Ce Prix Goncourt du premier roman 2015 a été frappé d’une fatwa appelant à son exécution pour “apostasie et hérésie”…

Source : Kamel Daoud, pour le New York Times, le 20 novembre 2015.

Daesh noir, Daesh blanc. Le premier égorge, tue, lapide, coupe les mains, détruit le patrimoine de l’humanité, et déteste l’archéologie, la femme et l’étranger non musulman. Le second est mieux habillé et plus propre, mais il fait la même chose. L’Etat islamique et l’Arabie saoudite. Dans sa lutte contre le terrorisme, l’Occident mène la guerre contre l’un tout en serrant la main de l’autre. Mécanique du déni, et de son prix. On veut sauver la fameuse alliance stratégique avec l’Arabie saoudite tout en oubliant que ce royaume repose sur une autre alliance, avec un clergé religieux qui produit, rend légitime, répand, prêche et défend le wahhabisme, islamisme ultra-puritain dont se nourrit Daesh.

Le wahhabisme, radicalisme messianique né au 18ème siècle, a l’idée de restaurer un califat fantasmé autour d’un désert, un livre sacré et deux lieux saints, la Mecque et Médine. C’est un puritanisme né dans le massacre et le sang, qui se traduit aujourd’hui par un lien surréaliste à la femme, une interdiction pour les non-musulmans d’entrer dans le territoire sacré, une loi religieuse rigoriste, et puis aussi un rapport maladif à l’image et à la représentation et donc l’art, ainsi que le corps, la nudité et la liberté. L’Arabie saoudite est un Daesh qui a réussi.

Le déni de l’Occident face à ce pays est frappant: on salue cette théocratie comme un allié et on fait mine de ne pas voir qu’elle est le principal mécène idéologique de la culture islamiste. Les nouvelles générations extrémistes du monde dit « arabe » ne sont pas nées djihadistes. Elles ont été biberonnées par la Fatwa Valley, espèce de Vatican islamiste avec une vaste industrie produisant théologiens, lois religieuses, livres et politiques éditoriales et médiatiques agressives.

On pourrait contrecarrer : Mais l’Arabie saoudite n’est-elle pas elle-même une cible potentielle de Daesh ? Si, mais insister sur ce point serait négliger le poids des liens entre la famille régnante et le clergé religieux qui assure sa stabilité — et aussi, de plus en plus, sa précarité. Le piège est total pour cette famille royale fragilisée par des règles de succession accentuant le renouvellement et qui se raccroche donc à une alliance ancestrale entre roi et prêcheur. Le clergé saoudien produit l’islamisme qui menace le pays mais qui assure aussi la légitimité du régime.

Il faut vivre dans le monde musulman pour comprendre l’immense pouvoir de transformation des chaines TV religieuses sur la société par le biais de ses maillons faibles : les ménages, les femmes, les milieux ruraux. La culture islamiste est aujourd’hui généralisée dans beaucoup de pays — Algérie, Maroc, Tunisie, Libye, Egypte, Mali, Mauritanie. On y retrouve des milliers de journaux et des chaines de télévision islamistes (comme Echourouk et Iqra), ainsi que des clergés qui imposent leur vision unique du monde, de la tradition et des vêtements à la fois dans l’espace public, sur les textes de lois et sur les rites d’une société qu’ils considèrent comme contaminée.

Il faut lire certains journaux islamistes et leurs réactions aux attaques de Paris. On y parle de l’Occident comme site de « pays impies »; les attentats sont la conséquence d’attaques contre l’Islam ; les musulmans et les arabes sont devenus les ennemis des laïcs et des juifs. On y joue sur l’affect de la question palestinienne, le viol de l’Irak et le souvenir du trauma colonial pour emballer les masses avec un discours messianique. Alors que ce discours impose son signifiant aux espaces sociaux, en haut, les pouvoirs politiques présentent leurs condoléances à la France et dénoncent un crime contre l’humanité. Une situation de schizophrénie totale, parallèle au déni de l’Occident face à l’Arabie Saoudite.

Ceci laisse sceptique sur les déclarations tonitruantes des démocraties occidentales quant à la nécessité de lutter contre le terrorisme. Cette soi-disant guerre est myope car elle s’attaque à l’effet plutôt qu’à la cause. Daesh étant une culture avant d’être une milice, comment empêcher les générations futures de basculer dans le djihadisme alors qu’on n’a pas épuisé l’effet de la Fatwa Valley, de ses clergés, de sa culture et de son immense industrie éditoriale?

Guérir le mal serait donc simple ? A peine. Le Daesh blanc de l’Arabie Saoudite reste un allié de l’Occident dans le jeu des échiquiers au Moyen-Orient. On le préfère à l’Iran, ce Daesh gris. Ceci est un piège, et il aboutit par le déni à un équilibre illusoire : On dénonce le djihadisme comme le mal du siècle mais on ne s’attarde pas sur ce qui l’a créé et le soutient. Cela permet de sauver la face, mais pas les vies.

Daesh a une mère : l’invasion de l’Irak. Mais il a aussi un père : l’Arabie saoudite et son industrie idéologique. Si l’intervention occidentale a donné des raisons aux désespérés dans le monde arabe, le royaume saoudien leur a donné croyances et convictions. Si on ne comprend pas cela, on perd la guerre même si on gagne des batailles. On tuera des djihadistes mais ils renaîtront dans de prochaines générations, et nourris des mêmes livres.

Les attaques à Paris remettent sur le comptoir cette contradiction. Mais comme après le 11 septembre, nous risquons de l’effacer des analyses et des consciences.

*** A propos de Kamel Daoud ***
Manquant d’une voix le Goncourt 2014, il est couronné du Prix Goncourt du premier roman 2015

Le 3 décembre 2014 dans l’émission de Laurent Ruquier On n’est pas couché sur France 2, il déclare à propos de son rapport à l’islam : « Je persiste à le croire : si on ne tranche pas dans le monde dit arabe la question de Dieu, on ne va pas réhabiliter l’homme, on ne va pas avancer, a-t-il dit. La question religieuse devient vitale dans le monde arabe. Il faut qu’on la tranche, il faut qu’on la réfléchisse pour pouvoir avancer. ». Quelques jours plus tard, cela lui vaut d’être frappé d’une fatwa par Abdelfattah Hamadache Zeraoui, un imam salafiste, qui a appelé le 16 décembre sur Facebook à son exécution écrivant que « si la charia islamique était appliquée en Algérie, la sanction serait la mort pour apostasie et hérésie ». Il précise « Il a mis le Coran en doute ainsi que l’islam sacré ; il a blessé les musulmans dans leur dignité et a fait des louanges à l’Occident et aux sionistes. Il s’est attaqué à la langue arabe […]. Nous appelons le régime algérien à le condamner à mort publiquement, à cause de sa guerre contre Dieu, son Prophète, son livre, les musulmans et leurs pays. ». Il réitère par la suite ses menaces sur les chaînes de télé et les sites d’information des extensions TV des quotidiens arabophones réputés populistes Ennahar et Echourouk

35 réponses à L’Arabie saoudite : un Daesh qui a réussi, par Kamel Daoud

Commentaires recommandés

TuYolPol Le 22 novembre 2015 à 12h21

L’audience des puritains ne fait-elle pas qu’augmenter et pas seulement du côté de l’Islam ?
J’ai une explication complètement différente, et sur un plan général : toutes les violences, sociales, politiques et religieuses, sont engendrées en premier lieu par la violence économique, laquelle est directement proportionnelle à la déréglementation, aux volumes de transferts intercontinentaux entraînant la confiscation du pouvoir sur le fruit du travail donc de la capacité politique des peuples, à l’écart astronomique et définitif d’échelle entre l’humain et la globalisation, à la prédominance d’acteurs tyrannosaurus multinationalus rex incontrôlables, que l’on doit à l’idéologie imposée à coup de masse par une minorité ultra riche qu’il faut identifier.
La violence économique est la mère de toutes les violences, et les puritains de tous poils prospéreront sur la frustration et la rancoeur.

  1. Yautjas Le 22 novembre 2015 à 03h47
    Afficher/Masquer

    Et encore l’arabie saoudite est même pire que daesh ne serait-ce que pour le traitement réservé aux femme.
    Le jour où l’arabie saoudite acceptera des femmes dans son armée,nous verrons les banquiers à la haye.


  2. philbrasov Le 22 novembre 2015 à 07h31
    Afficher/Masquer

    j’avais dis ca il y a qq temps sur des forum type figaro, je me suis fait censure…
    Y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir..


  3. Patrick Le 22 novembre 2015 à 08h42
    Afficher/Masquer

    Ce que dit Kamal Daoud est d’une lucidité limpide,cette transformation religieuse est assez récente à cause des vecteurs des télé du Qatar et de l’Arabie et de leur outil satellitaire,(cette déviance n’existait pas il y a 30 ans en Algérie,France,Syrie,au Maroc…..);
    Passant pas mal de temps dans les pays musulmans j’ai pu constater que le roman “2084”de Boualem Sansal n’est pas un roman mais est la potentielle transformation d’une partie de la société sunnite,(pour info la société chiite a une hiérarchie religieuse,contrairement à la société sunnite)


    • AUSEUR Robert Le 22 novembre 2015 à 09h52
      Afficher/Masquer

      Ah ! quelles envolées ! Les intellos se régalent ! ….Que dire de ces transformations du monde capitaliste occidental , à commencer par la France ? Après ces decennies de hiérarchisations honteusement assassines (elles produisent plus de morts(es) , chez nous ? Tout en tenant un discourt aussi insistant sur le “Liberté , Egalité , Fraternité” ……que la présence de Daech tue bien moins que cette misère qui étend ses ravages assassins ! Quelle folie s’est donc emparée de notre société , issue de la dernière guerre , avec cette sauvagerie des SS et autres fascistes , bénéficiants de la complicité du peuple de base Allemand ……Et de la complicité de beaucoups de nos compatriotes ……Que nous retrouvons ou …….? = Même si leur fond de discourt est sous le gant , bien planqué !!! ?
      On ne saurait , dans nos milieux intellectuels évoquer que çà = “Ce que dit Kamal Daoud est d’une lucidité limpide,cette transformation religieuse est assez récente à cause des vecteurs des télé du Qatar et de l’Arabie et de leur outil satellitaire,(cette déviance n’existait pas il y a 30 ans en Algérie,France,Syrie,au Maroc…..);”


      • AUSEUR Robert Le 22 novembre 2015 à 10h19
        Afficher/Masquer

        Pour ma part , je n’entretiens pas d’ambition politique …..Celà ne m’empêche pas de tenir ce discourt qui , vu la culture la plus répendue , de nos jours , n’a aucune chance de triompher électoralement ! ……C’est sans doute la raison pour laquelle les “concentreurs , concentreuses des richesses , au nom de la religion catho ……Du pour ma gueule d’abord , on beau jeu d’accomplir ces forfaits sans grande chance qu'”on” leurs demande de comptes !


  4. Nora Le 22 novembre 2015 à 08h53
    Afficher/Masquer

    Le jour où la France acceptera dans ses ecoles republicaines des françaises ayant choisi de porter un hijab, que feront les banquiers ?


  5. FGB Le 22 novembre 2015 à 09h44
    Afficher/Masquer

    CLAIRE LESEGRETAIN (La Croix) : “L’Organisation de coopération islamique (basée à Jeddah, en Arabie saoudite), a lancé dimanche 15 novembre, selon les mots de son secrétaire général, le Saoudien Iyad Madani, « un appel urgent à engager une action commune et soutenue dans une lutte sans merci contre le fléau du terrorisme, devenu l’ennemi principal de l’humanité tout entière ». […] Dans son communiqué, les autorités musulmanes refusent en effet de qualifier d’islamiste ce terrorisme, estimant qu’il n’a rien à voir avec l’islam.”

    Attention danger l’Arabie Saoudite risque de déclarer la guerre à Abou Dabi pour la création d’un musée. Le musée du Louvre d’Abou DabiI est une composante d’un gigantesque district culturel en cours de constitution sur l’île de Saadiyat où il côtoiera trois autres musées et un centre de spectacles.

    Conclusion : Il ne faut pas confondre quiétiste et terroriste !…


    • FGB Le 22 novembre 2015 à 09h57
      Afficher/Masquer

      C’est la faute à Hollande !!! Il est forcément incompétent !!! Gouverner n’est-il pas prévoir !!!


      • Astatruc Le 22 novembre 2015 à 16h56
        Afficher/Masquer

        FGB,

        Hollande ne gouverne pas, Hollande est juste un commercial, comme l’était le nain.
        Et ils choisissent des partenaires très douteux.


    • Manu Le 22 novembre 2015 à 20h55
      Afficher/Masquer

      Effectivement, les EAU risquent fortement d’être la prochaine cible…


  6. Betula Corylus Le 22 novembre 2015 à 09h49
    Afficher/Masquer

    La chose est vraie, la chose est ancienne mais jamais effectuée.

    Tant que l’Islam n’aura pas réalisé sa “crise moderniste” (au sens de la crise moderniste de l’Église catholique de la fin du XIX ème et du début du XX ème siècle sous la poussée, en France, d’Hommes tels que le P. Lagrange fondateur de l’École Biblique de Jérusalem appliquant la méthode exégètique historico-critique, de l’abbé Laberthonnière et du philosophe Maurice Blondel …) tant que l’Islam n’aura pas réalisé sa “crise moderniste, donc, rien ne pourra se faire et sa radicalisation s’accentuera.
    Ce travail a déjà commencé avec certains auteurs comme Mondher Sfar, historien et philosophe tunisien, non sans risque pour eux …

    Reste à savoir si la radicalisation à laquelle nous assistons, en la subissant également, n’est que le dernier mais violent soubresaut avant cette remise en question théologique …..


    • Alae Le 22 novembre 2015 à 12h20
      Afficher/Masquer

      “tant que l’Islam n’aura pas réalisé sa “crise moderniste, donc, rien ne pourra se faire et sa radicalisation s’accentuera.”

      Il est incroyable que tant de monde soit aussi myope sur une question qui, pourtant, crève les yeux. Avant Bush et les cascades de guerres états-uniennes contre des pays musulmans, nous n’avions pas, ou quasiment pas de terrorisme. L’islam radical était marginal. Depuis l’invasion de l’Irak au nom de représailles pour le 11 septembre 2001, le terrorisme a littéralement explosé.
      Mais bien sûr, c’est la faute à l’islam (qui existe depuis le 7ème siècle et nous fichait une paix royale depuis la fin des croisades) et non à la politique étrangère post-coloniale démentielle des USA et de l’Occident, n’est-ce pas ?


    • TuYolPol Le 22 novembre 2015 à 12h21
      Afficher/Masquer

      L’audience des puritains ne fait-elle pas qu’augmenter et pas seulement du côté de l’Islam ?
      J’ai une explication complètement différente, et sur un plan général : toutes les violences, sociales, politiques et religieuses, sont engendrées en premier lieu par la violence économique, laquelle est directement proportionnelle à la déréglementation, aux volumes de transferts intercontinentaux entraînant la confiscation du pouvoir sur le fruit du travail donc de la capacité politique des peuples, à l’écart astronomique et définitif d’échelle entre l’humain et la globalisation, à la prédominance d’acteurs tyrannosaurus multinationalus rex incontrôlables, que l’on doit à l’idéologie imposée à coup de masse par une minorité ultra riche qu’il faut identifier.
      La violence économique est la mère de toutes les violences, et les puritains de tous poils prospéreront sur la frustration et la rancoeur.


      • groucho Le 22 novembre 2015 à 14h49
        Afficher/Masquer

        Absolument !
        Et dans le cas de l’Arabie Saoudite, le coeur se trouve dans le pacte du Quincy (1945) renouvelé pour 60 ans en 2008 (il me semble).
        C’est quoi ? En substance :
        1) les Etats-Unis garantissent la sécurité de la famille Saoud (et donc son pouvoir) et la couvre d’or. En échange de quoi…
        2) les compagnies pétrolières américaines (Aramco, en 1945) font ce qu’elles veulent en Arabie Saoudite
        Le reste s’en suit de manière parfaitement logique ! Et ça n’a aucun rapport réel avec la religion, si ce n’est que la religion a toujours été un moyen de contrôle social.
        Faut-il rappeler le discours du Latran de notre ex-chanoine-président qui précisait que le curé c’était quand même mieux que l’instituteur ? ( http://atheisme.free.fr/Contributions/Reve_chanoine_president.htm )


        • Manant Le 22 novembre 2015 à 15h59
          Afficher/Masquer

          Tout à fait juste. L’Arabie saoudite, tout comme Israël, sont deux “jeunes États” dont la naissance a été favorisée par la Grande Bretagne dans la foulée du démembrement de l’Empire ottoman dans le but d’empêcher la résurrection des puissances régionales (Iran, Irak et Egypte). Ce sont deux États-bases militaires munis d’idéologies religieuses pour combattre les États modernes (majoritairement républicains et partiellement laïcs). Derrière, il y a le génie anglo-saxon du “diviser pour régner” et l’idéologie élitiste et inégalitaire de l’Ancien Régime. Si vous avez compris cela, vous comprenez tout. La religion n’a rien à voir avec tout cela; elle est (c’est-à-dire la masse pacifique majoritaire des musulmans) la première victime.


  7. Wilmotte Karim Le 22 novembre 2015 à 10h00
    Afficher/Masquer

    https://community.sumofus.org/petitions/pour-une-commission-d-enquete-parlementaire-sur-les-attentats-du-13-novembre

    Pour une commission d’enquête parlementaire sur les lois de surveillance et les attentats.

    “Les tueries perpétrées à Paris et Saint-Denis dans la soirée du 13 novembre représentent un choc immense. Après le chagrin et le deuil, chacun d’entre nous tente de faire sens de l’incroyable violence de cet événement et de ce qu’il nous rappelle sur l’état du monde.

    Cependant, face à cette situation, les postures étroitement belliqueuses et autoritaires adoptées par le gouvernement et la quasi-totalité de la classe politique nous apparaissent comme profondément inadéquates. “


    • Eric83 Le 22 novembre 2015 à 14h29
      Afficher/Masquer

      Cette commission d’enquête parlementaire est tout autant indispensable aux familles des victimes qu’au peuple français dans son intégralité.

      Pour reprendre une phrase “fétiche” de Valls, NOUS DEVONS LA VERITE AUX FRANCAIS.

      NOUS L’ATTENDONS ET TRES TRES RAPIDEMENT !


  8. Choupinet Le 22 novembre 2015 à 11h04
    Afficher/Masquer

    Daesh qui s’attaque aussi à l’Arabie et ses mécènes, ça peut se ramener à la vie d’une famille, avec ce gosse ingrat, pas affectueux, fouteur de merde et qui casse tout.

    A sa façon pas aimable, c’est un bon bougre fidèle aux valeurs du clan, qu’il fait prospérer à l’extérieur. Comme il est souvent loin, on profite plus de ses résultats qu’on ne subit sa nuisance.

    Il est difficile pour ses parents et une plaie pour tout le monde, et après ? c’est la famille, alors respecte.

    Notre point de vue individualiste et occidentalo-centré nous rend décidément bien hermétique aux principes et fonctionnement des autres cultures – qu’on est souvent même tentés de refouler au rang de non-culture, comme si ça allait changer quelque chose aux et aux capacités de nuisance.

    Rien de surprenant, vu qu’on est devenus hermétiques à nous-mêmes et oublieux de nos propres contradictions.

    Et on s’étonne que tout ça nous attire des emmerdes…


  9. Tartoquetsches Le 22 novembre 2015 à 12h00
    Afficher/Masquer

    Un éclair de lucidité sur France Inter :
    http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1192619

    Excellent émission, la diplomatie française en prend pour son grade (compromission avec l’Arabie, le Qatar, le soutient aux sois disant rébelles modérés, tout y passe..) Pour les initiés on n’y apprend rien, mais le fait que ce soit sur FI est en soit un événement exeptionel.
    Evidement, cela ne représente qu’une petite étincelle de vérité dans un océan noir de propagande, mais c’est à faire tourner, pour ceux qui doutent encore de la complète compromission de nos gouvernants dans l’émergence de l’islamisme terroriste comme outil géopolitique (et ils sont nombreux).


    • sécotine Le 22 novembre 2015 à 14h31
      Afficher/Masquer

      on oublie un peu trop souvent que si les chaines de télévision arabes sont arrivées dans les foyers des maghrébins notamment c’est grâce à jack Lang Ministre de l’Education d’abord puis de la culture ensuite qui a souhaité ne “pas couper de leurs racines” les immigrés et à favorisé l’implantation de paraboles. Pour faire bonne mesure, l’Etat Français a fait venir et payé des enseignants non seulement du Maghreb mais aussi d’ailleurs afin qu’ils enseignent la langue et la culture de leurs pays d’origine aux élèves. (Je connais une portugaise qui est restée 10 ans en France dans ce programme). Cela a été sans conséquence pour les européens, en revanche, regarder les chaines en langue arabe n’a pas été sans conséquence sur les “jeunes” qui ont eu accès à une large bouquet de chaines -notamment religieuses- Nous récoltons ce que nous avons semé.


      • Astatruc Le 22 novembre 2015 à 17h00
        Afficher/Masquer

        Sécotine,

        C’est aussi lui qui a favorisé la télé Israëlienne dans les foyers israéliens de France?


      • peoplearestrange Le 22 novembre 2015 à 19h58
        Afficher/Masquer

        C’est la faute à la télé bien sûr. C’est pénible de lire même sur ce site des commentaires aussi “neuneu”. Parlons plutôt CIA, pétrole, ventes d’armes, guerre de religion, stratégie du choc, gouvernement par la terreur etc. En clair il faut se documenter, analyser, interpréter… les opinions forgées au doigt mouillé pour vomir son accrimonie contre un personn


        • Vincent Le 23 novembre 2015 à 11h17
          Afficher/Masquer

          Une petite réflexion au “doigt mouillé” :
          La télévision serait dangereuse uniquement pour nous et quand c’est notre élite qui produit, mais elle ne serait pas dangereuse pour le musulman dont les émissions sont produites au Qatar ou chez les Saoud ?
          Concrètement les racailles qui se sont fait sauter il y a 10 jours doivent moins à la CIA qu’à leur déracinement culturel.


    • HELLEBORA Le 23 novembre 2015 à 02h12
      Afficher/Masquer

      @ Tartoquetsches Signé par l’excellent journaliste d’investigation (race en voie d’extinction) Benoit Collombat – http://www.franceinter.fr/emission-lenquete-daesh-autopsie-dun-monstre


  10. Julie Le 22 novembre 2015 à 12h10
    Afficher/Masquer

    L’info de M6 selon laquelle l’appart de la mère de la jeune fille a été nettoyé après le décès de celle-ci est confirmé dans Le Soir, mais c’est cette fois-ci de l’appart de la jeune fille qu’il est question. Et la police, après l’intervention à St Denis, n’a pas assez d’effectifs pour surveiller ces endroits?


  11. Julie Le 22 novembre 2015 à 12h16
    Afficher/Masquer

    lien et texte
    Une autre préoccupation tient en l’existence de complices actifs, comme l’a démontré l’arrestation, jeudi à Bruxelles, d’un troisième complice « belge » des tueries de Paris, A. Lazez dont la fouille du domicile à Molenbeek, rue des Quatre-Vents, a permis de mettre la main sur cinq armes qui « ne sont pas des kalachnikovs », confirme le parquet fédéral.

    L’existence d’un réseau étendu de complices est encore démontrée par le « nettoyage » de l’appartement de Hasna Aït Boulahcen, la cousine d’Abdelhalmid Abaaoud, effectué après son décès par des inconnus.
    http://www.lesoir.be/1050160/article/actualite/regions/bruxelles/2015-11-21/au-moins-deux-terroristes-recherches-bruxelles-niveau-d-alerte-4-est-main


  12. Saint-Machen Le 22 novembre 2015 à 12h16
    Afficher/Masquer

    Il suffit d’interdire toute diffusion des chaînes provenant de ces 2 pays en bloquant les canaux des satellites sur tous les autres pays du monde ainsi que des sites Internet diffusant l’idéologie de l’Islam radical. Il y a sûrement des moyens techniques mais aucune volonté politique de l’Occident et du Maghreb…


  13. Tlili imen Le 22 novembre 2015 à 13h07
    Afficher/Masquer

    Exactement ca c’est une analyse correcte qui prend pas les gens pour des cons


  14. Booster Le 22 novembre 2015 à 14h26
    Afficher/Masquer

    Modernisé ou pas, violent ou tolérant, je ne veux pas que mon pays, ni l’Europe fasse partie de l’islam. Je ne fais pas d’amalgame mais je ne veux pas que cette religion que mes ancêtres ont combattu s’installe. Je suis également contre les guerres au moyen-orient, chacun a le droit de vivre en paix chez lui parmi les siens selon ses us et
    coutumes.


  15. Nora Le 22 novembre 2015 à 17h52
    Afficher/Masquer

    @ booster
    On y est…inconscient collectif, identité nationale, rapport occident/orient.
    On découvre que l islam est la 2 ème religion de France.
    Qui est français? Qui est Charlie ? Qui sommes nous ? Peuple de France unissons-nous ! nous attirons ce sur quoi nous portons notre attention. Pensez paix! Soyez en paix! Détendez vous ! Soyez heureux !

    @ lpp
    A quand ce reportage?


  16. Nora Le 22 novembre 2015 à 18h19
    Afficher/Masquer

    @ imagine @lpp @Oslo
    Je suis française de confession musulmane : croyante, ne mange pas de porc (ni les hommes), j aime le bon vin et je vis avec un français athée ( qui est baptisé) et nous fêtons noël.
    B. Étienne avait raison : la communauté musulmane n existe pas : “depuis l homme pieux et pratiquant jusqu’à l i différent, en passant par toutes les nuances des pratiques populaires recusees par les orti ( magie, thérapie, cultes des saints, peleri ages, fêtes, etc). Donc contrairement à ce que disent ses portes paroles officiels, l islam recouvre une pluralité d islam-s (…) Islam- cultures, islam-refuges, islam-protestation, jusqu’à l islam-business.”


  17. belamicci Le 22 novembre 2015 à 20h10
    Afficher/Masquer

    Kamel Daoud ancien chroniqueur du quotidien d’Oran Algérie a toujours asséné ses vérités sans complaisance aucune tant en direction du pouvoir en place que de l’intégrisme islamiste toujours latent en Algérie.

    J’apprécie et adhère complètement à son analyse concernant ces alliances contre nature de l’Occident avec un pays parmi les plus rétrogrades de la planète ,l’Arabie saoudite,de surcroît soutien connu idéologique et financier du terrorisme islamiste pour contrer en premier l’Iran et l’ensemble des républiques arabes laiques réduites aujourd’hui en champs de ruines pour la majorité d’entre elles avec en sus des guerres civiles sans fin qui ne produisent que malheur et désolation.

    Cependant il aura oublié d’aborder un autre “allié ” auquel les puissances européennes se sont vassalisées prises dans le piège de l’OTAN qui leur a enlevé toute idée de souveraineté et tout esprit de libre entreprise.

    Le cas de la France qui depuis au moins 2007, de Sarkozy à Hollande n’a connu que les pires problèmes depuis qu’elle s’est mise aux côtés des USA ,empruntant un chemin tortueux, effectuant les sales besognes,s’ingérant dans les affaires intérieures d’Etats souverains,participant à leur destruction le tout dans le déni du droit international pour un projet qui n’intéresse que le suzerain US et pour lequel elle ne tire aucun avantage sinon de ternir l’image du pays des droits de l’Homme qui,il n’ y a pas si longtemps ,suscitait encore l’admiration pour l’ensemble des peuples épris de liberté et de justice.

    Les USA n’ont jamais oeuvré que pour leurs intérêts propres, quitte à s’allier avec le diable .Ils sont eux-mêmes à l’origine de la naissance d’Al Qaida (lors de la guerre d’Afghanistan alors sous occupation soviétique) puis de l’Etat islamique lui-même qui agit dans le sens de leur funeste projet de remodélation de tout le Moyen-Orient,en envahissant l’Irak et la Syrie.

    Il suffit de voir pour quelle raison une coalition de 60 pays depuis un an et demi n’est pas venue à bout de Daesh.La réponse est simple les meneurs de jeu et leurs complices USA et pays du Golfe se sont abstenus en réalité de le détruire.

    Nous avons toujours rappelé que depuis le fameux traité de l’Elysée entre De Gaulle et l’ancien chancelier Adenauer, immédiatement rejeté par J.F Kennedy, il était clair que l’Amérique ne voulait pas de ce genre d’alliance et avait déjà sa propre vision du futur ensemble européen “allié” aux USA dans le cadre d’une politique de libre échange économique et de défense commune sous la seule bannière de l’OTAN .

    Mitterrand piégé dans la première guerre du Golfe sous la présidence de Bush père avait compris mais un peu tard que “les Américains sont et resteront les pires ennemis de la France”(se reférer à la conférence de M Asselineau président du parti UPR et inspecteur général des finances “le testament laissé par Mitterand”).

    Les Américains ne veulent pas d ‘une Europe forte et indépendante (une utopie) mais sûrement d’une UE affaiblie sujette aux crises de toutes natures préparées et entretenues par les Américains afin qu’elle demeure sous leur giron.

    Les Etats-Unis sont les premiers fossoyeurs de l’Europe en général et de la France tout particulièrement ce que K.Daoud n’a pas dit .


  18. sali Le 22 novembre 2015 à 20h58
    Afficher/Masquer

    J avais visite un pays d’ Afrique du Nord en 2014…j ai rencontré des jeunes qui m’ ont parlé des chiites qui avaient insulté le prophète….ils les détestés, je leur est demandé pourquoi car il n’ y avait aucun chiites dans leurs pays et ils m’ ont montré ces chaînes du Golfe.

    C’ était ” radio mille collines ” en version TV satellites……les pays occidentaux doivent vraiment se poser la question de la vente de canaux ou satellites aux pays du Golfe Persique.


    • Furax Le 23 novembre 2015 à 15h22
      Afficher/Masquer

      En effet, il faut bloquer la diffusion des chaînes satellites salafistes sur notre territoire. J’irais même plus loin en disant qu’il faut bloquer la diffusion des chaînes diffusant à partir de pays musulmans.

      Ca paraîtra certainement exorbitant à certains d’entre vous. Mais il faut savoir ce qu’on veut. Si on veut faire communauté nationale, il faut débrancher les immigrés de leur pays d’origine. C’est comme cela que la France a pu réussir l’assimilation des différentes vagues migratoires qu’elle a connues du début du 3ème tiers du 19ème siècle au début du 3ème tiers du 20ème siècle.

      Même chose avec internet. Les chinois savent faire. Nous aussi.


Charte de modérations des commentaires