Israël bombarde une école de l’ONU à Gaza tuant 15 personnes. C’est la sixième fois qu’une école de l’ONU est frappée. « Des enfants, des femmes et des hommes ont été tués ou blessés pendant qu’ils dormaient dans un lieu où ils auraient du être en sécurité. Ce n’était pas le cas. C’est inacceptable », a déclaré Pierre Krahenbuhl, Commissaire Général de l’UNRWA (L’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient). Mais surtout(au total), environ 1 400 personnes ont été tuées dans Gaza par les forces israéliennes avec des missiles et du matériel militaire fournis par les États-Unis. À la suite de la dernière attaque contre l’école des Nations Unies, l’annonce a été faite que les Etats Unis enverront d’avantage de munitions à Israël. Conclusion : « Il faut sanctionner la Russie ! »

Plus de 1 000 personnes ont été tuées dans l’Est de l’Ukraine, et près de 3 500 ont été blessées depuis la brutale offensive militaire commencée en Avril par le gouvernement ukrainien et soutenue par les Etats-Unis. Près de 100 000 personnes ont été déplacées de force. Dimanche, au moins 13 civils ont été tués par un bombardement ukrainien, dont une petite fille âgée d’un an, tuée devant ses parents.
Qu’est ce que nous entendons ? « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les États-Unis et l’Union Européenne ont approuvé le coup d’État contre un président et un gouvernement élus démocratiquement en Ukraine, à un an des élections suivantes, créant la crise actuelle dans le pays. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les ultra-nationalistes ont incendié La Maison des Syndicats à Odessa, tuant environ 40 personnes. Ceux qui tentaient de s’échapper ont été matraqués à coups de battes de baseball.
« Il faut sanctionner la Russie ! »

Après le coup d’état anticonstitutionnel à Kiev, amenant au pouvoir des ultra-nationalistes d’extrême droite anti-Russie, le peuple de Crimée a choisi, lors d’un référendum pacifique et démocratique, de rejoindre la Russie. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Un avion civil s’écrase en Ukraine — le second avion de la compagnie Malaysia Airlines à s´abîmer dans des circonstances mystérieuses en quelques mois. Nous ignorons encore qui en fut responsable, voire le sort qui fut réservé au premier avion de Malaysia Airlines. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Quatre enfants palestiniens jouent au football sur une plage de Gaza. Ils sont assassinés sous le feu israélien. « Il s’agit d’un crime lâche », dit le porte-parole du ministre de la santé de Gaza. La Russie était l’un des 29 pays ayant voté pour que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU enquête sur ces potentiels crimes de guerre. Les pays de l’Union Européenne se sont abstenus, les Etats-Unis ont voté contre. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Depuis 2008, on estime que les frappes de drones américains sont responsables de la mort de plus de 2.400 personnes. Le Bureau for Investigative Journalism (organisation non gouvernementale britannique consacrée à la production d’articles d’investigation) affirme qu’au Pakistan seul, les frappes de drones ont tué entre 416 et 957 civils sur la période 2004-2014. Entre 168 et 202 enfants auraient été tués au Pakistan par les drones américains. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les États-Unis se lancent dans une guerre illégale en Irak durant laquelle plus d’un million de personnes sont mortes. La justification de cette attaque était que l’Irak possédait des armes de destruction massive, qui n’ont en fait jamais existé. Une grande partie de l’Irak est désormais dirigée par l’EIIL (État Islamique en Irak et au Levant). La Russie s’était fortement opposée à la guerre en Irak. « Il faut sanctionner la Russie ! »

La Libye : comme l’Irak, un pays détruit par une intervention militaire occidentale à laquelle la Russie n’a pas participé. À cause de l’agression occidentale, ce pays qui avait le niveau de vie le plus élevé d’ Afrique est maintenant un état en faillite. « Il faut sanctionner la Russie ! »

L‘Arabie Saoudite, alliée des États-Unis, est l’un des quelques pays dans le monde où l’homosexualité est illégale et où les personnes gays peuvent être exécutés. La Russie ne possède pas ce genre de lois, mais elle n’est pas un de ses alliés. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Les pays occidentaux soutiennent financièrement des rebelles pour qu’ils renversent par la force le gouvernement syrien, augmentant leur contribution à chaque fois que le conflit semble sur le point de se terminer. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Le 15 juillet, il a été annoncé que les pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) créaient une banque de développement disposant de 100 milliards de dollars et un panier de devises d’une valeur de plus de 100 milliards de dollars. « Le grand lancement de la banque des BRICS a été vu comme une première étape pour casser l’omniprésence du dollar dans les échanges internationaux étant donné qu’il est soutenu par le Fond Monétaire International (FMI) et la Banque mondiale (BM), deux institutions établies aux Etats-Unis et dans lesquelles les BRICS n’ont que peu d’influence » selon RT. « La banque des BRICS sera l’une des plus grandes institutions financières multilatérales de développement dans le monde » a annoncé le président Poutine.

Les élites occidentales savent que la Russie renaissante freine leur ambition d’atteindre une hégémonie totale sur le monde, et que les BRICS et leur Nouvelle Banque de Développement constituent une menace pour leur puissance économique. La Russie « se met en travers de leur chemin » dans d’autres domaines également. Les néo-conservateurs et la fausse gauche occidentale pro-israélienne souhaitaient la guerre contre la Syrie l’été dernier pour renverser son gouvernement et briser l’alliance entre la Syrie, le Hezbollah et l’Iran – un objectif stratégique à long terme d’Israël. La Russie, ainsi que l’opinion publique des pays occidentaux, ont contribué à empêcher cette guerre et à la grande frustration du Groupe de pression pour la Guerre Permanente, le gouvernement syrien est toujours au pouvoir. En un mot, la Russie doit être affaiblie, et rapidement. « Il faut sanctionner la Russie ! »

Neil Clark est journaliste, écrivain et animateur. Son blog ,déjà récompensé, se trouve à l’adresse www.neilclark66.blogspot.com . Vous pouvez le suivre sur Twitter (Source)

Traduction collective pour www.les-crises.fr

114 réponses à Il faut sanctionner la Russie !, par Neil Clark

  1. perceval78 Le 01 août 2014 à 02h26
    Afficher/Masquer

    Olivier peux tu mettre un petit message pour ton image on comprend mal le lien avec le texte.

    Juste for fun, j’en ai cherché la source sur google image, on m’a renvoyé l’info suivante
    =
    https://www.google.fr/search?tbs=sbi:AMhZZitUn33kX9UFp_1qpde20zY8NmLErhZilGpmMw57omQu_1VQfxttXIl_1a8mBilvxxbNkkoQ3cmo_1MjPHAFNq-CEQi_1rCLmn-PsbBYNVwdO5RQ_1WdrkfPe3TaAfXc9vXuIWXdzg9l2QVC8GhVCCpUQ-ohNDISGD4Cl18_1eLsFaSTNFpvNNttZeNFJ7gbfNZjAKzO4uKQD1H_1i46l7SjcW3Oe45Y7sgnEWe0keFpCBrnX1Z1W0_1TfWV-v-xrhnb6vHGLDUlXl2UhikQVMl7UcP6gCW5HVXbll0077MiM7Jpr7PhlaBbxqxfrqMpUqWuJ-9eTez8piQQ1_18qvkYlzGdTQqAU11Iz7SJOWzmqVW4BuuDurZQv0lpnlmiqQZ8_1i15jfEJNAkCoHaot7v8G6O1fxwbwEVmF67iEWiTeXppKUDIadEOH5SfCtOS-F5N6XwF4g7vzzQ9tXnZ2apQquCvGaUy-2PO7T9bRuo-HJyEdX8WbhRxbFptu6YF1sBRm47MDKu0YUXTstyeLzu0af86QvkiIgX8luX8xYC0M7ByvR0Kr3ejm4RqmhLvKwV9cuLAzMYecssks1LK39iQZi8p8y2TXbZ0x-trytWvZxpbNI-OPVbMZZzF_1O5UbW8vR2Tj1ofF9-pjNkG-mnOtP3_1TIbeIlrcPII_1DCQsAt_1_1rfWtFrmEJhepXstzJGuzbC8WFKrUwKBMFvAywZP5hZENNzkJ2dEnjcuoPEbrZbyw91RI7MX-bZQFZ3AbsDEdvACB_103itTHwtcNZxTJGiAXdohQSfVD5eo_13KyC3j1_1Nxhr_1boxD0Mp8bbGq-o6akvwo9qdlfF4eKUaLzR6H-qnap65fUHqfQBIQy_19FU1kDleVdJHNxtyI2LS1b2lw65l1nOXq6LRKvflaXCKkLmiBCjs2-sJxhHaVNs0ZThehSi8Y_1D5ucFDoAeQ1hSaza-n0m2HGPEY6hTgx2uS2pbrWWzXHzBD7rMII2vG3yfpM5U9wLIuMO7pCiUQAZhAG6WaF51yOzxCRjdgRFDjD4pQHKecJJDQBGFxSYfI09n8P-Fk619oAb_1rl0QvBw6l3BwbdcDjYrnKxfWmD7o89oigJ_1UD7zzua1cKOshUAXQmSaSjxfA3YsGm5o0sVfCKCXKZCFaYNXjX46tDFGACZGQymJrDfkPCwimQokhRZc9lvYzBgWtPTMciDVZkfUyhvYXmmtJmcZBZ-iHYGXMrRLfoDeTHXp3_10JN70kTLt90HtzHDxhwOcQFGmO8Mr-tXxagD6l4olqwnAlUhZJJU84DYE3Lh-vHOy3qL4bi66Lp_16ZJVZ-X_1zGgJSbrA_1jABRw8SLbW4WZoatC-OVNyrwn2ZsAnGSAmEmmDUdFdhoRT4u5cwpqTM5WYuQK4zftZJRByBLyeHNHzrb-_1MwzUAITiznVAKu2H1DsqyqiJDVjCodGdvCmeVHeonCYry7CyPqMLGuKgz0a9iT67AE

    =
    Hypothèse la plus probable pour cette image : propagande communiste


    • alex Le 01 août 2014 à 14h45
      Afficher/Masquer

      Contrairement à l’image dénonçant la mise à feu et à sang de la France par le bolchevisme, l’affiche qui compare le communisme à une pieuvre situe l’essentiel de son message sur ses bords. Le terme « communisme » est dévalorisé par la typographie, écrasé entre « tous les pays d’Europe » et la « France », donnée comme l’enjeu principal de la lutte internationale contre les Rouges. La carte qui sert de fond au décor met parfaitement en évidence la progression de l’invasion : parti de l’est, à droite, le communisme fond sur ses victimes potentielles à l’ouest, à gauche. L’œil est d’abord captivé par la tête gigantesque de la pieuvre, dont il suit chacun des tentacules lancés à travers l’Europe. Le communisme est clairement dénoncé par l’emploi de la couleur rouge. Toutefois, la représentation de l’étoile à cinq branches de l’Armée rouge, la faucille et le marteau, nettement distinguables, visent directement l’U.R.S.S., antre de « l’hydre » communiste. L’image de la pieuvre, l’un des symboles du capital dans les affiches communistes, notamment soviétiques, est ainsi retournée contre le Komintern. Par contraste, la plupart des adversaires supposés de l’Union soviétique ne se distinguent les uns des autres que par la mention neutre de leur nom. Le fond blanc et bleu ciel fait ressortir le rouge, dont l’emploi est lui aussi détourné au cœur même de l’affiche : les gouttes de sang qui jaillissent des tentacules déjà tranchés symbolisent la défaite des communistes. Dans la péninsule Ibérique, un personnage dans lequel on reconnaît sans peine un phalangiste antirépublicain achève de sectionner le tentacule qui s’était aventuré jusque-là. Rien ne saurait mieux illustrer le sort de l’éphémère République espagnole. Enfin, la France se détache franchement des autres nations. Elle est symbolisée par le drapeau tricolore, celui de la Nation et de la République, que le communisme soviétique tente d’arracher de son sol. – See more at: http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=682#sthash.IHCUK0WB.dpuf


    • Tchernine Vladimir Le 01 août 2014 à 19h07
      Afficher/Masquer

      Cher(e)s compatriottes pou la manif de demain téléphonez pour tous les renseignements au 0634581862 “collectif citoyen”- Merci.


  2. harvest02 Le 01 août 2014 à 02h32
    Afficher/Masquer

    Et Olivier Berruyer a largement ralenti ses analyses économiques sur son blog. C’est la faute à Poutine. « Il faut sanctionner la Russie ! »


  3. douarn Le 01 août 2014 à 05h35
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    Naomie Klein avait vraiment vu juste dans son livre “la stratégie du choc” (choc doctrine).
    1/ mise en état de choc et infantilisation des masses avec la large médiatisation d’un évènement catastrophique (d’où l’intérêt d’avoir des medias mainstream aux ordres): MH17 abattu faisant de nombreuses vicitmes
    2/ désignation très rapide et sans preuve d’un coupable par l’occident avant que les masses ne se resaissisent et commencent à amorcer un début de reflexion qui les détourneraient du coupable désigné. Bref le premier qui ment à “raison”… à oui et n’oublions pas « Il faut sanctionner la Russie ! »


    • Crapaud Rouge Le 01 août 2014 à 09h07
      Afficher/Masquer

      désignation très rapide et sans preuve d’un coupable” : oui, ils ne se donnent même plus la peine de présenter de fausses preuves !


  4. samuel Le 01 août 2014 à 07h24
    Afficher/Masquer

    « Il faut sanctionner la Russie ! »

    Je répète moi aussi qu’il faut sanctionner la Russie, et puis tous les résistants de France pendant qu’on y est dans la connerie un peu Us, comme ça l’honneur sera sauf chez les néocons-médias !


  5. Idoine Le 01 août 2014 à 07h33
    Afficher/Masquer

    Sanctionne la Russie 3 fois par jour, si tu ne sais pas pourquoi, elle, le sait.


  6. Dr Feelgood Le 01 août 2014 à 08h16
    Afficher/Masquer

    Le blog de BHL” La Règle du Jeu ” toujours aussi anti-Russe http://laregledujeu.org/2014/07/28/17560/le-maidan-ukrainien-se-deplace-a-paris

    Les directeurs de conscience

    http://anticons.wordpress.com/2012/02/10/les-directeurs-de-conscience-2/

    C’est vraiment lui !


  7. bats0 Le 01 août 2014 à 08h25
    Afficher/Masquer

    Bonjour, et merci pour la traduction de ce texte.
    Je suis aussi de l’avis de douarn, à travers ce texte, on voit bien comment “la stratégie du choc” est utilisée, et comment ce bloc occidental met tout en oeuvre pour conserver ses avantages, et surtout sauver le dollar (l’UE étant soumise à l’autorité financière des US).
    Mais pour combien de temps encore ?
    Je me demande bien, si sans l’euro, le dollar aurait actuellement la même valeur…

    MYRET ZAKI (rédactrice en chef adjointe de Bilan (magasine suisse)) explique depuis des mois, la fin de la monnaie américaine à cause de sa dévaluation prolongée et de la dérive monétaire de la Réserve fédérale des États-Unis, à travers son livre “La Fin du dollar”.
    Les US sentaient tourner le vent (“Le dollar est notre monnaie, mais c’est votre problème”), avec la constitution des BRICS, et surtout depuis qu’ils ont annoncé le lancement de leur banque de développement basée à Shanghaï, dont la capitalisation de départ sera de 50 milliards de dollars, apportés par les cinq participants, et à terme pourrait atteindre 100 milliards de dollars.


  8. Thalie54 Le 01 août 2014 à 08h28
    Afficher/Masquer

    Voici les messages que Kiev autorise (accrédite, admet, agrée, approuve, dispense, encourage) à la tv ukrainienne :
    https://www.youtube.com/watch?v=fGCNKNFy5Do
    Mais, je dis n’importe quoi : il est clair qu’il n’y pas et qu’il n’y a jamais eu de fasciste à Kiev, ce sont les “experts” qui l’ont dit (billet sur ce site même) (lol).


    • Nicolas Le 01 août 2014 à 08h49
      Afficher/Masquer

      “Voici les messages que Kiev autorise…” euh, vous avez oublié, financé par les consulats américains et néerlandais en Ukraine.


  9. Kessado Le 01 août 2014 à 08h50
    Afficher/Masquer

    Pauvres Ukraine…….
    CA se voit pour quelque poignée de dollars..dans les poches des uns…Yatsinouk.; Parrainchenko. et bien sur la pppp pardon de Yulliya temochenko…..sont prêt a exterminer tout les Russophones de Donbass. D” après la conversation de cette PPPP pardon encore une foie yuliya avec un certain débuté choufritch.. et dire La faute de Poutine et bien sur « Il faut sanctionner la Russie ! »


  10. C Balogh Le 01 août 2014 à 09h00
    Afficher/Masquer

    Nous avons élu normal 1er, ‘il faut sanctionner la Russie”!!
    zut on est en retard, quand y avait Sarko, on a oublié de “sanctionner la Russie”.

    Catherine, formatrice de sardines au CNRS.

    PS/le mois de Juillet est pluvieux et pourri “il faut sanctionner la Russie”!


  11. bobi Le 01 août 2014 à 09h12
    Afficher/Masquer

    bêtise crasse dans le journal de ce matin sur France Culture: un amalgame entre l’insurrection du ghetto de Varsovie (avril-mai 1943) et le soulèvement des partisans polonais en août 1944. A noter que les Polonais n’ont pas bronché quand les Allemands massacraient les Juifs et voilà que les Soviétiques attendent qu’ils soient massacrés à leur tour…
    Il faut sanctionner la Russie….
    A noter aussi l’insurrection de Paris qui laissait indifférents nos “amis” américain et Leclerc a du désobéir aux plans américains avec la 2ème DB
    Le général Bradley écrit dans ses mémoires4 à propos de la capitale française : « La ville n’avait plus aucune signification tactique. En dépit de sa gloire historique, Paris ne représentait qu’une tache d’encre sur nos cartes ; il fallait l’éviter dans notre marche vers le Rhin »
    il faut sanctionner la Russie


  12. barre-de-rire Le 01 août 2014 à 09h18
    Afficher/Masquer

    bonjour, si vous aussi vous avez mal au dos, pas bien dormi, mal de crane, règles douloureuses, ne prenez pas de paracétamol, pas la peine de mettre une pomade. sanctionnez plutôt la Russie.
    ceci était un communiqué du Comity National Russia Sanctions.

    /sarc


  13. alk Le 01 août 2014 à 09h33
    Afficher/Masquer

    Le lien vers le blog de Neil Clark est mauvais; voici le bon: http://neilclark66.blogspot.fr/


  14. Jérôme Le 01 août 2014 à 09h38
    Afficher/Masquer

    Okay sur la plupart des points… mais on attend toujours les preuves que les US (ou même Israel) souhaitent effectivement le renversement de Bashar et soutiennent les rebelles (Djihadistes). J’ai de gros doutes à ce sujet, mais toutes les preuves sont les bienvenues.


    • Dominique Le 01 août 2014 à 11h51
      Afficher/Masquer

      Bonjour Jérôme.
      1) les rebelles ont été formés par des agents étasuniens, principalement en Turquie.
      2) Obama a dernièrement augmenté l’aide militaire aux “insurgés”. (modérés, tu parles, ils sont morts ou ont décampé !)
      3) Le Qatar et l’Arabie saoudite sont les alliés des USA qui sont les alliés d’Israël. Et Bush l’a bien dit : « soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous »
      4) je pense que t auras remarqué l’alignement de la politique extérieure française à celle des USA. Et qu’à déclaré Laurent Fabius, à propos de l’organisation islamiste (cataloguée terroriste par les USA) ? qu’elle faisait « du bon boulot » (en Syrie).
      Je pourrais en trouver d’autres, mais ça devrait te suffire. Et puis à toi de chercher un peu. Y’a un truc génial qui s’appelle “moteur de recherche” 😉


    • Wilmotte Karim Le 01 août 2014 à 12h01
      Afficher/Masquer

      Ben, les déclarations US, non?


    • Incognitototo Le 01 août 2014 à 14h45
      Afficher/Masquer

      Bah… de toute façon, celui ou celle qui affirmerait comprendre quelque chose à ce qui se passe en Syrie (comme dans bien des pays du moyen-orient) serait forcément un imposteur : http://www.lemonde.fr/proche-orient/video/2014/04/24/comprendre-la-situation-en-syrie-en-cinq-minutes_4407121_3218.html

      Neil Clark avoue son impuissance “à comprendre” toutes les contradictions du monde occidental, dans cet excellent article : http://www.lecourrierderussie.com/2014/04/ukraine-neil-clark-discours-occidental/

      Que dire de plus… à part que nous sommes gouvernés par des gens qui ont une conception à géométrie variable des valeurs qu’ils sont censés défendre en fonction d’intérêts qu’on a même parfois du mal à reconnaître… Sauf si on garde toujours en mémoire que les 5 membres permanents du conseil de “sécurité” (Sic !!!) de l’ONU sont également les 5 plus grands exportateurs d’armes dans le monde…


    • Alain Le 01 août 2014 à 16h45
      Afficher/Masquer

      Voici, cela vaut ce que cela vaut mais c’est un domaine où les preuves irréfutables sont impossibles à trouver sauf à accéder aux archives des services secrets concernés
      https://www.youtube.com/watch?v=lXpFfrtuvgo


  15. Lois Le 01 août 2014 à 09h45
    Afficher/Masquer

    Un référendum pacifique et démocratique ?
    Une affirmation aussi mensongère décrédibilise tout le reste du texte, et c’est bien dommage.
    C’est pas parce que les américains sont ignobles que les russes ne le sont pas !


    • Nicolas Le 01 août 2014 à 10h45
      Afficher/Masquer

      Euh, si vous voulez dire que le résultat du référendum ne correspond pas à la volonté populaire des habitants de Crimée, faut arrêter de regarder TF1, parce que vous êtes méchamment à côté de la plaque.
      Si vous voulez dire que le droit des peuples à l’autodétermination est la marque des dictatures, bon bah OK.


      • anne jordan Le 01 août 2014 à 18h36
        Afficher/Masquer

        référendum = dictature , c’est à peu près le discours de Y.Jadot , dit et répété au moment des élections européennes .
        Normal qu’il ait des adeptes …
        non , mais quoi ? la parole au peuple ? ça va pas , non ?


    • Nicolas Le 01 août 2014 à 11h56
      Afficher/Masquer

      @OB: J’ai FINALEMENT retrouvé ce sondage sur la Crimée dont j’avais parlé et dont vous m’aviez demandé la source (Cf. ci-dessous).

      @Lois: puisque vous n’avez aucune idée de la réalité concernant la Crimée, voici quelques indications:
      http://youtuberepeat.org/?videoId=zB0ppWGbCmE Il y avait près de 20000 soldats ukrainiens en Crimée. La moitié d’entre eux sert maintenant dans l’armée russe, selon leur volonté). Leurs conditions de vie se sont très nettement amélioré. Entre autres, ils sont maintenant nourris 3 fois par jour au lieu d’une fois par jour.-On ne les vois pas pleurer, au contraire, ils parlent des amélioration de leur équipement, du mobilier… Le ministère russe de la défense organise le transfert des soldats qui ont choisi de continuer à servir l’armée ukrainienne (un quart, le dernier quart a quitté l’armée), de leur famille, et des équipements militaires (tanks etc). Vraiment ignoble, comme vous dites.
      -Selon l’institut Gallup (un organe de propagande poutienne, selon vous?) 83% des habitants de la Crimée pensent que le résultat du référendum reflète la réalité http://novorus.info/news/policy/16836-institut-gellapa-zhiteli-kryma-deystvitelno-hoteli-prisoedineniya-k-rossii.html http://vz.ru/news/2014/6/4/690036.html
      83%, ça fait non seulement la totalité des russes, mais aussi 65% des autres. Ils sont tous ignobles ?
      -plus de 70% des Criméens pensent que la Russie joue un rôle positif dans la crise ukrainienne http://vognebroda.net/gallup-media-bolee-70-zhiteley-kryma-polozhitelno-otsenivayut-rol-rossii-v-ukrainskom-krizise
      -Selon Radio Svoboda (Version ukrainienne de Radio Freedom, encore un organe de presse pro-russe… ah ouais non pure propagande américaine, en fait) 73,9% des habitants de la Crimée pense que la Crimée ira mieux grâce à l’intégration à la Russie, y compris 59,3% des ukrainiens ethniques http://vz.ru/news/2014/6/4/690036.html http://ru.krymr.com/content/%D1%83%D0%BA%D1%80%D0%B0%D0%B8%D0%BD%D1%86%D1%8B-%D0%B8%D0%B7-%D0%B2%D1%81%D0%B5%D1%85-%D1%80%D0%B5%D0%B3%D0%B8%D0%BE%D0%BD%D0%BE%D0%B2-%D0%BF%D1%80%D0%BE%D1%82%D0%B8%D0%B2-%D0%B8%D0%BD%D0%BE%D1%81%D1%82%D1%80%D0%B0%D0%BD%D0%BD%D0%BE%D0%B3%D0%BE-%D0%B2%D0%BC%D0%B5%D1%88%D0%B0%D1%82%D0%B5%D0%BB%D1%8C%D1%81%D1%82%D0%B2%D0%B0–%D0%B8%D1%81%D1%81%D0%BB%D0%B5%D0%B4%D0%BE%D0%B2%D0%B0%D0%BD%D0%B8%D0%B5-gallup/25411064.html (ici sondage détaillé dans un camembert, en anglais) Encore un coup de l’ultra-poutinien institut Gallup. Si je compte bien, environ 2/3 des non russes et non ukrainiens de Crimée (essentiellement les Tatars de Crimée) ont également répondu de façon optimiste, malgré tous les efforts de Moustafa Djémilev pour soulever son peuple contre la Russie (avec un financement ricain? Soros?). Et un énorme total de 5,5% des habitants de la Crimée sont d’avis contraire des 73,9% .
      Question posée du 21 au 29 avril, résultat publié le 5 Juin (et que j’ai vu transcrit sur un site russe il y a un mois, mais je sais plus où).
      Sur la même page, un autre sondage présenté en anglais concernant le rôle des US, macro-région par macro-région, qui pourra intéresser OB. Toujours le même gradient.


      • Sumbawa Le 01 août 2014 à 20h35
        Afficher/Masquer

        êtes vous sur des 20000 soldats ukrainiens en Crimée ?
        Parce qu’à la base comme la Russie louait la Crimée pour les bases navales de Sébastopol et Simféropol et il y avait 25000 soldats russes. et de mémoire, la base Ukrainienne ne comptait que 400 soldats.
        Si il y avait eu 20000 soldats Ukrainiens face à 25000 soldats russes….ce ne se serait pas passé comme cela en Crimée…


        • Nicolas Le 01 août 2014 à 21h31
          Afficher/Masquer

          Hein, et pourquoi? J’avais 16000 en tête, mais avec la moitié des soldats qui souhaitait le retour de la Crimée en Russie, une absence de gouvernement (transition putchiste, les militaires ne recevaient pas d’ordres), un nouveau pouvoir qui s’annonce ouvertement russophobe alors que la population est majoritairement russe, peu importe si c’était 16000 ou 20000. Il a fallu quelques jours, mais presque toutes les bases ont changé de camp sans faire d’histoire. On a surtout parlé de celle ou il a fallu enfoncé le mur avec un tank, mais il y en a des dizaines ou ça s’est passé beaucoup plus tranquillement.
          Il n’y a pas une base en Crimée mais évidemment de nombreuses bases.
          A Sevastopol il y avait selon l’accord 25000 soldats et marins russes


        • Wilmotte Karim Le 02 août 2014 à 12h43
          Afficher/Masquer

          Vous considérez qu’un soldat russe de 2014 vaut un soldat de l’armée implosée d’Ukraine de 2014.

          Et les Russes avaient le droit de déployer jusqu’à 25 000 soldats.
          Mais ils n’avaient pas utilité à déployer l’intégralité du contingent autorisé.

          D’ailleurs, l’Ukraine n’était pas en état de réagir : pas d’envois massif de renfort, etc.


    • languedoc 30 Le 01 août 2014 à 12h00
      Afficher/Masquer

      Ce référendum a été pacifique et démocratique, si vous êtes d’un avis opposé, amenez des preuves. En ce moment, par l’ignominie, les américains surpassent absolument tout le monde, les russes me donnent l’impression d’être des enfants de choeur.


    • Sébastien Le 01 août 2014 à 12h09
      Afficher/Masquer

      Je suis impressionné par vos arguments. A couper le souffle.


    • harvest02 Le 01 août 2014 à 15h55
      Afficher/Masquer

      L’affirmation mensongère que le référendum en Crimée n’était pas pacifique et démocratique décrédibilise tous les quidams qui l’ânonnent à la suite des présentateurs télé.
      Lois, pourrais-tu nous donner un seul exemple de mensonge, de la part des Russes, aussi éhonté et public que celui de Colin Powell sur les ADM en Irak devant l’ONU ? Un seul, s’il te plait.
      Tiens, si ça peut te permettre de sauver la face, donne nous un exemple de n’importe qui d’autre que les USA et leurs vassaux.


      • Nicolas Le 01 août 2014 à 16h23
        Afficher/Masquer

        Encore un point sur le référendum.
        Une semaine avant, voici les intentions des habitants de la Crimée, ville par ville. Sondage fait sur 2500 personnes http://sevastopolnews.info/2014/03/lenta/sobytiya/069216409/
        Ca fait un total de ~85% pour le rattachement à le Russie. Bien sûr, vous pouvez dire “ahah, victoire, seulement 85%, pas 96%”
        D’une part, c’est idiot parce que même si seulement 60% des gens étaient pour, les principes fondamentaux du droit international disent qu’il aurait fallu le faire.
        Et puis surtout ce serait prétendre d’ignorer que les organisations qui s’opposaient au retour de la Crimée en Russie (comme l’organisation anti russe des tatars de Crimée) ont appelé au boycott du référendum. Il y a eu 82,6% de participation. Si on suppose que 3/4 des personnes qui étaient contre le rattachement se sont abstenu, on obtient précisément le résultat officiel.
        Si vous voulez dire que le référendum s’est déroulé dans la violence et la menace, faut dire sur quoi vous vous basez. Pour dire le contraire, je me base sur le visionnage de plusieurs reportages qui montraient des bureaux de vote. Dans l’un d’eux, un officier ukrainiens était venu s’assurer qu’aucun de ses soldats ne voteraient. Un de ses soldat est venu (pour voter pour le rattachement), il était dépité. Il se faisait gentiment chambré par les femmes chargées de l’organisation du scrutin.
        Alors oui des milliers de Tatars de Crimée ont quitté la Crimée, parce qu’ils ont flairé le filon : en affirmant qu’ils étaient victimes de discriminations, ils voulaient y gagner un statut de réfugiés en Europe (ya encore des dingues qui prennent l’Europe pour l’Eldorado). Je ne sais pas s’ils ont réussi, mais ceux qui sont resté ont vu leur salaire ou retraite multiplié par 2,5, ils ne se plaignent pas.


        • chios Le 01 août 2014 à 18h17
          Afficher/Masquer

          quelques jours après le putsch, en février,une manif à Sebastopol.

          -http://i.imgur.com/epbSeO8.jpg-


          • Nicolas Le 01 août 2014 à 18h37
            Afficher/Masquer

            ouais ouais mais on les a forcé, ça se voit. Comme on les a forcé à faire la fête toute la nuit, quand la Crimée est devenue russe. Et puis quand Poutine est venu faire un discours, ils avaient tous un pistolet sur la tempe, c’est pour ça qu’ils l’acclamaient à tue-tête. D’ailleurs yen a plein qui pleuraient. Mais non, pas de joie, allons bon, faut pas écouter la propagande russe. D’ailleurs ils criaient “Spasibo!” ça veut dire “au secours!”


    • Alain Le 01 août 2014 à 16h50
      Afficher/Masquer

      Pour contester, il faut aussi apporter des éléments d’informations à défaut de preuve:
      – non pacifique? Dans quel bureau de vote ou quel village, des violences ont été exercées à l’encontre des votants?
      – non démocratique? Dans quel bureau de vote il y a-t-il eu contestation des résultats?

      Vous allez sans doute répondre que tout cela est caché, alors comment pouvez-vous affirmer que cela n’a pas été pacifique et démocratique? Faire partager des doutes est une chose mais ici vous affirmez de manière péremptoire !


  16. Nerouiev Le 01 août 2014 à 09h48
    Afficher/Masquer

    Au nom de l’honnêteté et de la morale, les pays européens devraient se détacher de Washington surtout dans un contexte économique pas très florissant. Si nous ne le faisons pas c’est que nous sommes ficelés par la banque et l’approvisionnement en énergies. Côté banque, les Brics apportent la solution mais côté énergie est-ce que nous sommes obligés de continuer à passer par les USA pour la majorité de nos approvisionnements ?
    La réponse sera dans la vente du second Mistral.


    • Nihil Le 01 août 2014 à 13h37
      Afficher/Masquer

      En plus de la morale qui souvent (toujours ?) ne fait pas bon ménage avec la politique il y a les intérêts des pays européens. Et là c’est comme pour l’Euro: les intérêts ne sont pas convergents entre RFA, France, Italie, par exemple et Pologne, pays baltes etc. Sauf que la “stratégie du choc” n’est de l’intérêt d’aucun pays européen et le TAFTA itou.
      D’où l’incompréhension croissante des opinions publiques de ces pays.
      Et dire que d’aucuns s’étonnent de l’anti-américanisme…


  17. samuel Le 01 août 2014 à 09h49
    Afficher/Masquer

    Comme à la radio des fois, à vrai dire quand j’entends sur mon vieux mobile les gens baver régulièrement sur la Russie, je préfère zapper, car tout cela ne m’apprend absolument rien sur eux, bon c’est sur cela demande un peu de travail au niveau du poignet. Mais c’est nécessaire je pense, cela me permet ainsi de moins me laisser influençer à notre insu. Je le fais surtout afin de pouvoir mieux garder en mémoire tous ceux et celles qui ne sont plus guère entendus dans leur monde, surtout que l’Amérique est loin d’être le paradis pour les moins bourrins de nos sociétés.
    D’ailleurs sur les quelques fréquences que je reçois, c’est le trois quart du temps des cons qui
    ne font que dégueulasser en boucle sur la Russie, des gens qui me ressemblent guère en fait,
    alors que moi je préfère entendre que la musique, et pas toujours de préférence que les mêmes morceaux. Je peux pas non plus me mettre à la chanson, à saouler les gens, car ce que j’aurais
    à leur dire de plus ou moins grave et avant que cela ne leur saute tôt ou tard à la figure ne passerait aucunement sur les ondes, déjà rien que sur ce propos pour commencer et pour moins mal finir dans la dèche. Surtout que je recherche pas tous les jours à faire passer la plupart des élites démocratiques de mon temps pour des cons. Bref, vous l’aurez peut-être remarqué vous aussi de votre coté, ils ne font tous que causer dans le vide sur les ondes, malheureusement les bons morceaux se font rares faut même se lever très tôt pour ça, alors on cherche toujours.


  18. Petia97 Le 01 août 2014 à 09h50
    Afficher/Masquer

    En marge de l’article (toujours très bon, je suis un lecteur fidèle), je vous informe qu’il y a une manifestation Place de la République demain pour l’arrêt des bombardement dans le Dombass (vers 15 heures). Je ne connais pas l’organisateur.


  19. kinimodo Le 01 août 2014 à 10h01
    Afficher/Masquer

    D’une pierre, deux coups à Gaza ?
    Sanctionner la Russie et le Hamas ?

    …des négociations auraient aussi eu lieu entre l’Autorité Palestinienne et le russe Gazprom pour développer le champ gazier de Gaza.

    Gisements gaziers au large de Gaza: la face cachée d’une guerre

    http://www.rtbf.be/info/monde/detail_gisements-gaziers-au-large-de-gaza-la-face-cachee-d-une-guerre?id=8322286

    un article d’un média israélien sur le sujet:
    alyaexpress-news.com/2014/01/gazprom-la-societe-russe-veut-produire-du-gaz-dans-la-bande-de-gaza-et-a-ramallah/


  20. sempervivens Le 01 août 2014 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Nouvelle allerte terroriste sous fausse banière :

    Au cours de sa dernière conférence de presse, Igor Strelkov, le ministre de la Défense de la république de Donetsk, a mis l’accent sur l’organisation par les Ukrainiens d’une attaque terroriste qui causerait des pertes massives parmi la population civile.
    « D’après nos informations, trois fusées « Tocka-U » parées au lancement ont été acheminées sur l’aéroport de Kramatorsk au cours de trois dernières nuits. La cible devrait être les usines de retraitement d’eau de Lugansk et Donetsk, à côté desquelles sont stockés 120000 tonnes de chlore. Une cible de réserve est l’entrepôt d’ammoniaque de l’usine « Stripol » à Gorlovka » a déclaré Strelkov.
    D’après lui, en fonction des vents, les victimes pourraient se compter par dizaines de milliers.

    Source : Fakti


  21. caroline Porteu Le 01 août 2014 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Gaza et l’Ukraine sont totalement liés .

    La synchronicité des évènements parle toute seule .

    La réponse doit être une condamnation des USA , qui continuent à fournir armes et munitions à Israel et un changement radical de position de l’UE sur les deux conflits , avec bien sûr une interruption des relations commerciales .

    Les USA veulent l’Eurasie

    Israel veut la maitrise du Proche Orient avec la partition des pays proches et mettre la main sur les ressources énergétiques de ces pays … Les richesses de la bande de gaza étant exceptionnelles .

    Et pour arriver à cet objectif , ils ont lancé leurs actions de concert .

    C’est exactement le Plan Bzrezinski si on se donne la peine de le lire . Visiblement il n’y a pas beaucoup de gens qui se sont donnés cette peine .

    Le choix de la date est également dû à la panique des américains devant l’effondrement possible de tout leur système financier avec les récentes décisions des Brics sur la nouvelle architecture financière en train de se mettre en place .

    Les cotations de matières premières doivent impérativement se maintenir en dollars sinon , les réserves monétaires des pays en dollars n’ont plus aucune justification . C’est le rôle imparti à Israel en leur donnant les moyens de maintenir la haute main sur les productions énergétiques du bassin Méditerranéen.


    • kinimodo Le 01 août 2014 à 11h40
      Afficher/Masquer

      US-Israeli Relations In 1 Cartoon
      Hypocrisy… or diplomacy?

      http://www.zerohedge.com/news/2014-07-31/us-israeli-relations-1-cartoon


    • Nerouiev Le 01 août 2014 à 15h36
      Afficher/Masquer

      Bien sûr, c’est clair comme de l’eau de roche, les deux sont liés.
      La menace de Poutine concernant la sortie du $ dès les premières annonces de sanction, semblait à l’époque une éventualité à moyen terme. Mais tout s’est brutalement accéléré par ses visites en Chine et en Amérique du Sud, visites qui n’ont d’ailleurs pas traîné, comme pour la Crimée ; c’est précis et bien orchestré et ça avance. Cette nouvelle réalité, à l’image de la Crimée, met les USA KO et ils perdent la tête et ils nous entraînent contre nos intérêts. Pour un pays qui a tout bâti sur la consommation, le jetable grâce au pétrodollar et l’exclusivité de produire les $, il est évident qu’une récession face à un Brics qui se construit a de quoi inquiéter, ils perçoivent la fin avant d’avoir trouvé un nouvel eldorado. Maintenant ils ont une nouvelle réalité en face et acculés ils risquent de devenir méchants, bêtes ils le sont déjà. Je veux parler de Washington seulement car la population est comme nous ou ailleurs sur la Terre.


  22. Andrea Le 01 août 2014 à 10h16
    Afficher/Masquer

    Mevdevev (par l’intermediaire Churkin) s’est abstenu au Conseil de Securité de l’ONU au vote de la résolution 1973 (2011) sur la Lybie, qui a instauré le no-fly zone et donc ‘permis’ (selon les occidentaux) des bombardements sous guise de…ma foi on ne sait pas très bien, aide humanitaire?

    Se sont abstenus: Chine, Russie, Brésil, Allemagne, Inde. Il n’y avait pas de vote contre.

    Seuls la Chine et la Russie pouvait mettre un baton dans les roues (droit de veto.) Ils ne l’ont pas fait.

    >> Il faut sanctionner la Russie!

    http://www.un.org/News/Press/docs/2011/sc10200.doc.htm

    .. pour donner un exemple ou la Russie est conciliante.


  23. JBL1960 Le 01 août 2014 à 10h26
    Afficher/Masquer

    Merci pour cette traduction, éclairante, et pour la qualité de vos articles en général.
    Puis-je vous conseiller de visionner un film, certes un peu daté, mais qui fait froid dans le dos car réalisé en 1980 par les Zuniens et qui en substance dit ; “Il faut sanctionner la Russie”… C’est “Le Jour d’Après” pas le film où tout gèle, nan, le film où on voit les missiles inter-continentaux sortir de bases situées près des villes d’Amériques… Je pense pour ma part que tout est enclenché. Désolée, A+ quand même.


    • caroline Porteu Le 01 août 2014 à 10h47
      Afficher/Masquer

      Un commentaire trouvé sur un autre site que je vais me permettre de m’approprier :

      La guerre n’est pas une catastrophe naturelle. Ils ne peuvent rien sans notre obéissance. Croire cette guerre inéluctable, c’est l’autoriser à exister.


      • Crapaud Rouge Le 01 août 2014 à 15h50
        Afficher/Masquer

        Ils ne peuvent rien sans notre obéissance. Croire cette guerre inéluctable, c’est l’autoriser à exister.” : vraiment pas d’accord. D’abord parce qu’ils n’ont pas besoin de “notre obéissance”. Comme le montre le sort réservé aux manifs pour Gaza, toute forme de résistance un peu visible est traitée par la répression : c’est la seule manière dont ils en tiennent compte, ça ne les fait pas réfléchir ni infléchir. Ensuite, la question n’est surtout pas de savoir si la guerre est “inéluctable” ou non : nul ne peut prédire l’avenir, rien n’est jamais définitivement joué, un coup de théâtre est toujours possible. En revanche, ils ont enclenché un engrenage infernal qui est tout à fait d’actualité. Le scandale, c’est qu’il ne devrait pas exister, parce qu’il n’offre pas d’autre perspective que la guerre, (ce qui ne veut pas dire que la guerre est inéluctable). C’est le dialogue entre les nations qui s’en trouve “faussé”. Et depuis l’édito de l’Immonde, on peut considérer que ce dialogue n’est même plus possible.


        • harvest02 Le 01 août 2014 à 16h09
          Afficher/Masquer

          Nous n’avons que peu de poids sur la décision ou non d’une guerre, à moins qu’une conscience généralisée se fasse jour assez tôt, suivie d’une mobilisation massive.
          Même quand des régiments (donc armés) se soulèvent contre la guerre (cf. Les Sentiers de la Gloire), on fusille à tour de bras et tout le monde restant retourne au front.


        • Wilmotte Karim Le 02 août 2014 à 12h46
          Afficher/Masquer

          “toute forme de résistance un peu visible est traitée par la répression : c’est la seule manière dont ils en tiennent compte, ça ne les fait pas réfléchir ni infléchir”

          Désolé, mais ça ne tient pas la route…

          Si la résistance était inutile, il n’y aurait pas lieu de réprimer.

          C’est donc bien pour EMPÊCHER la résistance de prendre de l’ampleur qu’il convient de griser tout mouvement dés son début.


          • Wilmotte Karim Le 02 août 2014 à 15h10
            Afficher/Masquer

            Briser et non griser, évidement.


      • bobi Le 01 août 2014 à 17h23
        Afficher/Masquer

        ben si, ils peuvent! Ils sont capables de tout
        dans le film “dead zone” un président us barge veut la guerre totale, il a besoin de l’accord du comandant des armées us qui doit passer sa main sur un détecteur pour identification pour déclencher le feu nucléaire. il s’y refuse! c’est très simple, il suffit de lui couper la main et de la passer sur le détecteur… Heureusement C.Walken a “vu” tout ça…
        voir et revoir aussi “doc Folamour”.


  24. Scorpionbleu75 Le 01 août 2014 à 10h55
    Afficher/Masquer

    Merci à Olivier Berruyer et à tous ceux qui participent à ce blog, aussi bien pour les informations, traductions et commentaires.

    Dans ces moments de démence des pouvoirs qui atteignent des niveaux graves, très graves, savoir que l’on peut faire confiance au moins à quelques sources d’information est très précieux.

    Les fous qui dirigent le monde sont totalement décomplexés et aveuglés, rien ne les arrêtent…
    les dernières interventions dans ce blog sont édifiantes..mais que faire, comment résister ? en dehors de faire savoir ?

    Bien à vous tous et merci de votre courage et lucidité


    • samuel Le 01 août 2014 à 12h23
      Afficher/Masquer

      ” Mais que faire, comment résister ? en dehors de faire savoir ? ”

      Nous leur donnons peut-être trop de pouvoir et d’importance, ou alors les mêmes moyens médiatiques ou autres de nous assujetir et asservir corps et Ame, qu’ils en ont réellement.

      Personnellement je ne crois plus en la démocratie, je pourrais donc en conséquence vous parler du royalisme perdu, mais au regard du très grand nombre de gens qui n’en veulent plus et cela à juste raison, comme pour la plupart des élites intellectuelles ou bancaires, je préfère poster de temps en temps des choses plus ou moins graves et résistantes sur le blog.

      C’est ma façon à moi de vouloir un peu résister, puis les choses s’enchaîneront, vu que les petites gens en Démocratie se rendent bien compte qu’ils ne peuvent pas plus changer la météo, et la conduite des puissants, oui c’est dommage car l’histoire aurait pu être différente.

      Et dire que le petit peuple Américain préfère se faire avoir avec un politicien jouant au golf, peut-être bien ça le plus dramatique, et à mon avis ils en ont bien un peu de sang sur les mains.


    • Le diable Le 01 août 2014 à 18h04
      Afficher/Masquer

      Bonjour Scorpionbleu75,

      “comment résister ? en dehors de faire savoir ?”

      Les Etats-Unis sont en train de déclencher une guerre contre la Russie en s’appuyant sur l’UE,
      “état fantoche américain” aux dires de Paul C. Roberts, ex-ministre de l’économie de Ronald Reagan.

      Cette guerre a deux objectifs :

      – éliminer la Russie en tant qu’état indépendant, Russie vue par Washington comme l’un des deux seuls obstacles à son hégémonie mondiale (l’autre étant la Chine).
      – éviter tout rapprochement mutuellement profitable entre l’Europe et la Russie
      parce qu’un tel rapprochement serait contraire aux intérêts de Washington.

      Washington appuie cette politique sur deux piliers importants :

      – L’UE
      – L’OTAN

      Alors me direz-vous : pour commencer, il faudrait d’abord sortir la France de l’UE et de l’OTAN ; hélas, aucun parti politique français ne le propose dans son programme (pas même le FN et le Front de gauche).

      Eh bien si !

      Il y a UN parti politique français qui propose cela TEXTUELLEMENT, avec des analyses CONCRETES :

      l’UPR (Union populaire républicaine).

      http://www.upr.fr

      Ce parti est récent, il est parti de rien, mais il connaît une croissance exponentielle.

      Ce n’est pas un parti d’utopistes. Ses fondateurs sont un ancien inspecteur général des finances et un ancien économiste de la Banque centrale européenne.

      “comment résister ?”

      Renseignez-vous donc…

      Cordialement,

      le diable


  25. kinimodo Le 01 août 2014 à 11h10
    Afficher/Masquer

    un article intéressant sur le sujet (en anglais):

    http://www.silverdoctors.com/the-wests-reckless-rush-towards-war-with-russia/


  26. Zasttava Le 01 août 2014 à 11h29
    Afficher/Masquer

    Intéressant, : les allemands, eux, travailleraient à fond pour la paix :
    http://www.independent.co.uk/news/world/europe/land-for-gas-secret-german-deal-could-end-ukraine-crisis-9638764.html

    Synthèse en français : http://www.wikistrike.com/2014/08/ukraine-l-accord-de-paix-secret-entre-merkel-et-poutine.html

    Décidemment, les signaux envoyés par l’Allemagne ces dernières semaines sont clairement contre les intérêts de Washington. Voilà qui est rassurant de constater qu’il y’a au moins un pays en Europe (et non des moindres) qui commence à se rebeller !


    • languedoc 30 Le 01 août 2014 à 14h39
      Afficher/Masquer

      Je n’y crois pas. L’Allemagne est en pointe pour infliger des sanctions. J’avoue que je ne comprends pas ce comportement. Il n’y a pas un seul pays européen qui dépasse, ils sont tous au garde à vous. Ils y ont mis le temps, mais je crois que les russes ont, enfin, compris qu’il n’y avait rien à espérer de l’UE. Ca doit être douloureux, mais bon, ils ont vu pire, ils s’en remettront.


    • samuel Le 01 août 2014 à 16h39
      Afficher/Masquer

      Il y a quelque chose dans l’histoire de l’Allemagne qui me rappelle celle de l’Amérique. Le salut est méritoire aux Etats Unis, car plus ils font de l’hégémonisme, et plus ils sauvent par conséquent les peuples des mauvaises idéologies, répondant par là à leur première mission messianique, depuis quand ça dâte je ne sais précisément. Même si nous ne savons plus très bien si c’est d’abord l’Amérique ou Israël le peuple élu pour moins faire souffrir l’homme, mais quel grand massacre mes aieux, comme quoi tous ensemble ils se prennent pas moins pour Dieu le Père en collectif, d’ailleurs sans la rigueur et l’austérité comment pourrions-nous mieux atteindre le Divin par un plus dur effort. C’est sur, plus nos élites font des choses par dénomination et plus évidemment ils oeuvrent pour le salut de l’homme, mais tout cela n’est que pure construction de briques, leur produit d’un nombre, celui surtout de leur monde à feu et à sang. Un peu comme jadis avec Babylone, car s’ils réussissaient leur plan mondialiste sur toute la terre, sans doute que plus rien ne leur serait impossible. L’Amérique à ce titre est tellement si exceptionnelle un peu comme l’Allemagne sur certains cotés, comme quoi l’histoire se répète en Europe, leur seul idéal de puissance et domination sur les peuples, et cela quelqu’en soit le prix.


      • Wilmotte Karim Le 02 août 2014 à 12h48
        Afficher/Masquer

        Ça date du Mayflower.


    • samuel Le 01 août 2014 à 16h58
      Afficher/Masquer

      version courte

      Il y a quelque chose dans l’histoire de l’Allemagne qui me rappelle celle de l’Amérique. Le salut est méritoire aux Etats Unis, car plus ils font de l’hégémonisme, et plus ils sauvent par conséquent les peuples des mauvaises idéologies, répondant par là à leur première mission messianique, depuis quand ça dâte je ne sais précisément. C’est sur, plus nos élites font des choses par dénomination et plus évidemment ils oeuvrent pour le salut de l’homme, mais tout cela n’est que pure construction de briques, le produit d’un nombre. Un peu comme jadis avec Babylone, car s’ils réussissaient leur plan mondialiste sur toute la terre, sans doute que plus rien ne leur serait impossible. L’Amérique à ce titre est tellement si exceptionnelle un peu comme l’Allemagne sur certains cotés, comme quoi l’histoire se répète en Europe, et cela quelqu’en soit le prix.


    • Le diable Le 01 août 2014 à 18h50
      Afficher/Masquer

      Bonjour Zasttava,

      L’article de The Independant précise : “des sources proches des négociations secrètes
      affirment que la première partie du plan de stabilisation nécessite
      de la Russie qu’elle retire son soutien financier aux différents groupes pro-séparatistes qui opèrent en Ukraine orientale”.

      1) Il est évident que beaucoup de gens en Russie soutiennent les fédéralistes
      en armes, médicaments et personnels (combattants, logisticiens, ingénieurs BTP…).
      Ce soutien est si massif que Poutine ne peut qu’en savoir long sur le sujet.
      Poutine n’aide évidemment pas directement les fédéralistes, mais son silence assourdissant
      à ce sujet vaut consentement franc et assumé du soutien bien réel dont Strelkov bénéficie.

      Dans ces conditions – un soutien incontestable mais passif aux fédéralistes,
      j’ai du mal à imaginer comment Poutine pourrait OFFICIELLEMENT “retirer son soutien financier aux […] groupes pro-séparatistes”.

      2) En admettant qu’une une telle concession aux Occidentaux soit possible,
      elle montrerait de la part de la Russie un aveuglement total quant aux dispositions réelles de l’Occident-OTAN.

      En effet, couper les vivres aux fédéralistes anéantirait ces derniers.
      On ne fait pas la guerre sans logistique (demandez à Washington :
      le commandant en chef de l’armée ukrainienne est le Major General de l’US Air Force Randy Alan Kee, spécialisé dans… la stratégie et dans la logistique).
      Sans parler du fait que couper les vivres à Strelkov reviendrait techniquement
      à priver l’ALD de son autre atout vital : sa profondeur stratégique.

      Et qu’obtiendrait Poutine en échange de la défaite de l’ALD ?

      Comme d’habitude, rien.

      Abandonner les fédéralistes, abandonner les volontaires qui se son joint à eux,
      alors que ces derniers sont considérés comme des héros par 80 % de la population russe
      (à l’exception notable d’un partie de l’intelligentsia moscovite) ?

      Et ça échange de promesses d’arracheurs de dents ?

      Même un Poutine métaphysiquement obsédé par les vertus de la diplomatie a compris que l’heure n’était plus aux risettes.

      3) Néanmoins, si même les médias britanniques se font l’écho d’improbables négociations “secrètes” entre Merkel et Poutine, cela signifie peut-être qu’à Berlin, QUELQU’UN a compris que l’engagement de l’UE aux côtés des USA était suicidaire.

      A suivre, donc, avec les pincettes qui s’imposent.

      Lu une fois dans un roman de Jack Vance : “pour dîner avec le diable, il faut une longue cuiller”.

      Cordialement…

      le diable


  27. Lavine Le 01 août 2014 à 12h06
    Afficher/Masquer

    hello tout le monde,

    La lecture des articles ET des commentaires de ce blog est un exercice salutaire tous les matins. Première fois que je lis avec autant de bonheur et de profit aussi bien les commentaires que les articles. Bravo à tous les participants.

    Par ailleurs, je suis 100% d’accord avec Caroline : ne nous laissons pas piéger dans la soi-disant inéluctabilité de la guerre. La lutte n’est jamais inutile, l’expression de nos opinions non plus, elle participe largement à ce que d’aucuns désigneraient comme la guerre idéologique.

    Un exemple : en 1950, l’Appel de stockolm qui recueille des millions de signatures ( 14 millions en France) empêche – c’est Henri Kissinger qui le dit dans ses mémoires semble-t-il – l’utilisation de l’arme nucléaire en Corée. (http://www.moruroa.org/medias/pdf/Cavillon_compl.pdf) (c’est tout ce que j’ai trouvé pour l’instant – on imagine comme l’impact des mouvements pacifistes et des mouvements de protestations contre les guerres font l’objet d’études poussées….)

    Je ne sais pas combien de millliards la “Bao” consacre à cette guerre-là, mais nous l’observons tous les jours, ils sont nombreux, preuve que les opinions comptent bien plus que ce qu’ils veulent bien nous en dire.


    • Chris Le 01 août 2014 à 13h28
      Afficher/Masquer

      “preuve que les opinions comptent bien plus que ce qu’ils veulent bien nous en dire”
      Absolument. J’en suis intimement persuadée. Quelques signaux discrets mais bien réels de réaction des rédactions (articles complémentaires mais tronqués, bien sûr !), m’ont permis de déceler que les fora sont soigneusement examinés.
      C’est pourquoi j’encourage vivement quiconque à user et abuser des réseaux sociaux et forums de tout poil, pour ré-informer des populations dolentes bercées par une communication virtuelle dirigée. Puisque nous sommes en guerre de communication, allons-y, joignons-nous à cette mêlée où le dernier qui parle a raison.
      Accrochons-nous et soyons les derniers, battons-les sur leurs propres terrains !


  28. Wilmotte Karim Le 01 août 2014 à 12h08
    Afficher/Masquer

    Je conseille à tous de lire le Monde Diplomatique de ce mois.

    Page 8 : Fallait-il tuer Kadhafi?
    Page 9 : Médias français en campagne ukrainienne
    Page 16 et 17 (et première page) : En Amérique latine, l’ère des coups d’Etats en douce

    Page 20 : Devenez actionnaire… d’un individu.

    Courage à tous, après la nuit, le matin pointe toujours son nez!


  29. Sébastien Le 01 août 2014 à 12h14
    Afficher/Masquer

    Je suis en train de lire des livres très intéressants décrivant avec moult détails le soutien du Communisme par les financiers et industriels de Wall Street (General Electric, ITT etc.), qui ont récidivé en 1933 avec Hitler. Prescot Bush (le papa et grand-papa de qui vous savez) est un des co-fondateur d’une banque qui servait à transférer des fonds directement au parti nazi.
    Surement un coup des Russes.


  30. perceval78 Le 01 août 2014 à 12h24
    Afficher/Masquer

    Il faut que la Russie arrête incessamment l’escalade !!!

    Carl Bildt @carlbildt · 50m

    Russia is revoking free trade with Moldova and preparing to do the same also with Ukraine. Its economic warfare is obviously escalating.


    • Andrea Le 01 août 2014 à 16h24
      Afficher/Masquer

      Carl Bildt semble complètement fou.

      Il tweete à longueur de journée n’importe quoi en faveur de la démonisation de la Russie. Avec moutls mensonges, court-circuits, etc. heure par heure.

      N’importe quel personne ordinaire serait licenciée, imaginons mon collègue X:

      ce patient me fuck la tête on s’en débarasse presto merci les cops, yoo hoo —- les étudiants ne mérite pas une min c’est nul, qu’ils débarquent, – de mon phone — machin truc c’est woo ha il a montré son zizi, on le tient

      X ne travaillerai plus jamais. (En Suisse, en France, en Espagne, en Irlande, etc.)

      Je poste cela pour montrer les standards qui sont de mise supposément pour ‘tous’ ne s’appliquent pas à ‘nos’ dirigeants, en l’occurence le Ministre des Affaires Etrangères de la Suède. Le Gvmt. Suédois tolère ou approuve ou ne peut rien faire, jnsp.

      C’est extrèment grave, hallucinant. Un révolution dans la ‘com’, qui, il semble, est complètement acceptée.

      Bon, la Suède est le pays d’Europe le plus soumis aux USA. Amha. Pas la France, même pas l’Angleterre.


      • samuel Le 01 août 2014 à 16h53
        Afficher/Masquer

        « La calomnie, un procédé vieux comme le monde »

        Cela consiste à se faire passer plus blanc que blanc, et puis tout ce qui sort de la maison blanche est forcément parole d’évangile, cad que seule la foi Américaniste est bonne, éclaire le monde, conduit moins les gens dans les ténèbres et la misère totale.


  31. Patrick Le 01 août 2014 à 12h32
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Pour continuer la série :
    Reuters rapporte que le ministre des communications Nikolai Nikiforov vient d’inviter SAP, l’éditeur allemand de logiciels de gestion, et le groupe américain Apple à donner un accès au code source de leurs logiciels.(…).
    Pour justifier cette demande, le ministre avance les révélations d’Edward Snowden, encore en exil en Russie, qui avait dévoilé la vague des programmes d’espionnage de la NSA. « Les révélations d’Edward Snowden et les récentes déclarations des services de renseignements américains sur un renforcement de la surveillance à l’encontre de la Russie ont soulevé une importante question de confiance envers les programmes et matériels étrangers » a déclaré Nikiforov.
    Sources : http://www.developpez.com/actu/73802/La-Russie-demande-a-examiner-les-codes-sources-des-logiciels-d-Apple-et-SAP-une-mesure-supplementaire-d-anti-espionnage/
    il faut donc évidemment sanctionner la Russie


    • Le diable Le 01 août 2014 à 21h58
      Afficher/Masquer

      Bonsoir Patrick,

      SAP & Apple vont-ils fournir leurs sources ?

      Les “sources” sont ces programmes informatiques [non-compilés] qui permettent de faire fonctionner logiciels & matériels.

      1) SAP : numéro un mondial des ERP, ces logiciels intégrés de gestion d’entreprise qui sont si puissant qu’ils sont capables de gérer même des multinationales ; pour illustrer, il existe -par exemple- SAP Oil pour les majors pétrolières.
      Les “admins SAP” (ingénieurs spécialisés dans l’administration des existants SAP) sont d’ailleurs honnêtement payés : j’ai connu une talentueuse “admin SAP” qui avait négocié plus de 80 k€ pour se faire embaucher chez SAP.

      SAP a dépensé une fortune pour développer par exemple ses interfaces (programmes qui permettent à deux logiciels de communiquer entre eux) avec les SGBD (systèmes de gestion de bases de données) Oracle, les plus puissants existants (voire Sybase, ils ont aussi pensé aux “militants” du monde des SGBD).

      Le jour où SAP divulguera ses sources, les poules auront des dents.

      2) Apple : qu’est-ce que propose concrètement Apple ?

      D’abord Mavericks, la dernière version de MacOS X, le système d’exploitation (en anglais “Operating System”, “OS”) “Unix” très performant (pour faire simple) et propriétaire, d’Apple.
      C’est le seul OS au monde dédié à la gestion de station de travail vidéo ET abordable. Très performant (il faut le reconnaître), appuyé sur une architecture matérielle (hardware) très bien pensée et cohérente (il faut le reconnaître), mais très propriétaire, ce qui signifie : très propriétaire.

      Est-ce qu’Apple va fournir les sources de MacOS X ? Non.

      Restent les technos “télécoms” d’Apple, les systèmes d’exploitation (OS) des iPhones (les iPads & iPods, Poutine s’en fout, d’accord ?).

      L’OS smartphones d’Apple n’a rien à envier à celui de Samsung, basé sur un Linux, et qui “dépote”, comme disent les informaticiens. Néanmoins, l’OS d’Apple est encore un OS propriétaire qui, en tant que tel, sous-tend la politique très commerciale d’Apple en matière de smartphones.

      Apple va-t-il dévoiler les sources de son OS iPhone ? Non.

      3) Mon humble point de vue :

      Reuters affirme que le ministre des télécoms russe demande à SAP & Apple de fournir leurs sources. Ce faisant, soit Reuters affirme que ce ministre russe est un fou incompétent, auquel cas il faut que Poutine le remplace dans les 24 heures ; soit Reuters confesse sa propre incompétence en matière de technologies d’information et de télécommunications stratégiques.

      Cordialement,

      le diable.

      P.S. : merci de m’avoir informé que SAP était allemand ! Je ne le savais même pas (je dis ça TRES sérieusement, d’ailleurs je vérifierai quand j’aurai le temps ;-).

      P.P.S : quant à la capacité des ingés russes à développer un équivalent de SAP, de Mac OSX, ou des OS smartphones Apple -par exemple- il s’agit là d’une problématique qui dépasse le simple marché techno pour attaquer la systémique des industries logicielles et leurs implications géopolitiques.

      Et là, il ne s’agirait plus seulement de SAP, mais aussi d’Oracle, des systèmes de gestion
      d’espaces de stockage (eh ben oui), de sauvegardes, et aussi des réseaux (quid de CISCO ?), et même… de SWIFT ! La, on attaque lé géopolitique hardcore.

      Mais le sujet est… intéressant, c’est le moins qu’ l’on puisse dire.


      • Patrick Le 01 août 2014 à 22h57
        Afficher/Masquer

        Bonsoir Belzébuth,

        Dans l’article cité il est précisé que Microsoft a accepté, la demande doit être donc acceptable.
        Je ne pense pas que les Russes demandent la livraison pure et simple de l’intégralité du code source mais au moins de pouvoir l’analyser en vue d’y détecter des éventuelles backdoors, ce qui n’est pas tout à fait pareil. On ne connaitra de toutes façons jamais le détails du “contrat”.

        Quant à Apple il n’est pas précisé que ce soit les OS qui intéressent les Russes, il est juste indiqué “leurs logiciels” sans plus de détail.
        Le projet d’OS russe serait à priori basé sur du Linux avec 10% de code nouveau. Pas besoin à priori de copier Apple.
        Pour les smartphones Android est libre, Firefox OS démarre.
        Toutes ceci ne sert peut-être qu’à indiquer qu’ils sont vigilants et visent, à terme, une relative indépendance.
        En attendant, je ne pense pas que ni SAP ni un autre éditeur puisse négliger le marché russe.
        C’est quoi déjà les projets et exigences français ?

        PS : SAP est bien allemand, siège à Walldorf.


        • Le diable Le 02 août 2014 à 14h54
          Afficher/Masquer

          Bonjour Patrick,

          Merci pour ces éclaircissements. Je n’avais lu que votre post mais pas le lien,
          dont je croyais qu’il ne faisait qu’illustrer votre propos.

          L’article aborde deux sujets distincts : la recherche de backdoors et le développement logiciel russe, qui sont deux dynamiques distinctes.

          1) Recherche de backdoors. Je concède que je suis proprement stupéfait que Microsoft ait accepté de laisser examiner ses sources. Cela en révèle long
          sur la confiance que Microsoft accorde à l’Etat russe. A méditer.

          Par ailleurs, les volets Apple et SAP sont à surveiller mais je pense que
          SAP & Apple vont être plus réticents à partager leurs sources
          parce qu’un un tel partage est beaucoup plus susceptible de créer un transfert non-désiré de technologie. Je pense en particulier à SAP.
          Si les Russes développaient leur propre SAP, ce serait pour eux un bond en avant.

          2) Quant au développement logiciel russe en lui-même, personne ne sera étonné que la priorité soit donnée à un OS, et qu’évidemment, un kernel Linux serve de point de départ.

          Reste néanmoins à surveiller les décisions encore plus stratégiques, celles qui concernent les technos plus spécifiquement applicatives
          et notamment BANCAIRES, car là se situe le noeud gordien.

          Cordialement,

          le diable


      • bazar-libre Le 02 août 2014 à 15h10
        Afficher/Masquer

        Les Russes ont déjà prévu de fabriquer leur propre matériel, c’est à dire de se passer d’INTEL et AMD
        parce que certaines puces à l’intérieur des composants contiennent des baseband que personne ne peut décortiquer et connaître le contenu à ce jour.

        Pour faire simple, quand vous démarrez Windows 8, il faut 15 secondes maxi, en faite, quand vous pensez éteindre l’ordinateur, il ne s’éteint pas il se met en veille sans vous demandez votre avis, de la même manière que votre smartphone ou autre iphone

        Android est libre parce que basé sur le noyau Linux, mais, il existe des programmes propriétaires sur des application Linux, exemple flashplayer, adobe Reader, etc…

        Avoir le code source de Microsoft ou de Apple n’a pas grand intérêt parce que je pense que les russes et les chinois en on déjà une grande partie.

        Les guerres informatiques se situent plutôt de 2 cotés, le matos et les routeurs
        Cisco et maintenant Alcatel Lucent s’offre la majorité du marché mondial en terme de transit de données, c’est à dire les autoroutes de l’information, les backdoors ne doivent pas manquer dans ses systèmes de routage.


  32. Michel Roissy Le 01 août 2014 à 13h28
    Afficher/Masquer

    Si ce qu’on peu lire sur des négociations russo allemandes est vrai, ça rassure un tout petit peu…

    Cela expliquerait mieux le pourquoi du crash du MH17 et ça désignerait clairement les coupables (ils n’hésitent pas à dénoncer sans preuve, je pense qu’on peut leur rendre la pareille) : faire capoter de telles négociations.

    Par contre, il ne faut rien attendre de Scooterman 1er, ses pneus sont à plat !

    Et dire que j’ai voté pour ce type (enfin, pour être juste, c’était surtout pour voter contre Nain 1er, comme quoi, on peut vite échanger la peste contre le choléra.) Je me suis rattrapé aux dernières européennes et ces faux socialiste capitulards ne m’auront plus.


    • VladP Le 01 août 2014 à 19h52
      Afficher/Masquer

      Il reste juste un “détail”: PLUS JAMAIS, les citoyens de Novorussia n’accepteront de vivre dans le même pays que l’Ukraine. Après les massacres d’Odessa et de Marioupol, les bombardements des Villes du Dombass avec tous les moyens possibles, les trafics d’organes; les novorusses ne veulent même plus entendre parler de fédération: c’est l’indépendance et c’est tout!


  33. miclav Le 01 août 2014 à 13h33
    Afficher/Masquer

    Voilà, Poutine n’a plus qu’à reconnaître officiellement son implication armée en Ukraine.
    Le facebook russe a parlé!
    Imparable!
    N’est ce pas?

    http://m.rue89.com/#/news/254017


    • Nicolas Le 01 août 2014 à 13h41
      Afficher/Masquer

      Ah oui, c’est ça miclav… Dès que l’armée ukrainienne arrêtera de massacrer les gens dans le Donbass et aux postes frontières russe, l’armée russe pourra se détendre. D’ici là il serait suicidaire pour les Russes de relâcher l’attention face à une armée ouvertement hostile et ultra-agressive. Je vous rappelle quand même que les politiques clament leur volonté de reconquérir la Crimée, il serait impensable que l’armée russe ne se protège pas face à l’éventualité des autres régions frontalières, notamment celle de Rostov.


      • Alain Le 01 août 2014 à 17h00
        Afficher/Masquer

        Il est possible que Poutine n’attend que cela, une attaque sur la Crimée serait une attaque directe contre l’armée russe qui pourrait riposter et s’emparer de l’est de l’Ukraine. Ce serait le scénario géorgien qui s’est attaqué à une région séparatiste quasi annexée et où stationnait l’armée russe; les géorgiens espéraient l’arrivée de la cavalerie mais ils n’ont que Sarkosy qui s’est après vanté d’avoir arrêté Poutine (en fait sur les lignes que poutine avait décidé avant qu’il ne s’en mêle, sacré Sarko)

        Du coup il y aurait surement de nouvelles sanctions mais qui ne feraient pas plus de vieux os qu’après le conflit géorgien: la messe serait dite, et l’Ukraine partagée entre les protagonistes plutôt que de servir de pont entre l’UE et l’union douanière russe. Triste fin de partie


    • harvest02 Le 01 août 2014 à 16h24
      Afficher/Masquer

      Ceci dit, il serait tout à fait légitime que l’armée russe pilonne les positions des putschistes de Kiev. Ils assassinent des civils à tour de bras, et même par dessus la frontière (plusieurs cas de tirs avec victimes civiles en Russie).


  34. perceval78 Le 01 août 2014 à 13h42
    Afficher/Masquer

    Incroyable culot des Russes, ils envoient leurs réfugiés d’ukraine vers des républiques non Russophones, non mais quel culot …
    =
    http://www.interpretermag.com/moscow-using-refugees-from-ukraine-to-shift-ethnic-balance-in-non-russian-republics/
    =


    • Nicolas Le 01 août 2014 à 14h01
      Afficher/Masquer

      @Perceval78: Je sais que vous plaisantez (enfin, j’espère) mais pour votre santé mentale je vous recommande de ne pas lire cette publication du think tank américain “Institute of a Modern Russia” dont l’objectif semble être ouvertement la désintégration de la Russie. Vous pourriez finir par croire ce qui s’y écrit. Présidé par le fils Khodorkovsky le think tank, et on se demande pourquoi Khodorkovsky n’est pas en Russie considéré comme un saint.
      Juste pour dire un mot sérieux sur le schmiblick. L’arrivée en Russie de plus de 100000 (200000?) nouveaux habitants peut être vue comme une chose très positive pour la Russie, à condition d’envoyer ces nouveaux arrivants dans les régions où l’on a besoin d’eux : les mineurs dans les mines (vont toucher le double ou triple d’avant, ça va leur faire bizarre), les ingénieurs dans les usines, les paysans dans les champs. Et en particuliers, certaines régions sont en déficit démographique et ont besoin de main d’œuvre, il est tout à fait normal que ces régions accueillent des réfugiés. C’est gagnant-gagnant : le pays y gagne de la main d’œuvre qualifiée là où il en a besoin, les réfugiés (qui pour la plupart n’ont pas le statut réfugié) y gagnent une vie stable, un boulot, une maison. C’est vrai qu’en Europe (surtout en France) on a plutôt tendance à chercher des solutions perdant-perdant au niveau immigration, mais c’est pas forcément mieux. Le pragmatisme n’est pas une maladie.


      • perceval78 Le 01 août 2014 à 16h21
        Afficher/Masquer

        @nicolas j’essaye d’utiliser les principes de l’aïkido, déséquilibrer l’adversaire en utilisant sa propre force. Montrer l’extrémisme américain me semble être la meilleure façon de le dénoncer.


      • anne jordan Le 01 août 2014 à 19h08
        Afficher/Masquer

        @ Nicolas , une question :
        Au mois de juin , un article que je ne retrouve plus parlait d’une décision de la Douma , prévue pour le 1er juillet , qui concernait cette aide aux nouveaux arrivants que vous évoquez .
        1 ha 1/2 par famille , gratuitement mis à disposition , avec la garantie de non expulsion en cas de dettes , aide à la construction ,( la petite isba dans la prairie ? ) et aide au regroupement pour de futures communautés villageoises .
        Avez vous entendu parler de cela ?


        • Nicolas Le 01 août 2014 à 19h18
          Afficher/Masquer

          Euh, non, ça me rappelle la conquête de l’ouest américain, et il y avait la même chose à l’époque des tsars (la conquête de l’est quoi). Vous avez peut-être lu un truc sur l’arrivée des Russes en Sibérie ? Ceci dit ils feraient bien de refaire ça pour l’extrême orient. 6 millions d’habitants pour 6 millions de km², et la moitié de ces 6 millions dans 15 villes et 0,1% de la surface. Ya urgence à peupler le coin. Si ya ces mesures, on s’y installe ? Raz le bol de vivre dans l’Empire! une ville de Français en extrême-orient, ça aurait de la gueule 🙂


          • anne jordan Le 01 août 2014 à 22h55
            Afficher/Masquer
            • Nicolas Le 02 août 2014 à 12h10
              Afficher/Masquer

              Super intéressant. En entrant le numéro indiqué, j’ai trouvé le projet de loi. Pas le temps de le regarder en détail maintenant, mais d’après ce que j’ai vu vite fait, c’est pour des exploitation forestière.
              Je ne sais pas si le projet est passé, probablement pas (encore) puisque je ne trouve que des articles parlant de projet.
              En tout cas ça semble diablement pragmatique, et très utile. En effet la Russie a 20% des forêts mondiales mais seulement 4% de l’activité forestière (du bois de chauffage au papier ou planches). Evidemment il y a des problèmes d’accès à la plus grande partie de ces forêts, mais aussi un manque de bras. Si cette loi pase, ça pourrait grandement aider. Avec des millions de km² de forêts à exploiter et des routes à construire pour connecter la Yakutie au reste du monde, pas de problème de chômage en vue…
              Je regarderai plus tard les détail. Le texte n’est pas très long mais il fait référence à des textes existants, donc on ne comprend pas si ya pas les références. Avec les références ça fait 29 pages Ahttp://zarodinu-zaputina.ru/index.php/zakon/praktika/finish/71-redaktsiya-20-maya-2014-g/654-proekt-fz-o-rodovykh-pomestyakh-20-05-2014A


    • Nicolas Le 01 août 2014 à 14h20
      Afficher/Masquer

      Et puis juste un mot à propos des “régions non russophones” évidemment tout le monde parle russe, en Russie, même si dans le Caucase par exemple c’est parfois très laborieux (même Kadyrov fait plus de fautes que moi, et avec un accent plus marqué). Et ce qui est intéressant c’est de comparer la Russie aux USA. Plus de 2000 écoles primaires enseignent en langues locales, contre 0 aux USA, ce qui rappelle que les USA sont le seul pays au monde à s’être construit sur un génocide. Les langues locales sont également enseignées comme matières dans de très nombreuses écoles, jusqu’à l’université incluse. Au moins une université (de Kazan) fait ses cours en tatar. Il y a bien sûr de nombreux médias en langues locales, dont des chaînes télé dans au moins 30 langues locales, en plus des radios et journaux /périodiques. Quand on compare avec les USA, ça fait très mal. Euh, en fait, rappelez moi pour comparer, combien d’écoles font leur cours en breton, corse, basque, alsacien, picard, nissard, provençal, gallo, normand, auvergnat ? Ah ouais pardon, on a éradiqué presque toutes ces langues pendant la 3ème république, et on crie au meurtre de la république quand on essaie de parler breton aux enfants d’une école. A part ça, c’est les russes qui sont impérialistes.


      • harvest02 Le 01 août 2014 à 16h27
        Afficher/Masquer

        “ce qui rappelle que les USA sont le seul pays au monde à s’être construit sur un génocide”
        Non Nicolas, il y a en un autre, à l’œuvre en ce moment même.


        • Nicolas Le 01 août 2014 à 16h40
          Afficher/Masquer

          oui enfin la première partie de la construction de l’Ukraine, c’était le génocide des Juifs, co-organisé de main de maître par Bandera (holocauste par balles). L’Ukraine ne pourra exister dans ses frontières actuelles que si elle réalise le génocide, ou au moins l’épuration ethnique de l’est et du sud. Cela serait parfait pour Washington, mais Poutine ne laissera pas faire, quel que soit le prix.
          Bon, en fait, je voulais juste signaler que les rebelles ont récupéré un drone. Ca a l’air d’être un drone soviétique, qui a besoin d’un énorme engin pour le lancer, mais je suis pas spécialiste, ils pourraient en faire quelque chose. Au moins c’est un drone de moins dans les mains des ennemis.
          Et puis il y avait une grosse colonne de renfort qui arrivaient vers Chakhtyorsk, hier. Elle n’arrivera pas. Je suis prudent avec les annonces rebelles parlant de 30 véhicules ennemis détruits, mais ce n’est pas impossible. Ils sont en position défensive, défendent leurs familles, ont l’avantage du terrain, peuvent enterrer leurs tanks, face à des troupes sans motivation, qui pour l’essentiel est là pour échapper à la prison… En enterrant un tank au bon endroit, une toute petite équipe (~6-8 personnes) avec un tank (2 personnes) et des fusils (et une mitrailleuse ?) ont arrêté 22 tanks qui fonçaient vers Leningrad en 1941. Cet acte héroïque a permis de gagner un temps précieux pour organiser la défense de la future ville martyre. Donc pas impossible qu’une embuscade bien organisée, avec 2 antichars portables, une mitrailleuse, 10 kalachs, un tank et quelques mines antichar anéantisse une colonne de 30 ou 40 véhicules.


          • Nicolas Le 01 août 2014 à 17h12
            Afficher/Masquer

            Pour ceux qui veulent voir comment s’est passé la bataille de Voïskovitsy, menée par Zinoviy Kolobanov : https://www.youtube.com/watch?v=qfCisV9HpAA
            Les éclaireurs allemands arrivent à 8:30, la colonne de 22 tanks allemands à 10:45. Le tank russe a été touché par plus de 100 obus.
            Si les rebelles disent vrai quand ils annoncent la destruction de dizaines de véhicules ennemis, il s’agit à chaque fois de bataille qui resteront dans l’histoire au même titre que celle de Voïskovitsy. Il est déjà certains que plusieurs batailles de la guerre de Novorossie, gagnées par des rebelles 10 ou 20 fois moins nombreux que leurs ennemis, seront étudiées dans les écoles militaires de Russie, et de Novorossie s’ils gagnent leur indépendance.


          • Nicolas Le 02 août 2014 à 12h44
            Afficher/Masquer

            Le diable est dans les détails! Merci pour les précisions.
            C’est vrai, ce sont les nationalistes ukrainiens qui ont co-organisé la shoah par balles.
            De mémoire, pour organiser le massacre de Babi Yar, il y avait 2 fois plus de nationalistes que d’Allemands (j’allais dire de SS mais pas sûr alors face au diable j’ose pas m’avancer 🙂 ). Et Babi Yar n’est que le plus gros (ou un des plus gros) événements de la shoah par balles, qui a eu lieu un peu partout en Ukraine (et en Crimée je crois, voire Rostov?)
            La bataille dont je parle a eu lieu le 20 août 1941. Wiki décrit cette bataille https://en.wikipedia.org/wiki/Zinoviy_Kolobanov
            La reconstruction en animation numérique ne parle que du tank de Kolobanov https://www.youtube.com/watch?v=qfCisV9HpAA La bataille commence à 10:45, après le passage des éclaireurs allemands à moto. 1 tank et 4 fusils contre 22 tanks et 2 canons antichar. Le char de Kolobanov étant bien compris, les allemands avaient perdu 2 chars avant de comprendre ce qui leur arrivait. Mais ce que la vidéo ne montre pas, c’est que les tanks allemands étaient bloqués par les marécages environnants.
            Oui normalement il faut plus de 2 personnes, mais le tank était enterré, et ils se sont débrouillé à 2.
            “mais le KV-1 était un char de combat, pas un BTR (véhicules blindé d’infanterie)”
            Hep, j’ai pas parlé de BTR. Les rebelles ont maintenant quelques dizaines de tanks, gracieusement offerts par l’armée ukrainienne, je sais pas comment ça vous a échappé, ils en récupèrent bien 2 par semaine, en plus de BTR, BMP, mortiers etc. Ce que je disait c’est qu’avec de bon officiers, ils peuvent réaliser des exploits à la Kalabanov. D’autant que les officiers ukrainiens sont nuls, pas du tout le niveau des allemands en 1941. Et puis non, BTR c’est blindé de transport. Les détails, que diable! Un BTR ne fait que transporter, un BMP canarde. Blindé d’infanterie c’est BMP. Aujourd’hui les rebelles ont encore récupéré un BTR, après lui avoir couru après pendant de nombreux km jusqu’à ce qu’il arrive à court de carburant 🙂 Ils ont récemment pris un mortier qui traînaient dans un champ :en 2 minutes, hop, embarqué dans le minibus. Les tanks qu’ils récupèrent sont en général abîmés, mais réparables. Si une chenille est détruite il n’avance plus et l’équipage se rend, mais les rebelles peuvent le réparer.

            Les rebelles posent des mines antichars dans les champs autour des camps de soldats de Kiev, j’en ai vu une vidéo.
            Pour ce qui est de la vraisemblance des affirmations des rebelles, oui, on peut douter, mais ils ont montré plusieurs fois en vidéos le résultat de leurs embuscades, et à chaque fois on voit plusieurs blindés (tanks, BMP, BTR) détruits. J’ai beaucoup douté de leur capture de drone (construction soviétique), mais la vidéo a dissipé mes doutes.


          • Nicolas Le 02 août 2014 à 12h48
            Afficher/Masquer

            rha, on peut plus éditer… “Le tank de Kolobanov étant bien CACHé”, pas “compris”
            Et pour la shoah par balles oui je suis d’accord que Bandera n’a probablement pas joué un rôle majeur, seulement les autres nationalistes.
            Ce qui est intéressant c’est que l’ouest a accueilli et financé Bandera jusqu’à sa mort, avant de continuer son oeuvre via d’autres personnes du même mouvement de joyeux drilles, de façon continue jusqu’à aujourd’hui.


      • anne jordan Le 03 août 2014 à 18h41
        Afficher/Masquer

        grand merci , Nicolas !
        grâce à vous , je puis en parler à nouveau à tous mes amis ” écolos ” qui mettaient en doute ce projet ( bien noté qu’il s’agit d’un projet , à ce jour ! ) , tant il est pour ces lessivés du cerveau impensable qu’en Russie naisse un seul projet d’envergure , à long terme et non oligarchique !


        • Nicolas Le 04 août 2014 à 11h52
          Afficher/Masquer

          “il est pour ces lessivés du cerveau impensable qu’en Russie naisse un seul projet d’envergure”
          Ha ha, ha! en Russie il y a chaque année un nouveau très grand projet à long terme. Côté projets industriels, il y a eu Rosnano, qui après des débuts difficiles apporte ses premiers fruits, et Rostec que je connais moins. Rostex et Rosnano sont 2 GROUPES de projets industriels (une vingtaine d’usines déjà lancées dans le cadre de Rosnano). Il y a aussi l’unification de tous les constructeurs aéronautique (OAK= Soukhoï + Ilyouchine +Toupolev + MiG + Yak+ … = nouveau concurrent sérieux d’Airbus pour les prochaines décennies). Au fait, c’est quoi les derniers grands projets français? Ariane, TGV et Eurotunnel? Ça date un peu non? C’est quoi, la politique industrielle de la France? Ya un truc prévu avec Alstom?

          L’Union douanière, avec le Belarus et le Kazakhstan, est un grand projet qui avance très lentement, mais l’hubris américaine lui a permis de faire des progrès, cette année.

          L’exploitation des ressources naturelles pose d’énormes problèmes d’infrastructures (par exemple pour accéder à 2 mines d’or de la région de Magadan, il faut faire 400 km sur une route qui n’est pas faite de goudron, mais de glace, qu’il faut entretenir en y versant de l’eau, certaines mines de nickel ne sont accessibles que par avion, de grandes régions ne sont accessibles une grande partie de l’année que par hélicoptère, etc). Cependant:
          -la loi que vous signalez pourraient donner pour les décennies à venir une belle impulsion à l’exploitation forestière, dont le potentiel est quasi-illimité (tout simplement pas assez de bras pour tout exploiter).
          -L’exploitation des terres rares de la péninsule de Kola (vers Mourmansk, à l’est de la Finlande septentrionale) est un projet déjà lancé. Ce n’est pas énorme, le marché des terres rares, quelques milliards de dollars par an, mais le fait que la Chine en a un quasi-monopole pose un problème stratégique.
          -Le méga -contrat gazier avec la Chine a assuré de très nombreux emplois et la stabilité du secteur gazier russe pour les décennies à venir
          -Le réchauffement climatique facilite l’exploitation des ressources minières du grand nord en laissant ouverte à la navigation une plus grande partie de l’année les grands fleuves de Sibérie et la route maritime du nord-est, notamment pour vendre le charbon et les métaux au Japon, à la Corée et à la Chine.
          Au niveau des grandes infrastructures, même tarif:
          -~2-3 nouvelles stations de métro tous les ans à Moscou + 2-3 dans les autres villes. En France, 2 nouvelles stations par an au total.
          -Les aéroports se construisent et se modernisent à un rythme plus soutenu qu’en France, d’après ce que j’en sais.
          -Nouveaux stades ou grandes infrastructures sportivess tous les ans: Récemment plusieurs à Sotchi bien sûr en espérant que ça serve à la formation des skieurs et patineurs russes, mais aussi grands stades comme le Kazan Arena qui accueille des grands événements, et 8 grands stades en cours de construction pour la coupe du monde 2018
          -La modernisation de la Crimée (où rien n’a été construit depuis 1991) est en elle-même un immense projet, qui sera payant s’il est bien mené parce que la Crimée a un énorme potentiel touristique, énergétique et agricole. La création de casinos en Crimée me semble une très bonne idée (en espérant que les locaux soient interdits d’accès, comme à Monaco), ainsi que le développement de sa viticulture (avec Depardieu?) et peut-être la résurrection des studios de Yalta. En tous cas ça semble bien parti, en faisant fi des menaces occidentales qui se calmeront (les américains son des CEO qui dirigent avec l’objectif de maximiser les profits dans les jours et semaines à venir, les Russes planifient pour les prochaines décennies), avec des mesures pragmatiques d’exemptions d’impôts pour les investisseurs, des incitations pour que les touristes y aillent dès cette années pour aider le secteur à traverser cette période difficile (-70% de touristes ukrainiens) et un projet chinois de pont routier/ferroviaire/gazoduc/électrique pour relier la Crimée à Rostov
          -Le développement de l’Extrême Orient, grande priorité nationale, passe par la construction de grandes infrastructures routières, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires. Juste un exemple, la voie ferrée vers Yakutsk est arrivée à Bestiakh en 2011 et permet déjà le transport de charbon. Son arrivée à Yakutsk rattachera la ville actuellement accessible seulement par avion au continent et pourrait être un énorme moteur pour le développement de la région. Évidemment, construire sur du permafrost est plus compliqué que de construire une ligne «normale». Bestiakh deviendra une ville importante lorsque la connexion ferrée avec Magadan sera lancée. Autre projet très important, un pont sur l’Amour permettra à une région peu développée d’être connectée à la Chine et de mieux exploiter son potentiel.
          -Toujours en Extrême-Orient, les Japonais construiront une usine pour charger des batteries «à l’hydrogène» à Magadan. La perspective, c’est une possibilité de lancer la construction de la plus grande usine marémotrice du monde, 200 TWh par an de potentiel. Le principal problème est qu’il n’y a là bas pas de consommation, l’exportation d’énergie sous forme «hydrogène» serait une solution.

          Au niveau militaire, le programme d’investissement russe donne des sueurs froides aux américains: des nouveaux avions, hélicoptères, bateaux, tanks… par centaines. Les avions de combat, les chars et les missiles (surtout antimisssiles) russes n’ont rien à envier à leurs équivalents américains. Par exemple, contrairement au F35, dont le coût se compte en centaines de milliards de dollars, les MiG 35 ne sont pas furtifs… mais volent. Le Soukhoï PAK FA (T-50), furtif, et développé en collaboration avec l’Inde (des prototypes volent depuis 2010), n’a rien à envier à un F-35 même volant. Les partenariats militaires existants ou en discussion avec la Syrie, Cuba, le Vietnam etc empêchent les généraux ricains de dormir.

          Il y a aussi les grands projets qui visent à l’indépendance vis-à-vis de l’Empire Américain.
          -Évidemment le projet de Banque d’investissement des BRICS en est un fer de lance
          -mais il y a aussi le système national de paiement par carte pour ne plus dépendre de VISA / Mastercard. C’est un vieux projet (équivalent de ce qui existe au Japon et ailleurs) qui a pris un très très gros coup d’accélérateur quand les cartes VISA/MC d’une banque russe ont cessé de fonctionné pendant quelques jours. VISA/MC ont compris qu’ils ont fait une boulette, trop tard, le projet est sur les rails (ça prendra un peu de temps parce qu’ils ont décidé (il y a quelques jours) d’utiliser une technologie propre.
          -Il y a aussi le système de navigation Glonass, qui fonctionne, contrairement au Galileo européen. En gros l’Oncle Sam a dit que les Européens ne devaient pas faire de système concurrent du GPS, donc on fait pas. Le Brésil s’est fâché avec les Ricains donc accueillent une station Glonass, les Indiens devraient en accueillir 3. L’accueil des stations Glonass faisait partie des discussions, pendant la tournée de Poutine en Amérique Latine.
          -Les Russes utilisent énormément leurs réseaux sociaux et leurs moteurs de recherche. Et en Europe? Google et Facebook. Je ne serais pas surpris que les Russes finissent par lancer un système concurrent de Android/ iOS pour les téléphones et tablettes. Bien sûr il y a déjà Linux qui pousse (Ubuntu est déjà disponible pour tablettes je pense) mais un concurrent de plus ne ferait pas de mal, surtout pour éviter d’envoyer toutes nos informations directements à la NSA.

          Voilà voilà, ce ne sont que les grands projets dont je suis un peu au courant. Si vous en voulez d’autres, http://ruxpert.ru/%D0%9A%D1%80%D1%83%D0%BF%D0%BD%D1%8B%D0%B5_%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%B8%D0%B9%D1%81%D0%BA%D0%B8%D0%B5_%D0%BF%D1%80%D0%BE%D0%B5%D0%BA%D1%82%D1%8B_%28%D0%94%D0%BC%D0%B8%D1%82%D1%80%D0%B8%D0%B9_%D0%9C%D0%B5%D0%B4%D0%B2%D0%B5%D0%B4%D0%B5%D0%B2,_2008-2012%29 vous donnera la liste pour 2008-2012 (les autres périodes disponibles en haut. Le paragraphe 24, par exemple, ce sont les nouvelles usines de véhicules ouvertes en 2008-1012. 5 usines de voitures, 2 usines de pneus, 1 usine de moteurs, 1 usine de batteries et 1 usine de wagons, un peu plus qu’en France non ?

          Pour finir, un petit point sur l’écologie. Ça ne fait pas énormément de bruit en occident, mais le militantisme écolo permet en Russie de faire avancer la cause écolo. Par exemple une grande usine qui polluait le Baïkal a été fermée, un gazoduc prévu trop près du Baïkal a été éloigné, une autoroute traversant une forêt qui aurait une grande importance écologique ne se fait pas, le massacre des bébés phoque, grande industrie soviétique, a été stoppé (il y a au moins 10 ans je crois) pendant que les Canadiens continuent, la pêche aux esturgeons de Caspienne a été interdite dans les eaux russes. Pour comparaison, les Ricains exploitent à fond leur «gaz de schiste» qui fait des séismes, rend l’eau impropre à la consommation, rend les locaux malades etc. Pas grave, les riches s’enrichissent.
          Bon, j’ai fini par écrire presque un post de blog moi (qui reste à affiner, amplifier et illustrer). Si OB est partant… Au moins vous aurez de quoi dire à vos amis qui ricannent de la Russie, parce qu’en Europe on fait tout mieux parce qu’on est civilisés nous.


          • anne jordan Le 04 août 2014 à 23h06
            Afficher/Masquer

            Merci , Nicolas pour ce topo impressionnant ! sachez que vous trouverez une attentive lectrice en moi …
            Je vais me permettre de copier votre dernier § , et lui seul , pour l’envoyer aux sus nommés écolos , car je crains fort qu’ils ne soient guère sensibles aux projets pétroliers ou militaires ….( vous l’aurez compris , je suis entourée de bisounours , un peu verts sur les bords )
            c’est pour cela que j’avais – hypocritement – sélectionné l’article sur la distribution de terres , pour tempérer la fureur poutinophobe ; il faut à ce propos rappeler qu’au Moyen Age , ce fut la conduite des grands feudataires , laïcs ou religieux , distribuant des espaces forestiers sur le même modèle qui permit de sortir du sous développement , entre le XI e et le XIII e siècles .
            N’oubliez pas , je vous prie ,de suivre cette affaire , quand elle sera plus avancée. ( si tout ne pète pas auparavant , par l’incommensurable et criminelle stupidité de nos dirigeants ! )


  35. James Bernard Le 01 août 2014 à 14h34
    Afficher/Masquer

    Exercice un peu caricatural à mon goût, comme les anaphores martélées “Moi président je”…
    Je sais que c’est pour prendre le contre pied de cette colossale opération médiatique anti-Poutine, mais je ne trouve pas ça efficace cette approche binaire.


    • Papagateau Le 01 août 2014 à 16h39
      Afficher/Masquer

      Citation:
      Pour la première fois depuis le début de ce conflit, le gouvernement de Kiev, soutenu par l’Union Européenne et les Etats-Unis a lancé 4 missiles balistiques SS-21 susceptible de transporter rien de moins qu’une charge nucléaire!
      Fin de citation
      J’ai regardé la vidéo, je ne comprends pas bien l’accent américain mais j’ai entendu à la fin “trucky word” –> mot truqué ?
      Si CNN commence à dire que les commentaire du Pentagone sont fallacieux, alors c’est le début de la fin pour la propagande US aux USA même !


      • Chris Le 01 août 2014 à 18h54
        Afficher/Masquer

        Tricky, signifie “rusé, malin”


  36. Mickiewicz Le 01 août 2014 à 17h15
    Afficher/Masquer

    Article très intéressant à propos d’une interview prémonitoire du diplomate américain
    Georges Kennan. Tout s’est joué au début de la décennie 1990, au moment où les EU ont répondu
    à la disparition du danger soviétique par l’expansion de l’OTAN :

    http://www.russiaotherpointsofview.com/2009/01/george-kennans-prediction.html


  37. Mickiewicz Le 01 août 2014 à 17h31
    Afficher/Masquer

    Le choix du terme “sanction” lui-même (“représailles” serait bien plus approprié) est le reflet
    du mélange d’hypocrisie et de mégalomanie qui caractérise la politique extérieure américaine.
    “sanction” cela laisse entendre dans ce cas trois choses : un comportement déviant à punir, une autorité morale supérieure autorisée à punir ce comportement, la capacité à obtenir un résultat par le biais de cette punition. En somme la puissance unie à la morale (concept neo-con du “good hegemon).
    Au vocabulaire militaire (“représailles”) le diplomatie américaine préfère un vocabulaire à la fois moral et administratif qui occulte le fait qu’une guerre est déjà en cours. Encore un exemple de novlangue orwellienne.


  38. Frank Le 01 août 2014 à 18h15
    Afficher/Masquer

    “Cherchez la femme”, euh non, le gaz !
    Article très intéressant qui met en lumière la simultanéité de l’opération israélienne sur Gaza et les attaques contre la Russie.

    Je cité :

    En 2008, Israël lance l’opération « Plomb durci » contre Gaza. En septembre 2012 l’Autorité Palestinienne annonce que, malgré l’opposition du Hamas, elle a repris les négociations sur le gaz avec Israël. Deux mois après, l’admission de la Palestine à l’ONU en tant qu’« Etat observateur non membre » renforce la position de l’Autorité palestinienne dans les négociations. Gaza Marine reste cependant bloqué, empêchant les Palestiniens d’exploiter la richesse naturelle dont ils disposent. En ce point l’Autorité palestinienne prend une autre voie. Le 23 janvier 2O14, lors de la rencontre du président palestinien Abbas avec le président russe Poutine, est discutée la possibilité de confier au russe Gazprom l’exploitation du gisement de gaz dans les eaux de Gaza.

    Source : http://www.mondialisation.ca/gaza-le-gaz-dans-le-viseur/5391419


  39. besse75 Le 01 août 2014 à 18h28
    Afficher/Masquer

    Les Ukrainiens commencent à dérailler sévère. Si cette vidéo est vraie, ils sont devenus complètement fous !

    http://www.youtube.com/watch?v=fGCNKNFy5Do#t=11


  40. Nihil Le 01 août 2014 à 19h13
    Afficher/Masquer

    *http://www.dedefensa.org/article-stephen_f_cohen_et_l_impensable_la_guerre_avec_la_russie_01_08_2014.html*

    Extrait pour les paresseux 🙂

    …….”les USA s’estiment être de la catégorie hors des normes, de la catégorie de cet exceptionnalisme que le président des USA lui-même érige étrangement en doctrine, d’une puissance dispensatrice d’une “hégémonie bienveillante” (“benevolent hegemon”, – l’expression anglo-américaniste est apparue au début des années 1990 dans les milieux neocons). L’expression “hégémonie bienveillante” signifie que les USA sont, dans l’univers et sans doute au-delà d’ailleurs, la plus apte et même la seule puissance à pouvoir concevoir, exposer et développer les plus sûres recettes et méthodes pour un monde apaisé, bien rangé, satisfait, vertueux, conforme au Dessein divin – démocratisé et globalisé aussi, pour ne rien oublier. Cette croyance, selon Mearsheimer, est extrêmement forte depuis la fin de la Guerre froide, et elle conduit les dirigeants-Système de Washington à considérer que la “résistance”, – la plus forte et la plus menaçante à cet égard, – de la Russie à ce modèle des “lendemains qui chantent” relève de la stupidité, de l’entêtement suspect et enfin de l’intention maléfique pure et simple. Au reste, et en offre alternative de la réflexion, les mêmes dirigeants ne doutent pas qu’une pression soutenue contre Poutine, du type regime change mais avec menace apocalyptique implicite pour faire sérieux, finira par détruire cette direction et fera surgir, littéralement comme les Cent-Fleurs du maoïsme, une alternative démocratique qui résoudra tout cela. Là-dessus, bien sûr, on trouve toutes les justifications et les exonérations de culpabilité pour les interventions clandestines, les ingérences, les actes sans fin de corruption, de piraterie, de banditisme, de chantage, etc. Mais il s’agit bien des conséquences, parce que les affaires, le business, la brutalité des actes, l’affirmation spectaculaire de la puissance, l’irrespect des principes, etc., ne sont pas les causes de l’action de Washington en tant que telle (en tant que Washington en serait responsable), mais les conséquences parfois gênantes ou malheureuses qu’importe, d’une action qui est autorisée sinon recommandée, avec toutes ces déformations, par cette pathologie de la psychologie. “


  41. kinimodo Le 01 août 2014 à 19h21
    Afficher/Masquer

    Le pendant de l’affiche du billet édité par le parti communiste français
    « Les Américains en Amérique »
    « Non ! La France ne sera pas un pays colonisé »

    http://www.arsin.fr/pages/la-france-et-les-usa/les-americains-en-amerique.html

    En bonus sur cette page en lien du site de l’ARSIN que je découvre (Association de Réflexion et de Solutions pour l’Intérêt National) un film documentaire intéressant « L’Amérique contre De Gaulle » présenté comme suit sur le site :

    …Ce film retrace la guerre menée sur les plans de la diplomatie et de l’intelligence militaire par les USA contre le Président De Gaulle, de 1961 à 1969, au sujet de l’acquisition de l’arme atomique par la France, et du retrait de celle-ci du commandement intégré de l’OTAN en 1966, entrainant le retour des boys…en Amérique


  42. Chris Le 01 août 2014 à 19h26
    Afficher/Masquer

    Les déclarations de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme Navi Pillay selon lesquelles l’Onu n’a pas de preuves que la Russie livre des armes aux insurgés ukrainiens infirme les accusations fallacieuses dont Moscou fait l’objet, lit-on dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères publié vendredi.
    La diplomatie russe indique avoir analysé la déclaration réalisée par Mme Pillay le 31 juillet dernier à Genève lors d’une rencontre avec les journalistes. La Haut-Commissaire a alors affirmé que l’Onu n’avait aucune preuve du fait que la Russie livre des armes aux insurgés de l’est de l’Ukraine.
    http://fr.ria.ru/world/20140801/202012042.html
    “la déclaration en question ait été passée sous silence par les médias occidentaux.
    Visiblement, elle ne cadrait pas avec la campagne délibérée de désinformation visant à faire endosser à la Russie la responsabilité des événements en Ukraine”


  43. Nicolas Le 02 août 2014 à 16h21
    Afficher/Masquer

    Pas de grand changement sur le front depuis 2 jours. Mais de grande quantités d’armement lourd est en route. Des tanks, et des dizaines de “BM-27 Uragan”. Wiki vous expliquera ce que c’est.
    Je rappelle la page d’un blog qui met régulièrement à jour la carte des combats. https://kot-ivanov.livejournal.com/637.html (basée sur ce qu’il lit sur internet)
    Même sans connaître le russe, vous voyez l’évolution d’une carte à l’autre, et les croix encerclés (bombardements d’artillerie (plus grosses) et de mortier (plus petites)), les flèches, les lignes de défense, les bombardements aériens, les avions abattus.
    Je voulais surtout signaler une lettre ouverte assez hallucinante que l’adjoint de Kolomoïskiy a envoyé à Lyashko. Kolomoïskiy a arrêté de financer les bataillons Azov et Chakhtyorsk, en gros parce que Lyashko est un salopard (je résume). Je connais pas trop mal le langage vulgaire russe, mais j’ai appris 2 nouveaux mots grâce à cette lettre (паскуда et брехло, enfin brekhlo j’avais déjà entendu mais sans connaître le sens exact). http://novorossia.su/ru/node/4650
    Et puis un message de rebelle a anoncé 30 blindés (tanks, BMP/BMD, BTR) détruits, 2 BMP capturés pour la journée du 31 juillet, et explique que l’armée ukrainienne s’essouffle. Strelkov a répondu que c’était trop optimiste (effectivement, avec un total d’une bonne centaine de blindés et Uragan en route, la guerre n’est pas gagnée) mais sans contredire les 30 blindés détruits. Il est donc possible que le rythme des destructions de blindés soit désormais de 10 par jour voire un peu plus, ce qui est totalement intenable jusqu’à l’hiver, et même probablement intenable pour 2 mois. Ce ne sont pas les 17 millions de dollars que les Ricains vont dépenser pour entreîner les gardes nationales qui y changeront quoi que ce soit. Le coût de la guerre est de plus de 100 millions de dollars par jour, pour Kiev. Bon, c’est théorique, en comptant les salaires qu’ils ne paient pas, mais quand même, pour un pays qui est déjà totalement ruiné, qui a une dette de plusieurs milliards pour le gaz, ça n’est pas tenable.
    De nombreux crimes de guerres sont commis par ces gardes nationales, à peu près tous les jours. Immonde. Il faudra agrandir la prison de La Hague.


  44. France41 Le 02 août 2014 à 19h48
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Vous avez osé vous attaquer au Monde et au Canard enchainé.Ils vous le feront cetainement payer, pas directement mais par leurs caopacités d’influence.N’oubliez pas qu’ils fréquentent les allées des pouvoirs.Mais vous y avez certainement pensé
    Je suis abonné au Monde depuis plus de quarante ans et j’ai vu le journal se transformer de journal
    d’information en journal , comment dirais-je, de désignation des bons et des méchants.
    C’est normal, la société vieillit et fatigue ,les journalistes aussi et ils vont au plus facile.
    Je reste abonné car c’est le journal des élites parisiennes .Le dernier billet de Mme Fressoz donne une bonne idée de la position du Monde sur les provinciaux et les régions.
    Mais je reviens à l’éditorial du monde sur Poutine.Peut-étre est-il le bouc émissaire révé de tous les politiques et financiers pour se défausser auprés de leurs peuples de la crise financiére qui
    va arriver.Donc vous avez raison, c’est la faute à Poutine
    NB: je viens de lire sur un journal suisse que Cameron demande à l’Otan d’intervenir à la Russie.
    Quelle est la position de la France?.


  45. ERE ETHIQUE. | relai d'informations et d'initiatives – Ce fascisme qui vient Le 28 janvier 2015 à 03h21
    Afficher/Masquer

    […] Note : [1] Simonov K., Maïdanek – un camp d’extermination, suivi du Compte rendu de la commission d’enquête polono-soviétique, Éditions Sociales, Paris, 1948. Opinion | Il faut sanctionner la Russie !par Neil Clark / Source : Les-crises.fr […]


Charte de modérations des commentaires