Petits rappels utiles, sur l’évolution des attentats, depuis “la guerre contre le terrorisme de 2001 : un vaste succès !

Plan :

  1. Nombre d’attentats dans le monde
  2. Nombre d’attentats mortels dans le monde
  3. Les victimes du terrorisme dans le monde
  4. Les victimes du terrorisme en France

I. Nombre d’attentats dans le monde

Voici l’évolution du nombre d’attentats dans le monde (qu’ils aient fait ou non des victimes) :

04-attentats-terroristes

On constate que 2015 est la première année de baisse depuis 2009…

En voici la répartition :

04-attentats-terroristes

Autre présentation :

04-attentats-terroristes

On constate que 75 % des attentats surviennent dans des pays musulmans…

Le même avec un zoom :

04-attentats-terroristes

On note la part négligeable du terrorisme en Occident, avec 3 % du total (dont beaucoup sans victimes…)

Voici pour la France :

04-attentats-terroristes

Beaucoup d’attentats des années 1970/1980 sont survenues en Corse, sans faire de victimes.

Voici une carte représentant 45 ans de terrorisme :

Terrorist-Attacks-Concentration-Intensity

Et ici seulement 2015 :

terrorisme-1

II. Nombre d’attentats mortels dans le monde

Pour affiner, voici l’évolution du nombre d’attentats mortels (uniquement) dans le monde :

04-attentats-terroristes

On constate que 2015 est la première année de baisse depuis 2010…

En voici la répartition :

04-attentats-terroristes

Autre présentation :

04-attentats-terroristes

On constate que 75 % des attentats surviennent dans des pays musulmans…

Le même avec un zoom :

04-attentats-terroristes

On note la part négligeable du terrorisme en Occident, avec 2 % du total

Voici pour la France :

04-attentats-terroristes

Pour compléter ce que nous avons vu précédemment, voici le graphe cumulé avec les attentats n’ayant entrainé aucun décès :

04-attentats-terroristes

III. Les victimes du terrorisme dans le monde

Voici la même analyse pour les victimes (décédées) du terrorisme :

28-victimes-du-terrorisme

Par région :

28-victimes-du-terrorisme

Autre présentation :

28-victimes-du-terrorisme

Durée plus courte :

28-victimes-du-terrorisme

Zoom :

28-victimes-du-terrorisme

Victimes en Occident, même échelle :

28-victimes-du-terrorisme

Victimes en Occident, échelle adaptée :

28-victimes-du-terrorisme

Voici enfin un zoom sur les pays musulmans vs. Occident :

28-victimes-du-terrorisme

Et en pourcentage…

28-victimes-du-terrorisme

Comme on voit mal, les victimes des pays Occidentaux représentaient :

  • 0,2 % en 2012 ;
  • 0,3 % en 2013 ;
  • 0,1 % en 2014 ;
  • et 0,6 % en 2015 (à cause du retour de flamme que nous nous sommes pris…) ;

du total des victimes du terrorisme…

Dédicace donc aux adeptes du “Choc des civilisations” – et en tous cas, restons humbles devant la complexité du phénomène…

IV. Les victimes du terrorisme en France

Et pour conclure, voici un zoom sur les victimes en France :

28-victimes-du-terrorisme

Et voici par type de terrorisme :

51-victimes-du-terrorisme-france

Avec un zoom :

52-victimes-du-terrorisme-france

Et au final sur la période :

53-victimes-du-terrorisme-france

terrrorisme-france

À suivre – hélas…

107 réponses à 3800 Les attentats dans le monde (et en France)

Commentaires recommandés

EchoGMT7 Le 27 juillet 2016 à 07h53

Nicolas Sarkozy à propos du dernier attentat dans une église : « Notre ennemi n’a pas de limite, pas de tabou, pas de morale, pas de frontière »

Voilà une excellente description de la Finance Internationale.

Dans les pays d’Europe où les populations ont déjà été rançonnées depuis 2008 : Grèce, Chypre, Espagne, Portugal, Irlande… règne effectivement un certain calme. Tandis que dans ceux qui restent encore à ruiner : France, Allemagne, Belgique, Italie… se produisent ou vont se produire de plus en plus d’attentats.

Dès lors, je peux formuler la question qui devrait être sur toutes les lèvres : qui sont les vrais commanditaires de Daesh et consorts?

  1. Pegaz Le 27 juillet 2016 à 04h51
    Afficher/Masquer

    Le même sujet vidéoformulé depuis le canada https://www.youtube.com/watch?v=bWICSZ9hNHg

    PS Avec tout le respect qu’il se doit à ceux touché par ces derniers drames


  2. L'aieuil Le 27 juillet 2016 à 05h51
    Afficher/Masquer

    Apparemment le Hezbollah (pas d’amalgame), le mouvement Abu Nidal (pas d’amalgame), le Jihad Islamique (pas d’amalgame), l’OLP (pas d’amalgame), Carlos (formé à la vallée de la Bekaa, pas d’amalgame), la fraction armée rouge (idem, pas d’amalgame) Action Directe (idem, pas d’amalgame) et leur copains libanais (pas d’amalgame) et leurs anciens du GARI sont des vilains corses…

    Les corses ont commis des centaines (peut-être des MILLIERS) d’attentats à la bombe.

    Et ils ont jamais tué personne avec. Les terroristes les plus incompétents du monde… ou alors c’est qu’ils font attention et que eux ils ne tuent pas des civils pour le plaisir de faire des mares de sang.

    (Le FLNC ne sont pas des anges mais en 50 ans d’attentats ils ont tué en tout et pour tout 9 personnes, 2 surveillants en prison, 1 CRS, 1 gendarme, 1 préfet et 4 dealers…).

    Aussi par le simple fait d’admettre que la quasi-totalité des attentats sont commis par des musulmans sur des musulmans dans des pays musulmans vous enlevez toute logique à l’argument du retour de flamme. Les islamistes tuent parce qu’ils le peuvent et que c’est leur idéologie, la politique internationale autour n’a rien à voir et n’est qu’une excuse (bidon), pour eux l’occident, et tous ceux qui s’occidentalisent, doivent périr.
    Point.
    Les récents attentats en Allemagne (qui ne fait rien contre l’EI) ou en Suède en 2010 en sont parfaitement la preuve.


    • francois Marquet Le 27 juillet 2016 à 06h16
      Afficher/Masquer

      Relisez “Dying to win” de Robert Pape, étude menée avec l’université de Chicago
      https://en.wikipedia.org/wiki/Dying_to_Win
      Pour faire court, le terrorisme suicide commence quand l’occupant a une religion différente de celle de l’occupé, et se termine quand il s’en va…
      Vous remarquerez que depuis quelques années nous sommes dans le cas de terrorisme suicide, les terroristes veulent mourir ou n’ont aucune chance de survie, les conclusions de l’étude s’appliquent donc.
      ça semble clair, mais pas pour tout le monde.


      • bof Le 27 juillet 2016 à 07h23
        Afficher/Masquer

        L’Allemagne fournit des armes et forme les Peshmergas pour leur lutte contre Isis.


      • Scrib Le 27 juillet 2016 à 10h20
        Afficher/Masquer

        Je comprends pas tout :
        “Continuez à leur trouver de belles excuses parfaitement auto-centrées puant un paternalisme parfaitement inavoué ”
        ==> OK, ça, ça veux dire que tout n’est pas de notre faute si e décode bien

        “Oublions le fait que l’on a importé (sciemment) des millions de chômeurs …”
        ==> OK, ça, c’est de notre faute

        “Oublions que tous ces gens où, dans leurs rues, tous les imams et les associations de quartiers sont des wahhabites plus extrémistes les uns que les autres financés au petro-dollars”
        ==> OK, ça aussi c’est de notre faute (puisqu’on laisse faire)

        Bon, alors finalement, c’est de notre faute ou pas si des terroristes sont en France ?
        Et qu’est ce qui fait qu’on a une recrudescence d’acte terroriste ? Il doit bien y avoir un déclencheur ? une raison ?


      • Boris Le 27 juillet 2016 à 10h34
        Afficher/Masquer

        Bonjour,

        N’est ce pas de la responsabilité de l’Etat de français si nous donnons l’asile politique à des chefs djihadiste qui viendront sans doute prêcher la bonne parole sur le territoire ? :

        “Le député socialiste Gérard Bapt a posé une question écrite (n° 29-00145) au ministre de l’Intérieur : « M. Gérard Bapt interroge M. le ministre de l’intérieur sur l’information selon laquelle le chef jihadiste syrien Abdul Razak Tlass aurait bénéficié de l’asile politique en France. Il lui demande de confirmer ou d’infirmer cette information. Fondateur de la première Katiba à Homs dès 2011, le groupe « Al Farouk » s’est sinistrement illustré contre les quartiers chrétiens de Homs puis, plus récemment, dans le massacre du village alaouite d’Al Zara. Des vidéos avaient montré, en 2012, l’un de ses hommes dévorer le foie d’un soldat syrien ». On attend toujours la réponse…”

        http://prochetmoyen-orient.ch/en-bref/


      • sg Le 27 juillet 2016 à 12h02
        Afficher/Masquer

        Bah justement, si, comme vous le dénoncez, nous devrions davantage écouter les revendications des groupes islamistes plutôt que de leur prêter nos pensées, l’EI a clairement déclaré à plusieurs reprises (et notamment lors de l’attaque du Bataclan) qu’ils agissaient en représailles de la participation militaire française dans les frappes en Syrie. Voir le “Communiqué sur l’attaque bénie de Paris contre la France croisée”.

        * http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/attentats-de-paris-l-etat-islamique-revendique-les-attaques_1175415.html
        * http://www.les-crises.fr/la-france-est-en-guerre-ben-oui-depuis-longtemps-cretin/

        Vous remarquerez par ailleurs que le titre et le contenu affichent clairement l’intention d’une guerre entre religions, ce qui colle tout à fait avec les travaux de Robert Pape. Et c’est quand même plus logique que d’expliquer la tenue dans la durée de ces mouvements terroristes par la simple psychopathie déraisonnée.


        • sg Le 27 juillet 2016 à 20h47
          Afficher/Masquer

          Juste pour clarifier: je ne pense bien entendu pas que le terrorisme s’agisse d’une guerre de religion, mais bien davantage d’une méthode/riposte liée au néocolonialisme occidental. Néanmoins, la religion est un terreau bien plus facile à entretenir pour recruter des adeptes, c’est bien plus simple d’expliquer et de fanatiser sous cet angle que via la géopolitique et l’histoire…


      • Pampita Le 27 juillet 2016 à 22h56
        Afficher/Masquer

        “Pour faire court, le terrorisme suicide commence quand l’occupant a une religion différente de celle de l’occupé, et se termine quand il s’en va…”

        En Europe, ce serait plutôt l’occupant (ou l’invité si on veut y mettre les formes) avec sa religion différente qui fait sauter, massacre et trucide l’occupé.


    • WTF Le 27 juillet 2016 à 06h44
      Afficher/Masquer

      c’est sur que la situation de la Corse etait tout a fait comparable a celle de l’Iraq, la Syrie….et puis ya des bons terroristes et des mechants voila.
      Cela doit etre culturel. Et puis c’est pas la peine d’essayer de comprendre ce serait tomber dans l’excuse….
      OB fait un gros travail de statistiques et vous ne trouvez rien de mieux que de sortir des soit disant exemples rechauffes.
      SVP lisez.


    • Bernard CORNUT Le 27 juillet 2016 à 17h26
      Afficher/Masquer

      Complètement faux votre propos sectaire “’c’est leur idéologie (des islamistes), la politique internationale autour n’a rien à voir ” car les graphiques statistiques montrent bien que ces attentats au M-O commencent après l’intervention US en Afghanistan puis en Iraq (100% illégale en droit internationale et restée encore impunie hélas, d’où la violence des désespérés et des résistants. Dès nov. 2001 Rumsfeld avait proposé de taper, de raser l’Iraq comme en atteste son agenda obtenu par un avocat de San Francisco pour son dossier en plainte d’une famille victime, dossier présenté aussi lors du congrès de l’IADL (Intl association of Democratic Laywers) à Bruxelles en avril 2014.


      • L'aieuil Le 27 juillet 2016 à 19h08
        Afficher/Masquer

        Oui, oui et donc le GIA en 90, l’OLP en 80, le 11 septembre 2001, c’est parce que les américains ont envahi l’Irak en 2003 (et auquel la France s’est opposé)

        Quid de la suède en 2010 (pays neutre et accueillant)?

        Quid de tous ces attentats en pays musulmans où la Charia est la base légale du pays (Maghreb mais aussi les moyen ageux de la péninsule arabique ou l’Asie du Sud-Est)?

        Continuez à vous voilez la face mais au moins ne prétendez pas être logique à ce propos.

        Tout ceci n’est qu’excuses.
        Les islamistes commettent des attentats parce qu’ils sont islamistes.
        Point.
        Et tant qu’ils ne sont pas au pouvoir, ça continue.
        Et les islamistes recrutent en France parce que faire venir des millions de pauvres gens de pays musulmans alors qu’on sait pertinemment qu’on est dans un système de chômage de masse et qu’ils ne sont là que pour booster les nombres de notre croissance et qu’ils vivront TOUJOURS à la marge, créant une tension sociale énorme, c’était pas une bonne idée (merci Capitaine Évidence).

        Que l’on INTERDISE purement et simplement le prosélytisme Salafiste et Wahhabiste en France, que l’on interdise la mouvance des frères musulmans dont le but avoué est de ré-islamiser les immigrés en Europe, tous leurs fonds et leurs divers canaux de propagande et vous verrez que ça ira de suite beaucoup mieux.

        Problème: ces gens là sont soit disant nos alliés au Moyen-Orient.


        • Bernard CORNUT Le 28 juillet 2016 à 12h24
          Afficher/Masquer

          je répète car vous ne semblez pas lire:”ces attentats au M-O commencent après l’intervention US en Afghanistan puis en Iraq”


      • sg Le 28 juillet 2016 à 00h39
        Afficher/Masquer

        @Bernard Cornut: vous auriez un lien au sujet de l’agenda de Rumsfeld? Ça m’intéresse beaucoup et je ne connaissais pas cette info avant.


        • Bernard CORNUT Le 28 juillet 2016 à 12h16
          Afficher/Masquer

          L’avocat de San Francisco est INDER COMAR, bureau COMAR LAW; je l’ai rencontré à Bruxelles au Congres IADL en avril 2014, session sr le tribaunal Bush Blair; dans son article http://www.informationclearinghouse.info/article38301.htm il indique le lien pour son dossier (une cinquantaine de page + liens annexes) de plaidoirie réelle en faveur d’un plaignant. Bien sûr la justice US a vite dite qu’un ancien président ne peut être jugé.. Pour l’instant…


          • Lisbeth Levy Le 28 juillet 2016 à 14h07
            Afficher/Masquer

            Vous voulez dire ce document sans doute :
            http://witnessiraq.com/wp-content/uploads/2013/12/Amended-Complaint-FINAL-Stamped.pdf

            De toute façon tant qu’on n’aura pas fait une étude sérieuse des “néoconservateurs” qui ont pris le pouvoir et joue un rôle dans l’Etat profond, lié au complexe militaro-industriel et aux services secrets. Laurent Guyénot sur le sujet qui sont les néoconservateurs : https://www.youtube.com/watch?v=J4turkTJvEc
            Le tournant fut quand Bush père et junior a pris le pouvoir après Reagan. Les “intérêts” économico-politique des “néocons” furent décidés dès la chute de l’URSS ou ils avaient le champ libre pour la conquête du monde la déclaration à la Nation de Bush père le 11/09/1991 annonce le PNAC et dix ans après l’attentat du même jour, mais en 2001 !


            • Bernard CORNUT Le 29 juillet 2016 à 09h45
              Afficher/Masquer

              oui c’est le dossier de COMAR Law.
              le tournant survint bien avant la chute de l’URSS qui fut provoquée à partir des actions de Brezinsky pour amener et recruter en Afghanistan des combattants financés par l’Arabie et encadrés par la CIA, en vue de provoquer l’URSS.
              Le tournant, c’est vers 1969-1972 quand les pays producteurs de pétrole du Tiers-Monde se rallièrent à la demande de Fifty Fifty,à la suite de la Libye et de l’Algérie, y compris l’Iran du Shah, et l’Arabie de Sheikh Yamani, jusqu’à l’accord entre l’URSS et l’Iraq fin 71 pour y prospecter dans le sud et après un bref bras de fer, la nationalisation de l’Iraqi Petroleum Company le 1 juin 1972. Alors les Majors anglo-saxonnes ont considéré que la France de la CFP (Total) les a trahi en aidant l’Iraq à plaider sa cause en droit international!
              Les suites arrivent vite: Kissinger arrange l’accord de Téhéran en juillet 72 alors secret (révélé longtemps après par une fuite du rapport Pike dans Village Voice) , avec CIA SAVAK et Mossad, pour re “déstabiliser l’Iraq et fixer son armée dans les montagnes”, flatte Sadate pour expulser les Russes d’Egypte, préparer une guerre qui servirait à épuiser la Syrie du refus et à monter un prétexte pour faire augmenter le baril à un niveau permettant de servir les 50%, remplace le Shah par un pouvoir déstabilisant, puis multiplie les provocations à la frontière Iraq Iran pour amener les 2 pays à la guerre et à l’épuisement.


    • Sam Le 29 juillet 2016 à 11h29
      Afficher/Masquer

      Les graphiques montrent bien que c’est en 2003 que les attentats “islamistes” commencent à progresser, avec l’embrasement au moyen orient.
      2003 c’est … la 2ème guerre du golfe : l’opération liberté irakienne…
      Après tout le travail effectué sur ce blog et ailleurs, ne pas voir l’importance fondamentale de la politique internationale dans ces actions, et les réduire à “pour eux” contre “pour nous”, c’est désespérant…


    • Karmous Le 29 juillet 2016 à 16h22
      Afficher/Masquer

      [modéré] Le Hezbollah est un mouvement chiite opposé aux jihadistes islamistes et n’a jamais visé des civils. Il n’a pas le même mode opératoire que les autres mouvements que tu cites et visant le plus souvent les militaires israéliens/combattants de l’EI, AL Qaeda et cie. Sinon il ne serait pas un parti politique reconnu au Liban par une grande partie de la pop. et le gouvernement.
      De plus le terrorisme islamiste sévit et fait le plus de victimes dans les pays où les USA/l’OTAN sont intervenu directement ou indirectement (Libye, Afghanistan, Irak, Syrie…). Il serait donc logique de penser que les pays occidentaux ont une certaine responsabilité. Notamment en détruisant des autorités qui participaient au maintien de l’ordre dans une région particulièrement sensible et où tout le monde vivait plus ou moins en paix et en tolérant/participant au développement de ces mouvements terroristes avec la participation de l’Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie. Mais de la à imputer l’entière responsabilité aux occidentaux, ça serait irréaliste. On pourrait s’interroger sur les leaders locaux qui sont/ont été incompétents ou commis certaines erreurs la mentalité des populations dans certains pays (Afghanistan, Arabie Saoudite…) et crois moi je sais de quoi je parle.1/2


  3. Jean-Luc Le 27 juillet 2016 à 06h19
    Afficher/Masquer

    J’aurai aimé, au moins pour l’europe, avoir une répartition des revendications.
    Mettons depuis la seconde guerre mondiale, quels ont été les acteurs réels de ces attentats.
    Pour certains, l’origine n’est sans doute connue que plus tard du fait des durées d’enquêtes.
    Durant toute cette période beaucoup d’attentats ont trop vite été attribués à des groupes subversifs.
    Quelle à été la réelle part des idéologistes, des indépendantistes, des mafias, du gladio, etc, dans les différents états d’europe ?


    • UltraLucide Le 27 juillet 2016 à 10h22
      Afficher/Masquer

      Il faut toujours, et pour chaque époque, reconstituer le contexte géopolitique de l’époque. Gladio, c’était la Guerre Froide entre URSS et USA.
      Après coup, on se rend compte qu’une partie au moins des attentats attribués à “A” étaient en fait organisés par “B” pour faire accuser “A”. Le B-A-BA des barbouzes.
      Les idéologistes sont toujours plus ou moins manipulés par les barbouzes au service du Grand Jeu des Etats, auquel participent pour leur compte de puissants milieux affairistes.
      C’était par exemple le cas avant la guerre de 14-18, les fameux anarchistes révolutionnaires, et les militants nationalistes de tous poils.
      Benito Mussolini est un cas d’école, étant passé du statut anarchiste révolutionnaire pacifiste au statut militant nationaliste belliciste, avant de créer le fascisme, après la guerre.
      Le chaos, comme d’habitude. Notre époque ressemble très fort aux années d’avant la Grande Guerre, hélas.


  4. gracques Le 27 juillet 2016 à 07h25
    Afficher/Masquer

    Remarquable travail de de centrage .
    Après reste l’analyse ….. le plus difficile , ou le conditionnel et l humilité devrait être de rigueur


  5. Frédéric Boyer Le 27 juillet 2016 à 07h27
    Afficher/Masquer

    Penser appréhender la réalité avec des statistiques est le propre des économistes. La première question à se poser est de savoir si les nombres que l’on prend en compte représentent le même type d’éléments. Si l’on prend en compte des évènements totalement hétérogènes et qu’on les agrège, on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres. Il faudrait faire une discrimination entre les pays réputés être en paix, et ceux qui sont en situation de guerre civile déclarée.


    • LS Le 27 juillet 2016 à 08h51
      Afficher/Masquer

      La source start GTD documente assez bien sa méthodologie, je trouve.
      Vous avez raison de vous poser la question mais qu’est-ce qui ne va pas dans la méthodologie de start GTD ? Je n’ai rien vu de choquant au premier abord. D’autre part, il me semble que les données de la base sont suffisant pour, après traitement, répondre à votre question.

      Un acte terroriste fait par des autochtones contre des autochtones (ce qui est grosso modo le cas en France) est un acte de guerre civile à raison politique, religieux ou ethnique.
      J’imagine alors que ce que vous différenciez, c’est la motivation du terroriste, selon qu’il à une raison interne (FLNC, brgade rouge…) ou externe (par solidarité avec une communauté extérieure par exemple).
      Mise à part une meilleur efficacité dans la lutte des idées et des symboles, cela change quoi pour le cas Français ?


      • LS Le 27 juillet 2016 à 12h50
        Afficher/Masquer

        Sur 2200 attentats en France depuis 1980, je n’ai compter que 15 attribution à une origine d’extrême droite ou nazi ou nationaliste français. Sur ceux-ci 2 sont qualifiés de “suspicion” dont l’attentat de la rue Copernic. Dans ce dernier cas, cela me semble normal, vue que c’était la thèse officiel pendant plus de 20 ans. Pour le capitole, il n’est pas attribué par GTD à un groupe d’extrême droite mais aux indépendantistes basque espagnol qui avait effectivement revendiqué l’attentat même si c’est Carlos l’accusé, motivé par des raisons internes à son organisation. Carlos n’est pas mentionné comme source dans la base GTD, ce sont ses commanditaires qui le sont, d’où l’erreur je pense.

        D’autre part, sur internet je n’ai pas vu grand chose critiquant cette base (par exemple http://www.globalresearch.ca/the-dirty-little-secret-behind-the-global-terrorism-index-gti/5418297?print=1), en tout cas rien de “notoire”. Avez vous des liens plus explicites ou moins israelocentré?


        • L'aieuil Le 27 juillet 2016 à 17h02
          Afficher/Masquer

          Bah oui les deux attentats les plus meurtriers des années 80 sont attribués à la droite (alors que les deux sont extrêmement bien documentés élucidés et causé, comme tous les autres, par l’axe vert/rouge) mais c’est précis. Certes pour le premier pendant longtemps le gouvernement (enfin l’opposition puis le gouvernement… vous regarderez les dates vous comprendrez) l’a attribué à l’extrême droite, même si aucun policier n’y croyait, les documents internes officiels l’attribuant aux palestiniens datent de quelques mois après, et en est revenu bien avant la création de la GTD…

          Regardez mieux pour le deuxième le Batallón Vasco Español est censée être une organisation Nationaliste d’extrême droite anti-ETA de courte vie (qui a eu d’autres noms, GAL, etc…).

          Cette organisation n’existe pas. Elle n’était qu’une émanation du ministère de l’intérieur espagnol, similaire au SAC, dont le but était l’exécution extra-legale d’agents de l’ETA au delà des frontières espagnoles.

          Aussi si google vous renvoie des sites complotistes et de pseudo infos c’est parce que vous en consultez déjà trop…

          Moi quand je tape GTD accuracy (c’est une base de données américaine après tout) il me renvoie ça:

          https://www.washingtonpost.com/news/monkey-cage/wp/2014/07/21/government-data-exaggerate-the-increase-in-terrorist-attacks/


      • LS Le 27 juillet 2016 à 13h01
        Afficher/Masquer

        @Frederic Boyer :
        Je voudrait préciser une chose suite au parcours que j’ai fait dans GTD pour répondre à l’aieul (merci à lui) et qui prête à confusion.
        Les données dans cette base ne permettent pas de répondre à une question sur les motivations des terroristes d’ISIS, telles que je les aie défini (raisons internes/externes à la communauté française). Mais ma question se pose de la même façon.


    • UltraLucide Le 27 juillet 2016 à 10h23
      Afficher/Masquer

      Nous sommes, en France et en Europe, réputés être en paix, et pourtant nous avons aussi des attentats. Ce critère est-il le bon?


      • Guiwald Le 27 juillet 2016 à 16h40
        Afficher/Masquer

        Comment ça nous sommes en paix ? Que font tous nos avions/bateaux de guerre au moyen orient ? Ils lachent des bombes. Je n’appelle pas ça être en paix…


      • madake Le 28 juillet 2016 à 01h29
        Afficher/Masquer

        Si j’en crois leurs déclarations,
        ni le chef du gouvernement,
        ni le chef de l’état, qui est aussi chef des armées, ne sont de votre avis:

        http://www.rtbf.be/info/monde/detail_francois-hollande-la-guerre-au-terrorisme-sans-restreindre-la-liberte-des-citoyens?id=9363286

        La notion de guerre évolue, vers des formes asymétriques et/ou non conventionnelles, il importe de savoir de quoi on parle. On ne déclare plus seulement la guerre à un pays, on le fait à un état, ici l’état islamique. Même si vous ne pouvez ni cerner précisément ses frontières ou désigner sa capitale, ni nommer son chef facilement, ni identifier les ministres, cet état est bien désigné comme tel par le monde entier.


  6. EchoGMT7 Le 27 juillet 2016 à 07h53
    Afficher/Masquer

    Nicolas Sarkozy à propos du dernier attentat dans une église : « Notre ennemi n’a pas de limite, pas de tabou, pas de morale, pas de frontière »

    Voilà une excellente description de la Finance Internationale.

    Dans les pays d’Europe où les populations ont déjà été rançonnées depuis 2008 : Grèce, Chypre, Espagne, Portugal, Irlande… règne effectivement un certain calme. Tandis que dans ceux qui restent encore à ruiner : France, Allemagne, Belgique, Italie… se produisent ou vont se produire de plus en plus d’attentats.

    Dès lors, je peux formuler la question qui devrait être sur toutes les lèvres : qui sont les vrais commanditaires de Daesh et consorts?


    • Dany2 Le 29 juillet 2016 à 09h47
      Afficher/Masquer

      On nous explique sans cesse qu’il existe différents courants chez les musulmans entraînant différentes interprétations, ainsi que les modérés et les radicaux…Il existe cependant un point de doctrine clair pour tous dans le Coran: bien que le Christ soit reconnu comme un des grands prophètes, le désigner comme le fils de Dieu est un blasphème qui mérite la mort…M Sarkozy parle de “tabou,morale” ça n’a pas de sens puisqu’un prêtre célébrant une messe blasphème pendant une heure aux yeux du Coran…


    • EchoGMT7 Le 29 juillet 2016 à 09h51
      Afficher/Masquer

      Et pour ne pas être réduit au rang infamant de complotiste de base, j’ajoute qu’il est certain que les pays du sud-européen n’ont plus le premier sou pour bombarder, ainsi que se le permettent leurs homologues du nord.
      Ce qui mettrait en évidence que seuls les pays auteurs de bombardements subissent la rétorsion terroriste. Argument bien sûr farouchement nié par nos zélites bien-pensantes.


    • BOO Le 30 juillet 2016 à 10h47
      Afficher/Masquer

      Sarkozy et Hollande + leurs suiveurs directs sont sans aucun doute les mieux placés pour répondre à cette importante question. N’ont-ils pas juré d’éliminer Khadafi et Bachar El Assad malgré tous les risques de guerre civile que cela impliquerait ?
      N’ont-ils pas hurlé comme des roquets furieux pour déstabiliser ces pays le plus rapidement possible, mais au service de qui et pourquoi ? s’ils s’obstinent à parler de rebelles syriens alors que tout le monde qui connaît un peu le moyen orient et l’Afrique du Nord sait parfaitement que les rebelles syriens et lybiens sont affiliés à Daech et à son cousin al Qaida la réponse est à rechercher vers un pays où l’on parle l’hébreu et vers un autre pays où la proportion d’obèses est la plus importante du monde, les vrais commanditaires d’origine, s’appuyant sur les bases arrières turques et les Etats du Golfe.


  7. bebertii Le 27 juillet 2016 à 08h52
    Afficher/Masquer

    Donc Adel Kermiche qui a assassiné le prêtre avait des troubles psychologiques, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel pour l’attentat de Nice pareil.

    C’est peut être difficile mais il me semble qu’avant d’aller taper des coupables en dehors de nos frontières il faudrait peut être se demander si on n’a pas [Modéré – En substance : “fait des erreurs”] à un moment ?
    Ces gens là n’ont pas eu besoin de sortir de France pour apprendre à commettre ces attentats.
    Peut être que le fait qu’ils n’avaient pas reçu de traitement adéquat explique en partie leur passage à l’acte.
    Des fous qui se mettent à tuer sans raison particulière, ça a toujours existé. Adel et Mohamed étaient-ils si différents d’eux ?


    • alfred Le 27 juillet 2016 à 10h27
      Afficher/Masquer

      Ça n’est pas une excuse pour qui que ce soit mais si nous avions un minimum l’instinct de survie dans ce pays c e n’est pas dans plus de flics ou même de renseignement que nous mettrons notre fric: il faut voir l’État de la psychiatrie (une pédopsychiatre sur deux n’est pas remplacé chaque année (merci les cas graves alors qu’en parallèle le moindre dysfonctionnement éducatif est psychiatrie) de la justice qui reste la plus indigente des pays riches (une honte et un danger sans nom). Bref nous avons chaque année d’avantage de grenades dégoupillées sur pattes dans la nature vous qu’il n’est pas du tout difficile de manipuler (que je ce soit par un service ou par embrigadement “religieux”). La chair à bombes est d’autant plus diponible que les “valeurs” de la société spectacle sont bidon et que les réussites de l’économie globalisée sont des désastres.


      • Tunkasina Le 27 juillet 2016 à 23h56
        Afficher/Masquer

        Mais carrément ! Cependant, notre premier ministre a dit qu’expliquer, c’est excuser.

        Donc, motus.

        Surtout qu’un flic ou un militaire en planton à côté d’une gare, ça se voit, c’est concret pour les votants, alors qu’un obscur pedopsy qui réussi à sortir le cerveau d’un pauvre gosse traumatisé par sa famille ou son parcours du marasme dans lequel il nage, ça, c’est pas assez fancy, ça manque de paillette.

        Aller, il faut bien le dire : Notre politique actuelle a tellement usé des routines de la pub pour se faire élire, qu’elle continue dans son action quotidienne.

        Là dessus j’ai aucune solution, car tant qu’on aura des gens qui défendent des personnalités plutôt que des politiques (au sens réel du terme), alors ça changera pas.


    • Krystyna Hawrot Le 29 juillet 2016 à 12h05
      Afficher/Masquer

      Surtout que nombreux ont été les militants et syndicalistes en Tunisie qui ont alerté sur l’état désastreux de la psychiatrie en Tunisie et en général du manque d’accès aux soins de dizaines de milliers de Tunisiens- du fait du système néolibéral qui n’investit pas dans les services publics et laissent les gens crever sans soins. Sauf qu’un fou peut avant de mourir faire du mal aux autres et quand il est piloté par des politiques, beaucoup, beaucoup de mal…
      http://www.amssa-tunisie.org/download/Livre%20blanc%20DS%20sant_fr.pdf
      Dans la mondialisation nous pouvons donc payer cher les politiques néolibérales menées ailleurs…


  8. lisandru Le 27 juillet 2016 à 09h42
    Afficher/Masquer

    ça me dérange que sur un graphique on puisse mettre sur un même plan un plastiquage de maison en Corse et le massacre de 84 personnes pendant la fête nationale a Nice
    La nature des actes est profondément différente.

    Idem quand on “relativise” les attentats actuels en comparant au nombre d’attentats qui se passent ailleurs dans le monde. Sachant que nous ne sommes pas directement ou même indirectement responsable de ces massacres dans l’immense majorité des cas…

    Je ne suis pas sur qu’il soit sage de dire a un homme dont les 2 enfants ont fini déchiquetés par un camion que dans les faits, il souffre moins qu’un afghan ayant perdu ses 3 enfants explosés en faisant le marché…


    • Spiridon Le 27 juillet 2016 à 11h23
      Afficher/Masquer

      En effet, la statistique n’est pas un indicateur complet. elle est limite scientifique puisqu’elle sépare des variables liées: les 0.6% en Occident ne sont pas indépendants des 75% qui ont lieu dans des pays musulmans, ils en sont la conséquence directe. ils sont donc très inquiétants précisément à cause des gros chiffres en Irak, Afghanistan, Syrie etc..Les mêmes causes produisant les mêmes effets, ces 0.6% indiquent une horrible future configuration à 50%/50%


      • madake Le 28 juillet 2016 à 17h30
        Afficher/Masquer

        @Spiridon
        Et si vous poussiez d’avantage votre raisonnement et vos arguments?
        Certes, les attentats sont revendiqués, ils sont donc liés, mais “les mêmes causes produisent les mêmes effets”???

        Quelles sont les causes communes, qui feront progresser les attentats en occident, au niveau de ceux qui sévissent dans les pays musulmans?


        • BOO Le 30 juillet 2016 à 11h03
          Afficher/Masquer

          Ne vous inquiétez pas madake, le délitement programmé de notre société par nos décideurs (MEDEF, Gouvernements, élus qui votent les lois, une gouvernance européenne totalement catastrophique, les baisses continues des financements des programmes sociaux, les guerres lancées à tort et à travers dans le sillage US, etc), tout semble concourir à une montée vertigineuse des attentats en Europe.
          Les points cités plus haut sur le manque criant de pédopsychiatres et de psychiatres sont bien révélateurs aussi, de même que la malbouffe et la malvie de nombre de gens. Mais comme tout va bien pour Hollande et ses complices ainsi que pour LR qui veulent surtout préserver leurs avantages déjà grassouillets, alors….


    • Olympi Le 27 juillet 2016 à 21h19
      Afficher/Masquer

      “La mort d’un homme est une tragédie. La mort d’un million d’hommes est une statistique.”
      Joseph Staline

      Donc oui aujourd’hui la mort d’un prête est une tragédie, et celle de plusieurs de dizaines de milliers de musulmans une statistique.

      Que celui qui a perdu son enfant pleure, que celui qui dirige son pays raisonne.


    • Caton l'Ancien Le 28 juillet 2016 à 16h07
      Afficher/Masquer

      “ça me dérange que sur un graphique on puisse mettre sur un même plan un plastiquage de maison en Corse et le massacre de 84 personnes pendant la fête nationale a Nice”.

      Comme le dit l’article, c’est le problème du mot “terrorisme” : il ne répond à aucune définition juridique précise. Autrement dit, c’est du vocabulaire politicien : selon le sens du vent, un acte sera qualifié de terroriste, ou pas.

      Dès lors, faire des stats sur le terrorisme est un exercice périlleux, qui informe beaucoup plus sur l’état d’esprit des gens au pouvoir que sur la réalité des pratiques criminelles.


  9. Cyd Le 27 juillet 2016 à 10h03
    Afficher/Masquer

    Quelqu’un peut il m’expliquer la singifcation de ceci :
    “Dédicace donc aux adeptes du “Choc des civilisations”…”


    • Madudu Le 27 juillet 2016 à 11h09
      Afficher/Masquer

      Et bien il semble que la plupart des “chocs” aient lieu en terre musulmane, dans des confrontations entre musulmans.

      Du coup c’est moins un choc entre différentes “civilisations” qu’une série de chocs à l’intérieur d’une “civilisation”.

      Après si on ne s’arrête pas aux motifs apparents de l’action, mais qu’on regarde du coté des causes, on verra effectivement l’occident et surtout les interventions US.

      Mais je crois pas qu’il s’agisse d’interventions civilisatrices, ni d’interventions civilisées, du coup ça colle pas trop aux histoires de confrontations entre civilisations, autour de valeurs morales et blablabla.


    • jp Le 27 juillet 2016 à 11h23
      Afficher/Masquer

      je pense qu’il s’agit de ce livre
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Choc_des_civilisations


    • Louis Robert Le 27 juillet 2016 à 11h25
      Afficher/Masquer

      Le choc est d’une autre nature. (Voir “Shock and Awe”)

      Chomsky et Vltchek nous montrent laquelle dans “L’Occident terroriste”.

      P.S. On peut compléter notamment avec “Haine de l’Occident”, de Jean Ziegler… (lecture de l’automne…)


  10. pythos Le 27 juillet 2016 à 10h11
    Afficher/Masquer

    Merci pour cette belle étude objective qui permet de relativiser et réaliser que d’autres nations sont bien plus atteintes que nous.
    Les victimes quotidiennes d’attentats terroristes en Irak, en Afghanistan … ne nous affectaient que très peu.
    Je n’ose imaginer le niveau de torpeur en France si nous avions à subir la même chose que ces populations meurtries.
    Évidemment, cela n’enlève rien à l’horreur des derniers évènements en France mais nous devons justement lutter tous ensemble contre ces groupes extrémistes au lieu de copiner avec l’Arabie Saoudite et le Qatar, pourvoyeurs de moyens de ces groupes crées avec les États-Unis.
    La politique française participe à toutes les guerres américaines et s’étonne de ce qu’il se passe.
    Visiblement, la soumission ne paie pas. La France de Chirac tenait encore une ligne gaulliste, à l’écart des semeurs de désordre.


    • Bernard CORNUT Le 29 juillet 2016 à 19h28
      Afficher/Masquer

      Faut pas inverser “L’invasion de l’Afghanistan par l’URSS, suite à laquelle les USA ont favorisé la résistance islamique.” les USA avec l’ARabie ont mobilisé des jihadistes pour provoquer l URSS, lisez Brezinsky , et les livres sur la CIA en Afghanistan à la fin des années 70 et 80/
      quand a la revolution en Iran, lisez le livre de Houchang Nahavandi (vers 83) ancien recteur de l Univ Teheran, qui montre comme les services britanniques sont préparé Khomeyni, comme ils avaient soutenu Hassan El Banna en Egypte contre le Wafd…


  11. Betty Le 27 juillet 2016 à 10h49
    Afficher/Masquer

    Dans: Cui bono? ou Examen des avantages que les plus grandes victoires, ou les succès les plus complets, dans la guerre actuelle, pourroient procurer aux Anglois ou aux Américains; aux François, aux Espagnols ou aux Hollandois: en forme de lettres a monsieur Necker, ci-devant directeur-général des finances de France – 1782 J. Tucker écrivait (page 114) “La guerre dans laquelle nous nous sommes engagés si profondément & que nous faisions avec autant d’imprudence que de zèle, n’a causé que des maux considérables & de longue durée à tous les partis, à la France en particulier, sans aucun bien pour aucun”. https://books.google.fr/books?id=GDYVAAAAQAAJ&pg=PA46&lpg=PA46&dq=justice+cui+bono?&source=bl&ots=wm_ZJpsgZv&sig=cxqT3uk7ButTZ8bcukAM3vIlgZo&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiC2_7HmpPOAhWFB8AKHaRUC4A4ChDoAQgoMAI#v=snippet&q=guerre&f=false


  12. Louis Robert Le 27 juillet 2016 à 11h10
    Afficher/Masquer

    Devant tout cela, LE mystère, c’est qu’après des décennies de carnage on entende sans cesse répéter, comme hier encore:

    — “Je ne comprends pas que nous soyons attaqués!”

    — “En effet. C’est tout à fait INCOMPRÉHENSIBLE!!!”

    — “Rien à comprendre…”

    — “Pourquoi? Hein? Pourquoi?!!!”

    — ??? !!! ???

    Lecture de l’été: Chomsky/Vltchek, “L’Occident terroriste”.


    • jp Le 27 juillet 2016 à 11h31
      Afficher/Masquer

      oui, j’ai lu ce livre et il y aussi “La peur des barbares : au-delà du choc des civilisations” de Tzvetan Todorov


    • Louis Robert Le 27 juillet 2016 à 14h40
      Afficher/Masquer

      — “Pourquoi? Hein? Pourquoi?!!!”

      *

      Terrorisme d’état: la mort de 500 000 enfants en Irak, un prix qu’il valait la peine de payer, selon Madeleine Albright.

      Alors moi je la pose, la question: “Pourquoi? Hein? Pourquoi?!!!”

      Et combien de mosquées avons-nous détruites durant ces décennies? Combien d’hôpitaux? Combien d’écoles? Au prix de combien de millions d’innocentes victimes civiles dont les vies furent à jamais ruinées? En Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie, au Yémen, etc.

      Qu’est-ce donc que nous ne comprenons toujours pas? Ces réalités, nous ne pouvons plus nous permettre de les ignorer. Les voilà qui maintenant viennent nous hanter!

      ___________

      “WAR: Madeleine Albright Says Deaths Of 500,000 Iraqi Children Is Worth It; UN Sanction Genocide”

      https://m.youtube.com/watch?v=R0WDCYcUJ4o


  13. Thanos Le 27 juillet 2016 à 11h51
    Afficher/Masquer

    Il est amusant de déceler une fierté nationaliste affirmée (pourquoi pas) en l’occurrence algérienne dans le texte facebook de Maamar Farah. Or la société algérienne est aujourd’hui une société particulièrement raciste et intolérante, au point d’être désignée suite a une étude internationale comme le pays le plus raciste au monde en 2016 : http://abidjantv.net/afrique-3/le-pays-le-plus-raciste-au-monde-est-en-afrique/. En novembre 2014 le journal Echorouk titrait en une : “Ni bonjour, ni bienvenue, le sida derrière vous et l’Ebola devant vous !” incrusté sur une photo de maliens. Elfedjir fera de même quelques jours plus tard, suivi d’Algérienews (titrant sur l’invasion du pays par les noirs). Mais cela ne concerne pas que les noirs, les travailleurs chinois y sont aussi victimes de violence.
    En 2015 en Algérie il y a eu 21 000 meurtres racistes. MEURTRES ! On ne parle pas de délit d’oubli d’éclairage d’ampoules sur un monument en fer, on parle de meurtres.
    Alors voila, quel intérêt d’user encore une fois des leviers de la culpabilisation et de victimisation pour un “délit de non éclairage d’ampoule” tout en détournant le regard d’actes réels de racisme (viols, meurtres, harcèlements physiques….). http://www.algerie-focus.com/2015/10/encore-une-migrante-violee-en-toute-impunite-a-oran/ http://www.algerie-focus.com/2014/05/le-racisme-sexpose-sans-aucune-gene-dans-les-medias-algeriens/ http://www.algerie-focus.com/2013/02/algerie-deux-jeunes-filles-camerounaises-victimes-dun-viol-collectif-a-oran/ http://www.rfi.fr/afrique/20160327-algerie-habitants-bechar-violences-migrants on peut mettre des dizaines de liens de ce type.


  14. yann plouc Le 27 juillet 2016 à 12h16
    Afficher/Masquer

    c’est en 1er lieu la raison qui motive ma lecture de ce site : des tableaux clairs, des chiffres… Les faits sont têtus ! A chaque fois, je me demande : pourquoi ne les vois-je pas sur les grands médias ? En tout cas, merci OB pour ce travail salutaire qui me permet de ne pas céder au chant des sirènes médiatiques !


  15. Dahool Le 27 juillet 2016 à 12h23
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Il existe aussi une forme de terrorisme d’état, je ne parle pas du style gladio. Certaines déclarations de responsables sont sujettes à caution.

    Je m’interroge sur la réalité des attentats déjoués.

    Pour faire simple,
    Si vrai, pourquoi les médias ne nous parlent ils pas des procès et des enseignements dont nous pourrions profiter. Par exemple, les derniers actes terroristes sont ils des “nouveautés” ou la méthode était elle connue ? Peut être que l’un d’eux avait l’intention de prendre un camion…

    Si balivernes, n’est ce pas une manière de nous terroriser ? Nous n’avons peut être pas encore assez peur…

    Si exagéré, ça ne vaut pas mieux que si ce sont des bobards finalement.

    La vérité se balade au milieu de tout ça !

    J’ai comme un doute. Pas vous ?

    Ps: existe il un recensement des attentats déjoués suivis d’un procès ?


  16. gautier Le 27 juillet 2016 à 15h36
    Afficher/Masquer

    Il y a une coquille dans le 6e graphique, le sous titre est en contradiction avec le titre (avec ou sans victime)


  17. Nora. Le 27 juillet 2016 à 16h12
    Afficher/Masquer

    ” Les masses populaires en Europe ne sont pas opposées aux masses populaires en Afrique. Mais ceux qui veulent exploiter l’Afrique ce sont les mêmes qui exploitent l’Europe. Nous avons un ennemi en commun.” Thomas Sankara, juillet 1987


  18. J Le 27 juillet 2016 à 16h49
    Afficher/Masquer

    Le terrorisme n’est pas une fin en soi, c’est un moyen parmi d’autres d’obtenir un but. A partir de là, la lutte contre une mouvance terroriste est aussi la lutte pour l’empêcher d’atteindre ce but (ou alors, on cède, ou au moins on négocie…). La vague actuelle est manifestement liée à la situation d’échec de l’EI sur son terrain. Il devient vital pour lui de montrer qu’il peut encore frapper, même sans exigence claire. Fallait-il le laisser prendre ses aises ?


  19. Macarel Le 27 juillet 2016 à 16h55
    Afficher/Masquer

    Croissance exponentielle des inégalités dans le monde globalisé, croissance exponentielle de la violence.

    Comme c’est bizarre…


    • Tunkasina Le 28 juillet 2016 à 00h08
      Afficher/Masquer

      Et sûrement, croissance exponentielle de créations de désir qui ne sont en rien des besoins, vénération religieuse de marques pour l’occident, à s’abrutir les cerveaux en sur consommant chez nous, et à faire baver d’envie chez eux.

      A croire que sans pauvre à l’autre bout de la Terre pour rêver de vivre comme en “occident”, on est plus tout à fait heureux.


  20. Spectre Le 27 juillet 2016 à 17h22
    Afficher/Masquer

    Éternel problème avec les définitions couramment retenues du terme “terrorisme” : où sont passées les millions de victimes du terrorisme d’État US ?


  21. Maxalex Le 27 juillet 2016 à 17h31
    Afficher/Masquer

    Chiche! On applique cela à toutes les religions, plus d’écoles confessionnelles etc…


  22. Olivier Le 27 juillet 2016 à 17h41
    Afficher/Masquer

    Intéressantes mises en perspectives, mais sans citer les sources cela n’a aucun intérêt car nous n’avons ni le contexte ni la typologie de classification initiale.
    Si vous les ajoutiez cela permettrait de mieux appréhender l’ensemble, merci 😉


  23. charlie Bermude Le 27 juillet 2016 à 20h12
    Afficher/Masquer

    Je me sens cynique là . D’accord avec le graffe , on relativise , mentalement . Mais autrement , affectivement , non , on relativise pas , c’est pas normal . Alors on est chez nous dans la civilisation , on a fait des progrés par rapport aux autres , qui sont encore dans la violence , brute primitive , c’est pas l’homme des cavernes qui traine sa femme par les cheveux , avec sa grosse massue , y a tout une gamme de nuances , acquises depuis plus de 10000 ans , mais quand méme .
    Pour nous c’est scandaleux , c’est une régression intolérable .
    Alors c’est çà le vrai probléme , c’est qu’on les tirent plus par le haut , on descent à leur niveau .
    Là y a un pb .


    • Bernard CORNUT Le 27 juillet 2016 à 20h42
      Afficher/Masquer

      par leur guerre illégale et sur mensonges, Bush Blair and Co ont rouvert la boîte de Pandore. Tant q’ils ne seront pas jugés et leurs 1 500 000 victimes en Iraq indemnisées, il y aura de la violence des désespérés et/ou résistants. Idem pour la guerre en Libye voulue par Sarkozy pour faire taire ses turpitudes.


  24. Olympi Le 27 juillet 2016 à 21h09
    Afficher/Masquer

    Dans le même genre de remise en perspective, j’ai fait un graphique représentant le nombre de mort suivant diverses causes de décès en France : https://pbs.twimg.com/media/CoIjB9aWcAAYjP4.jpg:large

    Le terrorisme c’est moche, parce que sa choisit n’importe qui au hasard, tout comme l’accident d’un bus d’enfant, mais c’est presque rien fasse au nombre de mort que notre société a chaque année. Ça relève presque du fait du fait divers.


  25. Macarel Le 27 juillet 2016 à 22h16
    Afficher/Masquer

    “Le monde est en guerre parce qu’il a perdu la paix”, a dit le souverain pontife aux journalistes. Mais, “quand je parle de guerre, je parle d’une guerre d’intérêts, d’argent, de ressources, pas de religions. Toutes les religions veulent la paix, ce sont les autres qui veulent la guerre”, a poursuivi le pape qui entame une visite de cinq jours en Pologne à l’occasion des Journées Mondiales de la Jeunesse.

    Eh bien, je suis d’accord avec le Pape et pas avec les hypocrites qui nous gouvernent.

    Les raisons des guerres sont toujours très pragmatiques, mais elles sont habillées de divers oripeaux (religieux, nationalistes, ethniques, etc…) pour que les gens en viennent à se détester, puis se massacrer les uns les autres.

    C’est ce qui fait que des religions qui en appellent à l’amour du prochain, sont instrumentalisées par des gens aux visées non avouables pour en appeler au meurtre du prochain.


  26. Macarel Le 27 juillet 2016 à 22h45
    Afficher/Masquer

    Ce qui rend cette forme de terrorisme particulièrement problématique, c’est que c’est un terrorisme kamikaze. Et là, seul un fanatisme religieux peut amener des gens à se sacrifier en tuant leurs ennemis. Pour les japonais, c’était le culte de l’Empereur, pour les fanatiques islamistes c’est le culte d’un Dieu vengeur, et la perspective d’un Paradis d’en l’au delà.
    C’est le choc d’une civilisation matérialiste ayant perdu le sens de la spiritualité, avec des sectes de fanatiques qui ont dévoyé le sens profond de la spiritualité dont ils se réclament.
    Les uns et les autres ont perdu le sens profond de notre raison d’être ici-bas.
    Nous ne sommes ici bas, ni pour nous gaver égoïstement sans fin de biens matériels souvent inutiles, ni pour faire du mal à notre prochain. Notre seule raison d’être, en tant qu’êtres doués de conscience, c’est de rendre le monde meilleur autour de nous, chacun en fonction de ses facultés.
    Car, je ne sais pas si le Paradis existe dans l’au-delà, mais je sais une chose : c’est que l’enfer existe ici-bas et c’est nous qui sommes responsable de son existence, lorsque nous oublions que nous avons une conscience.


    • Tunkasina Le 28 juillet 2016 à 00h12
      Afficher/Masquer

      “Notre seule raison d’être, en tant qu’êtres doués de conscience, c’est de rendre le monde meilleur autour de nous, chacun en fonction de ses facultés.”

      Je dirais même plus :
      Si déjà chacun pouvais JUSTE tenter de limiter son impact négatif autour de soi ce serait déjà un bon en avant.


    • Bernard CORNUT Le 28 juillet 2016 à 11h25
      Afficher/Masquer

      les kamikases étaient aussi et surtout manipulés, et n’avaient pas le choix, l’armée japonaise leur mettait du carburant pour aller simple… histoire d’en envoyer plus…et pour les commandos d el EI, ca peut etre un tiers qui déclenche la ceinture…


      • madake Le 28 juillet 2016 à 18h01
        Afficher/Masquer

        Pour les ceintures explosives, c’est simple comme un coup de fil…
        Ne soyons pas naïfs, le gilet, ou la charge dans un sac, peuvent détonner par plusieurs moyens:
        si l’on ouvre la ceinture, ou le sac
        si le porteur l’active,
        par l’appel ou le déclenchement d’un “ami”,
        voire d’une minuterie.
        La pression est mise sur le porteur en utilisant les leviers puissants s’appuyant sur la religion (martyr, héros, famille ou les proches, qui ne sont pas forcément au courant de la menace), et en cas de “défaillance” le problème se règle par un simple appel ou par une minuterie.
        A rapprocher des explosions au stade de France, etc…


        • Charles Michael Le 29 juillet 2016 à 05h45
          Afficher/Masquer

          madake,

          parmi les leviers puissants la vengeance avec toutess ses modulations, des jeunes orphelines de la guerre au Sri Lanka àux ”redresseurs de tords” en Syrak.


  27. reneegate Le 27 juillet 2016 à 23h07
    Afficher/Masquer

    Édifiante cette courbe du nombre d’attentats mortels. Ce serait intéressant de superposer le nombre de nos engagements à l’extérieur (ou autre critère reflétant).


  28. Pampita Le 27 juillet 2016 à 23h40
    Afficher/Masquer

    Beau travail de synthèse mais on peut faire dire aux données brutes ce qu’on veut.
    Il y a plusieurs types de terrorismes et d’attentats. Les Corses, Basques ou autre IRA ne peuvent évidemment pas être comparés aux fêlés djihadistes.
    En Syrak et en AfPak, la quasi totalité des attentats sont perpétrés contre les chiites. A ce titre, je trouve fallacieuse cette phrase : “Les principales victimes du terrorisme sont les musulmans eux-mêmes”. Non, ce sont les musulmans chiites, pas les musulmans en général.
    Il est important d’être clair afin de savoir qui on combat. A rester flou, on mène cette espèce de guerre sans fin contre on ne sait pas très bien qui (“le terrorisme”).
    L’ennemi, c’est l’islamisme sunnite. En le désignant clairement, on s’épargne bien des vicissitudes. Et l’on arrive plus facilement aux solutions, que ce soit en politique étrangère (rapprochement avec l’Iran, rupture avec Saoudie et Qatar) ou migratoire (favoriser l’immigration chiite et stopper l’immigration sunnite).


    • Bernard CORNUT Le 28 juillet 2016 à 11h32
      Afficher/Masquer

      relisez le texte de likudien Oded YINON en 1982 pour comprendre qui est à la manoeuvre de l’exploitation des dissensions au M-O


      • Bernard CORNUT Le 29 juillet 2016 à 10h03
        Afficher/Masquer

        oui “guerre pour l’argent, les ressources” comme a osé le dire le pape en volant vers Krakow!


      • Pampita Le 29 juillet 2016 à 17h24
        Afficher/Masquer

        Les sunnites n’ont pas attendu la création d’Israël ou même des Etats-Unis pour massacrer les chiites.
        Relisez Taymiyya : ça ne date pas de 1982, ça date du XIIIème siècle !


        • Bernard CORNUT Le 29 juillet 2016 à 19h13
          Afficher/Masquer

          bien sur, comme lors de nos guerres de religions européennes, mais cela ne sert pas à expliquer les tensions depuis 44 ans (1972 avec la nationalisation de l’ IPC), et justement BenGurion et Moshe Sharett (ref. entretiens de 50-52) ont décidé d ‘instrumentaliser les différences et dissensions, ce qu’ont perpetué les stratèges du Likud.. relire Oded Yinon, liens déjà indiqués,


          • Pampita Le 30 juillet 2016 à 00h26
            Afficher/Masquer

            Les guerres européennes dites de religion (car les historiens refusent le terme) n’ont duré que quelques décennies. Ca fait quinze siècles que les sunnites massacrent les chiites, quinze siècles ! Israël ou pas, Etats-Unis ou pas…


            • Bernard CORNUT Le 30 juillet 2016 à 14h08
              Afficher/Masquer

              c’est faux; relisez l Histoire de l Iraq, de la Syrie, de la Turquie…


        • J Le 29 juillet 2016 à 19h35
          Afficher/Masquer

          Le contentieux sunnites-chiites est à peu d’années près aussi vieux que l’Islam. Voir http://bouquinsblog.blog4ever.com/sunnites-chiites-pourquoi-ils-s-entretuent-martine-gozlan
          Je dirai même qu’il y a quelque chose de condescendant voire raciste à prétendre que les peuples arabo-musulmans ne font et ne peuvent que réagir aux vilenies ou supposées telles de l’Occident, qu’ils ne pourraient pas avoir leurs valeurs, leurs projets, leurs démons, leurs conflits internes.


    • UltraLucide Le 28 juillet 2016 à 13h10
      Afficher/Masquer

      Bien d’accord avec vous sur ces précisions. Quand on considère les données disponibles, on constate aussi que depuis 1995, et surtout depuis le début des années 2000, ce terrorisme est surtout le fait de groupes ou d’individus se réclamant de l’Islam sunnite wahhabite. Et les victimes musulmanes en Europe le sont car punies de ne pas pratiquer l’islam suivant les règles que prônent les terroristes.
      Cela dit, depuis la destruction de l’Irak par les USA, le nombre de victimes du terrorisme dans les pays musulmans est en augmentation exponentielle.Est-ce seulement dû à l’Islam lui-même, ou est-ce le produit d’une manipulation?


  29. Tunkasina Le 28 juillet 2016 à 00h05
    Afficher/Masquer

    ” à partir de faits insignifiants (éclairage d’un monument touristique) ”

    Heu… non quand même, c’est juste pas du tout insignifiant, vu que ça impacte des millions de cerveaux dans le pays qui le regarde, le photographie, le filme, le partage, etc…

    Il n’y a rien d’insignifiant dans le décalage empathique entre les victimes locale et distante. C’est culturel, profond, signifiant et tout à fait logique.

    Désormais, il y a eux, et nous. Et tant que “nous” ne se posera aucune question sur le pourquoi de la situation du proche orient et de sa stabilité à évolution rapide (au rythme du budget militaire US, en particulier, Russe, parfois aussi, et plus largement de l’inaction organisée de l’ONU) – alors il est évident que “eux”, vont continuer leur vie élevé entre deux explosions, et que ça ne va pas créer beaucoup de gens sains d’esprit à l’envie de religion apaisée et méditative.


  30. Louis Le 28 juillet 2016 à 00h25
    Afficher/Masquer

    Une petite vidéo youtube qui date de 1 an montrant les actes terroristes sur une carte du monde depuis 15 ans. Je l’avais trouvée très bien faite à l’époque :

    https://www.youtube.com/watch?v=cHbYk2l9w-E

    Cette illumination de l’Irak à partir de 2003 !

    Étonnamment on parle assez peu de l’Inde aux infos et pourtant …


  31. Hellebora Le 28 juillet 2016 à 00h46
    Afficher/Masquer

    Carte interactive des attentats commis dans le monde depuis janvier 2016 (à mi parcours donc) : 1 009 attentats, 8 580 victimes : http://storymaps.esri.com/stories/2016/terrorist-attacks/


  32. TuYolPol Le 28 juillet 2016 à 09h36
    Afficher/Masquer

    Si on combine à ces statistiques les agressions “non terroristes”, je dis bien agressions, ou résultat de politiques agressives ou meurtrières, votre remarque est fausse.

    Premièrement, cela multiplierait encore l’écart entre victimes musulmanes et non musulmanes.

    Deuxièmement, la palme du plus grand tueur pourrait peut-être changer de camp.

    Le débat doit se concentrer sur la duplicité des pays riches : d’où vient l’argent qui tue ? Ce n’est pas l’islam qui tue. C’est l’argent. Car pour qu’il y ait des riches plus riches, il faut plus de pauvres. C’est le pari non-dit des néo-cons.


  33. sissa Le 28 juillet 2016 à 11h28
    Afficher/Masquer

    Petite remarque: le nombre d’attentats terroristes a commencé son ascension vertigineuses à partir de 2004, c’est à dire juste après le déclenchement de la “guerre contre le terrorisme” du président Bush.
    Et c’est justement sa politique, qui sert visiblement de modèle à nos décideurs…


  34. Kaiel Le 28 juillet 2016 à 15h03
    Afficher/Masquer

    On récolte ce que l’on sème.
    Tant que nos dirigeants fonctionneront sur un mode complètement dépassés hérités du féodalisme, tous ces problèmes dramatiques augmenteront. La priorité pour l’humanité est de créer un monde juste ou chacun est sa place, les bases en seront la coopération et le partage, sans aucun doute.
    Sans cela nous courrons à la catastrophe.


  35. judith Le 29 juillet 2016 à 08h25
    Afficher/Masquer

    Un très beau texte rayonnant d’humanisme et communiqué par Abdennour Bidar à l’AFP, au sujet des attentats à répétition de ce mois de juillet 2016

    http://www.pauljorion.com/blog/2016/07/29/terrorisme-pleurons-nos-morts-commemorons-chantons-la-marseillaise-mais-surtout-ne-cherchons-pas-a-comprendre-par-roberto-boulant/


  36. Perret Le 29 juillet 2016 à 10h20
    Afficher/Masquer

    Il y a une anomalie dans ces statistiques concernant un pays, l’Irak. En effet, entre fin 2004 et fin 2006, les attentats et “attaques” (suivant que les cibles étaient civiles ou militaires) ont atteint un rythme moyen de 200 par jours, culminant à plus de 500/jour au plus fort vers fin 2005. Tout cela jusqu’à ce que le nouveau ministre de la défense irakienne mis en place en juin 2016 (dont le nom n’est carrément jamais cité correctement : Abd el-Kader el-Mferdji el-Aubaïdi : il était de 2003 à juin 2006 chef d’état major de l’armée de terre, il avait commandé la 10e division de la garde républicaine qui a envahi le Koweit, auparavant, il était directeur de cabinet d’Adnan Karala, ministre de la Défense après avoir commandé une division blindée pendant la guerre avec l’Iran, sorti premier de l’Académie Froundzé c’est l’un des meilleurs officiers irakiens) convainque Petraeus de salarier les milices du triangle sunnite et de remplacer simultanément les patrouilles américaines dans les villes irakiennes (en commençant par Nadjaf et Kerballah) par des patrouilles irakiennes. Cette réalité a été totalement occultée dans les médias occidentaux et se retrouve dans ces statistiques. Cela fait apparaître faussement 2015 comme le maximum d’attentats commis. Or, le maximum historique est 2004-2006.


  37. Deepnofin Le 29 juillet 2016 à 10h25
    Afficher/Masquer

    Je pense qu’il manque quelque chose de crucial dans cet article : un paragraphe / graphique comparant les nombres de morts, dans le monde et pays par pays, en fonction des causes de décès.

    La pollution, la malbouffe, la famine, les maladies, les accidents dla route, les suicides, etc etc etc… ( je ne parle pas des cataclysmes genre tsunami ou volcans car nous n’en sommes pas responsables ).

    Histoire de montrer que le terrorisme islamiste est un leurre, une formidable machine amenée, à la base, par la CIA, afin de nous faire focaliser là dessus, avec Choc des Civilisations et guerre civile et lois liberticides etc… alors que parmi les décès dans le monde, y’en a même pas 1sur1000 qui est lié au terrorisme islamiste ( je sors ce chiffre de mon chapeau bien sûr, mais c’est mon estimation ). Et que pour les 99% d’autres morts, on ne fait pas grand chose / rien car ça ferait cracher les multinationales et la finance.


  38. Françoise Gosse Le 29 juillet 2016 à 11h53
    Afficher/Masquer

    J’ai une question : dans le camembert, comment classifie-t-on l’origine des attentats (islamisme, politique, “moyen-orient”, etc.) ?
    On arrive probablement à déterminer qui sont les organisateurs d’un attentat, au-delà des revendications qui peuvent être émises. Mais saura-t-on jamais quels en étaient les véritables commanditaires ? Par exemple, QUI a mis dans la tête d’un “fou” comme Ravaillac, comme Villain ou comme Oswald, qu’il devait tuer Henri IV, Jaurès ou Kennedy ? Peut-on penser qu’ils en aient eu l’idée et les moyens d’organisation tous seuls ?


  39. Lisbeth Levy Le 29 juillet 2016 à 12h14
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui veulent lutter vraiment contre les attentats, Valls a bien dit qu’il fallait s’habituer “au fait terroriste”, si c’est à la lumière de cet article, on peux comprendre que tant que ça use les “petits” que nous sommes, les conséquences de leur attachements aux dictatures du Golfe bien connu va bien loin : http://www.europe1.fr/societe/une-ecole-musulmane-marseillaise-passe-sous-contrat-avec-letat-1321010 Plus précis là :
    http://fr.awdnews.com/soci%C3%A9t%C3%A9/valls-%C3%A0-marseille-pour-inaugurer-un-lyc%C3%A9e-priv%C3%A9-salafiste-financ%C3%A9-par-le-qatar-et-le-kowe%C3%AFt
    Encore merci à nos élites de se laisser acheter et de laisser tomber le pays qui va pas tarder à ressembler a un des nombreux pays du “tiers-monde” ..Après Valls se met au “laicisme” le plus “intégriste” pour soit disant lutter “contre le communautarisme” très aléatoire, hein en attendant les professeurs eux voient filer la vraie Laicité partir “en quenouille”: http://www.europe1.fr/societe/l-appel-du-ps-a-ouvrir-des-ecoles-musulmanes-inquiete-les-enseignants-2398981..


  40. Marcus Le 29 juillet 2016 à 12h18
    Afficher/Masquer

    Continuons à faire mumuse avec les stats : 435 tués en 45 ans, dont la moitié lors de ces 9 derniers mois…
    La France aurait-elle changé en 45 ans ? Oui, Internet, ce doit être ça !


    • Olivier Berruyer Le 29 juillet 2016 à 13h17
      Afficher/Masquer

      Ben depuis, on a déclaré la guerre à un Proto-Etat notez…

      Étonnant, il y a des conséquences…


      • Bernard CORNUT Le 29 juillet 2016 à 19h18
        Afficher/Masquer

        délire final de l’age ??; allez faire un tour en Iraq, que je connais depuis 47 ans


        • alfred Le 29 juillet 2016 à 21h17
          Afficher/Masquer

          Même s’il a l’air un peu monomaniaque je trouve qu’il n’a absolument pas tort quand il parle de salafisation des sociétés musulmanes depuis les années 80. C’est exactement ce que j’ai ressenti dans celles “que je je connais depuis” plus de 35 ans comme vous dites. C’est un fait tout cela est aussi le résultat d’un travail de fond et de long terme d’une certaine forme d’Islam politique (qui a d’ailleurs une alliance étrange avec une espèce de facho-capitalisme dit neocon)


          • Bernard CORNUT Le 30 juillet 2016 à 13h57
            Afficher/Masquer

            bien sur que l’ideologie retrograde propagée par les autocrates pétroliers saoudiens est néfaste et doit être combattue mais elle n’aurait pas submergé l’Iraq et la Syrie si l’Iraq n’avait été envahi illégalement, affaibli, détruit par l’occupation US UK. Pendant la période de l’état fort baathiste, Al Qaïda n’a pas eu d’influence en Iraq. Je rappelle à ce propos que le but explicite de Ben Laden n’était pas l’islamisation du monde mais le retrait des USA de la péninsule arabique soumise au régime saoudien qu’il désigne comme corrompu.


  41. RGT Le 31 juillet 2016 à 23h12
    Afficher/Masquer

    “Le chômage tue 14’000 français par an, 100 fois plus que le terrorisme en 2015.”
    et je ne vous parle pas des accidents domestiques et routiers…

    J’avoue quand-même avoir été scié quand j’ai lu cette info :
    Approximately 1,000 Americans die each year from autoerotic asphyxiation. So you’re 59 times more likely to kill yourself doing weird, kinky things than at the hands of a terrorist.“…

    Là, c’est du lourd !!!
    59 fois plus de risques de mourir d’une auto-asphyxie érotique !!!
    Après tout, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas 😉

    Source : http://www.washingtonsblog.com/2015/06/americans-are-terrible-at-weighing-the-risks-from-terrorism.html

    En occident le terrorisme est largement “largué” par la mal bouffe, la pollution et l’alcool.

    C’est sans doute pour compenser les “bienfaits de la civilisation” que le terrorisme tue infiniment plus de musulmans.

    Ils ne boivent pas d’alcool alors il faut bien compenser pour avoir des stats de mortalité élevées…


  42. Arcousan09 Le 02 août 2016 à 18h38
    Afficher/Masquer

    Quel beau palmarès !!!!!
    Vraiment de quoi être fiers de nos politiques aussi géniaux qu’inspirés ….


Charte de modérations des commentaires