Les Crises Les Crises
15.mars.202015.3.2020 // Les Crises

78 % des soignants déclarent manquer de masques FFP2 : la France n’a pas de stocks d’État !

Merci 2231
J'envoie

Source : Caducee.net, 05-03-2020

À l’Assemblée nationale, lors d’une question au gouvernement posée le 3 mars dernier par le député LR et cardiologue Jean-Pierre Door, le ministre de la Santé a affirmé qu’à la suite d’une « grande concertation » post H1N1, la France aurait cessé de renouveler ses stocks de masques FFP2 depuis 2011.

Cette affirmation interroge d’autant plus que ni les média, ni les syndicats de médecins n’étaient visiblement au courant et que cette décision a été prise en dépit des recommandations du HCSP qui datent de 2011 ainsi que de celles de la Société Française d’Hygiène Hospitalière publiées en 2009 justement après l’épidémie de H1N1.

FFP2 : Pas de stock d’État depuis 2011

En 2011, c’est Xavier Bertrand le ministre de la Santé. Il succède alors à Roselyne Bachelot qui avait dû gérer l’épidémie de grippe H1N1 en 2009-2010 pour laquelle la réponse de l’État s’était révélée surdimensionnée notamment en ce qui concerne l’acquisition de vaccins.

Selon Olivier Véran, c’est dans ce contexte qu’aurait été prise la décision de ne pas renouveler les stocks de masques FFP2 arrivant à expiration. Les autorités auraient justifié cette décision par « la plus grande disponibilité de certains produits et de leur commercialisation en officine de ville ».

Or les masques FFP2 sont massivement importés de Chine où les usines tournent aujourd’hui au ralenti. Et les stocks des pharmacies d’officine ont été pris d’assaut dès le début de l’épidémie par des personnes qui s’en servent pour faire des selfies sur les réseaux sociaux. Preuve qu’en matière sanitaire, compter uniquement sur la capacité des marchés à répondre à la demande est un pari pour le moins risqué.

Des commandes tardives

« Ce qui n’a peut-être pas été anticipé en 2011, et c’est sans aucune polémique, c’est que parfois des crises sanitaires peuvent entraîner des crises industrielles » plaide Olivier Veran dans sa réponse à Jean-Pierre Door.

Ce n’est probablement pas la seule chose qui n’a pas été assez anticipée, puisque ce n’est que fin février qu’une commande de 35 millions de masques FFP2 par mois aurait été passée par M. Véran, fraichement nommé en remplacement de Mme Buzyn.

Or les industriels annoncent entre 4 et 6 semaines de délais.
« La réaction a été tardive. Depuis janvier, nos carnets de commandes se remplissent pour des semaines, voire des mois. » explique Laurent Suissa, le directeur général d’un des principaux acteurs du secteur à Libération. « Ça fait six semaines qu’on leur dit qu’il va y avoir un problème ».

Un manque d’anticipation de Mme Buzyn ?

Le 30 janvier, l’Organisation Mondiale de la Santé qualifiait l’épidémie de coronavirus COVID-19 d’urgence de santé publique de portée internationale. La France compte alors 6 cas sur son territoire et quelque 200 Français vont être rapatriés de Wuhan.

Entre le 30 janvier et fin février, pendant 4 longues semaines, et en dépit de l’absence de stocks d’État, de la ruée sur les stocks officinaux, aucune commande de masques FFP2 n’aurait donc été passée par les services de Mme Buzyn afin de fournir la protection alors recommandée pour tous les professionnels de santé libéraux susceptibles d’être exposés au virus en cas d’épidémie. Pourquoi un tel manque d’anticipation ?

Pourtant Mme BUZYN jure ses grands dieux que la France est prête et que les commandes de masques ont été prises.

Des réquisitions présidentielles

Pour preuve que le sujet est désormais pris au sérieux, c’est le Président en personne qui annonce la réquisition des moyens de production français sur son compte tweeter.

Un changement de doctrine qui interroge

Pour le directeur général de la Santé, J. Salomon, « Il y a une équivalence stricte des masques chirurgicaux avec les masques FFP2 pour les virus transmis par voie gouttelettes ».

Pour justifier son propos, il se base sur une étude publiée dans le JAMA en 2019 qui montre qu’il n’y a pas de différences significatives en termes d’incidence de la grippe entre des professionnels de santé qui auraient porté des masques FFP2 vs FFP1.

Se baser sur une étude portant sur la grippe pour étayer des recommandations sur le coronavirus peut paraitre d’autant plus léger que cette étude est largement critiquée et que les recommandations en vigueur en France du HSCP et de la SFHH, ainsi que celles en vigueur aux États-Unis et en Chine sont unanimes pour promouvoir l’usage du FFP2 pour les professionnels de santé.

 

« On gère cette crise de manière trop légère » déplore le président du CSMF pour Capital. « Ce n’est pas en phase épidémique qu’il faudra réagir ».

Source : Caducee.net, 05-03-2020


Source : Caducee.net, 06-03-2020

Le Syndicat National des Professionnels Infirmiers a réalisé un sondage par Internet visant à évaluer l’équipement des soignants face au coronavirus COVID-19. Les résultats obtenus semblent indiquer que le secteur libéral n’est pas le seul secteur à être impacté par le manque de matériel de protection et d’hygiène. La prise en charge des patients serait dégradée. Certains patients suspects ne seraient pas testés faute de moyens ou de budget.

Les soignants manquent de matériel et leur pratique est impactée par les vols

En effet tous secteurs d’activité confondus, 78 % des soignants déclarent manquer de masque FFP2, 63 % de masques FFP1 et 53 % de solutions hydroalcooliques (SHA).

« Nous déplorons l’impréparation des gouvernements, entre la décision irresponsable de ne plus stocker de masque FFP2, et le fait d’attendre fin février pour se décider enfin à en commander en urgence. Agnès Buzyn nous a fait perdre deux mois. Dans les hôpitaux et les cliniques, nous manquons de masques FFP2. En ville, les libéraux ont dû attendre début mars pour recevoir des masques chirurgicaux (inadaptés face aux patients avérés) qui se périment en mars ! »

35 % des répondants auraient également constaté des vols de masques ou de SHA

« 63 % des professionnels infirmiers sont aussi régulièrement confrontés à un manque de masques chirurgicaux (masque habituel) et de solution hydro-alcoolique (SHA). Cette situation s’explique par des vols : jusque-là les masques et solutions hydro-alcooliques étaient à disposition des visites et soignants à l’entrée des chambres des patients infectés ou en isolement pour aplasie. Nous sommes maintenant obligés de demander aux visiteurs de passer en prendre dans le poste de soin pour éviter les chapardages, constatés par 35 % des infirmières. Des vols organisés ont été également constatés dans certains établissements. »

Des prises en charge déficientes

Autre enseignement de l’enquête, 12 % ont vu des patients renvoyés sans être testés, faute de test suffisant et 7 % pour des raisons budgétaires.

8 % se seraient vus proposés par un cadre d’utiliser un simple masque FFP1 face à un cas confirmé et 3 % de mettre 2 masques FFP1 faute de masques FFP2.

« Ce que nous réalisons, c’est que si nous avions du faire face à un virus type Ebola, nous n’aurions pas pu faire face : faute de FFP2 les soignants auraient été décimés rapidement. » déclare Thierry Amouroux, Porte-parole du SNPI CFE-CGC.

Méthodologie utilisée :

Du 3 au 6 mars 2020, 16 383 infirmières, cadres infirmiers ou infirmières spécialisées ont répondu à un questionnaire sur le site Internet du SNPI :
– envoi d’une newsletter à 29 837 abonnés le 3 mars 2020
– le site du SNPI enregistre 6 358 connexions par jour, le sondage étant en une
– relances sur facebook et twitter

Source : Caducee.net, 06-03-2020


Voir aussi : Pénurie de masques : les autorités n’ont pas vu plus loin que le bout de leur nez

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

weilan // 15.03.2020 à 08h02

C’est UNE des raisons pour lesquelles la courbe exponentielle du nombre de malades continuera sa fulgurante ascension. Et dire qu’un certain nombre de crétins patentés voteront pour la criminelle Agnès Buzyn !

47 réactions et commentaires

  • Rhum44 // 15.03.2020 à 07h28

    Votre site n’a jamais aussi bien porté son nom.

      +27

    Alerter
  • weilan // 15.03.2020 à 08h02

    C’est UNE des raisons pour lesquelles la courbe exponentielle du nombre de malades continuera sa fulgurante ascension. Et dire qu’un certain nombre de crétins patentés voteront pour la criminelle Agnès Buzyn !

      +62

    Alerter
    • LBSSO // 15.03.2020 à 10h02

      Ils ne sont pas « crétins » parce qu’ils vont voter pour A Buzyn mais avant tout parce qu’ ils sortent .

        +5

      Alerter
    • Chris // 15.03.2020 à 10h09

      J’ajouterai :
      Les masques tombent !
      Les électeurs vont-ils s’en souvenir ?

        +15

      Alerter
  • Gilles // 15.03.2020 à 08h36

    D’une part, on nous a dit que les simples masques ne servaient à rien, alors que nous pouvions voir en Chine, en Corée, au Japon etc…. que la plupart des gens en étaient équipés, et d’autre part on apprend dans ce billet qu’il y avait un manque total de prévision et d’anticipation concernant les stocks.
    On adapte le discours aux circonstances. Depuis le H1N1 on nous encourage à nous servir de solutions hydro-alcoolique. Il n’y en a plus ? On va leur dire que se laver les mains avec le savon familial est amplement suffisant (rem. je ne me sers de cette solution qu’au cours de déplacements extérieurs). Et Après on s’étonne que les gens ne croient plus ni les autorités ni les médias. Et puis c’est pratique, on pourra justifier les résultats en accusant le mauvais comportement des Français, ou les erreurs des scientifiques.
    Hier matin, j’ai téléphoné à ma mère âgée de 93 ans: j’en ai profité pour m’entretenir avec une dame du « service à domicile » qui était présente (soins quotidiens: ménage, toilette): Aucune directive ne leur a été donnée, aucun matériel: pas de masques, pas de gants à usage unique, un peu de solution hydro-alcoolique. J’ai donc téléphoné à la responsable de l’agence qui m’a confirmé que malgré des demandes réitérées, elle était en rupture totale d’approvisionnements!!!!! Ces travailleuses qui sont en 1° ligne, franchement, c’est du délire pour les personnes dont elles s’occupent, pour elle-mêmes, pour leurs familles. ça ne s’appellerait pas « mise en danger consciente de la vie de salariées »??

      +45

    Alerter
    • Caroline // 15.03.2020 à 13h06

      Je suis agente d’entretien dans un magasin et tout ce que j’zi eu comme recommandation c’est de nettoyer les poignées de porte, les chaises, etc. et de porter des gants. Donc ce que je fais tlj puisque c’est mon métier. On ne nous a rien livré en particulier (masque, gel hydroalcoolique). Au moins on ne pourra plus me reprocher d’être manique et de repasser 3x au même endroit…

        +12

      Alerter
    • jp // 15.03.2020 à 15h29

      et une seule blouse par employée. J’en ai vu une qui après s’être lavé les mains vite fait mal fait et encore parce que je lui ai demandé, s’est essuyé sur sa blouse, qu’elle dit ne laver que 2 fois par semaine. J’ai appelé la RH de la boite en énumérant les manquements à l’hygiène de base, demandant à ce que les intervenantes aient leurs propres gants, suis pas tenu de leur en fournir et qu’on leur fournisse plus de blouses. De plus, si je ne demande pas, elles ne se déchaussent pas pour mettre leurs sabots d’intérieur, aller dans une chambre ou une salle de bains en chaussures ne gêne que moi ?

        +8

      Alerter
  • LBSSO // 15.03.2020 à 08h47

    J’ai mal dormi.

    -10 jours auparavant. Discussion. Vous allez être submergé.
    « Faut pas croire les réseaux ».
    -Mardi : je lui téléphone .Vous allez en prendre plein la gueule.
    « Tu exagères ».
    -Jeudi : son hôpital se prépare.
    « On gère, t’inquiète on a ce qu’il faut ».
    -Aujourd’hui elle passe. Voter ? Déjeuner ?
    « Je peux venir ? On fera attention. »

    Elle, c’est ma fille. Jeune infirmière en réanimation. Je la connais.Optimiste.Généreuse.Passionnée. Professionnelle.Il le faudra , plus que d’habitude ,sans doute en situation extrême. Le « coûte que coûte » n’est pas sa raison d’être.Elle ne comptera pas. Elle se donnera.

    A fond. Sans fonds. Père inquiet.

    Alors cette nuit ,comme Doliprane, j’ai relu ce vieux tract, chaque mot a son importance : « Nous Voulons ».La première fois, c’était lors d’une visite au Musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin aujourd’hui fermé par précaution .Extrait :
    « Que l’idéal séculaire de Liberté-Egalité-Fraternité soit mis en pratique. »
    Signé par un homme qui ne se payait pas de mots.

      +33

    Alerter
    • Kiwixar // 15.03.2020 à 10h51

      De tout coeur avec vous (et tous les soignants), LBSSO.
      J’ai toujours la même peine de voir des gens en première ligne (soldats, soignants) être exposés inutilement en raison de l’incompétence crasse de personnel politique.

      Et oui, dès février, il fallait commander moins de LBD et plus de masques, matériel chirurgical, ventilateurs, etc.

        +36

      Alerter
      • LBSSO // 15.03.2020 à 15h00

        Merci @Kiwixar ,
        d’autant plus que sans enfants ( donc pas de contrainte de garde ) , jeune et sans maladie particulière , elle sera sollicitée plus que les autres m’ a-t-elle expliqué.Normalement demain lundi elle est de repos.Mais son service a peur de manquer d’effectif pour les raisons ci-dessus ( garde).Elle s’ est portée volontaire auprès de son cadre spontanément en cas de nécessité demain.Elle m’ a dit droit dans les yeux: « si y en a une qui doit être atteinte je serai la première ».Fierté bien sûr, pour elle ,son service et tous les soignants.
        J’écoutais cette nuit JP Cointet ,au sujet de son livre  » De Gaulle, portrait d’un soldat en politique ».Le journaliste questionne : « quelle est la différence entre un militaire et un soldat ? » . Pris au dépourvu, l’historien hésita.Pourtant vous avez raison , je me suis fait à cette occasion la même réflexion que vous, c’est simple: tous les soldats sont au front ,pas tous les militaires.
        Pour info : pic d’affluence de malades graves prévu selon eux mercredi .
        Pendant que je vous réponds, elle regarde si j’ai planté correctement le mimosa, son arbre préféré.
        Mais vous savez ce matin ,j’ai aussi téléphoné à des patrons de PME pour échanger. Certains ont craqué. Je ne l’aurais jamais cru.

          +11

        Alerter
  • chb // 15.03.2020 à 09h27

    Les masques stockés jusque là sont périmés : c’est l’élastique qui se distend au bout de quelques années.
    Alors système D : le tchador double épaisseur, ou, pour les américanophiles, le foulard de cow boy.

      +2

    Alerter
    • Chris // 15.03.2020 à 10h14

      Vous avez tout juste.
      Sauf que l’humidité expirée des poumons, laisse rapidement passer les indésirables. Le délai, selon le matériaux employé ne dépasserait pas 3 heures d’efficacité.

        +4

      Alerter
      • Narm // 15.03.2020 à 11h59

        oui mais notre medecin traitant à confirmé le foulard plié en deux mini, pour les visites de personnes agées nécessitant soins. Après, lavage. Mais contact réduit au MINIMUM
        c’est bien mieux que rien.
        les soignants à domicile, les infirmières, et leur famille, ça va être terrible

          +9

        Alerter
    • Papagateau // 15.03.2020 à 14h25

      Les masques lavables en tissus n’ont pas d’élastique mais des lacets de tissus : il faut faire un neuf de chaussures derrière la tête. Durée de conservation infini.

      L’argument des élastiques n’est qu’un « élément de langage » à pousser dans les médias.

        +3

      Alerter
  • isary // 15.03.2020 à 09h52

    je suis médecin généraliste.Aprés 30 ans à temps plein,je suis maintenant remplaçante régulière dans mon ancien cabinet,
    AUCUN masque FFP2,alors que j’ estime que nous devrions TOUS être masqués(professionnels FFP2) publics (masque simple) depuis déjà plus de 3 semaines ,rien nulle part,
    J’ai travaillé mardi dernier,surement la « pire » journée de mon exercice sur le plan quantité de travail et multiples tâches annexes administratives.Pourtant ,à une seule exception où j’ai eu un doute sur un corona pour un jeune enfant,rien à voir avec la pandémie actuelle,

    Comment allons nous continuer à nous occuper « correctement » des nourrissons,des vaccinations ,des suivis de grossesse,des chûtes,des alzhzeimer,des anxieux,des dépressifs,des diabétiques,des allergiques saisonniers ‘(qui vont commencer à tousser!!)bref,de tous nos patients qui nous occupent déjà environ 9h par jour,sans masque?COMMENT?
    Quant aux secrétaires,vont-elles accepter de prendre des risques pour leur santé sans masque ?
    Quelqu’un à des sources « sures » sur le fait que la France aurait expédié 17 tonnes de matériel médical en Chine à la mi février?

      +14

    Alerter
  • pseudo // 15.03.2020 à 10h12

    il me semblait qu’on avait donné des stocks aux chinois, je me trompe ? Il me semblait même que suite à l’appel à l’aide de l’italie, la chine à tout repackagé et vendu à l’italie = ) ce dernier point est à double vérifier, mais bon, ce serait tellement la normalité avec ces deux gouvernements fr et zh. tellement.

      +5

    Alerter
    • Kiwixar // 15.03.2020 à 10h49

      « la chine à tout repackagé et vendu à l’italie  »

      Vendu? Ca m’étonnerait fort. Les Chinois voient à long terme, notamment la nouvelle route de la soie arrivant en Italie, la possibilité que Salvini revienne au pouvoir, etc. Ils n’ont pas besoin de clopinettes en papier (euro), mais apprécient d’avoir des obligés. Et ce sont des sentimentaux (sinon ils ne seraient pas devenus communistes). Laissez l’avidité et la recherche de pognon court-terme aux anglo-saxons.

        +27

      Alerter
      • Alfred // 15.03.2020 à 14h16

        Ils ont bien été donnés par la chine.
        Ce sont bien des masques de fabrication française……………
        Quant à savoir si ce sont les masques de la triple buse qui sont revenu en Europe (c’est pareil hein..) faudrait creuser. ça vaut pas vraiment le coup non plus. c’est pas pire que les masques disponibles dans les bureaux de votes mais rationnés dans les services de santé.

          +8

        Alerter
    • ektin // 15.03.2020 à 23h31

      à pseudo, tout est bon , même le malheur des gens, pour vomir ton idéologie anti-communiste.

        +3

      Alerter
  • Christophe // 15.03.2020 à 10h52

    En date du 6 03 2020 notre medecin traitant navais toujours pas pu se fournir en masque ffp1 ni ffp2 il a du ressortir son masque fpp2 qu’il utilise depuis 2 mois ainsi qun vieux masque chirurgical neuf d’il ya deux ans… retrouvé dans son placard.
    de meme une seule bouteille de gel hydro alcoolique du fait d absence de consignes claires pour les medecins liberaux
    pourtant il a fait des demandes partout hopital ( collegues) et pharmacie!

    il est inquiet tant pour lui ses patients et sa mere qui a 78 ans seule et semi autonome qui ne sest pas faire ses courses et habite a 50km car il sent quil va devoir travailler en non stop et si un service a domicile est mis en place a sa demande et bien ils nauront pas sufisament de masque et gel hydro alcoolique pour la proteger des autres patients car il n’y en pas sufisament?!!

    Alors meme qu’en chine des services de la voirie aspergent tous les lieux publics et les rues de wuhan de produit antiviraux, la france na pas sufisemment de masque et de gel pour les aides soignants les auxilliaires de vie et les femme de menage ?

    Bon sang, nous sommes A Lille en 2020 !

      +13

    Alerter
  • Babar // 15.03.2020 à 10h59

    Dans mon coin de Seine et Marne à mi mars il est toujours impossible de se procurer de simples masques chirurgicaux et la moindre fiole de gel hydro alcoolique!

      +3

    Alerter
  • Suzanne // 15.03.2020 à 11h57

    Un article extrêmement intéressant de la Science Etonnante, qui explique très bien l’effet de seuil, ou comment le confinement peut provoquer une différence incroyable de nombre de contaminés, on ne s’imagine pas !!
    Il s’agit de modifier le nombre R0, qui est le produit du nombre de personnes qu’on va rencontrer tous les jours (C) multiplié par la probabilité qu’on leur passe le virus (P), multiplié par le nombre de jours pendant lesquels on a effectivement la maladie (D).
    Si ce nombre R0 est inférieur à 1, le nombre de malades diminue et l’épidémie passe. Si on est à 2 ou plus, ça explose et on pourrait en théorie avoir des millions de morts (c’est une modélisation, donc c’est seulement théorique).
    Donc R0 = C*P*D
    Facile de voir qu’on ne peut pas modifier D, donc on ne peut que modifier P en maintenant une distance stricte et C en se confinant.

    https://sciencetonnante.wordpress.com/2020/03/12/epidemie-nuage-radioactif-et-distanciation-sociale/?fbclid=IwAR09YO3y30sHe3ELyvtSdMwgDelFLmjIa5AlqfkoRg_1Ew6HA1wGKQE3z_M

    Juste un petit détail pour finir : j’étais obligée de sortir hier, je l’ai donc fait rapidement, et ce faisant je suis passée devant plusieurs restaurants réputés de mon quartier, ils étaient PLEINS A CRAQUER. IL n’y aurait pas de quoi, par hasard, se taper la tête contre les murs? Je dis ça comme ça…

      +10

    Alerter
    • Alfred // 15.03.2020 à 12h03

      Bienvenue au club. C’est à tomber les bras. Au mieux on vous ricanne au visage au pire on vous insulte. « Mais qu’est que vous êtes anxiogène Suzanne ». Ce qui est anxiogène c’est moins les mécanismes du virus que la mécanique humaine.

        +10

      Alerter
      • Suzanne // 15.03.2020 à 12h32

        Absolument ! Florilège de ce que j’ai entendu hier, pendant les discussions que j’ai été obligée d’avoir, je m’en serais bien passée : « je ne suis pas du tout inquiète », « oh moi je n’écoute plus la télé là-dessus, ils radotent », « la grippe a fait X… morts cet hiver », « c’est inacceptable, ils ont bloqué les avions pour mon retour de vacances » (son retour de vacances !!!).
        Enervée je suis.
        Bon courage pour tout, en tout cas, Alfred, et pour votre entourage.

          +8

        Alerter
        • Anouchka // 15.03.2020 à 17h04

          J’ai l’impression que c’est de bon ton dans une certaine société d’être sceptique par rapport à ces mesures de prévention et de pester contre l’annulation de toutes leur diverses sauteries.
          J’ai été Particulièrement scandalisée par Carla Bruni et son mime indigne d’un malade du Coronavirus ! Elle s’est excusée en disant qu’elle ne pensait pas être filmée !!! Ah bon parce que ça change quelque chose?!
          On a envie de lui souhaiter d’être bien malade et d’en baver (un peu)!!!

            +4

          Alerter
    • jp // 15.03.2020 à 15h37

      les cafés et les restaurant avaient le droit d’être ouverts jusqu’à minuit. A partir d’aujourd’hui ils sont fermés.

        +0

      Alerter
  • Narm // 15.03.2020 à 12h04

    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/actualites-du-ministere/informations-coronavirus-covid-19/coronavirus-declarations-du-ministre-et-de-la-porte-parole/article/envoi-de-fret-medical-en-solidarite-avec-la-chine-a-destination-des-structures

    « Un Airbus A 380 affrété par la France a décollé ce soir de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle à destination de Wuhan. Cet appareil transporte des équipements médicaux dédiés à la lutte contre le coronavirus destinés aux personnels soignants mobilisés, qui luttent contre l’épidémie de Coronavirus.

    Ce fret de solidarité de 17 tonnes comprend notamment des combinaisons médicales de protection, des masques, des gants et des produits désinfectants. »

      +6

    Alerter
  • Myrkur34 // 15.03.2020 à 12h19

    En fait s’il n’y a plus de stocks permanents de masques en prévention, c’est qu’ils ont une date de péremption et que cela coûte pour les « comptables » qui nous gouvernent, tout simplement.

    Quant à Agnés Buzyn, j’ai vu à la tv la passation au ministère de la Santé avec la petite larme au coin de l’oeil, genre on l’arrachait à sa famille limite Laura Ingalls….Bon à part çà et détruire consciencieusement l’hôpital public (bed management et T2A), quoi d’autre ????

      +7

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 15.03.2020 à 12h53

    Ca tombe bien a propos de masques indispensables en ces moments « épidémiques », une des rares usines a fermée en 2018 délocalisée en Tunisie pour augmenter les profits de l’entreprise :

    ..« le groupe Honeywell a annoncé la fermeture du site de Plaintel. L’usine fabriquait des masques respiratoires jetables depuis 44 ans. La production est délocalisée en Tunisie, afin d’augmenter les profits du groupe. :
    https://amp-ouest–france-fr.cdn.ampproject.org/v/s/amp.ouest-france.fr/bretagne/plaintel-22940/cotes-d-armor-38-emplois-menaces-honeywell-le-fabricant-de-masques-plaintel-5764734
    Vous la voyez l’irresponsabilité de ces élites, élus qui délocalisent sans cesse, au nom du profit, des centaines d’entreprises essentielles,qui mine l’autonomie du pays ?

    A force de tout envoyer « ailleurs » dans des pays pauvres à faibles couts de salaires ?? Idem pour les médicaments, ou les usines sont pratiquement délocalisées à l’étranger pour faire baisser les couts salariaux ou les « charges » ?
    C’est plus possible, nous sommes en danger !!

      +16

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 15.03.2020 à 13h12

    Surtout que ces masques désormais impossibles à trouver sont souvent fabriqué en …Chine ! :

    Jérôme Gobbesso en explique les raisons dans Le Parisien : « Les fabricants français manquent de matière première, fabriquée elle-même en Asie » et révèle l’existence d’un marché parallèle « où le prix du masque est passé de 30 centimes habituellement à 2,50 euros ».
    https://www.laprovence.com/article/societe/5907858/coronavirus-les-prix-des-masques-chirurgicaux-explosent-mais-ne-protegent-pas-de-la-contamination.html
    Donc la France a envoyé en Chine, des masques fabriqués chez eux que nous avions acheté. Et maintenant la Chine va nous renvoyer ces stocks de masques en soutient officiel humanitaire. Comme en Italie qui n’a pu compter sur l’Union Européenne !!
    Donc a quoi sert elle cette Union Européenne ???

      +14

    Alerter
    • isary // 15.03.2020 à 17h30

      eh bien à rien!!qui eut cru que c’est un »truc » invisible à l’ oeil nu qui montrerait son indigence….

        +2

      Alerter
  • Pierre Bacara // 15.03.2020 à 17h43
    • Alfred // 15.03.2020 à 18h16

      Je ne sais pas pourquoi vous mettez ce site: les bandeaux vous sont personnels en fonction de VOTRE navigation donc vous ne montrez rien. Mais surtout vous allez contribuer à démunir des gens qui en ont vraiment besoin.
      Par ailleurs faites attention – 1 il n’est pas certain que la nébulisation ne participe pas à la circulation du virus (sur les particules en suspension) 2- certains médicaments affaiblissent face au virus.
      Je pense que la modération devrait effacer ce message (dont l’utilité n’est pas évidente mais qui peut porter un préjudice concret). Désolé.

        +3

      Alerter
      • Pierre Bacara // 15.03.2020 à 19h24

        J’ai cru à tort qu’assortir cette URL de son commentaire était superflu mais je me suis peut-être trompé. Le voici :

        « Un distributeur français confirme l’absence de stocks de masques dans le pays ». Seul le bandeau contient l’information significative, le reste de la page ne présentant pas d’intérêt dans le contexte du sujet de la page web.

        Quant à la nébulisation (hors de la problématique directe de la propagation du virus), je vous invite tout à fait cordialement à vous renseigner plus avant.

          +2

        Alerter
      • Pierre Bacara // 15.03.2020 à 20h04

        « […] vous allez contribuer à démunir des gens qui en ont vraiment besoin […] ».

        Votre commentaire m’incite à croire que le contenu de mon post ne saute effectivement pas aux yeux, et que sa partie inutile (le contenu même de la page web) pourrait contribuer à inciter le public à recourir aux sites de grossistes dédiés aux professionnels.

        Compte tenu de la situation en France (en l’occcurence pénurie de masques pour les personnels soignants), je suis d’avis que votre suggestion de supprimer mon post est pertinente.

        Je me joins donc à vous pour suggérer à la modération de le supprimer.

          +1

        Alerter
  • Denis // 15.03.2020 à 18h25

    Tout n’est pas négatif:

    La France, troisième exportateur mondial d’armement

    Les industriels français de la défense ont vu leur part de marché croître de près d’un point à 6,7 %, sur la période 2013-2017 par rapport à 2008-2012, selon le Sipri.

    Voilà une information qui fait chaud au cœur!
    On est rassuré!

      +3

    Alerter
    • weilan // 15.03.2020 à 21h06

      Tout n’est pas négatif en effet.

      Nos forces de l’ordre ont des stocks incroyable de grenades lacrymogènes, de grenades de désencerclement, etc…

        +10

      Alerter
  • kerk // 15.03.2020 à 19h06

    Formidable ! On manque de tout et on ne se prépare pas plus. Je ne sais pas trop comment me sentir ce soir entre la colère et la peine. Je me retrouve cloîtrée (à juste titre!) avec mes enfants à la maison. Je manque de tout pour les nourrir cette semaine puisque nous ne sommes pas allés au marché, les stock des drives où je commande sont à sec et il faut assurer deux fois plus de repas…
    Et le pompon, c’est mon mari qui va bosser avec au moins la moitié de son entreprise. Il est dans la banque/logement, c’est dire si c’est indispensable. Le type qui a eu l’idée lumineuse de mettre en place un demi-confinement, juste bravo ! Il fallait bien être français « libreentrepreneur » pour inventer un truc pareil ! C’est criminel tout bonnement.

      +1

    Alerter
  • Marden // 15.03.2020 à 20h04

    Il faut que les différents syndicats des personnels de santé intentent une « class action » à l’encontre de Mme Buzin pour mise en danger de la vie d’autrui par négligence.

      +4

    Alerter
  • clauzip12 // 16.03.2020 à 00h00

    Ce qui se passe coté pouvoir n’est que le résultat attendu de financiers dont la vision de la société est celle portée au tableau excel de gestion.
    Mais un peu en rajouter à juste titre.
    Un haut fonctionnaire qui,après quelques années passées dans l’administration,part faire du pantouflage dans une grosse banque et enfin ,qui se retrouve par on ne sait quel hasard au secrétariat de la présidence de la république,qui gouvernement après gouvernement est nommé ministre des finances ,je continue ,qui après un lobby in colossal ,avec l’argent public se retrouve président de la république avec 20% des voix et sans jamais avoir géré une collectivité(sans jamais s’y être présenté)
    Est il possible de s’étonner quand ,il y a manifestement une pensée idéologique qui ne donne place à l’humain.
    Un ancien ministre à dit:malheur au peuple qui a donné les pouvoirs à un gamin!
    En etant rationnel on doit penser qu’il n’est pas arrivé par ses seules qualités.
    Mais pour qui donc travaille t il?Pas pour nous ,les citoyens,c’est sur!

      +5

    Alerter
  • VINEL // 16.03.2020 à 16h25

    le gouvernement à coonsciencê que s’il y a un danger,c’est eux.
    En effet la distance qu’il maintiennent entre eux et la population est tel qu’ils n’ont pas besoin de masques ,tellement tout ce qui est populaire pu!
    Au plan pratique, depuis 3 présidences le principe du flux tendu a été mis en place,les immobilisations ,ça coute de l’or!Quelques masque pour les tenors du gouvernement ,à priori selon eux ,devaient suffire.
    Vraiment les gouvernants actuels n’ont qu’un catéchisme,lenéolibéralisme.
    Ils n’ont jamais eu la pensée du commun,de l’interet général,c’est une évidence et pour tant ,c’est l’axe majeur de l’action d’un président de la République française.
    Ses pensées sont allées à Black rock avec lequel la reforme des retraites tant urgentes était associée.
    Mais,nous n’avons pas tout vu,les deux dernières années du mandat vont être terrible pour nous.
    Mais ,pourra t il finir son mandat tant son inaptitude est manifeste!

      +1

    Alerter
  • serge // 16.03.2020 à 17h13

    C’est plus grave encore que cela. Même sans masque ffp2 ou gants jetables, les pharmacies n’ont plus d’alcool à 90°, ne vendent pas d’eau distillée juste gardée pour leurs préparations, plus d’HE, plus d’antalgiques,etc… On est directement passé en pays du tiers monde ne serait-ce que pour fabriquer nos propres nettoyants. Alors on peut imaginer pour les sites hospitaliers…

      +3

    Alerter
  • Clode // 17.03.2020 à 23h19

    Les magasins d’alimentation et les marchés de plein air regorgent de nourriture.
    Si le manque d’anticipation de nos gouvernants peut être questionné, on ne peut vraiment pas y ajouter la pénurie alimentaire

      +0

    Alerter
  • Nicolas // 18.03.2020 à 00h11

    J’ai lu un truc qui me semble assez vrai
    Je tiens à souligner que ce n’est pas de moi mais j approuve cette comparaison

    Les neo libéraux finalement ce sont des termites
    Les termites ça ronge un arbre de l intérieur sans que personne ne le remarque petit à petit lentement
    On croit cet arbre grand et fort jusqu au moment où un choc extérieur frappe cet arbre et que celui ci s effondre au sol
    Et on découvre avec stupeur que l arbre était pourri

      +1

    Alerter
  • yoregolf // 21.03.2020 à 01h26

    Je pense que depuis,pas mal d’années les gestions comptables de la santé ont conduit à des dysfonctionnements qui deviennent criminels; on expose nos soignants au virus alors qu’ils réclament à corps et à cri le minimum pour se protéger; mais nos politiques plus enclins à détruire le système de santé en le privant de moyens et en le faisant fonctionner comme une entreprise qu’à assurer la survie de ses citoyens nous ont conduits à cette situation catastrophique. J’espère que quand ils devront faire le tri des ceux qu’ils doivent sauver ils laisseront de côté ces fossoyeurs de notre hôpital public. Mme Buzyn a bonne mine de dire qu’elle avait prévenu le gouvernement de ce qui allait se passer !! en bon capitaine d’un navire, elle a abandonné le bâteau au moment de la tempête pour satisfaire ses ambitions personnelles; elle verse une larme, non par compassion , mais parce qu’elle s’est ramassée aux élections parisiennes (qui au passage n’auraient jamais du se tenir) et qu’elle sent que l’on va lui demander des comptes sur les soi disants stocks de masques qu’elle prétendait (en bafouillant honteusement) disponibles sur son initiative.
    Ou elle devra rendre des comptes et si aujourd’hui elle veut aider ses confrère médecins, c’est en restant chez elle qu’elle leur sera le plus utile; elle a assez montré son niveau d’incompétence.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications