Les Crises Les Crises
25.mars.202025.3.2020 // Les Crises

Le coronavirus se cache à la vue de tous

Merci 163
J'envoie

Source : The New York Times, Benedict Carey, 16-03-2020

Pour chaque cas connu de coronavirus, cinq à dix autres cas ne sont pas détectés, selon une nouvelle étude.

Un soignant de Séoul attendant au « drive-in » d’un un centre de dépistage du coronavirus en début du mois. Ed Jones/Agence France-Presse – Getty Images

Les scientifiques qui suivent la propagation du coronavirus ont rapporté lundi que, pour chaque cas confirmé, il y a très probablement cinq à dix autres personnes dans la communauté qui ont des infections non détectées. Ces cas souvent plus bénins sont, en moyenne, environ deux fois moins contagieux que les cas confirmés, mais sont responsables de près de 80 % des nouveaux cas, selon le rapport, qui s’est basé sur des données provenant de Chine.

Les chercheurs ont modélisé la propagation naturelle du virus en Chine avant que le gouvernement n’instaure une interdiction de voyager et une politique agressive de tests. Pendant cette période, de décembre de l’année dernière à fin janvier, environ 6 cas sur 7 sont passés inaperçus. Cette situation est analogue à la situation actuelle aux États-Unis et dans d’autres pays occidentaux, où les tests ne sont pas disponibles en nombre, ont déclaré les chercheurs.

« Si nous avons 3 500 cas confirmés aux États-Unis, il pourrait y en avoir 35 000 dans la réalité », a déclaré Jeffrey Shaman, épidémiologiste à l’université de Columbia et auteur principal du nouveau rapport, qui a été publié par la revue Science.

Le rapport est l’un des premiers à aborder deux des questions les plus critiques concernant la pandémie : combien de personnes se promènent avec des infections non reconnues, et à quel point sont-elles contagieuses ? Alors que les responsables politiques américains ont commencé à prendre des mesures plus agressives pour ralentir la transmission, comme l’annulation d’événements et la fermeture de restaurants, l’accès aux tests de dépistage du virus a été difficile, voire inexistant, dans une grande partie du pays.

Lors d’une conférence téléphonique avec les journalistes lundi, des scientifiques représentant plus d’une douzaine d’institutions qui suivent la maladie ont souligné l’importance de multiplier les tests.

« Il est crucial de mettre en place des tests à grande échelle », a déclaré le Dr Elizabeth Halloran, professeur de biostatistique à l’Université de Washington et chercheuse senior au Centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson. « Et il est important de mettre au point des tests peu coûteux afin que les gens puissent se faire tester quand ils en ont besoin ».

La nouvelle analyse s’est appuyée sur des infections documentées en Chine et sur des données de mobilité, ainsi que sur un modèle d’interaction sociale au sein de la population, pour estimer le nombre de cas non documentés, ainsi que les taux d’infection. Elle a révélé qu’après que le gouvernement chinois a mis en quarantaine le foyer principal de l’épidémie le 23 janvier et commencé à effectuer des tests à grande échelle, la situation a changé radicalement. Avec le temps, les tests ont permis d’identifier environ 60 % des cas positifs, contre 14 % auparavant.

Le document a été rédigé par des auteurs de cinq institutions, dont l’Imperial College de Londres, l’Université Tsinghua de Pékin et l’Université de Hong Kong.

Les scientifiques ont déclaré que le nombre de cas non détectés pour chaque cas confirmé pouvait doubler d’un pays à l’autre. En Chine, les cas non identifiés qui ont proliféré avant le confinement, bien que moins contagieux en moyenne que les cas confirmés, n’ont pas nécessairement causé des cas plus légers chez les personnes nouvellement infectées, ont déclaré les chercheurs.

« Ce n’est pas parce que vous êtes contaminé par une personne présentant des symptômes légers que les vôtres le seront aussi », a déclaré le Dr Shaman. « Vous pourriez quand même vous retrouver aux soins intensifs ».

Benedict Carey est journaliste scientifique pour le Times depuis 2004. Il a également écrit trois livres, « How We Learn » sur la science cognitive de l’apprentissage ; « Poison Most Vial » et « Island of the Unknowns », des mystères scientifiques pour les collégiens.

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

54 réactions et commentaires

  • Clode // 25.03.2020 à 10h26

    Agnes Buzyn se demande : Que vais je faire maintenant
    Réponse:L’ancienne ministre de la Santé et candidate aux municipales à Paris, Agnès Buzyn, a été nommée conseillère pour Unicancer, la fédération des centres de lutte contre le cancer. « Elle intervient à titre gracieux », indique-t-on chez Unicancer.

      +5

    Alerter
    • OJBA // 25.03.2020 à 20h45

      Après le pénélopat, elle nous fait du bénévolat. Mais oui.

        +3

      Alerter
  • TORQUEMADA ! // 25.03.2020 à 10h40

    Le témoignage d’un psychologue du CHU de Mulhouse, admirable dans la justesse de son propos, sans doute l’un des meilleurs qu’il m’ait été donné de lire depuis le début de cette catastrophe sanitaire sans précédent.

    Les ordures au pouvoir devront rendre des comptes et au-delà même des conventionnelles modes de sanction en usage dans notre Démocratie pourrie jusqu’à l’os !

    Tout mon soutien et mes prières pour celles et ceux qui sont au front, victimes comme les personnes qu’ils soignent, de l’incurie de ce gouverne-ment et de ses politiciens incompétents, malveillants et totalement corrompus.

    https://www.liberation.fr/debats/2020/03/24/j-ai-la-rage_1782912

    Le vent se lève et les emportera tous !

      +32

    Alerter
    • sergeat // 25.03.2020 à 11h20

      Bon témoignage malheureusement dans Libération un des plus grand propagandiste de la Macronie,est ce qu’ils voient le vent tourner? Si c’est le cas merci quand même à cette girouette.

        +12

      Alerter
      • TORQUEMADA ! // 25.03.2020 à 11h25

        Ce qui n’enlève rien à la force et à la vérité qui se dégagent de ce magnifique témoignage.

        Si vous saviez ce que je pense de la prestitution institutionnalisée de ce pays, vous-mêmes sans doute en auriez des frayeurs, mais il n’est ni l’heure de la polémique, ni celui de la confusion des idées.

        TOUS nous devrions être unis, vraie Gauche, vraie Droite (soit l’inverse dans un cas comme dans l’autre des guignols qui se partagent le pouvoir depuis 50 ans…) contre le péril du virus jumeau au Coronavirus, celui du Caputalisme triomphant lequel, comme Chronos, dans une dynamique folle ne cesse de dévorer ses enfants.

        La Foi au cœur et l’esprit de Justice chevillé au corps !

          +13

        Alerter
      • TORQUEMADA ! // 25.03.2020 à 17h08

        À votre santé !

        https://www.youtube.com/watch?v=3vmCO689GRE

        (Quelques munitions contre-idéologiques)

        Vive la Révolution nationale !

          +2

        Alerter
      • TORQUEMADA ! // 25.03.2020 à 17h46

        Munitions contre-idéologiques suite (l’humour en plus) :

        Synthèse très claire de la situation actuelle et celle à venir. Les bienfaiteurs lucides VS les assassins en puissance :

        https://www.youtube.com/watch?v=rz7JyfLP76o&feature=emb_logo

          +1

        Alerter
    • Guadet // 25.03.2020 à 12h00

      Et Macron monte dans les sondages !!!!!!!

        +7

      Alerter
      • Patrick // 25.03.2020 à 13h18

        bof . …sondage BVA hier. …
        37% des français pensent que le gouvernement gère correctement la crise ! ça en fait les 2/3 qui pensent l’inverse.

          +9

        Alerter
      • gotoul // 25.03.2020 à 15h37

        Question communication ce sont des cadors, pour le reste c’est une autre histoire. Et les gars de la com’, ils ont un boulot de dingue pour encore pas mal de temps

          +4

        Alerter
        • Le bébé flic // 25.03.2020 à 18h33

          Et pourtant je les trouve nul de chez nul …! « On vous donne des infos sur la durée en plus du confinement lundi »… « Bon en fait ce sera mardi »… Et le mercredi « Bon on vous dira dans la semaine ! »

          Et ils ont mis à jour une feuille Word. En une semaine. c’est du niveau collège xD

            +3

          Alerter
    • Bats0 // 25.03.2020 à 12h31

      « Je suis en colère et j’ai la rage, mais surtout un désespoir profond, une tristesse infinie… »(Claude Baniam psychologue à l’hôpital de Mulhouse).
      Je comprends très bien ce docteur, et je compatis son désespoir; c’est bien de commencer à se réveiller, mais moi ça fait des années (voir des dizaines d’années) que j’ai la rage de voir nos « élites » maltraiter le peuple de France (les sans-dents, ceux qui ne sont rien,…), avec toujours ce même refrain « responsable mais pas coupable »…

        +16

      Alerter
      • Czerny // 26.03.2020 à 11h55

        Rappelez-vous que le pouvoir des gens d’en-haut dépend de l’obéissance des gens d’en bas. Quand ceux-là cessent d’obéir, les autres n’ont plus de pouvoir.
        Howard Zinn

          +0

        Alerter
  • Catalina // 25.03.2020 à 11h06

    et la chauve souris de Bigard ???
    ok, je sors !

    https://www.youtube.com/watch?v=E1NXwBKP6wQ
    ps : faut bien rire encore un peu ! nan ?

      +6

    Alerter
    • jp // 25.03.2020 à 14h28

      merci
      c’est vrai que ça remonte le moral de relativiser

        +1

      Alerter
  • LibEgaFra // 25.03.2020 à 12h42

    « Il est crucial de mettre en place des tests à grande échelle »

    Exactement et c’est ce que la France n’a pas fait. Un foyer s’est développé en France à partir de deux touristes revenus d’Egypte. A-t-on contacté et testé tous les passagers de l’avion de retour? A ma connaissance, non.

    Quant à Buzyn, pourquoi s’en prendre à la lampiste quand on est en monarchie, élective certes, mais monarchie quand même. Et voyez comment il fuit ses responsabilités (élections municipales, confinement qui n’en est pas un, etc.).

      +5

    Alerter
    • LibEgaFra // 25.03.2020 à 13h04

      La doctrine officielle est l’immunité de groupe, c’est-à-dire attendre qu’une majorité de la population soit immunisée pour que l’épidémie finisse par s’éteindre faute de « clients ». Et le confinement ne sert pas à vaincre l’épidémie, mais seulement à éviter une arrivée massive des cas graves dans les hôpitaux afin que les services d’urgence ne soient pas débordés. J’ai entendu un médecin sur Sud-Radio dire tranquillement qu’il faudra que 40% de la population soit immunisée (avec un taux de décès de 1%) pour que l’immunité de groupe fonctionne. C’est irresponsable, car une immunité de groupe ne s’acquiert qu’avec des pourcentages bien plus élevés et rien ne dit que nous sommes en présence d’une seule des 5 souches identifiées (d’où des « rechutes » surprenantes et d’autant plus graves que l’organisme a été affaibli une première fois). C’est tout aussi irresponsable de déclarer que la maladie est bénigne dans 86% des cas. C’est encore plus irresponsable de confiner les gens tout en permettant que les gens ne soient pas isolés dans les magasins d’alimentation (filtrage, 3 m de distance minimum, masque pour les employés, etc.).

        +8

      Alerter
      • jp // 25.03.2020 à 14h43

        « dans les magasins d’alimentation (filtrage, 3 m de distance minimum, masque pour les employés, etc.). »

        c’est le cas dans mon supermarché depuis lundi : accès du centre commercial bloqués par des vigiles, un seul accès sur 5 ouvert, nombre de personnes autorisées à rentrer limité, des lingettes désinfectantes à l’accueil si on veut pour nettoyer le chariot, caissiers avec gants, vitre entre le caissier et le client, et les clients sont raisonnables question distance.
        Suis pourtant dans un quartier pauvre mais bon, ce n’est pas la « zone » non plus.
        Les gens sont si « raisonnables » que maires et préfets vont autoriser par dérogation quelques marchés ouverts.

          +5

        Alerter
    • gotoul // 25.03.2020 à 15h45

      Alors pourquoi l’OMS demande de tester, de tester et de tester…

        +3

      Alerter
    • Rots // 25.03.2020 à 16h10

      Il y a bien des cas de retour d’Egypte (lettre info ARS Nouvelle Aquitaine), foyer de contamination en Charente de mémoire.

      L’OMS a écrit dés fin janvier pour alerter la communauté internationale.

      Nombre d’experts leur ont ri au nez, dont le Pr. Raoult :
      https://www.youtube.com/watch?v=00_vy-f22nE

      Le confinement, en l’absence de préparation pre pandemie (test, moyen de protection en nombre suffisant) est la seule alternative.

        +1

      Alerter
  • Bientôt 78 ans // 25.03.2020 à 12h42

    « Le coronavirus se cache à la vue de tous? »

    *

    Il faut dire, oui, nous devons avouer que de l’Empire d’Occident, il a reçu et continue de recevoir pour ce faire une aide très précieuse, indéfectible, qui l’occupe ledit Empire au point de ne même pas se porter au secours d’autrui dépassé et dans une détresse extrême. Déshumanisation impériale.

    André Vltckek, « Ce n’est pas la Chine mais le monde occidental qui devrait être défini comme le « vrai malade »

    https://reseauinternational.net/ce-nest-pas-la-chine-mais-le-monde-occidental-qui-devrait-etre-defini-comme-le-vrai-malade/

      +3

    Alerter
  • petitjean // 25.03.2020 à 12h53

    Deux autres scandales dans LE scandale :
    -c’est l’hécatombe dans les EHPAD. Dans la plus grande indifférence. Est-ce de la non assistance à personnes vulnérables ? Comment traitons nous nos ainés ? Qui les contamine ?Quelles instructions ont reçu les directeurs de ces établissements ?
    -les cliniques et hôpitaux privés ne sont pas ou peu sollicités pour prendre en charge les patients contaminés : Pourquoi ?
    Ces établissements privés disposent de compétences et de moyens pour mener le combat contre cette épidémie ? Que se passe-t-il ? Assiste-on encore à une guerre-guerre entre publique et privé ? le président de la Fédération des cliniques et hôpitaux privés, demande à l’État… de les réquisitionner ! Nous attendons la réponse de l’état…

      +7

    Alerter
    • LibEgaFra // 25.03.2020 à 13h07

      « c’est l’hécatombe dans les EHPAD. »

      (cynisme on)Voui, et cela va permettre d’économiser un « pognon de dingues »!(/cynisme off)

        +4

      Alerter
      • Patrick // 25.03.2020 à 13h24

        peut-être une nouvelle forme de « réforme des retraites « 

          +8

        Alerter
      • Macarel // 25.03.2020 à 18h27

        Pas si simple ! Beaucoup d’EPHAD sont privés et rapportent jusqu’à 6% aux investisseurs.

        Ces EPHAD sont de formidables machines à siphonner le patrimoine des familles, donc laisser dégénérer la situation c’est tuer la poule aux oeufs d’or : « l’or gris ».

        D’un autre côté pour les gestionnaires cyniques au gouvernement, moins de vieux c’est moins de pensions à verser, ce qui va dans le sens de « baisser le coût global des retraites », mais voir la clientèle des EPHAD tomber comme des mouches, c’est perdre des revenus pour les actionnaires de ces EPHAD. Cruel dilemme pour les idéologues du moins d’Etat et du tout Marché !!!

          +6

        Alerter
        • Catalina // 25.03.2020 à 23h15

          vu les listes d’attente pour les EPAHD, ça revient pareil qu’un salarié, si t’es pas content, y en a 100 derrière, votre calcul n’est pas très probant. et pis en cas d’héritage, l’état ne touche rien ? ;o)

            +1

          Alerter
    • Anouchka // 25.03.2020 à 13h57

      Oui je ne comprends pas non plus pourquoi les cliniques privées ne sont pas réquisitionnées? Et pourquoi on en parle aussi peu?

        +1

      Alerter
  • Dominique Gagnot // 25.03.2020 à 13h00

    Je suis convaincu que cette épidémie est voulue par les hyper riches qui dirigent le monde.

    Éliminer le plus grand nombre des habitants de la planète, à commencer dans les pays les plus apte à se révolter, est pour eux le seul moyen de conserver leurs privilèges dans l’effondrement du système économique, qui par ailleurs est aussi voulu pour préserver les ressources planétaires. (voir mon post précédent)

    Gratuit et essentiel : « Comprendre la tragédie capitaliste, Imaginer le système d’Après !  »
    PDF : http://bit.ly/tragédiecapitaliste

      +5

    Alerter
    • Patrick // 25.03.2020 à 13h22

      Voulue ? pas forcément , mais c’est une opportunité de plus , comme le réchauffement climatique.
      Il ne faut pas voir des « complots » , juste des opportunités et des convergences d’intérêts.

        +12

      Alerter
    • Dominique Gagnot // 25.03.2020 à 17h59

      Je précise mon point de vue :

      Peu importe les milliards et les entreprises. L’objectif des hyper riches (une poignée de familles) est de préserver les ressources naturelles pour eux même et conserver le pouvoir absolu (qu’ils détiennent depuis toujours).
      Ils craignent par dessus tout une révolution type 1789, et l’éveil des peuples en particulier en France, leur fait peur. Avec ce coronavirus ils jouent leur va tout.
      Le système va changer quand l’épidémie aura été maîtrisée.

        +3

      Alerter
      • Amsterdammer // 25.03.2020 à 18h56

        Donc les riches essayeraient d’éliminer le gros de la population mondiale avec un virus qui tue au pire 1% des malades? Et qui n’est vraiment dangereux que pour les personnes âgées, classe d’âge à laquelle appartient une très grande partie de la classe des riches?

        Génial, leur complot.

          +3

        Alerter
        • Dominique Gagnot // 25.03.2020 à 19h32

          L’alternative est une révolution qui leur ferait (fera ?) tout perdre, voir les expériences du 18èm siècle. Mettez vous à leur place…

          Par ailleurs on ne sait comment va évoluer cette épidémie.

            +0

          Alerter
        • Czerny // 26.03.2020 à 09h48

          Non,le complot c’est pas le virus lui même ,mais le fait que vous soyez enfermé chez vous avec l’interdiction de sortir et que vous applaudissez ceux qui vous maintiennent confiné.Pour votre sécurité .Lol!

            +2

          Alerter
  • lit75 // 25.03.2020 à 13h02

    Une étude de l’université d’Oxford, basée sur un modèle, indique que le SARS-Cov2 pourrait déjà avoir infecté 50 % de la population

    https://nymag.com/intelligencer/2020/03/oxford-study-coronavirus-may-have-infected-half-of-u-k.html

    Le site suivant est une base rassemblant les résultats de tests réalisés à travers le monde – les fameux tests PCR, si je comprends bien,, avec la phylogénie du virus – ses « clades ».

    https://nymag.com/intelligencer/2020/03/oxford-study-coronavirus-may-have-infected-half-of-u-k.html

    Ca permet notamment de suivre l’historique de la diffusion du virus et ses mutations.

      +0

    Alerter
    • LibEgaFra // 25.03.2020 à 13h17

      « the researchers determined that the initial “herd immunity” strategy of the U.K. government could have been sound. »

      Et vive le conditionnel! Quand le nombre de décès va monter en flèche, il sera trop tard.

      50% de la population UK infectée? C’est une blague:

      « out of a total of 90,436 tests, 8,077 were positive. »

      Même pas 10% et certainement dans un foyer, pas dans la population générale, qui n’a aucune raison d’être testée sans dépistage.

      https://coronavirus.politologue.com/coronavirus-royaume-uni.GB

        +2

      Alerter
  • LibEgaFra // 25.03.2020 à 13h36

    https://www.tdg.ch/suisse/materiel-protection-nouveau-bloque-ue/story/26834179

    Et vive la solidarité à sens unique! La Suisse a accueilli des malades français dans ses hôpitaux et livre des respirateurs.

      +1

    Alerter
    • Catalina // 25.03.2020 à 13h40

      la Suisse ne peut pas survivre sans ses frontaliers, qu’elle paie moins que les nationaux, ceci explique cela

        +0

      Alerter
      • LibEgaFra // 25.03.2020 à 14h34

        Faux, les employés de l’Etat (écoles, hôpitaux, transport, contrôle du stationnement) sont payés exactement la même chose, c’est-à-dire pour le même travail, trois fois plus qu’en France. Cela explique ceci. La Suisse peut survivre sans ses frontaliers, mais la France se prendrait 120.000 chômeurs en plus d’un coup. Sans compter que de nombreux frontaliers sont Suisses.

          +2

        Alerter
        • Gilles // 25.03.2020 à 17h17

          Le système des soins de santé en Suisse est organisé en plusieurs sous-systèmes. Les soins de santé sont dispensés au sein d’établissements de soins publiques, semi-privés ou privés.

          Les établissements publics sont représentés par les hôpitaux de ville ou de région, comme les Hôpitaux universitaires de Genève, la Clinique psychiatrique universitaire de Zurich ou encore le Centre hospitalier universitaire vaudois.

          Les établissements du secteur semi-privé regroupent les institutions prenant en charge les soins pré- ou post-hospitaliers, comme les soins de réadaptation.

          Le secteur privé quant à lui regroupe les médecins libéraux exerçant en cabinets ou en cliniques privées

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Sant%C3%A9_en_Suisse

            +1

          Alerter
        • Catalina // 25.03.2020 à 23h20

          euh, je parle d’expérience, pour les mêmes conditions, je touchais 800 francs suisse de moins qu’un Suisse.
          Avez-vous été salarié français en Suisse ? et je persiste, sans ces frontaliers la Suisse ne peut pas survivre.Vous dérivez sur les chômeurs français mais ce n’était pas mon sujet.

            +0

          Alerter
  • LibEgaFra // 25.03.2020 à 13h40

    « Le répéter commentaire après commentaire ajoute t-il quelque chose aux informations que nous possèdons déjà ? »

    Sais pas, mais ça défoule et c’est bon pour la santé et dans la situation actuelle ce n’est pas du luxe.

    NB: personne ne vous oblige à lire les commentaires.

      +10

    Alerter
  • Eric83 // 25.03.2020 à 13h49

    En Alsace, enseignants et parents d’élèves ont propagé le virus en échangeant et distribuant du travail scolaire pour leurs enfants.

    Merci qui ?

    Alors que le ministère de l’Éducation nationale appelle chacun à poursuivre l’école à distance, certaines familles sont dépourvues d’ordinateur et/ou d’imprimante chez elles. Dans le Haut-Rhin, beaucoup ont donc décidé de s’entraider en se faisant passer des documents… ce qui a propagé le coronavirus.

    Elle dénonce une situation « ubuesque », et une pression scolaire qui pourrait mener au drame. Florence Claudepierre, présidente de la fédération de parents d’élèves FCPE du Haut-Rhin, raconte mardi à Europe 1 comment, dans les familles défavorisées qui ne possèdent pas tous les outils numériques chez elles, le coronavirus s’est propagé à cause de l’injonction à poursuivre les cours scolaires à distance. Obligées de récupérer ou distribuer physiquement des documents, des parents et des enseignants se sont infectés.

    https://www.europe1.fr/sante/dans-le-haut-rhin-le-coronavirus-se-propage-aussi-a-cause-de-la-fracture-numerique-3957324

      +4

    Alerter
  • Denis // 25.03.2020 à 14h18

    « Le coronavirus se cache à la vue de tous »
    C’est pas faux et pourtant!

    Déjà un deuxième fascicule pour se déplacer!
    En un seul exemplaire!!!
    Tout se perd mon bon Monsieur, j’avais espéré au moins un triple exemplaire de trois couleurs:
    Bleu pour les bleus, preuve de l’utilité de leur intervention.
    Blanc pour soi même, pour les générations futures
    Rose pour copie à la préfecture pour contrôler les contrôleurs.
    Que fait l’administration???
    On me dit dans l’oreillette: CORONAVIRUS.

    Oui, positivons.

    Enfin moins de paperasse inutile ( on peut rêver)

    Bonne après midi sous le soleil, mais vent frais.

    PS On a le devoir de rigoler!

      +4

    Alerter
    • yann // 25.03.2020 à 16h05

      Et le formulaire pour rentrer au paradis, il faut le faire tamponner par l’administration française, ou on voit directement avec Dieu?

        +6

      Alerter
  • Macarel // 25.03.2020 à 18h00

    « Dépister et fabriquer des masques, sinon le confinement n’aura servi à rien » (Gaël Giraud)

    https://reporterre.net/Depister-et-fabriquer-des-masques-sinon-le-confinement-n-aura-servi-a-rien

    Et plus tard, lorsque la situation sanitaire sera plus normale, aller chercher (chiche !) et faire passer en jugement tous les incompétent(e)s, carriéristes, cupides, menteurs(euses) qui ont conduit à la désastreuse situation présente :

    https://twitter.com/ARossigneux/status/1242521591449346048

      +3

    Alerter
  • Macarel // 25.03.2020 à 18h38

    LREM fiers d’être des amateurs ?

    En cas de crise grave, comme celle à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui, des

    amateurs au pouvoir, ça se traduit par quantité (trop) de vies perdues. Les français le comprendront-ils avant 2022 ???

      +2

    Alerter
    • Myrkur34 // 25.03.2020 à 20h04

      Petite anecdote….
      Es ce que vous avez vu les images de Macron à l’hôpital militaire de Mulhouse, juste avant son entrée dans les lieux ?
      Tous masqués, (faudrait savoir…) et un bidasse qui aide un préfet ou quelqu’un du genre (vu la casquette du gars) à ajuster son masque sur le visage…Le méga geste barrière…:o)

      Quant à l’utilité de ce caravansérail…..

        +6

      Alerter
  • Phil // 26.03.2020 à 03h42

    La Chine a mis 1500 équipes de 5 personnes pour enquêter. Eux ont les bons chiffres. On peut voir qu’au début on passe à coté de beaucoup d’infectés
    On a les chiffres qui sortent journellement, j’aime bien ce site https://coronavirus.politologue.com car il met les taux, je peux voir plus facilement les tendances. Je sais que les chiffres hors les morts et les guéris sont probablement faux, c’est normal.
    Pour voir l’efficacité du dépistage qui est une image de l’efficacité du système mis en place pour gérer sachant la survenue moyenne de la mort après l’infection est de D (10 à 17 jours) je regarde le nombre d’infectés a J des morts moins D.
    Les USA ont plus de morts à J que d’infectés à J-D, ils sont mauvais. Peu de dépistage avec des tests avec un fort taux de faux négatif. Ils sont mauvais, encore plus mauvais que les italiens à qui ils vont certainement ravir la deuxième place et de la façon dont ça monte ils battront peut être les chinois.
    Un handicap supplémentaire pour les USA c’est qu’un majorité des salariés n’ont pas de salaire s’ils ne bossent pas, beaucoup de pas trop malades vont au boulot infecter les collègues. Pour info Singapour qui a été très efficace a fermé ses école le 17 janvier au premier cas, pendant que la mère Buzin disait que le covid 19 n’arriverait pas en France et que Trump était tout fier de démontrer que les USA étaient meilleurs que le reste du monde sur ce coup et n’envisageaient pas un quelconque ralentissement de l’économie.

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications