Qu’est-ce qu’ils sont contents nos médias dès qu’ils peuvent pointer les âneries (souvent bien réelles) des médias russes – ça semble quasi orgasmique… (Source et Source)

delires-2

3gm-1

3gm-2

C’est bien connu, il n’y a jamais d’âneries dans les nôtres…

tuer

Alors oui, les médias russes en font beaucoup sur la “3e guerre mondiale” mais :

  • sur cette thématique, il vaut mieux en faire trop que pas assez…
  • c’est sans doute dû au fait que la 2e, c’est surtout eux qui l’ont gagnée, au prix de 25 millions de morts…

et sauf erreur, il n’y a pas que les médias russes…

3gm-3

3gm-4

3gm-6

3gm-7

3gm-8

3gm-9

Petit bonus, une citation d’Assad – comme quoi il ne dit pas que des bêtises.. :

3gm-5

On finira par ces morceaux de bravoure sur la radio de la “Culture” (tiens, si on faisait un débat entre 3 personnes pensant pareil – et peu suspects de russophilie débridée…?)
2/4 Source

  • Olivier Schmitt : professeur associé de sciences politiques à l’université du Danemark du sud.
  • Cécile Vaissié : professeur d’études russes et soviétiques, Université Rennes-II
  • Antoine Arjakovsky : Historien et directeur émérite de l’Institut d’études œcuméniques de Lviv (Ukraine). Il est spécialiste de la diplomatie religieuse de Vladimir Poutine.

Grand jeu concours : qui indiquera en commentaire le pire propos de la triplette ? (Mention spéciale à Schmitt)

1/4 Source

  • Thomas Gomart : historien des relations internationales et directeur de l’Institut français des relations internationales (IFRI)
  • Céline Marangé : chercheuse au sein de l’Institut de Recherche stratégiques de l’Ecole militaire du Ministère français de la défense.
  • Isabelle Sourbès-Verger : Géographe, chercheur au CNRS et spécialiste des politiques spatiales
  • Yves Boyer : Directeur scientifique du Forum du futur et professeur émérite de l’Ecole Polytechnique.

Allez, pour finir, on écoutera ici Hubert Védrine sur France Inter – ça fait du bien un vrai professionnel des relations internationales…

Car en ces temps troublés et dangereux, on a plus besoin de pacificateurs intelligents et raisonnables, que de pyromanes…

45 réponses à Et pendant ce temps là, nos médias se moquent, et arrosent le pays d’essence…

Commentaires recommandés

Ovuef2r Le 19 octobre 2016 à 06h23

Il y a longtemps j’ai eu une parabole qui me permettait de suivre, gtratuitement, MSNBC, CNN International, mais pas la Fox. Et, petit a petit je me suis aperçu que, des faits divers à la politique étrangère, ce que j’avais dans l’autoradio du lendemain était bien souvent ce qui faisait les gros titres la veille aux US..
Quand a France Culture, Laure Adler puis Olivier Poivre d’Arvor ont méthodiquement éradiqué tous ceux qui osaient être critiques avec l’Empire et promu plein de jeunes très americano compatibles, le Rap a fait son apparition c’est vous dire. Il reste quelques exceptions, on dirait qu’ils se sentent obligé de justifier le mot Culture en invitant de vrais spécialistes qui parfois remettent sérieusement en question les ténors de la chaîne. Un grand moment, il y a peu, quand une jeune intervenante a lancé un ´Non mais vous délirez’ a un Brice Couturier égal à lui même qui affirmait que seuls les américains avaient libéré l’Europe quand les russes ne faisaient qu’occuper le pays a l’ouest du leur..

  1. Pierre Le 19 octobre 2016 à 02h36
    Afficher/Masquer

    Sérieusement, quelqu’un en-dehors de la France s’intéresse à ce que peuvent sortir les médias français ? Et les Français ont-ils une seule seconde envie de participer à un conflit entre les USA et la Russie ? J’ose espérer qu’à l’instant où un dirigeant français oserait exprimer cette éventualité, les fourches seraient sorties pour le mettre à la porte manu militari ! On pourra m’objecter que le Charles de Gaulle est en patrouille en Méditerranée orientale, prêt à toutes éventualités… j’espère pour lui (et surtout pour les marins et les pilotes à bord) qu’il est accompagné de sous-marins SNLE et d’un bond système de défense anti-missiles, sinon je ne donne pas cher de sa peau en cas de conflit global !


    • Louis Robert Le 19 octobre 2016 à 17h09
      Afficher/Masquer

      Oui, moi. Je veux être témoin du déclin précipité et stupéfiant de la France. Quant aux fourches… les choses se passeront autrement. Au mieux, un matin prochain, les Français se découvriront en guerre (totale!), sans qu’on ne leur ait rien dit ni demandé, sans déclaration de guerre, comme si de rien n’était. La stratégie du Pouvoir consiste depuis longtemps à cacher les faits aux citoyens et d’agir comme on l’entend. Pour preuve:

      1. K. Rove: “Nous créons notre propre réalité… vous vous contentez d’étudier ce que nous faisons”.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Reality-based_community

      2. re: Hillary C. — “… preuves qu’elle tente constamment de cacher au public… ”

      http://usherald.com/breaking-wikileaks-founder-just-exposed-even-documents-just-devastated-hillary-campaing/#

      3. Biden (message à la Russie): “j’espère (que le public) n’en saura rien”.

      https://www.youtube.com/watch?v=h9M-fb9VIi0

      4. V. Poutine: ultimatum aux USA.

      https://www.youtube.com/watch?v=UL0jwhgJ4bw


    • V_Parlier Le 19 octobre 2016 à 22h30
      Afficher/Masquer

      Depuis deux semaines des allumés souhaitent un conflit contre la Russie sur France Info et dans les torchons bien connus, ceci sans complexes. Maintenant que les médias russes en tirent la conclusion, ils trouvent que ce sont des “délires”. Et eux, ils font donc des poissons d’avril en octobre peut-être?


  2. christian gedeon Le 19 octobre 2016 à 04h31
    Afficher/Masquer

    Ce qui est amusant avec le Figaro,c’est la rupture quasi complète avec son lectorat,pour tout ce qui concerne Russie,Syrie et même Europe…Pour la Russie c’est vraiment flagrant,la très grande majorité des réactions étant pro russes,et sans aucun complexe,de surcroît.Plus Poutine est attaqué,plus les russes sont traités de tous les noms d’oiseaux,plus les lecteurs prennent fait et cause pour Moscou.


    • Pierre Bacara Le 19 octobre 2016 à 11h30
      Afficher/Masquer

      […] avec le Figaro,c’est la rupture quasi complète avec son lectorat,pour tout ce qui concerne Russie“.

      Cela n’est pas une très grande surprise puisque le lectorat du Figaro est politiquement conservateur et économiquement libéral et que le gouvernment russe est politiquement conservateur et économiquement libéral.


      • dominique Le 19 octobre 2016 à 13h02
        Afficher/Masquer

        « … le gouvernement russe est politiquement conservateur et économiquement libéral. »
        Ton explication n’en est pas une puisque n’importe quel pays occidental est tenu par une «élite» politiquement conservatrice et économiquement libérale.


        • V_Parlier Le 19 octobre 2016 à 22h27
          Afficher/Masquer

          Le sens de “politiquement conservateur” reste sérieusement à débattre. Mais je vois votre idée.


    • RGT Le 19 octobre 2016 à 20h18
      Afficher/Masquer

      Ce qui est amusant avec le Figaro,c’est la rupture quasi complète avec son lectorat,pour tout ce qui concerne Russie,Syrie et même Europe

      La rupture du lectorat est-elle visible sur le site du journal sous forme de commentaires quand-même publiés ?

      Si c’est le cas, je serai incité à penser que des articles “politiquement corrects et dans la ligne de l’occident” sont volontairement publiés pour entraîner les réactions féroces des lecteurs qui peuvent se lâcher dans les commentaires sans être censurés…

      Ne serait-ce pas là une manière détournée de faire de la diversion de manière “involontaire”?

      Je n’apprécie pas du tout Serge Dassault, mais sachant comment il “mène sa barque et contrôle tout” si ces commentaires sont publiés sur le site du fig’, c’est qu’il le veut bien.

      Il semblerait que des commentaires en désaccord avec “bien-pensance” soient consciencieusement “nettoyés” sur le Monde ou Libération…

      Le “taulier” ne serait-il pas pro-russe mais sans le montrer ouvertement ?

      “Sergio” est assez retors pour le faire.


  3. anatole27 Le 19 octobre 2016 à 06h01
    Afficher/Masquer

    Phrase pas exceptionnelle mais qui me permet de rebondir

    cf vers 27 min : réapprendre à nos concitoyens a faire la différence entre une rumeur
    et ce qui constitue un fait vérifiable

    et donc comme il s’agit d’informer (notez bien qu’il ne s’agit pas d’une rumeur mais d’une information insuffisamment précise ce qui constitue déjà un début de désinformation)

    nous préciserons donc qu’Olivier Schmitt appartient bien à l’université du Danemark du sud mais et ce n’est pas dit à un département spécifique: Center for War Studies créé en 2012.

    http://www.sdu.dk/en/Om_SDU/Institutter_centre/C_CWS


  4. Ovuef2r Le 19 octobre 2016 à 06h23
    Afficher/Masquer

    Il y a longtemps j’ai eu une parabole qui me permettait de suivre, gtratuitement, MSNBC, CNN International, mais pas la Fox. Et, petit a petit je me suis aperçu que, des faits divers à la politique étrangère, ce que j’avais dans l’autoradio du lendemain était bien souvent ce qui faisait les gros titres la veille aux US..
    Quand a France Culture, Laure Adler puis Olivier Poivre d’Arvor ont méthodiquement éradiqué tous ceux qui osaient être critiques avec l’Empire et promu plein de jeunes très americano compatibles, le Rap a fait son apparition c’est vous dire. Il reste quelques exceptions, on dirait qu’ils se sentent obligé de justifier le mot Culture en invitant de vrais spécialistes qui parfois remettent sérieusement en question les ténors de la chaîne. Un grand moment, il y a peu, quand une jeune intervenante a lancé un ´Non mais vous délirez’ a un Brice Couturier égal à lui même qui affirmait que seuls les américains avaient libéré l’Europe quand les russes ne faisaient qu’occuper le pays a l’ouest du leur..


    • petitjean Le 19 octobre 2016 à 17h35
      Afficher/Masquer

      “mais pas la Fox”

      je crois savoir que, sous Chirac, nos zélites ont mis en place un truc qui nous empêche de recevoir Fox News

      ce n’est pas un problème technique, c’est une volonté politique…….


  5. Homère d'Allore Le 19 octobre 2016 à 08h47
    Afficher/Masquer

    “Les guerres commencent lorsque les politiciens mentent aux journalistes puis croient ce qu’il y a écrit dans les journaux”

    Karl Kraus


    • Dids Le 19 octobre 2016 à 10h56
      Afficher/Masquer

      Ha-ha il y en a qui mentent aux journalistes… Non mais quel toupet. En passant , une info: les casques blancs n’ont pas grand chose à faire en Syrie et font une tournée promotionnelle en France , peut-être pour le trophée Nobel de la paix 2017.


      • Chris Le 19 octobre 2016 à 15h02
        Afficher/Masquer

        Casques blancs ?
        … dont était issu le terroriste Jabr al Bakr, ce Syrien arrêté la semaine dernière en Allemagne alors qu’il prévoyait de faire sauter un aéroport, membre d’Ahrar al-Cham, le groupe rebelle “modéré” allié à Al Qaeda en Syrie et soutenu par la clique occidentalo-saoudienne.
        La journaliste anglaise, Vanessa Beeley nous parle des Casques Blancs :
        https://www.youtube.com/watch?v=I8mA0h7dCKI


        • V_Parlier Le 19 octobre 2016 à 22h33
          Afficher/Masquer

          C’est cela même. Je n’ai jamais été aussi honteux d’être français. Hollande n’a même plus besoin de l’aiguillon US, il me semble. Il s’emballe en roue libre. Jusqu’où ira-t-il?


        • pierre Le 20 octobre 2016 à 16h58
          Afficher/Masquer

          Le blog “Russie- politics” nous parle des Casques blancs dans son dernier billet du 20 octobre.
          K. Bechet-Golovko nous y apprends que cette “ong” a été fondée en 2012 par James Lemuserier, un ancien des services de renseignements britanniques.
          Ce qui pourrait expliquer le financement faramineux qu’ils reçoivent du gouvernement anglais: 32 millions de £ d’après Vanessa Beeley (en plus des 20 millions de $ de la part de USAid).

          Le lien: http://russiepolitics.blogspot.fr/2016/10/limpasse-diplomatique-de-berlin.html


      • fanfan Le 20 octobre 2016 à 19h10
        Afficher/Masquer

        Une délégation de Casques blancs a été reçue avec les honneurs à l’Assemblée nationale ce 18 octobre : https://francais.rt.com/france/27771-syrie-valls-salue-casques-blancs


    • scrongneugneu Le 19 octobre 2016 à 13h33
      Afficher/Masquer

      L’époque de Karl Kraus est révolue,
      Le problème est maintenant dans l’autre sens : les Multinationales organisent les médias qui organisent les politiciens qui organisent la société.
      Les politiciens sont donc soumis aux journalistes ( plus globalement au monde médiatique ) qui peuvent à tout moment colporter une rumeur, pointer l’attention populaire sur un détail et le faire grossir, ou à l’inverse ne pas tenir compte d’informations importantes voir capitales ( il est a peine nécessaire de mentir, juste orienter ).


  6. Doucic Le 19 octobre 2016 à 09h08
    Afficher/Masquer

    Hubert Védrine, “pacificateur intelligent”….
    J’ai peur que Madame Pinçon-Charlot ne partage pas tout à fait ce point de vue.
    http://www.arretsurimages.net/emissions/2016-08-12/Le-systeme-mediatico-mondial-ne-supporte-pas-la-discretion-id8934
    Un oligarque réaliste et poli plutôt.


    • Louis JULIA Le 19 octobre 2016 à 12h48
      Afficher/Masquer

      “oligarque” ? Oligarque ne me semble pas être le mot adéquat : Un oligarque est une personne faisant partie d’un petit groupe politique qui gouverne de façon privilégiée.
      Védrine n’est plus en fonctions, et il n’est certainement pas favorable à la politique extérieure du gouvernement actuel.


      • Doucic Le 19 octobre 2016 à 13h53
        Afficher/Masquer

        Un oligarque est un membre de l’oligarchie, la classe sociale dominante et peu nombreuse (les “0.1%”) qui décident, à travers leurs discussions formelles et informelles, des affaires du monde, sans grande considération pour les hommes et les femmes qui vivent les conséquences de ces décisions.

        Etre en fonction dans un gouvernement actuel n’est pas un critère d’appartenance à l’oligarchie, il existe nombre de lieux et d’occasions pour que les liens entre oligarques s’expriment. Nombre d’oligarques se contentent de positions dominantes dans l’entreprise, la banque, la finance voire “l’humanitaire”, ils ne sont pas tous politiciens, cela semble une évidence. En vous renseignant un peu, vous verrez qu’ H. Védrine n’est pas un simple retraité qui passe ses journées à la pêche.

        Enfin, effectivement, H. Védrine n’est sans doute pas en accord avec nombres d’oligarques français inféodés pour la plupart à l’oligarchie atlantiste et est bien plus attentif aux oligarchies russes et chinoises notamment, c’est en ce sens que je l’ai qualifié de réaliste.
        Ceci étant dit, il ne faut pas confondre la défense de l’oligarchie française au sein de la lutte des oligarques entre eux, et la défense des intérêts du peuple français contre toutes les oligarchies.

        L’inquiétude principale qu’exprime H. Védrine dans le lien donné n’est pas envers les autres groupes d’oligarques mondiaux, mais la “tyrannie de la transparence” !


  7. Toff de Aix Le 19 octobre 2016 à 09h19
    Afficher/Masquer

    Les médias ne sont plus crédibles, et ca ne date pas d’hier. La France se divise aujourd’hui en deux parties : ceux qui savent, et ceux qui font semblant de ne pas savoir. Ou qui ne veulent à aucun prix savoir la vérité, quitte à s’infliger hanouna, barbier, bfmtv et consorts tous les jours.


  8. Ivan Le 19 octobre 2016 à 09h52
    Afficher/Masquer

    A propos du Figaro, il est intéressant de lire les commentaires des lecteurs sous leurs articles concernant la Russie, ils sont souvent très critiques vis à vis de l’orientation du journal, contrairement à Libération ou au Monde, par exemple, les lecteurs de tendance “socialiste” ou “centriste” semblent les plus atteints par la propagande mainstream…


    • Jean Le 19 octobre 2016 à 10h46
      Afficher/Masquer

      Essayez de poster sur Libération un commentaire non “dans la ligne du partie” est vous verrez le résultat…
      Sur le Fig, tout passe ou presque (sauf le WE ou les modos poubellisent les posts quand ils n’arrivent pas à les lire faute de personnel disponible).


      • Chris Le 19 octobre 2016 à 15h08
        Afficher/Masquer

        Pour commenter régulièrement sur le Figaro, je peux vous assurer que beaucoup de commentaires bien documentés (liens anglo-saxons systématiques) ne passent pas du tout.
        Je reçois aussi régulièrement des messages d’intimidation de la modération.
        J’ai pris la peine de répondre à certains d’entre eux, en argumentant : silence total.


        • Jean Le 19 octobre 2016 à 18h06
          Afficher/Masquer

          Essayez cela qui semble passer dans 90% des cas.

          commentaire
          lien
          commentaire

          Ne passe pas.

          commentaire
          lien

          Ne me demandez pas pourquoi. J’ai fait des essais avec le même texte formaté des deux façons…. Il semble aussi qu’ils aient mis en place un système de “pré-modération” par mot clef.

          J’ai un taux de 90% de poste positif mais j’évite certains créneaux horaire.


          • Ivan Le 19 octobre 2016 à 20h43
            Afficher/Masquer

            Il semble que déjouer la censure soit tout un art. Heureusement que nous avons une presse “libre” et la “liberté d’expression” pour laquelle des millions de français ont défilé dans les rues en 2015, sinon on pourrait se croire en Union Soviétique (c’est évidemment du second degré)…


  9. Eric83 Le 19 octobre 2016 à 10h10
    Afficher/Masquer

    “L’occident n’a pas besoin de vérité…”. Rien n’est moins sûr car ce ne sont pas les citoyens qui dictent aux médias ce qu’ils veulent lire ou entendre.
    En revanche, ce sont les gouvernants et oligarques occidentaux qui dictent aux médias ce que les citoyens doivent lire et entendre.
    – les médias doivent diaboliser la Russie de Poutine -, la décrédibiliser, l’accuser de tous les maux de la Terre en générale et de la Syrie en particulier et ainsi justifier les sanctions/punitions qu’elle “mérite”
    – dans la même veine, les médias doivent diaboliser Trump, le décrédibiliser, le discréditer, l’accuser de conspirer avec Poutine contre les US
    A l’inverse, nos médias soutiennent, que dis-je, encensent Killary, la blanche et vertueuse colombe démocrate, qui ne peut que gagner l’élection US et qui pourrait déclencher la WW3.
    Nos médias ne relatent rien, ou quasi rien, sur les nombreux “Podesta-Clinton-Leaks” qui, pour certains, sont d’une telle gravité que Killary devrait être écartée de l’élection US. Mais chut.


  10. Mathieu Le 19 octobre 2016 à 10h47
    Afficher/Masquer

    Je viens de regarder l’excellent film “¡Cuba sí!” de Chris Marker, sur Cuba en 1961.
    A cette époque, juste avant le débarquement de la baie des cochons, les médias occidentaux (français en tête dans le documentaire) se moquent allègrement de la paranoïa de Fidel Castro qui exprime publiquement ses craintes d’un éventuel débarquement…

    Les pays et le contexte sont évidemment incomparables, mais les comportements des médias face aux pays méprisés demeurent.


  11. jessim Le 19 octobre 2016 à 10h56
    Afficher/Masquer

    Je suis assez d’accord avec l’analyse de Charles Gave sur les médias à savoir qu’ils se divisent en deux catégories : L’ancien modèle avec la presse papier et TV qui se battent pour conserver leurs postes ainsi que leurs avantages d’où un discours qui sert de propagande aux politiques. Ce modèle fait face au nouveau modèle basé sur internet avec un système économique certes plus précaire mais qui ne sacrifie pas pour autant les pertinences dans les analyses.

    Aux USA on a donc Clinton avec dans sa poche les médias mainstream et de l’autre Trump avec les médias internet Zerohedge et Breitbart. la France est train de suivre ce chemin de plus en plus d’un coté tous les médias avec des analyses piteuses et pauvres de l’autre des médias internet avec un point de vue différent et des analyses plus pertinentes il ne nous manque plus qu’un Donald Trump


    • Dids Le 19 octobre 2016 à 11h02
      Afficher/Masquer

      En effet, Mediapart ne fait pas propagande, ou alors très peu. Et Twitter permet de capter assez vite les vrais sujets d’ actualité.


      • Catalina Le 19 octobre 2016 à 11h34
        Afficher/Masquer

        “Et Twitter permet de capter assez vite les vrais sujets d’ actualité.”

        bof bof, les sujets d’actualité commandés par le financiarisme…..des sujets sans aucun intérêt et en 140caractères, ouais, twitter ? laissez-moi rire.


  12. simaqian Le 19 octobre 2016 à 11h03
    Afficher/Masquer

    http://gregtabibian.com/video-accusations-de-crimes-de-guerre-en-syrie-vladimir-poutine-repond-a-f-hollande-en-direct-sur-tf1/#respond

    Vladimir qui répond aux accusations de crime de guerre, et dénonce ouvertement la France d’avoir armer les terroristes, enfin il se permet la critique. L’expression de son visage durant l’interview est assez éloquent, est ce que vraiment il rigole en lui même quand il entend les accusations?


    • Subotai Le 19 octobre 2016 à 22h37
      Afficher/Masquer

      C’est dingue quand même!
      Plus ils y vont et plus on ne s’empêcher d’être admiratif devant la maitrise politique de ce Chef d’État.
      Vous imaginez?
      Un Chef d’État qui défend de manière cohérente et publique les INTERETS de son pays.
      Scheidernman en parlant de Scooter 1er et de son livre de confession, trouve qu’au final notre Président a une certaine cohérence.
      Il y a juste que le sujet de sa cohérence est totalement à coté de la plaque. Un plus lourd que l’air peut voler et ce malgré la cohérence scientifique de la démonstration du contraire à l’Académie de Sciences… 🙂


  13. Fritz Le 19 octobre 2016 à 12h23
    Afficher/Masquer

    Passé un certain degré, la bêtise devient criminelle.

    Si par malheur le délire du Bloc occidental aboutit à une Troisième Guerre mondiale, je suggère de juger les responsables politiques et médiatiques pour crimes contre l’intelligence humaine.

    Enfin, s’il reste des survivants.


  14. Ratchadamri Le 19 octobre 2016 à 12h28
    Afficher/Masquer

    J’ai trouvé l’émission de France Inter plutôt intéressante, éclairante et pour le coup pas hystérique, contrairement à plein d’autres qui prodiguent surtout des commentaires indignés et moralisateurs. Les faits évoqués sont intéressants et pas toujours connus, et l’analyse est bien plus nuancée et fine que le genre auquel on est habitués : « la Russie cherche à reconstruire son empire ». Même si des expressions de ce type sont employées, ça ne constitue pas le cœur de la discussion.

    Bref, pour une fois, de mon point de vue personnel (je suis russe) l’information a été plutôt bien présentée. Après on est d’accord ou pas c’est un autre débat, mais pour une fois je ne me suis pas sentie insultée en écoutant une émission sur la Russie.


    • V_Parlier Le 19 octobre 2016 à 22h40
      Afficher/Masquer

      Chaque année ils ont un éclair de lucidité comme ça. Il y a plusieurs mois ils nous avaient fait ça (pour après revenir immédiatement de 10 pas en arrière): http://www.youtube.com/watch?v=36YQKjBckcs .


  15. Ovuef2r Le 19 octobre 2016 à 12h29
    Afficher/Masquer

    La meilleure du jour, ce mercredi F Holland, qui ne reçoit pas le méchant Poutine, reçoit les gentils casques blancs.
    Casques blancs le jour, terroristes la nuit : http://www.delitdimages.org/vraiment-casques-blancs/
    Ou cet homme est très mal informé où il participe volontairement à une propagande honteuse.


  16. Raoul Le 19 octobre 2016 à 12h32
    Afficher/Masquer

    La descente aux enfers de France Culture continue. Je me souviens de cette radio qui était considérée comme une des meilleures radios culturelles du monde, et que j’écoutais régulièrement, jusqu’à ce qu’elle soit reprise en main par les atlantistes et ultra-libéraux de tout poil. Une pétition avait été lancée, alors, mais trop tard pour pouvoir changer quoi que ce soit (et qui s’intéressait à une radio aussi marginale ?).

    Depuis, elle est devenue un des terrains de jeux favoris de ces mêmes atlantistes et j’ai cessé de l’écouter. J’admire ceux qui ont le courage de supporter cette propagande plus de deux minutes.


  17. NiFuNiFa Le 19 octobre 2016 à 12h55
    Afficher/Masquer

    Russophobie, épisode XXXème :
    “Comment la Russie a réussi à construire une imposante église orthodoxe au pied de la tour Eiffel”

    http://www.huffingtonpost.fr/2016/10/18/comment-russie-reussi-construire-eglise-orthodoxe-tour-Eiffel/

    En résumé : C’est “gros, moche, inutile et bourré d’espions du FSB” 😉


  18. emmanueL Le 19 octobre 2016 à 17h37
    Afficher/Masquer

    Pour le concours 😉

    Schmitt : “l’objectif de la Russie est de détruire les structures de défense de l’UE et de l’OTAN”.


    • V_Parlier Le 19 octobre 2016 à 22h43
      Afficher/Masquer

      A force d’entendre tout ça, j’aurais envie de lui répondre: Tant mieux!


  19. Nicolas D. Le 19 octobre 2016 à 23h07
    Afficher/Masquer

    J’ai des amis qui croient tout le mal qu’on dit sur la Russie et sur Poutine. Ils n’ont pas juste un avis négatif, ils ont un sentiment de rejet et d’agressivité envers la Russie. S’ils voient demain des avions russes descendus par des islamistes au-dessus d’Alep-Est, ils seront contents.

    C’est effrayant car mes arguments ne portent plus. Je connais bien la Russie, j’y vais très souvent. Peu importe, ils ne sont plus réceptifs à la moindre remise en cause de ce qu’ils entendent. Je suis traité de Poutinophile, de petit télégaphiste, de Poutine fan-club… (alors que je pourrais énumérer tous les problèmes de la Russie et les limites de la politique de Poutine). C’est d’autant plus frustrant qu’ils n’ont aucun argument personnel : ils ne font que répéter ce que Mendras, Vaissié, Ayrault, les pro-Ukrainiens et tous les médias racontent. C’est comme ça que le peuple accepte les guerres. Grâce à un lavage des cerveaux. C’est la minute de haine de 1984 pour de vrai !


  20. Krystyna Hawrot Le 20 octobre 2016 à 00h06
    Afficher/Masquer

    Concernant les commentaires sur internet suite aux articles de journaux, j’ai eu une fois un entretien d’embauche bizarre dans une entreprise privée dont l’activité consistait justement à … modérer les commentaires envoyés par les lecteurs de journaux sur internet! Cette boite avait comme client les pricipaux médias mainstream – le Figaro, le Monde, Libération, les Echos, etc. Mon emploi aurait consisté à éliminer les commentaires qui ne rentraient pas une grille préétablie. Je garde un souvenir étrange de cet entretien – alors que j’avais posté mon CV en télémarketing, on me demandait en fait de faire… de la censure pour le SMIC. J’ai décliné le truc, mais ils m’ont relancé plusieurs fois, étonné que quelqu’un au RSA puisse refuser un boulot aussi facile…


Charte de modérations des commentaires