Les Crises Les Crises
11.mai.201911.5.2019 // Les Crises

Meeting Snowden, par Flore Vasseur

Merci 159
J'envoie

Source : Flore Vasseur, Arte, Youtube, 07-12-2018

[Documentaire complet disponible jusqu’au 06 décembre 2019]

Le temps d’une rencontre inédite, Edward Snowden, Lawrence Lessig et Birgitta Jónsdóttir, figures de la lutte pour les libertés, s’interrogent sur l’avenir de la démocratie.

Députée islandaise depuis 2009, Birgitta Jónsdóttir se mobilise pour redonner le pouvoir au peuple. Professeur de droit à Harvard et pionnier de l’Internet libre, l’Américain Lawrence “Larry” Lessig dénonce sans relâche l’influence délétère de l’argent sur la politique et la collusion des élites, qui mine l’intérêt général. Quant à son compatriote Edward Snowden, ancien collaborateur de la CIA et de la NSA, il a révélé la surveillance généralisée de la population et des alliés des États-Unis, et vit désormais en Russie, où il a obtenu un asile politique d’autant plus précaire que les relations entre les deux pays apparaissent aujourd’hui illisibles.

Tandis que, depuis Moscou, Vladimir Poutine règne en maître sur la scène internationale, son homologue américain Donald Trump, pur produit de la société du spectacle, s’installe aux commandes de la première puissance nucléaire avec autoritarisme… Cette nouvelle page de l’histoire signera-t-elle la fin de la démocratie ?

Figures de proue d’un mouvement mondial de défense des libertés, ces trois compagnons de lutte, qui s’estiment et s’entraident à distance sur Internet, se sont rencontrés pour la première fois en secret à Moscou, à la veille de Noël. Ils ont autorisé les caméras de Flore Vasseur à capter cette conversation hors norme, au fil de laquelle émergent des questionnements essentiels : comment sauver la démocratie ? Qu’est-ce que l’échec ? Qui écrit l’histoire ?

Documentaire complet de Flore Vasseur (France, 2016, 48mn)

Source : Flore Vasseur, Arte, Youtube, 07-12-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Fabrice // 11.05.2019 à 07h35

Snowden a été un révélateur de l’état de nos démocraties et comme tout thermomètre qui révèle une fièvre les docteurs folamour veulent le casser.

Je me souviens de la honte quand Hollande avait fait décoller la chasse pour faire atterrir l’avion du président Colombien pensant que Snowden était à bord, alors qu’il aurait dû être récompensé pour les révélations faites.

Si je me faisais un peu encore des illusions sur notre indépendance, s’en était fini, nous étions devenu les supplétifs des américains.

23 réactions et commentaires

  • Fabrice // 11.05.2019 à 07h35

    Snowden a été un révélateur de l’état de nos démocraties et comme tout thermomètre qui révèle une fièvre les docteurs folamour veulent le casser.

    Je me souviens de la honte quand Hollande avait fait décoller la chasse pour faire atterrir l’avion du président Colombien pensant que Snowden était à bord, alors qu’il aurait dû être récompensé pour les révélations faites.

    Si je me faisais un peu encore des illusions sur notre indépendance, s’en était fini, nous étions devenu les supplétifs des américains.

      +59

    Alerter
    • obermeyer // 11.05.2019 à 08h46

      Il s’agissait de Rafael Correa , le président équatorien , mais ça ne change rien à la honte .

        +2

      Alerter
      • Roger // 11.05.2019 à 09h53

        Non, il s’agissait du Président Bolivien Evo Morales…Correa aurait subi le même sort!
        Le président Colombien corrompu par les USA n’aurai pas été inquiété,
        Mollhande s’étant placé depuis son passage à la French American Foundation dans la position du caniche (sans vouloir offenser les caniches), rien d’étonnant!

          +33

        Alerter
        • gracques // 11.05.2019 à 10h22

          Et puis l’avion à juste été interdit de survol sur le’territoire français et du’coip’obligé de faire escale à Vienne (pas dans la Drôme,!).
          Le fait est assez scandaleux sans en rajouter , cela nuit très gravement à votre crédibilité par la suite .
          Vous voulez que l’on vius lsie avec attention , partez de fait exact pour juger d’une situation et pas les inventer pour justifier votre position.

            +3

          Alerter
          • Fritz // 11.05.2019 à 10h32

            Si vous voulez qu’on vous lise (vius lsie), faites attention à l’orthographe, à la ponctuation, et à la géographie. La ville française de Vienne est située dans l’Isère, pas dans la Drôme. Même si elle n’est pas très loin de Saint-Rambert d’Albon.
            Sur le fond, vous avez raison. L’interdiction de survol était scandaleuse, inutile d’en rajouter : Hollande n’a pas fait décoller la chasse pour intercepter l’avion du président Morales.

              +16

            Alerter
            • gracques // 11.05.2019 à 13h32

              Exact (et je ne’suis pas si loin !) Et pour l’autograph. La tablette est une plaie entre écriture automatique et clavier trop petit qui fait écrire une lettre à la place de l’autre ou sauter un pluriel.
              Ma remarque était juste pour souligner que nous avons tous une très fâcheuse tendance à enjoliver les faits pour qu’ils collent à nos préjugés ….. au point de faire passer certains intervenants pour des trolls de mauvaises fois ….. a mes yeux tout au moins.

                +4

              Alerter
      • OLIVIER D // 11.05.2019 à 10h41

        c’etait evo morales, president bolivien. une vraie honte en effet.

          +4

        Alerter
        • Krystyna Hawrot // 11.05.2019 à 13h17

          Entre temps il y a eu pire! L’Equateur a livré Assange aux Anglo saxons et Morales a laissé les flics brésiliens enlever Battisti sur son propre territoire! Asile ne veut plus rien dire. Espérons que Poutine aura plus de c… et d’honneur concernant Snowden! Dans le fond j’ai toujours pensé que concernant Assange Correa n’a jamais eu de c… Sinon il aurait sorti Assange de l’ambassade et l’aurait amené en bateau et avion sur son territoire. Une voiture CD est aussi extraterritoriale d’un batiment et tant pis s’il aurait fallu rompre les relations diplomatiques en cas d’attaque anglaise.

            +10

          Alerter
          • Yanka // 15.05.2019 à 23h59

            Battisti : criminel de droit commun, condamné par contumace et qui tout avoué depuis, y compris comment il avait dupé ses protecteurs français. Ne mélangez pas les torchons propres (Snowden, Assange) avec les serviettes sales (Battisti), svp !

              +0

            Alerter
            • Krystyna Hawrot // 18.05.2019 à 01h15

              L’asile ce n’est pas une histoire de culpabilité ou d’innocence. L’asile est accordé parce qu’il n’y a pas de possibilité de proces équitable. Et on sait bien qu’en Italie toutes les zones d’ombre sur les manipulations des services secrets y compris US dans les attaques terroristes de l’Italie des années 70 n’ont pas été levées. Pour moi les aveux de Battisti c’est comme la procédure du plaider coupable aux USA. Cela ne veut rien dire sur la vérité, juste que le gars essaie de sauver sa peau.

                +0

              Alerter
    • antoniob // 11.05.2019 à 11h49

      De fait il s’agissait d’une violation grave de l’immunité diplomatique en action concertée France, Italie, Espagne qui ont interdit leurs espaces aériens, pensant mettre la main sur Snowden. A Vienne l’ambassadeur espagnol local exigeait de monter å bord, évidemment pour constater si Snowden y était. Supposons que la Russie procède de même å l’encontre d’un vol présidentiel: brouhaha dans la presse et peut-être convocation d’une séance de cirque onusien. Mais lå la presse de réfėrence inerte.
      Dictature sans gourdin mais dictature.

        +19

      Alerter
  • Aquitanis // 11.05.2019 à 08h02

    Nous vivons une époque d’inverssion totale des valeurs !
    Les héros sont pourchassés et au cachot pendant que les vrais salauds sont au plus hautes sphéres des états.
    Si j’ avais désobéis à mes parents qui me ventaient la bravour, l’honnéteté et les belles valeurs universelles, je serais aujourd’hui un homme riche ?

      +14

    Alerter
    • Wesak // 12.05.2019 à 08h13

      Mais il ne faut pas regretter de ne pas être riche et corrompu.,? Merci à vos parents.

        +4

      Alerter
  • Duracuir // 11.05.2019 à 08h46

    “Vladimir Poutine règne en maître sur la scène internationale”

    “Donald Trump, pur produit de la société du spectacle, s’installe aux commandes de la première puissance nucléaire avec autoritarisme”

    rien qu’à lire ces deux c…, je suis partagé entre la colère et l’envie de vomir. Je passe.

      +7

    Alerter
    • Soizic // 11.05.2019 à 17h33

      Dommage que vous soyez si manichéen !
      Effectivement, ça doit tanguer!
      Vous devriez voir pour vous documenter par exemple les discours de Poutine par ex sur you tube, ça vous donnerait peut-être l’idée qu’il est loin d’être un con, et qu’il a des valeurs!

        +3

      Alerter
    • amike // 11.05.2019 à 22h27

      @Duracuir: Que traitez vous de c… ? Les personnes ? Ou les deux paragraphes écrits dans le plus pur style moralisateur d’Arte ?

        +1

      Alerter
  • RGT // 11.05.2019 à 10h36

    Ce documentaire est très intéressant et a pu voir le jour suite aux “divergences” d’intérêts entre les ploutocrates de chaque côté de l’Atlantique, ne l’oublions pas.

    Si cette rencontre avait eu lieu sous le règne du divin Barack 1er elle serait passée totalement inaperçue, ne l’oublions pas.

    Pendant qu’on y est, une petite pensée pour Julian Assange tombé dans un guet-apens et qui aurait été bien inspiré d’aller faire un détour par la Russie au lieu de se rendre dans un “pays démocratique”.
    Et quant à faire, au lieu de se réfugier à l’ambassade d’Équateur, il aurait mieux fait d’aller dans l’ambassade de Corée du nord, pays qui est relativement à l’abri d’un coup d’état US.

    Finalement, les seuls pays qui puissent offrir un asile politique relativement stable sont les “dictatures” qui s’opposent à nos “démocraties exemplaires” et qui accueilleront les “dissidents” pour de simples raisons géopolitiques.

    À tous ceux qui souhaitent la chute des “régimes” tant honnis par nos “dirigeants bienveillants” je demande seulement de réfléchir un instant.

    Où irez-vous vous réfugier le jour où vous serez la cible de notre “justice impartiale” parce que vous aurez révélé quelques informations nauséabondes sur les “bienfaits” des pratiques de “nos” dirigeants ?

      +16

    Alerter
  • Krystyna Hawrot // 11.05.2019 à 13h29

    Votre remarque est très intéressante. Cela veut dire que dans un monde capitaliste néolibéral il ne peut y avoir de démocratie. Car seuls des Etats non démocratiques, ou des Etats à fort contrôle peuvent être souverains. Si ces Etats relachent leur surveillance, les USA installent des trolls à domicile qui détruisent la souveraineté de ces pays. Donc les USA sont le principal obstacle à la démocratie dans le monde. Il faut mettre fin à leur agressivité et arrêter d’être passif et soumis face à cela.
    https://histoireetsociete.wordpress.com/2019/04/14/latlantisme-voila-lennemi/

      +16

    Alerter
  • Opp’ s // 11.05.2019 à 14h26

    C’est probablement dans un souci de pluralité d’information que le commentaire vedette au nombre de clics n’a pas encore été invité à rectifier le fake-new qu’il contient puisque Hollande n’a jamais “fait décoller la chasse pour faire atterrir l’avion du président Colombien pensant que Snowden était à bord”.

    Et comme le dit Snowden lui-même avec regret , les gens ne lisent plus que les titres d’article aujourd’hui …

    Ceci dit, la vidéo n’apporte pas grand-chose de plus , sinon une totale sympathie -et c’est déjà beaucoup-, au juste combat qu’il représente, sinon que lui et ses amis, si fortement persuadés de la justesse de leur défense d’une démocratie idéalisée, ont bien du mal à comprendre le peu de prise qu’ils ont sur la masse des électeurs, malgré un succès d’estime, et se perdent alors en conjectures …

    Et Snowden de mettre en cause “la responsabilité du grand public ” devant “les mauvais résultats de leur combat , et de parler de “fragilité de la nature humaine” : une version douce et “mignonne” de l’idéologie habituelle du radicalisme à la mode posant que si le peuple vote si mal , en refusant l’accès de la générosité des “extrêmes” au Pouvoir, c’est parce qu’au fond il est tout simplement abusé par l’ ogre systémique

      +4

    Alerter
    • antoniob // 12.05.2019 à 13h52

      >le commentaire vedette au nombre de clics n’a pas encore été invité à rectifier le fake-new qu’il contient puisque Hollande n’a jamais “fait décoller la chasse pour faire atterrir l’avion du président Colombien pensant que Snowden était à bord”.
      —-

      ce n’est pas une fausse info, simplement une erreur, il doit se souvenir vaguement et n’a pas vérifié avant de commenter.
      Une fausse info est au contraire un mensonge voulu. Une manipulation.

        +1

      Alerter
  • Soizic // 11.05.2019 à 17h23

    Ce qui me choque, c’est qu’il ne parle pas une seule fois d’Assange et de sa souffrance et de son sacrifice:
    Il dit seulement : “je suis content d’être en liberté”!
    Et dès qu’il n’est plus avec ses interlocuteurs qui posent des questions stimulantes et de fond, celles qui donnent tout l’intérêt (Ô combien extraordinaire) à la vidéo, quand il est seul, il passe à un leitmotiv de banalités déjà connues.
    En bref, l’analyse est extrèmement percutante, de très haut niveau uniquement avec ses interlocuteurs, mais y manque cette empathie qui aurait été nécessaire avec tous ceux qui n’ont pas eu sa chance!

      +6

    Alerter
  • Fred // 11.05.2019 à 19h49

    J’observe qu’ils s’autoproclament “progressistes” tout comme l’équipe de Macron c’est amusant, ils devraient utiliser un autre vocabulaire pour se définir afin de ne pas se la faire mettre doucement, les socialistes en savent quelque chose, excusez pour ma vulgarité de sans-dents.

      +6

    Alerter
  • Krystyna Hawrot // 18.05.2019 à 01h08

    Belles images de Moscou… a part cela rien d’intéressant dans ce reportage. C’est déjà assez paradoxal de voir Arte qui accuse la Russie des pires maux de faire un film sur la démocratie en filmant… la Russie! La réalité des faits est que Snowden ne peut être libre qu’en Russie. S’il avait été en Equateur cela fait longtemps qu’il aurait été tué. Et puis c’est surement faux ce qui y est dit. Le gars a surement un boulot un appart, une copine. Il ne vit pas dans une chambre d’hotel. Le documentaire est superficiel: un seul livre d’histoire nous apprend que le capitalisme s’est fort bien accomodé de la monarchie autoritaire, ce que les Russes savent fort bien, de l’esclavage, ce que les Américains devraient savoir, et que c’est la lutte CONTRE le capitalisme qui a abouti aux quelques libertés que nous avons aujourd’hui: suffrage universel, droits sociaux, regarder l’histoire du 19 siecle, les Révolutions 1948, la Commune de Paris, 1945 et la Charte des Droits Humains etc…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications