Les Crises Les Crises
6.mai.20176.5.2017
Article LesCrises

Quand les Présidents d’Université appellent leurs étudiants à voter Macron !

Je suis heureux, j’ai trouvé LE grand gagnant de la campagne de propagande de cette présidentielle ! – qui vire de nouveau au flash totalitaire… Jugez-vous-même : de très nombreux Présidents d’Université ont carrément écrit dans le cadre de leurs fonctions à tous leurs étudiants pour leur enjoindre de ne pas voter Le Pen, voire […]
Merci 877
J'envoie

Je suis heureux, j’ai trouvé LE grand gagnant de la campagne de propagande de cette présidentielle ! – qui vire de nouveau au flash totalitaire…

Jugez-vous-même : de très nombreux Présidents d’Université ont carrément écrit dans le cadre de leurs fonctions à tous leurs étudiants pour leur enjoindre de ne pas voter Le Pen, voire carrément de voter Macron !

J’en ai trouvé quelques uns, mais comme c’est vraiment important, j’ai besoin de vous.

J’ai donc décidé de créer le prix « JEAN MOULINET », pour tous ces résistants européistes, mi-Jean Moulin, mi-Jean Monnet.

Tout est parti de la Conférence des Présidents d’Université qui a rédigé ce communiqué de presse (archive – les sources sont sauvegardées sur archive.is) :

Bon, ne parlons pas de racisme ethnique ou religieux, parlons de la « sortie de l’UE » – « inacceptable » !

Et la « police des idées » : c’est mal, hein ? VIVE LA TOLÉRANCE !

Car si demain le Président de l’Université de Marignane écrivait aux étudiants pour les appeler à voter Le Pen, la CPU ne dirait rien j’imagine…

 

Ceci a donc logiquement libéré la parole (bel exemple d’ailleurs) et la plupart se sont engouffrés dans la brèche morale. J’en suis à

  • Universités de Alsace, Angers, Bordeaux, Bourgogne, Bretagne Loire, Bretagne Sud, Cergy, Lille, Nanterre, Paris I Sorbonne, Paris V Descartes, Picardie, Poitiers ;
  • ESSEC, ENS, ENSAM, INSA, Polytechnique.

Commençons donc par le tour de France des « huiteuristes du 7 mai » par Poitiers, avec le Président Yves Jean (source) :

À Cergy-Pontoise, le Président François Germinet (Source) :

À coté, à l’ESSEC (source) :

C’est sûr que les étudiants qui votent Le Pen, ils n’aiment pas leur pays…

Le Directeur de l’ENSAM :

Chers étudiants, chers personnels,

Dimanche, notre pays est appelé à s’exprimer lors d’élections qui génèrent de grands débats compte-tenu des choix proposés aux citoyens. Je ne souhaite pas abuser de ma position ni de ma capacité à vous écrire tous pour orienter votre choix. Je souhaite juste vous rappeler ce que représente notre appartenance à l’institution « Arts et Métiers » et la conduite qu’elle nous impose.

Notre établissement est une école publique porteuse de valeurs républicaines. Nous défendons l’enseignement pour tous et l’ascension sociale par l’éducation. Nous prônons une société savante et apprenante qui progresse par la création et la transmission de savoirs, par la recherche et par l’innovation. Nous soutenons la coopération internationale et nous nous nourrissons de la diversité culturelle.

Nous, membres de cette institution publique, n’avons donc pas le droit de ne pas participer à la vie publique ! Ne pas nous exprimer n’est pas digne des valeurs que nous portons. S’abstenir ou voter blanc ne représente pas qui nous sommes ! Nous devons prendre parti, faire des choix et assumer ceux de la société afin de continuer notre action.

Je vous invite donc à vous exprimer clairement dimanche, pour porter les valeurs républicaines qui nous unissent aux seins des Arts et Métiers et qui permettront à notre établissement de continuer longtemps ses missions au service de la société.

Avec tout mon attachement à nos valeurs,
—————————————–
Pr. Laurent CHAMPANEY
Directeur Général (Président)

À l’Université Bretagne Sud, le Président Jean Peeters (source)

À l’Université Paris V Descartes, le Président Frédéric Dardel (source) :

Je me demande pourquoi, faute de places, il veut tirer les étudiants au sort, quand il suffit de donner la priorité à ceux qui auront voté Macron…

À l’Université de Bourgogne, le Président Alain Bonnin (source)

Le Président de l’Université de Picardie (source et élection) :

et la « top réponse » d’un étudiant :

Service minimum apparemment à Lille :

Polytechnique – plus sobre (Source)

« La France DOIT renforcer la Construction européenne », compris ?!

Le Directeur de l’École Normale Supérieure Marc Mezard (source) :

Encore un castor quinquennal

Le Président de l’Université Bretagne Loire Pascal Olivard (source – je le sens bien comme vainqueur lui) :

Les Présidents d’Universités alsaciennes Michel Deneken et Christine Gangloff-Ziegler (source) :

Université de Toulouse – avec la liste de l’équipe :

Président de l’Université de Versailles :

Le Président de l’Université de Paris-Est :

L’Université du Maine :

Mention spéciale à Emmanuel Tibloux, pour les écoles supérieures d’art :

Le Président Jean-François Balaudé et le CA de l’Université de Nanterre (source) :

Le Président de l »Université d’Angers Christian Roblédo (source) :

Le Président de la Sorbonne et son CA :

Les Directeurs des INSA (source) :

Le Président de l’Université de Bordeaux Manuel Tunon de Lara (source) :

Le dernier paragraphe est contradictoire #EspritCritique

Après, n’ayez pas peur, dès dimanche soir, ils se recoucheront tous, jusqu’au prochain barrage à faire. #LesCastors

KIKI C’EST QUI A ÉTÉ UN BON PRÉSIDENT D’UNIVERSITÉ ?

Réactions et témoignages d’étudiants bienvenus ! 🙂

P.S. Je vous mets un Bonus. À Montpellier, des enseignants ont lancé un appel public à la « Résistance en votant Macron » – à priori non destiné aux étudiants (source) :

Jusque là, ça pose quand même de sérieuses questions, mais pourquoi pas.

Mais le plus fort, est que cette pétition a été envoyée par le Président aux Enseignants :

OK. Donc ton patron te demande si tu est d’accord pour signer une pétition qu’il t’envoie contre le FN et le racisme, et, si oui, on publiera ton nom…

Mais comment refuser ?? C’est beau les gens qui luttent contre le totalitarisme et le non-respect de la liberté d’opinion, non ?

Pas grave :

Question de partiel : « Expliquez comment un parti politique ‘ennemi de la République’ peut se présenter aux élections… »

P.P.S D’autres Bonus. Des maires qui écrivent à leurs administrés, certains envoyés par la Poste à leur domicile sur en-tête de la mairie :

Mais mentions spéciale… à l’ordre de Médecins :

Et terminons par… l’Académie des Sciences, et sa défense du « projet européen » et « de la compétitivité de l’économie » :

En finira par les religieux :

Commentaire recommandé

christian BERNARD // 04.05.2017 à 20h01

C’est absolument terrifiant !
Il n’y a rien d’autre à dire.

204 réactions et commentaires - Page 2

  • Diktat néolibéral // 04.05.2017 à 23h02

    Il n’est nullement besoin d’être un fan de MLP pour se rendre compte que notre problème majeur et auquel il fut s’attaquer et faire barrage de toute urgence n’est pas, mais alors pas du tout, le FN.
    Ce dernier joue 2 roles :
    – faire diversion pour occulter la nature du véritable problème
    – empêcher l’unité des opposants afin d’affaiblir l’opposition au véritable problème en vertu du précepte : diviser pour mieux régner. Élémentaire.

    Mais alors quel est donc le problème majeur qui mène nos sociétés dans leur souveraineté et leur diversité :
    – l’expansion aus forceps de la globalisation de la gouvernance neoliberale.

    A ce propos deux ouvrages fort éclairants :

    – Gouvernance : une démocratie sans le peuple? De Madeleine et Philippe Arondel

    – La nouvelle raison du monde : essai sur la société neoliberale de Pierre Dardot-Laval et Christian Laval

      +11

    Alerter
  • Rick Enbacker // 04.05.2017 à 23h22

    Mail reçu hier du président de mon université, l’UPJV :

    Chers collègues, chers étudiants,
    Depuis de nombreuses décennies, l’UPJV accueille, chaque année, plus de 3000 étudiants internationaux originaires de 122 pays, qui ont fait le choix de poursuivre leurs études dans notre université. Par ailleurs, la politique de solidarité internationale s’est encore récemment manifestée par l’accueil d’étudiants réfugiés syriens après le soutien aux étudiants et collègues de Haïti. Grâce à l’engagement professionnel de chacune et chacun d’entre vous, notre université est internationale, solidaire et citoyenne.
    Le dimanche 7 mai, nous serons appelés à voter pour le deuxième tour des élections présidentielles. Nous aurons le choix entre deux projets de société. En m’adressant à vous, en tant que Président de l’Université, le devoir de réserve ne peut contenir mon indignation face aux menaces qui pèsent sur les fondements et les valeurs de notre Université. (à suivre)

      +2

    Alerter
  • Louis // 04.05.2017 à 23h23

    L’université de Strasbourg nous avait déjà envoyé un message lors des élections européennes en 2015, je crois qu’à l’époque c’est parti assez rapidement à la corbeille.

    Tout ça n’a rien de nouveau, le personnel universitaire étant plutôt de gauche.

    C’est ce que j’appelle les résistants en chausson. Bougies, manifs, tracts, guitares, alignement sur le pouvoir dominant, mais au premier coup de feu ils seront tous planqués sous leur matelas. Et si on leur demande de vendre leur voisin contre un ptit billet, oh ils le feront si vous mettez le prix.

      +7

    Alerter
  • aije // 05.05.2017 à 00h20

    Et maintenant des présidents d’université ! Il ne manquait plus qu’eux.
    Quel degré de police de la pensée sera atteint dans cinq ans ?

      +4

    Alerter
  • Oups // 05.05.2017 à 00h21

    Une note d’humour parmi ces dérives totalitaires, l’appel de Giedré.
    « Française, Français, l’heure est grave. » :
    https://www.youtube.com/watch?v=l4gWOyOKIoU

      +1

    Alerter
  • Sayo // 05.05.2017 à 00h24

    Je suis étudiant à Rennes 1 et j’ai aussi été étonné de voir ceci apparaitre :

    David Alis
    Président de l’Université de Rennes 1
    « Le programme porté par Mme Le Pen est contraire aux valeurs que nous défendons »
    https://ent.univ-rennes1.fr/esup-news/feeds/pub/item?c=1&itemID=1168

      +2

    Alerter
  • blue rider // 05.05.2017 à 01h35

    Tout ceci est absolument MONSTRUEUX.
    .
    Si le pouvoir de décider en politique était utilisé pour le bien commun, et non pour servir une sorte de fanatisme économique, nous n’en serions pas là. Je ne vois qu’une période de l’histoire française contemporaine, où les forces vives de la France ont redressé la tête et rejeté loin du politique, les puissances de l’économie, et c’était à la Libération. Cet état de grâce, dans une France il est vrai à moitié en ruines, n’a pas duré longtemps et s’est vite noyée dans les « 30 glorieuses ». Depuis cette période brève, mais radicale, du CNR et de la reprise en mains du pays par De Gaulle, les milieux économiques n’ont eu de cesse de grignoter tout l’espace de liberté, d’égalité et de fraternité que les français s’étaient redonné après l’épreuve de la guerre et des divisions. Au point de faire oublier à nos directeurs d’Université, que cet espace, c’est eux-mêmes qui ont le devoir de le préserver.
    .
    Il n’y a pas de fatalisme en politique, et « l’intendance » s’en accommode toujours. Mais les intendants veulent nous faire croire exactement le contraire. Moi qui enseigne, je suis atterré.

      +11

    Alerter
  • georges glise // 05.05.2017 à 06h19

    c’est stupéfiant, il me semble qu’il n’y a aucun précédent dans cette absence de neutralité des universités françaises, c’est absolument scandaleux. il est vrai qu’en sens inverse, entre 1940 et 1944, les universités ont appliqué allègrement le statut des juifs!

      +6

    Alerter
  • Catalina // 05.05.2017 à 07h41

    bon, ça en dit long tout de m^me sur le niveau des directeurs d’université, où est donc leur cerveau pour amener à la présidence un candidat du vide, du rien, de l’ue qi n’apportera rien à la France bien au contraire. Comment ces gens arrivent t-ils à sur-conseiller un type qui va faire disparaître la France et qui les a insulté en disant qu’il n’y a pas de culture française ? ces gens sont t-ils légitimes comme directeurs ? je ne le pense pas? du coup, si les directeurs d’université ont la m^me  » honnêteté » intellectuelle que les journalistes et ben….les gens, vous avez du souci à vous faire pour vos gosses.

      +7

    Alerter
  • boenu // 05.05.2017 à 07h56

    Je ne saisis pas bien le discours ambiant. Les références aux divisions SS et aux dignitaires nazi voulaient que l’Allemagne soit au dessus de l’Europe et la dirige sous sa botte. L’appel de tous ces dignitaires universitaires exige que le bulletin qui soit versé dans l’urne soit celui de d’Emmanuel Macron, Pourtant la politique française d’Emmanuel Macron, c’est de se soumettre au diktat économique de l’Allemagne piloté par Madame Merkel ou Monsieur Schultz. On en revient donc à la même situation politique et économique.
    Et moi j’ai envie de rester Français et libre, je fais comment?

      +5

    Alerter
  • Bourdeaux // 05.05.2017 à 07h58

    Nul doute que ces présidents d’universités ont trouvé là un moyen efficace de se parer du collier « républicain » sans trop d’effort. Ils se précipiteront à l’Elysée pour réclamer la monnaie de leurs exploits. Une fois LE PEN peinte aux couleurs waffen ss, qui pourra refuser à ces vertueux fonctionnaires leur médaille en caramel de résistant en chocolat ? La perle, c’est quand même la « police de la pensée », qu’il fallait oser faire ! Vraiment, à ce rythme-là, je sens que je pourrais finir par glisser un bulletin nauséabond le 8 mai, en simple réponse à cette indigeste propagande.

      +4

    Alerter
  • Julien // 05.05.2017 à 08h03

    Et tout ça est fait avec … vos sous.
    C’est à dire que des électeurs de Le Pen paient contre leur gré des gens qui outrepassent leur rôle contre eux.

    Un fonctionnaire a normalement un devoir de réserve.
    On devrait virer tous ceux là (y compris ceux qui le rompent dans l’autre sens) pour leur rappeler que ça veut dire quelque chose. S’ils veulent s’exprimer, c’est à titre personnel, et non en se servant de leur fonction et des sous des gens pour ça.

      +7

    Alerter
  • Catalina // 05.05.2017 à 08h06

    http://www.mondialisation.ca/quand-la-democratie-degenere-en-bouffonnerie/5577917

    Bruno Guigue, Présidentielle, le cheval de cirque ou le cheval de course !

    « On pointe à juste titre la vacuité de cette joute électorale, on peste contre la débilité de ce Barnum politicien, mais on oublie généralement de souligner l’américanisation qui en est la cause. Au lieu de confronter des projets incarnés par des forces sociales organisées, la compétition présidentielle met aux prises des compétiteurs sans envergure, des bateleurs rodés à la « com » qui font des moulinets avec leurs bras en débitant des banalités. Si les électeurs sont dépolitisés, inutile de se demander pourquoi ! La crise de la politique est entretenue par le débat politique lui-même, soigneusement vidé de sa substance par les professionnels du décervelage. »

      +3

    Alerter
  • passerby // 05.05.2017 à 08h51

    Ma mère, parlant d’une école privée religieuse il y a 70 ans:
    ‘A l’occasion des élections, les bonnes sœurs nous ont demandé de prier « Que gagnent les bons ».’

      +2

    Alerter
  • Zagor // 05.05.2017 à 09h20

    Oui, c.est impressionnant ! Mon épouse donne des cours de peinture aux PAA de Lyon, sous la tutelle des Beaux-Arts de Lyon, et le directeur de l’ENSBA, école nationale supérieure des beaux arts et directeur de l’ANDEA, association des écoles d’Art, a envoyé ce meme genre de courrier à tous les enseignants !
    Et ce matin, un ami a reçu un mail d’une personne soit disant polonaise, (chargée de campagne « wemove.eu ») qui explique pour qui il faudrait voter en France suite à ce qu.il s.est passé chez eux pour les elections…… De la vraie propagande….!!

      +2

    Alerter
  • Patrique // 05.05.2017 à 09h34

    Rien de tout cela n’est surprenant.
    Cela fait longtemps que j’ai pu constater l’effondrement de l’Université française. Quand je l’ai quittée à la fin de mes études, il y a bien longtemps, je l’avais commentée en disant, parodiant Brel, qu’à l’Université « on ne pense plus, on travaille ».
    la situation a empiré. Un ami professeur d’économie m’a par exemple conformé qu’on n’y enseigne plus l’économie mais les mathématiques puisque, c’est bien connu, l’économie serait une science exacte et donc les mathématiques suffisent. J’ai personnellement l’habitude de préciser ironiquement que l’économie est une « science inexacte » ; ce qui me semble correspondre un peu mieux à la réalité.
    Plus grave encore ; à de nombreuses reprises on a pu constater qu’organiser des débats à l’Université devient impossible si le recteur est en désaccord avec le sujet proposé. Pas de débat donc sur l’UE, le climat ou l’Euro sauf si tous les participants disent ce que le recteur veut entendre.
    L’Université française se meurt. Restent les « businesscool » qui fabriquent de bons petits macronistes à la chaine qui ne pensent pas mais qui travaillent.
    Heureusement il y a les législatives pour remplacer un 2ème tour entre deux candidats d’extrême droite.

      +5

    Alerter
  • PatateMystere // 05.05.2017 à 09h43

    j’ai vu passer l’info il y a quelques jours déjà. Je regrette tellement de ne plus être étudiant. J’aurais fait une joli lettre au président pour le remettre à sa place.

      +2

    Alerter
  • Caracalla // 05.05.2017 à 09h53

    Pour en savoir plus sur la Corée de l’Ouest, à voir et à revoir :

    https://www.youtube.com/watch?v=F68r-jTnblM

      +0

    Alerter
  • huetantpis // 05.05.2017 à 09h53

    Peut-on être élu(e) quand toutes les institutions, les intervenants des médias, les directions des grandes entreprises, les politiques dits de  » gouvernement », au nom de la « démocratie » dénient si unanimement, si suffisamment à leurs opposants toute légitimité à accéder au pouvoir par l’élection au suffrage universel. Pour cette fois-ci, ils semblent qu’ils aient eu très chaud alors je suppose que dans leurs esprits si aisément convergents, il n’y aura pas de prochaine fois car les opposants auront été interdits sous quelque prétexte de « fascisme », de « racisme » ou « d’antisémitisme ». De telles postures précèdent le chaos tant la raison et le doute semblent absents des intelligences de ceux qui nous oppriment avec tant de mépris. Le 7 mai, quelquesoit le résultat de l’élection, la révolution, elle, sera bien « en marche ».

      +5

    Alerter
  • Xavier // 05.05.2017 à 10h29

    Je finis par me demander si de 2 dangers le plus grand n’est pas de (finir de) se laisser endormir.

    La conscience est notre bien le plus précieux, le capitalisme extrême vers lequel tend Macron ne peut que s’accompagner d’un habillage toujours plus difficile à évacuer.

    Le numérique s’y prête fortement (remplacement d’informations perçues par proprioception par d’autres pour lesquelles nous n’avons aucun moyen de vérifier, d’étalonner même).

    Nous avons le choix entre un conducteur de bus qui a des lunettes noires opaques et l’autre qui regarde en arrière. J’ai l’impression que celui qui regarde en arrière sera plus facile à contrôler pour lui prendre la place que celui qui a les lunettes car 95% des gens ne le voient pas.

    Je vais m’abstenir faute d’alternative raisonnable mais comprends d’autres choix.

    Au passage, la « tolérance » n’est-elle pas de comprendre les gens plutôt que de jeter l’anathème et fantasmer des complots (bien-venus pour le coup) ?

      +3

    Alerter
  • Jean // 05.05.2017 à 11h24

    Je suis tombé sur cet article hier.

    Une élection au pays des merveilles
    Par Jean Bricmont
    https://francais.rt.com/opinions/37832-election-pays-merveilles

    Cette réflexion de Bricmont me semble vraiment d’actualité et tout cela me fait de plus en plus peur pour la suite.

      +3

    Alerter
  • Francois // 05.05.2017 à 12h18

    Très bon article un grand merci 🙂

    A ce train la, tous ceux qui n’auront pas vote macron devront porter une étoile jaune… pour lutter contre le totalitarisme bien sur

    Au fait les 2 minutes de la haine ce sera sur quelle chaine ? Ah sur toutes les chaines et la tnt, ça me rassure, ouf e n’aurais rate ça pour rien au monde !!!

    Attention les amis : interro surprise à 16h : le sujet : macron le bienpensant, puits de sagesse et rampart de la lumière face aux ténèbres frontistes. Seconde partie : la sainte union européenne, ocean de bienfaisance et paroisse de l’humanité béatement heureuse
    Toute brebis qui ne recide pas sans faute les 10 commandements du prophète macron sera mis à l’index. en cas de récidive, la commission inquisitauriale aura loisir de pratiquer la question pour que les saints commandements soient marqués, à jamais, à même la chaire
    Tout brebis retombant dans le pêché sera, brulée avec du gaz russe sur le parvis de la defense, cathédrale du monothéisme ultra libérateur.
    Amen

    Le liberalisme c’est la liberté
    Voter blanc c’est la dictature
    L’union européenne c’est la paix
    la finance c’est le bien
    macron c’est le Bonheur

      +4

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 05.05.2017 à 12h39

    Même Hani Ramadan appelle a voter contre le FN donc pour Macron ! http://www.rtl.fr/actu/politique/debat-presidentielle-2017-je-ne-connais-pas-les-dirigeants-de-l-uoif-se-defend-macron-7788393527 Est-ce dû a son engagement contre la « Syrie Laique » d’Assad ? Macron a donné déjà le ton en prenant position sur la ligne « otanesque » de la politique étrangère actuelle de J. M Ayrault et ces alliés. Contre la Russie, ayant fait croire que celle ci avait tenté de faire de l’ingérence par piratage, on voit tout de suite que le « Dauphin » Macron est bien la « chose choisie » par le « système » et les banques.

      +1

    Alerter
    • Jeanne L // 05.05.2017 à 16h17

      Et oui! On le savait: l’ingérence russe est patente ! Quelle campagne !
      « Je soutiens Emmanuel Macron », Barack Obama s’engage dans la présidentielle.

        +5

      Alerter
  • Alfred // 05.05.2017 à 13h22

    Tous ces présidents d’université me font réaliser une chose: On nous fait croire qu’on est en Allemagne en 1933 alors que nous sommes plutot déjà en France en 1940.

      +8

    Alerter
  • Fburg // 05.05.2017 à 13h59

    lien du CNOA (Conseil de l’Ordre National des Architectes) via universités-architecture;
    un seul papier de « propositions » pour les archis , celui d’En Marche
    http://www.universites-architecture.org/reglementation-de-profession-detention-capital-societes-darchitecture-reponse-den-marche-cnoa/

      +2

    Alerter
    • calal // 05.05.2017 à 19h26

      tiens pourquoi ne veut il pas liberaliser la profession d’architecte?

        +0

      Alerter
  • Guepe // 05.05.2017 à 15h16

    J’ai reçu le meme genre d’émail.
    Je me suis pas géné pour faire comprendre au directeur que son avis personnel ne m’intéressait pas et que je n’avais pas à recevoir ce genre de mail.
    Mais ce n’est que l’officialisation de pratiques déjà pratiquer officieusement au sein des écoles, avec des profs incitant leurs élèves à ne pas voter fn par exemple.

      +1

    Alerter
  • Vincent // 05.05.2017 à 15h28

    On dirait qu’ils sont conscients de leur incapacité à former des esprits critiques…

      +3

    Alerter
    • Philou // 05.05.2017 à 22h25

      Oui, mais vous devriez plutôt dire :
       » On dirait qu’ils sont conscients de leur capacité à former des esprits qui ne soient pas critiques… »

        +3

      Alerter
  • Olivier // 05.05.2017 à 15h51

    L’institut Universitaire de France (IUF) publie également d’un communiqué:

    http://www.iufrance.fr/detail-de-lactualite/88.html

      +1

    Alerter
  • Jean-Luc W. // 05.05.2017 à 16h59

    J’adore ce tag [Corée de l’Ouest]
    C’est vraiment très bien trouvé ! Ça s’applique aussi à tout un tas d’autres sujets. Génial 🙂

      +2

    Alerter
  • Jean // 05.05.2017 à 17h03

    Une question.
    Il y a-t-il ce même type d’appel au niveau du secondaire ?

      +0

    Alerter
  • Nightane // 05.05.2017 à 17h04

    Super l’article ! Je suis actuellement étudiant à l’INSA de Lyon et j’ai été aussi choqué par l’absence de neutralité de mon directeur, et le non-respect de son devoir de réserve. Le journal de mon école a écrit deux articles sur le s
    sujet afin de résumer notre avis sur la question :
    http://insatiable.insa-lyon.fr/2017/05/05/vote-au-deuxieme-tour-reponse-a-la-tribune-des-directions-insa/
    http://insatiable.insa-lyon.fr/2017/04/27/faut-il-faire-barrage-au-fn/

      +0

    Alerter
  • serge // 05.05.2017 à 17h46

    Cela leur va bien à l’Ordre des Médecins, quand il a été créé sous Pétain…
    J’aime beaucoup le [Corée de l’Ouest], Cela sent l’Atlantique et légèrement au-delà.

      +0

    Alerter
  • Charles // 05.05.2017 à 18h28

    Donc, en France, les plus grandes élites intellectuelles soutiennent la liberté de penser et la liberté d’expression en interdisant à leurs étudiants de penser librement.

      +2

    Alerter
  • Charles // 05.05.2017 à 18h30

    Parmi tous ces messieurs-dames suffoquant d’indignation, combien dans les 20 dernières années ont écrit à leur député et à leur sénateur pour leur demander d’interdire le Front national ?

      +2

    Alerter
  • Lucas // 05.05.2017 à 19h34
  • Henri Duparc // 05.05.2017 à 19h57

    L’Université Clermont Auvergne (fusion de l’Université d’Auvergne et de l’Université Blaise-Pascal) a transmis le communiqué du bureau de la CPU à tous ses personnels et étudiants.

      +0

    Alerter
    • Jeanne L // 06.05.2017 à 11h33

      Et pourtant l’université de Clermont Ferrand avait su protéger les Strasbougeois et la mémoire de laRésistance de Canguilhem et de quelques autres qui y étaient réfugiés, aurait du de nouveau protéger les universitaires actuels de Clermont et d’Auvergne d’un tel appel.
      Car tout de même:
      139 membres de l’Université sont morts en captivité ou au combat.
      Pour son exceptionnel engagement, l’Université s’est vu décerner la Médaille de la Résistance en 1947.
      http://www.univ-bpclermont.fr/article2435.html

        +0

      Alerter
  • Christian Pleineforme // 05.05.2017 à 21h13

    Bon ben moi j’attends avec impatience que les Président.e.s de France Télévision et Radio France me disent ce que je dois voter. Et aussi les Directeurs d’Hôpitaux et de tous les services publics
    Passke moi gogol, moi pas capable de réfléchir tout seul, moi pas comprendre pourquoi moi chômeur de longue durée je dois voter pour un candidat qui a dépensé sans oser dire comment un Smic par jour (même de luxe, ça doit faire a peu près une escort girl par 24h. Quel homme ! Sinon en caviar, tour en yacht ou en jet privé, en voyage dans l’espace, je sais pas trop ce que cela fait).
    Passke moi gogol pas comprendre pourquoi il ne faut pas voter pour une personne qui a recueilli presque autant de voix que ce Dieu pour lequel il faudrait voter.
    Alors moi attendre consigne de tous ces bac+5 (au moins). Ils savent eux où est notre bonheur . . . comme tous ces apparatchiks qui au nom des prolétaires et de la dictature du prolétariat on fait leur bonheur à leur insu malgré eux pendant 70 ans.

      +3

    Alerter
  • sissa // 05.05.2017 à 23h24

    Euh je trouve que mêler Jean Moulin et Jean Monnet est d’un goût douteux. N’y en-t-il pas un qui est plus respectable que l’autre quand même?
    A part cela, oui c’est assez incroyable que les présidents d’université sortent de la réserve qui devrait être la leur, même pour appeler à faire barrage à un parti nauséabond comme le FN.

      +1

    Alerter
  • Michel Donceel // 05.05.2017 à 23h43

    Nous vivons un moment cosmique, il n’y a rien d ‘autre à dire…
    Depuis qu’on a pu voir, de nos yeux vus, cette brave Marine littéralement subjuguée, j’oserais dire envoûtée, par le regard d’acier du Petit Frère, plus rien ne peut, à mon sens, nous étonner.
    Depuis qu’on a vu Varoufakis « himself » se rallier, on sait qu’il existe une dimension au-delà de notre compréhension où les Sioux appellent à voter Custer.
    Depuis qu’on a vu Nicolas Hulot se rallier, on sait qu’il existe une dimension où Pierre Rabhi lui-même appellerait à soutenir Monsanto.
    Depuis qu’on a vu les militants de Greenpeace accrocher, au péril de leur vie, une banderole à la Tour Eiffel avec, sous la devise de la République, le mot clé #RESIST, ( en Français standard : « votez Macron » ), on sait qu’on est rentrés dans un univers parallèle .
    La question est désormais de savoir s’il est encore possible, et où, de souffler sur les dernières braises de ce qu’on appelait, jadis, la Raison.

      +4

    Alerter
    • Jeanne L // 06.05.2017 à 10h39

      Faire barrage au flux du fascisme avec du grillage et s’enfermer dedans !
      On en est là par leur injonction.

        +1

      Alerter
  • Pauline // 06.05.2017 à 00h41

    Faut-il leur rappeler que chacun de nos votes (ou non-votes) a la même valeur, que leur statut hiérarchique et social ne leur donne pas le droit de dicter quoi que ce soit ?! Bref, tout cela est parfaitement écœurant! Je ne sais pas encore si je voterai, mais une chose est sûre, ce genre de messages ne me donne pas du tout envie de le faire !
    Par ailleurs, leurs arguments montrent à quel point il s’agit de promouvoir des idéaux personnels et non les précieuses « valeurs » de la France, de l’université, et de tous les autres entités qui se réclament de « valeurs » qu’elles n’appliquent pas ! L’insistance sur l’UE plutôt que sur les violences qui pourraient se déchaîner sur les personnes racisées de ce pays en dit long. N’a-t-on pas le droit d’être eurosceptique et d’étudier en France ? Faudra-t-il maintenant demander l’avis du chef d’établissement avant d’avoir une opinion politique ?

      +1

    Alerter
  • GADZARTS Réveillez-vous ! // 06.05.2017 à 00h45

    Ce nouveau DirGén de l’ENSAM qui vous dit ce que vous devez penser et voter est HORS de sa fonction : former des ingénieurs.
    Libre à vous de voter Macron, bien sûr, mais c’est pas à lui de vous le dire. Vous n’êtes pas aux Arts pour ça.

    Ce DG est effectivement, lui et son école sur un siège éjectable vu les méga-coupes budgétaires annoncées pour la France en faillite [Modéré]. C’est la feuille de route fixée à Macron par le valet UE.

    Et plus que de simples coupes, ça va être bientôt le sabrage d’écoles d’ingénieurs entières : des choix seront faits.

    Mais que ce DG se joigne au concert d’allégeance à Macron pour éviter la 1ère charrette est le meilleur moyen de pervertir sa mission tout en contribuant à valider la dictature. C’est Gravissime.

    Pour son allégeance, ce Monsieur récoltera :
    ET la perversion de sa fonction (déjà fait),
    ET le sabrage de son école, dont le sien perso car la « reconnaissance pour allégeance » ne fait pas partie du vocable du système,
    ET « in fine » la Dictature, mais de ça, il s’en fout.

    D’autre part, et concernant cette fois le Zident de la Soce qui se reconnaîtra, il avait prudemment évoqué (dans la revue des Arts) le « dogmatisme » de ceux qui veulent isoler la France en fermant ses frontières …
    Vas y franco camarade, c’est maintenant la ruée générale dans la brèche : tu ne risques plus rien à en rajouter une couche toi aussi !

    Et à tous les gadz : Bienvenue dans ce Meilleur des Mondes qui nous tend maintenant les bras !
    Bisous à tous.

      +2

    Alerter
  • fanfan // 06.05.2017 à 06h05

    Appel du 6 mai Précisions : https://www.youtube.com/watch?v=9OJoCqBgqlw

      +0

    Alerter
  • fanfan // 06.05.2017 à 06h25

    Conversation sur l’herbe : https://www.youtube.com/watch?v=z6BbNMV7-_Y

      +0

    Alerter
  • brujitafr // 06.05.2017 à 09h43

    Recommandation aux médias …..suite à l’attaque informatique
    http://www.brujitafr.fr/2017/05/recommandation-aux-medias.html

      +0

    Alerter
  • Ardechois // 06.05.2017 à 10h54

    Ne concerne pas les universités ,mais ça va dans le même sens certains se prennent pour Bonaparte(le petit le n°3) et sponsorisent en toute illégalité le candidat officiel…Exemple n° ,j ‘ai reçu ainsi que mon épouse par deux fois un bulletin le Pen déchiré de la même façon sur l’angle inférieur gauche…D’autre part ,c’est un comble des Maires (notamment un en Ardèche ),se sont permis d’adresser à leurs administrés des consignes de vote, sur lettre à en tête de la Mairie ,donc courrier officiel)Je pense que dans ces conditions ça mérite sanction ;ce que devraient demander tous les hommes politiques ,le candidat officiel ,c’est la fin de la démocratie)

      +2

    Alerter
    • Alfred // 06.05.2017 à 14h23

      Il me semble quand même que parmis les candidats perdants du premier tour on pourrait commencer à se dire qu’il y a matière à contester la validité de cette élection (enfin parmis ceux qui ne sont partis des le début avec l’idée de ne pas arriver).

        +0

      Alerter
  • Léo // 06.05.2017 à 10h58

    Appel au vote républicain (EM) des responsables religieux « Bien conscients que nos fonctions nous obligent à la neutralité politique…nous appelons donc clairement à voter pour Emmanuel Macron »
    http://www.crcm-ra.org/2017/05/04/juifs-protestants-et-musulmans-appellent-a-voter-pour-macron/

      +0

    Alerter
  • RGT // 06.05.2017 à 14h00

    Rien à voir avec l’université, mais par contre en accord total avec l’embrigadement nauséabond qui nous étouffe.

    Au boulot, je suis désormais considéré comme un pestiféré parce que je leur ai simplement fait remarquer qu’ils s’étaient faits piéger dans une arnaque de haut vol…

    Je leur ai aussi rappelé que je leur avais prédit ce qui arriverait avec Narközy, que je leur avais prédit la trahison de Hollande ( https://www.youtube.com/watch?v=MLK95_p8zI0 ) et ils avaient bien été obligés de reconnaître à posteriori que j’avais raison.

    J’ai bien sûr recommencé en les mettant en garde mais rien n’y a fait.

    Ils se sont simplement contentés de me répondre de manière très agressive : « Comme tu ne votes pas, tu fermes ta gueule !!! ».

    Dans deux ans ils viendront pleurer sur mon épaule parce qu’ils se retrouveront en slip.

    Cette fois je les enverrai balader en beauté.
    Après toutes les injures que j’ai reçues ils peuvent aller se faire voir.

      +0

    Alerter
  • Xavier // 06.05.2017 à 14h05

    Que penser de la légitimité de ces membres de jury, de ces chefs de service s’ils apprenaient qu’un candidat ou qu’un employé à des idées FN ?

    Imaginez-vous un instant que dans le secret ils aient la retenue qu’ils n’ont pas en public pour juger des gens ?!

    Honte à eux, il devrait y avoir des recours systématiques des personnes ayant à subir leur autorité pour manque de neutralité.

      +0

    Alerter
  • Halte à la dictature d’opinion // 06.05.2017 à 16h28

    Apparemment, je vois que les consignes de vote pleuvent de toutes parts.
    Même les syndicats d’une grosse entreprise où je travaille nous envoient des mails pour nous donner leurs consignes de vote « contre l’extrémisme » sans se rendre compte qu’ils en font parti, affligeants !
    Je trouve cela tellement déloyale dans une démocratie que finalement j’ai changé d’avis et décidé de m’abstenir. Oui voter contre les extrêmes, je suis d’accord et là je vois que des extrémistes ! Donc, non merci.

      +0

    Alerter
  • Frael // 06.05.2017 à 17h16

    Juste un lien sur les emplois fictifs : il y a une affaire sur François Bayrou qui a failli éclaté, publiée sur internet, mais les médias ont été muselé, c’est la première fois que je vois ça d’aussi près
    https://medium.com/@nicolasgregoire/pas-avant-le-deuxi%C3%A8me-tour-593526d58a2a

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications