Les Crises Les Crises
23.mai.202123.5.2021 // Les Crises

Guerre civile et Bombardements américains – Épisode 08 – Vietnam – Arte

Merci 8
J'envoie

À Hanoï comme à Saïgon, des témoins déplorent la tragédie de cette guerre fratricide. John Musgrave rejoint le mouvement des Vétérans du Viêtnam contre la guerre, qui se fait entendre à Washington. Neil Sheehan publie dans le New York Times les « Papiers du Pentagone », un rapport confidentiel sur les dessous du conflit qui fragilise Nixon. Le monde entier proteste contre les bombardements massifs lancés par le président américain en réponse à une offensive nord-vietnamienne sur le Sud. Le photographe Nick Ut revient sur le contexte de sa photo d’une fillette brûlée au napalm. Fin 1972, Nixon est réélu haut la main, toujours soutenu par la « grande majorité silencieuse ».

Source : Arte

Ken Burns et Lynn Novick (« The War ») font revivre le traumatique Viêtnam de l’intérieur. Une plongée sanglante au cœur de la tragédie qui a façonné la fin du XXe siècle. Huitième volet : Guerre civile (mai 1970-mars 1973). Avec le retrait progressif des troupes américaines, les forces sud-vietnamiennes, désormais seules, tentent en vain de couper la piste Hô Chi Minh au Laos. Leurs pertes sont terribles.

À Hanoï comme à Saïgon, des témoins déplorent la tragédie de cette guerre fratricide. John Musgrave rejoint le mouvement des Vétérans du Viêtnam contre la guerre, qui se fait entendre à Washington. Neil Sheehan publie dans le New York Times les « Papiers du Pentagone », un rapport confidentiel sur les dessous du conflit qui fragilise Nixon. Le monde entier proteste contre les bombardements massifs lancés par le président américain en réponse à une offensive nord-vietnamienne sur le Sud. Le photographe Nick Ut revient sur le contexte de sa photo d’une fillette brûlée au napalm. Fin 1972, Nixon est réélu haut la main, toujours soutenu par la « grande majorité silencieuse ».

La mère des guerres modernes Ken Burns et Lynn Novick font revivre de manière inédite la guerre du Viêtnam au plus près de ceux qui l’ont vécue, Vietnamiens et Américains, dans une fresque documentaire digne d’Apocalypse Now ou de Voyage au bout de l’enfer. En neuf épisodes, les réalisateurs retracent ces trente années de soulèvements et de destructions, qui firent plus de trois millions de morts, à travers les récits intimes de près d’une centaine de témoins. Simple militaire ou dirigeant, journaliste ou activiste, déserteur, diplomate ou sœur d’un soldat défunt, tous ont fait, observé ou subi cette tragédie aux dimensions épiques, mère de toutes les guerres modernes.

Au fil d’une narration où le rythme s’accélère d’épisode en épisode, une foule d’archives inédites, fruit de dix ans de recherche, associées à de célèbres photos, des films amateurs ou des enregistrements sonores dévoilant les coulisses de la Maison-Blanche, racontent l’histoire de la fin du colonialisme, de la montée en puissance de la guerre froide et de la victoire d’un peuple de paysans contre la machine de guerre la plus dévastatrice au monde. Ou l’histoire d’un conflit qui a divisé l’Amérique et l’opinion mondiale pour toujours.

Vietnam

Série documentaire de Ken Burns et Lynn Novick (Etats-Unis, 2014, 55mn)

Disponible jusqu’au 28/07/2021

Source : Arte, 10-04-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

1 réactions et commentaires

  • Christian Gedeon // 23.05.2021 à 08h43

    Ah quand même. Ai je la berlue ou au je bien lu offensive du Nord contre le Sud? Ah ces fameux bombardements us, très meurtriers très impressionnants qui ont bombardé tout sauf l’essentiel. A savoir le départ des voies de communication qui ont permis de déverser hommes et matériels à partir de la Chine sur le Vietnam.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications