Les Crises Les Crises
7.février.20157.2.2015 // Les Crises

De quoi Charlie est-il le nom ?, par Faysal Riad

Merci 0
J'envoie

Par Faysal Riad

Retour sur un slogan, une caricature et une antonomase

Les tenants du slogan « Je suis Charlie » affirment qu’il s’agit simplement d’un « Oui à la liberté d’expression, non au terrorisme ». Un truc très légitime en somme. Si ce n’était que ça, je l’approuverais, je le crierais sans problème. Mais voilà, pourquoi exprimer de tels principes par ces mots ?

Premier problème : ce slogan occulte les autres morts de ces derniers jours (qui n’étaient pas tous engagés dans les combats de Charlie hebdo) dont les familles, pour certains, ne tiennent peut-être pas à être incorporés au mouvement tel qu’il s’est constitué. D’eux, tout le monde semble se taper.

Deuxième problème : même s’ils ne méritaient évidemment pas de mourir, et que ces morts sont déplorables et choquantes, certains des journalistes et caricaturistes de Charlie [avaient tendance à faire preuve d’islamophobie]. Pas seulement irréligieux, anticléricaux et amateurs de blasphème. Cela, que nous l’aimions ou le détestions, c’était leur droit. Droit qui a été violemment et tragiquement nié par des malades, mais qu’aujourd’hui, dans le débat public, évidemment et heureusement, personne ne remet en cause sérieusement [1].

Puisque [ils avaient tendance à faire preuve d’islamophobie], il n’est pas anodin, aujourd’hui, de choisir pour défendre la liberté d’expression, d’honorer la mémoire de ce journal-là : ce serait choisir, pour critiquer la peine de mort par exemple, non pas seulement de mettre en cause la manière honteuse dont on a exécuté un Pierre Laval, mais d’aller jusqu’à honorer sa mémoire en poussant tous les opposants à la peine de mort à assumer un « Je suis Laval » qui, espère-t-on, les répugnerait.

Je suis opposé à la peine de mort mais je ne pourrais jamais écrire « Je suis Laval ». Je suis pour la liberté d’expression et contre le meurtre mais je ne pourrais jamais écrire « Je suis Charlie ».

Antonomase

[L’antonomase consiste à employer un nom propre pour signifier un nom commun – ex : Un don Juan ou… un Charlie]

Moi aussi je suis un Charlie

Un dessin a retenu mon attention : celui qu’Uderzo a fait pour rendre hommage à Charlie. Tout le monde a remarqué les fameuses babouches du terroriste qu’Asterix cogne virilement. Des babouches, alors que les terroristes français portent plus souvent des Nike Air, validant l’idée, qu’on retrouvait fréquemment dans les dessins publiés dans Charlie, par la synecdoque évidente babouches = arabe, que terroriste = arabe, et que donc, tous ces gens qui défilent pour Charlie aux côtés de politiciens colonialistes officiellement anti-arabes (pour certains clairement opposés à la liberté d’expression et réprimant durement les journalistes), le font directement ou indirectement, consciemment ou inconsciemment, contre les Arabes, considérés entièrement comme des terroristes potentiels. Ou du moins le font-ils malgré cela.

De nombreuses images le corroborent, dont celles de l’enfant qui avoue, avant de se corriger, qu’elle est venue là pour manifester contre « les Ar… les terroristes ». Pourquoi s’en étonner ? Qu’est-ce qui pourrait aujourd’hui autant mobiliser ? Quelle est la passion française actuellement ? Quel est l’ouvrage qui a eu le plus de succès récemment ? Que raconte l’essayiste le plus populaire de France ? Et que raconte le romancier le plus médiatisé de la France actuelle ? Et que raconte le plus célèbre et le plus récent des recrutés à l’Académie française ?

Mais ce qui a le plus retenu mon attention dans le dessin d’Uderzo, que je vois comme une sorte d’image grossie de l’inconscient des Charlie, qui à nous arabes non-vendus au PS et aux partis de gouvernement, saute aux yeux, et fait que même lorsque nous défendons la liberté d’expression et sommes horrifiés par les attentats, nous ne pouvons accepter l’hommage rendu à des gens que nous sommes désolés de voir assassinés, mais dont nous ne pouvons pas non plus oublier les injures, c’est ce qu’on appelle en rhétorique l’antonomase.

Antonomase : figure de style dans laquelle un nom propre est utilisé comme nom commun.

Car Uderzo ne fait pas dire à Asterix « Moi aussi je suis Charlie », mais « Moi aussi je suis un Charlie ».

Un Charlie ?

Mais qu’est-ce donc qu’un Charlie ?

Pourquoi un substantif ?

Comment ne pas entendre, dans cette formulation quelque peu bizarre, comme si quelque chose devait absolument sortir, surtout dans ce cas où l’on voit clairement le héros gaulois cogner ce qui apparaît dans l’image comme étant simplement « un porteur de babouches », l’antonomase classique, « un Charlie » contre « un Rachid », ou « un Mohammed » ?

Dès lors le « Je suis un Charlie » signifie bien « Je suis un Français », un « blanc » plutôt. Oui : « je suis un blanc », ce qui n’a rien de honteux en soi naturellement, mais quand c’est un blanc cognant joyeusement sur un porteur de babouches, assimilé implicitement à un envahisseur (par analogie avec les habituelles sandales romaines que viennent ici remplacer les babouches), alors « Je suis un Charlie » signifie : « je suis blanc et j’emmerde les bougnoules ».

Notes

[1] Surtout lorsqu’on voit tous ces Français mobilisés aux côtés de leur président, des autres présidents du monde et des CRS.

Source : Les Mots Sont Importants, 13/01/2015

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

30 réactions et commentaires

  • Klemens // 07.02.2015 à 01h55

    Buy Silver, Crash JP Morgan – maintenant en Français !
    https://www.youtube.com/watch?v=4VKYu5nB9TI

      +1

    Alerter
  • olivier47 // 07.02.2015 à 02h12

    Analyse de bon sens. Ca fait 30 ans que ça dure, 30 ans qu’on monte les Français les uns contre les autres.

      +12

    Alerter
  • Feuille de Mars // 07.02.2015 à 02h27

    Cette image de Astérix boxant un légionnaire en babouche…Abjecte !

      +8

    Alerter
    • Nerouiev // 07.02.2015 à 08h35

      Du coup, dégoûté, Obélix est parti en Russie.

        +14

      Alerter
  • bili // 07.02.2015 à 03h08

    j’avais fait la même analyse du dessin d’Uderzo lorsqu’il s’est afficher sur mon mur facebook, je l’avais trouver violent et raciste , pourquoi des babouches? que la culture populaire assimile aux arabe… et pas des rangers ou des baskets… Et j’en suis sur que le perso qui valdingue dans les airs porte une grosse et longue barbe noir… Pourtant ni Mehra , ni les frères Couachie ni Coulibaly ne portais de longue barbe.

    Uderzo à le mérite d’être honnête et d’exprimer indirectement son ras le bol du “remplacement de population”. Et c’est sont droit le plus stricte,et une opinions tout à fait défendable. (mais il le fait avec un dessin raciste c’est ce que je lui reprocherais)

    Mais je lui reprocherais donc deux choses:
    1 D’utiliser ce drame pour exprimer ces opinions.(un peu de respect quand même )
    2 D’être injuste et de ne pas le faire intelligemment mais de manière raciste …
    Je m’explique c’est toujours ceux qui on rien demander qui sont victime: les arabe sont en France car depuis plus de 30 ans les politiques et gouvernement successif on permis cela, et aujourd’hui cela continue… Et pour une grande partie ces arabes sont devenu ou sont né français c’est un fait qu’on le regrette ou pas… Donc attiser cette haine entre français et nourrie les relents raciste n’arrange rien et ne résoudras rien bien au contraire.

    Uderzo pour exprimer le fond de sa pensé aurais mieux fait de dessiner des chaussures bien lustré (qui aurais représenté les politiques ) au lieu des babouches.
    Mais c’est toujours plus facile de s’en prendre aux prolétaire (et demande moins de réflexion) que plutôt de s’attaquer à l’oligarque en place qui détient les pouvoirs et qui sont responsable de la situation…

    Malheureusement Charlie hebdo faisait la même bévue, il singeais l’islam et les musulmans qui n’est qu’une religion au lieux de singer des terroristes… erreur que intelligemment les guignoles de l’info ne font pas. ( pour se moquer des terroristes ou les représenter les guignole de l’info de canal+ utilise une caricature de Ben Laden et pas d’un imam ou du prophète )
    De la à pensé que Charlie hebdo faisait cette amalgame et se raccourci entre musulman et terroriste exprès pour exprimer une opinion raciste de manière détourné à la manière d’Uderzo et contenté les lecteurs raciste… je laisse chacun se faire son opinion…

    PS: il existe deux type de racisme , un qui n’en n’est pas un, mais que les médias et l’intelligentsia veulent faire passer pour du racisme:
    Je dirais que c’est le sentiment d’exaspération qu’à une population autochtone face à la venue massif d’une population étrangère, chose somme toute logique et compréhensif. Si chez moi trois inconnue s’installe dans mon salon sans que je l’ai y invite, même si il sont gentil je vais vite fait bien fait les inviter à prendre la porte.c’est le sentiment légitime d’une partie de la population française vis à vis de la venue d’étranger.

    le VRAI RACISME (qui est condamnable et bête ) c’est quand l’autochtone discrimine , injure ou s’en prend physiquement à l’étranger (à cause de se trop plein de ressentis) Alors que l’étranger n’y est pour rien. Car il est ici de manière tout à fait légale, si le raciste était intelligent il s’en prendrais à ceux qui permette cette immigration légale et non aux étranger ou population d’origine étrangère ,c’est pourquoi sa démarche et bête et injustifiable et condamnable.
    Et pourquoi le raciste est bête pacque qu’on le pousse pas à réfléchir et qu’on le lobotomise et manipule avec la télé et autre propagande…

    Pendant ce temps l’élite cultive le entre soi et pas d’étranger chez eux ,et ils se souci peu du peuple français, il se considère citoyen du monde… et font fi des intérêts du peuple français et de la France.

      +9

    Alerter
    • anne jordan // 07.02.2015 à 17h34

      pourquoi des babouches ?
      c’est une des nombreuses expressions de l’ OCCIDENTALISME en lutte contre l’ORIENT , ( choc des cultures si vous voulez ) je ne parlerai pas de ” civilisation ” à ce niveau .
      Qui peut se vanter d’avoir été imperméable – et vigilant – , depuis les années 70 , contre cette islamophobie qui monte ?
      Qui ne s’est pas énervé ( un peu , beaucoup , )contre un hijab croisé un jour ?
      Qui n’a pas soupiré devant la victoire – provisoire – d’Ennahda , en Tunisie ?
      Allons , soyons honnêtes !
      Et le plus triste , c’est que ce sont des penseurs et des artistes de gauche qui ont été souvent à la pointe de ces dérives .
      Au fur et à mesure qu’ils se sont approprié le pouvoir – politique et culturel – ils ont oublié la conscience de classe , qu’ils ont remplacé par une sorte de mépris généralisé pour les prolos , en général ( voir les Deschiens ) et les musulmans , en particulier .
      Avant 70 , il y avait une vague ” arabophobie ” , plutôt visible dans les classes populaires , après l’aventure Komeiny , c’est l’Islam , tout entier , qui est voué , à des degrés divers à l’exécration et assigné à une menace !
      Pourquoi ?
      Ne serait ce pas parce que notre chrétienté zombie ( je paraphrase Todd ) révèle un manque cruel de spiritualité ?
      ( depuis le temps qu’on nous dit que tout est dans l’é- co- no -mie !!!)
      Alors , quoi de plus rageant que de voir des gens qui s’identifient , et de plus en plus , à leur pratique religieuse ?
      Quoi de plus tentant que de leur jeter à la face notre supériorité laïque ? LAICITE = CIVILISATION .
      point barre

        +0

      Alerter
  • Papagateau // 07.02.2015 à 03h22

    Pour l’analyse lexicologique , il n’y a rien à redire : c’est bien ce qui a été dit.

    Cependant 1 :
    Uderzo aurait-il pu dessiner sur le sujet sans faire d’amalgame ? Peut-on DESSINER le mal ou le terrorisme d’une façon non figurative ?

    Cependant 2 :
    La réalité des faits transforme la perception de la phrase : “Je suis blanc et j’emmerde les bougnoules”. On remarquera que c’est une phrase non-dite mais que je retiens dans un premier temps, car j’accepte la partie analyse lexicologique du critique.

    Donc “je suis blanc” :
    Je remarque que c’est un gaulois, donc il ne s’agit pas d’un blanc substantivé mais d’un blanc vivant en France et non ailleurs, en Afrique par exemple. Comme par hasard, l’attentat contre CH a eu lieu en France, et non ailleurs.

    Donc “et j’emmerde les bougnoules” :
    Curieuse façon d’emmerder le bougnoule que de mourir par paquet de 17 personnes. Faut-il compter le suicide dans la catégorie des agressions ? Au moment de ce deuil tragique qui montre aux Français leur fragilité, Uderzo utilise son personnage dans sa posture emblématique et protégé par la potion magique.
    Au moment où nous sommes scandalisé par le terrorisme, le message se veut paradoxalement rassurant : nous aurions la potion magique qui serait plus forte que la mort. Alors, va-t-on interdire aux victimes de se rassurer ? De se réconforter ?

    Parenthèse : Je précise tout de suite que je ne me classe pas comme victime à cause d’une sympathie pour CH, mais victime pour l’atteinte (radicale) à l’état de droit en France, ce qui peut m’inquiéter. Donc, je Ne suis Pas Charlie … Je suis moi, mais inquiet tout de même.

    Tiens, et si j’analysais le texte de “les mots sont importants” ?
    De toute évidence, ils ont désigné Uderzo comme un blanc raciste islamophobe qui fait et continue CH. Le fait est que de tout les albums d’Uderzo, il n’y a pas une page contre l’islam. Mais les islamistes le savent-ils ?
    Le message de “les mots sont importants” l’a désigné aux islamistes pour UN dessin publié un jour extraordinaire. Beau travail !
    Question : est-ce volontaire ?

      +9

    Alerter
  • dupontg // 07.02.2015 à 03h50

    Le droit n’est il pas tout simplement demuni face à des individus prets à mourir pour leurs convictions?

    pour tenter de dissuader les kamikazes,les israeliens n’ont pas trouvé d’autres solutions que faire porter la responsabilite aux familles …en detruisant leur maison et autres punitions du meme genre…

    Mais s’agit il encore de “justice” ou bien d’une reconnaissance d’impuissance

      +2

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 07.02.2015 à 07h52

    Uderzo est très décevant. Le seul fait de représenter “un Charlie” par son célèbre et sympathique héros montre bien de quel côté il penche, et ce n’est pas le meilleur.

      +7

    Alerter
  • noel // 07.02.2015 à 08h48

    oui, tout à fait d’accord avec vous. En même temps l’immigration se poursuit sans interruption avec l’aval des gouvernements sans le consentement des français bien au contraire désinformés et le climat d’islamophobie est entretenu. Le mondialisme “messianique” a besoin d’un bouc émissaire, sur le mode sacrificiel pour définitivement asseoir son autorité. Des discours identiques à ceux des années 1930 pour ostraciser ! L’Islam est mis en avant mais en réalité c’est le christianisme qui est visé au travers de lui. Viendra le jour où les blancs eux même seront la cible s’ils ne le sont pas déjà ! “Agitez le peuple avant de s’en servir” ! Il est crucial de remonter aux causes et non pas voir que les effets. Voici un lien :
    https://www.youtube.com/watch?v=MNaXqtJvoMU

      +1

    Alerter
  • Sanjnâ // 07.02.2015 à 09h54

    Uderzo est un excellent dessinateur, mais un piètre scénariste, et Astérix a perdu l’esprit Astérix depuis que Goscinny est mort.

    Goscinny avait bien dénoncé le véritable danger pour les Gaulois, le seul moment où le vilage a réellement bien falli disparaitre et où même la potion magique n’appportait aucun salut : ça a donné l’album le Domaine des Dieux, d’actualité avec la sortie du film, mais dans une version trop lissée à mon goût.

      +2

    Alerter
  • Balthazar // 07.02.2015 à 10h04

    Waouh ça se lâche sur Astérix.
    C’est marrant, j’ai lu tous les Astérix (et oui, je sais lire) étant petit, je les relis actuellement avec mes enfants étant adulte, je n’y vois rien de raciste.
    Ah mais suis je donc bête ! Je suis fils d’un immigré italien, Astérix et Obélix passent leur temps à casser du macaroni qui vient les “envahir”: c’est “vrai”, Uderzo est un gros “raciste”. Oh punaise ! C’est quoi déjà le numéro de la Licra ? J’ai les boules. Faut que je “massacre” pour exprimer ma détresse, tout ce que je subis, les regards, la crise, la vie…
    de plus en plus pathétique ces “démonstrations” !
    La France est un pays raciste? Pas grave, il reste 200 autres pays où les émigrés trouveront leur bonheur. Faut surtout pas se sentir obligé de venir chez nous, c’est l’ “apartheid” ici dixit le 1 er Sinistre. Quand tu poses le pied en France, bam! Ca commence:” t’es noir, arabe, ou musulman ? Foutez moi ca dans le 93. Refermez bien les portes du Kamp apres leur passage surtout.”
    “T’es blanc, judéo chrétien ou boudhiste ? Chauffeur, amenez nos invités paris 16eme.”
    Faut vite que je m’inscrive à la Paf, pour voir cela de mes yeux.

    Bizarrement, je n’arrive pas à en vouloir à mon macaroni de père d’avoir émigré apres guerre pour travailler en France. Ni à la France. Ni à personne d’ailleurs. Oh la la! Je ne suis pas normal.

      +12

    Alerter
    • simon // 01.08.2015 à 11h45

      Ça alors ! Astérix et consort passent leur temps à démolir des ritals et personne ne râle ! Il y a vraiment quelque chose de pourri en ce bas monde , ne trouvez vous pas ? Sans compter que dans “Astérix chez les Goths” il cogne aussi des Allemands . Et dans un autre il se moque des Corses . Et que dire de son voyage en Helvétie ? Scandaleuse charge contre la maniaquerie supposée des Suisses , non ? Sans compter ” Le tour de Gaule ” , insupportable de clichés régionalistes !
      Ce débat me semble orienté …
      Ah oui , j’oubliais : je suis Français , petit-fils d’immigrés Allemands et Italiens . En tant que Mosellan , je me suis fait parfois regarder comme étant un ” Boche de l’Est” par mes propres compatriotes . Enfin il fut un temps où mon meilleur ami était un Arabe .
      Etant jeune , j’ai vu des Arabes être humiliés par un Européen raciste mais je me suis aussi fait uriner dessus du haut d’un immeuble par des ados hilares et visiblement musulmans , complètement inconnus de moi .
      En conclusion : ” Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté et zut pour les autres ” .

        +1

      Alerter
  • Le déserteur // 07.02.2015 à 10h06

    Et si c’était du second degré, ce dessin, proche de la figure de l’antiphrase, qui consiste à dire le contraire de ce que l’on pense par ironie? Ainsi Uderzo désignerait-il les “Je suis Charlie” comme étant des islamophobes se cachant derrière le prétexte de la liberté d’expression… Il faudrait lui demander son intention !

      +0

    Alerter
    • Carabistouille // 07.02.2015 à 10h30

      vu le niveau intellectuel d’Uderzo, j’en doute.

        +1

      Alerter
    • purefrancophone // 07.02.2015 à 22h12

      http://youtu.be/mP1FjmiYw5w

      Je ne vais pas faire de la grande explication sur le dessin d’Astérix , mais je pense que Uderzo en dessinant des babouches a voulu s’indigner devant deux assassins se revendiquant d’une religion qu’ils ne respectent pas en tuant et il a écrit “je suis un Charlie” parce qu’il était ami avec certains qui sont morts dans cet assassinat .
      .Je n’ai pas la science infuse mais comme lectrice assidue de Astérix depuis le début , c’est mon interprétation de ce dessin ;et elle vaut ce qu’elle vaut !

        +2

      Alerter
  • Milsabor // 07.02.2015 à 11h11

    Pour moi le meilleur Asterix reste “la zizanie” qui décrit de façon tellement pertinente la perversion narcissique et son effet déstructurant en politique. Notre président poire est un émule de Tullius Detritus au service de l’empire du chaos. Le drame de l’attentat de CH et ses suites est une conséquence logique de l’action perverse déstructurante de ce gouvernement de malheur.

      +1

    Alerter
    • Sanjnâ // 07.02.2015 à 13h24

      Excellent, la Zizanie, en effet.

      Il y a aussi Obélix et Compagnie qui est pas mal, et j’espère que quand on le portera sur grand écran, contrairement au Domaine des Dieux, on saura en faire réellement un film de résistance en osant l’adapter à notre époque crisique.

        +0

      Alerter
  • eric le goff // 07.02.2015 à 12h50

    amalgame ? une paire de pantoufles égale bas bouche , donc islamophobe ? car pantoufle ? ça veut dire je me méfie plus des silences des pantoufles que des bruits de botte …donc je suis charlie ? je suis contre ceux qui laissent faire , par lâcheté , peur ? igno-rance mais chacun voit ses godasses à sa porte , ou à sa cheminé le 25 décembre ??

      +1

    Alerter
  • Papagateau // 07.02.2015 à 14h11

    Je suis fatigué de cette inversion des rôles :
    Du jour où 17 gaulois se font exterminer à la kalachnikov, on ne parle que d’une chose : du racisme des gaulois.
    C’est quoi un acte raciste ?
    – De ce faire tuer à la kalachnikov alors qu’on est blanc ?
    – De recevoir une amende pour stationnement interdit alors qu’on est noir ?
    – De se voir demander un justificatif de domicile alors qu’on est musulman ?
    – De se voir demander de ne pas boire de la bière en groupe à la sortie de la boulangerie alors qu’on est pauvre ?

    Répété 10’000 fois, ça devient une vérité.
    Entendu 10’000 fois, on a peur que ça devienne un vérité. Une vérité totalement contraire à ce que fait et ressent le gaulois.

    Comment voulez-vous que tant de mauvaise foi et d’hypocrisie ne provoquent pas de révolte ? Mais une révolte de gens polis. Une révolte électorale.

      +4

    Alerter
  • jambon31 // 07.02.2015 à 14h43

    “Et que raconte le plus célèbre et le plus récent des recrutés à l’Académie française ?”
    Il doit y avoir maldonne, le dernier académicien, si je ne me trompe, est Dany Laferrière ; et ce n’est pas le plus célèbre, ce qui est bien dommage.
    Merci pour cet article enrichissant.

      +1

    Alerter
  • Bourricot // 07.02.2015 à 14h58

    Un peu lassé de ce blog qui était excellent mais dévie depuis quelques semaines sur de l’anti conformisme systématique… le dessin d’Uderzo n’est qu’une caricature, et les babouches un clin d’oeil… y voir un message raciste généralisateur me choque… en raisonnant comme ça, on peut tout critiquer et aboutir à des messages dénués de tout contenu, comme les notices américaines : attention, manger son sèche cheveux encore chaud peut provoquer des brûlures d’estomac….

    Bref…

      +11

    Alerter
    • Beaugrand // 08.02.2015 à 08h27

      Bourricot : soit vous avez une vision bisounours du monde qui nous entoure (bruits de bottes, endettement hors de contrôle, chômage en forte hausse, panne de croissance mais aussi mensonges d’état, mesures liberticides sous couvert de liberté d’expression…) soit vous jouez au faux déçu (= troll). Vous savez ce qu’on dit en ces cas là : la porte est ouverte…

        +1

      Alerter
  • Yann Amar // 07.02.2015 à 15h57

    Saviez-vous que “je suis Charlie” est l’anagramme de “Je chie sur Ali” ! Curieux hasard, non ? En tout cas, mes amis, musulmans de culture ou de confession, ne trouve pas là matière à se sentir plus libres ….

      +2

    Alerter
    • anne jordan // 07.02.2015 à 17h40

      devriez envoyer cet anagramme à Télérama , qui publiait il y a 15 jours , avec des trémolos dans l’encre d’imprimerie ” Charlie anagramme de chialer ” !!!

        +0

      Alerter
    • PasUneBrebis // 07.02.2015 à 18h30

      Y a un problème avec votre anagramme : 2 s d’un côté, un seul s de l’autre. Ouf, vous voici libérés d’un coup d’un seul.

        +3

      Alerter
  • Renaud // 07.02.2015 à 16h02

    Le ressac des propos, articles, commentaires sur l’attentat contre C. H. continue.
    Les analyses spectrales des attitudes des uns et des autres au sujet de ce drame sont, bien sûr, des investigations qui peuvent renseigner, mais c’est toujour après coup. Il en est toujours ainsi.
    Il me vient à l’idée que C.H. n’était plus que l’entropie de la pensée française issue de la Révolution de 1789. De vieux adolescents soixantehuitards immatures s’exprimaient, certes de plein droit, mais avec un manque de tact plus qu’évident. Je l’ai déjà dit, la parution des caricatures de C.H. dans les Crises m’a vraiment soulagé de ne jamais voir acheté ni lu C.H. un seul numéro de ce journal et ne l’achèterai jamais.
    Quand une pensée, la pensée française? Parisienne? ou seulement germanopratine, c’est à dire de seulement Saint germain des prés? Une pensée resservie et rancie de longue date, dégringole à ce point sous le niveau de la ceinture pour qualifier ses semblables, quels qu’ils soient, et bien rideau!! Il y a vraiment d’autres choses pleines de potentialités à s’occuper.

      +2

    Alerter
  • Beaugrand // 07.02.2015 à 21h29

    Mouais… Enfin surtout anti catho et anti musulman derniérement et surtout même pas drôle ce canard. Je l’avais racheté une fois il y a quelques temps : bof, pas un sourire sur les blagues scatos éculées et une vague nausée sur les dessins qui puaient le racisme des beaux quartiers : le racisme anti pauvres. Un peu comme lorsqu’on visionne un “sketch” des Deschiens…

      +1

    Alerter
  • JOURDAIN // 08.02.2015 à 10h29

    il y a du vrai et du faux dans cet article. Un tas de français ont manifesté, certes..
    mais on ne sait pas si c’est la plupart d’entre avaient un à inconscient “anti-arabe ou anti-musulman” dans ce type de manifestation
    située traditionnellement plutôt à “gauche de la gauche”, c’est-à-dire dans ce qui reste de différence entre le PS et l’UMP… pour faire simple.
    Le reste étant qu similitude…vous devez le savoir

      +0

    Alerter
  • JOURDAIN // 08.02.2015 à 10h36

    Droit qui a été violemment et tragiquement nié par des malades

    Votre inconscient exprime aussi quelque chose par le choix de ces mots :ce ne sont pas des malades, mais des terroristes. Des victimes d’un défaut de république,
    si on veut..
    mais pas des malades

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications