Les Crises Les Crises
18.décembre.201418.12.2014 // Les Crises

Les effets de la propagande de guerre…

Merci 1
J'envoie

Très court billet : reprise d’un commentaire du blog posté lundi : tout est dit. C’est quand même fascinant…

“Ma fille 15 ans vendredi dernier, un peu inquiète: “au lycée on dit que Poutine veut la 3ème guerre mondiale”

(on fait peur et on nomme le coupable, rapide, efficace, beaucoup plus simple qu’une étude comparative de Kerry et Lavrov dans le texte…)

Quelle propagande ?”

Commentaire recommandé

archinov // 18.12.2014 à 09h10

“Ma fille 15 ans vendredi dernier, un peu inquiète: “au lycée on dit que Poutine veut la 3ème guerre mondiale”
Je compatis… Nous avons connu les mêmes avanies avec mon fils, 10 ans, russe comme sa maman, mais cette fois donc, à l’école primaire… Certains de ces copains n’arrêtaient pas de le harceler… Ça a commencé avec la Crimée, ensuite l’un de ces potes, lui a demandé pourquoi les Russes veulent envahir l’ Ukraine et les Pays Baltes. Le pire c’est que nous l’avons appris par hasard et que pendant plusieurs semaines il a du avaler ces couleuvres en silence. J’en revenais pas. J’ai du en parler à la directrice qui a heureusement remis les pendules à l’heure et sommés les imbéciles de garder leurs opinions pour eux… Je dois dire que ça nous a mis un coup.

72 réactions et commentaires

  • georges dubuis // 18.12.2014 à 01h11

    Impuissance et impressionnisme du qu’en dira t on. La télé ne fait que le réfléchir et l’éditer, elle ne lave rien mais elle bave à en veux tu, en voilà. La guerre, c’est juste comme n’importe quel sujet de conversation.

      +0

    Alerter
    • rakosky // 18.12.2014 à 01h57

      Il me semble qu’il y a une perception exagérée,non de la volonté de nuisance des médias,mais de leur pouvoir réel à façonner l opinion.
      Le rejet du Pacte de responsabilité,l’isolement politique du gouvernement bien d autres éléments,il n est au pouvoir d aucune officine de propagande de le modifier.
      Quant à la marche à la guerre,elle ne trouve de soutien unanime et sans faille que dans le sommet des appareils politiques,leur défense unanime des opérations de guerre en Lybie,en Syrie,ou ailleurs.
      La dénonciation du rôle des medias ne doit pas occulter la responsabilité première de cette gauche qui jusqu au NPA apporte son soutien aux “rebelles”syriens ou de la place Maïdan

        +17

      Alerter
      • Pepin le court // 18.12.2014 à 09h49

        Les médias perdent de leur influence concernant des problèmes ayant un impact direct et concret sur le vie des gens de tous les jours, comme le pacte sur l’emploi et beaucoup de décisions Européennes, d’ou le non de 2005 à la Constitution Européenne malgré une propagande massive pour le oui, mais pour les problèmes géopolitiques qui ne peuvent être perçus que par l’information reçue, le poids de la propagande est massif, c’est le cas pour l’Ukraine et la Russie, ce que croient savoir les gens ils ne le tiennent que des médias.

          +12

        Alerter
      • RGT // 18.12.2014 à 12h27

        “Il me semble qu’il y a une perception exagérée,non de la volonté de nuisance des médias,mais de leur pouvoir réel à façonner l opinion.”

        Je pense sincèrement que si les médias n’étaient pas efficaces pour façonner l’opinion, ils auraient disparu depuis bien longtemps.
        Si de telles sommes sont injectées dans les médias malgré le goufre sans fonds de leurs pertes financières, ce n’est pas pour des prunes.
        Les “investisseurs” perdent énormément d’argent dans les médias, mais les gains “indirects” sont si importants qu’ils continuent “à perdre de l’argent pour soutenir l’information libre et indépendante”.

        La meilleure preuve que ça marche : Le succès du “bi-partisme” d’opérette qui depuis trop longtemps a privé les peuples de leur libre-arbitre.
        En 2012, Hollande a bien été élu grâce à la propagande éffreinée des medias. Ce constat est irréfutable.

        En 2017, je peux vous garantir que le “vaiqueur” aura bel et bien été promu par les médias.
        Et c’est celui qui aura été désigné sera le plus apte à défendre les intérêts de l’oligarchie, qu’il soit de “droite” ou de “gauche”.

          +25

        Alerter
  • vérité2014 // 18.12.2014 à 02h18

    GEAB 90 est disponible ! Crise systémique globale 2015 – pétrole, monnaies, finance, sociétés, Moyen-Orient : Très Grande Tempête dans le Port de l’Occident !

    http://www.leap2020.eu/GEAB-90-est-disponible–Crise-systemique-globale-2015-petrole-monnaies-finance-societes-Moyen-Orient-Tres-Grande_a17292.html

      +6

    Alerter
    • Ded // 18.12.2014 à 05h06

      Depuis de nombreuses années, GEAB se trompe complètement.
      Ce qu’ils annoncent ne se produit pas, ce n’est que du “pipeau”.
      Intéressant mais pas crédible.

        +7

      Alerter
      • JPS007 // 18.12.2014 à 07h40

        Dans GEAB, il y a Anticipation. Qui, dans ce monde, peut prédire l’avenir sans se tromper ?
        Ce bulletin d’information a au moins le mérite d’évaluer ses anticipations à posteriori (69% de succès en 2014).

          +2

        Alerter
      • ErJiEff // 18.12.2014 à 08h25

        La lente dérive de la société américaine vers un désordre intérieur proche d’une guerre civile… Entre Tea-Parties, Occupy, matériel de guerre des policiers, résurgence du conflit racial, tickets alimentaires, et camps du FEMA, on y est : c’était bien vu il y a 10 ans

        Déstabilisation et reconstruction géostratégique…
        On y est aussi, c’était bien analysé.

        Repli économique US et affirmation de plus en plus incontournable de la puissance chinoise…
        On est en plein dedans, c’était bien vu.

        Amenuisement des positions et initiatives européennes…
        C’était bien dans l’emploi du temps…

        Pas trop mal comme fiabilité

          +17

        Alerter
      • Omar // 18.12.2014 à 11h10

        “Depuis de nombreuses années, GEAB se trompe complètement.”

        Février 2006 : 2ème nº du GEAB : Annonce de la crise systémi

          +1

        Alerter
      • Omar // 18.12.2014 à 11h21

        “Depuis de nombreuses années, GEAB se trompe complètement.”

