Les Crises Les Crises
28.mars.202028.3.2020 // Les Crises

D’un médecin étranger en Italie : Nous ne pouvons plus aider les personnes de plus de 60 ans

Merci 18457
J'envoie

Source : The Jerusalem Post, 23-03-2020

Le Dr Gai Peleg a déclaré à la télévision israélienne que dans le nord de l’Italie, les ordres sont de ne pas permettre l’accès aux appareils respiratoires pour les personnes de plus de 60 ans.

Un travailleur médical à l’unité de soins intensifs (ICU) de l’hôpital Jinyintan à Wuhan, l’épicentre de la nouvelle épidémie due au coronavirus (crédit photo : REUTERS)

Dimanche, Channel 12 a rapporté : « L’Italie a subi plus de décès liés aux coronavirus que la Chine, avec 4.825 décès confirmés et 5.000 patients confirmés au cours des dernières 24 heures »

Le médecin israélien Gai Peleg, qui travaille actuellement à sauver des vies à Parme, en Italie, a déclaré à Channel 12 que les choses ne font qu’empirer alors que le nombre de patients ne cesse d’augmenter.

Comme son département reçoit des patients en phase terminale atteints d’une affection due au coronavirus , l’objectif est de permettre aux patients de rencontrer leurs proches et de communiquer avec eux pendant leurs derniers moments, malgré les consignes de quarantaine. D’autres rapports affirment qu’avec l’augmentation du nombre de décès, certaines familles se trouvent dans l’incapacité d’assurer un enterrement convenable à leurs proches.

Peleg a déclaré que, d’après ce qu’il voit et entend à l’hôpital, les instructions sont de ne pas garantir aux patients de plus de 60 ans l’accès aux appareils respiratoires artificiels, car ces appareils sont en nombre limité.

Israël achète actuellement des milliers d’appareils respiratoires, qui devraient arriver dans le pays d’ici mi-mai. Samedi, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a déclaré qu’Israël utilise tous les moyens dont le pays peut disposer pour s’assurer d’avoir les équipements médicaux afin d’aider les patients pendant la pandémie.

Il a ajouté que tous les services de santé dans le monde sont confrontés à des pénuries en raison de la nature rapide et inattendue de l’épidémie de COVID-19.

Source : The Jerusalem Post, 23-03-2020 (Titre édité)

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

anti mondialiste // 28.03.2020 à 07h36

UE 20 ans d’euroaustérité….l’UE vous ruine et maintenant elle vous tue.

107 réactions et commentaires

  • anti mondialiste // 28.03.2020 à 07h36

    UE 20 ans d’euroaustérité….l’UE vous ruine et maintenant elle vous tue.

      +120

    Alerter
    • VL // 28.03.2020 à 08h26

      UE oui mais surtout le Capitalisme ! Quand est-ce que les gens vont comprendre ? L’objectif du capitalisme est le profit, la rentabilité et pour cela tout ce qui est de nature à priori non profitable du moins à court ou moyen terme est exclu de la pensée capitaliste. Ainsi, pas de stock de sûreté, un personnel à la limite pour maintenir le flux tendu quelle que soit l’activité, un nombre minimum de machines pour assurer un service non rentable (mais essentiel !). Et finalement tout cela est même mauvais pour le profit à long terme et engendre des crises, des catastrophes (malheureusement même celles-ci sont encore profitables pour une partie des capitalistes). Tout est sacrifié pour le profit des capitalistes (détenteurs des moyens de production). Désormais les états sont complètement soumis aux lois du Capital Financer et inscrivent leur politique dans la même logique désastreuse pour le Capital Vivant !

        +58

      Alerter
      • Eric // 28.03.2020 à 14h48

        « UE oui mais surtout le Capitalisme !  »

        NON l’ue est une construction ultralibérale, mondiale, néolibérale (synonymes). Ce n’est pas du capitalisme, c’est différent malgré des mots ressemblant. L’ultralibéralisme c’est l’individualisme pur mis en avant comme intérêt commun. Un mélange de « capitalisme » et de « socialisme ». L’ultralibéralisme s’appuie sur des éléments, des idées, des personnes de ces opposés… José Manuel Barroso était au départ maoïste…

        Un piège enfermant dans une pseudo opposition collectivisme contre libéralisme comme si les hommes n’étaient pas un ensemble d’individus sociaux ! Les uns oubliant qu’ils sont des êtres sociaux ayant besoin des autres, les autres oubliant qu’ils sont libres. Comme si un salarié n’était pas « patron » de sa production acceptant de laisser une grande partie à l’employeur (en compensation de ‘décharge’) et aux autres, comme si les non salariés ne devaient pas laisser une partie pour la société… Là réside une difficulté source de confusions dont une conséquence est l’oubli qu’un employeur n’a qu’UNE capacité à produire et l’entreprise dont il n’est au mieux qu’un animateur « n’est rien » SANS les 1,… 1000… salariés, n’est pas vraiment la sienne mais celle de tous!!!!!

        Certains font remarquer à juste titre que l’ue est l’URSO (union rép. soc. ouest) c’est à dire l’URSS de l’ouest!!! https://www.youtube.com/watch?v=KHOuc12J4W4

        Autres point important n’est-ce pas la « gauche » qui a fait ce que la « droite » n’a pas pu faire ? Depuis l’accélération de l’ue des 40 dernières années combien de gouv « gauche » aux manettes ?

          +16

        Alerter
        • mloriot // 29.03.2020 à 11h20

          Dire que l’UE n’est pas capitaliste ou que le néolibéralisme est un mélange de capitalisme et de socialisme, c’est la preuve d’une méconnaissance totale de l’Histoire et des différences entre capitalisme et socialisme.
          « José Manuel Barroso était au départ maoïste »… et alors ? Comme bien d’autres gauchistes de mai 68 il a totalement retourné sa veste, point.

          En ne désignant pas le capitalisme comme la cause de tous nos mots, vous faites une grave erreur, car vous proposez en fait de ne rien changer, ou si peu…

          Vous devriez étudier Marx pour revenir aux fondamentaux.

            +4

          Alerter
          • Eric // 31.03.2020 à 03h42

            Vous, vous méprenez et ne cherchez pas à me comprendre alors je vais le dire autrement et vous faire plaisir. lorsque j’écris que l’ultralibéralisme n’est pas du capitalisme, je veux dire au sens normal du terme capitalisme. En effet pour moi l’ultralibéralisme est un capitalisme poussé à l’extrême qui va jusqu’à « utiliser » le socialisme, dans le sens « pour le bien de tous » pour mieux parvenir à ses fins.
            L’ultralibéralisme est beaucoup plus que le capitalisme dans le mauvais sens… Mais c’est inintéressant ce qui se passe là entre nous car cela prouve ce que j’écris malgré la confusion. Pour les capitalistes sans scrupule l’ultralibéralisme se présente à eux comme bien mieux, supérieur, pour certains de gauche ils y voient principalement l’égalité (illusoire)… Cela me paraît assez évident en observant surtout le comportement des gouvernements socialistes qui arrivent à faire ce que des gouvernements de droite n’auraient pas oser faire ou pas pu faire. D’autre part certains de ces dirigeants ne cachent pas leurs préférences pour l’ultralibéralisme et n’hésite pas à se justifier en prétendant que c’est pour le bien de tous, du peuple…

              +0

            Alerter
            • Schmurtz // 31.03.2020 à 12h15

              Vous êtes juste passé à coté du néo-libéralisme, relisez Walter Lippmann

                +0

              Alerter
            • Eric // 31.03.2020 à 14h54

              @ Schmurtz « Vous êtes juste passé à coté du néo-libéralisme… »

              Justement non puisque j’ai commencé par ça: NON l’ue est une construction ultralibérale, mondiale, néolibérale (synonymes).!!!

                +0

              Alerter
        • vert-de-taire // 30.03.2020 à 08h32

          Je me pince !
          L’UE qui favorise le capital à tout va n’est pas capitaliste ?
          L’UE qui favorise voire promeut l’évasion fiscale n’est pas capitaliste ?

          Eric c’est sérieux de garder aux mots leur sens, où alors parler ne peut plus transmettre de pensée mais du bruit (au sens absence d’information, de signal).

            +0

          Alerter
          • Eric // 31.03.2020 à 04h01

            Voir ma réponse à mloriot ci-dessus. Elle n’est pas capitaliste au sens qu’elle est ultralibérale c’est à dire pour moi un capitalisme agressif méchant pervers qui utilise aussi le socialisme de façon illusoire sertes mais en se présentant comme bon pour tous, pour le peuple…

            « c’est sérieux de garder aux mots leur sens, où alors parler ne peut plus transmettre de pensée mais du bruit… » Oui, très sérieux, c’est bien pour cela que je m’attache à faire la différence entre capitalisme et ultralibéralisme qui pour moi sont très différents. Une grave erreur étant justement de les confondre.
            L’UE qui favorise l’individualisme à tout va est ultralibérale, néolibérale, mondialiste.
            L’UE qui favorise voire promeut l’évasion fiscale est ultralibérale, néolibérale, mondialiste. Beaucoup de capitaliste au sens liberté d’entreprendre ne peuvent pas faire de « l’optimisation fiscale » et beaucoup ne veulent pas en faire et trouve tout à fait normal de participer à l’effort commun… Ce sont principalement les industrie financières et leurs filiales (et quelques individus) qui peuvent (il faut les moyens) et pratiquent l’évasion fiscale…

              +0

            Alerter
      • Philippe, le Belge // 28.03.2020 à 15h29

         » Tout est sacrifié pour le profit des capitalistes »
        Pour le profit d’un nombre de plus en plus restreint de capitalistes! Comme l’a bien expliqué E.Todt récemment, les « losers » qui s’ignorent sont, eux, de plus en plus nombreux.

          +11

        Alerter
      • Marc Michel Bouchard // 28.03.2020 à 21h03

        Curieusement, le capitalisme d’Exportation en Allemagne industrialisée par rapport à ses voisins du Sud est compatible avec un nombre de décès plus bas. Le capitalisme en Corée du Sud avec une autre approche face au covid s’en tire plutôt bien en termes de décès. Sur le fond des choses sur la longue durée, le capitalisme sacrifie des millions de vies humaines toutefois le capitalisme créé toujours des centres de prospérité et des périphéries pauvres et misérables dans les pays et entre les pays. Il tire sa force le capitalisme d’avoir permis la classe moyenne. Tout est plus compliqué. L’Union Européenne joue aussi son centre et sa périphérie mais se caractérise aussi par une centralisation des pouvoirs catastrophique pour la lutte contre un virus destructeur d’autant que l’ultra-libéralisme de ce pseudo État fait de l’économie et du pouvoir judiciaire les moteurs seuls de l’organisation des sociétés et nations.

          +2

        Alerter
      • Charles // 29.03.2020 à 12h29

        Est-ce qu’un système non-capitaliste est structurellement plus efficace en matière d’investissement et de politique de santé ?
        Pourquoi imputer les difficultés rencontrées dans le cadre d’une épidémie au capitalisme ?

        Les erreurs de gouvernance existent dans toutes les organisations.

          +1

        Alerter
        • vert-de-taire // 30.03.2020 à 08h37

          FAcile :

          Le capitaliste se moque de tout car centré sur l’accumulation privée de biens monnayables, de capital.
          Il IMPOSE aux acteurs de détruire les autres pour survivre au risque de crever.
          LE marché impose la guerre de tous contre tous.
          Le capitalisme fabrique des malades mentaux unaires contraints pour survivre d’écraser les autres.
          Un SYSTÈME donc irresponsable, non régulable par essence.
          Parfait pour les dévastations de tout sans discernement.

            +0

          Alerter
          • Eric // 31.03.2020 à 18h06

            Vous qui parlez à juste titre de « sérieux de garder aux mots leur sens, où alors parler ne peut plus transmettre de pensée… » vous nommez, appelez capitalisme ce qui qui typiquement de l’ultralibéralisme, mondialisme, néolibéralisme:
            – se moque de tout car centré sur l’accumulation de moyens financiers gigantesques entre quelques personnes (j’ajouterai comme outil dans l’objectif de confisquer à terme le pouvoir!)
            – Il IMPOSE aux autres de survivre ou de crever.
            – fabrique des malades mentaux unaires contraints pour survivre d’écraser les autres.
            – Un SYSTÈME pervers, incontrôlable par essence.
            – Parfait pour les dévastations de tout.
            – utilisant abusivement les émotions, la zombification, l’anti-culture, la désinformation et la propagande…
            – la fabrication du consentement (déjà bien avancé!)

            L’objectif est la confiscation du pouvoir, viendra le temps de supprimer l’argent, d’installer la terreur,…
            Quand je vois comment ici certains épiloguent sur le pseudo choix de priorité des uns ou des autres pour les ventilateurs alors que la question ne devrait même pas se poser ni nous effleurer puisque si nous sommes dans cette situation c’est uniquement pour des raisons parfaitement maitrisables… je me dis que l’heure est grave. D’autant plus inexcusables que dans l’histoire récente il y eu des cas autrement plus grave où l’on avait pas les moyens que l’on a aujourd’hui… Imaginez la peste noire de 1720 avec une létalité de 90% aujourd’hui!!!

              +0

            Alerter
    • LibEgaFra // 28.03.2020 à 09h24

      Si l’épidémie n’est pas fatale à l’union européenne, ce sera la preuve que cette dernière est une véritable dictature supranationale. Forte vec les faibles, faible avec les forts.

        +44

      Alerter
      • Pastounak // 28.03.2020 à 13h22

        Si l’épidémie n’est pas fatale à l’U.E, cela voudra dire, que les citoyens de chaque pays n’ont pas pris assez de coups dans la tronche pour se réveiller de l’hypnose libéral-libertaire, et que la dictature d’un minorité d’abr**** couplée à celle d’une bande de requin, forme l’ordre qui règne sur une bonne partie de l’occident. On peut parler sans exagérer d’une mafia. Sans conscience individuelle développée, pas de conscience collective.

          +20

        Alerter
    • Chris // 28.03.2020 à 12h16

      L’UE : 40 ans d’euthanasie active du citoyen au profit du consommateur de bimbreloques et quincailleries produites par l’oligarchie qui s’enrichit, le distrait et l’endort avec pain et jeux des médias et numérique…

        +4

      Alerter
    • TORQUEMADA ! // 30.03.2020 à 17h46

      Toujours et encore, un classique d’hier, une évidence pour demain.

      On n’oubliera pas…
      https://twitter.com/hashtag/OnOublieraPas?src=hash

      https://www.youtube.com/watch?v=2-hfJGpCoBU

        +0

      Alerter
    • Eric // 01.04.2020 à 00h53

      Le mondialisme ne concerne pas que l’occident et l’ue mais aussi la Russie est menacée:

       » En cela, Michoustine et Sobianine suivent parfaitement le mouvement globaliste et préparent le scénario annoncé à l’occasion de la réunion virtuelle du G20 par Gordon Brown, l’ancien Premier ministre britannique. Celui-ci a eu la gentillesse de bien vouloir enfin nous expliquer à quoi rime toute cette tragi-comédie:

      « Gordon Brown has urged world leaders to create a temporary form of global government to tackle the twin medical and economic crises caused by the Covid-19 pandemic. »

      Selon lui, pour régler la crise dite sanitaire, les Etats sont conduits à prendre des mesures qui provoquent une crise économique et donc sociale sans précédent. La situation devient telle, qu’il faut mettre en place un système de gouvernance globalisée pour y faire face. C’est, pour lui, la seule solution.

      Ainsi, la crise qui vient du monde global, doit dans un raisonnement d’une absurdité totale, conduire à l’avènement définitif de ce monde global… »

        +0

      Alerter
  • calal // 28.03.2020 à 08h02

    JE me souviens d’une serie de science fiction dans les annees 70-80 appelee l’age de cristal. Dans le scenario,les humains passé l’age de 30 ans etaient condamnes a mort et passes au « carroussel ».

    Je crois de plus en plus que le systeme met une date de peremption sur la vie des etres humains « normaux ». Dans un film de science fiction recent,les gens avaient egalement un temps de vie limité a vivre symbolise par un compteur attaché a leur poignet. Passe un delai assigné a tous,il fallait payer pour empecher le compteur de relacher un poison fulgurant dans l’organisme et donc payer pour du temps de vie supplementaire.

    Petit a petit,1984 passe du statut de roman a celui de mode d’emploi…

    ps: d’abord la vie intrauterine n’est plus sacree,puis la vie des vieux,puis la vie des palestiniens.On sait ce qui nous attend…

      +39

    Alerter
    • Jean-Louis CAMELIO // 28.03.2020 à 08h35

      Je trouve cela normal. Il n’y a pas assez d’appareils, il faut sauver les jeunes en priorité.

      Je vais avoir 70 ans fin août ma vie est déjà derrière, si je suis infecté et qu’un jeune est infecté et que nous avons besoin tous les deux d’un appareil respiratoire, je lui le laisse.

      Ce n’est pas de la générosité c’est seulement du bon sens.

        +19

      Alerter
      • Fritz // 28.03.2020 à 09h59

        Vous retrouvez le propos d’Yves Montand, le jour de sa mort : « J’ai 70 ans, si je dois partir, je préfère partir moi plutôt qu’un jeune, j’ai eu une vie tellement formidable que je ne regretterai pas de partir », a-t-il confié au pompier qui l’évacuait.

          +4

        Alerter
        • Chris // 28.03.2020 à 12h11

          Je partage totalement l’avis de Montand. Partir tôt après une vie faite de hauts et de bas, passionnément curieuse du monde, de la nature et des gens, ne m’impressionne pas plus que cela. J’ai rempli la coupe.
          J’y mets cependant un bémol : pas dans la souffrance physique tel qu’étouffements ou douleurs insupportables.
          Par ailleurs, je ne suis pas pressée… je prends donc mes précautions vis-à-vis d’un Covid19 sans pour autant tourner à la compulsion, ne voulant pas gâcher ma qualité de vie.

          Je remarque qu’un autre « Chris » commente sur les Crises…

            +2

          Alerter
          • LBSSO // 28.03.2020 à 17h06

            @Chris,
            Imaginez un malade intubé ,à qui on supprime une molécule qui lui permet de s’accomoder d’un respirateur artificiel , en raison d’un manque de disponibilité de celle-ci.Pourtant elle lui permet d « être confortable » comme disent les médecins.
            Imaginez que ce malade n est pas infecté par le virus mais qu il a d autres pathologies qui nécessitent une intubation.
            Imaginez que les médicaments qu il devait recevoir profitent à des patients infectés et intubés eux aussi.
            N imaginez pas @Chris, c est ce qui se passe à cette seconde.Ce sont les choix qui se posent aux soignants.Ce patient à cette seconde n’ est pas « inconfortable » .Il souffre.On surveille un peu plus sa sédation.Et là encore on a pas toujours le produit adapté….

              +2

            Alerter
        • fib // 30.03.2020 à 23h53

          En Belgique, des jeunes petits cons n’ont pas respecté le confinement en organisant plusieurs lockdown et sont tombé malade. Accepteriez-vous de donner votre vie pour ce genre d’individus?

            +0

          Alerter
      • chris // 28.03.2020 à 11h39

        On peut trouver toute la vie normale!
        On nous demande de travailler jusqu’à 64 an voir plus, mais on ne nous sauve pas au-dessus de 60 ans.
        Paradoxalement, la réflexion pour le travail n’est pas la même.
        Il faut faire travailler les gens encore plus vieux , alors que des jeunes au chômage jusqu’à 30 ans, c’est pas aussi prioritaire de s’arrêter de travailler pour leurs offrir des emploies libres et souvent les plus intéressants, et aussi de les former.
        Je suis prêt à échanger ma vie, mais pas mon travail? Quelle société on offre à nos enfants.

          +19

        Alerter
      • calal // 28.03.2020 à 13h31

        ne soyez pas naif… Un vieux riche avec des connections aura un respirateur et des medicaments…vous vous etes fongible…

          +16

        Alerter
      • Andrée Michelucci // 28.03.2020 à 15h11

        Moi de meme
        Mais avec une solution létale et sans souffrance

          +0

        Alerter
      • Philippe, le Belge // 28.03.2020 à 15h35

        C’est peut-être normal qu’une fois arrivé à ce point là on choisisse de sauver le jeune plutôt que l’ancien (quoi qu’on pourrait choisir le brave type aux dépends du salaud) mais ce n’est pas pour autant normal qu’on doive en arriver à ce point!

          +10

        Alerter
        • fib // 30.03.2020 à 23h55

          Alors, vous trouveriez normale de sauver un jeune qui a fait la fiesta durant le lockdown contre un « vieux » de 60 ans qui a respecté le confinement? Désolé…mais pas moi

            +0

          Alerter
          • Philippe, le belge // 31.03.2020 à 15h04

            il me semble que vous essayez de me faire dire le contraire de ce que je dis. Le cas que vous énoncez pourrait assez bien se retrouver dans mes parenthèses!
            Ceci dit, on peut encore aller plus loin et prouver ainsi le VRAI SENS DE MES PROPOS, à savoir qu’on ne devrait pas arriver à devoir choisir, en disant qu’il serait peut-être mieux de choisir un jeune plutôt irresponsable, comme le sont nombre de jeunes dont c’est finalement l’un des apanages, mais au final brave type qu’un « vieux » de plus de 60 ans qui a certes respecté le confinement mais qui aurait été une vraie pourriture toute sa vie (en plus d’avoir été irresponsable lorsqu’il était jeune bien entendu).

              +0

            Alerter
      • Philou // 28.03.2020 à 17h02

        mmm….le bon sens, c’est d’abord de se révolter de tout son être de devoir tomber dans cette situation, d’un système hospitalier dégradé, malgré le poids énorme de la fiscalité en France… ensuite, en pratique, on va décider de ne pas intuber un patient encore robuste de 75 ans (60 ans en Italie !), merveilleux artiste ou haut fonctionnaire efficace et intègre (si peu !) au profit d’un d’jeun qui a fait une teuf de dingue dans sa téci ? …mais oui, bien sûr, que ce choix-là va se poser !

          +9

        Alerter
      • Yanka // 29.03.2020 à 05h20

        J’aimerais savoir en quoi la vie d’un jeune est plus importante que celle d’un vieux. Entre mon père et mon fils, je sacrifie mon fils. Le premier est un livre, l’autre un cahier vierge.

        Sinon, fondamentalement, on ne devrait jamais à avoir faire ce choix. Une vie vaut une vie. Curieux, ce goût pour l’eugénisme qui surgit soudain dans le débat, sans que personne lève un sourcil…

          +8

        Alerter
      • vert-de-taire // 30.03.2020 à 08h44

        Ouaip assez d »accord mais 70 ans aujourd’hui
        c’est pas vieux, on a une activité extraordinaire
        quand on garde tête et jambes.
        Ce qui compte c’est son état et sa volonté et rien d’autre.
        Ou alors nous ne sommes plus que des utilitaires, des machines, des bêtes de somme.
        Accepter l’utilitaire c’est se rendre l’esclave de qqchose ou qqun.
        Pas humain ça.

        La limite des 60 ans en ITALIE
        est atroce !

          +1

        Alerter
    • Marc Michel Bouchard // 28.03.2020 à 21h15

      On attaque en premier les marginalisés avant cette épidémie. Avec le sourire, le concept et pratique d’aide à mourir médical avec et sans guillemets devrait s’ouvrir au Canada aux personnes atteintes de troubles mentaux dont l’ouverture aux bipolaires si certains d’entre eux veulent mettre fin à leurs jours. En Europe, par néolibéralisme d’État comme dit Todd et manque de lits et de respirateurs l’eugénisme est appliqué.

        +1

      Alerter
    • Azuki // 29.03.2020 à 03h23

      Dans cette fiction, ils finissent par découvrir que ceux qui dirigent la citée-bulle sont très vieux eux… di ça ne rappelle rien qui pue avec les transhumanistes qui rêvent de vie éternelle… pour eux-même, et dans la moindre mesure le monde des dirigeants qui n’ont clairement pas les mêmes rêgles pour eux-même que pour ceux qu’ils dirigent..

        +2

      Alerter
  • Anouchka // 28.03.2020 à 08h36

    J’ai toujours entendu que le triage c’était sensé être une caractéristique des camps de la seconde guerre mondiale.
    C’est faux manifestement. Le triage est une caractéristique de la médecine occidentale moderne (qui faisait florès d’ailleurs dans lesdits camps)

      +30

    Alerter
    • Bouddha Vert // 28.03.2020 à 11h17

      C’est simplement le propre de toute civilisation ou culture qui se trouve confrontée au choix, inutile de se battre la coulpe, inutile également de tomber dans le sempiternelle point godwin pour justifier ses aprioris.

        +9

      Alerter
      • Anouchka // 28.03.2020 à 12h22

        Heu… Il me semble que dans certaines civilisations les médecins sont là pour régler les problèmes de santé de leur peuple et non pas pour décider de qui a le droit de vivre ou non… a-priori ce choix devrait résulter au mieux d’un processus démocratique et au pire être laissé à «Dieu».
        Le « bio-pouvoir » que dénonçait Foucau*t est plus implacable que jamais. Votre commentaire montre que la plupart des gens s’y soumettent la bouche en cœur. Et après ils diront « on ne savait pas ».

          +10

        Alerter
        • Amsterdammer // 28.03.2020 à 16h04

          C’est grotesque, votre accusation.

          Vous êtes medecin, vous avez un patient de 65 ans et un de 35 ans et un seul appereil respiratoire.

          Vous faites quoi, si vous ne voulez pas choisir?

            +4

          Alerter
          • Anouchka // 28.03.2020 à 17h10

            Ben non justement, c’est précisément ce qui me révolte dans cette règle totalement anti-scientifique des 60 ans. A 35 ans, si vous avez une hygiène de vie déplorable (ou un mauvais terrain) vous pouvez être en bien moins bonne santé qu’a 60 ans.
            Fixer la barre à 60 ans n’a de sens que si on considère les statistiques comme étant parole d’evangile. La gouvernance par les nombres…
            C’est contraire non seulement aux règles de l’éthique médicale qui doit considérer chaque patient pour lui-même et non pas comme un numéro dans une masse. Mais c’est surtout stupide d’un point de vue scientifique.

            La comparaison avec le médecin sur le champ de bataille dit bien ce qu’elle veut dire: dans l’armée le soldat n’existe pas en tant que tel; Il est du matériel au même titre que les mitrailleuses ou les chars ; Comme eux il peut être consommé; il ne compte pas, seul le groupe compte.
            Désolée, mais un corps médical qui applique cette philosophie, moi, je ne trouve pas ça normal.

              +11

            Alerter
            • Azuki // 29.03.2020 à 03h31

              Les médecins précisément ne sont pas des Dieux, et quand ils ne peuvent pas les guérir, il ne tuent pas les patients : C’est la maladie (ou leur blessures, ou leur âge) qui les tuent, pas les médecins.

              C’est quoi cette perversion des faits que vous essayez de faire passer ? Et en l’occurence si des médecins laissent des gens de plus de 60 ans mourrir alors que la médecine serait capable de les soigner, vous êtes des ordures et des crétins profonds de vous en prendre au médecin aors que la responsabilité directe de cette situation se situe complètement ailleurs !

              Un proverbe chinois dit que lorsque vous frappez un chien avec un bâton, le chien attaque le bâton, ça semble être vrai, vous êtes comme des chiens. Ressaisissez-vous !

                +3

              Alerter
            • Anouchka // 29.03.2020 à 09h25

              Azuki , j’espère que vous avez compris que je n’attaque pas les médecins du quotidien, qui sont la plupart du temps des gens mus par des valeurs humanistes et qui ont choisi ce métier la plupart du temps par empathie pour la misère humaine.

              Ce sons les directives de l’OMS (que les médecins italiens et français appliquent) en cas de pandémie qui sont à l’origine de mon indignation.

                +0

              Alerter
            • Anouchka // 29.03.2020 à 13h32

              @Azuki: « c’est la maladie qui tue le patient, pas le médecin ».
              La n’est pas du tout la question. Mettons de côté le sujet des traitements qui dans certains cas peuvent aggraver l’état du malade et partant les tuer, même si c’est aussi une réalité.
              La question est celle de la fixation des critères de la sélection (car bien évidemment je ne remet pas en cause que la situation peut imposer de faire des choix).
              QUI a le droit de fixer ces critères ? Les experts du bio-pouvoir ?
              En pratique, c’est ce qui se passe aujourd’hui (les médecins sur le terrain ne font qu’appliquer ce que de « plus spécialistes qu’eux » leur «recommandent«  de faire.

                +0

              Alerter
        • Marc Michel Bouchard // 28.03.2020 à 21h36

          Formule choc de Foucault sur le Bio-Pouvoir. -Faire vivre et laisser mourir-. Études faites en 1974-1977! Le nazisme avait il est vrai semé également le germe destructeur idéologique en n’oubliant pas la préparation idéologique de l’eugénisme pendant tout le 19ème siècle dans l’Europe libérale du progrès. On pourrait se rendre très loin dans la constitution de cette production idéologique toxique jusque dans les notions religieuses de grâce et surtout autour de l’élection divine, de l’idée des élus de Dieu, de ceux qui sont élus par rapport à ceux qui ne le sont pas jusqu’à l’idée libérale de la réussite individuelle. Encore que sur ces sujets on s’approche de la transgression et des tabous on n’aime pas qu’on pense ce qui est impensable socialement.

            +1

          Alerter
        • Alfred // 28.03.2020 à 23h17

          Je partage l’avis d’Amsterdamer.
          Votre point de vue est très théorique. En pratique des choix sont toujours fait. Je suis d’accord avec vous pour refuser le principe et me révolter mais votre position ne fait qu’ajouter de la violence à ce que subissent déjà les soignants. Ils ont ces choix à faire concrètement. Et ces choix sont faits régulièrement dans toutes les crises humanitaires. C’est déjà assez violent comme cela. Ce n’est pas la peine d’en rajouter.

            +3

          Alerter
          • Anouchka // 29.03.2020 à 09h39

            La violence faite aux soignants est la même que celle faite au soldats en tant de guerre (rappelez-vous par exemple le Chemin des dames). Les soldats sont des types admirables que la guerre fait souffrir. L’armée est une institution indispensable à la survie de la nation.
            Néanmoins je vous renvoie à mon commentaire de ce matin en réponse à Azuki : les médecins, dans un cas pareil appliquent des directives (surtout à l’hôpital!), des « recommandations » et ne sont pas en mesure de juger de leur bien fondé. Ça fait mal à l’ego, mais c’est comme ça.
            L’affaire Raoult est tout à fait emblématique de cet état de fait.

            Je l’ai testé récemment sur moi en médecine de ville. Et mon médecin est un type formidable pour qui j’ai beaucoup de respect.

              +0

            Alerter
      • Philou // 28.03.2020 à 17h08

        …oh, quelle compassion… « Bouddha » vert !
        Je note que la Chine – horrible dictature, bien sûr – a mis des moyens sanitaires fabuleux (montage des 2 hôpitaux-dragons de 1000 places chacun plus 72 autres moins importants) pour éradiquer le Covid-19 au prix d’un nombre infime de morts (moins de 4000, allez même 8000 si vous voulez, même 16 000 si vous me dites, « les chiffres chinois, gnagna… », INFIME au regard de sa prodigieuse population).
        Je note aussi – mais c’est de l’horrible propagande chinoise bien sûr – qu’une mamie de 98 ans, intubée pendant des semaines, est sortie sur ses jambes de l’hôpital applaudie par tout le personnel…
        Ignoble, toute cette propagande, s’pas ? …ils n’ont évidemment pas nos valeurs, que vous voulez bien nous rappeler, merci…

          +17

        Alerter
        • Bouddha Vert // 28.03.2020 à 23h31

          Je note simplement que face à une limite il est inutile d’avoir des pudeurs de violette ou des indignations de précieuses ridicules.
          Quand on a pas ce qu’il faut pour agir il faut choisir… mais vous pouvez, évidemment crier à hue et à dia que c’est un scandale, injuste, cruel… c’est juste la vie, mais soyez sans colère, à la fin… il y a le paradis, vous serez sauvé et moi occis.

            +1

          Alerter
    • Anouchka // 28.03.2020 à 13h36

      J’ai visité Auschwitz ainsi que d’autre camps. Vous êtes capable de vous imaginer j’espère que à l’époque ça avait sans doute une autre gueule que maintenant…
      Renseignez vous sur le pedigree des médecins qui officiaient là-bas, ainsi que sur ceux qui ont encadré l’opération T4… Que des grands professeurs… Et l’Allemagne était à la pointe de la médecine de son temps. Mais ce n’était pas difficile, l’ensemble de la profession en Allemagne était nazie; c’était encore plus massif que chez les juristes. Ce n’est pas moi qui l’affirme mais J. chapoutot ( pas le temps de vous chercher une conférence où il explique ça, mais vous trouverez facilement par vous-même)

        +7

      Alerter
    • Anouchka // 28.03.2020 à 13h47

      J’ajouterai même que C. Ingrao a bien monté qu’une des raisons pour lesquelles la Wehrmacht a si facilement participé à la Shoah (Et au massacre des populations locales) à l’est est la terreur que les Allemands avaient des infections (notamment le typhus dont les juifs étaient réputés, selon les nazis, être des porteurs sains). C’est notamment ce qui peut expliquer la pratique systématique de l’incendie de population a l’intérieur de granges qui sinon ne s’explique pas vraiment. Les soldats étaient terrifiés (parce que c’est ce que martelait la propagande) par le risque de contagion par maladie infectieuse

        +4

      Alerter
    • tepavac // 28.03.2020 à 15h46

      Ce qui laisse rêveur, c’est de constater les commentaires de ceux qui veulent nous faire oublier l’origine et la raison de cette situation.

      Il a fallut deux jours à des quidams pour créer des protections sur leur propres deniers et dans des appartes, et certains du haut de leur imposture veulent nous faire croire que depuis deux mois, ceux qui ont en charge la sureté de la nation n’ont pas été capables de réquisitionner une usine, des ouvriers et créer des masques en tissus ?

      Ce n’est même plus du niveau du trollage mais de la traitrise.

        +14

      Alerter
      • tepavac // 28.03.2020 à 17h50

        illustration de ce que de simples personnes font;

        https://www.youtube.com/watch?v=JHQblBG5wMk

        Pour faire face à la pénurie de gel hydroalcoolique, Fabien Bruno, le patron d’une pharmacie du VIe arrondissement de la capitale a mis en place une fabrique de gel hydroalcoolique en plein air. .

          +7

        Alerter
  • catherine // 28.03.2020 à 08h45

    Il y a de plus en plus de voix sur les plateaux qui s’inquiètent du sort qui est fait aux personnes âgées dans cette période.
    L’isolement, la séparation, l’inquiétude, le chagrin,la peur de mourir, la peur que les personnes chères meurent, l’absence de nouvelle, de contact physique altèrent les capacités mentales, cognitives et finalement physiques.
    Avant hier c’était un psychiatre qui alertait sut tout ceci et qui témoignait pour sa propre mère en maison de retraite dont il constatait, dans ses contacts téléphoniques sa dégradation rapide.
    Ce matin c’était un professeur membre de l’académie de médecine (je n’ai pas retenu son nom ) qui sur la 2 évoquait gravement cet effet du confinement en parlant d’un syndrome de glissement qui pouvait disait-il, tuer.
    Cela doit faire réfléchir compte tenu de la part énorme des personnes âgées dans le taux de mortalité.
    Il faudra enquêter à posteriori, recueillir les témoignages et les observations du personnel de ces établissement et en tirer des enseignements.

      +15

    Alerter
    • Anonymous // 28.03.2020 à 09h00

      Ceux/celles qui on travailler toutes leurs vies … des innocents vous en faites quoi bande de grosses merdes je vise toutes les personnes responsables de ce coup d’état encore monté de toutes pièces que diable vous maudissent, je vous promets qu’un jour vous aurez la monnaie de votre pièce si vous croyez en vivre bien !

      Un jour seuls les bonnes personnes resteront sur cette terre !

        +6

      Alerter
  • François Lacoste // 28.03.2020 à 08h58

    Sur les champs de bataille de tous temps le chirurgien commence par faire un tri des blesses. Rien d’anormal à cela, on sauve qui peut l’être au vu de l’art médicale à cet instant, abandonnant les mourants à leur Dieu s’il en ont un.
    C’est par contre une acte d’une brutalité insoutenable et inadmissible pour n’importe qui en temps normal et de paix dans un pays riche et capable en principe, de soigner tous le monde.
    D’autant plus que dans d’autre pays il n’a pas été nécessaire de procéder ainsi, dans des conditions et pour des causes identiques.

    Une pensée pour les gazaouis qui n’auront probablement pas le plaisirs de recevoir l’aide de ce médecin israélien.

      +32

    Alerter
    • Fritz // 28.03.2020 à 09h02

      Les habitants de Gaza ont une certaine expérience du confinement (litote).

        +16

      Alerter
    • Jeanne L // 28.03.2020 à 09h13

      On n’est pas sur un champ de bataille, on est dans la gabegie criminelle, d’un système politique, économique qui s’écroule, sans avoir rien prévu, qui a raisonné uniquement en termes de profits et d’accaparation.

        +29

      Alerter
      • tepavac // 28.03.2020 à 15h56

         » sans avoir rien prévu »

        Chère Jeanne, malheureusement plus le temps passe et plus nous découvrons avec horreur que tout ceci est loin d’être une surprise pour ceux qui ont en charge les fonctions pour lesquelles ils se sont battu.
        Et oui, ils ne raisonnent et n’agissent que dans les buts de leur profit personnel.

        Bon courage et meilleures pensées.

          +8

        Alerter
    • Anouchka // 28.03.2020 à 09h33

      Le principe du tri pour pouvoir sauver le plus grand nombre de gens est effectivement une recommandation de l’OMS en cas de pandémie comme la nôtre. L’Italie ne fait qu’appliquer les recommandations.

        +3

      Alerter
      • Philippe T. // 28.03.2020 à 11h33

        Bonjour,
        Le tri est inévitable quand les moyens de sauver sont insuffisants.
        Mais qui décide des critères du tri?
        Le principe du tri par âge est arbitraire et injuste, mais le principe de justice distributive l’est par nature.
        Alors doit on laisser le choix des critères de tri aux soignants, ou est-ce la responsabilité du politique?

        Et surtout souhaitons ne pas en arriver là en France.

          +3

        Alerter
        • Anouchka // 28.03.2020 à 12h25

          Laisser la responsabilité du tri aux médecins comme nous le faisons actuellement témoigne du fait que la techno-science et l’idolatrie des statistiques (la gouvernance par les nombres) ont pris le pouvoir. Et personne ne semble en mesure de leur opposer un modèle alternatif

            +3

          Alerter
          • tepavac // 28.03.2020 à 16h04

             » Et personne ne semble en mesure de leur opposer un modèle alternatif »

            Bah si, les états « parias »

            Rappelez-vous le film 2012, la fin du monde où tous les pays coopèrent pour sauver l’humanité avec comme toujours le héros de la world compagnie comme modèle à suivre. et ce n’est pas le seul imposteur de la propagande, il y en a toute une litanie dans le même genre qui manipulent les jeunes esprits, alors voilà maintenant le réel drame mondiale et les seuls à réellement coopérer dans l’entraide, c’est les parias….

              +5

            Alerter
          • tepavac // 28.03.2020 à 17h26

            En parlant de sélection, certains le font avec l’age, et d’autres avec l’argent..

            « En Californie, un jeune de 17 ans, atteint du coronavirus, est décédé après qu’un centre de soins lui a refusé un traitement faute d’assurance maladie. C’est le premier adolescent à succomber au virus aux États-Unis »

              +8

            Alerter
        • Philou // 28.03.2020 à 17h16

          C’est fait ! On n’intube plus dans le Grand-Est au-dessus de 75 ans, c’est le « consensus » local…(interview d’un soignant sur CNews ce jour)… naturellement, pas de trace écrite (tiens, ça me rappelle quelque chose)… en Italie du Nord, ce serait… 60 ans !

            +4

          Alerter
          • Marc Michel Bouchard // 28.03.2020 à 22h06

            Les petits enfants privés de leurs grands parents. Dommage collatéral du néolibéralisme!

              +2

            Alerter
      • Anouchka // 28.03.2020 à 12h26

        Non relisez mes commentaires, il n’y a aucune contradiction.
        Notre société a divinisé la science et lui donne le droit (et surtout la responsabilité) de choisir ceux à qui on va donner une chance supplémentaire de continuer leur vie.
        Mais le problème n’est même pas tellement celui-là en réalité (il y a des «divinités » plus dangereuses que la science). Le problème est surtout que nous ne voyons pas que notre science n’est plus purement scientifique mais est devenue une techno-science dominée par des relations de pouvoir d’essence économique.

          +0

        Alerter
    • J // 28.03.2020 à 13h33

      Beaucoup de Gazaouis se sont fait soigner en Israël au fil du temps. Un jour, une femme y est allée avec une bombe qu’elle comptait faire exploser au bloc opératoire.

        +3

      Alerter
    • Linda // 29.03.2020 à 20h32

      En réponse de leurs rockets et de leurs actes terroristes ?
      Les israéliens doivent les aider? Eux qui prient pour la fin de l état d Israël ?

        +0

      Alerter
  • Jeanne L // 28.03.2020 à 09h09

    60 ans, mais on ne peut plus prendre sa retraite à temps plein qu’à 67 ans ?
    Ils n’ont pas entendu parler d’âge pivot, ces médecins?
    Ils ne savent pas que l’on est moins vieux qu’avant dorénavant au même âge ?

    On nous aurait trompés, laissés sans aide, sans masque, sans respirateurs, sans gel, sans charlotte,sans sur-chaussures, sans blouses jetables, sans nourriture répartie en confinement, sans tests .
    Les vieux sont si jeunes …

    Heureusement que notre industrie va pouvoir produire tout cela en permettant à des travailleurs protégés de travailler sur des chaînes de production modifiées, par exemple notre industrie d’électroménager comme Brandt, Moulinex, Seb pourra faire des respirateurs, les industries textiles par exemple de la lingerie pourront faire des masques avec les machines à coudre à peine transformées grâce à des travailleurs protégés au maximum pour leurs déplacements et leur poste sur les chaînes ,etc…

    Mais tout cela c’est retour vers le futur, sauvons les banques, faisons marcher la planche à billets.
    Vieille marxiste, je me dis que la valeur produite ne provient que du travail humain, quand il n’y a plus que de la spéculation à tous les sens (financiers et hypothèses farfelues ne reposant que sur du vide, échanges léonins comme les contrats) on est mal barrés…

      +35

    Alerter
    • Badland77 // 28.03.2020 à 09h37

      ´… industrie d’électroménager comme Brandt, Moulinex, Seb pourra faire des respirateurs, les industries textiles par exemple de la lingerie pourront faire des masques avec les machines à coudre à peine transformées…’
      Quelle industrie, électroménager, textile, tout cela est fabriqué en chine…

        +4

      Alerter
      • Jeanne L // 28.03.2020 à 13h54

        Je crois que vous n’avez pas saisi ce que je voulais être de l’humour (noir), car j’ai connu le temps où cela existait ,j’ai suivi la lutte des travailleurs de ces entreprises pour leur outil de travail, ces gouvernements, ce système sont criminels.Aucune envie d’union sacrée: mais la lutte contre la maladie, avec en vue la lutte contre cette situation où les histrions se prennent pour des chefs de guerre.

          +7

        Alerter
      • Leterrible // 28.03.2020 à 15h10

        ….  »  »  » tout cela est fabriqué en chine…  »  »  »

        Pas tout…. mais quand on a encore…. »on » laisse tomber….

        https://www.marianne.net/economie/appels-nationaliser-l-usine-de-luxfer-nous-pourrions-securiser-l-approvisionnement-des

          +3

        Alerter
  • Chris // 28.03.2020 à 11h57

    New York durement affecté par le Corona a pris la même décision. Ne sont pris en charge que les infectés ayant une chance de s’en sortir. La ville install des tentes réfrigérées dans les quartiers les plus touchés avec l’aide de l’armée.
    C’est sauve-qui peut et dieu pour tous…

      +1

    Alerter
  • Séraphim // 28.03.2020 à 12h14

    Un monde odieux. En Chine, à Wuhan, on a montré de très nombreux cas de grands vieillards atteints du Coronavirus traités et guéris. Dont un vieil homme de 98 ans et une femme de…103 ans! Le soulagement et le bonheur de sa famille et de ses proches quand elle est sortie de l’hôpital ; un truc incompréhensible aux occidentaux qui veulent bien râler pour la tranche 60-70, mais trouveraient tous excessif d’oxygéner une femme de 103 ans. Une « culture » occidentale repoussante.

      +16

    Alerter
    • Philippe, le Belge // 28.03.2020 à 16h01

      En parlant de propagande sélective, la votre n’est pas mal non plus.
      Comparer la situation de l’espérance de vie moyenne de la Chine avec celle de pays ayant des PIB par habitant 3.5 à 4.5x plus élevés n’a aucun sens alors que la relation entre les deux indices est avéré.
      Par exemple pour un PIB similaire, on a: Chine 76.1 ans, Turquie 75.8, Mexique 76.7, Brésil 75, Liban 74.9 et Bulgarie 80, cette dernière bénéficiant probablement de son intégration européenne et de son passé socialiste.

      Oublier que, malgré sa puissance actuelle, la Chine est toujours en voie de développement est symptomatique d’une analyse non marxiste…

        +6

      Alerter
      • tepavac // 28.03.2020 à 16h12

        Elle est surtout symptomatique de la collaboration avec un modèle d’organisation social qui montre à la face du monde entier sa vrai nature.

          +2

        Alerter
      • Philippe, le Belge // 28.03.2020 à 22h02

        Apparemment donc le PIB par habitant n’évoque rien chez vous, il est donc normal que vous ne compreniez pas que vos chiffres, aussi chiffres qu’ils puissent être (les miens en sont aussi d’ailleurs), ne prouvent rien.
        En prenant un exemple un peu plus radical, il est pourtant bien simple de comprendre qu’il est plus compliqué d’avoir une bonne qualité sanitaire, et en conséquence une meilleure espérance de vie, dans un pays qui n’a pas les moyen d’offrir un système d’égouttage, ou de ramassage des ordures, efficace à toute sa population (comme dans beaucoup de pays d’Afrique par exemple) que dans un pays où ceux-ci sont généralisés! Comparer les deux n’a donc aucun sens, si ce n’est la propagande!
        Quant au problème pour les Chinois de l’éventuelle, et souhaitable, relocalisation de certaines industries vers l’occident, il faut voir d’une part si celui-ci en aura les moyens et l’envie (faute de révolution socio-économique, ce sera toujours le profit immédiat et maximum qui règnera), d’autre part si ça dérangera vraiment les chinois dont l’objectif est de toute façon à court/moyen terme de se tourner vers son marché intérieur.

        Enfin, la question n’est pas de savoir si les milliardaires chinois sont marxistes mais si les dirigeant politiques du pays le sont. Même si j’ai un à priori positif, la question reste toutefois ouverte.

          +1

        Alerter
  • Dubreuil // 28.03.2020 à 12h15

    nous avons juste 11 jours de retard sur les italiens. Dans 11 jours nous en serons là, cela veut dire que autour de 2000 des patients de plus de 60 ans actuellement sous respiration artificielle seront débranchés (si ce n’est avant faute de médicaments pour maintenir en coma artificiel/anti douleurs) …
    On ne leur demandera pas leur avis évidemment.
    On pourrait en déduire qu’on pourrait se passer de leur avis et leur administrer immédiatement le protocole appliqué par le docteur raoult (sauf contre indication médicale). Ca fera pour le coup un échantillon notable. Le risque pour eux est vital, dans 10 jours ils seront débranchés.

      +5

    Alerter
    • Catalina // 28.03.2020 à 12h50

      c’est marrant de commenter sur un article qui n’apporte aucune preuve serai-ce le ressenti de ce médecin israélien…..

        +2

      Alerter
    • J // 28.03.2020 à 12h55

      Le protocole du Dr Raoult ne vaut plus rien, de l’avis même de ses concepteurs, quand on arrive au stade terminal. Il doit être appliqué dès que la positivité est connue.

        +7

      Alerter
      • tepavac // 28.03.2020 à 16h15

        Oui mais pour cela encore faut-il dépister !

        Or, le Ministre, le Président, etc, disent que c’est inutile.

        Alors ….

          +2

        Alerter
    • Philippe, le Belge // 28.03.2020 à 16h09

      Malgré la bonne évolution des courbes statistiques italiennes actuellement, et la mauvaise humeur habituelle des français (ceci dit sans animosité aucune), la France semble s’en sortir un peu mieux et avec un peu plus de place disponible en soins intensifs que l’Italie, l’addition pourrait donc être un peu moins lourde et les choix un peu moins drastiques.
      Je ne suis pas convaincu qu’on puisse en dire autant chez nous en Belgique.

        +3

      Alerter
      • tepavac // 28.03.2020 à 16h18

        Bah, on juste la chance de ne pas avoir de bases de l’Otan comme l’Italie…

          +2

        Alerter
  • Séraphim // 28.03.2020 à 12h32

    De mieux en mieux! D’abord péter les rotules des ados, maintenant conseiller comment lâcher les vieux, toujours un temps d’avance ces israéliens!

      +7

    Alerter
    • J // 28.03.2020 à 12h38

      Il ne s’agit pas des Israéliens venus aider l’Italie, mais de décision des autorités italiennes.

        +3

      Alerter
  • J // 28.03.2020 à 12h37

    Au passage, on découvre que l’Italie est secourue par Israël (après la Chine, la Russie, Cuba…) mais on n’entend guère parler de secours de l’UE…

      +3

    Alerter
    • tepavac // 28.03.2020 à 16h24

      L’UE ne s’ingère pas dans les affaires sociales, aucun membre de la commission signera un quelconque papier pouvant l’incriminer de sa responsabilité, ils donnent juste des directives, libre au gouvernement de les appliquer ou non. On ne sait jamais un Nuremberg est si vite arrivé…
      Mais chacun sait, faute de les appliquer, il y a sanction, puis les médias pour vous pourrir la vie et à la fin le siège éjectable…

        +1

      Alerter
  • catherine // 28.03.2020 à 13h19

    Et toujours ce décalage énorme :

    Dix fois moins de décès par million d’habitants en Allemagne.

    Il faudrait que l’on nous explique.

    Les crises ?

      +7

    Alerter
    • Macarel // 28.03.2020 à 15h45

      L’UE et l’euro ont avant tout bénéficié à l’Allemagne et aux pays comme les Pays-bas ou la Finlande. La crise sanitaire extraordinaire actuelle agit comme un révélateur de cette réalité, une apocalypse au sens propre du terme : un dévoilement, une révélation.
      La Grèce avait déjà été un révélateur, mais il était plus facile de dire que les « grecs » étaient des gens peu sérieux qui méritaient la punition voulue par Berlin. Aujourd’hui, la punition c’est l’Italie, l’Espagne et la France qui la subissent.
      Et comme il était prévisible, les pays du nord de l’Europe ne veulent absolument pas entendre parler d’euro-bonds pour faire face collectivement aux conséquences économiques de la crise sanitaire actuelle.
      Les peuples des pays « cigales » vont-ils enfin comprendre que l’UE est une construction qui ne les protège pas du tout, que c’est une construction basée sur la « concurrence libre et non faussée », et non sur la « solidarité et l’entraide » ?
      Il vaudrait mieux qu’ils le comprennent et vite, il en va, on le voit aujourd’hui de la vie ou de la mort de leurs concitoyens.
      Cette crise révèle la fracture entre l’Europe du Nord et l’Europe du Sud. L’UE n’y survivra pas, l’euro non plus.

        +4

      Alerter
      • Amsterdammer // 28.03.2020 à 16h37

        Aux Pays-Bas aussi, les gens du commun sont victimes de la dictature austéritaire du Grand Capital. Depuis plus d’une décennie, les services de santé subissent des coupes sombres, et ça se ressentira dans quelques jours, lorsque les hopitaux seront complètement engorgés par l’afflux des malades. En matière de lits de soins intensifs, nous sommes plutôt proche du cas français que du cas teuton. Ici aussi, ça va faire mal.

          +4

        Alerter
    • Bats0 // 29.03.2020 à 00h26

      Beaucoup plus de tests, 2 fois plus de lit dans les services d’urgence, la rigueur allemande, et en plus l’Allemagne a une population vieillissante, et donc, peut-être que leur gouvernement se sent d’autant plus impliqué.

        +2

      Alerter
  • Doriano // 28.03.2020 à 13h29

    Ce n’est absolument pas vrai , c’est faux , je le dis en première ligne ètant que mon fils est médecin anesthésiste et thérapies d’urgence et de réanimation a Verone , mon èpouse est infermière , je peux vous dire que tout ça est faux . les soins sont donnès à tous les patients de 50-60-70 ans et plus .Ce qui pourrait arriver est que les infectés sont de plus en plus, mais nous sommes pret a toute éventualié , avec les hopitaux militaires, la protection civile . ce qui faudra faire attention est le manque de materiel , mais dejà pas mal d’industries se sont équipées pour la production du matériel sanitaire manquant, ètant donné que nous ne pouvons compter que sur nous meme , l’Europe est absente sur tout et pour tout . Mais nous sommes pas encore arriver à decider a qui nous devrons donner les soins .
    Beaucoup de pays disent beaucoup de choses negatives sur les italiens et l’Italie mais nous pouvons regarder tous en face et dans les yeux , ce que pas mal de pays europens ne pourrons pas le faire . UN ITALIEN DU NORD DORIANO MATTIELLO . ps. ce médecin peut également porter plainte ….

      +19

    Alerter
  • Doriano // 28.03.2020 à 13h47

    En Allemagne il y a dix fois moins de morts , mais le compte des asymptomatiques comment ce fait-il ? et ceux qui sont morts sans avoir fait aucun test , sont-ils morts pour arret cardiaque, bronchite , outre chose , ou à cause du virus . Peut-etre si le virus n’aurait pas infecté ces morts (non relevès) seraient-ils encore en vie ? alors tous ces chiffres veulent démontrer que les Italiens sont plus sales et plus faibles des allemands ? , j’en doute très fort .
    Maintenant l Espagne commence a avoir des chiffres très proches de l’Italie , mais ils font les mêmes contrôles de l’Italie.
    Doriano Mattiello

      +7

    Alerter
    • Fritz // 28.03.2020 à 15h13

      Grazie Doriano. Siamo con voi. Siamo tutti Italiani.

        +6

      Alerter
  • domus // 28.03.2020 à 14h04

    tout dépend de ce qu’on comprend : car des patients déjà en phase terminale, pour une autre maladie, et si en plus ils sont atteints du virus, il est clair que compte-tenu de la situation actuelle il y aura à faire des choix. Mais hélas rien de nouveau sous le soleil, c’est déjà largement pratiqué depuis des lustres dans les hopitaux, lorsque des personnes n’ont plus aucun espoir de s’en sortir. ( Info d’une infirmière qui a quitté ce métier depuis longtemps à cause de ça, ne supportant plus l’accélération de la fin ). Triste ce monde.

      +1

    Alerter
  • Vincent P. // 28.03.2020 à 14h12

    Vous avez profité des lois Fillon pour prendre votre retraite ?
    Alors vous n’êtes plus assez rentable pour personne.
    Il y a quelques mois, on aurait pu parier sur votre futur cancer pour faire encore un peu de fric grâce aux traitements qui vous tiendraient de rémission en rechute;
    ensuite, on aurait pu ponctionner votre famille qui aurait soldé l’héritage puis se serait ruinée pour vous payer un EPHAD…
    Mais là, si vous n’êtes pas en parfaite santé et prompts à claquer votre confortable retraite en bagnoles neuves -électriques!- et voyages, ce sera l’équarrissage direct.
    Désolé, ce sont les règles du grand PSE global pour le monde qui vient d’être entamé.
    Dire que certains croient à la chute du Capital ! il est à son summum, au Zénith de sa logique. S’apercevoir aujourd’hui qu’elle a toujours été mortifère, ça vous fait les pieds…devant.

      +7

    Alerter
  • Macarel // 28.03.2020 à 15h03

    Avec un âge de la retraite repoussé à 65 ans, voire 67 ans et un système de santé public détruit par les fanatiques du marché -et donc submergé- qui laisse crever les plus de 60 ans, jackpot pour les capitalistes, plus besoin de payer de retraites. Ca fait baisser le « coût du travail », et ça rend plus « compétitif » !
    Il est vrai que le profit est au centre du système capitaliste et pas l’humain, ni la nature plus généralement.
    Voilà ce qui arrive quand on est gouverné par des banquiers, l’UE est une création de banquiers.
    La triste ironie de l’histoire c’est qu’un banquier comme Macron, a été élu majoritairement par des plus de 60 ans…

      +10

    Alerter
    • Chris // 28.03.2020 à 16h14

      Qui vous dit que ce sont les plus de 60 ans ?
      Autour de moi, j’ai un plébiscite de milléniaux tout émoustillés de faire élire « un des leurs ».
      Leurs parents ont plutôt voté « contre », c’est-à-dire Le Pen.

        +2

      Alerter
      • nulnestpropheteensonpays // 28.03.2020 à 19h35

        et moi ni la peste ni le choléra ! Ca change rien , mais j’aurais du voter le choléra , mais maintenant que Manu a montré la voie , c’est devenu impossible .Il faut se débarrasser et de la peste et du choléra ! Impératif!

          +2

        Alerter
  • Adonf // 28.03.2020 à 16h26

    C’est aussi le cas à l’hôpital de Mulhouse.
    « seuls les patients de moins de 75 ans peuvent être ventilés”. »
    Source : https://www.courrierinternational.com/article/sante-lallemagne-alarmee-par-le-triage-des-patients-dans-les-hopitaux-alsaciens

      +3

    Alerter
  • tepavac // 28.03.2020 à 17h22

    L’UE n’a rien envoyé du tout, ce n’est d’ailleurs ni dans ses status ni dans son rôle, elle s’en est déjà expliqué pour cela avec les Italiens… et c’est pourquoi le gouvernement Italien menace de la quitter.

      +2

    Alerter
  • Surflupin // 28.03.2020 à 18h24

    Je suis extrêmement choqué par cet article. J ai 64 ans si je suis contaminee autant ne pas aller à l hôpital je crevé dans un coin, C est ça l humanité non mais nous sommes des humains pas des robots. Franchement ce monde tourne très mal.

      +2

    Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 28.03.2020 à 19h31

    les neo liberaus sont des prédateurs , mais pas style lion (parce que les lions arrêtent de se goinfrés a un moment ou a un autre ) non , prédateurs style sexuel !

      +0

    Alerter
  • Brigitte // 28.03.2020 à 20h38

    Je ne sais pas quel crédit il faut apporter à ce témoignage, mais si c’est vrai et si cela devait se généraliser, alors ce serait le signe que nous entrons à nouveau dans la barbarie, par une forme d’eugénisme. C’est assez cyniquement drôle que ce soit un israélien qui le révèle, un holocauste peut en suivre un autre en Europe, décidément…..

      +2

    Alerter
  • Alfred // 29.03.2020 à 08h57

    Je partage l’avis d’Amsterdamer.
    Votre point de vue est très théorique. En pratique des choix sont toujours fait. Je suis d’accord avec vous pour refuser le principe et me révolter mais votre position ne fait qu’ajouter de la violence à ce que subissent déjà les soignants. Ils ont ces choix à faire concrètement. Et ces choix sont faits régulièrement dans toutes les crises humanitaires. C’est déjà assez violent comme cela. Ce n’est pas la peine d’en rajouter.

      +1

    Alerter
  • Charles // 29.03.2020 à 12h55

    Est-ce qu’un système non-capitaliste est structurellement plus efficace en matière d’investissement et de politique de santé ?
    Pourquoi imputer les difficultés rencontrées dans le cadre d’une épidémie au capitalisme ?

    Les erreurs de gouvernance existent dans toutes les organisations.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications