Source : France TV info, 15-03-2016

Dans cet Etat, qui doit voter la nuit prochaine, les propos du candidat républicain ont été très mal perçus par la communauté latino, qui représente 20% des électeurs.

Donald Trump pourrait se prendre les pieds dans le tapis en Floride. L’Etat, qui doit voter dans la nuit de mardi à mercredi, compte une forte communauté de latinos, qui représente 20% des électeurs. Ils ont très mal perçus les propos du candidat à la primaire républicaine. “C’est un raciste, il n’aime pas ceux qui parlent espagnol”, explique un homme à France 2. Les votes vont plus facilement vers le sénateur Marco Rubio, l’enfant du pays.

Des propos chocs

Né de parents cubains, il a fait de la Floride sa terre d’élection. “Trump, il n’est là que pour animer le grand cirque des médias, il n’est pas au niveau d’une présidentielle”, dénonce une partisane de Marco Rubio. Donald Trumps’est notamment fait remarquer après avoir tenu des propos forts sur les Mexicains. Selon lui, tous sont des criminels. Une phrase choc qui pourrait bien lui faire mal, en Floride, pour l’élection.

Source : France TV info, 15-03-2016

====================================

Bref, comme tous les sondages donnaient Trump vainqueur par 20 points d’avance :

florida-1

Logiquement, FranceTv nous a pondu cet article.

florida-2

Totalement visionnaire quoi…

florida-3

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

15 réponses à Primaires américaines : la Floride attend Donald Trump de pied ferme

Commentaires recommandés

Ailleret Le 20 mars 2016 à 12h51

Je proposerais ce titre : « Primaires américaines : FranceTv s’est pris les pieds dans le tapis en Floride ». Quand les médias prennent leurs désirs pour des réalités… La défaite prochaine de Trump, c’est comme la chute imminente de Bachar en 2012…

  1. Laurentdup Le 20 mars 2016 à 03h30
    Afficher/Masquer

    J’ai vu ce reportage l’autre jour.
    La douce colombe posée et mesurée supportrice de Rubio et deux abrutis sortis tout droit du film “Délivrance” adorateurs du Donald.
    Mise en scène magistrale, merci France2!


  2. Chevrier Michèle Le 20 mars 2016 à 05h45
    Afficher/Masquer

    il est clair que Donald Trump aurait du modérer ses paroles concernant la communauté Latino, la Floride est un état important qui aurait pu propulser Trump en avant et faire de lui un opposant redoutable face à Hillary Clinton, cependant, rien n’est perdu, j’attends la suite.


    • ISTINA Le 20 mars 2016 à 06h55
      Afficher/Masquer

      Il serait beaucoup plus clair de regarder sur le Net, les duels TRUMP et autres en public;
      ils sont libres d’accés sur le net.

      Il ressort que Trump l’affirme, les responsables Mexicains l’ont prouvé, ils sont
      plus forts que les responsables U.S.A qui eux sont nuls.
      La Preuve ? la balance commerciale américaine, déficit de 55 Milliards au bénéfice des
      mexicains ce qui représente 10 Fois le coût de la construction du Mur qui sera payé par
      le Mexique et non, par l’Amérique . Je n’invente rien vous pouvez-vérifier.


    • Charles Le 20 mars 2016 à 09h34
      Afficher/Masquer

      @ Michèle Chevrier
      ??? Trump a 18 points d’avance sur Rubio, que vous faut-il de plus comme “propulsion” ?
      Rien compris à votre commentaire.


      • Harry Wederschie Le 20 mars 2016 à 11h24
        Afficher/Masquer

        D’autant que les Latinos de Floride sont d’abord des Cubains, pas des Mexicains. Même s’ils parlent tous espagnol, ils sont très différents et les Cubains ne confondent pas, ils savent de quoi on parle.

        De plus, les Mexicains sont d’abord dans les Etats frontière (Arizona, Californie, Texas…) pas tellement en Floride.

        D’un point de vue politique et social, même s’il y a aussi des frictions US avec les Cubains, ils sont considérés comme des réfugiés qui fuient le castrisme ; les Mexicains comme des envahisseurs trop nombreux.

        C’est loin d’être rose pour les Cubains, mais leur accueil et intégration sont très différents de ceux des Mexicains.

        Les confondre comme le font les journalistes est une erreur de jugement.


  3. kasper Le 20 mars 2016 à 06h48
    Afficher/Masquer

    La Floride c’est 20% de latinos mais surtout (en forcant le trait ;-p ) 80% de vieux qui ont très peurs des dits latinos. Du billard pour Donald.


  4. Boyington Le 20 mars 2016 à 08h51
    Afficher/Masquer

    Trump a écrasé ses concurrents en Floride. Un de ses meilleurs scores…


  5. nicolas Le 20 mars 2016 à 10h06
    Afficher/Masquer

    C’est un remake de la deuxième élection de W. Bush …

    A l’époque je me souviens en France , tous nos savants médias et nos fameux zexperts ont tous donné W. perdant.

    Ils nous avaient expliqué sur nos ondes pourquoi et ils avaient appuyés leurs dires sur leur profonde connaissance de l’amérique et de ses habitants.

    W. a gagné …

    Et nos médias et tous nos zexperts eux qui connaissent vraiment tout sur tout et surtout sont toujours là pour nous expliquer ce monde qu’on a du mal à bien comprendu sans leur aide.

    Parce qu’on est trop bêêêêêêêêête ( notez ici la subtile contraction de la moutonnade bêêêê et du mot bête )


  6. Ailleret Le 20 mars 2016 à 12h51
    Afficher/Masquer

    Je proposerais ce titre : « Primaires américaines : FranceTv s’est pris les pieds dans le tapis en Floride ». Quand les médias prennent leurs désirs pour des réalités… La défaite prochaine de Trump, c’est comme la chute imminente de Bachar en 2012…


  7. caliban Le 20 mars 2016 à 13h55
    Afficher/Masquer

    Une interprétation toute personnelle de cette “erreur de jugement” de France2Tv.

    Désormais il est acquis que Clinton sera la candidate démocrate. Les médias mainstream vont désormais “descendre” Trump (pas physiquement hein, on n’est plus aux temps héroïques de Bob Kennedy).

    Cela va consister à
    • d’une part inonder les médias avec des analyses d’expert annonçant la chute de popularité de Trump, décortiquant son lexique (le réduisant à celui d’un enfant de 6e, je l’ai lu sur Yahoo), exagérant le moindre de ses dérapages (tandis que celui des adversaires … chut !), etc…
    • d’autre part tout faire pour que les soutiens de Sanders n’aillent pas vers Trump (financement des contre manifestations à chacun de ses meetings, lu sur ce blog)
    • … et j’imagine plein d’autres “joyeusetés” que nous n’allons pas tarder à voir apparaître 🙂

    Donc mon “interprétation” de ce plantage de France2Tv c’est simplement le reflet du métier journalistique : se faire l’écho des campagnes de propagande les plus bruyantes (via les dépêches d’Agence notamment).

    Aucune mauvaise intention de la part de France2Tv, juste de la nullité (en terme de recul journalistique).


  8. Waldorf Le 20 mars 2016 à 17h06
    Afficher/Masquer

    Ce n’est plus du journalisme, c’est de la communication, du marketing ! On est dans le phantasme, vaniteux, le mensonge remplit de superstition (dire la vérité serait annonciateur de l’élection de Trump en tant que président).

    Oui, France tv, est dans ce cas profondément malhonnête.


  9. ErJiEff Le 20 mars 2016 à 17h21
    Afficher/Masquer

    Ces crétins s’obstinent à nous asséner leur propagande sur des élections auxquelles nous ne participons pas ???!!!

    Ne leur en déplaise, ils peuvent s’épuiser à tenter de nous abrutir, les électeurs US voteront comme ils l’entendent et nos gouvernements, soumis par UE interposée, se coucheront sous les décisions du président US en exercice, quel qu’il soit.


  10. Andrae Le 20 mars 2016 à 17h40
    Afficher/Masquer

    Rubio était (il a jeté l’éponge, casseroles pas acceptables) parmis les candidats officiels, le favori des Repubs., car ils détestent Cruz, sur le plan perso: borné et bête, ridicule, intraitable, impoli, laid, sans charisme, peu fiable, ne joue pas le jeu, extrémiste évangélique, etc. etc. Les Repubs. se trouvent donc avec deux candidats en lice qu’ils ne peuvent pas piffrer, dont un est à abbatre le plus vite possible, l’autre un pis-aller pour perdre!

    Aucun renouveau de ce parti était possible, car il ne s’agit même pas d’aller à la pèche des électeurs avec des su-sucres ou mensonges, mais de conserver les avantages financiers d’un réseau, ‘quasi mafieux’ agissant dans la Finance, l’Armement, la Securité, les contrats public-privé, les grandes Corporations, Medias, Prisons, et de pouvoir influencer le Gouvernement. Les Dems.— strictement pareil.

    Donc le spectacle continue, l’issue incertaine tient en haleine et fait figure de ‘Démocratie’ ..


  11. sassy2 Le 21 mars 2016 à 20h36
    Afficher/Masquer

    L0000000000000000000000000000l

    You Can’t Stump the Trump Volume XXI (The Ides Of Marco)
    https://www.youtube.com/watch?v=-lK6pz_nktM

    il va finir à 60%(>reagan)


    • sassy2 Le 21 mars 2016 à 21h24
      Afficher/Masquer

      il est strictement impossible pour un journaliste se tenant informé de pouvoir ecrire cela

      car auparavant il s’était déroulé ceci: (rubio et cruz étaient finis)

      https://www.youtube.com/watch?v=IiG-598DriE


Charte de modérations des commentaires