        Février 2006 : 2ème nº du GEAB dans lequel est annoncé la crise à venir, qualifiée pour la 1ère fois de “crise systémique”… Qualification qui sera raillée et violemment critiquée par nombre “d’experts” économiques

        Mars 2008 : GEAB nº23 : la crise économique aux US est anticpée pour la fin du 3 ème trimestre 2008. Le 15 septembre 2008, Lehmann Brothers s’efondre et les US rentrent dans la grande dépression terme repris par Steve Keen dans la nouvelle édition réactualisée de son livre Debunking Economy

        Toutes les analyses sur l’énergie et le gaz de schiste ont été avérées…

        Mais il est vrai que le GEAB n’a pas anticipé la veulerie des Européens à l’égard des US… On ne pensait pas que Merkel et Hollande accepteraient de briser les peuples européens (Grèce Espagne, Portugal etc…) pour sauver le dollar américain… Sur ce point vous avez entièrement raison… trop optimiste quand au courage et à la loyauté de nos gouvernants à l’égard de leurs peuples et de l’Europe.

        En revanche toutes les anticipations sur l’émergence des Brics, sur le réajustement politique mondial, le dépassement par la Chine de l’économnie américaine se sont vérifiés…

        Si vous appelez cela “se tromper complètement”, nous n’avons décidément pas le même vocabulaire pour décrire des faits.

        Cordialement.

          +11

        Alerter
      • franckmilan // 18.12.2014 à 12h36

        non pas complètement !! ils ont + de bonnes anticipations que de mauvaises. mais bon au moins ils se mouillent !!

          +0

        Alerter
    • Kiwixar // 18.12.2014 à 07h49

      “la Chine se prépare à un parc automobile tout-électrique”

      L’électricité proviendra d’où? Centrales nucléaires? Il faut 15 ans pour en fabriquer… la transition énergétique 2020-2030 du pétrole vers 100% électrique risque d’être très chaotique… comme partout dans le monde. En France, il va falloir étendre la durée de vie des centrales de 30 ans (durée prévue) à 50 ans, en croisant les doigts pour que la fatigue du métal des cuves ne fasse pas trop de catastrophes trop fréquentes.

        +11

      Alerter
      • ErJiEff // 18.12.2014 à 20h02

        La Chine est depuis déjà plusieurs années maître incontesté dans les techniques éoliennes mais surtout photovoltaïques.

        Quand on jette un oeil sur leur histoire, on se dit qu’ils sont vraiment ca^pables d’encore nous étonner, non ?

          +1

        Alerter
        • Lage // 19.12.2014 à 12h10

          La chine investit en effet beaucoup dans l’éolien, mais celui-ci ne représente qu’une infime partie de la consommation : 2% pour l’éolien d’après Bloomberg, article du 4 février 2013. Le solaire est plus confidentiel encore.

          Cela étant, la Chine fait en effet un gros effort : d’après la même source, 15.9GW sur les 80GW installés l’année précédent l’article provient de l’éolien, soit 20% en gros.

            +0

          Alerter
          • madake // 20.12.2014 à 15h52

            Attention à ce que masque l’éolien : il faut toujours garder à l’esprit pour cette ressource renouvelable qu’elle masque toujours des à cotés que personne ne veut voir.
            C’est à dire que l’on ne peut substituer à l’identique un parc de 100 TW de centrales nucléaires ou à charbon par de l’éolien.
            Pourquoi? simplement parceque le vent ne souffle pas toujours selon nos besoins, et que vous ne pouvez pas stocker votre électricité.
            A celà la réponse facile est de dire, multipliez par 5 ou 6 le parc et quand ça ne souffle pas ici, c’est compensé parce que ça souffle là.
            Outre le fait que vous êtes, juste en train de penser à installer 600 TW d’éoliennes pour remplacer 100 TW de nucléaire/charbon encombrantes, et que ça prend une place énorme et qu’il faut les payer, le calcul est faux, la compile de la production éolienne de l’Atlantique du Danemark à l’Espagne sur presque une année démontre que c’est faux.
            http://www.manicore.com/documentation/eolien.html
            On ajoute que la durée de vie d’une éolienne n’est souvent hélas, que d’une vingtaine d’années, (en théorie 20 à 25 ans, dans la pratique env. 15 ans) .
            Il faut alors remplacer les turbines, opération aisée et peu chère on l’imagine sur des crêtes ventées et en altitude, si l’on a financé le budget nécessaire au remplacement…

            Revenons à notre production élolienne, vous pouvez avoir la pétole sur tout le front atlantique, ou ailleurs.
            Il vous faut donc, consolider le parc de 600 TW d’éoliennes (pour remplacer les 100…) par un parc de production électrique qui sera dimensionné au plus juste à votre besoin.
            Sinon, vous devez accepter les blackouts, avec arrêt d’usines, d’hopitaux, de trains, d’éclairage, etc…
            Pour celà il vous faut des centrales au, gaz au fuel, ou… au charbon… Ah m… c’est ce qu’on veut remplacer!
            Car le nucléaire, est trop lent pour répondre aux pics de demande.
            Je ne parle même pas de l’efficacité du photovoltaïque, un soir d’hiver.
            Comptez au minimum 75% de votre besoin en acceptant quelques coupures.
            Si je résume, pour remplacer 100 TW nucléaire/charbon/gaz/fuel
            je dois installer au minimum
            500TW d’éoliennes,
            + 75 TW de centrales gaz/fuel/charbon, pour les jours sans vent…
            + l’infrastructure couteuse et complexe d’équilibrage de charge et de raccordement cuivre de milliers d’éoliennes disséminées un peu partout.
            Je ne suis pas persuadé du tout que ça soit très rentable et soutenable comme concept, devant les populations et les commissions budgétaires. Et vous?
            L’éolien comme principal ou complément de proximité, ok à fond.
            Mais comme solution énergétique nationale unique?

              +1

            Alerter
      • madake // 20.12.2014 à 14h45

        Les chinois ont des contraintes annuelles qui sont un tout petit peu différentes des nôtres.
        Comment dire?
        Voyons celà différemment.
        Je pose la question : trouvez-vous que la France soit bien gérée?
        Oui? Non?
        Le déficit français et sa dette?
        L’économie?
        La santé?
        La sécurité sociale?
        Les retraites?
        Pas trop hein?
        Et bien les chinois ont annuellement une augmentation de population de plus de 7.5 millions de nouvelles petites têtes

        noires, auxquelles il faut prévoir et planifier nourriture, eau potable, services de santé, d’éducation, transport,

        chauffage, énergie…
        Ce qui relativise bien les choses.
        Je vous laisse imaginer l’efficacité de nos gouvernements s’ils devaient gérer un tel pays.
        Il est bien clair qu’on ne traite pas les problèmes de la même façon, lorsque l’on a 1.3 milliards d’habitants, et que

        cette population augmente de 7,5 millions par an, tous les 10 ans plus d’une population française s’ajoute à

        l’équation.
        La phrase “Revoyez vos prévisions à la hausse!” se dit comment en chinois?

        Les échelles de grandeur de ce pays nous font perdre la tête.

