Les Crises Les Crises
7.août.20157.8.2015 // Les Crises

Un ex-prisonnier de Guantanamo condamné à payer 134 millions de dollars

Merci 0
J'envoie

Ben c’est vrai ça, quelle idée de tirer sur des soldats étrangers qui envahissent un pays…

Une photo diffusée le 31 octobre 2010 montrant le Canadien Omar Khadr, un ex-prisonnier de Guantanamo

LOS ANGELES (AFP) -Un tribunal américain a ordonné à Omar Khadr, ex-prisonnier de Guantanamo, de payer 134,2 millions de dollars pour indemniser les familles des deux soldats américains victimes d’une attaque à la grenade qu’il a menée en Afghanistan en 2002.

L’avocat des familles des deux victimes Laura Tanner a salué la décision du tribunal de Salt Lake City (Utah, ouest des Etats-Unis), ajoutant toutefois qu’elle ne se faisait aucune illusion sur les chances qu’Omar Khadr, 28 ans et né au Canada, verse effectivement cette somme.

“Le jugement est une grande victoire pour nos clients, et ce qui est vraiment en question à présent c’est notre capacité à toucher cette indemnisation”, a expliqué Mme Tanner à l’AFP jeudi à propos de ce jugement rendu le mois dernier.

“La prochaine étape sera de travailler avec un conseiller canadien et de faire valider le jugement au Canada, pour qu’il puisse être appliqué comme un jugement canadien (…) et de tenter toutes les options possibles pour collecter ce que nous pourrons”, a-t-elle poursuivi.

M. Khadr a été rapatrié au Canada en septembre 2012, après dix ans passés dans la prison militaire américaine de Guantanamo Bay, à Cuba, à la suite de son arrestation en Afghanistan en 2002, alors qu’il était encore adolescent.

Il avait été condamné à huit ans de prison en 2010 à la suite d’une audience militaire au cours de laquelle il avait plaidé coupable d’avoir lancé une grenade qui a tué le soldat américain Christopher Speer et blessé Layne Morris.

Il a été relâché sous caution et en liberté conditionnelle au mois de mai cette année après qu’une cour d’appel canadienne eut rejeté les tentatives gouvernementales de le maintenir en détention.

Ses conditions de libération conditionnelle comprennent des limites à ses déplacements et le port d’un bracelet électronique.

Le père d’Omar Khadr, Ahmed Saïd Khadr, un Canadien né en Egypte, était considéré comme un membre influent d’Al-Qaïda. Il a été tué au Pakistan en 2003.

Source : France 24, le 3 juillet 2015.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

jules // 07.08.2015 à 03h10

Y manquent pas d’air, ceux-là !

Si la milice privée de l’oligarchie capitaliste transnationale — entendre le gouvernement des États-Unis — devait cracher cent trente-quatre virgule deux millions de dollars pour chacun des pauvres bougres sur la tronche de qui elle aura balancé tantôt de la mitraille, tantôt de la bombe, tantôt du drone, tantôt de l’uranium appauvri, tantôt du napalm, tantôt de l’agent orange, tantôt du 767 de la AA ou de la UA, sans rien dire ni des saloperies biscornues dont nous n’avons toujours pas connaissance officiellement ni des armes financières de destruction massive, ce depuis la fin de la grande guerre d’asservissement planétaire (1940-1945), — les forêts amazonienne, du Gola, du Congo, la Taïga et le lilas blanc de mon jardin ne suffiraient pas pour imprimer fût-ce la racine cubique de la centième partie des billets indispensables au dédommagement.

Mais bon, c’est vrai, imprimer des billets, c’est presque devenu illégal…

43 réactions et commentaires

  • Alex // 07.08.2015 à 00h36

    “Ben c’est vrai ça, quelle idée de tirer sur des soldats étrangers qui envahissent votre pays !!!!”

    Les USA avaient donc envahi le Canada, si je comprends bien?

      +16

    Alerter
    • Zylo // 07.08.2015 à 00h57

      Le commentaire est en effet un peu inexact et mériterait d’être corrigé….
      Mais sur le fond, c’est quand même un concept intéressant qui est inventé là par les US.

        +3

      Alerter
    • Manu // 07.08.2015 à 01h09

      Tu trouves ça drôle?

      Al-quaïda ou pas (d’ailleurs, c’était pas une organisation mad-in-usa-anti-sales-rouges ce groupe terroriste, mmh?), il est parti dans son pays d’origine défendre ce qui lui semble juste, que l’on aime ou pas ce qu’ils pensent. Dans les faits, les US sont les agresseurs et envahisseurs, point.
      Comme en Iraq, comme au viet-nam, comme en Corée. En fait partout où on impose la “démocratie et la liberté” à coups de bombes. Bientôt en Syrie. Et pourquoi s’arrêter là, quand la Syrie sera tombée, et que ce sera une annexe de la Lybie, l’Algérie (une certitude d’ailleurs), et tout le maghreb ensuite.

      Par contre, les dictatures du Golfe, niet, pas touche, ce sont nos amis.

      Avant c’était les rouges bouilleurs d’enfants, aujourd’hui les bougnoules égorgeurs de gentils péons qui n’en veulent de la Démocratie.

        +35

      Alerter
    • Crapaud Rouge // 07.08.2015 à 07h13

      votre pays” est bien sûr à prendre au sens large. Si je vivais (un certain temps) dans tel pays et qu’il se trouve envahi, je pourrais être amené à réagir comme si j’en étais un citoyen. Ça sert à rien de chercher la p’tit bête alors que le fond du sujet est manifestement ailleurs… 🙂

        +11

      Alerter
  • jp // 07.08.2015 à 01h16

    effectivement il est né canadien
    mais je trouve que le pire s’est que c’est un enfant soldat selon la Convention internationale des droits de l’enfant : il avait 15 ans au moment des faits, pas 18 ans !
    Les USA n’ont aucun scrupule à enfermer et condamner des mineurs à mort ou à la prison à vie .

      +43

    Alerter
    • Les Barniques // 07.08.2015 à 14h46

      Dès le départ, la question de l’âge de l’incriminé au moment des événements n’a jamais freiné les ardeurs des tenants de la ligne dure. Et ce, malgré les propres lois canadiennes ! De plus, il faut voir comment les tribunaux ont débouté le gouvernement fédéral la dernière fois : le délibéré n’a duré que trente minutes !!!
      http://www.ledevoir.com/politique/canada/440221/cour-supreme-omar-khadr-est-un-jeune-contrevenant

      Le gouvernement de Stephen Harper s’est littéralement acharné sur ce jeune homme depuis le début. Je me suis toujours demandé pourquoi ? Beaucoup prétendent que cela était motivé par la volonté d’en faire un exemple et gagner des points auprès de la base ultraconservatrice du parti Conservateur actuellement au pouvoir au Canada. Mais je trouve cela hors de proportion. J’ai plutôt vaguement l’impression que ce jeune homme gênait.

      Il faut savoir qu’à l’époque des faits, Khadr était parti avec son père. Les jugements en sa faveur (il y en a eu plusieurs) confirment son statut d’enfant soldat ; ayant été embrigadé par son propre père, il a été considéré non-responsable de cet acte (si toutefois il l’avait réellement perpétré.) ayant été sous l’emprise morale et psychologique de celui-ci. Or, ce père était très proche de Ben Ladden et très haut placé dans la hiérarchie.

      La saga entourant ce cas peut être vue comme notre “affaire Dreyfus” canadienne, non pas par son aspect racialiste mais par l’envergure qu’elle a prise dans la chose publique.

        +6

      Alerter
    • Libre // 09.08.2015 à 22h18

      Les USA ne condamnent plus à mort les délinquants juvéniles depuis 2005. De plus il est désormais interdit de les enfermer le restant de leur jours sans aucune possibilité de révision de leur peine ( Ghram C. Floride 2010) sauf pour crime de sang et ce uniquement au cas par cas (Miller C.Alabama 2012).Enfin la loi fédérale interdit de les enfermer avec des adultes depuis 2003 (Prison Rape Eliminaltion Act), les états ne respectant pas cette disposition s’exposant à perdre les subventions fédérales et à devoir payer de forts dommages et intérêts en cas de procès.Progressivement les USA mettent leur système judiciaire aux niveau des nations civilisées dans le monde dans ce domaine.Même si beaucoup reste à faire…Il y a encore beaucoup trop de personnes en prison ou condamnées à des peines démesurées par rapport à leur crime…

        +0

      Alerter
  • jules // 07.08.2015 à 03h10

    Y manquent pas d’air, ceux-là !

    Si la milice privée de l’oligarchie capitaliste transnationale — entendre le gouvernement des États-Unis — devait cracher cent trente-quatre virgule deux millions de dollars pour chacun des pauvres bougres sur la tronche de qui elle aura balancé tantôt de la mitraille, tantôt de la bombe, tantôt du drone, tantôt de l’uranium appauvri, tantôt du napalm, tantôt de l’agent orange, tantôt du 767 de la AA ou de la UA, sans rien dire ni des saloperies biscornues dont nous n’avons toujours pas connaissance officiellement ni des armes financières de destruction massive, ce depuis la fin de la grande guerre d’asservissement planétaire (1940-1945), — les forêts amazonienne, du Gola, du Congo, la Taïga et le lilas blanc de mon jardin ne suffiraient pas pour imprimer fût-ce la racine cubique de la centième partie des billets indispensables au dédommagement.

    Mais bon, c’est vrai, imprimer des billets, c’est presque devenu illégal…

      +72

    Alerter
    • Hezediel // 07.08.2015 à 05h03

      “entendre le gouvernement des États-Unis”

      Ceci est tout simplement inexact. Le gouvernement US depuis des décennies n’est qu’un organe exécutant. Le pouvoir réside dans l’oligarchie mondialiste : lobbies, réseaux médiatiques, militaro-industriels, financiers, industriels. Ce sont bien eux qui financent les campagnes présidentielles américaines et pas d’autres.

        +20

      Alerter
      • Micmac // 07.08.2015 à 14h42

        C’est très exactement ce qu’a écrit Jules : les USA sont la milice privée de l’oligarchie.

        Relisez la phrase.

          +6

        Alerter
  • Boyington // 07.08.2015 à 03h14

    «quelle idée de tirer sur des soldats étrangers qui envahissent un pays !!!!»

    Omar Khadr est d’origine égypto-palestinienne et de nationalité (citoyenneté pour être exact) canadienne en rien afghane.

      +11

    Alerter
    • Spiridon // 07.08.2015 à 07h33

      Et alors, en tant que Canadien il n’avait pas le droit de rejoindre l’armée afghane? Autrement dit si la légion, faite d’étrangers qui défilent le 14 juillet, fait des saloperies identiques à celles de l’armée française, elle n’est pas passible des mêmes poursuites ou des mêmes protections?
      En tout cas, ce devrait être au Canada ou à l’Afghanistan d’entreprendre quoique ce soit.

        +9

      Alerter
    • Morne Butor // 07.08.2015 à 11h06

      Merci d’avoir remplacé “[…] qui envahissent votre pays !!!” par “[…] qui envahissent un pays…”
      C’est beaucoup moins racoleur et je veux bien admettre que c’est exact d’un certain point de vue.

        +0

      Alerter
    • Celimen // 09.08.2015 à 12h43

      Pas d’accord Olivier, svp ne généralisons pas à tort et à travers sur l’oummat: beaucoup de musulmans ne se reconnaissent pas dans ces groupes armés “religieux” (sic) tels que Al-Qaïda, qui semblent d’ailleurs tuer plus de musulmans que d’américains, soit dit en passant…

      Donc ce gamin (enfin surtout son père) n’avait rien à faire là-bas.

      Après les envahisseurs anglais, russes, arabos-américains-pakistanais (même sac de vipères qui finissent par se mordre entre-eux…) quelle bonne âme voudra bien les laisser en paix?

        +2

      Alerter
      • RGT // 09.08.2015 à 18h25

        Après les envahisseurs .., russes,..

        Les russes n’ont pas envahi l’Afghanistan.

        En fait le gouvernement de l’URSS a envoyé des troupes pour lutter contre Al Qaïda à la demande du gouvernement Afghan légalement élu qui se retrouvait avec attaque de salafistes étrangers sur son sol pilotée depuis la Maison Blanche (de Washington).

        Il faut quand-même préciser que ce gouvernement légalement élu était tout socialiste (au vrai sens du terme, pas comme le nôtre) et qu’il prônait l’égalité des sexes, un système social équitable, une certaine distanciation vis à vis de la religion pour faire de ce pays un état moderne. Ce à quoi les afghans aspiraient réellement quand il l’ont élu.
        Ils ont eu leur “révolution de couleur” par le biais d’Al Qaïda, et fortement instrumentalisée le jour où l’URSS est intervenue à la demande de ce gouvernement.

        Bref, ce n’était que la première fois que les USA ré-écrivaient l’histoire de ce pays pour le plus grand malheur de sa population.

        Imaginez ce qu’il serait devenu si les USA n’avaient pas envoyé Ben Laden et ses excités foutre le bordel là bas…

        L’URSS n’aurait eu AUCUNE raison d’intervenir car le gouvernement légal afghan ne lui aurait pas demandé, et ce pays serait peut-être un hâvre de paix aujourd’hui.

          +1

        Alerter
        • Celimen // 10.08.2015 à 11h48

          L’invasion par l’URSS en 1979 bien sûr…

            +0

          Alerter
  • Nosto Dramus // 07.08.2015 à 05h52

    Si l’emploi d’une arme conventionnelle contre des militaires de l’Empire en territoire étranger devient condamnable, l’emploi d’armes non conventionnelles contre des populations civiles étrangères et non armées reste parfaitement moral.

    Merci les États-Unis.

      +28

    Alerter
    • Spiridon // 07.08.2015 à 07h34

      Plus que moral, vertueux! Surtout entre le 6 et le 9 août!

        +10

      Alerter
  • Subotai // 07.08.2015 à 06h07

    Rien ne change avec le temps.
    Les Brigades Internationales sont toujours passibles des tribunaux fascistes. Quand ils ne sont pas éliminés, avec les méthodes modernes: drones, bombes guidées, missiles, sans autre forme de procès.

      +14

    Alerter
  • LAFOREST // 07.08.2015 à 07h21

    On devrait appliquer la même procédure à tous les soldats du monde … à l’américain qui tue en Irak, Syrie, qui a tué dans ces pays et au Vietnam, en Corée Afghanistan …. etc… aux français qui ont tué dans toutes les guerres coloniales … qui tuent encore en Afrique ….. bref la liste est longue ! mais les anglo-saxons avec leurs procédures contre les individus, les états que ce soit pour des motifs fallacieux de guerres, ou commerciaux … ont trouvé ce moyen pour faire du fric sur le dos des pauvres, des faibles qui ne peuvent lutter contre leurs armadas de juristes qui pondent des lois des sanctions pour se remplir les poches… ils ne savent faire que cela désordres – guerres – sanctions – pillages – mise à sac des pays – survivants devant payer leurs agresseurs — bref la Pax Américaine dans toute sa splendeur habituelle … et en plus faut dire MERCI !!!

      +22

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 07.08.2015 à 07h35

    Laissons-les faire, ils ridiculisent eux-même leur système judiciaire fondé sur un individualisme de fous. Il ne reste qu’à prier pour qu’on ne les imite pas trop vite.

      +12

    Alerter
    • RémyB // 07.08.2015 à 07h54

      ils se ridiculisent tant que (le gouvernement) la justice canadienne
      ne répond pas à la sanction prononcée par ce tribunal étasunien …

        +3

      Alerter
  • Noureiev // 07.08.2015 à 08h02

    Ce que fait ce tribunal à ce jeune avec 138 millions de $ à payer en portant un bracelet ressemble fortement au comportement de l’UE vis à vis de la Grèce. Il y a du Washington toujours et partout.

      +14

    Alerter
  • Laurent // 07.08.2015 à 08h36

    Ils s’attendaient à quoi les américains ? Qu’on leur jette des fleurs pour avoir bombardé un pays ?

      +8

    Alerter
  • Alain // 07.08.2015 à 09h29

    Prochaine étape: condamner des résistants de 40-45 à indemniser les familles des soldats allemands tués lors de leurs opérations

    Ceci dit, être condamné à payer 13.400$ aurait été un problème, mais 134 Mio …

    Il pourrait aussi intenter une action contre l’état américain pour détention illégale et lui demander 134 Mio indemnité qui lui permettrait d’honorer ce jugement à la con dont les Américains ont le secret

      +12

    Alerter
    • Grognon // 07.08.2015 à 13h08

      Comparer Al-Qaida aux résistant de 39-45…
      Pour le contexte : les USA sont allés en Afganistan après des attentats ayant fait des milliers de morts civils sur leur sol. Il ne faut tout de même pas tout mélanger.

        +0

      Alerter
      • Subotai // 07.08.2015 à 18h29

        Heu… en quoi les Afghans étaient responsables..?

        Ah oui, Unocal…

          +6

        Alerter
      • Manu // 07.08.2015 à 22h55

        “Comparer Al-Qaida aux résistant de 39-45…”

        Dans la forme, c’est pourtant juste.

        Avant d’en faire des héros, la RIF était bien un pur groupe terroriste.
        Selon les lois, c’étaient des terroristes, et du point de vu français, et du point de vu allemand.
        Faire sauter des bombes et assassiner des gens, c’est ça le terrorisme.

        La seule différence entre un terroriste et un bon terroriste, ce sont les idées.
        Un opposant/résistant armé, c’est un terroriste qui a des idées et motivations que l’on approuve.

          +3

        Alerter
        • Grognon // 09.08.2015 à 15h55

          Oui, c’est juridiquement la même chose. Excusez-moi de préferrer l’idéologie de la Résistance à celle d’Al-Qaida.
          Et à l’époque, les résistants étaient sommairement executés. Là, le libérer et laisser les familles endeuillées lui faire un procès au lieu d’une vendetta ne me semble pas monstrueux.

            +0

          Alerter
      • NS // 08.08.2015 à 20h24

        attentats dont eux mêmes sont les auteurs, aucun Afghan n a commis d attentats aux USA

          +0

        Alerter
  • Elie Troyaj // 07.08.2015 à 11h56

    Boah, pourquoi tout le monde saute en l’air ? c’est juste une petite dérive du fonctionnement judiciaire décentralisé et non régalien des USA : certaines catégories de juges sont des élus locaux et non commis par l’Etat ni Washington. Ils sont donc clientélistes et vont dans le sens de leur prochain mandat, et sont parfois, heu, excentriques (tarés ?) De plus, chaque Etat a son autonomie et chaque comté de chaque Etat aussi, et font leurs propres lois dans divers domaines.

    Par ailleurs, il y a un trait de caractère US spécifique : ça ne peut pas être eux les coupables. C’est comme ça, et c’est encore pire chez les conservateurs religieux, qui considèrent que les USA font l’oeuvre de Dieu.

    Ca donne ça : la guerre en Afghanistan était une Croisade, ni plus ni moins, et qu’un mécréant tue un soldat US revient à tuer en messager de Dieu. Et comme pour les USA, tout se règle par l’argent, car “In God we trust” est écrit en vert, rien d’étonnant à ce que l’absolution soit une facture. Et les 134 millions pour deux morts, ce n’est pas grand chose à une époque de milliardaires obscènes et de série télé où il n’y a pas de butin sérieux en dessous de 50 millions de milliards de dollars.

    Par dessus le marché, Salt Lake City est en Utah, un Etat très religieux et conservateur donc, et en plus indépendant de caractère : il a une forte population mormonne, ces Chrétiens messianiques polygames et heu, originaux ( soupir épuisé par la recherche d’euphémisme ) Ils sont sujets à controverse et à railleries, et ce trait est entré dans leur identité. Pour être clair : ils n’ont pas peur de l’excès, tout comme les Texans (eux pour d’autres raisons que le mormonnisme) même selon les standards US déjà pas mal excessifs vus de chez nous.

    Alors donc, ce jugement délirant ne l’est pas tant que ça si on regarde les choses des points de vue :
    – bigot et religieux de l’Utah,
    – décadent et officiellement psychopathe des USA actuels (et nous ne sommes pas loin derrière en UE. D’ici 3 ans, on en sera là où ils en sont aujourd’hui)

    C’est juste une manifestation de plus de leur indépendance face à la réalité, qu’elle soit matérielle (l’état général du pays dans tous les domaines, prétendument le plus puissant du monde) ou humaine, comme on le voit ici.

    Quand on est libre, on est libre, ce n’est quand même pas la réalité qui va dicter ce qui est lucide ou pas. Nos esprit enchaînés ne peuvent pas comprendre.

      +12

    Alerter
  • Georges // 07.08.2015 à 12h00

    Ces étasuniens en rajoutent sans arrêt dans la spirale de la violence, d’autant plus qu’ils sont à l’initiative, directement ou indirectement, de la plupart des violences actuelles.

    Ce jugement est un cadeau fait aux recruteurs d’Al Quaïda et autres.
    Faire des martyrs en poursuivant avec acharnement.
    ———
    Croire avoir raison en toutes circonstances.

    Deux fanatismes qui se rencontrent et s’opposent.

      +4

    Alerter
  • Flury // 07.08.2015 à 13h16

    Ah, heureusement que le ridicule ne tue pas, là, on atteint des sommets!
    On n’est jamais déçu par les américains!
    Mais qu’y faisaient-ils?
    Et s’ils reversaient une partie ce qu’ils ont piqué au Chili, en Amérique du Sud, en Irak etc…
    Pitoyable!

      +8

    Alerter
  • Max // 07.08.2015 à 13h45

    Qu’il soit condamné à payer une somme qu’il ne pourra jamais payé est déjà un problème un peu comme ces convicts qui sont condamnés à des centaines d’années de prisons.
    Mais sur le principe en lui même, ca ne me choque pas, il est citoyen d’un pays participant a une coalition intervenant en Afghanistan malgré les réserves que l’ont peut avoir, on ne tire pas sur les soldats de la coalition dont est membre son pays.
    Pendant la guerre d’Algérie, que je n’ai pas connu, j’aurai été pour le retrait de l’armée française mais pas au point d’être du coté des porteurs de valises du FLN.
    Cela dit, il faut que les USA aussi se jugent, ils ont tués notamment avec des drones des milliers de civils, eux aussi avaient des familles, eux aussi attendent justice.

      +7

    Alerter
  • achriline // 07.08.2015 à 15h11

    C’est un point de vue !!!
    On peut aussi dire que si les américains n’étaient pas allés en Afghanistan où, sauf contrôler des pipelines et affronter l’Urss/Russie, ils n’avaient rien à faire, ces hommes (et tous les autres) n’auraient pas été tués ou blessés.
    Sait-on combien ces mêmes militaires ont tué d’Afghans y compris des civils et peut-être même des enfants ?

      +4

    Alerter
    • achriline // 07.08.2015 à 15h18

      Bon … mon commentaire apparait un peu comme un cheveu sur la soupe mais je réagissais à un commentaire qui a disparu.

        +1

      Alerter
  • St3ph4n3 L. // 07.08.2015 à 16h03

    Je trouve tout cela d’une extraordinaire cohérence ! D’un côté, il y a l’armée, qui sert à faire la loi quand ont échoué les autres solutions (diplomatiques, démocratiques, etc). De l’autre côté, ce gros paquet de pognon, ça peut pareillement servir à s’extirper de la loi commune en vivant plusieurs vies sans contrainte.

      +1

    Alerter
  • eBry // 07.08.2015 à 17h05

    67 millions d’USD par soldat mort, alors que c’est un risque de leur métier?

    70 millions de morts pendant la seconde Guerre Mondiale, cela donne donc 4,7 millions de millards, à comparer aux 87.000 millards du PIB mondial.

    Ils auraient dû demander 600 milliards de fois de plus et une rente illimitée transmissible de génération en génération…

      +1

    Alerter
  • Van // 07.08.2015 à 17h20

    et qui payera les familles des presque 2 millions d’irakiens assassinés lors de l’invasion américaine en 2003 ??? et la destruction des infrastructures d’un pays tout entier .

      +6

    Alerter
  • Patrick Luder // 07.08.2015 à 17h36

    Bon ben alors pour avoir la possibilité de verser 134 millions …
    ne lui reste plus que de devenir criminel ou faire de la politique ;o)

      +3

    Alerter
  • Morne Butor // 07.08.2015 à 17h41

    Curieux de voir tant de gens découvrir la loi du plus fort, la “loi” la plus simple et la plus naturelle qui soit. Rome a tenu tant que ses armées arrivaient à repousser le barbare = la Pax Romana. Les États-Unis tiendront tant qu’ils seront capables d’imprimer les dollars qui leur permettent de conserver l’armée la plus puissante qui ait jamais existé dans toute l’histoire de l’humanité. Tant qu’ils sont les plus forts qui peut les empêcher de faire et imposer ce qu’ils veulent, y compris des pénitences absurdes comme cette amende déraisonnable (aussi déraisonnable que celle infligée à Kerviel) ? personne.

    Et mis à part, compter les points, je vois mal ce que nous, petit peuple, pouvons faire pour changer les choses. Et lorsque l’Amérique mettra un genou à terre, qu’arrivera-t’il ? un nouvel Age Sombre ou une nouvelle super puissance ? nul ne sait et nulle ne propose la moindre utopie digne d’attention, à ma connaissance. Des idées, quelqu’un saura-t’il nous faire rêver ?

      +0

    Alerter
    • Nosto Dramus // 07.08.2015 à 21h53

      On a longtemps considéré les Barbares comme seuls responsables de la dislocation de l’Empire romain d’Occident, mais à l’heure actuelle on s’interroge encore sur l’ensemble de ses causes, d’autant que l’Empire d’Orient, lui, va perdurer jusqu’en 1453.

      Si l’Empire occidental s’est largement germanisé, les Saxons, les Francs, les Burgondes et les Wisigoths se sont tout autant romanisés/latinisés/voire christianisés. C’est d’ailleurs sur les bases de ces anciennes provinces romaines, de ses lois, de ses infrastructures, qu’ils créeront leurs royaumes respectifs.
      Le Latin restera la langue de la loi, de l’administration et du pouvoir, mais aussi celle du sacré.

      Le Christianisme fait d’ailleurs partie de l’une de ces autres causes.
      De la même manière que le Bouddhisme annihilera bien plus tard la pensée/tradition guerrière mongole, le Christianisme va venir à bout de la pensée/tradition guerrière latine et de son universalisme plus limité.

      Elle est là la bonne nouvelle.
      L’évolution des idées reste un levier indispensable au changement.

      La mauvaise, c’est que ça va dans les deux sens.
      Comprenez bien qu’actuellement nous perdons la partie, du point de vue des idées (et non des marchandises) le monde s’américanise bien plus que les États-Unis ne se mondialise, et je crains bien plus leur pouvoir de nuisance médiatique, cinématographique, culturelle que leur planche à billet. 🙁

      Manquerait plus qu’un parti Républicain puisse voir le jour en France, tiens…
      Ouvertement libéral et pro atlantiste.
      Ah, bah, non merde, c’est déjà fait, dis donc.

        +6

      Alerter
  • eBry // 08.08.2015 à 20h22

    Pourquoi limiter les indemnités à quelques uns?

    Comme je l’ai calculé dans un post précédent, 70 millions de morts pendant la seconde Guerre Mondiale, cela donne 4,7 millions de millards, à comparer aux 87.000 millards du PIB mondial…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications