Les Crises Les Crises
26.octobre.201426.10.2014 // Les Crises

[Reprise] 13 raisons de réélire Dilma Rousseff

Merci 0
J'envoie

Vu la recherche d’objectivité et d’équilibre dans nos médias (eh, des non-néolibéraux qui réussissent, c’est inacceptable !), un point de vue pro-Rousseff

Frei BETTO (Brasil de Fato), 15 septembre 2014

Je voterai pour la politique nationale de participation sociale ; pour le maintien des quotas dans les universités ; pour l’Enem, le Pronatec et le ProUni ; et pour l’augmentation du pourcentage du PIB investi dans l’éducation.

1. Malgré les aléas et les contradictions du PT et du gouvernement actuel, je voterai pour Dilma pour que soient améliorées les politiques sociales qui, au cours des 12 dernières années, ont sorti de la pauvreté 36 millions de Brésiliens.

2. Je voterai pour que le Brésil continue d’être indépendant et souverain, libre de l’ingérence de la Banque mondiale et du FMI, loin des exigences de l’Union européenne et critique des actions impérialistes des USA.

3 Je voterai Dilma pour l’intégration de l’Amérique latine et des Caraïbes ; pour un soutien solidaire aux gouvernements de Cuba, du Venezuela, de la Bolivie, de l’Équateur et de l’Uruguay ; et pour l’autonomie de la CELAC et du Mercosur.

4 Je voterai Dilma pour le respect du droit de grève et des manifestations publiques, inscrit dans la Constitution, sans criminalisation des mouvements sociaux et de leurs dirigeants.

5 Je voterai Dilma pour la politique nationale de participation sociale ; pour le maintien des quotas dans les universités ; pour l’Enem (1), le Pronatec et le ProUni (2) ; et pour l’augmentation du pourcentage du PIB investi dans l’éducation.

6 Je voterai en faveur du programme Mais médicos (Plus de médecins) qui, grâce à son action préventive, a fait diminuer le taux de mortalité des nouveaux-nés à 15,7 pour 1000.

7 Je voterai pour un accès facilité au crédit et pour l’augmentation annuelle du salaire minimum, afin d’élargir le pouvoir d’achat des familles brésiliennes, pour que le voyage aérien ne soit plus le luxe des classes riches.

8 Je voterai pour que le travail-esclave dans les fermes de l’agro-industrie soit sévèrement puni et que les propriétés concernées soient confisquées en faveur de la réforme agraire.

9 Je voterai pour que la police fédérale reste non partisane, et qu’elle puisse procéder à des arrestations même de membres du gouvernement, et qu’elle continue la lutte contre le trafic de drogue, la contrebande et l’activité néfaste de ceux qui pratiquent le change illégal de monnaie.

10 Je voterai pour que l’inflation soit maintenue sous contrôle et, qu’au Brésil, la croissance de l’IDH (Índice de Desenvolvimento Humano – Indice de développement humain) soit considérée comme plus importante que le PIB. Si notre PIB augmente peu, notre IDH est le deuxième dans le monde derrière les États-Unis, compte tenu de la taille de la population (3).

11 Je voterai pour que notre diplomatie reste indépendante, alliée à des causes justes, sans que l’on soit obligé enlever ses chaussures à la douane nord-américaine (4) et sans devoir approuver le terrorisme guerrier des États-Unis, qui dissémine larmes et souffrance dans de nombreuses régions de la planète.

12 Je voterai pour la préservation du Marco Zero de l’Internet (5), sans ingérence des géants des télécommunications, qui ne s’intéressent qu’à la marchandisation des réseaux sociaux et à la garde du contrôle de la communication numérique.

13 Je voterai, enfin, pour un Brésil meilleur, même si le gouvernement actuel est contradictoire et incapable de promouvoir des réformes structurelles ni de punir les responsables des crimes de la dictature militaire. Cependant, je crains la régression et, dans la conjoncture actuelle, je n’échangerai pas le connu contre l’inconnu.

Frei Betto

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

6 réactions et commentaires

  • vérité2014 // 26.10.2014 à 03h31

    Images du dernier jour de campagne

    http://www.dilma.com.br/campanha/dilma-na-tv-programa-17-2o-turno-737

    13 raisons pour ne pas voter pour Neves(candidat des oligarches,des médias,de Soros avec Silva)

    Voter pour Neves? même pas sous la torture

    1 – privilèges politiques: route construite pour des propriétaire de ranch et de tv Globo,aéroports privés dans le pays par des amis de ses parents;

    2 – Il a fait ses études en avantages politiques tels que les nominations de postes supérieurs, même à l’âge et pas d’expérience;

    3 – Il frappa à la liberté d’expression de la presse du Minas gerais.Il veut que la banque centrale soit indépendante(tiens tiens..)

    4 – Il est irrespectueux envers les femmes, et banaliser la politique publique au public;

    5 – Lorsque le gouverneur, n’a pas obéi à la loi,on exige une allocation de 12% du budget de l’Etat pour la santé;

    6 – il dit qu’il va finir le facteur de sécurité, mais ont voté en faveur de l’approbation de la question en 1998, lorsque le membre du Congrès;

    7 – Le candidat du PSDB est critiquée par 140 entités en utilisant la réduction de l’âge légal pour recueillir des votes;

    8 – népotisme! il a utilisé les lois de l’Etat pour employer des parents;

    9 – Il a mis fin au le revenu du programme de transfert créé par Itamar Franco, qui garantissent la permanence des enfants dans le besoin à l’école;

    10 – En plus de recevoir des salaires de la Chambre des représentants, le gouvernement des Minas , il a travaillé pour la dictature;Il est contre les BRICS.

    11 -Un procureur le dénonce pour détournement de 1 milliard de livres de santé et il est également mis en examen dans d’autres actions pour détournement de R $ 4,3 milliards déjà signalé;

    12 – Il est soutenu par la plupart des conservateurs politiques, les racistes et les bigots historiques;

    13 – En près de quatre ans, il n’a pas approuvé un seul projet de loi au Sénat.

    Vous voulez plus? Lire la FR Nouvelles Agence http://bitly.com/ZOfMSb

    c’est aussi le petit fils de l’ex premier président élu post dictature(mort avant le début de son mandat en 1985)

    https://www.facebook.com/pt.brasil/photos/a.106208242798893.13150.105821366170914/716091635143881/?type=1&theater

      +0

    Alerter
    • fanfan // 26.10.2014 à 18h35

      Merci vérité2014 pour le lien http://www.pt.org.br/?s=A%C3%A9cio+Neves

      Le conseiller économique en chef de Neves est Arminio Fraga Neto, pressenti pour devenir ministre des Finances, si Neves est élu président.

      =Ancien ami et associé de Soros, ainsi que de son fonds vautour Quantum, Fraga porte l’espoir que la présidence Neves va ouvrir le Brésil aux forces du marché, les mêmes forces qui ont déclaré la guerre économique au Venezuela et tentent d’escroquer l’Argentine au travers de fonds vautours gérés par les amis de Soros à Wall Street.

      =Fraga, un habitué du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, est également un ancien cadre de Salomon Brothers et un ancien président de la Banque centrale du Brésil.
      Fraga a aussi été lié à Goldman Sachs par une transaction immobilière, à Manhattan, impliquant l’achat d’un ensemble immobilier de 7,5 millions de dollars à un ancien dirigeant de Goldman Sachs et Lehman Brothers.

      =L’adhésion de Fraga au Council of Foreign Relation [Think Tank américain, Conseil des relations étrangères, NdT] et au Group of Thirty [autre Think Tank américain de financiers, dit Groupe des trente, NdT], place Fraga dans le même camp que ces bandits de Wall Street, tels que Alan Greenspan, David Rockefeller, l’ancien président de la Banque d’Israël Jacob Frenkel, l’apologiste et chroniqueur de Wall Street Paul Krugman, et l’ancien secrétaire américain au Trésor Larry Summers.
      (…)
      =
      Source : Soros and the CIA Now Banking on Neves to Defeat Rousseff (strategic-culture.org, anglais, 21-10-2014)
      Traduction :cf “SebCbien75 Le 26 octobre 2014 à 08h47” in http://www.les-crises.fr/marina-silva-est-le-nouveau-gandhi/

        +0

      Alerter
      • fanfan // 26.10.2014 à 18h40

        Source : Soros and the CIA Now Banking on Neves to Defeat Rousseff
        =
        m.strategic-culture.org/news/2014/10/21/soros-and-cia-now-banking-on-neves-to-defeat-rousseff.html

          +0

        Alerter
  • Pascalcs // 26.10.2014 à 07h30

    14.il est téléguidé par la CIA…

      +0

    Alerter
  • gerard colin // 26.10.2014 à 12h06

    Et le Bresil a achete des Rafale in fine? Ah non, des Gripen de Suede.

      +0

    Alerter
  • vérité2014 // 26.10.2014 à 23h17

    C’est fait(96 pct des bulletins dépouillés):

    Dilma: 51.20 pct

    Neves: 48.80 pct

    http://www.estadao.com.br/

    Ao vivo..livestream:

    http://infograficos.oglobo.globo.com/brasil/eleicoes-2014/eleicoes-2014-tudo-sobre-o-segundo-turno.html

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications