Les Crises Les Crises
9.avril.20209.4.2020 // Les Crises

Coronavirus : L’Autriche, en plein revirement, exige le port de masques dans les supermarchés pour limiter la propagation de la pandémie

Merci 71
J'envoie
Ce changement, le premier de la part d’une nation européenne, pourrait être vu comme une justification par les responsables asiatiques qui ont souligné l’importance de cette pratique
« Les masques sont étrangers à notre culture. Cela nécessitera un grand ajustement », déclare le chancelier autrichien Sebastian Kurz

Le Chancelier autrichien Sebastian Kurz : « Je suis pleinement conscient que les masques sont étrangers à notre culture. Cela nécessitera un grand ajustement ». Photo : Reuters

Des responsables autrichiens ont annoncé lundi qu’ils rendaient obligatoire le port du masque dans les supermarchés afin de tenter de juguler l’épidémie de coronavirus qui y sévit, ce qui est une première pour un gouvernement européen.
« Ces masques sont actuellement distribués devant les supermarchés [et] il sera obligatoire de les porter dans les supermarchés », a déclaré le chancelier autrichien Sebastian Kurz, ajoutant que l’objectif à moyen terme était que les gens les portent également en public de manière plus générale.
Soulignant l’écart par rapport aux pratiques européennes, M. Kurz a déclaré : « Je suis tout à fait conscient que les masques sont étrangers à notre culture. Cela nécessitera un grand ajustement ».
Pour les experts de la santé en Asie de l’Est qui, pendant des mois, ont encouragé le public à porter des masques faciaux dans le contexte de la pandémie de Covid-19, l’annonce de l’Autriche pourrait être considérée comme une justification tardive dans ce qui est devenu une sorte de division Est/Ouest dans le débat sur la question de savoir si cette mesure contribue à réduire la propagation du coronavirus.

Les Hongkongais envoient désormais des masques et des fournitures à l’étranger dans le contexte de la pandémie mondiale de coronavirus
Alors que les taux d’infection dans des endroits comme Hong Kong et le Japon – où les masques sont portés, malgré l’absence de mesures plus drastiques comme les confinements – restent faibles, leurs homologues européens réfléchissent à l’opportunité de rendre les masques obligatoires pour contribuer à aplanir la courbe.
Les masques qui seront distribués en Autriche sont de qualité inférieure au standard médical et visent à éviter que le porteur ne transmette l’infection à d’autres personnes en toussant ou en éternuant, a déclaré M. Kurz, ajoutant : « Actuellement, les infections sont beaucoup trop élevées ».
Selon la base de données compilée par l’Université Johns Hopkins, l’Autriche compte 9 377 cas confirmés, ce qui la place seulement à la neuvième position parmi les nations européennes, et 108 décès.
Cependant, quelques heures après l’annonce de Kurz, l’Allemagne – avec 57 298 cas confirmés et 455 décès – a signalé qu’elle pourrait aller dans la même direction.
Le porte-parole du ministère de la santé, Hanno Kautz, a déclaré que le port de masques en public pourrait avoir un rôle à jouer lorsque l’Allemagne commencera à lever les mesures de confinement qui sont actuellement en place.
De tels masques, a-t-il dit, pourraient aider à protéger les autres contre la maladie de celui qui les porte.
La semaine dernière, le président de l’Association médicale allemande, Klaus Reinhardt, a fait une recommandation similaire, en s’adressant aux Allemands : « Mon conseil : Procurez-vous de simples masques de protection ou fabriquez-les vous-même et portez-les dans les lieux publics ».
Le niveau de préparation de l’Europe à adopter les masques faciaux comme mesure publique contredit le rejet antérieur d’une telle pratique largement acceptée et promue par les épidémiologistes et les responsables d’Asie de l’Est.
Les principaux experts en maladies infectieuses de Hong Kong, par exemple, demandent au public de porter des masques depuis janvier, lorsque le virus a éclaté dans la province de Hubei, en Chine continentale. Les expatriés de Hong Kong ont été critiqués parce qu’ils ne portaient pas de masque comme le faisait une grande partie du reste de la population.
Des trajectoires comparatives ont indiqué que les pays d’Asie de l’Est ayant un taux élevé de port du masque par le public – y compris Hong Kong et la Corée du Sud – ont eu des courbes d’infection plus plates que les États-Unis et la plupart des pays européens, où le port du masque ne fait pas partie de la mentalité de la population.
Aucune recherche spécifique n’a été menée pour déterminer la corrélation entre le port du masque et le taux d’infection dans les différents pays.
En Grande-Bretagne, le Dr Shunmay Yeung, de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, s’est prononcé publiquement contre la nécessité de porter un masque facial, soutenant que le virus ne flotte pas dans l’air et se transmet principalement par le toucher.

La pénurie de masques dans le contexte de la pandémie de coronavirus rappelle au monde la domination de la Chine dans le secteur manufacturier
« Un des problèmes, c’est que si beaucoup de gens qui n’ont pas besoin de masques faciaux en utilisent ou en stockent, cela signifie qu’il n’y a pas assez de masques faciaux disponibles là où ils sont vraiment nécessaires », dit-elle dans une vidéo, mise en ligne à la mi-mars et souvent rediffusée sur la BBC. « La grande majorité des gens n‘est pas susceptible de contracter une infection grave ».
Toutefois, dès lundi, la capacité du système de santé britannique était soumise à une pression énorme, avec une augmentation des cas confirmés et des décès. Avant que le gouvernement n’annonce un confinement la semaine dernière, des asiatiques en Grande-Bretagne ont déclaré avoir été victimes de traitements hostiles lorsqu’ils portaient des masques faciaux.
Dans une interview accordée à Science, une revue universitaire à comité de lecture de l’Association américaine pour l’avancement de la science, un haut responsable chinois de la santé a qualifié de négligence majeure le fait que les Américains et les Européens ne portent pas de masque.
« La grande erreur aux États-Unis et en Europe, à mon avis, est que les gens ne portent pas de masque », a déclaré George Gao Fu, directeur général du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC).
« Ce virus est transmis par des gouttelettes et par contact étroit. Les gouttelettes jouent un rôle très important – vous devez porter un masque, car lorsque vous parlez, il y a toujours des gouttelettes qui sortent de votre bouche ».

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

26 réactions et commentaires

  • Fritz // 09.04.2020 à 13h48

    Je me vois mal porter un masque de protection. Mais si c’est nécessaire pour ne pas contaminer autrui…
    Tiens, je croyais que « la République se vit à visage découvert » (affiche officielle qui vise les Musulmanes mais ni les robocops de la BAC ni les cagoulés du GIGN).
    http://www.textes.justice.gouv.fr/zoom-11470/la-republique-a-visage-decouvert-21889.html

      +14

    Alerter
    • TB // 09.04.2020 à 13h55

      Oui, ça permet de coller deux prunes aux contrevenants : une pour avoir mis un masque et une pour l’avoir enlevé. Avec les recettes qui ne manqueront pas d’en découler, notre gouvernement shadok pourra compenser le manque à gagner résultant de la récession. Et dire qu’on les prenait pour des imbéciles alors que ce sont des génies…

        +26

      Alerter
    • FPOLE // 09.04.2020 à 18h13

      D’accord avec votre analyse, mais c’est possible quand il y a des masques pour tout le monde + des tests en quantité suffisante. C’est donc vrai pour les pays riches, ou qui ont pris des mesures dès le début de l’épidémie.
      La France n’est que la 7ème puissance mondiale (prière de ne pas rire), alors pour nous, ça sera confinement, c’est la pire des solutions, mais c’est la seule à notre disposition.
      Ah pardon, il reste l’immunité collective, mais apparemment, ni Trump, ni Johnson ne la souhaite plus. Il faut dire que 1 à 2% de la population qui pourrait décéder prématurément, ça nous renvoie à la grippe espagnole de 1919 et les populations risquent d’avoir une réaction un peu plus virulente qu’à l’époque.
      1 siècle de « progrès » pour faire comme il y a 100 ans en matière d’épidémie, ça ne fait pas trop START-UP NATION.

        +15

      Alerter
      • Bisounours // 09.04.2020 à 19h12

        Une puissance nucléaire incapable de produire des tests et des masques en papier.
        C’est quoi un masque en papier (qui coute quelques centime d’euro) ? De la haute technologie ? C’est une plaisanterie.
        Macron ce grand chef de guerre n’aurait-il pas pu réunir les chefs d’entreprise et leur demander de produire les machines pour faire des masques ?

          +18

        Alerter
        • FPOLE // 09.04.2020 à 21h59

          Oui, mon commentaire était ironique sur la puissance nucléaire incapable de fabriquer des masques.
          Macron a beaucoup fait, il a visité des hôpitaux, des EPHAD, remercié les soignants et applaudi LVMH qui fabrique du gel et peut-être des masques.
          Quoi, réquisition, obligation pour les chefs d’entreprises à produire du matériel de « guerre », et pourquoi pas nationalisation pendant que vous y êtes?
          Commentaire ironique (je préfère préciser)

            +9

          Alerter
    • jp // 09.04.2020 à 21h00

      je me voyais pas mal de porter un masque mais je l’ai fait :
      faire la lecture à un gamin avec un masque + des lunettes de vue, c’est dur, ça envoie des bouffées de chaud sur les yeux et fait de la buée sur les lunettes, au bout d’1h les yeux n’en peuvent plus.

        +2

      Alerter
      • marc // 10.04.2020 à 02h38

        Vous mettez un masque chirurgical + au-dessus un masque en tissus, c’est ce que je fais en chine, ca coupe presque toute la buée qui monte aux lunettes.

          +0

        Alerter
        • Catalina // 10.04.2020 à 08h52

          marc,
          il y a de la buée dans les deux cas et avec le tissu c’est pire, (je porte un masque en tissu en continu), il faut juste mettre les lunettes un peu au-dessus du masque et le coincer, ça évite trop de buée !! Alléluia demain, nous aurons enfin chacune un vrai masque pour la journée ! jusqu’à épuisement du petit stock ….(récupéré dans un foyer de vie), on parle bcp des epahd mais peu des institut médico-sociaux dans lesquels, pour certains, nous avons à peu près la même population à risque qu’en EPADH

            +0

          Alerter
  • Vincent // 09.04.2020 à 14h14

    Corrélation n’est pas causalité : dans le cas des pays voisins de la Chine, est-ce dû au port du masque, ou à la politique de tester tôt et massivement afin d’isoler les contaminés ?

      +2

    Alerter
    • Bientôt 78 ans // 09.04.2020 à 15h42

      « Il y a trop de gens dehors » : en Italie, un expert chinois (le chef de la délégation de la Croix-Rouge chinoise en Italie, Sun Shuopeng, lors d’une conférence de presse ce jeudi 19 mars à Palazzo en Lombardie) critique le « laxisme » des autorités… j’ai vu plein de gens qui ne portent pas de masques… Je ne sais pas ce que vous pensez… »

      Suit un ensemble de conseils appropriés.

      https://www.lci.fr/international/coronavirus-en-italie-un-expert-de-la-croix-rouge-chinoise-appelle-a-un-durcissement-des-mesures-de-confinement-2148650.html

      ——

      Addendum

      « Coronavirus : ne pas porter de masque, une «grande erreur», met en garde un expert chinois »

      http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-ne-pas-porter-de-masque-une-grande-erreur-met-en-garde-un-expert-chinois-01-04-2020-8291958.php

      Lorsque circule librement un virus mortel qui attaque les voies respiratoires et ronge les poumons de malades asymptomatiques… il n’est pas malin de comprendre l’importance de porter un masque.

        +4

      Alerter
    • kiva // 09.04.2020 à 20h37

      Combien de morts es-tu prêt à parier qu’il n’y a pas de causalité sous-jacente ?

      C’est la vraie question à se poser car la démonstration, les preuves absolues attestant ou non d’une causalité tu ne les auras au mieux qu’après la fin de l’épidémie voire plutôt jamais. Le temps c’est toujours la denrée la plus rare en période de crise (sanitaire ou autres)

        +3

      Alerter
    • marc // 10.04.2020 à 05h48

      Depuis 2003 (l’epidemie de SRAS) quand vous passez la frontiere de Chine a Hong Kong, il y a des cameras thermique qui check la temperatue des gens , si vous avez de la fievre, vous passez pas la frontiere, donc on limite le nombre des cas et ensuite tout le monde porte un masque.

        +0

      Alerter
  • marc // 09.04.2020 à 14h30

    Porter un masque est encore insufisant par rapport a ce que nous avons en Chine:

    Prise de temperature et masque obligatoire avant d’entrer chez Mac Donald, si vous manger sur place, c’est une personne par table, et on prends votre nom et numero de tel:
    https://i.ibb.co/37W4fJS/IMG-20200328-085355.jpg

    Prise de temperature et masque obligatoire pour rentrer dans un magasin, un bus, la banque … partout:
    https://i.ibb.co/pn4c4qS/IMG-20200211-113411.jpg

      +9

    Alerter
    • Fritz // 09.04.2020 à 14h44

      Beuh ! L’affreuse dictature qui ne respecte pas les droits de l’homme !
      Mais qui protège la vie de ses citoyens …

        +8

      Alerter
      • marc // 09.04.2020 à 14h54

        Sur ce coup la, ils sont les rois des droits de l’homme, ils ne laissent pas leurs vieux crever.

          +13

        Alerter
  • xavier37 // 09.04.2020 à 14h51

    Il ne faut pas avoir un doctorat de physique pour imaginer que lorsque quelqu’un éternue ou même simplement parle, des postillons sont émis et reçus par d’autres. Quant à dire que les postillons sont inoffensifs, c’est simplement criminel.
    Alors , il devient clair que le port d’un masque diminue le risque de transmission entre les individus.
    Imaginons aussi ce qu’il se passe lorsque quelqu’un éternue sur un étal de fruits ou un rayon de boites de conserves…
    Alors le masque, c’est une solution imparfaite, mais c’est indéniablement utile. Ca devrait même être imposé pendant les épidémies de grippe standard.
    Argumenter sur des histoires de culture différentes, c’est peut être prouver que les asiatiques sont plus solidaires ou ont plus de savoir vivre que les occidentaux ?

      +15

    Alerter
    • marc // 09.04.2020 à 16h01

      Quand on éternue les premiers 70 cm sont les plus contagieux, avoir un masque reduit le risque:
      https://i.ibb.co/SJMTZJq/scaled-full-03d70eeeda4fd018a050.jpg

        +4

      Alerter
    • kiva // 09.04.2020 à 23h45

      Voilà la réaction de Nassim Nicholas Taleb
      « Idiots! Scientism kills pple’s innate reasoning abilities & survival instinct

      You don’t wear a mask jus because you have evidence that transmission is airborne. You wear a mask because YOU DON’T KNOW whether transmission is airborne »

      Trad :
      Idiots! Le scientisme tue les capacités de raisonnement et l’instinct de survie des gens
      Vous ne portez pas de masque parce que vous avez la preuve que la transmission est aéroportée. Vous portez un masque parce que VOUS NE SAVEZ PAS si la transmission est aéroportée.

      Il a tout dit.

        +3

      Alerter
  • Julien // 09.04.2020 à 16h30

    si on avait dit aux gens lavez les mains et portez un masque, il n’y aurai pas de confinement, l’économie continuerai de tourner, les gens ne feraient pas de dépression, seraient éventuellement reconnaissants de ne pas être cloîtré chez eux les privant de toute liberté. Oh mais oui, on n’aurait pas pu instaurer un contrôle de la population, dresser des centaines de milliers de prunes à 200 euros, faire peur aux gens, les menacer, les dresser les uns contre les autres, casser les jambes de la classe moyenne travailleuse, supprimer les congés y compris celles d’été qui a priori ? vont nous passer sous le nez et j’en passe …

      +17

    Alerter
  • Christian Bernard // 09.04.2020 à 16h40

    Dernière nouvelle : Macron se rend à Marseille pour rencontrer le prof. Ra.
    Une nouvelle preuve de son incompétence : c’est Ol. Be. qui est LA personne compétente pour discuter des traitements médicaux !

      +9

    Alerter
  • GR // 09.04.2020 à 17h08

    Comment peut-on envisager de déconfiner alors même que des millions des personnes confinées ne savent même pas si elles ont été contaminées et donc immunisées ? Et les personnes à risques, notamment les plus âgées, ne sortiront pas et ne recevront personne tant qu’un seul cas demeurera. Qui leur en voudrait ?

    Si on attend d’avoir suffisamment de masques pour la population, en plus des soignants, on sortira de confinement en 2022, pour les élections. Si on organise le déconfinement sans masques, on remet en danger des millions de personnes. Comme il est inenvisageable de confiner une grande partie des français pendant encore de longs mois, c’est bien cette dernière solution qui sera appliquée et nous aurons d’autres vagues de contamination successives. Donc, d’autres morts. Ce n’est pas fini, loin de là.

      +3

    Alerter
  • Christian Gedeon // 09.04.2020 à 18h17

    Il était temps. Bon Dieu de Bon Dieu en ce jour de Jeudi Saint et de la grande solitude du jardin de Ghetsemani ça paraissait quand même évident non? Dans cette histoire on a laissé la décision aux scientifiques alors que c’est au politique de décider. Et il n’a pas décidé ! Il faut tout essayer maintenant tout de suite et on verra à régler la machine au fur et à mesure ! Quant au sauvetage économique les chiffres annoncés sont ridicules. Il faut voter un budget exceptionnel de relance équivalent au budget annuel de la France et amortissable sur dix ou quinze ans. J’ai fait les calculs dans tous les sens ( et je suis pas mauvais dans ce domaine). Et je retombe toujours sur la même solution sur la même obligation de faire ça maintenant. Tout de suite. Sinon le coronasocial et le coronaeconomique tueront bien plus de gens que le corinavirus. Et pas dans la douceur qu’on se le dise.

      +5

    Alerter
    • Narm // 10.04.2020 à 23h50

      ils auront les masques d’ici fin juin, (voir autre article) alors pour le budget, faudra repasser, peut etre voir pour celui de 2031, euhh 2021 ?
      https://youtu.be/4emxi1vGt5o?t=33

        +0

      Alerter
  • vic29 // 09.04.2020 à 20h01

    bonsoir

    le 07/04 macron faisait son show en seine st denis , sur la photo j’ai vu 7 personnes de son staff tous autour du chef suprême ,pas de limite de sécurité , pas de masque !!Nous nargue t-il ? est -il inconscient ?
    bon en tout cas, lui il a le droit de parader . Il ne devait pas y avoir de flics pour lui mettre une prune !
    je veux bien suivre un chef , mais faut que j’ai du respect pour lui !

      +4

    Alerter
  • Alain V // 09.04.2020 à 21h06
  • Narm // 10.04.2020 à 23h52

    ben oui, c’est tellement évident
    chez nous, ils ont, menti, menti, menti
    https://youtu.be/4emxi1vGt5o?t=35

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications