Les Crises Les Crises
24.mai.202124.5.2021 // Les Crises

François Boulo « Il faut que je vous parle de mon débat avec Ségolène Royal »

Merci 29
J'envoie

Aujourd’hui on tente un nouveau type de format : Je vous parle de mon débat avec Ségolène ROYAL : les coulisses, ma stratégie, mon analyse et mes observations… je crois qu’il y a beaucoup d’enseignements à en tirer ! Qu’avez-vous pensé du débat ? À votre avis, faut-il continuer à répondre positivement à ce type d’invitations ?

Source : Praxis

 

Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui me suivent et me soutiennent. Ce sont leurs nombreux messages qui me motivent à poursuivre le combat. Merci également à Carla, ma compagne, et évidemment, à Zénon le chat, pour avoir pointé le bout de son nez en début de vidéo 🙂

Source : Praxis, 08-05-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Yann // 24.05.2021 à 07h45

Le principe de la vidéo post débat télévisé qui déconstruit toutes les astuces rhétoriques des politicards est excellent.
D’autant que ce n’est pas un combat à armes égales…Dans la vidéo de Francois Boulo, maintenant c’est lui seul qui dicte le rhytme, et on imagine assez mal Ségolène se livrer au meme exercice.

Cela dit, ce type de vidéo suppose de passer des extraits de l’interview télévisée en les commentant, et je ne serais pas surpris qu’il y ait une tentative d’interdire le procédé pour violation de copyright. A surveiller.

Quand à l’intro foireuse (Francois Joulo), ça sent l’erreur délibérée…Un message subliminal du genre : Vu que j’arrive pas à me rappeler naturellement de votre nom, ça sous entend que vous n’êtes pas très important.

37 réactions et commentaires

  • Yann // 24.05.2021 à 07h45

    Le principe de la vidéo post débat télévisé qui déconstruit toutes les astuces rhétoriques des politicards est excellent.
    D’autant que ce n’est pas un combat à armes égales…Dans la vidéo de Francois Boulo, maintenant c’est lui seul qui dicte le rhytme, et on imagine assez mal Ségolène se livrer au meme exercice.

    Cela dit, ce type de vidéo suppose de passer des extraits de l’interview télévisée en les commentant, et je ne serais pas surpris qu’il y ait une tentative d’interdire le procédé pour violation de copyright. A surveiller.

    Quand à l’intro foireuse (Francois Joulo), ça sent l’erreur délibérée…Un message subliminal du genre : Vu que j’arrive pas à me rappeler naturellement de votre nom, ça sous entend que vous n’êtes pas très important.

      +40

    Alerter
    • Touriste // 24.05.2021 à 11h27

      Bonjour,
      « j’arrive pas à me rappeler naturellement de votre nom, ça sous entend que vous n’êtes pas très important »
      Oui, d’autant plus qu’il avait oublié d’apporter le bouquin (qu’il n’avait pas lu) sur le plateau.
      Mais je nuancerais un petit peu : le message très clair, à mon sens, que le présentateur (dont j’ai oublié le nom mais qu’importe ils sont interchangeables car ils partagent le même niveau de médiocrité) envoie : c’est MON plateau, MON accès à la plèbe et TOI t’es quantité négligeable ; t’es RIEN comme dirait mon Président et tu seras traité comme tel.
      J’approuve la décision de François Boulo de ne plus perdre son temps sur ce genre d’invitation qui limite son intervention à une dizaine de minutes tout au plus et parasitée par des questions ineptes ou bien des réflexions bêtes (comme celles dénoncées par Bégaudeau par exemple).
      Bref, une forme subtile de censure : la parole étouffée par le chronomètre et les arguments à la façon « défense Chewbacca ». Et après les « journaleux » s’étonnent qu’on veuille les défoncer comme s’ils étaient Jar Jar Binks ! 🙂

        +12

      Alerter
      • Yann // 24.05.2021 à 21h16

        Le présentateur s’appelle Gilles Bornstein.
        Soyons rigoureux dans les analyses 🙂

          +2

        Alerter
        • Mr expat // 27.05.2021 à 13h49

          Jar Jar Binks est pourtant plus approprié, c’est avec ce nom la que je me rappellerais de lui désormais ^.^

            +1

          Alerter
    • Nikita // 24.05.2021 à 20h09

      Merci d’avoir essayé M. Boulo. Mais non il ne faut plus participer à ce genre de machin qui sert de faire valoir aux loups de la politique. Geoffroy de Lagasnerie dans son bouquin « Sortir de notre impuissance politique » le démontre très bien.  » Les dominants n’ignorent pas la vérité. Ils la dénient (…) Accepter l’existence du phénomène de la dénégation conduit à rompre tout paradigme de la discussion, voire de la confrontation avec les gouvernants. Il faut penser l’action politique comme déploiement de stratégies de substitution – car la seule chose que nous pouvons faire face à un menteur qui détient le pouvoir, c’est de l’en priver.  » En d’autres termes il faut laisser ces gens parler dans le vide. Tenter de porter la contradiction – surtout dans les conditions biaisées qui étaient celles de cette intervention – c’est leur servir de point d’appui. Qu’ils aillent au diable, nous n’avons plus de temps à perdre.

        +8

      Alerter
  • MDacier // 24.05.2021 à 08h43

    Le journaliste est un allié OBJECTIF d un des interlocuteurs (je vous laisse deviner lequel …)

      +23

    Alerter
  • Auguste Vannier // 24.05.2021 à 09h07

    Je suis d’accord avec @Yann.
    Cet exercice contribue à aider les téléspectateurs à identifier les manipulations et la profonde nullité de certain journalistes. Oserai-je dire le vide « politique » de ces soit-disant « élites ».
    Cela s’ajoute au vécu par les GJ et autres manifestants du traitement médiatique de l’information qui a déconsidéré en profondeur la totalité des media mainstream.
    C’est certain, la censure va évidemment arriver d’une manière ou d’une autre. En attendant, François, vas-y, car pendant que ça dure, tu arrives à exister dans un paysage par ailleurs très cadré par les « chiens de garde ».

      +19

    Alerter
  • Ced // 24.05.2021 à 10h17

    Il nous fait plaisir ce Francois, cette deuxième vidéo, sur la forme du débat nous rassure (en plus de nous tromper, nos adversaires sont méchants). Mais je ne crois pas que ces interventions feront changer le vote d’un électeur du centre ou de la droite.
    Je ne cherche pas à critiquer, je me demande vraiment comment on peut réussir à significativement faire évoluer les votes

      +5

    Alerter
    • RGT // 25.05.2021 à 12h17

      Comme la « ménagère de xx ans », cœur de cible de ces émissions, est embrigadée depuis sa plus tendre enfance par la propagande d’un système dont les membres ne pensent qu’à préserver leur propre existence n’a pas suffisamment de recul (et sera de toute façons distraite par l’émission suivante) je ne suis pas certain que cette intervention appréciable soit réellement crainte par les « élites » qui nous gouvernent.

      On ne parvient pas à effacer toute une vie de lavage perpétuel de cerveau en 10 minutes et même si ce type d’émissions se généralisait je ne pense pas que ça changerait grand chose au sein du microcosme des « médias de masse ».

      Le seul moyen efficace permettant de libérer les esprits embrumés de la population consiste seulement à ce que les « moins que rien » se réunissent entre eux et apprennent à réfléchir par eux-mêmes à la réalité de leur situation et de la servitude qui leur est imposée depuis leur naissance.

      Nous pourrions constater l’efficacité de ces réunions en nous contentant de regarder le nombre de téléviseurs jetés à la poubelle et les chutes d’audience de la propagande qui mettrait toutes les « élites » en PLS en constatant la dégringolade de leur influence et le mépris ressenti par la population à leur égard.

      Nous avons simplement assisté à un grand moment de « ségolènitude » comme les autres qui hélas ne changera pas notre condition même si des personnes hautement honorables comme François Boulo étaient plus présentes sur les médias de masse.

      N’oublions jamais que ces médias de masse ne sont que le vecteur de la propagande officielle et que de tels « accidents » peuvent être facilement corrigés par un matraquage permanent de « valeurs démocratiques ».

        +4

      Alerter
  • Myrkur34 // 24.05.2021 à 10h17

    Sur une réflexion de Ségolène Royal à propos de la politique fiscale de Biden genre « ils vont taxer les riches aux Usa ».
    Alors de mémoire, l’impôt sur le revenu va passer de 37% à 39% pour les contribuables qui gagnent plus de 400000 dollars par an (environ 330000€/an). On a connu plus spoliateur comme taux d’imposition.
    Sinon j’avais déjà remarqué que ce journaliste était sectaire et hargneux niveau Savonarole coté excommunication d’office.(Et méprisant, « Vous ne parlez pas comme sur les ronds-points !!!!! »)

    Concernant l’exercice de décorticage de Mr Boulo, il est intéressant, constructif et valide. C’est ce qui se passait aussi « Dans arrêt sur images » à la tv et « Rue des entreprises » sur France Inter, émissions qui ont disparu, comment dire, comme par hasard. :o)))

      +17

    Alerter
  • LibEgaFra // 24.05.2021 à 10h23

    Je ne supporte plus le narcissisme de ceux qui se mettent en scène et nous font perdre notre temps au lieu de mettre ce qu’ils veulent nous dire par écrit.

    Ah, mais écrire un article à la place, cela va prendre plus de temps que de se lâcher dans une vidéo.

    Il a pas qqch à nous vendre FB? Un livre peut-être?

      +1

    Alerter
    • Joséphine // 24.05.2021 à 10h54

      On peut ramener son ego par écrit aussi. Notamment avec des commentaires qui appellent des réponses et commentaires, bref qui veulent faire le buzz.

        +22

      Alerter
      • LibEgaFra // 24.05.2021 à 12h02

        L’égo d’un pseudo, intéressant… très intéressant…

        En fait je m’attendais suite à mon commentaire à me faire descendre en flammes. Tellement prévisible et pas tellement rémunérateur pour son égo.

        Mais merci de participer au « buzz ». Vous n’avez pas pu résister.

          +0

        Alerter
    • JP418 // 24.05.2021 à 11h38

      Bonjour,
      je vous trouve injuste dans votre analyse.

      La vidéo, en particulier sur Youtube, est un moyen moderne de communiquer avec le plus grand nombre. Le but premier n’est-il pas de parler au plus grand nombre ? Et à mon avis, ça prend moins de temps d’écrire un article que de faire ce genre de vidéo.
      Il n’a pas juste branché le camescope pour se lancer dans une grande tirade, il faut préparer un script, chercher et couper les extraits, faire plusieurs prises… Puis monter le tout pour que le résultat soit propre.
      La petite partie scénarisée est là pour donner du dynamisme au tout afin que le propos soit plaisant à écouter.

      Condamner l’homme parce que votre système de valeurs place l’écrit avant la vidéo ne vous honore vraiment pas.

        +17

      Alerter
      • LibEgaFra // 24.05.2021 à 12h05

        « La vidéo, en particulier sur Youtube, est un moyen moderne de communiquer avec le plus grand nombre. »

        Oui, et c’est bien là le problème: on est en plein dans la société du spectacle.

        Lisez plus bas ma critique des « débats ».

        Tant qu’on débat, on n’agit pas.

        Et apparemment il y en a qui continuent à regarder la télévision et à donner du temps de cerveau disponible à cette machine à décerveler.

          +0

        Alerter
      • LibEgaFra // 24.05.2021 à 12h22

        « Il n’a pas juste branché le camescope pour se lancer dans une grande tirade »

        Qu’en savez-vous? Et pourquoi pas une bande audio alors?

        Une vidéo c’est pour faire le buzz, non?

        youtube? Qui peut censurer n’importe qui à tout moment sans fournir de motif? Comme fesses de bouc et twittchose? La soumission n’a pas de limite.

          +0

        Alerter
  • bogdan // 24.05.2021 à 10h29

    Melanchon: oui il aurait fallu citer des politiques de tout bord pour le contrer (le commentaire du journaliste est particulièrement choquant car il se doit d’être neutre.)

      +7

    Alerter
  • LibEgaFra // 24.05.2021 à 10h49

    La France adore les débats qui sont la meilleure façon de noyer le poisson. Macron l’a très très bien compris avec son minable « grand débat ».

      +1

    Alerter
    • LibEgaFra // 24.05.2021 à 18h51

      Voici l’exemple d’un débat fort bien organisé:

      https://www.lapoesie.org/jean-de-la-fontaine/conseil-tenu-par-les-rats/

      En prime l’explication de texte pour ceux qui n’auraient pas compris:

      http://abroussard.free.fr/web/lafontSTGhtm/planconseiltenu.html

        +1

      Alerter
      • Auguste Vannier // 25.05.2021 à 10h07

        Doyens ou pas nous sommes nombreux à délibérer (parfois en direct quand il n’y a pas les forces de l’ordre répressives, souvent par internet par écrit ou video interposée). Nous sommes tous d’accord pour constater que ça ne saurait durer…Et personne n’y va, même pas en essayant par les urnes.
        Sentiment d’impuissance et paralysie, multiples divisions, matraquage médiatique « d’infotainment », de propagande, de publicité (même quand on se limite à un écran de PC). Il s’agit de la mise en oeuvre pensée par des stratèges et conseils politiques d’un soft power de plus en plus sophistiqué et insidieux (le hardpower étant tout de même prêt à intervenir:militarisation de la police). Dans les années 192O déjà, Edward Bernays a posé le principe: il s’agit de convaincre le peuple que les choix faits par les dirigeants sont les meilleurs.
        Alors que faire?
        Comme bon nombre, F.Boulo, tente par les moyens encore accessible d’internet de contre argumenter simplement et de lutter ainsi contre la propagande massive et toxique.
        Se donner les moyens de délibèrer pour décider d’agir. Comment? Surprises de l’Histoire dont il ne faut pas encore désespérer…Et puis on expérimente ces temps-ci des basculements totalement inattendus dans le fonctionnement du système…

          +6

        Alerter
  • Denis Monod-Broca // 24.05.2021 à 10h52

    Exercice intéressant, ce commentaire à tête reposée d’une émission de télévision.
    François Boulo a raison de dénoncer ce tic, quasi-automatique, consistant à affubler les gens d’un qualificatif. C’est déplaisant, partial, paresseux, et cela paralyse la pensée.

      +12

    Alerter
  • Joséphine // 24.05.2021 à 11h00

    J’ai du mal à comprendre la rhétorique de Royal. Elle démontre que tout dans l’Union européenne empêche d’intervenir dans le sens de l’interet des peuples, que c’est toujours les mêmes qui en profitent, et en même temps, ce n’est pas l’Union européenne qui est le problème. Bon, en fait ce qu’elle raconte ne m’interesse absolument pas.

      +17

    Alerter
  • tchoo // 24.05.2021 à 11h16

    Vous reconnaissez vous même d’être frustré parce que n’ayant pratiquement pas pu développer vos idées. Par contre le journaliste en deux mots vous a catégoriser, de façon très marquante en vous traitant de Mélenchon( ce i n’est pas une insulte non plus) et de souverainiste.
    Alors quitte a ce que le débat n’est quasiment pas lieu, les prochaines fois si il y en a, je m’évertuerai à démonter les pauvres arguments du journaliste, car par ce procédé il occulte quasiment complétement le débat.
    Et pur débattre il faut évidemment privilégié les débats longs (1 heure et plus)

      +7

    Alerter
    • LibEgaFra // 24.05.2021 à 12h30

      « Et pur débattre il faut évidemment privilégié les débats longs (1 heure et plus) »

      Et quel sera le résultat? Endormir tout le monde. Paroles, paroles, paroles! Organisons de « grands débats » et ce sera la meilleure façon que rien ne change jamais. Les GJ eux au moins ont AGI.

        +2

      Alerter
  • Jolb56 // 24.05.2021 à 11h36

    Super intéressant, même si ….. Dommage de ne pas avoir parlé du fait que le Parlement Européen n’a pas le rôle qu’il devrait avoir. Ce qui pose aussi problème c’est l’architecture des institutions. Ce Conseil Européen est la pire chose qu’on puisse avoir. Il est impératif de donner le pouvoir au Législatif. mais comment espérer ça alors que nationalement de plus en plus de pays se dispense du pouvoir législatif …. et même dans certains cas et on l’a vu la semaine dernière en France du pouvoir judiciaire. Mais on voit ça aussi dans les partis politiques. Les militants votent pour des « parlements » de partis, quels que soient leurs noms, et puis on vote pour un exécutif, qui sort de son rôle pour devenir décisionnaire. L’exécutif par définition exécute ce que le législatif décide. Il me semble que c’est là une des très grandes failles de l’UE et un fait qui se généralise.

      +7

    Alerter
    • H.Guéguen // 25.05.2021 à 12h25

      J’ai lu récemment cette fiction prospective :
      « La politique a beaucoup changé, ces dernières années.
      Les Chambres se sont tellement discréditées ! Selon la réforme constitutionnelle qu’elles ont elles-mêmes votée, ils ne peuvent même plus prendre l’initiative d’une seule loi ! Seulement dire oui ou non à celles projetées par l’exécutif ! Et ne disposer que d’un droit d’amendement très encadré, de surcroît !
      Du coup, les seules élections qui pourraient encore attirer du public sont celles où celui-ci est prié de manifester directement ses choix.
      Pour favoriser la participation des adminisrés, il sera donc organisé un referendum par trimestre, sauf en été.
      Savoir si c’est plus démocratique ?
      En tout cas, le public, lui non plus, ne peut avoir l’initiative d’un seul referendum. C’est l’exécutif qui décide, seul.
      En revanche, la loi interdit à celui-ci de prendre part, même de manière déguisée, aux débats qui préparent la consultation, tout comme d’influencer les votes, sous quelque forme que ce soit.
      Quand les dés sont jetés, la balle entre ainsi dans le camp des influenceurs, et y reste jusqu’au résultat. »

        +0

      Alerter
  • Claude // 24.05.2021 à 12h26

    Merci de signaler cette vidéo délicieuse sur la nouvelle chaîne youtube PRAXIT de François Boulo.

    Ségolène Royal (SR) qui met tout le monde ko d’habitude semble totalement dépassée par la droiture et la pertinence de Françis Boulo (FB).

    Quand aux petits subterfuges du journaliste qui fait semblant de se lancer dans un débat avec SR pour mépriser FB et le pousser à s’énerver : c’est pathétique. Il finit même par se sentir tellement ridicule d’utiliser un stratagème dans lequel il s’enlise lui-même (car FB ne réagit pas et s’en amuse), qu’il se dénonce en disant que ce n’est pas à lui de débattre … d’autant plus que le journaliste et SR ont tord tous les deux dans ce faux débats, jeu de cirque, qu’ils se tiennent : c’est clairement de la provocation.

    Actuellement, les médias lui mettent des cadors face à lui espérant qu’il trébuche : politicienne brillante, philosophes etc

    Il tient mieux la route qu’eux chaque fois. On se régale.

    Nous allons parvenir à ce que cette vidéo aura plus de vues que le débat lui-même.

      +14

    Alerter
  • Gemini // 24.05.2021 à 16h07

    Bonjour,

    pour ma part, Mr. Bouleau, je pense que vous ne perdez pas totalement votre temps puisque ça permet tout de même de faire passer d’autres idées à une audience importante qui ne prendra peut-être pas la peine de suivre des formats plus longs, d’autant que vous semblez plutôt bon dans le débat et parvenez à ne pas vous laisser écraser par les roublards que vous avez en face (le journaliste comme le politique).

    Bien sur, c’est très insuffisant, le temps imparti ne permet guère de développer, mais j’ai la faiblesse de croire que cela permet tout de même à ceux qui regardent d’entendre une autre musique et de les sortir un peu de leur torpeur habituelle, ou de mettre des mots sur leurs maux.

      +7

    Alerter
  • Maguy // 24.05.2021 à 17h11

    Merci François de votre clarté d’esprit et de votre efficacité dans des débats où tout est fait pour noyer le poisson et vous embrouiller.
    Quoi qu’en disent certains ici partisans du tout ou rien, le journaliste et SR n’y sont pas arrivé.
    C’est pourquoi Pour ma part, je vous invite à continuer sans trop vous y épuiser à être présent partout où vous le pouvez, en vous y préparant de plus en plus finement, pour que vos arguments les plus porteurs éclairent les téléspectateurs et démontrent la médiocrité du journaliste également.

      +12

    Alerter
  • Maguy // 24.05.2021 à 17h31

    Suite)- il est aussi important à moment donné de pouvoir démontrer sans que cela prenne trop de temps les mauvaises conditions du débat temps rogné mépris de l’invité (nom, oubli du livre etc et ignorance crasse du journaliste ainsi que son manque de neutralité). Ça aussi c’est à travailler finement. Moi j’ai envie de vous entendre partout où c’est possible car la lutte contre ce système c’est toujours situé sur le plan idéologique au sens noble du terme j’entends par là sur le plan des idées des analyses s’agissant des choix sociaux et économiques en vue d’assurer une égalité des chances, supprimer les privilèges et la domination de la haute finance pour assurer la préservation des biens communs des services publics du bien de tous et de notre planète si maltraitée

      +3

    Alerter
  • Sophie // 24.05.2021 à 18h06

    C’est frustrant je vous comprend, mais ça reste important de participer à ces émissions. D’abord parce que sans vous, ces libéraux n’auront plus de contradicteurs et qu’ils occuperont tout l’espace médiatique. Il y en a si peu qui sont invités qu’il ne faut pas baisser les bras.
    Ensuite parce que le plus intéressant, ce n’est pas l’émission mais l’analyse que vous nous offrez. A partir de ces 8 mn, vous réussissez à démonter leur discours et cela devient une belle leçon d’éducation populaire.
    Donc oui, il faut y retourner.

      +9

    Alerter
  • Suzanne // 24.05.2021 à 21h36

    Mon avis est que, comme le dit Sophie, il faut qu’il continue à participer à ce genre d’interview, s’il en a la force. Il participe, puis il fait une vidéo démontant tous les stratagèmes. D’une part, ça formera l’esprit critique des gens qui regarderont la vidéo d’analyse, ensuite ça lui donnera plus de courage et il vivra mieux les itw, sachant qu’il va ensuite les analyser, enfin il y a une minuscule chance que les commentateurs fassent un peu plus attention (OK, minuscule, la chance).

      +5

    Alerter
    • Auguste Vannier // 26.05.2021 à 08h42

      Pas si minuscule la chance que les commentateurs fassent un peu plus attention. Avez-vous remarqué que les journalistes qui reçoivent JLM sont devenus prudent set évitent de donner à leur invité l’occasion de leur faire « miroir »…?
      JLM ne laisse rien passer et désamorce d’avance les « éléments » de langage avec lesquels ses interlocuteurs vont sans coup férir tenter de faire le « buzz ».
      Avec les Ruffin et autres F.Boulo, le journalisme de propagande et de cour va devenir un « job » difficile…J’espère!

        +6

      Alerter
      • Suzanne // 26.05.2021 à 12h19

        Effectivement, oui, ce serait une question d’ego pour eux. Ne pas être ridiculisés par l’évidence de leurs manips bon marché visibles à trente kilomètres par temps brumeux. J’espère très fort que François Boulo choisira cette solution, tout en sachant qu’il lui faut un plein courage.

          +1

        Alerter
  • Vince // 25.05.2021 à 00h11

    Elle a un sourire condescendant. Soit elle se moque du premier de la classe soit elle en a rien à carrer. Elle est insupportable, comme disait DSK, l’archétype de la femme battue

      +3

    Alerter
  • My2Cents // 26.05.2021 à 08h35

    De mémoire, une étude sur les différents résultats d’élections montrait une corrélation forte entre la présence dans les médias (ou citations par les médias) et le ratio Des résultats. Sans réelle corrélation entre le fait que la présence médiatique soit positive ou négative. Donc si vous voulez continuer à porter vos idées continuer d’y aller. Le fait de ne pas y être vous prive totalement de cette tribune, le fait que vous soyez mal catégorisés ou combattu durant l’intervention n’aura en théorie pas d’impact sur votre notoriété. Donc autant y aller toute expérience est bonne à prendre et l’exposition aussi.

      +4

    Alerter
  • apuissancex // 26.05.2021 à 14h37

    merci,
    vraiment, pour vos sujets soigneusement préparés et impeccablement introduits, au bon moment .

    Même si cela a pu être frustrant de ne pas tout développer, même si le format est contraignant, cela peut avoir un effet très positif, par le contraste qu’il met en évidence, entre votre propos -concis, pédagogique et clair- et celui d’en face, comme d’habitude fumeux et condescendant.

    De plus, alors que l’autre invité(e) est plutôt sur la défensive et sans argument, vous êtes à l’aise dans vos thèmes, qui sont simples et facile à suivre.
    Enfin, l’idée du commentaire est excellente, cela permet d’éclairer à quel point les retours de vos interlocuteurs sont médiocres, parfois faux.

    C’est juste aussi de ne pas essayer de polémiquer, de ne pas trop en dire: pas de temps à perdre dans des impasses ou des démonstrations sans fin.
    Le format me paraît nouveau, utile en permettant à un grand nombre de s’approprier des éléments de langage; c’est le plus important, vous livrez un discours différent de la bouillie ambiante, mais assez simple pour que chacun puisse se l’approprier.

    A répéter donc, encore et encore…. ça va finir par rentrer peu à peu…Beaucoup de gens pensent la même chose, mais ne s’autorisent pas, tant que personne de médiatique ne le dit; or vous êtes médiatique, même si on essaie de vous faire passer pour un « Julot » !

    Porter un discours simple pour éveiller la conscience politique, rassembler, créer un langage commun, c’est indispensable, et c’est un vrai travail. Bravo.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications