Les Crises Les Crises
5.mai.20195.5.2019 // Les Crises

Interdit d’interdire : Notre-Dame : reconstruire à l’identique ou pas ?

Merci 65
J'envoie

Source : Russia Today France, Interdit d’interdire, 24-04-2019

Frédéric #Taddeï reçoit :

– Didier Rykner, directeur de La Tribune de l’Art

– Philippe Prost, architecte urbaniste

– Olivier de Rohan Chabot, président de la Fondation La Sauvegarde de l’Art Français

– Pierre Roussel, architecte

Source : Russia Today France, Interdit d’interdire, 24-04-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Catherine // 05.05.2019 à 08h32

De toute évidence et curieusement, l’idée de Macron était déjà toute prête.
La rapidité de l’annonce des orientations décidées pour répondre à ce désastre est pour le moins suspect. On a eu l’impression que tout lemonde était dans les starting blocks.
Plusieurs éléments sont troublants ;
-Fermeture avancée exceptionnelle de la cathédrale ce soir là.
-Indigence des moyens mis en oeuvre pour luttre (tardive) contre le feu, immédiatement contrée la aussi avec insistance par l’autohypnose collective sur l’intervention héroïque des” pompiers qui ont sauvé” Notre Dame. Je me souviens de ce journaliste qui sur une chaine s’étonnait en direct des moyens qui semblaient dérisoire (un journal anglais, photos à l’appui a analysé et mis en évidence l’innéfficacité des moyens).
-l’immédiateté de l’explication de la cause de l’incendie (travaux).
-l’étonnement des spécialistes sur la rapidité de l’évolution du feu et leur affirmation de la necessité d’une source d’énergie importante pour le démarrer.
-la rapidité des offres architecturales pour non pas restaurer mais transformer ce symbole mondial de l’histoire et du culte catholique.
-l’attitude peu affectée voire souriante du président et son premier ministre.
-l’annonce immediate, sans recul d’un délai de cinq ans pour reconstruire, correspondant à l’ouverture des jeux olympiques à Paris, par un president qui s’arroge la prérogative d’une prise en main personnelle.
-L’annonce immediate de “dons” faramineux par des particuliers qui n’ont pas l’habitude d’investir sans attendre un retour.

58 réactions et commentaires

  • Graindesel // 05.05.2019 à 06h18

    Loi d’exception macroniste pour la cathédrale?

    On ne me fera pas croire que cette loi n’a pas été préparée avant l’incendie…

      +6

    Alerter
    • Guadet // 05.05.2019 à 09h17

      Contourner les réglementations pour transformer Paris en Dubaï-bis, cela fait bien longtemps qu’ils y pensent. Et ils n’ont pas eu besoin d’un incendie pour détruire la place de la République ou un morceau de la rue de Rivoli.

      Ce qui est vrai, c’est que les monuments historiques sont mal entretenus et mal protégés, et qu’ils ne sont pas mécontents quand il y en a un qui brûle ou qui s’écroule : c’est la condition première de la disruption.

        +6

      Alerter
      • Le Minotaure // 05.05.2019 à 22h36

        Je pense que vous sous-estimez la capacité de ce gouvernement a “faire de la contingence la nécessité” et à se saisir de tout événement pour porter immédiatement de nouveaux coups.

          +2

        Alerter
  • Catherine // 05.05.2019 à 08h32

    De toute évidence et curieusement, l’idée de Macron était déjà toute prête.
    La rapidité de l’annonce des orientations décidées pour répondre à ce désastre est pour le moins suspect. On a eu l’impression que tout lemonde était dans les starting blocks.
    Plusieurs éléments sont troublants ;
    -Fermeture avancée exceptionnelle de la cathédrale ce soir là.
    -Indigence des moyens mis en oeuvre pour luttre (tardive) contre le feu, immédiatement contrée la aussi avec insistance par l’autohypnose collective sur l’intervention héroïque des” pompiers qui ont sauvé” Notre Dame. Je me souviens de ce journaliste qui sur une chaine s’étonnait en direct des moyens qui semblaient dérisoire (un journal anglais, photos à l’appui a analysé et mis en évidence l’innéfficacité des moyens).
    -l’immédiateté de l’explication de la cause de l’incendie (travaux).
    -l’étonnement des spécialistes sur la rapidité de l’évolution du feu et leur affirmation de la necessité d’une source d’énergie importante pour le démarrer.
    -la rapidité des offres architecturales pour non pas restaurer mais transformer ce symbole mondial de l’histoire et du culte catholique.
    -l’attitude peu affectée voire souriante du président et son premier ministre.
    -l’annonce immediate, sans recul d’un délai de cinq ans pour reconstruire, correspondant à l’ouverture des jeux olympiques à Paris, par un president qui s’arroge la prérogative d’une prise en main personnelle.
    -L’annonce immediate de “dons” faramineux par des particuliers qui n’ont pas l’habitude d’investir sans attendre un retour.

      +39

    Alerter
    • Marie // 05.05.2019 à 11h29

      La perplexité est de mise, même si le complotisme n’est pas loin.Curieusement la première constatation est absente de ce commentaire : à quelques minutes près E. Macron devait s’adresser au peuple, et les médias avaient lourdement insisté sur le caractère exceptionnel et attendu de cette intervention.Elle fut donc annulée et ce qui l’a remplacée, bien plus tard, paraît être un simulacre inspiré dans la forme par l’initiateur de la Vème république.Là les Français ont été pris pour des “gogos”. Le reste décrit par vous vient s’ajouter opportunément à la remise sine die de l’intervention présidentielle télévisée.

        +4

      Alerter
      • Alfred // 05.05.2019 à 13h52

        Pour une fois on est d’accord.
        Rappelez vous au passage que nous avons été prévenus il y a quelques semaines depuis les rangs macronistes que notre bon président était à la recherche “d’un effet whaou” pour sortir de la crise des gilets jaunes. Ce ne pouvait tout de même pas être un gag comme l’assaut de l’hopital, alors pourquoi pas l’incendie de la cathédrale.

          +7

        Alerter
        • alain maronani // 05.05.2019 à 14h39

          Vous devriez ajuster votre dose quotidienne de médications.

            +2

          Alerter
          • Alfred // 05.05.2019 à 19h22

            Je prends france-cucul à doses homéopathiques (deux fois par semaines) et une piqûre de rappel bouygues-tv une fois tous les cinq ans. Cela suffit à entretenir mon complotisme au mieux de sa forme merci.
            (Et vous c’est Tiapridal ou Zylkene?)

              +3

            Alerter
    • alain maronani // 05.05.2019 à 14h28

      C’est vrai Kennedy n’est pas mort ni Marilyn Monroe ils sont cachés à Cuba, en Septembre 2011 c’est la CIA qui pilotait des drones, les américains n’ont jamais été sur la Lune. Argumenter contre une liste disons le de suppositions accablantes..style
      l’attitude peu affectée voire souriante du président et son premier ministre….s’ils avaient eu la colique auraient-ils eu l’air constipés…ce qui auraient pu être aussi un signe…ce qui est troublant c’est que des gens puissent passer du temps à assembler cette liste dont la plupart ne sont aucunement des faits, reliés au problème…
      Si il y a quelque part dans une université un cours style – le complotisme, sa construction, éléments de langage – ceci pourrait vraiment être un cas d’école.
      Notons qu’il n’y a AUCUNE discussion sur les thèmes de l’émission, les propositions, le pour ou le contre, rien..les autres commentaires chargent la barque et ajoutent des éléments à la liste style – Plus vite les catholiques se retrouveront a prier dans des petites salles,plus vite ils ouvriront les yeux – les catholiques manquent-ils de petites églises ?

      Je me demande si tous ces vaillants participants pensent du fait que cet incendie arrive LA VEILLE de la communication de Macron ? brisant ainsi une campagne gouvernementale de 3 mois de travail ? Vite une liste pour expliquer ceci…

      Ce qui est accablant c’est que ce site puisse mettre en exergue ce commentaire.

        +8

      Alerter
      • Marie // 05.05.2019 à 15h20

        Lisez si vous avez le temps : « Manière de voir » consacré au complotisme,vous saurez peut-être alors de quoi vous « vous » (et pas « nous ») entretenez !

          +2

        Alerter
        • alain maronani // 05.05.2019 à 16h48

          Commencez donc par utiliser votre nom pas un pseudo…et cette liste est une suite d’aneries pitoyables.

            +2

          Alerter
          • marc // 06.05.2019 à 13h48

            l’utilisation du pseudo est tout à fait hors sujet : commencez par rester dans le sujet et argumentez sérieusement, au lieu de dire “les théories du complot sont toutes fausses”…

              +2

            Alerter
      • Alfred // 05.05.2019 à 19h29

        “brisant ainsi une campagne gouvernementale de 3 mois de travail ?”
        Merci pour cette tranche de rigolade.
        Disons plutôt qu’après trois mois de simulacre a s’enfoncer de plus en plus profondément dans une voie sans issue il fallait soit se dédire …soit trouver une échappatoire.
        Il n’y a que pour vous que le petit biquet a été empêché de briller par un “malheureux” incendie. Personne n’attend plus rien de cette équipe ni en paroles ni en actes (tout au plus craint on la dernière lubie ridicule et suicidaire).

          +14

        Alerter
        • alain maronani // 05.05.2019 à 19h42

          Pathétique…quoi dire de plus…je suis expat depuis longtemps et je n’ai jamais voté pour Macron ou ses prédécesseurs si le terme campagne gouvernementale ne vous plait pas c’est votre problème..

          Vous avez quelque chose à dire d’intelligent sur le sujet ?

            +1

          Alerter
          • Alfred // 05.05.2019 à 21h16

            Vous demandiez ce que d’aucun pensait du fait que la cathédrale ait brûlé avant le discours tant attendu: ne vous plaignez pas d’avoir obtenu une réponse.
            (C’est le terme “briser” qui relève du comique ; l’incendie a “brisé” l’élan macronien).

              +2

            Alerter
            • alain maronani // 05.05.2019 à 22h57

              C’est ce qui s’est passé si l’on est un communiquant gouvernemental…mais vous demandez d’analyser la situation….

                +0

              Alerter
      • Catherine // 05.05.2019 à 21h35

        Il y a les obsédés du complot et les obsédés du complotisme.
        Vous avez perçu ce que j’ai écrit à votre manière, c’est votre problème. Je n’ai pas parlé de complot, mais d’une série de faits troublants.
        Toutefois le terrorisme anti-complotiste me hérisse. Le mot complot existe dans toutes les langues. Sans doute selon vous pour exprimer quelque chose qui n’existe pas et n’a jamais existé ? L’histoire est jalonnée de complots, de coups tordus, de manipulations.
        Ce qui est nouveau c’est le mot complotiste qui n’existait pas avant. Pourquoi ? une tactique ?
        “Ne sont aucunement des faits reliés au problème” ? Vous avez bien lu ?
        Si vous voulez savoir si nous vivons un monde avec de possibles complots demandez vous : vivons-nous un monde sans le moindre complot ?
        Bien à vous.

          +8

        Alerter
    • François Lacoste // 05.05.2019 à 18h26

      Peut importe les causes réelles de l’incendie. Admettons bon joueurs ou par raison affligée qu’un accident soit à l’origine du drame, quoi qu’il en soit il est presque certain que rien ne démontrera le contraire. Cela n’a pas beaucoup d’importance maintenant que les cendres sont froides, tout au plus c’est une affaire d’enquêteurs et d’historiens, si l’envie leur en prend.
      Mais ce que nous devons comprendre, c’est de quoi est l’enjeu la restauration de Notre Dame de Paris.
      Autrement dit quelle est la lutte symbolique qui va se jouer entre les tenants d’une restauration scrupuleuse des normes, des lois et du temps et les tenants d’une restauration moderne, plus “libres” par définition.
      Dans l’affaire, quel sont les pouvoirs en compétition pour ne pas dire les rapports de force?
      Il y a d’une part le peuple, par essence partagé et à ce titre ambigu, réunissant; les athées, les croyants catholiques, ceux des autres spiritualités religieuses, les tenants philosophiques et les figures politiques de l’opposition.
      Il a d’autre part les pouvoirs institutionnels; le Chef de l’état, le gouvernement et ces ministres, l’administration avec ses services ad hoc et, il ne faut pas surtout l’omettre, le pouvoir qui peut, celui de l’argent qui à cette occasion est sorti de sa boite comme un diablotin de carton pâte sur son ressort.
      Jusque là pas le moindre complot.
      Les faits, riens que les faits, cela est suffisant (et terriblement illusoire).

        +2

      Alerter
      • François Lacoste // 05.05.2019 à 18h32

        Donc.
        Le peuple, si personne ne peut s’en revendiquer, tous nous en sommes. Nous voilà bien avancés.

        Les institutions, ce sont à ce jour: Emmanuel Macron ci devant président de la République, thuriféraire de la marche en avant toute (contre la falaise ou/et l’iceberg), citoyen Edouard Philippe qui n’a rien à voir avec Louis (Phillippe) ultime roi de France, quoi que, premier ministre droit dans ces leggins très propres mais pas que, il est rigide aussi dans la façon, manière de bien signifier qu’il ne lâchera rien, Franck Riester ministre de la Culture, après recherche Google je viens de prendre connaissance de son nom, secondé ici de Philippe BÉLAVAL directeur du centre des monuments historiques (?) et de Philippe Personne son directeur de cabinet, je n’invente rien mais qu’il soit cependant persuadé que je respecte par principe et à priori son travail et sa fonction es qualités, Madame la maire de Paris, Anne Hidalgo qui donne d’une main 50 millions d’euros à Notre Dame qui relève de l’état et par conséquent sans la moindre raison, ce qu’elle refuse de l’autre aux églises de Paris qui relèvent de la municipalité, ce à quoi elles est contrainte, et aussi beaucoup d’autres personnes dont j’ignore tout…c’est-à-dire jusqu’a l’existence.

          +1

        Alerter
        • François Lacoste // 05.05.2019 à 18h37

          Les diablotins quant à eux s’agitent sur leurs ressorts, prodiguant en parole leurs prodigieuses largesses sonnantes et trébuchantes, le temps d’un journal radio-TV et de quelques articles viraux sur la toile, cirée par la foultitude des innombrables brosses à reluire toujours dans l’attente de quelques improbables ruissellements. Quant aux médias publiques, les pires sans aucun doute car sans soldes et par choix, ils leur servent la soupe avec toute l’affectation servile dont ils sont capables et ils sont très capables, le tout faisant 90% de l’information, sinon de la propagande du pays.
          Ding! Premier round.

            +0

          Alerter
          • alain maronani // 05.05.2019 à 19h18

            Ding de quoi…D’abord vos propos montrent que vos connaissances sur l’évolution du bâti religieux catholique surtout à partir des rénovations mises en place par la papauté à partir du 18 ième sont déficientes (je reste poli). ND ne ressemblait en rien a ce quelle avait été au 13 ième siècle ni surtout à la fin de la révolution..Exit les chapelles privées intérieures, les tombes sous le sol, les monuments familiaux adossés aux piliers, les messes basses, etc..Au lieu de donner un avis intelligent sur les avantages d’une structure de support adaptée à l’âge du bâtiment, diminution du poids suspendu, de l’avantage de substituer du titane au plomb, de l’avantage de fabriquer à l’avance les éléments porteurs, bref quelque chose, vous nous gratifiez d’un charabia ad hominem..plus les médias, le triste jargon, la soupe habituelle. En tentant d’être ironique ce qui demande du talent, vous n’êtes qu’ennuyeux. N’est pas Leon Bloy qui veut…
            Vous faites partie de cette smallah qui dans cette affaire sera pour ce qui est contre et contre ce qui est pour..Effectivement Macron a complètement raison de vous ignorer (étant expat depuis très longtemps je ne vote plus depuis très longtemps aussi). Malraux en son temps, a fait face à des oppostions de ce genre…pour tout et rien.
            Ding ! pour ré-utilser cette annotation enfantine..

              +0

            Alerter
            • ThylowZ // 06.05.2019 à 15h08

              Comment pouvez-vous dire qu’elle ne ressemblait EN RIEN?
              C’est archi-faux également.

              Qu’elle ait été différente à cette époque, très bien, mais dire qu’elle ne ressemblait en rien est totalement faux.

              Maintenant, à titre personnel, en tant que pratiquant, je tiens simplement à ce qu’elle soit restaurée dans l’esprit gothique et en gardant à l’esprit que c’est un lieu de culte, il m’importe peu que la flèche soit identique. Qu’on aime ou pas le travail de Viollet-Leduc, sa volonté à travers le néo-gothique était celle-là.
              Derrière, peu m’importe le choix des matériaux de la charpente ou du toit.

                +0

              Alerter
      • Xavier37 // 05.05.2019 à 20h55

        Je ne suis absolument pas d’accord d’évacuer l’analyse des causes et responsabilités qui ont abouties à l’incendie. Il y a des maîtres d’oeuvre, des maîtres d’ouvrage, des responsables de surveillance, des architectes qui n’ont pas fait ou pas pu faire leur boulot. Autant que cette triste expérience servent de leçon pour les autres monuments qui sont encore debout (Chambord, Versailles…)
        Donc il est important de se demander pourquoi une telle incurie.
        Si on se place, d’un strict et triste point de vue économique, Notre Dame de Paris était une attraction touristique phare de Paris et même cet aspect n’a suffit pour se donner les moyens de la protéger. C’est pas glorieux pour la “start up” France, pour le moins.

          +2

        Alerter
  • Catherine // 05.05.2019 à 08h34

    Et bien d’autres choses…
    Les marchands du temple se réjouiraient-ils ?
    Nous le saurons bientôt et dans ce cas il n’y aura pas de reconstruction à l’identique.

      +7

    Alerter
    • alain maronani // 05.05.2019 à 14h56

      Un peu d’histoire…les cathédrales on déjà été construites par les marchands du temple de l’époque et avec votre connaissance du latin il vous sera facile de lire les inscriptions dans les chapelles attenantes, les choeurs, et et ailleurs qui nomment ceux ci style..(Le clergé bénéficiaient aussi de revenus immenses qui servaient cet usage également)

      Cette chapelle a été érigé ici en 1660 grâce au duc de..ou a la comtesse de..Gloire à Dieu..c’était la même chose pour les messes basses (pas besoin de vous expliquer…vous savez ca AUSSI). Ces gens gagnaient aussi en même temps le droit de voir leurs sépultures à l’intérieur des églises (pratique interdite au 18 ième siècle par l’église, en fait interdite par la papauté depuis l’an 900). Le roi de France étant AUSSI le représentant de Dieu sur terre ceci visait à renforcer son pouvoir.

      Lisez-donc les livres de Philippe Ariès sur la mort en Occident, l’évolution du bâti des églises et cathédrales, cultivez-vous c’est gratuit et utile.

        +1

      Alerter
      • Sandrine // 05.05.2019 à 16h41

        Euh… il me semble que depuis 1905 il y a une certaine loi sensée rendre à César ce qui est à Cesar et à Dieu…

          +0

        Alerter
        • alain maronani // 05.05.2019 à 16h58

          Aucun rapport avec ce sujet ou mon commentaire et je me demande si vous avez lu la législation de 1905…en plus ceci n’est pas appliqué sur l’ensemble de la France…pas appliqué en Moselle, en Alsace, héritage de l’occupation allemande à partir de 1870 et en Guyane grâce à Charles X (2 endroits ou les pasteurs et prêtres sont rénumérés par l’état français)…

            +0

          Alerter
          • Sandrine // 05.05.2019 à 17h49

            Ah! L’Alsace Moselle… l’art de détourner le sujet et de noyer le poisson….

            Sans doute ne vous aura-t-il pas échappé que les mécènes qui ont payé au moyen-âge pour la construction de Notre-Dame étaient eux-mêmes de confession catholique et pensaient, par leur don, favoriser le développement de ladite religion… Vous conviendrez qu’il en va tout autrement pour Macron et ses riches donateur.
            La loi oblige l’etat à entretenir certains lieux de culte catholiques au titre des arrangements spécifiques qui ont été conclus avec cette religion en particulier au terme de la loi de 1905.

            Macron agit comme si Notre Dame était exclusivement une ressource touristique de la start up nation France dans laquelle il serait judicieux d’investir. Malheureusement pour lui, ce qu’on a pu faire avec le Louvre, on ne peut pas le faire pour les cathédrales dont l’usage appartient exclusivement à l’Eglise catholique.
            Macron le sait pertinemment. Mais probablement pense-t-il que plus c’est gros, plus ça passe. Si sa loi d’exception passe pour Notre Dame… alors tout sera permis.

              +5

            Alerter
            • Sandrine // 05.05.2019 à 18h34

              Pour mettre en perspective mon propos ci-dessous (permettre ce qui pour l’instant n’est pas encore permis…(
              https://www.la-croix.com/Religion/Actualite/A-vendre-eglise-2014-07-21-1181921

                +3

              Alerter
            • alain maronani // 05.05.2019 à 19h38

              Vous parlez de 1905 en premier pas moi..je détourne le sujet…c’est vous qui procédez tout d’abord a ce détournement..Les dons n’étaient pas fait pour développer la religion catholique cette affirmation a elle seule montre votre ignorance. Les dons habituels servaient a acheter des indulgences, des messes basses ou des messes dites en votre nom longtemps après votre disparition, les dons pour le bâti visait a perpétuer votre place dans des lieux que vous protégiez (Du Guesclin a été dispersé dans 7 lieux, St Louis de multiples endroits, c’est pour cela que les corps étaient bouillis, pour récupérer les os et les enchasser). Votre terme de développement est amusant aussi…
              Le reste de votre discours montre que peut vous importe ND ce qui vous préoccupe c’est de viser Macron…le charabia sur la startup France etc…pénible et roboratif…
              Vous serez contre ce qui est pour et pour ce qui est contre peu importe loi ou pas loi…

                +0

              Alerter
            • Sandrine // 05.05.2019 à 20h28

              J’aimerais bien savoir, moi, pour qui, pour quoi vous roulez parce que vous êtes particulièrement vindicatif…

              Vos histoires d’os bouillis ne m’impressionnent pas (le récit de la mort de Louis IX devant Tunis et de la nécessité de rapatrier son corps est connue) et surtout cela n’a aucun rapport avec le chmilblick, à savoir les raisons pour lesquelles on s’est mis à construire des cathédrales d’un style révolutionnaire au XII e siècle en Île de France. Ne me dites pas que c’etait pour servir de tombeau à quelques notables locaux… Ni que c’etait un moyen de recycler l’argent des indulgences (la banque du Vatican et la mafia c’est plus tard…).
              A moins que vous ayez des sources précises qui renouvellent la recherche sur ce sujet a nous soumettre ?

                +5

              Alerter
            • alain maronani // 05.05.2019 à 21h07

              Je ne roule POUR PERSONNE et moi j’utilise mon nom..pas vous. Ah la paranoïa….

                +0

              Alerter
            • Sandrine // 05.05.2019 à 21h33

              En tout cas une chose est sûre, Notre Dame n’a pas été construite pour contribuer au développement de l’économie du tourisme à Paris:))

                +3

              Alerter
            • ThylowZ // 06.05.2019 à 15h31

              @alain maronani

              Si certains de vos points peuvent paraître sensés, vous nous demandez de nous cultiver mais semblez vous-mêmes avoir lus vos écrits de travers…

              S’il est vrai que le commerce d’indulgence a fait scandale avec la construction de St-Pierre, cela n’a jamais été le cas auparavant. Rien ne permet d’établir aujourd’hui que les cathédrales de France, et dans le cas qui nous intéresse ND de Paris, aient été construites via ce moyen.

              De plus on ne perçoit pas bien l’intérêt de votre passage “confiture” pour nous expliquer la partition des corps et des sépultures. Cela n’a rien à voir.

              Comme le dit Sandrine, les motivations de construire des églises gothiques étaient principalement celles d’une transmission de la foi…

              Enfin, même si je ne crois pas (car je n’ose pas) que cet incendie ait été délibéré, il faut admettre qu’il y a un certain nombre de faits troublants.

                +2

              Alerter
            • Sandrine // 06.05.2019 à 19h18

              @PhyloZ, le commerce des indulgences à contribué à la construction des cathédrales, c’est certain, mais pas de la manière dont on se le représente généralement : en réalité les indulgences ont contribué à l’édification non seulement d’église mais de toute une série de monuments publics au moyen-âge – des fortifications de villes par exemple. Les gens étaient incités, par le biais des indulgences, à faire des dons importants pour la réalisation de biens d’utilité publique (ou à travailler gratuitement pour les artisans par exemple) dans l’espoir d’être pardonnés de leurs péchés.
              En général ils donnaient pour des constructions d’églises mais pas uniquement et les autorités ecclésiales étaient loin de toucher la totalité des sommes (il y avait beaucoup d’intermédiaires).
              Si le commerce des indulgences (qui est une spécificité du christianisme occidental) a affaibli le sens moral des fidèles, en revanche, il a largement contribué à développer la vie religieuse (et la présence de l’architecture religieuse sur le territoire).

              Mais en tout état de cause, c’est à mon avis un contre-sens total de comparer l’activité économique générée par le commerce des indulgences avec le business du mécénat d’entreprise pour la restauration du patrimoine.
              La motivation n’a juste rien à voir. Dans un cas la croyance en Dieu… dans l’autre la religion du fric. Un abime les sépare (même si il y a probablement plus de liens entre ces deux monde qui l’on ne pense généralement, mais ce serait trop long et ce n’est pas vraiment le sujet )

                +1

              Alerter
  • RGT // 05.05.2019 à 09h14

    À mon humble avis, les seuls personnes réellement habilitées à décider de ce qui devrait être fait pour la restauration de cet édifice sont les catholiques (il n’y en a plus beaucoup d’authentiques) qui en sont les seuls propriétaires légitimes.

    Pour l’instant, je ne vois qu’une meute de rapaces affamés qui se battent autour de la dépouille et dont le seul objectif est de “passer à la postérité” en apposant leurs griffes acérées sur la façade de ce bâtiment chargé de tant d’histoire.

    Pendant qu’ils y sont, ils pourraient aussi repeindre la façade en rose bonbon et planter un certain plug anal vert géant à la place de la défunte flèche, ils ne sont plus à ça près.

    Ou bien un minaret pour “transcender le multiculturalisme”.

    Comme d’habitude, ce sont les plus incompétents qui décident arbitrairement à la place des personnes concernées juste pour exacerber leur ego démesuré.

    Un condensé de mégalomanie et d’opportunisme qui n’est pas à la gloire de nos “élites”. Comme d’habitude.

    Étant ignostique, je n’ai AUCUNE raison de décider de ce qui devrait être fait pour ce monument chargé de tant de ferveur.

    Et si les catholiques décident de le laisser en l’état pour montrer à la face du monde jusqu’où peut mener la cupidité et la soif du profit ils en ont tout à fait le droit.

    Ce serait à mon avis la plus belle claque qu’ils pourraient donner à “nos” élites pour les mettre face à leur réalité.

      +11

    Alerter
    • Marie // 05.05.2019 à 11h55

      Agnostique, et pas Ignostique. Erreur de frappe ? Le A est pourtant éloigné du I.

        +0

      Alerter
      • Alfred // 05.05.2019 à 20h41

        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ignosticisme
        Comme vous je ne connaissais pas. Je ne connaissais que l’agnosticisme. Par contre moins immodeste (sans doute une séquelle des insultes lobées par dessus des citations dont vous nous avez gratifiés), j’ai pris la peine de chercher avant d’admodester.

          +3

        Alerter
    • Wakizashi // 05.05.2019 à 12h23

      Bien d’accord avec vous. On a beaucoup trop tendance à considérer la cathédrale de Notre-Dame comme un monument purement culturel, certains concédant à peine du bout des lèvres qu’il s’agit avant tout d’un symbole spirituel. Pas étonnant dans un dans des pays les plus athées au monde. Résultat, Notre-Dame va se transformer en Disney Land. La société marchande marchandise tout, les marchands (du temple) se frottent les mains, la boucle est bouclée.

        +2

      Alerter
    • Haricophile // 05.05.2019 à 16h50

      Je ne vois absolument pas pourquoi les catholiques seraient les seuls à avoir leur mot sur les Églises (ie les bâtiments bien évidement) à moins peut être de les racheter a l’état et a minima de les entretenir a 100% sans subventions publiques.

      Ceci étant, et vu le chiffre d’affaire généré par le tourisme : Il ne faut certainement pas faire n’importe quoi. Et même s’il ne s’agit pas de reconstituer “la forêt” a l’identique, il me semble qu’il faut rester proche de l’original et reconstruire mieux la charpente avec le savoir faire traditionnel. La tradition, contrairement au folklore, est quelque chose de vivant et maintenu en matière de charpente par des gens comme les Compagnons du Tour de France.

      Je frémis d’horreur a l’idée de transformer la cathédrale avec une m…e, pardon, un machin hideux et débilement conçu comme la transformation de la Samaritaine. Et ce n’est pas parce que je ne suis pas capable d’apprécier une belle architecture moderne très loin de là ! D’ailleurs je ne fais pas partie des gens qui se scandalisent de la restitution au public d’un terrain vague défoncé entouré de palissades et servant de parking par Daniel Buren ou de la pyramide du Louvre qui ne touche pas aux bâtiments eux même.

        +0

      Alerter
      • Sandrine // 05.05.2019 à 18h12

        @Haricophile, on le sait peu, mais cela a fait partie des accords entre l’etat français et l’eglise catholique au moment de la bataille pour la séparation de l’eglise et de l’état : pour parvenir à un accord, l’etat a accepté de prendre en charge l’entretien des bâtiments mais l’eglise était sensée en garder l’usage exclusif. Seuls les temples protestants et les synagogues ont été cedes intégralement à leurs communautés respectives. Mais pas les églises catholiques car l’egluse refusait d’entériner la separation telle que l’etat voulait l’imposer.
        A ma connaissance, il n’y a pas de clause permettant à l’Etat de transformer profondément la structure de ces bâtiments.
        Seules les églises construites après 1920 appartiennent en propre à l’Eglise (et elle doit donc les entretenir)

          +0

        Alerter
      • Wakizashi // 05.05.2019 à 18h15

        “Je ne vois absolument pas pourquoi les catholiques seraient les seuls à avoir leur mot sur les Églises”

        Parce qu’elles sont catholiques par exemple ?

          +3

        Alerter
    • Le Minotaure // 05.05.2019 à 22h41

      Non la Cathédrale relève du patrimoine, et n’appartient donc pas seulement aux catholiques. De plus son entretien et sa rénovation relèvent essentiellement des deniers publics, donc du contribuable, qu’il soit catholique, protestant, athée, juif, musulman, agnostique ou autre.

        +0

      Alerter
      • Sandrine // 06.05.2019 à 11h04

        Sans doute.
        Mais en l’état actuel de la législation, on ne pourra théoriquement rien faire sans le feu vert des autorités ecclésiastiques.

          +1

        Alerter
  • xaiver37 // 05.05.2019 à 10h22

    Pisser des lois pour éteindre les incendies médiatiques.

      +7

    Alerter
  • Louis Robert // 05.05.2019 à 13h27

    J’ose: en l’état, il est infiniment plus important et urgent de reconstruire la société française… que Notre-Dame.

      +4

    Alerter
    • Sébastien // 05.05.2019 à 13h42

      Raisonnement au raz des paquerettes.

      bgjdfjdffdjb

        +1

      Alerter
      • Haricophile // 05.05.2019 à 16h58

        Pas du tout, mais Notre Dame est très rentable par son attractivité touristique, donc ce n’est pas incompatible.

          +1

        Alerter
  • calal // 05.05.2019 à 14h01

    Plus vite les catholiques se retrouveront a prier dans des petites salles,plus vite ils ouvriront les yeux. Plus la salle sera petite,plus ils feront communaute,plus ils seront proches des pretres et exigeront des comptes de leur hierarchie. Et plus vite l’institution eglise catholique arretera de soutenir les dominants…parce que la chretiente c’est la religion des domines…
    L’institution eglise catholique c’est un peu comme les syndicats:leur pouvoir ne depend plus du nombre d’adherents mais de leur consentement a la soumission…

      +0

    Alerter
    • Delaude // 05.05.2019 à 17h04

      Vous avez raison mais ça se fait déjà,, à ma connaissance, depuis au moins les années 80…. Les grands messes en grande pompe dans les cathédrales, particulièrement celle de ND de Paris, relèvent un peu du folklore (à mes yeux et ça n’engage que moi).. En plus l’hiver, c’est inchauffable. Du coup, on passe plus de temps à lutter contre le froid qu’à se concentrer sur l’office. Par contre, un concert de musique sacrée avec les grandes orgues, il n’y a que des grandes structures comme ça pour les accueillir. Et là, l’esprit s’élève que l’on soit catholique ou non…

        +1

      Alerter
    • Haricophile // 05.05.2019 à 17h08

      L’histoire est longue et complexe. On ne peut pas généraliser et simplifier a outrance.

      Mais lisez donc ce fameux “Nouveau Testament”, vous y trouverez pleins de trucs sur les riches, sur le pouvoir, sur la hiérarchie qui vous feront très plaisir.

      En lisant, on y voit qu’il y a beaucoup de Catholiques pas très catholiques, et que plus ils sont “conservateurs”, riches et soucieux de “la morale” bourgeoise, moins ils sont Chrétiens.

      C’est même rassérénant de voir que tous ces moralistes de la bourgeoisie catholique iront, avec une certitude quasi absolue, cramer dans leur enfer pour l’éternité, c’est Jésus qui l’a affirmé, sans aucune ambiguïté ou interprétation possible :
      « Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »

        +0

      Alerter
      • ThylowZ // 06.05.2019 à 15h49

        Tant de certitudes…
        “sans aucune ambiguïté ou interprétation possible”… En êtes-vous bien sûr?

        Si le sens littéral est effectivement assez clair, la richesse de la lecture possible est grande.
        En conclusion je me garderai bien de penser, comme vous, que les bourgeois catholiques iront “cramer en enfer”. Mais si ça vous rassure (ce qui est triste, soit dit en passant)…

          +0

        Alerter
  • Frexit // 05.05.2019 à 14h34

    Il faut reconstruire à l’identique.
    C’est une protection contrel es projets délirants des architectes qui se penchent sur Notre-Dame : toit en verre, de manière à la transformer en Disneyland. Le gâteau touristique est très gros et aiguise les appétits.
    Notre-Dame, d’après ce que j’ai compris, appartient à l’Etat. Mais elle est un des hauts lieux de la chrétienté.
    Que font les catholiques? Pourquoi ne défendent-ils pas avec véhémence ce lieu de prière et de recueillement?
    Je ne veux pas voir Notre-Dame martyrisée, sacrifiée sur l’autel du fric.
    Le toit de Notre-Dame n’est pas un belvédère, une attraction à touristes. Elle n’est pas la tour Eiffel.

      +2

    Alerter
  • Owen // 05.05.2019 à 15h57

    Si on posait cette question aux citoyens on devine déjà la réponse: restauration à l’identique à largement plus de 70%. Mais voilà, on n’a pas inventé le RIC, ni compris qu’à peu près tout le monde a un ordinateur ou un mobile permettant des consultations électroniques.

    L’évidence est qu’il ne s’agit pas d’une tour de la défense, ni même de la Tour Eiffel, mais d’un vaisseau témoin du Moyen Age, destiné à traverser encore les temps futurs. C’est un monument qui n’appartient pas “à nous”, mais aux générations passées et futures. C’est une mémoire humaine, elle est utile à notre culture et notre imagination. Un peu comme si, tiens, on remplaçait les colonnes doriques de l’Acropole d’Athènes par des colonnes de Buren, pour être un peu plus à notre époque.

    Mais voilà, cette évidence commune n’existe plus pour ceux qui nous gouvernent.
    Par contre, l’hôpital de la Salpêtrière, ça, c’est un sanctuaire. Bref…

    Autre évidence: ce sont les compagnons, ceux qui ont récupéré les géométries découvertes à Sumer, en Inde et en Égypte, pour maintenir les édifices avec les équilibres, au lieu des masses et des épaisseurs, qui devraient revenir pour reprendre la cathédrale Notre Dame. Ce serait une belle occasion de remettre en valeur le travail bien fait, rappeler que les manuels, devenus ouvriers prolétaires sont des artisans, ceux qui ont le tour de main, le coup d’œil et le sens des constructions…

      +6

    Alerter
    • alain maronani // 05.05.2019 à 19h49

      Ce serait une belle occasion de remettre en valeur le travail bien fait, rappeler que les manuels, devenus ouvriers prolétaires sont des artisans, ceux qui ont le tour de main, le coup d’œil et le sens des constructions…

      Comme c’est émouvant..on va quand même faire un peu de conception assistée par ordinateur comme le font maintenant les gens chargés des travaux sur les monuments nationaux et oublier vos tirades.

        +0

      Alerter
      • Owen // 06.05.2019 à 01h07

        Les quelques maçons indépendants que je connais utilisent tous Autocad, pour accélérer les calculs d’espaces et matériaux et présenter le projet au client.
        Les centres de formations des compagnons du devoir sont équipés d’ordinateurs, pas simplement de cordes à treize noeuds, de piges ou de niveaux à pendicules.

        N’est-ce pas vous, justement, qui avez des idées arrêtés les concernant ?

          +3

        Alerter
      • MonaRedmoor // 06.05.2019 à 20h31

        M.Alain Maronari. D’abord je me nomme Hugues fj Rolland – voilà comme cela il n’y aura pas le détournement sur l’usage d’un pseudo. M. A.M. donc, vous pouvez user de toute la rhétorique que vous souhaitez, porter et apporter toutes les connaissances exactes ou vérifiables, la chaîne de votre propos n’en reste pas moins animée – et je pèse mes mots – du Mal. Quand on développe une chaîne logique, elle n’échappe pas pour autant à l’enjeu et à la motivation qui nous anime; savoir et pouvoir la développer avec brio permet de gagner l’adhésion comme un avocat saura sauver la tête du pire des criminels. M. A.Maronari, en toute conscience, rémunéré, ou pire juste sujet à la gnose socialiste qui mine notre société depuis 150 ans, vous roulez effectivement pour l’utopie qui détruit l’humanité. Lâchez, laissez cette maison de Dieu en paix de vos mauvais rêves de papier glacé. Je vous en prie. HfjR.

          +1

        Alerter
  • MonaRedmoor // 06.05.2019 à 19h41

    (Je regrette que le débat de Taddéi n’abordent pas certains aspects – notamment la question religieuse, de l’édifice en tant que lieu de culte avant tout, dans cette dimension la symbolique du vaisseau de pierre – même les Ryker passent à côté) Voici une lettre ouverte à l’Ordre et à EM (tronquée) :Ça sent le Reichstag ! Appel à tous les architectes à boycotter et dénoncer le Concours lancé pour la (re)Construction de Notre-Dame de Paris par E.Macron et relayé par le Conseil National de l’Ordre des Architectes Français…/…Politique patrimoniale bafouée, dons indécents de la part de grandes fortunes coupables d’évitements fiscaux annuels au décuple des dits-dons, détournements scandaleux d’un lieu de culte au profit de l’industrie touristique et mercantile (tenue par les mêmes donateurs-investisseurs), loi d’exception et scélérate pour confisquer l’île de la Cité – Projet de D.Perrault déjà en préparation avant l’incendie et qui attendait l’aubaine d’un tel feu vert – objectif olympique, contre-feu politicien vis-à-vis de la crise sociétale… la manipulation macronienne est multiple…/… Appel au boycott d’un concours de surcroît international… Justement la Restauration n’a besoin que d’une équipe de restauration et tout doit être orientée à redonner à la cathédrale sa fonction première : le lieu de culte catholique qu’il est.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications