Les Crises Les Crises
6.février.20156.2.2015 // Les Crises

Paris : une «pervenche» n’ayant pas respecté la minute de silence suspendue

Merci 0
J'envoie

C’est rigolo, il me semblait que c’était encore un droit de l’Homme de ne pas s’associer à une minute de silence si l’on n’en avait pas envie….

Le fascisme, ce n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire.” [Roland Barthes, Leçon inaugurale au Collège de France, 1977]

A Paris, mais aussi à Lille, plusieurs agents municipaux ayant refusé de participer à l’hommage national rendu après les attentats contre Charlie Hebdo risquent la révocation.

Connue pour s’être radicalisée, cette contractuelle se présentait parfois avec un voile lors des rendez-vous avec sa hiérarchie. AFP

15 Janv. 2015, 14h32

Une agent de surveillance de Paris (ASP, les ex-«pervenche»), a été suspendue par la préfecture de police (PP) pour ne pas avoir respecté jeudi dernier la minute de silence en hommage aux victimes de Charlie Hebdo.Cette fonctionnaire, qui assume son refus, «va être traduite rapidement en conseil de discipline et risque la révocation».

Les ASP, qui sont chargés de dresser des contraventions, dépendent du personnel de la ville de Paris mais sont mis à disposition de la Préfecture de police.

Jeudi dernier, une minute de silence avait été observée dans toute la France en hommage aux 12 morts lors de l’attentat commis contre Charlie Hebdo. Cette contractuelle, «connue pour être radicalisée, et qui se présentait assez souvent lors d’entretiens avec sa hiérarchie en portant le voile»,

Je ne savais pas que c’était interdit face à son employeur au travail

a ostensiblement refusé, devant ses collègues, d’observer l’hommage rendu par l’ensemble des fonctionnaires.

Je ne savais pas que c’était interdit – sauf en Corée du Nord, bien entendu…

«Une faute grave», précise un proche du dossier. Cette fonctionnaire faisait l’objet d’autres enquêtes internes pour des fautes répétées.

Trois agents municipaux de Lille risquent la radiation

Des mesures disciplinaires ont par ailleurs été prises à l’encontre de trois agents municipaux, des vacataires qui assurent la pause méridienne dans les écoles de la ville de Lille, a annoncé jeudi matin la maire Martine Aubry. Selon le quotidien La Voix du Nord, l’autre jeudi, lors de l’hommage national, ces derniers n’ont pas souhaité respecter la minute de silence demandée en hommage aux victimes de l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo. Deux ont quitté la salle en clamant haut et fort qu’il était hors de question de le faire. Rappelés à l’ordre, ils risquent la radiation. Le troisième homme, lui, s’est fendu de remarques faisant, semble t-il, l’apologie du terrorisme. Une plainte a été déposée à son encontre.

Source : leparisien.fr

P.S. ce genre d’image a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux…

Commentaire recommandé

Laurent Dup // 06.02.2015 à 01h05

” Si Charlie mérite une minute de silence, La Palestine mérite qu’on se taise à tout jamais”
C’est malheureusement ce qui se passe.

49 réactions et commentaires

  • Pierre Davoust // 06.02.2015 à 00h20

    Chronique de la haine ordinaire 1 : pile poil sur le sujet !

    https://www.youtube.com/watch?v=WgCTbhwtf48

      +3

    Alerter
    • boduos // 06.02.2015 à 02h25

      Olivier cite Roland Barthes / ” le fascisme ,ce n’est pas d’empêcher de dire,c’est obliger de dire”
      et Orwell bien avant 1977 fait dire à big brother (Goldstein) “les anciens totalitarismes disaient :tu ne dois pas – le fascisme dis ;tu dois – et moi je dis ;tu es ” nous y sommes donc ,nous devons etre Charlie.
      je suis stupéfait de voir que nos apprentis big brother ,tel un destin auto-réalisateur miment a ce point l’exemple donné par orwell jusqu’à en avoir les expressions haineuses portées par des anaphores qui vont ,crescendo ,jusqu’à l’anathème,l’injonction ,l’accusation sans passer par la démonstration (évidemment puisque que c’est le but ) .

      je ne vise évidemment pas nos blogueurs ,mais je m’interroge sur la capacité de jugement et d’analyse de nos enseignants dont je n’entends que le silence assourdissant.
      je ne parle pas du manque de solidarité des fonctionnaires dont on vire les collègues .il y a encore quelques années (12 ou 15) je trouvais qu’il poussaient un peu en faisant gréve parce qu’un de leur collègue d’air France avait été mis à pied pour avoir retirer imprudemment la passerelle et provoquer la chute et la mort d’une hôtesse.
      les temps changent.

        +20

      Alerter
  • Chris // 06.02.2015 à 00h22

    Cette chasse aux sorcières est insupportable. Quel cauchemar !
    Les gardes rouges français de la révolution culturelle ?
    Comment en est-on arrivé là ?

      +33

    Alerter
    • RAYMOND // 06.02.2015 à 06h43

      nous en sommes la ,en cause l’egoisme de chacun ,le moi,mon auto;ma maison,mon pognon ;ma petite vie,ma tele .les salauds qui nous dirigent la haut l’ont bien compris.c’est nous Français qui sommes responsables de tout ca,nous avons perdu nos libertes parce que devenus des mous,sans fierte,se contentant des minables pourris qui nous gouvernent,voila comment nous en sommes arrives la

        +25

      Alerter
      • Louve Bleue // 07.02.2015 à 10h28

        l’auto, la maison, etc…sont devenus indispensables pour survivre. On n’est même pas surs d’en avoir encore pour longtemps…sans que tout ça soit bombardé…Mais je suis persuadée que beaucoup se taisent, se recroquevillent sur leur noyau familial et que la solidarité devient secrète mais qu”elle ne cesse d’exister . Pour tous les enseignants qu ont signalé, combien ont su se taire et protéger les enfants ? Beaucoup plus dans le second cas, très certainement. Et ceux qui ont balancé l’ont fait plus par maladresse et naïveté dont ils se repentent déjà. Non ?
        Il va falloir de pus en plus “lire en filigrane.”..

          +2

        Alerter
    • harvest // 06.02.2015 à 15h59

      Vous mélangez tout, Chris, les gardes rouges et la chasse aux sorcières sont diamétralement opposés de par leur objectif. Mais continuez ainsi, les maitres sont contents de vous; leur conditionnement semble bien fonctionner.

        +1

      Alerter
  • Johann // 06.02.2015 à 00h30

    Personne n’a-t-il eu l’idée de dire haut et fort pendant la minute de silence: “Je condamne toutes les formes de terrorisme!” ?

      +8

    Alerter
    • boduos // 06.02.2015 à 02h41

      dans les stades de foot,toutes les occasions sont bonnes pour faire minute de silence,décès d’un vieux supporter,d’un joueur des années 50,d’un attentat ou d’un incendie ,
      ce passage obligé qui met au garde à vous un tas de gens non concernés sonne comme une levée des couleurs ,un rappel au calme en quelque sorte ,un contrôle des foules aurait dit Gustave le Bon.

        +8

      Alerter
  • Sumbawa // 06.02.2015 à 00h37

    Les policiers, les militaires en ont ras la casquette de notre gouvernement.
    ils sont en première ligne,ils sont les premières victimes et que malgré cela, on continue de leur demander de faire de la parade devant des bâtiments ou dans des gares pour donner l’impression de sécurité à la population.

    Et en même temps, ils voient que l’on supprime des postes dans la recherche et l’investigation et que l’on leur demande toujours plus de verbalisation.

    Bref, moins d’enquête et plus de contravention.

      +10

    Alerter
  • Mirabo // 06.02.2015 à 00h40

    Voilà des jours que je recherche sur quel fondement juridique ou réglementaire reposerait cette obligation faite aux agents de la fonction publique de respecter une minute de silence… pire, l’obligation faite aux élèves. Aucune réponse à ce jour…
    Il me semble que, ado, j’aurais également refusé – juste pour le principe.
    S’il y a un juriste dans la salle, merci d’éclairer ma lanterne !

      +35

    Alerter
  • RB // 06.02.2015 à 01h03

    Et bientôt grâce à la loi Cazeneuve, une minute de silence pour les blogs malpensants.
    Merci Minute…

      +6

    Alerter
  • Laurent Dup // 06.02.2015 à 01h05

    ” Si Charlie mérite une minute de silence, La Palestine mérite qu’on se taise à tout jamais”
    C’est malheureusement ce qui se passe.

      +48

    Alerter
  • Grégory // 06.02.2015 à 01h18

    Les condoléances obligatoires, ce sont vraiment celles qui doivent réchauffer le cœur des familles de victimes.

      +5

    Alerter
  • David D // 06.02.2015 à 01h21

    Un jour, avant un match de rugby, une minute de silence était demandée, imposée ?, au stade, suite à un décès d’un sportif auparavant, un truc dans le genre ! Mais elle a été gâchée par quelqu’un qui a crié “allez les gars” je tais le nom de l’équipe pour pas qu’on fasse le rapprochement)! Bon, c’était mon père, il s’était rendu à la buvette et il ne s’était pas rendu compte de la gravité de l’instant! J’espère que la distraction causée par la soif est une circonstance atténuante!

      +3

    Alerter
  • François // 06.02.2015 à 01h22

    Le farcisme, c’est quand la farce devient ostentatoire.

      +15

    Alerter
  • Eric // 06.02.2015 à 02h33

    Être encouragé, incité, manipulé à se laisser entrainer au panurgisme est déjà insupportable, mais être obligé ???!!! Sous peine de sanctions ? Ça devient l’horreur totale ! Où est la liberté d’expression ? Où est la liberté de conscience (bon ça commence à être habituel mais quand même) ? IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE LA NON ? J’ai la nausée…

      +14

    Alerter
  • VladimirK // 06.02.2015 à 02h51

    Tu vois Olivier, c’est exactement pour cela que je t’ai parlé du film allemand la Vague (et que tu as déjà vu).

    Le même scénario se met en place à l’échelle de toute la France.

    Pour ceux qui sont curieux, c’est un film passionnant et très fort

    http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Vague_(film)

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=134390.html?nopub=1

    https://www.youtube.com/watch?v=xYF232vStQ4

      +5

    Alerter
    • Rouméas // 07.02.2015 à 00h11

      Merci, je viens de le louer et de le regarder !

      Faut proposer à la ministre de l’éducation nationale une projection dans toutes les classes avec pointage et session de rattrapage pour les absents !!!

        +0

      Alerter
  • boduos // 06.02.2015 à 03h12

    voulant pousser ma réflexion,je tape sur google ” action de la minute de silence sur la psychologie des foules ” et je dégote cet article de media-part bien traité :http://blogs.mediapart.fr/blog/vincent-goulet/160115/charlie-hebdo-un-media-meneur-titre-posthume
    media-part conclut ” le choc et l’émotion passée ,il est temps de renouer avec un discours politique dans lequel l’identité,au sens propre,ne se substitue pas à la pensée”.
    merci de cette conclusion qui souligne le caractère vite relégable d’une minute de silence .

      +1

    Alerter
  • Patrick Luder // 06.02.2015 à 07h33

    Je crois rêver, est-on encore en Europe? Oui, bien sûr, et c’est aussi l’Europe de Mussolini, Dollfuss, Papadopoulos, Hitler, Antonescu, Staline, Rakosi, Miguel Primo de Rivera, Ceausescu, Salazar, Milosevic, Quisling et bien d’autres … ne l’oublions pas !

      +2

    Alerter
    • lvzor // 06.02.2015 à 11h49

      Pétain, Papon, le socialiste Laval……

        +1

      Alerter
  • georges glise // 06.02.2015 à 07h59

    dégueulasses ces autorités “socialistes”!!!

      +4

    Alerter
    • harvest // 06.02.2015 à 16h08

      Vous avez une guerre de retard, mon cher, on dit fauxcialistes.

        +2

      Alerter
      • personne // 06.02.2015 à 21h23

        @ Harvest,
        C’est votre pseudo qui vous inspire ce jeu de mots (fauxcialistes) ?
        J’espère que d’autres ont ri (moi, pas pouvoir).

          +0

        Alerter
  • Rose du sud // 06.02.2015 à 09h15

    Mais nous avons le choix entre les socialistes “dégueulasses” et le FN du digne monsieur Le Pen.
    Oui, nous en sommes arrivés là!

      +2

    Alerter
  • Günter Schlüter // 06.02.2015 à 09h58

    Je vis depuis 25 ans en Allemagne, mais je suis né en France (de parents allemands), y vécu 36 ans, y fut scolarisé, socialisé, y ai accompli mon Service national.
    J’ai grandi aux mamelles de la République, de ses valeurs que j’ai intériorisé au cours de mon enfance, jeunesse et vie d’adulte.
    Mais depuis quelques années, je constate une dégradation importante des valeurs dans ce pays, dirigé par des hommes se comportant comme des voyous (les nommer serait certainement trop dangereux à cause de notre “Justice” aux ordres mais les Français n’auront aucun mal à savoir qui ils sont).
    J’aime la France, et mon coeur saigne de voir à quel point nos vrais valeurs sont bafouées.
    Et cette “inquisition charliesque”, folie furieuse de nos temps, est un signe indéniable de cette décadence morale qui règne en notre pays.

      +15

    Alerter
    • Rose du sud // 06.02.2015 à 10h47

      Merci à vous monsieur.

      Fille d’une victime des Allemands nazis, j’ai pourtant beaucoup aimé la Culture allemande expliquée par Jacques Decour ou Decourdemanche fusillé au Mont-valérien, en 1942 qui aimait tant Goethe, Schiller ainsi que la belle musique allemande.

      Par contre je me sens bien impuissante. Que faire?
      S’informer sur le blog d’Olivier Berruyer, c’est déjà beaucoup.

        +6

      Alerter
  • adrien // 06.02.2015 à 10h04

    “Cette contractuelle, «connue pour être radicalisée, et qui se présentait assez souvent lors d’entretiens avec sa hiérarchie en portant le voile»,

    “Je ne savais pas que c’était interdit face à son employeur au travail” ”

    Bonjour,

    Pour information, il n’est, en effet, pas interdit dans le secteur privé de faire cette chose là. En revanche, dans la fonction publique, il existe des droits et obligations pour le fonctionnaire (ou agent public).(loi de 1983) :

    ” L’obligation de neutralité : le fonctionnaire doit assurer ses fonctions à l’égard de tous les administrés dans les mêmes conditions, quels que soient leurs opinions religieuses ou politiques, leur origine, leur sexe, et doit s’abstenir de manifester ses opinions.”

    Aussi, il lui était formellement interdit d’être avec son voile lors de son service, et je dirais même qu’elle aurait dû être sanctionnée plus tôt pour cette provocation.

      +5

    Alerter
    • Paola44 // 06.02.2015 à 16h17

      Je vous cite: “Le fonctionnaire … blablabla, … et doit s’abstenir de manifester ses opinions.” Par contre, il doit obligatoirement manifester l’opinion de son gouvernement, par exemple par l’observation de la fameuse minute de silence, c’est bien ça?

        +6

      Alerter
      • LeDahu // 06.02.2015 à 20h12

        affirmative car il faut avoir la permission de le faire ou même participer a des manif, évidemment hors tenue. Permission n’est une obligation.

          +0

        Alerter
  • Arnould // 06.02.2015 à 10h15

    Machiavéliques, évidemment. Il faut peupler un petit bout de terre cerné par des gens qui se reproduisent plus vite. Si je suis modéré, je comprendrai.

      +6

    Alerter
    • bourdeaux // 06.02.2015 à 13h25

      Non, Arnould, c’est leur accorder une intelligence qu’ils n’ont pas que de parler de machiavélisme. A mes yeux, on est juste face à un phénomène de crétinisme de masse.

        +3

      Alerter
      • harvest // 06.02.2015 à 16h05

        bourdeaux, je crois que vous avez mal saisi les propos de pascale et Arnould: Le terme Machiavéliques s’appliquait à Vals et au CRIF, vous ne pouvez donc parler de crétinisme de masse; à moins de considérer le CRIF et Vals comme une masse.

          +0

        Alerter
  • Bruno // 06.02.2015 à 10h39

    Ben oui, faut voir qu’une seule tête.

    Cela dit, quand on est fonctionnaire, on ferme sa gueule ou on démissionne.

    La fonction publique, c’est comme l’armée. C’est comme un entreprise privée. C’est une mini-dictature, plus ou moins éclairée selon la nature du dictateur local et dans laquelle on obéit au chef.

    Je ne suis pas très loin de penser que c’est presque normal qu’il en soit ainsi. ;–)))

      +3

    Alerter
    • noel // 06.02.2015 à 11h11

      Sauf que le jour où votre chef de service ne vous trouvera pas assez C******, qu’il vous aura discrètement dénoncé, qu’ils viendront frapper à votre porte à 5h du matin dans le silence de votre immeuble et vous emmèneront, on ne sait où ! Je ne sais pas si vous “trouverez ça normal” ? Car ne croyez pas qu’ils vont en restez là ? ….

      La fonction publique doit-elle subir les conséquences de ces actes ?

      En quoi, la fonction publique est-elle concernée ? Il ne s’agit pas d’un attentat perpétré contre des représentants de l’Etat, ni d’une collectivité territoriale ? Je doute qu’une telle mobilisation, par son ampleur et son impact eût été organisée s’il s’était agi d’actes analogues commis contre un corps de fonctionnaires en exercice ?

        +7

      Alerter
    • LeDahu // 06.02.2015 à 20h16

      malheureusement c’est devenu comme ça. Oui on obéit au chef, quand on est en service, mais hors, pas de obligation, sauf que maintenant c’est la géométrie variable.

        +1

      Alerter
  • noel // 06.02.2015 à 10h47

    J’avais 16 ans en novembre 1970. J’étais en 1ere dans un grand lycée en région rouennaise. Notre professeur de sciences physiques et chimie nous avait demandé d’effectuer une minute de recueillement à la suite de la disparition de Charles de Gaulle ! Une journée de deuil national avait été décidée, aussi, me semble-t-il ? Je ressentais l’événement comme important ! Un Homme d’État nous avait quitté ! Cette Minute de recueillement était naturelle, fondée ! Hélas , la France aussi nous quittait ! …

    Ils appellent ça “minute de silence” à savoir “taisez-vous”, fermez les yeux, collaborer symboliquement, obligatoirement à la licence et aux blasphèmes durant une brève minute car on va vous obliger à la fermer ! On vous baptise “je suis C******! Vous êtes au pied du mur sur votre lieu de travail en présence de vos collègues donc du collectif. Vous n’êtes déjà plus vous-même ! L’esprit collectif a pris le pouvoir sur vous. Ne serait-ce pas là comme un rituel d’embrigadement ? C’est suffisant, pour vous convertir et vous faire signer votre soumission !

    C’est terrible parce que c’est la Terreur qui revient ! Et c’est le terrorisme qui la provoque ! Ne voyez vous pas le tour de force ? Une véritable inversion, un retournement ! Vous entrez dans la suspicion coupable d’actes perpétrés par “on ne sait qui”, médiatisés à outrance, alors que vous êtes un citoyen (?) ordinaire ? Vous n’avez rien demandé ! Et la sentence tombe, privé de son emploi ! Et tout cela dans une période de temps très courte pour ne pas avoir à prendre du recul.

    Cette terreur-là a besoin de votre consentement à petites doses, par petits actes même anodins. Tel celui vous contraignant dans les grands magasins à passer au travers des portiques de sécurité, être sous les regards constants des caméras et du personnel de surveillance. Nous avons abdiqué ! Nous sommes tous en “liberté-sous-surveillance”, oxymore ! Y aurait-il besoin de chaparder pour une grande partie de la population appauvrie, sans perspective aucune, si elle disposait d’un pouvoir d’achat décent, suffisant ? Ne sommes-nous pas dans la démesure ?

    Le système veut aller encore plus loin et à grande échelle. Il lui faut que la soumission soit progressive pour devenir totalisante ensuite en vue de couvrir de son “emprise haineuse” toutes les sphères de la vie tant publique que privée !

    Tout ceci a été expérimenté dans les camps de concentration et le goulag. Les témoignages sont abondants. Quand vous avez effectué votre service militaire, vous comprenez aussi pas mal de choses quant à la mise en conditions rapides d’obéissance à un règlement même idiot et absurde. Peu importe le contenu d’ailleurs, de l’ordre donné, il faut obéir. il en est de même pour ce slogan, “je suis C*****” véritable mot d’ordre auquel les slogans publicitaires, les injonctions du discours dominants de la pensée dite “unique” nous ont progressivement préparé !

    Il s’agit d’une guerre psychologique avec des stratégies hautement élaborées à partir des neurosciences et de la cybernétique avec mise à profit des données recueillies au cours des “expériences” menées dans les camps d’emprisonnement ! Ce n’est pas pour rien qu’il sont régulièrement évoqués dans les médias ! …. Un peu comme si on vous prévenait en sourdine !

    Les mots sont détournés de leur sens. L’idéologie dominante se masque derrière pour créer un écran de fumée afin que l’on ne puisse surtout pas demander des comptes !

    Comptes sur l’état de la France et sur son État auquel ce blog avec honneur se consacre et s’en fait l’écho !

      +10

    Alerter
  • JOURDAIN // 06.02.2015 à 10h54

    On a le droit, et je l’aurais fais personnellement,
    (même si je n’aime pas l’islam en soi… le Coran et tout ce qui touche aux religions),

    de ne pas respecter la minute de silence. J’en ai assez qu’on nous impose de le faire ! Bravo aux récalcitrants ; même si je ne suis peut-être pas avec constamment et leurs idées.

      +8

    Alerter
  • FLANDRE // 06.02.2015 à 13h59

    La dictature c’est maintenant. Merci Mimolette, merci l’UMPS. Si pour le moins vous fournissiez (dans un geste humanitaire) la vaseline !!!

      +8

    Alerter
  • Vincent // 06.02.2015 à 14h12

    Je suis assez dubitatif sur votre façon de relayer cette information. Ce n’est pas un agent d’entretien, c’est une auxiliaire de police. Donc :
    – elle a un uniforme et n’a pas le droit de le “customiser” pour quelque raison que ce soit.
    – elle a un devoir de discipline plus grand que dans la plupart des corps de métier.
    Je trouve normal qu’un policier qui représente l’ordre public soit carré au niveau de la tenue et de la discipline. Il est normal qu’un policier rebelle à la hiérarchie soit sanctionné. Quand bien même ce serait pour des questions religieuses.

      +9

    Alerter
    • DOC // 06.02.2015 à 18h50

      Je crois que vous êtes le second à faire une confusion sur ce qui est dit dans cet article.
      Il est dit que cette employée s’est présentée voilée en rendez vous avec sa hiérarchie (. . .qui se présentait assez souvent lors d’entretiens avec sa hiérarchie en portant le voile)
      Remarquez le « souvent » , donc pas pendant son service .

        +1

      Alerter
  • Mouise // 06.02.2015 à 15h44

    Et ils furent baptisés dans le sang de l’agneau, on les appellera désormais les Chr… pardon ! les Charlies. Leur sainte trinité : le saint esprit, ou l’esprit du 11 janvier ; le fils, l’équipe de C.H. (désolé pour les autres) ; et le Père…. Euh?..Aïe ! Le Père je sais pas trop, à moins que… si… il est écrit (ou presque), « le Père, nul ne l’a jamais vu, le Fils lui nous l’a fait connaître ». Bon sang mais c’est bien sûr ! Le Père, c’est Le Grand Ricanement !

    Amen

      +3

    Alerter
  • Rouméas // 07.02.2015 à 00h22

    Mille excuse il n’y a pas “d’édit”.
    Concernant ma proposition de pétition je pense que pour les fonctionnaires, y compris les services d’ordre cette obligation est abusive ? Pour un soldat tué au combat peut-être mais là il s’agit d’opinion !!! On ne va quand même pas laisser faire ça sans rien faire ? Si quelqu’un connait une ou des pétitions, merci de donner les liens si cela est possible.

      +1

    Alerter
  • francois marquet // 07.02.2015 à 05h58

    “pour faire taire les gens plus longtemps, il faut allonger la minute de silence”
    proverbe neofrançais

      +2

    Alerter
  • Olivier MONTULET // 07.02.2015 à 11h35

    J’ai horreur des minutes de silences, elles ne sont que des grands messes à la soumission à la bienpensance (celles des dominants). Jamais je ne les respecterais, plutôt être condamné -même à la guillotine-. Je soutiens tous ceux qui brisent les minutes de silence et méprise leurs bourreaux. Vive les insoumis eux doute à la différence des taiseux soumis qui font silence en, se recueillant ainsi à la soumission. Il n’y a aucun bon sentiment dans les défilés “nous sommes tous des charlots” ou dans les minutes de silence. dans ces manifestations de masse, l n’y a que (toujours et exclusivement que) de la peur et de la soumission, aliénation qui semble si rassurante.

      +3

    Alerter
  • Général silvestre // 07.02.2015 à 15h00

    MODERATION: merci de préciser que vous n’êtes pas raciste, nous n’osons imaginer ce que ce serait si vous l’étiez…

      +0

    Alerter
    • Général silvestre // 07.02.2015 à 17h34

      Je vois que la liberté d’expression n’a plus lieu d’être sur ce blog. Je comprend pourquoi vous n’êtes pas charlie…Vous pouvez relire ce que j’ai écrit : rien n’a trait à la race, tout à la religion, j’ai précisé mon non racisme car l’amalgame est souvent fait, entre personne critiquant une religion (en l’occurrence l’Islam), ce qui est parfaitement autorisé par la loi en France et personne ayant des propos à caractère raciste du genre “Les chinois sont blabla”.

        +0

      Alerter
  • Aikos // 18.02.2015 à 18h47

    Cette image nous renvoie surtout au communautarisme qui mine le pays, c’est juste délirant de foutre la Palestine à toutes les sauces.

    Je n’aime pas les minutes de forcés non plus sinon même si ce types de réaction renvoient, là aussi, au même problème.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications