Les Crises Les Crises
11.novembre.201511.11.2015 // Les Crises

Quand Philippe de Villiers déballe tout…

Merci 5
J'envoie

Philippe de Villiers vient de sortir son livre « Le moment est venu de dire ce que j’ai vu », où, débarrassé de son statut d’homme politique, il parle sans filtre, sans volonté de plaire.

Je ne partage pas tout – en particulier les propos sur l’islam ou sur certaines valeurs -, mais le contenu sur la partie “vie politique” est d’une très grande pertinence, ce qui rejoint ce que j’ai pu constater moi-même…

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

DUGUESCLIN // 11.11.2015 à 07h11

Avec un peu d’extrapolation, après les propos de Philippe de Villiers, si nous sommes gouvernés par des pouvoirs supranationaux, que nous perdons notre souveraineté et notre identité, la question qui suis est: ” Mais dans ces conditions qui sommes-nous et quel est notre devenir? ”
La réponse me semble évidente, une masse informe destinée à produire, créer des richesses par un travail esclavagiste qui profite à QUI?
Comme il m’arrive de le dire, nous sommes destinés à être transformés en matière première, utilisable, exploitable, soumise et sans âme. Nous sommes destinés à devenir, tous, des sans dents qu’on jette au rebut quand on en a plus besoin, qu’on peut éliminer “humainement” euthanasiés s’il le faut, en utilisant des kapos fanatiques cupides et stupides à qui on donne un pouvoir pour nous maintenir dans l’esclavagisme.
Avec l’utilisation des extrémistes, bandéristes, islamistes, fascistes, tout aussi utilitaires que les sans dents, comme force répressive armée. Un peu comme en Ukraine, exemple qui devrait nous ouvrir les yeux.
Tout ce qui peut constituer une résistance, l’identité, la culture, la famille, la vie spirituelle, est combattu en vue de la soumission. Du pain des jeux et du sexe, l’addiction étant la seule nourriture pour nous maintenir dans la soumission.

74 réactions et commentaires

  • Serge // 11.11.2015 à 05h02

    C’est cruel de vérité !
    Et malheureusement aussi , jubilatoire pour cette même raison.

      +38

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 11.11.2015 à 06h24

    Il faut, comme le fait Philippe de Villiers, clamer haut et fort que la Russie est un pays démocratique et libre. Ce qui n’est plus du tout le cas chez nous.

      +85

    Alerter
    • Vladimir K // 11.11.2015 à 16h03

      On va dire que c’est un pays à la démocratie autoritaire…

      Pourquoi je dis cela : oui, il y a de la corruption, oui il y a des lois qui sont lancée sans que l’on demande l’avis des gens (comme en France), oui il y a des inégalités en fonction des régions, oui il vaut mieux être riche et bien portant que pauvre et malade, mais :

      – ce n’est pas mieux en occident
      – la Russie est un très grand pays (grand comme le Canada et les États-Unis réunis), avec un grand nombre de cultures différentes ; pas nécessairement simple à gérer sans un minimum d’autorité.
      – au fur et à mesure des années, on constate des améliorations.

      Cela étant, on parle beaucoup de démocratie, mais la démocratie est une utopie. Il y aura toujours des gens plus forts que d’autres, qui auront plus de pouvoir que d’autres, c’est quelque chose qui ne peut pas fonctionner dans le monde vivant (y compris les plantes vertes ; les mauvaises herbes qui détruisent votre gazon, ce n’est pas démocratique que je sache)

        +23

      Alerter
      • olivier M // 11.11.2015 à 21h19

        J’ai lu beaucoup de vos brillants commentaires ici.

        Ce dernier commentaire me laisse a douter de tout ce que vous avez pu écrire auparavant.

        Je suis français, mais peut importe. Je vous conseille d’étudier le système politique suisse: la démocratie n’est pas une utopie, c’est un objectif; et les moyens qu’un peuple se donne pour l’imaginer, la maintenir en vie, et la faire progresser sont plus utiles que quelconque autorité.

        Je respecte Poutine, probablement car il me semble moins corrompu que bien d’autres chefs d’état, mais je ne lui chercherai pas, comme vous semblez le faire, des excuses.

        Je vois en lui un neo-Napoleon combattant les neo-monarchies, et j’espère qu’il ne finira pas par croire qu’il peut devenir le neo-empereur qui veut remplacer les neo-rois. Le KGB n’a pas donne naissance qu’a des humanistes.

          +2

        Alerter
        • Pat // 11.11.2015 à 23h03

          Hélas, la Démocratie (avec une majuscule) est une utopie, et même si en Suisse, mon pays, on peut faire un référendum ou déposer une initiative, ça donne plus l illusion de participer que de pouvoir changer/décider quoique ce soit. Les lois sont quand même votées par les parlementaires, misent en œuvre par un exécutif qui hélas a les mêmes caractéristiques dans tous les pays, ils ne rendent des comptes qu aux riches qui les ont élus.

            +13

          Alerter
        • theuric // 12.11.2015 à 02h35

          Un néo-napoléon, ça s’appelle le bonapartisme, qui est un mode de gouvernance qui s’accommode parfaitement à la démocratie, ou, plutôt, qui ne peut qu’être d’essence démocratique.
          Le Général de Gaulle en est un parfait exemple, Monsieur Asselineau en est un autre.
          La démocratie n’est pas de la toute gentillesse et ne peut promettre qu’une seule chose, que le pays et la nation auront la meilleurs gouvernance possible, en proposant, et parfois en imposant, les droits et devoirs égaux pour tous, cintré par une constitution faite par et pour le peuple, tout le peuple sans une exception.
          Une démocratie est rugueuse parce qu’elle a de mission de faire respecter la loi pour tous, sinon ce peut être n’importe quoi mais ne sera jamais une démocratie, et aura aussi de but de respecter les intérêts de son peuple et de son pays.
          La différence d’avec le républicanisme est de savoir qui, du pouvoir législatif, le républicanisme, ou exécutif, le bonapartisme, est le plus efficace.
          Vu que je suis pour la stricte séparation des pouvoirs et leur équilibre par un inter-contrôle, législatif, exécutif et judiciaire, je me considère comme étant un démocrate stricte.
          Monsieur Poutine est bonapartisme, il me semble que ce choix russe est excellent vu la situation dans lequel se retrouvait la Russie.

            +5

          Alerter
        • Pat // 12.11.2015 à 10h37

          C est ce que je disais… C est une utopie. Cela étant, dans l échelle mondiale des démocraties, cela laisse au moins l illusion d en être une.

            +0

          Alerter
          • Bogastok // 12.11.2015 à 11h42

            “la Suisse est une démocratie???? qui se nourrit de la famine des pays dont les dirigeants cachent leur argent dans les banques étrangères? si l’internationalisation des banques suisses cessaient, elle fonctionnerait sur quelle base la Suisse?”

            C’est vrai que la France ou les états unis, entre autre, ne sont pas du tout concernés par ce problème … je vois pas le rapport avec la démocratie (ou alors de très loin, et y’a bien d’autres problèmes avant ca)

            Donc oui, quand on a au moins accès au droit d’initiative et de referendum, qu’on peut révoquer nos élus, et qu’on nous demande régulièrement de voter sur des points importants (ou moins), on peut clairement dire que le système suisse est plus démocratique que le système français.

            Après ca veut pas dire que c’est une “démocratie parfaite”, les élections se font aussi en fonction de celui qui a le plus d’argent pour la campagne, l’influence des lobbys etc etc, mais au lieu de critiquer sur des défauts communs à quasi tout les pays riches, ca serait ptet bien de prendre exemple la ou c’est mieux et de s’en inspirer.

            Je dis vraiment pas ca par chauvinisme hein, j’suis très conscient des problèmes qu’on a en Suisse, comme partout. Mais y’a pas à dire, on a voté pour pas rentrer dans l’union européenne, ben on y est toujours pas nous … (après y’a les accords bilatéraux, mais c’est autre chose).

            ps : désolé j’ai répondu au mauvais message.

              +6

            Alerter
  • Nerouiev // 11.11.2015 à 06h48

    Excellent livre qui fait du bien dans ce monde de propagande et de mensonges. Ici aussi encore une interview au Puy du Fou sur ce livre :
    https://www.youtube.com/watch?v=SVkAn3esv1Y&feature=youtu.be

      +16

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 11.11.2015 à 07h11

    Avec un peu d’extrapolation, après les propos de Philippe de Villiers, si nous sommes gouvernés par des pouvoirs supranationaux, que nous perdons notre souveraineté et notre identité, la question qui suis est: ” Mais dans ces conditions qui sommes-nous et quel est notre devenir? ”
    La réponse me semble évidente, une masse informe destinée à produire, créer des richesses par un travail esclavagiste qui profite à QUI?
    Comme il m’arrive de le dire, nous sommes destinés à être transformés en matière première, utilisable, exploitable, soumise et sans âme. Nous sommes destinés à devenir, tous, des sans dents qu’on jette au rebut quand on en a plus besoin, qu’on peut éliminer “humainement” euthanasiés s’il le faut, en utilisant des kapos fanatiques cupides et stupides à qui on donne un pouvoir pour nous maintenir dans l’esclavagisme.
    Avec l’utilisation des extrémistes, bandéristes, islamistes, fascistes, tout aussi utilitaires que les sans dents, comme force répressive armée. Un peu comme en Ukraine, exemple qui devrait nous ouvrir les yeux.
    Tout ce qui peut constituer une résistance, l’identité, la culture, la famille, la vie spirituelle, est combattu en vue de la soumission. Du pain des jeux et du sexe, l’addiction étant la seule nourriture pour nous maintenir dans la soumission.

      +97

    Alerter
    • Kiwixar // 11.11.2015 à 09h55

      “une masse informe destinée à produire, créer des richesses par un travail esclavagiste”

      Ca reste une vision optimiste, c’est ce que nous sommes, mais nous sommes voués à devenir obsolètes dans cette optique d’esclave. La masse informe que nous sommes (1) pollue (2) râle et parfois se révolte. Dès que les machines pourront faire tout ce qu’on fait tout en nettoyant derrière elles, l’être humain sera obsolète ET gêneur. Ne serons “utiles” pendant encore quelques temps que les chercheurs en génétique, télomères, allongement de la vie et “augmentation” des possibilités humaines. Une fois l’immortalité accessible pour les quelques très très rares happy few, garder 7 ou 9 milliards d’humain sera contre-productif pour ces happy few.

      Télomères : prix nobel de Médecine 2009….

        +41

      Alerter
      • Crapaud Rouge // 11.11.2015 à 10h44

        Ce n’est pas tant une question de quantité que de qualité : l’être humain est “gêneur” es qualité parce que sa biologie et sa culture profonde ne peuvent pas évoluer assez vite. Il s’adapte très bien au progrès technique, mais voyez ce qui se passe avec les robots : pour la grosse majorité des humains, il sera plus facile de sympathiser avec eux qu’avec les homosexuels par exemple. Ils vont manifester une tendance “naturelle” à “respecter” ces machines, précisément parce qu’elles ne sont pas humaines, et ils vont continuer à haïr leur prochain, précisément parce qu’il est humain.

          +15

        Alerter
        • dupontg // 11.11.2015 à 12h47

          il existe dejà de techniques pour calmer les individus….
          et d’autres sont à l’etude qui me paraissent pleines d’avenir.

          http://www.sciencesetavenir.fr/insolite/20130613.OBS3238/comment-fabriquer-son-cyber-cafard.html

            +8

          Alerter
        • dupontg // 11.11.2015 à 12h59

          encore plus inquietant,et plus adapté à l’espece humaine
          dans le style du tititainement..

          http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2779

            +5

          Alerter
        • Emmanuel // 11.11.2015 à 20h43

          Préférer un robot à autrui (un être humain) n’est-ce pas, dans le fond, préférer rester encore entre soi ? Plus précisément, à défaut de fréquenter des personnes humaines qui se ressemblent, pourquoi ne pas fréquenter des robots dotés d’une personnalité singulière (évoluant au fil des expériences du robot) et – bien sûr – complaisants envers leur propriétaire ?
          Un robot qui sera un serviteur docile, intelligent, érudit, distrayant et un jour sensuel (ça viendra aussi) aura sans le moindre doute du succès aux yeux de beaucoup d’humains. Il sera leur compagnon, pas moins. L’accroissement de la solitude dans les sociétés industrielles ne peut qu’y contribuer.
          Du reste, quand un humain s’émeut en regardant la télévision, un écoutant une musique, en lisant un roman ou de toute autre manière par laquelle il n’interagit pas avec un autre humain, il montre la facilité qu’il y aura dans quelques années à être ému par un robot, à condition que celui-ci ne soit pas trop primitif.
          Qu’une grande partie de l’humanité paraisse “inutile” (c’est-à-dire ne servant à rien dans la production et l’accumulation de richesses de la classe supérieure) ou qu’elle devienne obsolète (“dépassée” au plan utilitaire par des robots, des transhumains ou des cyborgs), ce n’est probablement qu’une question de temps. Qu’adviendra-t-il alors ?
          Philippe de Villiers aimeraient reprendre les choses à la base, n’est-ce pas trop tard collectivement ? Ces propos sont intéressants (sur la commission trilatérale, etc.) et tant mieux si son livre se vend bien. Ce qui est m’agace quand même c’est qu’il revienne aux religions toutes les cinq minutes.
          Dans une perspective athéiste, à quelles valeurs se référer pour contrer des idéologies qui remplaceront dès que techniquement possible nombre d’humains par des machines ? En d’autres termes, qu’est-ce qui pourra résister au marteau-pilon du “progrès” et du consumérisme qui l’accompagne ? Ici je souscris aux propos de De Villiers, notamment quand il évoque et cite Cohn-Bendit sur 68.
          Faire tomber les barrières morales, les interdits, transgresser pour devenir aussi libre que possible, dans la jouissance et l’extension du pouvoir. Voilà un programme des plus alléchants, dommage qu’il ne soit – par essence – pas applicable à tous les êtres humains en même temps. Extension du domaine de la lutte, encore et toujours.

            +4

          Alerter
    • Lili // 11.11.2015 à 15h53

      « (…) nous sommes destinés à être transformés en matière première, utilisable, exploitable, soumise et sans âme. (…) »

      Ce que démontre efficacement Frédéric Lordon dans cette vidéo où il analyse des publicités :

      https://www.youtube.com/watch?v=msBVyI59i0Y

        +7

      Alerter
    • stephp // 12.11.2015 à 00h26

      “une masse informe destinée à produire, créer des richesses par un travail esclavagiste”

      En un mot : minerai.
      De même que les professionnels de la viande échangent sur les marchés du “minerai de viande” (https://fr.wikipedia.org/wiki/Minerai_de_viande) (quelle horreur !), les entreprises transnationales sont peut-être déjà en train d’évoquer l’humain de la même façon ou d’une façon similaire : minerai de consommation, mirerai de production…
      Il s’agit là d’une déshumanisation complète de l’Homme par un groupe d’individus qui se croient proches d’accéder au statut de nouvelle “race”, supérieure, voire immortelle, à portée de main grâce au transhumanisme… Un cauchemar digne des pires délires des écrivains de SF…

        +3

      Alerter
    • social21eme // 12.11.2015 à 11h40

      Bienvenu dans le capitalisme decrit par K.Marx il y a un peu plus de 150 ans…
      l’exploitation de l’homme par l’homme!
      Est ce que “cet” homme veut changer cela ???

        +2

      Alerter
  • Leneutre // 11.11.2015 à 07h11

    Important de dissocier le messager du message.

    Le message est sans doute honnête et vrai mais vise avant tout à crédibiliser le messager et à lui donner de l’épaisseur. Néanmoins, dans le genre ‘la fin justifie les moyens’, Philippe de Villiers n’est pas un enfant de coeur. Voir par exemple comment il raconte dans son livre une négociation tendue avec Pasqua et ses hommes de mains en armes, ce qui ne l’a pas empêché de s’allier finalement avec ces derniers au début des années 2000.

    C’est un peu le slogan de Donald Trump: votez pour moi, car tous les hommes politiques sont corrompus; je le sais car c’est moi qui les paie. Dans le cas de Philippe de Villiers: ‘je les connait bien, j’ai fait joujou avec eux et frérot leur doit son job’.

    Ce que je veux dire c’est que l’ont assiste au retour en politique des notables de campagne. La configuration actuelle en France ne leur garantit plus leur confort matériel. Ce qui augure que la crise va se durcir en France.

    Il a beau se justifier de ne pas y penser, le timing est très louche, sans parler de Chauprade (et bientôt d’autres entristes au FN) qui démissionnant du FN en appelle à l’homme providentiel en la personne de Philippe de Villiers.

    Comment disait l’autre, les officiers généraux sont les chiens du pouvoir. Ca tombe bien, le frère de Philippe de Villiers est le chef de l’état-major français. Nommé par François Hollande… En route pour la révolution de palais?

    En France, le pluralisme et des novices en politique, c’est pas pour demain!

      +53

    Alerter
    • olivier M // 11.11.2015 à 21h36

      J’ai arrêté la video de de villier quand il a commence a dire que Poutine intervenait en syrie pour la religion: c’est GROTESQUE.

      J’aurai du arrêter avant, quand il disait qu’il s’était tu auparavant car les politiciens avaient un devoir de réserve: ce type ne vaut pas mieux que RIEN. Président, il vendra des armes aux états voyous, et, par devoir de réserve, ne dira pas plus que les autres -qu’il critique- pourquoi il doit le faire (le destin de JFK, ca fait peur quand même).

      POUBELLE

        +7

      Alerter
      • MaDouceFrance // 12.11.2015 à 08h31

        Bonjour Monsieur,

        Avant de juger hâtivement Mr De Villier, lisez son livre et apprenez à le connaître. Je ne cautionne pas tout ce qu’il dit mais c’est un grand homme qui n’a pas oublié l’histoire de son pays.

          +5

        Alerter
      • raloul // 12.11.2015 à 09h34

        Bonjour!

        Oui, ce serait exagéré d’affirmer que la religion serait la cause première de l’intervention russe en Syrie. Je n’ai pas eu l’impression que M. de Villiers soit naïf à ce point.

        Ceci dit, des chrétiens de ce pays s’expriment positivement quant à l’intervention russe, ce n’est quand même pas anodin non plus. Par exemple l’archévêque d’Alep, Mgr Jean-Clément Jeanbart, à la télévision suisse:
        http://www.rts.ch/info/monde/7152390-l-archeveque-d-alep-poutine-sert-la-cause-des-chretiens-en-syrie-.html
        “Vladimir Poutine sert la cause des chrétiens”… à méditer

        Et le danger d’extrémistes religieux, de terroristes, n’est pas inexistant pour la Russie, y compris sur son propre sol.
        Donc, oui si ce n’est certainement pas la motivation principale, il est également naïf de croire que les stratèges russes négligeraient totalement les questions religieuses et leurs implications à moyen et long terme.

          +4

        Alerter
  • Dominique // 11.11.2015 à 08h46

    Comment ne pas s’apercevoir que les hommes politiques sont des conserves dont le couvercle a été vidé de sa substance nourricière ?
    Il faudrait être naïf pour ne pas s’en être ouvert à notre esprit.
    Après ces vérités qui d’après lui nous sont cachées, la république dont il nous dépeint les murs salis ne sauraient être repeints de ses empreintes religieuses catholiques uniques à sens unique stricto sensu. Son approche de la république me semble assez rétrograde sans en omettre sa réelle envie de retrouver les valeurs républicaines.
    Assez drôle dans ses anecdotes, l’oeil aiguisé de cet ancien homme politique nous fait voir un monde proche du consommé de volaille tellement nos hommes politique caquettent en coeur dans cette vaste marmite européenne dont les traités oublient la réalité économique de chaque pays qui la compose (lobbys).
    Dommage que cet homme politique ne s’en soit pas aperçu plus tôt cela aurait sans doute été utile à la bonne compréhension des masses populaires.

      +10

    Alerter
  • couci couça // 11.11.2015 à 09h15

    Ou la la !
    Effectivement difficile d’adhérer à tout ce que dit FdV .
    FdV reste FdV , curieux personnage …!
    Il déballe tout …?
    Ca je n’en suis pas certain .
    Il faut chercher entre les phrases ce qu’il ne dit pas .
    Poutine Tsar ? Pourquoi pas dit il !!!
    Professeur Lejeune…!!!!
    Vendée blanche , catholicisme…
    Mariage pour tous …???
    Disons que son témoignage confirme , en ce qui concerne l’UE et son fonctionnement ,ses liens avec les USA, Tafta etc, ce que je savais déjà …
    Concernant les politiciens, itou .
    Je laisse à d’autres l’exégèse de son interview .
    Disons que je considère ce témoignage comme un document .
    Ni plus ni moins .

      +21

    Alerter
  • Bordron Georges // 11.11.2015 à 09h26

    Je vais être totalement franc! Au crépuscule de ma vie cela n’a plus d’importance.
    Totalement en accord avec ses idées, j’ai milité pour lui. Mais quelque temps plus tard, nous avons compris avec regret ce qu’effectivement, il déclare dans cet interview: il éprouvait un certain dégoût de la politique. C’est d’ailleurs quand Guillaume Pelletier en a fait verbalement le constat qu’il l’a viré. Son parti a reperdu de son influence et je suis parti.
    Voici ce que je lui écrivais en 2005, (j’avais déjà voté non à Maastricht en 1992):

    Un citoyen moyen
    Georges BORDRON

    A l’attention de Monsieur Ph. De Villiers le 29/04/2005

    Monsieur,

    La circonstance du vote sur la constitution européenne m’amène à apporter mon soutien au MPF.
    Les partisans du oui brandissent comme un bâton, l’argument du coup d’arrêt que cela provoquerait dans le processus de l’union européenne. Ils signalent également les conséquences que cela aurait pour leurs partis politiques et leurs leaders.
    C’est certain! Si le non l’emportait ce serait une petite révolution.
    Je le souhaite! C’est pour cela que je voterai ”non”. L’analyse en détail du texte de la constitution ne changera rien.
    Les médias appellent cela un vote protestataire. C’est présenter de manière réductrice un refus de confiance de la population.
    Nous n’avons plus confiance dans le processus de l’union européenne. Cela fait maintenant de nombreuses années, aucun des effets bénéfiques annoncés ne sont réellement observés par le citoyen moyen.
    Par contre celui-ci en vit tous les jours, les inconvénients. C’est un libéralisme débridé avec une désindustrialisation qui s’accélère. C’est un chômage qui persiste et une population moyenne qui s’appauvrit. C’est une immigration et une insécurité aggravées. Selon Bayroux, c’est une spécificité française. Ce n’est pas une spécificité française. Par contre, c’est un argument pour des hommes comme lui de droite comme de gauche, pour se départir de leurs responsabilités nationales et reporter au niveau des institutions européennes les actions qu’ils n’ont pas su mener dans leur pays.
    La Constitution européenne va résoudre tout cela? Mais c’est avant déjà, depuis de nombreuses années, que l’union européenne aurait dû le faire. On l’avait promis.
    Actuellement, Chirac utilise à fond la sortie de l’Airbus A380 pour illustrer la réussite européenne.
    Mais le projet Airbus comme le projet Concorde, n’est pas issu d’une Europe des 25 ou d’une Europe des 15. Il est le résultat de la volonté d’une nation encore assez forte à l’époque, la France, qui a provoqué avec une autre nation, l’Allemagne, la rencontre de grandes entreprises pour ce projet commun. Il n’est pas besoin pour cela, d’un ”machin européen”. Bien au contraire, il n’aurait peut-être pas pu voir le jour, trop compliqué. D’ailleurs, maintenant, ce n’est pas un projet européen, c’est un projet international. Comme il s’en développera d’autres qui seront toujours internationaux.
    Le non à la constitution européenne sera un coup d’arrêt à l’avancée d’une politique qui évolue dans une mauvaise direction.
    Ce sera catastrophique pour tous ceux qui contribuent à cette évolution mais non pas pour les peuples qui subissent les conséquences de leurs erreurs (ou de leurs prétentions).
    Espérant avoir été lu et compris, je vous prie d’agréer Monsieur, mes meilleures salutations.

    G.BORDRON

      +25

    Alerter
    • Homère d’Allore // 11.11.2015 à 18h42

      Quant à Guillaume Peltier, ce politicien de la pire espèce est parti faire du fric avec Sarkozy et Buisson…

      Franchement, si vous êtes de droite, allez voir chez Asselineau, ils sont quand-même moins pourris que ces vieux chevaux de retour…

        +8

      Alerter
  • Xavier // 11.11.2015 à 09h44

    Lucide sur les ficelles du pouvoir, passéiste sur les solutions…

    Dommage qu’il n’y ait à ce jour de personne qui réunisse ces 2 composantes indispensables à changer le système, à moins que ce ne soit nous, être composite réunit par internet.

    Pourquoi n’arrivons-nous pas à nous passer de dominants ?

    Élément de réponse :

    “C’est l’angoisse qui englobe toute les autres, elle est propre à l’Homme car l’animal n’a pas de cerveau imaginant lui permettant d’imaginer un événement qui n’est pas encore là. Cette angoisse cosmique, c’est elle qui fait les créateurs. Si on oblige les gens à Métro-Boulot-Dodo, c’est sécurisant, ils n’ont pas le temps de penser à leur mort, et ils en oublient les vrais problèmes et le besoin de découvrir (comme les gens qui faisaient des peintures rupestres) le sens de leur vie. On les abreuve même quand il ont un peu de temps,(…) de trucs qui leur détournent la pensée de ce qu’ils sont et de ce qu’ils sont venus faire sur cette planète dans leur courte vie, de ce que sont venus faire les autres en même temps qu’eux, et comment les rapports entre eux s’établissent. Il faut surtout pas y penser, c’est trop dangereux, ça risquerait de faire s’effondrer toutes les relations qui se sont institutionnalisées dans un système de dominance.”

    Henri Laborit sur radio Libertaire à propos de son livre “La Colombe Assassinée”
    http://www.dailymotion.com/video/xrfd5u_laborit-colombe-assassinee-part1-3_webcam

      +17

    Alerter
    • Maria // 11.11.2015 à 11h03

      Entre des solutions qui paraissent passéistes et pas de solutions ou des solutions qui ont déjà échoué , on fait quoi ? Personnellement je ne crois pas en dieu et j’accorde peu d’importance à la religion , mais je préfère la discussion avec des musulmans, des catholiques, des hindous , des bouddhistes qu’avec ceux qui braillent partout qu’ils sont athées et brandissent leur laïcité sans même savoir de quoi ils parlent et qui même au fond d’eux n’en ont rien à foutre .
      La preuve par la photo sur cet article : http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/matignon-lance-le-projet-de-loi-participatif-de-la-republique-numerique-734169

        +6

      Alerter
  • cording // 11.11.2015 à 09h54

    Quoiqu’il dise Philippe de Villiers se complaît dans un discours décliniste en se refusant de partir d’une réalité qui lui déplait : la France est devenue un pays d’immigration avec une forte proportion de musulmans qui sont largement intégrés à la société française. Comme depuis d’ailleurs depuis la fin de la Première Guerre Mondiale où il a fallu accepter une immigration de travail et de peuplement pour compenser la terrible saignée humaine qu’elle fût.
    Il y a dans sa façon de s’exprimer une joie mauvaise à décrire la situation actuelle du pays parce qu’il sait qu’il ne pourra, lui, rien empêcher. En 2002 sa présence au sein du Pôle Républicain de Jean Pierre Checènement aurait été plus néfaste qu’autre chose.

    Comme tous les souverainistes depuis 1992 il n’a rien su empêcher parce qu’il est trop typé politiquement comme la droite catholique et provinciale voire réactionnaire. Trop à droite! Ce ne sont que les contradictions internes qui conduiront l’UE à sa mort, surtout faute de gens capables de la réformer en profondeur avant qu’elle ne meure.

      +9

    Alerter
    • Serge // 11.11.2015 à 19h35

      @cording
      Ah parce qu’on aurait pas le droit de ne pas accepter une réalité qui nous déplait !

      Vous dites :”comme depuis la fin de la première guerre mondiale ”
      Sauf que ce n’était des musulmans,mais des italiens et des polonais catholiques comme la majorité des français d’alors .J’en sais quelque choses puisque ma mère allait à l’école et à l’église avec des camarades dont les parents venaient d’Italie pour travailler dans les carrières de granit .Il n’y avait aucun problème ,ni “xénophobie” de part et d’autre .
      Je vous rappelle que le pape est à Rome ,qu’à cette époque,ils étaient tous italiens et que nous devons une large part de notre culture à Rome et à l’Italie de la renaissance .

        +9

      Alerter
      • NonCroyant // 12.11.2015 à 10h13

        On peut relire avec intérêt “les Ritals” de Cavana au sujet des migrants italiens d’avant guerre. La domination sociale était déjà a la mode. à l’époque ça s’appelait la lutte des classes.

          +1

        Alerter
      • Bitonio // 12.11.2015 à 10h23

        Et bien monsieur l’italien d’origine, relisez votre histoire de France. Au 19eme sièce, les premiers immigrés italiens (et belges) ont subi du racisme de la part des ouvriers français qui leur reprochaient exactement la même chose que les immigrés actuels (de venir leur prendre leurs jobs). Ainsi, il y eut un pogrom à Aigues Mortes faisant 8 morts (et une cinquantaine de blessés).
        Le Times lui parle d’un bilan plus lourd avec une cinquantaine de morts. On trouve des rixes sur des chantiers du rail dans le Gard entre ouvriers français et italiens, et un terrassier italien battu à mort à Perpignan.
        Je vous passe les insultes racistes beaucoup plus récentes. (Ma mère en a été victime dans les années 50).

          +2

        Alerter
        • Serge // 13.11.2015 à 00h38

          On ressort ça à chaque fois pour accréditer, et faire mousser la thèse du racisme qui aurait toujours existé chez les “vilains” français du peuple ,alors qu’il s’agissait dans le cas d’Aigues Mortes , de la concurrence pour le travail .Concurrence que le patronat a toujours su exploiter ,comme les mineurs belges qu’il avaient fait venir à Carmaux lors des fameuses grèves qui ont marqué l’engagement de Jaurès .
          Moi je ne parle que de ce je connaîs ,c’est à dire la vie des italiens qui travaillaient avec mon grand père maternel ,dans les carrières de granit à Louvigné du Désert en Ille et Vilaine pour être précis !

            +2

          Alerter
  • JacquesJacques // 11.11.2015 à 10h09

    Cette petite heure avec Philippe de Villiers est très intéressante parce qu’il décrit bien, en fait et par en dessous, une situation proche de la catastrophe, résultat d’une dérive globale de civilisation trop orientée consommation. Cela va aller mal, encore plus mal c’est certain, un temps non définissable, avant qu’un choc tragique ne survienne et nous mette en demeure de réagir ensemble pour faire valoir les solutions qui existent déjà. Les alternatives sont prêtes pour dépasser ce malaise profond. Il n’a été installé que par une furieuse volonté de domination de quelques uns par le “business” de l’économie et de la finance, soutenus par de multiples valets profiteurs… et des multitudes de naïfs qui croient aux bavardages des politiques.

      +10

    Alerter
  • Astatruc // 11.11.2015 à 11h13

    Les socialistes truquent les marchés, ce sont des corrompus “modérés”
    🙂

      +5

    Alerter
    • Macarel // 11.11.2015 à 11h38

      Des socialistes, vous voyez des socialistes ? Où ça ?

        +15

      Alerter
      • Astatruc // 11.11.2015 à 12h30

        Crapaud Rouge, ils s’en réclament, non?
        Bien sûr qu’ils ne le sont pas le moins du monde, cette appellation est un trompe l’oeil, Hollande fait la même politique que le nain, ce sont des agents de marketing, en effet, pas du tout des politiques.Ce sont des collabos du financiarisme et en effet, on perçoit tous aujourd’hui qu’ils se moquent de la France comme de leur première chemise.Seuls compte leur petite personne psychotique, égoiste.Ils n’hésiteront pas un instant à sacrifier le peuple français, d’ailleurs, avec le TAFTA, c’est bien leur projet.

          +12

        Alerter
        • Joanna // 11.11.2015 à 14h00

          “on perçoit tous aujourd’hui qu’ils se moquent de la France …”

          Ah si vous pouviez dire vrai … à défaut de “tous” on est encore très loin d’une majorité mais on en prend le chemin, même si ça peut paraître bien long

            +4

          Alerter
  • Macarel // 11.11.2015 à 11h21

    Je pense en effet que le “grand projet libéral/libertaire” conduit à la déshumanisation du monde.
    La marchandise, l’objet, contre le sujet, l’âme.
    C’est ce qui explique aujourd’hui dans ce grand marché où tout est marchandise, le retour en réaction de mouvements religieux, et malheureusement de ce qu’il y a de pire dans la religion l’intégrisme.
    Les libéraux veulent se débarrasser de l’humain, car l’humain les empêchent de réaliser leur rêve d’un monde où tout est réglé par le marché, où tout se réduit à des marchandises. Les plus fous se rencontrent chez les transhumanistes qui veulent transformer l’homme en robot.
    Ces gens ne sont pas des extraterrestres, mais c’est tout comme. La nature humaine, avec ses forces et ses faiblesses leur fait horreur, au point que les plus fous rêvent de devenir des machines.
    Ce sont ces gens là qui aujourd’hui hantent les couloirs du pouvoir, et ce sont eux qui nous vendent les “pots de yaourt plus ou moins crémeux”.

      +12

    Alerter
    • olivier69 // 11.11.2015 à 22h04

      Bonsoir Macarel,
      Il est interdit d’interdire…..No limit ! Mais qui a bien pu créer et développer le matérialisme absolu ? L’ “homothéisme”, vous l’avez devant vous par l’athéisme intégriste (une religion ? sans foi, ni loi). L’opium du peuple, c’est quoi déjà ? Et qui a rendu hommage à Darwin dans sa préface “Das kapital” ?

      Nous vivons donc les dérives pratiques des théories scientifiques (la réalité se doit d’être conforme à l’idée au détriment de l’empirisme). Regarder donc le profil de ceux qui adhèrent au transhumanisme. Vous voulez dire que ce sont des religieux ? Ou encore des libéraux ? Parce qu’à ce rythme, vous êtes en train de dire que les religieux ont inventé ce concept.
      Idéologiquement, c’est pratique (et humain en même temps), de voir les autres comme les responsables de ses propres idées, vous ne trouvez pas ? Vous risquez juste de maintenir ou favoriser des divisions. Quel intérêt ?

      Enfin, vous parlez d’âme….Ou plutôt de moral ? Lorsqu’un enfant joue avec des allumettes, il y a une forte probabilité pour qu’il se brûle.
      Darwin vs Pasteur…

        +3

      Alerter
  • Astatruc // 11.11.2015 à 11h58

    Le maire de mon village s’est suididé quelques mois après être devenu attaché parlementaire, à l’âge de 33 ans, c’était un homme intègre et je comprends meiux son geste aujoud’hui.

      +6

    Alerter
  • Édouard // 11.11.2015 à 12h07

    N oublions pas ce qu a fait la Russie en Tchétchénie quand même. Mais à l époque , l Europe n a pas réagi.

      +3

    Alerter
    • Astatruc // 11.11.2015 à 14h21

      Edouard,

      N’oublions pas les attentats des intégristes religieux tchéchènes en Russie.

        +22

      Alerter
  • Crapaud Rouge // 11.11.2015 à 12h07

    esprit critique sur ce qu’il se passe en Russie (désastres écologiques au nom du progrès, assassinats de militants, corruption quasi-généralisée…)” : il y a une différence entre ce que vous dites de la Russie et ce qui se passe ailleurs ? Je n’en vois aucune, votre “esprit critique” n’est donc pas pertinent. En revanche, son réalisme stratégique et culturel, (Cf. le début de cette interview), est à mettre au crédit du peuple Russe, alors que nous, Européens mondialisés et hors sols, à la botte des US, sommes dépossédés d’absolument tout.

      +13

    Alerter
    • Tassin // 11.11.2015 à 18h09

      Si vous passiez un peu de temps sur les fronts des luttes actuelles (sociales ou écolo), vous comprendriez ce que je veux dire. Les barbouzes n’ont pas autant carte blanche en France qu’en Russie et il est rare qu’on risque sa vie en défendant des convictions ou un territoire.
      Donc déclarer de but en blanc “la Russie est un pays libre et démocratique” me fait réagir. L’ennemi de notre ennemi est peut-être notre ami, mais il n’est pas blanc comme neige. Il me semble indispensable d’essayer d’avoir une grille de lecture qui ne soit pas manichéenne.

        +7

      Alerter
  • Maheo // 11.11.2015 à 12h15

    Beaucoup de vérités cachées !bien que supposées il est vrai que nos politiciens professionnels ont perdu tout crédit et que la majorité se servent au lieu de servir
    d’ou le non renouvellement des hommes et des idées
    virés aux législatives…Vous les retrouvez tête de liste aux Européennes ! d’ou absenteisme de masse ! ou bien le vote des extrèmes
    Nous sommes manipulés en permanence , fausses promesses !non action , peur de la rue
    aucun cap,aucune vision Hollande en est la caricature
    Villiers à raison sur de nombreux points qu’une majorité de français ne peuvent que partager

      +7

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 11.11.2015 à 12h39

    Quand il dit que le France se fait islamiser, il déforme ce qui est m’a tout l’air d’être une réalité à laquelle il participe. A savoir, cette islamophobie soigneusement entretenue pour diviser le peuple, et pour lui faire croire que des “choix sociétaux” seraient encore possibles. Mais regardons de plus près : tout le monde vit de la même façon, avec Internet, téléphones portables, mal-bouffe, chômage, bagnoles, bus, métro, difficultés (énormes) pour se loger, etc. Qu’est-ce ça peut faire que vous soyez chrétien ou musulman, homo ou hétéro ? Dans les sociétés dominées par les moyens techniques, les mœurs n’ont plus aucune importance, mais faire croire le contraire permet de manipuler l’opinion publique.

      +21

    Alerter
    • yann // 11.11.2015 à 13h14

      Il y a bien un mouvement de réislamisation, il faut être aveugle pour ne pas le voir. J’ai longtemps vécu en banlieue et j’ai grandi dans un quartier où il y avait beaucoup de Maghrébin. Dans les années 80, on croisait rarement des voiles et les gosses parlaient en français entre eux. Quand vous allez dans certains quartiers en France aujourd’hui vous avez l’impression d’être en Afghanistan des burqas et des salafistes partout. Il faut arrêter de faire la politique de l’autruche, c’est une réalité. Et si vous connaissiez un peu l’histoire des conquêtes musulmanes, vous ne seriez pas aussi optimiste sur la possibilité de les intégrer à long terme. De Villiers comme beaucoup de français est inquiet sur l’avenir du pays. On a joué aux apprentis sorciers dans le domaine démographique et l’on en voit les conséquences aujourd’hui. Si demain on se tape une guerre ethnoreligieuse en France ce n’est pas De Villier qui en sera responsable, mais bien tous les idiots imigrationnistes qui ont perdu le sens des réalités.

        +31

      Alerter
    • Maria // 11.11.2015 à 13h37

      J’ai travaillé avec des marocains , ils m’ont clairement dit ” on va vous ni..er , nous on fait des gosses et on sera bientôt plus que vous et l’islam deviendra la religion de la France” Alors avec cet afflux de migrants qui d’après les prévisions va durer dix ans , la promesse de mes anciens collègues risque de se réaliser plus vite que prévu .

        +13

      Alerter
    • Serge // 11.11.2015 à 19h23

      Une ou deux mosquées dans les années 50 (à vérifier,mais c’est de cet ordre là )
      Entre 2200 et 2500 aujourd’hui .Même dans le Finistère où la bigoterie catholique réglait la vie locale quotidienne il n’y a encore pas si longtemps .
      Pendant que les églises se vident ,que les curetons et les évêques libidineux appellent à l’installation massive des musulmans,font visiter les mosquées aux rares gamins qui cathéchisent etc …
      Et à part ça ,pour vous,l’islamisation ne serait qu’un fantasme !
      Que cela vous réjouisse (pas moi) est une autre affaire ,mais il faudrait commencer par ne pas nier la réalité et les faits .

        +4

      Alerter
      • Serge // 11.11.2015 à 20h21

        Voici que sont devenus les nouveaux curés ,des dhimmis béats

        http://www.leparisien.fr/moissy-cramayel-77550/moissy-le-pretre-vous-apprend-a-connaitre-l-islam-11-11-2015-5267035.php

        Cela devrait vous réjouir …

          +2

        Alerter
      • Astatruc // 11.11.2015 à 20h26

        Serge,
        Tous les Arabes ne sont pas musulmans.

        Ceci dit, je suis curieux de lire vos articles sur le sujet “des curetons et les évêques libidineux appellent à l’installation massive des musulmans,font visiter les mosquées aux rares gamins qui cathéchisent etc …”
        Merci, donc UN PRETRE propose une conférence….”,

          +2

        Alerter
        • Astatruc // 11.11.2015 à 20h38

          Serge,

          et bien je pense que ce prêtre a bien raison, il pratique l’accueil comme c’est dit dans sa religion.
          J’ai fais moi même 10 ans de caté, et j’ai eu la chance d’avoir un pasteur très ouvert, nous jouions avec ses gosses après la messe(auxquels nous petits, nous n’allions pas)

          Je pense qu’accueillir apporte toujours moins de problème que de rejeter, d’autant plus que nous savons que des peuples aux religions différentes(pratiquants modérés pour les différencier des pratiquants extrèmistes)) ont su vivre bien ensemble.Si la religion a un sens, c’est bien celui de l’accueil et du lien.

            +1

          Alerter
      • Astatruc // 11.11.2015 à 20h56

        Dans les années 50 on utilisait les arabes dont certains étaient musulmans(entre autre) pour refaire la France et il n’avaient pas de lieu de culte.Peut-on en être fiers?
        Je ne pense pas.

          +3

        Alerter
        • Serge // 11.11.2015 à 22h33

          Ils étaient combien ?
          Mon père était maçon .C’est lui avec ses compagnons qui ont sué pour reconstruire Saint Malo ,Vire ,Sourdeval …après la guerre .Pas de leçons là-dessus…Merci .

            +7

          Alerter
          • karima // 13.11.2015 à 09h24

            D’ailleurs essayez donc de comprendre pourquoi on tient toujours ce discourt dés qu’il s’agit des arabes!!!! Pourquoi on ne remet pas en cause l’idée même de ce qu’un un européen apres tout!!!
            Quelle est la ressemblance culturelle sociale entre un suedois et un espagnol??? Bien rien!!!!
            parcontre comment pouvez vous mettre en doute les ressemblance culturelles et sociale entre un Irakien et un Algérien??? haaaa vous ne connaissez que des Algériens et n’avez jamais voyagez au midle East!!! Vous n’êtes pas excusez pour autant de propager des niaiseries néo cons

              +2

            Alerter
    • Emmanuel // 11.11.2015 à 20h48

      ” Tout le monde vit de la même façon ” : à l’occasion, jetez un oeil à l’espérance de vie d’un cadre et à celle d’un chômeur. SVP, merci.

        +0

      Alerter
  • Astatruc // 11.11.2015 à 13h41

    Un marocains, des marocains, c’est pas le Maroc.

      +4

    Alerter
  • Alberto // 11.11.2015 à 14h10

    Poutine l’a bien vu venir et lui a tenu le discours qui pouvait lui plaire : je suis le dernier croisé et je vais en Syrie défendre les chrétiens. Et l’autre qui avale ça ! Un grand comique venu d’un autre temps.

      +6

    Alerter
    • VincentL // 11.11.2015 à 17h55

      Je me suis fait exactement (ou à peu de chose près) la même réflexion.

      Mais à l’arrivée, que d’informations collectées !
      J’ai acheté le livre pour voir cela de plus près, mais un grand déballage à priori presque ou totalement sincère et en grande partie vrai, cela n’a pas de prix !

        +4

      Alerter
  • Joanna // 11.11.2015 à 14h23

    Je perçois le fait que cet article paraisse sur ce site comme un signe assez encourageant.
    Ceci est en effet pour moi le signe que le bien fondé des réalités exprimées passe avant la qualité des personnes qui les décrivent.
    En disant les choses autrement on pourrait peut-être voir bientôt émerger ce à quoi M. Onfray aspire, si j’ai bien compris.

    Une communauté de personnes venant d’horizons différents qui pensent que ce qui les unit est plus important que ce qui pourrait les diviser à coup sûr. Et ce serait peut-être le début de la fin de l’hégémonie des 2 partis qui s’entendent comme larrons en foire pour monopoliser le pouvoir et appliquer la même politique nuisible aux Françaises et aux Français.

    Et cette recomposition, peut-être passagère et instable, se ferait sans le FN qui va se ringardiser s’il continue de faire fuir ceux qui émergeaient sans peine sur le plan intellectuel.

    Alors Onfray, Sapir, Lordon, De Villiers, Chauprade, Zemmour même combat ?
    Vous voyez je rêve …

    Liste non limitative ouverte à toutes les bonnes volontés courageuses et lucides …

      +10

    Alerter
  • Astatruc // 11.11.2015 à 14h51

    https://www.youtube.com/watch?v=CNO9-v5TdZQ

    LES GROUPES SECRETS QUI DIRIGENT LE MONDE

    Des révélations sur les connivences des politiques.

    Pierre Faillant de Villemarest est un ancien résistant et a été membre des services du contre-espionnage français. Par la suite il devint journaliste et écrivain. Il est interviewé par Jimmy Guieu.
    Il explique comment il a découvert ces groupes secrets, dans les années soixante-dix. Et nous parle notamment du groupe Bilderberg, de la Trilatérale, de la création de l’Europe et de la vrai nature des relations est-ouest, lors de la prétendue, “Guerre froide”, comme on l’appelle. C’est édifiant, alors que tout le monde croit que les évenements arrivent par hasard, en fait tout était décidé à l’avance !

      +5

    Alerter
  • Astatruc // 11.11.2015 à 15h10

    https://www.youtube.com/watch?v=e5LcXFXgqw0

    De la servitude moderne – DOCUMENTAIRE COMPLET – HD – VF – 52min

      +4

    Alerter
  • BEYER Michel // 11.11.2015 à 18h16

    L’aparté sur Cohn-Bendit et Mai 1968 apporte confirmation des théories de Michel Clouscard.

      +4

    Alerter
  • Marco // 11.11.2015 à 19h12

    Rien a voir avec le billet, mais, en ce jour du 11 Novembre, juste une pensée pour nos aïeux de 1914-1918 qu’on a envoyés a l’abattoir.

      +16

    Alerter
    • bobob // 12.11.2015 à 01h36

      Je vous rejoins dans cette pensée pour les héros de 14-18 qui, par leur courage, ont sauvé la France.

        +3

      Alerter
  • Max // 11.11.2015 à 20h32

    La Vidéo est plutôt intéressant, y compris quand on n’est pas d’accord avec certaines de ses conclusions. (Celles De Villiers)
    Sur le rapprochement d’avec la Russie comme je le ressens
    On a pris nos distances d’avec les Neo/con et Oligarques des USA/OTAN/UE, ce qui a fait qu’à un moment donné la Russie était moins loin.
    Sur la Démocratie, heureusement la Russie n’est pas démocratique dans le sens occidental du terme car sinon elle ne serait pas libre et partagerai notre sort.
    Sur Poutine lui-même je n’en suis pas Fan mais j’ai un respect certain pour le bonhomme.
    Surtout a partir de la crise en Ukraine ou il a su prendre les bonnes décisions.
    Au début de cette crise, l’OTAN pensait qu’une simple révolution de couleur serait suffisante quitte à éliminer physiquement Poutine, il y avait tellement de pro-occidentaux en Russie, y compris dans son camp, que cela paraissait une formalité a l’époque.
    Les USA/UE ont donc déclenché une guerre économique afin que les Russes virent Poutine, le problème est que l’on n’est pas en 1990 et Merkel qui pensait que ce serai une guerre éclair ne sait plus comment la finir.
    Sur les relations Russie/France, Monsieur Philippe de Villiers rêve, il suffit de prendre une carte qui va de Vladivostok a Brest pour voir que la France ne peut pas discuter d’égale a égale avec la Russie.
    La Russie, ce n’est pas les Amérindiens qui ont du céder leurs terres en échange de la Bible/de la constitution des USA/ et de devenir de simples consommateurs.
    La Russie n’échangera jamais ses terres et ses peuples contre l’intégration dans l’UE ou un projet politique et économique similaire.

    La Russie se suffi a elle-même et la situation dans laquelle nous sommes elle n’a pas envie d’en profiter mais rien n’empêche sur le plan personnel d’avoir des liens d’amitié.
    C’est déjà beaucoup monsieur De Villiers, je n’ai pas cette possibilité.
    Par contre on en a appris beaucoup sur la corruption a la Française ce qui n’est pas une nouveauté et donc c’est comme en Russie mais eux au moins ils n’ont ni Hollande ni Sarkozy.
    Et je suis sure que le livre de Monsieur de Villiers est intéressant.

      +2

    Alerter
  • atanguy // 11.11.2015 à 20h36

    devillier m’inquiète,moi qui suis mi breton mi pied noir,je suis pas sur d’être un vrai français a ses yeux,je suis pas catholique je n’ai même pas de religion,c’est dire,j’ai des amis Maghrébins, certains sont même musulmans,j’ai aussi des amis homos et je crois a l’égalité entre hommes et femmes et que l’avortement doit être légal. Parler le russe est un plus mais je suis pas sur pour l’anglais. Enfin j’ai des aïeux qui ont peut être coupé la tète de ceux du vicomte devillier en Vendée sous Napoléon. Je me demande si, qu’a tout prendre, la Lepen lui serait encore préférable…

      +2

    Alerter
    • Astatruc // 11.11.2015 à 21h10

      atanguy, entre les deux, y a de quoi quand même.Pas dans les partis hyper-médiatisés, bien sûr, mais une union de quelques hommes qui n’ont pas pour profession de foi de faire de la politique, leur métier, ça serait bien.

      Pourquoi pas un gouvernement partagé tout en haut ?

        +0

      Alerter
  • languedoc30 // 12.11.2015 à 01h11

    Il a vendu à ce jour, d’après Valeurs Actuelles 150 000 exemplaires de son livre, avouez que c’est pas mal. Ceci dit, vous n’êtes pas obligé de le lire.

      +3

    Alerter
  • Maria // 12.11.2015 à 10h38

    Il n’est pas antimusulman mais contre l’islamisation de notre pays . Une majorité de gens sont d’accord avec ça .
    Quant à votre gauche critique et un peu vertébrée c’est qui ? Macron qui soit disant fait rêver le tout Paris ? Valls qui propose la fusion des listes de l’umps dans le nord ? Melenchon qui racole ( péniblement certes ) des voix pour le deuxième tour pour les précédents et qui veut coûte que coûte nous maintenir dans l’UE et qui soutient des gogols comme tsipras ? Ou les verts qui prônent clairement le démantèlement de notre nation ? Dans les années à venir il va falloir clairement faire des arbitrages en dehors des positionnements affichés lors des élections pour dégager la pègre au pouvoir .

      +4

    Alerter
    • atanguy // 12.11.2015 à 20h40

      @Maria
      Les mensonges et la haine contre Melenchon et les verts de la part de l’extrême droite, que ce soit de lepen ou devilliers, ne m’étonnent pas. Ils veulent remplacer la pègre au pouvoir par la leur…

        +1

      Alerter
  • millesime // 13.11.2015 à 06h25

    un ancien Premier ministre britannique disait :
    le monde est dirigé par toutes autres personnes que ceux qui nous gouvernent…!

      +0

    Alerter
  • Silv33 // 13.11.2015 à 23h47

    Une suggestion pour Les Crises :
    Monter un dossier documenté sur certains groupes discrets (Davos, Trilatérale, …) et secrets (Bildenberg, …) pour essayer d’en savoir plus sur leurs compositions, idées et influences.
    Le témoignage sur la branche Europe (sic) de la Trilatérale est stupéfiante ainsi que les paroles de Fillon : “Que veux-tu c’est eux [les Bildenbergs] qui nous gouvernent”.
    Les paroles de Cohn Bendit sont aussi d’anthologie.

    Sinon même réserve que vous sur ses opinions concernant l’Islam qui sont d’ailleurs contradictoire avec ceux sur le mondialisme. Car il ne peut pas y avoir simultanément soumission au néo-libéralisme, et à la destruction des valeurs, et en même temps volonté de remplacer le peuple français par des musulmans. Parce que la loi musulmane n’est pas vraiment le top en ce qui concerne le consumérisme (cumulant les interdictions morales dont celle de l’usure).

    Discours intéressant concernant son expérience politique mais beaucoup moins en ce qui concerne l’Islam ou la morale. D’autant plus que sur ce terrain le Vicomte n’est pas sans reproche loin s’en faut – si l’on en croit le témoignage d’un de ses fils ayant été abusé sexuellement par son frère.
    http://www.dailymotion.com/video/xm60mr_laurent-de-villiers-on-n-est-pas-couche-6-novembre-2011_news

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications