Les Crises Les Crises
20.décembre.201220.12.2012 // Les Crises

[Première victoire] Propagande gouvernementale : la presse est unanime !

Merci 0
J'envoie

Bien sûr ce n’est qu’une première petite victoire, limitée. Mais essentielle. La presse a résisté à l’intoxication gouvernementale sur ce sujet qui semble technique (mais qui ne l’est pas).

À nous de nous mobiliser pour faire bouger les choses, désormais…

Je salue l’intérêt de Libération, et le travail vraiment remarquable de l’Express, de Challenges et de l’Expansion (cf encadré rouge plus bas), qui font honneur à la presse française.

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

presse unanime réforme loi bancaire banques

Bref, tout le monde a compris que le gouvernement avait cédé devant les banquiers.

Maintenant, il faut comprendre que c’est dramatique pour notre système bancaire, et donc pour la sécurité de notre argent et le financement de nos entreprises.

Et donc, qu’il faut se mobiliser un peu… (et passer l’information pour commencer)

À suivre !

27 réactions et commentaires

  • totor // 20.12.2012 à 17h58

    Juste un mot: merci!

      +0

    Alerter
  • Thomas // 20.12.2012 à 18h07

    Ce qui est touchant dans tout ceci, c’est de voir les médias s’employer à démonter la politique de Hollande. Non que ça me dérange, ceci étant.

    Après, quelles sont leurs motivations ? Un sursaut de conscience professionnelle, après les années d’enfumage Sarkozyste ? Ou bien plutôt une haine viscérale de Hollande qui les inciterait à chercher la petite bête quoi qu’il fasse ?

    J’avoue que cette deuxième hypothèse me séduit le plus pour une raison simple : dans leur haine de Hollande, ils se retrouvent alors à le pousser vers la gauche et à le repeindre en rouge. Ce serait vraiment croquignole, pour une presse qu’on dépeint comme suppôt du néolibéralisme.

    Au final, peu importent les raisons profondes, conscientes ou inconscientes de tout ceci, tant que la presse fait plus ou moins ce qu’on attend d’elle, c’est aussi bien. Pourvu que ça dure !

      +0

    Alerter
  • Dan // 20.12.2012 à 18h52

    NOUS N’AVIONS QUE LA DEMOCRATIE QUE NOUS MERITONS ?

    Quand les citoyens se comportent en sujet les élus se comportent en monarque !
    Les débordements de nos élus, conduisent beaucoup de nos concitoyens à exprimer leur rejet de la classe politique. Et si nous n’avions que les élus et la démocratie que nous méritons ! En effet l’immense majorité des français considèrent qu’ils ont fait leur devoir de citoyen lorsqu’ils ont voté et payé leurs impôts. Ils transforment ainsi la République en monarchie élective. Face à ce comportement de sujet il ne faut pas être surpris que les élus, souvent professionnels de la politique comme les rois, décident selon leur bon plaisir.
    Surprise la presse pour une fois lève le voile sur sur un foutage de gueules de la République monarchique !!

      +0

    Alerter
  • Bouneaud Michel // 20.12.2012 à 18h57

    Merci M. Berruyer! Et honte à toi François Hollande! Mitterrand (François, lui aussi) avait (un peu) sauvé les apparences les 2 premières années, mais là…

      +0

    Alerter
  • Letaulier // 20.12.2012 à 18h58

    « Ou bien plutôt une haine viscérale de Hollande qui les inciterait à chercher la petite bête quoi qu’il fasse ? »

    La petite bête?

    Hollande critique la hausse de tva de la droite, l’annule puis revient 3 mois plus tard avec une hausse.

    Hollande qui baisse sa culotte devant Mittal.

    Hollande qui baisse sa culotte devant Merkel

    Hollande qui finallement ne scinde pas en deux les banques comme il l’avait promis.

    Sarko était un vantard qui ne faisait pas ce qu’il promettait, Hollande va plus loin il fait carrément l’inverse.

    Je ne pense pas que la presse à atteint le niveau d’anti-sarkosisme primaire qu’on a connu pendant la présidence de l’ancien président.

      +0

    Alerter
    • ben // 20.12.2012 à 21h59

      l’anti-sarkozysme n’a jamais été primaire, mais toujours évolué, l’anti-hollandisme de la presse cité par cet homme l’est tout autant, ça s’appelle de la lucidité.

      je tenais à le dire :p

        +0

      Alerter
    • Rodriguez // 21.12.2012 à 01h26

      bien dit … je prends ton texte pour mon facebook

        +0

      Alerter
  • cécankonvaoù // 20.12.2012 à 19h42

    Vous pensiez certainement que les banquiers allaient se laisser déposséder de leur principal gagne pain, de leurs milliards sans rien dire?
    Un peu de clairvoyance et de lucidité, que diable!!
    Certes moi aussi j’aimerai que tout aille plus vite, plus loin, plus fort, mais je prends déjà cette réforme pour ce qu’elle est: un début dans le changement des attitudes vis à vis des banquiers, c’est à dire vis à vis de ceux qui ont fait la pluie et le beau temps sur l’économie depuis des dizaines d’années.

    Et tous ces journaleux en mal de vendre leurs torchons, je me rappelle pas en avoir entendu beaucoup qui manifestaient leur désapprobation durant ces années.

    Cette réforme est un début, je suis bien content, mais je continu à maintenir la pression pour que ce ne soit pas une fin.

      +0

    Alerter
    • Letaulier // 20.12.2012 à 20h35

      Quand on te lit on se croit revenu à la Grèce antique, période où on exécutait le porteur de mauvaises nouvelles.

      Nous aussi (nous= ceux qui ont voté Sarko en 2007) on a été cocufié. La seule différence c’est que pour nous cela s’est passé au bout de 6 mois alors que vous (le PS, les Verts etc.) c’est carrément pendant la nuit de noce.

        +0

      Alerter
      • Surya // 21.12.2012 à 10h37

        Tu as oublié le fouquet’s en fait.

          +0

        Alerter
  • Vénus-Etoile du Berger // 20.12.2012 à 20h24

    SUD OUEST

    Réforme bancaire modérée
    Malgré des avancées en matière de contrôle, le projet de réforme des activités bancaires ne devrait pas changer fondamentalement les règles du jeu.

    http://www.sudouest.fr/2012/12/20/reforme-bancaire-moderee-913196-710.php

      +0

    Alerter
  • mehdi khodjet el khil // 20.12.2012 à 22h58

    Ce sera une victoire, cher olivier, lorsque ces mêmes médias s’empareront du débat pour le détailler, l’exposer et l’expliciter au grand publique en prenant part et diffusant les argumentaires sans se limiter à de cyniques appréciations de réussite futile ou de véritable échec politique.
    cordialement

      +0

    Alerter
  • Porteu caroline // 20.12.2012 à 23h09

    Les messages de Jerôme Cazes :

    -Ecrire à un député est plus facile que ce que je disais : allez sur ce site (http://www.assemblee-nationale.fr/14/qui/circonscriptions/index.asp) et cliquez sur la circonscription qui vous intéresse. Vous obtenez le député et en cliquant sur « lui écrire » un email s’ouvre avec son adresse.

    -Et le projet Moscovici est plus vide que ce que je disais : je disais qu’il isolait dans une filiale 2% seulement de l’activité de la BNPP, en me basant sur des déclarations publiques d’un haut responsable de cette banque. Mais c’est 4 fois moins : un demi centième de la banque ! Pierre Moscovici est ennuyé maintenant que cela se sait…

    Et sa tribune publiée ce matin sur le Cercle des Echos, qui répond à Karine Berger, rapporteure du texte.
    http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221161360/reponse-a-karine-berger-pr

    Réponse à Karine Berger sur le projet de loi Moscovici
    LE CERCLE. La défense fracassante du projet de loi Moscovici sur les banques par sa rapporteure, Karine Berger, nous apprend beaucoup de choses sur le non-dit de cette non-réforme. Y compris qu’il suffirait de peu de choses pour redresser la barre. À elle de prendre ses responsabilités.

    Un point de méthode d’abord : vous nous dites que ce projet est le vôtre (dont acte, appelons-le Moscovici-Berger), vous expliquez que vous avez assisté « aux plus discrètes négociations (du projet) » et que vous êtes convaincue « d’en connaître presque tous les acteurs ». Vous vous sous-estimez Karine Berger : vous les connaissez tous, vous êtes devenue membre de ce monde minuscule des élites financières françaises qui décident entre elles. Et c’est un premier problème. La garantie que les contribuables apportent aux banques concerne tous les contribuables, particuliers ou entreprises. Les Anglais l’ont bien compris, qui ont ouvert le débat avant nous et l’ont confié à une commission sans banquiers ni régulateurs en activité. Pierre Moscovici a limité le débat à une commission où il n’y a que des régulateurs et des banquiers en activité et qui a procédé à des auditions secrètes dont on ne connait que ceux qui n’ont pas été auditionnés (comme Thierry Philipponnat de Finance Watch).

    La suite dans le lien ci-dessus

      +0

    Alerter
  • mehdi khodjet el khil // 20.12.2012 à 23h13

    Outre l’union bancaire , il y a aussi ICE qui se paye NYSE euronext, un jolie pactole qui scelle encore une fois, le pouvoir financier immense que l’on donne aux ricains qui ne le mérite pas.On apprends que ce sont les perspectives de spéculation sur les produits dérivées qui les font jubiler.
    la bourse de paris, les européennes appartiennent déjà aux ricains et ils vont bien faire joujou avec les sou-sou qu’on leur imprime à volonté.

    C’est écœurant, mais c’est la réalité et rien ne fait pour les en empêcher. au contraire on finance le nanotrading via le CIR

    Toutes ces manœuvres comme celles de moscovici sont coordonnées et articulées entre elles par le lobby bancaire qui profite pour faire passer les meilleurs reformes exceptées en sa faveur et monopoliser les places financières en les défendant par le système lui meme. Tout cela avec la bénédiction des institutions nationales et européennes complices de ces crimes contre la citoyenneté et les peuple du mondes

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202462739518-comment-l-ice-s-est-forge-une-place-chez-les-geants-522841.php

    Quelle honte
    Quelle honte
    quelle honte

      +0

    Alerter
  • BIGGLOP // 21.12.2012 à 01h04

    Il est vraiment dommage que le crime de forfaiture (code Napoléon 1810) ait été abrogé par le Nouveau Code Pénal de 1994, car il aurait pu concerner toutes ces belles personnes…
    Une autre vidéo, en complément de la  »réforme sabotée » :
    http://www.youtube.com/watch?v=JYI-kwo5pSY
    Ce soir, au JT d’Antenne 2, les chiens de garde François Lenglet et David Pujadas ont démontré leur insondable …….. (mettre le mot adéquat) à 33mn50
    http://www.france2.fr/jt/20h/

      +0

    Alerter
    • mehdi khodjet el khil // 21.12.2012 à 01h42

      …… connivence à préparer doucettement l’opinion publique au grand ménage bancaire et financier de 2013 et 2014.
      MDR les images de la France jamais vu en émeute
      MDR les cinq points sur lesquels ils espèrent une croissance et apporter des solutions.
      ATTENTION MERKEL / MONTI des indispensables pour sauver le monde.
      Bref de la crème de ………….. (continuer le jeu).

      Je n’ai pas de TV (ça me fait du bien) et ça faisait longtemps que je n’avais pas vu ces deux têtes de plouc, (depuis élections) ça fait du bien de rire un peu….

      Merci bien pour le lien

        +0

      Alerter
  • GRRR // 21.12.2012 à 01h08

    « Sarko en a rêvé, Hollande l’a fait! »
    Vivement la fin du monde! Ah ben tiens, c’est aujourd’hui.
    Allez, une petite chanson: https://www.youtube.com/watch?v=PLG-BXRwg1Q

      +0

    Alerter
  • Damien // 21.12.2012 à 01h47

    Je me doutais que le dern paragraphe de l’Expansion vous plairait 😉

      +0

    Alerter
  • Talbot cyril // 21.12.2012 à 07h38

    EXCELLENTE ANALYSE, j’ai lu le monde hier….Hollande n’est pas un homme de conviction mais une girouette…on arrivera bientôt au vaudeville à cette vitesse de mensonges et de niaiseries

      +0

    Alerter
    • step // 21.12.2012 à 10h38

      vrai et faux. C’est un homme qui contourne le conflit par la synthèse. C’est parfois pratique dans une négociation mais son incapacité à taper du poing sur la table est aussi un handicap. il a des principes mais comme tout bon négociateur il sont souples. Ceci dit le fait que sa synthèse donne ce genre de résultat résume bien le rapport des forces actuel. Disons qu’il ne faut pas compter sur hollande pour rétablir ou renverser la table.

        +0

      Alerter
  • Plim // 21.12.2012 à 09h50

    Les banques financent la dette publique française. A partir de là, comment voulez-vous ou pouvez-vous découper les financeurs de l’Etat ?

      +0

    Alerter
    • Surya // 21.12.2012 à 20h17

      Ce sont plus les assurances-vies qui financent la dette publique que les banques à ma connaissance.

        +0

      Alerter
  • Inox // 21.12.2012 à 21h06

    Franchement, vous pensiez vraiment que Hollande allait réussir à scinder banques de dépôts et banques d’affaires ? Je sais pas moi… C’est comme si on m’avait dis que Hollande allait aller sur la lune.

      +0

    Alerter
  • Christian // 22.12.2012 à 11h23

    Bravo,
    votre (notre) action commence à porter des fruits : le message est relayé, c’est un début !
    Merci pour votre (notre) détermination, ne lâchez rien !!!

      +0

    Alerter
  • scatt // 22.12.2012 à 15h39

    Ce qui est inquiétant et inadmissible c’est le fait que l’on puisse officiellement admettre, voire tolérer et donc autoriser la « spéculation » (voir l’expression gouvernementale relative à « la séparation des activités utiles à l’économie et la spéculation »). Une telle activité qui consiste à « faire de l’argent avec de l’argent » qui ne produit aucune richesse et au contraire appauvrit les individus en bout de chaîne, devrait être interdite.

      +0

    Alerter
    • Letaulier // 22.12.2012 à 19h55

      Faut pas généraliser, la spéculation n’appauvrit pas « les individus en bout de chaîne » sinon même les spéculateurs n’y participeraient pas.

      En plus si on devait interdire toute les activités humaines plus nocives qu’utiles, faudrait interdire le pinard, les jeux d’argent, l’industrie de l’armement etc…faudrait même supprimer un nombre important de fonctions politique (pourquoi avoir un sénat alors que c’est la chambre des députés qui en dernier ressort décide)

        +0

      Alerter
      • Amsterdamois // 23.12.2012 à 10h30

        Bin, z’avez pas tort pour ce qui est des jeux d’argent, de l’industrie d’armement…

          +0

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications