Bon, ben voilà les preuves des Américains :  🙂

Plus sérieusement, voici le communiqué de RIA après la conférence de presse à huis-clos sans preuves des Américains :

Washington présente sa propre version

MOSCOU, 23 juillet – RIA Novosti

Les représentants de la NSA ont tenu à Washington une conférence de presse à huis clos sur le crash du vol malaisien MH17 en Ukraine, écrit mercredi le quotidien Kommersant.

Selon les renseignements américains, l’avion aurait été abattu depuis le territoire des forces d’autodéfense, très probablement par erreur. Les renseignements américains n’ont pas réussi à prouver l’implication des forces russes dans le crash de l’appareil. Les Etats-Unis ont qualifié “d’inconsistantes” les informations présentées par le ministère russe de la Défense sur la catastrophe, sans pour autant fournir leurs propres preuves documentées.

La NSA a, pour la première fois, dévoilé aux journalistes sa version du crash du Boeing 777 malaisien. La conférence de presse s’est tenue à huis clos: les journalistes avaient le droit d’utiliser les informations obtenues mais l’interdiction de se référer à des personnes concrètes dans leur article.

D’après les communiqués des agences de presse américaines et européennes dont les représentants étaient présents à cette conférence de presse, les Etats-Unis sont persuadés que l’avion a été abattu par un missile sol-air du système Bouk (SA-11) lancé depuis le territoire contrôlé par les forces d’autodéfense. Les USA ignorent qui exactement a abattu l’appareil, mais sont enclins à penser que les indépendantistes auraient pu le faire “par erreur”. Selon les USA, les forces d’autodéfense avaient abattu plus tôt 12 avions de l’armée ukrainienne.

Les représentants de la NSA ont reconnu ne pas disposer de preuves de l’implication de la Russie dans le crash de l’avion: d’après eux, les Etats-Unis n’ont pas d’informations sur la présence de Russes sur les lieux du lancement ni sur le fait que les opérateurs de la DCA aient été formés en Russie. “Nous ne connaissons pas le nom de celui qui a appuyé sur le bouton, nous ignorons son grade et nous ne sommes même pas sûrs à 100% de sa nationalité”, aurait ainsi révélé un représentant de la NSA, cité par l’agence Associated Press.

Dans le même temps, les représentants de la NSA ont déclaré que la Russie avait “créé les conditions” ayant conduit à la catastrophe aérienne en Ukraine. Ils ont accusé la Russie de fournir des armes aux forces d’autodéfense, y compris des armes antiaériennes et des chars. Toutefois, selon l’un des orateurs, avant le crash du Boeing les Etats-Unis ignoraient que les forces d’autodéfense disposaient de systèmes Bouk.

La NSA a qualifié “d’inconsistantes” les données des militaires russes sur les événements du 17 juillet. Le ministère russe de la Défense avait présenté lundi ses arguments pour expliquer que le Boeing malaisien aurait pu être abattu par l’armée ukrainienne. A titre de preuve, le ministère avait publié les photos satellite de l’endroit où se situe la DCA ukrainienne, prises du 14 au 18 juillet.

Par ailleurs, les représentants de la NSA ont refusé de fournir aux journalistes des preuves documentées pour appuyer leurs conclusions. Selon eux, les conclusions de la NSA se basent sur les photos satellites, les conversations interceptées et les réseaux sociaux.

Voici l’analyse du Saker

The most pathetic case of backpedaling I have seen in my life

Check out this story by AP and compare the lame, pathetic and self-evident nonsense of these so-called “intelligence officials” offer with the hard fact based presentation of the Russian Air Force Chief of Staff.

Here is the full article with my comments in blue.

WASHINGTON (AP) — Senior U.S. intelligence officials said Tuesday that Russia was responsible for “creating the conditions” that led to the shooting down of Malaysia Airlines Flight 17, but they offered no evidence of direct Russian government involvement

The intelligence officials were cautious in their assessment, noting that while the Russians have been arming separatists in eastern Ukraine, the U.S. had no direct evidence that the missile used to shoot down the passenger jet came from Russia.

The officials briefed reporters Tuesday under ground rules that their names not be used in discussing intelligence related to last week’s air disaster, which killed 298 people.

The plane was likely shot down by an SA-11 surface-to-air missile fired by Russian-backed separatists in eastern Ukraine, the intelligence officials said, citing intercepts, satellite photos and social media postings by separatists, some of which have been authenticated by U.S. experts.

But the officials said they did not know who fired the missile or whether any Russian operatives were present at the missile launch. They were not certain that the missile crew was trained in Russia, although they described a stepped-up campaign in recent weeks by Russia to arm and train the rebels, which they say has continued even after the downing of the commercial jetliner.

In terms of who fired the missile, “we don’t know a name, we don’t know a rank and we’re not even 100 percent sure of a nationality,” one official said, adding at another point, “There is not going to be a Perry Mason moment here.”

White House deputy national security adviser Ben Rhodes said the U.S. was still working to determine whether the missile launch had a “direct link” to Russia, including whether there were Russians on the ground during the attack and the degree to which Russians may have trained the separatists to launch such a strike.

We do think President Putin and the Russian government bears responsibility for the support they provided to these separatists, the arms they provided to these separatists, the training they provided as well and the general unstable environment in eastern Ukraine,” Rhodes said in an interview with CNN.

He added that heavy weaponry continues to flow into Ukraine from Russia following the downing of the plane.

The intelligence officials said the most likely explanation for the downing was that the rebels made a mistake. Separatists previously had shot down 12 Ukrainian military airplanes, the officials said.

The officials made clear they were relying in part on social media postings and videos made public in recent days by the Ukrainian government, even though they have not been able to authenticate all of it. For example, they cited a video of a missile launcher said to have been crossing the Russian border after the launch, appearing to be missing a missile.

But later, under questioning, the officials acknowledged they had not yet verified that the video was exactly what it purported to be

Despite the fuzziness of some details, however, the intelligence officials said the case that the separatists were responsible for shooting down the plane was solid. Other scenarios — such as that the Ukrainian military shot down the plane — are implausible, they said. No Ukrainian surface-to-air missile system was in range. (That is a lie as proven by the Russian satellite imagery and signal intercepts which prove that they Ukies had plenty of batteries freshly brought right next to the combat zone even though the Novorissians had just one Su-25 close air support aircraft in their entire inventory)

From satellites, sensors and other intelligence gathering, officials said, they know where the missile originated — in separatist-held territory — and what its flight path was. But if they possess satellite or other imagery of the missile being fired, they did not release it Tuesday. A graphic they made public depicts their estimation of the missile’s flight path with a green line. The jet’s flight path was available from air traffic control data.

In the weeks before the plane was shot down, Russia had stepped up its arming and training of the separatists after the Ukrainian government won a string of battlefield victories. The working theory is that the SA-11 missile came from Russia, although the U.S. doesn’t have proof of that, the officials said.

U.S. Ambassador to the U.N. Samantha Power said last week that “because of the technical complexity of the SA-11, it is unlikely that the separatists could effectively operate the system without assistance from knowledgeable personnel. Thus, we cannot rule out technical assistance from Russian personnel in operating the systems,” she said.

Asked about evidence, one of the senior U.S. intelligence officials said it was conceivable that Russian paramilitary troops are operating in eastern Ukraine, but that there was no direct link from them to the missile launch.

Asked why civilian airline companies were not warned about a possible threat, the officials said they did not know the rebels possessed SA-11 missiles until after the Malaysian airliner was shot down(WHAT?  Even I knew this, just by reading the reports about the seized Buks, reports which even included photos.  They are really insulting our collective intelligence again!)

Photos

Tardivement, 4 photos ont été communiquées par les États-Unis, relayées en chien fidèle par le Washington Post :

Cela serait une base russe construite en Russie près de Rostov, qui aurait servi à entrainer des rebelles…

Ces 3 images sont censées représenter des lanceurs anti-aériens, prises en zone contrôlée par les rebelles…

(je veux jouer les types de mauvaise foi, mais enfin, on ne voit quand même pas grand chose, vous voyez des Bouk vous ? Quand à savoir où c’est pris…)

Euh, bon, on ne voit pas grand chose, et c’est un début d’information (mais ils viennent d’où, ils sont allés où et ils sont où aujourd’hui ???), mais ce qui est vraiment intéressant, ce sont des preuves de QUI a tiré le 17 juillet…

Chapeau pour la 1ère puissance d’espionnage au monde…

Enfin, à vous de vous faire votre opinion – ou à tout le moins de conclure qu’ile st bien impossible de s’en faire une…

EDIT : un lecteur du blog (merci à lui) a gentiment fait ce montage avec les dernières informations

La conférence de presse du 23/07

Elle est ici en anglais :

J’aimerais que vous m’aidiez à traduire le compte rendu officiel.

APPEL A L’ENTRAIDE TRADUCTION ANGLAIS -> FRANCAIS :

J’ai créé un pad ici, pour un travail en commun. Il faut traduire paragraphe par paragraphe. (TERMINÉ, merci !)

N’hésitez pas à participer et à vous corriger les uns les autres, pour avoir une belle traduction à la fin. 🙂

267 réponses à Crash du MH17 : la version des Américains (+entraide traduction)

  1. Kiwixar Le 24 juillet 2014 à 04h16
    Afficher/Masquer

    L’illustration avec Colin Powell est vraiment excellente… 😀

    Concernant la “création de conditions ayant conduit à la catastrophe aérienne en Ukraine” :
    – l’Otan qui cherche à s’étendre jusqu’à la frontière russe
    – l’UE qui demande à l’Ukraine de choisir entre l’UERSS et la Russie, alors qu’elle aurait pu être un pont entre les deux
    – un putsch soutenu par l’Otan
    – la loi interdisant l’utilisation de la langue russe + nazis au pouvoir > séparatisme
    – aucune discussion, déchaînement de violence (à comparer à l’appel à tempérance à Yanoukovitch pendant les manifs de Maïdan)
    – avions ukies qui se planquent derrière les avions de ligne pour bombarder
    – non-fermeture de l’espace aérien
    – contrôle aérien qui amène le MH sur la zone
    – possibilité que ce soient des Bouks ukies qui aient tiré


  2. vérité2014 Le 24 juillet 2014 à 04h22
    Afficher/Masquer

    Une base russe en Russie…whaouuuuuuuuu fortishs les mecs à la CIA/NSA…sont trop fort,top délire

    C’est du lourd une base russe en Russie…casus belli

    (rires)

    nb:je propose que le couple NSA/CIA participe au Festival Juste pour Rire de Montréal

    Ils ont des chances de remplir une grande salle…

    trop le fun leurs conclusions

    http://www.hahaha.com/fr


    • ANNA Le 24 juillet 2014 à 09h56
      Afficher/Masquer

      Surtout que les “séparatistes” ont fait déjà la guerre en Bosnie, la guerre en Tchétchénie, et certains même en Syrie, Ils n’ont pas vraiment besoins de s’entrainer eux. Ceux qui ont besoin d’entrainement c’est les civils du Donbass, qui ont rejoint les rangs des combattants pour la NovoRussie libre. Mais eux, ils ne vont pas franchir la frontière avec la Russie pour aller s’entrainer a Rostov. C’est une info dune idiotie incommensurable comme info, mais les lecteurs occidentaux gobent ça…


      • OlegM Le 24 juillet 2014 à 13h49
        Afficher/Masquer

        Les séparatistes venus de Russie comme Guirkine?
        Oui il a fait la Bosnie. Avec les valeureux tchetniks.
        Mais en fait il est séparatiste ou occupant? Car c n’est quand même pas son appart de Moscou qu’il veux séparer de l’Ukraine, non?

        PS. La censure dans les commentaires devient vraiment pitoyable.

        (Modérateur amateur (j’ai d’autres activités) qui donne un coup de main à Monsieur Berruyer, je fais ce que je peux au vu du nombre de commentaires postés à la minute. Je ne suis probablement pas exempt de critiques, mais veuillez croire que je fais ce que je peux, pour que le blog continu à être lisible.
        Si j’ai supprimé un commentaire qui n’aurait pas dû l’être (ce qui est possible, je suis faillible), j’en suis navré. Le Modo.)


        • moderato si cantabile Le 24 juillet 2014 à 14h50
          Afficher/Masquer

          Oui, bien sûr, Strelkov est un russe de Russie, mais a t-il peut être de la famille dans le Dombass, des copains aussi. Comme bien d’autres “russes”. Et aussi ont-ils peut être un sentiment compréhensible pour les gens qui y habitent, pour l’histoire de cet endroit.
          Mais, quel est le lien de la CIA, de Biden&fils, de Sikorski, de Bildt, des mercenaires Blackwater, des mercenaires nazis de toute l’Europe dont la France, avec cet endroit, afin qu’ils se fassent plaisir en tuant des femmes, des vieux et des enfants qui ne leurs ont rien demandé.


          • Laurence Guillon Le 26 juillet 2014 à 20h15
            Afficher/Masquer

            Oui, exactement. Pour un certain nombre de gens à l’esprit tordu, les Russes sont les seuls à ne pas avoir le droit d’aller se battre en Ukraine. Le monde entier sauf eux. Ils doivent rester sagement à regarder l’épuration ethnique menée par une bande de gangsters au service des gros parrains américains juste derrière leur frontière. Respect au commandant Strelkov, c’est un homme. Respect au Donbass. Et honte aux Européens qui se font les complices d’un ethnocide.


        • ANNA Le 24 juillet 2014 à 15h08
          Afficher/Masquer

          @OlegM

          A votre gouverne, I.Strelokov &C° (avec une brigade) a été basée en Crimée au moment des événements. Ça venu en Ukraine de l’Est, a Donbass, a toute sa légitimité, vu que le 25 fevrier, la constitution ukrainienne a été bafoué par vos amis de Maidan. Au moment ou la constitutionnalité ukrainiènne est rompu, tout est légitime


        • tepavac Le 24 juillet 2014 à 16h40
          Afficher/Masquer

          c cool ton aide merci. c mieux que le service public. la continuité est assuré


    • Daniel Le 24 juillet 2014 à 13h34
      Afficher/Masquer

      Les ricains sont tellement habitués à avoir des bases partout dans le monde qu’il faut toujours préciser le lieu (base américaine au Japon, en Allemagne, en Espagne….). Cependant ce n’est pas le cas de la Russie…. mais la Russie pour eux reste toujours l’URSS des années 60….


    • Gérard Lepage Le 24 juillet 2014 à 14h22
      Afficher/Masquer

      NSA/CIA Bobards d’Or du siècle !


      • harvest02 Le 24 juillet 2014 à 18h08
        Afficher/Masquer

        Oui, ils peuvent faire mieux … Ils pourraient trouver (prouver) que le Titanic finalement c’était Poutine aussi.


  3. Louis Le 24 juillet 2014 à 04h50
    Afficher/Masquer

    passage intéressant :

    “QUESTION: I’m just saying – and then on the – this trajectory thing that you said was put out by the Embassy —
    MS. HARF: I didn’t say that was new yesterday. We posted that a few days ago.
    QUESTION: Right. But I mean, if you just look at that – a lay person looking at it, it’s a line drawn on a satellite photo with no – nothing to back it up.
    MS. HARF: Well, as I said, it’s based on a series of classified information —
    QUESTION: Which we have to —
    MS. HARF: — which we are —
    QUESTION: — we have to take the leap of faith to believe that – right?
    MS. HARF: Well, Matt, we are trying to put as much out of this out –”

    “it’s a line drawn on a satellite photo”

    “line drawn”

    Ah ah ah ah !


    • Louis Le 24 juillet 2014 à 04h52
      Afficher/Masquer

      “QUESTION: Well, I know, but anyone can draw a line on a map. They can. I mean, I’m not saying that —
      MS. HARF: That’s not what our intelligence community does. That’s not what the U.S. Government does when we go out there and present a case to the world. We have –”

      Colin Powell ou es tu? 😀


  4. vérité2014 Le 24 juillet 2014 à 04h55
    Afficher/Masquer

    Washington has a mountain of evidence but isn’t disclosing it. What is Washington hiding? Will the investigation show something the West doesn’t want to see? And do we hear a drumbeat of war?

    CrossTalking with Vladimir Suchan, Eric Kraus and Eric Draitser.

    https://www.youtube.com/watch?v=yy8r9hbeerk&list=UUpwvZwUam-URkxB7g4USKpg


    • chios Le 24 juillet 2014 à 08h31
      Afficher/Masquer

      vers la fin:
      Le Congrès demande: Russie devient une nation hostile
      Kiev demande: statut de nation protégée comme le Japon et Israël !!!!!!

      d’autre part:hier, l’Union Européenne n’a décidé d’aucune sanction.
      Et, ‘hier, j’ai assisté à une réunion de banquiers,(cite les chinois), nécessité pour la Russie de sortir du dollar pour avoir une politique indépendante.


  5. Lad Le 24 juillet 2014 à 06h49
    Afficher/Masquer

    Une anthologie !!!


  6. Louis Le 24 juillet 2014 à 06h50
    Afficher/Masquer

    Un montage que j’ai réalisé vite fait pour montrer sur une carte tous les endroits mentionnés dans les différents documents qui ont jusqu’ici été apportés par les différents partis.

    Pour les gens comme moi qui sont assez vite paumés …

    http://img11.hostingpics.net/pics/723183MH17.jpg


    • Chris Le 24 juillet 2014 à 07h49
      Afficher/Masquer

      Merci pour ce montage qui permet de réaliser les bobards de certains.


    • Crapaud Rouge Le 24 juillet 2014 à 08h02
      Afficher/Masquer

      Vraiment très bien votre montage, merci ! 🙂


    • Ledahu Le 24 juillet 2014 à 11h08
      Afficher/Masquer

      Pardon mais d’où sort le trajet du avion? C’est très très important de l’avoir correcte, qui n’est pas le cas!


    • Louis Le 24 juillet 2014 à 21h51
      Afficher/Masquer

      Bah je l’ai pris là

      http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/07/mh17_brief_01-900.jpg

      S’il est pas correct là c’est la faute des autorités russes pas la mienne :p


      • Ledahu Le 24 juillet 2014 à 22h57
        Afficher/Masquer

        Merci pour ça, je vois que le trajet n’était pas mise (par les russes), qui est une autre faute car ça devra le perspective complet pour les non pilotes. Le fait que MH17 a sorti du Airway l980, que personne peut expliquer sauf Kiev!


  7. LA ROQUE Le 24 juillet 2014 à 07h22
    Afficher/Masquer

    Ils dessinent bien à la NSA ! 😉


  8. perceval78 Le 24 juillet 2014 à 07h51
    Afficher/Masquer

    Autre source d’info , tous les jours le magazine Morning Mika sur la situation internationale
    =
    http://www.msnbc.com/morning-joe
    =
    Remarque: c’est une source système


  9. Crapaud Rouge Le 24 juillet 2014 à 07h57
    Afficher/Masquer

    “Nous ne connaissons pas le nom de celui qui a appuyé sur le bouton, nous ignorons son grade et nous ne sommes même pas sûrs à 100% de sa nationalité”,” : ils ont vraiment dit ça, sérieusement ? Sans qu’aucun journaliste ne leur réponde qu’ils se foutent du monde ? Si c’est vrai, c’est gravissime ! C’est énorme ! Ça veut dire : “nous ne pouvons pas prouver qui est la personne qui a tiré”, alors que le monde entier attend de savoir : 1) quel est l’engin utilisé ? 2) quel est le camp qui est responsable: Ukrainien, US/UE, rebelles ou Russe ? Ils ont changé une question terriblement sérieuse et grave pour en faire une plaisanterie, car ils font de “tirer un missile” un acte aussi simple et facile que “tirer au pistolet”.


  10. Gilles S. Le 24 juillet 2014 à 08h08
    Afficher/Masquer

    “ce qui est intéressant, ce sont des preuves de QUI a tiré le 17 juillet”

    C’est peut-être ce qui VOUS intéresse, c’est certainement ce qui intéresse les familles des victimes, mais pour ma part la présence d’un système BUK en zone contrôlée par les rebelles, qu’il ait ou non été utilisé contre l’avion MH 17, je trouve déjà ça fort intéressant.

    Attention à une erreur que risque tout organe de presse, quelle que soit son orientation : confondre ce qui intéresse ses auteurs et ce qui intéresse ses lecteurs.


    • Babbelghem Le 25 juillet 2014 à 02h13
      Afficher/Masquer

      @Gilles S. “la présence d’un système BUK en zone contrôlée par les rebelles, qu’il ait ou non été utilisé contre l’avion MH 17, je trouve déjà ça fort intéressant.”

      Pourriez-vous nous donner la ou les sources de cette “info”, je vous prie.

      Babbelghem, chercheur (bredouille) de système BUK en Novorossya.


  11. Judabrutus Le 24 juillet 2014 à 08h23
    Afficher/Masquer

    Une question de néophyte: au vu du montage de documents présenté par le Washington Post, compte tenu de la trajectoire de l’appareil, de la taille du théâtre de l’opération, de la localisation des sites de tir présentés sur la carte, de la vitesse de déplacement des objets volants appelés à se percuter, y a-t-il une possibilité que ces mêmes sites ici montrés puissent être impliqués dans le crash ? L’intention des services américains est-elle de prouver que ce sont ces lanceurs qui ont provoqué la catastrophe ou bien que les rebelles disposaient des armes qui auraient pu la provoquer? Et dans cette dernière hypothèse, pourquoi ne pas montrer ceux qui l’ont effectivement provoquée? Peut – être n’ai-je pas tout compris, mais c’est ce flottement dans les intentions demonstratives des organisateurs de la “conférence à huis clos ” qui me met mal à l’aise ; qu’elle soit à huis clos aussi, bien sûr!


  12. Macarel Le 24 juillet 2014 à 08h34
    Afficher/Masquer

    Radio Washington ment, radio Washington ment, radio Washington est aux mains de Wall Street, et du Pentagone…

    Quand je disais hier qu’à la chute de l’URSS, l’occident n’avait pas soutenu Michaïl Gorbatchev, non seulement on ne l’a pas soutenu, mais en plus on lui a menti. Car à ce moment là, les occidentaux lui avaient promis de ne pas profiter de la dissolution du Pacte de Varsovie pour repousser plus à l’Est les frontières de l’OTAN.
    Or que s’est-il passé ? L’alibi de l’élargissement de l’UE à marche forcée à l’Est, a servi à repousser toujours plus vers l’Est la sphère otanienne. Jusqu’à aujourd’hui, vouloir y inclure l’Ukraine, et porter les frontières de cette organisation dans une zone particulièrement sensible et stratégique pour la Fédération de Russie.
    Avec le recul, l’on comprend mieux l’ardeur expansionniste vers l’Est de l’UE, c’était pour le camps atlantiste et européiste, faire d’une pierre deux coups : incorporer dans le Grand Marché une main d’ oeuvre “compétitive” sur le plan des salaires et des standards sociaux, et d’autre part, surtout pour le grand frère américain, pousser les frontières de l’OTAN au plus près du coeur de la Fédération de Russie (n’oublions pas aussi toute l’histoire du bouclier anti-missile, sensé protéger l’Europe des iraniens, et non de la Russie).
    Et aujourd’hui, que cette politique expansionniste de l’Ouest, a amené aux affaires à Moscou, “un type” qui ne veut plus s’en laisser conter, évidemment la presse caniche occidentale, s’étouffe d’indignation vertueuse, et monte chaque jour un peu plus dans l’hystérie et la surenchère guerrière envers la Russie.
    Puisque nous sommes si vertueux, si bons par principe, pourquoi n’avons nous pas dissout l’OTAN à la fin de l’URSS, puisque le diable rouge venait de s’ effondrer ?
    Ben… évidemment, c’est que nos oligarques à nous, avaient d’autres idées derrière la tête, faire de l’OTAN le bras armé du Corporate Power occidental, et l’outil pour s’ouvrir les marchés, dans les zones où sévissaient des “gars” peu recommandables, et surtout peu coopératifs vis à vis de “nos (leurs) intérêts” économiques stratégiques, ou vitaux, je pense à l’accès à l’énergie, qui nous a valu déjà deux guerres en Irak, et la guerre d’Afghanistan depuis la chute du mur de Berlin.
    Sommes nous aujourd’hui dans une situation économique si désastreuse (après plus de trente ans de néolibéralisme effréné), le statut du dollar est-il à ce point menacé, que nos grands stratèges occidentaux, n’ont pas d’autre issue que de prendre le risque d’un conflit majeur avec une puissance nucléaire ?
    Cela devrait me semble-t-il, devrait interpeler nos perroquets des médias mainstream, mais il est vrai que ce ne sont que des volatiles atteints de psittacisme.

    PS : l’on a abusé de la confiance des russes et des chinois dans l’affaire de Libye aussi, au départ c’était promis juré -croix de feu, croix de fer, si je mens, je vais en enfer-, pour éviter que la soldatesque au service de Kadhafi ne massacre pas les gens de Benghazi (se souvenir de l’épisode BHL), l’on sait comment cela a fini, et comment tout cela a conduit à la prolifération des groupes armés islamistes dans la zone sahélienne, et comment cela a mené notre Président socialiste à déployer l’armée française au Mali. Les russes, les chinois (dont l’OTAN avait bombardé des locaux diplomatiques pendant la guerre en ex-Yougoslavie), n’ont pas oublié, et ils ne prennent plus évidemment nos promesses pour argent comptant, et l’on s’en indigne : “Mon Dieu que ces gens sont méchants !”
    D’une certaine façon, la III ième guerre mondiale a commencé, dès la fin de la seconde, et depuis n’a cessé de produire ses effets un peu partout sur la planète, ce qui est nouveau aujourd’hui, et c’est un signe évident du délabrement économique du camps occidental (auquel ont contribué activement les gens du Corporate Power, en vidant de leur substance productive nos économies, pour aller faire du profit là où c’est plus juteux), c’est que cette guerre dite froide au départ, a tendance à se réchauffer, et, en territoire européen.
    Mais dormons tranquille, l’UE c’est la paix et la prospérité, Obama a le prix Nobel (Nobel inventeur de la dynamite), tout va bien et bonne journée de farniente estival !
    Et surtout n’oubliez pas le rituel des deux minutes de la Haine, mais nos grands prêtres des médias n’oublient pas eux…


    • Macarel Le 24 juillet 2014 à 09h37
      Afficher/Masquer

      Mais, malgré tout, on voit bien que l’Europe traîne les pieds.
      Notre seul espoir….

      Pas les anciens pays de l’Est, pas la Pologne, l’on comprend bien pourquoi, ils faisaient parti du glacis soviétique après guerre. Mais il faudrait les calmer, Staline est mort, l’URSS n’existe plus, il faudrait qu’ils le réalisent…


      • DUGUESGLIN Le 24 juillet 2014 à 09h47
        Afficher/Masquer

        Le seul pays européen qui résiste à cette progression implacable (ou régression) c’est la Russie. Notre seul espoir pour le moment.


        • Nerouiev Le 24 juillet 2014 à 10h12
          Afficher/Masquer

          … car c’est la Russie qui construira la vraie Europe.


          • bizbee Le 24 juillet 2014 à 14h25
            Afficher/Masquer

            On trouveras plus de cohérence historique, culturelle et environnemental à des ensemble méditerranéen, (europe) nordique, et (europe) centrale et orientale qu’à une Europe Russe.


            • Lamonette Le 24 juillet 2014 à 14h59
              Afficher/Masquer

              Cela aussi, comme déclaration à l’emporte pièce( très utile pour confectionner les gâteaux des enfants) .. m’interroge, comme on dit.

              Bon sang, l’Europe n’a jamais existé justement que comme un sentiment vague d’appartenance à un cercle commun de valeurs et c’était au Moyen Age.

              Après sont arrivés les Etats nations version dure , lesquels , pour diverses raisons, sont devenus des Empires…à la suprématie tour à tour remplacée.

              J’ai , personnellement, la nostalgie de l’Empire français, car la nation française a disparu avec fracas il y a déjà longtemps et que le peuple français, privé ainsi de tout élément fédérateur, n’en est plus un, agonit tout ce qui le chatouille, sans rime ni raison.

              Ceci étant, c’était bien la “grande” Catherine, qui était petite, qui faisait venir Diderot à sa Cour….

              L’idée ne semble donc pas si saugrenue.

              Et surtout, ce talent-ci, faire fi des difficultés réelles qui existent entre les peuples, me paraît le seul qu’il faille rechercher dans les déclarations des dirigeants actuels.

              Suis comme DUGUESGLIN, pour le moment, le russe a ma préférence.


            • DUGUESGLIN Le 24 juillet 2014 à 15h42
              Afficher/Masquer

              L’Europe de Debussy, Mozart, Verdi, Strauss, Borodine, Rimsky-Korsakov,Granada, Haendel, Haydn, Tchaikovsky, Smetana, Verdi les écrivains, philosophes,Socrate et Aristote, les mythologies,grecques, germaniques, gauloises, Dostoiévsky, Kant, Descartes et tellement d’autres. Puis la culture chrétienne qui a inspiré les droits de l’homme, le respect et l’amour du prochain,les grands peintres, c’est tout ça l’Europe. C’est tout une culture, c’est notre lien.
              De Odin à Toutatis en passant par Zeus et Jupiter, c’est aussi ça l’Europe.
              De la Scandinavie jusqu’à la Méditerranée de l’Oural à la Bretagne, c’est tout ça l’Europe.


      • Boutros Le 24 juillet 2014 à 10h04
        Afficher/Masquer

        L’hyper corruption des élites polonaises par les USA est une explication plus probable que le mauvais souvenir laissé par les Soviets.


        • Lamonette Le 24 juillet 2014 à 11h34
          Afficher/Masquer

          Ne dites pas cela, cela va leur faire de la peine. Déjà qu’ils viennent de se faire condamner par la CEDH pour complicité dans l’instauration de prisons secrètes…

          Je partage votre opinion: l’explication historique est un peu juste pour le comportement polonais actuel. Ceci étant, j’ai cru comprendre qu’on ne leur demandait plus leur avis sur l’Ukraine en ce moment…

          Demeurent les opérations militaires Ordre public et Ciel sécurisé, UKRAINE POLOGNE. Sur Ria Novosti, il y a un récap des opérations militaires avec l’OTAN qui donne un joli mois de septembre…


          • bizbee Le 24 juillet 2014 à 12h21
            Afficher/Masquer

            “Je partage votre opinion: l’explication historique est un peu juste pour le comportement polonais actuel. ”

            Vous ne connaissez probablement rien à l’histoire polonais alors.


            • Lamonette Le 24 juillet 2014 à 13h39
              Afficher/Masquer

              Oui, votre réponse a été publiée avant la mienne.
              Oui, je suis française.
              Mais oui, j’en ai connu qq uns de Polonais, ayant fui le communiste comme ils pouvaient, encore terrifiés par certaines “particularités” comme des roumains etc…d’ailleurs.
              Ceci étant, je visais une opinion, la mienne en l’occurrence.
              Peux entendre la vôtre.
              Et Dieu merci, n’ai besoin de recourir ni à la violence , ni au mépris pour exprimer la mienne.

              Mais il se trouve que les crimes invoqués concernent davantage la génération précédente que l’actuelle. Vous appelez cela un manque de mémoire que vous imputez aux lecteurs du blog, soit.

              D’autres contributeurs , qui semblent également d’origine polonaise, font eux référence à la désapprobation du peuple polonais envers ses dirigeants ( est-elle majoritaire ou non, je n’ai aucun argument pour me prononcer), ce qui constitue un grand classique de nos jours.

              Modestement, j’écoute aussi.

              J’observe que la toute fraîche condamnation de la Pologne pour complicité avec la CIA tend sérieusement à accréditer des raisons distinctes de celles liées à la religion, la politique, souvent visées comme explicatives .


            • bizbee Le 24 juillet 2014 à 14h18
              Afficher/Masquer

              Vous parlez de mépris de votre opinion. Je vous retourne le compliment, non pas pour mon opinion, mais celle de million de polonais.


          • bizbee Le 24 juillet 2014 à 12h36
            Afficher/Masquer

            La barbarie russes a fait des centaines de milliers de victimes civiles et militaires en Pologne au 20ème siècle.
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_sovi%C3%A9to-polonaise
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Invasion_sovi%C3%A9tique_de_la_Pologne
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Insurrection_de_Varsovie


            • DUGUESGLIN Le 24 juillet 2014 à 12h40
              Afficher/Masquer

              Vous voulez dire “la barbarie soviétique”.


            • bizbee Le 24 juillet 2014 à 13h16
              Afficher/Masquer

              Les russes n’ont pas attendus d’être “soviétiques” pour envahir leur voisins.

              Un régime n’excuse pas tout. Les allemands ont eux su le reconnaître.


            • Wilmotte Karim Le 24 juillet 2014 à 17h54
              Afficher/Masquer

              Si les Russes n’ont pas attendu l’URSS, les Polonais non plus…
              Et les… Russes en savent quelque chose.


            • harvest02 Le 24 juillet 2014 à 18h21
              Afficher/Masquer

              Un début de réflexion serait de réaliser que wikipedia ne constitue en rien un début de preuve de quoi que ce soit, surtout en politique ou en histoire.
              Une première piste pour amorcer cette réflexion: Recherchez quelle est la nationalité de cette entreprise.


            • languedoc 30 Le 24 juillet 2014 à 19h20
              Afficher/Masquer

              Et la barbarie à l’encontre de la Russie vous en dîtes quoi? Invasion en 1812 par les armées de Napoléon, invasion par les nazis en 1941 sans déclaration de guerre et à la fin 26 millions de morts. De toutes façons, les polonais comme les ukrainiens se posent toujours en victimes ils ne sont jamais coupables de rien.


            • fred Le 24 juillet 2014 à 21h39
              Afficher/Masquer

              Ouhaaa je ne savais pas que cela pouvait aller aussi loin.
              Revoyez les classiques de Bonaparte …


        • bizbee Le 24 juillet 2014 à 12h19
          Afficher/Masquer

          A bon?
          Et sur quoi vous vous basez pour affirmer ça!!

          Que la Russie d’aujourd’hui est largement évoluée; sans doute.
          Que la Russie de demain présente plus d’avenir que les USA pour l’Europe, peut-être.

          Mais je peux vous dire que la haine des russes est encore très très présente en Pologne, et dans tous les milieux, il semble qu’ils aient plus de mémoire que beaucoup d’intervenants du forum.

          Par ailleurs, beaucoup de russes ont toujours la vision “URSS” de leur territoire “naturel”…
          Et si vous demandez l’avis des tchétchènes, des lituaniens ou des géorgiens, eux aussi ne sont pas près de faire confiance aux russes.
          Pour cela, ils attendraient à minima de la part des russes un grand mea-culpa comme on sut le faire les allemands à la sortie de la guerre.
          Mais ils sont nombreux les russes encore trop fier et dans le déni pour permettre enfin cette avancée.


          • DUGUESGLIN Le 24 juillet 2014 à 12h53
            Afficher/Masquer

            Il ne faut pas confondre un régime cruel et le peuple.
            En 1793 en France, les colonnes infernales ont commis les pires exactions, ils ont guillotiné pour n’importe quels motifs des gens supposés opposants dans des proportions défiant l’entendement. Mais c’est le régime qui a fait et voulu ça. On ne peut condamner les français, pas plus qu’on ne peut condamner les russes.C’est le régime qui est condamnable par “les russes”, et sous la terreur en France, idem. Surtout quand le peuple est maintenu dans l’ignorance de ce qui se passe.
            Les polonais ne sont ni plus ni moins européens que les russes. D’entretenir la haine est mauvais pour nous européens.Ceux qui entretiennent cette haine portent une lourde responsabilité.Si vous comprenez qui veut diviser l’Europe pour mieux la soumettre au dollar (par exemple) vous saurez où est l’ennemi de tous les européens. Suivez mon regard.


            • bizbee Le 24 juillet 2014 à 13h07
              Afficher/Masquer

              Tout à fait d’accord.
              Je n’ai que souhaité expliquer le fond de haine actuelle qui persiste en Pologne vis-à-vis des russes (même si c’étaient des soldats, c’est avant-tout des humains commentant des exactions, soutenus par un gouvernement mais aussi par une population embrigadée par la propagande).
              Cette haine n’est d’ailleurs pas uniquement lié au “soviétisme” mais plus simplement pour un grands adversaire qui les a plusieurs fois ravagés.
              Par comparaison, aujourd’hui cette haine est quasi-inexistante pour les allemands .


            • Wilmotte Karim Le 24 juillet 2014 à 17h55
              Afficher/Masquer

              Que les Polonais (s’ils étaient correctement informés…) s’en prennent à leurs dirigeants de l’époque, qui en refusant la défense collective avec l’URSS ont conduit leur pays (et l’Europe) vers la catastrophe.


          • languedoc 30 Le 24 juillet 2014 à 19h45
            Afficher/Masquer

            Un méa culpa n’efface pas 26 millions de morts, ce serait trop facile.Il est quand même bon de constater, que contrairement aux polonais, les russes ne se posent jamais en victimes.


          • Nerouiev Le 24 juillet 2014 à 21h49
            Afficher/Masquer

            Ce n’est plus vrai pour les Tchétchènes.


      • bizbee Le 24 juillet 2014 à 13h15
        Afficher/Masquer

        “Staline est mort, l’URSS n’existe plus, il faudrait qu’ils le réalisent…”

        Vous leur demandez d’oublier des crimes commis il y tout juste une seule génération.
        On ne peut que le souhaiter. Et peut-être que si les russes faisaient leur mea-culpa comme l’on fait les allemands dés la fin de la guerre, ça sera plus facile…

        Sauf que l’histoire russe vis-à-vis des ses voisins ne s’arrête pas à l’URSS. La tendance à considérer les territoires de ce “glacis” comme faisant partie du territoire russe naturel est très forte chez les russes… Comment voulez-vous que l’ancien bloc de l’Est puisse “déjà” leur faire confiance?


        • ANNA Le 24 juillet 2014 à 13h39
          Afficher/Masquer

          bizbee,

          vous êtes fou ou quoi ? quel “mea-culpa” pour les russes ? les polonais n’ont pas commis des crimes durant leur histoire selon vous ? l’extermination des juifs par les polonais, c’est quoi, selon vous ? ils ont fait leur mea-culpa, les polonais ?


          • bizbee Le 24 juillet 2014 à 14h31
            Afficher/Masquer

            Comme je sais que je m’adresse cette fois à une russe je le dit tout net: compter les points, c’est tout sauf constructif.

            Je n’essaye pas de prouver que l’un ou l’autre est le plus méchant. J’essaye juste d’expliquer le ressentiment polonais et que celui-ci ne peut pas disparaître si vite.

            Et pour info, les polonais ont été le premier pays d’Europe a accueillir les juifs persécutés ailleurs dans les autres pays d’Europe.


            • ANNA Le 24 juillet 2014 à 15h19
              Afficher/Masquer

              bizbee,
              Psychanalyser les douleurs fantômes des polonais, tant tôt sous le joug des allemans, tant tôt sous le joug des russes, saupoudrés par le mélange contradictoire de “vanité-complexe de soumission” des polonais, ne m’intéresse guère dans un article sur le crash de MH


          • bizbee Le 24 juillet 2014 à 14h36
            Afficher/Masquer

            Je sens bcp d’objectivité dans votre réponse Anna.
            Autant je sais reconnaitre la propagande main-stream sur ces sujets, autant je sais reconnaitre la vôtre comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.


            • DUGUESGLIN Le 24 juillet 2014 à 15h54
              Afficher/Masquer

              Les polonais doivent-ils se repentir lorsqu’ils ont envahi le territoire (future ukraine)puis repoussé par les cosaques pour donner naissance à la future Ukraine qui pourtant est le berceau de la naissance du premier Tsar les RUS.C’est ça aussi l’Europe des rivalités entre frères, mais maintenant il est temps que tous ces peuples frères et cousins s’unissent car ils sont en voix de disparition face au nouvel ordre mondial.
              Le dernier pays d’Europe (après la France de De Gaulle) à résister au nouvel ordre mondial est la RUSSIE.


        • Lamonette Le 24 juillet 2014 à 13h56
          Afficher/Masquer

          Si je comprends, vous êtes partisan de la repentance à outrance.

          Là, je reconnais que je ne le suis pas.

          Pourquoi un peuple, embarqué, comme d’autres, manu militari, dans un système plus que questionnable, devrait plier genou en terre et s’excuser ?

          Le communisme est-il gage de démocratie, ce qui justifierait un tant soit peu la repentance? Le libéralisme à outrance est-il démocratique?

          Je ne le crois pas. J’ai l’avantage que d’autres, bcp plus prestigieux que moi, aient pensé de même.

          La repentance comme vous semblez l’attendre est bonne pour le confessionnal. Point.


          • bizbee Le 24 juillet 2014 à 14h17
            Afficher/Masquer

            L’image du confessionnal est la bonne:
            le travail à faire n’est pour les autres mais pour soi…


            • laurent Le 24 juillet 2014 à 14h48
              Afficher/Masquer

              Puique vous donnez des leçons d’histoire, vous oubliez l’agressivité polonaise envers la Russie au 16 et 17ème siècles


            • harvest02 Le 24 juillet 2014 à 18h27
              Afficher/Masquer

              Que ne vous entend-on pas réclamer une repentance pour vos maitres yankees, responsables du plus grand nombre d’assassinats depuis deux siècles ?


            • VladP Le 25 juillet 2014 à 02h20
              Afficher/Masquer

              Bonsoir bizbee,
              Je pense, pour ma part, qu’il est inutile et même contreproductif de s’envoyer toutes les victimes de toutes les batailles du passé. Les nations se sont toujours formées ainsi: par les luttes, les rivalités et les epruves de force.
              Mais dans ces époques troublées, la terre était platte, immense, et l’univers tournait autour d’elle.
              Depuis l’aube des temps, il y a toujours eu une famille, un hameau, un village, une tribut ou un pays qui avait une vendetta a régler avec son voisin, tant il est vrai que la moitié du monde em….e l’autre.
              Mais aujourd’hui, des choses ont changé: la terre n’est plus platte, elle est ronde. C’est elle qui tourne autour du soleil et non l’inverse. Elle n’est plus infinie et inépuisable. Il n’y a pas un Dieu, miséricordieux et tout puissant qui apporte son soutien à ses adorateurs et puni leurs ennemis.
              L’homme est tout petit, tout seul, perdu sur une fragile poussière cosmique et doit se dèbrouiller pour la gérer et la conserver le moins mal possible, de sorte que l’aventure humaine, et au delà, la vie tout court puisse y perdurer.
              Nous savons aujourd’hui que nous sommes seuls responsables de notre destin. Les problèmes posés par lemaintien de la vie sur la terre posent déjà des problèmes tels que si l’humanité ne reussi pas à travailler ensemble et a consacrer toute son immagination, toute sa force et toute son inventivité, elle est déjà menacée de disparition.
              Alors une nouvelle guerre… mondiale?… avec la rancune et la haine comme unique moteur? Plus l’absolue certitude d’être, soi-même d’une essence supérieure et différente… un peuple élu… une “race qui n’est pas aussi méchante et vile que les autres, et qui, à ce titre, peut se donner le droit de commettre tous les crimes qu’elle reproche aux autres… et pire encore… simplement parce que pour elle, “ce n’est pas la même chose”: elle a subit, donc elle a “le droit moral” d’infliger…
              Avectoutes les centrales nucléaires et les usines chimiques classées “Seveso” Qu’on a eu la “bonne” idée de semer partout sur notre petite poussière cosmique, il serait peut-être temps de changer de mode de pensée. Perceque, même si on n’utilise pas l’armement NBC, un conflit de grande ampleur peut parfaitement nous amener à dégrader tellement les conditions de vie sur la terre qu’il pourrait bien provoquer notre disparition.
              Il n’est que de voir qu’on n’a toujours pas l’ombre du début de la queue d’une solution pour régler le problème de Fukushima, et que doucement mais surement, cette seule centrale pollue tous les oceans et l’atmosphère terrestre. Alors imaginer la même chose fois mille!
              L’espèce humaine ferait bien d’abandonner les anciens shemas de pensée et de s’atteler aux vrais problèmes si on veut être encore là dans 10 ans…
              Nous n’avons pas de terre de rechange et tout le reste de la vie animale ou végétale non-plus, et si nous saccageons tout, IL N’Y AURA PAS DE DIEU SAUVEUR ET MISÉRICORDIEUX. Nous disparaitrons et c’est tout!
              Nous nous prétendons intelligents; ce serait peut-être le dernier moment pour le prouver!


            • Babbelghem Le 25 juillet 2014 à 02h25
              Afficher/Masquer

              @bizbee J’adore l’idée de repentance. Mais que cette grande nation que sont les USA donnent l’exemple. Par exemple en évoquant le peuple amérindien…


          • Nerouiev Le 24 juillet 2014 à 22h05
            Afficher/Masquer

            il semblerait pourtant que le ressentiment soit éternellement présent dans l’histoire. Marc Ferro a écrit un livre sur ce sujet : “Ressentiment dans l’histoire (Le): Comprendre notre temps”


        • Macarel Le 24 juillet 2014 à 15h11
          Afficher/Masquer

          Evidemment, Oradour sur Glane, Katyn…
          Ben nous on nous a demandé d’oublier les crimes commis par les allemands, pardon les nazis, chez nous. Et on y arrive, parfois difficilement, mais on y arrive.
          Pourquoi, les polonais ne pourraient-ils pas y arriver vis-à-vis des russes, et vice-versa, puisque si l’on remonte dans l’histoire ce sont à certaines périodes historiques les polonais qui ont envahi les terres russes.
          La République des Deux Nations (Rzeczpospolita Obojga Narodów), extension de l’Union de Pologne-Lituanie, en existence depuis 1386, est concrétisée par la signature, en 1569, du traité de l’Union de Lublin qui unit le Royaume de Pologne et le Grand-duché de Lituanie en un seul État. Le royaume couvre alors un territoire qui va de la mer Baltique à la mer Noire et jusqu’aux portes de Moscou. La capitale est alors Cracovie, en Petite-Pologne.
          Se rejeter des crimes du passé à la face, ce n’est qu’un prétexte que pour mieux couvrir ou faire oublier des crimes du présent. Ou justifier des politiques pouvant amener à de nouveaux crimes commis au nom d’intérêts peu avouables, cela alimentant le cercle vicieux de la violence sans fin.
          On le voit bien, avec Israël et les palestiniens malheureusement ces jours-ci.


        • Johny Le 24 juillet 2014 à 23h21
          Afficher/Masquer

          Paul Craig Roberts :

          “Si nous sommes honnêtes et avons la force d’affronter la réalité, nous réaliserons que l’URSS ne s’est pas effondré. Il s’est simplement déplacé, ainsi que Mao et Pol Pot, à Washington et à Londres.

          La faiblesse de la diplomatie de Poutine est due au fait que la diplomatie du President Poutine s’appuie sur la bonne volonté et sur la prévalence de la vérité. Cependant, l’Occident n’a aucune bonne volonté, et Washington ne s’intéresse pas à la prévalence de la vérité mais à la prévalence de Washington…”


      • Alain Le 24 juillet 2014 à 13h57
        Afficher/Masquer

        Ne pas oublier que l’ouest de l’Ukraine est un territoire polonais annexé par Staline suite à son agression de 1939 en complicité avec Hitler. Cela doit sûrement aussi jouer sur la sensibilité sur le sujet.


        • bizbee Le 24 juillet 2014 à 14h27
          Afficher/Masquer

          mouais… pour le coup c’est léger.
          Reprenez les explications historiques d’O.B.

          Une partie de l’Ukraine a été en effet polonaise pendant 200 ans mais c’est tout.


      • chios Le 24 juillet 2014 à 17h15
        Afficher/Masquer

        Evidemment., Pologne et autres ex. voir quand même Hongrie et Tchequie, un peu dissidents dans la doxa, et quid de la Bulgarie?

        Je ne parlais qu’en termes de rapports de force “au jour d’aujourd’hui”

        Je venais d’écouter le crosstalk de RT, je ne suis pas vraiment conquise par le style du journos, mais cette fois-ci, les invités m’ont vraiment fait réfléchir
        Voir tout au début du fil, le post de Vérité2014, à 4h555….

        L’un: c’est la guerre

        L’autre: Un moment, il y a l’Europe…

        Quoi qu’on pense de l’Union Européenne, malgré toutes les turpitudes, il doit leur rester un fond d’instinct de survie, tout de même?
        Juncker à Mélenchon !!!!!.
        “ID’accord, arrêtons ce Russia bashing”
        Il y a un consensus là, ne pensez-vous pas?


        • chios Le 24 juillet 2014 à 17h36
          Afficher/Masquer

          pour qu’on puisse comprendre, c’est moi qui vous ai répondu

          “Mais, malgré tout, on voit bien que l’Europe traîne les pieds.
          Notre seul espoir….”,

          ce matin


    • Une Bévue Le 24 juillet 2014 à 09h41
      Afficher/Masquer

      Qui, en Europe traîne des pieds ?


    • Crapaud Rouge Le 24 juillet 2014 à 10h22
      Afficher/Masquer

      l’on a abusé de la confiance des russes et des chinois dans l’affaire de Libye aussi” : oui, les premières déclarations de Poutine au déclenchement de la crise ukrainienne montrent bien qu’il en a gardé un souvenir cuisant, et cela aura favorisé le rapprochement sino-russe.


      • passenger Le 24 juillet 2014 à 10h50
        Afficher/Masquer

        les russes n’étaient pas dupes pour la Lybie. ils ont laissé faire – Kadafi avait eu des stratégies mouvantes à l’égard de Moscou, seul allié qu’il a choisi de trahir pour se rapprocher des occidentaux – puis ont profité de chaque erreur occidentale pour construire leur autre monde. la Lybie sacrifiée a permis de justifier le sauvetage de la Syrie, qui permet aujourd’hui de reprendre pied en Irak, de conclure une alliance sino-russe, les Brics, etc… les russes se nourrissent des conneries américaines. La puissance devient la seule possibilité de survie.


  13. BERANGER Le 24 juillet 2014 à 08h44
    Afficher/Masquer

    Depuis le début du conflit ukrainien, hormis l’épisode de Crimée, les russes ont fait preuve d’une naîveté déconcertante. Les occidentaux ayant toujours un coup d’avance.
    La défaite de la Novorossia est avant tout la défaite de Poutine. Et par la même occasion, le début de sa chute. Dans ces moments difficiles, il aurait fallu avoir un Loukatchenko ”russe”!
    Jouer aux échecs dans un salon , c’est une chose.
    La guerre en est une autre…


    • raloul Le 24 juillet 2014 à 10h15
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      C’est quoi un “coup d’avance”, en particulier dans le contexte du crash du mh17? Qu’est-ce qui vous permet objectivement de relier Novorossia et Poutine? Ne pensez-vous pas que si la fédération de Russie soutenait véritablement les séparatistes ukrainiens, la guerre serait perdue pour le régime de Kiev et terminée depuis longtemps?
      La “chute” de Poutine ne me paraît pas si imminente, bien au contraire, au vu des sondages de popularité en Russie. Le seul danger est que les russes lui reprochent son manque d’action, sa placidité face aux provocations occidentales. Et oui, les russes ont des reproches à adresser à Poutine, mais ils ne sont probablement pas ceux que vous suggérez; car quel citoyen russe souhaite avoir la guerre civile à ses portes, sérieusement? Les dizaines de miliers de réfugiés, etc…?

      Je pense justement que le pouvoir russe s’est bien gardé d’afficher le moindre soutien aux séparatistes, notamment pour qu’en cas de défaite militaire sur le terrain de ceux-ci, il ne puisse y être associé. Critiquer le pouvoir kiévien ne signifie pas soutenir ses adversaires; il n’y a que dans les films américains (ou presque) que le monde se divise d’une façon aussi binaire et manichéenne.

      Enfin, lire votre prose – écrite depuis un salon je présume… 🙂 – concernant la guerre et le jeu d’échecs me fait doucement sourire, en toute amitié.


    • Nerouiev Le 24 juillet 2014 à 10h45
      Afficher/Masquer

      Il fallait surtout ne pas mélanger les statuts de la Crimée et ceux des deux régions ukrainiennes, justement pour mieux valoriser la réintégration de la Crimée. Par ailleurs, l’autodétermination des deux régions s’en trouve renforcée sans l’ingérence de la Russie, en contraste avec ce qui se passe à Kiev. Bien sûr, c’est du plus long terme avec risques mais en Russie c’est bien compris d’autant qu’il y a actuellement près d’un demi millions de réfugiés entièrement secourus par la Russie, ces fameux touristes. Quant à la Crimée, quel pays oserait maintenant demander un référendum pour un retour à l’Ukraine ? Je pense qu’il n’aurait pas trop de succès mais ça vaudrait le coup de tenter l’expérience pour ceux qui ne sont pas convaincus du bien fondé de ce retour vers la Russie. Pour moi Poutine a raison de ne pas jouer le jeu des adversaires, des mensonges imposés, c’est un terrain où il sera toujours perdant. Après la Syrie les USA savent que militairement ils sont impuissants face à la Russie et la guerre d’isolement n’a pas d’effet non plus pour un pays capable de vivre en autarcie complète.


    • passenger Le 24 juillet 2014 à 10h52
      Afficher/Masquer

      Aux échecs il faut jouer en ayant en tête plusieurs coups d’avance. Novorossia n’a pas encore été défaite.


      • ANNA Le 24 juillet 2014 à 11h51
        Afficher/Masquer

        passenger !

        Absolument ! Et si il s’avère, que c’est le Kiev, qui est coupable du crash de l’avion MH, Poutine en profitera de cet acte de “rupture légaliste” pour reconnaitre ces deux républiques. Tous ceux qui hurlent aujourd’hui, que – “il faut punir cet acte odieux”, se verrons la situation retourné par Poutine, et c’est Poutine qui punira… 🙂


  14. Axel Le 24 juillet 2014 à 09h08
    Afficher/Masquer

    Le monde rapporte aussi ce rétropédalage américain (article du 22/07 à 23h34):

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/07/22/le-vol-mh-17-probablement-abattu-par-erreur-par-des-prorusses-selon-les-etats-unis_4461368_3214.html

    Ce qui m’ le plus frappé dans cet article est le dernier paragraphe :

    “S’ils étaient à l’origine de la catastrophe, les soldats ukrainiens auraient dû reprendre le terrain aux rebelles pour y installer la batterie anti-aérienne, tirer le missile et ensuite repartir. Et, qui plus est, le gouvernement ukrainien aurait ensuite dû manipuler des séparatistes de sorte qu’ils revendiquent avoir abattu l’avion, ont affirmé les responsables américains.”

    Mes questions :
    1- De ce que je peux lire un peu partout sur internet, ni les russes, ni les américains n’ont déterminé clairement l’origine du tir à ce jour. Je ne vois donc pas en quoi les soldats de Kiev auraient dû reprendre un quelconque terrain.
    2-Je n’ai lu NULLE PART que les séparatistes revendiquaient d’avoir abattu l’avion ! Quelqu’un parmi vous a eu cette information ? Il me semble que ca serait repris en boucle si c’était le cas !

    Enfin, le seul article en vision ce matin est le suivant :
    “Crash du MH 17 : un chef séparatiste reconnaît que les rebelles avaient des missiles Buk”

    http://www.lemonde.fr/international/article/2014/07/23/crash-du-mh-17-un-chef-separatiste-reconnait-que-les-rebelles-avaient-des-missiles-buk_4461813_3210.html

    Le titre amène implicitement à penser que ce sont bien les rebelles qui sont à l’origine du drame.


    • LutterPourLaPaix Le 24 juillet 2014 à 15h31
      Afficher/Masquer

      L’Histoire du chef séparatiste a été trafiquée et démentie mais toujours pas dan Le Monde évidemment. Lire ici un très bon article :

      “http://russiepolitics.blogspot.ru/”


    • Chris Le 24 juillet 2014 à 17h13
      Afficher/Masquer

      Ex-chef !
      Explications au sujet de Khodakovski :
      http://www.lecourrierderussie.com/2014/07/alexandre-khodakovski/

      Mercredi 23 juillet, l’agence Reuters annonçait que le commandant du bataillon Vostok Alexandre Khodakovski avait reconnu que les insurgés possédaient des missiles sol-air Buk du type de celui qui aurait abattu le Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Le lendemain, le commandant a cependant nié l’information, rapporte jeudi 24 juillet la chaîne Russia Today.
      http://www.lecourrierderussie.com/2014/07/crash-boeing-777-khodakovski-buk/

      Soit il a été trompé par Reuters ou alors il fait du rétropédalage sous menaces.


      • languedoc 30 Le 24 juillet 2014 à 23h12
        Afficher/Masquer

        Il nie avoir dit cela. Il dit qu’il a un enregistrement vidéo de l’interview qu’il a donné à Reuters et qu’il peut le fournir à tout moment pour prouver ses propos.


  15. bruno Le 24 juillet 2014 à 09h11
    Afficher/Masquer

    Je ne parviens pas à faire le lien entre cet exposé officiel et la nouvelle théorie du “déserteur” rapportée par Robert Parry dans consortium news:


    • bruno Le 24 juillet 2014 à 09h11
      Afficher/Masquer

      consortiumnews.com/2014/07/22/the-mystery-of-a-ukrainian-army-defector/


  16. ANNA Le 24 juillet 2014 à 09h13
    Afficher/Masquer

    Dans cet article :
    http://www.latimes.com/world/europe/la-fg-ukraine-intelligence-us-20140722-story.html

    les “experts” américains disent qu’ils ont été en mesure d’authentifier les enregistrements, publiés en ligne par le gouvernement ukrainien, des conversations entre les dirigeants séparatistes connus après que l’avion s’est écrasé. Les voix ont été appariés avec les signatures sonores uniques de discours et d’autres enregistrements précédents des dirigeants séparatistes…
    🙂 🙂
    Les ricains disposent donc des “signatures sonores” des séparatistes 🙂
    *je rappelle que pour pouvoir prouver la signature sonore, il faut avoir au moment donné l’individu en question sous la main 🙂
    Et “une expertise” américaine l’authentifie 🙂

    En revanche les “experts” n’ont pas vu que cet enregistrement est bricolé avec plusieurs bandes différentes 🙂


    • Crapaud Rouge Le 24 juillet 2014 à 10h30
      Afficher/Masquer

      Merci de revenir à ces enregistrements qui ont été produits quelques heures après le drame, alors que, plusieurs jours après, ils sont toujours incapables de montrer des photos satellite.


    • barre-de-rire Le 24 juillet 2014 à 14h19
      Afficher/Masquer

      une signature sonore… donne moi ta définition d’une signature sonore…

      99.999% de la population mondiale est incapable de dissocier 2 instruments de musique une fois les transients retirés… c’est clair que les neuneus d’experts à washington ( bientôt sur tf1 ) vont pas voir la différence.

      pour le commun des mortels, une signature sonore c’est comparer 2 voix et dire tiens c’est la même. sauf que…la condition même est signature sonore.

      tu fais “hého” dans ta voiture c’est étouffé. tu l’enregistres et le présente, certains diront “chez toi”, d’autres “dans les chiottes”, d’autre “dans un couloir.”
      tu enregistres le même hého dans l’église du coin, le temps que le cerveau perçoive le tail de la reverbe, soyons gentil on va dire 1 seconde, 100% des gens diront ” on dirait que tu l’as fait dans une église “.

      tu prends le même enregistrement de la voiture tu le passes dans une bonne unité de reverbe à l’ancienne type lx480 ( les puristes acquiescement ) tu représentes l’enregistrement, et la aussi les gens vont dire que ça vient d’une église.

      tu ne prouves pas une signature sonore, hormis dupliquer numériquement un son par copie de fichiers…

      2 prises de son au même endroit ayant un taux de similarité de plus de 50% est déjà exceptionnel, parce qu’il faut que le cadre soit le même, pièce fermé, pas de ventilation, isolation phonique, placement source ( humain ) face au micro au mm près à angle constant, ( cherche pas c’est impossible c’est pour ça qu’on utilise des compresseurs pour linéariser la puissance et obtenir un volume plus dense et constant )

      c’est pour ca que dans les films tu vois un % de détection qui est souvent de l’ordre de 70-90 mais jamais 100%.
      Ton signal de référence que tu passes au FFT ( transformation de fournier ) pour obtenir un cliché de statistique fréquentielles ne sera pas identique avec un autre son capturé ailleurs dans d’autre conditions, c’est fantasmatique, ca n’existe pas.

      ce n’est que de la déduction subjective basé sur des constatations de similarité.

      tout ce dont je viens de parler c’est en qualité CD classique avec donc une bonne plage de dynamique et pas de détérioration de stockage à l’enregistrement ni aucun traitement .

      alors comparer 2 signaux d’appels téléphoniques où la bande est entre 250hz et 4000hz…
      et ensuite balancer en compression à perte en mp3 et analyser du mp3 pour fournir une preuve ça me fait vachement marrer.


  17. vladimir Le 24 juillet 2014 à 09h20
    Afficher/Masquer

    Le crime du MH17 expliqué par la realité interne de la lutte du Donbass:

    Les causes de la « mélancolie » de Strelkov – Rapport de situation politico-militaire, 20 Juillet, 2014

    http://www.vineyardsaker.fr/2014/07/23/les-causes-de-la-melancolie-de-strelkov-rapport-de-situation-politico-militaire-20-juillet-2014/

    mardi 22 juillet 2014

    Ukraine : Manifestation des résidents du site du crash du MH17

    Le Boeing malaisien s’est écrasé tout près des habitations de Grabovo

    Manifestation à Grabovo, village près du crash du Boeing MH17.

    Les habitants voient des journalistes étrangers pour la première fois.., ils espèrent les intéresser à leur cause…

    “Nous avons peur de la garde nationale”
    “pourquoi ils n’acceptent pas des négociations pacifiques?”

    “aidez-nous! nous nous adressons à l’opinion publique mondiale, aidez-nous!! Aidez-nous pour faire cesser le massacre des civils, des enfants!”

    “on nous traite tous de terroristes! les journalistes de Kiev ne viennent jamais ici! Les terroristes sont dans la Rada (parlement ukr)”
    “nous ne sommes pas des terroristes, nous ne sommes pas des terroristes!…”

    “nous sommes pour la Paix”

    “C’est vous (Kiev) qui bombardez nos villes, nos villages, et vous en accusez l’armée populaire! …Partez, nous voulons la paix!… L’armée ukrainienne doit quitter le Donbass et retourner à Kiev, on n’en veut pas d’elle ici!… Ils ont tout détruit! les écoles, les hôpitaux, les entreprises! ils ont détruit des villes entières! Et maintenant c’est notre tour?! Qu’ils aillent en Europe s’ils veulent!”

    “Pourquoi PERSONNE ne nous entend?!

    “Les enfants ont peur du moindre bruit, même celui d’une moto, craignant l’attaque aérienne!”

    “Nous ne voulons du mal à personne, nous sommes pacifiques”

    “pourquoi l’Europe garde le silence? Pourquoi elle permet ces atrocités Pourquoi elle ne veut pas nous sauver?”

    “Ils tuent nos enfants, nos petits-enfants, pour quelle raison?!”

    “Vous êtes des gens civilisés, pourquoi vous ne nous aidez pas?

    (Trad. : Yelena Delville)

    http://gaideclin.blogspot.fr/2014/07/ukraine-manifestation-des-residents-du.html


  18. Serge Le 24 juillet 2014 à 09h25
    Afficher/Masquer

    Quoiqu’il en soit ,et quelques soient ceux qui ont tiré,moi j’en reviens au truc fondamental de départ :il est pour le moins étrange que cet avion ait été dévié par rapport à son trajet précédent ,pour transiter juste au dessus de cette zone de guerre.


    • FredL Le 24 juillet 2014 à 12h08
      Afficher/Masquer

      En effet c’est un élément important de l’affaire. Ce pourrait-il que les Ukrainiens aient volontairement maintenu leur espace aérien ouvert pour diriger des avions civils vers des zones cibles et se planquer dans leur sillage jusqu’à plonger et larguer leur bombes ?

      On espère que les boîtes noires et les conversations des pilotes vont nous précisez qui leur a donné l’ordre de changer de cap. Mais j’ai peur que si un élément particulièrement accusateur venait à apparaître à travers les analyses des boîtes noires, il sera rapidement mis sous le tapis pour ne donner en gros rien de concluant.

      N’empêche un avion civil ne change pas de cap sans ordre ou sans prévenir le contrôle aérien, donc si on a pas le moindre extrait de conversation sur le sujet dans la bande, on pourra pratiquement conclure qu’elle a été altérée.


    • Nerouiev Le 24 juillet 2014 à 19h15
      Afficher/Masquer

      … comme si on l’avait attiré dans les filets.


  19. zebulon Le 24 juillet 2014 à 09h29
    Afficher/Masquer

    C’est le largage en direct du département d’état par ses propres services de renseignement.
    Quoi ? Comment? à quel sujet ? non vraiment je ne vois pas de quoi vous voulez parler.
    Et oui les prochaines présidentielles ce sera terminé en novembre 2016, alors
    là on est en train de ranger les casseroles pour espérer voir nos budgets renouvelés par la
    prochaine équipe.

    pour illustrer comment se traduit concrètement l’activité du service de renseignement le plus cher du monde lisez ces deux petits courriers http://lavabit.com/

    surtout ne le répétez à personne, çà reste entre nous 🙁
    dormez bien, on veille sur vous, ne vous inquiétez pas


  20. barre-de-rire Le 24 juillet 2014 à 09h58
    Afficher/Masquer

    ca fait plaisir de voir que j’ai été suivi sur ZH et que le dessin prolifère.

    en effet, c’est parfait pour résumer en une photo l’état d’esprit des gens et signifier aux journalistes et politiques que maintenant on sait tous, pour les mensonges qui déclenchent des guerres et que le mh17 est encore plus débile que la fiole de savon en réunion à l’onu…

    plus on se foutra de leur gueule ouvertement, plus ca va les agacer de voir que leur tactique de manipulation ne fonctionnent pas.

    ceci dit ne pas oublier que le pb, la source, c’est les usa, une fois de plus, l’europe des moutons ne fait que suivre. et en voyant ceci, je me dit que le ttip, quelque part… on l’a déjà bien profond.


  21. erde Le 24 juillet 2014 à 10h10
    Afficher/Masquer

    Etrange !
    Regardez bien la capture d’écran d’un reportage de CNN !
    Si cette vidéo que je n’ai pas encore retrouvé s’avère exacte , le missile serait bien un Air air tiré d’un SU25 comme indiqué dans l’article ci dessous :
    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/07/24/mh17-des-petits-impacts-suspects-decouverts-sur-le-fuselage-du-boeing/


    • Une Bévue Le 24 juillet 2014 à 11h44
      Afficher/Masquer

      c’est curieux, le trous s’évasent des deux côtés, je veux dire, il y a des trous, me seble t il qui s’évasent vers l’extérieur et d’autres vers l’intérieur non ?


    • Une Bévue Le 24 juillet 2014 à 11h57
      Afficher/Masquer

      Notez un commentaire de “le-veilleur” (24 juillet, 2014 à 8 h 59 min) sur “Les moutons enragés” :

      « Cette photo confirme selon moi le tir de missile par un SU-25! En effet, le missile R-60 qui équipe les Su25 est un missile à fragmentation. Le R-60 utilise un petit pylone de Tungstène de 3 kg qui entoure une tète explosive à fragmentation. Le missile dispose de 3 fusées de proximité différentes (le missile ne cherche donc pas l’impact mais la proximité pour faire exploser sa charge à fragmentation): optique, radar active ou laser suivant la version.

      La fragmentation explique donc les petits impacts à proximité…

      Pour ceux qui argumentent que le plafond (altitude max) du su25 est de 7000 mètres, et il est peu probable qu’il puisse monter à 10.000 mètres, on peut très bien imaginer un SU25 monter en plein gaz nez haut vers l’altitude du mh17 sans l’atteindre et le shooter à 5 km en face à face, car le missile compense facilement les 10000 pieds d’écart d’altitude entre le su25 et le boeing).

      Pour moi c’est plié !
      »


      • Osperato Le 24 juillet 2014 à 16h29
        Afficher/Masquer

        Quelqu’un avait fait remarquer que l’armée ukrainienne disposait d’une variante du Su-25 appelé Su-25 M1.
        Et que cet appareil pouvait voler à 10.000 m d’altitude !

        The Ukrainian aviation factory in Zaporozhye, undertook the assignment of the modernization of the Ukrainian Su-25 Frogfoot. The project included the reinforcement of structural components, the installment of advanced electronic navigational equipment and a new cockpit with multiple function monitors.
        All 90 Su-25 Frοgfoot will be upgraded to Su-25 M1 level.
        .
        Service ceiling (m) : 5.000-10.000

        http://www.redstar.gr/Foto_red/Eng/Aircraft/Su_25M1.html
        (j’ai pris le 1er lien là-dessus. Doit y avoir d’autres + fouillés)


  22. Thalie54 Le 24 juillet 2014 à 10h17
    Afficher/Masquer

    La propagande ne faiblit pas :
    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/1bae7150-1303-11e4-befc-d0fb0d39023d/Crash_du_MH17_un_chef_s%C3%A9paratiste_reconna%C3%AEt_la_pr%C3%A9sence_de_missiles_sol-air
    Un “rebelle” (en fait un résistant” témoigne qu’il n’exclut pas que la batterie de missile buk soit venue de Russie et y soit retournée.
    Bref, un résistant atteste de la véracité de la version de Washington.
    On nous prend vraiment pour des C.. guignols.


    • passenger Le 24 juillet 2014 à 10h57
      Afficher/Masquer

      ce rebelle s’est confié à BHL qui l’a rencontré au coeur des combats à Donietsk. C’est du sûr.


    • LaM Le 24 juillet 2014 à 11h22
      Afficher/Masquer

      Version des faits démentie par le dit rebelle, et le vrai enregistrement a été posté sur les sites russes.


    • ANNA Le 24 juillet 2014 à 11h38
      Afficher/Masquer

      Surtout que Hodakovski (ce chef-rebelle des séparatistes) nie d’avoir affirmer cela a l’agence Reuter, et dit de disposer d’enregistrement de ce qu’il a dit le contraire :

      http://www.facenews.ua/news/2014/241653/
      http://news.open.by/world/127497


    • Chris Le 24 juillet 2014 à 17h29
      Afficher/Masquer

      Reprise d’ATS/Reuters
      Et ce témoignage est celui de (l’ex)-chef rebelle du bataillon Vostok, Alexandre Khodakovski, homme-lige de l’oligarque Akhmetov réfugié à Kiev.
      il « échoue » lors de l’attaque de l’aéroport de Donetsk et détruit littéralement son bataillon Vostok dans la petite ville de Marinovka par une très mauvaise attaque. Les erreurs commises sont à ce point surprenantes, que, selon la rumeur, il l’aurait fait exprès et est accusé de trahison. Son capital de confiance chez les rebelles, depuis ce jour, est quasi-inexistant.
      Sa réputation d’agent inflitré, pour le compte de l’oligarque Akhmetov notamment, est faite.
      A ce jour, on peut définir Khadokovski comme :
      en conflit avec Strelkov et son équipe;
      soumis à Akhmetov qui est à Kiev;
      militairement discrédité, voire qualifié de traître;
      politiquement écarté et inexistant.
      Lire la suite dans :
      http://www.lecourrierderussie.com/2014/07/alexandre-khodakovski/


  23. step Le 24 juillet 2014 à 10h20
    Afficher/Masquer

    ils peuvent pas utiliser Google images associées les américains plutôt que de distribuer des photos toutes floues de ce qui semble être un engin militaire difficile a discerner ? Moins cyniquement, je trouve le rétropédalage plus que bien venu, reste à savoir si cela va faire réfléchir nos élites médiatiques dans la fuite en avant de leur communication.


  24. LaM Le 24 juillet 2014 à 10h31
    Afficher/Masquer

    Imaginez si les russes avaient présenté la version des US et inversement …


  25. caroline Porteu Le 24 juillet 2014 à 10h34
    Afficher/Masquer

    L’Ukraine entrave l’enquête internationale en ne tenant pas compte des distances demandées pour le cesser le feu :
    Bombardements sur Torez (20Km du crash) ..
    http://fr.ria.ru/world/20140723/201921981.html


  26. dawnone Le 24 juillet 2014 à 10h47
    Afficher/Masquer
  27. erde Le 24 juillet 2014 à 10h53
    Afficher/Masquer

    Voici la vidéo de CNN , montre le missile au milieu des débris de l’avion, reste à savoir si ce missile n’était pas là avant le crash.
    S’il y a des spécialistes en armement parmi les commentateur peut-être pourrions nous avoir la confirmation :http://edition.cnn.com/video/?/video/bestoftv/2014/07/17/lead-bpr-sneider-mh17-crash-site.cnn&video_referrer=http%3A%2F%2Flesmoutonsenrages.fr%2F2014%2F07%2F24%2Fmh17-des-petits-impacts-suspects-decouverts-sur-le-fuselage-du-boeing%2F

    Vers 1m40 dans la vidéo.

    On ne peut soupçonner CNN d’un montage et les officiels USA ferait bien de prendre leurs “sources” dans les bonnes vidéos !


    • ANNA Le 24 juillet 2014 à 12h04
      Afficher/Masquer

      Non, ce que montre CNN, c’est les restes du missile PZRK (celui qu’on met sur l’épaule pour tirer), le missile de BUK, devrait être “explosé” dans le cien en vol. En plus, les images du missile PZRK, sont pas sur le “plan” entier du crash, il est possible de les “ajouter”.


      • NeverMore Le 24 juillet 2014 à 12h42
        Afficher/Masquer

        Regardez bien l’herbe, dans la zone des débris, puis dans la zone du missile.
        Et j’adore les changements de plans de prise de vue …


        • ANNA Le 24 juillet 2014 à 12h57
          Afficher/Masquer

          Les séparatistes étaient les premiers sur les lieux du crash. Vous ne songez pas qu’ils laissent trainer un missile sur place, en attendant BBC ? Non, sérieusement ?


      • NeverMore Le 24 juillet 2014 à 12h51
        Afficher/Masquer

        De plus ce missile est en très bon état, après une explosion et une chute de 10 000m …


        • ANNA Le 24 juillet 2014 à 13h26
          Afficher/Masquer

          oui, mais c’est affligeant que BBC se met a bidonner ces vidéos ! scandaleux même !


      • erde Le 24 juillet 2014 à 13h24
        Afficher/Masquer
    • Pas expert Le 24 juillet 2014 à 12h51
      Afficher/Masquer

      Je suis pas expert, mais la vidéo de CNN semble être un montage (comme tout reportage) qui inclut des images “internet”. Les leurres magnétiques, visibles sur fond d’incendie sont suspects. Ils désigneraient le crash d’un avion militaire… Mais je ne suis pas expert.


    • NeverMore Le 24 juillet 2014 à 12h56
      Afficher/Masquer

      La question subsidiaire est : que vient faire cette imag de de missile aussi évidemment étranger à la catastrophe dans une reportage insoupçonnable …


      • Ouaille Le 24 juillet 2014 à 13h23
        Afficher/Masquer

        ça peut être juste un stagiaire qui cherche en catastrophe un plan d’illustration pour illustrer la thèse du missile, et qui trouve ça dans les archives en tapant 2-3 mots-clé, sans se rendre compte que ça ne sert pas le propos général.

        Si ça se trouve ce plan de missile peut se retrouver ailleurs.

        Y.


        • NeverMore Le 24 juillet 2014 à 13h30
          Afficher/Masquer

          Dans un reportage en direct ? Sans blague ?


          • Pas expert Le 24 juillet 2014 à 16h17
            Afficher/Masquer

            La conversation est peut-être en direct, mais visiblement pas les images.


        • erde Le 24 juillet 2014 à 13h36
          Afficher/Masquer

          C’est fort possible , mais en ces temps troublés et pour découvrir la vérité ( espoir ) il est nécessaire d’explorer toutes les pistes.
          Ce qui est certain c’est que les SU 25 de l’armée ukie sont équipés de ce genre d’engin et que cette éventualité de l’usage contre le MH 17 est bien probable.


    • Louis Le 24 juillet 2014 à 21h59
      Afficher/Masquer

      Aucune importance c’est même pas un SA11

      Un SA11 c’est un très gros missile, il fait 40cm de diamètre.


  28. Ledahu Le 24 juillet 2014 à 11h10
    Afficher/Masquer

    Une carte très bien faite sur l’endroit du crash

    https://mapsengine.google.com/map/viewer?mid=zJyuR2_5jeDk.ks-VMaE-uFRs


  29. Lux in Tenebris Lucet Le 24 juillet 2014 à 11h12
    Afficher/Masquer

    Humeur . (mauvaise)
    Vous semblez ne rien comprendre à l’interprétation des images
    satellitaires pré historiques :
    Avec sa petite paire de jumelle dans le ciel , son petit crayon HB , ( et oui ! il avait déjà été inventé )
    le personnel en charge des observations à réalisé un “croquant croquis croquignolesque” des
    évènements . IMPARABLE ! Puisqu’on vous le dit …
    Merci à lui !

    Il a sa place comme chercheur ” Honoris Cosa Nostra “


  30. Ray Le 24 juillet 2014 à 11h14
    Afficher/Masquer

    En dehors du fait que c’est effectivement du foutage du gueule, je note malicieusement qu’ils n’ont pas osé reprendre la vidéo de Kiev montrant un BUK, celle avec le panneau publicitaire. 😉


  31. raloul Le 24 juillet 2014 à 11h16
    Afficher/Masquer

    Bonjour!

    Je suis très étonné que l’on puisse présenter des documents “social-médias post”. Je pense que cette “information” bénéficie d’une crédibilité à peu près équivalente à zéro, et je suis gentil. Il me semble que dans aucun procès criminel une “preuve” provenant d’un “média social” ne soit reçevable, sans confirmation par un autre canal “classique” ou sans témoignage direct. Qu’une telle “source” puisse être citée à ce niveau-là, dans un tel contexte, me laisse totalement preplexe. C’est complètement ahurissant, les mots manquent pour décrire…

    Y-a-t-il un seul responsable politique ou un seul journaliste qui puisse adhérer à une présentation accusatrice qui se fonde en partie sur les “médias sociaux”, alors qu’il s’agit d’un accident tragique aux répercussions géopolitiques potentielles assez conséquentes? Soit je ne comprends rien à mon époque et à ses acteurs, soit ils sont devenus fous à lier, authentiquement. J’espère que leur folie restera sans conséquences, mais je me demande s’ils mesurent le risque qu’il y a à se ridiculiser pareillement aux yeux de l’opinion publique (je ne parle pas des guignols qui composent l’auto-proclamée et co-optée “élite”)…

    A quel jeu étrange jouent les renseignements américains? Pour rappel en 1962 ils possédaient déjà la technologie pour diffuser des images très précises dans la crise des missiles de Cuba. Et en 2014, soit plus d’un demi-siècle plus tard – et le progrès technologique y relatif – ils n’auraient rien à présenter concernant l’Ukraine (par opposition aux photos satellite de Rostov à quelques kilomètres, prises au-dessus de la Russie, dans laquelle il y a des bases de l’armée russe actives; quelle immense “information” et quelles “preuves”!!!)?

    A part une guerre d’influence interne aux différents services américains, je ne trouve aucune explication rationnelle pour le moment à cette mascarade totale…


    • VladP Le 25 juillet 2014 à 09h22
      Afficher/Masquer

      C’est à dire que là, ils sont un peu frustrés pask’en réalité, ils aimeraient bien montrer des bases américaines actives en Russie :-).


  32. vérité2014 Le 24 juillet 2014 à 11h19
    Afficher/Masquer

    Crash en Ukraine: Selon Moscou, les Américains n’ont fourni aucune preuve

    AFP Publié le jeudi 24 juillet 2014 à 09h46 – Mis à jour le jeudi 24 juillet 2014 à 09h48

    http://www.lalibre.be/actu/international/crash-en-ukraine-selon-moscou-les-americains-n-ont-fourni-aucune-preuve-53d0b95835702004f7d8a10f

    MH17: Washington bluffe en accusant la Russie (expert)
    En publiant des données sur le crash du Boeing 777 malaisien, les autorités américaines ont en réalité avoué que leurs accusations à l’encontre de la Russie étaient du bluff, considère Daniel McAdams, directeur exécutif de l’Institut Ron Paul pour la paix et la prospérité.

    “Après quatre jours de menaces émanant du [président américain Barack] Obama et du [secrétaire d’Etat John] Kerry, et de leurs favoris écrivant à la hâte sur Twitter que la Russie devait être punie pour avoir abattu l’avion, le service de renseignement américain estime qu’il s’agit d’une erreur et qu’il n’est pas en mesure de confirmer à cent pour cent qui a réellement abattu l’avion”, écrit M. McAdams.

    Selon lui, après la première vague d’accusations, le commandement de l’armée russe a réalisé une démarche intéressante: sans accuser qui que ce soit, elle a publié ses données suivies d’une série de questions.

    L’armée russe a notamment demandé qu’on lui fournisse les preuves de sa soi-disant implication, a rappelé l’expert.

    “La diplomatie US a répondu par le biais d’un porte-parole qui s’est référé aux réseaux sociaux et à des données secrètes ne pouvant pas être divulguées”, a-t-il souligné.

    “Ceci signifie qu’avec un budget s’élevant à 100 milliards de dollars, le service de renseignement US prend des décisions susceptibles d’entraîner une guerre nucléaire en se basant sur des tweets et des vidéos publiées sur YouTube”, a conclu Daniel McAdams.

    http://fr.ria.ru/world/20140724/201925399.html


  33. Wayan Le 24 juillet 2014 à 11h20
    Afficher/Masquer

    Framapad est un outil tres pratique pour la traduction a plusieurs mais a un gros defaut : Il est aussi rapide que mon premier ordi dans les annees 80 et il deconnecte en permanence.
    Bref la traduction vire au cauchemar et finalement prend un temps 10 fois superieur a un moyen classique.
    En plus, vu que j’ai un clavier qwerty, pas de rajout d’accent en mode correction. C’est donc quelqu’un derriere moi qui se tape le boulot de rajouter les accents.


  34. vérité2014 Le 24 juillet 2014 à 11h21
    Afficher/Masquer

    International
    Vol MH17: Kiev dissimule des enregistrements (Défense russe)

    Les autorités ukrainiennes dissimulent les enregistrements des conversations entre leurs contrôleurs aériens et l’équipage du Boeing-777 qui s’est écrasé le 17 juillet dans l’est de l’Ukraine, a déclaré jeudi aux journalistes le général Alexandre Maslov, ex-commandant de la DCA russe.

    “Les enregistrements des conversations entre les contrôleurs aériens et l’équipage de l’avion, ainsi qu’entre les équipes en charge des systèmes de missiles sol-air sont particulièrement précieux. Les militaires ukrainiens les possèdent à coup sûr. C’est absolument certain, car le système n’a pas subi de modifications depuis l’époque soviétique et a toujours fonctionné comme une horloge”, a indiqué le général.

    Selon lui, “l’Ukraine dissimule tout cela dans les murs du Service de sécurité nationale (SBU), ce qui confirme que l’évolution des événements suit exactement le scénario de 2001” (lorsqu’un missile ukrainien avait par erreur abattu un avion de ligne russe au-dessus de la mer Noire, ndlr).

    © RIA Novosti.

    Crash d’un Boeing malaisien en Ukraine

    “Pourquoi personne d’autre que la Russie n’exige que ces enregistrements soient remis immédiatement? On a du mal à comprendre”, a conclu le général.

    L’Etat-major russe a publié lundi 21 juillet ses données sur le crash du Boeing. Selon lui, l’avion a dévié de l’itinéraire initialement prévu et une activité excessive des radars ukrainiens a été constatée près de la zone de la catastrophe. Par ailleurs, selon l’armée russe, un avion de combat ukrainien évoluait dans le couloir aérien réservé aux vols de l’aviation civile peu de temps avant le crash du Boeing malaisien.


  35. Ledahu Le 24 juillet 2014 à 11h21
    Afficher/Masquer

    Les russes on du faire attention dans leur briefing de pas répéter les infos des réseaux sociaux sans avoir vérifiés les infos!

    Le lanceur de Buk n’était pas à Krasnoarmeysk! Il était à Lugansk! L’endroit est Confirmé par carte, vidéo et photos!

    2. Ils se sont trompés de Airway, car il s’agit de L980! Pourquoi on t’ils utilisés des dessins de Boeing 747 et un E 111 raven pour un Su 25?


  36. Phil_A Le 24 juillet 2014 à 11h22
    Afficher/Masquer

    L’histoire de la lettre ouverte de Hans De Borst ,c’est quelque chose en matiere d’honnetteté de la presse…

    “Thank you very much mister Putin, leaders of the separatists OR THE UKRANIAN GOVERNMENT! For murdering my loved and only child, Elsemiek de Borst!”

    Alors toute la presse n’ a gardé que les premiers mots…


    • Ray Le 24 juillet 2014 à 12h39
      Afficher/Masquer

      J’ai vérifié, en effet, ils ont dégagé de la phrase “or the ukrainian government”
      Ils vont même jusqu’à trafiquer les paroles des proches de victimes….


  37. kopenhague Le 24 juillet 2014 à 11h22
    Afficher/Masquer

    Très intéressante analyse de Karine Bechet Golovko sur A. Khodakovsky, le fameux “chef séparatiste” qui affirme et dément l’existence du BUK chez les rebelles A la Une de la presse française, reprenant l’agence Reuters .
    http://russiepolitics.blogspot.fr/2014/07/laffaire-du-buk-des-rebels-donetsk-ou.html


    • Crapaud Rouge Le 24 juillet 2014 à 13h18
      Afficher/Masquer

      J’ai pas bien compris la finalité, mais c’est très intéressant. Cela dit, que les rebelles aient pu être en possession d’un BOUK avant l’attentat a un importance absolument NULLE car, même si c’est vrai, il reste à prouver que :
      – le MH17 a été abattu par un missile
      – le missile était de type sol-air
      – les rebelles avaient le personnel compétent
      – les rebelles ont effectivement tiré un BUK.
      Rappelons que les Américains sont des millions à posséder des armes à feu, mais qu’ils sont loin d’être des millions à s’en servir dans la rue ou les écoles…


      • idobox Le 24 juillet 2014 à 16h15
        Afficher/Masquer

        C’est important, vu que les rebelles prétendent ne pas en avoir.
        Si les rebelles mentent sur le fait d’avoir des Buk, ça fragilise leur position quand ils prétendent ne pas s’en être servis.


  38. Yves Le 24 juillet 2014 à 11h23
    Afficher/Masquer

    un petit lien sympathique : http://la-chronique-agora.com/poutine-russie/

    Comme quoi, on peut parfois venir d’horizons différents et avoir des points de vue très convergents sur des choses essentielles.


  39. vérité2014 Le 24 juillet 2014 à 11h25
    Afficher/Masquer

    Russie: neuf tirs depuis l’Ukraine en juin-juillet (vice-ministre).

    La Russie a subi neuf tirs contre son territoire en provenance d’Ukraine depuis le début de l’été, a annoncé jeudi le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.

    “La partie russe a fait état de neuf tirs contre le territoire russe aux mois de juin et de juillet”, a fait savoir le vice-ministre dans une interview à la chaîne Russie 24.

    M.Antonov a rappelé qu’un groupe de garde-frontières russes avait été visé par l’un des tirs, tandis qu’une autre attaque avait entrainé une victime civile dans la ville de Donetsk de la région russe de Rostov-sur-le-Don (sud).

    Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril dernier une opération spéciale d’envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l’Ukraine suite au renversement du régime du président Ianoukovitch le 22 février dernier. La Russie qualifie cette opération de “punitive” et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.

    http://fr.ria.ru/world/20140724/201923880.html


  40. vérité2014 Le 24 juillet 2014 à 11h26
    Afficher/Masquer

    Ukraine: Kiev utilise des armes interdites contre des sites civils (Comité d’enquête).

    Les experts du Comité d’enquête russe ont établi que l’armée ukrainienne avait utilisé des munitions au phosphore blanc contre des sites civils dans l’est du pays, a annoncé le haut responsable du Comité Alexandre Drymanov cité par le journal Kommersant.

    “Des munitions au phosphore ont été employées contre la population civile (…). Nous avons conduit des tests qui nous ont permis d’établir que des sites civils avaient été visés par ces tirs”, a fait savoir M.Drymanov dans une interview accordée au quotidien.

    Selon lui, l’expertise a été réalisée sur la base de fragments de munitions et d’échantillons de sol envoyés en Russie par des habitants locaux.

    En juin, les militants des forces d’autodéfense de la république populaire autoproclamée de Donetsk ont déclaré que l’armée régulière avait utilisé des bombes incendiaires à Semenovka, une banlieue de la ville de Slaviansk. Des experts interrogés par RIA Novosti ont estimé qu’il pourrait s’agir de bombes au phosphore.

    Conflit armé en Ukraine\: le rapport des forces

    http://fr.ria.ru/world/20140724/201922890.html

    Les autorités de Kiev mènent depuis le 15 avril une opération spéciale d’envergure visant à réprimer la révolte qui a éclaté dans le sud-est de l’Ukraine suite au renversement du régime du président Ianoukovitch le 22 février dernier. La Russie qualifie cette opération de “punitive” et appelle les dirigeants ukrainiens à y mettre fin.


  41. Macarel Le 24 juillet 2014 à 11h54
    Afficher/Masquer

    Pour le régime des ayatollahs iraniens, Israël c’est le Diable, et vice-versa, pour la “démocratie théocratique” israëlienne, l’Iran c’est Satan.

    Partant de là, tout va bien, les esprits sont très apaisés dans la zone.

    De l’utilisation des religions pour, justifier l’éradication du camps d’en face…

    C’est malheureusement ancien, et ce n’est pas en France que l’on va dire le contraire, nous qui avons des ancêtres qui ont vécu la Saint Barthélémy.

    L’on lira avec profit, les Essais de Montaigne sur le sujet, des guerres de religion.

    C’est pour cela que l’on a fini, mais beaucoup plus tard, par accoucher (loi de 1905), de la séparation de l’ Eglise et de l’Etat dans notre pays, et que notre République est depuis officiellement laïque.


    • caroline Porteu Le 24 juillet 2014 à 12h26
      Afficher/Masquer

      Macarel
      Nous sommes dans une guerre de l’information et de la communication .

      Le Quotidien du Peuple est le journal officiel du Partic Communiste Chinois . Le choix du titre est politique car il indique que la Chine reprend à son compte les déclarations en question .

      Je vois que mon post a été effacé , ce qui est dommage , car je pense que ce choix de titre est une étape importante dans cette guerre de l’information dont ce blog se veut un acteur essentiel par la réinformation qu’il apporte et que tout est lié …

      Pour les curieux , allez consulter les gros titres du Quotidien du Peuple dans sa version française vous verrez tout de suite de quoi je parle .


  42. ANNA Le 24 juillet 2014 à 12h17
    Afficher/Masquer
    • Ray Le 24 juillet 2014 à 12h51
      Afficher/Masquer

      J’ai loupé un truc ? Que voulez-vous nous dire ?


      • ANNA Le 24 juillet 2014 à 13h24
        Afficher/Masquer

        je veux dire que le reportage de CNN sur les “débris d’un missile” trouvé sur les lieux du crash est bidonné lui aussi !


  43. lollygris Le 24 juillet 2014 à 12h22
    Afficher/Masquer

    Je viens de recevoir un rappel ce matin pour régler ma facture d’électricité sous peine de coupure. D’accord, mais quand je les appelle pour leur dire que je fais mon Maïdan, comme les Ukrainiens, à savoir une révolution me permet de ne pas payer mes factures, avec la bénédiction du monde entier (enfin presque), je n’ai pas l’impression que cela marche (pour moi).

    Une question: comment l’Ukraine fait-elle pour payer ses factures??! Et en plus, ils jouent au foot!! Ils ont une recette miracle?


  44. caroline Porteu Le 24 juillet 2014 à 12h44
    Afficher/Masquer

    Ukraine un échiquier aspergé de sang
    Traduction de l’article de Pepe Escobar par Jean François Goulon
    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-francois-goulon/240714/l-ukraine-un-echiquier-asperge-de-sang


  45. Phil83 Le 24 juillet 2014 à 13h01
    Afficher/Masquer

    Juste pour info la définition du plafond aéronautique est la suivante sur wikipédia:
    “En aéronautique, le plafond d’un aéronef est l’altitude maximale qu’il peut atteindre en vol normal horizontal soutenu (vol en palier).”

    Ce qui n’est pas synonyme d’altitude maximale atteignable!
    Toujours sur wikipédia “plafond” du SU25 =7000m


  46. Jean Sérien Le 24 juillet 2014 à 13h07
    Afficher/Masquer

    Le lien vers le Framapad est toujours HS. Impossible d’y accéder. J’avais commencé à traduire des paragraphes vers le milieu. Impossible de continuer…


  47. caroline Porteu Le 24 juillet 2014 à 13h11
    Afficher/Masquer

Charte de modérations des commentaires