Les Crises Les Crises
26.novembre.202326.11.2023 // Les Crises

Revue de presse du 26/11/2023

Merci 70
J'envoie

Merci à nos contributeurs pour cette nouvelle revue de presse. Bonne lecture.

DÉMOCRATIE

BALTASAR GARZÓN : « LE LAWFARE EST LA DÉGÉNÉRESCENCE DU DROIT EN TANT QU’OUTIL DE PACIFICATION »

"On ne compte plus les affaires délicates traitées par le juge espagnol Baltasar Garzón, des enquêtes sur les victimes de la dictature militaire argentine au mandat d’arrêt émis contre Augusto Pinochet, en passant par la coordination de la défense de Julian Assange. Plus récemment, ce défenseur du pouvoir judiciaire s’est montré critique de son instrumentalisation à des fins politiques, et s’est investi dans la dénonciation du lawfare – contraction de legal warfare (« guerre légale »), un terme employé pour critiquer la collusion entre le pouvoir judiciaire et certains secteurs élitaires."

Source : Le Vent Se Lève

Grande-Bretagne : Les employés de Deliveroo interdits de représentation syndicale par la Cour suprême​

"Le syndicat Independent Workers Union of Great Britain (IWGB) avait tenté de représenter un groupe de livreurs Deliveroo pour négocier les salaires et les conditions de travail avec l'entreprise. L'IWGB s'était vu refuser une première fois l'autorisation en 2017, au motif que les livreurs n'étaient pas des "employés" au sens du droit du travail britannique, et avait par la suite fait appel à plusieurs reprises. Le syndicat a porté son affaire devant la plus haute instance juridique du Royaume-Uni en avril, avançant que refuser la négociation collective constituait une ingérence illégale dans les droits de l'homme des livreurs. La Cour suprême a cependant rejeté à l'unanimité l'appel de l'IWGB dans un arrêt rendu mardi."

Source : L'usine nouvelle

ENVIRONNEMENT

La géoingénierie solaire ou les apprentis sorciers du climat

"C’est une petite musique qui inquiète nombre de scientifiques, mais qui prend doucement de l’ampleur : et si on reflétait une partie du rayonnement solaire, en modifiant volontairement l’atmosphère, pour réduire le réchauffement climatique à moindres frais ? Ce type de manipulation volontaire du climat est parfois appelée géoingénierie solaire, ou de manière plus exacte modification du rayonnement solaire (SRM à l’international, pour Solar Radiation Management). Dans sa version la plus étudiée, il s’agirait d’injecter du soufre dans la stratosphère, ou d’autres particules réfléchissantes, qui agiraient comme un parasol rafraichissant."

Source : Reporterre

Mine de lithium dans l’Allier : le rapport qui dévoile une bombe toxique

"Il y a un an, le gouvernement a annoncé l’ouverture, dans l’Allier, de la plus grande mine de lithium d’Europe. D’après un rapport inédit dévoilé par Disclose et Investigate Europe, le secteur, fortement contaminé à l’arsenic et au plomb, présente « un risque significatif pour l’environnement et la santé humaine ». Une véritable bombe à retardement passée sous silence par les autorités. Roger Konaté est très fier de son système de pompage « fait maison ». D’un geste de la main, il désigne un tuyau qui, dans un imbroglio rafistolé, plonge dans le sol de son atelier pour rejoindre la source voisine. Pratique : de l’eau à volonté pour boire, se laver, arroser, abreuver sa chienne et ses chats. Il y a 10 ans, après la faillite de sa société de sécurité, le Marseillais de 56 ans a racheté « la maison, le ruisseau, le terrain pour 10 000 euros ! »"

Source : Disclose

FRANCE

"On a peur qu'un enfant prenne une balle perdue en sortant de l'école" : après trois fusillades, l'angoisse des familles à Villeurbanne

"Trois fusillades en cinq jours dans le quartier du Tonkin, à Villeurbanne. Depuis dimanche 5 novembre, les familles vivant à proximité des lieux vivent dans l'angoisse : les fusillades, dont l'une a fait un blessé grave, ont eu lieu à proximité directe d'écoles. Le maire PS est allé ce vendredi matin à la rencontre des riverains. "Monsieur le Maire, je peux vous poser une question ?" Cédric Van Styvandael acquiesce. "J'ai une fille de six ans. Ils tirent. Je fais comment ? Je fais comment ? Dites-moi ! Et si ça avait touché ma fille ? Je fais comment ? La police sert à quoi ? Mais fille est traumatisée, elle a six ans, je viens de la mettre de force à l'école. Mais on est où ici ? On n'est pas en France ?", questionne une jeune femme. De l'emportement, de la colère, mais surtout beaucoup d'angoisse dans les mots de cette mère."

Source : France TV info

La France reste un pays de faible immigration par rapport à la moyenne des pays développés

"« Des flux migratoires au plus haut. » C’est ainsi que l’OCDE résume son dernier rapport sur « les perspectives des migrations » publié en octobre 2023. «L’immigration dans les pays de l’OCDE atteint des niveaux sans précédent. Avec plus de 6 millions de nouveaux immigrés permanents (sans compter les réfugiés ukrainiens), la zone OCDE a en effet affiché des chiffres records en 2022», précise l’organisation. « Ça peut donner l’image d’une immigration hors de contrôle mais ce n’est pas le cas, car [ces statistiques concernent] des flux d’immigration régulés », en lien notamment avec la pénurie de main-d’œuvre, nuance Jean-Christophe Dumont, directeur de la division des migrations internationales de l’OCDE. La France n’échappe pas à cette tendance. En 2021 (données citées dans le rapport), 54 100 titres de travail y ont été accordés soit « deux fois plus qu’il y a cinq ans et trois fois plus qu’il y a dix ans », indique Jean-Christophe Dumont."

Source : Libération

Vous balader en forêt vous expose désormais à une amende

"Pénétrer sans autorisation dans une forêt privée est puni d’une amende depuis 9 mois. Une « privatisation des espaces naturels », dénonce-t-on à gauche. Et un outil pour réprimer les écologistes luttant contre la destruction des bois. L’accès à la nature est-il en voie de criminalisation ? Depuis la loi du 2 février dernier, le fait de pénétrer sans autorisation dans une « propriété privée rurale et forestière » peut être sanctionné d’une contravention de la quatrième classe punie d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros."

Source : Reporterre

GÉOPOLITIQUE

Comment parer l’expansionnisme de l’Azerbaïdjan ? L’Arménie en quête de soutien (mai 2023)

"Depuis septembre 2020, l’Azerbaïdjan multiplie offensives militaires et coups de force contre l’Arménie. Son objectif : la réintégration du Haut-Karabakh, une enclave arménienne enchâssée dans son territoire que Bakou a partiellement reconquise. À Erevan, on craint un nettoyage ethnique et la surenchère du président Ilham Aliev. À quatre heures de voiture d’Erevan, capitale de l’Arménie, la petite ville de Goris connaît une agitation inhabituelle. Cette porte d’entrée de la région du Siounik, dans le sud du pays, accueille, en ce début du mois de janvier, des centaines d’habitants du Haut-Karabakh. Peuplée d’Arméniens et située en territoire azerbaïdjanais, l’enclave se trouve depuis plusieurs mois coupée du reste du monde."

Source : Le Monde Diplomatique

Crise entre le Canada et l’Inde : Ottawa rapatrie 41 diplomates de New Delhi

" L’immunité diplomatique de ces personnels avait été révoquée par l’Inde. Les relations entre les deux pays se sont dégradées depuis que Justin Trudeau a évoqué l’implication possible du gouvernement indien dans l’assassinat d’un leader sikh au Canada. Le Canada a annoncé, jeudi 19 octobre, avoir été contraint de rapatrier quarante et un diplomates basés en Inde après la menace de New Delhi de leur retirer leur immunité diplomatique, alors que les deux pays sont en pleine crise. Les relations indo-canadiennes se sont en effet dégradées en septembre lorsque le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a évoqué l’implication possible du gouvernement indien dans l’assassinat d’un leader sikh, en juin, près de Vancouver. Des accusations aussitôt qualifiées d’« absurdes » par le gouvernement indien, qui avait récemment demandé le départ de diplomates canadiens."

Source : Le Monde

MATIÈRES PREMIÈRES

En Californie, l'angoisse d'une enclave pétrolière face à la transition énergétique

"A deux heures de route au nord de Los Angeles, Taft est entourée de milliers de puits de pétrole en plein désert. Avec son musée de l'or noir surplombé par une tour de forage en bois, la petite ville porte en étendard la tradition du comté de Kern, d'où provient 70% du pétrole produit en Californie. Sous son chapeau de paille, Fred Holmes regarde avec nostalgie le balancement mécanique des pompes de son exploitation, chargées d'extraire le pétrole du sous-sol de Taft. Sans les objectifs climatiques ambitieux de la Californie, les forages "pourraient continuer encore 100 ans", rêve ce producteur. Mais face aux visées écologiques des autorités, le septuagénaire en est plutôt à évaluer le temps qu'il lui reste avant de fermer boutique : "12 à 14 ans", au train où vont les choses. A cause des réglementations toujours plus restrictives pour accorder des permis de forage, "notre ville a quasiment fermé, c'est presque une ville fantôme"."

Source : Sciences et avenir

RÉFLEXION

Comment faire l’histoire immédiate de la guerre russe en Ukraine ?

" Sur la guerre en Ukraine, quelles sont les trois principales idées fausses qui traînent à tort dans le débat public ? Quels outils pour minimiser les erreurs stratégiques et leurs impacts ? Comment la guerre en Ukraine a-t-elle changé l’Union européenne ? Quelle possible nouvelle tournure du conflit à l’approche des élections américaines ? Voici quelques-unes des questions posées par G. Gros à M. Goya à l’occasion de la publication de son nouvel ouvrage co-signé avec J. Lopez « L’ours et le renard ». Michel Goya est un militaire et historien français. Colonel à la retraite des troupes de marine, consultant LCI sur la guerre Ukraine. Gabrielle Gros est étudiante en Master d’Histoire Relations Internationales Sécurité Défense à l’Institut Catholique de Lille."

Source : Diploweb

Un parti comme les autres ? Au cœur du fonctionnement du FN/RN [Audio]

"Que sait-on du Front national, devenu récemment Rassemblement national, en tant qu'organisation ? Comment fonctionne le parti dirigé longtemps par Jean-Marie Le Pen puis, depuis 2011 par sa fille, Marine Le Pen ? Comment devient-on un dirigeant de l'une des principales organisations d'extrême droite européennes ? En obtenant de plus en plus d'élus (locaux, nationaux ou européens), le FN/RN est-il devenu un parti comme les autres ? Qui y domine : les élu-es ou les membres de l'appareil ? Qu'est-ce que l'on observe lorsque l'on s'éloigne de la façade communicationnelle ou électorale ? C'est à ce type de questions que nous cherchons à répondre dans cet épisode avec la chercheuse en science politique Safia Dahani, qui a menée une longue enquête de terrain sur le FN/RN dans le cadre de sa thèse."

Source : Spectre

VUES D’AILLEURS

DANS LA RUSSIE D’EN BAS QUI MEURT EN UKRAINE, « LE PEUPLE N’A RIEN À PERDRE »

"En promettant de les sortir de la misère pour quelques milliers de roubles, le régime russe arrive à aligner une génération de Russes pour mourir au front. Dans une chronique au cœur de cette classe invisible devenue chair à canon du Kremlin, Sergej Černyšov livre une clef qui va à l’opposé d’un discours dominant. Il nous aide à comprendre comment Poutine continue à mobiliser des masses. L’opinion publique occidentale est en grande partie polarisée par deux visions radicalement opposées des effets de la guerre sur la population russe. D’un côté, le corps social russe est perçu comme un bloc politique uniformément réactionnaire, prompt à s’écraser sous l’autoritarisme et à saisir dans la guerre en Ukraine une double opportunité de développement économique et de restauration impériale. De l’autre, le peuple russe dans son entier apparaît comme l’otage d’un tyran isolé, un peuple ployant sous les sanctions étrangères, tâchant de se frayer une voie dans les fissures de la dictature, tandis que s’accumulent les cercueils de retour du front."

Source : Le grand Continent

« Israël, l’agonie d’une démocratie »

"Il y a deux formes d’intégrisme juif en Israël. Le fondamentalisme des ultra-orthodoxes qui veulent maintenir à tout prix l’autonomie de leur communauté, empêcher l’intrusion du monde moderne, obtenir la dispense de service militaire pour tous leurs jeunes, et recevoir de l’État le financement de leur système d’éducation, sans que leurs écoles talmudiques ne soient obligées d’enseigner les matières fondamentales. L’autre intégrisme, le sionisme religieux, est expansionniste et vise le contrôle de l’État et de ses institutions, au nom d’un message eschatologique. Pour ce mouvement, la terre d’Israël, – en l’occurrence la Cisjordanie- a été donnée par Dieu au peuple juif, et ce serait anathème d’en céder ne serait-ce qu’une partie à des non-Juifs. En 2005, après l’évacuation des colonies de Gaza – qu’ils n’ont pas réussi à empêcher- les idéologues du sionisme religieux ont analysé leur échec. L’opinion public leur était très défavorable."

Source : Pascal Boniface

ÉCONOMIE

Peut-on financer la transition écologique par l’émission de monnaie « sans dette » ?

"Un certain nombre de personnalités et d’économistes affirme que les montants faramineux nécessaires pour organiser la transition écologique pourraient être payés sans coût en instaurant un mécanisme de création d’une monnaie « libre », sans endettement. Dans sa chronique mensuelle, David Cayla conteste cette solution et met en garde la gauche contre les promesses illusoires qui entendent nier le coût pour les ménages du financement de la transition. En février 2021, en pleine pandémie de Covid, 150 économistes et personnalités européennes, dont Thomas Piketty et l’ancien ministre belge Paul Magnette, signaient une tribune dans Le Monde ainsi que dans d’autres journaux pour demander à la BCE d’annuler la part de la dette publique qu’elle détenait en échange d’un montant similaire d’investissements « dans la reconstruction écologique et sociale ». La proposition avait tournée court, Christine Lagarde ayant répondu dès le lendemain qu’une telle mesure était « inenvisageable » et qu’elle violerait les traités européens."

Source : Le temps des ruptures

Commentaire recommandé

Brigitte // 26.11.2023 à 08h27

– Géo-ingénierie solaire: C’est à peine croyable mais pourtant de gros capitaux sont placés dans ce domaine. Rien ne pourra t-il jamais arrêter l’appétit démoniaque et le rêve démiurgique d’homo sapiens? Comme le dit Keller dans l’entretien sur Elucid, les ultra-riches croient pouvoir s’en sortir mais ils seront vite rattrapés par l’effondrement du système, qu’ils accélèrent d’ailleurs.
– Extraction minière en France: Quand les mines sont au Maroc, personne ne s’en soucie. Là, les gens vont peut-être comprendre ce qu’il faut sacrifier pour faire rouler une voiture électrique: l’environnement, la santé…rien que ça…
Autre joyeuseté révélée par connaissance des énergies: l’extraction de gaz de schiste est autorisée en Moselle. Hé oui, en plus des batteries, il faut aussi du gaz pour la transition énergétique. Ah ces sales russes qui nous empêchent de transitionner proprement…
– Montants faramineux pour financer la transition écologique. Mais de quoi parle t-on? on confond encore les transitions écologique et énergétique. Les deux ne sont pas équivalentes mais conjointes à certaines conditions. Faut-il beaucoup d’argent pour interdire le glyphosate et les pesticides? faut-il beaucoup d’argent pour préserver les fonds marins? Faut-il beaucoup d’argent pour planter des arbres ou entretenir les forêts, pour cultiver bio, pour ne pas construire d’autoroutes? etc…
J’ai l’impression que cette dérive sémantique va nous entrainer vers le mur une fois de plus..

13 réactions et commentaires

  • Brigitte // 26.11.2023 à 08h27

    – Géo-ingénierie solaire: C’est à peine croyable mais pourtant de gros capitaux sont placés dans ce domaine. Rien ne pourra t-il jamais arrêter l’appétit démoniaque et le rêve démiurgique d’homo sapiens? Comme le dit Keller dans l’entretien sur Elucid, les ultra-riches croient pouvoir s’en sortir mais ils seront vite rattrapés par l’effondrement du système, qu’ils accélèrent d’ailleurs.
    – Extraction minière en France: Quand les mines sont au Maroc, personne ne s’en soucie. Là, les gens vont peut-être comprendre ce qu’il faut sacrifier pour faire rouler une voiture électrique: l’environnement, la santé…rien que ça…
    Autre joyeuseté révélée par connaissance des énergies: l’extraction de gaz de schiste est autorisée en Moselle. Hé oui, en plus des batteries, il faut aussi du gaz pour la transition énergétique. Ah ces sales russes qui nous empêchent de transitionner proprement…
    – Montants faramineux pour financer la transition écologique. Mais de quoi parle t-on? on confond encore les transitions écologique et énergétique. Les deux ne sont pas équivalentes mais conjointes à certaines conditions. Faut-il beaucoup d’argent pour interdire le glyphosate et les pesticides? faut-il beaucoup d’argent pour préserver les fonds marins? Faut-il beaucoup d’argent pour planter des arbres ou entretenir les forêts, pour cultiver bio, pour ne pas construire d’autoroutes? etc…
    J’ai l’impression que cette dérive sémantique va nous entrainer vers le mur une fois de plus..

      +36

    Alerter
    • Myrkur34 // 26.11.2023 à 20h41

      Hello Brigitte, l’enfer étant pavé de bonnes intentions.. ou pas ..(les plantations de pins en NZ pour le bilan carbone de ce pays, qui partent à la rivière à la moindre tempête..) 26mn16s pour le début.

      https://www.arte.tv/fr/videos/030273-937-A/arte-reportage/

      Coté panneaux solaires, intempéries pas si rare que çà..(Nebraska juin 23)

      https://twitter.com/actus_meteo/status/1674716822770180096

      Je souscris à ce que vous dîtes sur Keller.

        +5

      Alerter
      • Brigitte // 27.11.2023 à 09h46

        Merci pour ces liens.
        Je ne connaissais pas ce problème en NZ mais ça ne m’étonne pas. Leur agriculture est productiviste, le « fermier » au début le dit lui même. Il est dépendant de l’export. Ils ont tous des milliers d’ha à disposition. C’est la production de masse qui assure leur rentabilité. Qu’elle vienne à chuter et ils sont prêt à compenser par n’importe quoi pourvu que ça rapporte. Le crédit carbone est vraiment une mesure diabolique.
        J’habite dans le Médoc et je sais ce qu’est la monoculture du pin maritime. Le paradis des gros engins forestiers, des semi-remorques de grumes et des chasseurs…
        A propos des « fermes solaires », dans le Médoc encore, lors des incendies de 2022, certaines ont brulé, entrainant une pollution de l’air. Elles pourraient même avoir été responsables de départs de feu en cas de dysfonctionnement (surchauffe) et si mal entretenues (broussailles).

          +5

        Alerter
      • Cévéyanh // 30.11.2023 à 19h44

        A Myrkur34 et Brigitte,
        Merci Myrkur34 pour les liens.
        En France, il sera lancé un programme où des collègiennos iront planté des arbres. En espérant que ce sera fait réellement judicieusement (essences choisies, d’après terrain etc). https://www.forestopic.com/fr/arbre/acteurs/1666-emmanuel-macron-lance-programme-jeune-arbre
        https://www.swissinfo.ch/fre/macron-dans-le-jura-vendredi-pour-lancer–un-jeune–un-arbre-/49004162

        « Créé un lien symbolique avec la nature » :
        C’est déjà de ne pas penser en excluant la nature comme HORS de l’Humanité. La nature, ce n’est pas en dehors de la ville ou dans des parcs/jardins (nature urbaine, façonnée par des humainos, à « consommer ») ; la NATURE EST PARTOUT, nous vivons DANS la nature mais elle est énormément CACHEE par nos constructions visuelles et/ou sonores (routes, bâtiments, trottoirs, lumières artificielles, bruits des voitures, musiques etc). Certainos citadinos l’ont perçu avec étonnement lors des confinements à cause du Covid-19. https://theconversation.com/confinement-en-ville-pourquoi-lacces-a-la-nature-est-tout-simplement-vital-137500 (de 2020)
        Ce n’est pas remettre « la nature » dans les villes, c’est de DETRUIRE une partie de nos constructions pour la voir et BAISSER NOS BRUITS ARTIFICIELS pour l’entendre. Pourquoi y a t-il des oiseaux en ville, des plantes sauvages qui poussent sur des trottoirs ou des routes lorsque ceux-ci sont fissurés ? Est-ce que la pluie ne tombe pas en ville, le ciel n’est pas le toit de la ville ? La nature ne reprend pas « ses droits », c’est des humainos qui ne l’a caché/impacté moins.

        Et donc, c’est aussi emmener les enfants dans « la nature sauvage » : les forêts, les campagnes etc ; les faire découvrir l’environnement non urbaine (et pas seulement se promener) ; susciter l’envie de reconnaitre et voir réellement la diversité des feuilles, des arbres, des insectes, oiseaux etc ; ainsi d’écouter (ce que la directrice de l’école Maori faisait avec ses élèves). En espérant que les activités proposées en 2024 seront dans ce cadre pour vraiment découvrir/reconnaître la « nature sauvage ».

          +0

        Alerter
  • manuel // 27.11.2023 à 10h46

    Donner la parole à Garzon qui a fait fermer un journal et mettre en prison les journalistes dEgin qui ont été libérés par la suite et reconnus innocents. Ça pose question. Il a de plus accompagné la ministre de la « justice  » espagnole qui a eu des relations secrètes, comprendre hors agenda, avec la presse anti Podemos. Si ce n’était pas aussi grave, ça ferait sourire.

      +1

    Alerter
  • Clode // 28.11.2023 à 01h10

    Eh bien Brigitte, je peux répondre sur un point précis, j’ai des forêts. Oui il faut beaucoup d’argent pour planter, nettoyer afin que les plants ne soient pas étouffés par les ronces….
    Les scolytes ont fait mourir la plupart des épicéas, comme la chalarose avec les frênes et les chevreuils, cerfs font des dégâts considérables.
    Les cerfs peuvent manger les pousses de mélèzes âgés de 10 ans.
    Voilà un petit résumé non exhaustif des problèmes auxquels nous sommes confrontés,

      +2

    Alerter
    • Brigitte // 28.11.2023 à 08h37

      Je sais bien tout ça mais c’est un investissement. Au bout d’un certain temps, vous en récoltez le fruit. J’ai moi-aussi quelques forêts de chênes et de robiniers. Le nettoyage coute cher à cause des engins et la rareté des forestiers.
      Les maladies sont facilitées par la monoculture industrielle. Quand un parasite s’y met, il n’y a rien pour l’arrêter. Buffet à volonté…Semis serré, alignement parfait, absence de biodiversité, de sous-bois, de haies, etc..
      La nature ne fait pas de cadeau! Travailler avec elle demande beaucoup de patience et de passion. Il faut savoir composer.
      Il faut trouver un bon compromis avec la faune sauvage. Les animaux sont chez eux dans les forêts. La chasse est nécessaire mais pas la seule solution.
      Je sais bien c’est plus facile à dire qu’à faire. Mais pourtant il faut réfléchir à tout ça.

        +1

      Alerter
  • Octave-Key // 28.11.2023 à 07h24

    Sans rapport avec le sujet, j’ai trouvé cette image sur internet et je l’ai trouvée amusante … et pertinente :

    https://ibb.co/f16VJqX

      +1

    Alerter
  • Ke20 // 28.11.2023 à 12h23

    La géoingénierie ne ressemble t elle pas aux chemtrails tant décriés par les complotistes ?
    Bizarre tt ça très bizarre

      +0

    Alerter
  • Clode // 28.11.2023 à 19h38

    Nos forêts ardennaises pour la plupart sont des forêts mixtes de feuillus , hêtres , frênes, charmes, chênes.
    Cette diversité ne nous protège pas des ravageurs hélas ( scolytes du frêne) j’ai fait planter des chênes il y a deux ans, pas de chance, les printemps ont été secs et beaucoup de plants sont morts, il faut compter 10 à 15 000 euros l’hectare ( 100mx100m ) pour une récolte au mieux dans 60 ans si les attaques des chenilles ne sont pas trop importantes. Il faut vraiment être motivé. Je ne parle pas bien sûr des forêts matures reçues en héritage.

      +2

    Alerter
  • RV // 30.11.2023 à 19h13

    Vidéo – Paul Jorion – L’Intelligence Artificielle a la gueule de bois
    https://youtu.be/3qxG3sEkoVw
    La Singularité est véritablement en train d’avoir lieu : l’IA laisse les humains sur place

      +0

    Alerter
  • Cévéyanh // 30.11.2023 à 19h31

    Sur l’article : La géoingénierie solaire ou les apprentis sorciers du climat
    Cela rappelle l’origine de l’histoire du film « Matrix », science-fiction dystopique états-unien de 1999, où pour empêcher les robots (ennemis des humainos) de se charger à l’électricité grâce au soleil, des humainos ont largué des missiles pour obscurcir le ciel de la Terre.

    Il y a une mini animation « La Seconde Renaissance » racontant cette origine qui a été faite avec des références, des symboles de notre culture judéo-chrétienne. Ce qui est révélateur de la façon dont perdure ces symboles dans les sociétés alors que beaucoup des occidentalos ne sont plus des chrétiennos. C’est une simple constatation. L’animation est racontée par une « identité » féminine. Le début commence par « Au commencement, il y avait l’Homme et pendant un temps tout se passa bien. […] Puis l’Homme créa la machine à son image. […] Mais pendant un temps tout se passa bien. »

    De plus, avec l’acculturation états-unienne, d’autres symboles provenant des histoires et des chansons sont connues par d’autres sociétés de cultures différentes. Par exemple, les contes de Perrault (Petit Chaperon Rouge, Cendrillon). Il y a aussi des acculturations venant de pays non occidentaux comme le Japon à travers les mangas.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications