Les Crises Les Crises
4.avril.20204.4.2020 // Les Crises

Conflits, pollution, délinquance… les bonnes surprises du coronavirus

Merci 265
J'envoie

Source : Les Echos, Catherine Chatignoux, 30-03-2020

Il est minuscule mais terriblement toxique. On le voit à l’oeuvre depuis quelques semaines, déversant son flot de malades dans les hôpitaux du monde entier débordés par l’ampleur de sa nocivité. Il a déjà assigné à résidence 3 milliards d’êtres humains, mis à l’arrêt des milliers d’usines et semble déterminé à plonger la planète dans une dépression économique sans précédent.

Mais à toute chose malheur est bon : l’irruption du Covid-19 a aussi déclenché des bouleversements aussi surprenants qu’inédits. Ce que ni la diplomatie, ni la politique, ni les syndicats, ni les manifestations populaires, ni même les guerres n’ont obtenu ces dernières décennies, Covid 19 le fait, avec une radicalité et une efficacité toute scientifiques.

Une spectaculaire chute de la pollution

On pensait la planète arrivée en ce début 2020 à un point de non-retour. Les catastrophes naturelles se multipliaient, un pays continent, l’Australie, brûlait, des centaines d’espèces animales s’éteignaient, les villes devenaient irrespirables. Greta Thunberg mobilisait la jeunesse pour qu’elle contraigne les gouvernements à l’action, les candidats à la mairie de Paris fantasmaient sur la fin de la voiture dans les grandes villes. Le coronavirus a apporté la solution : plus une voiture ou presque ne circule dans les grandes artères, et les usines à l’arrêt ont cessé d’émettre dioxyde d’azote et particules fines.

En Chine, des images satellite de la Nasa ont montré une baisse significative de la pollution liée à l’arrêt des automobiles et des centrales thermiques. Même constat du satellite du réseau Copernicus dans le nord de l’Italie, particulièrement frappée par le virus, où la concentration de dioxyde d’azote a reculé de moitié lors de la première quinzaine de mars. Les eaux de Venise sont transparentes, à nouveau. A Paris enfin, Airparif a relevé dès la première semaine de confinement « une amélioration de la qualité de l’air de l’ordre de 20 % à 30 % » dans la capitale et ses environs.

L’apaisement des conflits dans le monde

Le Covid19 sape aussi l’énergie des guerriers. Des cessez-le-feu ont été proclamés ou au moins évoqués ces derniers jours dans la guérilla qui ensanglante les Philippines depuis des décennies, au Cameroun, voire en Syrie, le conflit le plus sanglant de la planète depuis son déclenchement il y a neuf ans. Cible d’une nouvelle offensive meurtrière de Damas depuis décembre, la région d’Idleb, dernier grand bastion djihadiste et rebelle du pays, bénéficie d’un calme précaire depuis début mars grâce à une trêve parrainée par Moscou et Ankara. Le premier cas de Covid-19 y a été enregistré cette semaine. Les rebelles houthis au Yémen et le gouvernement envisagent aussi de faire taire les armes temporairement. L’ONU s’est félicité jeudi de ces différentes avancées. Le processus de paix lancé entre talibans et le gouvernement afghan avant, il est vrai, la pandémie, avance aussi, avec de premières libérations réciproques de prisonniers d’ici mardi et une rencontre prochaine, pour la première fois, entre le gouvernement du président Ashraf Ghani et les insurgés.

Enfin, la peur du virus a promptement refermé le couvercle sur la crise migratoire qui menaçait à la frontière gréco-turque. Le 18 mars, la peur de la contagion a convaincu Recep Tayyip Erdogan, le président turc, de boucler les postes frontières avec la Grèce qu’il avait ouverts quinze jours plus tôt , appelant des dizaines de milliers de migrants et demandeurs d’asile bloqués en Turquie à passer en Europe. Le coronavirus a vaincu l’un des dirigeants les plus autoritaires de la région.

L’Etat prend la main sur le marché

Face au choc économique inédit qui s’abat sur eux, les Etats ont réagi comme jamais auparavant. Les crises sont souvent l’occasion de recourir à l’Etat providence. Cette fois, c’est Noël au printemps. Les gouvernements du monde entier rivalisent à coups de centaines de milliards pour éviter la dépression qui s’annonce.

La France ouvre grand les coffres de l’Etat. Elle en a l’habitude mais cette fois les montants engagés sont sans précédent : 45 milliards d’aides budgétaires directes aux entreprises et aux salariés et 300 milliards de garanties pour des aides bancaires aux entreprises. Emmanuel Macron a annoncé un plan massif pour l’hôpital et des primes pour les soignants, réclamés à cor et à cri depuis des années. L’Allemagne, c’est totalement inédit, met de côté sa sacro-sainte rigueur budgétaire et annonce un plan de 1.000 milliards d’euros. Berlin a même accepté que le Pacte de stabilité soit suspendu, autorisant tous les Etats de la zone euro à s’endetter sans limite. Ni Bruxelles, ni Paris ni l’opposition sociale-démocrate ni les menaces sur l’euro n’avaient permis un tel sacrilège. Inouï.

Les patronats européens n’ont même pas eu à le réclamer : sous la pression du coronavirus, les pouvoirs publics ont autorisé les entreprises à reporter les échéances des impôts et des charges, à étaler leurs loyers et ont pris en charge, quasiment sans limite, le financement du chômage partiel.

Les pays les plus libéraux ne sont pas en reste, Ils siphonnent eux aussi leurs finances publiques. La Maison Blanche vient de dégainer un programme de 2.000 milliards de dollars pour soutenir entreprises et salariés, l’équivalent de la moitié du budget fédéral, dont 500 milliards versés directement aux Américains

Les gilets jaunes et les syndicats ont trouvé bien plus performant qu’eux. En quelques semaines, le Covid-19 n’a pas seulement obtenu la peau du pacte de stabilité , bête noire de biens des manifestants de l’hiver 2019, et de tous les autres totems de rigueur européens, il a aussi contraint l’Elysée à repousser sine die la réforme des retraites et celle de l’assurance chômage, et obligé les trésors publics à faire leurs fonds de poches pour aider les salariés et entrepreneurs indépendants à surmonter la période de chômage qu’ils vont affronter.Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a promis il y a une dizaine de jours de mettre en place le système d’indemnisation chômage « le plus généreux d’Europe ». En Italie, l’Etat a même interdit les licenciements et, avec un touchant souci du détail, offre une prime de 600 euros aux baby-sitters volontaires pour garder les enfants.

Aux Etats-Unis, Bernie Sanders s’attendait à tout du président républicain mais pas qu’il renforce la protection sociale. L es indemnités chômage seront accrues et prolongées dans le temps. Un chèque de 1.200 dollars sera envoyé à chaque américain touchant moins de 75.000 dollars par an, plus 500 dollars par enfant. Au Royaume-Uni, le gouvernement de Boris Johnson s’apprête à payer, pour une durée de trois mois minimum, 80 % du salaire des personnes gagnant jusqu’à 2.500 livres (2.720 euros) sur le point de perdre leur emploi. La Russie de Vladimir Poutine a mis en place une semaine chômée à partir du 30 mars mais elle sera compensée pour tous les salariés. Du jamais vu.

Des effets collatéraux surprenants

Le virus a joué d’autres tours à notre monde survolté. Il a contribué au report d’une série d’élections, dont les primaires américaines de Louisiane et de Georgie, la présidentielle en Bolivie et les législatives en Serbie qui devaient se tenir au printemps. Les fêtes de Pâques et le ramadan qui débute le 23 avril, se dérouleront à huis clos, sans rassemblement.

Le trafic de drogue est ralenti par la fermeture des frontières et du fait des mesures de confinement et des contrôles de police. Le nombre de cambriolages se réduit et les couvre-feux coupent l’herbe sous le pied des voleurs à la tire. Plusieurs milliers de détenus en fin de peine vont être remis en liberté pour éviter leur contamination en prison. Enfin les pangolins et les chauves-souris, fortement soupçonnés d’être à la source du Covid-19, sont désormais interdits de vente sur les marchés chinois et devraient être laissés en paix. La boucle ainsi sera bouclée.

Catherine Chatignoux

Source : Les Echos, Catherine Chatignoux, 30-03-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Jessim // 04.04.2020 à 07h06

Il y a juste quelque chose qui n’a pas été arrêtée par le virus : la désinformation. Entre ce qu’on veut mettre en avant pour polémiquer pour cacher l’inavouable, quelque chose me dit qu’après le confinement rien ne changera malheureusement

44 réactions et commentaires

  • O moulin // 04.04.2020 à 07h00

    « Il est minuscule et terriblement toxique. (…) Il (…) Il (…) Il (…)  »

    Il a surtout bon dos le Covid-19, dernier mythe de nos sociétés médiatiques. Non pas qu’il n’existe pas bien sûr, ni même qu’il puisse vaincre des systèmes immunitaires défaillants (surtout chez des personnes âgées atteintes d’autres maladies) ou que faute de meilleures choix politiques il faille respecter le confinement… M’enfin.
    De quoi parle-t-on ? Ce virus est-il si extraordinaire qu’il prenne lui même toutes les décisions qui ont conduit à la situation dans laquelle nous nous trouvons ? On pourrait presque le croire on vu de la lecture de l’article, de sa présentation par les médias et les politiques. A quand une interview pour demander au virus pourquoi il nous fait la guerre, pourquoi a-t-il laissé se délabrer notre système de santé, pourquoi veut-il faire s’effondrer notre système économique et financier,… Mais il ne répondra pas, il est trop méchant.

    J’ose insérer une interview éclairante, comme un droit de réponse, d’un autre vilain, le Pr. Raoult :
    https://www.radioclassique.fr/magazine/articles/chloroquine-pour-didier-raoult-ses-detracteurs-ne-sont-ni-des-praticiens-ni-des-scientifiques/

      +30

    Alerter
  • Jessim // 04.04.2020 à 07h06

    Il y a juste quelque chose qui n’a pas été arrêtée par le virus : la désinformation. Entre ce qu’on veut mettre en avant pour polémiquer pour cacher l’inavouable, quelque chose me dit qu’après le confinement rien ne changera malheureusement

      +44

    Alerter
    • yann // 04.04.2020 à 08h01

      Niveau désinformation, j’ai trouvé le 1er avril plutôt calme cette année. J’aurais bien vu en une du Monde quelque chose comme :
      – « Pour éviter les fake news en cette période de guerre, le gouvernement propose de passer directement du 31 mars au 2 avril. Un référendum aura lieu le 15 avril avec effet rétroactif ».

      Mais non…rien.

        +14

      Alerter
      • LibEgaFra // 04.04.2020 à 12h49

        Poisson d’avril en Russie: le mois d’avril est déclaré chômé et payé!

        En fait non, ce n’est pas un poisson d’avril.

        Et vous qui êtes con cernés, vous êtes payés? Je veux dire autre chose que de mots devant la logorrhée du pouvoir.

          +3

        Alerter
    • tepavac // 04.04.2020 à 14h19

      En parlant d’information, données brutes du jour;

      _______________ hospitalisation_____ décès______retour_____%
      France ………………………27432………………5091………..14008………18%

      Régions:
      Haut de France……………1967………………..438……………984……….22%
      Normandie……………………650…………………..93………….. 258……….14%
      Ile de France…………….10824……………….1791………….4417………..16%
      Grand est…………………..4712……………….1311………….2543…………28%
      Bretagne……………………..411………………….69…………….245…………16%
      Pays de la Loire……………608………………..109…………….387………….18%
      Centre val de Loire……….674………………….98…………….225………….14%
      Bourgogne F.C…………..1028………………..303…………….835………….29%
      Auvergne R.A…………… 2838………………..448………….1537…………..15%
      N. Aquitaine………………..735………………..100…………….521…………..13%
      Occitanie…………………..1007………………..131……………657……………13%
      PACA……………………….1593………………..161…………..1177……………10%

      Département des Bouches du Rhône
      Bouches du R……………1023…………………79…………………………………8%

      Je ne parlerais pas de Marseille, n’est-ce pas….

        +10

      Alerter
  • Catalina // 04.04.2020 à 07h30

    « Cible d’une nouvelle offensive meurtrière de Damas depuis décembre, la région d’Idleb, dernier grand bastion djihadiste et rebelle du pays, bénéficie d’un calme précaire depuis début mars grâce à une trêve parrainée par Moscou et Ankara.
    ah pauvres djihadistes rebelles modérés-violeurs-égorgeurs, ils sont attaqués par le gouvernement légitime du pays dans lequel ils assassinent la population et auquel il s »accrochent comme des sangsues!!! il faudrait pour le moins éteindre la Tout Eiffel jusqu’à ce que ces gentils égorgeurs envahissent toute la Syrie et renverse le gouvernent élu !
    Allez Catherine Chatignoux, je serai de toi j’irai sur place me faire embrasser par tes gentils rebelles du bastion djihadiste !!
    mais c’est quoi cet article ? du mendras ? du vassié ? du fourest ? du caniveau ?
    du coup cette bonne femme souhaite que les m^mes tarés qui ont tué au Bataclan soient sauvés ???? une folle ?
    beurk

      +29

    Alerter
    • LibEgaFra // 04.04.2020 à 12h52

      Erdogan veut annexer la province d’Idlib. Ce que les Russes ne laisseront pas faire.

