Suite de notre grande série sur les 28 pages – rappel :

I. La 7e Vidéo

Richard Clarke a été le coordinateur contre le terrorisme à la Maison Blanche à la afin du mandat de Clinton, et au début de Bush.

Grace à ses témoignages, on comprend beaucoup mieux comment a pu survenir le 11 Septembre, et ses hypothèses sur les zones d’ombre font vraiment sens à mon avis. Mais j’y reviendrai…

Même vidéo – version alternative si souci :

II. Le script de la vidéo

Voici le script de la vidéo :

« Le 24 mars 2004, Richard A. Clarke, Coordinateur National pour la lutte contre le terrorisme à la Maison-Blanche de 1998 à 2001, présenta ses excuses aux victimes » (source : YouTube)

images

Richard A. Clarke

De 2’27 à 3’18

Richard A. Clarke : « Je suis également heureux de ces audiences, car elles sont enfin une tribune où je peux présenter des excuses aux proches des victimes du 11 Septembre.

À celles et ceux qui sont ici dans la salle, à celles et ceux qui nous regardent à la télévision : votre gouvernement a échoué, les personnes chargées de vous protéger ont échoué et j’ai échoué. Nous avons travaillé dur, mais cela a finalement peu d’importance, parce que nous avons échoué.

Et pour cet échec, je voudrais vous demander – une fois que tous les faits seront là – votre compréhension et votre pardon. »


9/11 : Press For Truth (source : YouTube)

De 24’31 à 24’46


Clarke dénonce les dissimulations de la CIA (source : Dailymotion)

Là les amis, j’aurais besoin d’un volontaire pour recopier les sous-titres, afin d’avoir un script… Merci d’avance (contactez-moi avant par mail)

---

49 réponses à [28 pages] 7e vidéo : la version de Richard Clarke

Commentaires recommandés

Kiwixar Le 12 mai 2016 à 06h30

Il y a un vice de forme majeur dans ce “petit” déballage 9/11 tant d’années après : il n’y a aucun enjeu. Aucun Américain n’ira en prison ou ne finira au bout d’une corde ou ne sera condamné pour quoique ce soit. Ce qu’on a, c’est des types qui disent “c’est les Saoudiens”, ou bien “on était au courant que des Arabes allaient faire un truc mais on n’a pas été écoutés”.

Tant qu’il n’y aura pas une enquête valable avec les moyens nécessaires (financiers, juridiques), personne n’aura suffisamment peur pour balancer le petit bout qu’il sait (need-to-know basis) contre une assurance d’immunité totale comme ils font aux US, et protection de témoin ad hoc.

Ils peuvent très bien continuer à brandir leurs “28 pages” en imprimant ce qu’ils veulent dessus selon l’intérêt géostratégique du moment, est-ce que ce sera une meilleure preuve que la fiole de pisse brandie par Colin Powell à l’ONU? Qui continue à croire ces gens? Leur doigt reste pointé vers l’extérieur, how convenient.

  1. noDJ Le 12 mai 2016 à 05h48
    Afficher/Masquer

    L’explication est donc la Diabolisation de la CIA (DCIA) :
    « Errare humanum est, perseverare diabolicum » (L’erreur est humaine, l’entêtement dans son erreur est diabolique).

    C’est un fait que parfois des catastrophes surviennent parce que les hommes qui ont commis des erreurs n’ont pas la probité pour, ou/et le courage de, les rectifier. Ces mêmes “petites âmes” ne reconnaîtrons pas non plus leur erreur une fois la catastrophe survenue, et préféreront se plonger la tête dans le sable, ou faire des gesticulations pour regarder ailleurs (en espérant que nous ferons de même). Hélas, aujourd’hui, nombreux sont les politiques faisant partie de ce triste lot.

    Richard Clark non, qui reconnait que son gouvernement a échoué (ce que disait Le Donald, dans le montage vidéo précédent, sous les huées), ainsi que lui-même, et présente ses excuses aux victimes. Ce que d’autres n’ont pas fait et ne feront jamais (notamment les néoscons).

    Mais l’hypothèse DCIA étant posée, elle n’est pas pour autant démontrée. [Modéré]


    • Olivier Berruyer Le 12 mai 2016 à 08h30
      Afficher/Masquer

      “Mais l’hypothèse DCIA étant posée, elle n’est pas pour autant démontrée.”

      C’est le problème des gens qui demandent des preuves qui n’existent pas et n’existeront jamais…

      Je n’appellerai pas ça diabolisation. Ici, la CIA a probablement fait un truc illégal, mais logique : tenter de retourner des proches d’al-qaïda pour avoir des agents doubles dedans. Et ça n’a pas marché

      Barbouzerie classique de services secrets. Il faut être cohérents : on a vu comme les chefs de la CIA avaient peur du danger, face à des politiques décérébrés. Ils ont donc tenté d’agir…

      Amusant, c’est exactement le scenario de Homeland, saison 5 de mémoire.


      • Nerouiev Le 12 mai 2016 à 18h14
        Afficher/Masquer

        Effectivement, elle mérite d’être citée, voire écoutée ou mieux lire son livre “Extrême préjudice”. Après tout elle a fait partie de la CIA au moment crucial et ses témoignages, ou au moins ses impressions ne sont pas que publicitaires.


        • Dominique Le 17 mai 2016 à 20h52
          Afficher/Masquer

          Bonjour

          J’ai posé la question “De qui parle Nerouiev quand il dit « elle mérite d’être citée ».
          D’une manière incompréhensible, mon message a été supprimé ! Je repose donc la question.
          Merci.


      • bluetonga Le 12 mai 2016 à 20h06
        Afficher/Masquer

        Exact, c’est sa parole contre celle des autres. Ses propos sont incendiaires s’ils sont authentiques, anodins et pathétiques s’ils sont le fait d’une mythomane. D’accord.

        Mais pourquoi a-t-elle alors été arrêtée et accusée d’œuvrer comme agent non déclaré d’une puissance étrangère et coffrée pendant 5 ans avant d’être déclarée inapte à subir un jugement pour cause de troubles mentaux? Son supérieur le docteur Fuisz a effectivement reconnu une relation de travail, se rencontrant en moyenne une fois par semaine de 1994 à 2001. Interrogé sur ses activités à la CIA et Damas, il a déclaré n’être pas autoriser à en parler.

        https://en.wikipedia.org/wiki/Susan_Lindauer

        Folle? Peut-être. Mais tout ce qu’elle dit n’est pas pure affabulation.


      • pellegri Le 12 mai 2016 à 20h40
        Afficher/Masquer

        Effectivement, comme Saddam, les Saoudiens deviennent le mal incarné . Ça coïncide avec la prise de conscience que le gaz de schiste n’est pas si rentable et un prix du pétrole trop bas… Bientôt une libération de l’Arabie Saoudite avec une mise en place de démocratie à l’occidentale? Sus au coupeurs de têtes, les droits de l’homme sont une variable non-négociable! Pendant ce temps là, le ou les propriétaires de ces bâtiments qui sont tombés ce jour de septembre 2001 doit ou doivent surement se débattre avec tellement de dettes à rembourser, non? Mince le com de la bonté n’est plus mais que se passe-t-il pourtant les liens étaient fort intéressants…


      • jubaka Le 12 mai 2016 à 23h21
        Afficher/Masquer

        Mouais le prix du pétrole est effectivement trop bas pour le pétrole non conventionnel. Mais le prix bas, s’il embête les investisseurs américains, permet de mettre une pression énorme sur certains pays comme la Russie ou encore le Vénézuela. Donc pas si sûr que la baisse n’ait pas été, si ce n’est orchestrée, au moins consentie par le gouvernement US.


      • noDJ Le 13 mai 2016 à 00h41
        Afficher/Masquer

        Le terme diabolisation renvoyait à la citation.

        Je ne demande pas des preuves de ce qui n’existe pas mais de dérouler l’ensemble des hypothèses avant d’en exclure. Ce que je commencais à faire avant d’être “modéré”.

        D’accord avec votre analyse mais en la précisant. Je ne suis pas certains que l’on puisse dire LA CIA ou LES chefs de la CIA, pas plus que, LES USA ou, LE gouvernement américain. Pour une description de cette complexité je vous renvoie aux livres de Peter Dale Scott.

        En disant cela je n’affirme rien, je m’interroge.


      • Perret Le 13 mai 2016 à 07h37
        Afficher/Masquer

        Est-on certain que la CIA n’a pas réussi à avoir des agents doubles à l’intérieur d’Al Qaïda ? C’est la base du boulot des services. CIA = Gros Nuls ? C’est peu crédible.
        C’est la CIA qui veut à toute force faire croire qu’elle a échoué dans une mission essentielle mais qui la place dans une position ambigüe : car si parmi les auteurs saoudiens des attentats, il y a des agents doubles, cela signifie que la CIA était au courant de tout et a laissé faire. Dans quel but ? A la suite de quel disfonctionnement ? Selon quels ordres et de qui ? Avec quelles complicités ?
        N’est-on pas là au coeur du débat ?


  2. Kiwixar Le 12 mai 2016 à 06h30
    Afficher/Masquer

    Il y a un vice de forme majeur dans ce “petit” déballage 9/11 tant d’années après : il n’y a aucun enjeu. Aucun Américain n’ira en prison ou ne finira au bout d’une corde ou ne sera condamné pour quoique ce soit. Ce qu’on a, c’est des types qui disent “c’est les Saoudiens”, ou bien “on était au courant que des Arabes allaient faire un truc mais on n’a pas été écoutés”.

    Tant qu’il n’y aura pas une enquête valable avec les moyens nécessaires (financiers, juridiques), personne n’aura suffisamment peur pour balancer le petit bout qu’il sait (need-to-know basis) contre une assurance d’immunité totale comme ils font aux US, et protection de témoin ad hoc.

    Ils peuvent très bien continuer à brandir leurs “28 pages” en imprimant ce qu’ils veulent dessus selon l’intérêt géostratégique du moment, est-ce que ce sera une meilleure preuve que la fiole de pisse brandie par Colin Powell à l’ONU? Qui continue à croire ces gens? Leur doigt reste pointé vers l’extérieur, how convenient.


    • Gregoire Le 12 mai 2016 à 12h40
      Afficher/Masquer

      Ca s’appelle le secret d’Etat, et c’est au dessus de toute considération humaine. Et dans la constitution, il est noté qu’aucun membre du gouvernement en peut être tenu pour responsable de ce qu’il dit, à dit, dira.
      C’est pour protéger l’intérêt de l’Etat. A quoi ca sert? Aucune idée, si ce n’est que ca protège des intérêt qu’il ne vaut mieux pas qu’on connaisse? Pourquoi ? Aucune idée. C’est peut-être une façon d’établir constitutionnellement que les êtres humains (y compris les dirigeants) ont un coté malfaisant, et qu’il vaut mieux en rester à la version angélique. C’est le pouvoir qui rend comme ca, j’imagine.


    • VAZY Francky Le 13 mai 2016 à 11h41
      Afficher/Masquer

      L’Enjeu ? Trois fois, rien. La fin des bonnes relations avec les terroristes des royaumes du golfe, et peut être une guerre mondiale contre tout l’occident et les royaumes du golfe…
      .
      Une paille en fait 🙂


  3. Georges Clounaud Le 12 mai 2016 à 07h24
    Afficher/Masquer

    Même si effectivement aucun responsable politique ou fonctionnaire américain n’aura à en subir les conséquences, ces 28 pages ont le mérite de mettre en lumière toute l’inconséquence du gouvernement de l’époque et de son administration.
    Et cela Trump l’a bien compris et semble tirer les marrons du feu. Un récent sondage cité par France 2 prédit une brusque remontée des intentions de vote en sa faveur (journal de 20 heures d’hier, départ du reportage à partir de 17 minutes 35) :

    http://pluzz.francetv.fr/videos/jt20h.html

    Mais dans la succincte analyse de cette remontée , il n’est aucunement fait mention de ce fameux rapport…Nos chers journalistes d’État ont préféré rediffuser un autre reportage sur une arnaque montée par Trump concernant une université bidon. Je dis bien rediffuser, ce reportage était déjà passé sous une forme légèrement différente il y a quelques semaines. Car si le citoyen américain n’arrive visiblement pas à comprendre le message, il ne faudrait pas que le français l’imite !


    • caliban Le 12 mai 2016 à 09h32
      Afficher/Masquer

      @Georges

      J’ai cru lire le mot journaliste dans votre intervention pour désigner les speakrines au menton plus ou moins velu du 20h.

      Au risque de défoncer quelques portes ouvertes à coup de Caterpillar, je me permets de rappeler qu’un journaliste cherche la vérité tandis que ceux-là cherchent

      • à vendre les publicités placées avant et après leurs émissions, donc ne jamais prendre le public à contre-courant
      • à produire 40 min. de blabla + vidéos quotidiennement à moindre frais, donc en se servant des dépêches d’agence
      • le tout, en s’auto-persuadant qu’ils sont parfaitement objectifs (sentiment d’une rationalité pleine et entière de ses pratiques courante chez les “sachants”)

      On peut par conséquent affirmer que les speakrines en question font correctement leur métier :
      • récolter des dépêches venues d’outre-atlantique (et dont la mode est passée subitement du putin-bashing au trump-bashing),
      • recracher sans recul des infos-avec-image pour occuper un blanc dans les 40 min. quotidiennes
      • par cette bonne bouille si familière qui s’invite chaque jour dans le salon et qui font taire les derniers points d’interrogation qui pourraient nous rester à l’issue de leur édifiante logorrhée par des “voila définitifs” (“voila ce qu’il fallait penser de …”, “voila ce que nous pouvions dire à propos de …”)


      • Georges Clounaud Le 12 mai 2016 à 11h09
        Afficher/Masquer

        @ Caliban

        Soyons précis et ce même si nous sommes d’accord sur le fond. Le terme que j’ai employé est “journaliste d’État ” dont David Pujadas le présentateur du journal officiel de 20 heures en est le zélé représentant. Le journaliste d’État n’a pas pour mission d’informer mais de diffuser l’information officielle du gouvernement. Et hier celui-ci s’est particulièrement distingué, de mémoire et à la volée, en diffusant de succulents messages subliminaux au gré des reportages du style : la reprise économique est là” transcription du message présidentielle “ça va mieux” ou “la loi El khomri permettra de créer de nombreux emplois”.
        Dans ce contexte et pour revenir à notre sujet on va donc continuer à diaboliser Trump tout en évitant d’évoquer nos nouveaux amis saoudiens.
        Mais en cette période cannoise la palme est à donner sans contestation possible au Monde avec ce magnifique article : Arabie saoudite : « les positions de la France sont presque complètement alignées sur les nôtres »

        http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/05/10/l-iran-doit-cesser-de-s-ingerer-dans-nos-affaires_4916335_3218.html?xtmc=arabie_saoudite&xtcr=4

        Du grand art !


        • caliban Le 12 mai 2016 à 12h05
          Afficher/Masquer

          J’ai un double désaccord (même si il semble qu’au fond le même scepticisme conduit à cet échange).

          esthétique : vous qualifiez de “grand art” une production audiovisuelle qui ne mérite pas tant d’égard.
          “sociologique” (plus sérieusement) : je ne pense pas que nos journalistes soient des chiens de garde totalement conscient de l’être. Ils se pensent comme indépendants, professionnels et respectueux de la Charte dite de Munich (réglant la déontologie journalistique depuis 45 ans). Il faut à mon avis prêter attention au métier qu’ils pratiquent, à leur activité concrète (dans quelles conditions ils travaillent) et à leurs trajectoires sociales (milieu d’appartenance, microcosme parisianniste, …).

          Pour résumer (désolé pour la longueur) : non ils ne sont pas de simples relais de l’Etat. Ils sont des chiens de garde car l’environnement dans lequel ils évoluent les y “oblige” de multiples manières. Cette approche permet à mon sens de ne pas accabler les hommes (des agents sociaux comme les autres, “agis par des forces qui les dépassent”) mais le système médiatique dans son ensemble. Et que nous finançons, faut-il le rappeler.

          Cela n’excuse évidemment pas la crétinerie de certains de ces pantins. Et cela peut-être exutoire de cogner sur les marionnettes. Exemple Pujadas : c’est le playmobile en chef qui se réjouissait des attentats du 11 septembre (https://www.youtube.com/watch?v=lVheF1Vu2QU)


  4. Annouchka Le 12 mai 2016 à 08h35
    Afficher/Masquer

    Cet aveuglement des politiques américains rappelle l’entêtement de Staline à ne pas croire à l’imminence de l’invasion soviétique par les nazis malgré les nombreux rapports de ses agents secrets prouvant le contraire.
    Finalement cette version de la CIA qui n’aurait pas été écoutée est peut-être crédible.


    • step Le 12 mai 2016 à 10h16
      Afficher/Masquer

      cela devrait toutefois inquiéter sur l’isolation phonique voir l’autisme des dirigeants, qui n’ont pas pu intellectuellement traiter l’information. Que l’information ne circule pas mieux dans les sphères dirigeantes de la soi disant plus grande démocratie du monde que dans le plus honni des régimes autocratiques devrait interroger, en particulier les américains sur la nature profonde du régime qui les dirige.


  5. Wittlucky Le 12 mai 2016 à 09h17
    Afficher/Masquer

    Une CIA repentante ! Faut-il être naïf pour adhérer une seule seconde à ce scénario.
    Comme l’indique très justement Kiwixar : « Ils peuvent très bien continuer à brandir leurs “28 pages” en imprimant ce qu’ils veulent dessus selon l’intérêt géostratégique du moment ».

    Le plus souvent les hommes préfèrent être aveuglés que déstabilisés. A chacun ses limites. L’excellent site Les-Crises.fr semble avoir ici trouvé les siennes.


    • Wittlucky Le 12 mai 2016 à 09h40
      Afficher/Masquer

      Ajout à mon commentaire : Penser que les Etats-Unis sont dirigés par des “politiques décérébrés” est probablement la plus funeste erreur pour penser le monde. Constatons que les erreurs de la classe politique au pouvoir – et ceci dans tous les pays, y compris le nôtre – profitent toujours aux mêmes intérêts. Etonnant hasard n’est-ce pas ?


      • step Le 12 mai 2016 à 10h27
        Afficher/Masquer

        je ne suis pas certain qu’il faille un haut niveau d’intelligence pour défendre ses intérêts à court terme. Les singes en sont déjà capable en rapport avec la complexité de leurs intérêts.

        Penser à ses intérêts à long terme est déjà plus dur :La cavalcade financière à base de bulles qui vont exploser de plus en plus fort dans la sphère financière et leur incapacité à définir un intérêt pour la majorité de la population pour qu’elle cautionne leur système ont tendance à montrer qu’il n’en sont pas capables. L’empathie pour l’intérêt général est un effort d’abstraction supplémentaire, dont ils sont singulièrement incapables.

        Leur performance à une tâche simple et unique (défendre leur situation de domination) s’appuyant sur un réflexe basal (la survie) indique leur adaptation à la société humaine telle qu’elle est. Mais les théories de l’évolution montrent que les hyper-spécialistes d’un environnement sont aussi les plus fragiles à toute évolution de cet environnement. Or l’environnement ne prévient pas quand il change.


  6. vincent Le 12 mai 2016 à 12h05
    Afficher/Masquer

    Pour autant on peut les comprendre dans leur choix de se limiter à ce que le gouvernement US est prêt à dire sur le sujet, ils n’ont pas envie de passer pour des “complotiste” au moins avec les 28 pages ils sont sûr de leur sujet, même si le sujet appel de nombreuses autres analyses qui ne relèvent pas du gouvernement US. Après les crises n’est pas un site d’investigation, même si ses révélations sur le printemps arabes semblent vont dans ce sens.

    En fait ce que je ne comprend pas c’est toute cette Opprobre autour du 11/9, j’ai l’impression qu’on est au lendemain de la guerre, et où la Shoah est chose impensable pour le commun des français, il aura fallu attendre le procès d’Eichman, 1961 (soit 20 après) les films Shoah, (1969) quelques ouvrages d’américains sur le sujet (c’est marrant hein) pour que l’on commence à accepter cette réalité, par contre pour le 11/9 il semble impossible d’aborder le sujet sous tous les angles, comme le ferait un détective privé, et il faut se contenter de ce que daigne nous donner le gouvernement US.


  7. Crapaud Rouge Le 12 mai 2016 à 13h29
    Afficher/Masquer

    Je suis surpris que les commentaires soient aussi éloignés du contenu de la vidéo. Alors je résume ce que le témoin raconte:
    1) la CIA suivait depuis longtemps 2 terroristes.
    2) elle savait quand ils sont arrivés aux US, et que ce n’était pas pour y faire du tourisme.
    3) elle ne dit rien au FBI par crainte de se faire taper sur les doigts, et dans l’espoir de les recruter.
    4) elle avertit la Maison Blanche d’une attaque imminente, mais sans les mentionner ==> l’argument le plus convainquant n’est pas cité ==> la Maison Blanche n’est pas convaincue.
    5) il précise que, s’il avait connu l’existence de ces deux types sur le territoire, il aurait remué ciel et terre pour les retrouver “dans les 24 heures”.

    Ma conclusion : si vraiment bêtise il y a, il faut l’imputer au système, pas aux hommes, (sauf Bush, évidemment), car, à les considérer de près, ils ont tous de “bonnes” raisons.


    • Olivier Berruyer Le 12 mai 2016 à 20h34
      Afficher/Masquer

      très bonne remarque.

      C’était illégal, mais si la CIA avait réussi à les recruter, cela auraient été des Dieux vivants…


  8. TontonFlingueur Le 12 mai 2016 à 14h08
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui, comme Olivier pencheraient vers l’explication officielle. C’est à dire;
    “on a merdé les mecs désolé on a laissé passer des méchants zarab,
    bon c’est pas nous mais untel de telle agence, mais bon sinon on à promu tout le monde pour pas faire de jaloux. Hé wai c’est cool la plus grande démocratie du monde, on va pas non plus virer des gens pour une boulette à 3000 victimes”

    Il faut comprendre que l’incompétence est LE GRAND ALIBI de nos gouvernants.

    2007: désolé les mecs quelques banques et machines financières ont merdé mais bon on va leur filer un max de cash!
    Kerviel – SG : désolé un trader fou à déconné, mais nous on savait pas pis les chefs de kerviel la SG les a mis en vacance avec des golden parachutes
    Etc

    D’ailleurs le bipartisme adore remettre la faute sur l’incompétence du partie précédemment au pouvoir: “Le chômage? c’est la faute des ces incompétents qui étaient au pouvoir avant nous”

    Bref se contenter d’explication bidonnée, selon les termes même des patron des agences et commission d’enquête pour un sujet aussi grave c’est refuser de soulever le tapis de l’histoire officielle pour y voir les nombreuses saletés planquées par tous les gens au pouvoir.

    PS:
    Tiens lisez l’enquête en BD de Davodeau Collombat sur le SAC, c’est très révélateur de la manière dont deux morts ( Juge Renaud et Ministre Boulin) ont été soigneusement déguisée par tous les pouvoirs par peur de révélations très dérangeantes! …
    http://bandedessinee.blog.lemonde.fr/2014/09/05/dans-les-eaux-troubles-de-la-ve-republique/


    • peoplearestrange Le 12 mai 2016 à 16h29
      Afficher/Masquer

      Merci pour ce commentaire;
      J’ajoute que la méthode qui consiste à tirer une conclusion générale en s’appuyant 1/ sur le rapport officiel (les 28 pages) 2/ sur le témoignage tardif d’officiels (CIA,etc) ne me satisfait pas.
      Pourquoi rejeter à priori les témoignages/analyses/réflexions de simples citoyens, d’acteurs de l’événement (victimes, pompiers…), d’experts concernés (architectes, militaires, pilotes…)?
      Si on appliquait cette même méthode sur des questions liées à la finance, à la géopolitique et à la guerrre ( l’Ukraine! la Syrie!) quelle serait la raison d’être de ce site?
      Ceci dit en toute amitié et avec le plus grand respect pour O.B et son équipe car c’est souvent la seule source sérieuse que je peux citer sans me faire étiqueter “complotiste” quand je parle autour de moi de la réalité sur la Syrie ou l’Uikraine!


      • CLEMENT Le 12 mai 2016 à 19h21
        Afficher/Masquer

        “ceci dit en toute amitié et avec le plus grand respect pour O.B et son équipe car c’est souvent la seule source sérieuse que je peux citer sans me faire étiqueter “complotiste”

        Et bien moi, j’ai suggéré à mon frangin de venir ici (car je trouve ce site très intéressant) , mais son premier réflexe a été de se renseigner sur BERRUYER via Wikipédia mais pas de bol le blog “Les-Crises” est classé “notoirement conspirationniste” ! Du coup, il n’a pas voulu s’y rendre !!


        • peoplearestrange Le 12 mai 2016 à 23h11
          Afficher/Masquer

          Peut-être que tu devrais commencer ( en guise d’appât) par lui faire visionner l’intervention d’O.B sur BFM quand il sort les photo de nazis ukrainiens ds le gvnt qui suit le coup d’état.


  9. Catherine Le 12 mai 2016 à 14h43
    Afficher/Masquer

    Quelqu’un aurait-il un début d’explication sur l’intérêt de l’Arabie Saoudite à perpétrer un tel crime ?
    Car c’est quand même énorme ! Prendre de tels risques d’être démasqués ! Dans quels buts ?


    • bluetonga Le 12 mai 2016 à 18h42
      Afficher/Masquer

      Effectivement, excellente remarque. Je trouve qu’un enfumage est parfaitement réussi quand on en oublie même de se poser la question du mobile.
      Mon scepticisme pour la version officielle du 9/11 tient d’abord et avant tout à l’absence de mobile avancé pour ces attentats. En gros, on a eu droit à : “ce sont des terroristes, ils terrorisent” ou “ce sont des fanatiques, ils veulent détruire notre liberté”.
      Mais encore? Si c’était une déclaration de guerre, pourquoi ne pas l’avoir revendiqué immédiatement? Pourquoi avoir attendu des mois, à la sauvette? Voulaient-ils détruire les tours ou justes les abîmer de manière spectaculaire? Quels dégâts escomptaient-ils causer? Quelle stratégie mise en place pour la suite? Quel objectif?
      Toutes ces questions passées au bleu. Pas la peine. Ce sont des terroristes, ils terrorisent. Tremblez enfants du monde libre! Mais ne réfléchissez pas!


      • sissa Le 12 mai 2016 à 18h59
        Afficher/Masquer

        Il y avait bien un mobile, qui a été explicitement dit: la présence de militaires américains près des lieux saints de l’Islam.


        • bluetonga Le 12 mai 2016 à 19h47
          Afficher/Masquer

          Non, des mobiles épars et plausibles, on peut en trouver des tonnes. Mais quand donc a-t-il clairement revendiqué les attentats? Voici un lien vers une archive INA de 2012. On y dit qu’il était au courant et qu’il parle de détails techniques de la préparation des attentats, sur une vidéo de mauvaise qualité (sic) retrouvée par hasard (re-sic):
          https://www.youtube.com/watch?v=sLnMtdrYjuU

          Mais quand les a-t-il revendiqué haut et fort? Et s’il ne l’a pas fait, pourquoi, puisque la mission était accomplie?

          Simple question…


        • Spiridon Le 17 mai 2016 à 03h53
          Afficher/Masquer

          La soi-disant présence impure des américains près “des lieux saints” est une imposture, ou au moins du flan: les Wahabites saoudiens sont certes en charge des dits lieux saints, mais ils sont les musulmans les moins concernés par cette ´sainteté’. Ils s’y opposent même par principe et ne font que la tolérer par politique et pour l’économie. Ils ont détruits toute l’archéologie de la péninsule. Ils ont massacré toutes les structures anciennes à la Mecque. S’ils pouvaient ils feraient raser tout, pour revenir au désert, seul lieu de contact avec Allah.


    • sissa Le 12 mai 2016 à 18h57
      Afficher/Masquer

      Tout simplement parce que ce n’est pas l’Arabie Saoudite(un pays n’est pas une personne) qui est mis en cause mais des saoudiens(mais des saoudiens importants cela dit), ce qui n’est pas la même chose

      Si on admet que ces gens sont des religieux radicaux, cela a du sens: ils considéraient comme un sacrilège la présence de l’armée US près des lieux saints de l’Islam.
      Quant à se faire prendre, il se trouve que justement ils auraient été protégés par l’administration US.


    • CLEMENT Le 12 mai 2016 à 19h33
      Afficher/Masquer

      Pour résumer, à l’époque les liens entre certains très hauts responsables Saoudien et Néocom Américain étaient très forts surtout à cause du pétrole. Donc certains Américains et Certains Saoudien se sont entendus pour réaliser une sorte de Pearl Harbor afin de pouvoir justifier par la suite une politique géostratégique de niveau mondial qui arrange aussi bien les intérêts des 2 côtés. Voila, pour en savoir plus, allez voir les sites qui approfondissent le sujet.


    • jubaka Le 12 mai 2016 à 23h32
      Afficher/Masquer

      Il ne faut pas confondre l’intérêt d’un état et l’intérêt de hauts dignitaires de cet état, les personnes physiques. Il est peu vraisemblable que l’AS ait organisé ces attentats, mais il est moins improbable que des hauts dignitaires, milliardaires, aient financé cet attentat.

      Pourquoi? Des considérations religieuses, autant dire inexplicable pour quelqu’un de rationnel.


  10. Pegaz Le 12 mai 2016 à 17h37
    Afficher/Masquer

    Si l’on veut surligner les “guerres” entre agences de renseignements, on peut y inclure les témoignages du Lieutenant-colonel Anthony Shaffer, ancien agent de la Defense Intelligence Agency (DIA) et le vétéran de la CIA Michael Sheuer lors d’une interview accordée à la chaîne Fox Business. Il y est également question de sélection de témoignages par Philip David Zelikow lors de l’enquête sur les éléments de renseignement pré 9/11.
    Non seulement la CIA dissimule mais elle discrédite un concurrent en renseignements !
    ( Il serait intéressant de voir la version complète de l’émission. Un partiel est à risque, comme la traduction) http://www.dailymotion.com/video/xfek1u_foxnews-l-enquete-11-9-une-supercherie-selon-2-officiersus_news


    • Pegaz Le 12 mai 2016 à 18h12
      Afficher/Masquer

      Malgré ces informations, la réaction de la Maison Blanche lors de la réunion du 10 juillet sur sollicitation non ordinaire et urgente de Georges Tenet et Cofer Black ne me semble pas acceptable, même avec de l’info dissimulée. Là, ils ont à faire avec la direction de leur service de renseignement, qui fort de leurs convictions agite le drapeau rouge…!

      Il y a également ces témoignages sur la réunion de crise au lendemain du drame, et le désintérêt marqué sur la question Al-Qaïda. Même avec cet objectif avoué que représente l’Irak, la moindre des choses à faire quand l’ennemi de la nation vient de commettre ces meurtres est de traiter le sujet…!


  11. fanfan Le 12 mai 2016 à 18h46
    Afficher/Masquer

    “deux pays prétendument alliés des Etats-Unis, l’Arabie saoudite et la Grande-Bretagne, ont été mêlés jusqu’au cou dans les attaques contre les tours jumelles de New York et le Pentagone. En réalité, les Etats-Unis ont été trahis par des cercles dirigeants au sein de la famille royale saoudienne et certains éléments des services secrets saoudiens associés à l’Empire britannique.
    Jeffrey Steinberg, Attentats du 11 septembre 2001 : le voile se lève
    http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-34054648.html


  12. Subotai Le 12 mai 2016 à 19h25
    Afficher/Masquer

    Ce qui m’interpelle c’est que personne ne semble se rendre compte que si réellement les Organisations gouvernementales – Administrations, Service secrets, Polices, etc – sont à ce point désorganisées, ça signifie que la prétendue puissance et suprématie des USA est totalement du flan- et depuis longtemps.
    Ça signifie aussi que les autres États le savent et que la curée n’est plus très loin.
    M’en fait, c’est déjà la curée…
    Ils sont morts et ne le savent pas encore.
    RIP USA


    • jubaka Le 12 mai 2016 à 23h34
      Afficher/Masquer

      Ils ont tenté de réagir avec les Patriot Act, ils sont bien conscients de leurs faiblesses.


  13. Pegaz Le 12 mai 2016 à 22h26
    Afficher/Masquer

    Source Ina Actu (youtube) : « France 2 20h édition spéciale attentats USA 11 septembre 2001 – archive vidéo INA » – 13 septembre 2001
    dès 0:24 – La piste remontée par le FBI passe par l’Allemagne, deux des kamikazes auraient séjourné à Hambourg. Information France 2, dans un document adressé il y a 4 jours à toutes les ambassades, le département d’état américain mettait en garde contre des actions terroristes menés par des groupes proches de Ben Laden.
    dès 11:10 – Tél entre Bush et Giuliani – Bush cité par Pujadas : Maintenant que la guerre nous a été déclarée nous conduirons le monde à la victoire ( Tiens ! Elle était pas encore déclarée…)
    Dès 12:20 Note du département d’état : Commentaires
    dès 13:20 – progrès de l’enquête : Dès hier soir les kamikaze étaient identifiés…. en moins de 48heures les enquêteurs suivent la piste la plus sérieuse les amenant dans le sud de la Floride
    6 des passagers des avions détournés avaient suivi des cours de pilotage ( Je m’incline, il maitrise l’espace et le temps à la perfection )
    Etc…. https://www.youtube.com/watch?v=m3X1IPkH2Wk


  14. bluetonga Le 12 mai 2016 à 22h41
    Afficher/Masquer

    Je respecte parfaitement le choix du site de ne pas mettre le doigt dans l’engrenage des spéculations entourant 9/11. C’est un exercice épuisant et décevant, qui pourrait à la rigueur être scindé en sous-thèmes extrêmement ciblés (genre, quid des délits d’initiés, etc.). Effleurer le sujet, c’est lui faire mauvaise justice, l’aborder en profondeur, c’est ouvrir la boîte de Pandore, risquer de s’enliser dans des torrents d’arguties creuses, s’exposer inutilement à l’anathème. Personnellement, je suis prêt à jouer le jeu et rester disert.

    Par contre, je trouverais intéressant d’établir le parallèle entre le compte-rendu de R. Clarcke et celui d’Alain Juillet en France, sur le bon usage des Renseignements par les politiques :
    http://www.parismatch.com/Actu/International/Alain-Juillet-Un-service-de-renseignement-doit-etre-neutre-962323
    Je note au passage qu’Alain Juillet ne retient pas spécifiquement la thèse des gros cons, mais plutôt celle de la subordination aux intérêts de Washington.


  15. Gregoire Le 13 mai 2016 à 08h34
    Afficher/Masquer

    Le patriotisme à l’américaine, mais probablement à l’occidental tout autant, c’est de considérer que meme quand un Etat tue ses propres concitoyens par faute ou par raison douteuse, il faut aimer plus l’Etat que les morts.

    Et la plupart des gens en font une fierté.

    C’est là ou la démocratie fait défaut. Si l’Etat peut garder 51% des gens dans l’ignorance, alors il peut faire ce qu’il veut. Il suffit de montrer un mythe pendant qu’on fait autre chose derrière. C’est comme le cleptomane au cirque. Il vous dit “regarde mes chaussure” et il vous pique vos lunettes. Et vous n’avez rien vu.
    Ainsi la démocratie ne sert pas les gens, mais entretient l’ignorance et distrait les gens, dans le but que 51% restent sous leur coupe. Les medias mainstream subventionnés servant ensuite d’agence de communication à large échelle.

    Probablement plus simple que d’espérer que 51% des gens soient posés, sages, instruits, et ayant le gout de chercher la vérité au lieu de chercher une raison de ne pas s’inquiéter.


  16. Gabriel RABHI Le 14 mai 2016 à 15h35
    Afficher/Masquer

    1) Comment se fait il que les quatre avions, dés leur plan de vol quitté et durant 2 heures, n’ont pas été interceptés comme c’est le cas jusqu’à prêt de 100 fois par an avec 100% de succès aux USA ?

    2) Comment se fait il que l’ensemble des experts en pilotage affirment qu’il est impossible à des pilotes amateurs de prendre le contrôle d’avions de ligne et de viser des tours avec autant de précision, et encore moins le Pentagone ?

    3) Pourquoi y a t’il eu une spéculation à la baisse (258 fois supérieure à la normale) sur les deux compagnies aériennes qui ont perdu des avions une semaine avant le 11/09, permettant un gain estimé à 15 milliards de dollars par les experts ?

    4) Comment ce fait-il que les tours jumelles et la tours 7 du World Trade Center (qui n’a pas été percuté par un avion) sont les seules tours au monde a s’être écroulées à cause d’incendies, qui plus est des incendies mineurs ?

    5) Comment se fait il qu’en tout point, la chute des tours présente les caractéristiques physiques d’une démolition contrôlée (vitesse de chute égale à la chute libre, fragments de moins de 2 mètres, traces de souffre et de termite, coupures obliques des poutres caractéristiques de la démolition contrôlée, effondrement dans leur fondations) ?

    6) Quelles est l’origine des explosions précédent la chute des tours rapportées par les pompiers et visible sur les vidéos, si ce n’est pas des explosions de démolition contrôlées ?


    • Gabriel RABHI Le 14 mai 2016 à 15h35
      Afficher/Masquer

      7) Comment se fait il que des voyageurs aient pu passer des coups de téléphone stables et limpides depuis les avions détournés alors que cela nécessite un coûteux relais, indisponible en 2001, permettant la transmission des appels ?

      8) Pourquoi l’administration a refusé d’ouvrir une enquête durant plus de 300 jours ? Pourquoi le budget de l’enquête est-il ridicule ?

      9) Pourquoi n’a ont aucune vidéo du crash sur le pentagone, alors qu’il y avait une quarantaine de caméra surveillant ce bâtiment ?

      10) Pourquoi le rapport officiel ne mentionne pas l’écroulement de la tours 7 ?

      11) ….


Charte de modérations des commentaires