Les Crises Les Crises
14.mars.202014.3.2020 // Les Crises

Comment Larcher et Fabius ont empêché Macron de reporter les Municipales

Merci 6486
J'envoie

OB : INCROYABLE, la Droite a forcé Macron à maintenir les municipales, celui-ci n’ayant pas été soutenu par Laurent Fabius – on n’en attendait pas moins de l’homme du sang contaminé.

EDIT 15/03 : Le Conseil constitutionnel a démenti avoir été consulté – tout le moins officiellement.

Source : Cécile Cornudet, Les Echos, 12/03/2020

Par souci de cohérence avec ses mesures de confinement, Emmanuel Macron a souhaité reporter les élections municipales… Avant d’être contraint d’y renoncer.

C’est l’histoire folle des élections municipales 2020 . Perturbées par l’arrivée du coronavirus , menacées d’une abstention record, reportées virtuellement le temps d’une journée, et finalement maintenues par le jeu des acteurs institutionnels. Emmanuel Macron s’est trouvé empêché par Gérard Larcher, président du Sénat, et Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel, de décaler le scrutin pour cause de mobilisation générale contre l’épidémie.

En milieu de journée, ce jeudi, l’exécutif, qui a écouté les scientifiques, change de doctrine. La France n’a pas dix jours de retard sur l’Italie ; elle n’en a que quatre ou cinq. Il faut donc frapper fort pour « protéger les personnes vulnérables et l’hôpital »et suivre l’Italie sur des mesures de confinement.

Mais peut-on dire aux enfants de rester chez eux et aux salariés d’opter pour le télétravail tout en accueillant les électeurs deux dimanches de suite dans des bureaux de vote ? Impossible, juge Emmanuel Macron, question de cohérence et d’efficacité. Il décide de reporter le scrutin pour circonstances exceptionnelles, avertit ses ministres, commence à consulter experts juridiques et politiques, et annonce sa décision aux scientifiques. Fin du premier acte. Il ne durera pas longtemps.

Trop tard ?

Très vite, la droite s’insurge, Gérard Larcher en tête, qui s’oppose au report des élections ; Christian Jacob et François Baroin en appui. Le Premier ministre, qui recevait les chefs de parti le matin pour parler municipales, n’a pas abordé le sujet avec eux, s’indignent-ils. Ce serait un « déni de démocratie », une façon pour En Marche d’éviter une élection difficile, voire un « coup d’Etat » si l’article 16 de la Constitution, qui donne quasi les pleins pouvoirs au président de la République, était déclenché. Le monde politique est en ébullition, la pression monte.

En fin de journée, elle l’emporte. L’exécutif consulte le Conseil constitutionnel pour tester sa réaction en cas de recours contre sa décision… La réponse met fin à l’opération : la juridiction ne le suivra pas forcément, elle ne donne aucune garantie.

Emmanuel Macron revient au point de départ. Sans doute était-il trop tard pour tout chambouler au dernier moment, ou le président n’était-il pas suffisamment fort pour l’imposer. Fût-ce au nom de l’intérêt général. Le scrutin est maintenu. « Il est important dans ce moment d’assurer la continuité de la vie démocratique », affirme-t-il le soir à la télévision. Ce sont les scientifiques qui l’ont dit, assure-t-il.

Source : Cécile Cornudet, Les Echos, 12/03/2020


Cette est tout-à-fait cohérente avec ces informations du Canard Enchaîné quant à la qualité de l’information et à la hauteur de vue de tous ces gens :

Rappel : on parle d’une maladie qui cause actuellement des taux de mortalité de 10 à 20 % chez les plus de 80 ans malades (et c’est leur propre électorat !)…

Commentaire recommandé

jp418 // 13.03.2020 à 08h22

Bonjour, il y a plein de voies de contamination possibles :
pour aller au bureau de vote dans les grandes villes => transports en commun
dans la file d’attente pour entrer dans les bureaux de vote
la/les poignées de portes
les bulletins
les rideaux de l’isoloir
les stylos dans l’isoloir
les stylos pour signer le registre
et j’en oublie probablement

Les personnes tenant les bureaux de vote peuvent relativement bien se protéger et ne pas contaminer les autres en évitant les contacts rapprochés avec les gens. Le risque est surtout la contamination des gens entre eux via la relative promiscuité dans les lieux d’attente et via le mobilier qu’il vont utiliser en commun.

Je trouve çà personnellement complètement incohérent de maintenir les élections dans cette situation.

98 réactions et commentaires

  • Fritz // 13.03.2020 à 07h20

    J’ai plusieurs fois tenu un bureau de vote, comme assesseur, et je confirme que les personnes âgées sont assidues lors des élections, même celles qui ont du mal à se déplacer. Fallait-il annuler les municipales et consigner les électeurs chez eux ? Je n’en sais rien. Manipuler des enveloppes et des bulletins, pour les électeurs comme pour les scrutateurs, me semble moins risqué que de serrer rituellement la main du président du bureau.

    Les appels à l’abstention ne vont pas dissuader des vieux électeurs de changer leurs habitudes, cela risque même de renforcer leur poids déjà considérable dans l’électorat, en dissuadant les citoyens plus jeunes.

    Larcher a pris une grosse responsabilité, mais il a aussi joué son rôle de contrepoids au pouvoir exécutif. Dimanche, j’irai voter, et j’irai dépouiller les voix, en prenant garde à ne contaminer personne.

    J’ai peut-être tort… dites-le moi, poliment si possible.

      +33

    Alerter
    • Malbrough // 13.03.2020 à 08h07

      Même celles qui ont du mal à se déplacer …
      Pô grave !
      Combien de fois ai-je vu les équipes municipales sortantes aller chercher en minibus les gens en maisons de retraite ….!
      Par contre , le vote dans les Ehpad , laissés paraît-il à la responsabilité des directeurs ,via une tutelle , ça me laisse perplexe .
      Entre autre parce que les Ehpad ont pour objet les démences séniles (Alzheimer pour simplifier).
      PS : le choix de reporter les élections , à ce jour de développement de l’épidémie , m’apparaissait le plus judicieux , mais il aurait fallu une « union nationale » politique pour en décider .
      Faute de quoi …???
      Meilleurs voeux de santé à G. Larcher et à L. Fabius….
      La politique politicienne n’a pas fini d’embrumer la démocratie , enfin ce qu’il en reste .
      La question est donc posée : faut il boycotter ces élections ?

        +28

      Alerter
      • Hub // 14.03.2020 à 12h14

        La réponse est OUI pour moi.
        – par soucis de cohérence avec les autres principes de précaution en vigueur,
        – pour montrer à ceux qui habitent sur la planète du pouvoir que le citoyen a un peu plus de cohérence et préfère sa santé
        – et en cohérence avec un sentiment qui gronde depuis quelques temps parce que je ne veux plus cautionner ce système
        🙂

          +7

        Alerter
    • Véro // 13.03.2020 à 08h14

      Personne ne pourrait dire si vous avez raison ou tort parce que personne ne lit dans les boules de cristal.
      J’irai voter moi aussi. Je n’habite pas dans une zone très touchée. Et en prenant des précautions .

        +11

      Alerter
    • jp418 // 13.03.2020 à 08h22

      Bonjour, il y a plein de voies de contamination possibles :
      pour aller au bureau de vote dans les grandes villes => transports en commun
      dans la file d’attente pour entrer dans les bureaux de vote
      la/les poignées de portes
      les bulletins
      les rideaux de l’isoloir
      les stylos dans l’isoloir
      les stylos pour signer le registre
      et j’en oublie probablement

      Les personnes tenant les bureaux de vote peuvent relativement bien se protéger et ne pas contaminer les autres en évitant les contacts rapprochés avec les gens. Le risque est surtout la contamination des gens entre eux via la relative promiscuité dans les lieux d’attente et via le mobilier qu’il vont utiliser en commun.

      Je trouve çà personnellement complètement incohérent de maintenir les élections dans cette situation.

        +68

      Alerter
    • Philnomade // 13.03.2020 à 09h05

      C’est être dans le déni de cette pandémie je pense que d’aller voter. C’est ne pas comprendre que limiter ses déplacements au vital sert la cause commune. Cela n’est que le miroir de notre comportement face à l’urgence écologique face à notre planète. Nos arguments viennent justifier nos incohérences, même les plus mortifère.

        +30

      Alerter
    • Alfred // 13.03.2020 à 09h23

      Fritz je vous estime mais je pense que vous faites une grave erreur. Pour vous même et pour les autres. Ce scrutin stupide sera probablement invalidé mais c’est bien le moindre de nos problèmes. Notre système n’est absolument pas prêt à affronter les mois qui viennent.
      Quasiment aucune des équipes qui va sortir de ces stupides municipales ne sera apte à affronter la situation (sans compter la passation de pouvoir). J’en ai un peu marre de me faire traiter de tous les noms alors j’ai pas trop envie d’écrire cela. J’insiste par ce que j’estime ce qui transparaît de vous (mais si nous ne sommes pas toujours d’accord). Dans un mois vous regretterez d’être allé brasser du vent
      en ayant concrètement étalé la merde reelle. Cordialement…

        +52

      Alerter
    • christian gedeon // 13.03.2020 à 10h38

      Raison,tout à fait raison en fait,cher Fritz. Masques à l’appui…(mais on ne peut pas,c’est interdit dans un bureau de vote).

        +1

      Alerter
      • isary // 14.03.2020 à 15h31

        mais surtout,il n’y a pas de masque!!!

        nous devrions tous être masqués depuis plus de 3 semaines déjà,

        il suffisait de décaler ce scrutin de 6 mois par exemple

          +6

        Alerter
    • Suzanne // 13.03.2020 à 11h37

      Cher Fritz, je comprends très bien votre implication et votre courage, et je partage avec vous un grand désir de contrer ce gouvernement en votant. Mais cependant… oui, je pense que vous avez tort, surtout en tant qu’assesseur où vous allez être confronté à des tas d’occasion de contact non forcément prévus. Où vous pourrez donc être contaminé, puis contaminer d’autres personnes.
      C’est moche, très moche, cette histoire, mais oui, je pense qu’il faut maintenant être très sérieux et opérer le maximum de confinement, pendant deux ou trois semaines au moins. Tant pis pour les élections.

        +27

      Alerter
      • LBSSO // 13.03.2020 à 18h17

        « Coûte que coûte ».Une expression bien partagée.

        Outre que les raisons qui amènent @Fritz à aller voter ne sont pas claires et en contradiction avec ses commentaires précédents, ce que je peux lire plus largement confirme qu’ il existe deux attitudes contestables .

        _ Ceux qui font passer les intérêts économiques avant le bien-être d’une population.Ils la laissent circuler afin de maintenir le courant d’affaires.Ils sont souvent décriés à raison ici.
        Mais tout autant :
        _ ceux qui donnent la priorité à leurs convictions politiques plutôt qu’ au bonheur -à la santé – de leurs compatriotes.Ils iront voter pour montrer leur mécontentement ou au contraire défendre l’homme providentiel « coûte que coûte ». Par contre ,ceux-là sont souvent épargnés par les critiques.

        « Courageux  » ? Vraiment ?

          +7

        Alerter
        • Narm // 13.03.2020 à 21h23

          et donc, on laisse les election se fausser complètement ?

            +3

          Alerter
          • Jahzzzz // 14.03.2020 à 02h46

            Il n’y aura pas de 2nd tour, de toute façon

              +8

            Alerter
          • LBSSO // 14.03.2020 à 06h55

            Victimes collatérales .

            Vous illustrez ,@Narm, mon commentaire magnifiquement.
            Pour ne pas fausser une élection , vous préférez aller voter ,si tel est votre choix, en risquant de contribuer à la diffusion d’une infection et/ou d’en être victime et/ou de surcharger les services hospitaliers aux dépens d’autres malades ?
            C’est en ces termes qu’il faut s’interroger je crois.

              +6

            Alerter
            • Narm // 14.03.2020 à 11h45

              je parle, fausser dans tous les cas.
              En aucun cas le scrutin sera représentatif.
              Ni maintenant, ni si des elections sont faites plus tard.
              Le monde a basculé
              comme je le dit dzns la revue de presse, c’est un boomerang généralisé
              gestion de la santé, mondialisation, environnement, europe, les us remis en cause, le 3%
              Tout a explosé d’un coup

              pour le vote, je laisse chacun a ses choix. Y aller ou pas, de toutes façon ça sera faussé. Je n’encourrage certainement pas à y aller, surtout là où il y a du monde. Moi j’irais, dans les premiers, car j’habite en campagne. Le risque sera identique à me rendre chez le boulanger.

                +5

              Alerter
            • Fritz // 14.03.2020 à 21h41

              Merci pour vos sous-entendus, @LBSSO. Et bravo aux pétochards qui relaient la panique, comme aux militants de « l’abstentionnisme révolutionnaire » (ironie). Je persiste et signe : j’irai voter et dépouiller le scrutin demain, et sans masque. J’ajoute que je parle toujours à distance décente de mes interlocuteurs, et que je ne leur postillonne pas au visage.

                +1

              Alerter
            • Narm // 14.03.2020 à 23h38

              pétochard ?
              il s’agit peut etre de vie ou de mort et de transmission aux autres.
              C’est assez dangeureux pour être signalé.
              Notre médecin traitant est vraiment pessimiste. On effleur le frein et le mur est devant nous.mais protégez les autres. merci
              Faites ce que vous voulez, mais s’il y a un seul malade au bureau de vote, ça en contaminera d’autres.
              https://www.les-crises.fr/olivier-berruyer-gestion-du-coronavirus-la-france-est-le-pire-eleve-de-la-planete/

                +1

              Alerter
    • Bats0 // 13.03.2020 à 11h46

      « Manipuler des enveloppes et des bulletins, pour les électeurs comme pour les scrutateurs, me semble moins risqué que de serrer rituellement la main du président du bureau »
      La sagesse serait que vous soyez bien équipé, au moins niveau respiratoire, et même au niveau des mains (ma fille me disait que ce matin, elle a utilisé des gants jetables pour faire ses courses; n’en déplaise à ceux qui étaient étonnés par son comportement).
      Moi, pour ma part, la soixantaine, et mon emphysème pulmonaire, la prudence sera l’abstention, même si je me situe dans un endroit pas trop exposé.

        +12

      Alerter
    • Patrick // 13.03.2020 à 12h01

       » Manipuler des enveloppes et des bulletins, pour les électeurs comme pour les scrutateurs, me semble moins risqué que de serrer rituellement la main du président du bureau.  »

      ›› A lire d’urgence si ce n’est déjà fait : https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Elections-municipales-2020/Organisation-des-elections-municipales-des-15-et-22-mars-2020-en-situation-d-epidemie-de-coronavirus-COVID-19

      ›› Le meilleur service que vous pourriez rendre à vos concitoyens c’est de ne pas vous déplacer, de rendre impossible le vote en convainquant vos co-assesseurs de faire de même

      ›› Outre le fait de ne pas accélérer la pandémie, il faut avoir conscience que ce n’est absolument pas le moment de changer les équipes municipales. Mais alors pas du tout !

        +21

      Alerter
    • ektin // 13.03.2020 à 15h35

      Non tu as raison,Fritz … du point de vue du slogan « élections=piège à c.ns ». En effet ce scrutin va permettre de réduire drastiquement le troupeau des veau-tants.

        +8

      Alerter
      • R.C. // 14.03.2020 à 22h08

        … et accroître considérablement le troupeau des moutons tondus par l’oligarchie régnante.
        Oui, il convient de se montrer (raisonnablement) prudents, mais céder à la panique et à la paranoïa n’a jamais sauvé l’homme d’aucun danger.

          +2

        Alerter
    • eagleyes // 14.03.2020 à 00h59

      pour info, les iraniens ont maintenu les élections, ils s’en mordent encore les doigts :
      Le virus peut rester viable « dans les aérosols jusqu’à 3 heures, jusqu’à 4 heures sur cuivre, jusqu’à 24 heures sur carton et jusqu’à 2-3 jours sur plastique et acier inoxydable » selon une étude de Princeton en attente d’examen par les pairs
      https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.09.20033217v2
      Une étude chinoise annonce aussi que dans les bus, des contaminations ont étés constatées à plus de 4 m de distance par aérosol.
      Maintenant à vous de voir

        +8

      Alerter
    • Jahzzzz // 14.03.2020 à 02h51

      Ça ne sert à rien d’aller voter, il n’y aura pas de 2nd tour, le nombre de malades évoluant de manière exponentielle, dans une semaine le discours politique sera tout autre que ce qu’il est aujourd’hui (vous remarquerez qu’il est déjà plus alarmiste qu’il y a une semaine).

      La seule chose à laquelle aller voter contribuera, c’est de propager davantage le virus.

      On discutera de politique politicienne et du budget de la piscine municipale une autre fois….

        +10

      Alerter
    • Appolinaire // 14.03.2020 à 18h52

      Bien sûr que vous avez tort et vous le savez déjà. Personne ne doit se présenter et participer à cette connerie monumentale !

        +5

      Alerter
    • sylv // 14.03.2020 à 20h13

      Bonjour,

      Je ne suis pas sur que les anciens iront en nombre du fait que leurs enfants tels que moi même et beaucoup d’autres dans mon entourage familial, professionnel, amical leur demande de ne pas aller voter, ce à quoi ils acquiescent.
      Et pourquoi iraient-ils? Car les raisons de ce non report des élections est purement politique politicienne.
      Ensuite une étude allemande sur les précédents coronavirus indique que la bébête peut vivre jusqu’à 9 jours sur les surfaces et plus selon le taux d’humidité et la température.
      Je n’irai moi même pas voter car l’incohérence des politiques me révolte tout bonnement.
      Je vis dans les Alpes Maritimes près de Nice. Côté italien nul ne peut entrer sur son territoire. Côté français open Doors.
      Chercher l’erreur. Un copain italien s’en étonne. Il est lui confiné pour un mois au moins dans son appartement avec sa petite famille, excepté pour faire quelques courses.
      Le comportement des politiques est ahurissant et comme toujours n’auront aucun compte à rendre si l’épidémie prend les proportions italiennes.
      Souhaitons simplement que nous n’ayons pas à vivre ce qu’endure le peuple italien.

      Cordialement

        +4

      Alerter
    • Ben // 14.03.2020 à 22h46

      Oui, vous avez tort. C’est même irresponsable.
      Je n’avais même pas pensé à ça : vous allez toucher tous les bulletins. Contamination assurée. Pas forcément un drame car vous l êtes peut-être déjà. Mais parmi tous les assesseurs de France, une bonne partie se fera contaminer demain.
      C’est a l’image de tout le reste : petits dégâts individuels, énormes conséquences collectives. Par ces temps d’individualisme frénétique, c’est le pire des pièges.

        +4

      Alerter
    • Xuan // 14.03.2020 à 23h27

      Eh bien oui, vous avez tort, et je ne vous le dis pas méchamment parce que ce n’est pas vous qui avez pris cette décision.
      Combien vont venir avec un masque alors qu’on nous a seriné qu’ils ne servent à rien ?
      Du reste il n’y en a pas, la France sait le risque d’épidémie depuis deux mois mais tout en disant « on est prêts », on n’a rien préparé, les magasin de bricolage ont été dévalisés et la seule ressource consiste à plier des sopalin en accordéon ou prendre un filtre à café.
      Faire contrepoids pour entraver une mesure de salubrité publique, au nom d’une démocratie qui peut quand même attendre deux mois, c’est une caricature de démocratie.
      En Chine il paraît qu’il n’y a pas de démocratie mais ce sont les intérêts publics qui ont primé sur toute autre considération. Et la démocratie c’est l’intérêt supérieur du peuple selon moi.
      Quant à Fabius mieux vaut ne pas trop en parler encore une fois « responsable mais pas coupable ».

        +4

      Alerter
    • Lioneldu37 // 15.03.2020 à 05h39

      Incohérence des politiques de tout bord, il faudra penser Mesdames, Messieurs à prendre de la hauteur. On attend depuis un certain temps.

        +1

      Alerter
    • Lamarck // 15.03.2020 à 08h42

      Oui vous avez tord, mille fois tord, vous prenez un risque pour vous même ,ça c’est votre affaire, et vous prenez un risque pour les autres et vous n’en avez pas le droit.
      Vous dites que vous ferez attention , qu’elle légèreté dans des circonstances aussi graves et dramatiques

        +0

      Alerter
  • rafades // 13.03.2020 à 07h31

    Reporter les élections municipales quand on a pas voulu donner trois semaines de plus à l’Assemblée Nationale pour étudier une réforme des retraites très contestée et qu’on a sorti le 49.3 … Reporter les municipales sans reporter l’étude de la réforme des retraites après avoir sorti le 49.3.

    Le 49.3 était déjà une sorte de suicide politique, mais là, je ne sais comment cela aurait été perçu. Triple autosuicide politique ? Il n’avait pas le choix, le Macron, a cause de l’épisode précédent (49.3).

    Moi j’irais voter. De très bon matin, avec mon stylo, sans serrer de mains et en rentrant me les laver direct après. Et j’éviterais de coller les personnes de trop près, mais c’est pareil quand on fait ses courses.

      +21

    Alerter
    • LibEgaFra // 13.03.2020 à 10h21

      Si quelqu’un tousse dans l bureau de vote expectorant (ou non) des milliards de virus, je me demande comment vont réagir les gens présents…

        +9

      Alerter
      • LibEgaFra // 13.03.2020 à 10h26

        Le second problème, c’est qu’il y a un second tour aussi. Enfin pas chez moi, ouf!

        Mais pour les grandes villes… avec la progression de l’épidémie, et une incubation de 5 jours… ça risque d’être « intéressant »… pour les épidémiologistes… beaucoup moins pour les personnes âgées.

          +20

        Alerter
      • R.C. // 14.03.2020 à 22h40

        Ça fait des années que tout un tas de gens dans le métro toussent, éternuent, crachent, pètent et posent des mains douteuses un peu partout, transmettant ainsi des myriades de microbes et de virus.
        Qui s’en souciait jusqu’à présent ?

          +1

        Alerter
        • gracques // 14.03.2020 à 23h30

          Heu…. t’es demeure ou quoi’? Sérieux ? En 1917 aussi on ne craignait pas trop,la grippe ! La guerre etait pire… Resultat….
          Mais bon l’histoire se fait avec les survivants et on sait tous qu’en fait on ne droit pas à la mort.

          A sa mort.

            +4

          Alerter
  • Fritz // 13.03.2020 à 07h36

    Naturellement, Larcher a privilégié ses intérêts politiciens. L’UMP et son avatar « LR », c’est d’abord un parti de retraités.

    Heureusement, nos députés donnent l’exemple : http://www.leparisien.fr/politique/coronavirus-dix-deputes-desormais-contamines-12-03-2020-8278785.php (10 sur 577 = 1,7 % : appliqué à la population française, cela donne 1 125 000 contaminés). Si M. Reitzer devait décéder, la triste nouvelle sera publiée après le scrutin ?

      +13

    Alerter
    • Lalaz // 13.03.2020 à 15h05

      Je croyais qu’on ne testait que les cas graves? Et les politiques testés négatifs, pourquoi ont-ils été testés?

        +14

      Alerter
  • K // 13.03.2020 à 07h47

    Autant on peut comprendre les Japonais qui ne veulent pas annuler les Jeux Olympiques de Tokyo qu’ils attendent depuis 50 ans et pour lesquels ils ont dépensé des dizaines de milliards; autant on comprend qu’aucun pays ne s’est résolu à fermer complètement ses frontières; autant il est incompréhensible de maintenir des élections dont le report n’aurait dérangé personne à part quelques cadres de LesRépublicains.

    Le pire c’est que les municipales sont un scrutin à 2 tours. Et dans 9 jours, la situation sanitaire sera bien pire que lors du 1er tour vue la progression exponentielle de l’épidémie. Et on n’imagine pas qu’on reporte l’élection en plein entre-deux-tours. On aura alors un 2e tour qui se tiendra dans des villes mortes à la manière de Wuhan… Et vu que les électeurs seront légitimement choqués la semaine prochaine lorsque les hôpitaux français en seront réduit à choisir quels patients ils décident de sauver, une abstention de 99% est à prévoir au 2 tours.

      +38

    Alerter
  • Ermisse // 13.03.2020 à 08h08

    Est-ce qu’une abstention massive, très supérieure aux municipales précédentes, pourrait servir à appuyer une requête en annulation en cas de scrutin un peu serré ?

    D’autre part, est-ce le moment, en pleine crise, de risquer d’avoir à changer des équipes municipales ?

      +22

    Alerter
  • Calal // 13.03.2020 à 08h11

    Quels sont les critères de triage quand deux malades sont en concurrence pour un appareil de respiration artificielle ?
    Quand il faut choisir entre un député de 70ans et un sans dent de 70 ans? Quand il faut choisir entre un député de 70 ans et un sans dent de 40 ?
    En tant que cynique,je crois que je ne peux compter sur l’État et donc je me comporte en conséquence…

      +41

    Alerter
    • LibEgaFra // 13.03.2020 à 10h33

      il ne faut plus dire « sans dent », il faut dire maintenant « ceux qui ne sont rien » et « ceux qui coûtent un pognon de dingue ».

      Le choix sera évidemment vite fait. Et puis pour 85% des contaminés, la maladie est « bénigne » et pour le reste, c’est tout bénéfice pour le coût (car c’est un « coût », n’est-ce pas?) des retraites.

        +25

      Alerter
      • Calal // 13.03.2020 à 14h43

        Les sans dents sont surtout des gens qui ne peuvent plus mordre et dont on a donc rien a craindre…

          +7

        Alerter
  • medmed // 13.03.2020 à 08h25

    Je pense surtout que c’est la meilleure manière de contester le résultat de ces élections. Tous les perdants vont contester les résultats en invoquant la sincérité du scrutin.

      +9

    Alerter
  • .Josy // 13.03.2020 à 08h53

    Autant de risque avec la courrier , la monnaie ,les objets dans les rayons du super marché ,les tickets de caisse , les poignées de porte et de caddie , le vent et on en oublie. Voilà une épidémie qui advient dans une crise de confiance des autorités politiques , médicales , journalistiques sans précédent. A force de mentir et de manipuler l’opinion pour imposer ses idées .Le doute reste et s’accompagne de la crainte que les événements sont organisés pour nuire. Joli résultat de la tendance à vouloir utiliser l’information dans l’unique but de pousser l’opinion dans l’intérêt des oligarques.

      +23

    Alerter
  • Damien // 13.03.2020 à 09h12

    Le problème est que l’abstention va complètement fausser les résultats. Il n’a pas été possible de mener des campagnes électorales dans des conditions normales. En dehors des considérations sanitaires, on aurait sans doute dû reporter ces élections car on parle plus du virus que des enjeux politiques qui sont pourtant importants pour notre quotidien. Dans les quartiers populaires, on ne se rue pas non plus dans les bureaux de vote, les risques sont donc assez minimes (surtout qu’on recourt parfois aux machines). Il est vrai que ces quartiers abrite des populations souvent plus jeunes, et que cela a grandement favorisé certains partis (LR notamment).

      +4

    Alerter
  • fabrice // 13.03.2020 à 09h14

    Une question lié à la politique on voit que chaque pays s’organise individuellement, mais l’organe qui pourrait coordonner les efforts et les informations est étrangement silencieux (je parle de l’UE), personne ne s’interroge sur le fait que l’organe qui a été créé pour faire face aux menaces ou risques , de préparer la coopération pour y faire face est totalement absent, alors que l’état de notre système sanitaire est en parti dans cet état du fait des directives et a priori dogmatique de l’UE (et plus particulièrement la commission européenne) est quasiment absent (autoriser les compagnies aériennes à ne pas décoller si à vide pour moi c’est peanuts) ? encore une fois elle démontre qu’elle ne sert pas les intérêts des européens … et in fine à quoi sert elle tout court ?

      +28

    Alerter
    • ektin // 13.03.2020 à 15h49

      Et nos amis italiens, après l’envoi de matériels et personnels chinois en soutien, ont déclaré à juste titre « On saura se souvenir de qui nous a aidé dans la tourmente ».

        +12

      Alerter
  • Volodia // 13.03.2020 à 09h19

    Je dirai à Fritz très poliment: n’allez pas voter et encore moins tenir un bureau de vote.
    Quelles que soient les raisons politiciennes du maintien de ce scrutin, elles ne peuvent pas justifier le risque bien réel d’une aide massive à la diffusion du COVID-19.
    L’Italie avait un référendum prévu fin mars sur la réduction du nombre de parlementaires (une bataille historique des 5 Etoiles, actuellement au gouvernement). Ca a été reporté sine die dans le consensus général.

      +21

    Alerter
  • Bruno // 13.03.2020 à 09h24

    Personnellement je ne vois pas le problème que ça aurait pu poser de reporter ces élections de 4 ou 6 mois !

      +14

    Alerter
    • Ardéchoix // 13.03.2020 à 10h30

      @Bruno
      Une raison supplémentaire est le faite que le nouveau maire n’aura pas la connaissance de la gestion d’une crise, de cette ampleur . Dossier, numéro tél, préfet, urgence etc

        +16

      Alerter
    • MS // 13.03.2020 à 17h16

      Le problème est que les sénatoriales se tiennent à l’automne et que les maires sont grands électeurs…donc si les maires avaient été élus cet été, cela laissait peu de temps aux sénateurs pour faire leurs promesses …

        +7

      Alerter
  • frenchy // 13.03.2020 à 09h29

    Je ne vais plus voter pour macron. Je suis dégoutée qu’il a subi à la pression de maintenir les élection pour des raisons « politiques ». Cette manque de cohérence et efficacité me tue. Je ne lui fais plus confiance. Pfff, « assurer la continuité de la vie démocratique », vu le nombre énorme d’abstentions prévu, on ne peut plus parler de la vrai démocratie là ! Bien évidémment je ne voterai pas. Je ne prendrai aucune risque avec ma santé, il y a trop d’inconnus pour le moment.

      +10

    Alerter
    • Calal // 13.03.2020 à 14h47

       » je ne vais plus voter pour macron  »
      Aah,c’est donc que vous l’avez déjà fait…
      Je vous jeterai bien une pierre mais a la place,je ne peux que vous dire  » va et ne pêche plus »…

        +28

      Alerter
  • Ardéchoix // 13.03.2020 à 10h10

    Avec les champions qu’on a, c’est pas gagné.
    Donc voici le podium.
    1) Bruno le Maire ministre de l’économie, « le coronavirus devrait coûter 0.1 point de PIB à la France » le 21 février 2020.
    2) Agnés Pannier Runacher Secrétaire d’état auprès du ministre de l’économie et des finances assurait le 10 mars 2020, « c’est le moment de faire des bonnes affaires en bourse aujourd’hui ». Cool depuis cette date le CAC -17%
    3) Mon bon président hier soir qui nous a expliqué « qu’il faut freiner, pour ralentir. »
    Alors quand Larcher et Fabius poussent à maintenir les municipales, j’ai comme un doute. Aux abris.

      +26

    Alerter
    • LibEgaFra // 13.03.2020 à 10h40

       » « c’est le moment de faire des bonnes affaires en bourse aujourd’hui ». Cool depuis cette date le CAC -17% »

      Oui, il suffit d’avoir recours au short selling (vente à découvert):

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_%C3%A0_d%C3%A9couvert

      Notamment sur les cours des compagnies d’aviation. Ça ne vous rappelle rien?

        +4

      Alerter
  • Lio // 13.03.2020 à 10h17

    L article 16 est effectivement les pleins pouvoirs mais en cas de guerre……

      +2

    Alerter
  • Michel // 13.03.2020 à 10h22

    Je trouve cet article un peu bizarre. En effet, il ne donne aucune indication factuelle quant à une obstruction ou empêchement de la part de Larcher ou Fabius…
    En gros, Macron aurait maintenu les élections à l’insu de son plein gré? Il suit l’avis des scientifiques? ( lesquels? ceux de l’OMS?) Lui Jupiter, il est forcé par Larcher et Fabius? Ça ressemble davantage à une opération de com visant par avance à dédouaner le gouvernement des conséquences possibles (certaines?) du maintien (complètement irresponsable à mon avis) des élections.

      +32

    Alerter
    • pseudo // 13.03.2020 à 11h04

      je suis d’accord, au final macron apparaît comme celui qui a tenté quelque chose au dernier moment opportun mais en fut empêcher (pour respecter la démocratie….).

      Un tremplin pour des décisions encore plus restrictive suite à la deuxième vague qui pointe le bout de son nez ?

        +5

      Alerter
  • LibEgaFra // 13.03.2020 à 10h45

    J’aimerais savoir comment le premier député et le ministre de la culture ont été contaminés. Ils devaient respecter les consignes pour l’éviter, non?

      +8

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 13.03.2020 à 23h32

      @LibEgaFra :

      Question pertinente / Pour connaître la vérité sur cette affaire et rien que la vérité, le mieux me semble t-il est de poser la question à Madame Sibeth Ndiaye qui a réponse à tout et même son contraire. Porte-Parole du gouvernement infecté par le Coronavirus, elle a dû tricoter une offensive écrite et orale à toutes vos sensibles interrogations. En plein printemps, elle saura, je n’en doute pas, vous habiller pour l’hiver – 2022 : #Sibeth Ndiaye, Présidente !

        +2

      Alerter
  • Les Cahiers du Rok // 13.03.2020 à 11h46

    Vivement des mesures encore plus restrictives, sinon la catastrophe guette. Le nombre de malades est multiplié par 2700
    tous les mois. Sans confinement strict 12 millions de malades en moins de 2 mois attendus. Urgences submergées, vie arrêtée non par le confinement mais par la maladie.
    Merci Dr. Larcher, merci Fabius, merci Marine, etc. Vous aurez eu vos élections.

      +4

    Alerter
  • Casimir Ioulianov // 13.03.2020 à 13h47

    Avant « j’irais pisser sur vos tombes » on aura donc maintenant un préquel : « j’irais tousser sur vos isoloirs. »
    Nan pi comme à tout prendre , malheur est bon ; ça va équilibrer la branche « dépense » des caisses de retraites… on aura plus besoin de réforme comme ça.
    J’ai comme l’impression que Merkel attends que ça : https://www.cnbc.com/2020/03/11/angela-merkel-most-people-will-get-the-coronavirus.html

      +3

    Alerter
  • egogo // 13.03.2020 à 13h58

    Pour ma part je prends le métro parisien tous les jours et ça me semble beaucoup plus dangereux que se rendre aux élections Dimanche !!

      +6

    Alerter
  • Zevengeur // 13.03.2020 à 14h26

    Fabius, c’est pas le brillant Rastignac (énarque de son état) qui a du sang contaminé sur les mains ?

    On dirait qu’il a trouvé le moyen de contribuer à une autre catastrophe sanitaire !

      +12

    Alerter
    • Séraphim // 13.03.2020 à 15h07

      Comme  »Bachar ne mérite pas d’être sur terre » et qu’il n’a pas besoin de transfusion sanguine, faudrait lui envoyer quelques porteurs de virus. Ah zut, on a coupé toutes les relations diplomatiques. Faut commencer par ensemencer les Russes au détour d’un ‘rapprochement’ Macron/Poutine…bon c’est pas gagné !

        +1

      Alerter
  • FPOLE // 13.03.2020 à 16h06

    Contrairement à de nombreux commentaires, je n’ai pas un avis définitif sur le report ou non des municipales. Les arguments dans un sens ou dans l’autre sont intéressants.
    Maintenant, dire que ces élections ont été maintenues à cause de Larcher et Fabius, certes, ces 2 là ont poussé à la roue, mais ça n’exonère certainement pas Macron de ses responsabilités. En effet, quand il s’est agi de privatiser ADP, toutes les oppositions étant vent debout contre cette mesure, notre bien-aimé président a décidé de passer outre parce que la strat-up nation n’a pas de leçon à recevoir de l’ancien monde. Si Méprisant 1er pensait (rires) que c’était une nécessité, il aurait pu passé outre, il aurait été critiqué mais ça il devrait avoir l’habitude.
    Donc, c’est bien à M. le maudit qu’on pourra demander des comptes en premier lieu. Quand on a une pratique de la monarchie présidentielle, qu’on s’assied sur tout ce qui est s’oppose à son pouvoir, il est inutile de nous faire croire que c’est Larcher et Fabius qui ont influencé votre décision.

      +13

    Alerter
    • Subotai // 13.03.2020 à 19h06

      On pourrait considérer ce message comme la suite de celui plus bas.
      Les Citoyens évidemment vont trouver justifié de demander des comptes à celui dirige, mais ils devraient penser à leur propre responsabilité. Parce que le point de bifurcation des possibles c’est trouvé au moment de l’Élection Présidentielle.
      Les Citoyens ONT élu Macron.
      OUI, TOUS les citoyens ont élu Macron, puisque par leurs choix (quel qu’il soit) ils ont fait en sorte que Macron soit élu. A partir de là TOUT a découlé. Les alternatives existaient. Je dit bien LES.
      Un autre Président, c’était une autre politique. N’en doutez pas, malgré tout ce que vous pouvez penser ou croire de la toute puissance du Système.
      Même dans l’organisation aussi rigide, normée et fonctionnelle qu’est une armée, un commandement ne ressemble jamais à un autre. Alors dans une Nation…

        +5

      Alerter
      • FPOLE // 13.03.2020 à 19h43

        Vous avez raison, en théorie nous avions les moyens de faire d’autres choix en 2017. Mais en théorie seulement, la presse dominante, comme la publicité, est là pour orienter une partie des votes de nos concitoyens et ça marche.
        En élisant un ancien banquier d’affaire, ancien ministre de l’économie de Hollande, à quoi pouvions nous nous attendre? (même si visiblement ni vous ni moi n’avons individuellement fait ce choix)

          +5

        Alerter
        • Subotai // 13.03.2020 à 21h16

          Donc on a ce qu’on mérite. 🙁
          Mais du fait même de ce fonctionnement, ceux qui prédisent le retour du même système, quand sera passé la crise, se trompe. Parce que l’air du temps n’est plus à « comme avant ».
          Que Macron soit sincère ou non dans ses envolées « socialo-communistes » 🙂 importe peu. Il a dit un certain nombre de choses, qui font et feront leur chemin dans toute les têtes. Et beaucoup d’autres sont en train de le dire.
          Donc l’air du temps à ce moment là aura oublié la Mondialisation heureuse et l’avenir sera ce que nous en ferons.
          Soyons réaliste, tentons l’impossible; l’avenir n’est écrit nulle part. 🙂

            +5

          Alerter
          • Nicole de Nicomaque // 13.03.2020 à 23h56

            Madame Buzyn ex-ministre de la Santé – démissionnaire en pleine pandémie du Covid-19 et qui a téléphoné à 500 000 électeurs au moyen d’un message pré-enregistré – mettra t-elle les pieds dans le plat dans le sillage du président Norcam depuis l’allocution renversée de celui-ci, à la télévision française ? Appellera t-elle à voter Philippe Poutou partout sur le territoire national ?

              +3

            Alerter
  • serge // 13.03.2020 à 16h47

    Le chaos maximum pourrait être atteint si le 2° tour des municipales était reporté aux calendes grecques, les candidats seraient non élus tandis que les sortants ne seraient plus en place … Les préfectures seraient « contraintes » de gérer le pays selon les directives macron.

      +5

    Alerter
  • Subotai // 13.03.2020 à 18h53

    Il n’y a absolument rien de surprenant dans ces péripéties politiques.
    Et les décisions prises correspondent bien aux séquences d’un scénario de déliquescence d’un régime politique.
    Je veux dire qu’il n’y a rien d’exceptionnel, ni de méphistophélique et encore moins machiavélique 🙂 c’est ainsi que ça se passe chaque fois qu’une société se retrouve dans une telle situation. Les humains fonctionnent comme des humains. Prévisibles.
    Les choses se déroulent normalement et iront jusqu’au bout… 🙂

      +1

    Alerter
    • vert-de-taire // 16.03.2020 à 14h02

      Le bout des crises de civilisation sont une suite atrocités
      jusqu’à ce que le nombre des morts dépasse celui des vivants …

      Ne pourrait-on, une fois, anticiper avec le bout de cerveau dont on dispose ?

        +0

      Alerter
  • PacoB // 13.03.2020 à 21h12

    Les crises (entre autres affirment)
    « En milieu de journée, ce jeudi (12 mars), l’exécutif, qui a écouté les scientifiques, change de doctrine. La France n’a pas dix jours de retard sur l’Italie ; elle n’en a que quatre ou cinq. »

    En analysant finement l’évolution des nombres de morts et de cas entre l’italie et la france
    sources: gouvernentale via wikipedia
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_maladie_%C3%A0_coronavirus_de_2020_en_France
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_maladie_%C3%A0_coronavirus_de_2020_en_Italie

    On observe les retards suivants (le premier nombre basé sur les morts et le second basé sur les cas):
    2 mars: 8 ou 7,5 jours de retard
    8 mars: 9 ou 8 jours de retard
    13 mars: 10 ou 8,25 jours de retard

    Conclusion: La France choisit délibérément de suivre l’exemple Italien. (Fermeture des écoles avec 8 jours de retard)
    Confinement attendu donc pour mardi prochain. D’autres pays (Belgique, Norvège) semble avoir choisi une prise de risque plus faible. L’avenir nous donnera en vie humaine le coût de la stratégie « italienne »

      +2

    Alerter
  • Docteur bob // 13.03.2020 à 21h35

    Et au second tour dans la panique générale du 22 mars? Il y en aura t il des inconscients pour tenir les bureaux?

      +1

    Alerter
  • Jérôme // 13.03.2020 à 22h41

    Le Coronavirus fait considérablement moins de morts que la grippe saisonnière qui tue 8000 personnes par an en France.

    Donc que faire ? On reporte toute élection nationale et on maintient Macron et LaREM au pouvoir pendant 20 ans sans élections tant qu’on est certain qu’il n’y aura pas une réplique de la grande peste noire de 1348 ?

    Je ne vois pas en quoi il est plus dangereux de se rendre voter en mairie que de prendre les transports en commun ou de faire ses courses dans un centre commercial. Or on n’a pas décrété la fermeture de tous ces autres lieux publics ou communs.

      +1

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 14.03.2020 à 00h09

      @Jérôme

      Il aurait alors fallu – si je suis votre démonstration – appliquer au minimum aux élections municipales (puisque celles-ci sont maintenues sur décision suprême) – ce qui se pratique en Italie, au sein d’un supermarché : On y entre que lorsqu’une autre personne en sort. Pour éclairer mon propos, je vous enjoins de lire cette émouvante lettre aux français écrite par une auteure italienne – Cristina Comencini – intitulée : « Mes Chers Cousins » : https://next.liberation.fr/livres/2020/03/12/coronavirus-chers-cousins-francais-par-cristina-comencini_1781454

        +2

      Alerter
      • Jérôme // 14.03.2020 à 18h36

        Nicole, à ce que j’entends sur les ondes, le vote se déroulera dans des conditions visant à limiter les risques de transmission du virus.

        J’insiste mais si on reporte toute élection tant qu’existe un risque sanitaire, terroriste, ou autre, cela revient à abolir la démocratie.

          +1

        Alerter
    • vert-de-taire // 16.03.2020 à 14h04

      Dire cela avant la fin de l’épidémie est osé !

        +0

      Alerter
  • Herve // 14.03.2020 à 03h03

    Des crevards, des inconscients, des cingles qui devront répondre de crime contre l’humanité n’est ce pas Fabius et Larcher.
    Vous êtes des criminels !!!
    Et ne faites pas croire que les scientifiques ont été favorables au maintien.
    J’en suis un et tous mes collègues sont scandalisés.
    65000 bureaux de vote c’est 15000 contaminés minimum.
    Merci bandes de malades obsédés de pouvoir.

      +7

    Alerter
    • Narm // 14.03.2020 à 11h59

      Fabius s’est déja fait laver les mains du sang contaminé jusqu’au « font du bon boulot » en Syrie

      en effet, de la vermine
      Cela a été dit et répété, les scientiques sont contre les elections.
      Il me semble qu’ils répètent que ce sont les « experts » qui disent que ça peut se faire.
      non ?

        +2

      Alerter
  • Jean Pale // 14.03.2020 à 04h00

    Personnellement, et vu la nature des pouvoirs en place, je ne suis pas mécontent que Macron ne déclenche par l’article 16. Ce type est un vrai danger, un psychopathe froid et mégalo, et lui donner les pleins pouvoir serait s’engager sur une pente bien glissante.
    Après, il faut espérer que le moins de monde possible ira voter, même si Macron nous fait la démonstration qu’on est légitime pour tout chambouler avec moins de 20% d’inscrits.
    Tant pis pour les risques supplémentaires (moindres à mon avis que ceux courus dans un supermarché) et tant pis pour les municipales, mais il ne faut pas donner les pleins pouvoir à un type qui par ailleurs mériterait d’être destitué.

      +3

    Alerter
  • Alexandre Clement // 14.03.2020 à 09h52

    cet article est franchement indigent. En vérité Macron en maintenant les élections municipales trois jours après son discours a très bien joué le coup, il limitera probablement les dégâts. reporter les élections était très risqué parce qu’au fur et à mesure que le temps passe, on va voir que son discours à la télévision c’était juste un peu de vent

      +2

    Alerter
  • Hub // 14.03.2020 à 12h07

    Moi, je n’irai pas voter, comme je fais maintenant depuis plusieurs années. Ce n’est pas par crainte du virus, c’est que je ne veux plus cautionner ce système que j’estime ne plus me représenter et dont la lutte suprême est d’acquérir puis de conserver le pouvoir.
    Et quand on cherche à qui profite le « crime », je ne pense pas que ce soit au citoyen…

      +1

    Alerter
  • Diafoirus // 14.03.2020 à 13h49

    La continuité démocratique a bon dos… Elle est vantée par un premier ministre lui-même candidat dans une grande ville, c’est dire…
    On rappellera à tout ce petit monde qu’en 2007, la droite avait repoussé les municipales d’un an, simplement parce qu’il y avait des législatives en même temps et une présidentielle à venir. Il s’agissait bien évidemment de donner aux recalés des législatives une occasion de se refaire en 2008, un an plus tard aux municipales (et tiens, Larcher est devenu président du Sénat – élu par les maires – en 2008… Etonnant, non ?)… La continuité démocratique, à l’époque, tous ces gens s’assoyaient dessus joyeusement.
    Aujourd’hui, le vrai déni démocratique, c’est de demander aux gens, notamment âgés ou fragiles, de rester chez eux tout en les invitant à venir voter.
    L’absurdité de santé publique, c’est d’organiser une valse des équipes municipales en pleine crise sanitaire majeure.
    L’irresponsabilité, c’est d’offrir un boulevard au virus avec un timing parfait, en sachant le système hospitalier au bout du rouleau.
    Et puis tiens, moi je suis transfrontalier, je vote en France mais mon pays de résidence me déconseille d’aller en France. Je fais quoi ?
    Bonnes élections, Monsieur Macron !

      +2

    Alerter
  • miles // 14.03.2020 à 23h49

    bien entendu qu’il fallait annuler les élections, que ce soit pour protéger nos concitoyens et en garder la valeur démocratique de représentativité. Le manque de bon sens des hommes politiques qui ont poussé au maintien est juste consternant et inquiétant car ils gouvernent notre pays Un terme pour les décrire « égoïste égocentrique », que les futurs contaminés et potentiels morts liés à leurs décisions pèsent sur leurs âmes.

      +2

    Alerter
    • frenchy // 15.03.2020 à 08h47

      Bien dit. On reparle de « la Peste » de Camus actuellement, on peut aussi reparler de « les Mains Sales » de Sartre.

        +1

      Alerter
  • conscience // 15.03.2020 à 01h02

    Quelle honte de maintenir ces élections. Prenez conscience de ce que vivent l’Italie et l’Espagne et ce qu’on vécu là Chine. Nous avions la chance de pouvoir l’anticiper mais ce gouvernement n’en fait rien. Les soignants ont des difficultés à obtenir des moyens de protection ainsi que la population et l’on va gaspiller des masques et des gels pour une élection. Quelle honte !!! Boycotons ces élections qui n’ont aucune valeur dans ce contexte sanitaire grave. Encore merci au professeur caumes d’avoir été l’un des seuls à nous alerter sincèrement. Pensez à respecter les gestes barrières et éviter de sortir afin de diminuer la propagation…

      +4

    Alerter
  • Regis // 15.03.2020 à 04h28

    Ce sont donc encore les dinosaures politiques qui dirigent le pays ! Larcher et Fabius ont bien l âge de dégager mais ils s accrochent .

      +2

    Alerter
  • frenchy // 15.03.2020 à 08h47

    Merci Macron, Fabius, Larcher, et co. Que les futurs malades et morts liés à cette décision de maintenir les municipales pèsent sur vos consciences.
    Macron, menteur, n’est pas entouré de scientifiques, il est entouré plutot par les requins politiques. Ha il est bien évidémment que les politiciens s’en foutent de nous!!

      +2

    Alerter
  • Antoine // 15.03.2020 à 10h42

    Bonjour à tous,
    En 1902, le volcan de la montagne Pelée en Martinique menaçait depuis quelques semaines, mais le gouvernement de l’époque voulait absolument que les élections législatives aient lieu.
    À partir du 2 mai 1902, les événements inquiétants se succédèrent, mais en pleine campagne électorale, l’administration voulait que le second tour de l’élection se passât normalement, les personnalités de la ville se partagèrent en partisans et adversaires de l’évacuation de la ville selon leurs opinions politiques.
    Des scientifiques, des politiques étaient sur place pour rassurer les populations.
    Le 8 mai, tous les habitants de la ville de Saint Pierre (y compris le gouverneur de la ville et les scientifiques) sont morts.
    Perso, je n’irai pas voter.

      +2

    Alerter
  • Coro…sif 19 // 15.03.2020 à 11h11

    Si on se sent un peu fébrile, le devoir civique l’emporte sur le civisme, ou paa?

      +0

    Alerter
  • révoltée // 15.03.2020 à 12h28

    Je ne voterai pas, j’ai 68 ans et ce n’est pas par peur, je suis révoltée.
    À Champigny, ma fille qui a 3 enfants n’a pas réussi à se procurer de produit hydroalcolique, par contre les bureaux de vote seraient copieusement alimentés. Moi même à Neuilly sur marne je n’ai pas pu en acheter.
    Aucune mesure spécifique n’a été prise pour les personnes obligées de se déplacer dans les transports en commun en ile de France.
    Nous avons été alerté par Mr Comti, « président » italien : ne faites pas comme nous, ne tardez pas à fermer tout.
    aujourd’hui le gouvernement a le culot de nous reprocher de ne pas avoir été assez propre, il est donc obligé de passer au stade 3. Depuis l’apparition du covid 19 en France, le gouvernement n’a eu de cesse de nous répéter que la dangerosité de ce virus égale celle de la grippe, maintenant on nous dit que la mortalité serait de 2%.
    On ne peut pas arrêter la circulation des métros, RER et bus car il faut bien que le personnel médical puisse se déplacer ??? Manque d’imagination ? Faut-il attendre qu’il soit contaminé à cause de la trop grande promiscuité dans les transports ?
    Il aurait été antidémocratique de repousser les élections, moi je prétends qu’il est criminel de les avoir maintenu.
    Edit Donda

      +5

    Alerter
  • frenchy // 15.03.2020 à 14h46

    Oui, pareil, ce n’est pas par peur, mais par révolte aussi. La honte au gouvernement, c’est l’invers du monde de maintenir les municipales qui ne seront meme pas répresentatives!!

      +4

    Alerter
  • Un ignard // 15.03.2020 à 15h45

    Ce ne sont malheureusement que de vieux cons qui ne pensent qu’à eux. Le lendemain s’ils pensent le contraire ,mais bien sûr dans leur intérêt, lis auront oublié leurs âneries de la veille sans aucun scrupule et trouveront bien sûr un bouc émissaire. Quelle tristesse…….

      +2

    Alerter
  • Infi // 16.03.2020 à 10h55

    La santé publique ! La prévention. L éducation à la santé. L éducation à la citoyenneté. Nos politiques aiment le peuple mais aime surtout leur place. Pauvre France! Et pourtant les citoyens ont besoin de protection bienveillante. Merci aux professionnels qui entourent les personnes fragiles.

      +2

    Alerter
  • Thabuis chantal // 18.03.2020 à 13h48

    On confine la population impossible de sortir sans attestation dérogatoire et plus de masques et gels pour le personnel soignant par contre on fait les élections : pas de confinement du gel des masques et tout le tralala !!!!!!! Notre président demande des efforts à tous surtout aux soignants mais ils ne sont pas aidés c’est impensable vive la France vive les français et vive nos soignants merci à eux

      +0

    Alerter
  • Ralf // 20.03.2020 à 09h49

    Honte à Messieurs Baroin Larcher et Jacob pour avoir fait pression sur l’Elysée pour maintenir le premier tour !!!
    un sympathisant UMP Covid 19 positif qui demandera justice à ces 3 personnages
    Ralf

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications