Les Crises Les Crises
10.juin.202110.6.2021 // Les Crises

« Si on ne fait rien, 1984 d’Orwell deviendra réalité dans trois ans », selon le président de Microsoft

Merci 26
J'envoie

Dans une émission consacrée à l’intelligence artificielle, la BBC a interrogé le président de Microsoft, l’ancien CEO de Google et l’un des principaux conseillers du gouvernement chinois en matière d’IA. D’après le premier cité, l’heure est grave.

Source : Business AM, Olivier Daelen

Brad Smith, le PDG de Microsoft, est inquiet. (AP Photo/Susan Walsh)

Au cours de l’émission Panorama de la BBC, consacrée à la façon dont la Chine utilise l’intelligence artificielle pour surveiller ses citoyens, Brad Smith, actuel président de Microsoft, a fait part de ses inquiétudes. Pour lui, la situation pourrait très bientôt dégénérer et faire totalement vaciller les démocraties.

‘Si nous ne promulguons pas les lois qui protégeront le public à l’avenir, nous allons constater que la technologie avance à toute allure, et il sera très difficile de la rattraper’, a déploré Brad Smith.

Pour donner plus d’impact à son propos, le patron de Microsoft a donné un exemple connu de tous: l’œuvre dystopique de George Orwell, 1984.

‘Je me souviens constamment des leçons de George Orwell dans son livre 1984. Vous savez que l’histoire fondamentale… était celle d’un gouvernement qui pouvait voir tout ce que chacun faisait et entendre tout ce que chacun disait, tout le temps. Eh bien, cela ne s’est pas produit en 1984, mais si nous ne faisons pas attention, cela pourrait se produire en 2024’, a-t-il déclaré. ‘Dans certaines parties du monde, la réalité rattrape de plus en plus cette vision de la science-fiction.’

Par cette dernière phrase, Brad Smith a fait une allusion à peine voilée à la Chine. S’étant fixé pour objectif d’être le leader mondial de l’IA pour 2030, le pays progresse à pas de géant. En 2019, la Chine a d’ailleurs battu les États-Unis au niveau du nombre de brevets obtenus par les institutions universitaires pour l’innovation dans les technologies d’intelligence artificielle.

‘Allier les démocraties face à la Chine’

Interrogé dans le cadre de la même émission, Eric Schmidt, ancien CEO de Google et actuel président de la Commission de sécurité nationale américaine sur l’intelligence artificielle, a tenu à expliquer pourquoi il était primordial de ne pas laisser la Chine remporter la bataille.

‘Nous sommes dans un conflit stratégique géopolitique avec la Chine. Le moyen de gagner est de rassembler nos ressources afin de mettre en place des stratégies nationales et mondiales permettant aux démocraties de gagner dans le domaine de l’IA’, a-t-il affirmé. ‘Si nous ne le faisons pas, nous serons confrontés à un avenir où d’autres valeurs nous seront imposées.’

La BBC a souhaité obtenir l’avis de la Chine sur la question. Et qui d’autre que le Dr Lan Xue, principal conseiller du gouvernement chinois en la matière, pour y répondre?

‘La Chine a en effet fait d’énormes progrès en matière de développement technologique’, a-t-il concédé. ‘[Les États-Unis] ressentent cela comme une menace… et ils ont voulu lancer cette guerre froide sur la technologie.’

De là à ce que la Chine profite de sa puissance pour imposer ses valeurs au monde, il y a un pas qui ne sera pas franchi, d’après la Dr Keyu Jin, économiste chinoise et professeur associé à la London School of Economics.

‘La vision du monde du pays n’est pas la convergence mais la coexistence. […] La Chine ne cherche pas à exporter ses valeurs’, a-t-elle assuré.

Vers un conflit?

Notons que si c’est surtout la Chine qui est pointée du doigt actuellement en matière de surveillance de masse, les Etats-Unis ne sont pas en reste. Le simple rappel du projet Maven – qui unissait le Pentagone et Google autour d’une technologie de drones intelligents aidant à la surveillance militaire – et le tollé qu’il avait suscité permet de le souligner.

D’ailleurs, la Défense américaine continue de chercher l’appui des grandes entreprises technologiques américaines pour l’aider dans sa course aux armements en IA.

‘Parce que nous sommes dans une course, parce que nous sommes dans cette compétition, c’est vraiment ce dont il s’agit. Allez-vous nous aider à gagner cette course ou allez-vous essentiellement être contre nous?’, a demandé Seth Moulton, président du groupe de travail américain sur l’avenir de la Défense, à la Big Tech de son pays.

‘La course aux armements en matière d’IA pourrait-elle conduire à un conflit avec la Chine? Absolument’, a-t-il prévenu.

Source : Business AM, Olivier Daelen, 27-05-2021

 

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Patrick // 10.06.2021 à 08h38

oui , c’est extraordinaire !!

Quand je lis que c’est le président de Microsoft qui l’annonce , ça me fait un choc.
Heureusement , il accuse la Chine .. ouf !! on l’a échappée belle , je pensais injustement qu’il allait mettre en cause nos chers états et institutions occidentales , voire même Microsoft , Google and Co ..
Là je suis rassuré , à l’ouest pas de danger , c’est juste les méchants Chinois ( bizarre , il a oublié les Russes )

38 réactions et commentaires

  • Le Belge // 10.06.2021 à 07h27

    Il parle en expert. Jamais à court d’un boniment.

      +12

    Alerter
    • Patrick // 10.06.2021 à 08h38

      oui , c’est extraordinaire !!

      Quand je lis que c’est le président de Microsoft qui l’annonce , ça me fait un choc.
      Heureusement , il accuse la Chine .. ouf !! on l’a échappée belle , je pensais injustement qu’il allait mettre en cause nos chers états et institutions occidentales , voire même Microsoft , Google and Co ..
      Là je suis rassuré , à l’ouest pas de danger , c’est juste les méchants Chinois ( bizarre , il a oublié les Russes )

        +97

      Alerter
    • Jean-Do // 12.06.2021 à 07h26

      En réalité, il demande juste un peu de protectionnisme car son entreprise a peur de la concurrence chinoise en matière de surveillance des citoyens où les GAFAM (toutes USAméricaines) ont énormément investi. Discours habituel des entreprises qui sont pour « la concurrence libre et non-faussée » uniquement quand c’est elles qui gagnent.

        +18

      Alerter
  • James Whitney // 10.06.2021 à 07h50

    « Au cours de l’émission Panorama de la BBC, consacrée à la façon dont la Chine utilise l’intelligence artificielle pour surveiller ses citoyens, Brad Smith, actuel président de Microsoft, a fait part de ses inquiétudes. »

    Euh, Microsoft est l’un des entreprises qui profitent de la surveillance des citoyens dans plusieurs villes comme Shanghai etc. par Foxconn (boîte taïwanaise !) comme indiqué par Chris Hedges : https://scheerpost.com/2021/05/31/chris-hedges-dying-for-an-iphone/

    Je pense que j’ai vu la traduction de cet article sur notre site mais je n’arrive pas à le trouver en ce moment.

      +15

    Alerter
  • Paul // 10.06.2021 à 08h02

    « Notons que si c’est surtout la Chine qui est pointée du doigt actuellement en matière de surveillance de masse, les Etats-Unis ne sont pas en reste. » : ah ah

    « Eh bien, cela ne s’est pas produit en 1984, mais si nous ne faisons pas attention, cela pourrait se produire en 2024’, a-t-il déclaré. »

    et moi je dis trop tard
    même l’europe vient de valider le vol de toutes nos données, identité, santé, emails perso (pour notre sécurité bien sûr)

      +32

    Alerter
  • kiripilipo // 10.06.2021 à 08h03

    Qui veut la guerre, sinon ceux qui en profiteront?
    Qui veut installer des IA partout, sinon ceux qui en profiteront?
    Qui ne vit que par le contrôle de la société, sinon ceux qui conseillent et se laissent conseiller sur le sujet?
    Qui peut empêcher la technique de se déployer?

    En principe quand on constate les dangers de la technique, il est toujours trop tard pour l’empêcher. Avec la technique, ce qui a la possibilité d’exister existera. En bien ET en mal. L’éthique n’est qu’un suppositoire pour préparer les gens à accepter ce que la technique imposera. A la fin c’est toujours la technique qui gagne, parce qu’on s’y soumet d’avance.

      +25

    Alerter
    • vert-de-taire // 12.06.2021 à 09h08

      Euh NON.

      C’est pas la technique qui gagne mais le producteur, le profiteur de la technique.
      Tant par le profit commercial de vente, que par le profit d’usage (revenus et pouvoir).

      On se soumet par la propagande qui m’aide à croire.
      Ma raison éteinte par mes affects.
      Tant que ça marche …
      .. il faut en profiter

      PS le bien et le mal : c’est dans les contes de fées ?

        +1

      Alerter
  • Pie vert // 10.06.2021 à 08h14

    Mais l’Amérique et l’Europe sont elle encore des démocraties ?
    Si ces gens sont sincères, ils ne se rendent pas compte du virage autoritaire pris dans nos territoires ? Que fait le dissident Assange en prison ? Pourquoi une police de la pensée s’est installée sur les campus et dans les big tech. et utilise la technologie pour contrôler, harceler ? Le fichage est déjà bien avancé, oui la Chine et l’occident se rapproche sur beaucoup de valeurs.
    Alors si ces 2 pays entrent en compétitions s’est pour mieux dominer une partie de la planète dans l’intérêt de quelques oligarches, donc à la fin que ces derniers soient à Shanghai ou San Francisco cela ne changera pas grand chose pour le commun des mortels.

      +24

    Alerter
    • LibEgaFra // 10.06.2021 à 09h12

      « Alors si ces 2 pays entrent en compétitions s’est pour mieux dominer une partie de la planète  »

      Typique: prêter aux autres ses propres intentions de domination. La réponse de la Chine est ici:

      « La vision du monde du pays n’est pas la convergence mais la coexistence. […] La Chine ne cherche pas à exporter ses valeurs’, a-t-elle assuré. »

      Combien la Chine a-t-elle renversé de gouvernements, détruit de pays: zéro.

        +34

      Alerter
      • Ribouldingue // 11.06.2021 à 13h11

        Il y a le Tibet quand même… Bien sûr ce n’était pas une démocratie, loin de là et ceux qui regrettent son système féodal ne sont certainement pas les serfs. Le champion toute catégorie de la destruction de démocratie reste de très très loin les USA.

          +8

        Alerter
        • Paul // 12.06.2021 à 08h56

          ah bon ? et l’influence des US avec l’épine qu’est le Dalaï ?
          allez, je vous mets une réponse qui n’est absolument pas la mienne :

          « C’est une accusation qu’on lance constamment à l’endroit du gouvernement chinois à propos du Tibet. Mythe ou réalité ? La réalité est la suivante: Le Tibet a fait partie intégrante de la Chine sous la dynastie des Yuans, à partir du milieu du 13ème siècle, bien avant l’indépendance des Etats-Unis (1776), l’intégration de la Corse à la France (1789) et celle de la Bretagne à la France (1532). C’est un fait indéniable. La communauté internationale reconnaît que le Tibet fait partie intégrante de la Chine. C’est aussi la position du gouvernement français. On n’occupe jamais une partie de son territoire, le mot  » occupation  » est tout à fait déplacé. Prétendre que la Chine occupe le Tibet, c’est faux ! Si quelqu’un vous affirmait que la France occupe la Bretagne, l’Aquitaine, la Bourgogne, la Côte d’Azur ou la Corse, qu’en penseriez-vous ? »

            +9

          Alerter
        • Paul // 12.06.2021 à 08h57
  • Emma // 10.06.2021 à 08h45

    Ce Monsieur se paierait il notre tête ?
    En fait, je crois que ce qui lui pose problème, avec l’IA, c’est que celle des Chinois soit meilleure que celle des US.
    Pour le reste, une dictature électronique ne lui poserais pas de problème, tant que c’est régi par une IA US, produite par Microsoft. Parce qu’il sait que LUI, ne sera pas emmerdré par la reconnaissance faciale, le système de notation sociale etc…
    En effet, LUI, il est riche. L’IA, c’est fait pour surveiller les pauvres.

      +16

    Alerter
  • LibEgaFra // 10.06.2021 à 09h27

    Pour une fois que les yankees font dans leur froc, on ne va pas se priver du plaisir. Les Chinois ont une intelligence collective que n’auront jamais des prédateurs comme ces impérialistes.

    Mais quand microchose se plaint de l’ia alors qu’ils espionnent à tout va à travers leurs logiciels, leurs comptes, leurs nuages et j’en passe, c’est l’hôpital qui se moque de la charité.

      +32

    Alerter
  • Maurice // 10.06.2021 à 09h43

    « Notons que la Chine est pointée du doigt … »
    Oui, la surveillance de masse en Chine est une réalité et ils ne s’en cachent pas !
    Chez nous, grande démocratie faut ‘il le rappeler, nous avons le soucis du respect du citoyen et de sa vie privée !!
    Non mais sans blague ??
    Ceci est ironique bien sûr, ce cher Monsieur CEO de Microsoft a oublié que dans 1984, le mensonge devient vérité, et la vérité mensonge.
    Ainsi, il ne nous parle pas des failles de sécurité présentes malgré les innombrables version de son système d’exploitation … Failles bien utiles pour qui veut s’en servir 🙂
    Ou bien en France en ce moment, l’utilisation de nos données personnelles médicales:
    https://www.01net.com/actualites/tousanticovid-verif-le-panier-perce-du-pass-sanitaire-2044056.html
    Il me semble que cet article vient alimenter le fleuve des critiques négatives de la Chine.
    Il y a bien une « soft war » en cours … La Chine nous est présentée de plus en plus comme notre ennemie.

      +13

    Alerter
  • JLT // 10.06.2021 à 10h14

    La Chine n’a pas besoin de nous imposer son régime. Nous le faisons de nous mêmes

      +12

    Alerter
    • Mickael Jackunin // 10.06.2021 à 13h57

      Plus où moins. Il n’y a rien qui excite plus certains élus (genre Pécresse) , mais je suis pas sur que le corps électoral y soit si favorable que ça.
      Après, les gens qui vont se faire fliquer dans les transports en commun c’est pas vraiment le profil social des électeurs de Pécresse et avec la sale habitude la presse au cherry picking arrangeant pour pousser des idéaux de haine du pauvre, il y a peu de chances pour que les candidats qui ne soient pas favorable à la mise en coupe réglé des corps sociaux de moindre revenus soient élus.
      Sinon il y a plein de moyens de mettre un algo de reconnaissance faciale en échec, mais ça on s’est bien gardé de le dire à nos élus quand on leur a vendu le truc. Bizarrement les terroristes, eux, savent très bien comment faire.
      Bref, on pousse les gens à voter pour leur propre flicage, ça aide des débiles à se faire réélire en jouant sur les peurs bourgeoises et c’est nous qu’on va payer la facture… le tout pour une efficacité digne de l’énorme système de vidéosurveillance de Nice qui n’a servi à rien pour empêcher un fada de faire 150 cadavres sur la promenade des anglais.
      Votez contre !

        +7

      Alerter
    • LibEgaFra // 10.06.2021 à 18h09

      « Nous le faisons de nous mêmes »

      Ah bon, chez nous, nous avons déjà condamné un milliardaire? Je ne savais pas, je devais dormir. Vous avez un nom?

      https://duckduckgo.com/?t=ffsb&q=milliardaire+chinois+condamn%C3%A9+%C3%A0+mort&ia=web

      Ah oui, tant qu’on y est voici les esclaves ouïghours qui sont chargés de récolter le coton au Xinjiang:

      http://www.sinomach.com.cn/fr/news/xwygx/202104/t20210401_272134.html

      Et il faudra m’expliquer comment la France pourra d’elle-même se doter de dirigeants intelligents et souverains…

        +6

      Alerter
    • Fernet-Branca // 12.06.2021 à 21h31

      Il y a le cas Bernard Tapie et plus ancien le cas des frères Willot , les Daltons.
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A8res_Willot

        +0

      Alerter
    • Fernet-Branca // 12.06.2021 à 22h15

      Chez nous, nous avons Jean Yves le Drian, mi ministre des affaires étrangères après avoir été ministre de la défense , l’OTAN et la N S A sont aux commandes. Méfiez-vous des Bretons depuis Cadoudal et l’attentat de la rue Saint Nicaise.

        +0

      Alerter
  • step // 10.06.2021 à 11h08

    En fait Orwell est déjà la vu qu’on assiste visiblement à une minute de la haine.

      +13

    Alerter
  • ez // 10.06.2021 à 13h09

    dans l’angle mort de ces analyses, il y a de facto une alliance objective entre les états, leurs appareils, notamment militaires et administratifs et les géants de la techno

    partout, ces entreprises ont bénéficié et bénéficient encore des investissements des pouvoirs publics dans les infrastructures de télé-communication entre autres choses

    l’Internet est une émanation de l’Arpanet conçu par et pour les militaires

    les liens entre les corporations et les services de renseignements sont avérés au moins depuis les révélations de Snowden que tout le monde semble avoir oublié

    les boites noires et autres systèmes d’écoutes directement branchés sur les équipements des opérateurs sont en place depuis plusieurs années et désormais en France le fisc a accès à TOUT ce que nous postons sur les réseaux sociaux

    et dans le même temps ces mêmes corporations exploitent littéralement nos données sans aucune contrepartie et évadent allègrement le fisc

    m’est avis que le statu-quo convient à la fois aux corporations et aux états et que les dindons de la farce sont encore une fois les citoyens, tout cela participant d’une vaste comédie dans laquelle ils ont l’illusion du libre arbitre mais sont en fait constamment orientés dans leur choix par les techniques les plus viles de propagande et de manipulation, inspirés directement de la psychanalyse, à la fois à des fins commerciale et politiques

    il faut reconnaitre le manque d’information et de pédagogie en ce domaine

      +6

    Alerter
    • ez // 10.06.2021 à 14h25

      voir Shoshana Zuboff sur le capitalisme de surveillance | VPRO Documentaire https://youtu.be/hIXhnWUmMvw

        +2

      Alerter
    • Aquarius15 // 10.06.2021 à 17h56

      Le FiSC n’a pas accès à « TOUT » ce qui est posté sur les réseaux sociaux, mais seulement aux pages publiques, et encore seuls quelques agents triés sur le volet (ou cadres) qui ont un accès internet non verrouillé depuis leur poste de travail.

      Ex : ils peuvent voir la belle Porsche sur la page publique d’un petit entrepreneur, mais pas lire ce qu’il raconte en privé avec ses potes. Ne pas confondre le FISC et la NSA.

        +2

      Alerter
      • ez // 11.06.2021 à 11h36

        certes, mais le périmètre d’application de la loi pourra être modifié par décret sans débat devant les élus

          +3

        Alerter
      • Fernet-Branca // 12.06.2021 à 21h52

        Les Fisc peut-être pas mais les services secrets français, pour ne parler que d’eux ont des Imsi-catcher qui se transportent dans un sac à abdos et qui ont de grandes oreilles .Sans compter toutes les back-doors installées dans les systèmes d’exploitation, les antivirus Norton, Mac Afee, Kaspersky, Antivir,…

          +0

        Alerter
        • yo // 13.06.2021 à 13h04

          vu dans mon bled lors d’une journée d’action – pacifique – contre les éoliennes, le camper van banalisé avec dedans la table d’écoute et tout l’équipement pour intercepter les communications, les gars ne se cachent même pas, le véhicule garé sur la place de la mairie, les portes grandes ouvertes, tout le monde les a grillés immédiatement

            +1

          Alerter
  • Pong // 10.06.2021 à 13h48

    Ok, alors en gros, pendant des décénies, on a justifié les pires horreurs au nom de la lutte contre le communisme et au motif qu’il fallait ne pas se laisser distancer par les russes ; pour s’apercevoir après la chute du mur qu’on avait fait dix fois pire (cf. Mk Ultra).

    C’est donc reparti pour un tour avec la Chine.

     » La politique est l’ensemble des procédés par lesquels des hommes sans prévoyance mènent des hommes sans mémoire. »

      +7

    Alerter
    • pong // 10.06.2021 à 23h51

      Correction :
      « La politique est l’ensemble des procédés par lesquels des hommes sans principes mènent des hommes sans mémoire.  »

      Je ne sais pas laquelle est la plus authentique mais elle est autrement plus juste.

        +4

      Alerter
  • paulo // 10.06.2021 à 18h04

    Le pdg de Microsoft est inquiet …..après Windows 10 et les upgrades sans demander leurs avis aux utilisateurs ….

    Quand on arrive à un tel degré de surréalisme ce n’est plus Orwell c’est Alice au Pays des Merveilles .

    L’histoire retiendra que les hommes sont devenus fous avant la Grande Catastrophe , et non après .

      +11

    Alerter
    • Fernet-Branca // 12.06.2021 à 21h43

      Et sur Android on vous demande votre avis?
      Des deux côtés les back-doors de la NSA pullulent.
      Meme l’état et les militaires Français se méfient de
      ses systèmes d’exploitation. Et mieux Nicolas Sarkozy, agent US lui même avait interdit à ses ministres le Blackberry à la mode à cette époque.

        +1

      Alerter
  • MrJoe // 11.06.2021 à 13h37

    L’hôpital qui se fout de la charité!

    Ce sont les premiers à créer tout le package à la « 84 ». Mais comme ce sont les chinois, olala, c’est pas bien , on va vers la dictature totalitairo-fascisto-communiste.

    Cette blague.

      +4

    Alerter
    • Orlov // 13.06.2021 à 09h06

      Oui la Chine est une dictature. La vie privée là bas, on oublie. Les aparatchiks gras comme des saucisses, le communisme à la sauce business.

      Parce que les Zetats Unis ne montrent pas l’exemple, on doit aduler un regime glaçant c’est ça ? Expliquez vous !

        +2

      Alerter
  • scc // 12.06.2021 à 09h57

    La Chine fait ouvertement ce que les USA font secrètement.
    C’est la seule différence.
    Dans les deux cas ce n’est certainement pas une avancée.

      +4

    Alerter
  • MDacier // 12.06.2021 à 11h50

    « Si on ne fait rien, 1984 d’Orwell deviendra réalité dans trois ans »

    C’est qui le « on » ???
    Le PDG de Kro$oft ?
    Et que propose t il de faire pour empêcher ce qui est déjà une réalité ??

      +1

    Alerter
    • Fernet-Branca // 12.06.2021 à 21h38

      Le département d’état US.
      Ce n’était pas difficile à trouver.

        +0

      Alerter
  • Fernet-Branca // 12.06.2021 à 18h38

    Le ministère de la vérité n’a pas attendu l’IA de toute origine pour exister. En France la presse qui est bien contrôlée a ré-ecrit l’histoire depuis longtemps. Il y a eu les précurseurs Raimond Aron, Hannah Arendt , Georges Orwell. Et depuis 1975 les BHL, André Glucksmann, Finkielkraut, Marek Halter jusqu’ a Raphaël Enthoven. Les Libération, Marianne, le Point , le Figaro sont au diapason avec Valeurs actuelles.
    Il m’a semblé que le Monde et même le Canard Enchaîné ( pas mauvais ces dernières semaines) ont cette semaine rejoint la Horde.

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications