Ultime sortie – délirante – du hautement dispensable Barroso – bon débarras…

Bel exemple de nationalisme (européen) à l’état pur…

Si la Bulgarie et les pays baltes n’avaient pas rejoint l’Union européenne, c’est sur eux et non sur l’Ukraine que la Russie tenterait de mettre la main, a assuré le président sortant de la Commission européenne, José Manuel Barroso, lors de sa dernière conférence de presse.

José Manuel Barroso, président de la Commission pendant dix ans, a tenu sa dernière réunion mercredi 29 octobre, avant de laisser sa place au président entrant, Jean-Claude Juncker.

L’occasion pour le Portugais de revenir sur les réussites de son mandat, au rang desquelles figure selon lui la politique d’élargissement. Sous sa houlette, l’UE a presque doublé le nombre de ses membres, passant de 15 à 28. Dix pays supplémentaires ont rejoint l’UE en 2004 (Pologne, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Slovénie, Lituanie, Lettonie, Estonie, Chypre et Malte), puis la Bulgarie et la Roumanie en 2007 et, finalement, la Croatie en 2013.

Barroso a vigoureusement défendu ses décisions et la crédibilité de l’élargissement à la Bulgarie et la Roumanie, même si ces pays sont toujours, sept ans après leur adhésion, étroitement surveillées par la Commission à cause des déficiences de leurs systèmes d’application du droit.

Et si…

« Imaginons un instant que ces pays n’aient pas rejoint l’Union européenne. Si c’était le cas, nous ne parlerions sans doute pas uniquement de l’Ukraine à l’heure qu’il est, mais probablement également de la Bulgarie ou des pays baltes, estime le président sortant.

[OB : Et l’Allemagne, la France, les USA même…]

L’élargissement était donc la bonne décision à prendre. Bien sûr, tout n’est pas parfait, mais laissez-moi vous demander très franchement : ces problèmes de l’intégration européenne que nous rencontrons depuis quelques années, viennent-ils de la Bulgarie, ou de la Roumanie ? Évidemment pas. »

Certains États membres traditionnels compliquent les prises de décision bien plus que les nouveaux membres, a estimé José Manuel Barroso. Cependant, la prise de décision à 28 fonctionne, souligne-t-il, malgré les prévisions pessimistes qui prévoyaient que ce système serait impraticable.

L’UE a une politique cohérente

EurActiv lui a demandé comment, à son avis, l’UE pouvait concurrencer avec la Russie, où toutes les décisions sont prises par une seule personne. Le fait que Vladimir Poutine soit le seul décideur en Russie ne rend pas le système cohérent pour autant, estime-t-il.

[OB : C’est sur que ce n’est pas en France où un seul homme déciderait de tout dans son réduit présidentiel. La différence principale réside cependant dans la popularité…]

« Croyez-moi, nous ne voulons pas du système russe pour l’Union européenne, ça ne serait vraiment pas dans notre intérêt », a-t-il insisté.

Au sujet de la « cohérence » russe, José Manuel Barroso a par ailleurs annoncé qu’il avait justement retrouvé, le jour même, une déclaration de Vladimir Poutine, datant d’il y a quelques années, et assurant que s’il ne voulait pas que l’Ukraine rejoigne l’OTAN, il ne voyait cependant aucun problème à l’adhésion du pays à l’UE.

« Il me l’avait dit très régulièrement dans le cadre de notre dialogue, mais je n’en avais jamais trouvé de trace écrite. Comme vous le savez, la Russie s’oppose à présent non seulement à l’entrée de l’Ukraine à l’OTAN, mais même à un accord d’association et libre-échange avec l’UE. […] Un système de décision plus centralisé n’a pas nécessairement pour résultat un comportement plus cohérent […] en réalité, l’UE est l’entité qui fait preuve du plus de cohérence au niveau de la politique mondiale », assure-t-il.

Interrogé sur un éventuel mandat en tant que secrétaire général des Nations unies après le départ de Ban Ki-Moon, José Manuel Barroso a répondu longuement. Il n’exclut pas cette possibilité. « Je n’ai pas pris de décision finale en ce qui concerne la suite de ma carrière politique, dans mon pays ou à l’ONU ».

Source : Euractiv

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

64 réponses à [Délire] José Manuel Barroso : « Sans l’UE, la Russie n’aurait fait qu’une bouchée de la Bulgarie et des pays baltes »

  1. arkantz Le 01 novembre 2014 à 19h05
    Afficher/Masquer

    Plus c… que cela tu meurs. Quand les peuples européens vont-ils se réveiller ?


    • Norbert Le 01 novembre 2014 à 21h30
      Afficher/Masquer

      @arkantz

      le reveil est prevu pour bientot…

      les sangs liés sont lâchés
      les petits patrons font les grandes rivières de diamants….

      http://www.dailymotion.com/video/xga7nk_noir-desir-l-europe-sorti-le-11-sept-2001_webcam

      aparté : il picole barroso ? Parce que si oui, on partage un point commun qui me plait pas, mais alors pas du tout…..
      🙁


      • nicolas Le 01 novembre 2014 à 23h48
        Afficher/Masquer

        @ Norbert,

        magnifique chanson, est-ce que vous avez une idée de la signification de tous les codes qui sont dedans, ça fait un moment que je cherche, mais je n’ai pas tout trouvé…


        • Norbert Le 02 novembre 2014 à 07h08
          Afficher/Masquer

          Non, je n’ai pas tout interprété, ni tenté d’ailleurs. Cherchez sur Bordeaux, doit y avoir quelques ziciens qui ont joué avec Bertrand, ou lui même, pourquoi pas.


    • regis Le 01 novembre 2014 à 22h07
      Afficher/Masquer

      Ce qui m’inquiète c’est que Barroso à l’air de croire vraiment à ce qu’il dit!


      • K Le 02 novembre 2014 à 01h43
        Afficher/Masquer

        Blague à part, c’est une vraie question. Baroso pense-t-il vraiment, par auto-intoxication, que la Russie veut envahir l’Europe ou bien le fait-il croire à l’opinion publique pour montrer à quel point l’UE est indispensable à la paix ?

        Dans les 2 cas c’est très grave.

        Dans le 1er cas, ça signifie que le numéro 1 de l’exécutif européen est un fanatique. Quelqu’un qui, au contact de ses conseillers/diplomates/lobbyistes, en arrive à ne pas voir les émeutes qui existent en Europe du sud mais qui voit des menaces extérieures qui n’existent pas.

        Dans le 2e cas, ça signifie que l’UE est prête à se créer des ennemis imaginaires pour provoquer des guerres, elles, tout à fait réelles. Et dans ce cas, 1984 n’est plus une fiction.


        • Alae Le 02 novembre 2014 à 10h28
          Afficher/Masquer

          “Dans le 2e cas, ça signifie que l’UE est prête à se créer des ennemis imaginaires pour provoquer des guerres, elles, tout à fait réelles. Et dans ce cas, 1984 n’est plus une fiction.”

          Le faux ennemi qui engendre une vraie guerre, c’est la méthode en vigueur aux USA depuis le Vietnam et la mise en scène de l’incident du Golfe du Tonkin (une théorie du complot jusqu’à la déclassification des dossiers).
          http://www.npr.org/templates/story/story.php?storyId=18045569
          Et inutile de rappeler les “armes de destruction massive” de Saddam, etc, etc…

          Barroso ne fait que copier.


  2. purefrancophone Le 01 novembre 2014 à 19h07
    Afficher/Masquer

    Et si la France n’était pas dans l’U.E. les Russes seraient sur Paris et les côtes Bretonnes !!!!!
    Pauvre Barroso !!!!!
    Il est plus que temps de partir à la retraite .Je regrette seulement que le montant de celle-ci ne soit pas au niveau des bêtises , des erreurs faites et dites durant toutes ces années.Il serait à la rue !!!!!!


  3. Surya Le 01 novembre 2014 à 19h15
    Afficher/Masquer

    Le discours suivant restera dans les annales également :

    Speech by President Barroso: “Global Europe, from the Atlantic to the Pacific”

    http://europa.eu/rapid/press-release_SPEECH-14-352_en.htm


    • Charles BARA Le 02 novembre 2014 à 14h08
      Afficher/Masquer

      Le 21/1/06 Barroso,invité par JJ.Debré à venir vendre ses salades maestrihtchiennes à l’ Assemblée Nationale,temple de la souveraineté Française fut insultant et d’une rare goujaterie en nous traitant de MALADES IMAGINAIRES . Merci aux rares députés qui s’en indignèrent .Nous attendions des excuses; que nenni ! F. Hollande l’a promu Officier de la Légion d’ Honneur. Ce poussah lusitanien n’ est qu’ un médecin imaginaire.


  4. gedeon Le 01 novembre 2014 à 19h20
    Afficher/Masquer

    ce mec là est gravissime…j’ai de vilains doutes sur sa santé mentale.Blague à part…quand on pense aux fonctions qu’il occupe,çà donne froid dans le dos.


    • purefrancophone Le 01 novembre 2014 à 19h38
      Afficher/Masquer

      Oui c’est grave mais le pire est qu’ils sont nombreux parmi les “responsables” à penser comme lui !!!!!
      Il ne faut pas s’étonner que le monde tourne mal .A force de ne pas voir , la réalité fini par sauter à la figure …mais souvent trop tard


  5. Richard Le 01 novembre 2014 à 19h37
    Afficher/Masquer

    je suis en avis particulier.
    Mais je rappelle tout de même que l’URSS avait la moitié de l’Europe dont la moitié de l’Allemagne et ce, pendant 45ans.
    Si vous pensez que un camp vaut plus que l’autre, c’est une erreur.
    Même politique de fond, a chacun sa manière.


    • dupontg Le 02 novembre 2014 à 01h13
      Afficher/Masquer

      Nous on avait bien l’autre moitié pendant plus de 45 ans…


    • christiangedeon Le 03 novembre 2014 à 19h43
      Afficher/Masquer

      OK,c’est vrai…mais kiséki lui a donné la moitié de l’Europe,à l’URSS?mmmmmm? kiséki a signé à Yalta? mmmmmm? Plus près de nous kiséki a démoli la Yougoslavie?mmmmm? ainstallé un regime islamiste à Sarajevo? une organisation mafieuse au Kosovo? Un fuhrer neo nazi en Croatie? a essayé de prendre la Géorgie? soutient les azéris contre l’Arménie? a foutu le bordel en Tchétchénie? a détruit la Lybie? a essayé de donner l’Egypte aux (faux) frères musulmans? a créé et armé Al Qaïda puis Daech? Supporte le nouveau sultan de Turquie?mmmmm? C’est bien le pacte de Varsovie ,que je sache qui s’est retiré sans tirer un coup de feu des pays satellites!mmmmm? Ce sont bien les partisans de la “liberté ” (sic!) qui ont laissé Staline écraser Budapest sans rien faire?mmmmm? Et pour finir,c’est bien la Russie qui a été livrée aux griffes des voraces sous le tellement pro américain Eltsine?mmmmm? lors,franchement,sans vraiment être pro russe,je comprends qu’au bout d’un moment l’ours s’énerve un peu…non? On a enterré les Russes bien avant qu’ils ne soient morts…ils se rappellent tout simplement à notre bon souvenir. Et pour ceux dont la mémoire est si défaillante,je rappelle aussi que ce sont les allemands qui ont permis la réussite de la révolution rouge…merci les chemins de fer allemands,le kaiser,et leur aimable reconduite,armes et bagages ,du sieur Lénine en Russie…n’est ce pas? Qui sait ce que serait devenue la Russie sans les affres de sa révolution rouge…elle était en pleine industrialisation,en pleine mutation…avec une élite absolument remarquable,et même archi brillante…que Staline,le meilleur allié des “capitalistes ” de l’époque,s’est empressé de liquider,systématiquement….que de questions,hein?


  6. Rmei Le 01 novembre 2014 à 19h47
    Afficher/Masquer

    L’europe c’est la paix on vous dit.


  7. skio Le 01 novembre 2014 à 19h56
    Afficher/Masquer

    barroso n’est que l’émanation frénétique de l’idéologe européiste , fanatisée à l’extrême ,

    comme le révèle son discours , un discours aux relents de fascisme bleu étoilé .

    quand allons nous quitter ces contre-sens de l’humanité ?


    • purefrancophone Le 01 novembre 2014 à 20h06
      Afficher/Masquer

      Lorsque cette idéologie n’aura plus d’oreilles pour l’écouter , et ce n’est pas demain la veille .
      A croire que la majorité des citoyens est inapte à une réflexion et une pensée autonome !
      Triste mais c’est le résultat d’une prise en charge idéologiquement correct , conforme , depuis des années et dans toutes les sphères de la société .Education , journaux , traitement de l’information , de l’actualité , l’empêchement de réfléchir par soi-même !!!
      Comme avec le communisme !!!!


      • Norbert Le 01 novembre 2014 à 21h36
        Afficher/Masquer

        C’est ce que nous explique Todd.

        Les gens sont….
        puis ils sont aussi…
        ou encore ils sont….

        A la fin on fini par le croire et on achète son livre, histoire de ne pas être trop con au dîné de …. cons.

        hum…


    • RGT Le 02 novembre 2014 à 10h31
      Afficher/Masquer

      “un discours aux relents de fascisme bleu étoilé”

      Ça ne vous dit rien une “banière étoilée” ?

      J’en connais une autre, de l’autre côté de l’atlantique, qui est encore plus fanatique et qui sème encore plus la désolation.

      Banière “bleu étoilée”, mythologie Grecque (Europe = une femme violée par ZeUS), vous ne croyez pas que ça fait beaucoup de coïncidences ?

      Ensuite on va ENCORE me traiter d’antiaméricanisme primaire…

      Comme mes amis Américains écoeurés qui se sont fait casser la gueule par les “chiens de garde” lors du mouvement “Occupy Wall-Street”…
      Belle démonstration d’objectivité des médias : Personne n’en a parlé alors qu’il y avait sûrement beaucoup plus de manifestants à travers les USA (pacifiques, donc des nouilles) que dans “Occupy Central” ou au “Maïdan”…


  8. Eleutheria Le 01 novembre 2014 à 20h02
    Afficher/Masquer

    Je trouve particulièrement amusant qu’il s’imagine déjà secrétaire général de l’ONU. Ne sait-il pas qu’il faut pour cela l’accord des membres permanents du Conseil de Sécurité, donc de la Chine et de la Russie ? C’est sûr que Poutine serait très favorable à sa candidature…


    • arthur78 Le 01 novembre 2014 à 20h11
      Afficher/Masquer

      mais eleutheria c est pour dans 5 ans après que poutine ai été déposé par un coup d état organise par le moscowtimes


      • Eleutheria Le 01 novembre 2014 à 23h48
        Afficher/Masquer

        Le Moscow Times a intérêt à se dépêcher, alors, car d’après la nouvelle législation russe, il devra complètement se restructurer financièrement — ce dont je doute — ou être dissous avant le 15 février 2016.

        http://rt.com/politics/196084-russia-mass-media-foreign/


    • Norbert Le 01 novembre 2014 à 21h40
      Afficher/Masquer

      Poutine pourrait voter pour, histoire de s’amuser et contrôler le pitre, parce que sérieux, ce gars n’est pas plus conséquent que le sapin de la place Vendôme. Une baudruche !


      • passenger Le 01 novembre 2014 à 23h29
        Afficher/Masquer

        je sais pas si Baroso gagnerait en crédibilité grimé en plug anal, même si ça le créditerait de quelques invitations à dîner.


  9. Patrick Luder Le 01 novembre 2014 à 20h10
    Afficher/Masquer

    C’est qu’en plus ils sont payés par nos impôts pour sortir de pareils insanités …

    Je propose de transformer ces postes en bénévolat, cela devrait relever le niveau ;o)


    • arthur78 Le 01 novembre 2014 à 20h13
      Afficher/Masquer

      ou pourquoi pas par tirage au sort patrick


  10. jjmomo1 Le 01 novembre 2014 à 20h12
    Afficher/Masquer

    “Barroso l’homme qui parle 8 langues pour ne rien dire” dixixt Mélenchon ou mieux Barroso l’homme qui parle 8 langues pour débiter 8 fois plus de bêtises !


    • Lusofranc Le 01 novembre 2014 à 20h24
      Afficher/Masquer

      @jjmomo…
      Non non,il parle 5 langues seulement,dont 3 latines,dans son cas ça ne fait que 2 langues “vraiement ” etrangeres, français anglais.


      • immerflott Le 01 novembre 2014 à 23h31
        Afficher/Masquer

        Le français c’est aussi une langue latine ma foi !


  11. Lusofranc Le 01 novembre 2014 à 20h14
    Afficher/Masquer

    Barroso,ne raconte que des betises,puisqu’il repercute les propos des uniens,qui n’ont pas compris que le monde changeait,et qui se croient toujours financierement riches et techniquement en avance sur les autres..
    Cet homme que nous avons eu comme premier ministre ici,avant d’aller a Bruxelles,(il a ete choisi par Merkel et Sarkozy,pour sa docilité et sa veulerie) n’a rien fait de positif pour son pays,et a meme contribué a l’enfoncer financierement,durant son mandat…
    Il a toujours ete a la solde des Uniens (qui lui ont payé toutes ses etudes,et utilisé pour empecher les communistes d’etre elus,(en les privant des voix des troskomarxistes) ,apres la revolution portugaise.
    Il ne dit que des aneries ,en 5 langues peut etre,mais ça reste des aneries…


  12. LA ROQUE Le 01 novembre 2014 à 20h16
    Afficher/Masquer

    Lorsqu’on a plus d ‘argument pour vendre cette Europe aux gueux il ne reste plus qu’à jouer sur les peurs.


  13. Lage Le 01 novembre 2014 à 20h50
    Afficher/Masquer

    Durão Barroso fut peu après la révolution des œillets un des leaders des FEM-L (Federação dos Estudantes Marxistas-Leninistas) puis fut membre du groupe maoïste “Movimento Reorganizativo do Partido do Proletariado (MRPP)”. Il a ensuite rejoint le centre droit en 1980… Moins de cinq ans pour passer de l’extrême gauche au centre droit. Rapide, le Barroso.

    Premier ministre en 2003 au Portugal, il a soutenu l’invasion de l’Irak.


  14. Jean Le 01 novembre 2014 à 20h52
    Afficher/Masquer

    Le delire de ces gents la, cet tres inquietant, car ils y croit vraiment et le font croire aux autres.
    Si on regarde de l’exterieur, on dirai que lui il ce la chante et il ce la joue, mais de l’interieur cet tres inquitant pour le futur, on auras des jeunes qui croit plein de salopperie grace a ces gents las…


  15. grub Le 01 novembre 2014 à 21h01
    Afficher/Masquer

    Il se verrait bien à la tête de l’ONU.
    Tous ces types passent de postes en postes.
    Comme si on ne pouvait pas trouver quelqu’un d’autre sur les quelques milliards d’êtres humains.


  16. Serge Le 01 novembre 2014 à 21h48
    Afficher/Masquer

    Dans le délire ,Il y en a qui y vont à la hussarde genre gros con comme Barroso (s’il pense vraiment ce qu’il dit ,ça fait froid dans le dos en effet ) ,mais n’oublions pas non plus ceux
    qui enrobent le même délire avec de l’emballage science popo savamment distillée, enseignée à Assas ,comme ce Philippe de Lara :

    http://www.slate.fr/story/93657/russie-crise-identite

    Il va même jusqu’à traiter le maestro du Mariinsky Valery Guergiev de “laquais ” !


  17. arthur78 Le 01 novembre 2014 à 21h53
    Afficher/Masquer

    Sikorski et Barroso se sont peut etre rencontrés en Angola dans le debut des années 1990. A cet homme SIkorski était reporter de guerre, Barroso venait d’etre nommé secretaire d’etat a la cooperation.

    juin 1989 echec des negos sur l’angola avec Mobotu
    http://archives.lesoir.be/angola_t-19890623-Z01RGM.html

    http://www.radeksikorski.pl/wp-content/gallery/radek_sikorski/9.jpg

    In August 1989, following a visit to UNITA-held territory in Angola, Sikorski wrote a National Review article
    attacking Jonas Savimbi’s ‘despotic instincts’ and ‘Leninist’ methods, and said: “He is no more a democrat
    than Mao or Castro.” At the time Savimbi, a darling of the cold war right,
    had reneged on a ceasefire deal supported by the Bush administration.[20]

    2 mai 1991
    http://www.nytimes.com/1991/05/02/world/angola-agrees-on-a-cease-fire-with-guerrillas.html

    Rendu possible par la perte d’influence de l’Union soviétique en
    Afrique australe et par l’évolution interne en Afrique du Sud (34), cet
    accord, malgré son caractère éphémère, marque alors un succès important
    pour la diplomatie portugaise et consacre les qualités de négociateur du
    jeune secrétaire d’Etat à la Coopération, José Manuel Durâo Barroso, un
    homme dont le « passé africain est vierge, mais passionné par l’Afrique »,
    promu ministre des Affaires étrangères en novembre 1992.


  18. Norbert Le 01 novembre 2014 à 22h14
    Afficher/Masquer

    Blagounette pour la route

    – Un démocrate, un communiste et Vladimir Poutine se succèdent à un meeting.
    Le démocrate: “je promets à ceux qui vont voter pour moi qu’ils vivront comme aux Etats-Unis”.
    Le communiste: “je promets à ceux qui vont voter pour moi qu’ils vivront comme en URSS”.
    Poutine: “je promets à ceux qui vont voter pour moi… qu’ils vivront”


  19. tchoo Le 01 novembre 2014 à 22h44
    Afficher/Masquer

    Il a raison de penser ce qu’il pense!
    il a raison de dire ce qu’il dit
    puisque nous le laissons dire
    puisque nous le laissons faire
    nous nous étonnons pas d’avoir ce type d’individus qui décide n’importe quoi


  20. Christophe Vieren Le 01 novembre 2014 à 23h08
    Afficher/Masquer

    Il est con ou quoi ce Barroso : il a oublié qu’il y a d’autres pays limitrophes* à la Russie qui ne font partie ni de l’UE, ni de l’OTAN et que Poutine ne s’en est pas encore aperçu. Chut !
    _________________________________________________________
    * Biélorussie, Géorgie, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, la Chine, la Mongolie


    • Citoyen Le 02 novembre 2014 à 00h40
      Afficher/Masquer

      Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie .. trois pays candidats à la “révolution colorée” (des Jasmins, des Parapluies ou autre marque made in USA)..


    • Citoyen Le 02 novembre 2014 à 01h42
      Afficher/Masquer

      La Biélorrusie est a u s s i sanctionnée, comme la Russie, par l’UE.
      Elle est alliée de la Russie, tout s’explique…

      La liste des sanction-né-s a d’ailleurs été mise à jour cette dernière semaine d’octobre.
      Voir sur site du http://www.consilium.europa.eu


      • RGT Le 02 novembre 2014 à 10h51
        Afficher/Masquer

        La Biélorrusie, la “dernière dictature Stalinienne européenne”…

        Ce qui m’étone le plus, c’est que malgré tous les efforts des occidentaux ce pays doit être intégralement peuplé de Bolchéviks-avec-un-couteau-entre-les-dents.

        Un pays dans lequel les activités personnelles (artisanat, commerce, services, etc..) sont privées mais les grandes industries sont nationalisées et dont les bénéfices sont redistribués sous forme de services publics (gratuits) dont la qualité ne cesse de s’améliorer, un pays qui possède le meilleur niveau de vie de l’ancienne URSS, une espérance de vie élevée et en progression constante (meilleure qu’en occident), une mortalité infantile très basse, un système éducatif gratuit et de qualité, etc…

        Décidément, les Biélorusses sont des cons finis : Il préfèrent vivrent corrompus dans l’assistanat d’état de leur “prison dorée” plutôt que de vivre “libres” sous les ponts.

        J’aimerais bien que nos gouvernants en fassent de même. Je suis prêt à être corrompu de cette manière si ça me permet de vivre décemment sans risquer de crever du jour au lendemain dans la misère.


  21. burno Le 01 novembre 2014 à 23h13
    Afficher/Masquer

    barroso a eu la place qu il a eu parce qu il était polyglotte et c est quand même un atout considérable
    sinon , il est effectivement nullissime mais un nul polyglotte , c est quand même mieux qu un autre nul du même acabit qui baffouillerait 3 mots d anglais , de français , d allemand et d espagnol
    il est profondement russophobe et americanophile , mais là encore , c est aussi le cas de la majorité de ses collègues
    c est vrai qu on dit qu il pousse le vice au point que sa montre soit toujours réglée sur l heure de washington ; si c est vrai , c est un peu excessif mais il faudrait quand même aller vérifier de près


    • Citoyen Le 02 novembre 2014 à 01h05
      Afficher/Masquer

      1. Le francocentrisme ou le britannicocentrisme vous fait ignorer que les habitants des PETITS pays sont en général plus ouverts à l’apprentissage des langues (et cela n’y est même plus une question, ni un étonnement, c’est de l’ordre naturel des choses)
      Les Français ou les Britanniques s’esbaudissent encore aujourd’hui de l’apprentissage des langues, qui, chez eux, demandent un effort époustouflant. Comment peut-on être Persan?
      AILLEURS cela ne pose pas problème, c’est naturel depuis la petite enfance, rien d’autre n’est envisagé.
      Sachez que les Portugais sont en général plus facilement polyglottes français-anglais-espagnol, que les habitants des grrrands pays à l’esprit impérial (France, UK, Espagne) traditionnel.
      Petit pays a u s s i, les habitants ont dans la tête qu’il leur faut apprendre langue de l’autre puissance.

      2. Barroso, p a u v r e, étudiant fut recruté par l’Ambassade des USA dont Franck Carlucci était l’Ambassadeur pendant la révolution des oeillets du Portugal.
      Il s’infiltra donc dans les mouvements étudiants marxistes ou maoïstes où il récitait déjà péniblement des discours appris et des âneries qui faisaient semblant d’être maoïstes et n’avaient aucune cohérence ni aucun sens. Acteur…- comédien.

      C’est ainsi qu’il fut récompensé et appuyé par les USA pour étudier également à la Georgetown University USA (vivier du recrutement CIA ou autres officines, repaire de têtes couronnées européennes et de dirigeants divers.. le tout bien mixé, en relations les uns avec les autres, se récompensant et utilisant la “revolving door” permanente, passage obligé pour futur poste international avec bienveillante protection)

      Ce Franck Carlucci fut ensuite dir. à la CIA, ensuite à Carlyle (armements, défense, sécurité..).
      Cette même entreprise privée qui fut bénéficiaire de la Guerre d’Irak…. dont Barroso fut un des fervents défenseurs.. Tout se tient.
      Il est loyal à ses maîtres, il a la reconnaissance du ventre.Fidèle…

      3. Barroso n’est pas le seul. Outre les polonais, il me vient à l’esprit le nom de Carl Bildt, le suédois, un modèle du genre belliqueux enragé, tenace et permanent. La bétise aussi. Ce Bildt n’a même pas terminé ses études de droit à l’Université et fut quand même diplomate… Ah la Suède et ses légendes de transparence, de ‘correctitude’, etc… 😉 Un conte de fées de plus;-)
      (Au Royaume de la Lobotomie – pratiquée sur les citoyens suédois durant plus de 40 ans, jusque dans les folles années 70.., pour des motifs effarants comme myopie ou drague – les imbéciles sont rois)

      Bildt est un e n r a g é total de la guerre. Comme tout converti, il est pire que ses maîtres. S’il souhaitait devenir Secr.G. de l’OTAN, c’est raté.. et finalement, au bout de trois jours, on aurait eu une guerre nucléaire dans le plus pur style du Dr.Strangelove de Kubrick

      4.TOUS les politiques nationaux (ministres surtout) se co-optent entre eux ou sont en compétition,font des tournantes aux postes -élevés, s’entend- internationaux (OTAN,UE, OCDE, ONU, et nuées d’autres tribunaux ou nuées de fondations diverses, officines étatsuniennes en général, au service de la même propagande et politique – géopolitique)
      Cela se construit par un discours pro-américain acharné qui doit durer des décennies, sans quoi, ils seraient éliminés.
      Tout individu se trouvant à la tête ou poste élevé d’une quelconque institution internationale est toujours quelqu’un qui a fait allégance partout, tout le temps et dans tout, aux USA.


  22. Bruno Le 01 novembre 2014 à 23h19
    Afficher/Masquer

    Ben si les russes n’avaient pas été là, on serait sous le IIIeme Reich.
    Là grâce à des Barroso et autres, on vit sous un IVeme Reich. Ça vous a tout de même plus de gueule non ?


    • Citoyen Le 02 novembre 2014 à 01h18
      Afficher/Masquer

      Je me demande quand on va recommencer à nous exciter les uns contre les autres…

      Après tout, nous aussi, on a le droit, comme grand-papa, de taper sur la figure du voisin (sale voisin qui n’est même pas français, ou allemand ou anglais ou suédois…).

      La dialectique du supérieur-inférieur a encore toutes ses chances.

      Voir Ukraine…


      • Norbert Le 02 novembre 2014 à 08h00
        Afficher/Masquer

        Vous vous demandez quand on va de nouveau nous exciter ?

        Todd sur l’article précédent vous répond…


  23. FLURY Le 02 novembre 2014 à 00h48
    Afficher/Masquer

    Barroso, c’est la fable de La Fontaine de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf!
    Raté, un bilan désastreux, il restera un raté de l’Europe, comme quoi il ne suffit pas de parler plusieurs langues pour réussir une oeuvre, la preuve, il n’a communiqué avec personne, sauf avec ceux à qui il a prêté allégeance.


    • Citoyen Le 02 novembre 2014 à 01h23
      Afficher/Masquer

      Il a quand même été re-placé deux fois par NOS politiques nationaux (notamment un certain Sarkozy et une certaine Merkel) qui le trouvaient merveilleux pour le poste.

      Eux aussi, doivent faire allégeance à leurs commanditaires. Patte blanche …
      Qui sera le prochain S.G. de l’ONU? Bildt, Barroso, ou encore un outsider?
      Pape, c’est déjà pris. (Amérique Latine)
      OTAN aussi. (Norvège-Europe,après Danemark,toujours un p e t i t pays européen)
      Asie, Amérique…Europe…


  24. vérité2014 Le 02 novembre 2014 à 01h33
    Afficher/Masquer

    De nombreuses caches d’armes(époque URSS) dans le Donbass,inconnues de Kiev aident bien les rebelles…d’ou l’idée fixe d’une invasion Russe coté Occident,qui n’est même pas nécessaire.
    Where the Rebels Find Their Weaponry

    Often, right under their feet

    http://russia-insider.com/en/military_politics_ukraine/2014/11/01/10-31-41am/where_rebels_find_their_weaponry


  25. vérité2014 Le 02 novembre 2014 à 01h36
    Afficher/Masquer

    Si l’on revotait,les Ecossais cette fois diraient OUI à 52 contre 48 pct selon un sondage.

    Majority of Scots would now vote ‘yes’ to independence – poll

    http://rt.com/uk/201551-scots-independence-support-poll/


    • fred89 Le 02 novembre 2014 à 02h29
      Afficher/Masquer

      Il paraitrait que déjà au référendum les Ecossais aient voté oui à 52% pour l’indépendance.
      On susurre dans les couloirs qu’il y aurait eu des fraudes.
      Mais tout le monde sait bien qu’il n’y a qu’en Russie, en Crimée et en Syrie que les fraudes existent.


  26. David D Le 02 novembre 2014 à 02h15
    Afficher/Masquer

    Ben ouais en 91 les russes étaient un peu assoupis, ils ne se sont pas rendus compte que des pays se barraient, ils ont pas tout de suite essayé de les reprendre, maintenant ils se réveillent, ils vont les manger tout crus !

    Plus sérieusement, la Russie va reconnaître les élections de la Novorossie, et les Etats-Unis font déjà savoir qu’ils contestent ces élections !

    Le caractère régional a été établi en principe par les accords de Minsk, c’est pas grave, les américains ont toujours raison, ils font entendre ce qu’ils veulent dans les médias!

    N’empêche que là l’otanesque est dans une situation de plus en plus compliquée, ahahah!ahahah !


  27. fred89 Le 02 novembre 2014 à 02h21
    Afficher/Masquer

    Comment reconnaître des psychopathes:

    Indifférence froide, (ils se fichent bien de l’avis des peuples)
    Insensibilité au malheur des autres, (ils se fichent bien de nous appauvrir)
    Irresponsabilité, (ils se sont votés toutes les lois les dépénalisant des fautes commises pendant leurs mandats)
    Facilités à nouer des relations (quand ils en ont besoin) mais difficulté à les maintenir (quand elles ne servent plus à rien),
    Mépris des règles et des contraintes sociales, abus de mensonges, (en poste, abus de biens sociaux, favoritisme… en campagne électorale, mensonges.)
    Intolérance à la frustration (ben oui, ce sont les zélites, les zélus du peuple, pas question de les contrarier)
    Absence de culpabilité (Vous en connaissez beaucoup qui démissionnent après un scandale?)
    Aucune remise en question après un passage à un acte répréhensible, même les sanctions ne remettent pas le psychopathe en question. (Même condamnés par la justice, ils se représentent)
    Rejet de ses fautes sur les autres.

    De l’U.E à la Nation, Nous sommes gouvernés par des psychopathes et quand, comme pour Barroso, s’y rajoute le délirium (désordre des facultés intellectuelles, caractérisé par l’élaboration d’idées erronées, manquant d’évidence et ne tolérant pas la critique), bonjour les dégâts!


    • Alae Le 02 novembre 2014 à 10h38
      Afficher/Masquer

      Fred89, j’ajoute à vos propos que la psychopathie débouche généralement sur la paranoïa, d’où les faux ennemis qu’elle se crée et qu’elle croit réellement menaçants.
      C’est la preuve que nous sommes vraiment dirigés par des cas cliniques ; pas d’erreur, tous les symptômes y sont.


  28. Nerouiev Le 02 novembre 2014 à 08h07
    Afficher/Masquer

    Il doit se réveiller la nuit pour se la reraconter.


  29. nebul_eu Le 02 novembre 2014 à 10h46
    Afficher/Masquer

    Et pour renforcer la sécurité de l’ue
    les deux mistrals flambant neufs patrouilleront sur la base navale du testet dans le tarn.


  30. RGT Le 02 novembre 2014 à 10h57
    Afficher/Masquer

    Ce type m’écoeure. Un exemple typique de la ploutocratie européo-mondialiste.

    Il fait le beau devant les caméras pendant que ses congénères crèvent la gueule ouverte…

    Il n’a aucune empathie, et seul son intérêt personnel compte.
    S’il devait marcher (pour de vrai) sur la gueule de sa mère pour obtenir un petit avantage il le ferait sans hésiter.


  31. Grim Le 02 novembre 2014 à 15h14
    Afficher/Masquer

    Bien qu’il soit totalement incompétent, Barroso a quand même beaucoup d’humour c’est déjà ça


  32. Ivan Le 02 novembre 2014 à 18h05
    Afficher/Masquer

    Il représente bien les instances dirigeantes de l’Union Européenne finalement: des technocrates dont seul le mensonge égale la débilité, totalement déconnectés des réalités, qui se prennent pour des chevaliers blancs en armure dans un monde simpliste où les gentils Occidentaux démocratiques et progressistes représenteraient le Bien et où les autres (le Tiers-Monde despotique et arriéré) représenteraient le Mal…

    La “cohérence” de l’Union Européenne, cette vaste blague…! Si sa carrière à l’ONU n’aboutit pas, il pourra toujours tenter une carrière de comique.

    Pour parler d’agresseurs, ça me rappelle le brillant trait d’humour de Lavrov devant les Nations Unies: “Pardon us for our country’s existence in the middle of your military bases”.


Charte de modérations des commentaires