Les Crises Les Crises
26.mars.202026.3.2020 // Les Crises

L’Inde confine totalement son 1,3 milliard d’habitants

Merci 458
J'envoie

Source : Les Echos, Carole Dieterich, 24-03-2020

« A partir de minuit, le pays tout entier sera confiné », a déclaré le Premier ministre Narendra Modi, lors d’une allocution télévisée mardi soir. « Pour sauver l’Inde, pour sauver chacun de ses citoyens, vous, votre famille… chaque rue, chaque quartier est placé en confinement », a-t-il martelé face à l’écran.

Pendant 21 jours, les Indiens seront donc assignés à résidence. Mardi en début de soirée, le coronavirus avait infecté, officiellement, 519 personnes et avait coûté la vie à 10 autres. Des chiffres probablement en-deçà de la réalité, selon les spécialistes, notamment en raison du faible nombre de dépistages menés dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants, particulièrement vulnérable, notamment en raison de la densité de population.

Retranchement en plusieurs étapes

L’Inde, qui avait commencé à se barricader du reste du monde dès le début du mois a accéléré le pas la semaine dernière. Les vols internationaux n’ont plus été autorisés à se poser sur le territoire indien, puis les vols intérieurs ont été interdits. Le réseau ferroviaire du pays, l’un des plus grands au monde, ainsi que les bus reliant les Etats indiens entre eux, ont été également mis à l’arrêt. Objectif : contenir les mouvements de population qui pourraient favoriser la progression du virus.

Pas de raison de paniquer

Plusieurs Etats indiens avaient déjà annoncé un confinement total de leur population ces derniers jours. A New Delhi, depuis lundi matin, le chant des oiseaux a remplacé le tumulte des klaxons. Les artères et venelles de cette mégalopole de 20 millions d’habitants se sont progressivement vidées… jusqu’à l’annonce du Premier ministre. Quelques minutes après la fin de son allocution, le bruit des automobilistes ayant pris le volant dans la précipitation a repris le dessus. Le tweet du Premier ministre, envoyé sur les réseaux à 21h10 en lettres capitales – « Il n’y a absolument pas de raison de paniquer » – n’y aura rien changé. De longues files se sont immédiatement formées devant les magasins d’alimentation.

Coût économique

« Il ne fait aucun doute que ce confinement aura un coût économique pour le pays, mais sauver la vie de chaque Indien est la première priorité pour moi », a estimé Narendra Modi qui a également annoncé une allocation supplémentaire de 1,83 milliard d’euros aux services de santé . Face à l’afflux de malades, les faibles infrastructures de santé indiennes seraient très rapidement dépassées : le pays ne compte qu’un médecin pour 11.600 personnes et un lit d’hôpital pour 1.826.

allégements pour les entreprises

Plus tôt mardi, la ministre des Finances Nirmala Sitharaman avait annoncé une série de mesures visant à alléger certaines procédures légales pour les entreprises. Les ménages indiens bénéficieront d’un délai supplémentaire pour effectuer leur déclaration de revenus. Un plan de soutien économique plus important devrait suivre sous peu. Si toute l’économie indienne risque de souffrir, les populations les plus démunies seront les plus durement touchées par ce confinement.

Source : Les Echos, Carole Dieterich, 24-03-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Dominique Gagnot // 26.03.2020 à 08h41

Le coronavirus se transmet aussi aux classes aisées, contrairement aux autres maladies dont ils savent se protéger …

25 réactions et commentaires

  • Anouchka // 26.03.2020 à 08h29

    Où vont se confiner les gens qui vivent dans la rue?
    10 personnes qui meurent du coronavirus et on confiné un pays. Comme si personne en Inde ne mourrait d’autres maladies infectieuses tout aussi redoutables(malaria, fièvre jaune, peste qui revient dans certains endroits comme dans d’autres régions du monde et contre laquelle nos antibiotiques, sur utilisés, sont parfois inefficaces)

      +7

    Alerter
    • Dominique Gagnot // 26.03.2020 à 08h41

      Le coronavirus se transmet aussi aux classes aisées, contrairement aux autres maladies dont ils savent se protéger …

        +21

      Alerter
      • obermeyer // 26.03.2020 à 12h40

        Oui , mais il est plus agréable d’être confiné dans un grand loft avec terrasse ou une belle villa avec un grand jardin que tassé dans une hlm . Et si vous remarquez la quantité de gens connus ( riches ) dépistés alors qu’il manque des tests pour le commun des mortels , vous pouvez imaginer que ces élites auront tout ce qu’il faut comme soins de qualité , alors que pour les autres ça sera les couloirs de l’hôpital .

          +18

        Alerter
      • Damien // 26.03.2020 à 14h47

        Si on examine la cartographie de la pandémie, le coronavirus semble, pour l’instant, plutôt une maladie de pays riches. Les pays les moins « développés », notamment tropicaux, mais pas seulement, paraissent relativement épargnés. Certains pays comme le Vietnam et la Thaïlande accueillent pourtant beaucoup d’étrangers d’Asie (et de la Chine en particulier), d’Europe et d’Amérique du Nord, et pour autant, le nombre de décès demeure, pour le moment, encore assez faible. Or, la promiscuité est un euphémisme dans ces pays (Inde compris), et l’hygiène ne correspond pas forcément à nos critères occidentaux… Bien sûr, la situation peut changer (ce que je n’espère pas pour ces pays).

          +2

        Alerter
    • DUGUESCLIN // 26.03.2020 à 19h55

      Si  » l’européisme » ne marche pas…….. c’est parce qu’il faut plus d’europe.
      Si le « confinement » ne marche pas ……c’est parce qu’il faut plus de confinement.
      Finalement ce n’est pas difficile de prédire l’avenir avec les européistes.

        +7

      Alerter
      • DUGUESCLIN // 26.03.2020 à 20h10

        Par extension:
        Si l’européisme ne fonctionne pas le peuple sera coupable de n’en avoir pas compris les bienfaits.
        Si le confinement ne fonctionne pas le peuple sera coupable de n’en avoir pas compris les bienfaits.
        Dans tous les cas le peuple complotiste, replié sur lui-même, qui ne comprend pas les subtilités des laremistes, est coupable de tous les échecs.

          +4

        Alerter
  • Fritz // 26.03.2020 à 09h36

    Ah, le konfinement… quelle réponse fine, intelligente, différenciée, personnalisée…
    Avant les expériences de Pasteur (1885), on confinait les enragés dans des couvertures. C’était définitif.
    Et comme chantait Brassens : quand on est confiné, on est confiné…

      +14

    Alerter
    • Alfred // 26.03.2020 à 15h57

      Bonjour Mr l’assesseur
      Vous n’avez pas la gorge qui vous grattouille par hasard?

        +0

      Alerter
      • Fritz // 26.03.2020 à 15h59

        Scrutateur, et non pas assesseur. Non, désolé, je n’ai pas la gorge qui me chatouille ou me gratouille, mais si cela devait advenir pour châtier mon crime impardonnable, je prendrai le remède qui s’impose : une bonne Corona (prescrite par mon médecin, le docteur Lapicole).

          +5

        Alerter
    • Fritz // 27.03.2020 à 08h32

      Vous avez raison et je vous plussoie. D’ailleurs je respecte scrupuleusement le confinement, lequel revient à supprimer des libertés fondamentales, à commencer par le droit de circuler et le droit de réunion. Mais vous conviendrez que cette obligation est éprouvante, qu’elle ne suffit pas à combattre la pandémie, et qu’il est dur pour les confinés d’être dirigés par des confinis.

        +8

      Alerter
  • RGT // 26.03.2020 à 09h50

    Il n’y a pas qu’en Inde que les brahmanes se soulagent dans leurs frocs.

    Si la caste dominante occidentale pouvait être certaine de pouvoir se prémunir contre cette pandémie la communication serait restée au niveau de « grippe saisonnière » et il n’y aurait aucun confinement, le virus étant alors considéré comme le meilleur allié des z’élites pour se débarrasser des « bouches inutiles » et des gilets jaunes.

    Comme toujours les humains ne se préoccupent que de ce qui les concerne personnellement.

    C’est humain.

    Et si ces décisions ne concernaient que les pandémies ce serait un faible mal.

    N’oubliez jamais que les progrès de la médecine n’ont jamais été motivés par le souhait de sauver les gueux mais qu’ils étaient destinés à sauver les « élites », ceux « qui ne comptent pas » devant alors se contenter d’aller voir les rebouteux et les proserpines.

    Ce n’est que dans un passé récent que les « élites » ont décidé de faire soigner la population pour deux raisons :
    – Si la population est en « bonne » santé (le minimum vital) elle est plus à même de pouvoir servir ses maîtres.
    – Si la population n’est pas (trop) malade les pandémies se propagent plus lentement et risquent moins d’affecter les « élites », ce qui apporte à ces dernières une sécurité supplémentaire concernant leur longévité.

    Tout le reste n’est que foutaises et enfumage.
    Le système de santé public ont a récemment démantelé car le rapport coût/profits n’était plus favorable pour les « élites ».

    Je n’ose pas imaginer ce qui se passerait si le virus mutait pour n’infecter QUE les « élites »…

      +15

    Alerter
    • barbe // 26.03.2020 à 10h11

      Il y a, dans le marasme actuel, un motif de réjouissance : le virus met tout le monde ou à peu près à égalité. C’est certes dommage que cela passe par une voie aussi désastreuse, et Marx le déplorait le premier : les hommes ne sont pas fichus de s’entendre tous pour l’intérêt de tous. Alors, ils s’exposent aux crises, dont la plus insidieuse est leur incapacité à produire un accord, à s’entendre du point de vue de ce qu’il faut vouloir : aujourd’hui, et ça fait longtemps, ceux qui dirigent n’écoutent pas ceux qui travaillent, sinon il y aurait une redistribution des richesses, un partage juste. Si le système est bloqué, comme le dit Todd, c’est de la faute des dirigeants qui pourraient prendre les bonnes décisions : fermer la bourse, tout nationaliser, revenir aux frontières et donc à la réalité, ne plus engraisser les rentiers (notamment ceux qui tirent profit, sans travailler, des vieux ; je pense aux centres de profit que sont les ehpad).

        +12

      Alerter
      • Anouchka // 26.03.2020 à 10h30

        A égalité ? Vous êtes naïf.
        Les classes aisées ont certes peur qu’il n’y ait pas suffisamment de respirateurs pour elles (avez-vous remarqué comme tout le monde a accepté, comme si ça allait de soi, le principe du tri des malades… tout un symbole). Mais les plus riches savent qu’ils auront accès, quelque soit leur âge et leur état de santé, à toutes les fonctionnalités high tech proposée par la médecine contemporaine pour faciliter la guérison du Covid 19 au sein de cliniques privées (manifestement épargnées pour le moment par l’afflux des malades?!).

          +20

        Alerter
        • Loxosceles // 26.03.2020 à 11h44

          On aurait beaucoup moins bien accepté ce tri si c’était les jeunes et les enfants qui étaient à risque… En échangeant avec des personnes âgées, certaines, parmi les plus philosophes, ne font pas mystère qu’elles sont prêtes à laisser leur place, à regret, estimant qu’elles ont fait leur temps. Je ne dis pas que c’est « juste », ni qu’elles n’ont pas peur… et ça me rend triste, mais il y a une certaine fatalité, face à la nature et à la vie… Et en face de ça, les fantasmes d’immortalité, et l’aveuglement occidental face à la mort, la déconnexion d’avec la nature… Moi, le symbole, je le vois plutôt dans le cimetière près de chez moi qui est fermé. J’aime m’y balader. Si j’y passe avant la fin du confinement, ce ne sera que les pieds devant.

            +6

          Alerter
    • Anouchka // 26.03.2020 à 10h17

      A quand une mobilisation mondiale de cette ampleur pour lutter contre la faim ?

      La famine et la malnutrition qui fragilise les individus et les rend inaptes à se défendre contre les infections est la principale cause de mortalité dans le monde.

      On notera aussi que les les désinfections de surface massives liées au covid19 sont peu respectueuses de l’environnement (biodiversité) et qu’elles risquent d’avoir un effet contre-productif en sélectionnant les microbes et les insectes vecteurs de maladies les plus résistants, et partant, les plus dangereux pour l’homme

        +10

      Alerter
    • Chris // 26.03.2020 à 14h29

      « Si la population est en bonne santé (le minimum vital) elle est plus à même de pouvoir servir ses maîtres »
      Un paradigme qui est en train de changer avec la robotisation et l’IA.
      Par contre, « ils » ont encore besoin de consommateurs pour faire tourner la roue de la fortune : les revenus des « plantations » est en danger.
      Quel affreux dilemme !

        +3

      Alerter
  • Max31 // 26.03.2020 à 13h31

    India Bans Export of Key Malaria Drug Amid Coronavirus Outbreak :
    L’inde interdit l’exportation de la Chloroquine, alors qu’elle est le leader mondial des génériques.
    https://science.thewire.in/health/india-bans-export-of-key-malaria-drug-amid-coronavirus-outbreak/

    Il s’agit d’un article cité par France Culture ici :
    https://www.franceculture.fr/medias/de-linde-confinee-a-la-suede-sereine-le-coronavirus-teste-la-confiance-des-citoyens-en-leurs
    Extrait de l’article :
     » …Une manière de garder la production nationale pour éventuellement traiter ses propres malades ? Officiellement, l’agence indienne pour l’exportation pharmaceutique explique que l’hydro-chloroquine peut avoir des effets secondaires graves chez certains patients et qu’il s’agit donc d’une mesure de précaution. L’Inde, rappelle The Wire, avait déjà banni les exportations de masques respiratoires, de ventilateurs médicaux et de produits désinfectants…;  »

    L’inde se soucierait elle de la santé des autres pays.. ou de ses propres habitants ?

    Curieux non ?

      +4

    Alerter
  • LibEgaFra // 26.03.2020 à 16h03

    Inde 14 commentaires
    Raoult 247 commentaires

    Cherchez l’erreur.

    L’Inde c’est loin, très loin et l’épidémie peut si révéler autrement plus mortelle.

      +4

    Alerter
    • Loyd // 27.03.2020 à 07h10

      Oui, l’Inde est de manière générale un grand absent des médias (et pas qu’en Europe…) Ce pays n’intéresse visiblement personne, ou fait peur ? Qui sait.

        +1

      Alerter
  • Chris // 26.03.2020 à 16h47

    https://www.lapresse.ca/international/europe/202003/26/01-5266525-covid-19-lallemagne-effectue-500-000-tests-par-semaine.php
    Le directeur de la Charité, Heyo Kroemer, a quant à lui ajouté que l’Allemagne avait également commencé à effectuer des tests plus tôt que les autres pays touchés par la pandémie.
    M. Drosten a en outre expliqué que l’important maillage de laboratoires sur tout le territoire allemand avait aussi facilité la prise de conscience rapide face au virus et la nécessité d’effectuer des tests de manière massive et le plus rapidement possible.

    Dans les pays, où l’épidémie semblait maîtrisée, les autorités font désormais face à une deuxième phase de contaminations, notamment liée aux personnes rentrant de l’étranger.

      +3

    Alerter
    • fanfan // 27.03.2020 à 11h43

      L’Allemagne a augmenté le nombre de tests et en réalise désormais 500 000 par semaine d’après le virologue Christian Drosten
      Un document du ministère de l’Intérieur promeut pour l’Allemagne le modèle sud-coréen avec des tests à grande échelle et l’isolation des personnes infectées pour limiter le confinement et le blocus économique. Objectif: atteindre 200 000 tests par jour fin avril.
      le nombre de lits en soins intensifs disposant d’une assistance respiratoire est passé ces derniers temps de 20 000 à 30 000 (source: président de la fédération des hôpitaux allemands)

        +1

      Alerter
      • Anouchka // 27.03.2020 à 17h14

        Avez-vous des informations concernant l’étendue du confinement en Allemagne en comparaison avec la France ? Y a-t-il autant d’entreprises à l’arrêt que chez nous ?

          +0

        Alerter
  • jp // 26.03.2020 à 17h38

    il y a une question que je n’ai pas vu abordée : quel est le nombre ou le pourcentage d’Indiens sans couverture maladie et qui ne pourront donc pas payer tests ou soins ?
    C’est 27,5 millions aux USA.

      +0

    Alerter
  • Dubreuil // 27.03.2020 à 07h03

    hey, on pourrait avoir un papier sur le global dimming ?
    https://www.scientistswarning.org/wiki/dimming-dilemma/

    parce que là on a vraiment un effondrement mondial du traffic aérien, chute traffic automobile, baisse massive en cours et attendue des aérosols. On devrait mesurer une hausse forte de luminosité et de température en tout cas pouvoir mesurer en temps réel, l’impact de nos aérosols et trainées d’avion habituelles

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications