Encore une initiative de haute volée du service public pour aider au débat citoyen :

Donc “Sortie de l’euro” = Anarchie (P.S. pour le stagiaire, y’a pas d’y en français) = Chaos = 40 € par semaine…

J’avoue ne pas avoir regardé cette fiction participative de France 4, ceci m’a suffi…

P.S. pour les prochaines séries, quelques idées copyleft :

  1. “Cataclysme” : suite à la faillite de BNP Paribas, le monde financier s’écroule. Il vous reste 1 cartouche de clope par mois à échanger
  2. “Apocalypse” : la centrale nucléaire de Nogent explose suite à un attentat terroriste. Les vents d’Est contaminent définitivement Paris, qu’il faut évacuer…
  3. “Éradication” : suite à un embrasement du conflit en Ukraine, un conflit se déchaîne, entraînant une attaque nucléaire. 99 % de l’Humanité est anéantie par le conflit puis l’hiver nucléaire.

(vous pouvez proposer vous aussi en commentaire…)

==================================================================

Tiens, dans le même ordre d’idées :

Jean-Luc Mélenchon dénonce la «propagande» d’Assassin’s Creed Unity

«Le dénigrement de la grande Révolution est une sale besogne pour instiller davantage de dégoût de soi et de déclinisme aux Français», assure l’ancien candidat à l’élection présidentielle. «Si l’on continue comme ça, il ne restera plus aucune identité commune possible aux Français à part la religion et la couleur de peau».

Jean-Luc Mélenchon et « Assassin’s Creed Unity » : « deux formes différentes de la mémoire » de la Révolution

65 réponses à Anarchy : la propagande pro-euro avec nos impôts !

Commentaires recommandés

FifiBrind_acier Le 16 novembre 2014 à 05h53

Le concept de base de l’émission aurait pu être tout à fait différent…

Par exemple partir du remarquable travail de Jacques Sapir et Philippe Murer: ” scenarii de dissolution de l’ euro”, qu’on trouve sur le site Respublica…
Et demander aux téléspectateurs ce qu’ils pensent de chaque scénario….
Mais c’était ouvrir la boite de Pandore sur la fin de l’euro, sujet tabou, s’il en est!

Ce n’est donc pas un hasard si la sortie de l’euro est présentée comme l’apocalypse.
Comme si l’agonie de la Grèce, ce n’était pas “Apocalypse now”…

  1. Upsidown Le 16 novembre 2014 à 05h22
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,
    En fait le scénario est quatre fois moins pire que ce que vous imaginez, il s’agit de 40 € par semaine. De plus l’orthographe “Anarchy” est totalement voulue et assumée.
    Ayant cinq minutes à ma disposition, j’ai creusé un peu.
    Il ne s’agit pas d’un article mais d’une fiction participative proposée à tous par les concepteurs du projet qui proposent un scénario de base que chacun peut développer à sa guise et créer des personnages selon son humeur.
    Anarchy est la première fiction participative transmédia composée d’un site, d’un jeu, d’une application, d’une série, d’un roman et d’une chronique hebdomadaire écrite par Marc Dugain (écrivain) et produite par ceux qui fabriquent “Plus belle la vie”. Pour en savoir plus : anarchy.fr
    Le concept sur lequel se bâtit l’histoire est “humanité et chaos” qui, pour une fiction, est beaucoup plus porteur de développement que “je fais mes courses à Franprix”.
    Il faut donc choisir une base de départ, dont la probabilité est acceptable, qui correspond au concept. Vos autres propositions peuvent éventuellement servir même si les deux dernières concernent plus l’apocalypse que le chaos.
    Je ne suis pas certain qu’il y ait autre chose qu’une entreprise commerciale derrière le projet.
    Bon week end


    • Grototo Le 17 novembre 2014 à 22h41
      Afficher/Masquer

      Il ne faut pas oublier que les termes finissant en y de l’anglais viennent du français (Guillaume le Conquérant et la m***e qui suit), je ne sais pas de quelle époque date la transformation du y en ie, mais on a au hasard, la crème Chantilly (et la ville qui va avec), Valmy, Ivry, Montmorency, Quincy, Bercy Boussy, Chaligny, Passy, le Berry, etc… (tout ça dans le Nord de la France, langue d’oil oblige), on a bien Chambéry, mais par déformation probablement des Francs ou des mandarins de Paris du francoprovençal Chamberi, ou encore Quercy (de l’occitan Carcin). Bref, je ne crois pas qu’on puisse faire plus français. Ni les romains, ni les grecs, ni les peuples germaniques (à part les anglo-saxons après l’invasion normande) n’utilisaient cette terminaison.


      • Homère d'Allore Le 18 novembre 2014 à 13h41
        Afficher/Masquer

        Je crois que le y anglais n’est pas une déformation du i normand mais du é normand ! Cité-City Majesté-Majesty… Et, quand j’apprenais l’anglais, mon prof me disait que la prononciation du y final était bien plus proche du é français que du i…


        • Grototo Le 19 novembre 2014 à 14h13
          Afficher/Masquer

          Justement on retrouve par exemple indistinctement, selon les villes qui portent ce nom, Quincy ou Quincey par exemple. Je ne suis pas linguiste, mais rien ne dit que la prononciation actuelle du y en i l’a toujours été en français. Par exemple, français se prononçait flançoé (avec un r roulé, on écrivait aussi plutôt françois autrefois) à la cours de François 1er, comme on entendait encore il y a peu dans certaines campagnes, qui à une plus grande inertie dans les changements linguistiques qu’une zone très peuplée plus enclin à de nouveaux apports.


  2. GRIBOUILLE Le 16 novembre 2014 à 05h32
    Afficher/Masquer

    D’après la capture d’écran, il s’agit de 40 euros par semaine – et non par mois – ce qui fait quand même pas bézef…


  3. FifiBrind_acier Le 16 novembre 2014 à 05h53
    Afficher/Masquer

    Le concept de base de l’émission aurait pu être tout à fait différent…

    Par exemple partir du remarquable travail de Jacques Sapir et Philippe Murer: ” scenarii de dissolution de l’ euro”, qu’on trouve sur le site Respublica…
    Et demander aux téléspectateurs ce qu’ils pensent de chaque scénario….
    Mais c’était ouvrir la boite de Pandore sur la fin de l’euro, sujet tabou, s’il en est!

    Ce n’est donc pas un hasard si la sortie de l’euro est présentée comme l’apocalypse.
    Comme si l’agonie de la Grèce, ce n’était pas “Apocalypse now”…


  4. Joanna Le 16 novembre 2014 à 08h14
    Afficher/Masquer

    Concernant Assassin’s Creed Unity s’il n’y a peut-être pas de message politique voulu par les développeurs du jeu, comme le suppose Mélenchon, même si le contraire ne m’étonnerait pas, on peut imaginer qu’on va voir bientôt arriver de nouveaux « jeux » qui en auront un de façon intentionnelle. Car c’est un moyen de propagande qui peut s’avérer efficace et certains ne vont pas manquer de s’engouffrer dans la brèche.

    Le danger est que ça touche un public d’ados et jeunes adultes dont pourra ainsi d’autant plus facilement formater les esprits que l’apprentissage de l’histoire à l’école subit une dégradation continuelle d’année en année.

    L’autre reflexion que m’inspire ce « jeu » c’est le haut niveau technique atteint par les informaticiens qui les ont réalisés. On aurait dû les faire travailler sur Louvois, le logiciel de paie des militaires. Mais Louvois était sans doute infiniment plus complexe …


    • Emmanuel Le 16 novembre 2014 à 09h42
      Afficher/Masquer

      Joanna, ça fait longtemps que ces jeux existent ! Cf call of duty, par exemple.


      • Joanna Le 16 novembre 2014 à 18h15
        Afficher/Masquer

        Certes, je fais toutefois une différence entre :
        – des scénarios où un conflit donné (Afghanistan ou autre) sert de toile de fond à une guéguerre entre des “bons” et des “méchants” loin de toute référence à des personnages réels
        – des scénarios calqués sur des épisodes connus de notre Histoire et mettant en jeu des personnages historiques, où il est facile d’orienter ce qui est montré à des fins inavouées, et ça ma parait d’autant plus insidieux

        Quand je dis “notre Histoire” cela peut-être l’histoire de France et aussi l’histoire contemporaine. Imaginez ce que donnerait la situation en Ukraine scénarisée par les fascistes de Kiev.


    • patrice Le 16 novembre 2014 à 10h17
      Afficher/Masquer

      mon gamin a plusieurs jeux ” call of duty” , ben les noms des “méchants” se terminent souvent en “…ov”…et on y combat des russes plus souvent qu’à son tour. je suis bien certain que c’est orienté. enfin bon, je le lui ai expliqué, et …il a bien compris ! Il est bien, ce petit gars.


      • steve Le 16 novembre 2014 à 17h32
        Afficher/Masquer

        Je viens de commencer assassin’s creed. Pour les observateur dans le generique du debut de jeux(qui ne peux pas etre revisualisé) il y a un magnifique drapeau US avec un drapeau europeen dans le carré reservé au etoiles fedérés. Il est impossible que les graphistes aient placé ce truc au hasard…


        • Upsidown Le 16 novembre 2014 à 20h08
          Afficher/Masquer

          Bonjour Steve,

          Votre description du drapeau US ressemble plutôt à celui en usage de 1777 à 1795 avec les 13 étoiles des premiers états de l’union placées en cercle.
          Ce qui correspond à la période du jeux.
          Apparemment rien à voir avec l’Europe.


    • Gabriel Le 16 novembre 2014 à 12h25
      Afficher/Masquer

      Call of Duty a déjà été cité et je me permet de rajouter Battlefield qui n’a pas manqué de nous faire incarner les saveurs de certains des plus grands combats de l’humanité pour la liberté et la démocratie. Il s’agit bien sur de la guerre du Vietnam et ses méchants vietnamiens, de la guerre en Afghanistan et ses méchants Afghans, des terroristes et oh! surprise dans le dernier volet : un conflit imaginaire en…. Chine où la révolution éclate et où le régime totalitaire non démocrate blablabla mérite d’être puni par la vertueuse Amérique… En partant du postulat que c’est de la propagande on en tire les hypothèses sur l’avenir qui s’imposent (Avant-goût à Hong-Kong ?).

      J’attends avec impatience le prochain pour tuer des novorusses en incarnant un membre des milices salvatrices ukrainiennes 😉


      • reneegate Le 16 novembre 2014 à 12h52
        Afficher/Masquer

        Par contre ne pas être trop confiant sur l’explication. Je suis politisé et j’ai mis plusieurs année à accepter d’ouvrir les yeux sur la politique US. Votre fils se trompera lui aussi bien des fois avant de réellement appréhender les vrais enjeux.
        Je trouve la critique de Melenchon très pertinente sur les conséquences et après tout il ne dit pas que celà est pensé à l’avance. Nous sommes au delà de la propagande maintenant, il s’agit d’une réalité vécue par certains (médias, politiques, ..) et subie par ceux qui sont assez lucides pour y déceler le mensonge ou la manipulation. Un réel et plusieurs réalités.
        Pour en revenir à l’éducation, il ne faut pas minimiser l’impact de ces jeux. Peut être est ce l’occasion de brancher ces jeunes sur la révolution Française (la “vraie” historiographiquement parlant) : par exemple “Histoire de la Révolution Française” Eric Hazan.


      • Van Le 17 novembre 2014 à 00h23
        Afficher/Masquer

        jai arrêté call of duty au volet 3 quand ils ont immaginé une guerre total au moyen orient contre le chef des terroriste accrochez vous qui sappelle bachar , je vous épargne les séquence de tire nocturne aérien a la mitrailleuse sur des gens qui courent dans tout les sens comme dans l’ouverture dune saison de chasse . tout cela est fait pour faire banaliser le meurtre en masse , ya pas a setonner que des pilote d’apache américain demande l’autorisation de tirer comme des enfants qui veule ouvrir leurs cadeaux de noël et exécute une vingtaine de civils juste parce que l’un d’entre eux portait une kalachnikov .


    • Vincent Le 17 novembre 2014 à 10h20
      Afficher/Masquer

      Le jeu vidéo est un support très intéressant pour toute propagande :
      1) le jeu vidéo fait jeune, branché -> le critiquer met dans une position de faiblesse : ringard
      2) il n’est pas imposé (contrairement aux chaines de télévision ) -> tu est contre le message ? Tu n’as qu’à ne pas l’acheter (en réalité il y a une forte pression sociale pour le faire : cf la mode)

      La propagande par le jeu vidéo est un sujet passionnant que j’aurais voulu creuser il y a déjà plusieurs années (mais je n’ai pas eu trop le temps).
      Chaque jeu vidéo véhicule son propre monde, sa propre sous culture, d’où la facilité d’y intégrer une histoire revisitée, un scénario et des personnages véhiculant une vision du monde, sous couvert d’une cohérence propre.
      L’esprit critique est désactivé : ce qui compte avant tout est le rythme du déroulement du jeu, sa jouabilité, sa beauté graphique, sa cohérence.
      Le message qui est derrière est rarement analysé. Au mieux le joueur critique est juste agacé, la plupart du temps il ne s’en rend pas compte, au pire il croit apprendre quelque chose du monde réel (géopolitique, historique).
      Ça fait des années que j’ai remarqué ça (j’ai été un gros joueur, je ne le suis plus, mais des membres de ma famille le sont encore) en particulier sur l’image du catholicisme (ma religion) dans les jeux vidéos.

      Du coup le coup de colère de Mélenchon me fait un peu sourire : on ose toucher à la sacro-sainte Révolution Française. Et ça amène des analyse des erreurs historiques dans le jeu (les versions II et III du même titre on beaucoup moins choqué les historiens on dirait :D) dans le Monde (qui sera sans doute suivi de près par d’autres).
      Mélenchon ne se rend t-il pas compte qu’il a le comportement vis à vis du mythe de la révolution de 1789 qu’il reproche aux croyants vis à vis de leurs religions respectives ?


  5. Kiwixar Le 16 novembre 2014 à 08h17
    Afficher/Masquer

    “4. Anthropophagie : le blocage des raffineries françaises par des taxis en colère provoque une rupture de l’approvisionnement des supermarchés en produits alimentaires. Les vieux se mettent à manger les jeunes (viande plus tendre) quand ils parviennent à les attraper.”


    • FifiBrind_acier Le 16 novembre 2014 à 08h26
      Afficher/Masquer

      Kiwixar,
      C’est déjà fait, cela s’appelle ” Soleil vert”.

      http://www.dailymotion.com/video/x795s5_soleil-vert-film-culte-prophetique_shortfilms


      • erde Le 16 novembre 2014 à 10h44
        Afficher/Masquer

        “Soleil vert” film à conseiller aux jeunes générations.


    • P. Peterovich Le 16 novembre 2014 à 20h12
      Afficher/Masquer

      Les jeunes mangent les vieux car finalement, les vieux sont lents, apathiques et incapables de s’adapter. Seulement, comme les vieux sont pleins de crasses, les jeunes chopent des maladies à prion et finalement, l’humanité est décimée et démente…


  6. upwind Le 16 novembre 2014 à 08h46
    Afficher/Masquer

    Flood : Inondation.
    Suite au réchauffement climatique tous les survivants se rassemblent dans le restaurant en haut de la tour Eiffel avec des échelles.
    Réussiront-ils à se mettre d’ accord pour remonter le niveau


  7. Fulsi Le 16 novembre 2014 à 10h37
    Afficher/Masquer

    “sortir de la zone euro. Chaque citoyen est obligé de vivre avec 40 € par semaine”
    ha ha ha ha !!! On sort de l’euro pour vivre avec des euros. Ils sont pas très malin à France 4, il aurait suffit de rajouter “avec l’équivalent de 40 euros”


    • T 34 Le 17 novembre 2014 à 01h51
      Afficher/Masquer

      En Grèce ils aimeraient bien avoir 40€ par semaine.


  8. kinimodo Le 16 novembre 2014 à 10h40
    Afficher/Masquer

    La révolution française fantasmée par Jean-Luc Mélenchon à l’issue de laquelle finalement, au delà de petites avancées sociales, le petit peuple a simplement changer de “Maître”.

    Cela explique peut être pourquoi il ne veut toujours pas voir le désastre que représente l’UE et ce nouveau maître, pour ce petit peuple qu’il est supposé défendre.
    Je comprendrais mieux qu’il s’offusque de cette politique plutôt que de ce jeu un peu caricatural.

    Les révolutions sont souvent (toujours ?) manipulées par des gens d’un pouvoir minoritaire qui ont besoin du peuple pour atteindre leur but. Dans le sang et la violence pour un résultat souvent aux antipodes de ce que le peuple souhaitait.
    Les évènements d’Ukraine sont un bel exemple aussi de cette manipulation du peuple qui servent des intérêts particuliers.

    “Silence aux pauvres” d’Henri Guillemin ou la Révolution Française au service de la Grande Bourgeoisie
    http://zebuzzeo.blogspot.fr/2012/08/silence-aux-pauvres-dhenri-guillemin-ou.html

    Henri Guillemin explique Robespierre et la révolution française (1/2)
    http://www.youtube.com/watch?v=XiM74n8I2Gc


    • erde Le 16 novembre 2014 à 10h52
      Afficher/Masquer

      “Je comprendrais mieux qu’il s’offusque de cette politique plutôt que de ce jeu un peu caricatural.”

      Je pense que vous manquez d’information sur ce “bonhomme” et bien que je ne partage pas toutes ses idées , je peux reconnaitre au travers de ses livres une grande réflexion philosophique et politique, notamment dans sa dernière parution : ” l’ère du peuple ” 10€ chez Fayard.

      Il est vrai qu’il en fait un peu trop, sur la Révolution Française , mais comme Jaurès, c’est un Républicain dans l’âme et un homme “passionné” .


      • kinimodo Le 16 novembre 2014 à 11h12
        Afficher/Masquer

        @erde, je suis comme vous…je ne partage pas toutes ces idées !

        J’ai apprécié ses prises de positions sur l’Ukraine notamment et bon nombre d’idées de gauche pertinentes, mais je trouve incompréhensible qu’il s’arc-boute toujours sur cette UE, et qu’il ne voit pas le piège tendu pour ce peuple qu’il est censé défendre.
        Cela participe du même aveuglement et de la même croyance en cette Révolution idéalisée, et de cet espoir que l’Europe peut changer.


        • gracques Le 16 novembre 2014 à 14h21
          Afficher/Masquer

          La Révolution française avec un, grand R a été révée et idéalisée par tous les peuples de la terre pendant plus d’un siècle, son exemple a été le moteur de toutes les révoltes et révolutions ….. après l’histoire continue, mais contrairement au sentiment d’un FURET , elle n’est pas finie , elle n’est pas épuisée .
          Mélenchon n’en donne pas une version historique , ce n’est pas un historien , mais un politique , lui nous donne un “récit” pas une étude.
          Et le jeux aussi nous donne un récit , et donc une vision politique … quelle quelle soit, mais les joueurs ont ils les outils culturels (simple connaissance) et politiques pour s’en rendre compte ?


        • FifiBrind_acier Le 16 novembre 2014 à 19h41
          Afficher/Masquer

          Dans cette vidéo, entre autres déclarations sur l’euro, on voit Jacques Sapir expliquer les avantages de la sortie de l’euro: entre 1 et 3 millions d’emplois, les comptes sociaux remis à flot etc.

          A côté de lui, Jean Luc Mélenchon, regardez bien la tête qu’il fait…., c’est plus parlant que de longs discours…

          https://www.youtube.com/watch?v=vJJJUl9ibOk&feature=youtu.be


      • erde Le 16 novembre 2014 à 19h23
        Afficher/Masquer

        J’apprécie aussi Mozgovoï en Novoroossia , ” seul contre tous ! avec ses idées farfelues pour changer de système…. d’après ses opposants.
        J’aime ce genre de personnage qui croit encore en l’avenir et à développer une véritable démocratie pour le peuple et par le peuple.

        Pour les anglophones ( désolé ) une vidéo sous-titrée où il explique sa vision de la politique à 2 journalistes.
        http://youtu.be/Uu2qhd-mEzE?list=UUdnB82ob_V7EXwwcCtB1vUg


  9. Alain C Le 16 novembre 2014 à 10h42
    Afficher/Masquer

    Franchement, ceux qui ne voient dans ce scénario de base qu’une simple exploitation “commerciale” d’une idée dans l’air du temps me semblent bien naïfs (mille excuses pour ceux qui se sentiront concernés, qui je le sais, ne le sont pas en fait, mais sur ce coup là …).

    Et s’il s’avérait qu’effectivement il n’y avait pas d’autre intention, ces gens (les producteurs) feraient preuve d’un angélisme coupable


  10. Alae Le 16 novembre 2014 à 11h14
    Afficher/Masquer

    Il n’empêche qu’avec ce genre de catastrophisme délivré en boucle par les médias et les politiciens à la queue-leu-leu à la télé pour expliquer que la sortie de l’euro/UE, c’est la fin du monde, ils ont réussi à tellement paniquer les Grecs (il y a déjà quelques petites années) que ceux-ci se sont soumis, avec les résultats qu’on sait.

    La force de la propagande et la crédulité des peuples qu’on mène à l’abattoir en agitant des croquemitaines pour qu’ils suivent docilement, ça fait très, très peur.


    • Wilmotte Karim Le 16 novembre 2014 à 23h30
      Afficher/Masquer

      Aucune soumission n’est éternelle.


  11. madake Le 16 novembre 2014 à 11h14
    Afficher/Masquer

    Mouais,
    si la qualité de la bande annonce est à la hauteur du produit, on voit bien dans l’animation la culture et le sens du détail des auteurs,
    lorsque le bourreau brandit la tête de Robespierre (notez au passage le changement de voix, lorsque l’on nomme “Maximilien de Robespierre”) décapité.

    Essayez de brandir la tête d’un décapité en la tenant par la perruque, peut être que le supplicié vous mordra un orteil.

    Bref la décérébration et l’abêtissement continue son bonhomme de chemin.
    Amusant qu’il illustre par l’image ce qu’il inflige aux spectateurs…


  12. olivier69 Le 16 novembre 2014 à 11h41
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    L’animal ne comprendra jamais le son du temps et l’image de l’espace. L’homme sait d’où il vient. Le manque de compréhension des phénomènes aboutit potentiellement à la peur. C’est le premier acte d’une tentative de contrôle sur l’autre….
    Cdlt


  13. obermeyer Le 16 novembre 2014 à 12h19
    Afficher/Masquer

    position de Mélenchon sur l’euro : voir le débat avec Sapir ( arrêt sur image ) qui date un peu . En gros , Mélenchon parle de désobéir aux traités , ce qui de facto fait exploser l’UE . Le but est de retrouver notre souveraineté et notre capacité à faire un audit de la dette afin de très considérablement l’alléger. Le but n’est pas de faire exploser la zone euro , même si au final le résultat est le même .


    • FifiBrind_acier Le 16 novembre 2014 à 19h52
      Afficher/Masquer

      obermeyer,
      Violer les Traités aura le même impact que refuser de livrer les Mistral…, qui fera confiance ensuite, à un pays qui viole les Traités? Vous espérez ensuite signer des accords avec le Venezuela, la Chine ou la Russie? Bernique!

      Et pourquoi violer les Traités, alors qu’il existe l’article 50 qui permet d’en sortir légalement et pacifiquement?

      De plus, violer les Traités fera l’objet d’une plainte, tout à fait justifiée, de la Commission européenne à la Cour de Justice européenne et à la Cour Pénale internationale, qui condamneront la France … à appliquer la loi, c’est à dire l’article 50.
      On aura perdu des années pour rien.


      • nebul_eu Le 17 novembre 2014 à 03h17
        Afficher/Masquer

        ah ah le petit juriste défend les traités internationaux devant le tribunal international
        mais non ce n’est pas comme çà que çà marche
        on proclame la république libre et indépendante
        et on passe à la moulinette les textes incongrus et accessoirement si nécessaires les traitres et ennemis du peuple…

        il y a un mot pour désigner les accords obsolètes : caduc


  14. Parano Le 16 novembre 2014 à 13h08
    Afficher/Masquer

    Cette série fait très fort dans la manipulation des masses et la fabrique du consentement.

    Le présupposé est censé être une vérité triviale, une évidence pour tous, qui ne fait pas débat: Sortir de l’euro=Chaos.

    Partant, nous sommes invités à imaginer les horreurs résultantes.

    Toute participation induit ainsi d’abord une adhésion implicite au présupposé, ensuite renforcée et verrouillée par le “traumatisme” des souffrances fantasmées.

    Bande de veaux, pensez comme voulu et laissez vous programmer.

    [Vidéo sur la “matrice”: http://youtu.be/CX65FquLEJ0 ]


  15. boduos Le 16 novembre 2014 à 13h14
    Afficher/Masquer

    à développer parallèlement : anarchie-barbarie-survivalisme-solidarisme-dictature locale-milices-band itisme-ukrainisme-daeshisme-otanisme……


  16. lon Le 16 novembre 2014 à 14h12
    Afficher/Masquer

    La révolution française vue par le jeu vidéo c’est la énième resucée de la vision anglo-sax :
    la guerre, la Terreur, les massacres, bref une révolution sale et violente , qui pue le peuple et le pinard . On rajoute la figure du dictateur obligé, et hop c’est emballé . C’est une vision qui a toujours trouvé un écho chez certaines de nos élites anglophiles, à commencer par Giscard qui tenta de faire jouer la Marseillaise sur un tempo plus lent que l’original, jugé certainement trop pompier et peu digne de la fonction présidentielle je suppose …
    Les anglos feraient mieux de balayer devant leurs portes, et arrêter de faire passer la révolution américaine pour un modèle de mesure et de tolérance : si des centaines de milliers de loyalistes à la Couronne Britannique se sont retrouvés à devoir fuir au Canada, c’est pas pour rien .


  17. Ivan Le 16 novembre 2014 à 14h52
    Afficher/Masquer

    Je suis tombé sur cette série, c’est assez caricatural et c’est totalement assumé. On est plus dans le gros délire que dans la propagande sérieuse (quoique la propagande pendant les élections européennes y’avait de quoi rire !) Précisons que ce sont les télé-spectateurs qui écrivent le scénario, et cette idée de sortir de l’Europe est simplement dans l’air du temps.

    Quant à Assassin’s Creed, même si la série se base sur des évènements réels, elle reste avant tout un divertissement. Assassin’s Creed premier du nom faisait passer les Hashishins pour de bons et preux chevaliers (très loin de la réalité, c’était plutôt des fanatiques défoncés), le 2 faisait passer Laurent de Médicis pour un saint, “Black Flag” idéalisait les pirates comme d’honnêtes combattants libertariens qui voulaient juste vivre leur vie… Bref, les Américains et les Italiens ne se sont pas offusqués de ces libertés historiques, en France évidemment c’est différent… Même si Robespierre est diabolisé (et que la Révolution n’avait que peu à voir avec le Peuple), il montre que les Révolutions aboutissent le plus souvent à des situations bien pires que la situation initiale et qu’au bout du compte, on change simplement de maîtres…


  18. Tatsuya Le 16 novembre 2014 à 15h10
    Afficher/Masquer

    Communysm: Mélenchon est élu président (par un vote truqué).

    Les chars russes entrent dans Paris. Les centrales nucléaires sont à l’arrêt par décret, on s’éclaire à la bougie. Impossible de trouver du papier toilette dans les quelques épiceries encore ouvertes.
    La Bourse est fermée, sans les investissements des plus riches, l’économie s’effondre.

    Vous êtes un jeune trader résistant organisant une contre attaque depuis l’étranger.
    La CIA vous prends en charge pour infiltrer le pouvoir, à vous de jouer!


  19. kinimodo Le 16 novembre 2014 à 15h26
    Afficher/Masquer

    Un scénario Anarchy qui à coup sûr ne sera pas retenu, improbable aussi…
    Lors de manifestations monstres et en réponse à l’évidente manipulation de l’information par les médias, plusieurs groupes très bien organisés ont investi les principaux organes de presse, radio télé et presse écrite aux ordres de l’oligarchie. Le 4eme pouvoir n’est plus en mesure de diffuser la propagande et une transition s’opère rapidement avec l’aide d’une partie des journalistes et techniciens. Le ministère de l’intérieur a décidé d’affecter tous les moyens nécessaires y compris des moyens militaires, pour reprendre en main ces lieux hautement stratégiques.


  20. Lajoie Le 16 novembre 2014 à 15h31
    Afficher/Masquer

    Bien qu’ayant 60 ans mon coté sale gamin ne m’a jamais quitté , et je trouvent les bandes annonces de Assassin Creed absolument géniales.
    Plus sérieusement je m’intéresse a l’Anarchie depuis toujours , et malgré l’aveuglement de nos politiques , l’Anarchie a atteint un summum en Amérique Latine et en particulier au Mexique depuis la “désapparition” des 43 étudiants et le vent de fronde anarchiste qui traversera l’Europe viendra d’Amérique du Sud .
    Il n’y a plus qu’a attendre et voir ..


    • cording Le 16 novembre 2014 à 17h16
      Afficher/Masquer

      Au pays des rêves la vie est belle!


  21. ploi Le 16 novembre 2014 à 15h37
    Afficher/Masquer

    “Journalysme” : France télé arrête la propagande et décide d’informer honnêtement les citoyens français. Les principaux partis politiques et quotidiens nationaux sont balayés, la France retrouve son indépendance…


  22. François Sendant Le 16 novembre 2014 à 17h04
    Afficher/Masquer

    Mélenchon fait dans le jargon du jeux video du friendly fire sur Unity 🙂

    Ubisoft arrive à faire ce que le cinéma français a échouer. Concurrencer la culture populaire américaine qui nous écrase et qui nous grignotte à petit feu.

    Les investissements dans le cinéma français en baisse, le nombre de films aussi

    http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/11/14/les-investissements-dans-le-cinema-francais-en-baisse-le-nombre-de-films-aussi_4523938_3246.html

    Au total, les investissements ont atteint 678,48 millions d’euros sur neuf mois

    budget du blockbuster Transformers : l’âge de l’extinction -> budget 210 000 000 $ oO

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=195228.html

    Réjouissons nous d’avoir ce Ac unity face à call of duty ou battlefield dont la propagande otanesque propose à longueur d’épisodes de tuer du russe ou du chinois.


  23. cording Le 16 novembre 2014 à 17h17
    Afficher/Masquer

    Certes comme Sapir vous avez raison de dénoncer cette propag


  24. Kam Le 16 novembre 2014 à 17h19
    Afficher/Masquer

    Walking Dead: 2014,un président faisant la pluie mais pas le beau temps gesticule avec un encéphalogramme complètement plat, parvient à désespérer une nation entière.


  25. cording Le 16 novembre 2014 à 17h23
    Afficher/Masquer

    Comme Sapir, Vous avez raison de dénoncer cette propagande à nos frais pour l’euro. Cependant il ne faut pas trop s’inquiéter : qui regarde “France4” ? Elle aura le même impact que celle de la campagne référendaire de 2005.


  26. Saabaïdii Le 16 novembre 2014 à 17h37
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Je note que pas un seul commentaire ne pointe l’utilisation systématique de la langue anglaise à fin
    d’annonce promotionnelle concernant un nouveau produit propagando-médiatico-manipulatoire.
    Auriez vous honte de la langue française; la jugeriez-vous dépassée; l’anglais serait-il devenu votre langue véhiculaire; le français, objet de dégoût, relégué au sub-vernaculaire?.
    Si c’est le cas, inutile de vous ériger contre ceci ou cela, la phase de dissolution est déjà très avancée.
    ” Contre la pensée unique ” Claude Hagège – Linguiste – Odile Jacob ISBN 978-2-7381-2563-7

    “Apocalypse” ça date un peu (2011) mais peut aider pour choisir où planter sa tente, au cas où…
    http://www.greenpeace.fr/nucleaire/ppi/

    “Éradication” hypothèse poétique et optimiste à la suite d’un hiver nucléaire.
    http://blog-domi.over-blog.fr/article-23938295.html


    • theuric Le 16 novembre 2014 à 19h34
      Afficher/Masquer

      Ah le langage du maître, contemplons, en effet, les ravages de cet anglo-américain de pacotille partagé par nombre de ceux qui s’offusquent du mirage étasunien!
      Et la télévision n’est pas en reste, nos élites économiques aussi.
      Choisissez, messieurs-mesdames les contempteurs de la furia américana, il n’est plus le temps de la demi-mesure.
      Alors, des scénarii, je vous en propose quelques uns basés sur la situation actuelle:

      2015, il y a une dégradation continuelle des économies mondiales due à la multitude de fermeture d’usine un peu partout, ainsi qu’une production encore accrue des toutes les monnaies sur tous les continents.
      En raison d’un événement fortuit et sans importance, les bourses se mettent à sombrer en même temps, les banques et l’ensemble des fonds spéculatifs font aussi banqueroute, dans la panique l’ensemble des monnaies n’arrivent plus à s’évaluer les unes, les autres, ce qui fait que les métaux valeur de réserve, l’or, l’argent et le platine, ne peuvent plus s’évaluer non plus.
      Les pays européens, de la zone euro ou pas, décident de reprendre en main leur destin respectif à cause des errements de la gouvernance européenne…

      2016, 2017, contrairement à ce qu’a pu affirmer le G.I.E.C., nous n’avons pas affaire à un réchauffement climatique mais, tout au contraire et comme le suggéraient les climatologues russes, à un refroidissement.
      Déjà, l’hiver 2015, 2016 fut très froid et neigeux mais celui 2016, 2017 est pire encore et de nombreuses centrales nucléaires françaises doivent fermer en raison des blocs de glace qui encombrent les prises d’eau pour leur refroidissement.
      E.D.F. doit, dans l’urgence, couper l’électricité dans certaines régions pour éviter que l’ensemble du réseau ne tombe pas en panne…

      2017, suite à l’effondrement économique de 2015 qui a surtout touché ce qu’il reste des U.S.A., les ordinateurs centraux d’internet situé dans ce pays tombent tous en panne les uns après les autres, la cause première en étant le manque d’énergie, d’autant plus que les centrales nucléaire de ce pays sont toutes à l’arrêt, une ou deux ont même eu un accident grave.
      Ceux restant, en Europe ou en Asie, ne suffisent pas pour l’ensemble du réseau mondial…

      2019, aux U.S.A. encore, les amérindiens, qui portent bien leur nom, ont décidé de se regrouper pour reprendre les territoires qu’ils avaient perdu depuis plus de deux siècles, par la force si il faut…

      2022, les tensions croissantes entre l’Inde et la Chine mènent à un conflit qui débute à leur frontière himalayenne, mais, auparavant, ils avaient tous deux conclus des accords d’entraides militaires avec les pays voisins de leur adversaire, la Chine avec le Pakistan, l’Inde avec le Japon, par exemple.
      Rapidement les deux canaux mondiaux que sont Suez et Panama se retrouvent au centre de ce conflit, d’autant plus que depuis un an l’Arctique reste entièrement bloqué par les glaces toute l’année.
      La Russie, la France et l’Angleterre doivent faire face à ce conflit en Méditerranée et dans l’archipel des Antilles…

      En fin de compte, ce n’est pas bien compliqué de créer de tels synopsis, si vous le souhaitez je peux vous en proposer d’autre.


      • theuric Le 16 novembre 2014 à 20h02
        Afficher/Masquer

        Tiens, un autre, pour la route, plus amusant encore:
        2015, l’armée américaine, en voie de délitement, décide de fomenter un coup d’état.
        En réponse et suivant la constitution de ce pays, des milices se créent pour résister à ce coup de force, aidées en cela par une partie de l’armée qui fit sécession ainsi que de nombreux états…


      • Saabaïdii Le 16 novembre 2014 à 20h14
        Afficher/Masquer

        @theuric

        Bonsoir,
        Je me garderai bien de mettre votre synopsis en rapport avec ceux précités.
        La réalité dépassant souvent de beaucoup la fiction, vous êtes déjà un peu en retard sur l’actualité, de peu, de très peu :
        http://www.meteofrance.fr/actualites?articleId=17586389
        c’est la deuxième fois, l’année dernière déjà…
        Autre sortie possible, dans une perspective synoptique, bien entendu;
        et si les Brics et quelques autres, amorçaient véritablement une transformation positive ? Rêvons un peu.

        Bien cordialement


        • theuric Le 16 novembre 2014 à 21h33
          Afficher/Masquer

          J’en doute.
          Chacun des pays que forment les B.R.I.C.s ont acquis leur puissance, pour partie, en réaction à la toute puissance étasunienne, l’action de Tonton Sam ayant été, bien entendu, différente suivant l’état auquel il avait affaire.
          Chacun de ceux-ci est restreint dans une région du monde sauf, si nous mettons à part la Russie, en Asie, soit l’Inde et la Chine.
          Ainsi, que ce soit l’Afrique du Sud ou le Brésil, chacun de ces deux pays ont suffisamment de voisins pour assoir leur puissance (je sais, ce que je décris là n’est pas très sympa, mais, que voulez-vous, je ne sais faire des rêves semblables aux vôtres).
          En revanche, les deux géants asiatiques, confrontés en interne à des tensions semblables (déséquilibre homme/femme, surpopulation, tensions dues aux minorités, classe moyenne montante prise à contrepied par la banqueroute généralisée, manque de nourriture et d’énergie, moindre pour la Chine, pour l’énergie, du-moins, plus sûrement d’autres dont je ne connais rien), peuvent avoir une classe politique ayant la tentation d’un conflit avec le voisin, d’autant plus que des questions d’eau et même de territoires s’y posent, surtout que chacun des deux tentent de dominer leurs voisins les plus faibles.
          Tout cela fait un mélange hautement explosif, comme purent l’être les tensions entre l’Allemagne, l’Angleterre et la France d’avant la guerre 14/18.
          Certes, en ces choses nous ne devons jamais être sûr de rien, mais le siècle passé nous montre que la folie des hommes est infinie, d’autant plus quand les peuples subissent un stress et que leurs dirigeants politiques se retrouvent en danger.
          Souvenons-nous de l’Argentine avant la guerre des Malouines.
          En fait, tout cela est plutôt lisible.
          La stabilité relative d’aujourd’hui n’a, pour seule cause, que la prépondérance économique américaine sur le reste du monde, contraignant les B.R.I.C.s à une certaine entente, sinon de jouer avec cette puissance anciennement hégémonique comme le fait de moins en moins l’Inde.
          La prise d’indépendance des nations sud-américaines montre, justement, l’immense faiblesse des U.S.A., il faut être aveugle pour ne pas le percevoir, mais je ne sais pas si les pays de l’Union-Européenne prendront leur indépendance avant ou après la ruine de l’économie-monde.
          Le grand âge moyen d’une majorité des pays de l’union est la raison première me faisant penser que cette indépendance ne surviendra que lorsque surviendra la-dite ruine.
          Mais en ces choses là non plus rien ne peut être sûr.


    • reneegate Le 16 novembre 2014 à 19h35
      Afficher/Masquer

      Je n’ai même pas vu la bande d’annonce. Et qu’elle soit en anglais tombe sous le sens puisque c’est fait dans le pur esprit US. Je réponds ainsi aussi à ceux qui applaudissent l’initiative française, ce n’est pas français même si l’entreprise est censée payer un jour ses impôts ici.


    • Ivan Le 16 novembre 2014 à 23h03
      Afficher/Masquer

      L’anglais étant devenu la langue vehiculaire du monde, il est logique que n’importe quel produit destiné à être consommé par le plus grand nombre soit affublé d’une pub en anglais. Les solutions proposées pour contrer l’invasion linguistique anglaise c’est “bolidage” au lieu de “tuning”, que voulez-vous faire avec ça ? Plus sérieusement, à moins d’un écroulement immédiat de l’empire anglo-saxon, je crois hélas qu’il est inutile d’ergoter là-dessus en se rappelant le bon vieux temps où le français était la langue des nobles européens.

      Et puis oui j’avoue, malgré mon anti-américanisme occasionnel j’aime mieux un anglais sans fautes, correct voire soigné qu’une traduction sans goût faite par des bras cassés même pas foutus d’accorder un participe. Le choix est pour moi vertical, pas horizontal.


    • Azol Le 17 novembre 2014 à 00h10
      Afficher/Masquer

      L’utilisation très régulière de la langue anglaise facilite le transfert des concepts anglo-saxons à la fois culturels et idéologiques en France, ça c’est clair.

      Mais ne serait-ce pas aussi une conséquence des nombreuses lois de la propriété intellectuelle qui empêchent la réutilisation de noms de marques déposés, de produits culturels etc. qui forceraient les auteurs à redoubler d’imagination s’ils souhaitent diffuser leurs œuvres et qui, par ignorance ou par paresse, les poussent à piocher des mots chez les langues étrangères ?

      Mais je ne doute pas que beaucoup se contentent de choisir des mots anglais juste parce que ça ferait plus “cool”…


    • François Sendant Le 18 novembre 2014 à 21h50
      Afficher/Masquer
  27. Taman Le 16 novembre 2014 à 19h32
    Afficher/Masquer

    Un remake de Vive la Crise.


  28. vérité2014 Le 16 novembre 2014 à 21h55
    Afficher/Masquer

    Contre la France féodale, signer.

    La tâche d’un président de la république partisan de l’Union européenne consiste à accompagner la dissolution de la France comme forme politique. Cela se fait par petites touches, afin que jamais l’électeur ne s’aperçoive du mouvement.

    Il faut, pour cela, des comparses.

    François Hollande les trouve dans les notables locaux, trop heureux de récupérer les miettes de la nouvelle répartition des pouvoirs : un cheval pour Bruxelles, une alouette pour les régions et métropoles.

    Bruxelles voit tout cela du meilleur oeil évidemment, tout ce qui affaiblit Paris est bon à prendre. C’est pour cela que les régions sont chouchoutées par l’Union européenne, et vont notamment traiter directement avec la capitale fédérale pour la gestion des fonds européens (cf. les Echos). L’Union détricote ainsi le système territorial français, qui n’avait pas que des qualités mais qui était accepté et avait sa cohérence.

    http://www.lalettrevolee.net/article-contre-la-france-feodale-signer-125021478.html


    • theuric Le 16 novembre 2014 à 23h45
      Afficher/Masquer

      Un système politique joue son rôle jusqu’au bout, même si la situation a changé.
      Ce qui avait renversé la noblesse lors de la révolution c’était son impossibilité d’évoluer et, surtout, de n’avoir pas compris ce qu’était devenue la France de l’époque: elle s’accrochait de toute ses forces à ses privilèges.
      La puissance économique d’aujourd’hui est dans la même situation sauf que là ce n’est pas le peuple qui va la renverser mais leur propres turpitudes et même ses relais n’y peuvent rien.
      Certes, les moyens de manipulations sont maintenant d’une grande puissance mais la manipulation a toujours ses limites: l’esprit de l’homme génère, au bout d’un certain temps, une résistance.
      Ce projet étasunien de contraindre et asservir l’Europe se poursuit, c’est vrai, mais plus par habitude, par son inertie, qu’en raison d’un but clair, d’un projet, il en est de même en Ukraine: réduire la Russie n’est que la continuité d’une politique américaine arrivant en fin de course.
      Ce que de rares personnes admettent c’est que les U.S.A. puissent disparaître et que nous ne puissions assister qu’à des mouvements réflexes.
      En vérité et à regarder de près les événements européens ou ukrainiens, nous ne pouvons pas ne pas voir que ce qu’il s’y passe affaiblit à chaque fois la position de Tonton Sam ainsi que celle de l’Union-Européenne, ce blogue montre, justement, combien les discours ne tiennent plus.
      Il n’est que l’élection de Monsieur Junker pour le comprendre.
      Individuel ou collectif, la fuite en avant est toujours de même structure en trois points: négation de la situation réelle, déni de la responsabilité de l’acteur du délabrement de cette situation puis agissement dans cette continuité suivi, si aucune conscience réelle ne se fait jour, de la crise majeur.
      Nous en sommes là!
      C’est pourquoi je ne crains aucunement les décisions délétères prises actuellement, surtout si elles concerne l’année prochaine, autant dire à la Saint-glinglin.


  29. Demoralisateur Le 17 novembre 2014 à 14h07
    Afficher/Masquer

    Non seulement il y a une assimilation au chaos en cas de sortie de l’euro mais en plus, il y a une grosse assimilation de l’anarchie au chaos.

    Or l’anarchie ce n’est pas du tout , du tout le chaos. Une société au rapport politique horizontal n’est pas le chaos. C’est la démocratie, la vrai.

    La démocratie est une anarchie.

    Donc non seulement on essaie de faire peur en cas de sortie de l’euro mais en plus on nous vole le sens des mots.


  30. PF Le 17 novembre 2014 à 23h08
    Afficher/Masquer

    A lire le délire, si cela est vérifié. Dans la droite ligne de Anarchy…

    http://plunkett.hautetfort.com/archive/2014/11/17/europe-c-russie%C2%A0-voici-l-ere-des-bobos-belliqueux-5491562.html


  31. willybear Le 25 novembre 2014 à 15h08
    Afficher/Masquer

    La propagande par l´”entertainment” est un fait bien connu qui instille ,délicatement parfois, plus souvent lourdement, la doxa de la pensée unique, europeiste et trans-atlantiste.

    Un joli fleuron en est le feuilleton “Crossing lines” produit par TF1 et AXN (Sony entertainment) depuis 2013, en anglais, et ou l´un des protagonistes principaux est…américain, ex cop de New York! (deux des acteurs principaux sont d´ailleurs américains, Donald Sutherland et William Fichtner, cherchez l´erreur….)

    Certains épisodes montrent cette force d´intervention comme une police fédérale européenne qui s´arroge tous les droits d´agir sur les sols des pays dits européens, dans le sens soumis a la commission du même nom…édifiant.
    L´un des épisodes montre un vilain paria Autrichien, ex légionnaire, anti europeiste proclamé, qui donc est un tueur sanguinaire, et sera abattu a la fin de l´épisode, bien sur!

    http://en.wikipedia.org/wiki/Crossing_Lines#Production
    http://www.crossinglines.tv/


Charte de modérations des commentaires