Allez, on continue le forum informatique 🙂

Tout d’abord, merci pour toute votre aide (ça fait plaisir de voir un tel esprit d’entraide !).

J’ai retrouvé 99 % de mes données plus de peur que de mal…

J’ai finalement acheté un NAS sur vos conseils (Synology DS 415+ avec 4 disques de 4 To, en 2 fois RAID 1).

Cela marche en effet très bien, et il est très très silencieux, c’est impressionnant.

J’ai une dernière question : je souhaiterais une sauvegarde automatique dans le Cloud, totalement transparente (j’ai trop de choses à penser avec le blog…) de 2 à 6 To à prix non prohibitif (j’en ferai aussi des locales).

J’avais Carbonite qui marchait assez bien, mais il était trop limité en taille, et, surtout, il ne sauvegarde pas les NAS…

Que me conseillez-vous ?

Merci encore pour tout…

Olivier

26 réponses à [Entraide informaticiens 3] La fin… : Sauvegarde NAS dans le Cloud

  1. step Le 13 avril 2015 à 11h47
    Afficher/Masquer

    alors là, je sèche 🙂 cela dépend complètement de la marque du nas (aka du logiciel de sauvegarde embarqué) or je suis plutôt qnap.

    voilà ce qu’il semble t’être proposé :

    http://blog.e-nnov.fr/synology-dsm/backup/


  2. Valentin Le 13 avril 2015 à 12h06
    Afficher/Masquer

    Peut-être prendre contact avec :

    https://www.ovhtelecom.fr/hubiC/

    ils offrent DEVIS GRATUIT


  3. achriline Le 13 avril 2015 à 12h31
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,
    un très bon choix que le NAS Synology. J’en utilise un en raid 1 (miroir) depuis 2006 sans aucun problème. Je vous conseille si vous ne l’avez pas encore fait de l’alimenter à travers un onduleur pour plus de sécurité.
    Vous pouvez trouver une description rapide des possibilités “Cloud” du logiciel du NAS (DSM) à cette adresse
    https://www.synology.com/fr-fr/dsm/5.1/cloud_services

    Sinon, de base, d’après l’aide de mon DSM 5.1, vous pouvez au moins utiliser Amazon S3, Microsoft Azure, CHT hicloud S3 ou SFR backup.
    Il existe aussi des applications téléchargeables (Centre de paquets – Sauvegarder) comme Glacier Backup pour le service de stockage Amazon Glacier ou HiDrive backup pour celui de Strato HiDrive.
    Ceci dit vous pouvez également connecter un disque externe en eSATA ou en USB3 pour faire vos sauvegardes en local (c’est ce que j’utilise).
    Un autre NAS (moins puissant) sur votre réseau mais dans un autre local ou dans votre sous-sol peut aussi faire l’affaire.
    Les sauvegardes peuvent être faites automatiquement et de manière incrémentales pour éviter de surcharger le réseau et les machines. Il est également possible de garder plusieurs versions de sauvegardes.
    Vous n’avez que l’embarras du choix.


  4. ubuntu Le 13 avril 2015 à 12h39
    Afficher/Masquer

    http://doc.ubuntu-fr.org/cloud#stockage_de_fichier

    Stockage de fichiers distribué

    Certains systèmes de stockage de fichiers fonctionnent selon le modèle pair-à-pair, ce qui a pour avantage de vous affranchir du contrôle d’une entreprise. Plutôt que de confier vos données à une seule entreprise qui gère un ensemble de fermes de stockage, celles-ci se retrouvent enregistrées en petites parties sur des milliers d’ordinateurs comme vous. Vos fichiers, toujours chiffrés, se retrouvent répliqués sur de très nombreux ordinateurs, ce qui garantit une accessibilité proche de 100%. Ce modèle est économique et avantageux : plus il y a de gens qui participent au stockage distribué, plus il y a d’espace disponible pour l’ensemble des usagers et moins il est nécessaire de maintenir d’énormes fermes de serveurs énergivores.

    Quelques exemples de systèmes de stockage de fichiers distribués installables et utilisables dans Ubuntu :

    Tahoe-LAFS (site)
    Freenet
    GNUnet
    OFF Load (site)
    Voir aussi Distributed data store et Distributed file systems
    BitTorrent Sync : Synchroniser des répertoires entre plusieurs machines (Multi OS & Mobile) en local & Internet, Crypté AES-256

    Ou http://doc.ubuntu-fr.org/owncloud


  5. NonCroyant Le 13 avril 2015 à 12h42
    Afficher/Masquer

    Hubic d’ovh par exemple pourrait convenir.
    Le NAS Synology est en fait un serveur Linux.
    Il est possible de faire le backup d’un server Linux sur Hubic.
    – Soit “à la main” avec cron et rsync
    – Soit en utilisant le Disk station manager
    (https://www.synology.com/fr-fr/dsm/5.1/main) qui gère différents fournisseurs de stockage dont hubic.
    Ce qui serait important pour moi c’est avoir une notification quand la sauvegarde est réussie ou pas et de prévoir quoi faire dans le cas ou soit hubic soit le NAS est en panne.
    Ce système est totalement transparent, puisqu’il s’agit de mettre en place une tâche qui est programmée et exécutée sur le NAS.

    Disclaimer: je n’ai jamais possédé de NAS synology mais je fais des backup de mes serveurs linux.


    • Jacques F. Le 13 avril 2015 à 13h51
      Afficher/Masquer

      Je veux bien que vous m’expliquiez comment vous faites du rsync vers hubiC…


  6. achriline Le 13 avril 2015 à 13h01
    Afficher/Masquer

    Compléments d’infos sur les services Cloud évoqués. (SFR Backup n’est pas disponible)
    Amazon S3 et Glacier
    https://aws.amazon.com/fr/s3/pricing/
    Strat HiDrive
    http://www.strato.fr/hebergement/

    La bonne fin ou non de la sauvegarde peut être signalée par courriel, SMS ou mobile (Panneau de configuration – Notification).
    Il est aussi possible de paramétrer un bilan de santé des disques et d’en envoyer le résultat par courriel, SMS ou mobile.


  7. Nicolas Le 13 avril 2015 à 13h35
    Afficher/Masquer

    mega.nz : 4To de stockage (8 To de bp) à 30€ par mois (2 mois gratuits pour un abonnement d’un an)
    pour ceux qui n’ont besoin que de 50 Go, c’est gratuit, et ils ont un système de téléphonie cryptée (gratuit mais gourmand en RAM) intéressant pour ceux qui en ont marre que Skype et leurs copains sachent toujours qui on appelle.


  8. Stan Le 13 avril 2015 à 13h47
    Afficher/Masquer

    crashplan
    illimité pour un ordi donc un NAS 50€/an
    Il y a une astuce pour accelerer l’upload
    ca reste tout de meme long


  9. Jacques F. Le 13 avril 2015 à 14h11
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Il y a une différence entre “sauvegarde” et “synchronisation vers un Cloud”.

    Pour une sauvegarde, les transferts ne se font que dans un sens : Syno –> Serveur de sauvegarde.
    Les services de sauvegarde classiques (Amazon S3, Microsoft Azure, …) font généralement payer essentiellement lorsqu’on souhaite récupérer les données. Pour comprendre les tarifs, il faut faire beaucoup d’effort.
    http://aws.amazon.com/fr/s3/pricing/
    http://azure.microsoft.com/fr-fr/pricing/calculator/

    Il est aussi possible de sauvegarder vers un autre Synology (de préférence qui ne se trouve pas au même endroit) ou vers un serveur qui supporte le “rsync” (un serveur dédié à administrer).

    Pour une synchro avec un cloud, cela se fait avec Cloud Sync et les transferts se font dans les 2 sens : Syno Serveur de cloud.
    Les services compatibles avec DSM sont : Google Drive, Dropbox, Baidu Cloud, OneDrive, Box et hubiC.
    Il faut comprendre que si le compte cloud est hacké ou plante, on peut perdre toutes les données sur le Synology (CloudSync détecte du changement dans le dossier synchronisé : tout a été supprimé –> il supprime tout).
    Personnellement, j’ai tellement de problèmes avec hubiC (problème de connexion réguliers, problèmes de vitesse de transfert, …) que leurs tarifs ne suffit pas à me convaincre d’y stocker mes données importantes.

    Avec OneDrive, il y a des fichiers qui n’arrivent jamais à se synchroniser, alors j’ai abandonné aussi.

    L’offre Box est très séduisante. Le seul problème, c’est que pour prendre l’offre “business” (qui permet de stocker plus que 100 Go), il faut au moins 3 utilisateurs.

    J’ai personnellement opté pour le fait de racheter un Synology (modèle inférieur à celui que j’ai à la maison) que j’ai initialement synchronisé chez moi, puis que j’ai mis chez un tiers en qui j’ai confiance (et qui a la fibre).


  10. achriline Le 13 avril 2015 à 14h44
    Afficher/Masquer

    En ce qui concerne les sauvegardes Cloud, n’oubliez pas que, sauf à avoir un accès fibre optique, le débit en “upload” n’est que de l’ordre de 100 Ko/s. C’est peu pour sauvegarder 8To, ça risque de durer très longtemps avec les risques de déconnexion que cela comporte et la surcharge du réseau. Pour les sauvegardes incrémentales suivantes, tout dépend du volume à copier.
    Le test de santé des disques permet d’anticiper les pannes et le raid 1 devrait suffire à la sécurité des données.
    En plus de 8 ans d’utilisation 24h/24 je n’ai eu que 2 disques défectueux dont 1 à la livraison. Dès le remplacement du disque, le NAS a commencé la reconstruction du Raid 1 et je n’ai perdu aucune donnée (vous me direz c’est fait pour ça). La sauvegarde sur disque externe permettant d’avoir une copie transportable dans un autre lieu.
    Vous pouvez connecter sur votre NAS une extension (DX213 – 2 disques ou 513 – 5 disques) en eSATA.
    La solution que j’envisage de mettre en place chez moi et donc qui a ma préférence est celle d’un 2ème NAS (qui n’a pas besoin d’être performant car dédié aux sauvegardes) situé dans un autre local (contre les risques d’incendie), le transfert s’effectuant alors à la vitesse du réseau local. Mais là, ça dépend de la configuration de votre habitation.


  11. Guillaume Le 13 avril 2015 à 15h18
    Afficher/Masquer

    Avant d’envisager une sauvegarde en ligne il faut se poser ces questions il me semble :
    – tu as de l’upload ? (i.e. fibre ou xDSL ?)
    – tu as de l’argent ? (ca peut couter cher)
    – tu as besoin d’accéder à ton contenu online souvent ou juste au cas ou ?
    – tu veux tes données stockées sur le territoire ou pas ? http://www.usine-digitale.fr/editorial/loi-renseignement-les-hebergeurs-francais-menacent-manuel-valls-de-delocaliser.N324176

    OVH semble un bon candidat, si tu es moins regardant et que tu n’as pas besoin de l’accès fréquent à tes données, amazon Glacier sera moins cher.

    my 2 cents…


  12. Léa Le 13 avril 2015 à 15h25
    Afficher/Masquer

    L’avantage d’une sauvegarde externe ( par rapport à un deuxième NAS dans une autre pièce ) est que l’hébergeur assure ses propres sauvegardes sur une période donnée et qu’il assure la sécurité de ces données ( ce qui exige certaines compétences et du temps qu’on a pas forcément ).

    Le coût est ridicule par rapport au nombre d’heures passées à rédiger des articles.


    • achriline Le 13 avril 2015 à 20h45
      Afficher/Masquer

      On peut aussi faire des sauvegardes de sauvegardes de sauvegardes de sauvegardes mais le raid 1 offre déjà une belle sécurité vu le faible taux de panne des disques actuels et une sauvegarde sur un 2ème NAS (qui peut éventuellement aussi être mis en raid 1) c’est déjà “ceinture et bretelles”. Les probabilités de panne simultanée de 4 disques sont quasi nulles sauf en cas d’attaque EMC mais là il n’y aura pas que les disques d’Olivier qui seront hors service …
      L’intérêt de cette 2ème copie étant surtout de palier à un sinistre du genre incendie ou vol.
      Compte tenu des volumes qu’ont à gérer les hébergeurs je doute qu’ils fassent des sauvegardes régulières sur bandes dont les performances des meilleures unités actuelles sont de l’ordre de 8 Gb/s (1Go/s) par unité.


  13. Tops Le 13 avril 2015 à 15h58
    Afficher/Masquer

    Important pour le NAS !!!!

    Configuration minimale à faire :

    – Interdire l’hibernation des disques durs … les disques n’aiment mais vraiment pas ce truc ! 😉 Allez dans Panneau de config > Materiel & Alim et même tout sur “Aucun”.
    – Panneau de config > Sécurité > Protection > Activer protection DOS
    – Panneau de config > Sécurité > Blocage Auto > Tentatives (2), minutes (1)
    – Panneau de config > Réseau > paramètres de DSM > Rediriger auto les connexions HTTP en HTTPS
    – Panneau de config > QuickConnect > A configurer car bien pratique pour accéder au NAS à distance sans nom de domaine !
    – options du profil (le petit bonhomme en haut à droite de la barre des tâches) > Compte > Activer la protection en 2 étapes
    – Pour accéder au NAS depuis l’extérieur, pensez à configurer dans la freebox les renvois de ports (5000 et 5001 à minima). Les ports utilisés par le NAS sont :https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/faq/299
    – Les ports utilisés par Crashplan sont : 4285, 4243, 4200 et 4242 … normalement pas besoin de les configurer dans la freebox mais au cas où ils sont là !

    Sauvegarde => Crashplan

    Si l’on parle de 6 To, il faut s’orienter vers une solution assez béton, offrant de la compression et comparaison avant envoi … Crashplan est parfait de ce point de vue.

    Le coût est certes de quelques Euros tous les mois mais la sauvegarde des données est à ce prix. Lorsque l’on a perdu des données importantes, il parait bien faible ce prix.

    Ce petit lien vous expliquera pas à pas comment faire pour l’installer : https://miketabor.com/install-crashplan-synology/

    Pour la configuration de la sauvegarde, je vous conseille d’aller dans l’onglet “paramètres” de crashplan, puis “sauvegarde” et de créer 2 tâches de sauvegarde : la 1ere avec uniquement les dossiers “à sauver en priorité” et une seconde avec le reste … cela va permettre à Crashplan de se concentrer au début sur les choses importantes …

    Comptez 2 semaines pour faire le backup des 6 To … car plus vous avancez dans la sauvegarde, plus crashplan essaye d’économiser en bande passante et cherche des doublons dans les données sauvées. D’où l’intérêt de mettre une priorité sur certains dossiers.

    Les dossiers partagés sur le NAS sont sous le répertoire “volume1” … on ne sait jamais 😉


  14. Antoine Le 13 avril 2015 à 16h03
    Afficher/Masquer

    pour une sauvegarde sur un cloud qui respecte la confidentialité / vie privée, il y a :

    spideroak

    https://spideroak.com/features/

    prix affiché : 129$ le To, par an.

    la vraie question : le débit de upload,… et le débit d’acceptation des données, par l’hébergeur.

    Faire une expérimentation avant de se lancer complètement : quel que soit les données théorique, sur les bandes passantes et les promesses… il n’y a rien de mieux qu’un essai avec 10 ou 100 Go de données, pour être sur que cela passera dans des temps acceptables.

    si cela est résolu, alors, à mon avis : Spideroak,… ou OVH.

    A+
    Antoine


    • Tops Le 13 avril 2015 à 17h50
      Afficher/Masquer

      Spideroak c’est 300$/year pour 5 To …

      Crashplan est illimité en taille de backup et si tu utilises ta propre clé de cryptage (voir options avancées) c’est parfaitement sécurisé … CP ne pourra pas savoir ce que tu mets dans leurs archives (le hic c’est que comme pour spideroak si tu oublies ta clé … les données sont perdues, donc solution pour une personne consciente des dangers sur ce point).

      Il faut arrêter de chercher la petite bête … Olivier ne stocke pas des données “top secret”, même si une boite comme Crashplan ou OVH peut lire ses données, cela ne va pas aller très loin ! Même un Google va les garder en sécurité … il ne va certainement pas vendre les données à des tiers mais vendre des espaces de pub puis cibler lui même (et l’acheteur de l’espace ne saura jamais que Olivier fait x ou y).

      Après on peut aussi exclure toutes les boites US, Françaises (vu la prochaine loi) mais cela va devenir complexe de faire des sauvegardes sauf à mettre un second NAS quelque part (bureau, maison de vacances, …) pour faire un backup maitrisé.

      Si quelqu’un me trouve une solution aussi bien intégrée à un Synology et pour un coût moindre que Crashplan, je suis preneur 😛


  15. step Le 13 avril 2015 à 17h22
    Afficher/Masquer

    je ne peux qu’attirer ton attention sur ton contrat d’hébergement de donnée. il n’est pas rare que tu sois au passage dépossédé de la propriété des documents que tu stocke en ligne, l’hébergeur s’arrogeant le droit de procéder à tout traitement automatique sur les données des utilisateurs et d’en tirer les conséquences (pub…). Ce peut être un critère de choix, en fonction des données.


  16. joce Le 13 avril 2015 à 18h34
    Afficher/Masquer

    Les questions à se poser c’est :
    – combien de données je suis prêt à perdre (ex : le dernier jour de commentaire perdu c’est pas la fin du monde)
    – en combien de temps je souhaite que mon service soit rétabli en cas de problème
    – combien je suis prêt a payer
    – confidentialité : hors sujet dans ce cas précis IHMO

    A la place d’Olivier je partirai sur de l’amazon S3 ou Glacier (glacier uniquement si il est ok pour attendre mini 12h pour récupérer ses données en cas de crash)

    Je ferai des backups l’incrémentales quotidiennes avec un outil type s3cmd, le temps d’upload dépendera du volume de données à stocker quotidiennement mais je pense que ça doit pas dépasser 10/15 mo donc ce sera rapide même sur une connexion adsl. Seul l’upload initial risque de prendre un peu de temps.

    On paye mensuellement pour le stockage ($0.0300 par Go HT pour le premier terra , 0.01 pour glacier) ainsi que les transfert (mais ce sera rien vu le volume).

    Niveau outils pour S3 gratuit il y a cloudberry S3 et dragondisk qui marchent bien.

    Source : architecte IT qui utilise S3 quotidiennement depuis 4 ans.

    dispo par mail si besoin.


  17. madake Le 13 avril 2015 à 19h18
    Afficher/Masquer

    Pour l’offre Cloud, je conseille Hubic D’OVH.
    Les points forts sont les suivants :

    1) C’est un cloud souverain, c’est à dire que les données sont localisées en France, sur au moins 3 data-center géographiquement éloignés.
    C’est important de conserver ses données sur le territoire, avec des lois qui les et te protêgent, pour l’instant plus efficacement qu’outre Atlantique.
    Bien que ce soit laborieux, une comparaison juridique des CGU/CGV est nécessaire.
    voici le lien vers les CGU :
    https://hubic.com/fr/contracts/Contrat_hubiC_2014.pdf

    2) Le tarif est très bien placé et fournit 10 To pour 50€/an.

    3) l’application de synchronisation d’Hubic est compatible avec le Synology DSM 5.1, et la manip de synchro est assez simple. Voir

    https://hubic.com/fr/apps.xml

    Il est possible de synchroniser des dossiers du NAS, mais aussi les dossiers de ton choix de ton pc sur hubic.

    4) Le DSM permet un choix de sécurisations assez étendu. Si tu n’es pas féru de sécurité réseau, sache qu’il n’est pas nécessaire de partager des données du NAS sur internet; via un site web, ftp ou sftp. Synology, le permet, mais celà a des inconvénients dont il faut être conscient.
    Sans psychoter sur le sujet, ne pas activer un service web en ligne, c’est une porte de moins à surveiller. Outre que les accès concurrents risquent de pénaliser fortement ta connexion, qui sera sollicitée dans le sens montant. C’est à dire du NAS, vers le net, et que l’upload sur une connexion ADSL n’a pas une capacité suffisante pour le faire.

    5) tu peux synchroniser des données de mobile/tablettes/pc portable en déplacement.

    6) le support est assuré 24/24h 7/7.

    7) tous les transferts sont crypés SSL.

    Bonne lecture et bon choix.


    • madake Le 13 avril 2015 à 19h22
      Afficher/Masquer

      8) Le débit garanti est de 10Mb/s, il est inutile de prendre d’avantage avec ton ADSL.


    • Jacques F. Le 15 avril 2015 à 18h22
      Afficher/Masquer

      Désolé de ne pas être d’accord avec vous, mais il ne faut pas se fier aux caractéristiques vantées par la publicité.

      Oui, hubiC n’est pas cher.

      Concernant les lois qui protège les données… je n’ai pas envie de troller.

      Concernant la fiabilité de hubiC, c’est le service de cloud le moins fiable que j’ai pu tester.

      Concernant le support 24/7… Mouarf ! J’ai bien rigolé en lisant ça !
      Si tu as la (mal)chance d’avoir un problème, il va te falloir beaucoup de patience pour qu’un technicien hubiC s’occupe de ton cas.

      Je ne conseillerai jamais ce prestataire pour un usage pro.


  18. JOUANNIC Le 14 avril 2015 à 09h33
    Afficher/Masquer

    Si les informations sont stockées dans une base de données,
    le plus simple est probablement de faire une réplication de base de données en temps réel via VPN, sur un site distant.


  19. Laurent Idlas Le 14 avril 2015 à 17h01
    Afficher/Masquer

    Cela pourrait vous intéresser!
    http://www.pcastuces.com/apps/ds_file.htm


  20. antoniob Le 16 avril 2015 à 20h48
    Afficher/Masquer

    2TB à 6TB de données mettent longtemps à charger sur le fournisseur de sauvegarde qui serait choisi. Si par ailleurs il pourrait être important de pouvoir récupérer les données rapidement en cas de besoin, alors une alternative est de louer un espace de rack chez OVH pour ~100€/m:
    https://www.ovh.com/fr/housing/location_baie_1_a_3U.xml
    Acheter un serveur d’occase, y mettre les disques de taille voulue, y installer un Linux ou BSD, y copier les données du synology et rsyncer dessus. Ou encore faire rouler un logiciel de cloud tel owncloud ou openstack.
    Ça n’offre pas les garanties de sauvegarde que permettent les rédondances de stockages et de connectivité des fournisseurs de cloud, mais avec du raid en mirroir, c’est suffisamment fiable.
    Si c’est OVH, il suffit de passer dans leur centre de données pour récupérer les disques en cas de besoin.


    • Tops Le 17 avril 2015 à 00h10
      Afficher/Masquer

      Olivier a demandé une solution clé en main… Faire du rsync sur un serveur distant programmé soit même et avec tous les problèmes de maintenance d’un soft sous Linux inconnu pour 90% des utilisateurs ? Pas sur que cela soit une solution viable à court terme… C’est plus pour le futur si olivier peut se payer un Il. 😉


Charte de modérations des commentaires