Les Crises Les Crises
22.juillet.201422.7.2014 // Les Crises

[Décryptage] MH17 : la synthèse de Nouvel Obs

Merci 0
J'envoie

Un bel exemple : un point de situation du Nouvel Obs au 21/07, synthétisant plusieurs sources – où on voit bien comment on passe sans arrêt de faits à de l’antislavitisme entre les lignes…

Les séparatistes affirmaient avoir déplacé les dépouilles dans des wagons réfrigérés afin de les protéger de la chaleur. Mais ils ne le seraient apparemment pas.

Donc le seul truc qu’ils ont à dire en intro de ce long billet, c’est que les salauds de pro-russes (pléonasme…) laissent pourrir les corps. D’où la photo choisie, classe…

Le train dans lequel se trouvent les corps, vus par des experts néerlandais, des victimes de la destruction en vol de l’avion malaisien est resté bloqué lundi 21 juillet en gare par les rebelles en dépit de pressions internationales croissantes sur leur protecteur russe, qui ne se prive pas de contre-attaquer.

Kiev a annoncé la suspension de ses opérations militaires autour du site du crash pour faciliter la récupération des cadavres, tandis que ses forces ont déclenché deux opérations parallèles, dans la zone de l’aéroport de Donetsk, et dans la région de Lougansk.

Une info importante, mais même le Monde a été plus honnête :

Kiev a pris une décision dans ce sens lundi. Sous la pression de ses alliés occidentaux, le président Petro Porochenko a en effet demandé à ses forces d’interrompre leurs opérations dans un rayon de 40 kilomètres autour du site du crash.

C’est à dire que depuis 3 jour Porochoko trouvait normal de ne pas suspendre les hostilités, y compris autour de l’épave – chapeau l’Humanisme ! (bien sûr, personne n’a souligne ce point)

L’est de l’Ukraine est déchiré depuis plus de trois mois par un conflit armé entre les séparatistes prorusses et les loyalistes, qui accusent Moscou de soutenir les rebelles. Ces derniers sont soupçonnés d’avoir abattu l’avion de ligne malaisien avec 298 personnes à son bord qu’ils auraient pris pour un appareil militaire ukrainien.

Ainsi, les yeux de la communauté internationale étaient tournés lundi vers la gare de Torez, en zone rebelle, où était immobilisé le train de cinq wagons réfrigérés contenant les restes d’occupants de l’avion qui assurait le vol MH17 Amsterdam-Kuala Lumpur, probablement abattu par un missile, tiré, selon les Etats-Unis, d’une zone contrôlée par les “rebelles appuyés par la Russie“, jeudi dernier.

Une équipe d’enquêteurs néerlandais a examiné les corps, avant de partir pour la zone du crash, a constaté une journaliste de l’AFP.

“Le train doit bouger”

Un masque sur le visage, accompagnés par des représentants de l’OSCE, les enquêteurs ont ouvert les cinq wagons qui étaient censés être réfrigérés, alors que la température extérieure oscille autour de 30 degrés centigrades, mais apparemment ne l’étaient pas

Ah, ils sont allés chercher des wagons réfrigérés (qu’on reconnait bien), mis les corps dedans, et promettant à la planète entière qu’ils prendraient bien soin des corps, mais en fait ils ne le sont pas… Salauds de pro-russes !

, une très forte odeur de corps en décomposition faisant vaciller certaines personnes, y compris parmi l’escorte des rebelles.

heu, ben même réfrigérés, des dizaines de corps ensemble, dont certains sont restés dehors 2 jours, oui, ça ne sent jamais bon…

idem pour Le Monde :

“Les corps sont entreposés dans de bonnes conditions”, a toutefois brièvement déclaré Peter Van Vilet, expert médico-légal hollandais, responsable de la mission dans l’Est, au milieu de 50 hommes en armes devant la gare de Torez, reconnaissant qu’il n’avait pas pu compter les dépouilles

Hein ??????? Entreposés dans de bonnes conditions ???? Ben ils sont réfrigérés alors, c’est quoi cette intox ??? Mais le journaliste a un QI égale à la température ou quoi ?

“Le train doit bouger aujourd’hui, a-t-il ajouté, mais nous ne savons pas vers quelle destination ni à quelle heure”. Mais il faut qu’il sorte de Torez, et de la zone rebelle, “pour que nous puissions faire les analyses nécessaires. Ici ce n’est pas techniquement possible”.

“Vous entendez les moteurs du système de refroidissement : ils sont à la peine. La température augmente, ce qui favorise le processus de décomposition et donc joue en défaveur du processus d’identification”, a-t-il expliqué.

Bienvenue en Ukraine, pays du tiers monde…

Les Néerlandais veulent ramener les corps

Réagissant à la forte émotion aux Pays-Bas, l’Ukraine s’est déclarée prête à confier la coordination de l’enquête internationale à ce “pays, qui a le plus souffert” – sur les 298 personnes tuées, 193 étaient des Néerlandais -, et à envoyer tous les corps à Amsterdam pour autopsie, a annoncé le Premier ministre Arseni Iatseniouk. “Mais ces maudits gorilles ne permettent pas au train de quitter la zone”, a-t-il ajouté, parlant des rebelles.

Les pro-russes exigent une escorte d’experts

“Il y a 282 corps dans les wagons. Malheureusement 16 victimes n’ont pas encore été retrouvées”, a déclaré de son côté le “Premier ministre” de la “République populaire de Donetsk”, autoproclamée, lors d’une conférence de presse dans ce fief séparatiste. Alexandre Borodaï avait auparavant expliqué que ce déplacement des dépouilles avait pour but de les protéger de la chaleur et des animaux sauvages.

Ah oui, 282 corps !!! Et elle s’étonne que ça sente pas bon ??? Et les pro-russes ont donc récupéré 282 corps sur 298 en 2 jours, en devant combattre Porochoko – ben on devrait les remercier non ?

“Si ce train doit quitter notre territoire, ce sera seulement après que nous l’aurons transféré sous la responsabilité d’experts internationaux”, a-t-il affirmé, disant “ne pas avoir confiance en la partie adverse”.

Les experts hollandais sont des observateurs internationaux, ils peuvent remplir ce rôle”, a fait savoir en réponse le Premier ministre hollandais.

“Des séparatistes ivres empilent des corps”

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a pour sa part dénoncé une situation “grotesque“, décrivant des séparatistes pro-russes (égalementsuspectés par Washington d’avoir abattu l’avion avec un missile sol-air) “en état d’ébriété empilant des corps dans des camions, faisant disparaître des corps et des indices du site“.

Alors là, il va falloir m’expliquer : le but était quoi : de laisser dehors les 298 corps ? Parce que s’ils ne sont pas bien dans les wagons réfrigérés, ils ne seraient pas mieux au soleil…

Et bravo pour les “types ivres” – j’imagine que Kerry a pu voir ça par satellite (qui ne sont pas capables de photographier un départ de missile…)

Mais bon, des russes ivres, c’est comme des belges pédophiles ou des arabes voleurs, c’est une “pétition de principe“, même pas la peine de le prouver, ça va de soi…

Quatre enquêteurs de l’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI) de l’ONU sont arrivés en Ukraine dimanche pour participer à l’enquête internationale. L’agence onusienne devait prendre la direction de l’enquête, des inspecteurs de l’OSCE n’ayant eu qu’un accès “limité” au site du crash du Boeing 777.

Mais les conditions ne sont pas réunies pour que les enquêteurs puissent travailler en toute sécurité sur les lieux de l’accident, a rapporté un haut fonctionnaire de l’OACI. “Jusqu’à ce qu’un passage sécurisé soit assuré, nous n’enverrons pas les enquêteurs sur le lieu du crash”, explique un membre de l’organisation internationale de l’aviation civile.

Une équipe d’enquête australienne est également à Kiev, sans pouvoir se rendre sur le site. Le Premier ministre australien Tony Abbott a fait part de sa colère :”Il y a encore un sacré bout de chemin à parcourir avant que quiconque puisse être satisfait de la façon dont le site est géré. Cela relève plus du nettoyage de jardin que d’une enquête médico-légale. C’est totalement inacceptable.”

Des débris brûlés

Samedi, un porte-parole de l’OSCE rapportait que certains débris semblaient “avoir été déplacés” sur le site du crash, faisant état de “sacs de duty free ouverts” et de “bouteilles d’alcool cassées”, mais aussi de débris apparemment brûlés, mais reposant sur des sections du sol qui ne présentaient pas de traces d’incendie. De son côté, Kiev a dénoncé la disparition pure et simple de morceaux de la carcasse.

“sacs de duty free ouverts” : c’est quoi un “sacs de duty free” ? Moi, j’ai toujours eu des sacs plastiques, jamais de sac Hermès offert par la boutique…

“bouteilles d’alcool cassées” : quoi, des bouteilles tombées de 10 kilomètres ont été cassées ??? Ces ivrognes ne respectent rien…

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit se prononcer lundi sur une résolution australienne qui condamnerait le tir de missile sur l’avion, exigerait que les responsables soient poursuivis et que les groupes armés ne compromettent pas l’intégrité du site du crash. Samedi, la chancelière Angela Merkel et Vladimir Poutine étaient “tombés d’accord” pour que le crash fasse l’objet d’une enquête internationale et indépendante, sans que cela ne soit véritablement suivi d’effets.

(Avec agences)

Bref, on se demande ce qui passe dans la tête du journaliste. Pourtant, avec tout ça, il n’y avait pas grand chose à changer pour avoir un travail honnête.

Ne manquaient finalement que de la déontologie et de la compétence…

35 réactions et commentaires

  • PA.Québec // 22.07.2014 à 01h41

    En anglais :

    Vérité pervertie/dénaturée: Comment des rebelles qui pleurent les victimes de MH17 sont devenus des pilleurs arborant un trophée en peluche.

    http://rt.com/news/174332-ukraine-plane-photo-perverted/

      +0

    Alerter
    • Micmac // 22.07.2014 à 14h19

      Il faut absolument voir la video!

      Un milicien interpelle, dans un excellent français, une journaliste (française, apparemment), en lui demandant pourquoi les médias occidentaux les traite de séparatistes!

        +0

      Alerter
      • PA.Québec // 22.07.2014 à 17h59

        Je l’ai vue (la journaliste dit qu’elle va essayer autre chose ou dans le genre), mais je ne me rappelle plus du pointeur. L’avez-vous ?

          +0

        Alerter
  • PA.Québec // 22.07.2014 à 01h47

    Les forces de Kiev continuent leur progression vers Donetsk, de durs combats ont eu lieu en banlieue et autour de la gare.

    Cela alors que les rebelles du Donbass détiennent les boîtes noires à Donetsk et qu’ils attendent la venue des experts.

    Est-ce que les forces de Kiev veulent s’emparer de ces boîtes noires ? Est-ce qu’ils veulent empêcher les experts malaisiens et néerlandais de pouvoir avoir un premier accès à ces enregistreurs de vol ?

    Qu’est-ce que les forces de Kiev cherchent à cacher ? Pourquoi cette volonté de rendre difficiles cette coopération et la réception des boîtes noires par des pays tiers ?

    Il faut que les États-Unis mettent la pression sur le régime de Kiev. La communauté internationale ne saurait tolérer ces agressions qui ne visent qu’à ce que la vérité ne soit pas faite.

      +0

    Alerter
  • Jub // 22.07.2014 à 01h50

    Quelle misère, tout n’est pas fait dans les règles. La “communauté internationale” exige ses droits. Il faut absolument les lui accorder.

    Au nom de quoi ? On se le demande.
    Mais bon il semblerait qu’elle ait un droit supérieur aux autres. Par droit divin à ce qu’il se dit.
    C’est ainsi et tout le monde le sait apparemment.

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 22.07.2014 à 02h09

    MH17 Will Usher In A Completely New Kind Of War – One The US Cannot Win.

    It seems ironic that the world was in a similar situation exactly a hundred years ago.

    After the assassination of Archduke Franz Ferdinand in Sarajevo, Austria-Hungary issued a series of ultimatums to the Kingdom of Serbia, and ultimately declared war on July 28, 1914.

    Tensions in Europe and around the world were at boiling point. The primacy of the British and other European colonial powers was waning, as recently formed unitary states of Germany and Italy were on the rise.

    With so many rising powers, it was inevitable that conflict would ultimately ensue. Even if Franz Ferdinand’s assassination wouldn’t have happened, some other tinder would have lit the fire.

    Similar conditions exist today.

    Just like a century ago when waning British power invited a power struggle among rising nations, waning US power is creating conflict with Russia, China, etc.

    http://www.zerohedge.com/news/2014-07-21/mh17-will-usher-completely-new-kind-war-one-us-cannot-win

      +0

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 22.07.2014 à 02h16

    En France, le préfet aurait mobilisé une dizaine d’hélicos, les corps auraient été dispatchés dans les morgues de toute la région, et 3 compagnies de CRS auraient bouclé les accès en quelques heures. Mais la France n’est pas en guerre, le salaire moyen n’y est pas de 300 euros par mois, et les services publics sont (encore) opérationnels…

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 22.07.2014 à 02h33

    Tout a fait d’accord , c’est du racisme anti-russe mélangé avec des éléments de langage
    qui ont pour but de discréditer “l ennemi”.

    C’est vrai qu’on boit beaucoup d’alcool en Russie et c’est vrai que lorsque tu fais la vraie
    guerre (pas celle avec des drones) ça aide un petit coup de gnôle.
    =
    http://gamapserver.who.int/mapLibrary/Files/Maps/Global_consumption_percapita_2010.png
    =
    Ceci dit en République Tchèque on boit pas mal aussi,le président Zeman par exemple
    =
    http://www.youtube.com/watch?v=nZCfsxLYhQA
    =
    #EU #mad world: alcohol friend Milos Zeman czech president “demands NATO forces for Ukraine”

    Il parait aussi qu’un maire Letton s’est plaint des marins de l’OTAN

    Latvian mayor,”NATO sailors acting like swine,drunk urinating in public, threw up, consumed alcohol in public”
    =
    http://www.latviannews.lv/news/5126/
    =
    D’ailleurs l’acronyme NATO (OTAN en Anglais) veut dire : on ne tire pas sans alcool

    Imants Liegis ?@imantsliegis Apr 3
    10 years after Latvia joins NATO Chris Donnelly in Vilnius explains what the letters mean:
    “No ActionTalk Only”or “Need Alcohol To Operate”

    En angleterre aussi on boit bien si j’en crois ce reportage sur Bullington un club très oxfordien
    ou se cotoyait dans la même promotion : Radek Sikorski (ministre A.E Polonais) et David Cameron (PM UK)
    =
    http://www.youtube.com/watch?v=jra3By2DCic
    =
    http://www.youtube.com/watch?v=OceMW1py-dE
    =
    Dans le temps aussi il était bien vu de picoler en France : O Tempora O Mores …

      +0

    Alerter
    • jacqueline // 22.07.2014 à 13h06

      Un must dans le genre c’était Berlusconi au sommet européen de Barcelone en 2002.

      Il est arrivé en retard, un peu débraillé. Aznar prévenu est allé le chercher et le tenait par le col de sa veste, incapable de marcher normalement..

      Il arrêtait pas de rire, Aznar était furax.

      Finalement il n’a pas participé aux travaux de la journée, monsieur étant victime d’une indisposition.

      Celle là est passée en boucle à la TV catalane.

        +0

      Alerter
  • vérité2014 // 22.07.2014 à 02h48

    Bizarrement le train avec les corps devait aller sur Karkhov(iso Donetsk)…mais il n’est pas encore arrivé…je vois bien moi les pravyi machins nous foutre le truc en l’air.

    Les boîtes noires ont été remises aux Malaisiens,qui ont remercié les milices pour leur bonne coopération(alors qu’on ne cesse de dire que ce sont des monstres).

    Black boxes with Malays. But Malays not back to Kharkiv/Kiev . . . corpse train not yet in Kharkiv . . . plenty of opportunity for false flags.

    Mon avis perso,je crois que la scène de crash a été super gardée par les milices,non pas qu’ils ont quelques chose à cacher mais AU CONTRAIRE,ils ont peur que l’on fasse disparaitre des éléments de preuves contre KIEV.

    Ca expliquerait pourquoi KIEV retarde les experts,osce etc depuis 4 jours..sur le site.

    Les Hollandais vont prendre la direction de l’enquête,comme c’est un pays OTAN et que c’est le pays qui a le plus de nationaux victimes,je les vois mal conclure que si c’est KIEV,ils nous le disent.

    L’OACI(siège Montréal)est une agence de l’ONU,donc il y a des russes aussi en principe,mais cela reste très occidental.

    Kerry’s Latest Reckless Rush to Judgment
    July 21, 2014

    http://consortiumnews.com/2014/07/21/kerrys-latest-reckless-rush-to-judgment/

      +0

    Alerter
  • VladimirK // 22.07.2014 à 03h32

    Il faut une résolution de l’ONU pour condamner le tir d’un missile sur un avion civil maintenant ?
    Je ne sais pas, mais il me semble que cela tombe sous le sens que c’est mal d’abattre un 777 avec des passagers, je n’ai pas vraiment besoin de l’ONU ni des Australiens pour le comprendre.

    Bientôt une résolution de l’ONU pour condamner la sècheresse et pour dire qu’il faut boire de l’eau quand il fait chaud ? Une résolution pour dire que le SIDA, c’est mal ?

    C’est gens là sont payés plus de 200KEuros par an, net d’impôts pour être les rois de la Lapalissade ?

    C’est comme ces commentaire – je ne sais pas s’ils sont dûs aux médias ou bien aux services presse des intéressés, mais quand on nous dit qu’un tel et un autre tel se sont entretenus au téléphone et se sont mis d’accord sur le fait qu’il faut une enquête approfondie. Bon sang, mais ils ont besoin de se parler au téléphone pour se dire ça ? Tu m’étonnes que la diplomatie n’avance pas si c’est le cas.

    Maintenant, je finis sur la “scène de crime”. Beaucoup, John Kerry le premier, reproche la récupération des carcasses. Hey les gars, faut arrêter de regarder les experts Miami. On n’est pas en train de rechercher des empreintes digitales d’un meurtrier ou de Big Foot sur la carlingue de l’avion.

    Là encore, on croit rêver. S’il ne faut pas toucher à la zone d’impact de l’avion, alors salauds de français qui ont osé remonter l’épave du vol AF-447 du fond de l’océan, empêchant ainsi les enquêteurs de voir si les poissons trouvaient leur nouvel habitat confortable.

    Regardez toutes les enquêtes sur les catastrophes aériennes : on rassemble TOUJOURS les morceaux, pour reconstituer ensuite l’avion dans un hangar, à l’abris du soleil, des intempéries et des badauds. C’est la procédure normale.

    Il me reste encore une inquiétude concernant l’enquête. Les représentants de la DNR ont remis les boîtes noires aux autorités Malaysiennes, qui sont sommées par l’OACI de remettre celles-ci à cette dernière. Le siège de l’OACI est à Montréal – autant envoyer les boîtes noires directement à Washington.

      +0

    Alerter
    • Wilmotte Karim // 22.07.2014 à 08h00

      Il y a fort à parier que la proposition de résolution ne dit pas juste : “c’est mal d’abattre un avion”.
      Il s’agit d’obtenir un avantage politique, communicationnel, psychologique quelconque.

        +0

      Alerter
    • jacqueline // 22.07.2014 à 10h52

      “Regardez toutes les enquêtes sur les catastrophes aériennes : on rassemble TOUJOURS les morceaux, pour reconstituer ensuite l’avion dans un hangar, à l’abris du soleil, des intempéries et des badauds. C’est la procédure normale.”

      Exact , et ceci indépendamment de leur position sur le champ du crash, pour analyser les “déchirures” dues à l’explosion ou à un impact.

      Après l’explosion chaque pièce tombe où elle veut selon les lois de l’ aérodynamique et de la cinématique, selon sa forme, sa surface.

      Bien sûr la position relative des pièces sur toute la zone du crash ( parfois des dizaines de kilomètres, donne des indications complémentaires précieuses, quand il s’agit de défaillance. Mais là ils vont surtout chercher des tracs de missiles.

        +0

      Alerter
  • Jerome // 22.07.2014 à 03h57

    Merci, j’ai moi-meme hallucine quand j’ai lu le billet du monde a ce propos : c’est proprement ridicule et indigne d’un journaliste. Le type en rajoute une tonne avant de glisser brievement qu’en fait, d’apres l’expert Neerlandais, les corps sont en “bonne condition”. Donc ils auraient suivi une procedure correcte ? Ah… on croit rever.

      +0

    Alerter
  • LesBarniques // 22.07.2014 à 04h31

    Voilà que les experts se disent impressionnés par l’excellent travail sur le site du crash.
    Un genre d’article que vous ne verrez pas chez nous. (Québec, Canada)

    http://www.bbc.com/news/world-europe-28405448?SThisFB

      +0

    Alerter
    • LesBarniques // 22.07.2014 à 04h58

      J’ajoute une traduction rapide . Si quelqu’un veut l’améliorer…
      Propos du chef du groupe de médecins légistes, Peter Van Vliet : “Je suis impressionné par la dimension du site du crash. Impressionné par la tragédie qui a dû s’y dérouler. Je suis aussi très impressionné par le travail qui a été déployé ici, par les moyens et les personnes qui l’ont effectué, par la température et par (… mot manquant). Je crois qu’il ont fait un travail infernal dans des conditions d’enfer.”

        +0

      Alerter
      • PA.Québec // 22.07.2014 à 07h58

        Toute une dépêche Reuters reprenant ses propos a été traduite… J’espère qu’OB va la mettre en ligne.

        En primeur:

        Expert néerlandais dit que l’équipe de récupération des corps « a fait un sacré boulot »

        Hrabové/Grabové – Ukraine (Reuters) — Le chef d’une équipe des Pays-Bas envoyée pour identifier les corps des victimes du vol MH 17 de la Malaysia Airlines a félicité l’équipe ukrainienne de récupération qui a retrouvé des centaines de corps sur une immense superficie dans une zone de guerre : elle « a fait un sacré bon boulot ».

        Peter van Vliet, chef d’une équipe néerlandaise composée de trois experts en identification des corps néerlandais, les premiers enquêteurs internationaux à se rendre sur la zone de l’accident, a déclaré que sa priorité était de déplacer les centaines de dépouilles actuellement stockées dans des wagons frigorifiques vers un endroit où ils pourront être identifiés et renvoyés à leur famille.

        En dépit des rapports selon lesquels certains des corps auraient été dépouillés et qu’ils n’ont pas été mis à l’abri, mais laissés dans le soleil d’été pendant plusieurs jours, Van Vliet a exprimé son admiration pour les équipes qui ont récupéré les dépouilles.

        « Je suis très impressionné par le travail qui a été accompli ici », a-t-il déclaré après avoir inspecté le site principal de l’écrasement, où l’on retrouvait encore la veille des corps coincés sous des débris de l’épave.

        Faisant allusion à la chaleur et aux dimensions du lieu, il a ajouté : « Je pense qu’ils ont fait un sacré boulot dans une zone infernale ». [Autre traduction possible : un boulot d’enfer dans une zone infernale]

        Interrogé pour savoir comment il se sentait en tant que Hollandais au milieu de tant de ses compatriotes décédés, il a déclaré qu’il avait la chair de poule malgré la chaleur.

        Les passagers en provenance des Pays-Bas représentent les deux tiers des 298 victimes de la catastrophe de jeudi.

        Le gouvernement ukrainien affirme que 282 cadavres et 87 fragments humains ont été retrouvés à ce jour.

        Sur les lieux, l’opération de récupération semble terminée. Les équipes de récupération en uniforme bleu qui avaient passé au peigne fin la campagne pour en recueillir les corps éparpillés dans les champs de blé et de tournesols n’étaient plus visibles nulle part.

        Des champs vides

        Toutes leurs ambulances et toutes leurs tentes à l’exception d’une toilette portative ont disparu. Dans les champs environnants, plus aucun signe des équipes d’hommes en bleu de travail qui avaient parcouru à pied les champs de blé et de tournesols à la recherche de restes humains.

        Des débris de l’avion jonchent les champs vides, à l’endroit ou près de l’endroit où ils étaient tombés, bien que certains aient dû être déplacés pour récupérer des dépouilles. Un siège d’avion auquel était attachée il y a quelques jours une femme nue gisait désormais vide dans le blé.

        Van Vliet a déclaré qu’à son avis la récupération n’était pas terminée, mais il a reconnu qu’une coopération internationale de grandeur ampleur pourrait bien ne jamais être possible dans la zone de conflit.

        « Selon mon avis professionnel, ce n’est pas terminé », a-t-il dit.

        Quant à savoir ce qu’il faudrait faire, il a répondu : « Un ratissage médico-légal de l’ensemble de la zone. Mais, je ne sais pas si c’est possible. »

        Plus tôt, Van Vliet a examiné les wagons frigorifiques où les corps ont été rassemblés et s’est dit satisfait de la façon dont ils ont été stockés.

        Les corps sont conservés dans un train de cinq wagons de marchandise gris réfrigérés au diesel, garés derrière une locomotive le long du quai principal d’une gare complètement délabrée à Torez, une petite ville située à environ 40 minutes en voiture du lieu principal de l’écrasement.

        À l’ouverture des portes pour permettre à l’équipe de Van Vliet d’y pénétrer, on pouvait voir des tas de sacs mortuaires noirs en plastique. La puanteur était insupportable. Van Vliet et ses deux collègues ont grimpé à l’intérieur avec des gants de plastique bleu et des masques chirurgicaux pour examiner les sacs.

        Les responsables ukrainiens espèrent que les dépouilles parviendront en train à Kharkov, une ville de l’Est à l’extérieur de la zone de conflit, où des équipes internationales d’identification pourront les examiner.

        Van Vliet a dit qu’on lui avait promis que le train serait déplacé plus tard lundi, mais sans lui préciser sa destination. Il devait rencontrer les chefs rebelles plus tard dans la journée, a-t-il ajouté.

        Il a refusé se prononcer sur le temps nécessaire pour identifier et rapatrier les dépouilles.

        « Ma priorité est d’identifier les victimes », a-t-il dit.

          +0

        Alerter
        • PA.Québec // 22.07.2014 à 08h13

          OB : “trois experts en identification des corps néerlandais”, le “néerlandais” est redondant.

            +0

          Alerter
  • PA.Québec // 22.07.2014 à 07h39

    Sur le site de Radio-Canada, un commentaire (qui n,est pas de moi mais qui rappelle une traduction faite pour un certain OB) :

    “Louise Miller
    Dans le reportage de JF Bélanger, il manque le bout où le médecin légiste néerlandais s’est dit “très impressionné par le travail qui a été accompli sur le site du crash, par les moyens, par la température. Ils ont fait un travail d’enfer dans des conditions infernales”
    Ah ben ? On pensait tous que c’était des zoufs à moitié ivres…”

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2014/07/21/012-rebelles-prorusses-boites-noires-victimes-pays-bas.shtml?isAutoPlay=1

      +0

    Alerter
  • PA.Québec // 22.07.2014 à 07h41

    Vérité2014,

    А как вы сказать что по-французски, не империалистическая язык?

      +0

    Alerter
  • ANNA // 22.07.2014 à 08h14

    Samedi, un porte-parole de l’OSCE rapportait que certains débris semblaient “avoir été déplacés” sur le site du crash

    Ce n’est pas ce petit bonhomme qui le dit par hasard ? Regardons la photo de ce t “observateur” OSCE en Ukraine :
    http://24tv.ua/resources/photos/news/140_DIR/201407/466351.jpg
    et aussi :
    http://www.dialog.ua/images/news/middle/9789ceb02b20f70315d7a8f9c078cf52.jpg
    http://24tv.ua/home/showSingleNews.do?vagoni_s_telami_zhertv_tragedii_ostanutsya_v_toreze_do_pribitiya_mezhdunarodnih_ekspertov__obse&objectId=466351&lang=ru
    Son nom est – Michael Bociurkiw
    Regardons qui c’est :
    http://www.1sn.ru/110625.html
    Mais quelle surprise ! Son papa était un Banderiste en Ukraine, durant la guerre avec Hitler, et avec les autres ukrainiens, qui ont servi dans l’armée de Hitler, a émigré au Canada a la fin de la guerre…

      +0

    Alerter
  • social21eme // 22.07.2014 à 08h42

    j’ai lu un article du meme style de Marie Jego, c’est consternant de parti pris et de manque d’objectivité professionnel. ca ne ressemble pas a du journalisme, mais a de la propagande faite sur un blog! mais cette dame a un carte de presse et ecris dans les pages du MONDE !

      +0

    Alerter
    • LutterPourLaPaix // 22.07.2014 à 11h23

      Oui, je n’arrête pas de le dire : Le Monde est devenu un journal très très douteux…Pauvre de nous !

        +0

      Alerter
      • PA.Québec // 22.07.2014 à 18h02

        On dit L’Immonde.

          +0

        Alerter
  • jacqueline // 22.07.2014 à 10h36

    Bonjour

    Je revois Obama reprocher aux rebelles du Donbass d’avoir osé déplacer les corps des victimes..

    Qu’aurait-il dit, si une meute de renards affamés, ou une bande de vautours profitant de l’accalmie avait décidé de s’en occuper.

    Ce qu’expliquait la veille Alexander Borodai dans sa conférence de presse.

    Il expliquait aussi qu’une grand mère affolée réclamait qu’on la débarrasse de ce cadavre tombé sur son lit après avoir traversé le toit.

    Obama ne fait qu’exploiter la colère légitime des hollandais. Je crois que les hollandais sont capables de comprendre ce qu’explique Borodai.

    Un Borodai qui se désespérait de voir les enquêteurs perdre une journée entière à Kiev.

    Heureusement l’inspecteur néerlandais a conclu qu’ils avaient bien travaillé, dans une région en guerre. Félicitations à cet homme pour son honnêteté, qui nous change des discours de ces derniers jours et des ragots des médias..

      +0

    Alerter
  • Eric // 22.07.2014 à 10h40

    “Les corps sont entreposés dans de bonnes conditions”
    À priori Peter van Vliet (en tous cas selon Reuters) il a été un peu plus élogieux que ça :
    “I’m very impressed about the work that was done over here,” -> Je suis particulièrement impressionné par le travail effectué.
    “I think they did a hell of a job in a hell of a place.” -> Je pense qu’ils ont fait un putain de bon boulot malgré les conditions effroyables.

    Comment le monde (qui cite aussi Reuters) réussit à sous-entendre qu’ils ont fait un boulot de merde ça me dépasse. Là c’est même plus de l’incompétence mais carrément du sabotage.

      +0

    Alerter
  • LAD // 22.07.2014 à 11h52

    Tout va bien alors, tout s’arrange et merci à nos journalistes qui brillent par leur compétence et leur objectivité.
    Je vais me mettre un petit coup de BFM pour me mettre de bonne humeur 🙂

      +0

    Alerter
  • Yves // 22.07.2014 à 12h18

    Mille milliards de mille millions de mille sabords !*$!* Des bouteilles d’alcool cassées !! Le capitaine Haddock doit roder dans la zone des rebels pensant être sur le Vol 714 pour Sydney. Tintin devrait rapidement trouver des indices pour faire échouer le “false flag” tenté par Washington/Kiev.

    Concernant l’incompétence du journaliste, le journal pourra se dédouaner de toute responsabilité et invoquer qu’il s’agit de la plume d’un stagiaire. C’est toujours bien et courageux de faire porter la charge sur le dos des jeunes. Heureusement qu’on a un peu mieux dans la presse internationale, y compris d’ailleurs la presse US qui pose souvent des questions plutôt qu’apporter des affirmations sans preuves.

      +0

    Alerter
  • phil // 22.07.2014 à 12h59

    http://www.20minutes.fr/monde/1420703-ukraine-la-prise-de-donetsk-est-une-etape-cle-pour-le-pouvoir-de-kiev
    Conclusion hallucinante de l’experte “indépendante” :
    “Si le pouvoir reprend Donetsk, les séparatistes ne pourront plus faire grand-chose. Ils avaient le choix au moment de la chute de Slaviansk un choix: regagner la Russie ou continuer l’offensive. Désormais, on ne voit plus guère d’issue alors pour eux, du moins pour l’instant, à moins que Moscou décide d’une intervention «ouverte».”

      +0

    Alerter
  • moderato si cantabile // 22.07.2014 à 14h37

    Je vais vous dire ce qui me choque, moi, dans ce beau pays de France.
    Ce ne sont pas les petits et grands journaleux, de la presse “officielle” et officiellement ancrée dans le sillage Wall Street et OTAN. Ça, je l’avais compris dès mes premiers pas en France. Les premières choses que j’ai vu et lu, peu après mon arrivée, ce fut la couverture médiatique sur la “Révolution” Roumaine. Pas que Timisoara et tout….tout ça.
    Mais, je connaissais tous les endroits des reportages, j’ai habité à quelques mètres de l’endroit où le pauvre journaliste français de TV 5 est mort…pour rien. Je connaissais la situation en Roumanie comme ma poche et aussi les “gueules” qui ont été présentées comme “révolutionnaires”. Il y a même eu une équipe de France 3 qui est venue me chercher pour un reportage-itw….bien, quand j’ai vu ce qu’ils ont fait de ce que j’avais dit, j’avais déjà tout compris.
    Non, moi ce qui me surprends (naïvement, peut être) c’est l’attitude des “dissidents”, Plennel, Jorion, Haski….enfin, cherchez vous même les noms de ceux qui ont joué ces dernières années le rôle de “dissidents” et demandez-vous où sont-ils pendant ces moments cruciaux pour l’avenir de tous. Vous découvrirez que même la “dissidence” dans ce pays ce n’est qu’un leurre.

      +0

    Alerter
  • moderato si cantabile // 22.07.2014 à 15h51

    Cher Olivier, je pense que vous avez envoyé un “missile longue portée”…tellement longue, qu’il a dû toucher en plein cœur le journalisme vs NOBS.
    Lisez et comparez, cet article avec celui commenté dans ce billet…c’est la même distance qu’à la Lune.
    Bien, il y en a bien sûr, des “déclarations”, comme celles de la Présidente Lituanienne (celle qui va rejoindre l’Euro ?)

    “”Il est temps d’arrêter la ‘mistralisation’ de la politique européenne”, lance la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaité, toujours à la pointe du combat pour dénoncer l’attitude de la Russie et demander une action plus déterminée des Européens. “L’Europe doit oser se montrer unie face au terrorisme”, ajoute la présidente de cette ex-république soviétique”.

    ou celle du Président australien qui parait-il a une très “longue vue” et a tout vu, par lui même, sur le site du crash :

    “Le site du crash de l’avion de Malaysia Airline dans l’est de l’Ukraine a été altéré “à une échelle industrielle”, déclare le Premier ministre australien Tony Abbott. Il estime qu’il y a eu “une tentative de maquiller les preuves”.

    “Il reste un très très long chemin à parcourir”, affirme devant la presse Tony Abbott. “Ce que nous avons là, ce sont des indices altérés à une échelle industrielle. Cela doit cesser”, a-t-il dit. “Après le crime vient la tentative de maquiller les preuves”.”

    et même la photo (par ALEXANDER KHUDOTEPLY/AFP) tellement “suggestive”, deux pauvres “sous-femmes” qui certainement y cherche quelque chose à voler…parmi les cadavres …

    Mais bon…il y a tout de même des petits changements, dans les titres et sous-titres, déjà…”l’humanité n’avance qu’à petits pas, parfois elle recule à grandes enjambée” (citation de moi-même).

      +0

    Alerter
  • moderato si cantabile // 22.07.2014 à 16h58

    et pour ce qui est du “journalisme et contre-journalisme”…si, si, c’est comme pour les “contre-fausses révolutions”, cet article de dedefensa vaut le poids en or de tous les mots.
    A mi-chemin entre journalisme et littérature, comme du temps de Sartre, par ex., mais pas que.

    http://www.dedefensa.org/article-nous_savons_parce_que_nous_savons_parce_que_nous_savons_22_07_2014.html

      +0

    Alerter
  • moderato si cantabile // 23.07.2014 à 00h21

    Il y a du nouveau dans la guerre interne à l’UE.
    Les 9 pays de l’Europe centrale et de l’est se sont réunis entre eux, comme des grands afin de demander le renforcement de l’OTAN aux frontières est de l’UE.

    http://evenimentul-zilei.com/

    L’UE a reporté pour 24 juillet la prise de décisions pour sanctionner encore la Russie.
    La FED de NY attaque la deutsche Bank (aucun lien avec des pressions sur Merkel pour abandonner Poutine, évidemment, tout comme ce fut pour la BNP)

    http://www.zerohedge.com/news/2014-07-22/ny-fed-slams-deutsche-bank-and-its-%E2%82%AC55-trillion-derivatives-accuses-it-significant-o

      +0

    Alerter
  • Florian // 23.07.2014 à 04h51

    J’avais apprécié un peu plus tôt cette seconde le rebond vers la propagande du régime de Vichy. Et je me permets de rebondir sur le commentaire de John Kerry sur les “ivrognes” avec une anecdotes de la seconde guerre (issue d’une grand-mère)

    Mais en fait, il est fortement possible que les personnes qui s’occupaient de récupérer les cadavres aient, en effet, été ivres, histoire de supporter le travail horrible qu’elles faisaient.

    Après les bombardements, pendant la 2e guerre mondiale, donc, les personnes qui étaient réquisitionnées pour déblayer les décombres et les victimes se voyaient offrir un verre de gnôle. Pas de quoi être inconscient ou con, juste de quoi supporter l’horreur de la chose.

    Un fait qu’il serait sûrement intéressant de rappeler à certains journalistes/politiciens. Un de plus parmi tant d’autres.

      +0

    Alerter
  • le Prolo du Biolo // 23.07.2014 à 14h47

    Bien aimé l’expression de la journaleuse:

    “une très forte odeur de corps en décomposition faisant vaciller certaines personnes, y compris parmi l’escorte des rebelles”

    Même les méchants rebelles défaillaient, c’est dire …
    Rebelles dont chacun sait pourtant qu’il s’agit de brutes épaisses sans aucun sentiment humain et qui en général ne craignent pas les odeurs de cadavres, hein …

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications