[Je le ressors si vous l’avez loupé…]

Coïncidence, le Parlement Européen a adopté le 17 (juste avant le crash) une résolution commune PPE-S&D-ADLE-ECR (donc si je traduis en français : UMP-UDI-PS-Verts) hallucinante sur l’Ukraine.

Elle est ici, les votes sont ici (page 23, c’est hallucinant d’incompréhensibilité, regardez… Il faut qu’ils soient tordus…), le PV est , le communiqué de presse est ici. Je vous en donne ici les extraits intéressants, car elle est longue.

B.  considérant que l’occupation et l’annexion de la Crimée par la Russie constituent une violation du droit international et des engagements internationaux de la Russie en vertu de la charte des Nations unies, de l’acte final d’Helsinki, du statut du Conseil de l’Europe et du mémorandum de Budapest de 1994 concernant les garanties de sécurité pour l’Ukraine, ainsi que des obligations bilatérales dérivant du traité bilatéral d’amitié, de coopération et de partenariat de 1997;

Occupation ?

Bien sûr : la population composée de 60 % de Russes a voté et décidé de quitter le pays pour rejoindre la Russie où elle était restée 2 siècles : c’est une “une violation du droit international”. Notez le langage tout en diplomatie.

D.  considérant que le nouveau président a présenté un plan en quinze points en vue d’une résolution pacifique de la situation dans l’est de l’Ukraine de nature à préserver la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’unité nationale de l’Ukraine, ledit plan prévoyant une amnistie contre les personnes qui déposeront les armes et qui n’auront pas commis de délits graves, l’ouverture de couloirs sécurisés pour permettre le retrait des mercenaires russes et le lancement d’un dialogue ouvert;

Le plan consistait à ce que les résistants déposent les armes et quittent le territoire, aucune conférence de négociation n’était prévue. Sympa le plan…

L’amnistie des délits graves, ce n’est qu’à Maïdan…

H.  considérant que, le 27 juin 2014, l’Union européenne et l’Ukraine ont signé les dispositions restantes de l’accord d’association, qui comprend une zone de libre-échange approfondi et complet; considérant que cet accord reconnaît les aspirations du peuple ukrainien à vivre dans un pays gouverné par les valeurs européennes, la démocratie et la primauté du droit;

Ahhh, les valeurs européennes en Ukraine…

I.  considérant que le président Porochenko a décidé de relancer l’opération anti-terroriste à la suite de l’échec du cessez-le-feu unilatéral; considérant que l’armée ukrainienne a repris le contrôle de plusieurs villes de l’est du pays, contraignant par-là les rebelles et les mercenaires à se replier sur Donetsk; considérant cependant que les affrontements se poursuivent;

Qui décide que des combattants sont des Résistants ou des Terroristes ? Car ils ont l’air drôlement soutenus par la population quand même… (vous savez, celle qui a voté en masse le 11 mai contre Kiev).

Parce qu’il me semble vraiment qu’une armée organisée est en train de pilonner des villes, non ?

L.  considérant que le président Porochenko a déclaré, le 14 juillet 2014, que des officiers d’état-major de l’armée russe combattaient les forces armées ukrainiennes aux côtés de rebelles séparatistes et qu’un nouveau système de missiles russe avait été mis en place; considérant que, selon des sources de l’OTAN, la Russie aurait envoyé aux rebelles des chars de bataille, de l’artillerie et d’autres armes et qu’elle aurait permis à des mercenaires russes de franchir la frontière afin de rejoindre les milices rebelles;

Énorme – et drôlement prouvé en plus – j’imagine que vous avez toutes ces preuves en tête… Par ailleurs, je vois mal les Russes empêcher des volontaires russes de quitter le pays pour aider leurs frères…

M.  considérant qu’une réunion tripartite de consultation entre l’Union européenne, l’Ukraine et la Russie a eu lieu à Bruxelles, le 11 juin 2014, au sujet de la mise en œuvre de l’accord d’association UE-Ukraine, qui comprend une zone de libre-échange approfondi et complet; considérant qu’il s’agit là d’un processus utile qui pourrait contribuer à mettre un terme à des malentendus de longue date et à expliquer les avantages de l’accord d’association tout en prenant en compte les intérêts légitimes de toutes les parties;

Ils sont quand même cons ces Russes, incapables de comprendre des trucs aussi simsples que lorsque le président de la Commission José Manuel Barroso indiqua que « Un pays ne peut à la fois être membre d’une union douanière et dans une zone avancée de libre-échange avec l’Union européenne » “Source : UKRINFORM”. Si ce n’est pas prendre en compte les intérêts russes ça…

 

Bon, ça, c’était les considérants, en introduction. Maintenant, voici la déclaration. PREMIER POINT :

1.  se félicite de la signature des dispositions restantes de l’accord d’association, y compris la zone de libre-échange approfondi et complet, et croit fermement que cet accord donnera de l’élan aux réformes politiques et économiques en étant le moteur de la modernisation, en renforçant l’état de droit et en stimulant la croissance économique; manifeste son soutien à l’Ukraine dans la poursuite de l’application provisoire de l’accord; déclare qu’il entend achever dans les meilleurs délais sa procédure de ratification de l’accord; demande aux États membres et à l’Ukraine de ratifier l’accord avec alacrité afin de pouvoir le mettre pleinement en œuvre dès que possible; souligne que l’accord d’association/accord de libre-échange n’est nullement lié à l’adhésion à l’OTAN;

Donc le premier point quand on parle de l’Ukraine : l’accord de libre échange, avec ce pays où le salaire minimal est de 100 € par mois, un tiers de moins qu’en Chine !!!!

Comment va faire notre industrie pour résister ? On ne sait pas… dommage que l’UMPSUDIVert n’ai pas explicité ça durant la campagne électorale…

2. accueille en outre très favorablement la signature d’accords d’association avec la Géorgie et la Moldavie, ceux-ci marquant le début d’une nouvelle ère dans les relations politiques et économiques que ces pays entretiennent avec l’Union; appelle de ses vœux une prompte ratification de ces accords, et salue le fait que le parlement moldave y ait déjà procédé; marque son désaccord avec l’adoption de mesures commerciales «punitives» par la Russie à l’encontre des pays ayant signé des accords d’association avec l’Union européenne, étant donné que ces accords ne constituent en rien une menace pour la Russie; souligne que des mesures de cet acabit, qui contreviennent aux règles de l’Organisation mondiale du commerce et obéissent à des motifs politiques, sont donc inacceptables;

Bon, je rappelle que c’était une Résolution du Parlement européen du 17 juillet 2014 sur l’Ukraine (2014/2717(RSP)), mais c’est pas grave, on va quand même parler de la Géorgie – dont la vocation européenne est évidente (même si plus loin de nous que le Liban ou Gaza…) :

Bon sinon, il n’y a que des nationalistes européens pour ne pas comprendre que signer un accord de libre-échange avec un partenaire a des impacts sur vos anciens partenaires, qui peuvent être amenés à se protéger…  (tout comme quand on signe un accord de libre circulation des personnes).

4.  soutient le plan de paix en tant que principal espoir de désamorcer la situation et de retrouver la paix; accorde son appui aux mesures décisives prises par le président Porochenko dans le but de garantir l’unité, la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine; salue l’engagement qu’a pris ce dernier de résoudre les problèmes que sont la corruption et le détournement des fonds publics, tous deux endémiques; réaffirme que la Russie est impliquée dans une action militaire et dans la fourniture de matériel; exhorte la Russie à respecter ses obligations internationales, à s’engager véritablement à participer à des négociations en vue d’une résolution pacifique et à user de son influence, qui est bien réelle, pour que cesse toute violence;

Alloooooo ?

6.  souligne le droit fondamental du peuple ukrainien à déterminer librement l’avenir politique et économique de son pays et réaffirme le droit de l’Ukraine à la légitime défense, conformément à l’article 51 de la charte des Nations unies; réaffirme l’appui de la communauté internationale à l’unité, à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine; exhorte les services de sécurité ukrainiens à respecter pleinement le droit international humanitaire et le droit international en matière de droits de l’homme lorsqu’ils mènent des opérations dites antiterroristes, et souligne la nécessité de protéger la population civile, et appelle les rebelles et les mercenaires à faire de même et à ne pas se servir des civils comme boucliers humains; insiste sur la nécessité de trouver une solution politique à la crise et prie toutes les parties de faire preuve de modération et de respecter un cessez-le-feu, qu’il est nécessaire de déclarer et de faire appliquer de manière stricte dans les plus brefs délais;

Légitime défense ????  Rebelles et Mercenaires ??? Ah tiens, le retour de la fameuse “modération”…

7.  condamne l’agression russe de la Crimée en tant que violation grave, en vertu du droit international, de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine et rejette la politique du fait accompli suivie par la Russie dans les relations internationales; estime que l’annexion de la Crimée est illégale et refuse de reconnaître la domination russe exercée de facto sur la péninsule; salue la décision d’interdire les importations de marchandises originaires de Crimée et de Sébastopol si elles ne bénéficient pas d’un certificat d’origine délivré par les autorités ukrainiennes et invite les autres pays à mettre en place des mesures similaires, conformément à la résolution 68/262 de l’Assemblée générale des Nations unies;

Quelle lucidité…

8.  condamne le climat de violence qui continue de régner dans l’est de l’Ukraine, ainsi que les pertes de vies humaines qui y ont lieu chaque jour, la destruction de biens et d’habitations et la fuite de plusieurs milliers de civils vers des zones moins dangereuses; salue la bonne volonté manifestée par la partie ukrainienne en adoptant un cessez-le-feu unilatéral et déplore que cet exemple n’ait pas été suivi par les rebelles et les mercenaires; se déclare vivement préoccupé par la sécurité des simples citoyens qui restent piégés dans les zones de Donetsk et de Lougansk; déplore les pertes en vies humaines et le fait que des enfants comptent parmi les victimes; présente ses plus sincères condoléances aux familles concernées; condamne toute action prenant pour cible la population civile et demande le strict respect du droit humanitaire international;

J’ai du mal à comprendre : le principe même d’une bonne partie des opérations milliaires de l’armée ukrainienne prend pour cible la population civile… Comme on l’a vu plusieurs fois ici…

9.  demande à la Russie de se montrer résolue à appuyer le plan de paix, d’adopter des mesures pour surveiller efficacement sa propre frontière avec l’Ukraine afin d’endiguer le flux continu d’hommes armés, d’armes et d’équipements illégaux, de réduire immédiatement le volume des troupes qu’elle a déployées le long de sa frontière avec l’Ukraine et d’user de son pouvoir sur les rebelles et les mercenaires pour les contraindre à respecter le cessez-le-feu, à rendre les armes et à se replier sur la Russie en suivant le couloir de retraite prévu par le plan de paix de M. Porochenko; estime qu’il s’agirait là de premiers pas tangibles qui montreraient enfin que la Russie est réellement déterminée à ne plus envenimer la crise;

Alloooo ?

12.  se félicite de l’ajout d’onze noms supplémentaires, dont la plupart appartiennent à des responsables des autorités séparatistes autoproclamées, à la liste des personnes tombant sous le coup des sanctions en vigueur; salue le travail préparatoire entrepris par le Conseil, par le SEAE et par les États membres dans le but d’appliquer de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie, étant entendu que celles-ci devraient concerner les secteurs de l’économie, de la finance et de l’énergie et comprendre un embargo sur les armes et les technologies à double usage; appelle à un embargo collectif sur les ventes d’armes à la Russie et demande à ce qu’il reste en vigueur jusqu’à ce que la situation dans l’Est de l’Ukraine se soit normalisée; prévient que toute nouvelle décision prise par la Fédération russe pour déstabiliser l’Ukraine entraînera l’aggravation des sanctions et sera lourde de conséquences pour les relations entre l’Union et la Russie;

13.  exige que le Conseil demande à la Russie de respecter les obligations qui incombent à cette dernière en vertu du droit international et qu’il applique la troisième vague de sanctions le cas échéant;

Ils sont donc bien cinglés… 497 députés ont voté ça...

 14.  demande instamment au Conseil européen d’adopter une stratégie plus cohérente et plus ferme et de s’exprimer d’une seule voix face à la crise ukrainienne, en particulier face à l’attitude du gouvernement russe, y compris en ce qui concerne les questions liées à la sécurité énergétique de l’Union; déplore que certains États membres se montrent particulièrement peu solidaires en la matière;

Flûte, il reste des gouvernements avec les pieds sur terre… Des noms, des noms !!

Notez la façon dont ils parle des gouvernements légitimes de certains pays…

17.  rappelle au gouvernement ukrainien l’urgence de réformes économiques et politiques internes; fait observer que les réformes internes ne doivent pas uniquement résulter de la pression externe, mais qu’elles doivent s’appuyer sur une forte adhésion populaire pour que la modernisation du pays ouvre de nouvelles perspectives pérennes tant sur le plan économique que social;

Condoléances les Ukrainiens…

Et personne n’en a parlé, mais le Premier ministre a annoncé “ le plan de privatisation le plus ambitieux depuis 20 ans” (1,5 Md$) (source), avec l’intégralité des entreprises de production et de transport d’électricité et le géant de la chimie d’Odessa OPZ. il a aussi annoncé que “il sera nécessaire de couper un certain nombre de programmes sociaux”, (vraiment pas de bol.. Source) D’après le journal ukrainien Vesti, ces coupes budgétaires vont toucher d’abord les allocations des chômeurs et des handicapés. Le ministère de la production charbonnière et de l’énergie a annoncé le licenciement de 22 000 mineurs et la fermeture de 46 mines d’Etat sur trois ans dans le Donbass. (bizarre qu’ils n’aiment pas Kiev…).

En avant pour “une forte adhésion populaire” !

20.  souligne la nécessité d’établir la confiance entre les différentes communautés au sein de la société et appelle à un processus de réconciliation durable; souligne, dans ce contexte, l’importance de la mise en place d’un dialogue national inclusif, évitant la propagande, les discours de haine et la rhétorique, y compris en provenance de la Russie, qui risquent d’aggraver encore le conflit;

É-NOR-ME !

 21.  considère qu’il est extrêmement important que l’Ukraine amorce un processus de décentralisation progressive, afin de transférer des compétences du pouvoir central vers les administrations régionales et municipales sans pour autant mettre en péril l’équilibre interne des pouvoirs et le bon fonctionnement de l’État;

22.  salue l’adoption de la loi sur les passations de marchés publics et invite à ce qu’elle soit diligemment mise en œuvre; s’attend à ce que soit créé, dans les meilleurs délais, un organe de lutte contre la corruption politiquement indépendant et qui dispose des pouvoirs nécessaires pour enquêter sur toute malversation;

25.  renouvelle son soutien à l’intention affichée par le président Porochenko d’organiser des élections législatives anticipées; souligne que ces élections doivent se dérouler conformément aux recommandations de la Commission de Venise;

Un éclair de lucidité mais juste : en quoi ça regarde le Parlement européenne ???? Il n’y a pas des choses à améliorer en Europe avant de mettre son nez dans les affaires internes de l’Ukraine ?

 26.  se dit profondément préoccupé par l’aggravation de la situation humanitaire dans l’est de l’Ukraine et en Crimée et par les violations des droits de l’homme qui s’y commettent, qui sont le fait de rebelles et de mercenaires aiguillonnés par la Russie, et en particulier par la torture, l’assassinat et la disparition forcée de journalistes et de militants, ainsi que par la prise d’otages, enlèvements d’enfants compris; demande une meilleure protection des civils et invite les autorités ukrainiennes à accorder une aide humanitaire dans les régions concernées;

27.  attire l’attention, à cet égard, sur le récent rapport d’Amnesty International et condamne fermement les enlèvements, les passages à tabac, la torture, les meurtres, les exécutions extrajudiciaires et les autres violations graves des droits de l’homme et du droit humanitaire qui ont été commis ces trois derniers mois, essentiellement par des séparatistes armés, mais dans certains cas aussi par les forces gouvernementales, contre des militants, des manifestants, des journalistes et de nombreux autres citoyens qui n’avaient pas pris une part active au conflit dans l’est de l’Ukraine; se rallie à l’appel lancé au gouvernement ukrainien pour qu’il mette en place un registre unique et régulièrement actualisé des signalements d’enlèvements, et pour qu’il mène des enquêtes approfondies et impartiales sur tous les cas présumés d’usage abusif de la force, de mauvais traitements ou de torture;

C’est à dire que le Parlement s’informe auprès d’une association privée sans grands moyens…

28.  insiste sur la nécessité de trouver une solution claire, équitable et stable garantissant la sécurité de l’approvisionnement en gaz de la Russie vers l’Ukraine, étant donné qu’il s’agit là d’un préalable nécessaire au développement économique et à la stabilité de l’Ukraine; estime que l’Union devrait continuer de jouer un rôle en facilitant la conclusion d’un accord en vertu duquel l’Ukraine puisse payer ses importations de gaz au prix du marché et non à un prix dont la fixation obéit à des motifs politiques; souligne que l’instrumentalisation des ressources énergétiques dans le cadre de la politique étrangère porte atteinte à la crédibilité de la Russie et à sa qualité de partenaire commerciale fiable et rappelle qu’il convient de privilégier de nouvelles mesures permettant de réduire la dépendance de l’Union vis-à-vis du gaz russe;

Donc l’Ukraine ne paye pas le gaz à la Russie, mais la Russie abuse… par ailleurs ces zigotos savent-ils qu’il n’y a pas de “prix de marché” du gaz, puisqu’il différe entre chaque pays ?

29.  demande aux États membres de garantir un approvisionnement en gaz [de l’Ukraine] suffisant par le biais d’un système d’écoulement inverse depuis les États membres voisins; se félicite, à cet égard, du protocole d’entente sur l’écoulement inverse signé entre la Slovaquie et l’Ukraine, qui devrait avoir pour effet d’encourager l’Ukraine à mettre en place un système d’acheminement du gaz transparent et fiable; rappelle le rôle stratégique de la Communauté de l’énergie, dont l’Ukraine assure la présidence en 2014; se félicite de ce que la coopération avec l’Ukraine fasse partie intégrante de la stratégie de l’Union pour la sécurité énergétique présentée par la Commission en juin 2014;

Mais oui : achetons du gaz à la Russie et revendons-le à l’Ukraine, comme ils sont insolvables, c’est une bonne idée…

30.  salue le fait que l’Ukraine soit récemment entrée dans la deuxième phase du plan d’action concernant la libéralisation du régime des visas, réaffirmant ainsi sa détermination à mettre en place le cadre législatif, politique et institutionnel nécessaire; est pleinement convaincu que le but ultime de ce plan devrait être l’instauration, dans les meilleures délais, d’un régime d’exemption de visas; réclame, par ailleurs, la mise en place immédiate de procédures de visas temporaires, très simples et peu onéreuses au niveau de l’Union et des États membres;

Miam miam libre circulation des Ukrainiens…

 31.  se félicite de la création, par la Commission, du groupe de soutien à l’Ukraine, qui fournira aux autorités ukrainiennes toute l’aide nécessaire à la réalisation de réformes politiques et économiques et travaillera à la mise en œuvre du programme européen de réforme;

Condoléances les Ukrainiens…

32.  souligne la nécessité de défendre les valeurs et les intérêts européens et de promouvoir la stabilité, la prospérité et la démocratie dans les pays du continent européen;

Et quelle belle part ils y prennent !

Et alors le meilleur pour la fin :

33.  réaffirme son point de vue selon lequel les accords d’association avec l’Ukraine et avec les autres pays du partenariat oriental ne constituent pas l’objectif ultime de leurs relations avec l’Union européenne; souligne à cet égard que, en vertu de l’article 49 du traité sur l’Union européenne, la Géorgie, la Moldavie et l’Ukraine – au même titre que n’importe quel autre État européen – ont une perspective européenne et peuvent introduire une demande d’adhésion à l’Union, à condition d’adhérer aux principes démocratiques et de respecter les libertés fondamentales, les droits de l’homme et les droits des minorités, et de garantir l’état de droit;

Miam miam élargissement !

 34.  charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil, à la Commission, aux gouvernements des États membres, au président, au gouvernement et au parlement ukrainiens, au Conseil de l’Europe ainsi qu’au président, au gouvernement et au parlement de la Fédération de Russie.

…et j’ai ma petite idée de ce que Poutine va faire du papelard…

Mais en synthèse, bravo aux 497 députés ayant voté pour la reconstitution de la guerre de 1914…

(la liste détaillée est ici, sur l’excellent site VoteWatch)

En tous cas ceci illustre bien la vision que je me suis faite du parlement européen : plus il aura de pouvoir, plus on aura des problèmes, car il n’y a pas de peuple européen derrière. Bien loin d’apporter plus de Démocratie, il ne peut qu’écraser les besoins propres à chaque pays, le fait majoritaire remplaçant brutalement des négociations. Et comme il n’y aura jamais acceptation par une minorité de la décision majoritaire, ça finira par exploser.

En attendant, tous aux abris….

P.S. lire, en contrepoint, la résolution tempérée adoptée le même jour sur le conflit Israelo-palestinien

En bonus, la réaction du nationaliste européen Yannick Jadot sur le site des verts européens :

Le Parlement européen demande un embargo sur les ventes d’armes à la Russie

Le Parlement européen a adopté, aujourd’hui, une résolution sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine, dans laquelle il demande la mise en place d’un embargo sur les ventes d’armes provenant d’Europe. Cet embargo concernerait aussi la vente des 2 navires Mistral en cours d’assemblage dans les chantiers navals de Saint-Nazaire.

Pour Yannick JADOT, député européen EELV: ” Alors que les États-Unis et l’Union européenne  renforcent les sanctions vis-à-vis de la Russie eu égard à la dramatique situation en Ukraine, le Parlement demande clairement un embargo sur les ventes d’armes européennes à la Russie. Comment en effet renforcer les capacités militaires d’un pays qui alimente une guerre civile en Europe et aux frontières de l’Union? Le Président Hollande doit immédiatement mettre fin au contrat passé par Nicolas Sarkozy avec Vladimir Poutine. Les 2 navires Mistral constituent un irresponsable renforcement des capacités militaires et technologiques russes. L’attitude agressive de la Russie de Poutine est donc alimentée par l’hypocrisie de la position française qui prétend défendre le peuple ukrainien et la sécurité européenne tout en formant 400 marins russes à Saint-Nazaire et en augmentant la puissance de frappe russe en mers noire et baltique.

Les écologistes se sont prononcés a de nombreuses reprises contre la livraison à la Russie de ces navires Mistral. La crise ukrainienne a confirmé l’absolue nécessité d’une politique énergétique européenne, comme l’urgence d’une politique étrangère non soumise aux intérêts financiers des industries d’armement et la mise en place d’une politique de défense.  Nous demandons au Président Hollande de travailler avec ses collègues européens au lancement d’une telle politique de défense dont les 2 Mistral pourraient constituer un élément stratégique structurant. Ces navires pourraient venir renforcer les capacités européennes de maintien de la paix, d’opérations de surveillance ou humanitaire. »

EDIT : on me souffle la proposition de résolution du groupe partis de gauche, bien plus raisonnable – comparez…

173 réponses à [Énorme] Résolution du Parlement européen du 17 juillet sur l’Ukraine : le nationalisme européen dans toute sa splendeur…

  1. Ray Le 18 juillet 2014 à 18h24
    Afficher/Masquer

    Quelle folie…


    • languedoc 30 Le 19 juillet 2014 à 15h39
      Afficher/Masquer

      Je me demande si je n’ai pas rêvé ce que je viens de lire. C’est tout simplement accablant.Ont-ils perdu la tête?


  2. Nicodème Le 18 juillet 2014 à 18h36
    Afficher/Masquer

    Vladimirrr’ , un missile de croisière sur leur parlement , vîîîte !!!


  3. Nicodème Le 18 juillet 2014 à 18h37
    Afficher/Masquer

    Plus sérieusement ,’ va quand même falloir que Vladimir intervienne avant que l’Ukraine et les autres colonies américaines ou en voie de l’être ne passent à l’Otan .


    • Laurent K Le 18 juillet 2014 à 18h45
      Afficher/Masquer

      Et donner un pretexte a une intervention occidentale plus importante ? Il a plutot interet a jouer la division Europe USA et la montre vu l’etat du systeme financier occidental.


      • jacqueline Le 19 juillet 2014 à 10h28
        Afficher/Masquer

        Cette division de l’ UE ( sur les sanctions ) vient d’en prendre un sacré coup avec le crash de l’avion , merkel vient de retourner sa veste. Les autres suivront. Quid de la France et ses “mistrals ” ?


  4. zevengeur Le 18 juillet 2014 à 18h45
    Afficher/Masquer

    Pour ceux qui auraient encore quelques doutes, il faut immédiatement militer pour la sortie de l’U.E.
    pour des raisons politiques et en corolaire de la zone Euro pour des raisons économiques.

    Si l’on sort, il est probables que d’autres le feront également.
    On pourrait alors reconstruire sur ces ruines une nouvelle union sans les traités scélérats qui permettent à une minorité à la botte des américains de faire n’importe quoi.
    A ce rythme, ils vont nous mener à un conflit avec les Russes (aujourd’hui) et demain avec d’autres (Iran, Chine ?).
    C’est parti pour….


    • Suzanne Le 18 juillet 2014 à 18h52
      Afficher/Masquer

      Oui, il faudrait pouvoir faire ça. Et un immense procès européen, documenté.
      Mais comment??


    • vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 18h58
      Afficher/Masquer

      Je crois aussi qu’il est plus que temps de dégager des ex pays de l’Est trop russophobes et trop larbins des néocons US encore plus que nos dirigeants.
      Il semblerait que du coté de l’Italie on commence aussi à en avoir marre.Ne parlons pas des British.
      Pour l’Espagne et le Portugal(la Grèce aussi je crois?)il y aura en 2015 des élections générales et donc Rajoy and co….finito.
      Reste à Merkel à choisir son camps.
      Refaire une Europe version mini mir mais elle fait le maximum,basée sur nos voisins et les pays fondateurs,uniquement pour de la coopération,avec le moins possible de bureaucratie.
      Et que toute l’Europe de l’Est des toutous US russophobes fassent la leur et même la guerre à Moscou vu que visiblement c’est leur objectif unique.
      Si en plus l’Albanie,la Moldavie,la Géorgie(pays non européen géographiquement au passage) etc etc veulent se joindre au titanic de l’UE bis version East why not?Plus notre business.

      France+Benelux+Italie+Espagne+Portugal+Autriche(?)

      Uk en option et pour le reste l’Allemagne n’a qu’à choisir une fois pour toutes son camps.

      Small is beautiful.

      Mais franchement qui à l’UMPSUDIEELVFDG voire même sarl le pen,qui sera pour ??Car c’est leur gagne pain,notre destruction.


      • Lambinou Le 18 juillet 2014 à 20h36
        Afficher/Masquer

        Vérité 2014 pourquoi voulez-vous à tous prix recréer une UE ? Il serait bien mmeilleur et plus démocratique de rester au stade d’état nation, car il n’y a pas de peuple commun, enfin, pourquoi voudrions nous faire une union avec le luxembourg par exemple ? soit ils seront écrasés par le nombre de citoyens des autres pays, soit ils auront un poids disproportionné si on veut éviter l’option 1.


        • Olivier Berruyer Le 18 juillet 2014 à 21h33
          Afficher/Masquer

          il ne faut pas “recréer une ue”

          il faut un traité d’association à 28, zone de droit, etc – qui n’engage pas à grand chose
          + une zone de libre échange à 15
          + des zones de coopérations renforcées, variable en fonction des sujets (énergie, défense, commerce) etc

          le tout SANS la moindre entité supranationale, sans la moindre Cour de justice dont les décisions s’imposeraient à un pays, etc.

          Unanimité obligatoire à chaque fois.

          Ca marchera bep mieux 🙂


          • vincent Le 18 juillet 2014 à 22h24
            Afficher/Masquer

            Comment vous faites pour avoir l’unanimité des 28 états à chaque fois ?


            • V_Parlier Le 18 juillet 2014 à 22h37
              Afficher/Masquer

              L’unanimité pour faire quoi?
              A la signature on s’entend sur les conditions du libre échange ainsi que du cadre et des limites de la coopération. Après cela, plus besoin d’intervenir dans les politiques de chacun au moyen d’un pouvoir supranational…


            • delta Le 18 juillet 2014 à 23h11
              Afficher/Masquer

              si il n’y a pas unanimité sur un sujet , ça signifie simplement que le projet n’a aucun interêt au niveau communautaire . Ceci n’empêchant pas du tout les états étant pour, de légiferer en interne pour prendre ce qui les interesse . ça prend juste plus de temps .
              La critique vis à vis de cette construction Européenne , trop vite , trop grosse , illisible .


            • Olivier Berruyer Le 19 juillet 2014 à 00h22
              Afficher/Masquer

              euh ce n’était pas clair ? Rien d’important ne se décide à 28, car aucune coopération avancée ne se fait à 28. A 5 à 10 par exemple – pour cela il faut avoir les mêmes intérêts à chaque fois, donc jamais à 28…

              Sérieusement, il ne faut pas avoir l’esprit très clair pour vouloir se grouper à 28 et décider de TOUT ensemble !!!

              On se groupe à quelques uns d’accord à chaque fois, différents selon les sujets.

              On est plus forts à 6 d’accord qu’à 28 en désaccord, comme on le voit !


            • Wilmotte Karim Le 19 juillet 2014 à 00h40
              Afficher/Masquer

              Je suis désolé mais on a décidé plein de chose.
              Par exemple, le traité de Lisbonne.
              La négociation du Tafta ou du Tisa.
              Bolkestein.
              La mis en place du protectorat en Grèce.


            • archanonyme Le 19 juillet 2014 à 08h37
              Afficher/Masquer

              Une zone de libre échange sans gouvernement central, juste du commerce et du bon commerce sans politique militaire ou de tout autre nature. laisser la démocratie local régaler les problèmes. au pire laisser ONU régler les problèmes globals (L’ONU a perdu tout ça valeur exactement comme la societé des nations)


          • zevengeur Le 18 juillet 2014 à 23h09
            Afficher/Masquer

            C’est bien comme cela que je vois les choses !


          • Wilmotte Karim Le 20 juillet 2014 à 01h47
            Afficher/Masquer

            C’est quoi, du “bon commerce”, que signifie exactement “libre échange”?

            De la définition de norme à celles des institutions (indispensable à l’existence d’un marché), tout ca, c’est de la politique.

            Comment la “démocratie locale” va-t-elle régler les déséquilibre entre économie de la zone? Uniquement par la “bonne gouvernance” (politique néolibérale qui ne dit pas son nom)?

            Le problème n’est pas la politique mais une politique : la limitation du politique à la “bonne gouvernance” et la dépossession de tout moyen de décision des mains des peuples.


          • JoeLeTaxi Le 20 juillet 2014 à 10h46
            Afficher/Masquer

            Il ne faut pas un traité d’association à 28 + une zone de libre échange à 15 + des zones de coopérations renforcées.

            Il faut juste que la France laisse tomber tous ces eurotrucs. Tous. Poubelle.


            • Olivier Berruyer Le 20 juillet 2014 à 12h34
              Afficher/Masquer

              Ca va être bon pour l’économie votre truc..


    • Lambinou Le 18 juillet 2014 à 20h33
      Afficher/Masquer

      Sortons et ne créons pas de nouvelle union, l’UE est dès le départ un cheval de troie des USA, il n’y a pas d’intérêt commun européen, une UE n’a aucun sens, des traités bilatéraux sont largement suffisants.


  5. vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 18h46
    Afficher/Masquer

    L’UERSS dans toute sa splendeur…les ‘verts’ contre les intérêts de la France,pas un scoop..dire qu’il y a des gens qui votent pour ces clowns.Détruire des milliers d’emplois,non coollllll c’est pas grave,avec 6 millions de chômeurs (et tous ceux à venir vu le brillant état de l’économie de l’UE depuis 2008)…quelques milliers de chômeurs en plus,pas grave les mecs……
    Sans compter les dédommagements qui en cas d’annulation du contrat vont aussi couter un os.
    Ils gagnent combien par mois ces gens pour détruire les peuples d’Europe?

    A noter que Parisot (ex medef) est sur le même mood,annuler les contrats.
    Je suppose que si Dassault avait des commandes en cours en Russie,on entendrait une mouche voler?
    Vu la nullité de ses produits invendables,ça risque pas à mon avis.


    • Lambinou Le 18 juillet 2014 à 20h37
      Afficher/Masquer

      En quoi les produits de Dassault sont-ils nuls ?

      surtout par rapport au f35


      • Olivier Berruyer Le 18 juillet 2014 à 21h35
        Afficher/Masquer

        ils ne sont pas nuls du tout, ils sont les meilleurs au monde !

        Mais aussi les plus chers au monde.

        Et donc le rapport qualité/prix n’est pas satisfaisant pour des pays financièrement exsangues…


        • moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 22h00
          Afficher/Masquer

          la technicité non plus, il faut des diplômés de Polytechnique pour savoir les utiliser. Or, les diplômés de Polytechnique ne s’aventurent pas dans des zones de combat pour se faire trouer la peau. Il préfèrent les salles de marchés.


          • Louis JULIA Le 18 juillet 2014 à 22h10
            Afficher/Masquer

            Cela m’étonnerait que les pilotes de Rafale soient tous des diplômés de Polytechnique, c’est un peu exagéré. Sortis de prépas, oui, puis de l’Ecole de l’Air de Salon de Provence.


            • moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 22h45
              Afficher/Masquer

              oui…un peu, mais très peu…car ceux qui sortent des écoles que vous mentionnez, c’est à peu près la même chose, mais un peu moins doués pour le QI…dites moi ce que vous en savez sur les classes prépa…et la suite, je risque de vous dire ce que moi j’en sais. Mais ce n’est pas le lieu et le sujet.


            • Ras Le 19 juillet 2014 à 00h00
              Afficher/Masquer

              Le cursus pour être pilote est plutôt bien documenté :

              http://ecole-air.fr/images/pdf/cursus/brochureEA_PDF.pdf

              Surtout des prépas en fait; intégré au cursus après un diplôme de second cycle.


        • Guillaume CHANE Le 18 juillet 2014 à 22h46
          Afficher/Masquer

          Le Rafale n’est pas l’avion le meilleur du monde, on va dire c’est qu’il est le plus moyen.
          – Moteur trop faiblard pour être un intercepteur
          – Furtivité trop limite pour être un bombardier
          – Pas adapté pour faire de l’appui feu.

          Un meilleur intercepteur ? Eurofigther, F22, mig 35 SU35
          Un meilleur Bombardier ? F35 (enfin quand il sera vraiment en service…)
          un meilleur en appuis feu ? Du rustique costaud A10, Jaguar

          Concernant la technicité, j’ai un peu moins de notion, mais il avait été conçu pour être plus intuitif glass cockpit (tout en écran tactile) énormément d’automatisation, c’est pour ça qu’il n’avait été prévu que monoplace au départ.

          Si j’avais un tant sois peu de pouvoir j’aurais équipé nos escadres de chasse avec des Eurofighter en échange les anglais aurait pris des Rafales pour leur porte avion (sachant qu’il devait /doivent en faire un nouveau autant virer le système VTOL qui sert plus de lest qu’autre chose sur un avion) et les allemands pour remplacer leur vieux Tornado. En somme une défense plus coopérative en utilisant les qualités de chacun des appareils.

          Ensuite il ne faut pas oublier la géopolitique, si les Américains vendent des vieux zinc F15, F18 (un peu modernisé) à la pelle c’est qu’ils assurent la défense avec. La Corée du sud achète des F15 parce que des millier de Gi participent à la protection de la péninsule. Idem pour le Japon.

          Sur un plan purement politique, Dassaut doit sa survie à l’intelligence d’homme d’affaire plut qu’à la qualité des produits… Comme quand il arrive à faire payer deux fois la même (quasiment) ligne de montage à l’état :
          la ligne de l’Etandart IV à été vendu une première fois, puis récupérée gratuitement modifié pour le Super Etandart et revendu au prix du neuf !!
          Sans parler des histoires de nationalisation (en rémunérant Marcel Dassault) puis en lui revendant la société pour le franc symbolique plus tard….

          Dans le milieu aéro, Dassault passe pour une boite de mauvais gestionnaire de projet. Survivant grâce à CATIA (et la encore Marcel Dassault n’y croyait pas c’est le DG de Dassault Système Charles Edelstenne qui a accepter d’investir dedans) et au commande publique.

          Aller un dernier mot positif, le Falcon 7x se vend comme des petits pains, compensant les maigres vente du Rafale. C’est peut être ça le succès, une diversification qui permet au groupe de survivre aux aléa économique des différents secteurs…


          • moderato si cantabile Le 19 juillet 2014 à 01h32
            Afficher/Masquer

            Bof…que de la pub commerciale, pour vendre des “trucs” pour semer la mort. Et pourtant…dans sa catégorie là, malgré les efforts de Hollywood et de la littérature américaino-compatible-Pentagone, rien au monde ne dépassera la Kalachnikov, comme célébrité. Comme quoi…si on veut tuer, autant faire simple et à la porté de tout le monde.


        • perceval78 Le 18 juillet 2014 à 22h58
          Afficher/Masquer

          Ah oui, mais attention il vole !!! pas le F35
          =
          http://www.dedefensa.org/article-mission-suicide_du_jsf_farnborough__04_07_2014.html
          =
          Tapez JSF dans la boite de recherche de dedefensa, ca fait 15 ans qu’ils suivent l’affaire … 15 ans !!! …


          • moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 23h15
            Afficher/Masquer

            je le sais…mais, le suivi de l’affaire Rafale n’est pas triste, non plus. Même s’il vole, très bien même, lors des parades. Tout comme les chars Leclerc, qui paradent bien sur des routes pavés, mais n’aiment pas le sable.


  6. sempervivens Le 18 juillet 2014 à 18h49
    Afficher/Masquer

    Il serait temps que les peuples européens sortent de leur torpeur et fassent savoir à tous ces va t-en guerre du parlement européen qu’ils ne sont pas prêts à les suivre dans leur folle aventure ukrainienne. 100 manifestants à Paris ce n’est tout de même pas beaucoup et à peine plus à Londres. Il y en avait des millions contre la guerre en Irak et pourtant là on ne risquait pas la guerre nucléaire !


  7. Suzanne Le 18 juillet 2014 à 18h50
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup, Olivier.
    Ils ne sont pas cinglés du tout ! C’est parfaitement en cohérence avec tout ce qui se passe depuis le mois de février. Et ça fait imaginer des hypothèses assez affreuses, mais logiques par rapport à ce qui s’est passé hier avec l’avion.

    Par contre, dans la suite terrible et logique de ce qui se passe actuellement, une note discordante, et par sa discordance, espérante : ces fameux états européens qui ne sont pas solidaires.
    Qui sont-ils?
    Beaucoup de gens semblent dire qu’ils ne se laisseront pas faire, est-ce vrai et possible? Pourrons-nous faire quelque chose contre le mouvement de mastodonte qui est en train de prendre de la vitesse en ce moment?


  8. Suzanne Le 18 juillet 2014 à 18h57
    Afficher/Masquer

    En relisant, je me dis que c’est intéressant que ce texte se fonde surtout, comme principal argument, sur l'”annexion” de la Crimée. En réalité, cela semble être le seul argument possible pour justifier une guerre, maintenant, car de gros gros doutes se sont élevés sur tout le reste.

    Autre détail, le texte parle d’agressions contre la Crimée (de la part des “pro-russes”, donc). Preuves de ça? Moi, j’avais au contraire cru comprendre que c’est Kiev qui martyrisait la Crimée en ce moment, en leur coupant l’eau, par exemple.
    Il y a des nouvelles de cela, au fait?


    • harvest02 Le 18 juillet 2014 à 19h09
      Afficher/Masquer

      Suzanne,
      Nos éminents guides ont-ils besoin de preuves (d’agressions contre la Crimée) ?
      Non, ils le disent, donc c’est vrai, et même si ça ne l’était pas, ça le devient instantanément.


      • Suzanne Le 18 juillet 2014 à 22h12
        Afficher/Masquer

        Vous ne m’avez pas comprise : cela me paraît pertinent que le texte ne se fonde que sur l’argument de la Crimée. Un signe que pour tout le reste, ils ne peuvent plus guère imposer leur propagande.


  9. Arkantz Le 18 juillet 2014 à 19h03
    Afficher/Masquer

    Olivier,

    Je mets un lien à partir de mon blog.

    Amitiés.

    Serge


  10. harvest02 Le 18 juillet 2014 à 19h03
    Afficher/Masquer

    Cette résolution demande “un pays gouverné par les valeurs européennes” et en même temps elle “salue l’engagement [] de résoudre les problèmes que sont la corruption et le détournement des fonds publics”.
    Je ne comprends plus rien, je croyais pourtant que la corruption et le détournement des fonds publics étaient justement les principales valeurs européennes.


    • Surya Le 18 juillet 2014 à 19h55
      Afficher/Masquer

      J’ai beaucoup ri sur ce passage aussi; le porochenko l’oligarque déchu agent US (cf. câble wikileaks) qui va lutter contre la corruption; merci le PE pour cette bonne tranche de rire (jaune).

      C’est pas le même Parlement Européen qui avait pris une résolution fin 2012 dénonçant Svoboda ?


      • Olivier Berruyer Le 18 juillet 2014 à 21h27
        Afficher/Masquer

        C’est pas le même Parlement bicoze élections : ils ont du poubeller les archives !


  11. delta Le 18 juillet 2014 à 19h09
    Afficher/Masquer

    j’ai voté eelv pendant 15 ans (avant soc ) parce que je pensais que eelv s’occupait d’écologie . Je ne les support plus , Je n’ai pas voté au municipale et au européenne , et d’une manière générale , c’était la première fois que je ne votais pas . Mon aversion pour eelv a débuté fin 2011 /debut 2012 avec la catastrophique campagne electorale , leur attitude ces 2 dernières années a confirmé qu’il y a quelque chose qui cloche de plus en plus chez eux .

    Je sais bien que l’Europe fait face à une situation difficile car 500 millions d’habitants avec un niveau de vie moyen elevé par rapport au reste de la planète alors que nous n’avons pas les ressources necessaires pour ( matière première et energie ) , donc notre niveau de vie se fait en s’endettant massivement en Europe , comme pour les usa quand ce n’est pas en faisant la guerre pour piller ces ressources . Mais je comprends de moins en moins l’attitude de ceux qui sont aux manettes qui sont dans une fuite en avant accélérée .
    Pour faire quoi ? sauver le train de vie de quelques oligarques et l’existence de quelques multinationales ? Cette fuite en avant est elle le meilleur chemin vers la transition energétique , environnementale , démographique et le maintien de la paix en Europe ?

    Je ne comprends plus ni EELV , ni les autres partis qui me semblent de plus en plus eloignés des peuples européens . L’attitude aggrésive des responsables politiques européens envers la Russie (qui ne fait que se défendre ) , comme la construction de cette Europe , prouvent qu’il y a un schisme entre le peuple européen et les politiques .


    • anne jordan Le 18 juillet 2014 à 23h38
      Afficher/Masquer

      même si je n’ai jamais voté EELV , j’ai beaucoup d’amis dans ce parti ; je leur ai envoyé cet article , en les accusant nommément – par leurs votes passés – de soutenir l’infamie ; pas de réponse – pour l’instant –
      mais dois je m’en étonner quand on entend Y.Jadot ( dans un débat à Rennes , au moment des européennes ) répliquer à un candidat tiré au sort , de la liste Démocratie Réelle :
      ” les référendums , c’est parfois tout à fait anti démocratique , voyez les Suisses ! “


      • Olivier Berruyer Le 19 juillet 2014 à 00h28
        Afficher/Masquer

        ” les référendums , c’est parfois tout à fait anti démocratique , voyez les Suisses ! “

        C’est loin d’être anecdotique : je pense que c’est LA question centrale que doit se poser un Républicain…


      • Ludo_T Le 19 juillet 2014 à 02h44
        Afficher/Masquer

        Et bien je dois reconnaitre qu’il m’est arrivé de voter pour EELV bien que je n’ai jamais été pour l’UE. Ce soir, après avoir lu la résolution, mon sang n’a fait qu’un tour. Je suis allé sur la page des euro-députés d’EELV
        http://eelv.fr/vos-eurodepute-e-s-europe-ecologie-les-verts/
        et je leur ai envoyé un message incendiaire.

        J’en ai profité pour leur mettre des liens dont celui du blog d’Olivier – j’espère ne pas me faire taper sur les doigts -.


  12. SQP Le 18 juillet 2014 à 19h14
    Afficher/Masquer

    Certains doutaient encore du fait que les USA rédigent la politique européenne ?

    Je ne peux qu’inviter ces 497 personnes prêtes à aller se battre contre la Russie à aller se porter volontaire à Kiev, qui leur trouvera bien une arme pour leurs exactions.

    exaction:

    1. Action par laquelle une personne ou une autorité exige par intimidation une contribution qui n’est pas due ou des droits supérieurs à ce qui est dû.

    2. (Au pluriel) (Sens critiqué) Actes de violences, rapines exercés contre des populations.


  13. Guillaume Besset Le 18 juillet 2014 à 19h15
    Afficher/Masquer

    Je suis d’accord avec Mr Jadot d’EELV, ces navires devraient renforcer plutôt les capacités Européennes..

    Renforcer l’Etat de Droit en Ukraine, diminuer la corruption, etc.. oui l’on ne peut qu’être d’accord aussi..

    Bravo en tout cas à la chancelière allemande Angela Merkel qui appelle à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine..

    En attendant, il n’y a que Kiev qui ait les moyens de détruire un avion à cette hauteur, via l’aide Américaine .. => Les US et les Russes doivent laisser l’Ukraine gérer sa réorganisation seule, sinon les mercenaires continueront de faire des bavures.. (ceux avec le contrat Academi depuis Washington dans ce cas)


    • moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 19h41
      Afficher/Masquer

      vous dites : “Renforcer l’Etat de Droit en Ukraine, diminuer la corruption, etc.. oui l’on ne peut qu’être d’accord aussi.”….ça me fait rire, car je ne sais pas si vous avez jamais fait un tour par les pays déjà “démocratisés et européanisé” selon l’UE, comme la Roumanie, la Bulgarie, la Croatie ou l’Albanie…mais ce ne sont pas les seules. Quand à la “prospérité européenne”, que dire de la Grèce ?


      • Charles Michael Le 19 juillet 2014 à 17h09
        Afficher/Masquer

        Et que dire des 12,5 % de chomeurs recencés en UE
        tous prospères et heureux en plus


    • Olivier Berruyer Le 18 juillet 2014 à 19h49
      Afficher/Masquer

      “ces navires devraient renforcer plutôt les capacités Européennes..”

      1/ ben oui, on a plein d’argent à dépenser en ce moment. Entre ça et augmenter les retraites, pourquoi hésiter ?
      2/ bon courage pour vendre des équipements aux BRICS par la suite


      • languedoc 30 Le 19 juillet 2014 à 16h21
        Afficher/Masquer

        J’ai le souvenir,que Sarkozy s’était beaucoup employé pour faire signer ce contrat aux russes, et maintenant on ne leur livrerait pas ce qu’ils ont déjà à moitié payé? Sans compter que 400 marins russes se trouvent à ST Nazaire pour se former à l’utilisation du Mistral avec lequel ils doivent partir début octobre, on va leur dire quoi à ces marins et à leurs supérieurs, d’aller se faire voir ailleurs? Hollande ne va pas oser quand même.


    • red2 Le 18 juillet 2014 à 23h24
      Afficher/Masquer

      Oui finissons de détruire ce qui nous reste d’industrie de défense… ca fera plaisir à nos “amis” américains qui font tout pour cela, depuis des années! Il faut faire plus que vendre des Mistral à la Russie, il faudrait développer avec eux notre futur chasseur et une part de nos équipements militaires les plus modernes, ce serait un gagnant-gagnant idéal. Pourquoi toujours renier nos intérêts pour faire plaisir aux américains ou aux allemands?


  14. harvest02 Le 18 juillet 2014 à 19h18
    Afficher/Masquer

    Dans leur communiqué de presse, je cite “Les députés demandent en outre la remise en liberté immédiate de la pilote ukrainienne Nadejda Savtchenko, ainsi que celle de tous les otages retenus en Ukraine ou en Russie”
    Ne pourrait-on leur répondre en demandant à l’Organisation de Bruxelles la remise en liberté immédiate de tous les peuples européens retenus par leurs traités illégitimes.


    • V_Parlier Le 18 juillet 2014 à 22h41
      Afficher/Masquer

      Celle là, je n’y avais pas pensé! Excellente ! 😀


  15. Fabien Le 18 juillet 2014 à 19h30
    Afficher/Masquer

    Je viens de passer 1/2 heure à comprendre comment marchait le système de votation. Ca n’est pas simple !
    Bon, Mélenchon a voté contre cette résolution, ce que j’espérais. Les FN également. Farage n’était pas dans le coin.
    Bové et Joli ont voté pour.

    Les nationalistes ne sont décidément plus ceux que l’on croit. Les mots ont définitivement perdu leur sens.


    • Spipou Le 18 juillet 2014 à 22h18
      Afficher/Masquer

      Bové et Joly ont voté pour ? Ca ne m’étonne pas trop de ces révolutionnaires en peau de lapin, mais merci pour l’info, je m’en souviendrai.


    • V_Parlier Le 18 juillet 2014 à 22h42
      Afficher/Masquer

      Fabien, en effet votre conclusion a de plus en plus de sens actuellement.


  16. jeannesson gerard Le 18 juillet 2014 à 19h31
    Afficher/Masquer

    Merci pour ces informations édifiantes
    Peter pan


  17. vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 19h33
    Afficher/Masquer

    MH :

    Les services secrets SBU ukies ont saisi l’enregistrement de la tour de contrôle,soit les conversations entre ATC et les Pilotes,et surtout le pourquoi du changement de ‘route’ du B777…ont ils quelques chose à cacher?

    Il n’y avait aucun motif pour un soudain changement de route(orage,vents violents,ligne de grain etc).
    Le même vol et des vols d’autres compagnies suivant la même route,n’ont jamais été modifiés depuis début juillet selon les relevés de flightracker.

    Pourquoi hier a t’on voulu que le MH survole la zone des combats potentiels?

    Ukraine’s Security Service Has Confiscated Air Traffic Control Recordings With Malaysian Jet.

    http://www.zerohedge.com/news/2014-07-18/ukraines-security-service-has-confiscated-air-traffic-control-recordings-malaysian-j


  18. moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 19h35
    Afficher/Masquer

    Les pays où il y a un début au moins d'”opposition”, selon un article de dedefensa.org :

    “Une fracture s’est donc opérée au sein de l’UE à propos de sa nomination (il s’agit de la remplaçante d’Ashton), comme à propos des sanctions, qui délimite parfaitement les effets de l’influence et des pressions US sur l’Europe dans la crise ukrainienne et les relations avec la Russie. Les médias russes relaient en l’identifiant cette division entre un bloc de huit pays très favorables à une politique de conciliation avec la Russie (l’Allemagne, l’Autriche, la Bulgarie, Chypre, la France, la Grèce, l’Italie, le Luxembourg et la Slovénie), un bloc beaucoup plus réduit d’adversaires de la Russie (la Pologne, les trois pays baltes notamment), et entre ces deux blocs un “marais” flottant avec certains pays (Hongrie, Belgique, Tchéquie, etc…) très proches de la ligne Allemagne-France-Italie.

    http://www.dedefensa.org/article-entre_russie_et_usa_l_europe_devant_l_horreur_politique__17_07_2014.html


    • Nicolas Le 18 juillet 2014 à 20h25
      Afficher/Masquer

      Là j’ai vraiment du mal à comprendre. Si France + Allemagne + Italie est d’accord sur le sujet, on a largement les moyens de dire m*rde à l’Empire. Qu’est-ce qui manque? Des cojones?


      • vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 20h35
        Afficher/Masquer

        Vous imaginez sérieusement une seule seconde le ‘tout mou’ dire m..à Obama ou à Merkel..à part à son harem…j’en doute très fort.Idem pour le ‘ptit nerveux d’avant’ qui bouge et parle beaucoup,mais a été offrir la France à l’Otan sur un plateau d’argent et pour le niveau européen,il parait qu’il n’en menait pas large à BXL…juste lors de sa sortie des réunions,il nous faisait son show,j’ai fait ceci,obtenu cela…on attend toujours.


      • moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 21h31
        Afficher/Masquer

        mais non Nicolas, ils faut juger selon la complexité des situations
        – au fait que pas même Merkel, avec ses airs de “Dame de fer” n’est pas maîtresse vraiment dans son pays
        – au fait que chaque pays a plusieurs partis politiques en plus de “traîtres” vendus à d’autres intérêts et même à d’autres pays.
        Si on tient compte de tout ça, ben oui, depuis quelque temps il y a un début d’opposition, depuis que Obama fait bande à part avec sa petite bande de Pays de l’Est pour influer plus que de raison sur tout ce qu’il se passe dans l’UE et même pour faire du chantage sur certains pays.
        Les jeux commencent à devenir compliqués, car une fois que la France sera mise complètement à genoux se sera le tour de l’Allemagne.
        Le “Grand Maître” des jeux ne veux pas de pays puissant, de dirigeant puissant non plus dans ce qui est devenu son arrière cour.


  19. ab Le 18 juillet 2014 à 19h45
    Afficher/Masquer

    Meilleur choix pour Poutine selon moi en évitant une guerre :
    – retirer ses troupes
    – open bar sur les frontières de l’Ukraine vers la Russie mais pas l’inverse
    – couper définitivement le gaz à l’Europe


    • Lt Anderson Le 18 juillet 2014 à 22h35
      Afficher/Masquer

      Retirer ses troupes d’où?
      De Crimée? De Sébastopol?

      Sans rire?


      • Ludo_T Le 19 juillet 2014 à 02h13
        Afficher/Masquer

        Meilleur choix pour tout le monde :

        Qu’un mouvement de protestation se fasse à nouveau jour à Kiev. Avec les mesures impopulaires que va prendre l’UE et ses fantoches de la junte, les ukrainiens vont terriblement déchanter et ne plus comprendre pourquoi se battre contre leur propre peuple.

        C’est à Kiev que cela a commencé, il faut que ça recommence à Kiev. Mais cette fois-ci, il n’y aura pas des dollars pour soutenir le mouvement et en face il y aura des néo-nazis sacrément armés.

        Est-ce que je rêve ? Ou est-ce possible ?

        Autrement, je ne vois pas d’autre fin qu’une guerre mondiale puisque les Néo-cons la veulent.


  20. vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 19h48
    Afficher/Masquer

    MH: à qui profite le crime?

    Aus States ils sont quant même fortish non?Ils arrivent à distance à faire des enquêtes super express,sans être sur place et sans aucune pièce matérielle…whouahhhh

    Mais pour une fois ils sont battus par leurs élèves,les Ukrainiens qui eux savaient qui avait abattu et avec quoi le vol MH..AVANT le tir.

    Grande distinction.Chevalier de la Propagande avec mention.Encore bravo les gars.

    Le crash est un “signal d’alarme pour l’Europe”, selon Obama
    “Cela va certainement être un signal d’alarme pour l’Europe et le monde sur le fait qu’une aggravation du conflit dans l’est de l’Ukraine aura des conséquences”, a déclaré le président américain lors de sa conférence de presse. “Il ne va pas rester localisé. Il ne va pas être contenu. (…) Et cela nous rappelle combien les enjeux sont importants pour l’Europe, et pas simplement pour les Ukrainiens”, a-t-il ajouté.

    Pour Obama, les séparatistes sont aidés par Moscou
    Selon le président américain, qui s’est exprimé devant la presse, il n’est pas possible pour les séparatistes ukrainiens de fonctionner comme ils le font sans un entraînement et du matériel sophistiqué fournis par la Russie.Obama appelle donc Poutine à user de son influence sur les séparatistes prorusses.

    Un peu plus tôt à l’ONU, l’ambassadrice américaine, Samantha Power, avait mis les séparatistes et leurs soutiens russes sur la sellette, affirmant que l’avion malaisien avait été “probablement abattu par un missile sol-air” Bouk de type SA-11 tiré d’une “zone tenue par les séparatistes” prorusses.

    “Etant donné la complexité du système SA-11, il est improbable que les séparatistes puissent s’en servir de manière efficace sans personnel qualifié.” Donc, a ajouté Mme Power, “on ne peut pas exclure la possibilité d’une aide technique de la part de personnels russes”.

    L’avion probablement abattu par les rebelles prorussses
    Un premier rapport du renseignement américain indique que l’avion malaisien MH17 a probablement été abattu par des séparatistes ukrainiens, a déclaré vendredi un responsable américain, tout en indiquant que Washington n’en avait pas la certitude. “Il y a des indications (selon lesquelles les pro-russes ont abattu l’avion, ndlr) mais nous n’avons pas encore tiré de conclusion définitive”, a indiqué à l’AFP un responsable américain sous couvert de l’anonymat.

    L’ambassadeur ukrainien renvoie la Russie à ses responsabilité
    L’ambassadeur ukrainien à l’ONU a accusé la Russie de soutenir les “terroristes” de l’Est. Il a rappelé que les missiles russes Buk qui ont a priori causé le crash de l’avion ne venaient pas de nulle part.

    La dernière de YATS: plus aucune exportation Ukie vers la Russie…ils sont deja en faillite avec le PIB en chute libre à au moins -6.5 pct,en guerre etc ..pas grave,on va encore plus se ruiner et augmenter le chômage….

    Ukraine/Russie: cessation prochaine des échanges commerciaux (Iatseniouk)
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_18/Ukraine-Russie-cessation-prochaine-des-echanges-commerciaux-Iatseniouk-1190/


  21. moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 19h55
    Afficher/Masquer

    Ces braves “scribes” auraient pu économiser des mots et de l’énergie pour rédiger leur truc, car ça se résume très court :
    – permis de tuer pour Porochenko est sa bande
    – permis de détruire ce qu’il reste de l’économie ukrainienne
    – permis de vendre, à ceux qui sont derrière cette mascarade sinistre, les ressources énergétiques et éventuellement les terres fertiles de ce pauvre pays.
    -permis de déstabiliser ce qui reste du marché du travail dans les pays occidentaux de l’UE…ça doit plaire au Médef
    C’est pas long et au moins c’est clair.


    • Charles Michael Le 18 juillet 2014 à 20h46
      Afficher/Masquer

      Là, Olivier m’ a fait trop rire, je suis sur que cette “déclaration ” est un faux, j’ai d’ailleurs bien reconnu la prose du Maire de Champignac.

      encore une manip du KKKremlin et son sinistre Tzar, ne nous laissons pas duper. Quoi ? ah, bon, pour de vrai ? il ya bien 480 jenfoutres de cet acabit ?

      Je pensais ce Parlement un simple croupion normal, mais voilà qu’il flatule sur la toile cirée, et ici, certains m’ont reproché de refuser de préter mon vote à cette bouffonerie.

      PS; leMonde a un blog “campagne d’Italie” là c’était sur la candidate italienne pour remplacer l’Ashton. Quand j’ai expliqué le pourquoi du South Stream et donc de la position de Renzi… pfuut! magic le blog a disparu.


  22. Crapaud Rouge Le 18 juillet 2014 à 20h00
    Afficher/Masquer

    C’est du lourd…
    – “salue l’engagement qu’a pris ce dernier de résoudre les problèmes que sont la corruption et le détournement des fonds publics” : prétendre qu’un Etat corrompu jusqu’à la moelle va respecter son “engagement” à ne plus être corrompu, c’est nous prendre pour des crétins.
    – “demande aux États membres et à l’Ukraine de ratifier l’accord avec alacrité” : MDR ! C’est une erreur de traduction pour “célérité”, alacrité signifiant : allégresse, enjouement, entrain, gaieté !
    – “accorde son appui aux mesures décisives prises par le président Porochenko dans le but de garantir l’unité, la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine” : et l’intégrité territoriale de la Yougoslavie ?
    – “exhorte la Russie à respecter ses obligations internationales” : et Israël qui viole en permanence et depuis des lustres les résolutions de l’ONU la concernant ?

    Quant aux Mistral, la déclaration d’EELV n’a rien pour m’étonner. Je me rappelle d’une petite phrase de leur chef, dans un com’ sur Rue89, qui m’avait fait comprendre qu’ils sont marteaux. Ces prétendus écolos sont des européens fanatiques sans profondeur politique.


  23. José Marie Montagne Le 18 juillet 2014 à 20h01
    Afficher/Masquer

    Bis repetita, c’est l’affaire de Cuba, mais à l’envers. Il va y avoir un moment où Poutine va vraiment se mettre en colère, et là il faudra qu’un des deux se dégonfle. Obama ? Poutine ? Sinon, affrontement direct sur le sol de l’Ukraine entre les USA et la Russie, au mieux. Le pire est à craindre…


  24. NeverMore Le 18 juillet 2014 à 20h11
    Afficher/Masquer

    Suivant très srupuleusement l’exemple de Porochenko, je déclare très solonnellement et unilatéralement un cessez le feu contre l’UE.

    A partir de demain 00H01 et pour une durée indéterminée.


  25. vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 20h19
    Afficher/Masquer

    A voir absolument tellement c’est pathétique dans le genre ‘journalisme’ donneur de leçons,je sais tout,je connais tout,je suis un expert en tout:

    «Même si tout l’accuse, Moscou peut tirer parti du crash du MH17»
    Marc SEMO et Cyrielle BALERDI

    http://www.liberation.fr/video/2014/07/18/meme-si-tout-l-accuse-moscou-peut-tirer-parti-du-crash-du-mh17_1066269

    Visiblement les journaux anciennement de ‘gauche’ sont encore pire que ceux de droite…

    http://journal.liberation.fr/publication/liberation/1604/#!/0_0


  26. Nicolas Le 18 juillet 2014 à 20h22
    Afficher/Masquer

    Vivement que les tanks de Novorossie arrivent à Bruxelles pour nous libérer.
    A propos de l'”occupation” de la Crimée, 60% dfes ukrainiens (ethniques) qui y vivent pensent que le rattachement à la Russie a amélioré leurs perspectives d’avenir. Donc en gros il doit y avoir 15%-20% de mécontents (qui avaient en grande partie boycotté le referendum): les ukrainiens mécontents 10%, et pis les tatar de Crimée pas contents. 20% de mécontents, c’est un résultats qui ferait rêver n’importe quel dirigeant européen. Et pis bon question occupations, j’ai peut-être pas lu les bons livres d’histoires mais j’ai rien vu sur les parisiens qui faisaient la fête dans les rue toute la nuit, quand les Allemands sont arrivés. Vachement bizarre comme occupation.


    • vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 20h39
      Afficher/Masquer

      Ceux qui sont contre,je doute qu’ils soient contre le fait que leur niveau de vie ai pu rapidement tripler(pensions).
      Comparé aux misères qu’ils recevaient en Ukraine avant…


    • Olivier Berruyer Le 18 juillet 2014 à 21h28
      Afficher/Masquer

      il y a eu un sondage ? Vous avez une source ?


  27. NeverMore Le 18 juillet 2014 à 20h36
    Afficher/Masquer

    Suite à ma décision de cessez le feu unilatéral, je demande à l’UE de déposer se lois (de les annuler), et de dissoudre son parlement.

    Je garantis l’amnistie à tous ceux qui n’ont pas profité de leur position à Bruxelles pour emmerder le monde.

    Tous les autres seront considérés pour ce qu’ils sont, à savoir des terroristes.


  28. xelinor Le 18 juillet 2014 à 20h37
    Afficher/Masquer

    cette enorme arnaque semantique qu’est l’UE est le cauchemard de l’europe, et dire que les français continuent à voter en masse pour cette organisation neoliberale technocratique siegeant à bruxelles….


    • Charles Michael Le 18 juillet 2014 à 20h55
      Afficher/Masquer

      Mais non,
      personne ne vote en masse, et spécialement pas les pays de l’Est: Pologne 75 % d’abstention, Slovaquie 87 % le record, Etats Baltes 63 % en moyenne, Tchéquie 80 %, etc.. et sans compter les votes anti-UE.
      tout le monde s’en fout, ou s’y résigne… faut pas non plus qu’ils poussent trop non plus ces larbins à 120.000 euros, ça va finir par agacer.


      • moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 21h43
        Afficher/Masquer

        Vous avez raison, car en parlant Pays de l’Est on ne connais par ici que les représentants politiques, des vrais laquais de Washington, en quasi majorité. Mais pour ce qui est des peuples il ne faut pas chercher des informations dans les média de chez nous. Et pour cause, ces peuples-là ont souffert bien plus que par ici à cause de l’UE. Alors oui, les peuples de l’Est ne veulent pas de l’UE et encore moins de l’OTAN qui a envoyé leurs gamins sur les fronts, car chez eux l’ambassadeur USA a les pleins pouvoirs et en plus a des troupes sur place pour les imposer en cas de besoin.


  29. Jacques Le 18 juillet 2014 à 20h40
    Afficher/Masquer

    Quel texte! Merci de nous le présenter, et bravo pour d’avoir eu le courage de décortiquer une prose aussi indigeste. Il y aurait de quoi s’indigner à chaque paragraphe si ça n’était aussi ridicule, ni aussi représentatif de la langue de bois européiste. L’urgence pour la France: sortir de ce machin, qui de nocif est devenu dangereux.


    • Olivier Berruyer Le 18 juillet 2014 à 21h35
      Afficher/Masquer

      “la langue de bois européiste. ”

      euh, c’est tout sauf de la langue de bois là…


  30. NANOU BLUE Le 18 juillet 2014 à 20h44
    Afficher/Masquer

    Aujourd’hui, 22:29

    Merkel appelle la France à ne pas livrer les Mistral à la Russie

    Merkel appelle la France à ne pas livrer les Mistral à la Russie

    Par La Voix de la Russie | La chancelière allemande Angela Merkel a exhorté la France à s’abstenir de livrer les porte-hélicoptères du type Mistral. Merkel motive sa décision par la catastrophe du Boeing en Ukraine, dans laquelle 298 personnes ont péri.

    S’exprimant lors d’une conférence de presse à Berlin ce vendredi, Angela Merkel a souligné la nécessité de mettre fin à l’exportation de ces armes françaises en Russie, en dépit de l’autorisation des sanctions.

    Le contrat pour la construction des porte-hélicoptères de type Mistral a été conclu en juin 2011 entre la société russe Rosoboronexport et le groupe français DCNS.


    • Crapaud Rouge Le 18 juillet 2014 à 22h04
      Afficher/Masquer

      J’ai lu la brève, c’est catastrophique. Hollande va se coucher, c’est sûr, la France devra payer les pénalités et ne vendra plus aucun Mistral avant longtemps. Ensuite, il ne pourra même pas pleurer une compensation parce que céder c’est reconnaître une faute. Et le FN fera encore un carton…


      • LEFEVRE Le 21 juillet 2014 à 21h21
        Afficher/Masquer

        Vu la situation économique de la France, il ne peut rien faire d’autre. S’il s’oppose, demain, les agences de notation vont s’attaquer à la France et les taux d’intérêt de nos emprunts vont grimper… On ne peut pas se le permettre ! Comme disait Rueff au général de Gaulle “La dette, c’est le début de l’esclavage”


  31. wesson Le 18 juillet 2014 à 20h45
    Afficher/Masquer

    Je crois que la dinguerie sur l’Ukraine a atteint de tels sommets que je n’entrevoit plus aucune solution, en dehors d’un soulèvement massif de l’ensemble de l’Ukraine – un du genre à se faire balader des têtes sur quelques piques.

    Si ça n’arrive pas très vite, il est bien possible que au final on soit entraîné dans un conflit direct avec la Russie.

    Franchement, je suis très pessimiste.


    • Ludo_T Le 19 juillet 2014 à 03h15
      Afficher/Masquer

      Ah, je viens de lire votre commentaire et je m’aperçois que vous avez écrit exactement la même chose que moi. Oui ! Un soulèvement populaire à Kiev même. Car comment le peuple ukrainien va supporter l’infamie de cette junte, l’infamie des restrictions pour les chômeurs et les handicapés.
      Sans compter que se battre contre son propre peuple…
      Et tout comme vous, j’ai fini mon commentaire sur un risque de guerre mondiale si jamais les ukrainiens ne se rebellent pas.
      Je suis, tout comme vous, très pessimiste.


    • O FJ Le 19 juillet 2014 à 17h33
      Afficher/Masquer

      Gardons confiance en Poutine , son sens des réalités et son sang froid. De plus, la tradition militaire russe est une stratégie défensive et non pas offensive comme celle des américains.


  32. nono Le 18 juillet 2014 à 20h56
    Afficher/Masquer

    Faire abattre un avion de ligne pour faire avancer l’agenda…?
    Vous n’y pensez pas…!
    Pourquoi pas défoncer des tours? Vraiment, certains délirent…
    On est bon pour rejoindre Snowden.
    Dick Annegarn doit ricaner.
    https://www.youtube.com/watch?v=kaC7ADXMaB0


  33. lollygris Le 18 juillet 2014 à 21h00
    Afficher/Masquer

    Interview sur EuroNews d’Amanda Paul, « spécialiste de l’Ukraine », qui demande des sanctions encore plus sévères contre la Russie. Renseignement pris, Amanda travaille pour EPC, un ThinkTank basé à Bruxelles (en fait, un de ces innombrables lobbies financés par je ne sais qui).

    Sur le site Facebook de l’UE, condoléances aux familles. Oui, effectivement, l’UE, à part les normes ISO en matière de lunettes de toilette… L’UE aurait pu empêcher ce désastre en prévoyant une zone de sécurité et en prenant de vraies résolutions pour désarmer le conflit…

    Enfin, il faut savoir ce qui s’est passé. Mais qu’en est-il de nos satellites, de nos systèmes de détection? Un missile interceptant une cible à 10000 mètres d’altitude, c’est un sacré missile, du type qui pourrait envoyer une charge NBC… Alors on sait toujours pas qui a tiré?!

    C’est le Lusitania de 1917, la parfaite excuse. À qui le crime profite?!! Pas aux Russes! Aux Ukrainiens de Kiev, certainement.


  34. vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 21h07
    Afficher/Masquer

    Sans même attendre la moindre conclusion d’une enquête,Merkel vient de choisir définitivement son camps.Celui de la soumission aux néocons US(malgré les nombreuses humiliations qu’elle a du subir sur l’espionnage de la NSA/CIA).Nous avons donc bien une bande de carpettes à l’UE.Le ‘Tout Mou’ va bien entendu obéir à son maitre et aux ordres du MEDEF et du Pentagone.
    Considérez qu’avec de tels traitres le TAFTA est deja voté.La démocratie est morte en Europe ce soir.RIP
    Nous sommes à présent en légitime défense.

    Merkel appelle la France à ne pas livrer les Mistral à la Russie

    La chancelière allemande Angela Merkel a exhorté la France à s’abstenir de livrer les porte-hélicoptères du type Mistral. Merkel motive sa décision par la catastrophe du Boeing en Ukraine, dans laquelle 298 personnes ont péri.

    S’exprimant lors d’une conférence de presse à Berlin ce vendredi, Angela Merkel a souligné la nécessité de mettre fin à l’exportation de ces armes françaises en Russie, en dépit de l’autorisation des sanctions.

    Le contrat pour la construction des porte-hélicoptères de type Mistral a été conclu en juin 2011 entre la société russe Rosoboronexport et le groupe français DCNS.
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_18/Merkel-appelle-la-France-a-ne-pas-livrer-les-Mistral-a-la-Russie-3558/

    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_18/Merkel-appelle-la-France-a-ne-pas-livrer-les-Mistral-a-la-Russie-3558/


    • red2 Le 18 juillet 2014 à 23h44
      Afficher/Masquer

      Elle a qu’a nous les rembourser les Mistrals la Merkel! Sans compter les dégâts d’image, va vendre un produit stratégique à un BRICS après ça.. et la dégradation de nos relations avec la Russie qui devrait être, si il y avait encore une logique quelques part un de nos partenaire industriel de premier plan… Mais quand la France va elle enfin se décider à défendre ses intérêts et non ceux de USA ou de l’Allemagne? Merde, réveillons nous!


      • odjo Le 19 juillet 2014 à 02h40
        Afficher/Masquer

        c’est sure qu’apres refuser de livrer nos mistral faut pas s’attendre a ce que les brics cassent leurs banques pour nous acheter 1 mistral


    • alexandre Le 19 juillet 2014 à 02h00
      Afficher/Masquer

      Que la Merkel arrête d’acheter du gaz, et on en reparle!


  35. Sébastien Le 18 juillet 2014 à 21h12
    Afficher/Masquer

    Parler de nationalisme Européen est une erreur. Les dirigeants sont à 100% internationalistes. L’Europe n’est qu’un bâton merdeux tenu par les Américains depuis toujours. Tout est établi et vérifiable. Le plan de l’Ukraine fait partie de la stratégie du Nouvel Ordre Mondial qui est établi et incontestable depuis un Siècle (Novus Ordo Seclorum, c’est inscrit où?).
    Ces fous qui n’ont besoin que de camisoles veulent déclencher une nouvelle guerre mondiale afin d’effacer leur effroyable imposture (noter la référence) de dettes et repartir de zéro sans lâcher le pouvoir.
    Ils tueront des milliards de gens si nécessaires et leur larbins qui sont nos hommes et femmes politiques (eh oui faut assumer maintenant) sont de véritables zombies sociopathes placés justement pour exécuter sans états d’âmes (en ont-ils seulement une?) ces ordres.
    Bon appétit et bonnes vacances quand même…


    • LutterPourLaPaix Le 18 juillet 2014 à 21h31
      Afficher/Masquer

      L’Europe et Washington sont fascistes voyons !
      Appelons les choses par leur nom.


      • Sébastien Le 18 juillet 2014 à 23h40
        Afficher/Masquer

        Techniquement oui pourrait-on dire, mais historiquement faux et contradictoire quand même. Une nouvelle appellation serait la bienvenue. Oligarchie, dictature bancaire… Le temps et la douleur permettront sans doute de trouver le terme adéquat quand il faudra décrire notre malheureuse époque.


    • nono Le 18 juillet 2014 à 21h32
      Afficher/Masquer

      C’est exactement ça.
      Et donc…
      En observant Gaza, on peut voir le futur.
      “60 ans d’occupation des terres parlestiniennes ont fini par faire d’Israël l’expert incontesté en matière de contre-insurrection.
      Depuis 60 ans, la puissance occupante conduit en effet en Palestine une guerre de basse intensité qui lui permet de tester et de développer un armement et un savoir-faire que les armées du monde entier s’arrachent sans état d’âme.
      Il faut dire que l’expérience israélienne est des plus précieuses à l’heure où une révolte généralisée des laissés-pour-compte de la globalisation n’est plus un scénario de science fiction mais bel et bien une probabilité. Elle prouve en effet qu’avec un savant dosage de très haute technicité et de barbarie, il est parfaitement possible d’asservir et de contrôler, dans la plus grande pauvreté, une population gigantesque alors même qu’elle compte de nombreux groupes d’insurgés armés et entraînés.”
      http://www.entrefilets.com/Israel%20Etat%20tueur.html


    • Casquette Le 18 juillet 2014 à 22h37
      Afficher/Masquer

      J’allais vous répondre que contrairement aux nationalistes, les internalionalistes ne cherchent pas à créer des ennemis interieurs et exterieurs pour donner corps à leur projet politique , mais en fait ils font exactement pareil.

      Avec le temps je suis de moins en moins persuadé que les dirigeants de l’UE croient à la “nation européenne” , à part les maboules d’EELV et du Modem , les autres doivent voir le projet européen comme une simple zone de parténariat économique .
      Quand on regarde les étapes importantes de la construction européenne et de sa progression elles sont surtout liées aux aléas du commerce international et de ses crises que par un idéal européiste, dont ERASMUS n’est plus qu’un des derniers avatars.
      L’euro a succédé à la guerre des changes , la constitution de Maastricht à l’apparition des futurs BRICS , le TSCG à la crise de l’euro , les politiques d’élargissement aux délires libre échangistes des neolibéraux qui conseillent nos dirigeants…


  36. vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 21h32
    Afficher/Masquer

    Nombreuses évidences qu’il s’agit bien d’un false flag:

    Evidence Continues to Emerge #MH17 Is a False Flag Operation.

    http://vineyardsaker.blogspot.fr/2014/07/evidence-continues-to-emerge-mh17-is.html


  37. koui Le 18 juillet 2014 à 21h45
    Afficher/Masquer

    A chaque fois, c’est la même histoire, ils s’enthousiasment pour les “démocrates” afghan, irakiens, syriens, kosovar, libyens, cubains, kirghize, georgiens, egyptiens, ivoiriens, mais dés que ceux-ci sont au pouvoir, on cesse d’en parler parce que ça devient compliqué. La réalité est compliquée, c’est le problème avec les idéologues aux idées simples. C’était la même chose avec les mouvements de libération communistes et leurs thuriféraires. Il faut toujours douter et lire la propagande adverse car elle contient toujours un peu de réalité. Malheureusement, notre société est malade et c’est des fous qui nous dirigent. Ils se croient pragmatiques mais ne s’informent pas


  38. Louis Le 18 juillet 2014 à 21h46
    Afficher/Masquer

    Donc même les Européens ne renoncent toujours pas à la Crimée. Ceci dit c’est vrai que ça se tient. Si on part du principe que Poutine = Hitler par conséquent on doit dénoncer tous ses faits et gestes.

    Le fait de rompre le contrat sur les Mistrals nous présentera aux yeux d’un grand nombre d’états comme un pays qui ne respecte pas ses engagements commerciaux. Ça ne pourra que nous nuire. Et puis on va les vendre à qui? Aux États Unis contre du papier tout frais imprimé du jour?


  39. Casquette Le 18 juillet 2014 à 21h46
    Afficher/Masquer

    Etonnante leur résolution , la tonalité du texte surtout ,on a l’impression que l’Ukraine est déjà un pays membre !Après les mêmes dénoncent l’annexion de la Crimée…

    Je me mets à la place de Yannick JADOT , c’est vrai que la position de la France est saugrenue mais l’est t-elle autant que celle du Parlement Européen qui s’apprête à vendre ce qui reste d’emplois industriels en Europe de l’Ouest ?
    Vendre des mistrals aux Russes = menace pour la paix mais signer des accords de libre échange avec des pays à bas coûts = pas menace du tout pour la paix sociale des pays concernés ?
    Essayez de fédérer des pays sinistrés mr le Vert…théoriquement c’est possible mais il faut un pouvoir central fort et autoritaire.


  40. VoualaCéMoi Le 18 juillet 2014 à 22h16
    Afficher/Masquer

    Je pense que Merkel dit certaines choses (pour ne pas trop se mouiller vis à vis des US), mais qu’elle en fait d’autres, comme par exemple renforcement accru de la coopération avec l’Est (Chine, Russie, BRICS …), et dans l’article ci-dessous, un audit de l’or détenu par les citoyens allemands. Ca sent le désengagement envers l’Europe et l’euro :

    http://www.silverdoctors.com/jim-willie-bombshell-it-has-begun-germany-to-break-from-usuk-join-russiachina-alliance/


  41. perceval78 Le 18 juillet 2014 à 22h18
    Afficher/Masquer

    Alors le texte des debats (qui a eu lieu le 15) est ici :
    =
    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+CRE+20140715+ITEM-008+DOC+XML+V0//FR&language=FR
    =
    s”exprimait en langue Francaise : Jean-Luc Schaffhauser (NI),Edouard Ferrand (NI) , Cristian Dan Preda (PPE),Arnaud Danjean (PPE), Yannick Jadot (Verts/ALE)
    =
    Du point de vue débat c’est génial :

    q: n’y a t’il pas un danger a terme que l’ukraine rentre dans l’OTAN
    R: chaque pays est libre de faire ce qu’il veut … c’est les Russes qui sont agressifs.

    passage à la question suivante

    Honnêtement c’est plus que caricatural, c’est Shadokien.

    Yannick Jadot (Verts/ALE), question “carton bleu”. – Monsieur[nbsp ]Gahler, vous avez effectivement parlé des armes russes qui arrivaient en Ukraine. Je voudrais savoir ce que vous pensez des armes françaises, allemandes ou italiennes qui vont aujourd’hui en Russie. Pensez-vous, par exemple, que la France devrait mettre fin à l’exportation de deux navires Mistral avec fort transfert de technologie militaire à destination de la Russie?

    Ne serait-il pas plus opportun aujourd’hui, puisque nous avons besoin d’une politique européenne de défense, que ces navires aillent renforcer une politique européenne de défense plutôt que la Russie qui organise la guerre civile à nos frontières?

    Jean-Luc Schaffhauser (NI). – Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs, notre Parlement déjà désinformé a soutenu autrefois la guerre en Iraq. Notre Parlement a approuvé les bombardements de l’OTAN pour le respect des minorités et le droit à l’autodétermination au Kosovo. Notre Parlement subit aujourd’hui la même désinformation avec la complicité de gouvernements européens et l’action des États-Unis; la même manipulation médiatique avec, en outre, cette fois une politique de double standard, deux poids, deux mesures, en Ukraine.

    Si nous suivions la logique des actions et des votes précédents, Kiev devrait être menacé des pires représailles mais, cette fois, notre Parlement approuve Kiev et le laisse massacrer tranquillement sa population civile. Il nous faut nous ressaisir !


    • perceval78 Le 18 juillet 2014 à 22h23
      Afficher/Masquer

      Et ça c’est un petit cadeau pour toi Olivier :

      Jean-Luc Schaffhauser (NI), question “carton bleu”. – Je voudrais juste dire à Elmar Brok, lorsqu’on traite de fasciste en l’occurrence Svoboda et Pravy Sektor, qu’ils étaient soutenus par l’Occident et les États-Unis, même si par la suite, effectivement, ils ont perdu aux élections.

      Donc, attention quand on menace et quand on critique nos amis et ceux qui essaient de mettre la vérité de fasciste. Cette fois, comme par hasard, les fascistes sont du côté de ce que vous appelez, à tort d’ailleurs, l’Occident.

      Mais qu’est ce qu’il dit exactement …???


    • perceval78 Le 18 juillet 2014 à 22h28
      Afficher/Masquer

      Donc si je comprend bien Jadot élu par les Francais demande à un Allemand ce que doit faire la France …???


    • moderato si cantabile Le 18 juillet 2014 à 23h02
      Afficher/Masquer

      celui que je connais le mieux, Cristian Preda, qui s’exprime aussi quotidiennement dans la presse et les télés roumaines, c’est un…acquis à la branche US de l’UE. Mais il a fait ses études en France ( EHESS) d’où le fait qu’il s’exprime en français.
      Son CV est là, en français :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Cristian_Preda

      et là, en anglais :

      http://www.eppgroup.eu/mep/Cristian-Dan-PREDA


  42. Lt Anderson Le 18 juillet 2014 à 22h22
    Afficher/Masquer

    Désolé pour le retard mais je viens juste de lire…

    Non mais c’est du pur délire! Voilà donc ce qu’est cette “Europe”?!


  43. miclav Le 18 juillet 2014 à 22h30
    Afficher/Masquer

    “C’est à dire que le Parlement s’informe auprès d’une association privée sans grands moyens…”

    un peu comme l’effet AFP…

    Je ne connais pas Amnesty International, mais vu la teneur du leur dernier rapport, effectivement on peut se poser des questions. Mais bon, c’est pas officiel, c’est une asso, ça ne DEVRAIT pas porter à conséquence…

    Par contre l’AFP, je ne comprends pas qu’on questionne si peu ce machin!
    C’est quand même gros comme une maison qu’avec un système comme ça, avec reprise uniforme des dépêches, c’est là, que dis-je, LA qu’il suffit d’agir pour simplement diffuser à grande échelle LA ligne qu’il faut suivre.
    Et même pas la peine de se creuser le choux à faire attention à paraître crédible, ça marche tout seul, c’est l’AFP, on publie.
    Enfantin…
    Nos journalistes se félicitent de ne plus travailler du temps de l’ORTF, et se moquent même un peu de cette époque, mais ce que nous vivons est bien pire car il n’y a aucune résistance à l’AFP, jamais, nulle part (ou presque, voir acrimed mais les critiques sont légères).
    Ce point aveugle du journalisme me semble très inquiétant.

    Si vous avez des lectures à me conseiller sur l’AFP ou les agences de presse en général, je suis preneur


  44. V_Parlier Le 18 juillet 2014 à 22h52
    Afficher/Masquer

    A propos du volet économique de l’affaire, en rapport avec ceci:
    “elles doivent s’appuyer sur une forte adhésion populaire pour que la modernisation du pays ouvre de nouvelles perspectives pérennes tant sur le plan économique que social”

    Yatsenyuk a annoncé la couleur, çà a l’air super sympa (toujours sur fond de paranoïa anti-FSB obsessionnelle, bien sûr, c’est un réflexe incontrôlé chez lui): http://www.youtube.com/watch?v=LXJey-WlOCc .


  45. dany Le 18 juillet 2014 à 22h55
    Afficher/Masquer

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/ukraine-histoire-d-une-guerre-4-154540

    Il y a deux aspects intéressants dans cet épisode, dont le premier est le passage à l’action de l’Europe dans la crise, passage à l’action de l’Europe face… à l’Union Européenne. L’Union Européenne s’est dotée d’une ministre des affaires étrangères dont on perçoit de toute évidence que son action est à l’image de son réel pouvoir : inexistant. C’est un fait dû à des raisons structurelles, puisqu’elle ne peut agir et parler qu’au nom de vingt-huit pays dans des délais hors du temps diplomatique (et avec un pouvoir limité), auxquelles s’ajoutent son inexpérience personnelle et le peu de crédit dont elle dispose. En revanche, trois ministres européens peuvent agir vite et efficacement. Car c’est le 19 février que le ministre allemand appelle son homologue français pour lui soumettre le projet, et c’est le lendemain qu’ils négocient à Kiev. On peut donc très bien ici parler « d’opposition » entre l’Union Européenne et ses pays membres…

    Note : ce qui est troublant autant qu’édifiant dans cette suite de rencontres est les alliances qui se dessinent, la différence de position entre l’Union Européenne et ses pays membres (comme si celle-ci pouvait se prévaloir d’une existence hors de ses membres), et les volontés diverses des acteurs de se diriger vers la paix.


  46. vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 23h16
    Afficher/Masquer

    Comment se développera la prochaine guerre mondiale

    Il ne fait aucun doute que le secteur militaire américain dispose de la capacité de s’en prendre à n’importe quel ennemi étranger pour le laisser complètement démantelé ou entièrement détruit. C’est l’une des raisons pour laquelle la Russie et la Chine sont jusqu’à présent restées en ligne de touche.

    Mais selon les dires d’un membre des services secrets, bien que les Etats-Unis n’aient pas de pareille sur les champs de bataille traditionnels, un coup pourrait leur être porté par le biais d’attaques asymétriques coordonnées qui pourraient significativement niveler le champ de bataille et réduire à néant la vie telle que nous la connaissons au sein des Etats-Unis d’aujourd’hui.

    Jim Rickards, auteur de The Death of Money, en sait long sur la manière dont les gouvernements étrangers abordent la question de l’hégémonie des Etats-Unis. Il a travaillé de près avec les services secrets américains pendant des dizaines d’années, et était en 2007 le directeur d’opérations de la première guerre financière aux Etats-Unis. Selon lui, les ennemis des Etats-Unis ne sont pas prêts de les bombarder de missiles. Si une attaque venait à atteindre ses côtes, elle ne prendrait pas la forme de bombes et de balles. Du moins pas dans un premier temps.

    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-comment-se-developpera-la-prochaine-guerre-mondiale.aspx?article=5510228010H11690&redirect=false&contributor=Mac+Slavo


    • Sébastien Le 18 juillet 2014 à 23h44
      Afficher/Masquer

      L’idéal est l’arme éléctro-magnétique, qui peut toucher les centres économiques, industriels et militaires simultanément.
      Ce n’est même plus une guerre mais l’annihilation instantanée d’une société. Et ça marche aussi sur les êtres humains si je me souviens bien. Le fin du fin, ça se mange sans faim.


      • V_Parlier Le 18 juillet 2014 à 23h55
        Afficher/Masquer

        Oui, mais en pratique çà ne fonctionne pas sur une étendue assez grande. Ca reste de la grande théorie (et pour les êtres humains: ce sont les expositions soit chroniques, soit suffisamment longues pour provoquer des brûlures, qui peuvent avoir un effet. Le second cas est bien peu efficace par rapport aux armes conventionnelles). L’arme financière et énergétique reste bien plus efficace que la science fiction.


        • Kiwixar Le 19 juillet 2014 à 00h15
          Afficher/Masquer

          Etendue : cela reste à déterminer, vu qu’elles ont été inventées en 1951 (pour les EMP non-nucléaires), et que depuis des progrès énormes ont sans doute été réalisés, à la fois dans la puissance (portée) et le coût de fabrication/stockage/maintenance.

          Et contrairement aux armes nucléaires, ces armes peuvent sans doute être transportées discrètement (container) puis placées en attente près des noeuds du réseau électrique. Par contre, elles feront sans doute partir en vrille (et pour par cher) les systèmes de contrôle et protection des centrales nucléaires….


    • Kiwixar Le 19 juillet 2014 à 00h00
      Afficher/Masquer

      Les armes EMP non-nucléaires (impulsion électromagnétique massive de courte durée, sans origine nucléaire) datent de 1951 (Sakharov). Pas chères (basées sur du carbone?), elles permettent de détruire le réseau électrique, les appareils électriques et sans doute une grande partie des disques durs où nos existences légales sont stockées (banques, notaires, cadastres, fiches de paie, etc.).

      Ravage de Barjavel, ou comment vivre pendant 1 an sans électricité, sans voiture (système électrique cramé), sans industrie, sans transports, sans GPS, sans internet… sans eau du robinet, sans nourriture? La première cible du prochain gros conflit sera le réseau électrique. Faites quelques provisions de bougies… 😀


    • delta Le 19 juillet 2014 à 00h05
      Afficher/Masquer

      le rapport meadows il y a 40 ans , des gens comme Jancovici depuis plus de 15 ans et maintenant des économistes ( ce n’est pas trop ) explique très bien que la quantité d’energie mise à disposition d’un pays definit son PIB, sa puissance . Ben c’est simple , suffit de neutraliser ,même modérement par sabotage , les systèmes de production , de stockage et de distribution d’energie . Aussi simple pas besoin de s’en prendre frontalement à l’armée d’un pays . Pas d’energie ou beaucoup moins pour un pays donne une économie qui s’effondre puis impossibilité de maintenir une grosse armée avec un haut niveau technologique .

      Ce que j’ai écrit est une lapalissade , nous le redécouvrons , au niveau civile , grace à ces travaux , mais les militaires maitrisent bien la chose depuis la seconde guerre mondiale et notamment en ayant optimisé la chose en neutralisant en priorité les noeuds .


    • Wilmotte Karim Le 19 juillet 2014 à 00h31
      Afficher/Masquer

      “Il ne fait aucun doute que le secteur militaire américain dispose de la capacité de s’en prendre à n’importe quel ennemi étranger pour le laisser complètement démantelé ou entièrement détruit.”

      Qu’ils fassent quand même attention parce qu’il se pourrait que l’armée russe ne soit pas l’armée irakienne. Ni que le peuple américain suive.


    • Kiwixar Le 19 juillet 2014 à 03h03
      Afficher/Masquer

      Justement un article de zerohedge sur le réseau électrique, cible prioritaire des prochains conflits :
      http://www.zerohedge.com/news/2014-07-18/electrical-grid-may-well-be-next-wars-battlefield

      Essayez de vous imaginer 1 semaine sans électricité…. ou 1 an ?


  47. Chris Le 18 juillet 2014 à 23h29
    Afficher/Masquer

    L’OSCE n’a pas «la liberté d’accès pour faire son travail»
    SITE DU CRASH — Les observateurs de l’OSCE, actuellement présidée par Didier Burkhalter, n’ont pas eu «les possibilités d’accès» leur permettant de faire leur travail, selon un diplomate suisse sur place.
    http://www.lematin.ch/monde/avion-ligne-malaisien-s-ecrase-ukraine/story/19996758


    • Lt Anderson Le 18 juillet 2014 à 23h35
      Afficher/Masquer

      Oui mais finalement ils sont sur place :
      https://www.youtube.com/watch?v=xLdRBaL4-wU
      Votre info retarde un peu.


    • vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 23h58
      Afficher/Masquer

      27 systèmes de DCA Bouk M1 appartenant à l’armée ukrainienne sont déployés dans la région de Donetsk, où s’est écrasé un Boeing 777 malaisien jeudi, rapporte le service de presse du ministère russe de la Défense.

      Crash d’un Boeing malaisien en Ukraine>>>

      “D’après les données du département militaire russe, des troupes ukrainiennes équipées de systèmes de DCA de type Bouk M1sont déployées dans la zone de la catastrophe. D’une portée allant jusqu’à 160 km, les systèmes en question sont capables de détruire leur cible à n’importe quelle altitude dans un rayon supérieur à 30 km”, a informé la source avant de préciser que les systèmes de DCA étaient au nombre de 27 dans la zone.

      http://fr.ria.ru/world/20140718/201861157.html


  48. Osperato Le 18 juillet 2014 à 23h39
    Afficher/Masquer

    Mon intuition me dit que cet automne, au bout de cette “belle aventure”, se trouvera… le fameux Traité Transatlantique et… les Gaz de Schistes.
    Les relations diplomatiques et économiques avec la Russie auront été tellement amochées, que globalement on ne sera + très loin du programme présenté par Mister Obama à l’Europe début 2014.


    • Chris Le 21 juillet 2014 à 12h35
      Afficher/Masquer

      C’est déjà en route, le projet se poursuit :
      La France importera du gaz de schiste américain en 2019
      http://affaires.lapresse.ca/economie/energie-et-ressources/201407/17/01-4784755-la-france-importere-du-gaz-de-schiste-americain.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=lapresseaffaires_LA5_nouvelles_98718_accueil_POS15
      Le producteur français d’électricité EDF va importer du gaz de schiste américain, devenant ainsi le dernier groupe européen en date à accéder au gaz naturel liquéfié (GNL) américain.
      EDF a signé un accord en ce sens avec une filiale du groupe d’énergie Cheniere, Corpus Christi Liquefaction, selon un communiqué de l’entreprise américaine publié jeudi. Cheniere n’a pas donné les détails financiers de ce contrat, qui porte sur la fourniture d’environ 770 000 tonnes de GNL par an, en provenance du terminal de Corpus Christi, au Texas (sud des États-Unis).
      Les projets d’usines d’exportation de GNL américaines se sont ainsi multipliés, bien qu’une seule soit en chantier. Quatre autres sont à un stade d’autorisation relativement avancé.
      Les premières cargaisons américaines n’arriveront qu’en 2016 et la mise en route devrait être progressive. En attendant, Cheniere est en train de terminer la construction de son premier terminal à Sabine Pass, en Louisiane (sud des États-Unis), où le gaz naturel sera liquéfié pour permettre son transport par voie maritime.


      • Olivier Berruyer Le 21 juillet 2014 à 16h28
        Afficher/Masquer

        On en reparle en 2019, quand les USA en auront besoin !


  49. vérité2014 Le 18 juillet 2014 à 23h49
    Afficher/Masquer

    Ukraine / Donbass : Washington lance une campagne de désinformation sur le crash du Boeing.

    Kiev en débâcle cherche une sortie

    Ce drame intervient dans un contexte très particulier pour le conflit du Donbass : celui de la débâcle d’un quart des troupes engagées, et notamment les 24e, 72e et 79e brigades de l’armée de terre ukrainienne, plus une « brigade » de la garde nationale, à la frontière russe, lors d’un encerclement dû à une faute stratégique majeure du commandement opérationnel de Kiev.

    Dernièrement, le secrétaire d’Etat à l’Intérieur, Arsen Avakov, a fait fuiter un document faisant état des pertes dans les deux camps, document dans lequel on peut se rendre compte combien les forces ukrainiennes ont été ces derniers temps éprouvées par les combats. Un document qui ne laisse aucun doute quant à la situation alarmante d’une partie des troupes engagées par la junte.

    Etat des pertes des troupes ukrainiennes du 9 au 15 juillet 2014, signé par Arsen Avakov, secrétaire d’Etat à l’Intérieur :
    Troupes ukrainiennes tuées -1.600
    Troupes ukrainiennes blessées – 4.723
    Tanks perdus – 35
    Véhicules blindés – 96
    Artillerie – 38
    Avions – 7
    Hélicoptères – 2
    Véhicules – 104

    Pertes des rebelles :
    Tués – 48
    Blessés – 64
    Tanks – 2
    Artillerie -5
    Véhicules – 8

    Pertes civiles:
    Tués – 496
    Blessés – 762

    Ces données amènent plusieurs observations.
    Tout d’abord, ces chiffres du ministère de l’Intérieur (et non pas de celui de la Défense), recoupent très largement nos observations de ces derniers jours concernant les événements qui se déroulent à la frontière, dans le « chaudron » où pas moins de 4 brigades rassemblant quelque 4.000 hommes se sont retrouvées encerclées et réduites quasiment à néant, opérationnellement parlant. Ce document est en complète contradiction avec la propagande médiatique du régime et les jacasseries intempestives et prétentieuses de ses soutiens occidentaux.
    Ensuite, le fait qu’Avakov, qui est un des responsables les plus hystériques contre ses concitoyens du Donbass et contre la Russie au sein de ce gouvernement, reconnaisse lui-même ces pertes importantes, dénote un profond malaise du côté des dirigeants de l’opération dite « antiterroriste ». Kiev a conscience de son échec dans le Donbass et l’expose sur la place publique pour appeler à l’aide ses alliés occidentaux.
    Enfin, ce document donne un éclairage nouveau quant à l’attitude actuelle du gouvernement ukrainien et de la présidence en ce qui concerne le crash du Boeing. Le régime est dans une impasse et a besoin d’une solution viable pour s’en sortir, l’occasion d’instrumentaliser ce drame contre les indépendantistes et Moscou est trop belle pour ne pas en profiter. Et les premières réactions de Washington à ce sujet augurent le lancement d’une campagne de désinformation massive et sans précédent

    Et pendant ce temps, dans le Donbass, les forces ukrainiennes attaquent tout azimut. Aujourd’hui, uniquement entre 13h00 et 19h00 heure locale, on signalait sur l’ensemble du front (liste non exhaustive) :
    – Au moins trois salves de BM-21 Grad sur les positions indépendantistes à Popasnaya, plus de 20 km au sud de Severodonetsk – Rubizhne (secteur nord de la poche) ; tirs d’artillerie sur Rubizhne
    – Une frappe aérienne à Perevalsk, à mi-chemin entre Lugansk et Donetsk
    – Tirs d’artillerie continus sur le nord de l’agglomération de Lugansk (44 morts et 2015 blessés aujourd’hui – voir la vidéo ci-dessous-) ; et une tentative infructueuse de la 30e brigade mécanisée de percer à l’ouest de l’agglomération.
    – Plusieurs attaques de Su-25 vers l’aéroport de Lugansk
    – Une frappe aérienne à Mikhaliivka, à l’est du chaudron de même que sur Chervonopartizansk, Sverdlovks, Dyakove (comme si cela allait sauver le peu qui reste de troupes ukrainiennes enfermées dans le chaudron)
    – Des salves de Grad sur la hauteur de Saur Mogila
    – Frappes aériennes sur Krasny Luch, important carrefour routier stratégique au cœur du Donbass et seulement à une vingtaine de kilomètres du lieu du crash du Boeing (Kiev ne respecte décidément rien !)
    – Pilonnages d’artillerie sur Avdiivka, au nord-ouest de Donetsk
    – Combats aux abords de l’aéroport de Donetsk

    http://www.paulcraigroberts.org/2014/07/17/sanctions-airliners-paul-craig-roberts/

    http://www.dedefensa.org/article-une_simultan_it_du_ciel_18_07_2014.html

    http://www.forum-monetaire.com/de-la-guerre-economique-monetaire-et-financiere-a-la-guerre-tout-court/


    • OlegM Le 19 juillet 2014 à 01h20
      Afficher/Masquer

      “Etat des pertes des troupes ukrainiennes du 9 au 15 juillet 2014, signé par Arsen Avakov, secrétaire d’Etat à l’Intérieur :
      Troupes ukrainiennes tuées -1.600
      Troupes ukrainiennes blessées – 4.723
      Tanks perdus – 35
      …….”

      Bref depuis le début de la guerre l’Ukraine a déjà perdu l’équivalent de l’URSS dans la WWII
      Et ces gens m’accuse de mensonges 😀


      • Micmac Le 19 juillet 2014 à 04h12
        Afficher/Masquer

        On est loin, très loin, du compte, par rapport aux pertes de l’URSS pendant la “WW2” (curieux anglicisme…). Vous dénoncez des mensonges en en écrivant d’autres en somme.

        Par contre, on est très proche des pertes d’une armée mal commandée qui se bat un peu n’importe comment contre une guérilla motivée.

        Je ne sais pas si ces chiffres sont véridiques, mais ils ne sont pas absurdes.

        Le “smiley” ravi devant un état de perte révèle aussi un bien étrange état d’esprit. Vous en mettrez combien quand on connaitra les pertes civiles et l’étendu des dégâts matériels?


  50. Jean Le 18 juillet 2014 à 23h53
    Afficher/Masquer

    Cet bien, quoi dire de plus pour le peuple d’Ukraine, beh…. bientot l’hiver, ca vas redonner un peu d’ambiance….



Charte de modérations des commentaires