        +3

      Alerter
  • Catalina // 04.04.2020 à 07h38

    « voire en Syrie, le conflit le plus sanglant de la planète », elle est née quand chatignoux ? mouarffffffffffffffff !!!! mais non chatignoux, tu sais bien, tu es payée pour mentir, c’est le covid qui est le plus tueur du monde entier et m^me de la galaxie et allez de l’univers et ceci depuis des temps immémoriaux ! ;o)
    je mets une pastille rouge à cet article, un tissu d’approximations, de n’importe nawak, ce qui me pose question, comment laisse t-on sévir cette dame qui vraisemblablement vient d’ue autre planète, celle du mensonge médiatique ?
    en tous cas, pour les journaleux, rien n’a changé !

      +20

    Alerter
  • Pegaz // 04.04.2020 à 07h49

    « La Russie de Vladimir Poutine a mis en place une semaine chômée à partir du 30 mars »

    La Russie prolonge la mesure jusqu’a fin avril

    02 avril – Vladimir Poutine déclare le mois d’avril chômé pour freiner le coronavirus
    Vladimir Poutine a décrété jeudi le mois d’avril chômé tout en préservant les salaires afin de contrôler la propagation de la COVID-19 en Russie, la pandémie n’ayant pas encore atteint son pic.
    https://www.lapresse.ca/international/europe/202004/02/01-5267665-vladimir-poutine-declare-le-mois-davril-chome-pour-freiner-le-coronavirus.php

      +14

    Alerter
  • Pegaz // 04.04.2020 à 08h01

    Le 22 mars, une semaine après le confinement, le président Nicolas Maduro, annonce de nouvelles mesures. Il décrète

    La suspension des loyers pour les PARTICULIERS et les commerçants durant 6 mois
    L’interdiction des licenciements jusqu’au 31 décembre 2020
    La suspension des factures d’eau et d’électricité pendant 6 mois
    La suspension des remboursements d’emprunt à la consommation ou hypothécaire
    La massification du programme public de distribution d’aide alimentaire à domicile (CLAP)
    La généralisation des bons d’ajustement salariaux (revenu universel)
    L’État prend en charge les salaires des PME pendant 6 mois
    Des crédits d’État pour les entreprises des secteurs santé, alimentation, pharmaceutiques, hygiène.

    27/03 – Venezuela Maduro inculpé de «narco-terrorisme» aux Etats-Unis
    03/04 – Diplomatie Venezuela: L’UE soutient le plan américain
    03/04 – Donald Trump envoie des navires de guerre dans la Caraïbe

      +39

    Alerter
    • Pegaz // 04.04.2020 à 08h18

      Désolé j’ai oublié de sourcer l’info.

      https://venezuelainfos.wordpress.com/2020/03/23/nicolas-maduro-decrete-une-serie-de-mesures-pour-proteger-les-travailleurses-venezueliennes/

      Sur ce site également les articles en lien avec les mesures US ou projets contre le Venezuela.

        +17

      Alerter
    • fanfan // 04.04.2020 à 12h21

      Alfred de Zayas : « Les sanctions économiques sont un crime contre l’Humanité »
      (Alfred de Zayas, avocat et professeur universitaire reconnu pour la rigueur de son travail, a été secrétaire du Comité des Droits de l’Homme de l’ONU, directeur du bureau des requêtes au Haut Commissariat des Droits de l’Homme de l’ONU, et expert indépendant auprès des Nations Unis pour la promotion d’un ordre international démocratique et équitable. )
      https://www.youtube.com/watch?time_continue=25&v=nOG6KS67Rrs&feature=emb_logo

      Dans cette interview exclusive, Mr De Zayas revient sur les avancées et les limites du système de protection des droits de l’Homme de l’ONU et analyse pour nous les « mesures coercitives unilatérales » -les sanctions économique et le blocus financier- que les États-Unis et leurs alliés déploient contre certains pays afin de renverser leurs gouvernants (Russie, Iran, Venezuela, Cuba,…). Ils n’hésitent pas à les qualifier de « crimes contre l’Humanité ».

        +7

      Alerter
      • fanfan // 04.04.2020 à 12h23

        Sommaire:
        0’10: Introduction
        2’02: Le système de protection des DDHH mis en place par l’ONU
        12’12: Les ONG : une limite à ce système ?
        13’53: L’ONU et les mesures coercitives unilatérales
        22’40: Le harcèlement et les menaces des ONG
        26’42: Le Haut Commissariat des Droits de l’Homme ignore un rapporteur de l’ONU
        28’44: Critique des rapports des ONG (Amnesty, Human Right Watch) sur le Venezuela
        31’22: La méthodologie De Zayas, l’honnêteté et l’impartialité
        33’02: « Je ne suis ni Chaviste ni Communiste » mais on m’a accusé de l’être
        34’57: Le rapport sur le Venezuela et les sanctions économiques
        39’40: Le blocus tue au Venezuela: 40.000 morts
        42’39: Que peut faire l’ONU contre la barbarie des sanctions ?
        44’10: Sanctions économiques et migration vénézuélienne
        46’54: Les sanctions, un moyen illégale pour renverser un gouvernement
        55’05: Manipulations du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (Al Hussein, Bachelet)
        1’06’10: Les rapports entre Alfred de Zayas et le gouvernement bolivarien
        1’10’13: Le rôle perfide des médias occidentaux
        1’16’53: Les États-Unis reconnaissent sans peine leurs objectifs génocidaires.
        1’22’11: Le suivisme de l’Union Européenne
        1’23’38: Un message d’espoir

          +5

        Alerter
      • fanfan // 04.04.2020 à 12h24

        Liens vers les documents cités par Alfred De Zayas

        Comité pour les droits économiques, sociaux et culturels (observations générales 8 -sur les mesures coercitives unilatérales-)
        https://tbinternet.ohchr.org/_layouts

        Les droits de l’Homme et les mesures coercitives unilatérales (Navi Pillay)
        https://undocs.org/pdf?symbol=fr/A/70

        Negative impact of unilateral coercive measures on the enjoyment of human rights (Idriss Jazairy)
        https://digitallibrary.un.org/record/

        Les sanctions économiques en tant que punition collective : le cas du Venezuela (Mark WEISBROT, Jeffrey SACHS) – en français.
        https://www.legrandsoir.info/les-sanc

        Le rapport d’Alfred de Zayas sur le Venezuela
        https://chicagoalbasolidarity.files.w

        Voir aussi:
        Chronologie actualisée des sanctions contre le Venezuela
        https://www.romainmigus.info/2019/01/

          +5

        Alerter
    • Chris // 04.04.2020 à 14h23

      Et les EuroCons se rallient à la politique américaine menée contre le Vénézuéla :
      https://www.lematin.ch/monde/venezuela-ue-soutient-plan-americain/story/17624222
      Indicible.

        +8

      Alerter
  • Charles Michael // 04.04.2020 à 08h22

    Pegaz,

    On peut rajouter l’Iran et de nouvelles sanctions, fièrement annoncées par Pompeo.
    la suspension d’Erdogan de son soutient aux terroristes d’Idlib gràce à la fermeté de Poutine.

    mais surtout qu’est-ce que cette nouvelle manie du site Les crises de nous refiler des articles de la servile presse française ?

      +23

    Alerter
    • RGT // 04.04.2020 à 11h10

      Juste pour nous montrer que la propagande n’est pas contaminée par le virus.

      Pour que cette désinformation cesse il faudrait un coromédiavirus qui ne s’attaque pas seulement aux petites mains, mais surtout à ceux qui choisissent les « lignes éditoriales » pour faire baisser le niveau d’intoxication de la population.

      Mais surtout il nous faudrait un corolibéralovirus qui ne prenne pour cible QUE les « grands esprits » cupides et leurs « mentors » pour nous débarrasser de cette SECTE bien plus prosélyte et dangereuse que les pires sectes strictement interdites au niveau international.

      Il ne vaut pas rêver, même si un virus ne s’attaque qu’à des cibles très spécifiques il n’a pas une telle concision dans le choix de ses cibles.

        +9

      Alerter
  • vic 29 // 04.04.2020 à 08h26

    bonjour
    hier je bavardais au tel avec trois de mes connaissances . elles avaient les même répliques :
    – le gouvernement fait ce qu’il peut ce n’est pas de sa faute
    – le confinement est bon pour nous, nous resterons enfermés le temps qu’il faudra .
    A mon avis le gouv nous ment, nous prend pour des idiots ( dernière en date la réplique du préfet de paris  »si les gens se retrouvent en réa c’est de leur faute car il n’ont pas respecter le confinement !! )et de plus d’une incapacité totale depuis le début de la crise et je ne suis pas convaincu que le confinement soit la meilleur réponse
    ( taïwan et la corée du sud nous prouvent que l’on peut faire autrement si bien sur nous nous étions préparés . masques , tests et confinement uniquement des personnes atteintes et bien sur des hôpitaux opérationnels)
    démantelement des services publics , gazage des infirmières il y a encore quelques mois , oubliés .
    ce qui est sur c’est que le confinement est bon pour la lobotomisation des cerveaux , les médias mainstream reprennent le dessus malheureusement !
    des jours très sombres nous attendent et le covid 19 ne sera que le prétexte pour asservir le peuple définitivement

      +21

    Alerter
    • obermeyer // 04.04.2020 à 09h03

      @vic29:  » Des jours très sombres nous attendent et le covid 19 ne sera que le prétexte pour asservir le peuple définitivement  » . Je n’ai pas les même réactions autour de moi , la plupart des gens à qui je téléphone sont particulièrement remontés contre le gouverne ment , bien conscients de toutes ses turpitudes depuis le début de l’affaire , même si je ne doute pas un instant des mauvais plans envisagés par macron et sa clique . De plus le confinement aura tendance à bien énerver les gens , surtout ceux confinés dans de mauvaises conditions . Des plaintes sont déposées contre les responsables de ce désastre . La sortie de crise risque d’être chaude pour ceux qui nous dirigent .

        +10

      Alerter
      • vic 29 // 04.04.2020 à 09h29

        comme pour la médecine , l’éducation , le confinement est à deux vitesses
        – confinement de luxe ( maison campagne -jardin , voir piscine )
        – confinement appartement (seul – ou avec des gamins , femmes battues etc … )
        oui des gens sont énervés et réfléchissent , mais cela sera t-il suffisant pour se battre contre un rouleau compresseur
        je suis un peu défaitiste , mais hier j’ai commencé à relire 1984 !!

          +12

        Alerter
        • O moulin // 04.04.2020 à 11h11

          Absolument. Ceux qui bénéficie d’un confinement de luxe peuvent bien être pour, ils trouveront bien des solutions pour remplacer femme de ménage, jardinier ou autre cuisinière. Pour ceux « qui ne sont rien » confiner dans des cages à lapin c’est une autre histoire.
          Cela me rappelle l’expérience faite avec des souris. Augmenter leur nombre dans un espace clos, à partir d’un moment elles deviennent folles et se bouffent entre elles. (On le constate aussi dans les animaleries) Combien de pathologies est-on en train de créer ?
          En plus la contamination peut se poursuivre en famille et dans les barre d’immeuble en raison de parties communes, et lors des sorties pour le supermarché (en raison notamment d’une pénurie de masques pour tout en chacun). Alors qu’il suffisait de faire des tests de détections massifs et de ne confiner que les porteurs.

            +11

          Alerter
      • catherine // 04.04.2020 à 09h47

        La sortie de crise ne sera pas chaude, parce que tout le monde croyant (fabrique du consentement) à cette nouvelle épidémie due à ce méchant, sournois et incomparable SARS-CoV-2, ce n’est pas demain que l’on va autoriser les rassemblements, d’autant qu’avec ce truc l’utilisation de masque serait irréprochable dans une manif 🙂 .

          +7

        Alerter
    • LibEgaFra // 04.04.2020 à 13h00

      Le coronavirus est un révélateur: sous nos yeux il révèle la nature dictatoriale de ce régime… en marche… forcée

        +7

      Alerter
  • Eric83 // 04.04.2020 à 09h32

    « Des plaintes sont déposées contre les responsables de ce désastre. »

    …et quand la macronie va autoriser les prescriptions du traitement préconisé par le Pr Raoult à tous les médecins, ce qui ne saurait tarder, les plaintes vont pleuvoir encore plus sur la macronie.

    Pour mémoire :

    « À propos de la chloroquine, Olivier Véran refuse d’être « le ministre qui fera un pari sur la santé des Français » 25 mars
    Dans « C à vous », le ministre de la Santé a défendu sa position et celle du gouvernement, face à ce traitement contre le coronavirus plébiscité par certains médecins et politiques.

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/chloroquine-olivier-veran-refuse-detre-le-ministre-qui-fera-un-pari-sur-la-sante-des-francais_fr_5e7bcad8c5b6cb08a9272568

      +5

    Alerter
  • jean-pierre Georges-pichot // 04.04.2020 à 09h32

    Dans ces conditions, on comprend que les gouvernements fassent tout pour prolonger l’épidémie !

      +6

    Alerter
  • florian lebaroudeur // 04.04.2020 à 09h35

    L’épidémie du coronavirus marquera certainement la victoire par KO des aspirations individuelles sur les aspirations collectives.
    Le fait que les gouvernements du monde entier, quel que soit leur type de régime et leur couleur politique ont tous appliquer à l’unisson les mêmes mesures.
    Le fait que les traditions, les idéaux, les dogmes et le sacré s’effacent devant un impératif contraint sans que ne s’offusque les forces les plus conservatrices qu’il soit.
    Le fait que tous les mouvements sociaux quel que soit la nature de leurs revendications n’ont pas réussie à obtenir ce qu’un virus banal permet.
    Le fait qu’une vie humaine devient à ce point précieuse, non par souci humaniste et désintéressé mais parce qu’elle produit et consomme et que les bergers préfèrent perdre un mois de bénéfices plutôt que de perdre à jamais une grande partie du bétail servile
    Le fait que les systèmes et les applications de surveillance soient à ce point accepter par tous et que la communion avec ses intérêts, sa famille ou sa raison de vivre puissent à ce point devenir moins important que la perceptive d’une punition financière ou de la fin de sa propre existence.

      +5

    Alerter
  • Anatole27 // 04.04.2020 à 09h47

    Ces derniers jours, plusieurs observatoires sismologiques ont relevé une chute dans le « bruit sismique »

    https://www.numerama.com/sciences/615522-coronavirus-avec-3-milliards-dhumains-confines-le-bruit-sismique-chute-sous-terre.html

      +3

    Alerter
  • sainsaulieu gerard // 04.04.2020 à 09h56

    Il en est du virus comme d’une bonne friction, on en sort ravigoré mais le même.
    J’aurai pu signé Victor Hugo !

      +0

    Alerter
  • BayBee // 04.04.2020 à 10h03

    Comme j’aime à le dire à mes proches depuis le début de l’épidémie, le covid-19 a réussi ce qu’aucun gouvernement dirigé par les puissants n’a réussi à faire : mettre tout le monde d’accord pour réduire la pollution …

      +2

    Alerter
  • Renaud // 04.04.2020 à 10h06

    Comme quoi, la Nature a toujours des ressources insoupçonnées.
    La mondialisation « heureuse » (quelle expression typiquement humaine!…) avait créé une inter-DÉPENDANCE quasi mortelle. Un libre-échangisme véhicule de tous les poisons libérés, un sida généralisé mortel économique social et surtout financier… détruisant les systèmes immunitaires internes des pays et leurs sociétés ainsi désintégrées et sans défenses. Les instigateurs de cette mondialisation fatale ont été et sont des politiques prévaricateurs, amis des marchés, ennemis des sociétés civiles productrices. Ces politiques ont abandonné leurs responsabilités régaliennes (pourtant pas tellement nombreuses), eau potable, autonomie alimentaire, Police, — SANTÉ PUBLIQUE — Armée, Justice, souveraineté MONÉTAIRE, Enseignement basique, services techniques, Véritas, les Mines, etc, sans doute quelques autres services. Ensuite le marché peut avoir libre cours pour tout le reste. Mais ces politiques, en adoration devant l’ « Europe » et la mondialisation, ont presque tout laissé à leur moloch appelé: marché. Mais voilà qu’en moins de deux mois, le boomerang que les promoteurs de la mondialisation avaient lancé des décennies durant leur revient en plein dans les gencives… Quelle leçon !! Excellent article !

      +1

    Alerter
    • Owen // 04.04.2020 à 11h06

      Bah, oui, la vente par correspondance ne s’est jamais aussi bien porté qu’au temps du coronavirus. Les nouveaux publics conquis vont rester accros. Et puis l’informatique qui remplace la voiture, c’est green, c’est écolo. Et le paiement numérique, c’est chic.
      Par contre les petits producteurs et petits commerçants vont la sentir la gueule de bois à la reprise avec la clientèle disparue.

      Pour la relocation des industries des produits strategiques ou indispensables, c’est déjà tout fléché: un « Plan de Reconstruction Européenne ». Tudieu ! Après notre grande guerre macronienne, on va avoir droit au plan Marshall jupiterien. Allez, on va construire quelques unités de productions stratégiques, en Bordurie ou en Syldavie. C’est juré, on sera prêts pour l’épidémie suivante.

        +4

      Alerter
      • V_Parlier // 06.04.2020 à 23h49

        En effet je ne crois rien de toutes ces envolées altruistes des dirigeants eurofédéralistes, dont notre illustre président. Il est probable que face à un effondrement inévitable ils aient trouvé le coupable idéal: Un virus, ça évite déjà une guerre, on peut se consoler comme ça…

          +0

        Alerter
  • Catalina // 04.04.2020 à 10h25

    en m^me temps ( ;o)), les ultra-riches peuvent se permettre de perdre énormément d’argent, ils l’ont gratuitement, pour les autres, c’est perte sêche !
    C’est une Opération de racket généralisé !

      +8

    Alerter
    • O moulin // 04.04.2020 à 11h17

      Rassurez-vous Robin des bois va bien trouver moyens de refinancer banques et transnationales avec l’argent public pour dédommager les actionnaires, au prétexte de nous sauver de la fin du monde (ou de leur monde, ce qui est pareil pour eux).

        +6

      Alerter
  • pseudo // 04.04.2020 à 10h40

    c’est affligeant de dépenser autant d’énergie dans ce vein et futile exercice de prestidigitation qui consiste à feindre d’ignorer totalement la cause commune de ces fléaux « Conflits, pollution, délinquance » et tant d’autres.

    chérir les causes dont on déplore les conséquences…. c’est pas gagné.

    voir aussi, patrick sabatier, econoclaste https://www.youtube.com/watch?v=PxbkTdFe918

      +3

    Alerter
  • ceyal // 04.04.2020 à 11h47

    moins de pollution
    Paris 18 Mars : zero voiture indice de pollution aux particules fins : 64 (sic AirParif)
    28 Mars : tout le nord de la Bretagne est en zone rouge de pollution aux particules fines (sic Prevair)
    N’en déplaise aux autophobes, la pollution aux particules fines n’est majoritairement pas due au trafic mais au chauffage au bois et aux épandages agricoles … cf. aussi la pollution dans la vallée de l’Arve qui n’avait pas baissé quand le tunnel du Mont Blanc a été fermé des mois pour travaux alors que les écolos accusaient le trafic des camions … à tel point que M Martial Saddier, député du coin, président du Conseil National de l’Air a institué pour cette vallée une prime à la casse pour … les vieux appareils de chauffage … au bois !!! car la cause principale de la pollution aux particules fines ce sont (cf. les écrits de Martial Saddier) les gens qui se chauffent avec du bois écolo dans des chalets écolos !!!
    cf. https://www.francetvinfo.fr/meteo/particules-fines/pollution-dans-la-vallee-de-l-arve-l-intensite-est-inferieure-aux-annees-precedentes-selon-le-depute-de-haute-savoie_2002157.html

      +11

    Alerter
    • Myrkur34 // 05.04.2020 à 12h16

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_smog_de_Londres

      Il y a de grandes chances que vous soyez dans le vrai. Suffit de voir toute la suie qui tombe et le bistre collé sur les parois quand on ramone une cheminée par le haut. Le bistre ressemblant à de la porcelaine noire et la fumée du foyer, ce sont ces fameuses particules fines assez légères pour flotter au loin.

        +1

      Alerter
  • Catalina // 04.04.2020 à 13h08

    martial saddier, qui a refusé de me recevoir quand je lui demandais le pourquoi la France bombardait la Syrie, un pays qui ne nous a pas agressé, encore un parvenu qui est un imposteur et qui s’engraisse, s’engraisse ! sa secrétaire m’a refusé un rdv ! donc, ce pauvre type n’est pas mon représentant, je le renie !

      +8

    Alerter
  • Vincent P. // 04.04.2020 à 13h30

    « Cible d’une nouvelle offensive meurtrière de Damas depuis décembre, la région d’Idleb, dernier grand bastion djihadiste et rebelle du pays, bénéficie d’un calme précaire… »

    Merci Catalina de l’avoir déjà relevé.
    Bon, si on commence à lire ce genre de trucs ici, ça va vite me chauffer ! autant je veux bien attendre et ne pas me prononcer sur Raoult etc, mais là faut pas déconner !
    Je viens pas sur Les Crises pour bouffer de la m…. mainstream ! genre le Covid c’est vraiment chouette il a réalisé les vœux d’Hidalgo !
    Qu’est ce qui justifie d’avoir relayé une telle daube sur ce site ? La fatigue ?
    J’aurais préféré rien à ça !

      +5

    Alerter
    • Eric83 // 04.04.2020 à 14h22

      @ Vincent P.
      Je comprends votre déception que je partage depuis bientôt deux ans.

      En effet, le 30 avril 2018, puis à de nombreuses reprises après cette date, j’ai envoyé des mails et des courriers à des centaines de députés et sénateurs pour solliciter, avec quantité de documents à l’appui, une commission d’enquête parlementaire sur l’ingérence illégale et désastreuse de l’Etat en français en Syrie depuis 2011/2012.

      J’ai sollicité OB par mail à de nombreuses reprises pour qu’il publie mes mails et courriers à nos parlementaires. Je n’ai jamais reçu de réponse et il ne les a jamais publiés !?

      J’ai publié sur AgoraVox tous mes mails et courriers sous mon pseudo Eric83. Certains sites comme « Le grand soir » ou Olivier Demeulenaere sur son blog en ont publié certains.

      Aussi, compte tenu de ce qui précède et au regard des billets à charge contre le Pr Raoult et ses travaux, OB et son blog Les Crises font-ils partie de l’opposition contrôlée ?

        +8

      Alerter
    • V_Parlier // 06.04.2020 à 23h53

      Il me semble en effet que le Covid-19 est beaucoup plus responsable de la propagation d’une folie collective, y compris chez les lanceurs d’alertes, que de la propagation de pneumonies (néanmoins réelles, bien sûr).

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications