Interview par l’excellente chaine Youtube Thinkerview de Jean-Pierre Canet et Nicolas Vescovacci ; ils sont rédacteur en chef / journaliste du documentaire sur le Crédit mutuel dont la diffusion sur Canal+ a été censurée par Vincent Bolloré.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

15 réponses à Crédit Mutuel, Censure, TAFTA : Guerre contre le journalisme ?, par Thinkerview

Commentaires recommandés

St3ph4n3 L. Le 06 novembre 2015 à 11h34

” = Pourquoi? ”

R€f£€chi$$ons… qu€££€$ p€uv€nt bi€n €tr€ £€$ motivation$ profond€$ d€ c€$ g€n$ ?

  1. Netêbs Le 06 novembre 2015 à 07h31
    Afficher/Masquer

    TAFTA : maintenant pour empoisonner notre approvisionnement ils passent le grand braquet :

    E 171 = oxyde de titane (en nano-particules) dans nos pâtes et bombons. + OGM obligatoire = Pourquoi?
    « Ils savent très bien qu’ils sont en train de tuer vos enfants et malgré cela personne ne se révolte, personne ne dit rien? »

    Attention début 2016 – Message aux Français –
    Le « Printemps Français » en 2016
    https://www.youtube.com/watch?v=ohhBMLb35dE

    En résumé, vidéo à voir absolument !


    • St3ph4n3 L. Le 06 novembre 2015 à 11h34
      Afficher/Masquer

      ” = Pourquoi? ”

      R€f£€chi$$ons… qu€££€$ p€uv€nt bi€n €tr€ £€$ motivation$ profond€$ d€ c€$ g€n$ ?


      • Merle Le 06 novembre 2015 à 11h50
        Afficher/Masquer

        N’oublions jamais qu’un PDG qui laisse passer une opportunité de gagner de l’argent commet une faute professionnel auprès de ses actionnaires.


    • olivier69 Le 06 novembre 2015 à 15h40
      Afficher/Masquer

      Bonjour Netêbs,
      Parce que ce sont des eugénistes en puissance. Ils sont convaincus que la nature est une jungle où règne la loi du plus fort sans regarder l’harmonie (interdépendances des espèces). Notre vision sociétale de l’environnement donne la mesure de notre approche des rapports sociaux. Nous sommes face à des gens qui sont peu recommandables. On pourrait même être en mesure de nous demander si la théorie de l’évolution n’a pas été détourné dans le cadre du Darwinisme (opposé à Pasteur) de ces implications. Les matérialistes veulent jouir d’une condition qui nécessite un ajustement des populations. Les courants philosophiques sont aujourd’hui pour une réduction des populations sous couvert de ressources limités. Qui financent ces courants, ces mouvements ?
      Les ressources ont toujours été limitées (cf déjà Ricardo, Malthus,…) contrairement au progrès technologiques. Limitées, ne serait-ce que par la connaissance à une époque donnée.


    • Xavier Le 07 novembre 2015 à 14h51
      Afficher/Masquer

      Au fond nous sommes bizarres : nous évoquons tous les jours la folie délirante et meurtrière d’un homme dans les années 30-40 et imaginons que ce qui ne porte pas ses couleurs en gros sur le front ne peuvent donc pas être fou ou meurtrier…

      On a réduit la folie meurtriere au nazisme à tel point que même Bibi a besoin d’assimiler l’islamisme au nazisme pour déterminer l’horreur.

      Et nous, donc, de réagir “non-fasciste” = “démocrate”…

      Cette réduction de millénaires d’histoires guerrières à qq années fait partie d’un storytelling visant à annihiler notre capacité de révolte contre l’injustice.

      Et aujourd’hui l’anathème se lance en stigmatisant de “complotiste” toute personne niant l’état démocratique de nos sociétés en contradiction avec les “Charlies”.

      Bien triste époque, fin de cycle d’une tension extrême, forcément…


    • cmanu Le 08 novembre 2015 à 15h18
      Afficher/Masquer

      à Netêbs

      Je souhaiterais savoir ce qu’ est cette organisation CNTF dont tu diffuses une vidéo ?


  2. Lysbethe Lévy Le 06 novembre 2015 à 07h42
    Afficher/Masquer

    Depuis le temps que j’existe la censure a toujours frappée, mais là c’est parfaitement idiot car au final on pourra voir le document Mr Bolorré qui martyrise l’Afrique se permet bien sur de tenter de brider le débat alors que tôt ou tard tout finit par se savoir.

    Et de toute façon depuis le temps que cela arrive, l’impunité des politiques en matière de corruption, le peuple ne bouge pas pour autant “il constate”,.alors les puissants peuvent tout se permettre si personne ne bouge ou ne dit rien.”on achève bien les chevaux” pour les plus petits ou les lampistes. …

    Mais on a un peu “l’habitude” en France, quand ça devient gênant pour les puissants, pas de débat mais de la censure, ça commence toujours comme ça pour tout : des films ou livres d’investigation, de tentative d’explications, sur un sujet dit “sensible”, exemple le renvoie de Philippe Verdier pour un soit disant “climato-scepticisme” (un crime très grave !) alors qu’il s’agit “juste” de dénoncer les nombreux conflits d’intérêts entre des politiciens et les banques donneuses d’ordre.

    Ou des liens consanguins entre les agro-industries ou des pétroliers et des nobles chevaliers blancs “nos écolos” bien vus et pourtant c’est connu mais là c’est trop apparemment : on ne touche pas à la “poule aux oeufs” d’or impunément. Oust ! du balai du vent !

    Et dire qu’on se prétends le “pays” des droits de l’homme et de la liberté, que les étrangers le sachent on a pas ça en échantillon. Et pourtant on sait bien que Sarkozy et la famille Le Pen sont embarqués dans l’affaire dite “air cocaine” et bien malgré tout même à l’extrême gauche, Mélenchon, respectant le “deal ” des années 80 (Mitterrand permet au FN de monter ) ne “mouftera” là-dessus.

    Et on continuera a dénoncer le petit vendeur de “shit” tout en laissant les “jet-setteurs” à s’amuser avec de la “pure blanche” dans les soirées branchées.La censure est partout on a pas avancé en vérité là-dessus.tout va bien…Merci . ..


  3. Learch Le 06 novembre 2015 à 08h00
    Afficher/Masquer

    Guerre contre le journalisme ? Ou guerre contre les opposants au “seul projet politique viable” ?

    Doit-on voir un parallèle avec les futurs dépôts de bilans d’Arrêt sur Images et Médiapart pour cause d’autorité fiscale très attentive aux comptes de ces deux médias qui ont refusé l’aide annuelle de l’état ? Doit-on rapprocher l’attitude de Mr Bolloré avec l’union républicaine Sarkozy-Cambadélis contre le FN ?

    Bientôt les présidentielles : maîtriser les brebis égarées serait un mieux pour ceux qui sont en place et ceux qui voudrait y être. Vous pensez que le Président Hollande va laisser sa place comme ça, en faisant des courbettes devant son successeur ? Attention, Flamby au piment… Vous pensez que Mr Sarkozy ne sait pas que sans appui médiatique, il ne reviendra pas à l’Elysée ?

    Mr Bolloré a du/doit/va se faire taper sur les doigts : les journalistes subventionnés diront que Mr Hollande n’a pas apprécié l’interventionnisme du patron Breton, je pense surtout qu’il n’apprécie pas le manque de discrétion… Maîtriser, oui, mais sans faire de vague…. Bolloré n’est pas habitué aux sociétés communicantes, il les gère comme une société banale, n’est pas Berlusconi qui veut…

    Bref, les politiques actuels tirent des ficelles des années De Gaulle/Pompidou/D’estaing usées jusqu’à la corde 🙂 ils n’ont pas compris qu’ils sont dans le monde 2.0, l’invitation chez Lucette en est l’exemple le plus criant.

    Vouloir maîtriser quelques médias qui ont pignon sur rue, mais que de plus en plus de personnes ne regardent ou ne lisent plus, c’est dépenser de l’énergie en vain. Certaines l’ont compris depuis longtemps : Mme Royal pendant les présidentielles 2007, Mme Clinton actuellement (voir son plan média très numérique)… Que ces messieurs écoutent un peu ces dames…

    Tant mieux pour nous, la liberté de parole existe encore, sur la toile… pour combien de temps ? Nous ne somme pas à l’abri d’une volonté de maîtrise du contenu du net pour raison de lutte contre l’extrémisme, la bienséance ou je ne sais quel argument.

    Maîtriser est une chose mais, comme dirait F. Lordon, ça ne fait qu’augmenter la pression dans la cocotte… surtout si c’est fait sans discrétion…


    • Jacko Le 06 novembre 2015 à 23h47
      Afficher/Masquer

      Merci pour l’info sur Mediapart et Arrêt sur Images, même s’ils font quand même partie du “système”, mais ce ne sont pas les pires (a priori).

      Dans un article du JDN, il est dit :
      “Début 2014, le gouvernement avait d’ailleurs consenti à aligner le taux de la presse en ligne sur celui des journaux papiers, s’attirant les foudres de la Commission Européenne.”
      http://www.journaldunet.com/media/publishers/1166109-redressement-fiscal-de-4-1-millions-d-euros-pour-mediapart/

      La Commission Européenne, encore et toujours, c’est dingue… C’est elle qui fait la pluie et le beau temps sur 28 états “démocratiques”, qui distribue les bons et les mauvais points…

      Tel Frankestein, on ne maîtrise pas toujours le monstre qu’on a créé.


  4. gregoire Le 06 novembre 2015 à 10h04
    Afficher/Masquer

    J’ai d’abort vue cette interview puis seulement ensuite le fameux reportage.
    ma première réaction a été : “22 les bisounours contre-attaque!”
    Notament par l’attitude très candide des deux journalistes et les propos hypocrites concernant Bolloré et qui rappèlent ceux des “élèves modèles”. cf :”Moi je l’aime bien Mr Bollore, je n’ai rien contre lui…”
    Mais après avoir vue le reportage je ne peut pas imaginer que ces gens sont aller chercher des poux aux boss de la FIFA et les banquiers de genève juste par devoir patriotique…
    regardez dans quelle état sont les banquiers ils savent qu’ils jouent leur carrières et potetiellement leur vie… (ammende, relation social, etc…)

    Du coup je me pose la question: Est ce qu’il suffit d’etre animé par un devoir morale pour monter une enquete d’investigation sur la mafia en col blanc .
    ou alors ces 2 journalistes jouent une sorte de jeux de l’idiot qui les aident a tous les niveaux mais garde bien les véritables secrets de leur reussite?

    Pour moi ce reportage est certe en retard mais c’est une belle réussite!


  5. dugesclin Le 06 novembre 2015 à 17h08
    Afficher/Masquer

    L’argent n’apporte pas la vertu et sans vertu on ne sait pas diriger. Ils créent un monde de chaos à l’image de leurs cerveaux.


  6. leorock Le 06 novembre 2015 à 19h15
    Afficher/Masquer

    Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être adapté à une société malade – J.Krishnamurti-


  7. Pierre Bacara Le 07 novembre 2015 à 02h38
    Afficher/Masquer

    Au sujet du TAFTA, mais pas seulement, j’ai commencé à lire le numéro de juin-juillet 2015 de Manière de voir, publié par le Diplo. Je n’ai encore lu que les vingt-cinq premières pages mais j’ai déjà appris beaucoup de choses essentielles sur les nouveaux traités de libre-échange en cours de négociation. Les approches des dossiers sont rationnelles, structurées et claires, le tout avec une présentation sobre mais élégante lumineuse. Du travail sérieux à mettre entre toutes les mains pour… 8,50 €.

    http://www.monde-diplomatique.fr/mav/141/


  8. stef1304 Le 07 novembre 2015 à 17h00
    Afficher/Masquer

    dans la même collection, j’ai bcp aimé le témoignage du député Jean Lassale
    https://www.youtube.com/watch?v=nb-GvtlETj4

    les premières minutes

    le député à interrompu son tour de France (de marche)
    pour rendre compte au président et au président de l’assemblée nationale sur le climat social en France

    il reprend sur le chômage à 22:00

    il reprend aussi sur la dégradation des relations humaines dans les classes populaires à 27:00

    il restitue le témoignage sur les questions d’une enseignante de 62 ans à 30:00

    et termine sur l’aveuglement collectif et son témoignage de député et d’homme à 40:00

    le témoignage dans les 5 dernières minutes expliquent tout le reste. je vous suggère presque de commencer par là.

    Merci de m’avoir fait découvrir cette chaîne Youtube


  9. Jaime Horta Le 07 novembre 2015 à 23h52
    Afficher/Masquer

    Le classement de la liberté de la presse en France s’était un peu amélioré, certainement à cause de l’anti-sarkozysme, mais il a fini avec la présidence Hollande par dégringoler au delà de la 40ème place internationale, et cela en dépit de l’assurance de façade en terme d’intégrité affichée par les différents journaleux mainstream qui affichent sans complexe leur relations incestueuse avec le pouvoir politique et les cercles de pouvoir comme le “Diner du Siècle”. Il me parait évident qu’à l’avenir se classement déjà honteux ne fera que de dégringoler inexorablement, d’autant que certaines chapes de plomb ont vocation à tomber, à savoir touts les mensonges vis à vis de l’Ukraine et de la Syrie, et j’en passe.


Charte de modérations des commentaires