Les Crises Les Crises
25.septembre.202225.9.2022 // Les Crises

Revue de presse du 25/09/2022

Merci 76
J'envoie

L’international domine cette revue de presse de rentrée : Afrique, Chine, USA, France, Pologne, Ukraine, Allemagne, Suisse, Égypte, Espagne, Italie, et plus encore, pour terminer avec Michel Houellebecq. Merci à nos fidèles contributeurs et bonne lecture !

CHINE

Le modèle économique chinois à bout de souffle ?

"Dans un contexte d’éclatement de la bulle immobilière, de ralentissement économique et de conflits géopolitiques, la banque centrale chinoise – plus communément appelée Banque populaire de Chine – vient de décider d’une nouvelle baisse des taux. L’Empire du Milieu entre dans une nouvelle phase. Désormais, l’accélération du déclin démographique et le ralentissement économique lié à la crise du coronavirus viennent rappeler à la Chine les conséquences d’un excès d’endettement privé. Le pays fait face à un vieillissement de la population plus rapide que prévu : le taux de natalité atteint un niveau historiquement bas. En raison d’une spéculation persistante, l’offre continue de progresser malgré un effondrement de la demande."

Source : Le vent se lève

DÉMOCRATIE

Quand une respectable fondation prend le relais de la CIA [(Juillet 2007]

"Iran, Chili, Nicaragua… Depuis les annés 1950, les guerres « sales » menées par la Central Intelligence Agency (CIA) défraient régulièrement la chronique et, lorsqu’elles sont révélées, font même parfois scandale aux Etats-Unis. En créant la Fondation nationale pour la démocratie [NED], le président Ronald Reagan a doté Washington d’un outil moins voyant et surtout moins controversé que la CIA. Mais dont l’objectif reste le même : déstabiliser, par le financement de leurs oppositions, les gouvernements non amis."

Source : Le Monde Diplomatique

Fratelli d’Italia : qui sont les néofascistes aux portes du pouvoir ?

"Le parti Fratelli d'Italia caracole en tête des sondages d'opinion pour les élections qui doivent se dérouler dans quelques jours. Giorgia Meloni, sa présidente et principale figure publique, pourrait ainsi prendre la tête d'une coalition des droites - avec Forza Italia de Silvio Berlusconi et la Lega de Matteo Salvini - et diriger le prochain gouvernement italien. Ce n'est pas la première fois que l'extrême droite figurerait dans un gouvernement, notamment en Italie, mais c'est la première fois qu'elle dominerait une coalition au pouvoir dans un des principales puissances capitalistes européennes. Avec David Broder, responsable éditorial de la revue Jacobin et historien spécialiste de l'Italie, nous revenons sur les origines, le projet et la stratégie de Fratelli d'Italia, et nous tentons de comprendre comment ce parti peut être actuellement la force dominante dans le champ politique italien. Nous nous interrogeons enfin sur ce qui pourrait déboucher d'une telle expérience, dans un pays où la gauche semble désespérément incapable de renouer un lien avec les classes populaires et d'entraver l'ascension des néofascistes."

Source : Spectre

ENVIRONNEMENT

Le Pastoralisme comme "arme fondamentale" pour sauver l'Espagne des incendies

"Alors qu’une grande partie de l’Espagne est en proie aux incendies, le pâturage peut agir comme pompier de service pour freiner la progression du feu, détaille la presse espagnole."

Source : Courrier International

Climat et manque d’eau : 700 millions d’Africains contraints de migrer d’ici à 2030 ?

"« L’Afrique ne représente qu’environ 2 à 3 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, mais elle en subit les conséquences de manière disproportionnée. » Jeudi 8 septembre, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié le troisième volet de son rapport État du climat en Afrique 2021. L’instance onusienne décrit les conséquences catastrophiques du changement climatique et des phénomènes météorologiques extrêmes pour le continent africain."

Source : Reporterre

FRANCE

Opération Sirli en Egypte : l’Etat français visé par une plainte pour complicité de crime contre l’humanité

"Deux ONG internationales ont porté plainte le 12/09/2022 pour que la justice française enquête sur les responsabilités dans l’exécution de centaines de civils en Egypte grâce à des renseignements fournis par l’armée française. Une plainte qui fait suite aux révélations de Disclose publiées en novembre 2021. Pour rappel, la mission Sirli a été initiée en 2015 par l’armée française afin de fournir du renseignement aérien à la dictature du maréchal Abdel Fattah al-Sissi. Des informations qui, sous couvert de lutte contre le terrorisme, ont servi à mener une campagne de bombardements systématiques contre des civils soupçonnés de contrebande dans le désert occidental, à la frontière avec la Libye."

Source : Disclose

Séparatisme, endoctrinement et gros sous, les catholiques antirépublicains de la Fraternité Saint-Pie-X

"La Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) place « les lois du Seigneur » au-dessus de celles des hommes et porte un discours antirépublicain et séparatiste. La Fraternité a été fondée en 1970 par Marcel Lefebvre. Elle est née en opposition au Concile de Vatican II. Elle rassemble une communauté, intransigeante, anti-moderne et ultra-conservatrice de l’Église catholique. Les relations tendues avec Rome vont aboutir en 1988 à l’excommunication de Lefebvre. Mais, le 24/01/2009, le pape Benoît XVI signe l’acte levant leur excommunication, amorçant un timide rapprochement entre la FSSPX et l’Église de Rome. Riche et puissante avec 600.000 fidèles à travers le monde, 35.000 dans l’Hexagone, bon nombre des membres sont issus de familles venant de l’ancienne aristocratie française ou de la grande bourgeoisie catholique. StreetPress a recensé plus de 230 lieux, églises, chapelles, monastères, 59 écoles, collèges ou lycées tous hors contrat en France métropolitaine qui, dans l’immense majorité, lui appartiennent. "

Source : Street Press

GÉOPOLITIQUE

La Pologne va plus que doubler ses dépenses militaires en 2023

"Chars M1A2 Abrams [250 neufs et 116 d’occasion] et K-2 « Black Panther », obusiers K-9 « Thunder », avions de combat légers F/A-50 « Golden Eagle », 500 systèmes d’artillerie M142 HIMARS, hélicoptères AW-149, frégates Arrowhead 140, ponts flottants… Et sans oublier d’autres programmes en cours, comme l’achat prévu de chasseurs-bombardiers F-35A ou de sous-marins… Ayant été pendant longtemps l’un des rares pays de l’Otan à investir l’équivalent de plus de 2% de son PIB dans sa défense, la Pologne a multiplié les commandes des nouveaux équipements depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. D’où la hausse inédite de ses dépenses militaires, annoncée le 30 août. En 2023, au total, celles-ci pourraient atteindre 138 milliards de zlotys [environ 29 milliards d’euros], soit 80 milliards de zlotys de plus qu’en 2022."

Source : Opex 360

Ukraine : les tactiques de combats ukrainiennes mettent en danger la population civile

"Depuis le début du conflit en Ukraine, nous enquêtons sans relâche sur les violations des droits humains et du droit international humanitaire. Nous avons publié une dizaine de rapports et communiqués documentant et dénonçant les crimes de guerre commis par les forces russes. Aujourd’hui, nous alertons dans un nouveau communiqué de presse sur le danger que représentent certaines tactiques de combats des forces ukrainiennes, qui se positionnent près des zones d’habitations civiles, dans des hôpitaux ou des écoles et mettent en danger la population."

Source : Amnesty

LIBERTÉS

Classer pour dominer : petite histoire critique du fichage en France

"La campagne d’action collective contre la Technopolice se termine dans quelques semaines. Notre plainte contre le Ministère de l’Intérieur (que vous pouvez encore rejoindre ici) vise notamment deux fichiers étatiques massifs : le fichier TAJ et le fichier TES. À travers eux, nous attaquons des outils omniprésents et structurants de la surveillance policière. Car ficher, c’est organiser le contrôle et la domination de l’État sur sa population. Comment expliquer que ces pratiques aient pu émerger, se maintenir et s’ancrer si profondément dans les rouages de l’administration française au point qu’elles échappent désormais à tout véritable contrôle ? Si on peut évidemment trouver une multitudes d’explications, nous proposons de revenir ici, sans prétention d’exhaustivité, sur l’évolution à travers le temps du fichage en France."

Source : La quadrature du net

MATIÈRES PREMIÈRES

Energie, Economie, Pétrole et Peak Oil : Revue mondiale Août 2022

"Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies. A l'agenda : Electricité : En Europe, les prix bondissent à plus de €2 le kWh ; Eau : Grosses sécheresses dans l'hémisphère nord qui pèsent sur l'énergie ; Allemagne : Explosion des ventes de radiateurs électriques pour remplacer le gaz ; Arabie Saoudite : Saudi Aramco a généré $48 milliards de bénéfices pétroliers au 2è trimestre ; Angleterre : La facture de gaz et d'électricité à plus de €800/mois pour cet hiver ; Chine : Bénéfices records pour les pétroliers chinois ; USA : Les célébrités du climat prises au piège dans leur jet privé ; Norvège : Le pays cesse d'exporter son électricité à cause de la sécheresse."

Source : 2000 WATTS

Pénurie d'eau : Le charbon Allemand et le pétrole suisse rame sur le Rhin

"Les centrales électriques allemandes à charbon ont de plus en plus de mal à s'approvisionner en matière première. Déjà que le charbon devient aussi rare qu'un jour en dessous de 40 degrés sur les routes du Tour de France, la baisse du niveau des eaux du Rhin vient compliquer les livraisons par barges."

Source : 2000 Watts

RÉFLEXION

Karl Jacoby, écrire l'histoire féroce et incorrecte des Etats-Unis

"L’œuvre de l’historien nord-américain Karl Jacoby vient d’être traduite en français. Mêlant approche par en bas des luttes sociales et contrôle de l’environnement, elle offre une réflexion importante sur la construction de l’ouest américain et les luttes écologiques autour de l’accès à la terre et ses ressources."

Source : Terrestres

SOCIETÉ

À la maison comme à l’école, les écrans sont une catastrophe

"Le trop-plein d’écrans sur les enfants a des conséquences catastrophiques. Et pourtant, l’État investit massivement dans le numérique à l’école, dénonce notre chroniqueuse. En moyenne, les élèves qui commencent leur scolarité ces jours-ci passent trois fois plus de temps sur les écrans qu’il y a dix ans. Selon un sondage Ipsos [1], les enfants de un à six ans consacrent au moins six heures par semaine à regarder des vidéos sur internet, quatre heures aux jeux vidéo et six heures à la télévision. Dans les écoles, Anne-Lise Ducanda, médecin de la Protection maternelle et infantile, constate les effets de cette consommation exponentielle. « De plus en plus d’enseignants déplorent l’augmentation du nombre d’enfants incapables de se concentrer en classe », relate-t-elle."

Source : Reporterre

"Nous démissionnaires" enquête sur la désertion d'en bas

"Les discours vibrants d’étudiants d’une grande école d’ingénieurs agronomes, au moment de la remise de leur prestigieux diplôme, qui déclarent ne pas vouloir suivre la voie royale que notre société de classe leur réserve, ont eu un grand retentissement. Or, si la désertion d’une petite frange de nos élites est un événement, elle masque trop souvent la désertion d’en bas, moins flamboyante mais parfois plus héroïque, des membres de la classe laborieuse."

Source : Frustration

ÉCONOMIE

L’économie selon... Houellebecq

"En quoi la désolation contemporaine décrite par Houellebecq est-elle un problème économique ? Par quels mécanismes le libéralisme broie-t-il les individus ? Face à l’extension du libéralisme à toutes les sphères de la société, peut-on encore penser une éthique ? La question du libéralisme a, chez Houellebecq, des ramifications tant économiques que politiques mais aussi morales : libéralisme économique et libéralisme de mœurs sont intimement liés. Son œuvre est riche d'enseignement sur la façon dont les organisations et les processus de travail broient les individu, à l'heure où la culture d’entreprise tente de dissimuler les violences des organisations et du marché... Souffrance au travail, mais aussi consommateurs insatiables, incapables d'assouvir leurs désirs infinis : autant de conséquences de l'infiltration du libéralisme dans toutes les sphères de la société, même les plus intimes."

Source : Entendez-vous l'éco - France Culture

Commentaire recommandé

Daniel // 25.09.2022 à 09h09

Merci pour la revue de presse : l’article d’Amnesty International est très important à mes yeux : une opération/guerre militaire crée toujours des situations limite des 2 côtés.
J’aurai bien aimé avoir une revue de presse critique sur la couverture merdiatique du discours de Poutine du 21 septembre (disponible sur le site de l’ambassade Russe en France).
En France, il n’a été retenu que « mobilisation partielle de 300 000 personnes » et du « chantage nucléaire Russe » alors que dans le discours c’est du chantage nucléaire de l’occident dont il est question et de l’historique des évènements.
Par ailleurs, très peu de sites d’information parlent des « listes noires » ukrainiennes (liste des personnes à éliminer) qui est un sujet digne d’intérêt.

24 réactions et commentaires

  • calal // 25.09.2022 à 08h24

    A propos de pastoralisme et de desertification, je remets cela ici au cas ou ca interresserait quelqu’un et parce que cela vient d’un francais andre voisin en 1957:
    https://www.youtube.com/watch?v=vpTHi7O66pI

      +3

    Alerter
  • Daniel // 25.09.2022 à 09h09

    Merci pour la revue de presse : l’article d’Amnesty International est très important à mes yeux : une opération/guerre militaire crée toujours des situations limite des 2 côtés.
    J’aurai bien aimé avoir une revue de presse critique sur la couverture merdiatique du discours de Poutine du 21 septembre (disponible sur le site de l’ambassade Russe en France).
    En France, il n’a été retenu que « mobilisation partielle de 300 000 personnes » et du « chantage nucléaire Russe » alors que dans le discours c’est du chantage nucléaire de l’occident dont il est question et de l’historique des évènements.
    Par ailleurs, très peu de sites d’information parlent des « listes noires » ukrainiennes (liste des personnes à éliminer) qui est un sujet digne d’intérêt.

      +57

    Alerter
    • un citoyen // 25.09.2022 à 09h50

      Pour en savoir plus, il y a eu une enquête de l’OFPRA en 2018 sur cette liste noire ukrainienne effrayante, retraçant son historique (la reproduction et la diffusion du document n’est pas autorisée).
      La communauté internationale avait fait des pressions sur l’Ukraine pour la supprimer mais en vain.

        +16

      Alerter
    • Jean // 25.09.2022 à 10h28

      « En France, il n’a été retenu que « mobilisation partielle de 300 000 personnes » et du « chantage nucléaire Russe » alors que dans le discours c’est du chantage nucléaire de l’occident dont il est question »

      Oui et c’est pour cette raison qu’il était important d’INVENTER une arme nucléaire tactique Russe alors que seuls les américains en possèdent. En réalité la Russie, contrairement aux USA, n’a pas renoncé à la doctrine de la dissuasion nucléaire qui en fait une arme de dernier recours. En outre qui peut imaginer qu’un état veuille créer une zone radioactive si proche de son propre territoire ? Il faut avoir pour cela renoncé à la logique en succombant au « délire totalitaire » dont Ariane Bilheran, docteur en psychopathologie, nous parle dans ses articles.

        +14

      Alerter
      • Touriste // 25.09.2022 à 18h45

        Le « problème » nucléaire ne me semble pas lié directement à la zone de combat ukrainienne mais au sol russe.
        Déjà, il me semble que ce soit une grande première que des armées régulières de deux pays (ou plus) possédant un très grand nombre d’ogives nucléaires se foutraient sur la gueule directement et sous leur drapeau respectif. Pas des « conseillers », des « mercenaires », des « volontaires civils » ou des « barbouzes ».
        Que ce passera-t-il si un avion français descendait un avion russe (ou l’inverse) ?
        Et si un missile (ou plusieurs), conventionnels, tombaient par erreur, par accident (ou pas) sur le sol russe (pas si éloigné), faisant un gros trou au milieu d’un village ou d’un quartier d’une petite ville ? Et s’ils s’égaraient en direction de Moscou ?
        Bien que n’étant pas pressé de connaître la réponse, il est fort probable que nous la connaitrons tous, à nos dépends, dans un avenir relativement proche, au train où vont les choses…

          +5

        Alerter
  • Samba // 25.09.2022 à 09h38

    « Tant que les lapins n’ont pas d’historiens, l’histoire est écrite par les chasseurs » écrivait Howard Zinn, historien étatsunien. L’histoire fut et sera continuellement révisionniste, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, tout comme l’information.
    Conclusion : les lapins apprennent à écrire ou les humains essaient de croiser leurs sources de documentation. Laquelle de ces 2 possibilités a le plus de chance d’advenir ?!!!

      +8

    Alerter
  • Calvez // 25.09.2022 à 10h08

    Pour Houellebecq, « libéralisme économique et libéralisme de mœurs sont intimement liés ». Il me semble que c’est le sujet de tous les livres de Jean-Claude Michéa depuis de nombreuses années, chacun d’eux explicitant un des aspects de cette quasi identité ou plutôt complémentarité. À lire sans attendre.

      +4

    Alerter
  • Jean // 25.09.2022 à 10h41

    Nous pourrions ajouter à cette revue de presse, toutes les semaines, un article illustrant la corruption de l’occident… pas de ses peuples mais de ceux qui sont chargés de les représenter.

    « D’après le rapport de la Cour des comptes européenne récemment publié, la Commission européenne a refusé aux auditeurs de divulguer des détails sur le rôle personnel de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans les pourparlers ayant précédé la conclusion du plus gros contrat d’achats de vaccins de l’Union européenne. »

    Source : https://www.michele-rivasi.eu/medias/affaire-des-sms-la-cour-des-comptes-europeenne-fustige-la-commission-pour-lopacite-des-negociations-du-plus-gros-contrat-dachats-de-vaccins-deurope

    Une nation dans laquelle prolifère la corruption et l’impunité n’a pas d’avenir et, dans le domaine de la santé, il serait temps d’admettre cette réalité désagréable : Nous sommes sous l’emprise d’une corruption systémique.

      +37

    Alerter
    • patoche // 25.09.2022 à 11h08

      L’UE et les USA soutiennent et arment l’Ukraine qui est un des pays les plus corrompus du monde. 142 è sur l’indice de corruption (source wiki) https://fr.wikipedia.org/wiki/Modèle:Classement_de_l%27indice_de_corruption)

        +14

      Alerter
      • Jean // 25.09.2022 à 13h33

        @patoche,

        Et comment qualifie-t-on un pays qui verse des dizaines de milliards d’armements et d’aides diverses, sans contrôle, à un des pays les plus corrompu de la planète ?

          +12

        Alerter
        • Patoche // 25.09.2022 à 14h40

          J’ai bien une idée mais je vais le garder pour moi.

            +7

          Alerter
  • Myrkur34 // 25.09.2022 à 11h09

    Dans les liens internes à l’article sur la fraternité pie X (captation des héritages et « autres plus prés de toi mon dieu » en espèces/chèques/virements, l’important vous avez compris, c’est de donner comme avec Skippy :o)), ces sympathiques dévots ont une succursale dans le canton de Zoug en Suisse qui est largement référencé pour être le nec plus ultra de la dissimulation fiscale tout azimut même pour un suisse de base.
    Bon sang ne saurait mentir. :o)
    La seule solution je crois à ces dérives sectaires et de regarder une nouvelle fois « Skippy », c’est un ordre…salutaire..
    https://www.youtube.com/watch?v=dOJwGl3yLMU

      +1

    Alerter
  • Jean // 25.09.2022 à 12h09

    Qui envisagent réellement un conflit nucléaire en Europe ?

    » Dans le même temps, Vladimir Poutine a finalement conclu qu’il ne pouvait pas négocier avec Kiev, que le vrai problème, bien sûr, était Washington, et que Washington ne négocierait pas avec lui. Il a donc opté pour une mobilisation partielle, en amenant des forces supplémentaires, ostensiblement dans le but de mettre fin à cette situation. En même temps, il est très conscient, comme tous ceux d’entre nous qui font partie de la communauté de la défense à Washington, qu’il y a eu beaucoup de discussions depuis plusieurs mois sur la viabilité de mener une guerre nucléaire limitée contre la Russie, en utilisant l’arme nucléaire dite tactique.
    Ce genre de chose est très effrayant pour les Russes. Ils ont clairement indiqué que leur utilisation des armes nucléaires se limite à des frappes de représailles au cas où nous, ou quelqu’un d’autre, les attaquerions. Donc [Poutine voulait] juste réaffirmer clairement [que les Russes] répondront [au niveau nucléaire] si nous utilisons une arme nucléaire. » Colonel Douglas MacGregor.

    Source : https://www.realclearpolitics.com/video/2022/09/22/macgregor_ukraine_is_on_the_ropes_and_trying_to_create_the_illusion_that_is_not_the_case.html

      +9

    Alerter
  • Jean // 25.09.2022 à 13h37

    Comment les sanctions enrichissent la Russie ! … Et d’autres profiteurs.(Trouble Fait)

    https://www.youtube.com/watch?v=AqZXehyeUJY

      +2

    Alerter
  • Jean // 25.09.2022 à 14h34

    => L’Occident construit sa politique envers Volodymyr Zelensky selon le principe « c’est un fils de pute mais c’est notre fils de pute », a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, s’exprimant devant le Conseil de sécurité de l’ONU sur l’Ukraine.

    Larov ne faisait que reprendre une formule de Roosvelt, à propos du président du Nicaragua Anastasio Somoza García, illustrant la « realpolitik » américaine. Realpolitik qui se fonde sur le principe de la fin justifiant les moyens, alors même que ce renoncement s’est toujours traduit par de grands troubles chaque fois qu’il fut appliqué.

      +9

    Alerter
    • Hiro Masamune // 26.09.2022 à 20h46

      Je plussoie , même si la traduction de « bastard » est quelques peu fleurie ^^
      Nous ne connaissons pas la mère de ce monsieur, ni l’acendance du bonhomme… et tant que ça nourrit les chiards ça n’est pas une profession plus déshonorable que banquier d’affaires après tout.

        +3

      Alerter
  • Subotai // 25.09.2022 à 18h17

    De gré, de force ou d’impuissance, nous ne sommes clairement pas dans le camp des « gentils ».
    Que nous reste-t-il alors?
    La rue..?

      +4

    Alerter
  • Jean // 25.09.2022 à 21h56

    Depuis hier, les actionnaires s’accaparent 100% des richesses que vous produisez :

    Le jour du dépassement capitaliste. Ce jour à partir duquel les travailleurs et les travailleuses s’échinent entièrement au bénéfice des actionnaires. Ce surtravail gratuit permet aux propriétaires des moyens de production, les capitalistes, de s’accaparer une partie des richesses produites par le travail humain. Tout ça, sans bouger leurs fesses de leur fauteuil en cuir.
    Depuis 10 ans, ces assistés d’en haut sont de plus en plus récompensée : le jour du dépassement a avancé de 45 jours pour arriver en 2022 au 22 septembre. 45 jours de plus pendant lesquels le peuple se fait voler le fruit de son travail par une caste parasite : les actionnaires. Cette hausse du surtravail doublée de la servilité du gouvernement au service des ultrariches mènent à l’explosion des inégalités. Aujourd’hui, en France, 5 profiteurs possèdent autant que 27 millions d’exploités.

    Source : https://linsoumission.fr/2022/09/23/actionnaires-accaparent-richesses/

      +6

    Alerter
    • calal // 26.09.2022 à 08h32

      Vous devriez lire « atlas shrugged » d’ayn rand. Un des personnage,john galt y fait un discours en fin de roman ou il explique la justification selon l’auteur du droit au surproduit pour le capitaliste par rapport au proletaire:
      -grosso merdo des proletaires y en aura toujours plus ou moins soit par l’immigration soit par la venue des jeunes sur le marche du travail
      – « avant » une journee de travail du proletaire fabriquait 10 objets. »maintenant » grace au « capital » une journee de travail du proletaire produit 100 objets. Ces 90 objets produits en plus justifient que le capital soit retribue pour cette hausse de production
      -avec son salaire journalier « avant » le proletaire pouvait s’acheter 1 objet. »maintenant » avec le meme salaire, il peut s’acheter 2 objets parce que les hausses de production ont fait baisser les prix.le proletaire est gagnant aussi.
      -evidement la repartition de ce « surproduit » se discute,chacun defendant son point de vue tout en considerant que si vous prenez trop au « capital » il n’innovera plus.

        +1

      Alerter
      • Kasper // 26.09.2022 à 10h12

        C’est pas le « capital » qui innove, mais les gens qui travaillent pour lui. Si l’innovation était corrélée au montant des dividendes ca se saurait.

          +6

        Alerter
        • Grd-mère Michelle // 28.09.2022 à 15h27

          « C’est pas le « capital » qui innove, mais les gens qui travaillent pour lui. »
          Oui, certainement, pas de rentabilité des entreprises sans la participation des travailleurs-euses (obligé-e-s de « gagner leur vie »).
          Mais… quid des machines? Et des machines qui fabriquent des machines?
          Sous le prétexte (certes pertinent) de soulager la lourdeur des tâches humaines indispensables, et de « faciliter la vie des gens », ces machines, « outils de travail » qui ont permis la « révolution » industrielle(et « moyens de locomotion » pour transporter les tonnes de matières à transformer et de produits finis) ont surtout permis à leurs propriétaires/les patrons de maximaliser leurs profits en se passant d’un bon nombre de salarié-e-s tout en produisant des milliards d’objets de consommation inutiles et/ou superflus (donnant lieu au problème environnemental quasi-insoluble des déchets de toute sorte).
          Aussi, leur construction et leur utilisation nécessite un abondant extractivisme, de matières premières et de ressources énergétiques, fort facilité pendant un siècle de colonialisme, et désormais fauteur de « rébellions » et de guerres(voir la situation en Afrique).

            +0

          Alerter
      • Lt Briggs // 26.09.2022 à 10h35

        « Vous devriez lire « atlas shrugged » d’ayn rand »
        C’est un livre que je ne conseillerais pas. Plus de 1000 pages, les mêmes paragraphes qui reviennent sans cesse. Et surtout, une sorte de ligne Maginot sortie d’on ne sait où entre d’un côté des gens extrêmement intelligents, doués, amoureux du travail, et de l’autre des gens sales, ivrognes, lâches et stupides. Le niveau d’analyse d’une enfant… J’ai quand même réussi à le finir mais on ne me reprendra plus à lire quelque chose d’elle.

          +2

        Alerter
        • calal // 26.09.2022 à 14h20

          Vous n’avez vu que deux categories dans atlas shrugged? comment caracterisez vous
          -dagny taggart, une femme heritiere mais entrepreneuse et industrieuse tout en etant « feminine » et « charnelle »?
          -james taggart,son frere tout aussi heritier mais jaloux de sa soeur car moins doue?
          -lilian rearden une femme de la « haute », qui veut brider son mari (de la vraie « red pill »),hank rearden,grand industriel ?
          -wesley mouch, le bureaucrat intriguant?
          -floyd ferris l’universitaire qui jalouse ses eleves et qui donne l’argument d’autorite aux delires etatiques?
          – tous ces createurs qui peu a peu rejoignent la « resistance » de john galt?
          -tous les cadres et les « bons ouvriers » qui font de meme peu a peu alors qu’ils constatent que leurs efforts au service de leur hierarchie ne servent a rien qu’a acheter un peu de temps en plus aux « profiteurs » avant la fin?

          Oh non, »atlas shrugged  » est certes peu agreable a lire,mais les lecons que l’on retire de ce livre sont benefiques pour une vie entiere. Et pis, le debut de la prise de controle etatique decrite dans le livre part des universites et ressemble tellement au mouvement « woke » actuel que c’en est troublant…

            +1

          Alerter
          • Lt Briggs // 26.09.2022 à 16h11

            « Vous n’avez vu que deux categories dans atlas shrugged? »
            Je ne peux que confirmer.
            Dagny Taggart fait partie de la première catégorie et n’a aucun défaut, si ce n’est qu’elle met du temps à s’éloigner de son frère James, qui fait lui partie de la seconde catégorie, la « mauvaise ». Il a ainsi tous les défauts de la terre (la liste est trop longue)
            Lilian Rearden : seconde catégorie. Il n’y a pas une ligne positive sur elle en 1100 pages. Quand l’auteur commence une phrase la concernant par un aspect positif, c’est invariablement pour suggérer qu’elle simule pour mieux tromper son mari. C’est un personnage d’un bloc, comme tous ceux du roman.
            Les créateurs dépeints dans le bouquin font évidemment partie de la première catégorie. Ce sont tous des gens bons et purs sans zones d’ombres. Pas de Berlusconi, de Tapie, de Carlos Ghosn, de Macron, etc.

            « les leçons que l’on retire de ce livre sont bénéfiques pour une vie entière. »
            Oui, j’ai retiré une leçon de ce livre, arrêter les frais avec cette autrice ! Ce n’est pas pour rien qu’elle est considérée comme la papesse de l’égoïsme. Elle s’en vantait largement de son vivant, d’ailleurs.

              +2

            Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications