Les Crises Les Crises
10.janvier.201910.1.2019 // Les Crises

Censure de la cagnotte du boxeur par Leetchi et Crédit Mutuel : Violer la loi, c’est open bar…

Merci 297
Je commente
J'envoie

Petite synthèse de cette incroyable histoire – la cagnotte étant parfaitement légale, pour aider une personne mise en examen et sa famille – ce qui ne vaut évidemment pas soutien de ses actes (que la boxeur a clairement regrettés). Seul est interdit un appel à don explicite pour payer des amendes, après condamnation.

Au passage, il s’avère que le boycott de Leetchi et du Crédit Mutuel semble plus que nécessaire…

Schiappa et Leetchi : Violer la loi, c’est open bar, par Régis de Castelnau

Source : Vu du droit, Régis de Castelnau, 09-01-2018

Marlène Schiappa ci-devant secrétaire d’État est un personnage assez surprenant. Sortie d’on ne sait où, auteur de livres érotiques de gare et d’articles de presse ineptes, elle était un des éléments les plus singuliers parmi les passagers hétéroclites du train conduit par Emmanuel Macron à son arrivée à l’Élysée. Mélange étrange de niaiserie, d’ingénuité et de méchanceté, elle s’est spécialisée dans le jet quasi quotidien dans le champ politique de grenades dégoupillées. De préférence, sur des sujets qui ne la concernent pas et où elle affiche toujours une ignorance dévastatrice.

On ne reviendra pas sur les éléments de ce qui constitue désormais un florilège pour ne retenir qu’une des dernières sorties, celle relative à la fameuse cagnotte mise en place pour Christophe Dettinger le « gitan de Massy » après qu’il se fut livré aux autorités. Tout le monde connaît maintenant la vidéo qui a fait le tour du monde où l’on voit un jeune homme, dans une bousculade opposants gilets jaune et policiers, marcher déterminé vers ceux-ci carpaçonnés et derrière leurs boucliers pour les faire reculer à coups de droites et de crochets. On ne va pas ici lancer le débat à coups d’anathèmes moraux contre un côté ou l’autre, la séquence du commandant Andrieux à Toulon montrant suffisamment qu’il faut l’éviter. Sur un plan juridique il semble que Christophe Dettinger ait commis des infractions, et il est normal d’en être choqué. Il appartiendra au juge d’en décider la réalité et la gravité. À condition bien sûr qu’il bénéficie d’un procès équitable, l’actualité judiciaire récente concernant les gilets jaunes permettant de craindre que cette perspective ne soit pas assurée. Mais nous verrons.

Toujours est-il qu’il ne fallait que quelques secondes pour comprendre qu’avec le gitan de Massy, le peuple des gilets jaunes avait trouvé son héros. En France, le rapport aux forces de l’ordre est contradictoire, et on fredonne « hécatombe au marché de Brive-la-Gaillarde » pour ensuite applaudir les forces de l’ordre quand elles protègent. Et là, après des semaines de répression brutale, c’est le réflexe décrit par Brassens qui a joué : « dès qu’il s’agit d’rosser les cognes, tout l’monde se réconcilie. » Et dans le contexte de cette étonnante insurrection du peuple français, cette irruption, viriliste renvoie à des figures de la mémoire populaire comme celle du « grand Ferré » le premier héros paysan de l’histoire de France qui avait abattu à coup de hache 85 gardes anglais pendant la guerre de 100 ans, ou « frère Jean des Entommeures » l’ami de Gargantua à l’efficacité redoutable contre les soldats qui profanaient sa vigne.

C’est peut-être pour cela que les petits aboyeurs de la Macronie auraient dû s’abstenir de hurler à la mort contre le boxeur. Après que celui-ci eut diffusé une vidéo d’excuses, ses amis ont ouvert auprès de la société Leetchi une cagnotte destinée à rassembler des fonds pour assurer la défense de Dettinger et aider sa famille dans cette période difficile. Pratique courante, normale, parfaitement légale et qui comporte de nombreux précédents. Il ne s’agissait absolument pas de prendre en charge les éventuelles condamnations pécuniaires mais de pourvoir à sa défense. Le succès foudroyant de cette cagnotte a mis les petits marquis en fureur. Chacun au sein de la petite caste y est allé de son couplet, masquant par des cours de morale hypocrite sa rage devant cette solidarité exprimée par ce peuple qu’ils détestent. La polémique enflant, et après une intervention de Marlène Schiappa on apprit par la société Leetchi que la cagnotte était « close », les sommes bloquées, et que les dépenses effectuées pour la défense de Christophe Dettinger seraient réalisées directement par la société. Et réglées aux avocats sur présentation de factures et de devis ! Ainsi, cette société très liée à Xavier Niel et filiale du Crédit Mutuel Arkea a donc cédé aux pressions gouvernementales et à l’ordre donné par Marlène Schiappa. Situation absolument stupéfiante ou le droit est simplement foulé aux pieds. En effet les règles générales de la société Leetchi acceptées par l’organisateur de la cagnotte prévoient explicitement que les sommes lui seront remises à charge pour lui de les répartir en fonction de l’objet et du mandat qu’il a reçu des donateurs. La responsabilité dans l’utilisation des fonds relève des rapports entre l’organisateur et les donateurs. La responsabilité de Leetchi ne peut être engagée en cas de problème survenant dans cette utilisation.

Au-delà des conclusions que chacun en tirera sur l’impossibilité désormais de s’adresser à cette société pour la constitution de cagnottes, il y a quand même un très sérieux problème juridique.

Résumons-nous : la cagnotte a été lancée pour venir en aide à Christophe Dettinger dans la procédure intentée contre lui (frais de défense) et à sa famille mise en difficulté par l’incarcération. C’est bien sur cette base que les sommes ont été versées par les donateurs et sont désormais entre les mains de Leetchi. Et c’est la raison pour laquelle elles doivent être remises à l’organisateur qui les utilisera sous sa responsabilité. En violant ses propres règles, et en disposant à sa guise à l’encontre de la volonté des donateurs, ce qui constitue un détournement, Leetchi semble bien avoir commis le délit d’ABUS DE CONFIANCE prévu et réprimé par l’article 314-1 du code pénal. L’organisateur et les donateurs devraient immédiatement saisir le procureur de la république pour déposer plainte entre ses mains.

Au-delà de l’impact commercial que l’on espère désastreux pour Leetchi on peut s’interroger sur ce zèle à exécuter des ordres aussi manifestement illégaux émis par Marlène Schiappa lors d’une émission de télévision.

Après avoir considéré que la cagnotte était indécente, cette dernière a dit : « Il est souhaitable effectivement de savoir qui a donné à cette cagnotte, parce que je crois que c’est une forme de complicité ». Attitude invraisemblable, qui au-delà de mettre de l’huile sur le feu en un moment où il vaudrait mieux éviter, qui témoigne d’une ignorance abyssale de règles de droit élémentaires et démontre que Madame Schiappa, n’a rien à faire à un poste de ministre, qu’elle déshonore tous les jours. La société civile, c’est très bien mais un gouvernement de la république ce n’est pas un plateau de télé réalité. Non mais allô quoi ?

La complicité en droit c’est très simple, c’est faciliter la commission de l’infraction par fourniture de moyens. Donc bien évidemment tous les actes, pour être incriminés doivent avoir été commis avant ou pendant l’infraction. Cette invocation ignare de la complicité de la part d’un responsable public dans ces circonstances est inacceptable. Elle l’est d’autant plus que les indignations de Madame Schiappa sont particulièrement sélectives, qui n’a vu aucun inconvénient et n’a pas bougé un sourcil lorsqu’une initiative totalement identique a été réalisée pour Tariq Ramadan. Elle n’a pas accusé ceux qui avait souscrit pour la défense d’une personne poursuivie pour viol d’en avoir été le complice. On notera les hiérarchies d’indignation de la secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes…

Mais la demande de communication montre bien au-delà de l’analphabétisme juridique, qu’il y a bien une volonté répressive qui se moque des règles de droit d’un pays démocratique. Cette demande témoigne d’une attitude open bar quant à la violation de l’État de droit. Pour elle, des gens qui ont manifesté de la compassion et de la fraternité pour une personne poursuivie sont des complices, doivent être fichés et poursuivis.

Comment être étonné que les couches populaires ne puissent plus supporter jusqu’à la rage de voir à des postes de responsabilité importants, des gens capables d’un tel comportement.

Source : Vu du droit, Régis de Castelnau, 09-01-2018


Source :Lenny Benbara, Facebook, 08-01-2019

Le gouvernement a donc fait pression sur le Crédit Mutuel pour que Leetchi coupe la cagnotte qui avait été créée en soutien au boxeur qui a frappé un gendarme mobile. Leetchi s’est exécuté et la cagnotte est désormais close.

Ce boxeur va tout perdre. Il a pourtant fait un mea culpa et a bien expliqué son geste : il a simplement pété un câble après avoir vu les gendarmes mobiles exercer une violence disproportionnée contre des plus faibles depuis des semaines. Il est probable qu’en l’état il soit lourdement condamné. Mais ce boxeur reste un héros populaire. Pourquoi ? Tout simplement parce que, comme de très nombreux gilets jaunes, il fait partie de ces gens qui en viennent à la mobilisation en dernier ressort, quand il n’y a plus le choix, quand elle devient une affaire de vie ou de mort sociale. Et tout le monde a reconnu en lui non un casseur, mais un militant pacifique que la violence systémique de l’ordre en place a conduit à un dérapage violent.

Honteux, ce gouvernement désormais en roue libre et aux abois, ne trouve pas d’autre solution que d’essayer d’enterrer la visibilité de ce soutien populaire par la cagnotte qui vise à aider quelqu’un qui risque de prendre très cher. Ils déchaînent leur violence de caste contre la solidarité de ceux d’en bas.

Leur médiocrité et leur lâcheté humaine n’ont pas de limites. Il est rare que je ressente un tel dégoût. Oligarchie médiocre, banc d’autocrates au service des puissants, les mots manquent. Ils sont en train de rendre la haine du peuple contre eux irréversible.

Source :Lenny Benbara, Facebook, 08-01-2019


Cagnotte pour l’ex-boxeur Christophe Dettinger : la gendarmerie en colère

Source :Le Point, 09-01-2019

VIDÉO. Alors que Leetchi a fermé la cagnotte après la polémique, la gendarmerie ne comprend pas les donateurs qui cautionnent ainsi les faits.

Ce n’est pas parce que Leetchi a fermé la cagnotte que la polémique autour de cette dernière s’éteint. En effet, le général Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, est revenu ce mercredi matin, au micro de RTL, sur la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger, qui a récolté plus de 100 000 euros avant sa fermeture. « J’ai été choqué et heurté à titre personnel », a-t-il expliqué, avant d’ajouter : « Nous sommes engagés depuis plusieurs semaines pour protéger nos concitoyens contre des violences illégitimes. »

« Lorsque l’on subventionne, on cautionne »

Richard Lizurey ne comprend pas qu’autant de personnes aient pu participer à cette cagnotte en soutien à celui que l’on surnomme « le boxeur de gendarme ». « Lorsque l’on subventionne, on cautionne, donc un certain nombre de gens cautionnent la violence », a encore estimé le patron des gendarmes sur RTL.

Depuis l’annonce d’une cagnotte de soutien à Christophe Dettinger, l’ancien boxeur soupçonné d’avoir frappé des gendarmes, des voix se levaient contre cette dernière. Après avoir une première fois déclaré que cette cagnotte n’était pas illégale, Leetchi a fini par faire marche arrière. Ainsi, lundi midi, la plateforme a clôturé la cagnotte de soutien à l’ancien boxeur Christophe Dettinger. Ce dernier a été interpellé lundi et placé en garde à vue pour avoir frappé des policiers lors de l’acte VIII de la mobilisation. « Au vu du montant atteint à ce jour, la cagnotte n’accepte désormais plus de contributions », a annoncé Leetchi dans un communiqué sur son site internet, précisant s’engager « à ce que les fonds collectés […] servent uniquement à financer les frais de justice ».

Dans un premier temps, Leetchi, sur Twitter, assurait que cette cagnotte est « aujourd’hui légale puisqu’aucune peine n’a pour l’heure été prononcée [contre Christophe Dettinger, NDLR]. Nous avons l’habitude de ce genre de cas et sommes très vigilants au respect de la loi », a ainsi fait savoir Leetchi en réponse à l’un des nombreux commentaires s’indignant de l’existence même de cette cagnotte. Mardi matin, selon les informations rapportées par Le Figaro, elle comptait déjà plus de 117 000 euros et des milliers de commentaires de soutien. Le plus gros de la somme aurait été collecté dans les 24 dernières heures, précise le quotidien.

L’indignation du gouvernement

« C’est une honte. Je ne comprends pas pourquoi elle n’est pas condamnée plus unanimement par l’ensemble de la classe politique », s’est agacée Marlène Schiappa sur LCI. « À quel degré de haine en sommes-nous arrivés dans le débat public pour qu’il y ait suffisamment de personnes en France qui considèrent qu’il faut financer un homme qui a frappé un policier ? […] On frappe ces policiers et il y a des gens qui trouvent cela courageux presque héroïque pour aller jusqu’à financer un homme qui a commis des violences graves et illégales. Je suis scandalisée. Je trouve cela choquant », a réagi la secrétaire chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, interpellant Leetchi.

Sur Twitter, le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi, a dénoncé une cagnotte indigne. « Apparemment, ça rapporte de frapper un policier », a-t-il déploré. Et il n’est pas le seul à trouver à redire à cette cagnotte. Comme le rapporte le Huff Post , certains internautes estiment que Leetchi aurait dû la retirer, en raison des faits qui sont reprochés à l’ancien boxeur. Dans un premier temps, c’est son caractère « officiel » qui a été mis en doute, certains se demandant qui était à l’origine de sa création et si les fonds collectés serviraient bien à la défense de Christophe Dettinger. Selon le quotidien, le lien vers la cagnotte a été ensuite relayé par une personne se présentant comme la cousine du boxeur interpellé. Celle-ci a également expliqué que l’individu qui avait créé cette collecte était un ami de Christophe Dettinger.

Recherché par les forces de l’ordre depuis samedi 5 janvier, date de l’acte VIII de la mobilisation des Gilets jaunes, Christophe Dettinger a été interpellé lundi matin. Des images avaient été diffusées le montrant en train de frapper un gendarme à Paris. Il s’est lui-même rendu au commissariat du 4e arrondissement de Paris. Dans une vidéo postée sur Facebook, l’ancien boxeur de 37 ans est revenu sur les faits qui lui sont reprochés. Il y affirme notamment être « Gilet jaune », « un citoyen lambda », et explique avoir « vu la répression. J’ai vu la police nous gazer, faire mal à des gens ». Il reconnaît avoir « mal réagi » et a expliqué sa violence. « Oui, j’ai voulu avancer sur les CRS, je me suis fait gazer. À un moment, la colère est montée en moi, j’ai mal réagi […], mais je me suis défendu. » Mardi matin, la vidéo avait été vue plus de 800 000 fois.

Source :Le Point, 09-01-2019


Le comportement du Crédit Mutuel est proprement ahurissant.

Une banque est un opérateur neutre, et n’a pas à s’ériger en juge ou policier.

Et quand on voit en plus leur méconnaissance du Droit le plus élémentaire…

Le Crédit mutuel ouvre une enquête, Leetchi ferme la cagnotte pour Dettinger

Source : Le Parisien, Nicolas Berrod, 08-01-2019

L’appel aux dons pour soutenir l’ancien boxeur soupçonné d’avoir frappé des gendarmes a été clôturé ce mardi. La banque propriétaire de la plateforme précise que la somme -au moins 115 000 €- a été gelée.

La cagnotte qui a atteint plus de 100 000 € en 24 heures a finalement été fermée par la plateforme Leetchi. Capture d’écran

La somme totale est inconnue… mais il est désormais impossible de faire un don. La plateforme Leetchi a annoncé ce mardi midi avoir clôturé la cagnotte, ouverte lundi, pour soutenir financièrement Christophe Dettinger. Cet ancien boxeur est soupçonné d’avoir frappé des gendarmes samedi à Paris et est toujours en garde à vue ce mardi midi. En 24 heures, au moins 115 000 € avaient été collectés auprès des internautes, avant que le montant ne soit caché à partir de ce mardi matin.

« Leetchi s’engage à ce que les fonds collectés servent uniquement à financer les frais de justice », a précisé la plateforme dans un communiqué. Selon la loi, une telle collecte d’argent ne peut pas servir à payer des amendes. En revanche, les sommes récoltées peuvent financer des frais d’avocats. « Nos conditions générales d’utilisation proscrivent toute incitation à la haine ou à la violence. Compte tenu des actes reprochés à Christophe Dettinger, aucune autre utilisation de la cagnotte ne saurait être acceptée », a ajouté le site.

Le Crédit Mutuel hausse le ton

Clap de fin ? Pas du tout, à en croire le groupe Crédit Mutuel, propriétaire de… Leetchi. La banque mutualiste a annoncé au Parisien avoir ouvert une enquête sur la légalité de cette cagnotte, confirmant une information de BFM TV. « Il faut vérifier la légalité de cet appel aux dons et aussi sa conformité à nos règlements et à nos valeurs internes », précise-t-on.

Surtout, le Crédit Mutuel ajoute que les fonds sont « gelés », en attendant les résultats de cette enquête menée par son inspection générale. Sans cacher que l’argent a de fortes chances d’être in fine reversé aux donateurs. « La réaction de Leetchi de dire que la cagnotte est légale est une réponse d’avocat, c’est hors-propos et ça ne suffit pas », poursuit la banque, qui a été saisie mardi matin par des syndicats de policiers et deux ministres (Marlène Schiappa et Mounir Mahjoubi) au sujet de cette cagnotte.

« Prime à casser du flic »

Car, depuis lundi, cet appel aux dons a suscité la polémique. Plusieurs syndicats de police y voient une « prime à casser du flic »et « un message à la haine et à la violence par destination ». Tandis que la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a dénoncé sur BFM « une cagnotte contraire aux valeurs de la République » et « indécente. »

Source : Le Parisien, Nicolas Berrod, 08-01-2019

“Une cagnotte contraire aux valeurs de la République” : à méditer longuement


Cagnotte Leetchi pour Dettinger: Schiappa veut savoir qui a participé

Source : Le Huffington Post, Geoffroy Clavel, 08-01-2019

Marlène Schiappa a accusé les donateurs de la cagnotte Leetchi de se prêter à une “forme de complicité” aux violences.

La secrétaire d’Etat Marlène Schiappa a demandé à connaître les noms des participants à la cagnotte de soutien au boxeur Christophe Dettinger.

POLITIQUE – “C’est une question de politique et de valeurs de la République. Qui finance les violences contre les forces de l’ordre de la République?” Invitée ce mardi 8 janvier sur France Info, la secrétaire d’Etat en charge de la Lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, a vivement critiqué les participants à la cagnotte de soutien à l’ancien boxeur Christophe Dettinger, soupçonné d’avoir agressé deux gendarmes à Paris, lors de la manifestation samedi des gilets jaunes.

Finalement clôturée en milieu de journée par la plateforme Leetchi, qui s’est engagée à ce que la somme récoltée (plus de 117.000 euros) ne serve qu’à financer la défense légale de l’ancien champion, cette cagnotte avait recueilli les dons d’un peu plus de 8000 personnes en moins de 48 heures.

Schiappa fustige une “complicité” avec Dettinger

Mais la polémique n’en est pas restée là. Tout en réclamant le retrait de cet appel aux dons, Marlène Schiappa a également jugé nécessaire sur France Info que soient rendus publics les noms des personnes ayant participé à cette collecte, la ministre les accusant de “complicité” aux violences reprochées à Christophe Dettinger.

“Il serait souhaitable de savoir qui a donné à cette cagnotte, parce que je crois que c’est une forme de complicité”, a-t-elle assumé, sans pour autant se prononcer sur d’éventuelles poursuites judiciaires. “On a là quelqu’un qui a commis des faits très graves, qui a frappé un policier dans l’exercice de ses fonctions, qui était en train de maintenir l’ordre public. C’est gravissime. Soutenir cela, c’est être complice de cet acte et c’est l’encourager“, a-t-elle précisé.

Un peu plus tard sur BFMTV, la ministre a jugé nécessaire de reposer la question: “Qui finance, qui soutient, qui est complice de ces violences graves? Réussir à collecter plus de 120.000 euros en 24 à 48 heures, cela veut dire qu’il y a derrière des gens qui financent et qui sont complices de ces violences. Il ne faut rien laisser passer à ce sujet non plus.”

Des propos très critiqués sur les réseaux sociaux, tout particulièrement dans les rangs des soutiens des gilets jaunes. L’ancien numéro 2 du FN et eurodéputé Florian Philippot, qui s’est rallié à l’essentiel des revendications du mouvement contestataire, a conspué sur Twitter une “dérive fascisante de plus en plus évidente du régime macroniste aux abois”.

Source : Le Huffington Post, Geoffroy Clavel, 08-01-2019


On lira également les incroyables déclarations de Leetchi ici :

Leetchi est une plateforme de collecte de dons ouverte à tous et à tous les projets. Depuis notre création, notre mission est de mettre à disposition un service pour collecter de manière simple et sécurisée des fonds pour un projet. En aucune manière, nous ne portons de jugement de valeur sur une thématique, une cause ou un projet et ne prenons nullement position. Notre équipe est présente pour faire respecter les conditions d’utilisation de notre plateforme et assurer la sécurité des collectes.

Lundi 7 janvier, un proche de Christophe Dettinger, accusé d’avoir agressé des policiers en marge de la manifestation parisienne des gilets jaunes du samedi 5 janvier, a créé une cagnotte sur notre plateforme dans le but de soutenir Christophe Dettinger.

Leetchi s’engage à ce que les fonds collectés sur la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger servent uniquement à financer les frais de justice conformément à nos CGU et à la législation en vigueur. En effet, nos CGU proscrivent toute incitation à la haine ou à la violence. Compte tenu des actes reprochés à Christophe Dettinger, aucune autre utilisation de la cagnotte ne saurait être acceptée.

Le transfert des fonds ne sera ainsi effectué que sur présentation de justificatifs (Devis et Notes d’honoraires de l’Avocat). L’argent sera reversé directement sur le compte dédié de l’avocat et ce sans aucun intermédiaire.

Au vu du montant atteint à ce jour, la cagnotte n’accepte désormais plus de contributions. Le reste de l’argent collecté sera remboursé aux participants lorsque l’ensemble des démarches juridiques auront été financées.

et les fameuses conditions générales Leetchi ici :

Distributeur : Désigne Leetchi, l’entité dûment mandatée par l’Emetteur pour distribuer la Monnaie électronique auprès de ses clients, visiteurs sur son Site.

Emetteur : Désigne MANGOPAY SA, émetteur de la Monnaie Electronique inscrite sur une Cagnotte.

Organisateur : Personne à l’origine de la création d’une Cagnotte, mandaté par les Participants pour l’administrer et en disposer conformément aux conditions convenues entre eux et dans la limite des présentes. L’Organisateur peut devenir Bénéficiaire ou être un Participant à la Cagnotte.

Bénéficiaire : Personne désignée comme détenteur de la Cagnotte par l’Organisateur. Le Bénéficiaire désigné peut être toute personne physique ou association agissant pour son compte propre ou l’Organisateur lui-même, sous réserve de l’application des présentes.

(Vous notez que Leetchi comprend en fait 2 structures, la structure de gestion de la monnaie a été créée au… Luxembourg – pour la qualité de son air sans doute…)

4.4 modalités d’utilisation d’une cagnotte

L’Organisateur est responsable de l’utilisation de la Cagnotte dans le cadre du mandat donné par les Participants lors du versement de leurs Participations. […]

4.4.2 Retrait

Le Bénéficiaire à la suite d’une novation telle que prévue à l’article 4.4.3 peut décider de procéder au Retrait de tout ou partie de la Monnaie électronique inscrite sur une Cagnotte. Il doit à cet effet adresser sa demande de Retrait via le Site.

Le Distributeur lui verse la somme correspondant à la valeur nominale des unités de Monnaie électronique inscrites sur la Cagnotte, sur un compte bancaire ouvert à son nom dans les livres d’une banque dont le siège social est situé dans l’Espace Economique Européen ou dans un pays tiers imposant des obligations équivalentes en termes de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme. Le Bénéficiaire doit à cet effet fournir le numéro IBAN et le code SWIFT du compte bancaire dont le Bénéficiaire est titulaire ainsi que son adresse.

Le cas échéant, le Bénéficiaire s’il n’est pas le bénéficiaire effectif des sommes, s’engage à renseigner l’adresse mail, la date de naissance, la nationalité ainsi que l’adresse postale de la personne à qui le Bénéficiaire remettra les fonds issus du Retrait et tout autre document requis par l’Emetteur ou le Distributeur.

Le Retrait ainsi que l’utilisation des fonds correspondant sont réalisés sous la responsabilité exclusive de l’Organisateur qui s’oblige, à se conformer au mandat qui lui a été donné par les Participants à la Cagnotte.

Les autres Parties au Contrat ne sauraient être tenues responsables envers les Participants des éventuels manquements et fautes commises par l’Organisateur dans le cadre de ce mandat.

Toute demande est adressée au Service Clients par courrier à l’adresse suivante Leetchi SA, 4 rue de la Tour des Dames, 75009 Paris, France ou par mail à l’adresse suivante : serviceclient@leetchi.com .

26.1 activités interdites

Vous ne pouvez pas utiliser le Site pour des activités qui:

  1. enfreignent une loi, acte, ordonnance ou réglementation

On comprend donc cette réaction :

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Caliban // 10.01.2019 à 07h07

Ce qui est “brutal” dans cette affaire ce sont les manipulations tout azimut :
• un Contrat commercial piétiné et une demande officielle de fichage de la population
• une Justice à plusieurs vitesses (la différence de traitement entre le boxeur parisien incarcéré et le boxeur récidiviste à Toulon ou encore Benalla, ces deux derniers ayant en principe des circonstances aggravantes car détenteurs de la force légale)
• des milliers de personnes réprimées loin des médias collabos (incarcérations préventives, blessures infligées par les forces de “maintien de l’ordre”, …)

La macronophobie enfle de partout. En marche … maintenant tout le monde sait clairement vers où. La cata …

111 réactions et commentaires

  • northlane // 10.01.2019 à 07h04

    Et pendant ce temps, les médias mainstream se gargarisent de la cagnotte pour les policiers blessés, déjà qu’on entends rien sur le fait que donner de l’argent à un fonctionnaire revient à de la corruption, cette cagnotte la est bien illégale; selon l’article 59 du Décret n°95-654 du 9 mai 1995, “Il est interdit de se prévaloir de la qualité de fonctionnaire actif de police ou, en tant que tel, de mandater tout intermédiaire pour effectuer , auprès de particuliers, d’associations, d’entreprises ou de sociétés, des collectes et démarches en vue, notamment, de recueillir des fonds et des dons”.

    • Daniel // 10.01.2019 à 08h56

      cela me fait réfléchir en généralisant à la France :
      – l’Etat Français a attaqué la Syrie en 2018 sans motif prouvé “Bachar El Assad a dépassé la ligne rouge !” (violence internationale hors la loi)
      – l’Etat Français attaque son peuple lors des manifestation actuelle (violence policière, hors la loi)
      – l’Etat Français protège les lobbies financiers qui lui dictent (car ils contrôles le financement !!!) cette ligne directrice (de plus en plus rouge d’ailleurs)
      enfin pour que cela ne s’ébruite pas, l’Etat Français soutient les médias de masse (sous contrôle d’intérêt financier) qui couvre toutes ses violences.
      => l’Etat Français est donc hors la loi dans toute cette violence contre son peuple et d’autres pays

      Donc si on reprend le critère “pseudo (il)légal” de Marlène Schiappa , il ne faut pas donner d’argent à l’Etat Français !!!
      Si j’ai compris la morale de cette histoire, la conclusion est :
      Merci donc de ne plus payer d’impôt !!!

      • Marie Colin // 10.01.2019 à 11h40

        Merci donc de ne plus payer d’impôt !!!

        Peut-être une explication de la précipitation à l’instauration (ouf!) du prélèvement à la source : avant, on aurait pu “consigner” son impôt auprès de la Caisse des dépôts et “consignations”

        Maintenant ???

    • Pegaz // 10.01.2019 à 10h10

      Contrairement à Christophe Dettinger les “forces de l’ordre” bénéficient déjà de toutes les assurances et soutiens de l’état. A QUOI VONT SERVIR CES CAGNOTTES ? LÉGALES ?

      1) CAGNOTTE Soutien aux forces de l’ordre – 874.747 euros le 10/02/2019 à 9h56
      De son côté, le président LR de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Renaud Muselier, a choisi la plateforme Leetchi pour sa cagnotte. « J’ai donc décidé de lancer une cagnotte sur cette même plateforme en faveur des policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers blessés au cours des débordements que notre pays subit depuis le mois de novembre. »
      https://www.leetchi.com/c/pour-nos-gendarmes-et-policiers

      • stephp // 10.01.2019 à 10h18
        • Pegaz // 10.01.2019 à 10h46

          Donc une infox de ladepeche !
          https://www.ladepeche.fr/article/2019/01/08/2936688-plus-100-000-e-collectes-faut-retirer-cagnotte-boxeur-gendarme.html
          Qui nous renvoie bien à ce lien
          https://www.leetchi.com/c/soutien-fdo
          Et non celui de mon post qui serait celui de la 3ème cagnotte, initiée par Gael Bourdon en faveur des deux gendarmes blessés par Christophe Dettinger, mais qui n’affiche aucun don pour le moment !

        • SanKuKai // 10.01.2019 à 11h15

          Les plus riches soutiennent le gouvernement et les forces de l’ordre qui les protegent. Or quelqu’un comme Xavier Niel pourrait tres bien ajouter 2 millions d’euros en 1 minute.
          Mais ce serait voyant sur le nombre de participants et ce serait terrible en terme d’image.

          Ce qui est interessant c’est qu’avec les mêmes critères que Le Point et mme Schiappa, cette cagnotte pour les policiers pourrait être considérée comme une incitation à la violence policière et un blanc-seign pour davantage de brutalité.

          D’un autre coté, si des policiers se retrouvent en invalidité permanente, il leur faudra au moins ça pour éviter qu’ils deviennent gilets jaune quand leur pension d’invalidité sera sucrée.

        • Pegaz // 10.01.2019 à 18h08

          @stephp

          Cagnotte Soutien aux forces de l’ordre
          Conclusion, interrogation et question:

          Cette cagnotte existe bel et bien sur la plateforme leechti.
          41.243 participants – 1.129.859 euros – le 10/02/2019 à 17h15

          Qu’elle ait été alimenté par des robots dans la nuit du 9 au 10 semble ne faire aucun doute.
          Pour être donateur, soit on passe par son compte facebook soit on remplit un questionnaire avec Prénom, Nom, adresse mail, date de naissance et montant du don.

          Par facebook qui semble le chemin le plus court, toutes les données sont à disposition, il ne reste plus que le montant et le choix du mode de payement, Visas, MasterCard ou par Paylib encore plus direct.

          Dans un cas comme dans l’autre il faut un nombre considérable de compte. Le robot les a piochés d’où ? Et c’est de ces comptes vrai ou faux qu’une transaction vraie s’est effectuée.
          D’autant me semble-t-il, que le décompte somme et participants est directement lié à l’aval d’une transaction bancaire ! (Là il ne s’agit pas de faire des promesses de don).

          A qui appartiennent ces comptes et d’où vient cet argent ? Pour que ce soit une fake, dans le sens où l’on gonfle artificiellement les chiffres leechti ne peut-être que complice !

          Si quelqu’un peut m’éclairer sur les erreurs de mon raisonnement bien volontiers

          • tepavac // 11.01.2019 à 00h25

            Aucune erreur sur le raisonnement, à condition évidemment, que la base que vous évoquez soit vrais….

            Nous devons raisonner comme schiappa, d’où provient l’argent de son élection ?
            Quelles sont les personnes qui ont élues une telle dinde?
            Et ce n’est pas la seule, il y a tout un tas de macronistes illettrés qui ânonnent à l’assemblée nationale. on leur à même interdit les médias tant çela devenait comique.
            D’ailleurs la même question est posé pour toute la clique au pouvoir.

            Nous devons aussi rappeler la loi;

            Article XIV.
            Tous les citoyens (4) ont le droit de constater par eux-mêmes, ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.

            Article XV.
            La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

            Le peuple à la loi de son côté, alors qu’il l’utilise, c’est notre devoir.

      • Pegaz // 10.01.2019 à 10h22

        2) CAGNOTTE Soutien aux forces de l’ordre et pompiers blessés – 24.379 euros 10/02/2019 à 10h18
        Bruno Pomart, co-fondateur du Raid, et maire de Belflou dans l’Aude, a décidé de lancer un appel aux citoyens pour contribuer au fonds de soutien aux pompiers, policiers et gendarmes. « Les fonds doivent abonder une association fondée il y a un an par d’ex-membres du RAID pour apporter “un soutien juridictionnel, psychologique et financier” aux membres des forces de l’ordre en délicatesse avec la justice et leur administration, a expliqué Bruno Pomart. »
        https://www.europe1.fr/societe/gilets-jaunes-le-president-de-la-region-paca-lance-une-cagnotte-pour-les-forces-de-lordre-blessees-3834779
        – “un soutien juridictionnel, psychologique et financier” aux membres des forces de l’ordre en délicatesse avec la justice et leur administration – ?!?!?!

        https://www.gofundme.com/soutien-aux-forces-de-l039ordre-et-pompiers-blesses

        • tepavac // 11.01.2019 à 00h32

          “En délicatesse avec la justice” !!!!
          Cette simple phrase indique un problème de légitimité ou de légalité sur un acte de police.
          Est-ce à dire que l’on récompense une mauvaise action ?

          Autant on comprend la nécessité de soutenir les victimes quelles qu’elles soit, autant je trouve immorale de récompenser des agents qui seraient impliqués dans des malfaisances.

          • chb // 12.01.2019 à 12h02

            Les récompenser n’est pas la question. Les agents “en délicatesse avec la justice”, qui seraient éventuellement malfaisants, ne le sont pas seulement à titre individuel lorsque les responsables politico-médiatiques les mettent dans la position de dissuader (!) les émeutiers par un peu plus de violence. Qu’ils manquent par ailleurs de professionnalisme et de discernement au moment de castagner, c’est plus qu’évident au vu de certaines vidéos et par le résultat en termes de nombre de blessés/mutilés/décédés.
            Mais la responsabilité première, c’est bien celle du gouvernement qui attise sciemment la violence, et vise à interdire la manifestation. Comment comprendre autrement le ministre qui déclare “ceux qui manifestent là où il y a de la casse annoncée sont complices”, alors que c’est lui-même qui annonce la casse ?

            • tepavac // 14.01.2019 à 12h55

              “Mais la responsabilité première, c’est bien celle du gouvernement qui attise sciemment la violence”

              Je suis bien d’accord.

                +0

              Alerter
  • Caliban // 10.01.2019 à 07h07

    Ce qui est “brutal” dans cette affaire ce sont les manipulations tout azimut :
    • un Contrat commercial piétiné et une demande officielle de fichage de la population
    • une Justice à plusieurs vitesses (la différence de traitement entre le boxeur parisien incarcéré et le boxeur récidiviste à Toulon ou encore Benalla, ces deux derniers ayant en principe des circonstances aggravantes car détenteurs de la force légale)
    • des milliers de personnes réprimées loin des médias collabos (incarcérations préventives, blessures infligées par les forces de “maintien de l’ordre”, …)

    La macronophobie enfle de partout. En marche … maintenant tout le monde sait clairement vers où. La cata …

      +144

    Répondre Alerter
    • Fritz // 10.01.2019 à 07h30

      « Dans l’esprit des gens, les raisins de la colère gonflent et mûrissent, annonçant les vendanges prochaines » (John Steinbeck)

      • Sandrine // 10.01.2019 à 10h30

        Toute cette histoire donne l’impression que l’on veut pousser les choses à bout; jusqu’à quel bout ? Le meurtre ? Pour légitimer une répression (encore) plus sanglante?
        Sincèrement, ça fait peur.

        • gravart // 10.01.2019 à 12h22

          Vous parlez de la poignée d’abrutie qui a voulue prendre d’assaut le ministère des relations avec le Parlement avec un chariot élévateur ? Parce qu’on est presque au bout là non? (pour quoi faire en fait ? bon… rien si j’ai bien compris.)
          Il ‘y a toujours deux problèmes avec la violence, premièrement c’est qu’il n’y en a jamais une bonne et une mauvaise, deuxièmement, c’est la dette, la spirale de la vengeance. Donc vous avez raison d’avoir peur que les choses s’aggravent dramatiquement (surtout si vous opposez deux bandes de gros balourds), mais on ne pourra jamais dire à cause de qui tout cela est réellement arrivé, la vérité c’est que le plus souvent la faute sera partagée. Vous vous direz que c’est à cause des flics, les flics diront le contraire, tout le monde en sera comptant pour des lustres et puis quoi? Retours à la case départ.

          • Subotai // 10.01.2019 à 18h00

            Heu vous avez regardé les vidéos de l’affaire?
            Parce que franchement le “…qui ont voulu prendre d’assaut le Ministère …etc” c’est du n’importe quoi. Parce que si “volonté” et “prise d’assaut” il y avait eu, il n’y aurait plus de ministère aujourd’hui…
            Idem sur la Passerelle Senghor, si les manifestants avait voulu massacrer du flic, il n’en serait pas resté un seul.
            C’est le Gouvernant qui en dramatisant les actes des contestataires crée les conditions de la montée de la violence.
            D’un autre coté, il est bien emmerdé, parce que le mouvement des GJ est bien un processus révolutionnaire. Mais comme celui ci est en train de renverser l’ordre établi par sa seule présence et sans exercer de force, il n’a pas d’autre ressource pour se maintenir que d’utiliser les moyens de coercition de la puissance de l’État pour faire éclater le mouvement.
            Pour ceux que ça intéresse, si l’idéologie n’a pas été mise en avant, ça s’apparente au mouvement de Gandhi en Inde et je pense que cette forme (moderne) d’action fera école. Il s’agit d’un symbole d’alerte rendu obligatoire par la loi (dans certaines circonstances) détourné en signe de protestation.

          • Dominique65 // 12.01.2019 à 20h58

            A propos de ce charriot élévateur, la grosse majorité des médias en ont parlé comme d’un « engin de chantier », ce qui constitue une faxe new.

        • LBSSO // 10.01.2019 à 13h26

          Pour calmer les esprits, encore faudrait-il que l’ avocat brillant ne fasse pas uniquement référence à la vidéo ” qui a fait le tour du monde où l’on voit un jeune homme, dans une bousculade [sic] opposants gilets jaune et policiers, marcher déterminé vers ceux-ci carpaçonnés et derrière leurs boucliers pour les faire reculer à coups de droites et de crochets” .
          Celle qui m ‘a choqué tout autant et peut-être davantage est celle montrant “ce jeune homme” frappait , à plusieurs , un homme à terre . Pourquoi Régis de Castelnau ne l’évoque-t-il pas ? Parce que la seconde ne “tourne pas” ? Un peu court.

          Cette remarque ne veut en rien détourner de l’intérêt des points de droit très intéressants soulevés et ,par ailleurs, effacer les violences policières inadmissibles qui elles ne tournent pas sur BFM et autres.

          • zx81 // 10.01.2019 à 14h04

            Vous voulez parler de cette vidéo sur laquelle le boxeur sauve la vie d’une femme mis à terre par un policier qui commence à la matraquer, en arrachant son agresseur et en le mettant à terre à son tour.
            http://www.revolutionpermanente.fr/Un-policier-m-a-donne-des-coups-de-matraque-et-des-coups-de-pied-M-Dettinger-m-a-sauve-la-vie
            La colère du boxeur n’est-t-elle pas compréhensible ? Ce lâche policier n’a-t-il pas eu ce qu’il méritait ?
            A quoi doivent s’attendre des policiers voyous qui frappent (comme ce commissaire décoré de la Légion d’honneur) ou gazent des personnes pacifiques ? ou leur tire en plein visage pour les mutiler (ils n’ont pas attendu les appels du philosophe sans lumière) ? ou leur jette des pavés (les manifestants n’ont pas de casques contrairement aux policiers) ? etc.
            https://francais.rt.com/france/57639-acte-8-gilets-jaunes-montpellier-crs-lancent-paves-manifestants-video

            Un gouvernement se doit d’être au service du peuple et exemplaire. Là c’est tout le contraire, le régime néo libéral et néo policier de Macron est une violence en soi.

            Les politiques devraient obligatoirement passé un test d’intelligence émotionnelle pour en exclure les psychopathes comme Macron :
            https://www.letemps.ch/economie/desormais-lintelligence-emotionnelle-se-mesure

            • LBSSO // 10.01.2019 à 16h36

              Préambule :le périmètre de mon commentaire concerne la rhétorique de R de Castelnau .

              J’ignore si vous pratiquez des sports de combat.Mais aucun n’autorise à porter des coups de pieds à la tête d’un homme au sol (considéré comme tel dès un genou à terre).C’est même le cas pour des fédérations où les techniques utilisées sont très violentes (ex: Ultimate Fighting Championship).
              Pourquoi ? Vous pouvez occasionner à l’adversaire des blessures très graves pouvant le transformer en légume ou l’achever.Quand on pratique un sport de combat, on est sensé être maître de ses gestes quelque soit le contexte.
              Habilement , il est alors plus avantageux pour un avocat de faire référence à la vidéo d’un boxeur qui fait reculer “à la loyale” (mème si cela est illégal, faut-il le rappeler) des policiers que de montrer ce “héros” frapper un homme au sol ,au visage, à plusieurs et à coups de pied.C’est moins beaucoup moins glorieux.Mesurez-vous le poids de votre phrase: “Ce lâche policier n’a-t-il pas eu ce qu’il méritait ?”.

              Les enseignants (dignes de ce nom) ne laissent jamais passer ce genre de comportement à leurs élèves que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur d’une salle de sport.Aussi , ils apprécieraient qu’il ne soit pas glorifié ou passer sous silence..

                +2

              Alerter
            • zx81 // 11.01.2019 à 00h59

              “Mesurez-vous le poids de votre phrase: “Ce lâche policier n’a-t-il pas eu ce qu’il méritait ?”.”

              Un policier armé qui s’attaque à une femme sans défense vous appelé ça comment ? Un courageux ?
              J’ai quelques années de pratique d’art martiaux et de boxe anglaise. Je ne pense pas que le boxeur a voulu faire mal ou tuer, juste le corriger. Quelles sont les séquelles de ce policier ? Nada.
              Ceux qui disent le contraire (comme ce policier disant qu’il voulait le tuer) sont des menteurs, pour preuve cette vidéo qui montre le boxeur disant aux policiers restant de s’en aller et aux GJ de les laisser partir :
              https://www.youtube.com/watch?v=T96GCoaE3KY

              Par contre côté gilet jaune combien de blessures de guerre ? des dizaines de mutilés à vie, ayant perdu un oeil, une machoire, une main, un bras, un pied. Quid de votre compassion pour eux ?

                +14

              Alerter
          • Moussars // 10.01.2019 à 16h05

            Outre le manque total de solidarité à minima des autres policiers derrière (ils sont pourtant dressés aussi à ça), n’oubliez pas d’évoquer le nombre de vidéos où on voit plusieurs flics frapper sans retenu sur un manifestant à terre, ou contre un mur ou sur le capot d’une voiture dans l’exercice légal de leur fonction… Hein Andrieux ?

            • Moussars // 10.01.2019 à 16h09

              J’espère qu’en droit, le pont ou la passerelle où se trouvait le boxeur était celle mentionnée dans la déclaration faite par les G.J. à la Préfecture.
              Laquelle a violé cet acte administratif de toute façon puisque les forces de protection de ce gouvernement à empêcher les manifestants de franchir la Seine comme il était prévu et autorisé.
              Au pire, c’est une circonstance atténuante pour le boxeur.

                +6

              Alerter
        • tepavac // 11.01.2019 à 00h43

          “cette histoire donne l’impression que l’on veut pousser les choses à bout; jusqu’à quel bout ? ”

          Le 11/09 à permis de créer le “patriot act”, outil de coercition qui a permis entre autres privations de liberté, d’agresser des pays qui n’avaient strictement rien à avoir avec l’attentat terroriste, de créer des prisons secrètes, et même de garder plusieurs années des gens, sans aucune enquête, sans jugement et sur de simples soupçons sur …. des opposants politiques et des contestataires.

          Ici, ils veulent juste nous faire entrer dans le couloir sombre et étriqué de la soit disant union européenne, qui en réalité est la CEE, Communauté Economique, pas sociale.

  • Kiwixar // 10.01.2019 à 07h22

    La priorité de l’oligarchie va être de désormais accélérer le processus en cours d’interdiction complète de l’argent liquide. Sous des prétextes fallacieux, évidemment (lutte contre le terrorisme, le blanchiment et pourquoi pas ahah lutte contre les paradis fiscaux).

    Quand toute transaction sera numérique et contrôlée par les cartels bancaires avec des serveurs à l’étranger (visa, mastercard), les gêneurs pourront être débranchés d’un clic. Tapé un policier? Hop, débranché. Une compagnie de CRS qui passe côté peuple? Hop, débranchés, affamés. Onfray ou Todd qui “dérapent”? Débranchés des moyens de paiement et de survie.

    Berruyer qui n’obéit pas à l’obligation de flatter Macron XVI? Débranché. Les serveurs saisis. Sa fiche wiki effacée. Toute trace numérique de son existence, effacée.

    “Macrassad must go”, il fait tirer sur les manifestants.

    • Garibaldi2 // 10.01.2019 à 11h06

      Même son nom sera effacé à coups de marteau des bas reliefs de la Grande Pyramide !

    • SanKuKai // 10.01.2019 à 11h33

      C’est pourquoi je vous recommande: LA MONNAIE LIBRE.
      Mots clés pour le moteur de recherche ou Youtube: Duniter, Cesium, Stephane Laborde, dividende universel…

      N’étant pas en France j’ai un peu de mal à me faire certifier pour l’instant. Mais j’y arriverais.
      https://monnaie-libre.fr/
      https://www.youtube.com/watch?v=C0JXwONVtt4

    • K // 10.01.2019 à 16h44

      Je partage complétement votre point de vue sur la fin du liquide :
      -Pour éviter la fraude (fraude fiscale, travail au noir, traffics).
      – Pour exercer un chantage à la survie sur chaque individu et à chaque instant (en menacant de bloquer le compte).
      – Pour tracer et ficher chaque individu puisque toutes ses transactions apparaitront dans ses relevés bancaires.
      – Pour éviter un bank run massif lorsque l’euro va sauter (tout le monde préfererant avoir des euros en liquide plutot que des francs sur son compte dévalué de 20%, quitte à aller déposer ce liquide sur un compte en Europe du Nord).
      – Pour pouvoir imposer des taux d’intérêts négatifs aux ménages et entreprises sans qu’ils puissent retirer. Lorsque la crise surviendra, la BCE devra baisser drastiquement ses taux directeurs déjà nuls. Autrement dit, les taux nominaux entreront franchement en zone négative (-2% de taux nominal – 2% d’inflation = -4% de taux réel…).

      • tepavac // 11.01.2019 à 00h53

        “-Pour éviter la fraude (fraude fiscale,”

        Là je crois que vous ne connaissez pas très bien comment tout ceci marche, cela n’empêchera pas “l’optimisation fiscale”, mais cela sera une chaine en plus sur la population, un bon moyen de l’éduquer à l’économie moderne.

    • vlois // 10.01.2019 à 23h00

      “Et nul ne pourra acheter ou vendre, s’il ne porte la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom…”

  • Benoit // 10.01.2019 à 07h36

    Ouvrir l’application du CreditMutuel.
    Faire un virement non négligeable vers une autre banque.
    La dernière fois mon conseiller m’avait appelé, ce sera l’occasion de discuter un peu.

    Et laisser sa CB Crédit Mutuel à la maison bien sur.

    Ça prend 2 minutes et c’est déjà un bon début.

  • Seraphim // 10.01.2019 à 07h41

    Il faut aussi noter le fond de l’affaire: les policiers bloquaient-il ce pont pour “protéger” les manifestants? Non, bien sûr, mais pour les empêcher de manifester. Cette présence de la police contre les manifestants s’appuie sur un maitre argument: les manifestations doivent être déclarées (heure, parcours) en préfecture; non déclarées elles seraient soi-disant “illégales”. Cette rhétorique est tout à fait fausse et la CEDH a tranché la question une fois pour toutes en condamnant…la Russie dans l’affaire Navalny: celui-ci avait in extremis modifié le lieu et parcours d’une manifestation anti-Poutine; la Cour a estimé que si l’enregistrement en préfecture était possible, il ne pouvait être tenu pour une obligation et que “nul état ne peut exciper de l’obligation de dépôt d’avis préalable de manifestation pour en justifier l’interdiction”, l’avis préalable ne pouvant avoir d’autre but que celui de permettre aux forces de l’ordre de PROTEGER les manifestants et non de les contraindre. Les vidéos montrent très clairement que la police ne cherche pas à protéger des manifestants pacifiques d’éventuels casseurs, mais cherche à les prendre dans une nasse, en les empêchant de franchir un pont, les visant expressément au flash ball et gaz. L’homme à mains nues se défend d’un abus de pouvoir.

  • Louis Robert // 10.01.2019 à 07h43

    Complicité par délit de solidarité?

    Elle est vraiment magnifique, enviable même, cette « nouvelle normalité » instituée par le Pouvoir, qui entraîne pareille perte d’humanité.

    Il ne reste plus qu’à censurer quiconque l’affirme et la boucle est bouclée.

    Je cours me cacher pour relire en secret « Germinal » et «  Les Misérables ».

  • TC // 10.01.2019 à 07h45

    Tout ça devient très inquiétant, on prévoit des lois pour ficher les casseurs (qui sera considéré comme tel, celui qui effectivement fait acte de vandalisme ou celui qui sera fouillé et dont le simple fait de posséder un bout de bois sera suspecté ?), on prévoit de sanctionner les manifestants qui n’auront pas déclaré la manif au préalable, sérieusement ? Et maintnenant, on voudrait également ficher tos ceux qui font acte de solidarité envers un homme qui a reconnu les faits et s’en est excusé. C’est ça, le pays de sdroits de l’homme ? C,est ça le pays qui s’arroge toujorurs le droit de donner des leçons à la terre entière. J’ai de plus en plus mal à mon pays, je ne pensais pas voir ça de mon vivant.

    • Basile // 10.01.2019 à 08h30

      il a « reconnu les faits et s’en est excusé ».
      Ils n’en ont cure, au contraire. Ils jouissent de lui avoir tiré ces aveux, ça ne les arrêtera pas.

      • NICOLE DE NICOMAQUE // 12.01.2019 à 00h15

        Au vu de la violence faite au peuple, pourquoi celui-ci devrait-il s’excuser ?

        Avez-vous entendu comme ils nous parlent et nous insultent depuis des décennies 24h/24 via la ” Quatrième Violence ” médiatique et tous les larbins qui pullulent sur les chaines d’info en continu ?

        S’excuser ?

        Mais de quoi devrions-nous nous excuser ?

  • Cedric // 10.01.2019 à 07h57

    J’ai décider de fermer Mon compte du Cédit Mutuel
    Vers 10h j’ai essayer de contribuer à la cagnotte, et après avoir donné mon numéro de carte bancaire le paiement n’a se faire…
    La solution que tous ceux qui soutiennent le mouvement des Gilets Jaunes et qui ont un compte Au Crédit Mutel quand cela leur est possible ferme leur compte au Crédit Mutuel (qui n’a mutuel que le nom) et au CIC.

    • Fera // 10.01.2019 à 10h14

      Ou retirer un maximum d’argent au crédit mutuel cic si l’on n’a pas de compte chez eux, bankrun cible sur une banque est beaucoup plus efficace

      • Marie Colin // 10.01.2019 à 11h53

        c’est quoi “bankrun” ?

        et comment peut-on “retirer” de l’argent d’une banque où on n’a pas de compte ?

        • Vanina // 10.01.2019 à 12h45

          C’est une panique bancaire due à des retraits massifs d’argent par les clients de la banque.

  • Basile // 10.01.2019 à 08h19

    les emmerdements commencent pour le « boxeur ». Gare à celui qui ne file pas doux, la machine se met en marche pour le broyer. On vient de trouver chez lui un fusil de chasse. Sûr que son ordinateur est aussi épluché. Et puis viendront d’autres accusations dès qu’il commencera à respirer un peu. On ne torture pas en France, mais on utilise (distille), la même façon de briser les fortes têtes.

    de derrière notre écran, on ne se rend pas compte. La cagnotte est une maigre compensation. Lui, déjà, il ne peux plus aller à son travail, alors que la principale revendication des gilets jaunes, c’est vivre de son travail (pas d’une cagnotte). Il ne peut plus non plus faire des projets pour les prochaines vacances, comme nous..

    • NICOLE DE NICOMAQUE // 12.01.2019 à 00h21

      En Tunisie aussi la révolution populaire pacifique dite ” « révolution de la dignité » (ثورة الكرامة) ” est parti d’un “fait divers” isolé où l’injustice faite à un homme était considéré comme flagrant.

  • nulnestpropheteensonpays // 10.01.2019 à 08h32

    Entre les petits bourgeois de versailles ou du XVI eme qui font parti de Larem , Schiappa l’hystérique , Macron jupiter , j’ai l’impression d’être dans un cauchemar . Depuis les années 80 notre classe politique est devenue la lie de l’humanité .Tout les déchets de la race humaine en france se sont donnés rendez vous a l’assemblée nationale .C’est une honte , notre pays est représenté par des imbéciles . C’est pas possible que la france en soit arrivée là……

    • Kiwixar // 10.01.2019 à 10h04

      La France en est arrivée là par les décennies de nos renoncements et de notre passivité.

      Les Gilets Jaunes sont les Français qui relèvent enfin la tête, et l’oligarchie ira jusqu’à toutes les extrémités de violence pour leur faire rebaisser la tête… afin d’éviter que le reste des 2/3 de la population du bas les rejoignent.

      Les GJ doivent discuter avec les forces de l’ordre, argumenter, convaincre. Les enfants de policiers/gendarmes/CRS sont plus souvent proches des 1/3 du bas que des 1% du haut…

      • NICOLE DE NICOMAQUE // 12.01.2019 à 00h27

        J’habite dans une grande ville. Quand je passe devant les logements de la caserne des pompiers, j’ai honte du sort qu’il leur ai fait, à eux, les soldats du feu et à leurs familles.

        Un long et haut bâtiment – héritage architectural des années 70 – criard & vétuste, offre son furoncle de béton au dessus des eaux et dresse sa misère au dessus d’une ville splendide. Cela n’a l’air de ne choquer personne à part moi. Qui voudrait vivre là ? Quel est ce mépris vis à vis de personnes qui risquent leurs vies tous les jours tandis que la dite ville ne cesse par ailleurs de construire des bâtiments somptuaires à n’en plus finir ?

        (…)

  • Czerny // 10.01.2019 à 09h01

    Un régime totalitaire se met en place ,tranquillou ,sous les yeux ébahis de la population .S’y opposer est un devoir .A chacun de choisir sa démarche.

  • Owen // 10.01.2019 à 09h15

    Leetchi.com a été la première startup financé par le fonds d’investissement Kima Ventures, appartenant à Xavier Niels. Pour rappel, Xaxier Niels, qui a été condamné pour proxénétisme (Wikipedia), est devenu directeur du Monde: “Quand les journalistes m’emmerdent, je prends une participation dans leur canard et ensuite ils me foutent la paix”.
    Selon le dernier opuscule de Juan Branco, Xavier Niels est un proche de Macron.
    Certainement que le Crédit Mutuel, actionnaire majoritaire, a dû être gêné par la demande de gel de la cagnotte, certainement aussi que Xavier Niels, 13ème fortune de France en 2018, ne doit pas en être à un leetchi.com près.

    Il y a “guerre des cagnottes”, avec celle lancée par le député Bruno Muselier, toujours sur Leetchi.com, en soutien aux forces de l’ordre. Je n’arrive plus à ouvrir la page mais le montant doit-être à plus ou moins 800.000 euros à l’heure de mon post. J’ai relevé toutes les minutes avec impression écran la cagnotte entre 3h35 et 3h55 de ce jeudi 10 janvier heure française (j’habite à l’autre bout de la planète).
    3h35. Montant: 716.183 euros. Nbre donateurs: 26.175
    3h55. Montant: 733.785 euros. Nbre donateurs: 26.875.
    Donc, entre 3h35 et 3h55, 699 noctambules ont donné 17.602 euros. Et le rythme a été très régulier, de minute en minute. On sait, n’est-ce pas, que Mounir Mahjoubi, qui a lancé le premier tweet contre la cagnotte “indigne” qui ne lui cause “que du dégoût”, est secrétaire d’état au numérique.

    En tout cas, avec la détention provisoire du “Gitan de Massy”, une nouvelle population va maintenant sans doute s’ajouter aux gilets jaunes.
    https://www.youtube.com/watch?v=WoqBZ7t4Wng
    https://www.youtube.com/watch?v=uFmT4wuH4nk

    • LBSSO // 10.01.2019 à 12h38

      Pour compléter votre commentaire:
      Leetchi.com a été lancé en novembre 2009 par Céline Lazorthes qui est passée par l’incubateur HEC. En janvier 2010, Leetchi a bénéficié d’une aide de la BPI, une subvention de 20 000 euros pour aider au démarrage du projet. Dès 2010 le fond Kima Ventures (Xavier Niel et Jeremy Berrebi) entre dans le capital de Leetchi SA. Il faudra 2 ans et demi aux équipes de Leetchi pour décrocher la licence européenne d’établissement de monnaie électronique :l’API Mangopay est lancée en 2013. En 2015, C Lazorthes vend la majorité de son affaire au Crédit mutuel Arkéa tout en restant aux commandes.
      « Trois ans plus tard, on peut dire que le pari a payé puisqu’on est passé de 220 millions d’euros de volumes d’affaires à 2,2 milliards cette année[2018].”
      https://www.challenges.fr/club-entrepreneurs/pourquoi-leetchi-a-accepte-de-se-faire-racheter-par-une-banque_49782
      https://www.journaldunet.com/economie/finance/1416883-en-2018-le-groupe-leetchi-fera-plus-de-2-2-milliards-d-euros-de-volumes-d-affaires/

      • Laurent K // 11.01.2019 à 11h44

        Ça me simplifie la vie cette affaire… Je cherche ouvrir un compte bancaire pour déposer mon salaire et j’ai rayé le crédit mutuel de la liste. Comment faire confiance à une banque qui ne respecte même pas ses propres conditions de ventes ?

    • NICOLE DE NICOMAQUE // 12.01.2019 à 00h29

      Aux dernières nouvelles, le site en l’honneur des Robocops a été financé grâce au C.I.C.E & à Bercy mais l’information doit encore être croisée pour être absolument vraie. Lol.

  • RolandT // 10.01.2019 à 09h19

    La cagnotte en faveur de la police est manifestement bidon :
    https://yetiblog.org/la-cagnotte-leetchi-de-soutien-aux-policiers-est-un-fake-alimente-par-des-robots/
    Rien que les montants mettent la puce à l’oreille…

    • Theoltd // 10.01.2019 à 10h00

      excellent!

      • Basile // 10.01.2019 à 10h35

        Bravo.
        là encore, on constate que la masse énorme des Français n’y aurait (n’a) vu que du feu, car faut bien dormir la nuit, et le lendemain, c’est boulot, métro, ménage, courses, enfants.

        à quoi servent les VRAIS journalistes, qui vivent de subventions russ… pardon, françaises ?

  • Rémy@B // 10.01.2019 à 09h19

    une certaine Nadine M. a du souci à s’faire …

  • Toff de Aix // 10.01.2019 à 09h35

    “Qui est derrière, qui finance cette cagnotte?”
    Mais voyons, la réponse est toute trouvée : les russes, bien sûr !

  • PLATON // 10.01.2019 à 09h45

    Le pouvoir fait tout ce qu’il peut pour pousser le peuple à bout suivant le vieux principe maçonnique ”ORDO AB CHAO” c’est à dire qu’on fout le b….l afin qu’à un moment tout dégénère, que le peuple, à bout, devienne, devant tant d’injustices, incontrôlable et violent. Il est alors facile d’instaurer la loi martiale pour rétablir l’ordre”républicain” (sic) et c’est l’instauration d’une dictature formelle alors qu’en ce moment ce n’en est que la forme insidieuse et larvée!
    Malheureusement pour les élites autoproclamées en place, les gueux commencent à se réveiller et les groupes de GJ aux ronds points discutent et échangent des infos et à ce propos j’ai apprécié que des GJ échangent sur des sujets totalement inédits jusqu’à présent tels que celui de l’énergie ultime, celle (re) découverte par Nikola TESLA il y a un siècle maintenant, l’énergie dite du point zéro, ou énergie libre. On bourre le mou des gens avec un ramassis d’inepties (éoliennes entre autres) alors que la clé du problème se situe au niveau de l’énergie ultime (condition pas suffisante mais nécessaire).Je dois m’arrêter là malheureusement mais je vous supplie de creuser ce sujet absolument vital. Les infos sont planquées mais accessibles aux vrais curieux qui pourront constater l’énorme et diabolique conspiration dont le peuple de la terre est victime depuis très longtemps et surtout depuis un siècle. Lisez les ouvrages de Michael SALLA, de Jacques COLLIN, de David Willcock entre autres…Bonne lecture!

    • Pinouille // 10.01.2019 à 15h24

      “l’énergie dite du point zéro, ou énergie libre”
      L’énergie du point zéro, ou énergie du point zéro du vide quantique, est la plus faible énergie possible qu’un système physique quantique puisse avoir ; cela correspond à son énergie quand il est dans son état fondamental, c’est-à-dire lorsque toute autre forme d’énergie a été retirée.
      Ce n’est pas avec ça qu’on va se chauffer l’hiver 🙂

      L’énergie libre F est, en thermodynamique, une fonction d’état extensive dont la variation permet d’obtenir le travail utile susceptible d’être fourni par un système thermodynamique fermé, à température constante, au cours d’une transformation réversible.
      Un classique de la thermodynamique.

      Tesla n’a aucun rapport avec ces 2 notions.

      “Lisez les ouvrages de…”
      … physique plutôt.

      “On bourre le mou des gens avec un ramassis d’inepties”
      C’est pas faux

      • Platon // 10.01.2019 à 18h56

        Je sais très bien que l’énergie dite libre est totalement contraire aux principes de la thermodynamique conventionnelle mais entre des faits vérifiés de multiples façons et la théorie qui ne peut les expliquer je préfère évidemment me fier aux faits et me dire que la théorie doit être revue car certaines de ses affirmations et ”preuves” sont au moins incomplètes quand elles ne sont pas trafiquées.
        Le principe d’entropie est visiblement faux car comment, ne serait ce que pour cela, au niveau microscopique expliquer la ronde des électrons autour du noyau et au niveau macroscopique la rotation des galaxies depuis , officiellement, 13,8 milliards d’années ?
        Comment expliquer les OVNIS qui, indubitablement, ne se déplacent pas avec des carburants chimiques et arrivent à rester en vol stationnaire aussi longtemps qu’ils le désirent; il y a là aussi bien des systèmes de propulsion totalement non conventionnels ainsi que des systèmes permettant d’annihiler la gravité. Les preuves de ces faits sont nombreuses mais regardez simplement la neutralisation des missiles américains MINUTEMAN en 1967 ou 1968. A cette époque tous les missiles américains ont été neutralisés instantanément alors qu’un gigantesque OVNI stationnait à proximité, en ”vol” stationnaire. Ces faits que je connais depuis très longtemps ( je n’ai plus 20 ans!) ont été confirmés officiellement depuis quelques années par les militaires américains – à la retraite maintenant – qui étaient sur les sites à cette époque.
        Si des faits VÉRIFIÉS contredisent la théorie c’est la théorie qui est à revoir…Pas les faits !
        Creusez les faits vérifiés et sortez la tête du formatage auquel vous avez été soumis durant vos études.
        Profitez en pour examiner aussi les transmutations biologiques à faible énergie de L. KERVRAN ( en contradiction formelle avec les principes de base de la chimie et de la physique ): Je pense que l’univers, en réalité, est néguentropique et que le principe d’entropie en est plutôt un sous ensemble pas représentatif de la réalité.
        L’univers est totalement différent de ce que l’on veut nous faire croire par le biais d’une enseignement falsifié, en général volontairement….Malheureusement!!!
        L’histoire du monde est fausse, une partie de la science est fausse, le système financier est une vasque escroquerie, les religions manipulent leurs ouailles, etc… …Et on fait perdurer tout cela par un enseignement bidonné volontairement. A ce propos, regardez l’évolution de la vie de TESLA dans les livres de classe des petits américains… C’est édifiant !!
        Cordialement

        • tepavac // 11.01.2019 à 01h31

          C’est quoi votre duo de comique ?

  • Serge WASTERLAIN // 10.01.2019 à 09h49

    Ceci me rappelle un épisode d’il y a plus de 20 ans. Après les grèves très dures des Forges de Clabecq (Belgique) j’ai demandé à ma banque d’opérer un prélèvement automatique de 2,5 euros tous les mois (cent francs belges à l’époque) en faveur d’une cagnotte de soutien au délégué syndical principal Roberto D’Orazio, lourdement condamné en première instance sur base d’une loi de 1886 (de mémoire) votée en catastrophe pour réprimer les émeutes ouvrières de Charleroi. Pour ce faire, j’avais rempli le formulaire de demande de prélèvement qui m’avait été envoyé par les organisateurs de la cagnotte. À mon grand étonnement, ma banque, l’actuelle BNP-PARIBAS n’honora pas cette demande. Au bout de 2 mois, je me suis inquiété du motif et il me fut répondu par un employé qu’effectivement ce n’était pas normal et qu’il allait faire le nécessaire pour régulariser. Le mois suivant, toujours aucune retenue ! Nouvelle démarche et la réponse cette fois fut que le formulaire des organisateur était refusé par la banque et que si je voulais confirmer ma demande de prélèvement automatique, je devais remplir un nouveau formulaire qui me fut remis. Devant mon étonnement (toutes les entreprises avaient leur propre formulaire et moi-même j’en avais créé un quelques années plus tôt pour alimenter une caisse d’entraide pour grévistes), l’employé du guichet ne put que me manifester son propre étonnement devant cette procédure ‘’inhabituelle’’. Je remplis donc le formulaire et dus attendre encore au moins deux ou trois mois et plusieurs interventions auprès de ma banque pour que cette somme fût enfin déduite tous les mois de mon compte bancaire pendant plus de dix ans.
    Pour l’anecdote, il faut savoir que la loi de 1886 servit uniquement pour réprimer les émeutes de Charleroi et ne fût utilisée pour la seconde fois que pour condamner les grévistes de Clabecq…

  • Recits d’Yves // 10.01.2019 à 10h47

    J’ai bien peur que l’avenir de la France, subordonné à celui de la République et de ses citoyens de ne soit compromis.
    La Police n’est plus qu’un instrument de répression sans fin, la Justice n’est plus qu’un outil de mise au pas des citoyens, que reste t-il pour protéger le Peuple contre le coup d’Etat tyrannique que Macron met peu à peu en place ?
    J’ai bien peur que le mouvement ne soit maintenant bien engagé et que nous y allons tout droit vers la fin, même si cela n’est pas nommé ainsi, de la République. Il semble que tous les éléments de langage du gouvernement et de ses complices actifs comme passifs convergent vers cette seule idée que nous vivons plus dans la République française, mais dans les quelques résidus démocratiques que Macron aurait bientôt fini de nettoyer pour faire place au Nouvel Ordre National.
    Je suis très pessimiste et je regarde, malgré moi et curieusement, la réaction de l’Armée française (sans les Gens d’Armes qui semblent avoir pris, malheureusement, position pour Macron).

  • christian gedeon // 10.01.2019 à 11h09

    Je ne comprends pas…la passion aveugle,quelquefois. Non,ce fameux boxeur ne représente pas les gilets jaunes.Il ne représente que lui même,en bien ou en mal. En faire une victime expiatoire est une faute politique. En faire un héros est une connerie. la raison semble bien avoir déserté le débat. Plus la violence sera légitimée,plus s’effondrera la cote de soutien au mouvement. Qui perd chaque semaine,quelques points. Et faire semblant de ne pas comprendre que les autorités (sic!) se gargarisent des débordements violents,c’est vraiment dommage. Une réponse des gilets jaunes serait de réussir à remobiliser du nombre,et de travailler en ce sens. Les tentatives manifestes de “radicalisation ” du mouvement sont contre productives. Il faut du monde,beaucoup de monde,pas des excès qui ,il ne faut être grand clerc pour le piger, participent à déconsidérer le mouvement,et surtout à le diviser de façon ,in fine ,létale.Dans coin,très giletjaunisé à droite,le Var,l’effritement est évident. Et le discours de plus en plus gauchisant ou droitisant extrême façon Soral d’ailleurs, des porte parole autoproclamés éloignent des gens qui ont pris sur leur temps,et beaucoup,pour lutter contre le mépris des élites. pas pour faire une révolution marxiste ou fascisante.Mais qui pour autant n’ont pas,et n’ont jamais eu l’intention de marcher sur l’Elysee ou l’Assemblée Nationale,ni de mettre des têtes au bout des piques virtuelles…je rappelle quand même d’où est parti le mouvement. Dernier point et pas le moins important,loin de là,la dictature uerssienne,les traités destructeurs d’emplois et de vie, la “liberté ” totale d’importation à partir de pays dictatoriaux,bref,la défense de la France au sens premier,ont complètement disparu des slogans . On parle de RIC, de démocratie directe,de référendums “révocatoires “,que des sujets certainement importants,mais qui n’auront AUCUNE influence sur la vie économique des français,si la souveraineté française n’est pas rétablie. Parce que figurez vous que nous n’avons plus de souveraineté,depuis Mitterand. L’essentiel des lois et règlements ne sont que l’application des directives et autres saloperies. le combat a changé d’âme,et à mon sens pas pour le meilleur…je suis au regret de vous dire que dans les urnes des européennes,çà va faire mal,et que c’est bien pour çà qu’ON essaye à toute force de susciter une liste giletjaune…Le seul combat qui vaille est le combat pour l’indépendance de la France. Dommage que ce point soit passé aux oubliettes,pour la plus grande joie des ultralibéraux gouvernementaux. Attendez vous donc à encore plus d’incidents hyper médiatisés…et RIC quez,RICquez…il faut une modification constitutionnelle pour le RIC… de quoi amuser le peuple pendant au moins deux ans,comme le mariage pour tous…et pendant ce temps là les shaddoks et les gibis..

  • christian gedeon // 10.01.2019 à 11h13

    Je ne comprends pas…la passion aveugle,quelquefois. Non,ce fameux boxeur ne représente pas les gilets jaunes.Il ne représente que lui même,en bien ou en mal. En faire une victime expiatoire est une faute politique. En faire un héros est une connerie. la raison semble bien avoir déserté le débat. Plus la violence sera légitimée,plus s’effondrera la cote de soutien au mouvement. Qui perd chaque semaine,quelques points. Et faire semblant de ne pas comprendre que les autorités (sic!) se gargarisent des débordements violents,c’est vraiment dommage. Une réponse des gilets jaunes serait de réussir à remobiliser du nombre,et de travailler en ce sens. Les tentatives manifestes de “radicalisation ” du mouvement sont contre productives. Il faut du monde,beaucoup de monde,pas des excès qui ,il ne faut être grand clerc pour le piger, participent à déconsidérer le mouvement,et surtout à le diviser de façon ,in fine ,létale.dans coin, le Var,très giletjaunisé plutôt à droite,l’effritement est évident. Et le discours de plus en plus gauchisant ou droitisant façon Soral d’ailleurs des porte parole autoproclamés éloignent des gens qui ont pris sur leur temps,et beaucoup,pour lutter contre le mépris des élites.Mais qui pour autant n’ont pas,et n’ont jamais eu l’intention de marcher sur l’Elysee ou l’Assemblée Nationale,ni de mettre des têtes au bout des piques virtuelles…je rappelle quand même d’où est parti le mouvement, d’une révolte fiscale des classes moyennes en voie de déclassement qui en ont marre. Dernier point et pas le moins important,loin de là,la dictature uerssienne,les traités destructeurs d’emplois et de vie, la “liberté ” totale d’importation à partir de pays dictatoriaux,bref,la défense de la France au sens premier,ont complètement disparu des slogans . On parle de RIC, de démocratie directe,de référendums “révocatoires “,que des sujets certainement importants,mais qui n’auront AUCUNE influence sur la vie économique des français,si la souveraineté française n’est pas rétablie. Parce que figurez vous que nous n’avons plus de souveraineté,depuis Mitterand. L’essentiel des lois et règlements ne sont que l’application des directives et autres saloperies. le combat a changé d’âme,et à mon sens pas pour le meilleur…je suis au regret de vous dire que dans les urnes des européennes,çà va faire mal,et que c’est bien pour çà qu’ON essaye à toute force de susciter une liste giletjaune…Le seul combat qui vaille est le combat pour l’indépendance de la France. Dommage que ce point soit passé aux oubliettes,pour la plus grande joie des ultralibéraux gouvernementaux. Attendez vous donc à encore plus d’incidents hyper médiatisés…et RIC quez,RICquez…il faut une modification constitutionnelle pour le RIC… de quoi amuser le peuple pendant au moins deux ans,comme le mariage pour tous…et pendant ce temps là les shaddoks et les gibis..

    • SanKuKai // 10.01.2019 à 12h21

      Comment ça il faut du monde? Le 18 Fevrier 2014, dans un élan populaire sans précédent, face á une violence gouvernementale innacceptable, 20 000 manifestants (je n’ai pas oublié de zéro) non armés ont fait preuve d’une violence justifiée et ont suffit pour faire tomber le tyran et ainsi libérer l’ensemble des 45 millions d’Ukrainiens. C’est pas moi qui le disait mais nos médias qui disent aujourd’hui que les gilets jaunes sont peu nombreux, non représentatifs de la population et que le mouvement s’essoufle. On nous aurait menti?

      Sources:
      – Wikipedia en Anglais pour les 20000 manifestants du 18/02. https://en.wikipedia.org/wiki/2014_Ukrainian_revolution
      – Piotr Smolar (Le Monde) concernant les manifestants non armés: https://www.youtube.com/watch?v=e0oWvAz5dvk

      • tepavac // 11.01.2019 à 01h38

        oui, mais ça c’était contre un opposant à la CEE….

    • Narm // 10.01.2019 à 12h58

      Christian, vous êtes dans le brouillard de Castanerionite

      Aujourd’hui, tout est complètement monté en épingle, les actes, les mots, n’ont plus de sens.

      Le fait de mettre le boxeur en prison est quasi une obligation pour l’état.
      voyez mon commentaire plus bas

    • Sandrine // 10.01.2019 à 14h24

      @christan gedeon. La Manif pour tous, foule nombreuses et pacifique a-t-elle obtenu quelque chose ?

      • Narm // 11.01.2019 à 00h12

        je crois qu’ils ont reçus des gaz aussi 😉

        • NICOLE DE NICOMAQUE // 12.01.2019 à 00h41

          Si vous voulez obéir à madame Ruth Elkrief – l’animatrice d’actualité – celle qui a relancé “la carte Bernard Tapie” pour mieux enfumer les Gilets Jaunes et tenter d’enrailler le mouvement en l’entortillant dans une grotesque impasse via le bagou d’un escroc patenté , ne dites plus ” gazer “, dites :

          “Parfumer”.

          Exemple : ” hier, en manifestant lors du énième Acte des Gilets Jaunes, je me suis fait parfumé par un compositeur en armure bleue ”

          Il faut apprendre à parler le politiquement correct dans le nouveau monde de Macron.

  • Nicolas ANTON // 10.01.2019 à 11h13

    La caste républicaine n’a que faire du droit et des lois qu’ils votent surtout pour contraindre et asservir une très large partie du peuple. Qu’elle commence à perdre son pouvoir et vous verrez se déchainer la répression d’un pouvoir totalitaire. Le véritable visage de la république apparaitra alors. Un choc nécessaire à la prise de conscience de chacun et qui déterminera la suite de l’histoire. Heureusement pour se défendre, le peuple dispose désormais des moyens du XXIème siècle. En route vers la 1ère Démocratie.

  • Le Rouméliote // 10.01.2019 à 11h34

    On peut toujours faire comme les anarchistes de Ρουβίκωνας en Grèce, puisque maintenant nos CRS n’ont plus rien à envier à leurs MAT : https://www.youtube.com/watch?v=8t2KYIRGvZE au siège de Siemens
    et puis https://www.youtube.com/watch?v=Ayl16jTX_HQ occupation du Parlement
    et enfin : https://www.youtube.com/watch?v=342ZzVVCm70 avec sous-titres en français.

  • charles // 10.01.2019 à 11h36
    • hong xiu quiang // 10.01.2019 à 12h10

      Si, si on y accède toujours.

  • s // 10.01.2019 à 11h45

    Breaking news !
    Selon Marlène Schiappa, ce serait l’Italie qui financerait les GJ :
    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-10-janvier-2019

    • Chris // 10.01.2019 à 14h54

      Elle raconte n’importe quoi, pourvu qu’elle détruise !
      Cette personne, à l’instar du Gvt macronien & affidés, est une semeuse de merde, plantée dans la fosse septique de l’oligarchie française.
      On assiste à une bataille entre les nantis et marquis/mignons poudrés et le peuple français qui les fait vivre par leur labeur : apparemment tous les coups sont permis… de leur part.
      A quand l’interruption d’Internet et des opérateurs mobiles ?

      Le soutien des PM italiens aux Gilets jaunes :
      http://www.dedefensa.org/article/litalie-base-arriere-des-gj
      ” Bien que condamnant lui aussi les violences, Luigi Di Maio, dont le mouvement prône une forme de démocratie directe depuis ses débuts en 2009, a offert l’aide de sa plateforme Internet, baptisée ‘Rousseau’, afin d’“organiser des événements sur le territoire”, de “choisir des candidats” et de “définir le programme électoral” via son système de vote. La maire de Rome (M5S) Virgina Raggi, avait remporté l’élection municipale en 2016 après avoir été sélectionnée sur cette plate-forme interactive par les militants lors d’une finale entre une dizaine de candidats, tous inconnus du grand public.

      » Luigi Di Maio explique que ce système est “pensé pour un mouvement horizontal et spontané” comme celui des Gilets jaunes. “Comme d’autres gouvernements, celui en France pense surtout à représenter les intérêts des élites, ceux qui vivent de privilèges, mais plus de ceux du peuple”, écrit également le chef de file du M5S.

  • Volodia // 10.01.2019 à 12h06

    Schiappa est un mot italien argotique qui désigne un incapable, un bon à rien, un nul de chez nul en somme…
    Dèsormais l’on sait que cette nullité peut être aussi méchante, hargneuse, vipérine et fausse.

    • RMM // 13.01.2019 à 15h16

      Le mot “chiappa” signifie cancre; nullard.

  • Larousse // 10.01.2019 à 13h21

    @Volodia merci pour la traduction de l’italien Schiappa !
    Plus sérieusement : l’article de Régis de Castelnau dit l’essentiel de cette attitude d’une ministre du Gouvernement E. Philippe et E. Macron. Il aurait pu aussi dénoncer, avec sa belle plume, l’esprit de dénonciation “big brother” qui anime cette femme. Pour le reste, tout cela marque dégradation et déclin d’un pays qui s’enfonce dans un état lamentable. E. Todd le souligne souvent dans ses conférences. La seule issue est un cataclysme destructeur ou un changement extra-ordinaire pour sortir de tout cela.

  • Denis // 10.01.2019 à 13h42

    Merci à not’ bon président,
    grâce à son action, les français savent désormais
    qu’ils ne vivent pas dans une démocratie.
    Ce qui est déjà un résultat remarquable!

    Les gilets jaunes ont constaté que la légitime défense ne s’applique pas
    à eux: les forces du désordre étant autorisées à tirer et à taper sur
    des personnes pacifiques.
    Croire que demain sera différent, c’est vivre dans un rêve!

    On peut constater que la pression monte encore: mentir ne change
    pas la réalité. Ça va mal finir. À moins que ce ne soit le but recherché.
    Toutefois l’Histoire nous apprend que les initiateurs des conflits
    ne sont pas toujours les vainqueurs. Certains qui se croyaient invincibles
    ont été surpris par la tournure des événements.

    Je ne vais pas demander de changer de cap: je sais que cela
    est impossible. On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif!

    Donc, il va falloir assumer ce qui va venir.
    Son (pré)nom sera écrit dans l’Histoire avec d’autres beaux vainqueurs!

    Bien à vous.

  • Jean // 10.01.2019 à 13h50

    Bonjour,

    Je suis tombé là dessus. Vrai ou intox ?

    La cagnotte Leetchi de soutien aux forces de l’ordre est un fake alimenté par un robot
    https://www.reddit.com/r/france/comments/aehex9/la_cagnotte_leetchi_de_soutien_aux_forces_de/

    • Yannick // 10.01.2019 à 16h46

      Moi je pense que ce n’est pas un fake mais qu’elle est alimentée par des robots En Marche 😉

      Sans compter tous les policiers/gendarmes/crs qui peuvent se permettre de donner après leur augmentation/prime (qu’ils n’auraient jamais eu sans les gilets jaunes… quels ingrats!)

      L’explication de Leetchi sur les dons en attente qui prennent du temps à traiter est plausible. J’ai personnellement vu le nombre de participants augmenter pour la cagnotte du boxeur… alors que Leetchi l’avait déjà fermée.

    • RMM // 13.01.2019 à 15h19

      Voyez cet article – d’ailleurs signalé ci-dessus: https://yetiblog.org/la-cagnotte-leetchi-de-soutien-aux-policiers-est-un-fake-alimente-par-des-robots/
      Intéressant…

  • Narm // 10.01.2019 à 13h57

    Nous sommes dans le brouillard Jupiterien et sommes atteint de Castanerionite

    Aujourd’hui, tout est complètement monté en épingle, les actes, les mots, n’ont plus de sens.
    plus aucun sens, comme le rappelle Onfray avec son transpalette qui attaque la république

    Le fait de mettre le boxeur en prison est quasi une obligation pour l’état.
    mais bloquer la cagnotte montée pour lui ? comme indiqué, même si cela semble amoral, comment le site Lèchti peut bloquer une cagnotte et en “surveiller” les aboutissant ? l’illegalité est démontré ci dessus.
    Que nos dirigeant critique … ben si c’est illegal, il faut saisir la justice, bloquer les comptes de manière régulière, agir LEGALEMENT !

    c’est à devenir fou de voir la manière dont son traités les choses.
    Mentir comme un arracheur de (sans) dents, Les mots mis sur des actes. l’interdiction de certains mots…
    exemple, pas le droit de dire “gazé” pour des faits où des gaz toxiques sont projetés directement dans la figure et la bouche de personnes. Parfois, sans raisons ! On pourra appeler au meurtre ( tir sur la foule, Luc Fery , je n’aurais jamais cru un tel propos de sa part )

  • Narm // 10.01.2019 à 13h58

    Que le boxeur soit condamné, OK, mais la raison du bazar, on en parle ?
    Pourquoi les gens, pacifiques jusque là ont été bloqué sur une manif pourtant légale et déclarée
    je vous mets le passage où on entend les négociations : ” on passe par où ? …. mais votre comportement, un jour, ça va mal tourner …”
    https://youtu.be/JMG3Lqupeds?t=1503 et juste après, l’incident 30”56″ la femme en rouge tout à gauche à laquelle le boxeur arrache le “membre de l’ordre” qui la tabasse à coup de pied
    https://www.liberation.fr/checknews/2019/01/07/pourquoi-la-manifestation-des-gilets-jaunes-de-samedi-a-t-elle-ete-bloquee-avant-d-arriver-a-l-assem_1701402

    Celui qui frappait une femme au sol est-il inquiété ?
    son collègue qui semble redresser la blessée pourra dire la verité
    https://twitter.com/InfosFrancaises/status/1081556046609596416

    conclusion, ça date de décembre, et il le dit mieux que je ne pourrait le faire
    https://www.youtube.com/watch?v=yrD_ox9tP5I

    • Serge WASTERLAIN // 10.01.2019 à 16h34

      Un grand classique de comment organiser la désorganisation d’une manifestation que l’on veut faire tourner en eau de boudin :
      1) On bloque le cortège.
      2) On bloque toutes les issues latérales
      3) Les manifestants à l’arrière ignorant que la manifestation est arrêtée devant continuent d’avancer
      4) L’accordéon se resserre et il y a compression de l’avant de la manifestation, puis de l’ensemble du cortège
      5) Tentatives de décompression par l’avant et sur les côtés
      6) Organisation de la présence des me*dias qui sont là pour montrer le non-respect des mots d’ordre par les manifestants
      7) Répression variable (du simple coup de matraque au tir tendu de flash ball, en passant par le passage à tabac) des forces de l’ordre sur les manifestants qui veulent sortir de la nasse
      8) Riposte des manifestants
      9) Arrestation des meneurs ou considérés comme tels
      10) Nombreux contusionnés, voire blessés parmi les manifestants
      11) Quelques blessés (parfois) parmi les membres des forces de l’ordre
      12) Images tournant en boucle montrant la violence des manifestants, mais bizarrement peu d’images des violences policières.
      …Plusieurs variantes possibles…

      PS : Avez-vous remarqué dans la vidéo la multitude de journalistes filmant et photographiant l’incident ? Avez-vous pourtant vu sur nos me*dias tournant en boucle la femme phrygienne tabassée par un CRS puis secourue par un de ses collègues juste avant la bagarre du boxeur avec le CRS violent ?

      J’espère que lors du jugement du 13/2 ce film pourra être montré au tribunal…

      Qu’on ne se méprenne pas, je n’excuse pas, mais JE COMPRENDS et j’estime que le boxeur a de larges circonstances atténuantes. Je comprends d’autant mieux que je ne sais pas si, dans la même situation, je n’aurais pas agi de même quand j’avais 40 ans…

      Enfin, se pose la question de savoir jusqu’où peut aller la riposte/défense d’un manifestant tabassé par un membre des forces de l’ordre ?
      Ou quel est le devoir d’un manifestant de secourir un autre manifestant dont l’intégrité physique est mise en danger par un membre des forces de l’ordre ?
      Il serait intéressant de connaître la jurisprudence française et de la CEDH si elle existe.

  • Celadon4238 // 10.01.2019 à 14h04

    Au fond les gens du genre de Schiappa reconnaissent aux riches le droit à la défense (car ça coûte très cher), mais pas à ceux qui n’en ont pas les moyens de solliciter de l’aide.
    Et ils ne voient pas le problème de collecter des fonds pour défendre les flics qui disposent déjà déjà de tous les moyens de l’Etat !
    S’il était nécessaire de démontrer encore que les masques tombent et qu’on voit clairement les deux camps qui se font face : les classes pauvres n’ayant que leurs petits poings et leur solidarité d’un côté ; les capitalistes, l’Etat et leurs serviteurs dévoués de l’autre.

  • Chris // 10.01.2019 à 15h57

    Liechti : une affaire qui m’embarrasse bien car je comptais faire un don sur la cagnotte Gilets Jaunes.
    Or, en consultant Gueugueu, je m’aperçois qu’existent déjà des dizaines de cagnottes Gilets Jaunes. Que faire ?

  • Eric // 10.01.2019 à 16h02

    “Au passage, il s’avère que le boycott de Leetchi et du Crédit Mutuel semble plus que nécessaire…”

    Je suis client Crédit Mutuel et même si j’ai visionné le reportage https://www.les-crises.fr/credit-mutuel-censure-tafta-guerre-contre-le-journalisme/ dont j’avais déduit qu’ils étaient entrain de devenir une banque comme les autres et ont été, c’est mon sentiment, très certainement piégé dans cette affaire puisque pour les autres banques et l’industrie financière une banque appartenant à ses sociétaires et pilotée au moins en partie par leurs sociétaires et même si je suis conscient que le mot “mutuel” ne représente plus grand chose j’étais un peu satisfait en me disant “c’est pas la pire”, notamment avec un risque moindre par rapport aux “casino” des bourses…

    La question est que ne pas se servir de Leetchi est facile, je vais d’ailleurs leur envoyer un message pour leur demander de retirer mon adresse de leur liste et “recommander” comme il se doit autour de moi l’utilisation de cette plateforme pour la banque c’est plus compliqué, difficile.

    Connaissez-vous des solutions à ce sujet ? Pouvez-vous les partager ?

    • Eric // 10.01.2019 à 16h25

      Sincèrement j’ai un peu peur quand même. C’est inquiétant de voir comment la régression s’accélère!

      • Narm // 11.01.2019 à 00h20

        c’est le credit de bretagne, mais ne pensez pas trop que ce sont les sociétaires qui commandent
        Ils ont droit à un apéro dinatoire ou un repas pour valider les assemblées, mais en dehors de ça, est-ce différent ?
        quand aux banques en ligne, le jour où on coupe le courant, vous pourrez toujours courir

  • s // 10.01.2019 à 21h37

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=286204165426068&id=568468763613311&_rdr

    Conférence de presse en l’honneur du jeune Nazairien blessé par un tir de flashball.

  • Taka Takata // 10.01.2019 à 21h48

    Comble de l’ironie, la médiocrité de Mme Schiappa doit être le fruit d’une malheureuse prédestination, je cite (dictionnaire de la langue italienne):

    schiappa [schiàp-pa] s.f.
    • fam. Persona incapace di svolgere l’attività cui è dedita: sei proprio una s. a giocare a calcio”

    Traduction : “Schiappa (lisez skiàppa), nom féminin, familier, personne incapable d’exercer l’activité à laquelle elle se livre…”.
    Les dictionnaires italien-français parlent de “nullité”.
    Dont acte.

  • vlois // 10.01.2019 à 22h50

    j’aime bien cette phrase du représentant du Crédit Mutuel (Arkea ?)« La réaction de Leetchi de dire que la cagnotte est légale est une réponse d’avocat, c’est hors-propos et ça ne suffit pas »
    De même « La réaction du gouvernement de dire que la violence est légale est une réponse d’avocat, c’est hors-propos et ça ne suffit pas », « La réaction des multinationales de dire que l’optimisation fiscale est légale est une réponse d’avocat, c’est hors-propos et ça ne suffit pas », etc. idem pour le 2ème tour de l’élection présidentielle, le traîté de Lisbonne…

    • NICOLE DE NICOMAQUE // 11.01.2019 à 22h26

      @ Vlois

      Oui, ça ne suffit pas.
      Même Jean-claude Junker comme héros européen, ça ne suffit pas.
      Nous voulons plus.

  • Emmanuel // 11.01.2019 à 09h58

    Quand je regarde sur wikipedia le parcours scolaire de Marlène Saitpas (de quoi elle parle), je me dis qu’il reste de l’espoir pour tous les gens qui ont foiré en beauté leurs études, sans parler de ses romans porno incroyables de niaiserie.

    Marlène Saitpas est une boussole Sud.

    Étape suivante : à quand le fichage S des internautes ayant rédigé un commentaire manquant d’enthousiasme au regard des apprentis fachos du gouvernement du ” pays de droits de l’homme ” ?

  • christian09 // 11.01.2019 à 17h43

    Cette ministre ferait mieux de se taire, ou lire le communiqué qu’ils veulent lui faire dire. Au niveau juridique c’est nul, au niveau politique plus encore. Rien d’étonnant qu’une banque soit solidaire du président des riches.
    Une petite suggestion, fermez vos comptes à cette banque si vous en avez un en raison du problème moral envers le président des riches et sa justice. Mais renseignez-vous sur les conditions de cette clôture, ou ouvrez un compte dans une autre….qui de toutes les façons défend les mêmes valeurs et n’obéit pas encore à Jupiter le président des riches, qui se réfugie dans le silence: ce n’est pas moi, c’est l’autre, nous vivons dans une société libérale sauf pour les “riens”, les gilets jaunes et leurs amis. Ainsi va la vie au château de l’Elysée.

    • NICOLE DE NICOMAQUE // 11.01.2019 à 22h23

      @ Christian09

      Ou alors, créer une banque populaire & solidaire : ” La banque des Gilets Jaunes “.
      Voire créer une monnaie électronique : Le ” GIJA ”

      Méditations partielles…

  • s // 11.01.2019 à 22h44

    M a déclaré aujourd’hui que trop de Français n’avaient pas le sens de l ‘effort, et ce, une veille de manif. Stupidité ou provocation ?
    http://www.lefigaro.fr/politique/2019/01/11/01002-20190111ARTFIG00335-pour-emmanuel-macron-beaucoup-trop-de-francais-oublient-le-sens-de-l-effort.php

  • Afficher tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires

Et recevez nos publications