        Autre question : “L’électricité proviendra d’où?”
        Mais posons nous la question :
        aujourd’hui, d’où vient-elle cette électricité?
        Les chinois, en 2013, ont ouvert CHAQUE SEMAINE, une nouvelle centrale à charbon, de puissance plus ou moins

        équivalente à une tranche nucléaire.
        Enorme, non?
        Pas vraiment, car en 2006 la Chine construisait non pas 1, mais 5 centrales à charbon par semaine.
        juste Cinq fois plus.
        Ils consomment plus de 38% du charbon mondial.
        Pensez à ce que ça implique en infrastructures ferroviaires (il faut amener le charbon), électriques (il faut

        distribuer l’électricité) et en consommation d’eau!

        D’où l’importance des contrats passés avec la Russie.

        Vous allez me dire, la Chine est l’atelier du monde, première économie mondiale, normal qu’ils consomment autant

        d’énergie.

        Pensez en ordre d’idée que la Chine n’est pas un pays développé, si elle compte plus de 7 millions de millionnaires, il

        faut savoir que 130 millions de chinois vivent avec moins d’1 €uro par jour.

        Qui, en pleine guerre froide, alors que l’URSS et les USA négociaient l’équilibre de la terreur, au le seuil de la

        crise pétrolière de 1973, aurait prédit que la République Populaire de Chine, pays communiste, supplanterait les USA

        comme première économie mondiale?

        Certains me répondront, à raison: Alain Peyrefitte et son livre: Quand la Chine s’éveillera.

        Aujourd’hui, 40 ans après, il est clair que les chinois sont bien éveillés, mais ils semble que chez nous, le

        ronflement du libéralisme soit le bruit de fond dominant.
        Pourtant, les critiques d’alors sur l’économie communiste du plan quinquennal rient beaucoup moins… et s’ils rient

        encore aujourd’hui, c’est jaune.

        Car S’il est bien quelque chose qu’on ne peut leur retirer, c’est l’efficacité.

        Aujourd’hui, ils ont une foule de problèmes à leur échelle, car on ne devient pas impunément la première économie du

        monde, et le pays le plus peuplé de la planète.

        Energie et problèmes environnementaux, vont main dans la main, et avancent de concert, dans un ballet destructeur,

        nimbés par une tornade de devises qui masque le reste:
        le smog pékinois qui fait que les jours ensoleillés deviennent rares…
        l’eau des 7 plus grands fleuves chinois est pour moitié polluée et inutilisable,
        le quart de la population n’a pas accès à l’eau potable,
        trouver de l’eau potable est un défi national,
        les pluies acides arrosent le tiers du pays,
        le riz, aliment de base des chinois, a un taux de cadmium en constante augmentation, dépassant parfois 2 fois la limite

        légale,
        on produit par an 300 millions de tonnes de déchets, pas ou peu traités,
        on estime à 750 000 les décès annuels dus à la pollution (cancer, maladies respiratoires…)

        Gérer leur pays demande de l’anticipation, une grande tradition chinoise qui a survécu aux bouleversements politiques

        du pays.
        A opposer à la gestion occidentale, où le court-termisme financier, économique et politique devient une règle et

        asservit les états, les entreprises, comme les populations.

        C’est pourquoi, Ils ont aussi su s’imposer comme fournisseur monopolistique dans des secteurs stratégiques, comme les

        terres rares, ils fournissent 95% des aimants des moteurs électriques, alternateurs, démarreurs et génératrices de la

        planète.
        Essayez de trouver des aimants au néodyme non chinois.
        Qui imagine de fabriquer un engin roulant, volant, naviguant, sans aimants?
        Les exceptions sont rares, la trottinette, la carriole à cheval, le char à boeufs, la galère, le deltaplane ou le

        parapente.
        Même les vélos ont une dynamo, et la réglementation oblige les voiliers à disposer d’un moteur.

        Aujourd’hui, nous sommes dans l’ère du triomphe de la finance et de l’ultralibéralisme, où l’intervention étatique est

        prohibée et où l’ouverture de traités de libre échange transatlantiques semble la seule fuite en avant salvatrice, pour

        relancer une machine grippée précisément par ce libéralisme croissant.

        N’est-il pas étonnant qu’on nous bassine à l’envi via tous les médias de libéralisme, d’état dépensier, de rigueur

        budgétaire…

        Faites-vous ce plaisir de troll, écoutez la réponse des ultralibéraux, et suivez bien leur regard lorsque vous posez la

        question :

        -Vous réclamez une libéralisation compléte des marchés et aucune intervention étatique, mais vous constatez comme moi,

        que le pays chantre du libéralisme économique, les USA, est aujourd’hui supplanté par une république populaire

        communiste, non?? Votre libéralisme, là, ça ne serait pas un combat d’arrière garde?

        Et là, vous avez de l’incrédulité, puis un décrochement du regard, suivi d’une explication emberlificotée, du type,

        “ils ont libéralisé en interne, ça n’est pas vraiment du communisme… ils ont créé des conditions qui…euh comment

        dire…”

        -Ah oui, les communistes ont battu les capitalistes à leur propre jeu, c’est pour ça qu’ils sont devenus aujourd’hui la

        première économie mondiale devant les USA, c’est ce que vous vouliez dire?
        Vous parliez de libéralisation donc?

        Vous avez atteint, là le point savoureux de ce qu’on appelle le point “Mao’win”.

          +0

        Alerter
    • Kiwixar // 18.12.2014 à 07h54

      “En réalité, le « pic pétrolier » est ce que LEAP appelle une « anticipation réussie » […] et le monde est « prêt » à clore l’ère pétrole…”

      Là, je pense que le LEAP se met le doigt dans l’oeil jusqu’au troufion. La forte diminution de l’énergie disponible par personne va être un cataclysme sur nos modes de vie, avec villes étendues, banlieues, commuting, etc.

        +11

      Alerter
      • HuguesL // 18.12.2014 à 09h07

        @Kiwixar

        Je pense que vous avez raison. Une réduction progressive et mesurée de notre consommation de pétrole rappelle fort la théorie de Hubbert, mais un examen plus approfondi des processus liés à des ressources non renouvelables ou lentement renouvelables conduit plutôt à une évolution du type “falaise de Sénèque” (“Seneca cliff”). Voir à ce propos le blog d’Ugo Bardi:
        http://cassandralegacy.blogspot.com/

        Si il a raison, la situation actuelle devrait inciter à boucler sa ceinture car ça va secouer!

          +3

        Alerter
        • Kiwixar // 18.12.2014 à 09h59

          Au niveau du pétrole, on pense souvent aux transports (la voiture, l’avion), mais on oublie un des points essentiels : la production alimentaire.
          Engrais, ensemencement, récoltes, transport, chaîne du froid…. même avec production locale (pas de tomates d’Espagne), la production alimentaire est fortement dépendante du pétrole.
          Et augmentation des prix alimentaires = troubles sociaux dans les pays producteurs de pétrole = augmentation du prix du pétrole = ça va secouer, comme vous dites.

            +8

          Alerter
          • wilhelm // 18.12.2014 à 10h20

            Et aussi l’électricité si pas de pétrole pas de centrale nucléaire , tout autour de nous est pétrole mais on ne s’en rend pas compte sauf les vieux qui vivaient presque sans..

              +3

            Alerter
        • Kiwixar // 18.12.2014 à 10h14

          Très très intéressant ce lien, et cette notion de “falaise de Sénèque”.

            +2

          Alerter
        • hema // 18.12.2014 à 10h31

          Pour illustrer ce qui pourrait arriver avec la raréfaction du pétrole, et plutôt dans la version “falaise”, je viens de lire un excellent roman “En panne sèche” de Andreas Eschbach.

          http://www.babelio.com/livres/Eschbach-En-panne-seche/115688
          -Bourré de faits historiques
          -Une anticipation crédible
          -Une belle écriture et du souffle
          Si vous aimez les thrillers et vous sentez concerné par la pb de l’énergie, ce livre vous plaira.

            +1

          Alerter
        • Michel Ickx // 18.12.2014 à 13h29

          @HuguesL

          Ce que vous dites est très intéressant.

          Dans le même sens, le vivant, avec ses 3,5 milliards d’existence apporte une confirmation à ce que vous indiquez au sujet de la falaise de Sénéca.

          Les recherches sur la résilience des systèmes vivants, conduites par Robert Ulanowicz (http://www.cbl.umces.edu/~ulan/) et Bernard Lietaer, et appliquées à la résilience des monnaies complémentaires, montrent que la nature favorise toujours un compromis entre le maximum d’efficacité et le maximum de résilience. C’est une fenêtre étroite dans la courbe d’Ulanowicz qui n’augure rien de bon pour notre société essentiellement productiviste. D’où la destruction de l’environnement et la fragilité extrême de notre société soumise à la dictature exacerbée du gain et de la production.

          Voir l’article suivant

          http://www.lietaer.com/wp-content/uploads/2010/05/Financite-9-Mars-2009.pdf
          Je cite : « La recherche de l’efficacité a tendance à gommer la diversité et la richesse des interconnexions. Cela appauvrit le système, le rend plus vulnérable. La résilience, qui est fonction de la diversité couplée à l’interconnectivité, rend un système moins efficace, mais plus robuste. Entre ces deux pôles, on peut déterminer un point d’équilibre que nous avons nommé la « fenêtre de viabilité ». L’effet d’une monnaie parallèle est de revenir vers plus de résilience

            +3

          Alerter
          • Le Fur // 18.12.2014 à 17h22

            La courbe de Litaer me laisse sceptique. Je ne comprends pas pourquoi l’auteur bâtit une courbe en cloche. En fait, grossièrement Biodiversité, Résilience et Durabilité (BRD) sont des concepts proches. Il est préférable de les amalgamer sur un seul axe. Ils s’opposent à Rendement. Dès lors, pourquoi ne pas mettre BRD en axe des “y” – laisser Rendement en axe des “x” – et tracer une simple courbe ou droite descendante. Quant à y choisir la position de l’optimum, cela dépendra du risque que l’on accepte de courir (plutôt à gauche si l’on est prudent, plutôt à droite si on préfère le risque).

              +0

            Alerter
      • Omar // 18.12.2014 à 11h27

        Mais le GEAB rajoute que les énergies fossilles vont encore durer quelques décennies. Mais parallèlement nos gouvernants devraient préparer maintenant l’ère d’après… Mais nous manquons d’hommes politiques courageux qui sont prêts à parier sur l’intelligence des citoyens… Ils préférent parier sur la bêtise de BFM et TF1 et dissimuler l’urgence et le chaos inévitable si rien ne se fait…

        Ici une conférence intéressante de J M Jancovici devant quelques députés sur le thème Énergie-Climat. Très intéressant…

        https://www.youtube.com/watch?v=xxbjx6K4xNw

        Cordialement.

          +2

        Alerter
        • theuric // 18.12.2014 à 17h35

          Le problème n’est pas tant celui du pétrole que de l’énergie en générale.
          Du carbone il y en a, à profusion dans l’atmosphère, mais de l’énergie facilement transportable à un faible coût d’énergie pour l’extraire et l’utiliser est rare.
          Le charbon et le gaz, pourquoi pas, mais là encore c’est limité tant en transport qu’à l’usage.
          Il est à remarquer que nous vivons toujours et encore sur des bases de découvertes scientifiques fondamentales physiques et chimiques faites pour l’essentielle tout au long du XIX° et première moitié du XX° siècle.
          Depuis cette date les recherches ne se sont faites, soit sur le développement de ces découvertes, scientifiques et technique, le boson de Higgs, l’informatique, soit dans l’égarement de recherches ne donnant pas de réel résultat, la théorie des cordes, il est même des scientifique pour déconnecter les théories de leurs valeurs prédictives, cherchez l’erreur…
          Nous pouvons donc déduire de tout cela que notre manque premier se situe au niveau de nouvelles approches.
          Mais ce ne sont pas seulement les sciences, fondamentales et appliquées, qui posent en ce moment problème.
          Ce sont toutes nos conceptions et nos concepts que nous ferions bien de revoir et reformuler, ce qui, je le conçois, nécessite une immense travail.
          Ne serait-ce qu’en politique, nous pouvons partout observer la faiblesse constitutive de la démocratie et cette confusion qui est faite entre capitalisme et démocratie n’en est que l’un des exemples les plus frappant, parmi tant d’autres.
          Les égarements idéologique sont également légions comme une décroissance impossible à réaliser sauf à faire baisser la population mondiale de façon drastique, Pol-Pot, par rapport, serait un enfant de cœur.
          Les médiats, quand à eux, ne sont jamais que le reflet des difficultés que rencontre une société et l’appauvrissement de l’intelligence qui s’en dégage, même les chaine dédiées à la réflexion sont largement touchées, en montre nos faiblesses (je vis dans cette société, comment pourrais-je en parler sans naturellement m’y inclure?).
          N’allez pas croire que cela ne concerne que la France ou l’Europe, c’est l’ensemble des sociétés mondiales qui en sont atteintes.
          En réalité ce sont toutes leurs dimensions qui sont touchées par ce que Monsieur Grou nomme avec raison l’obscurantisme du XXI° siècle.
          Il n’est qu’à se promener dans les galeries d’art ou écouter la musique qui se crée en majorité, de comparer tout cela avec les risques que prenaient les anciens, pour comprendre de quoi je parle.
          Le manque de pétrole n’est pas la cause mais, comme je viens rapidement de le montrer, l’un des effets d’une cause beaucoup plus vaste que je situerais dans la représentation biaisée que nous nous faisons du monde et, surtout, de notre éreintement collectif de nous confronter à la force du progrès, parfois violente, et à la raison, son complément indispensable.
          C’est pourquoi nous nous devons de remonter à la source de cette causalité pour comprendre ce à quoi nous nous confrontons maintenant.
          Nos élites ne sont pas en reste et même, pire que tout, sont atteintes par cet obscurantisme d’une façon bien plus importante que nous le sommes.
          A nous, dès lors, de remonter nos manches…

            +1

          Alerter
  • boduos // 18.12.2014 à 03h11

    la télé c’est la radio +l’image.
    un seul sens est mobilisé (l’ouie) en écoutant une info ou un débat radiophonique ,l’attention est tout ouïe et non saturée de stimuli audio et visuel.
    l’esprit critique est aussi inversement proportionnel à la taille de l’écran .La suggestibilité croit avec cette taille .
    les médias commerciaux dirigés par les majors de l’industrie sont liées aux régies publicitaires concentrées dans la mains de quelques oligarques gardiens du système .L’intérêt de ces marchands de biens et de services est de pouvoir s’adresser a un public peu critique, juste alphabétisé et solvable ,peu curieux intellectuellement.
    Et justement ,le message publicitaire,faute de temps et nécessairement chronométré ne va pas s’adresser à la raison et argumenter mais faire appel à l’émotion et à la connotation symbolique.Ce mode de communication chasse tout esprit critique chez le téléspectateur moyen et ramene sa perception à la seule émotivité. (j’aime ou j’aime pas)
    au grand bénéfice du système qui peut orienter son public- électeur- consommateur par l’image et l’émotion.
    En associant émotions,slogans,politiquement correct,répétitions,fausses expertises,…. TF1 formate son panel de citoyens consommateur rêvé par le système.
    Instruits à la méthode globale ,ces citoyens sont parfaits pour le lavage de cerveau.
    Je n’ai pas étudié le rôle de la télé commande sur la génération zapping .(a développer…)

    Mais, car il y a toujours un Mais : avec le Net ,on a repris nos études et réveillé notre cerveau.

      +19

    Alerter
  • vladimirK // 18.12.2014 à 04h27

    Ce n’est pas nouveau tout ça ; regardez (à nouveau) les séries/films américain(e)s des années 80.

    Les pseudo analyses géo-politico-diplomatiques (Supercopter, Rambo, À la poursuite d’Octobre Rouge, McGyver, et j’en passe – je n’ai pas retenu tous ces chefs d’oeuvres) que les scénaristes se permettaient, ça a dû marquer un certain nombre de générations malheureusement.

    Paradoxalement, le film “Twist again à Moscou”, était un peu plus proche de la réalité, mais tout est relatif.

      +3

    Alerter
  • chios // 18.12.2014 à 08h09

    “Poutine veut la 3ème guerre mondiale”
    Rien à craindre, ma fille, les Américains veillent.
    Vois donc, ils viennent juste de se réconcilier avec Cuba…

    “So, the Castro regime’s very existence is inextricably wedded to enmity between the U.S. and Russia. By making this announcement today, in concert with Castro, Obama took another smack at Putin’s blackened eye. A day before his big press conference.

    The cold war has been over for a long time, but this seems to be an irresistible time for the U.S. to declare victory, again.”

    Irrésistible, en effet….d’annoncer ça le jour de la chute du rouble!

      +6

    Alerter
    • vladimirK // 18.12.2014 à 13h33

      Obama a besoin du pétrole cubain, actuellement exploité actuellement par les canadiens et les espagnols si je me souviens bien. Le pétrole de schiste devient trop cher à exploiter, et Cuba, ce n’est pas très loin des côtes américaines (et puis en cas d’accident, ce n’est pas grave, ce ne sont “que” des cubains)

        +7

      Alerter
      • Van // 18.12.2014 à 20h08

        si tes info sont vrais , ca sera la énième preuve du cynisme américain qui met des intérêt pétrolier temporaire devant une politique d’embargo de plus de 30ans . ca prouve bien que les usa ne s’appartient plus , les cubains sont surement bouche bé devant cet ogre schyzo qui hier les malmenait au nom des valeurs humaine de liberté et de démocratie .
        on peut rebondir sur cette histoire pour en déduire le quel pays est plus enclin de déclencher une guerre mondiale .

        Ps la question qui se pose a olivier est : que préférez vous au final la vérité ou le bon bulletin 🙂

          +0

        Alerter
    • Marrin // 20.12.2014 à 16h49

      Les USA ont mis 526 800 000 000 dollars pour les dépenses militaires en 2014, la Russie – 106 400 000 000 dollars. Les USA ont installés leurs systèmes de défence autour de la Russie: Finlande, Lutonie, Bulgarie etc., la Russie n’a aucune base ou système visiosurveillance vers les frontières des USA. Alors qui est agresseur?

        +0

      Alerter
  • Aspietoyendefrance // 18.12.2014 à 08h15

    Le problème de la troisième guerre mondiale c’est que nous avons une nation qui se prétends depuis sa constitution vouloir imposer l’ordre des siècles.Elle a pris le pouvoir dans l’europe après avoir viré le seul obstacle à son expansion;:charles de gaule.

    Cette même nation a financé secrètement le troisième reich puis s’est servi des racines restantes(industriels et juristes n’ont pas été condamnés à nuremberg) pour créer l’union européenne.Dans le même temps, elle s’est servi de gladio pour déstabiliser l’europe de l’est.

    Elle a mis au pouvoir des juntes au chili, en argentine, au brésil et au venezuella avec la collaboration de la CIA,de milton friedman(le père fondateur des chocs ou si on veux de l’économie du désastre).

    Mais entre temps d’autres puissances émergent et viennent jusqu’a contester l’hégémonie du dollard.Qu’a ne cela tienne, waschington et ses supplétifs veulent maintenant arriver par la guerre le contrôle du monde.

    Donc je peux comprendre les craintes de cette petite fille,qui constate aussi que ses propres parents sont incapables de lui dire(les médias et le reste ne lui diront jamais rien) les vraies raisons de cette ww3.

      +17

    Alerter
  • Bertrand // 18.12.2014 à 08h56

    Le commentaire repris dans ce billet aurait été bien plus intéressant si le “on” se référait clairement aux professeurs…

      +2

    Alerter
    • Olposoch // 18.12.2014 à 09h18

      Ben non, “on” justement c’est diffus, le mélange de ce que l’on peut entendre à la radio, à la télé, sans trop y faire attention, lire dans la presse, les concepts faciles, étudiés et répétés, les éléments de langage qui finissent par devenir les mots partagés dans les discussions superficielles au bureau, en famille, et donc au lycée.
      La plupart des personnes autour de moi ont leurs habitudes, ne prendront pas le temps de chercher un autre point de vue que celui de leur source habituelle…( vous connaissez des lecteurs du Figaro qui vont acheter aussi L’Huma pour avoir une opinion différente?…)
      Alors inutile d’accuser les professeurs.

        +12

      Alerter
      • franckmilan // 18.12.2014 à 12h51

        oui les profs sont aussi nuls que leurs élèves… donc pas responsables de leurs conneries…. les gens se foutent totalement de la politique internationale. france = pays vieillissant = aucun moyen de contrôler les politiques, donc chacun la tête dans le sac .
        le salut ne viendra pas de la france ni des français. pour nous c’est effectivement la fin de l’histoire…

          +5

        Alerter
  • archinov // 18.12.2014 à 09h10

    “Ma fille 15 ans vendredi dernier, un peu inquiète: “au lycée on dit que Poutine veut la 3ème guerre mondiale”
    Je compatis… Nous avons connu les mêmes avanies avec mon fils, 10 ans, russe comme sa maman, mais cette fois donc, à l’école primaire… Certains de ces copains n’arrêtaient pas de le harceler… Ça a commencé avec la Crimée, ensuite l’un de ces potes, lui a demandé pourquoi les Russes veulent envahir l’ Ukraine et les Pays Baltes. Le pire c’est que nous l’avons appris par hasard et que pendant plusieurs semaines il a du avaler ces couleuvres en silence. J’en revenais pas. J’ai du en parler à la directrice qui a heureusement remis les pendules à l’heure et sommés les imbéciles de garder leurs opinions pour eux… Je dois dire que ça nous a mis un coup.

      +35

    Alerter
    • coinfinger // 18.12.2014 à 09h42

      Les gosses se servent de n’importe quoi pour controler les autres . Encore plus que les ‘adultes’ qui malgré eux ont appris à discerner . Encore que beaucoup sont restés infantiles . S’il avait pas été Russe , le gamin , c’eut été autre chose .

        +3

      Alerter
      • archinov // 18.12.2014 à 09h57

        Sans doute mais “les arguments” eux, étaient bien ceux des adultes, c’est-à-dire des parents… En outre, ce n’était pas tant Poutine qui était impliqué mais les Russes.

          +15

        Alerter
        • Georges // 18.12.2014 à 13h40

          @archinov

          C’est le conditionnement à l’oeuvre et les enfants en sont les premières victimes.
          Je compatis avec la peine de votre expérience avec votre enfant à l’école.

          Cela montre que des parents ne savent pas proposer un contre discours au discours de propagande, et les parents le gobent car ils n’ont pas le courage de proposer autre chose.
          ——-
          J’ai abordé le sujet avec certaines de mes relations, ou plutôt j’ai réagi posément à certains propos (Russie, Ukraine, Poutine) et la réaction est immédiatement très excitée.
          Impossibilité de développer un propos, il faut de suite basculer sur les problèmes de la pluie et du beau temps pour que ça se calme.
          Ils sont persuadés de défendre la vérité, puisque c’est ce qu’on entend ou suggère sur les médias de grande diffusion.

          Pour moi, cette excitation montre qu’inconsciemment ils ont un malaise.

            +15

          Alerter
        • V_Parlier // 18.12.2014 à 17h35

          Et même après avoir vu les olibrius de Kiev parler en personne, un sur deux trouvera encore des échappatoires pour diverger de ce qui est important et s’adonner à la répétition disciplinée de supputations diverses et variées sur la Russie (souvent complètement délirantes). Pourtant on en a encore une petite brochette de Yats et Guerashchenko: http://www.youtube.com/watch?v=QLJZ_iV_6d0 et http://www.youtube.com/watch?v=eDrET_QBsIc (l’important étant ici les réactions des officiels). Parfois les dits parents/interlocuteurs ne veulent même pas continuer à voir les extraits devant leurs yeux parce-qu’ils ne veulent pas se sentir honteux. Ils n’ont plus d’argument donc çà les ennuie, eux voient plus “large”, avec du “recul” (sic) parce-qu’ils ont lu un journal de droite mainstream français et un journal de gauche mainstream français, avec en prime un article de la BBC alors là c’est le top, question “aware”…

            +2

          Alerter
          • sadsam // 18.12.2014 à 18h42

            @merci pour les videos Vincent.

            Les pressés qui lisent ce site doivent absolument regarder la deuxième avec les commentaires du conseiller du Ministre de l’Intérieur, Anton Guerachtchenko, sur les récents malheurs des supporters du club de foot de Saint Etienne à Kiev.
            Ce Monsieur Guerachtchenko est aussi député au Parlement ukrainien. Il a récemment consacré des pages Facebook à la nomination de Mme Zgouladze, Mme Raphael Glucksmann à la ville, au poste de Vice Ministre de l’Intérieur ukrainien.
            Ceux qui regardent le site depuis le printemps ont vu qlq émissions remarquables de “Shuster Live” dans lesquelles il intervenait

              +2

            Alerter
          • burno // 19.12.2014 à 00h58

            pour ma part , je conseille plutôt la 1ere video ( sur Yatseniouk )
            c est franchement trop marrant ; ce type est un bouffon de première capable de dire absolument n importe quoi , un truc et son contraire quelques semaines plus tard ; il me semble qu il est mûr pour l asile psychiatrique …

              +0

            Alerter
    • franckmilan // 18.12.2014 à 12h56

      j’ai un souci similaire : ma femme est musulmane : j’ai déboulé à la sortie j’ai attrapé le père du gamin et je lui ai dit qu’au prochain souci je lui défonce la gueule devant son fils évidemment…je vous invite à faire de même parce que y a plus jamais eu de souci…cela s’est passé mon fils était en cp …aujourd’hui cm2 et très content de son école : n’attendez pas !!!!

        +4

      Alerter
  • Jean // 18.12.2014 à 10h00

    “au lycée on dit que Poutine veut la 3ème guerre mondiale”

    C’est vague le “on” !
    Ça n’a pas la même portée si ce sont ses camarades lycéens, ou du personnel “administratif” (pion, cantine, ménage,…), ou professeur.
    Et même dans les professeurs, si ça vient d’un prof de sport qui a un avis sur tout, ou si c’est dit de manière presque officielle par un prof d’Histoire-Géo lors d’un cours portant sur la Russie.
    Et même dans ce cas là, que se passe t il si un des élèves démontre devant toute la classe que le prof c’est trompé ?

      +3

    Alerter
    • Olposoch // 19.12.2014 à 10h24

      Purée c’est quoi cette haine des profs et des personnels enseignants?
      L’effet Zemmour?

        +0

      Alerter
      • Olposoch // 19.12.2014 à 10h37

        Accuser les profs, le CE d’EDF, les 35h, les fonctionnaires en général est aussi une conséquence d’une propagande… (je précise que je suis travailleur indépendant, mon propre employeur, et précaire depuis presque 30ans)

          +1

        Alerter
  • Alae // 18.12.2014 à 10h53

    Et encore, nous avons de la chance. Ici, la télé tente encore d’emballer sa propagande inacceptable dans une manière de bien-pensance droit-de-l’hommiste simplette. Aux USA, ils ont dépassé ce stade depuis longtemps : les news de la télé, comme d’ailleurs tout le reste (séries, films, talk-shows) en font une véritable fabrique à tarés.

    Zerohedge, extrait d’un article sur le soutien effarant de 59% des Américains à la politique de torture des USA :
    “Watching television is easy and addicting, particularly if you came of age before the internet. Television news is simply horrifying. On those rare instances when I catch a glimpse of it at the gym, I feel as if I have entered a bizarro world of idiocy and shamelessness. Nevertheless, it remains true that a lot of the pre-internet generation still receives intellectual marching orders from the idiot-box.”

    Trad, “Regarder la télé est facile et addictif, tout particulièrement pour ceux qui sont devenus adultes avant Internet. Les news à la télé sont tout bonnement horrifiantes. Les rares fois où j’en vois quelques images dans ma salle de gym, j’ai l’impression d’entrer dans un monde bizarre d’idiotie et d’arrogance cynique. Malgré tout, il reste vrai qu’une grande partie de la génération pré-Internet reçoit encore ses ordres de marche de la boîte à crétins”.
    http://www.zerohedge.com/news/2014-12-17/new-poll-finds-59-americans-support-post-911-torture-%E2%80%93-propaganda-cultural-sickness-

    Je ne sais pas si l’auteur fait bien de circonscrire les dégâts de la télé à la “génération pré-Internet”. D’après le peu que j’en vois ici (je n’arrive plus du tout à la regarder), tous ceux qui ont une télé allumée à la maison et des enfants les mettent en danger. Et, comme nous suivons les tendances américaines à la crétinisation de masse, ça ne peut qu’empirer.

      +15

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 18.12.2014 à 11h18

    C’est terrible. Que répondre à une gamine de 15 ans qui subit la propagande?
    Néanmoins il faut répondre que la guerre a déjà commencé. Que les américains ont orchestré une attaque grave contre l’économie russe par des mesures de rétorsions. Mais jusqu’où iront les américains pour empêcher l’émergence de la Russie?
    Les américains qui ont déjà commencé la guerre, en montant un coup d’état en Ukraine en armant des neo-nazis. Mais contre la Russie iront-ils jusqu’à l’usage des armes?
    Pour le moment la Russie veut éviter une guerre coûteuse et dangereuse pour les pays d’Europe. Elle appelle à la paix et au dialogue. La Russie fait tout pour ne pas répondre aux menaces et aux provocations et refuse d’envoyer des troupes en Ukraine malgré l’appel au secours des séparatistes.
    Peut-être que ce genre de réponse serait accessible à cette gamine de 15 ans.

      +12

    Alerter
    • Ours Blanc // 18.12.2014 à 13h47

      “Néanmoins il faut répondre que la guerre a déjà commencé. Que les américains ont orchestré une attaque grave contre l’économie russe” et Européenne
      Peut être bien que l’oligarchie américaine n’a pas finie la seconde guerre mondiale !

      “par des mesures de rétorsions. Mais jusqu’où iront les américains pour empêcher l’émergence de la Russie?” et de L’Europe !

      Je pense ainsi que l’oligarchie américaine veut aussi anéantir l’économie Européenne pour imposer par la suite sa propre économie via TAFTA et surtout construire un modèle sociétal basé sur un rendement maximum pour les plus riches en contre partie d’une mise en esclavage accrue des citoyens (cf. la Grèce + film Elyssium (anticipation ou science fiction pour le peuple ?)

      Je reviens sur les propagandes qui serviront l’oligarchie le jour ou le peuple montrera les dents : notre colère sera orienté soit sur une troisième guerre mondiale (propagande anti-russe…) soit en interne sur une guerre civile inter-communautés religieuses (propagande anti-musulmans).
      Dans les deux cas, les vrais responsables seront préservés !!!

      Chers tous, ne vous laissez pas tromper. Exigez ce jour venu, la rédaction, la gestion directe de notre constitution par les citoyens (seul barrière contre les abus de pouvoir dont nous sommes victime actuellement).

        +16

      Alerter
      • Kiwixar // 18.12.2014 à 20h59

        “notre colère sera orienté soit sur une troisième guerre mondiale (propagande anti-russe…) soit en interne sur une guerre civile inter-communautés religieuses (propagande anti-musulmans). Dans les deux cas, les vrais responsables seront préservés !!!”

        C’est bien résumé.

          +5

        Alerter
    • FileDansLeVent // 18.12.2014 à 14h35

      @DuGuesclin

      Très bon choix d’utiliser “mesures de rétorsions” car le mot “sanctions” qu’on entend partout permet de dire que celui qui les donne peut se réclamer d’une autorité supérieure au dessus de tout soupçon.

      J’ai vu récemment un “article” dans les meRdias qui utilisait les deux terminologies, les US donnait des sanctions et la Russie prenait des mesures de rétorsions.

      Une colère noire habite en moi depuis un certain temps bien que pour le moment je ne manque de rien.

        +9

      Alerter
      • georges dubuis // 19.12.2014 à 16h53

        oui,filedansle vent, mais c’est le NOUS qui manque énormément dans une machine fantaisiste qui atomise

          +0

        Alerter
    • Olposoch // 19.12.2014 à 10h31

      Pas envie de faire la promo de la Russie non plus…

      Juste pour ajouter un détail (précision: la fille de 15 ans en question…est ma fille), quand j’ai entendu ça, j’ai tout de suite répondu que les choses sont plus compliquées, avant d’être interrompu par mon épouse, britannique/BBC, qui tient à rester “pilule bleue”…

        +1

      Alerter
      • Olposoch // 19.12.2014 à 10h33

        et bizarrement, ce sont les “pilules bleues” qui nous emmènent vers la guerre…

          +1

        Alerter
  • Alain // 18.12.2014 à 11h47

    Ils ont raison à moitié au lycée: on veut bien la 3ème guerre mondiale mais ce sont les néocons et pas Poutine

      +2

    Alerter
  • Astrolabe // 18.12.2014 à 12h51

    Le pire, pour ce qui concerne la presse, c’est que des journaux, que l’on pouvait considérer “de gauche”, comme l’Huma ou le Monde diplo s’apitoient sur la disparition des journaux ou la réduction du nombre de journalistes sans s’appesantir sur le problème des contenus. A quoi me servent 15 titres disant tous la même chose (Dilma Roussef réélue de justesse !). Une “Pravda” et une ”Izvestia” à la française me suffisent et ça fait des économies en perspective pour le budget de l’état. Le gag c’est qu’à Moscou, il y a aujourd’hui plusieurs journaux tendance BAO; Novaia gazeta (Le Nouveau journal) Kommersant, et la radio Echo de Moscou, le canal télé Dojd’ (La Pluie) alors qu’en BAO, il n’y a plus que les blogs. C’est le monde à l’envers !

      +6

    Alerter
  • Ours Blanc // 18.12.2014 à 13h09

    En voici un exemple, sur le thème en question justement :

    http://causetoujours.fr/2014/12/17/on-en-discute-5-la-3eme-guerre-mondiale/

      +1

    Alerter
    • Ours Blanc // 18.12.2014 à 13h15

      La position de mon message rend son contenu pas clair !
      Je répondais à la personne (dont je ne retrouve plus le message) qui disait qu’une poignée de personnes avait remis en route leur cerveaux !
      D’où mon lien

        +1

      Alerter
      • FileDansLeVent // 18.12.2014 à 15h55

        @Ours Blanc

        Prends l’habitude de mettre une référence à la personne à qui tu réponds.

          +0

        Alerter
  • coinfinger // 18.12.2014 à 13h53

    Quand bien méme vous auriez des arguments en béton , insérés dans un raisonnement à toutes épreuves , emballer dans une pédagogie hors classe , je crains que vous n’emportiez la raison .
    Si la Raison gouvernait le Monde , çà se verrait .
    Votre prof , si savant , il a peut étre pas pércuté que le bouclier anti missile c’est de la frime , et qu’avec une téte nucléaire le rayonnement ne ferait pas la différence entre lui et les ignorants .

    Je pense qu’ils en faudra quelques unes de tétes nucléaires pour rééaximer les jugements , mais je suis quand méme optimiste , il existe d’autres moyens plus subtils , comme le compte en banque ou la retraite . Les émotions peuvent changer là , sans avoir recours à la télé .

      +0

    Alerter
  • FL // 18.12.2014 à 14h44

    Les marins russes quittent Saint-Nazaire sans le premier navire que nous leur avons vendu et construit.
    Le courage de notre président laisse songeur. La parole de notre pays est égale à zéro.
    C’est d’une telle stupidité que je me demande si nos gouvernants ne sont pas mis sous contrainte pour des raisons inavouables par les USA.
    Du genre si vous ne voulez pas que le Crédit Agricole ou SOC GEN en prennent elles aussi pour quelques milliards à verser au trésor US, faites comme on vous dit. Çà ou autre chose?

    Bref, je n’arrive pas à imaginer qu’il (F.H.) fasse cela de son propre chef.
    Dans tous les cas j’appelle cela de la haute trahison mais c’est comme pour le reste, les industries de l’énergie, de la défense, stratégiques etc…

      +19

    Alerter
    • theuric // 18.12.2014 à 21h35

      La contrainte par la peur, c’est en effet cela l’effet U.S.A..
      Que pouvons-nous faire?
      Commencer par ne plus commercer avec l’esprit américain: plus de langue anglaise surtout pour de seuls mots, refuser les nourritures poubelles et les boissons ad oc, refuser les films étasuniens d’après 1970, refuser le rap et les autres musiques de ce genre, enfin, refuser tout ce qui vient de Tonton Sam.
      Mais le plus difficile c’est qu’il y en a si peu qui reste, hormis cet art dérisoire.
      Surtout, n’investissez plus dans aucune spéculation, surtout celle provenant de la bourse, elles sont toutes noyauté.
      Et avant tout, recherchez la qualité dans tout ce que vous faites et même pensez, il n’est d’autre moyen de lutter contre cet obscurantisme américanolâtre que par l’intelligence du beau et du bon.
      L’idée de progrès et de la raison doit nous guider, là se trouve, à mon sens, la solution.

        +3

      Alerter
  • Jean de la dêfense // 18.12.2014 à 17h11

    Mais parce que… les Usa ne peuvent tolérer une unification du continent européen et avant eux, les anglais ont eut des objectifs similaires.

      +2

    Alerter
  • Nerouiev // 18.12.2014 à 18h12

    Il y a un événement culturel qui va se passer en 2015 et j’aimerais être informé par la presse. Il s’agit de l’année de la Russie à Monaco. Je me demande quels européens vont officiellement s’y rendre. Je vois bien Hollande se pointer là-bas avec une des Mistrals en passant par Gibraltar.

    http://www.visitmonaco.com/fr/AllNews/2015-Ann%C3%A9e-de-la-Russie-%C3%A0-Monaco

      +0

    Alerter
  • Lesag // 18.12.2014 à 20h16

    C’est quand même hallucinant!!!!
    Hollande jette une bombe en pleine rencontre au sommet des 28. Les Teutons et les singes hurleurs balto-polonais promettaient l’apocalypse en sanction anti-russe et Hollande s’élève contre de nouvelles sanction et prône une désescalade…
    Et…
    PAS UN MOT!!!
    PAS – UN – MOT!
    NULLE PART.
    Invraisemblable.

      +5

    Alerter
    • benoit // 18.12.2014 à 20h43

      Ca prouve que les medias sont directement aux ordres non pas du pouvoir politique, mais d’un pouvoir plus occulte, de nature économique et géopolitique, visant à mon avis le règne sans partage du système anglo-saxon. Très inquiétant et révulsant.

        +3

      Alerter
    • theuric // 18.12.2014 à 21h57

      Là, vous voyez, cela veut dire que Monsieur Hollande connait plus de choses que nous sur ce qu’il se passe dans le monde et qu’il en a tiré ses conclusions.
      Un homme d’état ne peut qu’être prudent lorsqu’il doit faire face à des forces destructrices importantes mais doit commencer à prendre position dès lors que celles-ci montre de la faiblesse.
      Alors, quid?
      C’est une position qu’il vient de prendre, à mettre peut-être bien en parallèle avec le départ des marins russes.
      Vu notre situation, dans la difficulté que nous avons d’obtenir des informations convenable sur la dynamique des événements, je ne pense pas qu’il nous soit possible de percevoir l’origine de son changement d’orientation.
      Bien qu’il soit possible que cette origine provienne de Russie, dans notre ignorance, nous pouvons en imaginer toutes les hypothèses.
      Attendons, nous pourrons peut-être avoir quelques signes d’une ligne directrice, mais elle pourrait être subtile.
      Dans tous les cas, il n’y a que deux possibilités:
      -soit il s’est montré imprudent lors de cette réunion, ce qui peut être possible;
      -soit il a senti qu’il lui était possible de s’exprimer tel qu’il l’a fait, auquel cas cela voudrait dire qu’il y a un changement dans le rapport des forces en Europe et dans sa relation avec Tonton Sam, ainsi que dans le conflit entre l’Occident et la Russie.

        +0

      Alerter
    • anne jordan // 19.12.2014 à 21h24

      si ! sur I télé , hier soir ,jeudi 18.

        +0

      Alerter
      • anne jordan // 19.12.2014 à 21h24

        je répondais à @lesag !

          +0

        Alerter
        • Lesag // 19.12.2014 à 23h16

          Merci

            +0

          Alerter
  • NoMoreWar // 18.12.2014 à 22h08

    Citation sérieuse d’un collègue de bureau:
    “Les Russes sont fou, je suis sur qu’ils vont déclencher la 3éme guerre Mondiale”

    Cela me consterne…

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications