Les Crises Les Crises
13.avril.202213.4.2022 // Les Crises

Guerre en Ukraine : Chris Hedges censuré par YouTube

Merci 775
J'envoie

L’intégralité des archives de mon émission On Contact qui a été diffusée pendant six ans a été supprimée par YouTube.

Source : ScheerPost,Chris Hedges
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Censuré, illustration de M. Fish

L’intégralité des archives de On Contact, l’émission nommée pour les Emmy awards que j’ai animée pendant six ans pour Russia Today America et Russia Today International, a tout simplement disparu de YouTube. Disparu l’entretien avec Nathaniel Philbrick sur son livre au sujet de George Washington. Disparue la discussion avec Kai Bird au sujet de sa biographie de J. Robert Oppenheimer. Disparue, mon analyse de « Ulysses » de James Joyce avec le professeur Sam Slote du Trinity College de Dublin. Disparue, l’émission avec Benjamin Moser au sujet de sa biographie de Susan Sontag. Finie l’émission avec Stephen Kinzer sur son livre concernant John Foster Dulles et Allen Dulles. Exit les entretiens avec les critiques sociaux que sont Cornel West, Tariq Ali, Noam Chomsky, Gerald Horne, Wendy Brown, Paul Street, Gabriel Rockwell, Naomi Wolff et Slavoj Zizek.

Exit les entretiens avec les romanciers Russell Banks et Salar Abdoh. Exit l’interview de Kevin Sharp, ancien juge fédéral, concernant le cas de Leonard Peltier. Exit les entretiens avec les économistes David Harvey et Richard Wolff. Exit les entretiens avec les vétérans et diplômés de West Point Danny Sjursen et Eric Edstrom concernant nos guerres au Moyen-Orient. Disparues aussi les discussions avec les journalistes Glenn Greenwald et Matt Taibbi. Les voix de ceux qui sont persécutés et marginalisés, notamment l’avocat des droits humains Steven Donziger et le prisonnier politique Mumia Abu Jamal ont disparu. Aucune des émissions que j’ai réalisées concernant l’incarcération de masse, où j’interviewais des personnes libérées de nos prisons, n’est sur YouTube. Les émissions avec les caricaturistes Joe Sacco et Dwayne Booth ont disparu. Elles se sont évaporées dans les airs, sans laisser une seule trace derrière elles.

Je n’ai reçu aucune question ni avis de la part de YouTube. J’ai tout simplement disparu. Dans les systèmes totalitaires, on existe, puis on n’existe plus. Je suppose que cela a été fait au nom de la censure à l’encontre de la propagande russe, bien que j’aie du mal à voir comment un étude détaillée de « Ulysses » ou des biographies de Susan Sontag et de J. Robert Oppenheimer peuvent avoir un quelconque rapport avec Vladimir Poutine aux yeux des censeurs les plus obtus de la Silicon Valley.

En effet, pas une seule de ces émissions n’avait pour sujet la Russie. J’étais sur Russia Today parce que, en tant que critique virulent de l’impérialisme américain, du militarisme, du contrôle des deux partis au pouvoir par les entreprises, et surtout parce que je soutiens le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) contre Israël, j’ai été mis sur liste noire. J’étais sur RT exactement de la même façon que le dissident Vaclav Havel, que je connaissais, était sur Voice of America pendant le régime communiste en Tchécoslovaquie, pour les même raisons. C’était ça ou ne pas être entendu. Havel n’avait pas plus d’affinités avec les politiques de Washington que je n’en ai avec celles de Moscou.

Sommes-nous une société mieux informée et meilleure grâce à cette censure généralisée ? Est-ce là le monde dans lequel nous voulons habiter, où ceux qui savent tout de nous et dont nous ne savons rien peuvent nous effacer en un instant ? Si cela m’arrive, alors cela peut vous arriver, cela peut arriver à tout critique, où qu’il soit, qui remet en cause le récit dominant. Et c’est vers cela que nous allons, parce que les élites dirigeantes refusent de reconnaître le désenchantement et les souffrances du monde ouvrier. Elles décident de renoncer à tout changement social et politique et choisissent de ne pas limiter le pouvoir rapace et la richesse obscène de nos dirigeants oligarchiques, préférant plutôt exercer un contrôle draconien de l’information, comme si cela pouvait contribuer à apaiser l’agitation sociale croissante et les profondes fractures politiques et sociales.

On trouve les défenseurs les plus acharnés de cette censure dans la classe libérale. Terrifiés par les foules enragées composées des théoriciens du complot QAnon, des fascistes chrétiens, des milices armées et des partisans de Trump qui se sont nourries des dérives du néolibéralisme, de l’austérité, de la désindustrialisation et de l’effondrement des politiques sociales, ils exhortent les monopoles numériques à tout faire disparaître. Ils en rejettent la responsabilité sur les autres mais n’en assument aucune. Les Démocrates du Congrès ont auditionné les PDG des entreprises de réseaux sociaux, les pressant de faire plus pour censurer les contenus.

Chassez les troglodytes [[Ensemble de peuplades mentionnés par l’historiographie antique. Il s’agissait là d’une race à peine humaine, velue comme des bêtes et ne communiquant que par cris ; ils vivaient dans des cavernes. On peut y voir le mythe des peuplades primitives, NdT].Et alors nous aurons une cohésion sociale. Et alors la vie reviendra à la normale. Fake news. Modélisation de la réduction des risques. Pollution de l’information. Désordre de l’information. Ils ont toutes sortes de formules orwelliennes pour justifier la censure. Dans le même temps, ils véhiculent leur propre fantasme qui voudrait que l’élection de Donald Trump soit l’œuvre de la Russie. Cette incapacité à faire preuve d’un minimum de réflexion ou d’autocritique est de mauvais augure alors que nous nous enfonçons de plus en plus dans un dysfonctionnement politique et social.

Quels étaient mes péchés ? A l’opposé de mon ancien employeur, le New York Times, je ne vous ai pas vendu le mensonge des armes de destruction massive en Irak, je n’ai pas propagé de théories du complot qui verrait en Donald Trump un agent russe, je n’ai pas diffusé un podcast en dix parties intitulé « Le Califat », qui était un véritable canular, pas plus que je ne vous ai dit que les informations trouvées dans l’ordinateur portable de Hunter Biden étaient de la « désinformation ». Je n’ai pas non plus prophétisé que Joe Biden était le prochain Franklin Delanoe Roosevelt (FDR) ou qu’Hillary Clinton allait gagner les élections.

Cette censure consiste à cautionner une pratique que, comme le rappelait I.F Stone, les gouvernements pratiquent toujours : le mensonge. Contestez le mensonge officiel, comme je l’ai souvent fait, et vous deviendrez rapidement un intrus sur les médias numériques. Julian Assange et Edward Snowden ont exposé la vérité sur les rouages criminels du pouvoir. Regardez où ils sont maintenant. Cette censure n’est qu’un pas en arrière par rapport à l’aérographe de Joseph Staline qui effaçait des photographies officielles les personnes qui n’en faisaient plus partie, comme Léon Trotsky. C’est une destruction de notre mémoire collective. Elle supprime ces moments où, dans les médias nous avons tenté de scruter notre réalité sous des angles peu appréciés par la classe dirigeante. L’objectif est de favoriser l’amnésie historique. Si nous ne savons pas ce qui s’est passé dans le passé, alors nous ne pourrons pas trouver un sens au présent.

« À partir du moment où nous n’avons plus de presse libre, tout peut arriver, a prévenu Hannah Arendt. Ce qui permet à une dictature totalitaire ou à toute autre dictature de régner, c’est que les gens ne sont pas informés ; comment pouvez-vous avoir une opinion si vous n’êtes pas informé ? Si tout le monde vous ment en permanence, la conséquence n’est pas que vous croyez les mensonges, mais plutôt que personne ne croit plus rien. En effet, les mensonges, de par leur nature même, doivent être modifiés, et un gouvernement menteur doit constamment réécrire sa propre histoire. Le destinataire ne se contente pas d’un seul mensonge – un mensonge qui pourrait durer jusqu’à la fin de ses jours – mais il reçoit un grand nombre de mensonges, selon la direction du vent politique. Et un peuple qui ne peut plus rien croire ne peut plus se décider. Il est privé non seulement de sa capacité d’agir, mais aussi de sa capacité de penser et de juger. Et avec un tel peuple, vous pouvez alors faire ce que vous voulez. »

Je ne suis pas le seul. YouTube supprime ou démonétise régulièrement des chaînes, c’est ce qui est arrivé à Progressive Soapbox, sans aucune mise en garde, généralement en arguant que le contenu contient des vidéos qui violent les directives communautaires de YouTube. Status Coup, qui a filmé la prise d’assaut du Capitole le 6 janvier, a été suspendu de YouTube pour avoir « avancé les fausses allégations de fraude électorale ». Le contenu de ma vidéo, soit dit en passant, consistait principalement en des couvertures de livres, des citations extraites de livres et des photos d’auteurs, mais il a quand même été supprimé.

L’exclusion de certaines voix des plateformes, comme la mienne, alors qu’elles sont déjà bloquées par les médias commerciaux et qu’elles sont marginalisées par les algorithmes, se double d’une campagne délétère visant à canaliser les gens afin qu’ils retournent dans les bras des médias de « l’establishment » tels que CNN, le New York Times et le Washington Post. Aux États-Unis, pour reprendre les mots de Dorothy Parker à propos de l’éventail des émotions de Katharine Hepburn en tant qu’actrice, toute discussion politique va de A à B. Si vous sortez de ces lignes, vous êtes un paria.

La guerre en Ukraine, que j’ai dénoncée comme une « guerre d’agression criminelle » lorsqu’elle a commencé, en est un excellent exemple. Toute tentative visant à la replacer dans un contexte historique, à laisser entendre que la trahison des accords entre l’Occident et Moscou, accords que j’ai couverts en tant que reporter en Europe de l’Est lors de l’effondrement de l’Union soviétique, ainsi que l’expansion de l’OTAN auraient pu inciter la Russie à se lancer dans la guerre, est rejetée. Nuance. Complexité. Ambiguïté. Contexte historique. Autocritique. Tous sont bannis.

Mon émission, consacrée principalement aux auteurs et à leurs livres, aurait dû être diffusée sur PBS ou NPR si notre système de radiodiffusion publique fonctionnait. Mais la radiodiffusion publique est tout aussi captive des entreprises et des millionnaires que les médias commerciaux, et en fait PBS et NPR diffusent leurs publicités sous forme de remerciements pour des sponsorings. La dernière émission de la radiodiffusion publique qui a abordé la question du pouvoir est Moyers & Company. Et lorsque Bill Moyers a quitté l’antenne en 2015, personne ne l’a remplacé.

Il y a quelques décennies, on pouvait entendre des voix indépendantes sur les chaînes publiques, notamment celles de Martin Luther King, Malcolm X, Howard Zinn, Ralph Nader, Angela Davis, James Baldwin et Noam Chomsky. Ce n’est plus le cas. Il y a quelques décennies, il y avait une diversité d’hebdomadaires et de magazines alternatifs. Il y a quelques décennies, nous avions encore une presse qui, bien que déficiente, n’invisibilisait pas des pans entiers de la population, en particulier les pauvres et les détracteurs du système.

Il est peut-être révélateur que notre plus grand journaliste d’investigation, Sy Hersh, qui est celui qui a révélé le massacre de 500 civils vietnamiens non armés par des soldats américains à My Lai et la torture à Abu Ghraib, ait du mal à publier quoi que ce soit aux États-Unis. J’aimerais vous renvoyer à l’interview que j’ai réalisée avec Sy sur l’état de déliquescence des médias américains, mais elle n’existe plus sur YouTube..

Merci

Chris

Chris Hedges est journaliste. Lauréat du prix Pulitzer, il a été correspondant à l’étranger pendant 15 ans pour le New York Times, où il a occupé les postes de chef du bureau du Moyen-Orient et du bureau des Balkans. Il a auparavant travaillé à l’étranger pour le Dallas Morning News, le Christian Science Monitor et National Public Radio. Il est l’hôte de l’émission The Chris Hedges report.

Source : ScheerPost,Chris Hedges, 28-03-2022

Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

moshedayan // 13.04.2022 à 07h35

La liberté d’opinions n’a pas de place en période de guerre, et en période de paix elle n’est souvent qu’une concession encadrée et contrôlée par de nombreux contre-feux -et massifs dans certains pays, subtils ou très grossiers…. Donc il n’y a rien d’étonnant…Le seul fait inquiétant est que depuis une quinzaine d’années… pour connaître la réalité de faits il faut attendre parfois 4-5 ans voire même jamais tant l’omerta et la falsification des faits a été puissante – la vérité n’est plus connue que par quelques spécialistes honnêtes qui sont souvent ignorés ou mis de côté…. Exemple – les Guerres de Yougoslavie – l’Occident connaît certains faits et ils sont toujours ignorés volontairement – les prisonniers serbes abattus et leurs organes vendus par des salopards de Kosovars – Rien ! aucun jugement du TPI de m…. Et il en sera de même pour l’Ukraine…. Seule conciliation… le peuple russe n’oubliera pas….(l’Occident devra en répondre…)

51 réactions et commentaires

  • Fabrice // 13.04.2022 à 07h14

    on peut se poser légitimement des questions actuellement Thinkerview a disparu de youtube et ils essayent de revenir, d’autres semblent avoir les mêmes difficultés, maladresse généralisée de youtube ou acte délibéré ?

    en cette période on peut dire que cela devient inquiétant.

      +41

    Alerter
    • LibEgaFra // 13.04.2022 à 08h28

      Je ne vais pas pleurer. Les fakebook, jetentube et autres twittchoses sont et ont toujours été des armes de l’impérialisme yankee. La seule attitude à tenir à leur égard est le boycott. Ne pas l’avoir compris signifie d’abord un manque d’analyse pour ne pas dire d’intelligence et s’exposer ensuite à se faire boycotter/censurer soi-même.

        +17

      Alerter
      • yml // 13.04.2022 à 13h51

        Oui enfin la censure actuelle ne va faire que renforcer cette tendance. La censure ne cible que les chaînes proposant des points de vues alternatifs…

          +19

        Alerter
        • calal // 14.04.2022 à 15h37

          vous pouvez etre alternatif et stupide,ca c’est permis. Mais etre alternatif et pertinent,la non ca ne passera pas…

            +7

          Alerter
    • Fabrice // 13.04.2022 à 16h29

      pour complément ils ont mis les vidéos passées sur un site si on veut les revoir : https://videos.thinkerview.com/videos/recently-added?s=1

      après censure et/ou piratage l’avenir le dira mais à mon avis on sera confronté de plus en plus à cette reprise en main pour contrôler l’information et limiter la pluralité.

        +12

      Alerter
    • Koubala // 14.04.2022 à 20h59

      ThinkerView a été victime d’un hacker qui profitait de la chaine pour attirer les abonnés dans des achats bidons de bitcoin. Youtube a interrompu la chaine pour cette raison.

        +3

      Alerter
  • Yann // 13.04.2022 à 07h26

    Le 24 Février, la Russie attaque l’Ukraine.
    Le 25 Février, « on » m’explique que c’est Putin-Hitler qui veut dénazifier la région.

    Nostalgie…du temps où le point Godwin marquait la fin d’une conversation et pas le début.

      +15

    Alerter
  • moshedayan // 13.04.2022 à 07h35

    La liberté d’opinions n’a pas de place en période de guerre, et en période de paix elle n’est souvent qu’une concession encadrée et contrôlée par de nombreux contre-feux -et massifs dans certains pays, subtils ou très grossiers…. Donc il n’y a rien d’étonnant…Le seul fait inquiétant est que depuis une quinzaine d’années… pour connaître la réalité de faits il faut attendre parfois 4-5 ans voire même jamais tant l’omerta et la falsification des faits a été puissante – la vérité n’est plus connue que par quelques spécialistes honnêtes qui sont souvent ignorés ou mis de côté…. Exemple – les Guerres de Yougoslavie – l’Occident connaît certains faits et ils sont toujours ignorés volontairement – les prisonniers serbes abattus et leurs organes vendus par des salopards de Kosovars – Rien ! aucun jugement du TPI de m…. Et il en sera de même pour l’Ukraine…. Seule conciliation… le peuple russe n’oubliera pas….(l’Occident devra en répondre…)

      +55

    Alerter
    • antoniob // 13.04.2022 à 15h49

      > Yougoslavie – l’Occident connaît certains faits et ils sont toujours ignorés volontairement

      je connais bien l’Allemagne et peux me dire germanophile. Jusqu’à cette affaire ukrainienne. Je donnais le bénéfice du doute sous Merkel bien que le SPD Steinmeier fut parrain avec Fabius de l’accord de sortie de crise en février 2014 à Kiev mais l’Allemagne ne réagissait pas plus que la France lors du coup d’état juste après.
      Mais cette année en février j’attendais qu’après la visite de Scholz à Moscou il y aurait sur insistance allemande la mise en place d’un processus d’accord. Rien. Les allemands se sont assis sur les demandes claires réitérés par les russes. Demandes comme commentait le gouvernement chinois, raisonnables.
      Là-dessus la harpie germanique de service à Bruxelles, la Von der Leyen, pur produit de la noblesse prussienne du CDU.
      Cela m’a tout de suite fait songer au CDU sous Kohl et sa hargne à détruire la Yougoslavie à un stade très tôt alors que des négociations pour du confédéralisme auraient pu être envisagée.

      Bref, cette guerre a clairement été recherché par l’Allemagne. Ils ont eu la même attitude en 1914 et en 1939, à une échelle différente. Là rebelote.

      Bref, là c’est bon, je ne remets plus les pieds en Allemagne. Jankélévitch devait finalement avoir raison: il y a quelque chose de profondément pourri et dans l’esprit allemand. Paul Celan avait du sentir cela aussi

        +31

      Alerter
      • Interimlover // 14.04.2022 à 21h46

        Allemagne, Yougoslavie? Voir plan Alpen-Adria…mais les ressources sur le web tendent à disparaître…

          +2

        Alerter
    • Gilbert // 15.04.2022 à 18h16

      avant internet, seuls certains journaux confidentiels et quelques livres tout aussi confidentiels traitaient de la vérité. Depuis les années 1970 au moins, toute information diversifiée a disparu en Occident (y compris en littérature). Internet a ouvert involontairement une brêche, et la classe dominante essaye de la refermer.

        +4

      Alerter
  • Koui // 13.04.2022 à 07h51

    La censure des commentateurs critiques passe totalement inaperçue. Il faut dire qu’avant d’être bannis des réseaux sociaux, ils étaient déjà bannis des médias.

      +12

    Alerter
  • Terminator // 13.04.2022 à 07h54

    Mais pourquoi tous ces gens ne migrent-ils pas sur d’autres plateformes, telles Odysee par exemple ?

      +13

    Alerter
    • Fabrice // 13.04.2022 à 08h18

      L’audience tout simplement, il faut permettre au plus grand nombre d’y accéder afin que l’information ne reste pas confiné sur des sites certes méritant mais quasi peu connu et peu fréquenté par la plupart.

        +16

      Alerter
      • sib Eiles // 13.04.2022 à 08h23

        c’est le serpent qui se mord la queue. Si Thinkerview par exemple, passait à Odysee, il drainerait beaucoup de monde !

          +15

        Alerter
      • David D // 13.04.2022 à 11h45

        Ben, tactiquement, le moment de la censure est un bon moment pour basculer. On a tenu sur le site hostile avec une certaine audience, on est censuré, on se retire sur une autre plateforme et on signale que c’est à cause d’une censure, publicité dont le prétexte est acté. En plus, c’est un glissement qui entraîne plusieurs personnes et un moment où les gens vont chercher à se renseigner sur les disparitions d’auteurs de contenus. Après, il faut créer des sites non youtubiens qui font un rapport écrit sur la censure avec des liens. Par exemple, comparer des vidéos avec des images sensibles, on en a qui sont acceptées sur Youtube, puis là pour une image sensible sur 20 minutes on n’a plus accès à la vidéo. On peut renseigner chronologiquement les disparitions de sites. La censure de Youtube n’est pas un bon argument commercial, ni politique. Il y a moyen de jouer contre. On peut aussi remarquer qu’il y a un mois le reportage de Moreira était sur Youtube, mais ne s’affichait pas si on faisait une recherche par mots clefs, j’ai eu le problème.

          +4

        Alerter
    • pseudo // 13.04.2022 à 11h29

      ça fonctionne mal. Le contenu de la page d’accueil est clivant. C’est moche. Bref, c’est un outil de révolutionnaire en chemise débrayé. Je suis tout de même content d’y avoir trouvé le dernier stratpol, et de cette force, ils ne doivent pas en douter.

        +8

      Alerter
    • Alain // 13.04.2022 à 12h59

      Il y en a de plus en plus, par exemple Campagnol TV.

      Maintenant à Odyssée de faire quelques efforts pour améliorer sa visibilité et surtout son attractivité. Par exemple les suggestions qu’ils présentent le sont en de multiples exemplaires, cela fait un peu amateur

        +2

      Alerter
  • sib Eiles // 13.04.2022 à 08h21

    Peut-on récupérer les videos censurées, et si oui, où?
    Y a t-il un mouvement pour informer sur la censure et inciter les gens à quitter Youtube (pour Odysey par expl) ? Et quels sont les contacts? Il est temps de passer en mode guérilla, ça devient trop grave.

      +9

    Alerter
  • RGT // 13.04.2022 à 08h34

    Sur Youtube en France désormais une page « Achtung, Verboten, Goebbels a parlé » si on tente d’aller visiter la page de RT…
    On ne peut même pas visualiser une émission d’interdit d’interdire.
    Il faut quand-même noter que Frédéric Taddéï est comme tout le monde le sait un mannequin dans lequel se cache Poutine-l’ogre-mangeur-d’enfants.

    Espérons (mais j’en doute) que notre IP ne soit pas directement expédiée aux barbouzes de l’Élysée et que nous ne seront pas dénoncés à nos employeurs et à notre entourage comme « ennemis de la nation ».

    Il ne reste qu’une seule solution : Aller sur Rutube, à condition que cette plateforme possède une traduction en français et qu’elle diffuse des vidéos de RT récentes.

    Il y a bien des vidéos de RT France (et d’autres aussi en français) mais avec des titres en russe ET en cyrillique c’est un peu « compliqué ».

    Concernant la stratégie de « soft power » je conseille aux dirigeants russes de faire un effort et de proposer une traduction dans quelques langues étrangères et de diffuser RT en direct sur ce canal…

    Et bien sûr de déposer toutes les émissions (au moins celles de Taddeï) pour que nous puissions les savourer à nouveau.

    Par contre il me semble que les chaînes d’EnjoyPenix, de MacFly et Macronito ainsi que de nombreuses autres chaînes hautement intellectuelles n’aient pas été bannies de ce média.

    Ouf ! La Culture et la Liberté d’Expression sont sauvées!!!

      +31

    Alerter
    • Isabelle // 13.04.2022 à 11h17

      Je deviens inquiète.
      Ou est ce que je deviens masochistes ?
      J ai besoin informations, relations, paroles et sons. Une importance terrible pour une AVC-lesee.
      Il y a 1 mois, j ai envoyé une pétition sur le site RT france.
      Depuis ce mois,
      * je ne peux lire le blog de M. Lordon , ceux sur les questions physiques, biologiques, parfois philosophiques. Dur pour les thèses dans les universités. J ‘en étais au point de demander une thèse à la BdF (Paris 13e).
      * les journaux BLAST, LE MEDIA, certains sur la.sante (femmes, figaro…) ne sont pas systématiquement, et surtout en retard (si on peux dire )
      * les informations sur la guerre de l’Ukraine (qui n est pas encore la notre , heureusement) ne sont que Afrique tv ..
      * Ouf, j’utilise normalement Les Crises et Élucidé, aller-retour, mais pour mon.syndicat, je lis, mais je ne peux envoyer.
      Dans ce système, je ne pourrais qu’ écrire une lettre et le porter en main propre. Je n aurais plus ainsi une ortophoniste et un kine. « RESILIENCE » QU ILS DISENT …

        +9

      Alerter
      • jp // 13.04.2022 à 19h40

        on peut lire le blog de Frédéric Lordon sur le diplo sans être abonné, sans pub et sans cookies
        https://blog.mondediplo.net/-La-pompe-a-phynance-

        Pour l’Ukraine, depuis 2015, il y a Christelle Néant sur des sises « complotistes » et
        Xavier Moreau sur https://stratpol.com/auteurs/redacteurs/xavier-moreau/

          +7

        Alerter
        • Grd-mère Michelle // 20.04.2022 à 12h36

          Merci de votre lien vers X.Moreau(Stratpol)
          J’y ai trouvé des explications sur la guerre en Ukraine, qui évoquent la question religieuse, beaucoup trop peu considérée par la plupart des observateurs/trices, selon moi qui ai observé la prégnance des religions chrétiennes dans les mentalités(au moins toujours aussi forte à l’heure actuelle, mais négligée par les analystes au profit de celle du numérique-réseaux sociaux etc…)
          Le 16/10/2018, X.Moreau prévoyait quasi intégralement le développement du conflit…dans tous ses aspects…
          https://stratpol.com/va-t-on-vers-une-guerre-religieuse-en-ukraine/

            +0

          Alerter
    • pseudo // 13.04.2022 à 11h38

      Le plus marrant étant de se connecter sur une ip russe et de tenter d’afficher une vidéo RT hébrgé sur youtube :

      Vidéo non disponible
      Cette vidéo n’est pas disponible dans votre pays

      =) =) =)

      Vous pouvez toujours vous consoler en regardant le direct
      https://francais.rt.com/en-direct

      au cas où vous les cherchiez…
      185.79.236.112 francais.rt.com
      185.178.208.5 rt.com
      178.176.128.128 cdni.rt.com

        +6

      Alerter
      • RGT // 15.04.2022 à 11h48

        Par contre, les émissions de Frédéric Taddeï sont toujours relayées à partir de Youtube et nous avons droit à un bel écran noir sur lequel est écrit :

        « Vidéo non disponible. Cette vidéo n’est pas disponible dans votre pays »…

        Je me demande bien pourquoi RT n’a pas migré TOUTES ses vidéos sur Rutube.

        Au moins nous pourrions les regarder tant que « notre » FAI ne bloquera pas les IP russes pour plaire à son souverain…

        Question : Pourquoi les russes n’ont pas « désactivé » France24, CNN et d’autres chaînes de propagande occidentale ?

        Un satellite, ça « tombe en panne » facilement, par exemple une « collision inopinée avec un débris spatial » (syndrome de Kessler) et le tour est joué…

        Après avoir pendant des dizaines d’années créé toutes les conditions de ce conflit en poussant toujours le bouchon largement au delà de l’inacceptable l’Empire se permet de de censurer tout ce qui pourrait permettre à la population de contrebalancer la propagande guerrière du lobby militaro-industriel.

        Il faudrait que les « élites » de Washington (Victoria « fuck the EU » entre autres) et leurs « mécènes » indemnisent les ukrainiens pour toutes les souffrances que ce peuple a enduré depuis la chute de l’URSS.
        En saisissant TOUS les avoirs des oligarques et des néo-nazis et en les traduisant TOUS devant la CPI pour crimes RÉELS contre l’humanité.
        Mais comme ils partagent les mêmes « valeurs » que « nos » élites il ne faut pas rêver…

        Je ne suis PAS pro-russe mais je hais encore plus « nos » élites qui nous sont IMPOSÉES grâce à des magouilles et des systèmes électoraux nauséabonds.

          +3

        Alerter
  • Joblion // 13.04.2022 à 08h43

    Et ThinkerView a disparu de youtube hier.
    On en est là

      +7

    Alerter
    • Castor // 13.04.2022 à 18h29

      Chris Hedge écrit :
      « Cette censure n’est qu’un pas en arrière par rapport à l’aérographe de Joseph Staline qui effaçait des photographies officielles les personnes qui n’en faisaient plus partie, comme Léon Trotsky »

      Je ne vois pas pourquoi « un pas en arrière ». Comme ces avocats qui affirment que nous dérivons vers un régime autoritaire (gilets jaunes) mais que nous ne somme pas en régime « totalitaire ».

      Nous sommes libres tant que nous sommes d’accord avec le gouvernement, ou que nous ne sommes pas en mesure de lui faire du tort. La disparition de ThinkerView de Youtube en est un excellent exemple. Cette chaîne n’est liée en rien au conflit Russo-Ukrainien. La seule possibilité qu’elle puisse offrir un point de vue différent a semble-t-il suffit à la mettre à l’écart. Aucune notification. Aucune explication. Nous sommes bien en régime totalitaire, peut-être encore plus arbitraire qu’en régime de parti unique. Au moins dans ce cas-là tout le monde sait que la critique du Parti (ou de sa ligne officielle) est punie.

      J’espère que cette mise à l’écart soit provisoire mais un blocage définitif est également possible.

        +5

      Alerter
  • Obermeyer // 13.04.2022 à 08h44

    Les dernières vidéos de Xavier Moreau ( Strapol ) ont aussi été virées de you tube . Même si c’est très orienté pro russe il donne des infos parfois intéressantes sur la guerre en Ukraine . On peut quand même retrouver ses bulletins en fouillant un peu sur le net . La censure , ce n’est pas que dans le camp du mal !

      +7

    Alerter
    • David D // 13.04.2022 à 12h04

      Le problème n’est pas d’être pro-russe. Moi, j’aurais déjà trouvé normal que la Russie intervienne en 2014. Je sais que beaucoup de gens qui sont critiques de l’Otan dans cette affaire passent par un cap préliminaire d’acter que la Russie a le tort de lancer une guerre en Ukraine, mais je considère que ce propos ne va pas de soi et qu’il consiste plutôt à rester dans un cadre juridique et à ne pas passer pour va-t-‘en-guerre. Cette idée que Poutine a eu tort de lancer la guerre ne peut pas être un préalable à la réflexion. Quant à Stratpol, oui, c’est un des rares sites à suivre pour s’informer réellement sur la Russie, avec Investigaction et Donbass Insider plus à gauche, Moreau se revendiquant nettement de droite. Je pense que Moreau a parfois tendance à présenter les aspects du conflit avec optimisme, en minimisant certaines difficultés possibles des sanctions ou même de l’action militaire. Après, la propagande occidentale est dérisoire, les choses se passent sur le terrain. La propagande occidentale nous assimile aux comportements habituels « à Berlin » en 1870, diabolisation de l’ennemi lors de la I GM (même si je pense que l’Allemagne a réellement plus de responsabilités que les autres dans la I GM), etc., avec une désinformation inatteignable, alors que nous ne sommes même pas des cobelligérants officiels. Et ce n’est pas que dans les médias, je vois les gens autour de moi : ils veulent tuer Poutine, ils ont un pays méchant identifié, un pays à secourir identifié, ça leur suffit pour penser le réel. Mais bon, l’Ukraine n’entrera pas dans l’Otan, c’est évident !!!

        +18

      Alerter
      • Fritz // 13.04.2022 à 14h59

        Un détail amusant. Professeur d’histoire en collège, j’ai été repris ce matin par une élève parce que je venais d’évoquer Anne de Kiev, épouse du roi de France Henri Ier : « Monsieur, on ne dit pas comme ça, Kiev c’est la prononciation russe. On dit : Kyiv ». Je lui ai demandé en souriant si elle était choquée (elle m’a répondu oui) et du coup, s’il fallait dire « Volodymyr » au lieu de Vladimir (là, elle s’est mise à sourire).

        Ça me rappelle le tableau de Gauguin, « les danseuses russes » rebaptisé « les danseuses ukrainiennes » par un musée londonien. Mais la censure de RT (merci la Führerin von der Leyen) et de ses archives, y compris celles de Chris Hedges, est bien plus grave. C’est le prélude à une guerre totale contre la Russie.

        Elle répliquera, ou frappera en premier. On ne refera pas aux Russes le coup du 22 juin 1941.

          +14

        Alerter
        • David D // 13.04.2022 à 17h33

          Oui, on nous fait fonctionner « à l’ancienne ». Sanctionner des gens simplement parce qu’ils sont russes ? En 40-45, les Etats-Unis en guerre avec le Japon, il y eut des japonais à protéger sur le sol américain. Or, ici, la Russie n’a pas déclaré la guerre à la France ou aux Etats-Unis, elle est même plutôt en guerre avec un pays proche de sa culture. Et on a un encouragement par nos médias et gouvernants à faire du mal aux russes quels qu’ils soient, dès qu’on en rencontre. Les gens qui détestent les russes ont regardé quantité de films français ou américains en s’indignant qu’on s’attaque de la sorte aux gens, et en se disant antiracistes, mais considérer le russe comme mauvais par essence et le maltraiter, c’est du racisme. Et minimiser au prétexte de racismes plus graves, c’est mettre en place un début de tolérance de violences racistes.
          Quant au cadre juridique, les théories du droit actuelles sont erronées. Max Weber quand il parle de la contrainte légitime pour définir un état, ça n’a aucun sens, puisque la légitimité est tirée de l’état. C’est une définition qui se mord la queue. Et il y a un autre énorme problème avec Kelsen, autrichien passé aux Etats-Unis, la théorie de la hiérarchie des normes est fondée sur un non-sens bien connu. Et pourtant, Kelsen et Weber sont la base de l’idée que les IEP et facs de droit se font du droit !? Le droit coutumier non écrit, le passage d’état de fait à état de droit, le droit comme protection avancée de rapports de force, ça leur parle ?

            +6

          Alerter
    • med // 15.04.2022 à 06h44

      Il est bien gentil Xavier Moreau. Ses analyses sont peut-être intéressantes, mais il se décrédibilise complètement quand il assimile la France aux gauchistes. Il ne peut pas faire une phrase sans mettre le mot gauchiste. Macron gauchiste, BFMTV gauchiste. Toute la France est gauchiste avec Xavier Moreau. Quelle confiance accorder à ses analyses quand on est à ce niveau de délire sur la France de 2022 ?
      Xavier Moreau est resté bloqué à 1789 quand la bourgeoisie a pris le pouvoir à la noblesse. Il a totalement zappé que la fausse gauche bourgeoise a glissé avec les décennies sur la droite, laissant à gauche les prolétaires qu’il ignore superbement.
      Doit-être royaliste jusqu’au bout des ongles ce Xavier Moreau.

        +4

      Alerter
  • bm607 // 13.04.2022 à 10h57

    Ca rejoint la censure absolument lamentable de RT et Sputnik, qui pour ma part me permettaient d’avoir une certaine vision côté Russe de l’actualité, censure pour toute l’uE de manière totalement illégale (mais l’uE et la légalité, c’est comme l’uE et la démocratie, c’est juste quand ça les arrange).

    Il faut dire que ces médias étaient dans le collimateur de notre zupiter de pacotille, car pas assez alignés à son goût de dictateur 2.0, et ça ne s’était pas arrangé pendant la crise de Gilets Jaunes où on pouvait trouver des informations intéressantes qu’on ne trouvait certes pas dans les torchons français bien alignés sur le pouvoir.
    On peut donc supposer qu’il a poussé fraü van der machin quand elle a pris cette décision.

    Maintenant pour ma part j’ai découvert les vertus des VPN (gratuits), et donc j’ai retrouvé RT, RT america, etc… (je m’y connecte comme étant… aux USA !!) Et vais sur Rutube, Odysee, VK, Rumble, merci aux fessebouc et autres youteub de m’avoir obligé à les découvrir, c’est à peu près le seul remerciement que je peux leur faire sur toutes ces années.

    J’espère que Chris Hedge et les autres vrais journalistes vont aller de plus en plus sur ces plate-formes, et ainsi laisser les sites américain$ à leurs propagandes et censures lamentables.

    BM

      +20

    Alerter
  • pseudo // 13.04.2022 à 11h19

    un mal pour un bien. youtube s’auto sabote depuis une paire d’année en faisant régner la terreur chez des producteurs de contenus qui font vivre la liberté d’expression. La suppression des contenus remarquable et les choix d’orientations politique successif tuent la plateforme. En déliquescence par la production exacerbée de contenus passable, très souvent dupliqués, dans la tentative de sauver un modèle économique dysfonctionnel par la promotion de contenus débilitants exploitant l’émotion des téléspectateurs. Il en reste bien encore quelques uns pour tenter le défi, mais comme le modèle économique ne fonctionne pas pour les contenus non formatés pour le profit d’exploitation minimale, il est voué à migrer. https://www.youtube.com/watch?v=ipZ1TxU9ydo

    Youtube, et internet par extension, ne sont pas les canaux de diffusion omnidirectionnel de feux l’ortf. L’outil d’ingénierie derrière ce site, aussi puissant soit il, disparaîtra car comme tous les autres, il est soumis à la popularité de la vindicte populaire dopés aux stéroïdes de nos outils de diffusion moderne.

    Dans tout cela c’est surtout aux ingénieurs de google que je lance la pierre. Ils sont sans âmes de laisser un tel outil mourir dans les mains de personnage aussi notoirement nocif et incompétent que sont nos politiciens moderne.

    Chris Hedge trouvera d’autres cieux pour s’exprimer, je n’en doutes pas.

      +13

    Alerter
  • Dorian // 13.04.2022 à 11h21

    Allons, soyons sérieux s’il vous plaît. Vous savez bien que les gentils, c’est nous.
    Nous sommes le camps du bien.
    Il est tout à fait normal en démocratie qu’un suppot de l’épouvante dictateur Poutine a moitié fou et faisant rien qu’à vouloir recréer l’empire de Gengis Khan en plus grand, il est tout à fait démocratique donc d’empécher un agent de l’ennemi de répandre sa fallace fieleuse dans l’oreille de nos concitoyens à qui on se doit d’offrir une vraie info libre.
    Quand même.

      +10

    Alerter
  • DLW // 13.04.2022 à 12h21

    Peut-être une conséquence de son attaque sur les néoconservateurs, de retour en force:

    https://scheerpost.com/2022/04/11/hedges-the-pimps-of-war/

      +1

    Alerter
  • Zelda // 13.04.2022 à 13h12

    Chris Hedges censuré par Youtube ! C’est juste minable et scandaleux ! Ha ! elle est belle la liberté d’expression à la sauce U.S….. eux qui ne se gênent pas pour donner des leçons de « démocratie » à la terre entière….(comme la France d’ailleurs)… une fois tous leurs déchets et immondices, bien dissimulés sous leur moraline émotionnelle à 2 balles.

      +8

    Alerter
  • basile // 13.04.2022 à 14h34

    je regardais hier soir une chaine d’info en continu, il était question de la chute de Mariopol. Aucune prise de distance, de neutralité, ce n’était que :

    – les journalistes : malheureusement, hélas ….
    – un ex espion du KGB : le plus inquiétant ….

    on comprend que ne pas se montrer résolument du bon côté, on est vite taxé d’agent de l’ennemi

      +7

    Alerter
    • patoche // 13.04.2022 à 17h45

      Jamais quand les médias bien-pensants (totalement soumis à l’empire et souvent franchement collabos ) évoquent le cas
      de Bush père (celui des couveuses de Saddam) il n’est mentionné qu’il a dirigé la CIA.

        +5

      Alerter
  • Christian Gedeon // 13.04.2022 à 16h28

    C’est tellement con de la part de You Tube qu’on se dit que rien n’est impossible . Eux ou d’autres iront encore plus loin dans les attaques contre tout ce qui peut, de pres ou de loin, les gêner.

      +4

    Alerter
  • JNNT // 13.04.2022 à 17h48

    Chercher « PeerTube Thinkerview », on retrouve tout, il me semble.

      +0

    Alerter
  • petitjean // 13.04.2022 à 17h55

    Souvenons nous :

    MADELEINE ALBRIGHT ENDORSED
    KILLING OVER 500,000 CHILDREN IN IRAQ

    http://www.worldfuturefund.org/Articles/madalbright.html

    Qui sont les monstres ?

      +4

    Alerter
  • petitjean // 13.04.2022 à 18h00

    Une dictature, qui ne se cache plus, a pris le pouvoir en Occident. Celle ci est américaine suivi de ses vassaux.

    Ce n’est pas insidieux, c’est visible, perceptible, ressenti !

    Cette folie américaine peut nous mener à un conflit atomique mondial. Jamais la Russie et la Chine n’accepteront d’être soumis aux USA. Mais il y a une sorte de fanatisme pro guerre dans ces USA.

    Que faire ?

      +5

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 14.04.2022 à 13h20

      Que faire? Tout d’abord, que les « simples citoyen-ne-s » se rassemblent le plus possible pour se PARLER (au lieu de rester « chez soi », dans « sa bulle », comme on a essayé de nous en convaincre pendant la « crise sanitaire »).
      Et se passer le plus possible des « possibilités numériques » en tous genres qui sont l’arme de colonisation mentale actuelle(associée à la publicité qui fut celle du 20ème siècle): se rappeler que nous sommes des humains avec des jambes pour marcher les un-e- s vers les autres, des bras et des mains pour bricoler tout ce dont nous avons besoin, pour se toucher et se caresser, se manifester de l’affection, des bouches pour s’exprimer(et pas seulement pour manger).
      La robotisation est la pire menace qui guette l’humanité déboussolée, désemparée, qui ne sait plus « à qui se vouer »…
      Cesser de se demander qui « croire » et se mettre à IMAGINER les moyens de nous organiser pour virer les « dirigeants » et leurs sbires, ou en tout cas les forcer, en masse, à respecter nos volontés(à nous qui les nourrissons).

        +5

      Alerter
  • Paul // 14.04.2022 à 00h18

    Tiens, on se reveille ?

    on devient juste réaliste

    Le piège est presque refermé. Trop tard, des moi qu’on crie au « diable » et que les lanceurs d’alertes se font traiter de vilain c*mpl*teur…..

    Plus c’est gros plus ça passe. Orvell, Matrix, tous s’invite dans nos maison. Bientot, comme le prévoit hariri, dans nos corps…. ahhhhh, zut, c’est déjà fait

    Va falloir se boucher le nez si on veut retarder un peu les rouages

      +5

    Alerter
  • Betty // 14.04.2022 à 04h03

    Une liste de données archivées, si vous réussissez à les visionner: http://www.lausti.com/articles/hedgescont.html
    « (…) In 1947, when the new Orwellism was imposed, the war department was changed and its name was changed to Defense Department. Anyone with eyes open knew there wasn’t going to be anymore defense. There’s just going to be war. (…) » In: On Contact: State of American Empire by Noam Chomsky and Chris Hedges, RT, 24 January 2021 (video & podcast)

      +2

    Alerter
  • Myrkur34 // 14.04.2022 à 07h05

    Bon ben pour Thinkerview , il y a çà comme nouvelle:
    https://www.numerama.com/tech/921273-pourquoi-la-chaine-youtube-de-thinkerview-est-inaccessible.html

    Et ce matin à 07h03, elle est accessible à nouveau:
    https://www.youtube.com/watch?v=Q63JItjAsow

    Bon après les pirates sont peut-être juste des corsaires…..:o)

      +2

    Alerter
  • step // 14.04.2022 à 09h49

    j’espère que Mr hedges ne considérait pas youtube comme un système de sauvegarde… si ce n’est pas le cas, aucune importance, youtube c’est pour les videos de chats, si on veut s’informer c’est ailleurs.

      +2

    Alerter
    • Seth // 14.04.2022 à 11h31

      Tout à fait juste.

      You Tube c’est de la distraction sosotte, des recettes, des vidéos d’accidents et incidents en série, des chaînes d’allumés en tous genres et du maquillage; en bref, de la daube à la sauce étatsunienne.

      Pour le reste, il vaut mieux aller ailleurs…

        +3

      Alerter
  • yannos // 15.04.2022 à 23h08

    Il faut peut être simplement boycotter youtube et utiliser odyssee.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications