Les Crises Les Crises
20.octobre.201420.10.2014 // Les Crises

[Cacocratie] Parisot et Varin nommés administrateurs d’EDF…

Merci 0
J'envoie

Cacocratie : du grec kakos, mauvais et kratos, pouvoir, autorité.

Terme peu usité, la cacocratie désigne le gouvernement par les plus mauvais, les pires. Il s’oppose à l’aristocratie.

Le mot cacocratie a le même préfixe que “cacophonie”, assemblage de sons désagréables à entendre.

Sans commentaire – mais ça a failli m’échapper (Les Echos)…

Merci M. Hollande, de la part de vos électeurs !

P.S. Parisot, ancienne présdiente du Medef et présidente d’Ipsos (donc totalement qualifiée sur l’énergie) ; Varin, ancien président de Peugeot qu’il a failli couler (La Tribune).

62 réactions et commentaires

  • jacqueshenry // 20.10.2014 à 01h32

    Il y a comme un malaise à EDF. La CGT ne va pas laisser démanteler la centrale de Fessenheim qui a été autorisée à fonctionner encore dix ans à partir de 2018 en raison des améliorations relatives à la sécurité “post-Fukushima” par l’ASN, un organisme indépendant d’EDF et des couloirs de l’Assemblée Nationale. Pour la CGT il s’agit d’un véritable casus belli ! Et la nomination de ces deux personnalités habituées des négociations avec les partenaires sociaux signifie que le gouvernement va probablement se rétracter dans cette décision de fermeture d’une usine parfaitement en conformité avec les directives de sécurité, fermeture qui abondera dans le déclin annoncé de l’industrie et de l’économie de la France tel que le veulent les écologistes qui pourrissent l’Etat à tous les niveaux.

      +0

    Alerter
    • dvd // 20.10.2014 à 08h49

      L’ASN, une autorité indépendante ?…

      Le nucléaire est le secteur de l’opacité et des privilèges à crédit, on comprend bien que la CGT s’oppose à la fermeture de ce petit monde douillet, si douillet qu’on en vient à sous-traiter tout ce qui pose problème tant ce serait coûteux si on devait le faire en interne, or il faut entretenir le mythe du nucléaire pas cher…

      Alors à grand coups de CE hypersubventionné, de colloques (version moderne du “j’arrose tout le monde légalement” : politiques invités et payés, médias qui organisent et qui négocient leurs budgets annonceurs, etc.) ou de pubs, nos multinationales n°1 (EDF) et n°2 (GDF SUEZ) de l’électricité qui se gardent bien de trop le dire pour qu’on croie encore à la gestion en bon père de famille de ces pieuvres qui ne supportent pas la concurrence, achètent tout et détruisent ceux qui émettent la moindre critique (cf. affaire EDF la Tribune en 2011 http://www.telerama.fr/medias/pub-quand-edf-sort-l-arme-atomique-pour-se-venger-d-un-article-de-la-tribune,75155.php).

      Le nucléaire pas cher, c’est effectivement le cas en termes de coûts pour EDF…
      – pas d’investissements (nos impôts pdt qq décennies)
      – nombres de charges d’exploitation non facturées (armée, gendarmerie, pompiers, etc.) pendant des années et ensuite parodie de facturation pour répondre au critiques,
      – AUCUNE solution de retraitement alors que depuis 60 ans on nous les promet…
      – des provisions pour les démantèlements ridiculement faibles qui feront porter à des générations ces coûts exorbitants (au passage, repousser les démantèlement est un enjeu essentiel pour ne pas dévoiler l’ampleur de ces coûts alors que dans cette fuite en avant les lobbyistes font tout pour lancer de nouvelles vagues d’investissement quitte à mépriser la réalité des échecs des EPR, mais puisque la presse mange bien…).

      L’autre mythe, celui de l’indépendance énergétique, est assez savoureux… Dites-moi d’où vient le combustible nucléaire, quelles guerres ont été faire pour s’en assurer le contrôle au plus bas prix en soutenant des régimes peu glorieux ? Mali, Niger, etc.

      Cette filière est un vrai danger pour la presse, pour l’information, elle achète tout, centralise entre qq mains le pouvoir, formate les chargés de mission qui entourent les ministres, etc.

      Nos enfant paieront cette addi(c)tion et nous maudiront !

        +1

      Alerter
      • Surya // 20.10.2014 à 09h09

        Plutôt que d’écrire n’importe quoi, renseignez vous sur la surgénération.

          +0

        Alerter
        • dvd // 20.10.2014 à 09h39

          Bel argumentaire : “n’importe quoi”, le cas typique du pro-nucléaire sans argument et qui pense que la technologie nous sauvera sans penser à l’équilibre “socio-économico-technologico-environnemental”…

          Un peu facile donc comme tentative d’utiliser un argument d’autorité juste en mettant un mot, quand vous aurez des réponses à ces points, faites-mois signe…

            +1

          Alerter
          • bm607 // 20.10.2014 à 13h07

            Ca va bien de dire “bel argumentaire” et de commencer par “l’ASN une autorité indépendante ?”.

            L’ASN quand elle l’estime nécessaire fait “perdre” des millions à EDF (disons plutôt : dépenser) en bloquant des redémarrage, en exigeant des améliorations parfois très couteuses, et tout le toutim.
            Elle a une indépendance importante, mais pas infinie et c’est plutôt heureux, elle ne peut arrêter sur un coup de tête toutes les centrales d’un coup si un problème est découvert, il faut négocier un échelonnement dans le temps des modifications.
            Certes on pourrait imaginer une AS plus extrémiste, en fait qui montre que le nucléaire doit être arrêté et tant qu’elle ne le fait pas elle n’est pas assez indépendante. Mais le but est de faire fonctionner le parc, et ce but peut déplaire aux partisans de l’arrêt total.

            “…sous-traiter tout ce qui pose problème tant ce serait coûteux si on devait le faire en interne, or il faut entretenir le mythe du nucléaire pas cher…”
            La sous-traitance n’est peut-être pas comprise dans les comptes, c’est financé avec quoi alors ? Et si la sous-traitance est moins chère, comme toute entreprise EDF se doit d’avoir les couts les moins élevés. Où alors on interdit la sous-traitance, si on pense que c’est mauvais, mais c’est un débat plus général (pour la petite histoire, nous avons eu sur un site la descente de M. VALLS en 2013 qui trouvait qu’on employait trop de sous-traitance par des personnes de l’UE hors France… ben oui mais c’était tout à fait légal, et on nous demande d’un autre côté de faire la maximum d’économies, donc que fait-on ?)

            “- pas d’investissements (nos impôts pdt qq décennies)”
            Ah oui, c’est un argumentaire ça ! C’est un sujet délicat dans la mesure où EDF n’est pas libre de ses tarifs contrairement à la plupart des entreprises, où le gouvernement se mêle de chaque augmentation car c’est électoralement sensible, et donc il leur faut jongler entre les manques de rentrées, la maintenance obligatoire des centrales, celles qui serait souhaitable pour maintenir l’outil de production au meilleur niveau et donc la compétitivité, les investissements pour recherche et développements pour rester compétitifs pour l’avenir, … Avec des politiques qui ne comprennent rien au monde industriel par dessus le marché, mais ça on sait que c’est général. Donc les jugements à l’emporte-pièce comme ça c’est juste inexistant.
            Mais le sujet est assurément intéressant.

            J’arrête là, le reste est du même acabit, pas la peine que je perde du temps à le reprendre ça ne serait de toute façon qu’un dialogue face à un autre dialogue mais pas une discussion.

              +0

            Alerter
            • dvd // 20.10.2014 à 14h50

              Vous en dites long sur l’aspect peu démocratique du nucléaire : “Mais le but est de faire fonctionner le parc, et ce but peut déplaire aux partisans de l’arrêt total.”

              Et non mon bon monsieur, la démocratie ce n’est pas ça…

              Quant aux “politiques qui ne comprennent rien au monde industriel”, ce sont j’imagine des gens éclairés comme vous qui nous menez vers un monde exsangue où la seule valeur est la production… aux hommes de s’adapter ?

              Mais bien sûr qu’ils ne comprennent rien au monde industriel, car EDF n’est pas un industriel, il a acheté sa technologie (vous ne le dites pas, tiens) à Westing House, s’est contenté de la faire gentiment évoluer, et entretien un parc grâce à ses partenaires. EDF est dans une logique de distribution oligopolistique, décide donc plus ou moins de ses marges, comme dans le pétrole.

              Un monde d’ENR lui fait peur car cela signifie des low-techs décentralisées, la mort de son “cher” modèle…
              Pourtant il ne renâcle pas à être le n° sur le solaire et l’éolien tout en laissant entendre :
              – que ça LUI coute cher (!!!) alors qu’il y gagne en gérant l’AOA
              – que c’est n’importe quoi technologiquement parlant…

              Savez-vous à combien le kWh de l’EPR en cours de vente aux anglais a du être promis par le gvt anglais pour qu’EDF s’y lance ?
              Savez-vous à combien coûte le kWh solaire dans une région médiane de France ?

              J’attends avec délectation vos réponses…

                +1

              Alerter
            • AtomicBoy44 // 20.10.2014 à 15h24

              @DVD

              parce que les pays a qui on achète pour 70 Mds€ de pétrole et de gaz depuis des décennies, ils sont parfaitement droits de l’hommistes et dans des démocraties parfaitement justes, équitables, et respectueuses de l’environnement et du climat ?

              La démocratie n’a rien a voir la dedans !

              je vous souhaiye bien du courage pour alelr leur expliquer au moyen orient que leurs régimes sont pas démocratiques et puis, surtout n’oubliez pas de prendre RDV avec l’oncle sam et ses miliaires stationnés autour des “camps” de pétrole” et des oléoducs dans le pays, hein !

                +0

              Alerter
            • bm607 // 20.10.2014 à 17h46

              @dvd
              “Et non mon bon monsieur, la démocratie ce n’est pas ça…”
              “…ce sont j’imagine des gens éclairés comme vous…”
              “J’attends avec délectation vos réponses… ”

              Vous allez les attendre longtemps.

              D’abord parce que je n’ai pas envie de passer du temps avec quelqu’un qui me prend de haut parce qu’évidement il connait tout mieux (par exemple en ramenant à la démocratie le fonctionnement de l’AS dont le but est effectivement de faire fonctionner les centrales avec la sûreté maximale et non de poser la question sur son utilité),
              Ensuite parce que comme vous avez déjà visiblement réponses à toutes les objections se serait encore une fois du temps perdu, et pas qu’un peu car certaines réponses réclament pas mal de développement pour être intéressantes et non complètement plates (déjà si vous êtes persuadés que nos politiques actuels comprennent le monde de l’industrie, ça va mal s’engager, et ça je n’ai pas l’impression d’être le seul à le penser ici).

              Je vous laisse donc à vos certitudes.

                +0

              Alerter
        • Alain // 20.10.2014 à 11h51

          Surya, faites vous allusion à Superphénix et ses 5’000 tonnes de sodium liquide à 550 °C ?

            +0

          Alerter
          • bm607 // 20.10.2014 à 13h46

            Superphénix a été une superbe démonstration de qu’on était capable de faire de pire du point de vue industriel pour couler un projet en associant travail entre plusieurs pays (ex : EPR, coopération franco-allemande arrêtée en cours de projet) et prototype nécessairement plus couteux et délicat qu’un produit de série.

            Il a donc été assez simple au gouvernement Jospin, poussé par les verts de faire arrêter le projet, qui avait pas mal dérivé à tous points de vue on ne peut que l’admettre.

            La belle compétitivité qu’on avait en France dans les années 70-80 va bientôt être derrière nous, alors que par exemple la Russie est en train de développer des produits de ce type (voir par exemple http://fr.ria.ru/science/20091217/185691106.html ) et va se retrouver en pointe sur le nucléaire, alors qu’on était bien devant elle, à l’époque et dans les années 90.
            (exemple parlant : Koeberg en AFS, centrale de type EDF/Framatome : mais les nouvelles centrales nucléaires devraient être Russe ! http://economie.jeuneafrique.com/regions/afrique-subsaharienne/23105-la-russie-et-lafrique-du-sud-concluent-un-important-partenariat-strategique-dans-le-nucleaire.html)

            Pas grave, on leur achètera des réacteurs, on aura encore une fois laissé filer notre chance, un manque à gagner futur pour EDF et AREVA qui fera probablement plaisir aux anti-nucléaires.

              +0

            Alerter
          • Surya // 20.10.2014 à 16h16

            Savez-vous ce qu’est un “prototype” ? 🙂

              +0

            Alerter
      • Kiwixar // 20.10.2014 à 11h36

        Coût de démantèlement : il suffit de faire comme les Japonais, et de trouver des burakumins pour faire le boulot, en prenant soin de protéger les détecteurs individuels de radiations pour qu’ils puissent servir plus longtemps.

        Coût des accidents : vu l’allongement de la durée de vie des parties non-remplacables (cuve), des quasi-catastrophes (Bordeaux) et de la recherche de rentabilité (maintenance, intérimaires), ça risque de coûter cher aux contribuable (mais pas à l’exploitant bien sûr : privatiser les gains, mutualiser les pertes).

        Indépendance énergétique : on n’a pas trop trouvé d’uranium en France, mais c’est parce qu’on n’a pas creusé assez profond.

        Nos enfants paieront l’addi(c)tion : ils paieront aussi nos retraites, entre le premier CDI à 32 ans, le chômage à 33, l’inemployabilité à 45 et la retraite à 95 ans… bon faudrait déjà qu’ils décollent les pouces de leur téléphone portable pour observer le monde autour d’eux.

          +0

        Alerter
        • AtomicBoy44 // 20.10.2014 à 15h37

          Rien ne vous empêche d’aller dans un pays qui n’a pas nucléaire si vous avez peur a en mourir …

          Les Cuves ET Circuits primaires sont analysées cartographiées grâce a des appareils a ultrasons et suivies de prêt par l’IRSN et l’ASN. Ces cartographies sont archivées et mise a disposition dans les centres de données adaptées a cette analyse…

          La centrale du Blayais n’est pas a montré du doigt, sauf selon SLHomme, le charlatan qui débranche le VE de Boloré parce que la batterie LiPo consomme a l’arrêt …Et ce type se dit “Observateur” d’une association dites “observatoire” c’est inacceptable que ce nom “observatoire” ai été accepté. Alors je me pose une question : qui a t-il corrompu pour faire passer ce nom ?

          Ne cédez pas a la peur ! Sinon, vous ferez les mauvais choix a coup sur…

            +0

          Alerter
      • Jared // 20.10.2014 à 13h55

        “mythe de l’indépendance énergétique”

        On n’a pas dû voir la même chose au Mali. Moi ce que j’ai vu, c’est que dès que les choses ont commencé à sentir mauvais, en quelques heures les premiers hélicos français intervenaient, en quelques jours la situation était stabilisée, et en quelques semaines toutes les grandes villes du Mali étaient sécurisées.

        On peut regretter l’attitude colonialiste française, mais on contrôle une bonne partie de la chaîne d’appro en uranium (mieux que le pétrole par exemple…)

        (par contre, au rythme où on démantèle l’armée française, pas sûr qu’on conserve longtemps cette capacité opérationelle démontrée au Mali)

          +0

        Alerter
        • Rémi Laffitte // 20.10.2014 à 14h31

          Remarquable cette intervention au Mali d’ailleurs. Comme au temps béni des colonies. Et tout ça bien après la décolonisation et en plein âge d’or de la démocratie française. Formidable.
          Sinon au Niger tout se passe bien aussi merci.
          Au fait l’ardoise de la mobilisation militaire française au Mali on la présente à qui ? Areva ? EDF ? Le contribuable ? Dans les 3 cas c’est la même chose ? Non parce qu’il paraît que le nucléaire en France c’est l’énergie la moins chère du monde…

            +1

          Alerter
          • Rémi Laffitte // 20.10.2014 à 16h43

            Donc la réponse c’est oui l’intervention militaire renchérit bien le coût de l’énergie nucléaire mais moins qu’il y a 20 ans. C’est ça ou bien ?

              +0

            Alerter
        • dvd // 20.10.2014 à 14h52

          Ce que vous y avez vu ou bien ce que les médias français ont décidé de vous en montrer ?

          Vous n’admettez donc aucune corrélation entre l’uranium et les interventions françaises alors que les cadres d’AREVA même savent très bien qu’elle existe ?…

            +2

          Alerter
        • Jared // 20.10.2014 à 15h11

          Bah il me semble que j’admets clairement un lien entre l’uranium et l’intervention au Mali…

          Pour ce qui est du coût, à partir du moment où on a les capacités opérationnelles (ce qui DOIT être le cas pour un pays où le soleil ne se couche pas), le coût est probablement raisonable (de l’ordre de qques milliards d’euros pour le Mali, de mémoire).

          On parle d’indépendance énergétique : on n’a rien sans rien ! normal qu’il y ait un coût. Y a-t-il des alternatives viables pour un pays qui comme la France n’a pas de ressources sur son sol ? (pour avoir creusé le sujet des renouvelables : il ne faut pas en attendre bcp)

          Il y a probablement une instrumentalisation pour des intérêts privés (Areva, etc.), mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.

            +0

          Alerter
          • Rémi Laffitte // 20.10.2014 à 16h41

            Tout le monde remarque avec quelle facilité les pays africains anciennement colonisés ne sont pas considérés comme des tiers souverains. Mais peut être nous considèrent ils de même ? A quand les chars maliens sur les Champs Elysée pour imposer l’ouverture des magasins le dimanche ?

              +0

            Alerter
          • Caramba! // 20.10.2014 à 19h27
      • AtomicBoy44 // 20.10.2014 à 15h19

        Oui, l’ASN Indépendante !
        https://www.youtube.com/watch?v=OHikXJo9o0U&list=UU1zb36DKS-zj5-lvww97muw
        Et c’est encore plus le cas maintenant.

        Pas comme la JAPN d’avant Fukushima au japon hein ! La NRA (nouvelle autorité de sureté sera moins dépendante du pouvoir et de TEPCO ou des autres industriels)
        http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/crise-nucleaire-au-japon/20120706.OBS6394/fukushima-une-catastrophe-d-origine-humaine.html

        La corruption des administrateurs et politiciens se fait aussi pour planter des mats de 150 a 200m de haut sur les terres de Mr le Maire de la commune locale et pour son propre bénéfice. Les lobbies ne sont rien d’autres que les conflits d’intérêts parce qu’il y a et il y aura tjrs des intérêts pour quelqu’un un. Si c’est dans l’intérêt du pays, ça me va, quand c’est pour envoyer des sous au moyen orient (70 Mds€/an) ou en Chine/USA (Éoliennes et photopiles surtout), on a tout faux.
        Vous critiquez EDF et GDF-Suez, mais Total et bien d’autres font pareil parce que le monde n’est pas d’une grande sagesse …Pourtant, vous n’en parlez jamais dans vos com…

        La guerre au Mali a d’abord été faite pour aider les maliens a se défendre contre les sectes islamiques extrémistes venues de Lybie, rejetée par l’armée algérienne depuis des décennies, et qui détruisaient des millénaires d’histoires tout en tournant les peuples a un esclavage digne du moyen age… L’uranium d’Arlit n’est qu’un Bonus, la vraie affaire dans cette histoire c’est le retour de la Françafrique. Mais ça, en bon antinucléaire primaire que vous êtes, vous ne voulez pas le voir ni le dire.

        Quand aux couts, la cours des comptes a donné des chiffres (http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Les-couts-de-la-filiere-electro-nucleaire), mais comme d’habitude, les antinucléaires préfèrent ne pas en parler. Pourtant nombreux sont les experts a avoir été invités a venir s’exprimer sur le sujet (pas que des Français et pas que de pays n’ayant pas d’électronucléaire. Par exemple les USA…
        Il n’a pas de couts cachés contrairement a ce qu’ont répétés les gens comme vous pendant des années alors même que 9 réacteurs sont actuellement en démantèlement en France (http://energie.edf.com/nucleaire/deconstruction/carte-des-centrales-en-deconstruction-51233.html)
        Le cout d’importation de l’uranium du Niger ou d’ailleurs (http://www.connaissancedesenergies.org/d-ou-vient-l-uranium-naturel-importe-en-france-140512) ne représente presque rien dans le cout du KWh électronucléaire (http://www.enerzine.com/forum2s/37-debat-actualite/2236-prix-uranium-envole-boom-nucleaire-nucleaire-enerzine.html?linepostPage=1#go_12419) et même si nous devions l’extraire de l’eau de mer, le cout augmenté ne serait pas non plus gigantesque (http://www.enerzine.com/forum2s/37-debat-actualite/8415-etats-unis-vers-renaissance-nucleaire-nucleaire-enerzine.html?linepostPage=3#go_56498)
        Cela tient au surtout au fait que l’énergie nucléaire est la plus concentrée par unité de masse, de volume, ET de surface, contrairement aux machins que vous savez, qui ne font qu’aggraver et allonger l’utilisation des combustibles fossiles nocifs a de nombreux points de vues…
        Les prospections mondiales n’ont pas été faites comme celles du pétrole et même sans cette prospection, il reste encore 1 siècle de ressources avec un doublement du parc actuel ! (http://www.enerzine.com/2/14286+reserves-duranium—au-moins-100-ans-de-vie-aux-reacteurs-nucleaires+.html)
        Oui j’anticipe votre remarque sur la ressource limitée.

        Oui, cela nous rend + indépendant électriquement que TOUS nos voisins européens, pour la simple et bonne raison que par la concentration extrême d’énergie dans la ressource d’octaoxide d’uranium (U3O8), nous avons 5 ans de réserves, alors que pour le gaz c’est trois semaines et pour le pétrole c’est 3 mois(et pourtant ce sont déjà des ressources concentrée par rapports a d’autres …
        En plus, en 5 ans, il est assez probable que nous trouvions d’autres fournisseurs avant d’être a sec. Moins sur avec le gaz cet hiver (ce blog en parle assez ces derniers mois, même si c’est en tache de fond)
        Et le tout pour moins d’1Mds €/an ! contre 70 Mds pour les combustibles fossiles !
        Donc nier l’apport d’indépendance du nucléaire c’est de la mauvaise foi ou de la méconnaissance des ordres de grandeurs énergétiques en jeu dans les calculs.

        Et puis, si c’était si dangereux, polluant et corrupteur que vous le dites, alors il faudra nous expliquer pourquoi SEULE l’allemagne a décider d’en sortir en Europe, et pourquoi le monde entier prévoit de s’quiper de réacteurs ! Le dernier en date est la Bolivie ! : http://www.connaissancedesenergies.org/afp/la-bolivie-investira-2-milliards-de-dollars-dans-le-nucleaire-141003?utm_source=newsletter&utm_medium=mail-daily&utm_campaign=le-fil-info-energies-3-octobre-2014&utm_content=titre-breve-afp

        Faut il que je vous donne les liens pour :
        l’Arabie (15 a 25 Mds$), la Jordanie, la Turquie, la Finlande (en plus de l’EPR, eh oui !) la Roumanie, La Bulgarie, le Vietnam, La Corée du Sud, Le Brésil, L’Argentine, les émirats arabes unis, l’Algérie (même si cela fait 30 ans qu’ils en parlent, ils viennent de signer avec les Russes !), l’Australie s’y prépare aussi, l’Afrique du Sud, l’Égypte, l’Iran (20 réacteurs en projets !), Sans oublier la Chine, et l’Inde. Même les États-Unis son repartis pour construire depuis une décennie environ. Et les britanniques eux, sont sur le point de faire certifier leur nouveau réacteur ABWR, concurrent de l’EPR ou de l’ATMEA. L’Espagne qui veut relancer ses réacteurs arrêtés après Fukushima…les japonnais qui vont relancer la moitié de leurs réacteurs dans l’année ! Ils feront sans doute baisser massivement le prix du gaz en Asie, mais hélas, du charbon aussi…

        Bref, votre argumentaire en appelle un autre plus établi sur les faits que sur des incantations qui utilisent au choix, la calomnie ou la peur …Et tout ça pour faire grimper le cout du nucléaire en France parce que nos “pastèques (vert a extérieur, rouge a l’intérieur) veulent nous refiler leurs saloperies de force même si cela fait grimper de 100% la facture électrique de Mme Michu qui n’arrive plus a se chauffer avec son chauffage électrique, alors que celui-ci nous fait gagner encore 20 milliards €/an !)

          +1

        Alerter
      • gnatos // 21.10.2014 à 00h50

        Il est patent que l’avenir de la distribution électrique devra se faire à partir de petites unités de proximité pour l’habitat et le tertiaire faute d’industries consommatrices expatriées .Ces petites unités locales (éolien,cogénération,solaires, mini centrale nucléaires à fusion froide ….) auront l’avantage d’ éviter les déperditions dans le transport .
        les grosses centrales resteront dédiées aux fours bessemer pour la sidérurgie(dans les ports acheminant le minerai ,Dunkerque par exemple) ou pour la bauxite et l’aluminium.
        Est ce que Parisot ou Varin arrivent pour réorienter le schéma de production électrique nationale et raisonner le bastion de la CGT dans le cadre de la transition énergétique?
        Allons à l’essentiel: l’isolation des logements et des bureaux permet en théorie 40% d’économie d’énergie sous réserve d’une parfaite mise en œuvre des procédés .Or, c’est mal barré,faute de contrôle sérieux de la RT2015 (tout un chapitre a écrire sur les règles de l’art du fascicule 70 de la construction non respectées ,non vérifiées faute de fonctionnaires suffisants et formés)la RT2015 permettant par ailleurs l’emploi de matériaux dépasses,aussi dangereux que l’amiante mais produits par un champion du CAC40.
        L’État va continuer de financer des travaux d’isolation “non durables” cosmétiques,contradictoires : ceci est à comparer avec la politique de santé et le lobbying des laboratoires.
        alors,un peu plus de charlots à la direction d’EDF,c’est marginal .

          +0

        Alerter
      • Ztong // 22.10.2014 à 14h18

        Peut-être battons-nous notre coulpe un peu trop tôt.
        Vous avez vu ce qu’ils font à Dubaï (sons et lumières) ou au Quatar (j’investis dans l’Islam) ?

        La religion peut être un investissement pour ceux qui pensent que leur Dieu a mis à leur disposition la drogue qui permettra de rallier les infidèles (par addiction : comme l’énergie).

        Comment leur en vouloir ?
        Ils n’existeraient pas sans cela.

          +0

        Alerter
      • PERICO // 01.01.2015 à 17h19

        dire des conneries c’est bien, mais il y a des limites.
        EDF n’a jamais eu d’argent public, mais a toujours servi de vache à lait pour donner du pognon au gouvernement et subventionner les caisses de retraite nationales, paysans et commerçants entre autres.
        Quand à l’indépendance énergétique, serait elle meilleure avec le fuel ou le charbon?

          +0

        Alerter
    • Christophe Vieren // 20.10.2014 à 17h26

      Salauds d’écolos !

      Sinon, plus sérieusement, peut-être faudrait-il s’inspirer le la MODERNITE de l’industrie allemande car le nucléaire, français ou pas, c’est du passé : L’énergie nucléaire est en
      déclin rapide sur la planète
      , ou ici :
      Fukushima + 3 ans : l’industrie nucléaire mondiale en déclin brutal et irréversible : la part du nucléaire dans l’électricité mondiale est passée de 17% en 2001 à environ 9% aujourd’hui !
      (Attention : écrit par un pourrisseur d’écolo de tous les états du monde ! 😉 ).

        +0

      Alerter
    • Ztong // 22.10.2014 à 14h12

      ” les écologistes qui pourrissent l’Etat à tous les niveaux” ?
      Nous serions bien aise d’avoir autant de pouvoir !
      Disons que notre crédo est : ” mieux vaut décroissance choisie que récession subie “.
      Vous niez l’une ?

      Vous aurez l’autre !

      Et d’une force…

        +0

      Alerter
  • casper // 20.10.2014 à 01h52

    C’est important de confier les services publics a des gens qui y croient.

    Ils gardent la place de PDG libre pour Agnès Verdier-Molinié ?

      +0

    Alerter
    • Alain // 20.10.2014 à 06h09

      Jean-Bernard Levy a déjà été désigné pour remplacer Henri Proglio

        +0

      Alerter
  • Serge // 20.10.2014 à 05h38

    “Son sens de l’intérêt général” ..Faut rire?

      +0

    Alerter
  • lorsi // 20.10.2014 à 06h17

    l parisot est( v) presidente IFOP

      +0

    Alerter
  • fabien775 // 20.10.2014 à 07h01

    Des gens visionnaires…

      +0

    Alerter
  • Le cromagnon // 20.10.2014 à 07h01

    Varin: il n’y a que dans le monde des grands patrons, des décideurs, des politiciens professionnels, que l’on peut être mauvais, avoirs des résultats médiocres, provoquer le chômage de milliers de familles, et ne jamais en subir les conséquences…. Ces gens là se déplacent d’entreprises en entreprises, voire sont promus, quel que soit le bilan de leur action.
    Où est ce que ça se passe comme ça, messieurs dame ?
    Où est ce qu’on peut accumuler les conneries et avoir une promotion à la place d’un licenciement?
    À gerber tout ça. Et Parisot….. Ça y est je suis de mauvais poil!

      +0

    Alerter
    • bigglop // 20.10.2014 à 16h43

      Ben oui, cela révèle, à nouveau, l’extrême consanguinité entre les pouvoirs publics, les politiques, les milieux d’affaires. Il n’y a plus de frontière, de muraille de chine, les institutions sont complètement défaillantes.
      Connaissez-vous le Cercle de l’Industrie?
      Créé en 1993 par Raymond Lévy (Renault) et DSK (alors sans mandat public) est “un lieu de dialogue pour les grandes industries…”
      Son président actuel est Philippe Varin, nommé en 2012, simultanément au départ de Pierre Moscovici
      vice-président, nommé Ministre des Finances.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Cercle_de_l%27industrie
      http://dissidenceresistance.files.wordpress.com/2012/05/moscovici_dsk_lc3a9vy_cercledelindustrie.pdf
      Pour Parisot, je pense qu’elle a été nommée pour mener à bien la prochaine privatisation des réseaux de transport de l’énergie électrique (RTE) conformément aux instructions de Bruxelles.
      Notez que cela concerne le développement d’un supersmart grid européen (gestion automatisée de la distribution de l’énergie électrique).
      Hé oui, ça pue de plus en plus, et pas seulement à cause du plug anal de la Place Vendôme créé par un “artiste” obsédé par le “pipi, caca” avec de la merde à la place du cerveau…..

        +0

      Alerter
  • Patrice // 20.10.2014 à 08h55

    à la présidence du Medef, Laurence Parisot a “fait le boulot”, c’est à dire ce qu’on lui demandait. Ensuite, elle ne tenait plus le meme discours… et a pris des positions plutot en décalage avec son discours Medef (cf. intermittents, lettre ouverte à Gattaz etc.).
    On avait déjà vu ça avec le “baron” Ernest-Antoine Seillière qui après avoir quitté la direction du Medef/CNPF tenait ensuite un discours du style “la France a des atouts formidables, des entreprises performantes, des salariés motivés et productifs” et “oui, il y a quelques petites rigidités qu’on pourrait assouplir mais rien de bien méchant” (là il parlait des 35heures et de l’autorisation administrative de licenciement!!!).

    Tout ça pour dire qu’il ne faut pas forcément crier haro sur le baudet.
    Il reste bien sur les “réseaux” et “l’entre-soi” de nos élites oligarchiques dirigeantes, mais si on peut s’inquiéter pour Varin vu la stratégie appliquée et les résultats de PSA, il serait par contre exagéré de condamner a priori Laurence Parisot au motif qu’elle “a fait le job” quand elle était au Medef.

      +0

    Alerter
    • tchoo // 20.10.2014 à 10h57

      Quelle réthorique: sous prétexte qu’elle ne pense pas ce qu’elle a assénée pendant des années à la tête du MEDEF, il faudrait lui accorder du crédit.
      Mais à quel moment ment-elle, parce que, ne vous en déplaise, si ce que vous dites est vrai, elle a mentit à un moment ou a un autre, elle a trompée son monde.
      Et quand on est Président d’un machin, on a le pouvoir de faire passer ses idées, ou alors on inaugure les chrysanthèmes (c’est de saison), et je n’ai pas eu l’impression que c’est ce qu’elle faisait.
      Au mieux elle est opportuniste, avec opinions à géométrie variable du moment que cela l’arrange
      bref MEPRISABLE

        +0

      Alerter
      • Patrice // 20.10.2014 à 19h26

        Ouaip, et un dirigeant de syndicat de salariés de branche ou qui dirait “ouais, on va pas demander d’augmentation de salaires importante ni d’amélioration des conditions de travail pour le moment, la situation économique du secteur n’est pas bonne”? Elle défendait le point de vue des patrons, le sien. Après c’est de la “comm” qui conduit à exagérer. Vous auriez voulu quoi? “non vous avez raison, on va augmenter les salaires et plafonner les dividendes…”
        Pour prendre un exemple moins polémique, Clémenceau a défendu avec véhémence, à deux mois d’intervalle, le rattachement de ses brigades au ministère de l’intérieur, puis à celui la défense… Il avait changé de ministère entre temps. Sale hypocrite!

          +0

        Alerter
  • RST // 20.10.2014 à 09h04

    En partie grâce à ce blog, j’ai eu l’immense plaisir (ephémère) de me payer récemment K.Berger et L.Parisot.

    http://ecodemystificateur.blog.free.fr/index.php?post/Le-jour-o%C3%B9-j%E2%80%99ai-fait-fuir-Karine-Berger-et-%C3%A9nerv%C3%A9-Laurence-Parisot

    Mais cela ne change rien au fait que ce sont elles qui gouvernent et nous qui subissons

      +0

    Alerter
    • Patrice // 20.10.2014 à 19h41

      Revoir le documentaire “Jeux de pouvoir” (docu avec plein de défauts mais très instructiif).
      On y voit K. Berger bosser sur la réforme, on y voit ses moyens d’action s’effilocher au fur et à mesure de l’action des lobbies, le périmètre de la loi se réduire… Elle continue à essayer de se battre pour quand meme en sortir quelque chose; pour finir après une nuit d’attente par “… c’est bloqué, on n’a pas le feu vert du ministre” (Moscovici).
      (évidemment, ce docu ce n’est pas “Noire Finance” mais les mécanismes sont bien illustrés malgré le manque de “matériel” – c’est du moins mon avis)
      “Descendre” K.B. avec un argument a deux balles est un peu facile. Et méprisant.

        +0

      Alerter
      • RST // 20.10.2014 à 21h16

        @ Patrice
        Dans ce cas, pourquoi prétendre que la loi est un grand progrès et qu’elle change beaucoup de choses ?
        Pourquoi ne pas reconnaitre qu’elle n’a rien pu faire ?

          +0

        Alerter
        • Patrice // 20.10.2014 à 21h51

          Ben elle pouvait faire quoi? Prendre le micro et faire une déclaration genre ‘Au PS on est tous des nuls ou des pourris, et les banques ont gagné, allez tous voter FN ou LCR’ Ou ‘Je vous demande humblement pardon monsieur, vous etre très intelligent et moi très stupide, je mérite ce bonnet d’ane mais je promets de mieux travailler le prochain trimestre pour essayer de devenir moins bete’

            +0

          Alerter
          • RST // 21.10.2014 à 09h03

            Si vous ne voyez pas de solution intermédiaire entre s’autoflageller ou mentir effrontément, je ne peux rien faire pour vous

              +0

            Alerter
  • Perret // 20.10.2014 à 09h09

    Laurence Parisot est membre d’ECFR, European Council of Foreign Relations, le “machin” de Georges Soros, aux côtés des Kouchner, Ockrent, Moscovici et Lamy, ou bien encore, tout récemment (ceci explique peut-être que ce colin mal décongelé fasse, depuis qu’il y a été coopté, la une des médias), Bruno Lemaire…
    Cela vaut bien une place bien au chaud au CA d’EDF !
    http://www.ecfr.eu/paris/fr/conseil

      +0

    Alerter
  • Casquette // 20.10.2014 à 09h18

    Est-ce qu’il existe l’équivalent du mot pantouflage mais pour les acteurs du privé qui squattent les conseils d’aministration du secteur public , les cabinets ministériels , les secrétariats d’état voire carrement les ministères comme E.Macron ?
    Pour le cas de P.Varin il s’agit d’un retour aux sources puisqu’il est diplomé de Polytechnique et de l’Ecole des Mines.

      +0

    Alerter
    • dvd // 20.10.2014 à 09h45

      J’ai très bien connu un X-Mines, il était à un cabinet ministériel et quand il voulait mettre ses bagages dans le coffre de sa voiture il les mesurait, faisait un plan et passait 10 mn sur le papier à savoir comment ça pouvait être casé. La “quintessence” des polytechniciens monoconceptualistes alors que nous aurions besoin de monotechniciens polyconceptualistes (HL)…

      Ces pseudo-élites sont les légions des multinationales qui veulent nous obliger à cautionner leur fuite en avant dans la technologie alors que celle-ci ne peut se faire sans rétention d’information toujours plus forte et donc au détriment de la démocratie.

        +0

      Alerter
      • Kiwixar // 20.10.2014 à 12h11

        “X” pour indiquer l’emplacement où creuser.
        “Mines” pour savoir comme manier la pelle.

          +0

        Alerter
  • arthur78 // 20.10.2014 à 09h25

    Notons que Laurence Parisot a signée une tribune dans le figaro au mois d’aout

    Pour une politique étrangère à la hauteur des crises
    =
    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/08/06/31002-20140806ARTFIG00011-pour-une-politique-etrangere-a-la-hauteur-des-crises.php
    =
    Etaient signataires : Georges Soros (c’est pas n’importe qui la Parisot !!!) , charles Grant (directeur du CER center for european reform le Thinl Tank lancé par Tony Blair) , Aleksandr Smolar le père de Piotr , responsable du centre Batory (OpenSociety pologne), on y trouvait un autre francais : Edouart Treteau . Qui est ce brave homme ?
    =
    http://en.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_T%C3%A9treau
    =
    On apprend qu’il est passé par un Think Tank Us , et qu’il vient de prendre la tete du CEFR (c’est le nouveau chef de parisot), il fait des tribunes dans les echos, le monde, le figaro.

    Il a un site internet
    =
    http://www.edouardtetreau.com/
    =
    il a une passion les états unis d’europe
    =
    http://www.etatsunisdeurope.com/auteur-edouard-tetreau/
    =
    il est passé par la France China Young Leader Foundation , oui oui ca existe
    =
    http://www.francechinafoundation.org/
    =
    De castries Axa bien sur
    =
    http://francechinafoundation.org/strategic/
    =
    les echos : edouart treteau a la tete de l’ecfr
    =
    http://www.lesechos.fr/journal20140909/lec2_carnet/0203747583377-edouard-tetreau-prend-les-renes-du-conseil-europeen-ecfr-1040531.php
    =
    le figaro : pour une politique étrangère a la hauteur
    =
    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/08/06/31002-20140806ARTFIG00011-pour-une-politique-etrangere-a-la-hauteur-des-crises.php
    =
    le monde : que reste il quand l’allemagne fait defaut
    =
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/07/20/que-reste-t-il-quand-l-allemagne-fait-defaut_1550815_3232.html
    =

      +0

    Alerter
  • arthur78 // 20.10.2014 à 09h50

    Le compte twitter de l’ecfr a plusieurs listes, l’ECFR council members
    ou on trouve Carl Bildt, Georges Soros, Daniel Cohn Bendit , vous savez l’écolo peace and love qui était contre la guerre et le grand Charles … quelle décadence, quelle déception …

    ECFR council members : 29 members
    =
    https://twitter.com/ecfr/lists/ecfr-council-members/members
    =
    La Parisot c’est quelqu’un d’important, elle est juste à coté de Georges Soros (avec Carl bildt bien sur) dans la liste des 115 membres du council Meeting Attendees … la c’est plus logique, le grand patronnat avec le grand capital …

    Council Meeting Attendees : 115 membres
    =
    https://twitter.com/ecfr/lists/council-meeting-attendees/members
    =
    Des fois je me dis que Georges Soros, si ca se trouve il est gentil, si ca se trouve il est vraiment philantrophe, Ok il est pas élu, mais qu’importe c’est un gars intelligent qui a su faire fortune. Donnons la parole a ceux qui ont montré leurs compétences .

    C’est ce qu’on fait les ministres des finances du G20 la semaine dernière à brisbane , un des themes abordés était la corruption
    =
    https://www.g20.org/g20_priorities/g20_2014_agenda/fighting_corruption
    =
    Ils ont donc invité Rupert Murdoch , qui est australien et qui avait sans doute des choses a dire
    =
    http://www.theaustralian.com.au/media/wayne-swan-hits-out-at-rupert-murdochs-talk-to-g20-ministers/story-e6frg996-1227091866891?nk=f7a7e951bd02e4cb00c1329b0ffe1803
    =

      +0

    Alerter
  • Léa // 20.10.2014 à 10h34

    L’article de la tribune est assez dur pour Varin : il ne comprenait rien aux voitures.

    Mais c’est vrai qu’il a une tête à rouler en 305 break.

    Peugeot avait retrouvé une image dynamique avec ses victoires en rallye de la 205 T16 et des pilotes de renommée mondiale. Ils ont même fêté sur leur magasin des Champs Élysée leur titre de champion du monde des constructeurs.

    Par contre ils n’ont jamais essayé de tirer une bonne image des nombreuses victoires de Sébastien Loeb en championnat du monde des rallyes avec Citroën qui fait partie du groupe PSA. alors qu’il sortait des affiches après chaque victoire de la 205GTI.

    Le plus étonnant : Varin semblait ignorer la victoire écrasante de Sébastien Loeb au Pikes Peak avec la 208. ( sponsorisé par Red Bull), alors qu’ils l’avaient fait ( assez modestement ) pour la victoire de Vatanen avec la 405 T16. Une vidéo embarquée toujours très regardée. Un évènement planétaire, retransmis en direct sur internet. Malgré les deux heures de retard , les gens ont patienté en “chatant”. Sacrée ambiance, tout le monde était impatient et espérait cette victoire et un tel record.

    Heureusement le nouveau PDG de Peugeot , Carlos Tavares, plus jeune est un passionné de course automobile, il est aussi un pilote amateur.

      +0

    Alerter
  • aspitoyendefrance // 20.10.2014 à 10h35

    Les reseaux et l’entre soi ca concerne un paquet de Monde, quid de 25% de jeunes au chomage?

    Les generations futurs en voudront d’autant Plus a la generation actuel qui n’a ríen voulu voir ni faire au pouvoir .

      +0

    Alerter
  • reneegate // 20.10.2014 à 11h52

    Après une soirée “corruption” Médiapart, “des patrons et des hommes” sur Arte, tous les bouquins du couple Pincon Charlot, d’Annie Lacroix Ruiz, les suspensions de poursuites de Woerth et Sarkosy, …
    il y a de quoi être révolté.
    Lepaon hier soir était très calme et présentable, il s’est même réjoui de la nomination de Bernard Thibault à l’OIT. Comme quoi même dans le milieu syndical ils ont leur retraite assurée. La cacocratie est partout.

      +0

    Alerter
    • arthur78 // 20.10.2014 à 12h37

      qu’en pense Parisot ?

      Laurence Parisot retweeted
      Dominique Reynie @DominiqueReynie · Oct 19
      Le non-lieu requis pour @WoerthEric souligne a posteriori la violence du traitement infligé dans les médias aux personnes mises en examen

        +0

      Alerter
      • reneegate // 20.10.2014 à 13h02

        N’aillant jamais connu la violence d’une cellule, être simplement mis en cause est une violence pour Parisot. C’est la preuve qu’ils n’ont jamais subi aucune violence. Nous en subissons les conséquences tous le jours.

          +0

        Alerter
        • anne jordan // 20.10.2014 à 19h14

          oui , la violence est là , surtout pour les… ” illettrées ” , vous savez les ouvrières bretonnes de l’agro business ?
          voir ce billet et la vidéo : http://lagricultureetautreschosesdelavie.over-blog.com/article-gad-l-abattage-des-salaries-124817076.html
          pas de suicides pour l’heure , et pas de fourches ni de kalachnikovs , mais bientôt peut être…

            +0

          Alerter
          • reneegate // 20.10.2014 à 20h03

            C’est exactement la violence extrême à laquelle je faisais référence. C’est aussi pour cela qu’ils méritent amplement une incarcération.

              +0

            Alerter
  • Un naïf // 20.10.2014 à 12h44

    À mesure que se précise la débâcle dévastatrice du vieux système capitaliste, le citoyen responsable se devrait de prendre position. Le sociologue suisse Jean Ziegler, lui, n’y va pas par quatre chemins : « Retournez les fusils ! »

    http://www.politis.fr/Jean-Ziegler-choisit-son-camp,28612.html

      +0

    Alerter
  • Olposoch // 20.10.2014 à 13h49

    Sur sa fiche W:

    Son grand-père Jacques Parisot, fondateur de la société et diplômé de l’école Boulle et son père ont dirigé ce qui devient en 2002 le groupe Parisot, entreprise de meubles.
    (des vrais travailleurs, eux…)

    Ses parents étaient parmi les deux cents familles les plus riches de France. Le groupe Parisot est vendu en 2011 au groupe Windhurst Industries.
    (bravo Laurence ta famille est fière de toi)

    Diplômée en 1981 de l’Institut d’études politiques de Paris, elle obtient l’année suivante un DEA d’études politiques à Sciences Po ainsi qu’une maîtrise de droit public à l’université de Nancy II5. Elle est membre du club Le Siècle ainsi que du groupe Bilderberg.
    (semblerait qu’elle n’ait pas envie de faire carrière dans le meuble, la poussière et l’économie productive…)

    En 1990, elle prend la direction de l’institut de sondages IFOP, dont elle détient 75 % du capital. Elle en demeure aujourd’hui vice-présidente.
    (ah donc elle a racheté l’IFOP avec l’argent de ses parents…)

    Puis ses arrières étant assurés, carrière dans la politique, ou le MEDEF kif-kif…

    « libéral ne veut pas dire antisocial » (mais au fait que veut dire “libéral” ?)
    « l’entreprise au cœur de la société française » donc pas les français
    pour en faire « le moteur de l’ascension sociale » dixit la Laurence qui illustre magnifiquement le concept…

    Début 2014, Laurence Parisot soutient les centristes aux élections européennes…
    (innovation, expertise, lucidité, prise de risque, lucidité…)

    « sortir de l’euro serait une sortie mortelle » (pour qui???)

    Depuis 2006, Laurence Parisot est membre du conseil d’administration de BNP Paribas38 et de celui de la COFACE39. Elle appartient également au conseil de surveillance de Michelin40. Elle est également membre du conseil économique, social et environnemental….
    (ces élites ils assurent 5 à 9 boulots à plein temps, faut vraiment les rémunérer pour cet exploit)

    Laurence Parisot est officier de l’ordre national du Mérite et chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur.
    (Par contre ma voisine bénévole pour les enfants de sans-papier, oublie)

    Collectionneuse de tableaux, Laurence Parisot est passionnée par l’art surréaliste. En 2008, elle a ainsi acheté à l’artiste QUIK, spécialisé dans l’art du graffiti, une toile qui trône au-dessus de son bureau47.
    (un petit butt-plug dans ton bureau, Laurence?)

    …etc

      +0

    Alerter
  • AtomicBoy44 // 20.10.2014 à 15h51

    Mouarf, tout ça sent la privatisation d’EDF a au moins 15 a 20 milliards pour financer “la transition” de Mme Royale a cout de prime a la VE …

      +0

    Alerter
    • dvd // 20.10.2014 à 17h58

      Vous avez le don d’inverser les choses AtomicBoy44, mais pour le coup, ce ne prend pas…
      Des investisseurs financeront ici comme ailleurs sans aucun problème cette transition si on libéralise le marché (pour une fois la libéralisation pourrait avoir du bon), par contre, qui va financer les centaines de milliards pour la modernisation du parc nucléaire ?

      Nous, toujours sans nous le demander par référendum…
      Car le nucléaire s’auto-justifie ad vitam aeternam (ou presque) une fois la première centrale mise en service :
      – on ne peut l’arrêter car ça coûte trop cher de démanteler,
      – on doit en faire d’autre car on a tant mis d’argent dans la R&D qu’il faut les rentabiliser,
      – on doit trouver des nouvelles technologies pour utiliser les déchets,
      – on doit trouver des idiots qui acceptent de polluer leur sous-sol car il faut stocker,
      – on doit mentir sur les rapports parce que sinon les idiots de français qui ne comprennent rien demanderont la fermeture de sites,
      On doit, on doit tout et on ne nous demande RIEN…

      Mais comme ça paye bien en financier comme en estime de soi (quels beaux cadres !…), ces mercenaires du cerveau ont tendance à prendre tout être qui n’a pas envie pour un rétrograde, un écolo aigri ou un promoteur du retour à la chandelle.

      Les allemands ? Des idiots, bien sûr, c’est connu, ils ont des idées à 2 balles en industrie.
      La démocratie ? Pas prioritaire, il faut PRODUIRE !

      Comme le disait un post : “on a rien sans rien”, mais quelle belle occasion de vous demander quoi sans quoi ?
      N’est-ce pas au peuple de décider de sommes et risques aussi colossaux ?

      Amusant de lire ici des gens qui font aussi peu de cas de la démocratie ici alors qu’ils s’y intéressent ailleurs…
      Moi moi moi, gage que nombre d’entre eux vivent bien de ce système.

        +0

      Alerter
  • daniel // 20.10.2014 à 21h37

    Merci à tous les intervenants.
    Très haute qualité de leurs articles, du vrai journalisme,
    informatifs et sourcés.
    Ce blog est sans doute le meilleur de la zone francophone,
    une vraie source d’informations.

    Corruption et journalisme.
    La corruption est omni-présente parmi les “cercles qui s’autorisent ” (copyright Coluche).
    Elle est violente et scandaleuse et donc intolérable à tout démocrate. Mais cette corruption n’est pas nouvelle ni plus marquée que dans le passé.
    Un exemple: dans l’entre deux guerres, à partir de 1932 environ,
    des journalistes des plus grands quotidiens cumulaient corruption et trahison. Vendus aux intérêts allemands (nazis) et italiens.
    Un exemple : ” si l’Allemagne désarme , la France ne peut faire moins que désarmer. Si l’Allemagne réarme, la France doit montrer le bon exemple en désarmant.”
    Répétez ce mot d’ordre dans un pays meurtri et affolé par les pertes de la première guerre et vous avez une des causes de 1940. Qui n’est pas un simple accident dans l’histoire: notre défaite a été a été un des points d’entrée de la Shoah et des autres crimes des dictatures.

    De tès bonnes sources d’information dans:
    Claude PAILLAT – Dossiers secrets de la France contemporaine-
    Robert Laffond. 8 tomes/9 volumes publiés.

      +0

    Alerter
  • RGT // 20.10.2014 à 21h39

    Tous ces “Grand Patrons” m’écoeurent.

    Ils ne pensent qu’à leur propre intérêt, aux effets de manches à présenter aux actionnaires afin d’obtenir des “bonus” ou des augmentations de rémunérations, puis quand ça sent un peu trop le roussi, trouvent toujours une bonne excuse pour aller foutre le bordel ailleurs.

    Et si le successeur n’arrive pas à redresser la barre, c’est parce qu’il est un idiot qui n’a rien compris à la “stratégie divine” de son prédecesseur…

    Dans les années 60, le principe de Peter était très en vogue (tout personne monte dans la hiérarchie jusqu’à atteindre son niveau d’incompétence)…

    Désormais, c’est le principe de Dilbert qui fait référence : Plus on est incompétent, plus on monte dans la hiérarchie afin de ne pas être un danger pour l’entreprise. Les personnes compétentes restent en bas de la pyramide car ce sont elles qui font “tourner la boutique”.

    Sans compter sur la Loi de Bitur-Camembert, fortement appliquée par ces “Grands Patrons” qui dépensent des fortunes colossales afin d’en récupérer un petit pourcentage.

    Dans tous les cas, ce sont les “petits” et les sous-traitants (des “petits” aussi) qui payent le prix fort.

    Et si leurs actions débouchent sur des catastrophes, ils s’en foutent : “Après moi le déluge” (et surtout le parachute doré qui permet de vivre d’une manière indécente pendant que les autres peinent à survivre).

    Et il en est de même au niveau politique. Un gaspillage monumental de fonds publics pour des conneries qui leur rapporteront soit des fonds occultes (vis des comptes en Suisse ou via des “Genereux Donnateurs” qui financeront leurs campagnes électorales), soit des “parachutes dorés” dans de grandes entreprises (dans des placards dorés) lorsque les électeurs les répudieront.

    Cette association Principe de Dilbert / Loi de Bitur-Camembert ne peut mener qu’à une SODOMOCRATIE (je suis bien moins poli qu’Olivier Berruyer) dont nous sommes tous victimes.

    Le seul moyen de les faire tomber (lorsque l’on souhaite se venger d’un de leurs coups tordus par exemple), c’est de “jouer leur jeu” en travaillant dans l’excellence, de gérer à la perfection LEURS problèmes…

    Une fois devenu un rouage indispensable (considéré comme “sa chose” corvéable à merci et méprisé car on a plié l’échine) il suffit simplement de démissionner pour un job plus digne…
    Sans oublier NE PAS TRANSMETTRE les infos permettant à notre successeur de reprendre la suite, bien sûr.

    Là, ça fait très mal, et le cher enfoiré “mange son chapeau” pour venir pleurer afin que l’on revienne…
    Il va sans dire qu’il ne faut SURTOUT PAS ACCEPTER car ensuite c’est lui qui se vengera, et très cruellement.

    Nous ne vivons pas dans le même univers : Nous travaillons pour survivre, et ils “travaillent” pour satisfaire leur ego en se goinfrant au passage sur le dos des autres, comme tout bon parasite qui se respecte.

      +0

    Alerter
  • Bruno // 21.10.2014 à 22h41

    Et merci à Arthur78 de ces liens édifiants!

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications