Les Crises Les Crises
8.octobre.20188.10.2018 // Les Crises

Cartogramme de la Population Mondiale

Merci 123
Je commente
J'envoie

Nous vous proposons aujourd’hui quelques cartogrammes que nous avons réalisés. Rappelons qu’un cartogramme est une carte pour laquelle une variable thématique (comme la population ou le PIB) remplace la surface des territoires représentés.

I. Population par pays

Voici une représentation de la population de la planète, où chaque carré représente un million d’habitants :

Afin de rendre compte de la dynamique démographique des pays, nous avons également représenté la croissance de celle-ci au cours des dix dernières années par une couleur plus foncée. Par exemple, la population de l’Inde (1 267 M) a augmenté de 157 millions en 10 ans, cette masse étant visible en bleu foncé en bas de l’Inde.

Afin de mieux la percevoir, la croissance totale de la population planétaire (+ 810 M en 10 ans) a été représentée dans l’Atlantique Sud – tel un nouveau continent ayant émergé…

Voici à titre de comparaison la carte géographique réelle du monde, avec les bonnes superficies (1 carré = 20 000 km²)

II. Population par région

De la même façon, pour plus de visibilité, voici les mêmes cartes par région :

Merci à X. Muschert pour l’aide apportée (sur une idée de P. Breding). Sources des données : ONU (2014).

En conclusion :

III. PIB

Voici enfin, venant d’une autre source, un comparatif avec la répartition des PIB :

 

Commentaire recommandé

LBSSO // 08.10.2018 à 20h05

Coralie Delaume avait signalé également ce dossier passionnant du Monde Diplomatique intitulé “Bouleversement démographique en Europe”
https://www.monde-diplomatique.fr/2018/06/A/58729
“En 1900, l’Europe abritait un Terrien sur quatre. En dépit d’un gain de 180 millions d’habitants entre 1950 et 2000, elle n’en abrite aujourd’hui plus qu’un sur dix.”
Les questions abordées .:
– “Cet exode qui dépeuple les Balkans” par Jean-Arnault Dérens & Laurent Geslin.
– “Pôle d’attraction et principale destination des migrants en Europe, l’Allemagne connaît une désertification dans certaines régions” par Rachel Knaebel .
– “La baisse de la fécondité conduit la Hongrie à un déclin, aggravé par une forte émigration” .”Un fonds de commerce pour les nationalistes hongrois” par Corentin Léotard & Ludovic Lepeltier-Kutasi
– “Longévité, les limites d’une espérance” par Claude Aubert

Nous sommes avec ce dossier des Crises ( merci pour votre travail ,son partage) et ces articles “dans le dur”, c’est à dire dans des tendances structurantes souvent peu évoquées et pourtant si déterminantes.

13 réactions et commentaires

  • Myrkur34 // 08.10.2018 à 17h19

    Sur population par région(II), Eurasie=pays de l’ancienne C.E.I en gros.
    Donc quatre-vingt millions d’unités supplémentaires chaque année pour alimenter de nouvelles gyres océaniques de déchets.
    A noter aussi l’énorme dichotomie dans le ratio taille de population/taille du pib suivant les états. (Modéré)

  • calal // 08.10.2018 à 19h42

    Merci pour ces cartes.
    c’est incroyable certaines populations:
    -l’indonesie et ses millions d’hab et en dessous l’australie desertique
    -200 millions d’hab au bresil…
    -le mexique qui a deja la moitie de la pop des us
    -les us 2*plus nombreux que les russes…

    Et pis nous,le coq francais…quelconque parmi les autres mais nous croyant important…

    • un citoyen // 08.10.2018 à 20h03

      Idem, merci et excellente idée de présenter les choses ainsi.
      Perso, c’est le PIB de l’Afrique comparé au reste du monde qui m’a impressionné le plus, ainsi que la démographie de la Russie comparée à celle de l’Asie.

  • LBSSO // 08.10.2018 à 20h05

    Coralie Delaume avait signalé également ce dossier passionnant du Monde Diplomatique intitulé “Bouleversement démographique en Europe”
    https://www.monde-diplomatique.fr/2018/06/A/58729
    “En 1900, l’Europe abritait un Terrien sur quatre. En dépit d’un gain de 180 millions d’habitants entre 1950 et 2000, elle n’en abrite aujourd’hui plus qu’un sur dix.”
    Les questions abordées .:
    – “Cet exode qui dépeuple les Balkans” par Jean-Arnault Dérens & Laurent Geslin.
    – “Pôle d’attraction et principale destination des migrants en Europe, l’Allemagne connaît une désertification dans certaines régions” par Rachel Knaebel .
    – “La baisse de la fécondité conduit la Hongrie à un déclin, aggravé par une forte émigration” .”Un fonds de commerce pour les nationalistes hongrois” par Corentin Léotard & Ludovic Lepeltier-Kutasi
    – “Longévité, les limites d’une espérance” par Claude Aubert

    Nous sommes avec ce dossier des Crises ( merci pour votre travail ,son partage) et ces articles “dans le dur”, c’est à dire dans des tendances structurantes souvent peu évoquées et pourtant si déterminantes.

  • Duracuir // 08.10.2018 à 22h23

    Merci,
    la visualisation est toujours un exercice très interessant pour bien comprendre les choses.

  • Rond // 09.10.2018 à 08h01

    Pas de surprise, notre cerveau comprend mieux ce qui est visuel. Et parce qu’il fonctionne en analogique, il est capable d’appréhender des amplitudes, des proportions et leurs relations sans s’encombrer de nombres qui ne peuvent être comparés que deux à deux. L’effet est donc impressionnant. Merci pour ça.
    Je crains cependant que ces informations et la manière de les présenter ne sorte jamais du cercle restreint des lecteurs des crises.
    Nous pourrions faire de même avec tout un tas d’autres données économiques cruciales. Par exemple :
    – Population par pays ou région du monde / eau potable, pétrole, éducation, conso de pesticide, surfaces cultivées ou cultivables, pollution, bien-être … puis en les croisant presque l’infini.
    Resterait alors à les diffuser dans le vaste monde et à procéder aux interprétations non faussées. Et ça, ce n’est pas gagné.

  • Babar // 10.10.2018 à 15h51

    On trouve aussi dans les pages de l’INED une animation qui traduit en chiffres les dynamiques démographiques ainsi entre 1800 et 2015 la population mondiale a été multipliée par 8 mais cela s’est fait inégalement. Ainsi dans le même temps, l’Amérique du Nord (USA Canada) a vu sa population multipliée par 72, l’Amérique latine (Amérique du sud et Mexique) par 33, l’Océanie par 15, l’Afrique par 12, l’Asie par 7 et l’Europe par 4…..

  • tepavac // 10.10.2018 à 16h04

    Comparaison par densité de la population;
    – Asie : 93 habitants / km² ;
    – Europe : 71 habitants / km² ;
    – Afrique : 34 habitants / km² ;
    – Amérique : 21 habitants / km² ;
    – Océanie : 4 habitants / km²

    Carte mondiale et liste par pays;
    https://www.indexmundi.com/map/?t=0&v=21000&r=xx&l=fr

  • Tartine // 12.10.2018 à 12h22

    Bravo et merci.
    Il serait intéressant de mettre les choses en perspective à l’horizon 2050 par exemple;
    et d’ajouter d’autres éléments (langue parlée, matières premières …)

  • Cédric // 14.10.2018 à 13h38

    ya pas mal d’animations sur youtube avec les ethnies en europe par exemple, la croissance de la population mondiale, le nombre et l’endroit des essais nucléaires par nation dans le monde etc … toujours très visuels et intéressants.

    https://www.youtube.com/watch?v=PUwmA3Q0_OE

  • Afficher tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires

Et recevez nos publications