Source : Youtube, Russia Today, 21-05-2016

Capture d’écran 2016-06-01 à 19.13.56

Ancien directeur du renseignement à la DGSE et président de l’académie de l’intelligence économique, Alain Juillet a partagé avec RT France son expérience pour décrypter l’évolution des conflits contemporains, et notamment leur dimension économique.

“En 2002 il se voit confier la Direction du Renseignement au sein de la DGSE dont il a aussi la charge d’assurer la réorganisation. Cette mission s’achève en 2003, avant que ne lui soit confiée la mise en place de l’Intelligence Économique au sein du SGDN (Secrétariat Général de la Défense Nationale). Il occupe alors la fonction de Haut Responsable pour l’Intelligence Économique en France auprès du premier Ministre jusqu’en 2009 “
“4’18 : c’est souvent les Américains qui nous poussent et nous imposent. Sur l’Ukraine, il n’y a pas le moindre doute là-dessus : ce sont les Américains qui ont imposé – on le sait maintenant, cela a été dit et raconté -, qui ont créé la situation en Ukraine et qui savaient très bien comment cela pouvait se terminer, avec les conséquences qu’on a maintenant.” [Alain Juillet, 21 mai 2016]

Source : Youtube, Russia Today, 21-05-2016

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

20 réponses à Alain Juillet : « La guerre aujourd’hui, c’est devant un ordinateur »

Commentaires recommandés

DUGUESCLIN Le 03 juin 2016 à 06h55

Tout à fait d’accord, l’Union européenne n’est pas représentative de l’Europe. Elle est une union exclusive qui partage et divise l’Europe en deux camps. Et notamment en se faisant ennemi d’une partie d’elle-même, en excluant et menaçant sa plus grande puissance qui est la Russie. L’UE est anti-européenne, et menaçante pour sa paix interne. L’UE est l’ennemi de l’intérieur au service de pouvoirs étrangers.

  1. David D Le 03 juin 2016 à 00h32
    Afficher/Masquer

    C’est idiot ce qu’il dit. Pour que les pays européens ne s’alignent pas sur Washington, c’est selon lui que l’Europe à 28 n’est pas solidaire et trop grosse, il faudrait revenir à une Europe de moins de pays. Mais n’aurait-on pas une solidarité plus nette encore pour suivre les Etats-Unis avec une Europe des six ? Il ne faut pas d’Europe du tout, point.


    • Julian Le 03 juin 2016 à 06h21
      Afficher/Masquer

      “Il ne faut pas d’Europe du tout, point” : la formulation “pas d’ U.E, pas d’ Union Européenne” serait plus judicieuse.

      L’Europe géographique-culturelle-politique existe. C’est un fait.

      C’est l’organisation juridique qui prétend l’incarner (l’ U.E.) qui doit être mise en cause.

      Les politiciens-europathes jouent d’ailleurs beaucoup de la confusion.


      • DUGUESCLIN Le 03 juin 2016 à 06h55
        Afficher/Masquer

        Tout à fait d’accord, l’Union européenne n’est pas représentative de l’Europe. Elle est une union exclusive qui partage et divise l’Europe en deux camps. Et notamment en se faisant ennemi d’une partie d’elle-même, en excluant et menaçant sa plus grande puissance qui est la Russie. L’UE est anti-européenne, et menaçante pour sa paix interne. L’UE est l’ennemi de l’intérieur au service de pouvoirs étrangers.


  2. Bertrand Le 03 juin 2016 à 00h49
    Afficher/Masquer

    En tout cas, ce qui ne change pas, c’est que la guerre permet à certains de faire du business juteux comme dans ce pays “ami” de l’Union où tout en percevant les aides de Bruxelles, l’on fait apparemment de bonnes affaires avec l’ennemi…
    Irak : Les blindés de Daech “made in Ukraine” [VIDEO] : http://gaideclin.blogspot.fr/2016/06/irak-les-blindes-de-daech-made-in.html


  3. Ailleret Le 03 juin 2016 à 01h00
    Afficher/Masquer

    Ne rêvons pas d’un retour au Marché commun, même s’il était préférable à l’UE. Puisque celle-ci existe envers et contre la volonté populaire, laissons-la enfler, gonfler jusqu’au ridicule, laissons-la exploser. C’est le prix à payer pour déniaiser les gens : vous vouliez l’Europe de vos rêves, eh bien subissez l’Europe réellement existante.


  4. tepavac Le 03 juin 2016 à 01h03
    Afficher/Masquer

    En cas de guerre, le système “scada” d’un pays, est le premier visé lors d’une attaque.
    c’est pas très rassurant, sachant que la majorité de nos sociétés et de nos infrastructures techniques et économiques sont sous la supervision d’un système scada qui est lui même relié au réseau .
    Heureusement que la Fed de Russie ne sait pas que nous sommes en guerre contre elle, car on serait mal….
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Supervisory_Control_and_Data_Acquisition


  5. Demonîle Le 03 juin 2016 à 07h06
    Afficher/Masquer

    C’est bien de dire que la Russie a bombardé les camions de trafique de pétrole de Daesh…
    Ce serait bien d’avouer que la France et bien d’autres pays on acheter le pétrole de contrebande sans se posé la question de savoir si nous ne financions pas la guerre, l’immigration des populations Syrienne, et les attentats qui ont suivi…


    • gracques Le 03 juin 2016 à 13h33
      Afficher/Masquer

      Que DAESH ait fait du trafic de pétrole avec qques complicités turques soit , le fait est établi
      Mais prouvez ou simplement sourcez le fait que la “France” (qui en France) ait acheté du pétrolde DAESH !


  6. Arcousan09 Le 03 juin 2016 à 09h12
    Afficher/Masquer

    “l’académie de l’intelligence économique”

    Elle existe donc cette “académie” mais il me semble que TOUS nos politiques de droite, de gauche, du milieu ou des extrêmes aient séché les cours ou bien échoué pour le diplôme de fin d’études …..

    Quelle est l’utilité d’une telle structure quand nous ne pouvons qu’être dithyrambiques devant les résultats mirobolants des politiques économiques menées par des génies transcendants de la politique de haut vol ….

    Visiblement l’intelligence était absente le jour de la distribution …..


  7. christian gedeon Le 03 juin 2016 à 10h47
    Afficher/Masquer

    Ok,Ok,Ok…mais la “vraie guerre ” mon bon monsieur,c’est celles qui pue…celle des morts déchiquetés,des destructions sans fin,de la peur et de la misère…le mot “vrai ” est utilisé à contresens.J’en ai marre de tous ces “intelligents ” qui désincarnent la guerre et son cortège d’horreurs…mais chut,faut pas le dire,on vit à l’ère du virtuel…dommage qu’on ne montre pas en gros plan à tous les journaux télévisés ce qu’est vraiment la guerre. On ne sait jamais,çà pourrait peut-être faire réfléchir les gens. Amis,la guerre est une chose dégueulasse et pas cette version aseptisée qu’on vous sert ad nauseam.


  8. reneegate Le 03 juin 2016 à 10h49
    Afficher/Masquer

    Validation par la direction de la DGSE tout de même de notre interprétation des évènements géopolitiques. Il y a aussi quelques réflexions pertinentes qui seront très utiles dans le futur dossier d’accusation de BHL, mais aussi comme argumentaire durant la campagne présidentielle si Juppé/Sarkosy se présentent.


  9. Renaud 2 Le 03 juin 2016 à 10h52
    Afficher/Masquer

    En parlant d’ingérence US en Ukraine, la fameuse Victoria Nuland, qui a activement participé au coup d’Etat de Maïdan, est pressentie comme secrétaire d’Etat si jamais Hilary Clinton venait à gagner les élections…. http://www.theamericanconservative.com/articles/clintons-hawk-in-waiting/
    Je rappelle qu’elle est l’épouse de Robert Kagan, artisan du PNAC (Plan for a New American Century), qui prévoyait avant 2000 d’envahir l’Irak.
    Il y a encore d’autres membres de la famille, très proches du complexe militaro-industriel. Bref, tous les marchands d’arme sont derrière Hillary…


  10. Téhèf Le 03 juin 2016 à 17h56
    Afficher/Masquer

    Le parcours du bonhomme est tout a fait remarquable. Tiré d’une interview donnée à Paris-Match :

    “Sur la question syrienne, on a ignoré la réalité… À l’époque des conflits en Irak et des quatre journalistes otages en Syrie, nous avions de bonnes relations, non officielles, avec les services syriens.

    Ces relations nous ont toujours servi. Brutalement, on coupe les ponts. C’est une absurdité totale. À côté de ça, on va se faire manipuler en aidant des gens, prétendument rebelles, alors qu’en réalité il s’agissait d’équipes d’Al-Qaïda poussées par des pays du Golfe.

    Si on l’a fait, cela veut dire qu’on n’a tenu aucun compte de l’avis des services de renseignement. C’est une faute grave.”


    • Jean Le 03 juin 2016 à 21h45
      Afficher/Masquer

      Je ne crois pas que ce soit une “absurdité” mais la conséquence inévitable de notre perte de souveraineté. Il suffit de répondre à la question “à qui profite le crime” ou “ou va l’argent” pour avoir une idée de qui tire les ficelles. Je ne doute pas un seul instant que ce monsieur le sache mieux que quiconque et je comprends pourquoi il préfère parler “d’absurdité”, car si ce n’est pas une absurdité c’est de la haute trahison, à nous de savoir lire entre les lignes.


  11. NICOLE DE NICOMAQUE Le 04 juin 2016 à 02h42
    Afficher/Masquer

    ” Une commande de 177000 gilets pare-balles par l’armée américaine annonce un déploiement de grande envergure “…lu ici :

    http://reseauinternational.net/une-commande-de-177000-gilets-pare-balles-par-larmee-americaine-annonce-un-deploiement-de-grande-envergure/

    Bobard ? Désinformation ?

    Quel autre pays va t-il être détruit ?

    Le dernier en date, après l’Afghanistan, l’Irak, le Soudan, la Libye, la Syrie, l’Ukraine…. étant le Yémen rasé de la carte par la coalition US & Arabie Saoudite…quel sera donc le prochain ?

    Combien de milliers de réfugiés nouveau demain à cause des guerres de l’Empire malade ?


  12. bluerider Le 04 juin 2016 à 11h40
    Afficher/Masquer

    il est un fait : En Ukraine ce sont les USA qui ont gagné même sans la Crimée. Et c’est l’Europe qui va payer pour leur nouvelle base avancée. Le fils de Joe Biden est aux commandes du gaz.


  13. Julie Le 04 juin 2016 à 13h11
    Afficher/Masquer

    Comme pour Charlie, traces d’éléments d’extrême-droite dans la logistique?
    https://www.rt.com/news/345401-french-ukraine-explosives-euro/


Charte de modérations des commentaires