Les Crises Les Crises
16.juin.201616.6.2016 // Les Crises

[Daechland] Qatar : victime d’un viol, une jeune femme condamnée pour adultère

Merci 4
J'envoie

Source : Le Nouvel Obs, AFP, 13-06-2016

Le centre-ville de Doha (Qatar) - image d'illustration (WITT/SIPA)

Le centre-ville de Doha (Qatar) – image d’illustration (WITT/SIPA)

Un tribunal du Qatar a condamné à un an de prison avec sursis pour “adultère” une Néerlandaise qui, en vacances dans le pays, avait été arrêtée après avoir porté plainte pour viol.

Double peine pour Laura, une jeune Néerlandaise de 22 ans, qui passait des vacances au Qatar. Un tribunal du pays l’a condamnée lundi 13 juin à un an de prison avec sursis pour “adultère”. La jeune femme avait été arrêtée après avoir porté plainte pour viol. Absente à l’audience, elle va être expulsée du Qatar une fois qu’elle aura payé une amende de 3.000 riyals (732 euros).

Les faits se sont déroulés au mois de mars, alors que Laura, originaire d’Utrecht, passait quelques jours au Qatar, après le mariage d’un ami en France, rapporte “Le Parisien”. Elle se rend dans un hôtel de Doha dans lequel la consommation d’alcool est autorisée. “Elle est allée danser, mais quand elle est revenue à sa table, après la première gorgée de sa boisson, elle s’est rendue compte que quelqu’un avait ajouté quelque chose dans son verre”, explique son avocat Brian Lokollo.

“Elle ne se sentait vraiment pas bien. Après, elle ne se souvient plus de rien jusqu’au matin, quand elle se réveille dans un appartement complètement inconnu et qu’elle réalise, à sa plus grande horreur, qu’elle a été violée.”

“Parfois, elle pleure, elle pleure…”

Elle parvient à s’enfuir et se rend dans un poste de police, avec l’intention de déposer plainte. Mais les policiers ne la laissent pas repartir. En vertu de la charia, le Qatar considère comme adultère “toute relation sexuelle en dehors des liens du mariage”. La jeune femme est arrêtée et placée en détention.

Pendant des semaines, la famille de Laura n’a rien dit, espérant que le ministère néerlandais des Affaires étrangères parvienne à régler l’affaire dans le secret de la diplomatie. Mais lorsque le procès a eu lieu, sa mère Marian a dit son inquiétude à la presse. “C’est tellement inhumain”, a-t-elle affirmé à la télévision néerlandaise NOS, en montrant une photo de sa fille aux longs cheveux noirs bouclés, qui partait pour la première fois en vacances sans sa mère.

Au téléphone, Laura “essaie parfois de me rassurer en disant, ‘Je vais bientôt rentrer à la maison’, et puis parfois, elle pleure, elle pleure…”, raconte Marian, en larmes.

Sur les réseaux sociaux, la jeune femme est soutenue avec le hashtag #FreeLaura.

140 coups de fouet pour l’homme

Selon les journaux hollandais, l’auteur du viol serait un expatrié. Il a assuré que la relation était consensuelle et que la jeune femme lui avait même demandé de l’argent. “Elle réfute complètement ces accusations”, souligne son avocat. “Elle et sa mère ont subi des pressions pour qu’elle épouse son agresseur”. “Certains des proches de l’auteur leur ont dit : ‘Comme ça, chacun pourra rentrer chez soi'”.

L’homme a écopé de 100 coups de fouet pour “adultère” et de 40 autres coups de fouet pour “consommation d’alcool”.

Une Norvégienne de 24 ans qui avait porté plainte pour viol contre son patron avait été condamnée en 2013 à 16 mois de prison aux Emirats arabes unis voisins pour comportement indécent (une relation sexuelle hors mariage), parjure et consommation d’alcool. Elle avait ensuite été graciée.

A. S.

Source : Le Nouvel Obs, AFP, 13-06-2016

qatar

Dans la série, les créateurs de Daech, je m’en voudrais de ne pas publier ça :

qatar

(l’émir du Qatar est à droite, sa femme est à gauche)

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications