 25.05.2016 à 09h07

    Je suis fasciné par les -72% de Merkel en Grèce. Dernièrement j’ai vu un reportage de propagande européiste de Arte sur l’image de Merkel en Europe, et la “journaliste” qui nous parlait de la Grèce nous expliquait que depuis la crise des réfugiés, l’image de la chancelière était de nouveau positive dans ce pays…
    On a beau être habitué, on reste surpris par la capacité de mensonge éhonté de ces gens..

     45

    Alerter
  • Nicolas Anton // 25.05.2016 à 09h12

    On peut considérer que les français sont un peuple “éclairé” qui cherche à s’émanciper en rejetant toutes tentatives de ceux qui voudraient s’imposer comme les maîtres. C’est plutôt rassurant..

     4

    Alerter
  • Ailleret // 25.05.2016 à 09h20

    La popularité d’un dirigeant dans son pays est un indice sérieux ; mais sa « popularité » à l’échelle du monde reflète seulement les partis-pris du mondialisme médiatique, ainsi que le conformisme des opinions publiques.

    Il en va autrement des pays qui subissent les effets réels des politiques de ces dirigeants. Barack Obama en est un exemple : + 30 % dans l’ensemble des pays sondés, où il n’est guère qu’une icône, mais – 45 % au Pakistan, pays qui goûte ses drones depuis des années… On aimerait connaître la popularité d’Obama au Yémen.

    Pour Hollande, l’écart entre les + 6 % « mondiaux » et les – 47 % dans le pays qui l’a élu président devrait figurer dans tous les manuels d’instruction civique.

    L’écart entre la « popularité » mondialiste et la popularité locale est défavorable à Poutine, Modi et Rouhani, alors qu’il est favorable à Obama, Merkel, Cameron et Hollande : preuve que le mondialisme médiatique reste manipulé par l’Occident.

     39

    Alerter
  • ANNA // 25.05.2016 à 09h24

    Dans la rubrique :
    “Méchant dictateur Poutine dope ses sportifs”, on pourra ajouter – “Poutine dope ses programmeurs”
    Au championnat du Monde chez les programmeurs, a Phuket, le 16 mai 2016 , les programmeurs russes de l’université de St Petersbourg on pris la première place :
    https://habrahabr.ru/company/edison/blog/301244/
    Deuxième place est pour les programmeurs de l’université de Shanghai :
    https://habrastorage.org/getpro/habr/post_images/78d/f34/5bc/78df345bcb2a8bccf26195b75ed987c3.jpg
    Troisième place est pour les programmeurs de Harvard :
    https://habrastorage.org/getpro/habr/post_images/7c5/c6e/c47/7c5c6ec479b636fe478a6daf7f2ea7ef.jpg
    *entre les chinois et les américains, cherchez l’erreur… 😀

     21

    Alerter
  • FDM // 25.05.2016 à 10h21

    Bonjour,

    Mais non, mais non voyons François Hollande est au top, il est dans l’histoire.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2713299/2016/05/24/Aujourd-hui-je-suis-dans-l-Histoire.dhtml

    Notez il est dans l’histoire, mais il ne la fait pas 😉

     5

    Alerter
    • Françoise // 26.05.2016 à 20h46

      Il n’est pas dans l’Histoire, mais dans les histoires… :-/

       2

      Alerter
  • LS // 25.05.2016 à 11h53

    Je ne peux m’empêcher de regarder avec ces chiffres, ceux des sondages sur la confiance en l’avenir, faits pays par pays. Les chiffres pour la France y sont calamiteux également.

     6

    Alerter
  • Tony A // 25.05.2016 à 12h16

    Dans les territoires palestiniens, seul le “coupeur de têtes” recueille un minuscule 3%. Tous les autres sont très loin en négatif. Ces gens se sentent vraiment abandonnés de tous.

     7

    Alerter
  • Lea_ // 25.05.2016 à 13h30

    Le peuple français n’est pas reconnaissant et ne sait pas apprécier des GRAAAANDS hommes, quelle tristesse! Ca me gâche ma journée et peut être même un mois entier. Snif, snif!
    Pourtant BHL en personne faisait son éloge dans Time magazine: “Quoi que nous puissions penser de l’action de Hollande sur un plan national, pendant quatre années, il a été l’un des grands dirigeants du monde. Ce n’est pas une opinion, c’est un fait.”

     7

    Alerter
  • Nerouiev // 25.05.2016 à 13h46

    Concernant Hollande, la barre rouge est si importante qu’il n’a pas pu être rangé à gauche.

     10

    Alerter
    • Morne Butor // 25.05.2016 à 15h49

      Ça s’appelle de la manipulation des esprits. Merkel, Cameron et Hollande eussent été tous les trois placés à droite du graphique on aurait pu simplement admettre qu’Olivier Berruyer montrait ceux qui ont moins d’opinion favorable que d’opinion défavorable. Mais le graphique est ainsi fait qu’il faut bien y reconnaître une intention de manipulation 🙂 mais rassurez-vous mon opinion envers Olivier est toujours au plus haut. Ce n’est qu’un petit écart peu significatif… pour l’instant.

       5

      Alerter
  • Catherine // 25.05.2016 à 14h37

    Mon dernier commentaire rejeté :

    “Tout ceci ressemble fort à de l’enfumage organisé.

    Ok, on laisse filtrer que l’Arabie Saoudite a financé, contribué.

    Mais ils n’ont pas que le financement du 11/09 à leur actif, il suffit de regarder la Syrie, le Yemen pour ce qui est du plus visible.

    On voit bien dans ce derniers exemples vers les mêmes intérêts de qui convergent ces actions.

    Ok donc, ils financent, mais qui sont les commanditaires ?

    C’est à cela me semble-t-il qu’il faut s’intéresser.”

     3

    Alerter
  • Soyons factuels ! // 25.05.2016 à 14h58

    A quand un sondage sur la popularité et la représentativité de nos syndicats… capables pour les plus extrêmes de bloquer bientôt tout un pays (ça va nous coûter bien plus cher que le salaire indécent de Ghosn et, pourtant, ça ne fait pas l’objet d’un billet sur ce site… snif) . Vivement que le rapport Perruchot soit déterré !

     1

    Alerter
  • Soyons factuels ! // 25.05.2016 à 15h05

    Oups, mon message est parti trop vite.

    D’après Bva (cf http://www.bva.fr/fr/sondages/questions_d_actualite_bva_-_orange_-_itele/les_francais_et_les_syndicats_de_salaries.html ), la Cgt est le syndicat de salariés le moins populaire de France… et, pour rappel, ne représente que 2,6% des salariés !!

     1

    Alerter
    • Olivier Berruyer // 26.05.2016 à 12h05

      la CGT représente 26,7 % des salariés…

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Représentativité_syndicale_en_France

      Ne vous plaignez pas de dire de grosses âneries et d’être modéré…

       6

      Alerter
      • Georges // 26.05.2016 à 14h07

        pour l’instant la CGT représente les 70 % des Français qui se sont prononcés contre cette loi du travail ! et contre l’utilisation aveugle du 49.3 – il n’est pas nécessaire d’être “encarté” pour être d’accord avec des actions qui sont justifiées et qui défendent ce qui peut encore être défendu pour le bien commun –

         10

        Alerter
        • Pierre // 26.05.2016 à 14h24

          Ne mélangeons pas 😀
          M’est avis qu’il est trop facile de sous entendre qu’un petit groupe représenterait automatiquement une majorité, uniquement parce que cette majorité a une idée en commun avec ce petit groupe…
          Ou alors il faudrait changer votre mot “représente” par “pense pareil que”…

          Personnellement, je suis dans ce cas: bien que je puisse rejoindre certains syndicats sur certaines revendications, je ne me sens pas pour autant représenté par eux…

          Je sais, je joue sur la sémantique, mais… après tout, n’est-ce pas ce que toutes nos élites font…?

           2

          Alerter
    • PolBismute // 26.05.2016 à 14h14

      Bof,
      La derniére députée PS (pour remplacer le ministre des aff. Etranges.) a bien été élue avec 7% des voix.
      Finalement on est dans les normes -:)

       3

      Alerter
  • Guillaume81 // 25.05.2016 à 15h55

    Une hypothèse (parmi d’autres) : à l’exception de l’Iran (dont je ne connais guère le système politique), les chefs d’Etat “populaires” sont à la tête de pays de culture fédérale ou impériale avec des pouvoirs locaux forts : ils apparaissent, un peu comme le Roi de France sous l’Ancien Régime, comme le “dernier recours” contre des autorités provinciales plus présentes dans la vie des gens, plus clivantes donc, et perçues éventuellement comme corrompues…

     4

    Alerter
  • Nicolas // 25.05.2016 à 16h19

    Les Américains détestent moins Poutine que Clinton et Trump (sondage WSJ/NBC)
    https://twitter.com/ianbremmer/status/735468814209552384

     5

    Alerter
  • lim75 // 25.05.2016 à 17h48

    Pour rappel, Narendra Modi, le 2ème de la liste a probablement une responsabilité importante dans ça :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Violences_au_Gujarat_en_2002

     1

    Alerter
  • LanQou // 25.05.2016 à 18h48

    Je suis un peu surpris de voir que les Palestiniens ont plus d’affection pour le roi Salman que pour le président Rohani. Je trouve ça même quelque peu inquiétant.

     1

    Alerter
  • Joanna // 25.05.2016 à 19h08

    Il serait quand même bon de redire que NOUS NE SOMMES PAS EN REELLE DEMOCRATIE.
    Si nous l’étions nous n’aurions pas eu les mêmes députés, pas le même gouvernement et donc pas la même politique et pas les mêmes lois votées. Et il serait bon d’en prendre enfin conscience.

     9

    Alerter
    • Ailleret // 25.05.2016 à 19h41

      Nous ne sommes PAS DU TOUT en démocratie, quoi qu’on pense de ce régime politique. Relisez Sieyès et Rousseau : un régime représentatif ne peut être une démocratie.
      La dernière fois que le peuple français s’est exprimé directement, c’était le 29 mai 2005, et on sait ce que nos classes dirigeantes ont fait de ce vote souverain.

       22

      Alerter
      • chenes // 26.05.2016 à 22h15

        je me croyais en démocratie car mes parents se croyaient en démocratie, les institutions mon inculqués que noue étions en démocratie, du matin au soir les médias nous font croire que nous sommes en démocratie, le conditionnement est par nature inconscient.la démocratie ce n’est pas moi, ce n’est pas vous, c’est tous ensemble.je ne vois aucune démocratie sur terre, le jour ou nous serons assez nombreux conscient de ce fait peut etre pourrons la mettre en place.

         2

        Alerter
  • Ro // 25.05.2016 à 21h40

    Je serais curieux de voir ces chiffres pour tous les pays. Je peux pas m’empêcher de penser que toutes les paroles du monde ne sont pas aussi libres quant à donner sincèrement une opinion de leur dirigent…

     2

    Alerter
  • vincent // 25.05.2016 à 22h42

    Je ne crois pas que cela soit aussi simple; au delà du régime politique ce sont bien les hommes qui font la différence en terme de gouvernance, je préfère un dirigeant au long règne qui a au moins un peu d’intérêt à servir son peuple, qu’une démocratie bourrer de ploutocrate, mais bon après question de préférence

     6

    Alerter
  • Macarel // 25.05.2016 à 22h57

    Hollande veut liquider le syndicalisme radical : soit la CGT.

    Il a humilié ce qui restait de gauche dans le PS, il lui reste à terminer le travail en liquidant les syndicats non “réformistes”.

    Halte à la dictature des syndicats (de la CGT) !

    Filoche accroché sur Europe 1 par les “chiens de garde”

    http://www.europe1.fr/societe/gerard-filoche-ps-une-greve-generale-avec-occupation-des-entreprises-est-meritee-2753296

    Après la droite libérale aura une autoroute.

     4

    Alerter
  • Ailleret // 26.05.2016 à 05h31

    Ne désespérez pas, Macarel : la CGT est bien dans le collimateur, mais elle n’est pas encore abattue. Loin de là.

     3

    Alerter
  • Soyons factuels ! // 26.05.2016 à 08h03

    “Amusant” le modérateur qui modère mon commentaire dénonçant le blocage par la CGT pourtant si peu représentative des salariés (2,6%) et syndicat le moins apprécié de tous, par les français (cf sondage Bva)… mais qui ne modère pas Macarel, ni Ailleret qui défendent la CGT.

    Bon, c’est vrai que j’ajoutais que ce blocage coûtait bien plus cher que le salaire indécent de Ghosn… ce n’est pas politiquement correct, ici, de dire du mal de l’extrême gauche ! et mieux vaut taper sur les méchants patrons. Au moins la ligne éditoriale de ce site est claire 🙂

     5

    Alerter
    • Ailleret // 26.05.2016 à 08h26

      C’est vrai, je n’ai pas été “modéré”, et j’espère que vous ne serez pas “modéré” non plus, même si nos opinions divergent quant au présent conflit social. J’ai quand même entendu ce matin sur RTL un sondage Ifop qui ne va pas dans votre sens :
      http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/malgre-les-blocages-de-raffineries-62-des-francais-estiment-le-mouvement-contre-la-loi-travail-justifie-7783386330

       3

      Alerter
      • Soyons factuels ! // 26.05.2016 à 08h35

        Merci pour votre message. J’avoue être plutôt libéral mais, par souci d’ouverture d’esprit, je suis abonné depuis bien longtemps au site Les-Crises qui permet, en effet, d’entendre d’autres points de vue argumentés et constructifs.

        S’agissant de votre sondage, vous avez (aujourd’hui) raison mais dès que les réformes deviennent compliquées, les français reculent… nous sommes l’un des rares pays européens qui n’affrontent pas les réalités alors que c’est le moment (taux bas, pétrole pas cher…).

        Rappelez-vous en septembre dernier, 7 français sur 10 estimaient qu’il faudrait laisser les entreprises fixer le temps de travail en accord avec leurs salariés. Cf https://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2015/opi20150903-Le-temps-de-travail-Septembre-2015.pdf … désormais qu’ils sont coincés dans les bouchons, ils préfèrent que le gouvernement recule… hélas, j’ai l’impression que les intérêts particuliers (Cgt et Ghosn inclus) passent derrière l’intérêt général !

         5

        Alerter
        • Lea_ // 26.05.2016 à 13h35

          “les réformes deviennent compliquées, les français reculent… ”
          Compliquées ou injustes ? De toute façon, cette nouvelle loi ne prévoit pas l’allégement du code du travail, ni la baisse de fiscalité sur les entreprises.

           2

          Alerter
          • PolBismute // 26.05.2016 à 14h35

            La fiscalité de quelles entreprises ?
            Parce que là on est loin d’une égalité parfaite …

             0

            Alerter
            • Lea_ // 26.05.2016 à 20h14

              Petites et moyennes, bien sûr. Elles sont tout simplement zappées dans cette loi.

               1

              Alerter
        • PolBismute // 26.05.2016 à 14h33

          Le souci avec le terme libéral.
          C’est qu’il est énoncé uniquement pour abolir toute régle pour la finance internationale.
          Pas pour le reste du bon populo : pour lui c’est des normes de plus en plus contraignantes, l’état d’urgence, le 49-3, la police, la casse sociale dictée par l’Europe de Bruxelles (Ne pas oublier que la soi-disant loi El Komri, c’est en fait une recommandation de la commission Européenne)
          Que fait l’Etat devant les 80 milliards annuels d’évasion fiscale ? Rien !
          Et pour cause! Ceux qui s’évadent sont d’anciens inspecteurs de Bercy et de l’ENA.
          (Un bon livre la dessus : Tentative d’évasion fiscale – Michel & Monique Pinçon).

           4

          Alerter
    • Olivier Berruyer // 26.05.2016 à 12h06

      Quand on ment sur les faits ici, comme vous l’avez fait sur la représentativité, on est en effet modéré.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Représentativité_syndicale_en_France

       2

      Alerter
    • PolBismute // 26.05.2016 à 14h21

      Pourtant il ne manque pas en France de médias “favorables” aux méchants patrons, à la finance dérégulée et au libéral-socialisme.
      Ouuups ! pardon je voulais dire au “social-libéralisme”.
      Un petit site qui va dans une voie un peu opposée permet de donner de la pluralité à l’information.
      C’est pas ça la démocratie ?

       2

      Alerter
  • Soyons factuels ! // 26.05.2016 à 12h30

    Olivier, pourquoi dites-vous que je mens (le terme est fort !) ?
    J’ai écrit que la CGT représentait 2,6% des salariés, pas des syndiqués.

    Aujourd’hui, les syndicats représentent moins de 7% des salariés (en fait 3 à 4% seulement si l’on ne regarde que le privé)… d’où le chiffre de 2,6% que donnent certaines sources.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndicat_de_salari%C3%A9s_fran%C3%A7ais

    http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/reforme-code-travail-el-khomri/20160525.OBS1197/mobilisation-contre-la-loi-travail-que-pese-vraiment-la-cgt-en-france.html

    Je ne crois pas, sincèrement, avoir écrit de mensonges.

     3

    Alerter
    • SanKuKai // 26.05.2016 à 17h49

      Je pense que votre question sur le niveau de représentativité syndicale n’est pas idiote mais fait partie d’un autre débat.
      Car je pense que sur cette lute particulère, la CGT a toujours plus de légitimité que la ministre qui a pondu la loi du même nom puisque et que pas mal d’élus si on utilise votre mode de calcul
      http://www.les-crises.fr/a-tous-les-naifs-du-vote-blanc-karine-daniel-une-star-est-nee-ou-pas-car-avec-7-des-citoyens/.

      Sinon votre chiffre n’est pas précisément dans les sources citées (pas loin mais il n’y est pas) et ca sent quand même la recherche à postériori pour justification. Donnez vos sources tout de suite la prochaine fois.
      Vous vous surnomez “Soyons Factuels” et vous ne l’êtes pas.
      Les discours que vous tenez facon média mainstream (blah, blah…”Réforme”…”Certaines Sources disent que”…”La France moins attractive”…”compétitivité”…”Trop de contraintes en France”),
      ici ca pardonne pas.

      Vous ne respectez pas la charte, vous êtes modéré, c’est la règle pour nous tous. Je l’ai été aussi et il n’y a rien de mal à cela. 🙂
      Au passage, un grand merci aux modérateurs.

       2

      Alerter
    • PatrickC // 26.05.2016 à 19h37

      “Aujourd’hui, les syndicats représentent moins de 7% des salariés”

      A mettre en regard d’un gouvernement de nommés, qui ne représente donc… personne, d’un point de vue “démocratique”. Il est d’ailleurs à la peine pour se trouver une majorité fiable à l’assemblée nationale (sous-entendu : qui ne retourne pas sa veste quand la rue gronde, de peur d’y perdre son mandat), ce qui en dit un peu aussi sur sa représentativité réelle.

      Bref, une “poignée” de salariés syndiqués font le boulot, face à une “poignée” encore plus réduite de gouvernants (qui font aussi leur boulot, tout en étant finalement beaucoup moins cohérent entre les idées qu’ils prétendent représenter et les lois qu’ils présentent). Quand les uns prétendent exploiter à outrance la rue, les autres y descendent pour la défendre. Je n’y vois rien de choquant.

      On peut difficilement, me semble-t-il, déplorer d’une part des carences de démocraties, et d’autre part reprocher aux quelques-uns qui s’y impliquent d’en actionner les rouages du “dialogue social”.

       4

      Alerter
    • Olivier Berruyer // 26.05.2016 à 20h43

      ce qui compte c’est le résultats des élections, pas des adhésions – c’est le principe légal de la représentativité… cf mon lien 🙂

       3

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications