Je rappelle que l’excellent et intègre Richard Labévière est l’ancien rédacteur en chef de RFI… Je dis ça, je dis rien…

Source : Proche et Moyen-Orient, Richard Labévière, 19-12-2016

En matière de propagande, la libération d’Alep par l’armée nationale syrienne et ses alliés russes, iraniens et libanais, nous fait atteindre des sommets himalayens !

Il y a d’abord eu – mardi dernier (13 décembre 2016) au Conseil de sécurité des Nations unies à New York – un moment grandiose lorsque s’adressant aux représentants de Syrie et de Russie, l’ambassadeur des Etats-Unis – Samantha Power – a osé déclarer le plus sérieusement du monde : « la Syrie, la Russie et l’Iran : trois Etats membres des Nations unies contribuent à mettre la corde au cou des civils. Cela devrait vous faire honte ! Au lieu de ça, cela vous donne visiblement encore plus d’audace : vous préparez votre prochaine attaque. Etes-vous vraiment incapables de remords ? N’y-a-t-il absolument rien qui puisse vous faire honte ? Est-ce qu’il n’y a aucun acte de barbarie contre des civils, aucune exécution d’enfant qui vous atteigne, qui vous glace ne serait-ce qu’un peu ? Est-ce que vous allez mentir sur tout, tout justifier ? »

Effectivement, il fallait oser ! Dans la rubrique spéciale « l’hôpital qui se moque de la charité », cela faisait longtemps qu’on n’avait pas fait aussi fort ! Le grand écrivain libanais Saïd Takeddine fait dire à l’une de ses héroïnes quelque peu désabusée qu’« il n’y a pas plus éloquent qu’une prostituée pour parler de la vertu… » En l’occurrence, c’est même faire injure à cette corporation que de l’associer, même indirectement, aux propos de Madame Power qui n’a pas dû bien saisir toute la portée de ce qu’elle était en train de dire.

Le million de victimes irakiennes du printemps 2003 fait-il honte à Madame Power (quel nom de famille évocateur, du reste…) ? Les dégâts collatéraux des tirs – quotidiens mais clandestins – des drones américains sur quinze points de la planète font-il honte à Madame Power ? La destruction d’une partie de l’Arctique par les Majors américaines fait-elle honte à Madame Power ? Les dizaines, sinon les centaines de milliers de victimes du Plan Condor (dont les corps d’une majorité d’entre elles n’ont jamais été retrouvés) font-elles honte à Madame Power ?

Durant le coup d’Etat militaire du 11 septembre 1973 au Chili, un ami d’enfance de l’auteur de ces lignes, blessé mais encore vivant, a été emmuré derrière un paravent de briques et de ciment élevé par des maçons assassins encadrés par des fonctionnaires de l’ambassade américaine à Santiago… Rien d’honteux, en effet, dans ces multiples chantiers de terrassements de la liberté et des droits humains, mais une seule efficacité au nom du combat contre les dictatures communistes bien-sûr !

On pourrait poursuivre encore longtemps l’évocation des millions de disparus de ces terribles cortèges et déportations organisés par les administrations américaines successives – républicaines ou démocrates – depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, la découverte des camps nazis et les procès de Nuremberg ! Alors, sur le plan de « la honte » Madame Power ferait mieux de se la coincer !

 

Parallèlement et simultanément, dans le style de Jean-Marie Colombani -« nous sommes tous Américains ! » -, les pages « Débats » du Monde ouvrent leurs colonnes du 15 décembre dernier, à deux personnages hauts en couleurs, sous le titre « SOS Alep ». Le premier est le fiston d’André Glucksmann (l’ex-mao devenu « nouveau philosophe », avant de finir sa vie au fond de la classe de l’école néo-conservatrice américaine), devenu conseiller de différentes officines liées à l’OTAN, en Ukraine, en Géorgie et partout où il s’agit de réveiller l’antisoviétisme primaire reconverti dans la haine de la Russie de Vladimir Poutine. A la ville comme à l’écran habillé par Maman, ce jeune homme est le compagnon de la speakerine Léa Salamé, ce monument de la pensée médiatique qui affirmait dernièrement sans rire à son ami Bernard-Henri Lévy que René Descartes avait été excommunié de l’Eglise à cause de son Discours de la méthode… Une réouverture urgente des Lagarde et Michard s’impose !

Chacun fait, bien évidemment, ce qu’il veut de sa vie privée, mais il est des apparentements du microcosme parisien qui en disent long sur l’idéologie médiatique dominante qui sévit dans notre vieux pays républicain. Depuis quelques décennies, celui-ci génère organiquement de petites coteries monarchiques héréditaires, celles des filles et fils de : Bernard-Henri Lévy déjà cité, Jean-Paul Enthoven, Richard Bohringer, Serge Gainsbourg, Gérard Depardieu, Guy Bedos, etc., etc., etc. Les Héritiers et La Reproduction de Jean-Claude Passeron et Pierre Bourdieu n’ont pas encore dit toutes leurs ruses… Plus que jamais, ces mécanismes de cooptation tribale, sinon mafieuse témoignent d’une exception française pas très glorieuse mais caractéristique du monde merveilleux de nos élites nationales et post-modernes.

 

L’autre signataire de ce SOS, tout aussi désopilant que « la honte » de Madame Power, est candidat à… l’élection présidentielle française ! Et bien que n’ayant jamais mis les pieds en Syrie et que, visiblement ne connaissant rien, mais alors strictement rien, des complexités de la région dont il prétend parler, ce quasi-inconnu profite honteusement – c’est ici le cas de la dire ! – de la tragédie syrienne pour faire acte de campagne. Il n’est pas très étonnant qu’un rescapé de cette piètre nébuleuse écologique française se retrouve ainsi embarqué dans une campagne de communication au service de l’OTAN.

Sans déconstruire toutes les fadaises des deux compères, on y retrouve bien toutes les grosses ficelles de la propagande transatlantique : « l’éradication de la population de TOUTE une ville » (les quartiers Est d’Alep regroupaient moins d’un tiers de la population de la deuxième ville de Syrie) ; « Alep crève comme Srebrenica et Grozny » ; « le maître du Kremlin assume », etc. Plus cocasse encore lorsqu’on lit qu’« Alep avait fait sa révolution… » Quelle révolution ? Celle de l’imposition de la Charia, des tribunaux islamiques et de la lapidation des femmes rebelles ? Permettons-nous de renvoyer ici à l’article très complet du Monde diplomatique de ce mois de décembre : « Qui sont les rebelles syriens ? » On comprendra mieux les choses… Mais est-bien le but recherché ?

Cet édifiant SOS électoral demande surtout aux électeurs français de juger et de voter, bien-sûr, en réclamant un renforcement des sanctions contre la Russie. Nous y voilà ! Sans un mot sur les guerres « humanitaires » globales de l’Occident – Afghanistan, Irak, Libye, Yémen, Palestine, etc. -, ni la moindre évocation des aveuglements intéressés des diplomaties américaines et françaises notamment, le nouvel ennemi planétaire est clairement désigné : la Russie de Vladimir Poutine. Là encore, les limites de notre papier nous obligent à faire un autre renvoi, en l’occurrence au livre définitif de notre ami Guy Mettan – Russie-Occident, une guerre de mille ans. La russophobie de Charlemagne à la crise ukrainienne – Pourquoi nous aimons tant détester la Russie – paru aux éditions des Syrtes en mai 2015. Le livre en est à sa cinquième réédition.

 

Enfin, le meilleur est toujours à venir en guise de cerise subliminale : « l’indépendance de l’information ». Avec les deux signataires en question, soyez rassurez braves gens et dormez tranquille : l’OTAN et ce qui reste du parti écologiste de Vincent Placé – qui doit réformer l’Etat avant mai prochain – veillent au grain… Parfait tempo avec une autre campagne planétaire qui cherche à nous convaincre que la Russie de Poutine a fait élire Donald Trump, nos deux compères laissent entendre que les mêmes démons sont certainement responsables du Brexit, de la gamelle de Juppé et de la présence actée du Front national au second tour de la prochaine élection présidentielle française.

La CIA, le FBI et Barack Obama confirment que des plateformes « russes » ont bel et bien pesé sur le scrutin présidentiel américain. A voir… Une chose est confirmée : l’existence de plateformes « Toute la vérité », racontant tout et n’importe quoi d’absolument invérifiable mais empochant au passage un maximum de publicité avant de disparaître dans la nature numérique, celles-ci renvoyant à des hackers basés en Roumanie et en Ukraine… Mais que fait l’OTAN ? Les prédications de George Orwell sont dépassées comme le mur du son, un dépassement annonçant, dans un proche avenir, la criminalisation des journalistes européens – notamment français – qui continueront à collaborer avec des médias comme Radio Sputnik ou Russia Today. On y vient gentiment : vous verrez que nous connaîtrons alors les joyeusetés d’un nouveau maccarthysme qui a déjà commencé à étendre ses tentacules moralisatrices du genre SOS, version OTAN-écologie électorale en déshérence.

Toujours sous la rubrique « propagande-Alep », les enquêteurs de la chaine de télévision libanaise Al-Mayadeen (très sérieux et compétent ceux-là) ont passé les images des blogs, Face-trucs et autre Sweets-Home de la « rébellion » – affirmant rendre compte du martyr d’Alep – au scanner. Ils y ont découvert des images des rues d’Islamabad après l’assassinat de Benazir Bhutto (27 décembre 2007), des scènes d’été à Deir ez-Zor tournées dans des quartiers aux mains de Dae’ch et de vieilles séquences de la place Tahrir du Caire en pleine ébullition égyptienne du printemps 2011…

Enrôlées dans ce drôle de salmigondis bobo-universalo-pantoufles, ces pauvres victimes d’Alep-Est n’en demandaient certainement pas tant. Toujours est-il qu’on se souvient aujourd’hui avec effroi du martyr du village de Maaloula – le terme est ici pleinement approprié – tombé aux mains des islamistes de l’Armée syrienne libre (ASL) et du front Jabhat al-Nosra, le 7 septembre 2013, comme d’autres localités de cette région montagneuse du nord-est de Damas. Les informations et témoignages parvenus au patriarcat maronite de Bkerké (Liban) faisaient alors état de femmes violées des heures durant avant qu’on leur coupe les seins, les mains et les pieds…

Le patriarche Béchara Raï s’empressait de transmettre ces pièces terrifiantes aux services de Laurent Fabius qui n’en n’ont rien fait, considérant que les Chrétiens de Syrie – dans leur majorité – soutenaient le dictateur sanguinaire Bachar al-Assad, d’autant qu’une partie des violeurs « modérés » étaient armés par la France éternelle. A l’époque, la presse parisienne n’avait que faire de ces informations concernant des Chrétiens suspectés de soutenir le « régime de Damas ». Nicolas Truong, le petit censeur des pages « Débats » du Monde préférait s’en tenir aux affirmations mainstream de l’historien auto-proclamé Jean-Pierre Filiu et des « experts » de l’expertise, genre Frédéric Encel, Bruno Tertrais et Agnès Levallois pour lesquels le client est toujours roi.

Enfin, dernière coupure d’électricité au pays des Lumières : le maire de Paris Anne Hidalgo a décidé – le 14 décembre dernier – d’interrompre les illuminations de la Tour Eiffel en guise de solidarité avec Alep. Quelle détermination ! Elle aurait mieux fait de rouvrir les voies sur berge… mais bon, le besoin s’exprime comme il peut disait Jacques Lacan ! Ses Ecrits font toujours autorités pour comprendre les méandres du délire, comme les enseignements lumineux de L’Idéologie allemande de Marx qu’on ferait bien d’enseigner dans les école de journalisme.

On n’en prend pas le chemin au moment où le ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem interdit aux profs d’histoire d’évoquer devant les têtes blondes et crépues, les noms de Clovis, de Charlemagne, de Jeanne d’Arc et de… Rousseau (sic) ; ceux de géographie devant proscrire la « géographie physique » et autres « cartographies techniques » au profit d’un enseignement « thématique » et « problématique ». En installant des claviers d’ordinateurs dès les classes enfantines, on est ainsi assuré de produire des générations de crétins qui auront tout loisirs d’inscrire sur les fesses des « réseaux sociaux » ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas… SOS : « Je ressens donc je suis ! »

Ce pauvre Descartes excommunié, une fois de plus ! Avec ou sans l’aval des Oratoriens ? Nous demanderons à Léa Salamé ! Une chose est sûre : c’est non seulement une certaine idée de la France qui fout le camp, mais aussi une conception certaine du savoir et de l’intelligence qui, sans aucun doute, est en grand péril.

Bonnes fêtes de Noël quand même…

Richard Labévière
19 décembre 2016

Source : Proche et Moyen-Orient, Richard Labévière, 19-12-2016

coupe

Photo sur les réseaux sociaux non vérifiée, présentée comme restes de rasage de djihadistes à Alep : comme quoi ils peuvent se “civiliser” – vu qu’on évacue les “civils” volontaires restants…

 

124026-jpg

gal_9616

7249255-11134319

===============================

PRÉCISION : Rappelons que le but de ce site est de publier des analyses et des articles d’horizons variés afin d’élargir le champ d’information et de réflexion de ses lecteurs, dans le but de les aider à se faire eux-mêmes leur propre opinion. Les publier ne signifie nullement qu’ils reflètent systématiquement notre pensée, mais simplement que les arguments avancés sont suffisamment sérieux pour être entendus ou bien qu’ils permettent de savoir ce qui se diffuse sur les réseaux sociaux. Ce n’est pas parce que les grands médias prennent parti que nous devons en faire autant, bien au contraire. Nous ne « soutenons » donc en rien le gouvernement syrien mais cherchons à comprendre et à réfléchir à la meilleure défense de nos intérêts. Nous demandons que tous les crimes survenus en Syrie soient punis, en condamnant les auteurs mais aussi tous ceux qui les ont soutenus directement ou indirectement depuis l’étranger. Enfin, nous vous recommandons de vous informer avec esprit critique auprès de multiples sources.
---

63 réponses à Alep : SOS propagande ! Par Richard Labévière

Commentaires recommandés

Beyer Michel Le 21 décembre 2016 à 05h45

Merci pour cet excellent texte de Richard Labévière.
Pour ma part, j’apprends aujourd’hui les graves èvènements de Maaloula. L’attitude de Fabius ne me surprend pas. Le pire des ministres, responsables des Affaires extérieures, depuis des décennies a montré une nouvelle fois sa veulerie

  1. Beyer Michel Le 21 décembre 2016 à 05h45
    Afficher/Masquer

    Merci pour cet excellent texte de Richard Labévière.
    Pour ma part, j’apprends aujourd’hui les graves èvènements de Maaloula. L’attitude de Fabius ne me surprend pas. Le pire des ministres, responsables des Affaires extérieures, depuis des décennies a montré une nouvelle fois sa veulerie


    • Christophe Le 21 décembre 2016 à 06h44
      Afficher/Masquer

      Fabius, ministre responsable oui…mais pas coupable 🙂


    • Ovuef2r Le 21 décembre 2016 à 07h04
      Afficher/Masquer

      Cet événement, qu’on n’avait pu cacher, fut mis sur le dos des milices pro-régimes, comme tant d’autres qui le précédaient ou le suivirent, seule l’armée de Bachar ou ses suppôts pouvait être capable de quoique ce soit dans la région.
      Même s’il est gros, un mensonge mille fois répété fini par devenir réalité aux yeux d’une population, hier encore j’entendais le sempiternel reproche fait à Obama de n’être pas intervenu après l’attaque par Bachar au gaz sarin de 2013 et personne ne sait que Carla Del Ponte a conclu qu’il était probablement d’origine terroriste. L’ONU, qui l’avait envoyée, s’est désolidarisée de ses conclusions qui n’allaient pas dans le bon sens.


      • athieu Le 21 décembre 2016 à 12h53
        Afficher/Masquer

        L’accusation de Del Ponte n’était pas à propos de l’attaque à Goutha, mais d’événements antérieurs (qui n’étaient certainement pas de la même ampleur).
        Mais c’est clair que l’éviction de Del Ponte du panel d’investigation sur ces événements antérieurs n’est pas fait pour rassurer sur l’objectivité de celui qui a enquêté sur Goutha…


    • Kami74 Le 22 décembre 2016 à 00h54
      Afficher/Masquer

      Quelqu’un a-t-il des liens ou des références avec plus de détails sur les évènements de Maaloula ?

      Merci d’avance.


    • Cauquil Le 23 décembre 2016 à 23h00
      Afficher/Masquer

      Oui, c’est ce que j’ai entendu dire aussi de Fabius en causant avec une radiologue…De gros industriels amis de cette radiologue ont rencontré mr. Fabius afin de lui demander de l’aide, à quoi il a répondu : “l’Etat français ne va quand même pas vous aider et.. sauver ces emplois…”À l’époque, il était ministre ou du travail ou de l’industrie. Maintenant qu’il est ministre des affaires étrangères il flingue les relations étrangères. C’est quoi ? C’est ça le socialisme ou c’est l’homme qui est comme ça ? C’est vraiment une éminence grise…sournoise !


      • Lysbeth Levy Le 24 décembre 2016 à 14h55
        Afficher/Masquer

        En parlant de contre-propagande l’actrice brésilienne Carla Ortiz témoigne de ce qu’elle a vu sur place en Syrie a Alep et dis la vérité sur les casques blancs, les soit disant “rebelles modéres” et leurs exactions contre les civils et les soldats syriens : https://www.newcoldwar.org/actress-carla-ortiz-returns-from-syria-pleads-on-cnn-to-end-war-and-intervention/
        Je le met car au moins là comment continuer à “nous la jouer” au “president qui tue son propre peuple” alors que ce sont bien des mercenaires a la solde de pays occidentaux qui ont détruit une partie du pays et détruits des milliers de vies humaines, tout ça pour du gaz et un changement de régime ?


  2. BEOTIEN Le 21 décembre 2016 à 07h00
    Afficher/Masquer
  3. Juan Carlos Hernandez Le 21 décembre 2016 à 07h04
    Afficher/Masquer

    Merci à Richard Labevière de dénoncer une propagande intense et malhonnête , jamais vue depuis l’Irak en 2003 et les armes de destruction massive finalement inexistantes de Saddam Hussein .

    Un conflit en Irak qui avait soulevé des marches immenses pour la paix

    Maintenant, ils marchent finalement contre les Russes et contre Assad, sans être nombreux mais .. en tous cas pour la paix.

    Pourquoi, par ailleurs, des ONG sont-elles prêtes à sonner le tam-tam pour sortir des millions de gens dans la rue et nous faire marcher contre le changement climatique mais ne le font plus pour appeler les gens à exiger la paix à tous nos gouvernements comme ce fût le cas pour l’Irak ?

    Peut-être parce que plus de la moitié des grandes ONG comptent dans leur conseil d’administration des individus qui sont aussi et notamment membres de l’industrie de l’armement ? (voir cette étude ahurissante parue en 2013 dans The Guardian https://www.theguardian.com/global-development-professionals-network/2013/apr/29/diversity-inclusion-ngo-board )


  4. reneegate Le 21 décembre 2016 à 08h16
    Afficher/Masquer

    Fabius tout au plus négligent, comme Belcacem qui équipe l’éducation nationale de matériel microsoft. La CJR a des airs de CPI.


    • Nasir Le 21 décembre 2016 à 12h26
      Afficher/Masquer

      J’ajoute que l’armée est aussi touchée : des systèmes microsoft (encore !) équipent désormais intégralement nos forces militaires. Difficile de croire que l’Etat se mette à ce point dans la main d’une seule entreprise étrangère, et pourtant c’est le cas !


      • Clauzip12 Le 21 décembre 2016 à 21h17
        Afficher/Masquer

        quand on est dans l’OTAN il est ridicule et coûteux de vouloir faire bande à part
        Des lors que l’empire aura connaissance hiérarchiquement de toutes les données stratégiques nationales(si toutefois il en reste)autant aller au moins coûteux!non?


        • Didier Le 21 décembre 2016 à 23h38
          Afficher/Masquer

          Tout à fait. Et le moins coûteux, c’est le logiciel libre. Pas les logiciels Microsoft – payants, et très chers pour ce qu’ils offrent.


      • Alfred Le 21 décembre 2016 à 22h30
        Afficher/Masquer

        Sans compter la dgsi qui se livre via la société us Palantir… Retenez bien Palantir…


  5. Philippe30 Le 21 décembre 2016 à 08h28
    Afficher/Masquer

    Ce qui est hallucinant avec les USA , c’est la capacité de mentir de manière éhonté , de faire porter sur les autres nations leurs interventions belliqueuses.

    Les USA interviennent en Syrie à cause des Russes ,je suppose que cela fait parti de la rhétorique.

    Idem pour les autres pays qui ont “subi” la mise en place de la démocratie US comme l’Irak suite à un mensonge de Powell cette fois ci , l’Afghanistan suite à un mensonge voir une manipulation du 11 Septembre etc …

    On peux continuer longtemps en citant de multiples pays dans le monde ( Corée , Vietnam , Amérique du Sud , Europe )

    Des bases Américaines en Allemagne , au Japon , la plupart des pays du moyen orient , en Afrique , Grèce , Pays bas , Portugal

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_bases_militaires_des_États-Unis_dans_le_monde

    Quand on voit l’attitude US envers la plupart des peuples du monde , il serait grand temps de jugé ce pays pour crime contre l’humanité ……

    Dormons tranquille , c’est pour notre bien ….


    • Vince Le 21 décembre 2016 à 09h31
      Afficher/Masquer

      Autre proverbe applicable aux US : Qd la cour du mouton est sale, ce n’est pas au cochon de le dire.


  6. Eric83 Le 21 décembre 2016 à 08h38
    Afficher/Masquer

    Une vidéo qui pourrait expliquer l’hystérie médiatique MSM occidentale sur la reprise d’Alep-Est par les forces loyalistes.

    Et ce d’autant plus que les 14 “instructeurs” de la coalition menée par les US et qui se sont fait prendre ne sont sans doute que l’arbre qui cache la forêt.

    https://www.youtube.com/watch?v=EyCY5OJIwt8


    • Gordon Le 21 décembre 2016 à 13h16
      Afficher/Masquer

      Voici la version complete de l’intervention de l’Ambassadeur Syrien au Conseil de Sécurité ONU hier :

      https://www.youtube.com/watch?v=ZWrbVknEO4A

      Le 12 agents “instructeurs” retrouvés dans la dernière poche rebelle à Alep, sont issus de services de renseignement et militaire de 7 nations différentes :

      Americain : 1
      Israelien : 1
      Turc : 1
      Quatari : 1
      Jordanien : 1
      Marocain : 1
      Saoudien : 6

      Faites chauffer la CPI. En rêve.

      Les réponses aux questions des journalistes sont intéressantes (sur les observateurs, sur l’aide humanitaire, et sur l’attaque de bus)

      Et sur les “instructeurs” : “We are going to catch them my friend, and show them to you”


      • fanfan Le 21 décembre 2016 à 22h42
        Afficher/Masquer

        Voici les points essentiels de sa déclaration en réponse aux questions des journalistes 
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8008
        Selon Veterans TD, le nombre d’officiers capturés serait supérieur à 110 (dont 21 français).
        Les officiers non arabes ont été  “libérés” avec les terroristes évacuant Alep, en contre partie de certaines concessions des agresseurs occidentaux et israéliens. Les Israéliens auraient payé 3 millions $ par officier pour les racheter. Par contre, les officiers arabes restent aux mains des Syriens.

        The US Seeks To Free Its Officers From The Death-Trap In Aleppo City?
        https://southfront.org/the-us-seeks-to-free-officers-from-the-death-trap-in-aleppo-city/


        • aleksandar Le 21 décembre 2016 à 23h04
          Afficher/Masquer

          Hum…j’ai plus que des doutes sur cette histoire d’instructeur étrangers des services secrets a Alep Est.
          D’abord parce que le jihadistes n’ont pas besoin d’instructeurs.
          Ensuite parce que si de tels instructeurs étaient a Alep Est il y a, a mon avis, mais je m’y connais un peu, longtemps qu’ils auraient été exfiltrés. La chute d’Alep Est est militairement une chose certaine depuis 6 mois, depuis l’encerclement.
          Troisièmement parce qu’il n’y a aucun intérêt a avoir des instructeurs sur place vu les moyens de communications dont disposaient les djihadistes.
          Qu’il y ait eu parmi les djihadistes des occidentaux ne fait pas de doute, de là a les labelliser ” membres des services secrets occidentaux ‘ il y a un abime.


          • Alfred Le 22 décembre 2016 à 00h51
            Afficher/Masquer

            C’est assez évident. Ce genre d’information me désespère car cela decridibilise totalement les médias alternatifs au moment où ils sont en passe de remporter la victoire (une majorité de citoyens les trouvant pas moins crédible que les medias traditionnels pris en flagrant délit de mensonges). Ce n’est pas par ce que c’est sexy ou que cela nous ferait plaisir qu’il faut le croire. La logique veut que cela soit très très peu probable. Il est parfaitement compréhensible que les syriens vendent se genre d’histoire. Mais pour le coup c’est idiot de le croire. Une paire (ça marche au moins par paire ce genre de bébêtes) d’instructeurs us ou français ça se parade comme des marins us par les iraniens ou au moins si cela.se.resoud discrètement c’est par une négociation bien brutale. Or à l’ONU en ce moment la France et.les occidentaux font plutôt les mauvais perdants sans gêne ni reproches que les gars qui sauvent la face.mais font de discrètes concessions.
            Bref. C’est peu probable.


  7. Eugene Le 21 décembre 2016 à 08h54
    Afficher/Masquer

    Article Intéressant.

    La puissance de la machine médiatique est telle qu aujourd’hui l’occidental moyen arrive a considérer celui qui était le pire des monstres en 2001 comme un révolutionnaire pétri de valeur pro démocratique.

    Ci-joint une vidéo plutôt étrange, montrant des manifestants “modérés” en plein milieu de Londres le 18 Décembre 2016 (Je m’en excuse d’avance si cette vidéo a déjà été mise en ligne ici ) :

    https://www.youtube.com/watch?v=kYhX_RbLRXk

    La question est : aurait il été possible de voir ce genre de manifestation en 2001 ?
    Je cite les manifestants : US will pay , Califat on this way.

    Concernant les drapeaux avec des Shahadas, c’est un symbole qui est très utilisé chez les Musulmans et qui en soit n’a rien d’extrémiste.
    Mais bien sur il est a noté que la Shahada Blanche sur Drapeau Noir est souvent ( mais pas exclusivement) aperçu chez les groupes a tendance “Wahhabites” ( Boko Haram, Al-Nusra etc ) et la Shahada noir sur drapeau Blanc est utilisé par les Talibans… Mais le bénéfice du doute existe et ces gens peuvent quand même s’avérer être “modérés”. Mais je dois avouer que dans ce cas, des individus chantant “US will pay, Caliphat on this way” avec des Shahada Blanches sur drapeau noirs, nous laissent quand même peu de conclusions possibles.

    Eugene


  8. Cédric Le 21 décembre 2016 à 08h57
    Afficher/Masquer

    “En installant des claviers d’ordinateurs dès les classes enfantines, on est ainsi assuré de produire des générations de crétins qui auront tout loisirs d’inscrire sur les fesses des « réseaux sociaux » ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas… SOS : « Je ressens donc je suis ! »”

    tout est dit. pour ma part, je suis convaincu que la descente au fameux classement PISA est voulue. On veut des p’tits chinois.


    • Alfred Le 21 décembre 2016 à 09h17
      Afficher/Masquer

      Ne soyez pas condescendant.
      Vous avez déjà vu un concours pour rentrer dans la fonction publique chinoise?
      Les p’tits Chinois savent ce que travail et mérite veulent dire. C’est précisément des p’tits Chinois que nos gouvernements ne veulent pas. Leur système ne permet pas d’absorber de trop forts contingents d’individus méritants. Encore moins méritants ET critiques bien entendu.


      • Jo Le 27 décembre 2016 à 22h58
        Afficher/Masquer

        La France ne sait plus quoi faire de ses sur-diplômés, soit ils fuient hors frontières soit ils vont chez Paul emploi


    • Macarel Le 21 décembre 2016 à 13h32
      Afficher/Masquer

      Même pas des “petits chinois”, car chez nous l’on sabote même les savoirs fondamentaux.

      Ce qui n’est pas le cas des chinois, et des asiatiques en général. Ne soyons pas condescendants envers des pays qui forment chaque années des bataillons d’ingénieurs, qui développent des technologies de pointe qui n’ont rien à envier aux nôtres, et qui même les surclassent déjà. Le supercalculateur le plus en pointe aujourd’hui est chinois par exemple, eh oui !

      http://www.journaldunet.com/web-tech/developpeur/1187945-classement-des-supercalculateurs-la-france-en-repli/

      Par contre si vous parlez d’un enseignement qui ne fait pas la part belle au développement de l’esprit critique et aux humanités, alors peut-être… Car le régime chinois est tout sauf démocratique. Ceci dit, ne sous-estimons pas les chinois sur ce terrain là aussi. L’Empire du Milieu a une culture et une histoire qui s’étendent sur plus de 3000 ans. Les USA sont une nation d’à peine un peu plus de 200 ans, les nations européennes les plus anciennes ont une histoire un peu plus que millénaire. Alors, attention à ne pas sous-estimer les chinois, d’autant plus qu’ils ont le sentiment d’avoir une revanche à prendre, sur les nations impérialistes européennes.

      “Le 18 octobre 1860, les Français et les Anglais brûlent le Palais d’Été de l’empereur de Chine.”

      https://www.herodote.net/18_octobre_1860-evenement-18601018.php


      • Macarel Le 21 décembre 2016 à 13h46
        Afficher/Masquer

        Sac du palais d’été : lettre de Victor Hugo au capitaine Butler

        https://www.reseau-canope.fr/planete-chinois/lectures/titre-de-larticle/article/le-sac-du-palais-dete.html

        “Nous européens, nous sommes les civilisés, et pour nous les Chinois sont les barbares. Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie.
        Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre. Mais je proteste, et je vous remercie de m’en donner l’occasion ! Les crimes de ceux qui mènent ne sont pas la faute de ceux qui sont menés ; les gouvernements sont quelquefois des bandits, les peuples jamais.
        L’empire français a empoché la moitié de cette victoire, et il étale aujourd’hui, avec une sorte de naïveté de propriétaire le splendide bric-à-brac du Palais d’été. J’espère qu’un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée, renverra ce butin à la Chine spoliée.
        En attendant, il y a un vol et deux voleurs.
        Je le constate.
        Telle est, Monsieur, la quantité d’approbation que je donne à l’expédition de Chine.”


  9. Jmi Le 21 décembre 2016 à 09h21
    Afficher/Masquer

    · J’ai aimé ce texte, calme et précis.
    · Elle est lointaine l’époque où Albert Londres écrivait ‘Notre métier n’est pas de faire plaisir, ni faire de tort, il est de planter la plume dans la plaie. »
    · Il ne nous reste plus que des pauvres disciples de Fouquier-Tinville proclamant « La Liberté est un arbre qui ne peut porter de fruits qu’arrosé de sang »…….. Et nous sommes servis !!!!
    · Après qu’il a été proclamé que « la vérité n’est pas un moyen de défense », il ne reste que cette pauvre femme, cette pauvre Samantha, pitoyable… mais elle n’est qu’un résidu de cette pauvre Amérique décadente qui vient de retrouver, par son dernier, vote le sentiment de l’honneur retrouvé…. Quant à Samantha elle ira rejoindre les immenses poubelles de l’histoire…
    · Ce ne sont pas les 70.000 morts français des imbéciles bombardements américains qui diront le contraire …….
    · Mais « A quoi bon prodiguer des évidences aux imbéciles ? » disait Bernanos…


    • fanfan Le 21 décembre 2016 à 23h29
      Afficher/Masquer

      Billet de Philippe Grasset à propos de “Hillary Clinton, la Reine du chaos” (Editions Delga, 2015) de Diana Johnston >>> Hillary et ses “Harpies”, ou le féminisme guerrier.
      Les personnalités les plus visiblement agressives et va-t’en guerre de l’administration Obama sont des femmes. C’est Hillary Clinton, nouvelle Secrétaire d’État, qui a remis en selle Victoria Nuland comme porte-parole du département d’État, en 2009, puis assistante du Secrétaire d’Etat pour l’Europe et l’Eurasie. C’est encore elle qui favorisa l’accession de Samantha Power à la fonction d’ambassadrice des USA à l’ONU, Susan Rice que Power remplaçait passant à la fonction très puissante de directrice du National Security Council.
      http://www.dedefensa.org/article/hillary-et-ses-harpies-ou-le-feminisme-guerrier


  10. Denis Monod-Broca Le 21 décembre 2016 à 09h33
    Afficher/Masquer

    Une fois franchie la logorrhée Bhlienne (le Monde 17/12/16), ah ça ! il aime à les décrire, les atrocités… on en arrive à sa philosophie : nous devrions “faire la guerre à la guerre”. Tout le monde peut se tromper.Mais cette erreur-là n’est pas une erreur banale. Elle est la mère de toutes les erreurs. Elle est l’erreur qui a conduit à l’épouvantable drame vécu par les habitants d’Alep. Elle est l’erreur qui, si nous persistons à la perpétuer, conduira l’humanité à sa perte. Le mot “guerre” lui-même dit tout, son origine est le mot sanscrit “var”, protection, défense. Faire la guerre à la guerre c’est faire la guerre, les deux sont synonymes. Faire la guerre, est-ce cela que dicte la raison ? “Ce que tu ne voudrais pas que l’on te fît, ne l’inflige pas à autrui. C’est là toute la Torah, le reste n’est que commentaire”, dit Hillel l’ancien il y a deux mille ans. Nos principes, nos lois, nos institutions reposent sur cette sagesse. L’oublier, c’est nous condamner.


  11. Catalina Le 21 décembre 2016 à 09h47
    Afficher/Masquer

    en regardant power, ce qui m’est venu c’est qu’elle a essayé d’adopter la narrative de Poutine qui leur disait à l’ONU: ” vous rendez-vous compte de ce que avez fait ?”; mais ça tombe à plat car autant Poutine peut se permettre de le dire car il a raison autant elle, quand elle le dit, on est obligé de rire devant ces énormités.Elle nous prend pour des cons, voilà.
    Décidément, jusqu’au descendront-ils dans l’infamie ? parce que apparemment, quand ils semblent avoir toucher le fond de leur pensée fumeuse, ils redoublent la mise.


  12. Macarel Le 21 décembre 2016 à 09h57
    Afficher/Masquer

    Le pire c’est que beaucoup des chiens de garde qui aboient sur nos ondes sont persuadés qu’ils détiennent la vérité. C’est ce qui fait qu’ils se comportent plus souvent en procureurs à charge, en Torquemadas, que comme d’authentiques esprits critiques qui savent que la vérité est un oiseau fragile, surtout en temps de guerre.

    Tout cela montre bien la grande décrépitude de notre “éducation nationale”, et de l’enseignement qui semble donné dans bien des écoles de journalisme, entre autre… Sans doute qu’il est plus profitable pour le capital financier de former des crétins, qui ne doutent de rien, et que l’on peut manipuler sans difficulté.

    Mais ceci a des limites, car une nation de crétins a un avenir bien compromis. Il est vrai que c’est aussi sur l’agenda des néo-libéraux d’en finir avec les nations, c’est sans doute pour cela qu’ils détruisent en priorité les systèmes éducatifs nationaux des pays qu’ils contrôlent.

    C’est ainsi qu’à force de détruire les possibilités de développement de l’intelligence des individus, et par voie de conséquence l’intelligence collective, l’on se retrouve un beau matin avec un Trump au pouvoir, et peut-être demain une Le Pen au pouvoir. C’est ainsi que l’humanité retourne vers l’obscurantisme cause de bien des tragédies. Car la simplification à outrance, le parti pris systématique sont à l’origine des crimes les plus abominables, de la barbarie.


    • Guillaume Le 21 décembre 2016 à 15h37
      Afficher/Masquer

      “c’est ainsi […] que l’on se retrouve un beau matin avec un Trump au pouvoir, et peut-être demain une Le Pen au pouvoir”
      Vous pouvez ajouter “ou qu’on a eu hier un sarkosy ou un Hollande au pouvoir, pourfendeur respectifs des peuples Lybiens et Syriens, sacrifés, au même titre que le droit international, au nom de la démocratie et des droits de l’homme”


  13. Catalina Le 21 décembre 2016 à 10h09
    Afficher/Masquer

    Mais je dois me méprendre sur cette pauvre femme, je vois qu’elle souhaite à la Syrie ce qui est arrivé à la Libye et à l’Irak et là, je ne peux que saluer son “humanité” et son grand coeur, ben ouais, vaut mieux être mort que voir ses proches amputés, estropiés, ou de les pleureur, avec Sam, tu es tranquille, c’est l'”euthanasie” même si t’as rien demandé.


  14. CLEMENT Le 21 décembre 2016 à 10h09
    Afficher/Masquer

    À ce sujet, voici une interview de Caroline Galactéros : «À Alep, sortons enfin des vues manichéennes» parut dans figaro.fr

    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/12/16/31002-20161216ARTFIG00292-alep-la-realpolitik-est-plus-humaine-que-le-manicheisme-moralisateur.php


  15. boris Le 21 décembre 2016 à 10h12
    Afficher/Masquer

    Bon article,le nouveau Botul(Glucksman junior)continue a déverser sa haine contre l empire du “mal”,il est évident que l empire du bien représenté par:Poroshenko,Saakachvili,Clinton….sont les divas de la doxashère,je suppose que ce genre de personnage “fils de”doit recevoir de beaux dollars de l OTAN,de Soros,..et une couverture immédiate de tous nos médias appartenant à nos milliardaires et aux contribuables.
    Tous ces “fils de”/Glucksman,Bedos,….ne peuvent ètre” fils de” que dans les medias propagandistes,il est beaucoup beaucoup plus dur d etre fils d” ingénieur,de chirurgien,…


    • Rémi Le 21 décembre 2016 à 11h57
      Afficher/Masquer

      Vous avez tord, il n’y a pas de dollars qui circulent.
      Ils sont juste récompensés par des aides à la carriéres dans des organismes financés par nos impôts.
      C’est donc nous qui payons leur corruption.
      NB: Y a t’il moyen de refuser de payer la taxe audiovisuelle?


  16. Tonton Poupou Le 21 décembre 2016 à 10h16
    Afficher/Masquer

    A propos de «coupure d’électricité au pays des lumières » encore « un grand moment de solitude » pour l’inénarrable « blonde » Léa Salamé, interrogeant Louis Bertignac qui faisait la promo de son dernier album solo et lui demandant :
    – Salamé : « Mais qui est cette “Martine” dont vous parlez tant ? »
    – Bertignac (dubitatf et goguenard) : « “Martin”, c’est le nom d’une marque de guitare américaine très connue et d’excellente qualité »
    – Salamé : « …………… » ???????? grand moment de solitude !!!!!!
    Même si faire le parallèle de Descartes au Rock est plutôt osé. Les interviews, chérie, ça se prépare ……… ! N’est ce pas ?


  17. blue rider Le 21 décembre 2016 à 11h08
    Afficher/Masquer

    IMPORTANT : Rappelons ici que M. Labévière a été licencié de RFI pour avoir organisé une interview du Président Assad en amont de sa venue à Paris le 14 juillet 2008 diffusée sur France 24 et RFI. Soi-disant parce qu’il aurait déclenché cette interview sans en référer à la hiérarchie de la radio. Dans le même temps, RSF appelait la terre entière à “libérer” Moussa Kaka ( de mémoire), un journaliste de RFI enfermé en prison au Niger pour lequel elle mutiplia les initiatives. Par contre pour M. Labévière… QUE DALLE. RSF aux “Abonnés absents”, ce qui a signifié la fin de toute la maigre confiance que j’étais encore susceptible d’accorder à cette officine corporatiste de propagande atlantiste. Seule la CFDT avait soumis une pétition. Même l’AFP ( oui l’AFP) n’a accordé aucun “papier” à l’affaire ! Voilà ce qu’il en coûte – en gros- de critiquer la politique israélienne et européenne au Moyen Orient à l’occasion de l’interview d’un chef d’état déjà en sursis dans les couloirs du pouvoir français. Tout l’audiovisuel extérieur sera ensuite repris en mains par Kouchner-Okrent avec plusieurs licenciements dont Coq et Deniau prix Albert Londres.
    .
    https://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2008-09-04-RFI
    http://www.arretsurimages.net/articles/2008-09-03/Pourquoi-Richard-Labeviere-a-t-il-ete-licencie-de-RFI-id1128
    http://www.acrimed.org/Licenciement-de-Richard-Labeviere-redacteur-en-chef-a-RFI
    https://rsf.org/fr/actualites/six-mois-apres-son-arrestation-il-est-temps-de-liberer-moussa-kaka


  18. Xavier Le 21 décembre 2016 à 11h49
    Afficher/Masquer

    “Réfléchir, c’est commencer à désobéir” (souvenir de mes classes)…

    Finalement ces “censeurs-idiots utiles malgré eux” sont de bons petits soldats.


  19. Macarel Le 21 décembre 2016 à 12h07
    Afficher/Masquer

    [Modération : lien déjà proposé et présenté à l’adresse https://www.les-crises.fr/fantastique-france-terrorisme-et-diplomatie-en-carton-par-pierre-conessa/ ]
    A voir et écouter sur Thinkerview

    France , terrorisme, et diplomatie en carton

    (entretien avec Pierre Conesa)

    https://www.youtube.com/watch?v=AQN8AYVzXqs

    Ca se termine sur : ” Il faudrait que l’on retrouve des hommes d’Etat, je ne sais pas comment ça naît les hommes d’Etats ?”


    • Macarel Le 21 décembre 2016 à 14h38
      Afficher/Masquer

      Au temps pour moi, mais cela ne fait pas de mal de rappeler cette excellent entretien.


  20. Perekop Le 21 décembre 2016 à 12h18
    Afficher/Masquer

    Merci beaucoup pour cet article, qui nous prouve qu’il existe donc encore de “grands” journalistes de la “grande” presse en France… Ah bon, il a perdu son poste ?
    Est-ce qu’on peut s’habituer à vivre dans la nausée permanente ?


  21. Phil.B Le 21 décembre 2016 à 12h57
    Afficher/Masquer

    Honte à moi, je ne connaissais pas Mr Labévière. Ce texte montre que l’écriture est un vrai métier. C’est court, concis, précis, et ça tape fort là où ça veut taper. Pour lire tant et tant de prose longue et mal ficelée sur internet, j’avoue que c’est un réel plaisir que de lire ce papier. Et je ne parle là que de la forme…parce que le fond me réjouit encore plus.


  22. christian gedeon Le 21 décembre 2016 à 13h32
    Afficher/Masquer

    Divine surprise que ce texte de M. Labévière. Ceci étant dit,le mensonge à propos de la guerre syrienne est tellement gros maintenant que ceux qui y crient encore sont une coterie de plus en plus réduite,[Modéré] Tout ce chahut sur Alep Est a fait pschiiit. Loin de moi l’idée de contester les horreurs de la guerre et la cruauté des services de M. Assad. Ce serait nier l’évidence. Mais les bons esprits qui font passer Al Nosra à la quelle on doit force décapitations et massacres(avec tous ses collègue ahrar et jound divers et variés) pour de défenseurs de la liberté sont tout simplement malades,ou malhonnêtes,ou idiots,ou vendus,les quatre hypothèses n’étant pas exclusives les unes des autres.Un jour,j’espère vraiment qu’on jugera ceux qui ont déclenché tout çà…ceux qui ont armé et soutenu une partie de la lie de l’humanité…


  23. Nanker Le 21 décembre 2016 à 13h36
    Afficher/Masquer

    “d’autant qu’une partie des violeurs « modérés » étaient armés par la France éternelle”

    Cette phrase est une bombe. Labévière évoque là ce qui est probablement l’un des secrets les plus honteux du quinquennat lamentable de François Hollande. Il ne se sera pas contenté d’appeler au départ de Bachar Al-Assad : avec son âme damnée Fabius ils auront fait livrer des armes aux crapules djihadistes dites modérées.

    On comprend mieux la phrase de Fafa qui disait qu’en Syrie Al-Nosra faisait du “bon boulot”… avec du matos siglé “bleu blanc rouge”?

    C’est peut-être pour cela que François le Piteux affichait tant de morgue envers Trump : ce mépris était l’expression d’une peur cachée. Peur que le milliardaire soit élu et qu’une fois investi il découvre l’implication des USA, de la Grande-Bretagne et de la France dans l’entraînement et l’armement d’Al-Nosra entre 2011 et 2014.

    Et si nous lancions une pétition pour faire transférer Hollande et Fabius à la Cour de Justice de La Haye?


    • Rémi Le 21 décembre 2016 à 13h49
      Afficher/Masquer

      Allons, un peu de sagesse.
      Les dirigeants Occidentaux ne sont pas livrés à la cours de justice de la Haye ils défendent le BIEN.
      C’est bon pour les africains ca.

      Bon évidement si on veux remettre de l’ordre en France et en refaire une grande nation ce que vous proposez pourrait faire sens. Après tout c’est l’argent de nos impôts qui a servi a armer ces criminels et qui paie les salaires des Glucksmann et BHL via les subventions et les abonnements de l’état.


    • Fritz Le 21 décembre 2016 à 14h11
      Afficher/Masquer

      @Nanker

      Si vraiment la France a armé les tortionnaires de Maaloula, Fabius et Hollande DOIVENT être inculpés, jugés et condamnés. Il faut creuser cette affaire.


      • V_Parlier Le 21 décembre 2016 à 16h13
        Afficher/Masquer

        Si tout ce qui doit être fait était fait… Il y a beaucoup de partis politiques qui n’existeraient même plus, surtout chez ceux qui ont “l’expérience du pouvoir”.


    • daniel Le 21 décembre 2016 à 17h32
      Afficher/Masquer

      Ce n’est pas nouveau. On en a parlé ici.
      Dès 2012, Hollande a fait livrer des armes aux “modérés”, canon de 20mm et poste de tir Milan. Juste de quoi faire durer le supplice mutuel. Ces armes ont fini dans les mains des plus méchants.

      http://www.les-crises.fr/la-france-a-fourni-des-armes-aux-islamistes-syriens-des-2012-2/
      Et il est vrai que ce crime a soulevé une immense indifférence… Avec des citoyens à la mémoire aussi courte, les bobards officiels ont de beaux jours devant eux


  24. berns Le 21 décembre 2016 à 13h56
    Afficher/Masquer

    la propagande tombe

    remise en cause de la presse et de la diplomacie FR dans 24 Heures en Questions (LCI, 15/12/16, 22h16)
    https://www.youtube.com/watch?v=k0XkDfi8OnY&feature=youtu.be&t=1214


  25. Olivier P. Le 21 décembre 2016 à 14h32
    Afficher/Masquer

    Juste pour remercier Olivier, MERCI beaucoup.
    je vois de mon coté comme il est difficile de parler aux gens mainstream ou idiots utiles.

    ” Les gens n’ aiment pas que
    l’on suive une autre route qu’eux ”
    GB


  26. Lysbeth Levy Le 21 décembre 2016 à 15h30
    Afficher/Masquer

    Ne pas oublier qui est Samantha Power, rien de moins que a femme du “tsar de la propagande” américaine, “Cass Sustein” qui lutte contre les fameux conspirationnistes du 11 septembre 2001 et plus car pour l’élite il n’est rien de plus horrible que de ne pas être cru sur leurs paroles : https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=1084585 [modéré] c’est lui qui a théoriser la lutte contre les ”méchants complotistes’ qui osent douter de la VO qu’on vous rabâchent jour et nuit.


  27. moshedayan Le 21 décembre 2016 à 18h06
    Afficher/Masquer

    Merci pour ce billet, mais je pose cette question :
    Labévière a été licencié de RFI… alors une fois que l’équipe de l’actuel Président de la République sera virée : le prochain Parlement et gouvernement auront-ils le courage de le ré-embaucher, auront-ils le même courage pour purger à 50,5% l’actuelle équipe des fonctionnaires et conseillers du Quai d’O. qui a si brillamment conduit la politique proche-orientale de la France -et sans leur donner des “placards dorés” (par nos impôts), auront-ils le même courage pour affronter le “mainstream” des médias français et aussi, par des amabilités, renvoyer à leurs propos et attitudes tous ceux qui, à RTL, Europe, France 2 etc…, s’empresseront de retourner leurs vestes peut-être et de “changer de cirage” (merci à Jacques Dutronc pour “l’opportuniste” qui devrait être le jingle de nombre de médias français… ).
    Eh à cette même question : moi j’émets un très très très gros doute


  28. Arnaud Le 21 décembre 2016 à 18h29
    Afficher/Masquer

    Il ne me semble pas que Léa Salamé soit la compagne de Glüksman… ou alors depuis fort peu de temps : sur le plateau de Taddéï, il y a deux ans, Slobodan Despot lui avait fait avouer que sa compagne était… attachée à un ministère du gouvernement issu de la “révolution” du Maidan en Ukraine (sans qu’elle fut elle-même Ukrainienne)… il était tout déconfit le fiston. Mais, tout a peut-être changé. Ah, je sais extraire l’essentiel d’un texte !


    • Alfred Le 21 décembre 2016 à 22h42
      Afficher/Masquer

      Ile semble en effet que c’est une géorgienne et marionnette américaine… Comme son nom est georgîen je ne saurai m’en souvenir. Ses performances dans la refonte du ministère de l’intérieur me semble t il sont sublimes…


    • STAN Le 22 décembre 2016 à 00h28
      Afficher/Masquer
  29. Martin Le 21 décembre 2016 à 19h52
    Afficher/Masquer

    Je sais que l’emploi du temps d’Olivier n’est pas extensible à l’infini mais il faudrait peut être s’intéresser de TRES près à la prétendue “chasse aux fausses informations”. nécessaire (évidemment) à la démocratie, au camp du bien etc.

    Lancée par H Clinton il y a à peine un mois, l’idée de légiférer sur le sujet se répand à la vitesse de la poudre : le parlement allemand va être, semble t’il, le premier à légiférer sur le sujet dans les prochains jours. L’idée centrale du truc est qu’écrire, sur n’importe quel support, quelque chose qui ne soit pas “la vérité” telle que définit par le Monde et le Figaro soit passible de poursuite (et pourquoi pas d’emprisonnement pour complicité de terrorisme, tant qu’on y est ?).

    Je ne sais pas vous mais, perso, j’ai l’impression d’entrer à vitesse grand V dans un cauchemar totalitaire… quelque chose que je n’aurais jamais pensé connaitre en France.


  30. Boubanka46 Le 22 décembre 2016 à 00h26
    Afficher/Masquer

    A propos de “propagande” un acte d’anti sémitisme en Ukraine qui m’a semblé fort peu médiatisé. Il est rapporté par la chaine israelienne i24news

    http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/133166-161221-ukraine-profanation-neo-nazie-de-la-tombe-du-rabbin-nachman-de-breslov

    J’ai noté le “…Le procureur général d’Ukraine, un pays où les groupes d’extrême droite ont une influence non négligeable sur une partie de la société…”. Ce type de propos est présentée par nos média comme de la propagande russe sans fondement. Nous “savons” tous que les néo nazis ce sont les russes et les pro-russes ukrainiens, Poutine étant une espèce de réincarnation d’Hitler.


  31. Pierre Bacara Le 22 décembre 2016 à 01h13
    Afficher/Masquer

    LE FRONT EL-NOSRA REVENDIQUE L’ASSASSINAT D’ANDREI KARLOV

    Vu sur Euronews il y a une trentaine de minutes : l’assassinat de l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Turquie, Andreï Karlov, perpétré lundi en corrélation avec la victoire des forces syriennes et russes à Alep, a été revendiqué par le FRONT EL-NOSRA (qui s’est rebaptisé Front el-Cham cettte année).

    Euronews n’a pas précisé que “Front el-Cham” était le nouveau nom du Front el-Nosra, principale branche d’EL-QAIDA en Syrie.


  32. Nanker Le 23 décembre 2016 à 17h03
    Afficher/Masquer

    A propos de l’article du «Diplo» cité par Labévière.

    Je ne peux pas le poster ici mais je peux citer son auteur (Bachir El-Kouri) ainsi que les sources sur lesquelles il s’appuie : les chercheurs Fabrice Balanche et Stéphane Mantoux, les sites syria.liveuamap.com southfront.org et l’ONG “Institute For The Study Of War”.

    Peut-être de quoi puiser quelques infos en prévision du futur dossier “Syrie : la vérité”?


Charte de modérations des commentaires