Les Crises Les Crises
12.mai.201912.5.2019 // Les Crises

Charles Rojzman : Vers les Guerres civiles ? Par Thinkerview

Merci 141
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 12-04-2019

Source : Thinkerview, Youtube, 12-04-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Alfred // 12.05.2019 à 10h18

Ce que vous dites me fait penser à l’interview de Gaël Giraud par thinkerview justement. Il y raconte que lors d’une réunion de la crème de l’uperclass à laquelle il a assisté été discutée conduite à tenir face au changement climatique et à ses conséquences. Il raconte que le consensus à l’issue de la réunion était : 1-ne rien faire car quelque mouvement que ce soit risquer de mettre à bas l’édifice de domination construits depuis deux siècles. 2- la Chine allait de toutes manières bouger dans le domaine de l’écologie pour survivre et elle aurait des résultats car c’est une dictature efficace.
Bref ces cons comptent sur la Chine pour sauver leurs miches sans toucher à la pyramide…

28 réactions et commentaires

  • Eddie Hoareau // 12.05.2019 à 07h55

    Nous sommes seulement aux prémices de la vraie guerre civile et de la vraie révolution. Le signal de départ sera donné par l’imminent effondrement économique mondial, qui aurait déjà commencé d’après cet article : https://www.businessbourse.com/2019/05/09/leffondrement-des-fondamentaux-economiques-us-saccelere-le-prochain-krach-a-deja-commence/, dont la conséquence immédiate sera l’effondrement total de la valeur des monnaies. Votre argent ne vaudra plus rien. Alors tous les propriétaires des magasins fermeront leurs portes pour ne pas donner leurs marchandises gratuitement. Puis les populations affamées pénétreront de force dans tous les magasins pour chercher de la nourriture. L’effondrement total de la valeur des monnaies induira que plus personne ne recevra de salaire, d’allocations diverses, de pensions, RSA, d’indemnités chômage….

      +6

    Alerter
    • septique // 12.05.2019 à 13h39

      Ce n’est pas un problème de liquidité. Il y aura de l’argent. Si toutes les monnaies s’écroulent les taux de change ne changeront pas. C’est surtout le risque d’une inflation galopante comme en Allemagne après 1929 ou comme récemment au Zimbabwe.
      Le problème reste le problème des dettes. Les dettes des entreprises et les dettes des états (et des particuliers).

      On ne peut vivre a crédit sans que la facture ne se présente a un moment ou a un autre.

      NB. Le site que vous référencez est un véhicule pour la vente d’or..la valeur refuge

        +3

      Alerter
      • ALR // 19.05.2019 à 16h12

        Vous confondez inflation et déflation “après 1929″…
        ALR

          +0

        Alerter
    • Delespaux // 12.05.2019 à 14h28

      Les annonces catastrophistes encouragent l’achat d’or. Or (!) dans son business figure le trading de l’or… Je dis ça, je ne dis rien…

        +8

      Alerter
  • Eddie Hoareau // 12.05.2019 à 07h55

    Suite.
    Donc les diverses milices gouvernementales qui tabassent le peuple (Gendarmes, CRS, policiers…) ne seront plus payées également. Alors cela commencera à sentir sérieusement le roussis pour nos politiciens car leurs milices n’auront plus ce pour quoi ils obéissent servilement à n’importe quel ordre : leur salaire et leur plan de carrière. Les gendarmes, policiers, militaires, fonctionnaires… abandonneront tous leur poste pour retourner dans leurs familles et pouvoir ainsi aider, protéger et être utiles à leurs familles. Les gens des banlieues, qui ne se sont pas sentis concernés par le mouvement des gilets jaunes, seront à 100 % concernés dès le début du krach économique mondial car il n’y aura plus une seule allocation versée. Paris et sa banlieue comptent plus d’une dizaine de millions d’habitants. A ce moment-là, Paris sera brûlé et pillé par une masse populaire enragée et affamée de plusieurs millions de personnes comprenant cette fois-ci toutes les diverses communautés présentes dans les environs.

      +9

    Alerter
    • obermeyer // 12.05.2019 à 08h20

      Je pense que l’effondrement économique à venir sera amorti partiellement par les banques centrales qui , pour tenter de sauver le système et les états feront tourner à fond la planche à billets . Bien sûr , la valeur des monnaie chutera , mais comme elles risquent de plonger à peu près partout en même temps , les conséquences en seront moins graves ( et les forces de l’ordre seront payées ) . Le risque de paupérisation rapide et les émeutes qui surviendront se manifestera lorsque les approvisionnements en énergies et autres ressources chuteront de façon brutale . En attendant la crise est bien là , présente depuis plus de 10 ans , et le niveau de vie moyen de la plupart des gens ne fait que se contracter petit à petit .

        +11

      Alerter
      • Duracuir // 12.05.2019 à 10h06

        Vous vous trompez. Les méga riches, l’overclass, est persuadée qu’elle pourra s’en tirer dans des “îles désertes” . C’est, depuis la nuit des temps, systématiquement le pari des classes ultra riches juste avant que les guerres civiles n’emporte leur civilisation et eux avec. N’oubliez pas qu’un super riche partage avec le voyou, sa confiance totale en sa baraka. Crever, c’est pour les autres, moi, je suis plus malin qu’eux. Voici comment périssent les civilisations. Toutes. Par cette certitude débile de l’overclass en sa bonne étoile et son refus de reconsidérer l’amas de son magot

          +25

        Alerter
        • Alfred // 12.05.2019 à 10h18

          Ce que vous dites me fait penser à l’interview de Gaël Giraud par thinkerview justement. Il y raconte que lors d’une réunion de la crème de l’uperclass à laquelle il a assisté été discutée conduite à tenir face au changement climatique et à ses conséquences. Il raconte que le consensus à l’issue de la réunion était : 1-ne rien faire car quelque mouvement que ce soit risquer de mettre à bas l’édifice de domination construits depuis deux siècles. 2- la Chine allait de toutes manières bouger dans le domaine de l’écologie pour survivre et elle aurait des résultats car c’est une dictature efficace.
          Bref ces cons comptent sur la Chine pour sauver leurs miches sans toucher à la pyramide…

            +35

          Alerter
        • Jiojio // 12.05.2019 à 10h24

          En effet car la cause de la crise c’est une crise de profit qui touche les ultrariches. La réponse, la création et le détournement de crédit et d’argent (politiques monétaires), le wealth effect en bourse, buybacks, ralentissement des investissements productifs, mondialisation, austérité pour les travailleurs (, et tous les effets de delitements des liens sociaux..) :cette réponse est la crise pour les classes moyennes, dont le résultat est de maintenir la richesse des ultrariches. Maintenant vient la phase des affrontements :au niveau geostrategique démantèlement du mondialisme; au niveau intérieur lutte civiles car c’est le jeu de diviser sa propre population dans cette situation.
          Tout ceci est un gâchis car nos capacités de production, donc de production de bien être, sont suffisantes.

            +6

          Alerter
          • Barbe // 12.05.2019 à 10h43

            Je me surprends à penser que la création de la monnaie, ex nihilo, signifie que le chômage aussi est un produit. Pas un résultat hasardeux. Un produit.

              +20

            Alerter
            • Renard // 12.05.2019 à 14h42

              C’est le fameux “taux de chômage naturel pour ne pas augmenter l’inflation” de Saint-Milton Friedman chère aux ultralibéraux.

              Pour eux l’inflation est un drame, une catastrophe absolue, une apocalypse, tandis que des millions de gens condamnés à ne pas travailler c’est un détail. On a mis un indicateur financier au dessus de la vie humaine.

              Le pire c’est quand j’entends des politiciens nous promettre le plein-emploi en appliquant une politique ultralibérale..

                +8

              Alerter
        • caracole // 13.05.2019 à 07h03

          Ce que j’aime beaucoup avec les gens plein de poncifs, c’est qu’ils sont faciles a voir venir.
          Montrez moi des exemples de vos méga riches qui fuient sur une ile déserte avant une guerre civile.
          Je veux des exemples de diffentes époques, de different pays.
          Je suis prêt a mettre ma main a couper que vous seriez le premier a fuir sur de telles iles si vous en aviez les capacités. On reproche toujours aux autres nos propres défauts. Psychologie paradoxale. Macron et les fakes news, la ligue du lol etc…

            +3

          Alerter
          • Alfred // 13.05.2019 à 11h32

            Votre discours n’est pas logique: “Montrez moi des exemples de vos méga riches qui fuient sur une ile déserte avant une guerre civile.
            Je veux des exemples de diffentes époques, de different pays.”
            et:
            ” Je suis prêt a mettre ma main a couper que vous seriez le premier a fuir sur de telles iles si vous en aviez les capacités”
            Faudrait savoir.
            Sinon. Je pense “ile déserte” est une image et que le fait que les riches se ghettoisent de manière à croiser le moins possible la plèbe est déjà une réalité qui n’est plus à démontrer (les “Villa” à Paris, les “closed communities” et autres quartiers huppés mais cachés (genre les 100 hectares du Ferret, etc). C’est encore plus spectaculaire dans d’autres pays comme vous le savez comme sur cette image destinée à faire des petits communistes 😉 :
            https://college.clionautes.org/wp-content/uploads/college/2018/08/2000-hdsave-17-ouv-favela-bresil-1280×640.jpg

              +6

            Alerter
      • septique // 12.05.2019 à 13h14

        Les banques centrales ne peuvent plus rien faire et ne peuvent plus faire marcher la planche à billet. Depuis 2008 la FED (réserve féférale us) a injecté (quantitative easing) 50 milliards de $ par mois, la BCE depuis 2010, 50 milliards d’euro par mois, la Chine pour doper la croissance chinoise a ajouté 10.000 milliards de $. Les taux d’intérêts réels à 30 ans des bons du trésor sont à 0 si vous comptez l’inflation, nous ne sommes pas en déflation mais pas loin.

        Que reste t-il ? L’utilisation de taux d’intérêts négatifs (on prélève un montant tous les mois sur vos comptes bancaires) ou bien comme expliqué ci-dessous l’utilisation comme aux usa de la balance de réserve de la fed…(rate-peg). La bce peut faire la même chose.

        https://www.zerohedge.com/news/2019-05-09/fed-launches-rate-peg-instead-qe-trial-balloon-next-crisis

        On doit rappeler que ce soutien a été surtout injecté dans les bourses (d’ou leur progression) qui sont un élément essentiel pour le paiements des retraites un peu partout dans le monde. En France les trop nombreux détenteurs d’assurances vie pourraient se retrouver sans rien ou encaisser des pertes massives (les assurances vie ont comme contre-partie le marché boursier et les bons du trésor).

        L’énergie..en cas de crash mondial..les consommations d’énergie vont s’écrouler comme en 2008 avec des conséquences dramatiques pour les producteurs (Vénézuela, Russie, Canada, Arabie Saoudite, etc), En 1929 la police a été payée et il y a eu surtout de la panique…comme en 2008 ou en 1995. C’est un problème de réserves ou de dettes pas de comptes courants ne mélangez pas tout..

          +1

        Alerter
  • Toutatis // 12.05.2019 à 09h07

    Je pense que c’est un des meilleurs épisodes de Thinkerview. Ce type a une énorme expérience, il sait de quoi il parle.

      +3

    Alerter
    • Sandrine // 12.05.2019 à 11h40

      Sa vision du monde est généreuse , mais j’ai comme un gros doute par rapport au matériel théorique qui fait la base de son activité professionnelle(et donc des solutions qu’il propose). « Relations humaines », « psychothérapie », « faire dialoguer les gens en squeezant l’ idéologique »… tout cela me rappelle furieusement les techniques de la cybernétique et avant elle du management scientifique qui s’illustre depuis un siècle au moins dans ce qu’on appelle pudiquement « l’ingénierie sociale».

      Ce qui me gêne le plus dans ce discours c’est qu’en ramenant les gens à leurs petites réalités quotidiennes on évacue totalement la question politique de la répartition des richesses.

        +20

      Alerter
      • Alfred // 12.05.2019 à 14h39

        C’est très juste. Un discours intéressant sur ce sujet:
        https://www.revue-ballast.fr/jean-baptiste-comby/
        Jean-Baptiste Comby dit notement: “Ériger l’individu en échelle d’action pertinente permet de ne pas transformer l’ordre social.”

          +9

        Alerter
    • BabelleWeb // 13.05.2019 à 08h04

      J’ai beaucoup apprécié l’invité, moi aussi. Par contre l’interlocuteur masqué est toujours aussi insupportable dans ses perpétuelles interruptions d’une médiocrité affligeante. Quelqu’un peut-il me dire pourquoi ce besoin de couper sans relâche des personnes qui lui sont intellectuellement supérieures, tout ça pour placer une vanne lamentable – et je veux rester polie …

        +8

      Alerter
  • Marie // 12.05.2019 à 09h07

    Force est de constater que pour se sentir “exister” certains ont un besoin “vital” d’inventer des catastrophes. (et de les vivre goulûment à l’avance). Ils ont toute ma condoléance attristée.

      +8

    Alerter
    • Pierre9459 // 12.05.2019 à 10h40

      Je pense en effet que ce catastrophisme est totalement dépassé et contre productif. Pire même, il est générateur d’angoisses pour les plus crédules.
      Le système a toujours connu des crises parce qu’au fond, le système est sur un plan macro ce que nous sommes sur le plan micro. Si les humains ne voulaient VRAIMENT pas de ce système, il n’existerait plus depuis des lustres !
      Ils ne sont debout que parce que nous sommes à genoux disait l’autre et c’est exactement ça bien que pour ma part je rajoute qu’il ne sont debout que parce qu’on les y engage !

        +9

      Alerter
    • Chris // 12.05.2019 à 18h54

      Mais il y a toujours eu des catastrophes, des civilisations florissantes ont disparues. Il y a eu en 1939-1945 une guerre mondiale qui était due à une crise boursière, vous vous en souvenez ? Imaginez aujourd’hui une crise d’une telle ampleur avec les armes que nous possédont. Les gens aujourd’hui en France vivent dans l’illusion car tout vas bien depuis 70 ans et n’ont pas connu la guerre ni la crise. Le reveil ne sera que plus dur car la guerre et la crise reviendront. Quand, personne ne le sait mais la catastrophe sera là un jour, il en est ainsi depuis le commencement de l’histoire de l’humanité.

        +7

      Alerter
      • ouvrierpcf // 13.05.2019 à 15h56

        Chris // 12.05.2019 à 18h54

        En 1939 aucune civilisation n’a disparue si une guerre qualifiée de mondiale a eu lieu pourquoi pas de bombardements ou d’envahissement en SUISSE pays frontalier de la France de l’Allemagne de l Italie?
        même au PORTUGAL ou en ESPAGNE en 1939 il y eu une révolte mais pas la guerre une crise boursière ah bon ? la bourse de NEW YORK en crise en 1939? de SYDNEY? en Suisse les dollars les marks les francs pleuvaient à torrent Depuis 70ans pas de guerre ah bon ? en IRAK en SYRIE en AFGHANISTAN pas de morts ou de soldats armée française engagés? c’est game boy? au KOSSOVO en UKRAINE point de morts? au YEMEN c’est un jeu? pour le commencement de humanité quel rapport ? la station debout? l’utilisation du feu?

          +1

        Alerter
  • Bobo1414 // 12.05.2019 à 10h49

    Au final ce sera la combientième apocalypse dans l histoire de l homme ?de tout temps il y a eu des Nostradamus et obligatoirement ils finissent par avoir partiellement raison

      +3

    Alerter
  • cfini // 12.05.2019 à 11h26

    Eddie, j’aimerais tant que vous ayez tord. Malheureusement…

      +1

    Alerter
  • BA // 12.05.2019 à 13h50

    Parti du Brexit : 34 % d’intentions de vote
    Parti Travailliste : 21 %
    Parti libéral-démocrate : 12 %
    Parti conservateur : 11 %

    Royaume-Uni : le Parti du Brexit s’envole dans les sondages.

    https://www.20minutes.fr/monde/2515839-20190512-royaume-uni-parti-brexit-envole-sondages

      +8

    Alerter
    • septique // 12.05.2019 à 19h04

      Vous pensez que les gens qui se sont organisés pour mettre en avant ce référendum du Brexit ont le souci des gens pauvres de Liverpool ou ailleurs ou ont des solutions pour la crise financière, les inégalités ?
      Le fondateur du parti UKIP maintenant du Brexit s’est enrichi massivement sur les places financières. Ces gens veulent avant tout pouvoir ne pas respecter les quelques règles mises en place par l’UE contre les changements climatiques. Une large partie d’entre eux sont des climato-septiques, Il font parti aussi des gens qui ont voté systématiquement contre toutes les les législations sociales (même si c’est très peu) proposés par l’UE.
      Ils rêvent d’un Singapour sur la Tamise, ils n’ont aucunement l’intention de s’occuper des pauvres de Liverpool ou de Sheffieds…de changer quoi que ce soit à la mainmise du secteur financier sur l’économie britannique. Ce sont ce que l’on appelle des anarcho-capitalistes ou si vous préférez des libertariens. Ils ont terminé la démolition. commencé par Maggie Thatcher du système public de santé (le NHS) avec le gouvernement Cameron.

      On peut vouloir quitter l’UE pourquoi pas mais on n’est pas obligé de la faire avec n’importe qui sur un programme
      encore plus ultralibéral que celui de l’UE et de Bruxelles.

      Un excellent lien à lire

      https://www.desmog.co.uk/2018/09/24/hard-brexit-lobbyists-demand-uk-roll-back-environmental-standards-strike-free-trade-deals-us-china-and-india

        +1

      Alerter
    • s // 12.05.2019 à 20h27

      En France, cela risque d’être un peu difficile pour les partis du Frexit :
      https://www.csa.fr/Proteger/Garantie-des-droits-et-libertes/Proteger-le-pluralisme-politique/Les-europeennes-2019/Decision-n-2019-184-du-9-mai-2019-sur-les-emissions-de-la-campagne-officielle-des-Europeennes-2019
      55′ sur 120′ de temps d’antenne pour le parti présidentiel …

        +0

      Alerter
  • charles-de // 13.05.2019 à 23h37

    Quand ça va arriver, ça ne sera pas beau à voir ! J’en avais vu les prémices à certains indices au Liban, en quelques jours seulement en 1969. Quelques années après …

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications